• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Patrick Balkany en prison : faut-il s’en réjouir ?

Patrick Balkany en prison : faut-il s’en réjouir ?

« La politique, c’est savoir à qui on prend du fric pour le donner à qui. » (Abbé Pierre, 2006).



Cette semaine, c’était la rentrée judiciaire : audition de François Bayrou et Marielle de Sarnez le 11 septembre 2019, mise en examen de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale, le 12 septembre 2019, au point que cette annonce a rendu inaudible le Premier Ministre Édouard Philippe sur la réforme des retraites (discours au CESE le matin, journal de 20 heures sur TF1 le soir), mise en examen de Jean-Marie Le Pen (91 ans)… mais l’information la plus importante reste que Patrick Balkany a dormi à la prison de la Santé cette nuit du 13 au 14 septembre 2019.

En effet, le verdict du premier volet du procès qui s’était ouvert le 13 mai 2019 a été rendu ce vendredi 13 septembre 2019 en début d’après-midi. De quoi confirmer la vieille tradition de malheur associée au vendredi 13 pour les époux Balkany jugés pour fraude fiscale. Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt et à dix ans d’inéligibilité, et sa femme Isabelle Balkany à trois ans de prison sans mandat de dépôt et à dix ans d’inéligibilité par le tribunal de Paris. Leurs avocats ont annoncé immédiatement qu’ils feraient appel et ont dénoncé la sévérité du verdict.

Patrick Balkany (71 ans), actuellement maire de Levallois-Perret, et Isabelle Balkany (72 ans dans une semaine), actuellement première adjointe au maire de Levallois-Perret (elle a annoncé dans la soirée qu’elle remplacerait le maire tant qu’il serait indisponible), sont un couple politique très connu des Hauts-de-Seine. Ce ne sont pas des intellos, mais quand Patrick Balkany a fait son service militaire, c’était à l’Élysée, à côté de la boutique de son père, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, et à l’époque de Georges Pompidou. Il se lia d’amitié avec Michel Jobert et s’engagea à l’UDR puis au RPR. Jacques Chirac l’envoya aux législatives de mars 1978 au casse-pipe contre l’un des ministres giscardiens très en vue, Jean-Pierre Soisson à Auxerre.

Après cet échec, il décida de s’investir à Levallois-Perret, au même titre que d’autres jeunes du RPR s’étaient implantés dans les Hauts-de-Seine : Nicolas Sarkozy à Neuilly-sur-Seine (à l’époque promis à Charles Pasqua), Patrick Devedjian à Antony, etc. Contre toute attente, Patrick Balkany fut élu maire de Levallois-Perret en mars 1983. II fut réélu en mars 1989, battu en juin 1995 par un chiraquien (Olivier de Chazeaux qui s’est fait aussi élire sur sa circonscription en juin 1997), puis inéligible en 1996, puis réélu en mars 2001 (mais invalidé car il était encore inéligible), puis réélu en septembre 2002, mars 2008 et mars 2014. Et inutile de dire que malgré son âge, il avait bien l’intention, avant son procès, d’être candidat à sa réélection en mars 2020. Il faut préciser qu’en 1995, Patrick Balkany avait soutenu la candidature présidentielle du Premier Ministre Édouard Balladur.

Patrick Balkany a été élu député des Hauts-de-Seine à peu près au même moment où il était maire, de juin 1988 à juin 1997, et de juin 2002 à juin 2017. En 2017, le cumul des mandats l’empêcha de rester député mais il était de toute façon sérieusement concurrencé. Ses plus grands rivaux ont toujours été des personnalités proches de son parti. Et en juin 2017, parce que "son" candidat a été largement battu au premier tour, il a soutenu au second tour …la candidate de LREM qui a été élue (contre son rival de LR).

_yartiBalkany02

Son épouse Isabelle, elle, a voulu succéder en 2007 à Nicolas Sarkozy à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine, quand ce dernier, un grand ami du couple, a été élu Président de la République. Patrick Devedjian a cependant été élu, et en mars 2011, elle fut même battue sur son propre canton contre l’un de leurs rivaux, Arnaud de Courson.

Leur personnalité clive à l’évidence, ils ont des grands détracteurs et aussi des fidèles. Il faut dire que Patrick Balkany est un homme très convivial, qui a le sens de l’attachement, mais aussi, il peut être très odieux et arrogant. Celui qui aurait rêvé d’un ministère pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy est avant tout le maire de Levallois-Perret, et depuis plus de trente-cinq ans, il sait s’occuper des habitants avec une passion et une sincérité désarmantes.

Il suffit de rappeler le récent grave incendie du marché Barbusse complètement détruit, dans la nuit du 17 au 18 août 2019, où 160 pompiers ont dû intervenir. Par chance, il n’y a eu aucun blessé, mais il a fallu reloger plus d’une centaine d’habitants et le maire s’en est occupé personnellement, allant voir régulièrement les familles, vérifiant que tout allait bien, prenant le temps de rester en contact avec elles. Un responsable attentionné. On ne s’étonnera donc pas qu’il soit tant aimé de la population locale.

Homme d’un grand humour, dont la sonnerie de téléphone mobile est la musique des Tontons flingueurs, Patrick Balkany est pourtant également très détesté par ceux qui voient en lui une concentration de ce qu’ils n’apprécient pas. Une arrogance, renforcée quand l’ami de trente ans fut Président de la République, et aussi, un tempérament de flambeur, un tantinet machiste (il aurait fait partie des siffleurs en apercevant la robe à fleurs de la ministre Cécile Duflot dans l’hémicycle), et pouvant être très désagréable envers ses opposants.

Patrick Balkany n’est pas un intellectuel, c’est plutôt un représentant de commerce, qui ne cesse de vouloir se montrer, au point qu’il a même commencé (quand il était jeune) une carrière d’acteur dans un film retraçant la vie de Raspoutine. Se montrer, se montrer, se montrer. L’humour excuse beaucoup de choses. Encore récemment, puisque, au début de la semaine, il plaisantait sur le fait que peut-être que la justice allait lui offrir des nuits de repos à partir de vendredi.

Pour beaucoup des habitants de Levallois-Perret, l’emprisonnement de leur maire est vécu comme une violence injuste. Injuste car, avec l’appel, il reste encore présumé innocent de la fraude fiscale dont on l’accuse. On n’est considéré coupable que lorsqu’on est condamné définitivement, ce qui a été le cas pour le furtif sous-ministre socialiste Thomas Thévenoud qui a dû quitter le gouvernement neuf jours après sa nomination à cause de son oubli de payer ses impôts (il a été condamné définitivement aussi cette semaine, le 11 septembre 2019).

La mise en examen de Richard Ferrand et la condamnation de Patrick Balkany, ont discrédité, par les faits, les incantations de Jean-Luc Mélenchon (qui a fait sa rentrée politique le 12 septembre 2019 à la Maison de l’Amérique latine) car il accusait la justice d’être politisée (contre lui) : a priori, aucun parti n’a échappé, ne serait-ce que cette semaine, à une décision peu agréable de la justice. Et si la justice avait été téléguidée par l’Élysée, on imagine mal pourquoi l’un des trois plus fidèles soutiens du Président de la République, par ailleurs quatrième personnage de l’État, n’aurait pas été mieux protégé… C’est le problème d’une justice indépendante, son calendrier est défini hors du cadre politique, ce qui a nettement défavorisé, d’ailleurs, la candidature de François Fillon.

Revenons à Patrick Balkany. Fallait-il l’emprisonner ce vendredi 13 septembre 2019 alors qu’il a toujours été présent à chaque convocation de la justice et qu’il n’a jamais été question pour lui de fuir la justice ? Si Isabelle Balkany a échappé à la prison, c’est en raison de sa santé plus fragile, mais elle était condamnée, elle aussi, à plusieurs années de prison ferme. Son avocat a parlé de décision injuste et inutile, soumettant l’idée que le juge se serait "payé" Balkany.

Même son principal accusateur et opposant à Levallois-Perret a considéré que la prison était inutile et n’intéressait pas les habitants, alors que cet opposant considère que le maire aurait abusé de l’argent municipal et qu’il faudrait avant tout qu’il le rembourse. Car Patrick Balkany aurait parfois un peu mélangé les comptes entre personnel et public.

C’est cependant sa gestion municipale qui est mise en cause. Certes, la ville a connu un véritable essor, un développement économique sans égal, accueillant de nombreux sièges de grandes entreprises, des programmes de logements, des équipements pour les enfants, les familles, etc. Mais cela au prix d’un endettement excessif. La commune est endettée au point que cela correspond à une dette de 8 000 euros pour chaque habitant !

Il ne faut jamais se réjouir d’une personne qui va en prison, car cela reste une épreuve, malgré les fautes commises (et il faut évidemment bien différencier les délinquants des criminels). Il est probable d'ailleurs que le séjour en prison, à court terme, ne se prolongerait pas très longtemps puisqu’un procès en appel se profile dans un futur proche. Bien sûr, si un délit est commis, son auteur doit en payer le prix, c'est juste devoir du vivre ensemble. Personne ne remet en cause le principe de la peine.

Les opposants auraient sans doute préféré qu’au lieu de la prison ferme immédiatement appliquée, ce fussent les dix ans d’inéligibilité qui soient immédiatement applicables, ce qui ne sera pas le cas car la mesure sera suspendue avec l’appel. Concrètement, cela signifie que rien ne l’interdira de se représenter aux municipales de 2020 tout en restant en prison. Ce ne sera évidemment pas facile pour faire campagne, mais le sentiment d’injustice et surtout le manque d’équité (par rapport à d’autres justiciables qui ont fait bien pire et ont été bien moins sanctionnés) pourraient au contraire rassembler ses électeurs derrière lui pour le soutenir.

La seule raison de se réjouir de cette semaine très dense en décisions de justice dans des affaires politico-financières, c’est qu’il n’y aura jamais plus impunité dans un monde politique qui était surprotégé il n’y avait encore pas si longtemps, et que la justice est maintenant réellement indépendante et cette semaine l’a prouvée. Cela n’empêche pas que des juges puissent éventuellement être partiaux pour ne pas dire partisans, au même titre qu’il y a de mauvais enseignants, de mauvais médecins, etc., mais l’organisation de la justice est telle que si un juge a trop manqué de discernement, cela se verra en appel voire en cassation. Dans tous les cas, la justice n’est pas arbitraire.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 septembre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Patrick Balkany.
Bernard Tapie.
Jérôme Cahuzac.

_yartiBalkany03


Moyenne des avis sur cet article :  1.17/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 14 septembre 09:57

    Bonjour, Sylvain


    « Patrick Balkany n’est pas un intellectuel, c’est plutôt un représentant de commerce »


    Non, c’est plutôt un mafieux. Et comme les mafieux en charge d’une municipalité dans certains pays voisins, il prend ses aises avec les règles, arrose ses clientèles électorales, et mélange sans vergogne la gestion municipale avec ses affaires propres.


    « Fallait-il l’emprisonner ? »


    Je n’en suis pas certain, la prison n’étant que le dernier recours en matière de sanction pénale à mes yeux. Mais le condamner très lourdement, oui, et il l’a été (avant probablement de voir aggravée sa peine en octobre dans le volet corruption et blanchiment). Et surtout lui infliger 10 ans d’inéligibilité qui, malheureusement, n’interviendront qu’à l’issue du parcours judiciaire.


    • exol 14 septembre 11:09

      @Fergus
      l’intègre procureur Fergus a donné sa sentence , le goudron et les plumes pour l’infâme Maire dégénéré. Vous avez raison de pas le mettre en prison , il refilerait moyennant finance des tuyaux à toute la racaille carcérale pour frauder le fisc , même là il serait dangereux.


    • BERNARD BERNARD 14 septembre 11:23

      Bonjour Fergus
      Non, c’est plutôt un mafieux. Et comme les mafieux en charge d’une municipalité dans certains pays voisins, il prend ses aises avec les règles, arrose ses clientèles électorales, et mélange sans vergogne la gestion municipale avec ses affaires propres.
      J’ignore s’il faut faire de cela une quinte censé (pour gagner en trichant). L’histoire nous rapporte des traces et même plus ou certains « mafieux » apportent plus d’aides aux plus démunis que ceux qui dirigent à la tête de l’Etat. La comparaison que je puis prendre c’est la position de Ferrand, de Bayrou, et consorts. Je pense que lorsque veut que le corps politique n’avance plus on supprime légalement la tête. Ceux qui envoient les gens en prison feraient bien d’y passer simplement un mois. Il apprendrait le sens de clémence. Il fallait agir avant à mon modeste avis ! 


    • HELIOS HELIOS 14 septembre 11:44

      @BERNARD
      ... sauf que les mafieux n’apportent leur aide qu’a ceux qu’ils choisissent !...

      et ensuite si ces mafieux apportent plus d’aide que les structures officielles, c’est bien parce que ceux qui controlent ces structures officielles ne font pas leur boulot, ne respectent pas ou interpretent la loi.... a leur profit evidement. Cela s’appelle du clientelisme et ça marche a tous les niveaux ; rches comme pauvres !


    • BERNARD BERNARD 14 septembre 11:53

      @HELIOS
      Je suis tout à fait en accord. Là aussi il me semble qu’à quelques encablures proches nous disons la même chose, la différence vient peut-être essentiellement que les tarifications ne sont pas identiques. Puis bien sur que cela fonctionne, je précise je n’ai jamais touché de dividendes.


    • Fergus Fergus 14 septembre 16:55

      Bonjour, exol

      Il vous a manifestement échappé que je n’ai pas exprimé de « sentence »  ce n’est ni mon rôle ni le vôtre  mais donné un avis personnel sur le profil de Balkany et sur la peine qui a été prononcée.


    • Fergus Fergus 14 septembre 16:59

      Bonjour, HELIOS

      « Cela s’appelle du clientelisme » 

      Un « clientélisme » qui fait de Levallois-Perret la commune la plus endettée de France ! Si toutes les communes qui font face aux carences de l’Etat  et il y en a  agissaient ainsi, nous irions tout droit vers une banqueroute généralisée ! 


    • Aimable 14 septembre 19:06

      @Fergus
      Le « clientélisme avec retour obligatoire d’ascenseur sous peine de  » qui lui permet d’être réélu par tous ceux qui lui doivent beaucoup .
      Je vous rejoins sur le fait que c’est probablement un parrain


    • doctorix doctorix 16 septembre 10:40

      La mère Balkany est trop malade pour aller en taule, mais assez bien portante pour assurer l’intérim.
      Et Rako se réjouit d’une justice impartiale, et dans laquelle le pouvoir ne met pas son nez.
      Il est impayable.
      Tous les pouvoirs ont toujours eu leurs paillassons, mais Rako est une caricature.
      Ou une synthèse, comme dit Bernard Blier :
      https://www.youtube.com/watch?v=F6SH562qW88


    • rugueux 14 septembre 10:30

      Les époux Balkany devraient être en prison depuis des lustres...Les Thénardiers du 92 sont des crapules...Balkany a déjà été condamné à de multiples reprises, il s’est enfuit à St-Martin pendant ans je crois, durant cette période il dirigeait une radio locale, emploi dont on a du mal à comprendre comment il justifiait son train de vie...

      Il a menacé une maîtresse avec son 357 magnum pour se faire tailler une pipe, cela a fait les choux-gras du Canard...La plaignante a retiré sa plainte...Il y a également harcelé jusqu’à la démission une de ses adjointes ancienne championne de judo...Des casseroles comme celles-ci il en traine des dizaines...

      4 ans au gnouf cela lui fera la bite...il n’a pris que 10 ans d’inégibilité il pourra se représenter à 81 ans comme Dassault...


      • p.castor p.castor 14 septembre 10:33

        Toujours cette logorrhée pour justifier l’injustifiable ! De toute façon il devrait être content : comme d’habitude, il va être logé aux frais des contribuables....


        • révolQé révolQé 14 septembre 10:44

          Il va se taper 1 mois max et en VIP alors qu’il devrait choper 10 piges à Fresnes cette crevure... !!!


          • Buzzcocks 14 septembre 10:51

            Pour moi, la prison sert à isoler des gens dangereux pour les autres.... est ce le cas des Balkany ? Non.

            Mais ils sont dans le déni total : ce n’est qu’un vieil héritage oublié etc... ils ne reconnaissent rien aux vieilles pratiques du 92, et nous prennent pour des cons en permanence. Du coup, j’avoue que je n’ai aucune pitié pour ces gens là. En prime, sortir qu’on s’en prend à eux car ils sont juifs ou je ne sais quoi, c’est limite insultant.


            • mmbbb 14 septembre 11:20

              Article inutile et l auteur est une leche cul . A Lyon , un liquidateur judiciaire, un huissier de justice ont fraude . 

              Noir detournement d agent public le gars vient sur les plateaux nous faire pleurer sur un de ses membres de la famille ayant connu les camps en oubliant qu Hitler pris pris le pouvoir apres une ultime affaire de corruption

              La justice s intéresse aux ayants droits de Barre le moralisateur , les impots seraient interesse par un compte en Suisse

              Descente de la police dans l appart de Collomb , , il aurait fait beneficer a son ex femme de largesse

              Le depute Radical de Lyon Herriot, la politique c est comme l andouillette ca doit sentir la merde mais pas de trop .

              Aujourd hui ca put la merde a plein nez 

              Bakany a l instar de Medeciin a Nice , a alimenté les chroniques du Canard Enchaine depuis des années 

              On peut noter l extreme celerite de la justice de ce pays.

              Balkany sur le plateaux de Canal + , fait divers d un délinquant , celui repondit la justice doit etre implacable.

              Vous voudrez qu il reçoive toute la compassion des francais Rast , 

              Article inutile , si la justice n avait pas condamne Balkany elle se serait discréditée a jamais 

              Une justice non pondere n est plus une justice .

              Ras le leche cul de service 


              • Clocel Clocel 14 septembre 11:24

                Son état de santé devrait lui permettre de retrouver très bientôt la liberté et les fruits de ses rapines, c’est en général comme ça qu’on boucle ce genre de dossier.


                • izarn izarn 14 septembre 14:53

                  @Clocel
                  A moins une balle perdue...
                  En 45 c’était douze balles dans la peau....


                • HELIOS HELIOS 14 septembre 11:36

                  ... ne vous en faites pas, la révision de son procés se fera et il sera condamné a 4 ans dont 2 avec sursis... les deux qu’il devrait passer derriere les bareaux seront « aménagés »... vu son age et surtout ses relations et il finira comme Cahuzac avec un bracelet et pourra aller a la peche, se baigner etc tous les jours (Cahuzac est en Corse, là où le climat est doux aussi pour les bandits).

                  Ce couple là, a fraudé le fisc a un niveau que ni vous ni moi ne pourrions le faire. Pour quelques milliers d’Euros, nous aurions ecopé de prison ferme sans aménagement, d’amende impayable et de confiscations ! A cela se rajoute la corruption, les manoeuvres douteuses et surtout mafieuses non inscrites dans le code civil (sinon la classe politique serait considérablement eclaircie).

                  Un elu, representant des français se doit d’etre integre et même irreprochable pendant le temps de son mandat. S’il n’est pas capable de s’y plier c’est que le personnage n’est pas digne et que le mandant ne doit pas perdurer, même apres réélection.

                  Tous ceux qui les defendent, sont soit « innocents » c’est a dire inconscients des fautes... soit complices des « arrangements » et des libertes que ces personnages ont pris avec la loi et la vie normale en société, en république tout particulierement. Tout ça sans parler des dégats moraux que peuvent faire ces comportements.

                  Allez zou, vous et moi aurions pris 5 ans fermes, avec inéligibilité définitive... remboursement au fisc, amende a la hauteur des montants fraudés et confiscation des biens litigieux.... 


                  • mmbbb 14 septembre 11:49

                    @HELIOS peut etre pas la prison , mais compte bancaire bloqué , opposition administrative aupres de votre employeur ou saisie de vos biens . L administation n aurait pas attendu 30 ans .
                    Neanmoins l evolution est lente mais nous pouvons toujours affirmer que nous sommes dans une republique bananière .
                    La preuve , les frasque de Macron, Benalla , si nous etions dans un pays democratique Macron aurait du etre destitué .
                    Les barbouzes a l Elysée n inadmissible . La republique a ete bafouée mais Macron n est pas le premier 


                  • JPCiron JPCiron 14 septembre 21:57

                    @HELIOS
                    .
                     < (... en Corse, là où le climat est doux aussi pour les bandits).>
                    .

                    Attention !!

                    Mettre Balkany dans un sac Corse, c’est désobligeant et même insultant pour les Corses !!

                    Attention !!

                    .


                  • HELIOS HELIOS 15 septembre 18:06

                    @JPCiron

                    effectivement, j’ai écrit là un raccourci qui n’a rien de réel....

                    Je me suis laissé emporté par le cas Cahuzac, qui profite, bracelet a la cheville, du climat corse.

                    Les corses ne sont pas des bandits -pas plus que nous- .. j’espère que les amis d’Erbalunga qui m’ont lu, ne seront pas vexés, ils me connaissent bien...


                  • JPCiron JPCiron 15 septembre 22:45

                    @HELIOS

                    Je l’avais bien compris ainsi !
                    Mais je n’ai pas pu résister au plaisir de la placer ...
                    Désolé de n’avoir pas pris le temps de me faire mieux comprendre.
                     smiley


                  • doctorix doctorix 16 septembre 10:52

                    @HELIOS

                     j’espère que les amis d’Erbalunga qui m’ont lu, ne seront pas vexés, 

                    Vous avez raison d’être prudent avec le pays où les balles ne se perdent pas toujours.
                    Levallois n’est-elle pas une petite Corse ? Ajaccio sur Seine ?


                  • mursili mursili 14 septembre 14:51

                    C’est juste pas juste ce qui arrive à ce bon Monsieur Balkany qui s’est tellement dévoué à la chose publique.

                    On ne devrait condamner à des peines de prison que les vrais délinquants.


                    • izarn izarn 14 septembre 14:51

                      Balkany on s’en bat les couilles.

                      Bien fait pour sa gueule.

                      Une fripouille de moins.


                      • Dédé15 14 septembre 14:52

                        Paradoxalement Balkany paye aujourd’hui le laxisme de la justice à son égard depuis plus de 20 ans.

                        De (grosses) gouttes d’eau en (grosses) gouttes d’eau la citerne a fini par déborder.

                        Peu importe qu’il soit en prison ou pas, il convient d’abord qu’il cesse de nuire par inéligibilité et qu’on s’en prenne à ses biens.


                        • alexis42 alexis42 14 septembre 14:53

                          Cela fait plus de 30 ans qu’il se moque délibérément de la justice. Dommage qu’il ne soit pas seul, en prison !


                          • jymb 14 septembre 16:08

                            On attends toujours que Chirac soit envoyé, lui, en prison après avoir été reconnu coupable de détournement de fonds publics


                            • jymb 14 septembre 16:13

                              Quand à Juppé, il est revenu se pavaner, mairie, ministère, Conseil Constitutionnel, ce qui est tout bonnement ahurissant...on ne voit pas pourquoi devant un tel étalage d’immoralité P. Balkany ne continuerait pas de son côté sa carrière politique finalement simplement locale. 


                              • pemile pemile 14 septembre 16:16

                                Isabelle Balkany, trop faible pour assister au procès retrouve la pêche pour prendre la relève à la mairie de Levallois smiley


                                • ZenZoe ZenZoe 14 septembre 21:48

                                  @pemile
                                  Exact, je me suis fait la même réflexion en voyant comme elle enchainait les interviews et qu’elle cavalait dans les allées du marché ce matin.
                                  Sa place est au gnouf oui, comme son jules. Elle lui tiendra compagnie, puisqu’elle l’aime tant !


                                • BA 14 septembre 16:52

                                  Ferrand, Bayrou, Goulard, De Sarnez, Benalla, Flessel, Nyssen, De Rugy, ... Ces 8 affaires qui plombent Macron.


                                  A son entrée à l’Elysée, Emmanuel Macron désirait placer son quinquennat sous le signe de l’exemplarité. Un peu plus de deux ans plus tard, la « République irréprochable » est mise à rude épreuve par les affaires et les controverses qui ont touché les proches du chef de l’Etat.

                                  Dernier épisode en date, la mise en examen de Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’affaire des Mutuelles de Bretagne.


                                  Point commun de ces soubresauts du quinquennat : ils ont fait des victimes. S’il s’accroche aujourd’hui au perchoir et bénéficie du soutien de l’exécutif, Richard Ferrand avait perdu le ministère de la Cohésion des territoires, un mois seulement après l’avoir obtenu, lors du dévoilement de l’affaire par « le Canard enchaîné » en juin 2017.


                                  Même s’ils n’ont pas été mis en examen, les 7 autres ministres mentionnés dans la vidéo ci-dessous ont connu le même sort.


                                  Sans parler d’Alexandre Benalla qui, à la suite de la diffusion de ses agissements sur la place de la Contrescarpe, avait perdu son emploi à l’Elysée - entre autres conséquences.


                                  https://www.youtube.com/watch?v=tklttd85dfA


                                  • the clone the clone 14 septembre 17:00

                                    Il a gravé Sarkozy on t’attend sur le mur de sa piaule ....


                                    • jymb 14 septembre 17:10

                                      @the clone

                                      Celle qui était prête pour Chirac ? 


                                    • ETTORE ETTORE 14 septembre 20:01

                                      Mettons tous les « Y » en tôle !

                                      Et rayons cette lettre de l’alphabet.

                                      On formuleras des excuses auprès des grecs, en leur disant que ce chromosome est incompatible avec la démocratie.

                                      Ils comprendrons !


                                      • BA 14 septembre 20:04

                                        Isabelle Balkany, condamnée à trois ans de prison ferme, est devenue maire de Levallois-Perret, en succédant à son mari emprisonné.


                                        Après l’incarcération de son mari, Isabelle Balkany reprend le flambeau à Levallois-Perret.


                                        Patrick Balkany a été écroué vendredi 13 septembre. En attendant, son épouse conduit les affaires de la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) au grand jour.


                                        https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/affaire-balkany/apres-l-incarceration-de-son-mari-isabelle-balkany-reprend-le-flambeau-a-levallois-perret_3616785.html


                                        • ZenZoe ZenZoe 14 septembre 21:51

                                          @BA
                                          Oui, elle écope de 3 ans de prison et est laissée libre « pour raisons de santé », mais ça ne l’emplêche pas d’aller bosser à la mairie. Allô quoi ?


                                        • JPCiron JPCiron 14 septembre 21:47

                                          Personne ne remet en cause le principe de la peine.>

                                          .

                                          Ni l’indépendance de la Justice.

                                          .

                                          Il n’y a donc pas de problème, semble-t-il !!

                                          .

                                          Peut-être aurait-il fallu quand même attendre le Samedi 14 pour rendre le jugement ? Pour ne pas froisser les chakras ?

                                           ;

                                          .



                                          • ETTORE ETTORE 14 septembre 22:40

                                            Au fait, on ne sait pas si il faut employer le BEGON vert ou jaune ?

                                            Selon qu’ils soient rampants ou volants !

                                            Je suis pour le DDT à haute dose, et par tous les orifices, parce que ce genre de cloporte clopinant ne mérite aucunement de d’être écrasé du talon.


                                            • Jean Keim Jean Keim 15 septembre 07:52

                                              Un question pour les juristes : quand une personne s’est servie de sa position pour détourner de l’argent publique à son profit et que son délit est prouvé, généralement doit-elle rembourser intégralement le montant de sa part du dol plus indemnités ? Il me semble en tout cas que c’est un minimum, de plus si elle n’est pas dangereuse, au lieu de l’envoyer en prison, il serait judicieux de l’astreindre à des travaux d’intérêt général ; la réparation est toujours préférable à l’emprisonnement, seulement en France se met en place tout un système économique (privé ?) qui à l’instar de la médecine, de la médication, de la justice, de l’enseignement, etc., prospère sur les tares et les dégradations de notre mode de vie civilisationnelle.

                                              La prison devrait devenir non pas un lieu de punition, mais une institution permettant d’isoler humainement des individus dangereux pour eux-mêmes et les autres, de plus qq. soit les fautes commises par une personne, il doit toujours y avoir la possibilité de s’amender.


                                              • doctorix doctorix 16 septembre 10:57

                                                @Jean Keim

                                                 il doit toujours y avoir la possibilité de s’amender.
                                                Oui, une amende de quelques millions d’Euros parait souhaitable...
                                                Mais en plus de la taule.


                                              • Initiativedharman Initiativedharman 15 septembre 09:33

                                                A chaque fois qu’un homme politique qui trempe dans les affaires et qui est condamné par la Justice se retrouve en prison bien entendu qu’il faut s’en réjouir ! C’est si rare .


                                                • BERNARD BERNARD 15 septembre 15:29

                                                  Sylvain Rakotoarison bonjour

                                                  La mise en détention de Balkany est une esbrouffe d’état. Je ne crois nullement à l’heure actuelle à l’indépendance de la « Justice » si tel avait ou serait le cas : Le président de l’Assemblée nationale en taule. Benalla en taule et tous les complices qui se congratulent au pouvoir actuel et cela déjà de l’époque de Mitterrand. France tes enfants sont assassinés. Sévir oui, il fallait frapper à son acquit financier, oui, l’envoyer en prison à 72 ans, cela ressemble à la France ou actuellement tout part en vrille. A l’image de muter le commissaire à Nantes évident il fallait un lampiste contre la mort de Steve. Ils poussent les français à la révolte qui le jour où se trouvera le sens d’une justice équitable tel le fléau d’une balance ; les révoltés dans les manifestations, n’auront ni la mort à la clef, des yeux crevés etc. Non je ne me réjouis nullement. Personne n’y comprend plus rien, ils arrangent les plats à leurs convenances. 


                                                  • doctorix doctorix 16 septembre 11:00

                                                    @BERNARD
                                                    C’est ben vrai ma pauv’dame.
                                                    C’est exactement ce que me disait ma concierge pas plus tard qu’hier, au comptoir du bistrot du coin.


                                                  • Kasinsky 17 septembre 01:04

                                                    Il merite d’aller en taule c’est clair, après lorsque l’on lit le commentaire du type qui dit qu il mérite 10ans et le traite de crevure, je trouve cela haineux et ça me fout la gerbe, dans ces cas là le type qui bosse au black doit prendre combien ? 1an ferme ? C’est aussi de la fraude fiscale. En même temps, avec comme icône un type qui chie sur Israël, on sent bien le nasillon qui se cache derrière, il oublie que sans les juifs , il n aurait probablement pas d’ordi encore moins d internet...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès