• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pétain : l’heure de la vraisemblance

Pétain : l’heure de la vraisemblance

On parle souvent de l’heure de vérité, en oubliant commodément qu’on a chacun la sienne et que les circonstances ne sont pas sans influence sur le choix de celle qui prévaut et qui doit soutenir ce qu’un consensus considère comme la meilleure à dire.. Avez-vous remarqué que, depuis quelque temps, reviennent à la mode des bribes de remises en question du rôle du Maréchal Philippe Pétain ?

Pétain : l’heure de la vraisemblance ? Depuis quelque temps, reviennent à la mode des bribes de remises en question du rôle de Pétain ? N’avez-vous pas l’impression que, dans un retour du couplet, les mânes du Maréchall s’apprêtent à nous chanter « Francais, me voici » ?

C’est que 70 ans ont passé… Une nouvelle vérité sur l’Occupation et la Collaboration et donc sur le rôle de Petain ? N’y songez même pas ! Une histoire héroïque de résistance s’est construite, qui a sa valeur de mythe et qui n‘est pas a déconstruire. Cette histoire est étayée par des montagnes de documents et on peut raisonnablement penser que tout ce qui pourrait la contredire sérieusement a été effacé ou détruit depuis longtemps. …

Pas une nouvelle Histoire, donc…, mais n’y a-t-il pas quelques éléments à revoir et à corriger pour qu’une vérité soit mise en lumière qui colle mieux à l’image que la France devrait avoir d’elle-même et de sa continuité ? Depuis 70 ans, on a donné de la France de 1940 à 44 l’image d’une nation en animation suspendue. Comme si tout ce qui s’est fait à Vichy n’avait pas vraiment existé. Comme si durant l’Occupation on n’avait pas légiféré en France, que les fonctionnaires n’eussent pas continué leur boulot, que l’empire colonial ait été administré sans effort et que le potentiel militaire et diplomatique français soit devenu soudain quantité négligeable. OR CELA N’EST PAS VRAI.

La France, envoyée au tapis en 1940 , n’était pas K.O. Elle pouvait se relever…et il était prévue qu’elle se reléve. De là les conditions correctes – voire généreuses – faites alors à la France par l’Allemagne. De toute évidence, on ne voulait pas annihiler la France, mais s’en faire une alliée à long terme, dans un monde où les gros joueurs, adversaires du Reich, bien sûr, seraient les Anglosaxons et l’URSS .

C’est dans ce contexte de 1940 qu’il faut voir Vichy et Petain. Rien n’était joué. Loin de là ! Comme l’a dit alors De Gaulle, « la France avait perdu une bataille… elle n’avait pas perdu la guerre ». Elle avait encoure de atouts. Elle avait son propre jeu à jouer. Battue par les armes, il lui restait celui de la diplomatie. Se rendre indispensable et devenir l’arbitre…. Comme au traité de Vienne.

Or, il ne faut pas oublier que, quand Pétain prend charge en ‘40… ON NE SAIT PAS QUI VA GAGNER CETTE GUERRE ! L’intérêt EVIDENT de la France, n’est-il pas de garder ses options ouvertes avec les deux camps ? N’est-ce pas ce que Talleyrand aurait fait ? Est-il invraisemblable qu’au moment où la France n’a plus que son astuce pour rester dans la partie, Pétain décide d’envoyer son plus brillant protégé à Londres pour garder un pied dans le camp des Alliés pendant que lui-même, avec les Nazis dans Paris, assumerait la tâche herculéenne de défendre ce qui pouvait être défendu des intérêts de la patrie ?

L’idée d’une connivence entre Pétain et De Gaulle n’est pas originale ; en fait, c’est de loin la thèse la plus vraisemblable. Pourquoi n’a-t-elle pas été mise de l’avant davantage ? Parce qu’aussi longtemps que l’on voulait insister sur le sauvetage de la France par les nobles paladins anglosaxons altruistes, il valait mieux la montrer, totalement impuissante sous la botte de quelques traitres collaborateurs. Mais maintenant….

Maintenant que l’Histoire a montré que les Anglais et les Américains ont - et ont toujours eu - leur agenda propre, comme il sied à des états souverains, maintenant qu’un ex-président révèle qu’il y a depuis des décennies une guerre perlée avec l’Amérique, faut-il penser que la France a été écartelée entre des héros un peu jocrisses qu’on a sacrifiés et des traitres ?

Pourquoi ne pas voir l’hypothèse qu’il y ait eu surtout des Français patriotes qui ont « fait pour le mieux », acceptant au besoin de porter un masque d’ignominie quand l’exigeait l’intérêt de la patrie. La cause du « vainqueur de Verdun » sera un jour portée en appel.

 

Pierre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 18 avril 2015 09:42

     « Le vainqueur de Verdun »...Le « BOUCHER de Verdun nuance »..celui qui signa la feuille pour envoyer les juifs dans les camps...Une belle ordure..collabo qui aurait du être fusillé vu ses ignominies..mais le mieux placé pour en parler était Mitterant qui collabora (après avoir été décoré par Pétain de la francisque)...Une ordure mis au pouvoir avec les voix majoritaires de la gauche de l’époque.. !


    • Fergus Fergus 18 avril 2015 10:15

      Bonjour, Le p’tit Charles

      Désolé, mais vous faites erreur : « le boucher de Verdun » était le général Mangin.

      Quant à Pétain, il jouissait d’un respect considérable dans les rangs des poilus, ce que m’a confirmé mon grand-père maternel, rescapé des combats du fort de Vaux, lorsque j’étais ado.

      Un respect qui a perduré jusqu’en juin 40, et même au-delà. Sans lui, Pétain n’aurait pas pu imposer cet armistice à la population.

      Je fais partie de ceux qui ont condamné et condamnent encore cet armistice qui donnait quasiment les pleins pouvoirs régaliens à l’occupant allemand.

      Mais il faut reconnaître que cette attitude est facile des décennies après. Faute d’avoir pu vivre la vie de nos aïeux, peut-être devrions-nous éviter de tirer à boulets rouges sur ceux qui, en France, ont fait, à ce moment-clé de notre histoire, confiance au « héros de Verdun ».


    • Le p’tit Charles 18 avril 2015 10:29

      @Fergus...Fergus..Pétain à des morts sur la conscience à Verdun..sinon pourquoi dirait on le vainqueur de Verdun.. ?


      La bataille de Verdun est une bataille de la Première Guerre mondiale qui eut lieu du 21 février au 19 décembre 1916 près de Verdun en France, opposant les armées françaises et allemandes. Conçue par le général Erich von Falkenhayn, commandant en chef de l’armée allemande, d’après la version qu’il en donna dans ses Mémoires, comme une bataille d’attrition pour « saigner à blanc l’armée française » sous un déluge d’obus dans un rapport de pertes de un pour deux, elle se révélera en fait presque aussi coûteuse pour l’attaquant : elle fit plus de 714 231 morts, disparus ou blessés, 362 000 soldats français et 337 000 allemands, une moyenne de 70 000 victimes pour chacun des dix mois de la bataille. On peut noter que selon les travaux historiques récents, notamment ceux de l’historien allemand Holger Afflerbach, l’objectif allemand était plus simplement de prendre le saillant de Verdun, la version d’une bataille d’attrition étant une justification inventée après-coup par Falkenhayn pour masquer son échec.

      C’est la plus longue et l’une des batailles les plus dévastatrices de la Première Guerre mondiale et de l’histoire de la guerre. Verdun apparaît comme le lieu d’une des batailles les plus inhumaines auxquelles l’homme se soit livré : l’artillerie y cause 80 % des pertes, le rôle des hommes y consiste surtout à survivre — et mourir — dans les pires conditions sur un terrain transformé en enfer, tout cela pour un résultat militaire nul...Le rôle du général Pétain, qui commande les troupes françaises à la bataille de Verdun est très important. Par son charisme il a su redonner l’espoir aux troupes, sa vision stratégique a changé le cours de la bataille, il a mis en place la « voie sacrée » qui a permis le ravitaillement et le roulement des troupes et il a mis en place l’aviation dans les combats....C’est dans tous les livres d’histoires....Pourquoi faut il que vous contredisiez la vérité historique à chaque fois.. ?


    • Le p’tit Charles 18 avril 2015 10:52

      @Le p’tit Charles...Alors « Fergus »...rien à dire.. ?


    • Fergus Fergus 18 avril 2015 10:54

      @ Le p’tit Charles

      Je sais tout cela. Je précisais seulement le regard porté sur Pétain par une majorité des Français en 1940.

      Vous écrivez « Pourquoi faut il que vous contredisiez la vérité historique à chaque fois.. ? »

      En quoi ce que j’ai écrit contredit la vérité historique : oui, un nombre considérable de Français était derrière Pétain en 1940 malgré les massacres de Verdun ; certains lui vouaient même une véritable vénération, notamment dans les campagnes.

      Et oui, le « boucher » était Mangin ; mon grand-père ne l’appelait d’ailleurs pas autrement. Mais ce qualificatif était également appliqué au général Nivelle, pas à Pétain.


    • Le p’tit Charles 18 avril 2015 11:10

      @Fergus...On vous met le nez dans votre caca et vous insistait encore à dire le contraire de la vérité historique...Désolé mais là vous jouez au bouffon...


    • Fergus Fergus 18 avril 2015 11:30

      @ Le p’tit Charles

       ??? Désolé, mais je ne comprends pas un mot de ce dernier commentaire.


    • Ben Schott 18 avril 2015 12:57

      @Le p’tit Charles

      « Pétain à des morts sur la conscience à Verdun..sinon pourquoi dirait on le vainqueur de Verdun.. ? »

      Oui, un militaire a la mort de ses ennemis sur la conscience, mais c’est un peu pour ça qu’il est payé.
      La stratégie d’un chef d’État-major qui dirait « bon les gars, on va leur foutre sur la gueule, mais allez-y mollo quand même », ne serait valable que si on faisait pareil dans le camp adverse.


    • Le p’tit Charles 18 avril 2015 14:58

      @Le p’tit Charles...Pathétique le nombre de décérébrés sur Agora qui conteste l’histoire.. ?


    • Ben Schott 18 avril 2015 15:00

      @Le p’tit Charles

      C’est à moi que vous vous adressez ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 avril 2015 16:32

      @Le p’tit Charles

      ET À TOUS

      Je dois m’absenter auujourdu. Mais je ne suis pas en fuite.. Comme d’habitude je répondrai 
      à tous les commentaires. Je serai la à partir de 7 h heure de paris, Dimanhe.19 avril

      Pierre JC Allard
       

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 18 avril 2015 18:01

      @ P’ti Charles

      Avez-vous lu votre copié-collé ?

      Le rôle du général Pétain, qui commande les troupes françaises à la bataille de Verdun est très important. Par son charisme il a su redonner l’espoir aux troupes, sa vision stratégique a changé le cours de la bataille, il a mis en place la « voie sacrée » qui a permis le ravitaillement et le roulement des troupes et il a mis en place l’aviation dans les combats....

      Plus tard , il contribuera à modifier la doctrine calamiteuse d’offensive à outrance de l’Etat-major, introduira et développera l’utilisation des blindés et de l’artillerie, améliorera autant que faire se peut le confort du soldat, et traitera avec mansuétude les mutineries de 1917

      Fergus a parfaitement raison de souligner son extrême popularité auprès des anciens combattants et de la majorité des français en 1940, popularité qui lui vaudra les pleins pouvoirs dans une approbation quasi-générale

      C’est ensuite que les choses se gâteront et qu’il deviendra un des grands traîtres de notre histoire


    • La Dame du Lac La Dame du Lac 19 avril 2015 04:14

      @Le p’tit Charles
      C’est la gauche qui a donné les pleins pouvoirs à Pétain, vous ne pourrez le contester car ces sources ne viennet pas d’un chapeau.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 04:56

      @Le p’tit Charles

      La SEULE question que je pose ici est : « Petain a-t-il fait le mieux pour la France ». Si on s’en ecarte, on ne fera que se repeter nos vieux préjugé. Si on accepte de les remettre en question, on ferapeut-etre un bout de chemin....

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:05

      @Fergus


      Vous etes, comme d’abitude, un modele de reflexion impartiale et d’ouverture d"espri 

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:18

      @Le p’tit Charles

      Je ne comprends pas ce que vous reprochez a Fergus

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:48

      @Fergus


      Je partage votre incompréhension....

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 02:53

      @Sharpshooter


       « C’est ensuite que les choses se gâteront etqu’il deviendra un des grands traîtres de notre histoire »

      Ce qui est conestable et contesté. Les reactions a cet erticle seront un indicateur de ce qu’en pensent les Internautes...

      PJCA

    • Le p’tit Charles 20 avril 2015 13:12

      @Le p’tit Charles...Mon commentaire explique que Pétain était bien le général en chef tout simplement...Alors les décérébrés qui le contestent sont des cons tout simplement.. !

      Je comprends pourquoi Hollande est président.. !


    • raymond 24 avril 2015 20:29

      @Ben Schott
      en 1914 et 1945 il s’agit de guerre donc non les militaires ne sont pas payés, juste forcés.


    • César Castique César Castique 18 avril 2015 09:52

      « ....mais le mieux placé pour en parler était Mitterant... »


      Il n’y en a plus besoin, puisque toi t’es là, maintenant.

      • Séraphin Lampion P-Troll 18 avril 2015 10:25

        De toutes façons, la France n’était pas représentée à Yalta pour le partage du monde.

        Quelles qu’aient été les rapports entre Pétain, Mitterrand et De Gaulle, l’Europe est alors devenue, grâce à l’appui du Royaume-Uni et au plan Marshall, une colonie des Etats-Unis. 

        Il aura fallu une cinquantaine d’année pour que cette réalité apparaisse à ceux qui ont cru, à travers le jeu PCF/De Gaulle, à une autonomie et une indépendance. D’autres préparaient l’Union Européenne et fabriquaient l’Euro à l’image du dollar : une monnaie privée destinée à endetter les états au profit des banques.

        Pétain n’était qu’une marionnette et les slogans « travail-famille-patrie » des hochets pour endormir les croyants. La « patrie » a bon dos. Les vraies stratégies ne se construisaient pas dans son bureau, mais à Washington, Londres et moscou.

        • Le p’tit Charles 18 avril 2015 10:30

          @P-Troll...Désolé mais là vous racontez des conneries énormes sur la guerre de 14/18.. !


        • Séraphin Lampion P-Troll 18 avril 2015 10:45

          @Le p’tit Charles

          Je n’ai pas dit UN MOT de la guerre de 14/18 !

        • Le p’tit Charles 18 avril 2015 10:54

          @P-Troll....« Quelles qu’aient été les rapports entre Pétain, Mitterrand et De Gaulle,  »


        • Séraphin Lampion P-Troll 18 avril 2015 11:00

          @Le p’tit Charles

          Vichy, l’Etat Français, Maréchal nous voilà, Bousquet, Papon, c’était bien pendant la seconde guerre mondiale et pas en 14/18, non ?

        • Le p’tit Charles 18 avril 2015 11:12

          @P-Troll...Les trois réunis sont aussi en 14/18...confusion.. !


        • Ben Schott 18 avril 2015 12:59

          @Le p’tit Charles

          « confusion » oui... Mitterrand est né en 1916.


        • lsga lsga 18 avril 2015 13:30

          « Désolé mais là vous racontez des conneries énormes sur la guerre de 14/18.. ! »

          j’en ai pleuré de rire devant mon écran.
          Soit il confond 14-18 et 39-45, soit il ne lit pas les commentaires, soit il est taré...

        • Le p’tit Charles 18 avril 2015 13:51

          @lsga...Tout le monde peut se tromper..pas la peine d’en faire toute une l’histoire...et éviter d’être grossier et con en même temps..ça changera...merci


        • Le p’tit Charles 18 avril 2015 14:56

          @Ben Schott...Exact autant pour moi.. !


        • Abou Antoun Abou Antoun 18 avril 2015 16:48

          @P-Troll
          D’autres préparaient l’Union Européenne et fabriquaient l’Euro à l’image du dollar
          Jean Monnaie ?


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 19:23

          @Abou Antoun
          Par contre, les relations entre Jean Monnet et De Gaulle étaient très claires !
          Note de Monnet à ses employeurs américains en date du 6 mai 1943, découverte dans les documents américains déclassifiés en 2000 :


          « Il faut se résoudre à conclure que l’entente est impossible avec De Gaulle, qu’il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu’il est un ennemi DE LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE, et qu’en conséquence, il doit être détruit dans l’intérêt des Français ».

          C’est une info pour ceux qui croient encore que la construction européenne est une idée française...
          Elle était dans les cartons d’ Hitler, sous forme de « D’ Europe Nouvelle » , et dans les cartons des américains. Voici une affiche nazie vantant le peuple européen : « Camarades européens »

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:02

          @Fifi Brind_acier

          Note de Monnet à ses employeurs américains en date du 6 mai 1943, découverte dans les documents américains déclassifiés en 2000 
           
          MERCI ! Faire decouvrir ce documentt a ceux comme moi qui ne le connaissions pas me rend heureux d’avoir écrit cet article.

          PJCA





        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 avril 2015 11:00

          @ auteur

          «  »La France, envoyée au tapis en 1940 , n’était pas K.O. Elle pouvait se relever…«  »

          Plus que le KO, la France a disparue dans la grande débâclé ! Nier l’histoire, cela énerve la Vérité historique ! Pétain a été sollicité et il n’avait accepté que parce qu’il avait un couragez que d’autres n’avaient pas : Il avait accepté de signer la fin de la guerre pour sauver ce qu’il pouvait sauver mais cela n’était pas une collaboration avec les ambitions du troisième Reich !

          Après l’occupation et la grande débâcle, les Français ont déserté leur pays et se sont donné le but de se refaire ailleurs : VOUS OUBLIEZ LES COLONIES, monsieur Allard ! Vous oubliez les parcours et les histoires criminelles comme celles du terroriste JANSON.

          Le peuple Français est un peuple ingrat, depuis plus d’un demi siècle qu’il chante le chameau de De Gaule alors que la libération de la France n’avait jamais eu lieu : Disparu en 1940, elle avait été occupée par les alliés qui avaient détruit le rêve allemand faisant miroiter la « liberté » et ...plus tard elle a échoué dans son projet colonial et le « Coup d’État-résurection » dont vous voyez aujourd’hui l’ampleur de ses conséquences !

          La vérité historique, c’est mon affaire, vous pouvez toujours bavarder ... Lisez mes articles vous aurez des idées plus conformes à l’histoire et à la réalité du moment.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:10

            @Mohammed MADJOUR


            Je cherche seulement a rester EXCLUSVEMENT sur la question deja complexe du comportement de Pétain.

            PJCA

          • Azur Cérulé Azur Cérulé 18 avril 2015 11:39

            A l’auteur,

            Je ne sais pas s’il y eut à un moment une connivence consciente ou non entre Pétain et De Gaulle, toujours est-il que je rejoins votre analyse pour ce qui est du rôle de chacun. Une France refusant de se rendre eut subi des dommages bien plus graves, tandis qu’une France sans force résistante reconnue eut subi ignomignie et soumission plus nette encore à la libération. Il vaut mieux anticiper plusieurs issues possibles.


            • Abou Antoun Abou Antoun 18 avril 2015 17:01

              @Azur Cérulé
              Une France refusant de se rendre eut subi des dommages bien plus graves, tandis qu’une France sans force résistante reconnue eut subi ignominie et soumission plus nette encore à la libération.
              Il semble qu’une capitulation eut été préférable à un armistice. Au moins la situation eut été plus claire, la France pays provisoirement vaincu pouvait apparaître au rang des vainqueurs après la défaite allemande, plutôt que d’être l’objet de ’suspicions’ (un peu comme l’Italie). Nous devons à de Gaulle d’avoir ’sauvé les meubles’ après la libération, la France aurait pu apparaître comme deux fois vaincue (en 40 et en 45).
              Mais enfin WW1 et WW2 c’est le suicide de l’Europe en deux temps. Il y a un vaincu l’Europe, constituée aujourd’hui d’états fantoches ayant tous fait allégeance aux USA. De fait l’Europe n’est plus qu’une zone géographique et économique sous contrôle étranger. Une Europe des Nations à la De Gaulle aurait-elle pu exister ? Difficile à dire, mais en ce moment les Européens sont infantilisés et ridiculisés . Victoria Nuland dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Fuck Europe ! Et les 28 écrasent.
              Pétain, Hollande, même combat !


            • La Dame du Lac La Dame du Lac 18 avril 2015 17:12

              Bonjour Azur Cérulé, heureuse de vous lire ici.
              C’est la fameuse polémique de Paxton que Zemmour a soulévé il ya peu dans son sublissime livre, notre suicide à tous, qui fut Numéro UN des ventes pendant plus de sept mois ( ça, c’est le peuple qui parle !).


            • Jelena 18 avril 2015 18:22

              >> une France sans force résistante reconnue
               
              Quand les amerloques sont venu en France, il y avait au grand maximum 30.000 allemands pour un pays de 40 millions d’habitants... C’est dire si cette résistance fut « farouche ».
               
              D’ailleurs des films tels que « la 7eme compagnie » ou « la grande vadrouille » démontre à quel point cette période fut..... « traumatisante » pour les français.


            • Rincevent Rincevent 18 avril 2015 20:22

              @Jelena

              D’ailleurs des films tels que « la 7eme compagnie » ou « la grande vadrouille » démontre à quel point cette période fut..... « traumatisante » pour les français.
              Si vous prenez ça pour la réalité de cette période, libre à vous. Je vous conseillerais plutôt Le chagrin et la pitié http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chagrin_et_la_Piti%C3%A9 qui a bien décollé les images d’Épinal…


            • Jelena 18 avril 2015 21:12

              @Rincevent J’en prends note... Merci pour la référence. smiley


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:11

              @Azur Cérulé


              Je ne dis pas autre chose.... mais il sembe que pour beaucopup ce soit deja trop.


              PJCA

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:21

              @Azur Cérulé


              EXACTEMENT ce que j’en pense.

              PJCA

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:29

              @Abou Antoun

              C’est une opinion qui se defend.... mais qui m’apparait comme le choix du pire. C’eut ete accepter sans la moindre resistance de n’etre plus qu’une puissance de troisieme ordre et c’en eut ete fait de l’influece francaise dans ses colonies.

              PJCA

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:32

              @Jelena

              Un argument de plus pour la these que Petain a vraiment fait pour le mieux avec ce qu’il avait...

              PJCA

            • Jelena 19 avril 2015 12:42

              @PJCA Il n’y a pas lieu de se tortiller, la bourgeoisie française avait choisi la collaboration car elle craignait davantage les communistes que les nazis. La France trop affaiblie suite à 14-18, c’était « l’excuse facile », toute l’Europe avait souffert lors de cette guerre (la Serbie avait perdu 1 tiers de sa population).
               
              L’élite financière française ainsi que anglaise, ont laissé l’Allemagne se réarmé entre les deux guerres, car ils espéraient secrètement qu’elle détruise la Russie.... Et au final les franco-anglais se font fait manger par leurs « amis » américains, comme quoi.


            • La Dame du Lac La Dame du Lac 19 avril 2015 14:16

              @Jelena

              Votre cynisme vous empêche de voir la souffrance du peuple de France, traumatisé et martyrisé.
              La France a perdu bien plus d’homme que l’Angleterre pendant cette guerre et c’est indigne de rabaisser le pays à un film comique.. Voici les chiffres officiels pris dans Wikipedia :
              .

              La France a perdu 567 600 hommes.
              .

              L’Angleterre 450 000 hommes
              .
              L’Italie 450 000 hommes aussi.

              .

              La France est celle qui a le plus souffert.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:52

              @La Dame du Lac

              La Russie étant hord concours, bien sûr...

              PJCA

            • La Dame du Lac La Dame du Lac 19 avril 2015 20:20

              Absolument Pierre JC Allard, je ne cite là que le nombre de morts issu du noyeau Eiropéen de l’Ouest. J’ai vu qu’il ya avit aussi plus de 8 millions de morts Allemands et je dois dire que nous ne parlons que très rarament de ces millions là. Dresde fut une boucherie que je regrette infiniment car il n’était pas nécéssaire de raser cette ville. Toutes mes pensées pour ces morts, qu’ils soient Anglais,Français ou encore Allemands.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 03:00

              @Rincevent


              Le film « Les uns et les autres » semble donner une image unpeu floue et donc crédible de l’état d’esprit n Franve avant que la rupture Berlin-Moscou ne lance la Résistance.

              PJCA

            • straine straine 18 avril 2015 11:50

               [L’idée d’une connivence entre Pétain et De Gaulle n’est pas originale ; en fait, c’est de loin la thèse la plus vraisemblable. ]
               :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
              Peut être pour éviter de légitimer plus que nécessaire le Maréchal Pétain  Investi des pleins pouvoirs constituants uniquement par l’Assemblée nationale !

              N’oublions pas que le président Albert Lebrun légitimement réélu par les Français au premier tour avec 55,60% le 5 avril 1939 n’a jamais démissionné

              Voir => Charles de Gaulle - Mémoires de guerre III

              "Enfin M. Albert Lebrun vint joindre à l’approbation générale celle du fantôme mélancolique de la IIIe République. Je le reçus le 13 octobre. "J’ai toujours été, je suis, me déclara le président, en plein accord avec ce que vous faites. Sans vous, tout était perdu. Grâce à vous, tout peut être sauvé. Personnellement, je ne saurais me manifester d’aucune manière, sauf toutefois par cette visite que je vous prie de faire publier. Il est vrai que, formellement, je n’ai jamais donné ma démission. A qui, d’ailleurs, l’aurais-je remise, puisqu’il n’existait plus d’Assemblée nationale qualifiée pour me remplacer ? Mais je tiens à vous attester que je vous suis tout acquis" [...].

              Le président Lebrun prit congé. Je lui serrai la main avec compassion et cordialité. Au fond, comme chef de l’État, deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef ; qu’il y eût un État."

              Dans ce monde ou la survie dépend de l’acceptation de l’inversion cognitive il est, entre autre, de bon aloi ; De prendre l’entière responsabilité des exactions des nazillons allemands !

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 19:27

                @straine
                Je ne vois pas dans cette citation du livre de De Gaulle la moindre preuve que De Gaulle soit parti à Londres en accord avec Pétain ?


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:16

                @Fifi Brind_acier


                Vous avez raison... mais ne cherchon pas un aveu naïf de ce qu’ona mis tant de mal a dissimuler. IL faut d’en remettre à la logique des évenements qu, a mon avisi parle par elle meme ! Peut-on croire que Petain soit devenu un sympathisant nazi ?

                PJCA

              • straine straine 19 avril 2015 07:00

                @Fifi Brind_acier
                [Je ne vois pas dans cette citation du livre de De Gaulle la moindre preuve que De Gaulle soit parti à Londres en accord avec Pétain ?]
                 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

                 ??? Ou voyez vous dans mon commentaire une telle affirmation ?
                je cite un passage de l’article, mis entre des crochets [ ], et je développe mon commentaire sous des :: :: :: :: :: ::


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 07:20

                @Pierre JC Allard
                Pour être crédible dans le domaine historique, il faut fournir des documents, des archives, sinon, on passe pour un rigolo.


              • Donbar 19 avril 2015 08:45

                @Fifi Brind_acier
                On peut formuler des hypothèses ( et même on le doit) sans passer pour autant pour un rigolo. L’important étant évidemment de ne pas confondre hypothèses et certitudes.
                Pétain pro-nazi ou pas, Je suis intrigué et même gêné par la non prise en compte, dans l’hypothèse rappelée par JC Allard, de la Révolution Nationale. Le Philippe Pétain de 1939 était-il un républicain ? un démocrate ? Le bolchévisme le laissait-il indifférent ? Quelle opinion eut-il du CSAR ? Bref, quelle était la priorité à ses yeux ?


              • J.MAY MAIBORODA 18 avril 2015 12:06

                Puisqu’il est question de vérité historique, il paraîtrait opportun de « replacer » Pétain et son régime dans un double contexte :

                - Celui, effectivement, d’une forme de résistance à l’occupant (le fameux « bouclier ») destiné à assurer la survie de la France.
                - Celui, également de la « révolution nationale » et de l’idéologie qui la sous-tendait, contexte moins sujet à éloges ou justifications.

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 05:51

                  @MAIBORODA

                  Il y a peu de raisons de penser que la « Revolution Nationale » ait pu etre autre qu’une concession aux lubies de l"envahisseur. Sauf, bien sur, en ce qui ne venait qu’exprimer des idées a la mode des années ’’ 30 dont je refuse depenser qu’elles aient pu convaincre un octogenaire de devenir un traitre apres toute une vie de loyauté à la France. Petain a hurlè avec les loups.... et c’etait certainement le comportement le plus avantageux pour proteger les Français et preparer l’avenir.

                  PJCA

                • lsga lsga 18 avril 2015 13:27

                  « L’intérêt EVIDENT de la France, n’est-il pas de garder ses options ouvertes avec les deux camps ? » 

                   
                  Oui, bien entendu, dans le doute, mieux vaut garder la possibilité de collaborer avec le vainqueur de la 2nd Guerre Mondiale, fusse-t-il Adolf Hitler !
                   
                   smiley
                   
                  Les pétainistes n’ont pas changé d’un iota. Pour eux, collaborer avec le vainqueur : c’est normal, c’est ce qu’il y a de plus intéressant...

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:00

                    @lsga

                    Le premier devoir d’une gouvernence est d’assurer la survie de la Nation qu’elle gouverne. Ca ne se discute meme pas pas sérieusement.

                    PJCA

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:03

                    @lsga

                    Le premier devoir d’une gouvernance est d’assurer la survie de la nation qu’elle gouverne. Ca ne se discute meme pas sérieusement !

                    PJCA

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 08:00

                    @Pierre JC Allard
                    Il ne s’agissait pas de défense de la Nation, puisque Hitler prônait, (déjà !), l’intégration dans « L’ Europe Nouvelle ».


                  • asterix asterix 18 avril 2015 13:46

                    Merci pour votre texte, Mr Allard. Vous saviez par avance qu’il allait donner lieu à polémique, mais vous l’avez conçu et proposé quand même. Les leçons de l’histoire sont toujours fabriquées a posteriori et, que je sache, Pétain n’était pas Laval, Papon ni Brasillach.
                    Le boucher de la Grande Guerre ? Oui et non. Oui s’il avait été seul. Non si on se réfère aux critères militaires de l’époque. De mauvais choix tactiques, c’est sûr. Mais bon, les critiques sont venues a posteriori, bien a posteriori. Le fait est que si un agoravoxien avait pris la plume en 1918 pour dénoncer cette sauvagerie, il aurait été banni par la France qui se devait de célébrer ses héros..
                    Pétain, c’est la tragédie d’un peuple et la tragédie d’un homme. Bon-Papa Pétain, tu as évité le pire parce que tu étais l’image de 14/18 mais comme ton choix - en était-il seulement un ? ne fut pas le bon, il est trop facile de te descendre en flammes alors que tu n’étais qu’un tampon. Tu ne fus d’ailleurs pas fusillé à la libération. Quelque part, les juges qui t’ont condamné à la réclusion, à juste titre quand même, devaient savoir pourquoi.
                    Est-ce l’homme qui fait l’histoire ou l’histoire qui fait l’homme ?  


                    • arcadius arcadius 18 avril 2015 13:46

                      Travail/ Famille /Patrie= caca pas beau

                      Chômage /Gay pride /Ghettos =ouais ça trop fun..


                      • La Dame du Lac La Dame du Lac 18 avril 2015 17:09

                        @arcadius
                        Excellent. Celle-ci je vous la pique !


                      • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2015 15:54

                        Bonjour Pierre,

                         A lire, le titre je m’attendais à trouver le nom de JMLP. 
                         Non, pas vu. De Gaulle... je ne m’y attendais pas. 
                         Il faut dire que je ne connais pas tout de la France.
                         Notre histoire belge est déjà assez vaste 
                         De JMLP & Co je n’aurai que quelques mots dans mon billet dominical vu de l’extérieur.

                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:40

                          @L’enfoiré


                          Je ne vois pas ce que les Le Pen ferait dans cette histoire. Mais comme on dit en jazz on peut chercher un « bridge »... smiley

                          PJCA

                        • L'enfoiré L’enfoiré 19 avril 2015 20:13

                          @Pierre JC Allard,


                           Vous n’avez pas les mêmes lectures, probablement.
                           Les Le Pen sont dans l’Exress français en première page et dans le Vif Express belge, avec le titre « Les dessous d’un meurtre » en parlant de JMLP 
                           Alors le bridge est vite fait.... smiley

                        • Rincevent Rincevent 18 avril 2015 16:20

                          Ah, un article sur Pétain. Je sens arriver Godwin et ça va bien nous faire le week-end…

                          Ca ne commence pas très bien : le retour de la fiction d’un Pétain = le bouclier et De Gaulle = la lance, l’auteur reprenant à son compte que le premier avait envoyé le second à Londres, rien que ça ! Mon père, qui a vécu cette époque, croyait à ça comme beaucoup de français, c’était psychologiquement confortable. La suite allait les désillusionner progressivement.

                          Si De Gaulle a été, un temps, le poulain (et la plume) de Pétain ils se sont finalement brouillés à l’occasion des publications de : 1) La France et son armée que De Gaulle écrit pour le maréchal qui ne retient pas l’ouvrage et confie le travail à un autre - 2) Le refus de De Gaulle, lors de la parution de l’ouvrage sous son nom en 1938, d’y inclure une préface que lui proposait le maréchal. Là, le divorce sera définitif.

                          Le bon « grand-père protecteur » commencera à montrer son vrai visage dès Octobre 1940 en aggravant, de sa main, le premier projet de statut des juifs http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/03/01016-20101003ARTFIG00082-l-original-du-statut-des-juifs-accable-le-marechal-petain.php

                          Alors bon, ne pas adhérer sans réserve à l’image d’Épinal d’une France résistante, image dont De Gaulle avait politiquement besoin pour gouverner à la Libération, oui. De là à tenter une X ème réhabilitation de Pétain (et donc de son régime), non ! Il y a JMLP pour ça, laissez-lui son fond de commerce, il ne lui reste plus que cela en ce moment…


                          • Pere Plexe Pere Plexe 18 avril 2015 19:10

                            @Rincevent
                            C’est une évidence.Ne pas se souvenir que la guerre de 14 est omniprésente dans tous les esprits, avec ses légendes patriotiques, ses rancœurs,ses familles endeuillés, ses gueules cassés .C’est ne rien comprendre.

                            La propagande de guerre à fait de Pétain l’icone de cette génération traumatisée.
                            Une légende nationale intouchable sous peine d’être assimilé à un sale traître souillant le sacrifice de millions de Français.
                            Le sort fait à Blum par Pétain devrait quand même éclairer ceux qui tentent de falsifier l’histoire...

                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:11

                            @Rincevent

                            Il ne s’agit pas de rehabilliter ce qu’a fait Vichy, mais de compendre que ce qui a été fait etait le moindre mal et, en termes de diplomatie, une assez jolie manoeuvre.

                            PJCA

                          • Donbar 19 avril 2015 08:59

                            @Pierre JC Allard

                            Pure hypothèse, faisant abstraction de pans trop importants de la réalité (voir plus haut) pour être conservée en l’état.
                            Au plaisir de vous relire, Allard, dans une version qui tienne compte des critiques (Révoltion nationale, bolchévisme, Juifs).


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:59

                            @Donbar

                            Il faut tenir compte de TOUT, mais ponderer selon la pertinence au sujet traité. C’est comme ca qu’on atteint la VRAISEMBLANCE, la vérité demeurant toujour un inaccessible idéal.. 

                            PJCA

                          • La Dame du Lac La Dame du Lac 18 avril 2015 16:35

                            N’oublions jamais que c’est la gauche a plus de 80% qui a voté le régime de vichy
                            et qui a collaboré corps et ame avec hitler main dans la main. Les socialistes ont donné les pleins pouvoir à Pétain en 1940. La plupart des collabos venaient du SFIO,le parti socialiste.
                            .

                            -Selon Simon Epstein :
                            « Le groupe qui domine le Sénat est en effet le Parti radical, et celui-ci fait intégralement partie de la coalition du Front populaire. Le Sénat ajoute donc de très nombreux radicaux [...] aux députés élus en 1936. La réalité est, on le sait, moins exaltante : 36 parlementaires de la SFIO votent contre Pétain, mais 90 parlementaires de la même SFIO votent pour le même Pétain"


                            • Pere Plexe Pere Plexe 18 avril 2015 18:50

                              «  il faut rejeter le slogan selon lequel c’est « la chambre du Front populaire » qui a sabordé la République, cliché véhiculé depuis longtemps par l’extrême-droite pour dédouaner le régime pétainiste et repris récemment par ceux qui affirment que les crimes de Vichy doivent être assumés par la République, celle-ci ayant eu sa part dans l’avènement du nouveau régime. 

                              Cette assertion, souvent répétée au cours des polémiques de 1992, est inexacte (même si elle recèle une part de vérité dans la mesure où il n’y eut pas d’élection législative entre le 5 mai 1936 et le 10 juillet 1940). Elle sous-estime d’abord l’évolution politique entre 1936 et 1940, la fragilité de la coalition des radicaux, des socialistes et des communistes ou encore les fractures engendrées en 1938 par la crise de Munich. Surtout elle fait fi de la présence, au Casino de Vichy, de 245 sénateurs qui, pour le moins, n’avaient guère été favorables, dans leur immense majorité, au Front populaire, puisque c’est le Sénat qui avait fait chuter le premier gouvernement Blum. Ensuite, il faut rappeler que, sur un effectif de 907 députés et sénateurs en 1939, seuls 670 étaient présents à Vichy. »
                              .
                              Source Conan et Rousso (Historiens)




                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 19:42

                              @La Dame du Lac
                              En somme, c’est comme maintenant !
                              Le PS et les Ripoublicains, collaborent avec les USA, et le FN sert d’épouvantail pour que les électeurs aient peur, et aillent voter PS et Ripoublicains !
                              Collabo un jour, collabos toujours !


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:18

                              @La Dame du Lac


                              Ces chiffres sont trompeurs. L’opinion de la Gauche a suivi l’evolution des relations entre le Rueich et l’URSS.. Il est, je crois, un peu angelique de croire qu’une Résistance sérieuse serait née en France si le pacte germano-sovietique avait duré.

                              PJCA

                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 07:35

                              @Pierre JC Allard
                              On ne refait pas l’ Histoire avec des si. Les communistes ont payé un très lourd tribu dans la Résistance. La 2e guerre mondiale a été gagnée à partir des victoires russes et de leurs millions de morts. Mon anti communisme ne va pas jusqu’à réécrire l’ Histoire...

                              Je vous conseille la lecture d’un livre de référence sur la question :
                              « Histoire de la Résistance » de Wievorka


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:45

                              @Fifi Brind_acier

                              ALLO, Allo...etes vous conscient que sur ce sujet nous sommes du meme bord ? Ne prenez pas l’habitude de me contredire seulement parce que je suis moi ! Vous avez bien d’autres occasions pour le faire...

                              PJCA

                            • elpepe elpepe 18 avril 2015 16:38

                              Desole un homme Petain qui a sacrifie des milliers de Francais dans une guerre absurde, Verdun en etant l apogee, se permet de capituler, et collaborer, vous ne voyez pas l ombre d une contradiction vous ?
                              Il n aurait pas mieux vallu capituler avant de commencer la guerre non ? il serait mort alors fusille comme deserteur ou pacifique non ?
                              Cet homme a sauve sa peau et ses interets, pas ceux de la France, un traite.
                              Ce qui est terrible pour la memoire de la France, est que la resistance ne pouvait meme pas etre consideree une minorite, combien on resistait finalement , posez vous la bonne question ?
                              Et l honneur de la France se gargarise des exploits et morts de ces quelques vrais heros,
                              Allons, si nous voulons re-ecrire l histoire d un point de vue moral, il faut rester serieux ....
                              Eh oui le communisme n est pas etranger a la resistance , c est genant hein ?

                              Le fait que Mitterrand est quasiment fonde le partie PS, avec son passe, est plutot effarant non ? Aujourd hui quand on voit le PS capituler devant l Europe et l OTAN (a j avais oublie la Finance) on ne peut s empecher de poser encore plus de questions. Et c est le PS qui se permet de donner des lecons a tout le monde, nous expliquer ce que doit est une republique et tuti quanti ...
                              Pauvre ....


                              • SaintCyriaque 18 avril 2015 18:21

                                1- Il me semble que la question de l’armistice demande un peu plus d’observations. Lorsque Weigand et Pétain proposent l’armistice au conseil des ministres de Paul Reynaud, la question qui est posée est : comment abattre l’élan de l’armée allemande, techniquement supérieure, alors que notre armée ne peut plus combattre et que les Allemands vont naturellement aller jusqu’à l’Empire Français d’Afrique ? La seule réponse des deux stratèges, qui savent que la bataille de France est perdue, est l’armistice, parce que cela conserve un statut à la France qui peut alors réorganiser ses moyens et donner du temps aux alliés. Il ne s’agissait donc pas d’une capitulation, ni d’un ralliement, mais seulement d’une stratégie. Celle-ci sera officiellement décidée 3 semaines plus tard par Paul Reynaud, validée par le président Lebrun et confiée à Pétain, Paul Reynaud démissionnant !


                                2- De Gaulle n’était pas l’homme de main de Pétain, mais appartenait au cabinet de Paul Reynaud qui va l’envoyer à Londres, pour préparer un transfert du gouvernement français à Londres.

                                3- Les lois antijuives ont été durcies volontairement sous la pression exercée par l’occupant nazi qui s’apprêtait à les décider lui-même. Ce qu’on passe sous silence généralement, c’est le nombre de dérogations qui ont ensuite été données aux Juifs pour leur permettre de façon discrète de reprendre certains postes. D’un côté on bluffe les nazis, de l’autre on restaure ce qu’on peut ! Evidemment, la France est alors sous domination nazie et tout ne pourra pas être évité !

                                4- Par un accord complice avec Franco, Pétain tente à Montoire une entreprise risquée : il convainc Hitler que son véritable ennemi est le communisme et donc la Russie soviétique, le détournant de l’objectif britannique (Gibraltar). La Russie est en train de se mobiliser et de renforcer son armement, malgré le pacte de non-agression avec l’Allemagne. Hitler, convaincu que Pétain a raison, finira par rompre le pacte.

                                5- C’est en 1942 qu’Hitler reconnaît deux erreurs et s’être fait blousé par le Maréchal : avoir accepté l’armistice de Pétain et s’être dirigé vers la Russie. Cela a prolongé la guerre et a permis aux alliés de s’organiser et d’entrer dans la contre offensive. Par ailleurs, les Russes ont réellement affaibli l’armée allemande.

                                6- Dès 1941, Pétain est dans le collimateur des Allemands. Ils le suspectent de ne pas collaborer pleinement. Il sera finalement arrêté en 1944, tout en ayant résisté 4 ans, collaborant juste ce qu’il faut, mais contrariant les Allemands autant qu’il le pouvait !


                              • Montdragon Montdragon 18 avril 2015 22:26

                                @SaintCyriaque

                                Excellent !
                                Ce en quoi Pétain rejoint Churchill en se concentrant sur la Méditerranée, Grèce/Crète/Malte et Maghreb...des points apparemment peu stratégiques et pourtant !

                                Et dites moi si je me trompe, mais sans De Gaulle et la sénilité, on aurait pu avoir le maréchal président d’une France occupée par les GI’s....


                              • Rincevent Rincevent 18 avril 2015 23:00

                                @Montdragon

                                hypothèse intéressante, d’autant plus que les américains ont débarqué avec une monnaie d’occupation pour la France, ils avaient tout prévu. http://www.cawa.fr/une-nouvelle-monnaie-a-ete-introduite-en-france


                              • SaintCyriaque 19 avril 2015 00:00

                                @Montdragon

                                Le plan de Pétain, dès le lendemain de l’armistice, est de lancer la réorganisation de l’armée française stationnée en Algérie et dans l’Empire, outre le lancement des premiers résistants (que Pétain va contribuer à financer de sa poche et par des subventions déguisés de l’Etat). Il dépêche sur place, à Algers, le Gal Giraud. Mais l’utilisation de cette armée ne peut pas être actionnée par Vichy, sous peine de perdre le bénéfice de l’armistice. Il est donc nécessaire de transmettre le commandement à une autre autorité, et, Pétain réussit à se faire entendre par les Américains, alors que Churchill traîne les pieds. Il faut dire que Churchill trouve De Gaulle encombrant et ne lui fait pas confiance. Les américains finissent par convaincre Churchill et vont proposer à De Gaulle d’actionner cette armée française après un simulacre de débarquement. Giraud, qui n’est pas au courant, car Pétain doit jouer la totale discrétion, se voit contraint par les Américains de transmettre le commandement à De Gaulle. 

                                En ce qui concerne la France occupée par les GI’s, c’est un peu ce qui s’est passé après la libération, sous la forme d’une présence soutenue de leur armée et il faudra attendre les années 60 pour que les Américains soient invités par le Président De Gaulle à quitter leurs bases en France. Dès lors les USA vont travailler à faire tomber De Gaulle (mai 68).

                                Cette question de l’après-guerre n’a à ma connaissance pas été évoquée par Pétain, même s’il est vraisemblable qu’il pouvait la redouter. Les Américains n’avaient qu’une considération limitée sur la France et les alliances qu’ils avaient déjà avec l’Australie, le Canada et le Royaume-Uni laissait largement présager qu’un monde anglo-saxon se constituait et que la France n’y jouerait aucun rôle. 

                                Le rôle de Pétain était de gérer la situation critique d’une occupation militaire par une armée d’un pays qu’il avait combattu et qu’il voyait comme son ennemi personnel. Dès le début, il savait son rôle transitoire. Et puis, à son âge ... Mais je pense que l’on dispose aujourd’hui des connaissances qui permettent de comprendre davantage que son action a contribué à la victoire des allés, et non l’inverse.



                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:26

                                @elpepe

                                Cette guerre était absurde. La deuxieme autant que la premiere, et ous sommes bien d’accord. Mais en accuser Petain ne l’est pas moins.... nous discutons ici de la façon dont Petain s’est acquitté d’une misssion désagreable, mais indispensable. On admettra tôt ou tard qu’il etait difficile sinon impossible de faire mieux.

                                PJCA

                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:31

                                @SaintCyriaque


                                Vous allez beaucoup plus loin que moi dans le sens pro-petainiste. 

                                PJCA

                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:40

                                @SaintCyriaque

                                D’accord avec vous. Beaucoup ne semblent pas voir que le dénigremnet de Vichy a ete un élement fondamental de la stratégie américaine pour devaloriser les Français a leurs propres yeux. J’ai confiance que le moment est arrivé de remettre les pendules à l’heure.

                                PJCA

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 07:42

                                @Montdragon
                                Évidemment, puisque les Américains préféraient largement Pétain à De Gaulle, qu’ils ont combattu constamment. Les USA ont gardé une ambassade à Vichy jusqu’en 1942.
                                « Les USA face à la France Libre »


                              • elpepe elpepe 19 avril 2015 11:17

                                @SaintCyriaque
                                Wikipedia -
                                Le maréchal Pétain se constitue prisonnier auprès des autorités françaises au poste-frontière franco-suisse de Vallorbe le 26 avril 1945. Quelques jours auparavant, devant l’avancée des troupes alliées, il avait été évacué par les Allemands du château de Sigmaringen, dans le Bade-Wurtemberg, où il se trouvait depuis septembre 1944. N’ayant pu obtenir d’être renvoyé en France, il sera finalement conduit en Suisse où il ne fera que transiter car souhaitant pouvoir « répondre de ses actes », il se présente au poste-frontière français où l’attend le général Kœnig. Mis en état d’arrestation, Pétain est amené jusqu’au fort de Montrouge où il restera interné jusqu’à son procès devant la Haute Cour de justice en juillet et août 1945. Il y est condamné à mort, peine commuée en prison à vie par le général de Gaulle, qui préside alors le gouvernement provisoire.

                                Votre these est peut-etre celle que l on enseigne a St Cyre ?
                                cdlt


                              • elpepe elpepe 19 avril 2015 11:33

                                @Pierre JC Allard
                                Bonjour

                                wikipedia pas complique

                                Dans une lettre du 12 juin 19429, adressée à Brinon, Pétain écrit : « Mon attention vient d’être attirée à plusieurs reprises sur la situation douloureuse qui serait créée dans certains foyers Français si la récente Ordonnance des Autorités d’Occupation, instituant le port d’un insigne spécial pour les juifs, était appliquée sans qu’il soit possible d’obtenir des discriminations naturelles et nécessaires.
                                Je suis convaincu que les Hautes Autorités Allemandes comprennent parfaitement elles-mêmes que certaines exemptions sont indispensables ; le texte de la 8e ordonnance les prévoit d’ailleurs. Et cela me semble nécessaire pour que de justes mesures prises contre les israélites soient comprises et acceptées par les Français.
                                Je vous demande donc d’insister auprès du Général Commandant les Troupes d’Occupation en France pour qu’il veuille bien admettre le point de vue que vous lui exposerez de ma part pour que M. le Commissaire Général aux Questions Juives puisse promptement obtenir la possibilité de régler par des mesures individuelles et exceptionnelles certaines situations particulièrement pénibles qui pourraient nous être signalées. »

                                Une inscription manuscrite du SS-Obersturmführer Beumelburg, chef de la Gestapo, précise en allemand qu’il s’agit de cent cas.

                                Le 3 juillet 1942, le Docteur Ménétrel10, l’éminence grise de Pétain, transmettra à Brinon seulement deux demandes précises d’exemptions :

                                • Madame de Chasseloup-Laubatnote 1.
                                On peut imaginer que ces deux dames ne devaient pas lui etre etrangere, mais cela wikipedia ne le precise pas ?

                                cdlt
                                P.S. votre prochain argument est que tout ce qui est ecrit sur wikipedia l est par le pentagone, mais bon il manque pas d imagination les bougres


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 16:15

                                @Montdragon

                                Et sans Petain et un veste reseau de résistants pragmatiques. il n’y aurait pas eu la liberation un alternative gaullienne a la prise de controle totale de la France et de son empire les yankobritaniques La diplomatie françaisea a réalisé peut etre à Vichy sa plus grande oeuvre

                                PJCA

                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 16:18

                                @Pierre JC Allard


                                Et sans Petain et un vaste réseau de résistants pragmatiques, il n’y aurait pas eu à la liberation un alternative gaullienne à la prise de controle totale de la France et de son empire par les yankobritaniques. La diplomatie françaisea a réalisé peut etre là, à Vichy, sa plus grande oeuvre.

                                PJCA


                              • Rincevent Rincevent 20 avril 2015 01:15

                                @SaintCyriaque

                                Vous prenez quelques libertés avec l’Histoire

                                Il dépêche sur place, à Alger, le Gal Giraud. Non, d’abord Giraud s’était évadé d’un camp de prisonnier. Il a bien rencontré Pétain mais qui l’a expédié à Laval, lequel lui a demandé de retourner volontairement en captivité ! Après, plus ou moins protégé par certains services de Vichy, il a fini par rejoindre Alger.

                                L’attitude des alliés : les américains n’ont jamais voulu de De Gaulle. Il leur fallait du plus « présentable ». Dans un premier temps ils ne négocient qu’avec Darlan, représentant de Pétain coincé à Alger par leur débarquement. Après son assassinat, c’est Giraud qui sera leur poulain mais s’il était un grand militaire il n’était pas un grand politique et De Gaulle finira par le mettre hors jeu. Les Anglais, eux, ont toujours soutenu De Gaulle même si Churchill aurait dit « dans ce monde chacun porte sa croix, moi ça a été la Croix de Lorraine… » Quant au simulacre de débarquement il a fait des morts pendant trois jours… A noter aussi que les lois de Vichy (internement des gaullistes, contrôle des juifs, etc.) continueront à s’appliquer pendant des mois après ce débarquement.

                                Le ressentiment de De Gaulle vis à vis des américains avait quelques raisons d’être…


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 13:59

                                @elpepe


                                « Cet homme a sauve sa peau et ses interets, pas ceux de la France »

                                Allons, allons... Petain, ambassadeur en Espage avait l’age, les moyens et la reputation pour prendre une retraite dorée... et on dirait aujourd’hui : «  »Quel dommage qu’il n’ait pas accepté de faire don de sa personnne è la France !.." 

                                PJCA

                              • non667 18 avril 2015 18:33

                                à pjc allard
                                 ON NE SAIT PAS QUI VA GAGNER CETTE GUERRE !

                                qui on ? le peuple et hitler oui

                                mais l’élite judéo anglo-américane et russe savaient la fin !

                                comme saddam qui a cru la propagande qui disait qu’il avait la 3° armée du monde et qu’il pouvait résister aux américains en ne cédant pas aux ultimatum  ! d’où la guerre inévitable !


                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 06:46

                                  @non667


                                  NON. Personne ne savait avant l’inexplicable invasion de l’URSS par Hitler. C’est l’URSS qui a vaincu les Nazis. Mais ceci est une autre histoire...

                                  PJCA

                                • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 18 avril 2015 18:38

                                  Il faut surtout rappeler que c’est une assemblée socialiste, en l’occurrence celle du Front Populaire qui a voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain !

                                  Alors maintenant, quand on entend les Valls et autres guignols du même acabit prétendre donner des leçons sur le sujet, c’est du fouta... de gueu.... !


                                  • Pere Plexe Pere Plexe 18 avril 2015 18:54

                                    @Le Kergoat c’est largement inexact en fait ce sont 569 parlementaires sur les 649 qui ont voté. pour Pétain. L’opposition de droite à encore plus massivement voté pour que les socialistes.


                                  • Pere Plexe Pere Plexe 18 avril 2015 19:15

                                    La listes des rares parlementaires qui ont voté NON et beaucoup plus éclairante...

                                    Ou sont les gens de droites ?

                                  • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 23 avril 2015 20:37

                                    @Pere Plexe

                                    Vous êtes un menteur et un négationniste. C’est l’assemblée du Front Populaire qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain !

                                    J’y peux rien c’est comme ça.


                                  • jaja jaja 18 avril 2015 18:47

                                    Décidemment les bouchers sont bien défendus sur Agoravox. Pétain le fusilleur réprimant les soldats contestataires des mutineries de 1917 d’une main et de l’autre desserrant l’étreinte des offensives stupides et sans espoir pour calmer les Poilus éreintés...

                                    A Fergus je voudrais dire qu’on a pas eu le même grand-père.... J’incite celles et ceux qui veulent avoir une idée de ce qu’endurèrent les Poilus à lire Barthas « Caporal tonnelier » et « Témoins »de Jean-Norton Cru, qui recense tous les témoignages dignes de foi et rejette les légendes guerrières idiotes construites après coup... ça devrait éviter de raconter n’importe quoi sur la première boucherie mondiale...

                                    Pétain lui aurait dû être fusillé à la libération à défaut d’avoir pu l’être en 1917....


                                    • andromerde95 18 avril 2015 23:06

                                      @jaja
                                      je croyais que vous étiez vs la peine de mort ?


                                    • julius 1ER 19 avril 2015 13:29

                                      Décidemment les bouchers sont bien défendus sur Agoravox. Pétain le fusilleur réprimant les soldats contestataires des mutineries de 1917 d’une main et de l’autre desserrant l’étreinte des offensives stupides et sans espoir pour calmer les Poilus éreintés...

                                      @jaja

                                      ce qui est toujours étonnant avec l’histoire, c’est que des types comme cela passent pour des bienfaiteurs de l’humanité.... 
                                      si Pétain a décidé de limiter « la casse » c’était moins pour sauver des vies que par peur de voir une bolchévisation du front, en effet toutes les mesures prises ne visaient qu’à rendre acceptable une guerre bien plus meurtrière qu’elle n’avait été annoncée....... j’en veux pour preuve qu’à aucun mais vraiment aucun moment il n’a été proposé de faire la paix de part et d’autre, toutes les parties sont restées dans une logique meurtrière et suicidaire et Pétain n’a pas échappé à l’esprit du moment qui était l’assassinat pur et simple des peuples ...................

                                    • arcadius arcadius 18 avril 2015 19:52

                                      A tout prendre ...

                                      j’eus largement préféré être colonisé par la patrie de Goethe et de Wagner

                                      plutôt que par celle de Mac Do ....


                                      • julius 1ER 19 avril 2015 13:35

                                        A tout prendre ...

                                        j’eus largement préféré être colonisé par la patrie de Goethe et de Wagner

                                        plutôt que par celle de Mac Do 

                                        @arcadius
                                        sauf que à tout prendre ... chez les Nazis, Goethe avait été remisé au rayon souvenir ..... et que même si mes penchants naturels ne vont pas du côté de chez MacDo , je n’ai pas encore entendu parler « d’ autodafé » chez les Yankees .....

                                      • arcadius arcadius 19 avril 2015 14:50

                                        @julius 1ER
                                        je n’ai pas encore entendu parler « d’ autodafé » chez les Yankees .....

                                        par contre en France le nombre d’auteurs et d’ouvrages interdits à la vente ou à la publication , pas loin du record du monde, et loin devant lIran.....


                                      • Bombe Bombe 18 avril 2015 23:41

                                        Il y a eu récemment des émissions de Abauzit sur MetaTv qui parlaient de DeGaulle et Pétain et qui remettent bien en cause l’histoire officielle :

                                        1ère vidéo sur les Juifs dans Vichy :
                                        https://www.youtube.com/watch?v=RTp-Fkd8i1Y

                                        La contre histoire du général DeGaulle (La vidéo la plus complète)
                                        http://metatv.org/adrien-abauzit-contre-histoire-du-general-de-gaulle-meta-tv

                                        Contre histoire du général De Gaulle, la suite
                                        http://metatv.org/adrien-abauzit-contre-histoire-du-general-de-gaulle-la-suite-meta-tv

                                        Adrien Abauzit vs Christian Vanneste, débat, qui sauve la France ?

                                        http://metatv.org/adrien-abauzit-christian-vanneste-le-debat-qui-a-sauve-la-france-de-gaulle-ou-petain

                                        à voir, car on a qu’une seule version et les gens dans les commentaires ont l’air de faire passer la version censurée et inconnue comme « banalisée » ce qui est totalement faux, 100% des médias, politiques etc.. étant anti-Pétain


                                        • Bombe Bombe 18 avril 2015 23:57

                                          @Bombe
                                          Il est nécessaire de revenir sur cette période, surtout sur ce site, grouillant de Gaullo-communistes haineux et anti-Français


                                        • Dom66 Dom66 19 avril 2015 00:19

                                          @Bombe

                                           Les liens donnent la même vidéo ?? Donc même en donnant 100 fois la même vidéo cela ne donnera pas forcement la vérité.

                                          Faut pas Abuser

                                          Abauzit n’est pas historien et choisit ses historiens pour nous faire un cours d’histoire. A sa sauce….gentil Pétain, merci Pétain, vive Pétain, Putain, mais c’est bien sur c’était Pétain le sauveur des Juifs du Vel d’hiv. Même que Pétain fait parti des Justes reconnu par Israël c’est pas beau ça ?

                                           Et truc bizarre…Les commentaires ont été désactivés pour cette vidéo  ???.


                                        • SaintCyriaque 19 avril 2015 00:45

                                          @Dom66
                                          C’est exactement aussi l’attitude de Guillemin dans son approche de l’histoire de Pétain, qui est dès le début orientée par l’opinion propre de son auteur. Le mérite d’Abauzit, c’est de présenter des livres de témoins directs de l’époque ou de faits rapportés par des historiens, livres qui sont généralement shuntés dans les livres d’enseignement de l’histoire et qui apportent sensiblement une autre vision que celle très réduite d’un procès politique où la plupart des témoins à charge ont essentiellement menti. 


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 07:49

                                          @Bombe
                                          Abauzit est aussi historien que je suis moine ! Il a devant lui plein de bouquins.
                                          Il se sert de bouquins écrits par d’autres historiens, qui pompent les bouquins d’autres historiens...
                                          Les vrais historiens travaillent sur des archives.
                                          Mais certains doivent être allergiques à la poussière...


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 07:56

                                          @Bombe
                                          C’est ça, refaites l’ Histoire à votre convenance ! Et crachez bien dans la soupe...
                                          Les Gaullistes et les Communistes sont à l’origine du CNR et du Programme social dont vous avez bénéficié toute votre vie !


                                          Les uns comme les autres ont longtemps été opposés à la construction européenne !
                                          « Ce que les communistes pensaient de l’Europe », (avant Mitterrand)

                                          « Discours de De Gaulle sur le fédérateur étranger »

                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 16:07

                                          @Dom66


                                          Les sites internet ont aussi leur « raison d’État ».. Prenonns la dose de verité qu inous est accordée.

                                          PJCA

                                        • Bombe Bombe 23 avril 2015 21:16

                                          @Bombe

                                          @Dom66

                                          Oui, il y a eu un bug.. les liens envoient tous vers la même vidéo, la première, pour les suivante, le titre est bon mais pas les liens...



                                        • Minga Minga 19 avril 2015 02:54

                                          Pétain n’était déjà qu’une crapule en 14-18 et il avait sombré dans le despotisme avant l’occupation. Ce n’était pas un démocrate, c’était un vieux con nostalgique de l’ancien régime, et c’est pour ça qu’il s’est vautré dans la collaboration la plus abjecte avec les nazis. Il aurait dû être fusillé pour ses crimes de guerre en 1919, ça aurait été mieux pour la France si justice avait été rendue avant 1919.


                                          • coinfinger 19 avril 2015 07:32

                                            Avec l’heure de la ressemblance que vous annoncez on aura un pan de vérité mais on sera encore loin du compte . Car si l’on veut la vérité vraie il faut aller plus profond et élargir encore l’Histoire de France .
                                            Deux aspects sont à mettre en évidence selon moi qui éclairent le reste . Pour en juger il faut déjà percevoir qu’il existe un rapport trés étroit entre les techniques et méthodes militaires privilégiées et les rapports sociaux promus ou combattus .
                                            En gros , l’infanterie correspond aux agriculteurs/paysans , l’artillerie aux artisans/ouvriers , le char/aviation à la noblesse . C’est un billard à 3 bandes .
                                            On pourrait remonter , au fond du moyen-age pour réveler le fil directeur des oppositions . Mais la Commune s’est déjà largement suffisant . Ce phénoméne que fut la Commune doit peu aux socialistes y compris K Marx , le fond de la question est beaucoup plus ancien c’est l’opposition entre le paysan ( qui n’est pas ’propriétaire’ , mais le ’noble non plus ) et l’agriculteur qui lui l’est .
                                            Et dans cette opposition , il existe au moins deux maniéres de faire pour les propriétaires .
                                            Quand on souligne la popularité de Pétain pour sa mensuétude envers la vie des soldats , il faut remarquer que cela ne concerne pas les régiments coloniaux , ou ceux de la France ’récente’ ( régions périphériques ) .
                                            Sa guerre du Rif contre des paysans au sens authentique du terme , le Rif reste une région exemplaire encore méme au Maroc , est trés illustrative .
                                            Donc la Commune réprimée violemment , avec l’aide complice de l’Allemagne et des Versallais , sous tend toute la 3 e république , avec protectionnisme , monopoles et colonies de façon à ménager l’agriculteur dans la modernisation et la modernisation elle méme .
                                            Pétain ne privilégie pas le massacre dans la guerre par ’ l’offensive ’ de l’infanterie , mais il le fait à Verdun , en défensive , avec l’aide de quelqu’un pour faire le sale boulot ( Mangin) et garder sa réputation .
                                            Méme jeu entre De Gaulle et Pétain comme vous le soulignez .


                                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 15:32

                                              @coinfinger

                                              « Avec l’heure de la ressemblance que vous annoncez on aura un pan de vérité... »

                                              Un tout petit de peu plus de vérité en plus, mais notez bien que je parle de vraisemblance. On pretend chercher ce qui est vrai, mais on veut surtout trouver ce qui est Bon. Dans cette période de l’Histoire. il y a eu des gestes posés dont la France peut etre fiere. Il faut les mettre en évidence. sans tomber dans le piege du ridicule. C’est la route etroite que doit suivre toute religion qui veut un aggiornamiento.

                                              PJCA

                                            • coinfinger 19 avril 2015 07:38

                                              Sauf que De Gaulle franchit un pas , en intégrant , partiellement , de la commune , comme Phillipe Auguste , ce qui va avec l’opposition à l’Allemagne , et l’arme nucléaire ( impossible sans la collaboration de techniciens et savants qualifiés et qui exclut la propriété privée , voire le résultat contraire avec Fukushima ) .


                                              • julius 1ER 19 avril 2015 12:12

                                                La SEULE question que je pose ici est : « Petain a-t-il fait le mieux pour la France ». Si on s’en ecarte, on ne fera que se repeter nos vieux préjugé. Si on accepte de les remettre en question, on ferapeut-etre un bout de chemin....

                                                @JC Allard, 
                                                à cette question et comme à d’autres la réponse est NON e là lorsque vous affirmez M Allard : 

                                                les conditions correctes – voire généreuses – faites alors à la France par l’Allemagne. De toute évidence, on ne voulait pas annihiler la France, mais s’en faire une alliée 

                                                là c’est à pisser de rire .... 270 à 300 milliards de francs à payer plus des frais financiers annexes à verser chaque année à l’occupant comparé au Pib de la France
                                                de 1938 qui s’élevait à 390 milliards plus 85 % de la production tous azimuts partant directement en Allemagne... il faut vraiment oser pour affirmer de telles inepties !!!
                                                dans une économie de pénurie organisée sciemment , à l’encontre de tout un peuple pour son plus grand malheur li faut vraiment un certain aplomb pour trouver quelques qualités à un pseudo dictateur .....
                                                là je peux dire M Allard que vous baissez sérieusement dans mon estime !!!

                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 avril 2015 16:27

                                                  @julius 1ER


                                                  Vous etes dans le deni. Le vainqueur prend tout ce qu’il peut. Toujours. Les nazis n’étaient pas des tendres. Il n’ont pas exterminé les Français, parce qu’on leur a montré qu’ils gagnaient plus a ne pas le faire. On aimerait bien aujourd’ui convaincre les Israeliens de ne pas exterminer les Palestiniens... ce qui n’est pas gagné...

                                                  PJCA

                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 21:00

                                                  @Pierre JC Allard
                                                  Hitler voulait faire « Une Europe Nouvelle » avec tous les Pays conquis, qu’il a largement siphonnés !
                                                  Si les Français connaissaient la pénurie de tout, les Allemands ont été nourris largement pendant la même période : tout ce que la France produisait était dirigé vers l’ Allemagne. Pétain ou pas, la France a été pillée.


                                                  Voici le discours allemand en 1942 : (On croirait entendre Delors ou Mitterrand), en hommage à Charlemagne :

                                                  « Douze siècles avant que s’esquisse aujourd’hui la COMMUNAUTE EUROPEENNE, Charlemagne avait réuni sous son sceptre les principaux pays d’Europe.
                                                  Son empire n’était ni allemand, ni français, il était EUROPÉEN.
                                                  Après sa mort, ce 1er essai »D’UNION EUROPÉENNE« était détruit et durant 1000 ans, les nationalismes s’entrechoquèrent dans un esprit de rivalité. »


                                                  Il se trouve que les objectifs européens nazis étaient les mêmes que ceux des Américains ! On le découvre dans une note de Jean Monnet déclassifiée, en date du 6 mai1943, adressée à ses employeurs américains, le secrétaire d’ Etat Harry Hopkins :

                                                  « Il faut se résoudre à conclure que l’entente est impossible avec De Gaulle, qu’il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu’il est un ennemi DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE et qu’en conséquence, il doit être détruit dans l’intérêt des Français. »

                                                  Ce qui valide du même coup l’analyse historique d’Annie Lacroix Riz :
                                                  « Financiers et patronat pendant l’occupation », pour qui les frontières et qui dirige l’ Europe était une question subalterne, l’important étant qu’ils tirent les ficelles, et en tirent profit.

                                                • julius 1ER 20 avril 2015 08:09

                                                  Vous etes dans le deni. Le vainqueur prend tout ce qu’il peut

                                                  @JC Allard,

                                                  mais de quel déni parlez-vous ?????
                                                  Mr Allard si le gouvernement français avait déclaré la vacance du pouvoir, et s’était enfui à Alger par exemple la situation n’aurait pas été pire pour les français ...... 

                                                  mais par contre pour les Allemands cela aurait été une équation difficile, car administrer un pays de 40 millions d’habitants sans en parler la langue et doubler en personnel toute une administration pour la faire fonctionner cela n’ a rien d’une sinécure....
                                                  de par ce simple aspect je pense que pour les allemands il aurait été difficile de continuer les conquêtes, on peut dire que c’est grâce à Pétain que les allemands ont pu se projeter à l’est !!!!

                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 23:44

                                                  @julius 1ER


                                                  "si le gouvernement français avait déclaré la vacance du pouvoir, et s’était enfui à Alger par exemple la situation n’aurait pas été pire pour les français ...

                                                  Gräce a la continuité qu’a assuré Vichy, De Gaulle a retrrouvéà la liberation une France pratiquement intacte avec une administraion fonctionnelle autonome .. et toutes ses colonies ! Si on avait permis une vancance du pouvoir, la France de 45 se serait retrouvée morecellée et ses colonies éparpillée au grand profit des Anglosaxons. 

                                                  Une majorité des internautes aujourd’hui le voient déjè, mais une minorité d’environ 45% ont ete pris pas surprise par cet aricle et ne le voient pas encore. ... Je vous parierais que, d’ici un an. apres réflexion, 75% des Francais auront compris que Vichy a été une operation de sauvetage miraculeuse, un grans succes de la diplomatie grancaise, et Petain un grand patriote a qui on élevera le monument qu’il mérite.

                                                  Pierre JC Allard

                                                  .

                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 avril 2015 17:36

                                                  Je vois que vous êtes toujours réfractaire face à la Vérité historique, par conséquent vous subirez le prix de votre ingratitude : Pétain était le LION DE VERDUN, ce n’est pas à la fin de sa vie qu’il aurait endossé la peau de la panthère rose comme les nombreux généralité qui avaient fui en 1940 !

                                                  Ceci est le verdict : 

                                                  « »La France, envoyée au tapis en 1940 , n’était pas K.O. Elle pouvait se relever…« »

                                                  Plus que le KO, la France a disparue dans la grande débâclé ! Nier l’histoire, cela énerve la Vérité historique ! Pétain a été sollicité et il n’avait accepté que parce qu’il avait un couragez que d’autres n’avaient pas : Il avait accepté de signer la fin de la guerre pour sauver ce qu’il pouvait sauver mais cela n’était pas une collaboration avec les ambitions du troisième Reich !

                                                  Après l’occupation et la grande débâcle, les Français ont déserté leur pays et se sont donné le but de se refaire ailleurs : VOUS OUBLIEZ LES COLONIES, monsieur Allard ! Vous oubliez les parcours et les histoires criminelles comme celles du terroriste JANSON.

                                                  Le peuple Français est un peuple ingrat, depuis plus d’un demi siècle qu’il chante le chameau de De Gaule alors que la libération de la France n’avait jamais eu lieu : Disparu en 1940, elle avait été occupée par les alliés qui avaient détruit le rêve allemand faisant miroiter la « liberté » et ...plus tard elle a échoué dans son projet colonial et le « Coup d’État-résurection » dont vous voyez aujourd’hui l’ampleur de ses conséquences !

                                                  La vérité historique, c’est mon affaire, vous pouvez toujours bavarder ... Lisez mes articles vous aurez des idées plus conformes à l’histoire et à la réalité du moment.


                                                  • kalachnikov lermontov 19 avril 2015 22:34

                                                    « nous discutons ici de la façon dont Petain s’est acquitté d’une mission désagreable, mais indispensable ».

                                                    Indispensable ? Pour sauver quoi ? Un pays qui se vautre dans la fange ? Très récemment, j’ai appris que dans mon village natal il n’y avait qu’une seule famille juive (je me trouvais dans la maison où ces gens vivaient alors) et c’est quelqu’un qui connaissait ce fait qui me l’a raconté ; autour de la table, c’était un repas convivial, avec de nombreux convives, personne ne connaissait cette histoire, personne. Stupéfaction, gêne, silence de plomb, 70 ans après.

                                                    Il faut m’expliquer les internements de républicains espagnols, la persécution des Juifs, etc. En quoi cette - sic - mission désagréable était nécessaire et indispensable.

                                                     


                                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 avril 2015 00:27

                                                      La France, envoyée au tapis en 1940 , n’était pas K.O. Elle pouvait se relever…et il était prévue qu’elle se reléve. De là les conditions correctes – voire généreuses – faites alors à la France par l’Allemagne.


                                                      Correctes, généreuses ?

                                                      Les nazis avaient prévu de démembrer le pays avec la victoire. Ils ne s’étaient pas gênés pour annexer l’ Alsace et la Moselle sans demander l’avis à Vichy.

                                                      Corse et Nice à l’ Italie, avec peut-être aussi la Savoie.

                                                      La Lorraine et le Nord interdit au retour des réfugiés car ces régions étaient prévues pour faire avec la Belgique une nouvelle Lotharingie peuplée d’ Allemands.

                                                      Sans parler de l’armée de 100 000 hommes maxi laissée au reste du territoire, vengeance de l’armée de 100 000 hommes laissée aux vaincus de 1918.

                                                      Je ne parle même pas des millions de Francs-or versés par le pays au titre des « réparations », ni de la déportation massive des juifs étrangers puis français, résistants et autres cibles préférées des nazis.

                                                      Apprenez donc à vous documenter avant de raconter de pareilles conneries !

                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 04:16

                                                        @Mmarvinbear



                                                        Ne confondez pas les INTENTIONS de l’Allemagne - qui étaient sa vision finale- avec les conditions d"armistice qui repondaient a une strategie encore en evolution. Je pense que vous pretez aux relation entre États une transparence et une franchise qu’elles n’ont pas.

                                                        PJCA

                                                      • julius 1ER 20 avril 2015 08:12

                                                        @Mmarvinbear

                                                        Mr Allard si le gouvernement français avait déclaré la vacance du pouvoir, et s’était enfui à Alger par exemple la situation n’aurait pas été pire pour les français ...... 

                                                        mais par contre pour les Allemands cela aurait été une équation difficile, car administrer un pays de 40 millions d’habitants sans en parler la langue et doubler en personnel toute une administration pour la faire fonctionner cela n’ a rien d’une sinécure....
                                                        de par ce simple aspect je pense que pour les allemands il aurait été difficile de continuer les conquêtes, on peut dire que c’est grâce à Pétain que les allemands ont pu se projeter à l’est !!!!

                                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 avril 2015 18:52

                                                        @Pierre JC Allard

                                                        Oh, mais c’était bien les intentions finales des nazis ! L’annexion de l’Alsace et l’interdiction du retour des réfugiés en Lorraine étaient mises en place dès la défaite de 40 ! 

                                                        Cela correspondait bien à la volonté allemande de réduire la France à un producteur agricole sans grande capacité industrielle et militaire, incapable de constituer une menace pour la Ruhr. 

                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 23:58

                                                        @julius 1ER

                                                        Vous avez tort. Il est facile de trouver des Quislings pour occuper tous les postes d’un pays vaincu. Voyez seulement comment, depuis la décolonistaion, dans toute l’Afrique,le pouvoir dans les ex-colonies est resté aux mains d’hommes de pailles au service des anciens colonoisateurs ! En fait, en Amerique latine, independante depuis bientot 200 ans, ce n’est que recemmnent que le pouvoir réel n’est plus PARTOUT aux aux mians des Americains qui l’on subtilisé au depart des colonisateurs espagnols incapable de defendre leur ’bien".

                                                        PJCA

                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2015 02:23

                                                        @Mmarvinbear


                                                        Je ne porte pas de jugement sur ce qu étaint les intentions a long terre de l’Allehgagne,mais sur les gestes posés au moment l’arrmistice quand celle-ci avait avantage aet une chance de se cpncilier la sympathie des Français . Cette sympathie n"était pas hors d’atteinte, si vous considerer que Albion nenat de deguerpir de France en laissant son allée la France comme une vieille savate... et que la Royal Navy se prépafait a envoyer la flotte franase par le fond a Bir Hakeim....

                                                        Les alliances n’étaient pas indefectibles...


                                                        PJCA

                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2015 19:59

                                                        Coqueilles diverses. Je reprends. Je ne porte pas de jugement sur ce qu’étaient les intentions à long terre de l’Allemagne, mais sur les gestes posés au moment de l’armistice, quand cette dernière avait l’avantage et une chance de se cpncilier la sympathie des Français. Cette sympathie n"était pas hors d’atteinte, si vous considérez que Albion venait de déguerpir de France en laissant son alliée la France comme une vieille savate... et que la Royal Navy se préparait a envoyer la flotte franase par le fond à Mers él Kebir


                                                        Les alliances n’étaient pas indéfectibles...
                                                        PJCA

                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 01:08

                                                        Lermontov


                                                        Pourquoi il fallait collaborer ? Votre réponse répond a votre question. Parce que les Nzis etaient t les plus forts, n’avaient pas de scrupule, et que si vous n’aviez pas collaboré ils vous auraient tué. Est-ce clair ? Quelque chose à ajouter ?

                                                        PJCA








                                                         





                                                        • kalachnikov lermontov 20 avril 2015 03:16

                                                          @ Pierre JC Allard

                                                          D’une part, les nazis n’étaient pas les plus forts, l’Histoire le démontre. En second lieu, tout le monde n’a pas collaboré. Je pense qu’il ne faut pas prendre la chose sous l’angle moral. Par exemple, si vous demandez à une assistance quelle aurait été sa conduite durant cette période, la plupart des gens vous répondrons ’j’aurais été résistant’, seuls quelques cinglés disant qu’ils auraient gaiement collaboré. La réalité est tout autre : une frange infime a résisté (5%, mi activement mi passivement), une autre frange à peu près égale a collaboré de même façon ; et l’écrasante majorité s’est adaptée en fonction de son interêt propre (que l’on peut résumer à : ne pas avoir bobo). C’est une dynamique particulière qui s’est mise en route, dans laquelle la raison, la volonté et tout ce que vous voudrez bien voir, n’entre pas en jeu. Il est vident qu’hors la compréhension de cette dynamique, nous courrons le risque de la reproduction et reproduisons du reste de façon plus ou ou moins stridente. De ce point de vue, la période en question n’est pas un point de détail mais plutôt un point d’orgue.


                                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 avril 2015 04:34

                                                          @ Lermontov


                                                           Que les Nazis n’aient pas gagné le match ne nout rien sur le rapport de forces au quart et à la
                                                           la mi-temps, quand Petain devait prendre les décisions qui ont déterminé la relation entre l’Allemagne et Vichy. Avant l’Invasion de l’URSS, une simulation mettant celle-ci dans le camps de l’Axe ne donnait pas les Alliés gagnants..... Mais on est ici dans l’Histoire-Fiction.... et ce n’est pas le theme me de cet article. Je soutiens que la meilleure stratégie pour la France en "40 était celle que la Fance a menée. Le niez-vous ?


                                                          PJCA

                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 avril 2015 08:10

                                                            @Pierre JC Allard
                                                            Vous faites comme s’il n’y avait personne au dessus de Pétain.
                                                            Il y avait les intérêts financiers et industriels sans frontières.
                                                            Regardez la conférence d’ Annie Lacroix Riz sur la question.
                                                            Vous comprendrez où était le vrai rapport de force.


                                                          • julius 1ER 20 avril 2015 08:21
                                                            Pourquoi il fallait collaborer ? Votre réponse répond a votre question. Parce que les Nzis etaient t les plus forts, n’avaient pas de scrupule, et que si vous n’aviez pas collaboré ils vous auraient tué. Est-ce clair ? Quelque chose à ajouter ?

                                                            @Pierre JC Allard

                                                            mais là vous racontez n’importe quoi Mr Allard, je pense que cette problématique dépasse vos capacités intellectuelles !!!
                                                             vous croyez que l’on fait disparaître 40 millions d’habitants d’ un coup de baguette magique surtout la France ... on n’est pas au confins de l’Oural où l’on pouvait massacrer à tour de bras sans que cela se sache....
                                                            en 1940 toute l’Europe n’était pas conquise et massacrer des millions de Français aurait été plutôt contre-productif, car d’une part cela aurait montré la véritable nature du régime nazi et d’autre part cela immobilise des forces considérables ...... 
                                                            et 1 raison de plus pour fuir vers les colonies et poursuivre le combat !!

                                                          • kalachnikov lermontov 20 avril 2015 09:56

                                                            @ Pierre JC Allard

                                                            Ce que vous dites m’hallucine.

                                                            Les banquiers ayant le pouvoir actuellement, et la force, collaborons tous gaiement ! Et puisque vous prenez cette image d’un match, c’est ça, pendant que l’équipe adverse joue et accumule les goals, asseyons-nous sur le terrain et mieux même marquons contre notre camp.

                                                            Je ne nie rien, je me pose des questions sur votre santé mentale pour le coup.

                                                            En Europe, sous la botte du nazisme, il y a une différence de comportement parmi les nations. En France, les autorités en place ont précédé les désirs des nazis. Et plutôt que passer un coup d’éponge ou encore une fois se résigner, le Français pourrait peut-être s’interroger sur sa propre nature, ’comment cela a pu être’. C’est bizarre quand m^me ce peuple qui ose ce coup d’éclat sublime qui est de trancher la tête du Roi et qui est capable aussi de courber l’échine et d’avoir un orgasme.


                                                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 avril 2015 19:11

                                                            @Pierre JC Allard

                                                            Pour gagner la guerre, avoir la plus grosse armée ne suffit pas. Il faut savoir l’utiliser, n’importe quel étudiant en stratégie sait cela. Les soviétiques en savent quelque chose, l’armée rouge ayant été laminée en Afghanistan faute de matériel et de stratégie adéquate.

                                                            En terme de rapport de force entre les français et les nazis, c’était pratiquement l’égalité en terme de troupes et de force aérienne. 

                                                            Ce qui a fait la différence, c’est l’usage des blindés. Simple appui d’infanterie pour les généraux français, ils avaient été organisés en unités de choc chez les nazis et couplés avec l’aviation. Une fois les fortes concentrations d’infanterie françaises détruites, l’infanterie allemande n’avait presque plus d’opposition devant elle.

                                                            La stratégie risquée consistant à passer par les Ardennes a payé aussi. Même si les nazis ont eu la chance de voir l’ Etat major français ne pas réagir face aux concentrations de blindés en Belgique. Si elles avaient été bombardées une fois découverte, Hitler aurait perdu son atout principal en deux jours et sans doute la guerre dès 1940.

                                                            Malheureusement, nous avions des généraux fonctionnant toujours comme en 1918 qui nous ont conduit à la défaite.

                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 00:06

                                                            @Fifi Brind_acier

                                                            On ne peut aborder cette question sans élargir la problematique du present article au point de le priver de son sens. Ecrivez un article sur ce theme, toutefois, et je le commenerai dans un sens qui ne vous déplairera sans doute pas.

                                                            PJCA

                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 00:20

                                                            @julius 1ER


                                                            « Mr Allard, je pense que cette problématique dépasse vos capacités intellectuelles !!! »

                                                            Peut-etre.. Elle depasse CERTAINEMENT que je me pense capable d’en discuter dans les quelques posts qu’on pourrait ajouter a cet article qui a deja depassé son esperance de visibilité et qui a fait le tour des points que je voulaient traiter au départ.

                                                            PJCA



                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 00:41

                                                            @lermontov

                                                            « Les banquiers ayant le pouvoir actuellement, et la force, collaborons tous gaiement ! »


                                                            Mais c’est exactement ce que nous faisons ! Ne l’avez-vous pas remarqué ? Ne payez vous pas vos impôts et vos taxes ? Ne prenez-vous pas tout ce que l’État vous donne ? N’acceptez-vous pas les conditions de travail qui vous sont imposées ? Ne vous croyez-vous pas « démocrates », quand les medias limitent vos choix èlectoaux effectifs a quelques Partis au idées interchangeables ? Accusez-vous les syndicats de pactiser avec l’Ennemi ?

                                                            Il n’y a pas, aujoud’hui, de Résistance sérieuse au Systeme financier. Nous collaborons, et nous collaborerons jusqu’a ce qu’il existe une occasion réaliste de vaincre le Systeme. Vous pouvez etablir les parallèles qui vous semblent adéquats avec la France sous Vichy.

                                                            PJCA

                                                          • kalachnikov lermontov 21 avril 2015 11:19

                                                            @ Pierre JC Allard

                                                            Vous êtes tout crispé sur votre vérité, au point que vous n’écoutez ni n’entendez et devenez grossier. Grossier non pas au sens d’insultant mais de dépourvu de finesse.

                                                            N’y a-t’il pas une nuance entre collaborer gaiement, c’est-à-dire volontairement, en adhérant, et collaborer par défaut, parce qu’on n’a pas la clef de sortie ? Il semble par exemple que vous prôniez la résignation, faire contre mauvaise fortune bon coeur.

                                                            Je suis navré mais vous ne savez pas ce qu’est l’Etat (au sens moderne, l’Etat-nation). Les banquiers n’y sont pour rien. Tout passe par la filiation. Le contrat social est implicite et l’individu n’a jamais l’occasion de dénoncer ce contrat ; il lui est imposé, par un tiers, et aucun de ceux-là n’en est conscient ou ne se pose la question ; quand bien même, devenu conscient comprendrait-il ce qu’est ce contrat - une pure escroquerie - et le dénoncerait-il, où irait-il ? Y a t-il quelque chose de prévu ? Et rien que la réponse a cette dernière question suffit à saisir cela : l’Etat, c’est une supercherie sans nom, un vol de l’individu. L’Etat, c’est le pire des monstres froids, comme disait Nietzsche.

                                                            Que les banquiers, le politique ou qui vous voulez soit maître de l’Etat importe assez peu, au final ; la réalité est que l’individu ne s’appartient pas et ne s’est pas jamais appartenu. Cela n’existe même pas à l’état de virtualité dans la tête des gens !

                                                            En tant qu’anarchiste radical, idolâtre inconditionnel de l’Etoile, assoiffé de liberté et toujours plus assoiffé, vous imaginez bien que l’Etat est mon ennemi. Vous me parlez des méandres de l’Etat, cette pieuvre, cette machine tentaculaire ; mais qu’ai- je à faire de cela ? Tout ce qui sort de cette matrice est néfaste car cette machinerie n’est jamais conçue que dans un seul but : voler les âmes.

                                                            Contrairement à ce que vous pensez, le combat est spirituel, c’est au niveau de l’idéal qu’il se plie et non au niveau des idées. Vous tous vous rêvez d’être maître de la Machine contre les autres ; moi, je rêve que la Machine crève, qu’elle soit achevée d’un bon coup de talon et retourne en Enfer, chez son maître, d’où elle n’aurait jamais dû sortir. Et les combats spirituels, dans l’économie de l’ëtre, c’est au niveau de l’äme que cela se passe, et non au niveau du cerveau, plutôt de l’intellect, ce muscle (ce n’est pas même un organe, mai bref), que l’on masturbe frénétiquement.

                                                            Je pense que votre ignorance au sujet de ce qu’est l’Etat, cette abomination, est liée au fait que vous pensez, vivez et chiez par lui. Vous parlez pour lui, vous ne voyez rien en dehors de lui. Votre rêve serait un Etat parfait, car on vous a dit que cela existait ; mais comme je vous l’ai dit, l’Etat par nature est une ignominie. Quelque chose qui a comme origine et fondement la mainmise sur l’être, l’aliénation de l’individu, ne peut donner de belles choses.

                                                            Pour maintenir la grande illusion, l’Etat vous laisse un petit espace. Rien ne vous empêche de ne plus rien faire. Abandonnez tous vos biens, dépouillez-vous, et déclarez-vous sdf. L’Etat vous donne sous le prétexte fallacieux de solidarité ? Prenez et même pillez ! Vous ne voulez pas travailler, les conditions vous déplaisent ? Ne le faites pas ! Participer à une imposture collective ? Nul ne peut vous y contraindre. Chaque fois, face à ces choix que vous n’avez jamais demandé mais qui sont sortis d’on ne sait où (ce que je dis plus haut), c’est en fait devant vous-même que vous vous trouvez, c’est vous-même que vous contemplez. Etes-vous prêt à souffrir, prêt à mourir pour un idéal ? Votre âme est-elle corruptible, peut-on vous acheter, ou bien est-elle faite de cet acier trempé par la nature, qui peut plier mais reprend toujours sa position initiale ? La clef est là, très simplement.

                                                            C’est bien joli d’écrire : "Il n’y a pas, aujourd’hui, de Résistance sérieuse au Systeme financier. Nous collaborons, et nous collaborerons jusqu’a ce qu’il existe une occasion réaliste de vaincre le Systeme". Quand vous êtes des nuées à penser de même, comment pourrait-il y avoir une résistance ? Il faut quand même que quelqu’un franchisse le gué, et si ce n’est vous, vous allez attendre longtemps.


                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 14:12

                                                            @lermontov


                                                            Je suis d’accord avec tout ce que vous dites... sauf sur le fait que je le comprenne pas smiley Mais en quoi est ce pertinent aux decisions que Petain a dû prendre ?

                                                            PJCA

                                                          • kalachnikov lermontov 21 avril 2015 14:50

                                                            @ Pierre JC Allard

                                                            Ah, ben ça va, alors ! (et merci de ne pas avoir pris la mouche pour le style ; je ne sais plus de qui c’est mais ’Quelquefois, pour fendre des souches grossières, il fallait prendre des coins grossiers’, donc dans la communication, on use d’artifices... Un kéké a fait gicler quelques posts de moi, l’autre fois, se figurant insulté !)

                                                            Pétain comme la situation actuelle, c’est la m^me chose. On change de façade, de meubles mais il n’y a qu’un seul dindon à la farce, l’éternel dindon, le peuple.
                                                            bien des visages, une seule aliénation.

                                                            Lui dit tout, là :

                                                            https://www.youtube.com/watch?v=RryqEYkPQ9k


                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 avril 2015 16:00

                                                            @lermontov


                                                            ...« courber l’échine et avoir un orgasme. »

                                                            Ne le prenez pas à mal, mais je je vais vous repondre ici par une boutade. En "40, il s’agissait plutot de baisser la tete et de faire le constat du fiasco, au sens le plus italien et dont le plus strict du terme.

                                                            PJCA


                                                          • julius 1ER 20 avril 2015 08:38

                                                            la démonstration de ce que j’avance est dans le siège de Léningrad qui a duré 900 jours ...

                                                            Leningrad en 1941 c’est 3 millions d’habitants et les Nazis plutôt que se lancer dans la conquête de la ville comme à Stalingrad ont préféré l’encercler en partie afin d’une part de ne pas se lancer dans
                                                            une guérilla urbaine coûteuse en vies de soldats et d’autre part ne pas avoir à gérer plusieurs millions de prisonniers chose techniquement difficile voir impossible pour un corps d’armée !!!

                                                            alors les allemand ont choisi la solution d’affamer la population et laisser le temps agir.... solution moins coûteuse pour l’armée allemande et en vies humaines et en matériel !!! si bien qu’à la fin c’est presque 1 million d’habitants qui ont péri.....

                                                            alors imaginer 40 millions d’habitants dans un pays ..la problématique d’un pays n’est pas celle d’une ville et à fortiori un pays au carrefour de l’Europe......
                                                            alors Mr Allard révisez vos arguments car vraiment ils ne tiennent pas la route !!!!

                                                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 avril 2015 14:19

                                                              @julius 1ER

                                                              J’a écrit plus haut que Petain devait travailler aavec ce qu’il avait.. Une population qui voulait resister comme celle de Leningrad faisait parftie des choses qu’il n’avait pas. Prudence, astuce, résignation ou lâcheté ? On peut en débattre... mai ne vois pas votre nteret a choisir l’hypothese gratuite la plus humiliante pour les Français.

                                                              PJCA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès