• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pénalisation de la « glottophobie » : suite au dérapage de Mélenchon sur (...)

Pénalisation de la « glottophobie » : suite au dérapage de Mélenchon sur l’accent d’une journaliste, LREM propose une loi

Le code pénal énonce déjà 24 cas de discriminations reconnus par la loi. La cage aux phobes devrait se doter bientôt d'un vingt-cinquième barreau.

Mercredi 17 octobre, en sortie d'hémicycle à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon a été interpellé par une journaliste de France 3, Véronique Gaurel, après les perquisitions à son domicile et dans les locaux de la France Insoumise. Embarrassé par la question, le politicien a moqué l'accent toulousain de la journaliste ("Qu’esseuh-que ça veut direuh ?"), demandant ensuite une autre question, "formulée en français et à peu près compréhensible".

Comme c'est désormais de coutume sur les réseaux sociaux, un flot d'indignation s'ensuivit. La journaliste humiliée retweeta sur son compte un certain nombre de tweets de soutien :

Parmi eux, deux tweets de Jean-Michel Aphatie, dont l'accent chantant fait le bonheur des Français depuis si longtemps :

De nombreux articles ont été consacrés à l'accent du journaliste, qui "a conservé les intonations de son Pays basque natal". "Une exception, dans un paysage audiovisuel normalisé", notait L'Express en 2009.

En 2014, il affirmait au Parisien :

« Je n'ai pas d'accent. Vous, vous avez un accent. Moi, je n'en ai pas. L'accent, c'est toujours un point de vue différent du sien. Vous, vous êtes né à un autre endroit que moi. Vous n'avez pas la même manière de parler. Mais c'est vous qui avez un accent, pas moi. Dire que quelqu'un a un accent, c'est du racisme. C'est une manière de stigmatiser les gens, et c'est scandaleux… Ou alors tout le monde en a un. »

Et qu'en était-il en 2018 de son accent ?

« Je ne me suis jamais posé de question à ce propos, je ne l'ai pas gommé, je ne le cultive pas non plus parce que je ne sens pas un ambassadeur. »

Sur le fond, Jean-Michel Aphatie n'a pas tort. Lorsque les Parisiens évoquent l'accent des autres, des gens du Sud, du Nord, de l'Est ou de l'Ouest, comme si eux-mêmes n'en avaient aucun, ils font acte de domination, se considérant spontanément au centre du jeu, comme la référence à partir de laquelle les provinciaux sont jugés. Dans l'esprit du Parisien, la province est étrangement minoritaire, et tout ce qui est au-delà du périphérique a quelque chose d'un peu exotique, mal dégrossi, non ?

Et, incontestablement, l'attitude de Mélenchon face à cette journaliste à l'accent toulousain était hautement méprisante et donc hautement méprisable. L'homme fort de LFI hurle à 10 centimètres du visage d'un policier, maltraite régulièrement les journalistes de base, voire stagiaires, mais n'assume pas ses propos mordants sur Macron lorsqu'il l'a en face de lui, de même qu'il se montre tout doux, en privé, avec Marine Le Pen, qu'il vomit en public. Faudrait-il en conclure que Mélenchon est fort avec les faibles, et faible avec les forts ?

Ceci étant dit, fallait-il en arriver à cette extrémité de proposer une loi condamnant la "glottophobie" ? C'est la brillante idée de Laetitia Avia, députée de la huitième circonscription de Paris et porte-parole de La République En Marche. Voici ce qu'elle a publiée le 18 octobre 2018 sur Twitter :

On voit là tout l'opportunisme de nos politiques, qui profitent de la moindre polémique médiatique pour fabriquer des lois, dont chacun s'accordera sur la grande nécessité.

L'idée avait d'abord été émise par le linguiste Philippe Blanchet, auteur de Discriminations : combattre la glottophobie, et interviewé ici en janvier 2016 sur TV5 Monde :

Comme le rappelle la proposition de loi, l'article 225-1 du code pénal répertorie déjà 24 discriminations :

"Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée."

C'est vrai que la discrimination en fonction de l'accent manquait à la liste, pas du tout exhaustive, et qu'en se creusant la tête, on pourra certainement l'allonger encore.

Parmi les réactions sensées à la proposition de loi opportuniste de Laetitia Avia, on peut citer celle du critique littéraire Juan Asensio :

Ou encore celles-ci :

Xénophobie, homophobie, transphobie, islamophobie, judéophobie, négrophobie, grossophobie... et maintenant glottophobie.

Philippe Muray avait appelé cela la "cage aux phobes" il y a une vingtaine d'années :

« S’il y a quelque chose qui marche très fort, en ce moment, et qui marchera de plus en plus, au fur et à mesure que l’espèce humaine exigera davantage d’être aimée sans conditions, dans toutes ses « différences » devenues autant de mini-impérialismes, dans ses plus petites particularités et ses moindres caprices, c’est la chasse aux phobes.

A tous les phobes. Du moins ceux qui ne sont pas dans le coup, dans l’étrange coup du monde où nous entrons, c’est à dire qui ne peuvent pas se revendiquer d’une appartenance spéciale, d’un particularisme précisément, d’une « différence » considérée comme gratifiante à la bourse des valeurs d’aujourd’hui, et qui ont l’audace de manifester, sur quelque point que ce soit, l’un de ces symptômes d’angoisse exagérée qu’on appelle une phobie.

La brusque popularisation du concept de phobie, appliqué aux objets et aux sujets les plus divers, révèle une volonté de sacralisation de certains objets et de certains sujets que l’on ne doit même plus pouvoir critiquer, envers lesquels on ne doit plus avoir la moindre réticence, ni réclamer le plus élémentaire droit d’examen sans être aussitôt marqué, stigmatisé par cette nouvelle lettre écarlate du phobisme infamant. Jamais, en d’autres termes, nous n’avons été plus loin de ce qu’il est convenu d’appeler « l’esprit des Lumières ».

Notre époque réinvente à toute allure la démonologie, les pécheurs ostracisés, les procès en sorcellerie. Certes, tous les phobes ne se valent pas. Il y en a des bons et des mauvais. L’antifumeur, par exemple, encore appelé fumophobe, et dont le programme consiste à éradiquer de la surface de la planète les derniers fumeurs, a le vent dans les voiles. L’hétérophobe, de son côté, semble peu critiquable. Le rollérophobe, en revanche, n’a pas droit de cité. Le technophobe (phobique de la techno et de toutes ses foutues raves ou parades) pas davantage. L’anglophobe et le germanophobe appartiennent à un passé ridicule. L’américanophobe est suspect. Au même titre que l’europhobe. Le gynophobe (adepte des formulations « sexistes ») n’a qu’à bien se tenir : on lui prépare des lois. Mais c’est l’homophobe, en vérité, et ça commence à se savoir, qui est en ce moment le monstre principal.

Ce sera peut-être, mais alors dans un avenir extrêmement lointain, un sujet d’intense rigolade de se souvenir qu’on a pu voir, cette année, un très curieux « Réseau Voltaire » exiger une législation réprimant l’homophobie. Un peu comme si le club des amis de Nietzsche demandait l’abolition de la séparation de l’Église et de l’État ; ou la fondation Karl-Marx une intensification perpétuelle du capitalisme sur toute la planète. Mais ce genre de contradiction ne semble guère gêner les réclameurs et les fomentateurs de lois, que l’on appelle encore « militants » alors qu’ils ne se battent plus que pour le plaisir d’interdire, de surveiller et de punir, c’est à dire de dominer.

Une nouvelle théocratie voit le jour, attisée par les médias qui en ont furieusement besoin pour croire qu’ils existent. La nostalgie de l’« autre », de l’adversaire disparu, conduit de plus en plus d’humains à rechercher des oppositions, des mauvais objets, des méchants à réprimer pour que l’existence retrouve une signification.

Pour ceux-là, qu’on appellera philes, la chasse aux phobes de toutes sortes est une question de vie ou de mort. Il s’agit de se transfuser du sang frais grâce à des ennemis ; et, au besoin, créer ceux-ci de toutes pièces pour se ressusciter soi-même, ressurgir de l’effroyable royaume des ombres qu’est devenu notre monde mondial, libéral et libertaire.

Car le phile, quel qu’il soit, et quel que soit le préfixe avec lequel il est formé, ne se suffit pas à lui-même. C’est son drame : le phile a besoin du phobe. Le phile est un phobe anti-phobe. Ou encore un phobe de phobe. Au point qu’il est capable, en certaines circonstances, des pires cruautés pour faire triompher son « amour » totalitaire. C’est ainsi que récemment, en Grande-Bretagne, des amis des bêtes, autrement dit des zoophiles, appartenant au Front de libération des animaux, ont kidnappé un journaliste accusé de zoophobie, l’ont sauvagement battu, et, avant de l’abandonner dans un fossé pieds et poings liés, l’ont marqué au fer rouge. Comme au bon vieux temps où c’étaient les phobes qui faisaient la loi. »

_____________________________

Philippe Muray pour le journal La Montagne en 1999. Texte republié dans le livre « Exorcismes spirituels III » (2003).

Quelques twittos ont proposé à la députée LREM de ne pas s'arrêter en si bon chemin et d'ajouter d'autres discriminations à la liste du code pénal : la "taxiphobie" et la "mordotaxiphobie" par exemple :

En effet, l'an dernier, Laëtitia Avia avait, semble-t-il, fait preuve de "taxiphobie" et de "mordotaxiphobie", en mordant un chauffeur de taxi :

"Laëtitia Avia, députée La République en marche de la 8e circonscription de Paris, se serait disputée avec un chauffeur de taxi fin juin à Saint-Mandé (Val-de-Marne), pour une course d’un montant de 12 euros, révèle Le Canard enchaîné dans son édition de mercredi.

La brouille aurait dégénéré et la députée aurait fini par mordre l’épaule du chauffeur de taxi. L’histoire aurait démarré lorsque la jeune femme de 33 ans a voulu payer sa course par carte bleue. Sauf que le terminal bancaire du taxi ne fonctionnait pas. Le chauffeur aurait alors conduit de force la jeune femme vers un distributeur de billets. Outrée d’être contrainte de la sorte, la jeune femme aurait mordu le chauffeur à l’épaule pour qu’il s’arrête, selon le journal satirique.

Une version que conteste la jeune députée. « J’ai eu très peur, je ne l’ai pas mordu, mais attrapé par l’épaule », assure-t-elle au Canard enchaînéCette brouille a nécessité l’intervention des policiers pendant quarante-cinq minutes et pourrait même aller plus loin. Car selon Le canard enchaîné, Laëtitia Avia a porté plainte pour séquestration, et le chauffeur de taxi pour coups et blessures."

Dans le meilleur des mondes qu'on nous prépare, il ne sera bientôt plus permis que de faire des "like", comme sur Facebook, tout avis négatif ayant été proscrit au nom de la lutte contre on ne sait quelle discrimination. Nous allons nous aimer les uns les autres... à coups de trique s'il le faut ! Si Jésus-Christ n'y est pas arrivé, le code pénal nous y contraindra !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Chourave 19 octobre 2018 08:45

    On pourra continuer à se moquer des blondes et des Belges, j’espère ?


    • placide21 19 octobre 2018 12:35

      @Chourave

      Encore une pauvre conne qui veut passer à la postérité.


    • Alren Alren 19 octobre 2018 13:24
      @Chourave

      « On pourra continuer à se moquer des blondes et des Belges, j’espère ? »

      Bien sûr, seules les moqueries de Mélenchon sont des crimes ... surtout avant les EUROPÉENNES  !!!

    • Pere Plexe Pere Plexe 19 octobre 2018 13:28

      @Chourave
      Bien sûr.

      Mais à condition qu’ils ou qu’elle ne soient pas handi homo black juif ou LREM.

      Faut pas déconner non plus...

    • Vera Mikhaïlichenko Vera Mikhaïlichenko 21 octobre 2018 15:13
      Ce 21 octobre, à 14h, on apprend que la loi sur la glottophobie était une blague des députés LREM...

      « On a rédigé le texte en moins d’une heure, en prenant pour références les deux premiers articles qui apparaissent sur Google. » La députée LREM Laetitia Avia avait annoncé, jeudi 18 octobre, qu’elle allait déposer une proposition de loi contre la « glottophobie », autrement dit contre les discriminations envers les gens qui ont un accent. Et bien c’était une blague.

      La même élue explique, ce dimanche 21 octobre qu’il s’agissait simplement "d’envoyer une ’pique’ humoristique au leader de La France insoumise", lui qui s’était moqué de l’accent d’une journaliste lorsqu’elle l’interrogeait, Salle des Quatre colonnes, sur les perquisitions menées à son domicile et au siège de la France insoumise.

      Un « trait d’humour » qui a été pris au sérieux, d’autant que, rien, dans le premier message indigné de la députée ne laissait penser à une blague ou a un quelconque second degré.

      Huffington Post


    • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2018 09:36
      Les séries et autres films policiers, thrillers, etc... n’ont plus aucun intérêt. Le méchant, le coupable est un homme mélanoderme, hétéro, sans infirmité et appartient plutôt à une classe aisée. On peut donc procéder par élimination.


      • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2018 14:35

        lire ’leucoderme’ au lieu de ’mélanoderme’.


      • L’Astronome 19 octobre 2018 15:21
         
        @Abou Antoun
         
        Comme on est en plein dans la judiciarisation de la vie, si l’on vote une loi contre la « glottophobie », je propose qu’on vote une loi contre la khonnerie qui, hélas, fait encore plus de ravage.
         

      • Orélien Péréol Orélien Péréol 19 octobre 2018 09:56
        Il faudrait noter que, dans l’exemple Mélenchon vs Avia, il n’y a aucune discrimination.
        Mélenchon est odieux, mais bon, en dehors des Soumis, tout le monde le sait.

        • Norbert 19 octobre 2018 12:02

          @Orélien Péréol


          Ben oui, par exemple toi t’as une tête de con, mais je te le dis pas pasque jsuis poli, mais tout le monde le sait !

        • De Bredevan marc (L'INFOTOX) De Bredevan marc (L’INFOTOX) 19 octobre 2018 09:58
          Qui n’a entendu l’un ou l’autre « people », animateur voire politicien se moquer, via les clichés habituels, de l’accent principalement suisse et belge (l’accent africain étant interdit) sans que ceci ne soit considéré comme une forme de moquerie discriminante ?.
          Evidemment, lorsque la moquerie linguistique franco-française s’adresse à un(e) compatriote, cela devient subitement nettement moins amusant et ne relève plus de la plaisanterie bienveillante soit disant humoristique mais de la vulgaire glottophobie !.

          • Pere Plexe Pere Plexe 19 octobre 2018 13:22

            @De Bredevan marc (L’INFOTOX)
            ...de plus l’ensemble des médias rapporte le propos de JLM mais aucun la question posée par la journaliste à accent.

            C’est pourtant essentiel pour savoir si oui ou non la question était compréhensible et sensée.
            Ensuite on à la manipulation habituelle : la moquerie (malheureuse) à une personne à l’accent toulousain devient la moquerie de l’accent toulousain voir de toutes les personnes à accents.
            Un grand classique.
             


            • vesjem vesjem 19 octobre 2018 12:01
              un monde parfait où personne ne sortirait d’ânerie sous l’emprise de la colère (au risque de se voir condamner par la bienpensance puis la justice) serait un monde ennuyeux, voire mortel
              alors laissons faire tous ces débordements de langage qui sont le sel ou le pigment de la vie ordinaire et normale d’une société
              le jour où tout ne sera que normes, que règles, qu’interdits, que toute permissivité aura été réglementée, vous pourrez vous adonner aux prozac, aux drogues dures ou acheter une corde

              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 octobre 2018 12:39

                Enfin ça vraie personnalité révélée ; l’est d’un comique maxi l’insoumis millionnaire, il y a quelques jours il avançait vers le policier juste à être en contact physique avec lui, ..et il lui dit : « ne me touchez pas »

                Maintenant ce « dialogue » à la limite raciste avec cette journaliste,...et après il nous fera son baratin pour que les jeunes des quartiers respectent les policiers !

                .. à mourir de rire !

                Je pense que si cette perquisition à été effectuée, c’est bien que les enquêteurs ont des « biscuits en réserve » !

                Puis cette affaire ferra une ligne de plus sans cette page wiki.

                Néanmoins ; le plus important attendons la fin de l’enquête, ..comme également pour F. Bayrou, M.Le pen,

                @+ P@py


                • Sébastien A. 19 octobre 2018 13:06

                  Nous vivons dans un immense asile psychiatrique rempli de malades qui portent des blouses blanches.


                  • Pere Plexe Pere Plexe 19 octobre 2018 13:32

                    @Sébastien A.
                    ...je vous conseil de revoir Shutter Island !


                  • Sébastien A. 19 octobre 2018 13:07

                    Décidément, cette Laetiticia Avia a des propositions de lois mordantes !


                    • Pere Plexe Pere Plexe 19 octobre 2018 13:37

                      @Sébastien A.
                      Heureusement elle ne réagit ainsi que pour les faits essentiels.

                      Pour les trucs sans importance elle et ses amis sont soucieux de pas légiférer.
                      La politique c’est avant tout le sens des priorités !


                    • 4 ou 15 BM 19 octobre 2018 13:09
                      Font carrément chier les médias avec leur conneries et leurs buzz orchestrés !

                      Ils mettent au même niveau des gamineries et des horreurs...les politiques suivent car ils ont peur des résultats que provoquent ces médias.

                      Une loi...y’a pas mieux à faire pour être réellement utile ?

                      J’ hallucine.

                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 octobre 2018 15:11

                        @BM

                        C’est vrai que le sujet que je suis d’envoyer en modération ( future guerre civile en France, ben pour l’évoquer , nos « merdias » aux ordres font le canard !

                        @+ P@py

                        PS.S

                        T’in si ce dernier est validé, Agoravox va monter ainsi qu’il n’est pas un site de « nouilles molles »


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 octobre 2018 12:35

                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                        .. et je vois qu’Agoravox comme on le dit , « en à » !


                        La preuve la parution de l’article à la date du:20/10/18.

                        La reconquête des territoires perdus de la République, faut quand même pas rêver, car sans casse ce n’est tout simplement pas possible

                        Un grand merci aux modérateurs.

                        @+ P@py



                      • goc goc 19 octobre 2018 13:29

                        hier (enfin plutot cette nuit), j’ai entendu la rediff de « C à vous » avec inénarrable Apathie prétendument journaliste de son état et étant génétiquement affublé d’un « assent_du_sud-ouest » (il faut bien qu’il ait une qualité).

                        Comme vous pouvez vous en douter, il s’en ait pris à la Merluche (prétendument politicien de son état) et son « racisme gloglotesque »

                        Apres avoir fait monter la sauce, et parallèlement sa pression sanguine, il a lâché le fin mot de l’histoire, résumé par une diatribe corporatiste. Je traduit :
                        « Ce qui est important ce n’est pas le fond (c’est à dire l’attitude de la Justice - ndm, note de moi), mais c’est qu’il s’en soit pris à une journaliste ». Fermez le ban !!

                        Bref avec ce qui nous sert de président, on va bientôt passer en mode « justice gouvernementale », avec lettres de cachets et autres « benallaseries », ce n’est pas grave !, par contre titiller une journaliste pour son accent, c’est plus qu’une taquinerie, c’est un délit, que dis-je, c’est une forfaiture, c’est un meurtre,c’est LE génocide d’une profession, voir pire encore !! nan mais !. Au bucher le mécréant ; l’infâme, l’assassin JLM,

                        voila ou en est cette corporation qui ne pense qu’a défendre son beefsteak (pour rappel, ils peuvent déduire 7500€ de revenus sur leur feuille d’impôt)

                        Alors Melenchon peut toujours s’en prendre à eux (même s’il profite du système), ce ne sera jamais assez, face a ce lobby (accessoirement serveur de soupe publicitaire pour chanteurs et acteurs mal-comprenants) dont la veulerie face au pouvoir, le dispute à l’arrogance congénitale face au « bas-peuple » tout juste bon à gober les mensonges et autres falsifications d’actualités

                        Vive la liberté, à bas le journalisme_système


                        • aimable 19 octobre 2018 13:43
                          l’accent régional des Français est une richesse culturelle qu’ il ne faut surtout pas perdre, perso je trouve que cela égaille une conversation quand nous nous retrouvons hors de nos régions respectives .
                          quant a l’accent de Mr Mélenchon il ne correpond a aucune de nos régions, je me demande bien pourquoi ?.

                          • Paul Leleu 20 octobre 2018 19:43

                            @aimable


                            j’espère que vous êtes joyeusement de mauvaise foi... si c’est de la guéguerre politique, c’est de bon alois... mais faudrait pas vous prendre au sérieux sur cette histoire... 

                            Mélenchon a un handicap, il est dur d’oreille... et comme il était aussi en colère, il a du rien comprendre à ce que lui disait la journaliste... il a fait une parano ,et il croyait qu’elle se moquait de lui... je vous accorde qu’il devrait tenir ses nerfs... mais bon... 

                            après, je crois que ça fait jouir ses adversaire politiques de lui tirer la bourre avec ça... c’est de bonne guerre... mais bon... 

                          • aimable 20 octobre 2018 20:51

                            @Paul Leleu
                            la dernière phrase était pour occuper ceux qui défendent leur gourou en tirant sur tout ce qui bouge mais ils doivent commencer a fatiguer parce que normalement il sont pugnaces .


                          • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 19 octobre 2018 14:09
                            Bon ! On ne peut plus dire qu’on n’aime pas les noirs, les jaunes, les homos, les gros, les roux, etc...
                            mais on garde le droit ( pour combien de temps encore ?) de penser qu’on n’aime pas les noirs, les jaunes etc blabla.

                            • Elisa 19 octobre 2018 15:19
                              Bientôt toute attitude de moquerie ou de dérision tombera sous le coup de la loi et sera affublé d’un préfixe grec de phobie.
                              C’est totalement absurde. La victimisation actuelle risque d’aboutir à une banalisation complète de la notion de délit voire de crime !

                              Chacun a le droit au respect sans pour autant avoir besoin d’un arsenal juridique et un société qui règlerait par des lois ce qui relève de l’éducation et de la courtoisie deviendrait une barbarie procédurielle.

                              Imaginons ce principe de pénalisation généralisé : la conformité du « juridiquement correct » serait une sorte de carcan d’autant plus dangereux qu’il porrait se renforcer au fur et à mesure des nouvelles récriminations collectives ou communautaires.

                              • Emohtaryp Emohtaryp 19 octobre 2018 17:05

                                Si j’aime pas les cons, je trombe aussi sous le coup de la loi pour con-phobie ?


                                • bcallens 19 octobre 2018 17:27
                                  Michel Leeb bientôt hors la loi : https://youtu.be/2UImXGhQbic
                                  A quand l’interdiction de la cage aux folles ?

                                  • Oceane 19 octobre 2018 20:31

                                    @bcallens

                                    Mais on est en plein dans la cage aux folles.


                                  • troletbuse troletbuse 19 octobre 2018 17:30

                                    Je vous avais dit il y a quelques jours que Micronimbus ne s’interessait pas aux femmes. Comme Belloubete, Parly, Gouraud, Péricaud, ... de vrais canons  smiley


                                    • bcallens 19 octobre 2018 17:43
                                      On a envoyé la fine équipe à l’Assemblée Nationale !
                                      Outre la Glottophobie , un député du même bord veut interdire le VTT pendant les périodes de chasse :


                                      • Paul Leleu 20 octobre 2018 19:39

                                        @bcallens


                                        oui... On n’arrête plus la République en Marche  !!!! 

                                      • Sozenz 19 octobre 2018 19:18
                                        allez encore un des LREM


                                         ils n arrêtent pas le progrès ; ils passent de une à deux conneries par jour .

                                        ils doivent tenter de faire concurrence à macron ,exploit quand même difficile à effectuer . car macron est plutôt doué à ce jeu là .

                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 octobre 2018 19:35

                                          Notre nouveau « Petit Père du Peuple Français »,et en rogne contre France Info,..alors je vous passe la page où sont les écrits qui justifient son courroux.

                                          Je vous laisse lire un extrait de cette rubrique : Des employés peu payés… et amers

                                          .....L’un d’entre eux, à qui nous avons montré les factures nous a dit se sentir « blessé »  : "Ce que j’ai fait sur la campagne, explique-t-il, je ne l’ai pas fait pour l’argent, on fait ça par conviction aussi… Elle nous demandait régulièrement d’en faire un peu plus gracieusement, on était payé au lance-pierre… Mais on le faisait… Et en fait, elle a fait de l’argent sur mon dos. Je suis dégoûté." Cet ancien membre de l’équipe de campagne nous a par ailleurs affirmé qu’il n’était pas payé pour certaines missions qu’il a remplies, et qui ont pourtant été facturées par Mediascop au candidat Jean-Luc Mélenchon. La page.

                                          … Alors camarade, ton « petit père du peuple »,t’as bien roulé dan la farine, .. et malheureusement tu n’es hélas pas le seul !!!!!

                                          @P@py

                                          P.S. Réponse également postée sur d’autres articles sur Mélenchon !


                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 octobre 2018 19:44

                                            Mi j’a rien compris...ch’est quoi ces carabistouilles ? Tartousse y doit parler comme mi !


                                            • harry stot 19 octobre 2018 20:45

                                              T’as rien d’autre à foutre la grosse ?La croissance, le chômage , le pouvoir d’achat, l’islamisation ?

                                              Commence un régime en arrêtant de bouffer des chauffeurs de taxis !

                                              • pierre 24 octobre 2018 17:07

                                                @harry stot
                                                comment savez vous que l’auteur est "grosse ?


                                              • osiris 19 octobre 2018 21:24

                                                Encore une loi à la con . c’est le contraire qu’il faut faire abolir toutes ces lois et règlements à la con qui pourrissent la vie de s français et côutent cher à la collectivité , cette judiciarisation outrancière avec des lois antiphobiques imbéciles de tout et de n’importe quoi

                                                Pourtant dans son beau discours d’investiture le Président Macron a dénoncé qu’il y a trop d e lois et règlements en France et qu’il faut élaguer ,enlever trois lois quand on crée une nouvelle. Encore une promesse présidentielle à tenir.

                                                 Franchement ces députés à la con de LREM ça commence à bien faire ,ils sont nuls d’amateurisme et ne savent pas quoi faire ,alors ils font des lois à la con comme ça ils pensent qu’ils ont travaillé et méritent leur salaire mirobolent 

                                                 L’interdiction de critiquer le s défauts et imperfections des individus ou de s sociétés revient à l’intégrisme diabolique du nihilisme postmoderne qui empêche tout progrès moral et toute progression ou élévation de la nature humaine 


                                                • jymb 19 octobre 2018 23:37
                                                  Il faut d’urgence interdire « Bienvenue chez les Chtis » et la trilogie de Pagnol....

                                                  Abominables moqueries des accents régionaux....

                                                  • Hubu Hubu 20 octobre 2018 01:45

                                                    Je m’appelle Winston Smith je travaille au ministre de la Vérité et j’approuve cette formidable initiative liberticide  !!


                                                    • eric 20 octobre 2018 14:16

                                                      Comme toujours, excellent article à nmon avis. Après, je ne suis pas sur que l’humour seul parvienne à vaincre l’intersectionnalisme que les classes bureaucratiques sont en train de nous imposer pour maintenir leur main mise sur notre société.


                                                      • BA 20 octobre 2018 17:50

                                                        Pourquoi La France Insoumise a-t-elle versé 1,2 million d’euros à l’entreprise MEDIASCOP, qui appartient à Sophia Chikirou ?


                                                        Réponse :


                                                        « Agression » et « ignominie »  : Mélenchon s’en prend à Mediapart, qui révèle sa "relation extra-professionnelle" avec sa conseillère Sophia Chikirou.


                                                        Dans une enquête publiée vendredi soir, Mediapart affirme que le leader de La France insoumise entretient une relation avec la dirigeante de Mediascop, société au cœur de l’enquête sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon.


                                                        Que révèle Mediapart ? L’article fait état des "premières découvertes des perquisitions Mélenchon". Quand les policiers sont arrivés au domicile personnel de Jean-Luc Mélenchon, mardi 16 octobre, à 7 heures, ils y ont découvert Sophia Chikirou, conseillère en communication de ce dernier et dirigeante de la société de conseil Mediascop, au cœur de l’enquête sur les comptes de campagne de La France insoumise lors de la présidentielle.


                                                        "Le patron de La France insoumise et la communicante entretiennent en réalité de longue date, selon nos informations, une relation extra-professionnelle", indique Mediapart.


                                                        "Celle-ci pourrait relever de la seule vie privée des deux intéressés mais prend désormais, à la lueur des investigations judiciaires, une dimension d’intérêt général", précise le site d’information.


                                                        Mediapart enfonce le clou : "Si l’enquête devait confirmer le soupçon qui a présidé à son ouverture, cela signifierait que les sommes incriminées perçues par madame Chikirou l’auraient été à l’occasion d’une campagne présidentielle dirigée par un homme politique avec lequel elle partage une relation intime régulière."


                                                        Dans une enquête publiée vendredi, franceinfo est revenu sur ce dossier en évoquant des facturations de Mediascop « très élevées », pour un montant total de près de 1,2 million d’euros, "soit 11% du budget total de la campagne".


                                                        https://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/melenchon-denonce-l-agression-et-l-ignominie-de-mediapart-qui-revele-sa-relation-extra-professionnelle-avec-sa-conseillere-sophia-chikirou_2995367.html



                                                        • Paul Leleu 20 octobre 2018 19:37

                                                          @BA


                                                          bah... ils sont tous des gros jaloux... Mélenchon a une copine largement plus belle que la leur... voilà le fond du problème ! ...le vieux matcho communiste leur fait péter les plombs 

                                                        • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 2018 19:54

                                                          @Paul Leleu

                                                          Bof...

                                                          Elle à déjà pas mal de kilomètres au compteur la gagneuse à Merluche...

                                                          Et puis c’est pas une première main la suceuse de subventions...

                                                          Dans le genre, je préfère la bombe à Donald, et lui il prends même pas de salaire pour faire son job...

                                                        • jmdest62 jmdest62 21 octobre 2018 18:55

                                                          @Paul Leleu

                                                          D’après les photos entre Sphia et bribri ...justement « ya pas photo »

                                                          @+

                                                        • Paul Leleu 20 octobre 2018 19:35

                                                          il est totalement faux de dire que les parisiens croient qu’ils n’ont pas d’accent... ils parlent de l’accent des autres, mais aussi du leur propre... l’auteur de l’article connait-il des parisiens ? 


                                                          la haine du parisien est des trucs les mieux répandus en France... c’est de bon alois... l’auteur de l’article connait-il des provinciaux ? 

                                                          Franchement, des beaufs et des cons, il y a partout dans ce beau pays... à Paris et en Province. 

                                                          quant aux imbéciles qui tombent sur le paletot de Mélenchon à cette occasion... j’espère qu’ils ne sont pas dupes d’eux mêmes... je veux dire : c’est de bonne guéguerre politique de lui faire les pieds, et d’être de mauvaise foi... Respect... ça fait partie du jeu... mais j’espère qu’ils se prennent pas au sérieux... smiley

                                                          • cathy cathy 20 octobre 2018 21:34

                                                            Qu’est-ce qu’ils lui mettent dans les dents à Mélenchon. La côte de popularité de Macron est très en dessous de l’acceptable. Il faut que Mélenchon soit un objet de dégoût absolu. 


                                                            • BA 20 octobre 2018 21:38

                                                              A quoi servait l’argent des cotisations des adhérents de La France Insoumise ?


                                                              Réponse :


                                                              L’argent des cotisations des adhérents de La France Insoumise servait à enrichir Sophia Chikirou, la maîtresse de Jean-Luc Mélenchon.


                                                              Le parti La France Insoumise a versé 1,2 million d’euros à l’entreprise MEDIASCOP, qui appartient à Sophia Chikirou ! 1,2 million d’euros ! Merci pour elle, les cocus !

                                                              https://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/melenchon-denonce-l-agression-et-l-ignominie-de-mediapart-qui-revele-sa-relation-extra-professionnelle-avec-sa-conseillere-sophia-chikirou_2995367.html



                                                              • jmdest62 jmdest62 21 octobre 2018 18:48
                                                                Ne pouvant plus assumer le ridicule de sa proposition de loi la député LREM prétend maintenant qu’il s’agissait d’un « trait d’humour »
                                                                En globish macronien ça s’appelle une Faqueniouze Non ?
                                                                et les Apathie , et les journaleux de france info etc etc ..dont la déontologie et le professionnalisme ne peuvent bien évidemment pas être mis en doute ( Vu les salaires) ont relayé sans vérifier.
                                                                °
                                                                Vive la presse libre !
                                                                @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès