• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Petits candidats aux présidentielles : trois nouvelles interviews

Petits candidats aux présidentielles : trois nouvelles interviews

Différents. Dissemblables. Distincts. Pas dans l’ambition, sans doute, mais dans la vision qu’ils ont du pays, dans leur parcours comme dans leur approche. L’un a 27 ans, l’autre veut rétablir la monarchie en France, le troisième était déjà présent en 1995 au premier tour de l’élection présidentielle.

Pour cette nouvelle étape des interviews des petits candidats, j’ai interrogé Edouard Fillias ( Alternative Libérale ), Yves-Marie Adeline ( Alliance Royale ), et Jacques Cheminade ( Solidarité et Progrès ). L’un d’eux m’a répondu depuis une aire d’autoroute, un autre a directement pris contact afin d’être entendu. Faisons le point sur ces candidats que ni les médias traditionnels ni les sondages n’évoquent : où en est-on après un mois d’enquête et avant un mois de pause estivale ?

- Alain Mourguy (anciennement UPDD « Union Pour la Démocratie Directe » est devenu U-D-G « Union Droite-Gauche » ), Rachid Nekkaz ( Club des Elus ) et Nicolas Miguet (Rassemblement des Contribuables Français ) ont été interviewés le 19 juin dernier ( et débat ici ).

- Christian Chavrier ( Parti Fédéraliste ), France Gamerre ( Génération écologie ) et Roland Castro ( Mouvement pour une Utopie Concrête ) ont été entendus le 4 juillet 2006 ( et débat ici ).

Seront interviewés dès la rentrée (s’ils confirment d’ici-là leur volonté d’être candidats en avril 2007)  :

(Et J’ai eu l’occasion le 7 juillet dernier de rencontrer l’un des candidats du « quartet de tête » dans le cadre du PoliTIC’Show - WebTV , ce qui porte à 10 le nombre d’interviews réalisées à ce jour)

(JPG) Retrouvez-donc ci-après les podcasts audio de ces 3 nouvelles ITW.
N’hésitez pas après avoir écouté ceux-ci à les questionner directement. L’objet de cette démarche pluraliste et de vous permettre de découvrir tous les programmmes, tous les projets pour la France portés par ces candidats « citoyens » qui seront, s’ils obtiennent les 500 signatures d’élus requises, présent au premier tour (ou certaines de leurs idées portées par d’autres candidats ou par le biais d’alliances électorales) lors du prochain scrutin présidentiel.

Les échanges proposés ici sont « non-coupés » et n’excèdent pas 40 mn chacun.

Interview d’Edouard Fillias ( Alternative Libérale ) :

fillias.mp3

Interview de Yves-Marie Adeline ( Alliance Royale ) :

adeline.mp3

Interview de Jacques Cheminade ( Solidarité et Progrès ) :

cheminade.mp3

Article également diffusé sur Nuesblog / ( Image ).


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Bulgroz (---.---.140.148) 26 juillet 2006 17:01

    Beau travail, Nicolas, mais en ce qui me concerne, les petits candidats, je m’en tape, je pense que la Présidence de la République est une affaire sérieuse qui ne peut être prétendue par des amateurs.


    • Nicolas Voisin Nicolas > Nues Blog 26 juillet 2006 17:31

      @ Bulgroz > tu dis « les petits candidats je m’en tape »... Certains vont, selon toute vraisemblance, avoir les 500 signatures. Des alliances vont sans nul doute permettre à certains projets d’en influencer d’autres. Certaines idées vont être « récupérées » par des candidats pluq « populaires ». Certains de cette vingtaine de « petits candidats » sont loin d’être des amateurs. A 16 candidats (cas survenu en 2002) et avec le taux d’abstention qui fut le dernier que nous ayons rencontré, il « faut » à peine plus de 5 millions de « voix expriméees » pour accéder au second tour. Etc...

      Je pourrais continuer longtemps l’énumération des éléments qui m’incitent à croire que ces « petits candidats » méritent au moins une tribune et une écoute, ne serait-ce qu’au regard de la sincérité des « vocations » ou des « convictions » de certains, ou au nom du pluralisme (les « grands médias » ne se prétant pas à ce jour à cet exercice). Je refuse l’idée de faire un amalgame. Tous n’ont pas grand chose à apporter. Certains probablement... C’est à chacun d’en juger.

      merci de tes encouragements par contre ;)

      je tenais à préciser pourquoi ce « travail » (je fais ça par passion) me semble « sensé » ou « utile ». En espérant en être à peu près à la hauteur :p

      Ultime précision : je te donne rendez-vous sur le PoliTIC’Show alors pour les interviews des candidats les plus « sérieux » (je reprends ta formule ;)


    • Yann (---.---.66.161) 26 juillet 2006 19:01

      Il est fort probable que vos prochaines entrevues passionnent moins les internautes que la première cher Nicolas, mais cette entreprise de représentation des candidats absents des médias est utile, je conseille au royaliste de se rallier au FN qui est le seul parti à défendre la France.



      • neocharly (---.---.39.156) 23 novembre 2006 23:19

        Le FN défend la France, c’est vrai. Mais si Yves-Marie Adeline a créé son propre parti, l’Alliance Royale, c’est bien justement qu’il veut exprimer sa propre voix (et celle d’autres français) et que son programme est différend de celui du FN : JMLP ne veut pas que je sache rétablir la monarchie en France.

        Yves-Marie Adeline, président !! www.allianceroyale.fr


      • Damien G (---.---.42.65) 26 juillet 2006 21:09

        j’ai écouter les interviews. on peut être d’accord ou pas avec leur propositions, mais une chose est certaine ; ils sont tous plus sincères, plus convaicant. Vraiemment ils ont des idées dans le sens ou leur programmes sont cohérents, tant au niveau intérieure qu’au plan international.

        les Sarcos et autre Royal font pâle figure a coté.


        • EricB (---.---.186.164) 20 septembre 2006 01:42

          plus sinceres et coherents ?

          Je n’ai pas encore écouté les interviews, mais je sais que plus menteur et mégalo qu’Yves-Marie Adeline tu meurs. Déjà au college, il allait piquer les devoirs de ses copains de classe pour les recopier en douce et essayer de faire le malin au cours du lendemain. Dejà à l’époque il affichait ses convictions royalistes, et tout le monde se foutait de sa gueule. Comment quelqu’un de soi-disant sensé peut encore s’accorcher à de telles lubies au XXIme siecle ?


        • T.B. (---.---.21.162) 30 septembre 2006 01:12

          « Comment quelqu’un de soi-disant sensé peut encore s’accrocher à de telles lubies au XXIme siecle ? » C’est oublier les pays comme l’UK, l’Espagne, la Hollande etc ... En ce qui me concerne je déplore vivement qu’on puisse en France au XXIème siècle s’accrocher à la démocratie représentative, représentée par des chefs de partis opportunistes, carrièristes et sans scrupules. Et qui, au final, ne représente en rien le peuple. Peut-on alors parler de démocratie ?

          Je ne défends pas Adeline, bien au contraire car je défends la démocratie semi-directe, type de démocratie
          - d’abord à peu près digne de porter ce nom et,
          - malheureusement, absente dans le petit cerveau des français.

          Il faut dire que ce ne sont pas nos grands médias qui vont nous en donner le mode d’emploi. Pourtant il suffirait de faire quelques petits reportages sur le système suisse, très au point en matière de démocratie semi-directe. Gain de temps, énormes économies d’argent ; ce ne sont pas que les banques, le chocolat et l’horlogerie qui font de la Confédération hélvétique une région belle et prospère ...


        • Hayek 29 juillet 2006 11:51

          Bravo Edouard, AL au second tour !


          • Ludovicb (---.---.126.1) 4 août 2006 19:02

            Ludovic Beraud 05-63-04-57-35 webmaster@presidentielles-2007.net

            Bonjour,

            Deux jeunes Toulousains et un Parisien se sont concertés et ont mis en place un site traitant de l’élection présidentielle de 2007. Le site http://www.presidentielles-2007.net est déjà trés visité au niveau national et international .

            Ce site a pour but d’informer les citoyens et visiteurs de tous pays sur l’élection présidentielle de 2007 et l’actualité politique en France. Le site va se développer encore dans les prochains jours, correction, contenus, nouvelles rubriques pour être totalement opérationnel pour la rentrée de Septembre 2006.

            Nous avons d’ores et déjà des contacts avec des candidats et des tchats prévus avec ces candidats.

            Nous contactons donc différents médias afin de nous faire connaître encore plus auprès du grand public.

            Le site se veut apolitique et objectif, nous ne favorisons pas plus un candidat qu’un autre ni un parti politique au détriment d’un autre.

            La Dépêche du Midi parle de nous sur son site internet , un article est également parut sur le quotidien le Dimanche 30 Juillet 2006 dans la rubrique « Ils font la ville » , nous sommes également en contact avec d’autres médias régionaux et nationaux.

            Nous restons a disposition pour tout renseignements complémentaires.

            Bien cordialement,

            Ludovic Beraud


            • Zamenhof (---.---.205.78) 13 août 2006 23:37

              hélas, dans la France actuelle la monde de la presse d’opinion est tellemnt « bouché » et casernicole, que la liberté de la presse qui éxistait autrefois en France n’est plus qu’un souvenir, et justement l’élection présidentielle est pour beaucoup LA SEULE OCCASION de se faire connaître et entendre !!

              alors il faut les comprendre.

              Et ça continuera à être comme ça tant que la paysage médiatique de la France sera pareil.


              • Romdane Ferdjani, candidat Présidentielle 2007 (---.---.166.87) 19 août 2006 14:21

                Bonjour, Je vous informe que je suis candidat déclaré officiellement à l’élection présidentielle . Je vous invite à visiter mon site de campagne : http://www.ufcn.org/ Et prendre connaissance de mon programme qui est déjà bien avancé . Je vous signale une news concernant un projet de loi organique qui tend à museler « les candidats indépendants » et par voie de conséquence la démocratie : il s’agit tout simplement de l’accaparement du pouvoir par l’équipe en place ou celle qui prend le relais. L’avantage que nous avons "les petits candidats est que nous sommes pour la plupart des hommes libres et donc ne ne dépendons d’aucun courant politique ni d’un parti. Ce qui est scandaleux c’est que les sondages prennent souvent des candidats virtuels qui ne se sont même pas déclarés candidats.Le sondage correspond en fait à la propagande des candidats au pouvoir qui ont tous les moyens media et financiers publics pour faire leur propagandes respectives. Je prends l’exemple de mme Royal , elle ne s’est même pas engangée, la même chose pour m Sarkosy.UMP et PS dépensent chacun 50 000 euros par mois pour faire la pub sur Google. Trouvez-vous cela normal ,dans une démocratie ?Et personne ne défend cette démocratie sur le net ! La démocratie,tout comme la liberté d’expression, quand on s’en sert pas ,elle finit par disparaître .

                Je fais des propositions pour remettre de l’ordre dans tout cela.Je crois que je suis le seul candidat indépendant à proposer une réforme des institutions qui tend à rétablir l’ordre républicain.Il faut un professionnel pour le faire ,pas des démagogues ! Il se trouve que je suis le mieux placé pour rétablir cet ordre. Enfin ,je vous laisse découvrir le site et le programme .... Merci à vous , vous faites un travail formidable ! Romdane Ferdjani,candidat présidentielle 2007

                Je suis désolé, je voulais en fait adresser ce message aux responsables du site, mais ça n ’a pas fonctionné.


                • ludovic82 (---.---.221.72) 29 août 2006 21:51

                  par Bulgroz (IP:xxx.x00.140.148) le 26 juillet 2006 à 17H01 Beau travail, Nicolas, mais en ce qui me concerne, les petits candidats, je m’en tape, je pense que la Présidence de la République est une affaire sérieuse qui ne peut être prétendue par des amateurs.

                  En voilà un qui se trompe il n’y a pas de petit ou de grand candidats, il y a des idées qui se votent ou ne votent pas et c’est là l’esssentiel , on vote pour des idées , non pas pour une « tête » ou bien un « parti » c’est les idées qui comptent , imaginons que le candidat d’extrem-gauchepasse simplement a droite , il n’aurait pas les mêmes votes, malgré le personnage, y comprit, de l’extreme droite allant vers la gauche, faut ouvrir les yeux , ouvrir, ouvrir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès