• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Oui Jean-Luc Mélenchon a eu raison d’aller à Hénin-Beaumont (...)

Oui Jean-Luc Mélenchon a eu raison d’aller à Hénin-Beaumont !

A gauche pour de vrai ! on n’en a pas dormi de toute la nuit du dimanche 10 juin au lundi 11 juin. La question tournait en boucle, faisait mille détours, revenait en spirale et recommençait sa boucle :

Jean-Luc Mélenchon a-t-il eu raison de prendre un risque aussi énorme de se présenter dans le 11e circonscription du Pas de Calais alors qu’une élection facile l’attendait ailleurs ?

Et cette question en induisait d’autres, inévitablement, inéluctablement, durablement cette nuit du 10 juin au 11 juin :

pourquoi prendre le risque de ne pas avoir un tel porte voix à l’assemblée ?

Pourquoi prendre le risque de mettre en scène l’héritière du trône FN ?

Pourquoi prendre autant de risques ?

Pourquoi ?

Impossible de nous apaiser, de nous calmer, de cesser de penser… Quand soudain, non brutalement, le mot RISQUE nous a donné la réponse.

En politique, si vous voulez gagner, prendre un siège à l’assemblée, sans faire campagne, sans poser les débats de fond il vous suffit de ne surtout prendre aucun risque. Vous prétendez que tout est normal ou bien vous atterrissez là où le combat est gagné d’avance sans avoir à lever le petit doigt. Et finalement ce manque de courage vous aura récompensé d’un siège mais il vous aura également privé de la satisfaction de voir vos idées se propager.

En se présentant à Hénin-Beaumont, Jean-Luc Mélenchon n’a pas fait le choix de la récompense acquise sans effort. Il a fait le choix du combat, Front contre Front, car aucun autre parti à gauche n’ose avoir ce courage, cette audace. Aucun autre leader, et certainement pas au PS n’aurait eu le cran d’affronter la Marine et ses p’tits gars musclés en face à face !

En se présentant à Hénin-Beaumont, Jean-Luc Mélenchon a permis au Front de Gauche d’exister durant toute la campagne des législatives. Alors que la droite et la gauche sociale démocrate ont tout fait pour passer sous silence les enjeux de cette élection :

  • pour la droite, il ne fallait pas qu’éclate au trop grand jour la stratégie de rapprochement avec la droite extrême,
  • pour la gauche sociale démocrate il ne fallait surtout pas que soit découverte trop tôt la future politique d’austérité qui se prépare.

La présence de Jean-Luc Mélenchon à Henin-Beaumont a permis de rappeler la nécessité absolue d’affronter le FN partout où il se trouve, de rappeler la stratégie d’alliance à peine voilée qui se trame entre l’UMP et l’héritière du trône FN.

Sa présence à Henin-Beaumont a permis qu’apparaisse enfin au grand jour les réelles intentions d’un parti socialiste à l’égard de la gauche radicale et alternative au capitalisme financier. Et les intentions du parti socialiste sont désormais limpides : éliminer cette autre gauche par tous les moyens, y compris en prenant le risque de faire rentrer Marine, la fille de Jean-Marie à l’assemblée. Vous trouvez qu’on exagère A gauche pour de vrai ? Alors comment expliquer qu’un premier ministre en fonction et qu’une première secrétaire de parti se soient rendus à Hénin-Beaumont pour attaquer dans leurs discours non pas l’hétière du trône FN, mais bel et bien le principal porte voix du Front de Gauche ? Dans quelle autre circonscription de France le sommet de la pyramide PS s’est-il déplacé ? Aucune !

Mais la candidature de Jean-Luc Mélenchon n’aura pas seulement permis qu’éclate au grand jour les vrais visages d’une droite extrême et d’une gauche qui ne l’est qu’en apparence. Elle aura entretenu le débat au sein même du Front de Gauche, la nécessité absolue de son union. Ainsi, la forte médiatisation que beaucoup critiquent aura finalement agit comme une digue empêchant certains membres qui composent le Front de Gauche de céder à la tentation de rentrer dans un gouvernement social démocrate ou de conclure un accord vite fait bien fait dans le dos d’un Front de Gauche qui ne peut exister que dans l’unité d’action de chacune de ses composantes.

Cette candidature, enfin, a permis la reconquête d’un électorat qui désertait la gauche sociale démocrate locale, engluée dans de sombres affaires et qui a perdu 8000 voix. Dans cette 11e circonscription du Pas de Calais, la seule présence de Jean-Luc Mélenchon a permis quant à elle de reconquérir 1000 voix par rapport au score de la présidentielle, de faire progresser le pourcentage électorale du Front de Gauche de 8 points. Et cette dynamique on l’observe partout sur le territoire. 677 260 citoyens et citoyennes de plus ont voté pour les candidats du Front de Gauche par rapport aux législatives de 2007 partout en France.

En vérité, derrière ce qui aurait dû être un progrès de la gauche radicale et qui apparaît comme une défaite en trompe l’oeil se cache le problème fondamental de la démocratie française.

  • Ce problème c’est la Ve république et ses institutions.
  • Ce problème c’est le quinquennat et l’élection du président de la république 5 semaines avant la tenue des élections législatives voulu par un certain Chirac avec la complicité d’un certain Jospin.
  • Ce problème c’est l’absence d’un scrutin proportionnel. Dès lors, les élections législatives sont réduites à un rôle mineur d’enregistrement du 2e tour de l’élection présidentielle. 

Et ce dysfonctionnement éclate au grand jour, révélant les petites manoeuvres, les petits arrangements pour savoir si untel se maintient contre unetelle.

Oui, Jean-Luc Mélenchon a eu mille fois raison d’aller à Henin-Beaumont. Car cette seule présence de Jean-Luc Mélenchon dans la 11e circonscription du Pas de Calais nous aura permis A gauche pour de vrai ! de trouver quelques réponses, de voir enfin certains masques tomber. Ainsi finis les boucles, les détours, les spirales au centre de notre cerveau à 3 heures du matin.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Castel Castel 14 juin 2012 10:18

    Mélenchon a imité Mitterrand en allant à Henin-Beaumont. Mitterrand sur la peine de mort, il a fait style d’être courageux et d’aller à l’encontre de l’opinion public, pareil pour Méluche en allant se frotter au fief de MLP.


    • DSKprésident 14 juin 2012 17:15

      On a bien compris que le franc-machon travaille pour les mondialistes UMPS, le Nouvel Ordre mondial, et pour diviser les français nationalistes patriotes qui pourraient gêner Wall Street, l’OTAN et Bruxelles dans leur prise de contrôle de la France et des autres Nations.

      En cela Mélençon est bien un traitre à la France et au peuple, n’en déplaise aux braves gens de la « vraie » gauche qui s’était trouvés un nouveau porte-voix.

      C’était juste une nouvelle marionette de l’Empire sioniste, sortie de sa boîte, le temps des présidentielles et des législatives. Voiture balai des mondialistes ultra-libéral du PS.

      Baudruchon ira retrouver Besancenot au cimetière des trotskistes, traites des petites gens.

      On en regrette encore le vrai Georges Marchais, même si déjà à l’époque, il se faisait ridiculiser par les sionsites de la télé.


    • Castel Castel 14 juin 2012 10:19

      La présence de Jean-Luc Mélenchon à Henin-Beaumont a permis de rappeler la nécessité absolue d’affronter le FN partout où il se trouve

      C’est quoi cette stigmatisation des minorités ?


      • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 15:17

        Relis tes chiffres le partis minoritaire c’est le FDG, tu parles de quelle minorités svp ?


        Syndrome paranoïaque type du militant FN !

      • Castel Castel 14 juin 2012 15:40

        C’est vous le militant, pas moi.

        C’était juste de l’humour, à gauche vous ne faites que protéger les minorités (parfois à raison d’ailleurs). 18% des électeurs, c’est un chiffre important, mais cela reste quelque peu minoritaire quand même ! smiley


      • DSKprésident 14 juin 2012 17:19

        Mélenchon le mondialiste, le bon soldat du Nouvel Ordre Mondial, trotsko-maçonique doit lutter contre les Nations et les nationalistes, donc le FN.

        Selon le N.O.M. les Nations sont des obstacles à leur impérialisme, et à leur prise de pouvoir globale.

        Il faut donc les diaboliser, les stigmatiser, les bête-immonder, les réduire à Hitler, Mussolini, ...

        telle est la stratégie simpliste des Mélenchon, des sionistes, du Médef, de l’UMPS, de Wall Street et de Bruxelles. 


      • Fergus Fergus 14 juin 2012 11:42

        Bonjour, Sydney.

        Je suis de ceux qui pensent que Mélenchon a eu grand tort d’aller à Hénin-Beaumont. Non parce qu’il lui fallait trouver une circonscription gagnable, mais parce qu’il n’y allait, aux yeux de l’opinion, que pour prendre une revanche personnelle sur Le Pen en lui faisant mordre la poussière après la déconvenue de la présidentielle.

        A l’arrivée, nul ou presque n’a vu ou entendu les idées du Front de Gauche, seulement les coups portés de part et d’autre dans ce pitoyable pugilat, et médiatisés avec complaisance. Ce faisant, Mélenchon a largement contribué à donner au FN la lumière qui lui manquait, et comme ce parti ne s’appuie pas sur des idées, mais sur deux ou trois slogans simplistes, cela a suffi à conduire au résultat que l’on connait.

        Cordialement.


        • Fergus Fergus 14 juin 2012 11:53

          J’ajoute à cela que le résultat pose de graves questions : comment et pourquoi les composantes du Front de Gauche ont-elles pu enregistrer un aussi spectaculaire recul ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit : elles vont passer de 19 élus dans une assemblée dominée par la droite en 2007 à 12 élus (11 PC + 1 PT) dans une assemblée de gauche !

          Quid en outre de l’attitude future du PC, principale composante - et de loin - du FdG ? Echaudé par ce cuisant recul (jusqu’en Seine-Saint-Denis), il pourrait être contraint de se rapprocher tôt ou tard du PS pour sauver cee qui l’être de ses positions municipales en 2014. J’aimerais être optimiste, mais...


        • Michel DROUET Michel DROUET 14 juin 2012 12:02

          Bonjour Fergus

          D’accord avec toi, c’est le combat de trop pour Mélenchon pour qui j’ai voté à l’élection présidentielle.

          Il aurait été mieux inspiré d’aller dans une autre circonscription, gagnable pour lui : sa voix manquera à l’Assemblée Nationale.


        • wesson wesson 14 juin 2012 12:20

          Bonjour Fergus, 


          « Ce faisant, Mélenchon a largement contribué à donner au FN la lumière qui lui manquait »

          non Fergus. Le FN a déjà toute la lumière qu’il veut, et avant même la décision de Mélenchon la focale médiatique était sur Hénin Beaumont. 

          Il faut un peu ouvrir les yeux sur la complaisance des médias envers le FN, car ce parti leur sert à maintenir une alternance inoffensive entre les deux partis compatibles avec la construction européenne.

          On est arrivé à un « plutot le FN que le FdG ». Je suis un peu attristé de vous voir en accord avec ça.

        • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 15:31

          C’est le jeu politique qui veut cela Fergus, il y a pas a être déçu, JLM à été bon il aurai pu être meilleur avec le recul, mais avec des si...

          Mais, dit toi bien que ce n’est pas passé loin, car imagine si (encore un si) les 21% était 25% et bien JLM serai devant Kemel ! Et la le ps aurait été obligé de donner la consigne de raillement en se désistant pour Melenchon ! Et vu la réserve de voix de toute la gauche dans cette circonscription c’était gagnable ! Moi j’en veux aussi aux deux « poltron » de candidat d’extreme gauche qui se son présenter plus « contre le FDg » que contre le FN et le Ps car au final tous les extrêmes gauche ont perdu labas !
          JLM à tente un coup (kit ou double ) labas, il a perdu... Tout en progressant.
          Il ne faut pas etre impatient nous avons des gens de valeur dans les rangs du FDg, regarde un bonhomme comme J. Généreux au FN les mecs ils ce planques (les fameux haut fonctionnaires lol, des travailleurs hein !)

        • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 15:42

          Non sa voix ne manquera pas car en tant que president du FDG je pense qu’il se fera entendre.


        • Fergus Fergus 14 juin 2012 15:45

          Bonjour, 1875.

          Tu as raison, bien sûr, de souligner cela. Mais comme il a été souligné sur un autre fil, l’erreur tactique de Mélenchon aura été de se présenter dans une circonscription très incertaine - pour des motifs quand même assez largement liés à son ego - alors qu’une candidature en un lieu moins centré médiatiquement sur l’affrontement avec Le Pen lui aurait donné la possibilité de parler beaucoup plus des idées du FdG, et surtout de ne pas hypothéquer ses chances d’accès à l’Assemblée nationale où son talent de tribun aurait pu être infiniment plus utile, ne serait-ce que pour mettre le PS face à ses contradictions au fil des mois. Espérons que tout cela ne soit que partie remise...


        • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 15:48

          Oui l’éclairage est depuis quelque années plus intense sur le FN, JLM essai entre autre d’en tirer oportunement profit politiquement pour le FDG en l’affrontant le plus souvent comme par le passé un certain « Tapi » le fit dans les bouches de rhones.

          Les médias sont comme les mouches attirer par tu sais quoi et suive à ce titre le folklore du FN en campagne et espérant le buzz, Melenchon à voulu utiliser cela, peu être trop au détriment de ses convictions et des idées de FDG.

        • Fergus Fergus 14 juin 2012 15:50

          Correction : en fait, ce n’est pas sur un autre fil, mais un peu plus bas sur celui-ci, un post d’Alinea.


        • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 15:56

          Stabilo tu penses que l’UMP est une traîtrise, ok. Le PS moins ok mais... Le FDG carrément pas ok !


          Mais pour moi la traîtrise en politique c’est le FN qui ce dit défenseur des travailleurs( et classe modeste), alors qu’il rassemble tout les mouvements identitaire réactionnaire, rigoristes religieux, dont les interets sont en total contradiction avec un éventuel progrès du bien être de ces classes modeste, ne serais que par la préservation ou le rétablissement de privilège inhérent à ces groupes extrémistes.

        • Catart Catart 14 juin 2012 16:51

          salut Fergus,

          en total accord avec toi et de notre côté nous l’annoncions avant le 1er tour des présidentielles, je veux dire ...si Mélenchon gardait son indépendance en restant FG et ne pas céder aux PS il devenait le sauveur ou le futur sauveur...et comme il l’avait dit durant la campagne la rue avec lui faisait le reste, il a voulu jouer pour le PS comme étant le pion attaquant Le Pen... manque de bol déconvenue à la présidentielle, et cette trahison de se ranger pour Hollande sans rien demander en échange le peuple lui fait payer aujourd’hui, demain Mélenchon comme nous l’avions dit ne sera plus rien et Hollande a été très fort sur le coup, en un coup de dés il a éliminé la seule personne qui aurait pu le géner. Depuis Hollande a fait un autre coup de dés très fort aussi, mettre Montebourge dans un ministère inutile créé spécialement pour lui casser les reins... dont il ne sortira rien si ce n’est que le ridicule.... et nous en reparlerons avec plaisir

          bonne journée à toi


        • DSKprésident 14 juin 2012 17:21

          « OUI, Jean-Luc Mélenchon a eu raison d’aller à Hénin Beaumont » :

           

          au moins, il nous aura bien fait rire avec sa double fessée donnée par le peuple français.


        • Laulau Laulau 15 juin 2012 08:03

          Ce faisant, Mélenchon a largement contribué à donner au FN la lumière qui lui manquait,

          Vous êtes aveugle et sourd ?
          Après les présidentielles le FdG a disparu des média et le PS a fait campagne contre lui. Vous écrivez que le FdG a gagné 1000 voix à Hénin, pour minimiser la chose, mais vous oubliez de dire que le PS en a perdu 7000 ! Ces 1000 voix, vu l’abstention cela fait + 8% !
          Mélenchon est allé à Hénin Beaumont pour obliger les média à parler du FdG, ceux-ci ont répliqué en le dénigrant et en montrant la grosse blonde sur tous les écrans. Rue 89 s’est particulièrement illustré dans ce jeux, évitant de prendre parti et calomniant le FdG dans plusieurs articles.
          Le PS, dont mine de rien vous avez été l’allié objectif pendant toute la campagne, le PS se croit très malin en ignorant le FN au premier tour et en dirigeant ses attaques contre le FdG. Son but est atteint, il va avoir la majorité absolu et le FdG est affaibli. Mais les idées du FN gagnent toute la droite, joli résultat ! Vous avez gagné, sablez donc le Champagne ! Les sociaux démocrates firent de même à la mort de Rosa Luxembourg, mais la fête n’a pas duré bien longtemps !


        • Ariane Walter Ariane Walter 14 juin 2012 11:56

          Ce faisant, Mélenchon a largement contribué à donner au FN la lumière qui lui manquait,

          Tu es vraiment socialiste Fergus !! 
          Tu ressors exactement les mêmes arguments qu’eux !
          Tendance Aubry, même !
          je te conseille la lecture d’un article absolument superbe dans Charlie hebdo. Sur ce que mélenchon a permis de mettre au grand jour.
          Le fascisme à présent à visage découvert de la Le Pen.
          Et la collusion des medias face à ce pb.
          De ces medias dont tu fais partie même ici.
          En faisant semblant d’être FDG.

          Pas très joli tout ça.
          Charlie Hebdo est aussi groupie de Mélenchon ?
          A moins que ce soit simplement un journaliste qui réfléchisse...
           


          • Fergus Fergus 14 juin 2012 13:59

            Salut, Ariane.

            Merci d’éviter de tomber dans la dialectique sectaire qui consiste à condamner tout camarade qui n’est pas strictement sur la même ligne militante pure et dure : cela rappelle les procès en déviationnisme. Je ne suis toujolurs pas plus socialiste que toi. J’essaie simplement, n’étant pas militant, mais sympathisant du FdG, de regarder les choses sous un angle pragmatique. Et ce n’est pas parce qu’Aubry a pu, ici et là, dire une chose que cette chose est nécessairement fausse.

            Pour ce qui est de Le Pen, je crains que, là aussi, tu ne manques de lucidité : regarde et écoute autour de toi, hors du cercle militant, et tu seras effarée de découvrir à quel point ce « fascisme » auquel tu fais allusion n’est pas perçu par la majorité de l’opinion ; cette mise à nu prétendûment révélée n’est qu’un fantasme de plus. Et quand elle l’est, les gens s’en fichent, c’est cela la triviale réalité !

            Quant à Charlie Hebdo, que j’apprécie beaaucoup, ce n’est malheureusement qu’un média très marginal dont les écrits n’influencent que très peu de monde.

            Je te souhaite une excellente journée.


          • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:09

            Ariane, c’était le risque de focaliser encore plus la lumière labas, mais c’est ainsi ont assume !

            Des fois faut secouer le bazar pour par exemple avoir des avis critiques par la suite comme tu le mentionne pour Charlie hebdo.
            Si ont reste à la niche rien ne se passe et l’adversaire gagne comme dans un salon.
            Puis je me permet de t’ajouter une chose, ne crois tu pas que le militantisme FN n’est pas assez actif sur le net politique français, qu’il faille leur donner le luxe en plus de nous diviser nous a l’extrême gauche sur des aspects de forme plus que de fond ?

          • alinea Alinea 14 juin 2012 11:58

            En allant à Hénin-Beaumont, Mélenchon n’a justement propagé aucune idée du FdeG !
            Tous ses sympathisants ont loué le héros qu’il est, mais une circonscription facile l’aurait mis à l’Assemblée, ce qui, convenez-en, était plus utile que rien pour les années à venir.
            En allant à Hénin-Beaumont, il s’est fait juste cracher dessus et il a dégoûté tous ceux qui n’étaient pas acquis à sa cause. Il a fait gagné mille voix dans une circonscription, je pense qu’il aurait mieux fait de garder le million de voix et demi de la Présidentielle : résultat des courses, il n’y aura pas de groupe à l’Assemblée alors qu’il y en avait un.En plus s’il fallait tout ça pour dissuader les cocos d’aller au gouvernement, cela en dit long sur la solidité du rassemblement des gauches ( mais ça, cet argument, je n’y crois pas). De toutes façons, vue la force réduite qui est la nôtre, il n’y aura aucune proposition de la part du gouvernement, si bien que le problème est réglé !! Quant à la proportionnelle, voyons combien de députés aurait eu Le Pen !
            On a le droit de faire une connerie mais on a le devoir de le reconnaître et d’en tirer leçon. Cela a l’air mal parti !


            • Ariane Walter Ariane Walter 14 juin 2012 12:11

              Alinea : la presse libérale a détruit Mélenchon. le PS libéral a fait de même.
              la droite continue.
              Bien sûr qu’il a propagé les idées du FDG. J’y étais. J’ai entendu ses discours. Y étais-tu ?
              Bien sûr que sa campagne a été efficace. Il lui a manqué 800 voix, je crois.
              Mais Vae victis !

              Il serait plus utile à l’assemblée. je ne crois pas.
              pas assez de députés Fdg à l’assemblée pour y jouer un rôle.

              C’est une étape politique. il n’y a ni vainqueur ni vaincus car la suite de l’histoire s’apprête à décapiter tt le monde.

              La politique du FDg est la seule à être vraiment anti-libérale.
              Le FN est de droite et le social est son leurre depuis sa naissance.
              Certains y croient.
              Et le capital en est ravi. car ainsi ils ne sont pas au fdg, le seul parti vraiment dangereux pour eux.
              Là,ils l’ont sacrément secoué. ils doivent en rire. Comme on riait à Pompéi avant le grand boum !


            • alinea Alinea 14 juin 2012 13:59

              Ariane : je parlais des idées du FdeG au niveau national ! je ne doute pas un seul instant de l’excellent boulot qui a été fait dans le Nord Pas de Calais ; je le trouve dérisoire comparé à ce qu’il y avait à faire, c’est tout ;
              Moi, je n’ai rien à dire, je veux dire : je sais que je ne suis pas entendue, je m’exprime mais j’ai d"énormes craintes : quand on censure les critiques au sein d’un parti, cela me semble mal barré, mais mal barré pour moi, je ne préjuge pas de l’avenir. De plus, je ne suis pas une dissidente de la dissidence !
              Au fond, je me demande si je ne plaçais pas Mélenchon bien plus haut que vous tous et qu’il s’avère politicard ordinaire, et que cela me déçoit.Cela ne m’empêchera pas de continuer mais dans le sens qui correspond à mon caractère, critique, insoumis et impossible à soumettre à quelque autorité ou mensonges que ce soit !! Il me faut vivre avec !


            • Fergus Fergus 14 juin 2012 14:03

              Bonjour, Alinea.

              Entièrement d’accord. Mélenchon a fait du combat de Hénin-Beaumont une affaire personnelle qui l’a envoyé dans le mur et a gravement desservi son camp. Il est évident qu’il aurait dû se présenter dans une circonscription gagnable pour faire entendre sa voix sur les seules idées avant de les porter au sein de l’hémicycle. Victime de son ego, il a commis une grosse faute tactique.


            • alinea Alinea 14 juin 2012 14:04

              Ariane : « il serait plus utile à l’Assemblée... ».
              Par rapport à la situation actuelle, cette phrase était un compromis de ma part. Certes, j’ai toujours dit et pensé que Mélenchon n’avait rien à faire à l’Assemblée, il y a tout un tas de militants capables d’y défendre nos propositions . Donc, d’accord avec toi !


            • alinea Alinea 14 juin 2012 14:13

              Fergus : que Mélenchon ait un gros ego, c’est une évidence et peut-être tout à fait nécessaire dans sa position, mais que ses adorateurs l’adorent, c’est cela qui me fait frémir ; si je continue sur ce ton, on va finir par me virer du parti comme on m’ a viré de son blog ! Et cela, je trouve que c’est grave : la répétition des même erreurs, donc la répétition des mêmes échecs.
              Or un gros ego, s’il est intelligent, sait écouter. Mélenchon ( qui a toujours eu un gros ego) savait écouter ; s’il a perdu cette qualité et que personne autour de lui n’y met le holà, il bétonne son ego et on va droit dans le mur !


            • Onecinikiou 14 juin 2012 14:24

              En parlant de capital, le FdG est tellement le seul part anti-libéral qu’il promeut l’ouverture des frontières comme son allié de circonstance (qui n’en demandait pas tant de la part de ses éternels idiots utiles), j’entends parler ici du MEDEF. 


              Dont la présidente, madame Parisot, n’a nullement écrit de brûlot sur Mélenchon (puisqu’étant tellement anti-libéral n’est-ce pas et donc dangereux pour ses intérêts, logique !) mais uniquement sur... Marine Le Pen.

              Allez donc savoir pourquoi...

            • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:20

              C’est la presse qui n’a rapporté que les joutes verbales avec marine. Les discours de meeting étaient eux une exposition idéologiques absente de la presse.


            • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:26

              Je pense pas que ce soit une erreur tactique, mais un choix politique avec 2 alternatives possibles. Malheureusement c’est la plus mauvaise qui c’est révélé. Melenchon est un bon politicien, mais faut pas en faire une idole ou pire une divinité. Laissons ce genre d’attitude dévotionnelle aux groupis du FN leur idole Marine.


            • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:31

              @onic... Ouverture des frontières vu par un FN forcement c’est libéral !

              Vu par le FDG c’est avec des RÈGLES SOCIALES strictes respectants le droits des travailleurs !
              Mais sa vous le comprenez pas au FN car vous prôner la déréglementation total du code du travail rien que déjà au niveau des PME et PMI alors on imagine à un niveau plus haut, une vrais catastrophe sociale !

            • Onecinikiou 14 juin 2012 17:29

              « Ouverture des frontières vu par un FN forcement c’est libéral ! »

              C’est pourtant une simple constatation de la réalité du monde tel qu’il EST, non tel que vous aimeriez idéalement qu’il soit ! Et la nuance est d’importance : c’est ce qui sépare généralement les partisans du courant réaliste avec les tenants de l’idéalisme le plus utopique, et donc potentiellement le plus dangereux. Je dis généralement car il n’est pas impossible non plus que vous ne maitrisiez absolument pas les sujets que vous abordez, et parliez sans savoir. C’est une hypothèse tout à fait envisageable, je dirai même qu’elle « tient la corde » si vous me passez l’expression.


              « Vu par le FDG c’est avec des RÈGLES SOCIALES strictes respectants le droits des travailleurs ! »

              Allons, allons, votre mentor Mélenchon, ex-maastritchien, s’est lui-même fait sévèrement berné par (beaucoup) plus intelligent que lui sur cette question de la fameuse « Europe sociale », dont on attends toujours de voir les prémisses, et qui s’est révélée en réalité le cheval de Troie de la déréglementation libérale et financière, du libre-échange et de la mondialisation économique. Il la d’ailleurs parfaitement reconnu en son temps. Il n’y a donc plus là de débat entre nous. Par conséquent je ne saurais trop vous conseiller d’arrêter de déblatérer sur des processus qui manifestement vous dépassent.

            • Quidam 15 juin 2012 09:46

              Mélenchon est une porte d’entrée, pas une finalité.

              Il est heureux qu’il sache parler au pluriel, plutôt qu’en son nom, mais ne peut-on pas passer à la vitesse supérieure, et oublier le représentant, au profit du PROGRAMME, qui est le seul qui soit compréhensible (ce qui ne veut pas dire simpliste) et réaliste.
              Certain verts admettent également que c’est le plus avancé en matière d’écologie...
              Mélenchon est opportuniste, mais je ne crois pas que ce soit pour sa petite personne, et c’est une stratégie payante, au moins les gens parlent un petit peu plus du fond, après cette superbe campagne présidentielle.

              De toute façon, à la fin, c’est nous qu’on va gagner...

            • Ariane Walter Ariane Walter 14 juin 2012 12:00

              L’article : « meurtre en simili » par Paul Klein ds Charlie hebdo.



              • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:34

                Et bleu marine LePen de vos toilettes... Pipi caca popo. 

                T’es content de ta formule Soralienne pauvre brelle !

              • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:39

                Ha un adepte de la secte « nEgationisme & ReconciliaCON ».


                Ta bien lu les préceptes du professeur bourrage de moue Soral.
                Vous faudrait une consult de psy sioniste de groupe pour les membre de ce site lool

              • wesson wesson 14 juin 2012 12:11

                Bonjour l’auteur, 


                on voit bien maintenant ou le PS en est : il s’occupe de la circonscription de la Rochelle, par contre celle d’Hénin Beaumont ne l’intéresse plus maintenant que le FdG a été éliminé.

                C’est aussi cela qui est mis en évidence par la candidature de Mélenchon là bas. 

                • LE CHAT LE CHAT 14 juin 2012 12:18

                  avant qu’il aille à Henin Beaumont , où d’ailleurs il ne votait même pas , on se savait pas ce que c’est un extrémiste haineux !
                  les chtis ont jugé , « grand diseu , ti faiseu » !
                  il repart la queue basse en appelant à voter pour un socialo douteux qui a en plus commis le crime de voler aux cocos la mairie de Carvin avec l’aide de la droite , c’est à mourir de rire !
                  le reports de voix ne vont pas être bons du tout à gôôche , vivement Marine à l’assemblée !


                  • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:42

                    « il ne votait même pas » n’importe quoi, aller un bol de lait et au dodo le chat.


                  • DSKprésident 14 juin 2012 17:24

                    couché Mélenchon !

                    Les Ch’ti qui ont l’art de la contrepétrie lui on dit : Jean-Luc ! 


                  • soimême 14 juin 2012 12:39

                    aSi c’est juste pour cela < Oui, Jean-Luc Mélenchon a eu mille fois raison d’aller à Henin-Beaumont. Car cette seule présence de Jean-Luc Mélenchon dans la 11e circonscription du Pas de Calais nous aura permis A gauche pour de vrai ! de trouver quelques réponses, de voir enfin certains masques tomber.>

                    C’est que vous prenez vraiment les électeurs pour des cons.

                    Et comme vous avez du mal à voir claire qui est véritablement Mélenchon, il est préférable dans faire une légende vivante, qui à œuvrer pour que la vérité éclate au grand jour !

                    En somme c’est le nouveau révélateur pour les photo social, c’est due grand art pour nous prendre pour des cons.

                    Merci de c’est article éclairent, de se pantouflard Européisme convaincus !


                    • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:46

                      Non « soimeme » tu es déjà pris pour un con par marine Harpic LePen, te prendre encore une fois de plus pour un con serai abuser...


                    • bnosec bnosec 14 juin 2012 12:52

                      Eh eh ils me font marrer les melanchoniste à refaire l’histoire :

                      Leur héro à la noix est allé à Henion Beaumont en étant sur de gagner sans aucun risque et d’en tirer moultes lauriers, mais il s’est fait retourner dès le premier tour !
                      Du coup maintenant on vante son courage et sa prise de risque, vraiment très drole tout ça !
                       smiley


                      • mandalanamara 14 juin 2012 13:17

                        Mélenchon est un fin analyste politique mais certaines lois ésotériques lui semblent inconnues. Qu’enseigne t’on de nos jours dans les loges maçonnes ?

                        On ne tape pas sur un égrégore négatif pour le faire disparaitre. En agissant ainsi, au contraire, on l’alimente.
                        Le seul moyen est de faire entrer la lumière lentement. La lumière doit se frayer un chemin dans les ténèbres.

                        Espèrons que Mélenchon aura compris cela et qu’il aura la sagesse de se désintéresser de Lepen et de rendre plus audibles les belles idées du Front de Gauche.


                        • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 16:47

                          C’est toi en attendant qui sombre dans l’ésotérisme lol 


                        • lsga lsga 14 juin 2012 14:24

                          J’aimerais proposer une autre analyse :


                          Si Sieur Méluche avait été plus modeste, et n’avait pas prétendu réussir immédiatement à passer devant le FN, et si il n’avait pas pris le risque d’affronter la fille à papa :

                          1. Le Score du FdG à la présidentielle aurait été considéré comme une grande victoire, les militants auraient été heureux et enthousiastes, une vague d’optimisme aurait remplis les coeurs pour les législatives

                          2. Méluche aurait été élu député, et aurait pu exercer sont incroyable talent d’orateur à l’Assemblée Nationale et ainsi appuyer les mouvements de contestations massifs qui auraient du se mettre en place.

                          3. Fort de ces grands succès ( fort progression du score à la présidentielle + groupe parlementaire ), le FdG aurait continué à porter l’incroyable élan populaire levé avant les élections, et ce serait posé comme une alternative au PS pour 2017.


                          Au lieu de cela, à cause des prétentions d’un seul homme :

                          1. Le score du FdG, pourtant en très forte progression, a été vécu comme une défaite humiliante. Ainsi, le simple fanfaronnage de Jean-Luc Mélenchon a suffit à transformer l’élan collectif en déception amère, aboutissant à un désespoir et une démobilisation massive aux législatives. 

                          2. Le FdG est désormais privé de son orateur. Les Leaders du PCF vont pouvoir retourner à leurs habitudes de Collabos, et ainsi continuer à pousser l’électorat populaire dans les bras de l’extrême droite. La faible présence de l’Extrême Gauche à l’Assemblée Nationale fera que les mouvements sociaux y trouveront moins d’écho, démotivant ainsi les troupes. 

                          3. Le FdG ayant désormais une images de parti de vaincus, il ne pourra pas s’imposer comme une alternative crédible au PS dans l’imaginaire collectif. Ainsi, les électeurs à la recherche d’un parti anti-système se tourneront d’autant plus vers le FN, et sur le modèle espagnol, l’alternative au PS sera l’UMP. 



                          En guise d’analyse : le talent et la force de conviction d’un seul homme avait réussi à lever les foules. La prétention et l’arrogance du même homme ont suffit pour totalement détruire l’élan du même mouvement.

                          Jean-Luc Mélenchon n’est pas personnellement en cause. Nous pouvons tous être grisé par le succès à un moment ou à un autre. 


                          Mais il est temps que l’Extrême Gauche comprenne ses différences radicales avec l’Extrême Droite. Nous ne pouvons pas avoir de Leader. C’est contradictoire avec la nature même de notre mouvement. Si nous jouons personnalité contre personnalité, nous favorisons l’Extrême Droite.

                          Enfin, n’oubliez jamais que la Franc Maçonnerie est pour nous une ennemie au même titre que l’Extrême Droite. Celle-ci a toujours cherché à casser les jambes de l’organisation ouvrière au profit du jacobinisme, c’est à dire du ’républicanisme bourgeois’. Je ne dis pas que l’objectif de Mélenchon était de casser l’Extrême Gauche, lui qui l’a redressé. Mais s’il vous plait, ne risquez plus jamais un Franc Maçon à la tête de l’Extrême Gauche :

                          • LE CHAT LE CHAT 14 juin 2012 16:08

                            Tout cela n’est pas arrivé , tu peux remiser ta guillotine !  smiley  smiley


                          • lsga lsga 14 juin 2012 16:32
                            Tout cela n’est pas arrivé , tu peux remiser ta guillotine !

                            en fait, c’est le strict inverse : c’est le moment de sortir la guillotine. 
                            Hénin Beaumont a rappelé aux militants idéalistes du FdG ce que tout bon matérialiste sait : 

                            L’extrême gauche est toujours minoritaire, 
                            en cas de grave crise économique, c’est l’extrême droite qui remporte la mise.

                            C’est pour cela que Hitler a été élu démocratiquement.
                            C’est pour cela que Lénine a pris la tête d’une minorité armée. 

                            Ainsi, si l’Extrême Gauche continue à se la jouer démocrate façon jacobins, nulle doute que l’Extrême Droite prendra le pouvoir un peu partout en Europe.
                            Si l’Extrême Gauche ne prend pas ses responsabilités, c’est une guerre mondiale qui se profile.

                            A la terza !


                            PS : chez les latins (Grèce, Amérique du Sud, etc), l’Extrême Gauche remporte des victoires. Mais c’est uniquement parce que ces pays sortent de nombreuses décennies de nationalisme et d’Extrême Droite. Pour que l’Extrême Gauche nord européenne soit susceptible de remporter démocratiquement des élections, il faudra probablement une seconde vague de fascisme de plusieurs décennies dans nos pays (nous n’avons connu le fascisme que sur une période très courte). Toutefois, Extrême Droite en Europe, plus Extrême Droite dans les pays arabes (Enhada, CNL, etc.), plus extrême droite en Israel, aux USA, en Russie, etc : tout cela va aboutir sans l’ombre d’un doute à une guerre mondiale. Peut-on se permettre de commettre la même erreur qu’en 40 ? Peut-on laisser la démocratie bourgeoise mettre l’Extrême Droite au pouvoir ? 

                          • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 17:03

                            Isga crois tu utile à notre époque de rester prisonnier de doctrine idéologique de forme quant à l’appartenance d’un membre à un groupe ou un autre si celui ci par son investissement démontre que lui dépasse ses vieillerie d’une autre époque ? 

                            Doit ton respecter les dogmes comme le ferai un prêtre catholique rigoriste ou un imam intégriste dans un madrasa ?
                            La diversité des militants de l’extrême gauche doit être une force et non un prétexte de division qui la trop souvent desservie plus qu’autre chose. 
                            Il y a cependant des ligne à ne pas franchir comme la compromission dans des entreprises contraire aux intérêts des travailleurs et salariés.
                            Ceci étant pour moi si un militant énergique défend nos interets vigoureusement, qui soit compagnons de la truelle accessoirement ne le dérange nullement, car je fixe en priorité les objectif plus que les formes.

                          • lsga lsga 14 juin 2012 20:05
                            1875 :

                            tu tiens un discours de campagne. 
                            là, la campagne c fini : Méluche c pris une raclée monumentale.

                            Maintenant, l’heure est au bilan.

                            Bilan : Plus jamais de personnification, plus jamais de Franc Mak, merci. 


                          • himmelgien 15 juin 2012 01:43

                             hitler n’a jamais été élu démocratiquement, il faudra longtemps encore dénoncer ce mensonge institutionnalisé !... Et c’est valable aussi pour les autres régimes d’extrême-droite ( Europe, Asie, Amériques ...) !... Ces démocrates du nerf de boeuf ne triomphent dans les urnes qu’ après avoir neutralisé leurs adversaires : en Grèce, c’est allé jusqu’au peuple lui-même, une guerre civile ( 1945-47 ) où les opposants ont été contraints à l’exil par dizaines de milliers !... [ formule de Berthold Brecht : « le peuple perdra la confiance du gouvernement qui le dissoudra pour en élire un autre » !... C’est le B.A.BA de la dictature fasciste !... ]




                          • lsga lsga 15 juin 2012 16:43

                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Hitler#La_.C2.AB_r.C3.A9sistible_ascension_.C2.BB_d.27Adolf_Hitler_.281929.E2 .80.931932.29


                             elle fut favorisée après 1929 par un contexte de crise exceptionnel, et par les faiblesses, les erreurs ou le discrédit de ses adversaires et concurrents politiques.

                            Nous y sommes. Il nous reste une dizaine d’année pour interdire le Front National et incarcérer l’ensemble des Leaders d’Extrême Droite. 

                            Si nous ne le faisons pas, le FN ne prendra pas le pouvoir, mais l’UMP deviendra elle-même l’extrême droite. 

                            Arrêtez avec l’idéalisme, arrêtez de croire que le prolétariat a une conscience de Classe.
                            Hénin Beaumon est un doux aperçu de ce que sera la France après 10ans de crise économique. 

                            Relisez Marx, comprenez le matérialisme :
                             La Conscience de Classe est le produit de la lutte des classes et de la Révolution, pas l’inverse. 


                          • lsga lsga 19 juin 2012 17:26

                            Bon, la probabilité que kelk1 lise ce commentaire est faible, mais je ne peux pas m’empêcher de citer Marx :


                            « Le communisme, pour nous, n’est pas un état qu’il faut créer, ni un idéal vers lequel la réalité doit s’orienter. Nous nommons communisme le mouvement réel qui abolit l’ordre établi [...]
                            Pour créer cette conscience communiste parmi les masses comme pour faire trompher la cause elle-même, il faut une transformation en masse des hommes, qui ne peut se produite QUE dans un mouvement pratique : la Révolution [...]
                            Dans l’activité révolutionnaire, l’homme se transforme lui-même en transformant les conditions sociales. »*
                            Idéologie allemande, 1846. MEW, III,P.35,69,195

                            Bref : si vous adhérez uniquement au jacobinisme et à la démocratie bourgeoise, le conscience de classe ne se développera pas, et l’Extrême Droite l’emportera. 
                            Il faut matériellement pratiquer la Lutte des Classes pour éveiller la conscience de classe. 

                            Qui se disait Jacobin déjà ? Bref, la vérité c’est que je ne tire pas sur Mélenchon. je l’ai apprécié et j’ai un respect sincère pour lui. Il a été capable de lever des masses et de faire des meetings, c’est déjà un bon commencement. 



                          • sego et Meluch....nos 2 seuls candidats « vrais » sont décédés politiquement qui les a « suicidés »

                            le ps qui avait aussi « suicIdé » le PCF DANS LE PROGRAMME COMMUN CAR IL PESAIT 20%


                            • wesson wesson 14 juin 2012 15:26

                              bon les gars, on va quand même pas s’écharper pour savoir si il a eu raison d’y aller ou pas, ce n’est qu’écume des choses.


                              Si il avait été plus ceci, moins cela ... j’aimerai bien voir comment les commentateurs se dépatouilleraient si on déversais sur leur tête le torrent de merde que Mélenchon a reçu pendant cette campagne. Et faites confiance aux médias pour focaliser là dessus, et uniquement là dessus. Est-ce que Eva Joly a fait une campagne digne ? parfaitement, mais la seule fois ou les médias en ont parlé, c’est lorsque elle s’est cassée la gueule dans un escalier. Par contre, pour sortir les petites phrases hors contexte, ça rentre parfaitement dans le format médiatique, ou toute idée doit s’exprimer en moins de 15 secondes ou alors ce n’est pas une bonne idée.

                              Affronter son adversaire, c’est l’essentiel en politique, et c’est ce que Mélenchon a fait avec courage. C’est franchement détestable de voir un paquet de gens qui se disent du FdG en train de s’essuyer sur Mélenchon en public. Si il ne convient pas, ce sera au parti et à sa base d’en décider. Pour l’instant, il y a eu un combat politique, et même si il n’est pas réussi, il est tout à fait normal de le livrer.



                              • 1871-paris 1875-Paris 14 juin 2012 17:06

                                Très juste.


                              • alinea Alinea 14 juin 2012 17:28

                                On ne s’essuie pas Wesson, on ne s’essuie pas : on réfléchit. On pense, on ne suit pas !
                                En tout cas, je me demande de quoi on aurait parlé sur Avox pendant tout ce temps : combien, une vingtaine d’articles ? Un millier de commentaires ?
                                On en ressortira peut-être chacun avec un petit plus !


                              • wesson wesson 14 juin 2012 18:04

                                Bonjour Alinea,


                                Moi aussi je suis véner que le score du FdG soit si bas, mais il faut être clair, de ce que je peut en voir autour de moi, c’est bien le programme auquel les gens n’ont pas adhéré. C’est con à dire, mais aujourd’hui personne ne croit que le smic à 1700 € (brut ou net) c’est de l’ordre du possible. La télé a réussi à faire intérioriser à tout le monde la nécessité de l’austérité, et que en aucun cas il peut y en avoir pour tout le monde. 

                                Et c’est pareil pour l’ensemble du programme du FdG, revenir à la retraite à 60 ans, « mais vous n’y pensez pas » etc etc, on est tellement bombardé de catastrophisme sur les autres pays d’Europe que tout le monde a la pétoche de résister à cet ensemble. Et ça franchement, Mélenchon n’en est absolument pas responsable.

                                Et lorsque on a la pétoche, on a tendance à faire n’importe quoi, et surtout des conneries, d’où le vote MLP. Moi je crois que au contraire, les prises de position de Mélenchon ont largement contribué à limiter l’ampleur du score du FN, et d’ailleurs il ne faut pas s’y tromper : le FN continue de taper allègrement sur nous. 

                                Et comment ne pas voir non plus la passivité du PS face à tout cela : ils sont visiblement plus occupé par les chikayas entres les ex de Hollande que par cette élection à Hénin-Beaumont, qui est tout sauf gagnée pour Kemel.

                                Je vais même vous dire ce qui va se passer. Mélenchon souhaite rester à Hénin-Beaumont, et d’ailleurs ce Jeudi il fait une conférence de presse commune avec Kemel. Si Kemel se fait battre, ce qui est à mon avis bien probable, on viendra accuser une fois de plus Mélenchon d’avoir fait perdre la gauche. 

                                Pour moi ce comportement est justement le point essentiel du combat juste, et de la résistance : il ne faut pas choisir les batailles faciles, les combats gagnés d’avance, mais allez là où on risque le plus. C’est même l’un des marqueurs du Front de Gauche : s’en prendre au banquier, à la finance, aux puissants, plutôt que aux pauvres, aux immigrés, à la part la plus faible de la société. C’est un marqueur du FN d’aller vers la facilité, et c’est un marqueur de la vrai gauche d’aller vers la difficulté. Mélenchon est ce qu’il est, mais en allant et en restant à Hénin Beaumont, il est à mon sens parfaitement dans l’esprit de ce que sont les valeurs de la vrai gauche.

                                Et là encore il ne faut pas oublier que Mélenchon a été investi pour aller là bas, auprès de la fédé communiste qui avait été la plus critique lors de son investiture à la présidence. Si il y a eu le choix d’une mauvaise personne, il est au moins partagé par la fédé. 

                              • Jean Valjean Jean Valjean 14 juin 2012 18:17

                                « et c’est ce que Mélenchon a fait avec courage.. »
                                -
                                Il y a un moment ou le courage confine à la connerie, il aurait déjà du comprendre ses erreurs au premier tour de la présidentielle : Ne taper que sur le FN et avoir un discours hyper immigrationiste c’était en effet ce qu’il fallait faire pour faire fuir l’électorat ouvrier et donner des voix au FN.
                                l’appel à voter Hollande sans conditions à été le pompon.
                                -
                                Ensuite son Péplum « Homérique » à Hénin Beaumont ou il a voulu se la jouer viril (comme les abrutis d’Inégalité et gesticulation qui pensent avec leurs burnes) c’était écrit d’avance qu’il allait se ridiculiser en technicolor... 
                                -
                                Maintenant l’a on vu faire son autocritique ? NON !
                                As on vu ses groupies qui n’ont cessé de lui cirer les pompes et qui sont certainement responsables de cette montée d’égo stupide et de ce désastre électoral faire leur autocritique ? NON certainement pas !
                                Va il changer de stratégie ? Je pense que non tellement il est englué dans ses dogmes débiles de sociallo resté bloqué dans les années 80.
                                -
                                J’ai un moment cru en Mélenchon et j’ai voté FG par pure stratégie, maintenant j’ai compris que cet homme brillant, ce talentueux orateur manquait singulièrement de lucidité et de vision politique, il a mis dans la merde la vraie gauche et pour de nombreuses années
                                au moment crucial ou l’alliance de la droite maffieuse et de la populo-démagogie du FN va disposer d’une autoroute pour pouvoir s’unir.
                                Il n’y aura donc aucun contre pouvoir à l’assemblée pour s’opposer à la politique libérale du PS.
                                -
                                La startégie du FG par rapport au FN a été des plus contre productives, mais je pense qu’ils vont continuer dans leur connerie et leur obstination à ne faire que traiter les électeurs du FN de fachos, au lieu de s’occuper des ce qui se passe de grave en Europe, pendant que le Hold up mondial continue.


                              • alinea Alinea 14 juin 2012 19:00

                                alors, si c’est le programme du FdeG qui n’est pas accepté, parce que trop ceci, parce que trop cela, comment expliquez-vous la différence du nombre de voix entre les présidentielles et les législatives. Cela n’a pas de sens : on nous donnait à presque dix sept pour cent de votants ; on a déduit un certain pourcentage de votes utiles in extrémis ; pourquoi tant de votants Mélenchon à EELV local, PS ou autres aux législlatives ?
                                Les médias font « tout », les sondages font beaucoup ; Mon opinion, profondément, est qu’il ne faudrait pas utiliser ces modes de calcul. En tout cas, je suis contente de vous lire parce que jusqu’ici, j’ ai lu les commentaires des seuls « supporters » ( au sens le plus dépolitisé).
                                En tout cas, si le parti de Gauche devient le parti de lutte - exclusive- contre le FN, je ne pourrai plus en faire partie ; non pas que je ne veuille pas lutter contre le FN, mais de cette manière, cela me paraît inopérant. Et quand je ne peux pas croire à quelque chose, je ne peux pas m"activer pour cette chose.
                                Ceci dit, je n’ai pas de leçon à donner, ce n’est pas mon but ; la seule chose que je constate c’est qu’il est impossible de faire fléchir quelque certitude que ce soit, d’un côté comme de l’autre !


                              • wesson wesson 14 juin 2012 19:08

                                bonsoir Valjean,


                                « Ne taper que sur le FN et avoir un discours hyper immigrationiste c’était en effet ce qu’il fallait faire pour faire fuir l’électorat ouvrier et donner des voix au FN.
                                l’appel à voter Hollande sans conditions à été le pompon. »

                                Vous n’en avez pas marre de répêter toujours cette même bétise. Dé contextualiser une phrase pour en extrapoler tout un programme, c’est exactement ce qu’a fait le FN avec son faux tract en Français-Arabe. Pour moi qui ai écouté en entier le discours dans laquelle elle fut prononcée, il ne s’agissait en aucune manière de politique immigrationniste, mais de relations différentes avec les pays du nord de l’Afrique - justement pour éviter qu’ils n’en viennent à voir leur population partir vers l’Europe. 

                                Quand à reprocher de taper sur le FN, il faut voir ce que ce parti use et abuse pour taper sur le FdG, c’est d’une mauvaise foi totale de prétendre qu’il faille les laisser tranquilles d’autant que les boules puantes à Hénin-Beaumont, c’est d’eux qu’elles sont venues.

                                Sur l’appel à voter Hollande, ça a été dit des milliers de fois : lorsque on a plus que deux mauvais choix, on prends le moins mauvais des deux, rien de plus. 

                                Vous avez le droit de ne pas apprécier Mélenchon, mais l’argumentaire que vous sortez calque très exactement sur celui de l’UMP, du FN et de tous ceux qui se sont fait un plaisir de savonner la planche au Front de Gauche. 

                              • Jean Valjean Jean Valjean 14 juin 2012 19:27

                                Quand à reprocher de taper sur le FN, il faut voir ce que ce parti use et abuse pour taper sur le FdG
                                -
                                Eh bien continuez à être aussi cons qu’eux, et à vous mettre plus bas que leur niveau, ça ne fera que les renforcer !
                                -
                                lorsque on a plus que deux mauvais choix, on prends le moins mauvais des deux, rien de plus.
                                -
                                Les consignes de vote c’est pour les mongoliens décervelés, les électeurs sont majeurs, ce ne sont pas des enfants débiles, leur vote leur appartient !
                                -
                                l’argumentaire que vous sortez calque très exactement sur celui de l’UMP, du FN et de tous ceux qui se sont fait un plaisir de savonner la planche au Front de Gauche.
                                -
                                Le Front de gauche et Mélenchon vient de se savonner la planche tout seul, avec de tels imbéciles pas besoin d’ennemis, leur ennemi c’est votre aveuglement à des des dogmes stupides des années 80.


                              • wesson wesson 15 juin 2012 01:04

                                Et bien Valjean il ne me reste plus qu’à saluer votre sens de la retenue que vous voudriez voir appliquer au FdG. C’est d’ailleurs probablement cette retenue qui vous fait attendre votre seconde réaction pour insulter en bloc tous les militants et sympathisant de ce parti.


                                « avec de tels imbéciles pas besoin d’ennemis, leur ennemi c’est votre aveuglement à des des dogmes stupides des années 80. »

                                Et dire que à coté de ça, vous prétendez avoir voté pour le Front de Gauche ... en tout cas, dès que on lit ce genre de prose, on ne doute plus vraiment sur qui on a affaire en réalité.


                              • wesson wesson 15 juin 2012 01:37

                                @alinea,


                                « alors, si c’est le programme du FdeG qui n’est pas accepté [...] comment expliquez-vous la différence du nombre de voix entre les présidentielles et les législatives »

                                la présidentielle est une élection qui passionne et mobilise plus. La législative tenue juste après passionne effectivement moins. Il y a automatiquement un bonus pour le sortant, et un malus pour les autres, tout cela est très normal. C’est vrai que vous avez un FdG de 11.1 à 6.91%, mais vous avez également un FN de 17.9 à 13.6%, ou même encore l’effondrement de Bayrou qui avait quand même fait 9.13%. Et pourtant là, personne ne viendrait l’idée de lui reprocher un comportement personnel inadapté....




                              • Jean Valjean Jean Valjean 15 juin 2012 09:11

                                Et dire que à coté de ça, vous prétendez avoir voté pour le Front de Gauche ... en tout cas, dès que on lit ce genre de prose, on ne doute plus vraiment sur qui on a affaire en réalité.
                                -
                                Oui j’ai voté Front de gauche mais je ne suis pas un militant endoctriné et aveugle (pléonasme),
                                ça me paraissait être le moins mauvais choix, surtout dans une logique de contre pouvoir même si je ne crois plus beaucoup à ce spectacle que l’on appelle élection.
                                Le problème du FG et de Mélenchon qui a des côtés sympathiques, c’est qu’il pense encore comme en 1981, ça doit surement rassurer son entourage que de se ressasser un monde, des combats, une culture ouvrière qui n’existent plus et dont il n’a jamais fait partie ou encore ou ce folklore Mitterrandien qui apporte encore tant de nostalgie à certains.
                                Avec lui on se trouve encore à la fin des 30 glorieuses et aux débuts invisibles de l’ultra-libéralisme qui se mets en place avec la bénédiction des gentils libéraux socialistes, en pleine tontonmania avec des mouvements subventionnés comme SOS racisme qu’il fallait soutenir face au grand méchant loup fasciste.
                                Le tissu industriel de la France n’était pas encore totalement massacré et la dictature technocratique Européenne vendue par Mitterand / Delors pas encore mise en place.
                                -
                                Mélenchon qui a ses qualités et qui a apporté un peu de fraicheur dans le débat politique fait comme les autres, il se contente de vouloir aménager l’intérieur du cadre dicté par cette logique productiviste avec un peu plus de confort pour l’humain, mais en continuant de consommer comme des gorets pour créer de l’emploi, de la croissance et toutes ces rengaines fétides auxquelles je ne crois vraiment plus.
                                Il faut sortir du carde dicté par le totalitarisme marchand, inventer du neuf à un niveau personnel, par groupes d’individus et sans attendre de sauveur providentiel, car sinon le réveil va être rapidement très brutal.

                              •  TRAITER LE PCF DE COLLABO.......QUELLE OUTRECUIDANCE...

                                encore un révolutionnaire abstentionniste....qui nous juge

                                @ isga............CE N EST PAS LE BONNET ROUGE QUI FAIT LE REVOLUTIONNAIRE..MAIS LA

                                 paire de COULLES"


                                • lsga lsga 14 juin 2012 15:46

                                  encore un révolutionnaire abstentionniste


                                  J’ai appelé à voter Mélenchon et François Hollande. 
                                  J’ai tu la plupart de mes critiques vis à vis de son appartenance à la Franc Maçonnerie pendant la campagne, et ça n’a pas été de gaîté de coeur. 

                                  Maintenant que les élections sont passées, on a quand même le droit de faire un bilan. 

                                  Si il avait été un tantinet moins fanfaron, le score à la présidentielle aurait été vécu comme une grande victoire, et le FdG aurait une place de choix à l’assemblée. 

                                • Anaxandre Anaxandre 14 juin 2012 20:37

                                  Ne vous en déplaise TOUSENSEMBLE, le PCF est bien devenu un parti collabo depuis les années 80 en troquant la lutte des classes contre un discours purement sociétal, tout ça pour quelques postes offerts par le PS. Une majorité des « prolétaires » ne seraient certainement pas au FN sinon.


                                • alain_àààé 14 juin 2012 15:58

                                  je n ais pas grand chose a dire mais melonchon a voulu prendre sa revanche sur le F N et surtout entubé les travailleurs lui qui gagne 3 retraites comment peut on expliquer que le peuple n as rien a dire et qu il creve melonchon a placé les membres de sa famille dans les administrations se mec qui se permet d insulter certains travailleurs c est le comble


                                  • bernard29 bernard29 14 juin 2012 16:54

                                    si « le parti de gauche » ne peut pas vivre sans le Front de Gauche et j’ose sans Mélanchon, il ne servira à rien.


                                    • anty 14 juin 2012 17:24

                                      Je l’ai déjà écrit 


                                      c’est la raclée pour le bouffon frontiste qui se prend pour naboléon

                                      • alinea Alinea 14 juin 2012 18:03

                                        Petite pub personnelle ! pardonnez mon outrecuidance : lisez mon article, sur cette même page, tout en bas ! Et n’hésitez pas à m’en dire un mot !!!


                                        • Whackangel whackangel 14 juin 2012 19:11

                                          Pourquoi JLM n’a-t-il pas eu raison :

                                          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/petites-analyses-de-campagnes-et-118363

                                          Risque ou pas, l’immaturité reste au rendez-vous.


                                          • Jean Valjean Jean Valjean 14 juin 2012 19:37

                                            @whackangel
                                            Votre article est bien plus lucide que ceux des militants aveugles, qui je n’en doute pas continueront à s’enfoncer dans leur schéma binaire et manichéen donc dans l’erreur la plus totale.
                                            -
                                            Maintenant que cette mascarade électorale touche à sa fin il va falloir regarder les choses en face, oublier ces tristes clowns de la politique et se prendre en charge en étant le plus indépendant des banques, des industries et en étant de très mauvais consommateurs.
                                            -
                                            Et de très bons objecteurs de croissance.


                                          • Le Grunge Le Grunge 14 juin 2012 19:16

                                            Mélanchon a fait ce que ses maitres du grand orient lui ont ordonné de faire, ni plus, ni moins. J’aurais tellement aimé que Mélanchon soit président pour voir la façon dont le visage de ceux qui avait voté pour lui se serait déformé quand il l’aurait vu se soumettre a l’Europe est au marché sous prétexte de la crise de la dette ou de je ne sais quoi. Le mal du XXI° siècle, c’est le déni de réalité, pas grave, d’ici peut de temps, l’effondrement du système productiviste capitaliste ultralibéral va en ramené un paquet a la réalité...

                                            PS : je ne suis ni FN ni UMPSiste, je suis communiste, mais pour de vrai pas comme certain smiley


                                            • Jean Valjean Jean Valjean 14 juin 2012 19:45

                                              « l’effondrement du système productiviste capitaliste ultralibéral va en ramené un paquet a la réalité... »
                                              -
                                              Effectivement le principe de réalité c’est très efficace, mais ça risque d’être vraiment très douloureux.
                                              -
                                              Pour les histoires de franc maçonnerie, je serais presque prêt à l’en excuser si au moins il l’assumait au grand jour...


                                            • wesson wesson 15 juin 2012 01:06

                                              " Pour les histoires de franc maçonnerie, je serais presque prêt à l’en excuser si au moins il l’assumait au grand jour... "


                                              il l’as écrit dans le dernier bouquin qu’il a publié, espèce d’andouille !

                                            • Jean Valjean Jean Valjean 15 juin 2012 08:32

                                              Je ne passe pas mon temps à lire tous les écrits de Mélenchon, mais quand des journalistes lui posent la question, il leur réponds que ça ne les regarde pas, donc pour moi il ne l’assume pas avec le grand public.


                                            • appoline appoline 14 juin 2012 19:44

                                              Lève la tête Jean Luc, tu vas rayer le parquet avec tes dents qui poussent. Il est évident que ses frères et soeurs du GO ont dû le conseiller savamment, enfin qu’ils pensaient.


                                              • notilux 14 juin 2012 19:53

                                                mais quel est donc ce mal étrange, ce virus qui s’est insinué dans sa tête pour l’amener à s’échouer tel un cachalot désemparé dans les plaines d’hénin-beaumont. le chantre de l’anti-systéme de gauche après avoir fait toutes les allégeances bénévoles aux tenants socialiques du système a voulu se dresser en rempart d’une menace imaginaire réduisant le parti de l’anti-système de droite à ses archaismes fascisants. gageons qu’il l’a fait par connerie ou par vanité, espérons que ce ne soit pas par calcul, car s’il a atteint un objectif c’est bien d’avoir anéanti dans l’oeuf une force anti-système de gauche. dommage ou alors c’est qu’il nous a bien eus.


                                                • Anaxandre Anaxandre 14 juin 2012 20:50

                                                  Hénin-Beaumont, l’erreur de trop ? Oui et non...
                                                  L’erreur fondamentale de Mélanchon se situe à mon sens fondamentalement du point de vue idéologique : comment reconquérir les classes populaires sans remettre sérieusement en cause la place de la France dans cette UE antidémocratique ?
                                                  Ou erreur assumée en tant qu’ex-trotskiste internationaliste et franc-maçon ? Mais dans ce cas, bien difficile de faire le plein des voix du « prolétariat »...


                                                  • marc berger marc berger 14 juin 2012 22:08

                                                    Le problème c’est qu’il s’est accroché à cette idée de lutter contre le FN. C’est certes louable, mais ce n’est pas vraiment en luttant de face avec son adversaire que l’on peut facilement le terrasser, d’autant plus que la connerie humaine n’est pas si facile que cela à combattre.
                                                    En attendant il ne sera pas à l’assemblée nationale, là il aurait pu défendre ses idées, et faire passer des messages.
                                                    Bref parfois l’aveuglement peu nous entrainer bien plus loin que nous l’avions prévu.


                                                    • Cigogne67 14 juin 2012 22:27

                                                      mélenchon smiley


                                                      • himmelgien 15 juin 2012 01:56

                                                        Mélenchon veut prendre la place laissée vacante par Jaurès, le nouveau tribun du peuple !... L’avenir dira s’il en est digne !.... Pour le moment, rusé manoeuvrier , il évite de se compromettre sur les bancs de cette assemblée !... S’il était venu à bout de l’autre maquerelle, il serait venu en position de force, avec bien davantage qu’un simple mandat de député !... Cependant, on ne le compare pas à Catalina : il n’est pas certain que Hollande puisse être son Cicéron !... Il lui reste la rue , les meetings pour amplifier ses propositions pour une 6° République ... que le nouveau locataire de l’Elysée n’a pas l’air pressé de soutenir !... 


                                                        • Denzo75018 15 juin 2012 08:00

                                                          Il y a aussi l’interprétation de la marque d’un suicide Médiatique Orchestré de Mélanchon.

                                                          En effet, depuis le début des élections Présidentielles, Mélanchon et le FdG ne veulent pas être associés à AUCUNE forme de pouvoir ! C’est pourquoi ils n’ont pas fait, comme les Verts, alliance avec le PS ni pour la Présidentielle, ni pour les législatives.
                                                           


                                                          • citoyenrené citoyenrené 15 juin 2012 08:29

                                                            mauvaise interprétation, la 2e place s’est joué à peu de chose...si le FdG finissait 2e, votre analyse tombait à l’eau

                                                            quant au reste, le FdG ne veut pas être la roue de secours d’un PS centre droit mais cherche le pouvoir


                                                          • Denzo75018 15 juin 2012 12:00

                                                            Quelle drôle de proposition que de me faire dire que mon raisonnement est faux puisque si le FdG finissait 2e, votre analyse tombait à l’eau !!! Alors même que le FdG est arrivé 3ième ...

                                                            Mauvaise foi ? Démagogie ou bien cela ne s’apprente-t-il pas à du lavage de cerveau ...


                                                          • citoyenrené citoyenrené 15 juin 2012 08:26

                                                            d’accord avec cet article,

                                                            la lutte contre les « idées » d’extrême droite est nécessaire

                                                            la 2e place s’est finalement joué à peu de chose, surtout si on prend en compte les abstentionnistes

                                                            re- dérouler le programme « l’humain d’abord » en priorité, comme dit dans un autre article, peut être

                                                            la lutte continue

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès