• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi un candidat communiste ?

Pourquoi un candidat communiste ?

La conférence nationale du PCF du 10 et 11 avril a proposé au vote des communistes les 7, 8 et 9 mai, d’investir un candidat communiste à l’élection présidentielle. Je soutiendrai cette proposition. Pourquoi ?

JPEG

Tout d’abord, parce je ne crois pas qu’une candidature d’union de la gauche soit la solution

En politique, l’union peut selon le contexte faire plus ou faire moins que l’addition de chacune des forces qui la compose. Elle fait plus quand elle créée une dynamique nouvelle qui permet d’agréger au-delà de ces différentes forces. Mais si elle se fait sur le plus petit dénominateur commun, « tout sauf un 2ème tour Macron – Le Pen » en ce qui nous concerne, elle laissera au contraire sur le côté tous ceux qui trouveraient cela insuffisant.

« Le problème de la gauche, ce n’est pas sa division, c’est sa faiblesse » dit Fabien Roussel. Et effectivement, la division de la gauche en 2012 n’a pas empêché François Hollande d’être élu Président de la République. Ce qui a empêché la gauche d’atteindre le 2d tour en 2017, ce n’est pas non plus sa division mais plutôt le bilan catastrophique de Hollande qui a terriblement déçu de « la gauche » (si tant est qu’Hollande était de gauche, mais c’est un autre débat.

En 2021, aucune force de gauche n’est en position de force. Le PS n’est pas sorti du marasme dans lequel l’a plongé Hollande ni n’en a effectué un « droit d’inventaire » selon la formule célèbre. Jean-Luc Mélenchon a dilapidé le capital acquis en 2017 par différents errements politiques. A EELV, Le combat idéologique est intense pour déterminer si cette formation doit rester arrimer à la gauche ou s’en éloigner. Son principal prétendant à l’investiture, Jadot, est partisan du « ni-droite, ni-gauche ».

Mais surtout, le clivage « libéral » / « anticapitaliste » est plus fort qu’auparavant au sein de la gauche, une grande partie d’EELV et du PS étant de facto devenu de centre gauche, voir tout simplement centriste, adepte du libéralisme, et parfois « macron-compatible ». Que peut-on construire de solide avec ces deux formations ? Comment créer un engouement, un espoir partagé par le peuple de gauche en essayant de trouver un compromis impossible entre la remise en cause du système capitaliste et son accompagnement. D’autant plus aujourd’hui où François Hollande nous a montré ce que pouvait donner l’aménagement du capitalisme à la sauce socialiste.

De plus, toute l’analyse sur la nécessité d’une union porte sur les conditions d’accès au 2d tour. C’est effectivement un préalable indispensable à la victoire, mais ça n’est pas, ça n’est plus, suffisant. En effet, les sondages d’opinions montrent qu’aujourd’hui les politiques de main-tendue vers l’extrême-droite de la part de la droite et du macronisme ont porté leur fruit : le « front républicain » n’existe plus pour de nombreux électeurs. Le journal « Libération » titraient il y’a quelques temps sur les électeurs de gauche qui ne choisiraient plus entre Macron et Le Pen au 2d tour. A droite, c’est pire. Les sondages d’opinions indiquent que pour de nombreux électeurs de droite ou macronistes « Plutôt le RN que la gauche », et c’est d’autant plus vrai quand le candidat testé a des valeurs de gauche fortement ancré. Hidalgo aurait quelques chances face à Le Pen, Mélenchon aucune.

Tout ceci pour dire que dans les circonstances actuelles, l’union court à l’échec et ne peut être la solution. Elle ne ferait au contraire que désespérer un peu plus ce qu’il reste de peuple de gauche en France, par ces renoncements, ces mauvais compromis et son échec final.

Le ralliement derrière Mélenchon seul ?

Le PCF a déjà soutenu Jean-Luc Mélenchon par deux fois. Si on met côte à côte les deux programmes, il y’a effectivement dans le détail des mesures concrètes une grande compatibilité. Certaines différences peuvent être monter en épingle pour expliquer les divergences indépassables ou bien être aplanie pour chercher un compromis, selon le goût de chacun

Mais dans ces conditions, il y’avait néanmoins une raison importante pour que Jean-Luc Mélenchon n’ait accepté le soutien du PCF qu’à contrecœur en 2017. Au-delà des petites phrases (« la mort et le néant », « astre mort », « ancien monde »…), Jean-Luc Mélenchon a construit LFI sur une orientation politique différente : rejeter le clivage droite gauche et inventer une nouvelle conception de la lutte des classes « le peuple contre l’oligarchie » dans lequel le PCF n’a pas sa place. LFI oscille toujours entre un positionnement clairement à gauche, nombre de ses militants en sont, et un positionnement populiste partagé par nombre de ses dirigeants mais aussi de militants. Dans le programme l’AEC, la notion de rupture avec le système capitaliste n’existe pas. « Reprendre le pouvoir sur la finance » ce n’est pas tout à fait la même chose dans la finalité, même si les premières mesures peuvent se ressembler.

Par ailleurs, depuis 2017, Jean-Luc Mélenchon a toujours voulu capitaliser son très bon score en cherchant à devenir hégémonique à gauche par l’écrasement des autres forces politiques, notamment le PCF. Il est d’ailleurs à noter qu’en 2019, pour les élections européennes, les divergences PCF-LFI sur l’UE étaient indépassable selon la LFI. Aujourd’hui, dans le comparateur de programme mis en ligne par LFI, il y’a convergence totale ! Mais si Mélenchon dit considérer l’union avec le PCF comme naturelle aux présidentielles, il a fait le choix de favoriser la recherche d’alliance avec EELV aux régionales. Ces vas et viens dans la stratégie d’alliance démontre que la ligne stratégique de LFI n’est pas dans un positionnement clair face au capitalisme et dans la construction d’un rapport de confiance avec les autres organisations qui s’en revendiquent également.

Dans ces conditions, les proximités de programme permettent de construire des convergences dans les luttes et même des convergences électorales locales là où cela peut se faire avec la composante sincèrement de gauche de LFI. Mais pas au plan national, à une élection présidentielle.

Le PCF devrait-il ne pas participer à l’élection ?

Le PCF a toujours été contre le système présidentiel français, et prône une VIème République qui le remplace par une démocratie parlementaire élue à la proportionnelle. L’élection présidentielle, scrutin uninominal, écrase et pervertie la vie politique française. La tentation existe de simplement refuser de s’inscrire dans un système que nous dénonçons.

Mais aujourd’hui, refuser de participer à l’élection présidentielle, ce serait en subir tous les travers sans en retirer aucun bénéfice. L’élection présidentielle est LE moment où le corps électoral est le plus disponible et le plus à l’écoute des projets politiques de chaque formation. Que serait un parti à prétention nationale qui en serait absent ? De plus, nous avons pu mesurer en 2017 la difficulté de faire campagne pour les élections législatives sans bénéficier de la dynamique d’une élection présidentielle préalable.

Ne pas participer à l’élection présidentielle, ce serait dès lors volontairement cantonner le parti communiste à n’être qu’une petite formation autour d’enjeux locaux voir d’élus locaux sans plus de prétention à vouloir changer la société.

Les atouts d’une candidature communiste

Il serait à ce stade très présomptueux de penser qu’une candidature communiste puisse inverser la spirale de défaite dans laquelle l’ensemble de la gauche est enfermé. Néanmoins, l’échec de toutes les autres pistes est quasi-certain. Une candidature communiste autonome est le seul chemin dont l’issue n’est pas déterminée.

Dans les sondages, la gauche pèse un peu plus d’ ¼ de l’électorat. Dans ces conditions, sans élargir cette base, notamment en allant chercher les abstentionnistes, aucune victoire de la gauche n’est possible, ni à court, ni à moyen terme.

Et pourtant, les crises à répétitions que nous vivons, « subprime » il n’y a pas si longtemps, « COVID-19 » aujourd’hui nous montre que le système capitaliste est à bout de souffle. Il y’a un an, l’expression « le jour d’après » suscitait l’espoir d’un monde nouveau. Cette flamme peut être rallumée. C’est ainsi, et seulement ainsi que nous arriverons à reconstruire un « peuple de gauche » majoritaire dans le pays, tout autant qu’à casser l’idée que la seule alternative pour changer de société serait le Rassemblement National.

Le PCF, par ses propositions d’une autre société anticapitaliste, communiste et par son positionnement de parti prêt à prendre ses responsabilités dans la conquête du pouvoir (à la différence de LO ou NPA), à les mettre en œuvre à l’échelon local peut être de ceux qui jouent ce rôle.

Le PCF a aujourd’hui, hormis dans quelques bastions, un poids électoral extrêmement faible. Mais ces quelques lieux où le PCF a encore un auditoire important montre que là où la situation locale lui permet de faire la démonstration de son utilité, de son efficacité, de la pertinence de ses propositions, il peut encore largement convaincre. Participer à l’élection présidentielle peut être un acte lui permettant de rebondir, de reconquérir un électorat. Cette reconquête ne sera pas nécessairement sur le dos d’autres forces politiques de gauche mais bien plutôt sur les abstentionnistes, et ce faisant il pourra contribuer à renforcer la gauche de rupture avec le système capitaliste.


Moyenne des avis sur cet article :  1.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 6 mai 14:30

    Mais vous ne voyez pas que le plan du Great Reset est de vous imposer une société communiste à la chinoise ? Excepté pour les zélus, bien sur. Salaire de misère universel, surveillance numérique, reconnaissance faciale par la 5G, avec un carnet à points ... comme le permis de conduire, etc


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 14:43

      @troletbuse

      la Chine n’est pas une société communiste, mais une kleptocratie absolutiste


    • samy Levrai samy Levrai 6 mai 15:30

      @Séraphin Lampion
      Un kleptocratie absolutiste qui a sortie 800 millions de ses concitoyens de la pauvreté et fait perdurer la politique, j’aimerais que nous eussions les même kleptocrates chez nous, hélas les nôtres servent d’autres maitres que leur peuple. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 mai 15:49

      @samy Levrai
      Faut avouer que nos elites ont reussi en trente ans de déplacer la classe moyenne occidentale vers la Chine orientale ...c’est balaise.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 15:50

      mbreux@samy Levrai

      la kleptocratie a sorti ce peuple du sous-développement pour en faire la main-d’œuvre bon marché de l’atelier mondial.
      Les Chinois pauvres d’aujourd’hui ne sont ni plus ni moins pauvres que les pauvres d’Europe ou d’Amérique, mais ils sont plus nombreux, et il est important pour leurs GR/PDG au pouvoir de garder le contrôme sur leurs ressources : un petit bénef sur une multitude ça assure quand même des revenus confortables qu’ils n’auraient pas avec des coolies et des paysans pieds nus dans les rières derrière leurs buffles attelés aux charrues.


    • infraçon infraçon 6 mai 15:52

      @samy Levrai

      Dans l’émission 28 mn (arte) du 4 mai, une consultante (apparemment chinoise) spécialiste des relations franco-chinoises indiquait (l’air moqueuse) que le quidam de base chinois ne perdait pas son temps à parler d’idéologie (sous-entendu comme le quidam de base français)... smiley

      Mon cher Samy, je crains qu’avec de tels kleptocrates chez nous... vous ne finissiez vos jours en camp de rééducation à filer du (bon) coton.


    • infraçon infraçon 6 mai 15:59

      @Séraphin Lampion
      Dis-donc Séraphin, on fait équipe en patrouille aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’il a pris le pauvre Samy.
      Porte-toi bien Samy.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 19:38

      @infraçon
      Qu’est-ce qu’il a pris le pauvre Samy.

      Il faut reconnaître que le communisme a le plus souvent donné aux peuples des avantages importants : emplois, logements, soins de santé gratuits, études gratuites, la culture gratuite etc C’est ce qui explique la nostalgie de nombreux russes. Ils ont oublié les éléments négatifs, qui ne sont pas minces..

      Là où il y a un os dans le bouillon, c’est l’écart entre la théorie et la pratique.
      Il n’y a jamais eu « dictature du prolétariat », mais dictature du Parti sur le prolétariat.

      Le capitalisme nationalisé est un capitalisme d’état.
      Il permet l’émergence de milliardaires, la Chine en a plus que les USA & l’Inde réunis ! Comme en URSS, où les dirigeants du Parti ont pillé les biens publics russes les plus juteux, quand l’ URSS s’est effondrée.

      La corruption du Parti est généralisée, avec des avantages de toutes sortes, dont les visas de sortie et la possibilité de sortir des capitaux.

      Et la police politique permet au système de fonctionner sans aucune démocratie.

      Effectivement, c’est le modèle chinois qui sert de base au Grand Reset.
      Nos z’élites sont fascinées par l’efficacité à contrôler et à faire suer le burnous aux populations
      . Y compris nos z’élites de la gogoche...


    • samy Levrai samy Levrai 6 mai 19:44

      @infraçon
      Je n’ai pas vu l’émission, je n’ai pas la télé mais peut être se moquait t ’elle des donneurs de leçons qui ignorent eux dans quelle crypto dictature ils peuvent être. une crypto dictature avec des dirigeants servant des intérêts étrangers allant contre les intérêts de leur propre nation... 


    • samy Levrai samy Levrai 6 mai 19:52

      @infraçon
      « Qu’est-ce qu’il a pris le pauvre Samy. »
      aurai je manqué quelque chose ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 20:10

      @infraçon
      Il s’agit de cette vidéo ?

      Elle dit quelque chose d’intéressant : « La France est plus socialiste que la Chine ».


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 20:18

      @samy Levrai
      des donneurs de leçons qui ignorent eux dans quelle crypto dictature ils peuvent être. une crypto dictature avec des dirigeants servant des intérêts étrangers allant contre les intérêts de leur propre nation... 

      Certes la Chine favorise les intérêts de sa propre nation, pas comme nos dirigeants qui bradent constamment les intérêts du pays.

      Mais sois quand même lucide, si la Chine a plus de milliardaires que les USA et l’Inde réunis, c’est que la Chine est communiste comme je suis moine tibétain !

      Il faut appeler les choses par leur nom. La Chine est un pays capitaliste et dictatorial, le rêve des 1% qui dirigent l’Occident.
      C’est ça le socialisme dont tu rêves ?


    • infraçon infraçon 6 mai 20:21

      @samy Levrai
      Salut Samy,
      non juste apprendre à lire,
      « le quidam de base chinois ne perdait pas son temps à parler d’idéologie »
      il n’est pas question de donneurs de leçon là-dedans...
      De même ta copine 3 barrettes vient m’adresser un commentaire sur le communisme, alors que je n’en parle pas du tout.
      ça vous perturbe dès qu’il n’est plus question d’europe...


    • Nowhere Man 6 mai 20:30

      @samy Levrai
      La Chine en 1949 était un des pays les plus pauvres du monde avec une espérance de vie de moins de 40 ans.
      Aujourd’hui l’espérance de vie en bonne santé dépasse celle des usa.
      En occident les Etats obéissent aux banques. En Chine c’est l’inverse.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 20:31

      @infraçon

      Si ça vous dérange qu’on exprime d’autres opinions que la vôtre, surtout n’hésitez pas à le dire !


    • infraçon infraçon 6 mai 20:31

      @Captain Marlo
      oui c’est cette vidéo.
      Plus socialiste, elle n’a pas de mal, il n’y a pas de Parti Socialiste en Chine.
      Plus sociale ? On va peut-être la rattraper (vers le bas) quand on fera le point sur l’ascenseur toujours en panne, les bullshit jobs et le chômage dans quelques années...


    • infraçon infraçon 6 mai 20:37

      @Captain Marlo
      ça ne me dérange pas, c’est juste que c’est pas la peine de me répondre à une question que je n’ai pas posée.
      Et je ne vous empêche pas de faire une communication sur le communisme au lectorat d’AV, voire un article, ça vous mettra le pied à l’étrier... Pour une expression personnelle, originale et pertinente.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 21:13

      @infraçon
      ça ne me dérange pas, c’est juste que c’est pas la peine de me répondre à une question que je n’ai pas posée.

      Vous avez taclé samy levray et vous vous en félicitez avec votre pote. Oui ou non ?
      Je ne suis pas d’accord avec lui, mais il a le droit d’exprimer ses opinions.
      Sinon, je réponds à qui je veux, et sur ce que je veux. Tant que je respecte la Charte des commentaires d’Agoravox, vous me lâchez les baskets.
       


    • CN46400 CN46400 6 mai 22:04

      @infraçon
      J’ai vu l’émission, elle a juste fait remarquer, à sa façon que la démocratie ne se limite pas à la liberté de répéter n’importe quelle connerie. Les chinois qui sont sortis du covid depuis un an ne sont pas moins libres que ceux, les occidentaux en particulier, qui pataugent encore dedans. La démocratie d’un gouvernement se mesure autant à l’efficacité de son action qu’aux possibilités de le critiquer. A quoi sert la critique si elle n’est pas prise en compte ?
       Quand à la corruption, je pense que la Chine est loin, très loin, d’être le pire sur cette terre.


    • CN46400 CN46400 6 mai 22:55

      @Captain Marlo
      Il y a des capitalistes en Chine, ils ont tous les attributs des capitalistes de partout ailleurs, sauf un : ils ne dominent pas l’état, c’est l’état qui les domine (Ex : Jack Ma...).
      C’est la reprise du « capitalisme d’état » par Deng Xiao Ping de la NEP de Lénine pour développer les force productives dans un pays retardataire, URSS de l’époque comme la Chine en 1979.
       En 1927, Staline arrive au pouvoir en prétendant obtenir un meilleur résultat, en autarcie, sans recours au capitalisme, c’est un échec. En 1980, Deng tranche alors en faveur de Lénine qui disait : « de la NEP sortira le socialisme ».
      Parce qu’il n’y a pas de raccourci pour le développement des sociétés. On ne peut sauter la phase capitaliste, pas plus que le féodalisme. Le socialisme, et le communisme, ne peuvent exister que dans des sociétés hautement développées appuyée sur une puissante accumulation primitive du capital, matériel et humain, que le capitalisme n’avait réalisé qu’en Occident en 1917. Et que la Chine est en train, avec son « capitalisme d’état » d’atteindre en 2021.


    • infraçon infraçon 6 mai 23:28

      @Captain Marlo
      « Vous avez taclé samy levray »
      Je lui ai fait remarqué que s’il souhaite de tels kleptocrates, il risquait fort de se trouver en situation désagréable.
      Vous appelez ça un tacle ?
      En plus Séraphin n’est pas mon « pote », je formulais sous forme humoristique le fait que nous avions fait un commentaire à Samy à 2 mn d’intervalle (coïncidence, à moins que vous ne voyez que des complots partout).
      Enfin, je vous répète : je ne vous ai jamais parlé de communisme aussi je ne vois pas ce qui me valait cette réponse à une non-expression.
      Et comme je suis poli je réponds à vos réponse qui me paraissent à contre temps. Mais si vous voulez qu’on n’en veuille pas à vos baskets, mettez des escarpins. S’il vous reste un zeste d’humour...


    • infraçon infraçon 6 mai 23:40

      @CN46400
      « elle a juste fait remarquer »
      Non, elle a SURTOUT dit « le quidam de base chinois ne perdait pas son temps à parler d’idéologie ».
      Et j’ai la profonde conviction qu’il perdrait autre chose de plus précieux que son temps à se risquer à parler d’idéologie.
      Après je vous laisse choisir de vouloir vivre la peste plutôt que le choléra. Moi, je me bats contre la hiérarchie, l’argent qui minent notre collectivité, quant à la Chine avec son système politique actuel, ça ne m’inspire qu’effroi et je plains son quidam de base.


    • samy Levrai samy Levrai 6 mai 23:48

      @Captain Marlo
      J’ai vu la Chine se développer et son peuple se sortir de la pauvreté, je vois mon pays régresser et son peuple s’appauvrir.
       Les jugements et critiques sur l’organisation du vaste bordel qu’était/ est la Chine avec sa population délirante et violente sont des considerations sur le sexe des anges. Je ne vois personne faire mieux que ce qu’ils ont fait, je mets donc chapeau bas, devant leurs réalisations pour le bien commun de leur pays.
      Je me moque bien que ce soit communiste ou bien hyper capitaliste, je vois un peuple et un pays fiers d’eux même et un Etat organisant le développement à tous les niveaux du plus grand nombre.
      Je reve pour nous d’un Etat au service du plus faible d’entre nous, je rêve d’un Etat servant ses citoyens, je voudrais surtout une nation libre et indépendante.
      je regarde ce qui est bien chez les uns et chez les autres et quand je compare je ne trouve que peu d’attraits a être soumis à l’Empire americain et à sa propagande .


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 06:36

      @CN46400
      Il y a des capitalistes en Chine, ils ont tous les attributs des capitalistes de partout ailleurs, sauf un : ils ne dominent pas l’état, c’est l’état qui les domine (Ex : Jack Ma...).

      Soit, vous avez sans doute raison sur ce point. Il n’en reste pas moins qu’un système qui se dit « communiste » et qui fabrique des milliardaires à la pelle, est assez loin de l’idée que je me fais du socialisme...


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 06:41

      @samy Levrai
      Enfin, je vous répète : je ne vous ai jamais parlé de communisme aussi je ne vois pas ce qui me valait cette réponse à une non-expression.

      C’est moi qui suis hors sujet ?
      Le billet porte justement sur la candidature d’un communiste en 2022.
      Vous voulez qu’on parle de quoi, sinon du communisme ?
      De la choucroute ? Du Covid ? Du sexe des anges ?
      Si mes commentaires ne vous conviennent pas, ne les lisez pas !


    • CN46400 CN46400 7 mai 08:11

      @Captain Marlo
      Je donne ma réponse sur le sujet dans mon post, il suffit de le lire. La Chine ne fabrique pas que des milliardaires, mais aussi pas mal de matériel que je fréquente, en particulier dans les magasins de bricolage. La Chine, sur ses 1,4 milliard d’hab, en a sorti plus d’un milliard de la pauvreté depuis 1989. Par exemple, elle a coulé 80% du béton utilisé dans la monde en 2016.
      Ceci dit, peut-on, en 2021, comme Staline en 1927, se comporter comme si le capitalisme n’était qu’une calamité tombée par hazard
       sur le bas monde. Et pas un système social, comme le féodalisme, correspondant au niveau de développement atteint par une société et destiné, lui-même, à être supplanté par un autre système, le socialisme, lorsque son utilité économique devient, à son tour, obsolète....


    • infraçon infraçon 7 mai 08:56

      @Captain Marlo
      dernier message avant fermeture de la boutique sur ce site où je n’ai fait aucuns bénéfices smiley :

      « faites attention où vous cliquez »

      Bien sûr que vous allez pouvoir continuer à parler de ce que vous voudrez (et bientôt atteindre les 47.000 commentaires, chapeau !).
      Je ne faisais pas un commentaire à l’article (que j’ai lu en diagonale et qui ne m’intéresse guère), mais je voulais voir ce qu’il attirait comme commentateurs. Et j’ai trouvé une mine à exploiter avec l’ami Samy.
      Ce commentaire n’avait rien à voir avec le communisme (désolé pour l’auteur), et là-dessus vous venez mettre votre placard.
      Je vous dis simplement : cliquez sur répondre à l’auteur (de l’article) et vous venez de réitérer en envoyant un commentaire à Samy avec un extrait de mon commentaire...


    • samy Levrai samy Levrai 7 mai 09:14

      @infraçon
      « ça vous perturbe dès qu’il n’est plus question d’europe... »
      Je crois que c’est toi qui est perturbé par la propagande que tu reçois en permanence du club de blancs chrétiens d’apartheid donneur de leçons.


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 09:42

      @infraçon
      Et j’ai trouvé une mine à exploiter avec l’ami Samy.

      Justement, j’ai trouvé que votre réponse à samy ne me convenait pas, je vous ai répondu à vous ! J’ai lu vos articles sur la fraternité : croyant, mais pas pratiquant, hein ? Elle est où votre pseudo fraternité vis à vis de samy ? Et vis à vis de moi ?
      10 commentaires pour être désagréable, c’est ça votre fraternité ?


    • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:43

      @samy Levrai L’article d’origine ne mentionne à aucun moment la Chine. Si vous voulez avoir une discussion sur le sujet, trouvez-vous un article qui en traîte, ou mieux, écrivez-en un !


    • samy Levrai samy Levrai 7 mai 10:44

      @Pingouin094
      Bah, je n’ai pas commencé... mais nous parlons bien de « trucs » ce faisant appeler communistes et qui n’en ont pas grand chose.
      Nous parlons bien d’arnaques sémantiques avec une plus au service du peuple que l’autre et d’une convergence de la FI et du PC pour arnaquer le peuple en harmonie avec la propagande officielle. 


    • Bendidon Bendidon 7 mai 10:57

      @infraçon
      Salut infra je viens de lire ton profil
      Alors c’est toi l’article de 3 lignes et une photo de renaud bouchard, c’était pas gentil je l’avais dit en commentaire et que ça ne passerait pas
      je n’ai pas approuvé (note je ne refuse jamais)
      Au passage le renaud vient de proposer ça (qui ne passera pas aussi) extrait : 

      Monsieur le Directeur de la publication

      Monsieur,

      Je prends la liberté de vous adresser cett lettre ouverte accompagnée de documents dont j’espère vivement que vous prendrez connaissance.

      Les multiples messages qui vous sont adressées restent en effet sans réponse, perdus dans un néant électronique, ne faisant même pas l’objet d’un accusé de réception.

      Il devient pourtant plus qu’urgent de réformer le système de « modération » qui se traduit par une censure préalable, sinon une ignorance, des articles soumis en ligne, articles dont la publication comme les critiques qu’ils pourraient susciter ne devraient avoir lieu qu’au vu et au su du lectorat et du public intéressé, en l’occurence sur la tribune Agoravox et non dans le secret et l’obscurité, à la merci de gens qui, pour la plupart, se gardent bien de venir débattre et défendre leurs positions au grand jour, tête nue, en public, sur l’Agora, précisément.

      Fort heureusement le Lectorat compte aussi d’autres réels modérateurs et contributeurs qui ne craignent pas, même en cas de désaccord, de rester ouverts aux débats et donc à la publication, permettant ainsi (je parle pour moi) la découverte de textes remarquables que j’aurais regretté de ne pas avoir lus, quels qu’en soient les sujets.

      Deux de mes articles demeurent en souffrance, parfaitement documentés, intéressants, bien écrits, plus qu’en phase avec une actualité brûlante et qui ne demandent donc qu’à être publiés.

      Rien ne se produit et voilà que recommence cette opération de « fossoyage » déjà constatée il y a plusieurs mois.

      Que se passe-t-il ?

      Une réaction positive avec la publication immédiate desdits articles, y compris de la présente missive, m’obligerait beaucoup.

      Unquote smiley


    • Tesseract Tesseract 7 mai 12:51

      @Séraphin Lampion
      .... derrière leurs buffles attelés aux charrues.
      ====
      Euh, c’est pas plutôt le contraire ?
       smiley


    • simir simir 7 mai 14:42

      @Séraphin Lampion
      Il n’y a jamais eu aucune société communiste qui est une société où l’état à dépéri et où l’on vit selon le principe : à chacun selon ses besoins.
      Relisez vos classiques.


    • simir simir 7 mai 17:38

      @Captain Marlo
      Ils ne se disent pas communistes mais que c’est leur but. Nuance.
      L’existence d’un parti communiste même au pouvoir n’implique en rien que le communisme soit réalisé.
      Marx et Engels associaient le communisme au dépérissement de l’état et but ultime, au développement de chacun comme condition du développement de tous.
      Mao disait par ailleurs : « Seul le socialisme peut sauver la Chine » mais selon mon point de vue nous n’y sommes même pas : la Chine c’est une société avec une classe de milliardaires que personne n’essaie d’abolir.
      C’est devenu le 1er marché des constructeurs allemands de voitures de luxe.
      Alors la NEP je veux bien mais les koulaks, pour être les riches de l’époque en URSS, ne roulaient pas en grosses berlines occidentales.
      Trop c’est trop.


    • babelouest babelouest 7 mai 17:46

      @simir bravo. Je pense que nos conceptions de l’avenir sont proches. Toutes ces sociétés « modernes » sont des impasses. Déjà pensons aux mots : le mot progrès se résume trop souvent à plus, alors qu’il devrait signifier mieux. Il y a là bien plus qu’une nuance, une opposition.
      .
      Le mieux, on pourrait le résumer dans cette chanson qui fait le tour du monde parce qu’elle est vraie : Laissez-nous danser encore. Le plus, c’est le pesant défilé des syndicats, avec leurs ballons fatigués, leurs camions tagués, et des conducteurs qui n’y croient plus parce que c’est une impasse.


    • CN46400 CN46400 7 mai 20:29

      @simir
      Si en 1991 les soviétiques n’ont pas réagi devant le bradage de l’URSS, c’est qu’il y avait des raisons dont la principale était les pénuries de produits manufacturés civils qui sévissait depuis 1917 mais qui étaient devenues progressivement intolérables depuis la fin de la guerre (1945).
      Ces pénuries civiles étaient la conséquence de la politique stalinienne enclenchée en 1927 avec le « socialisme dans un seul pays » autarcique en lieu et place de la NEP de Lénine d’entente avec certains capitalistes, US et allemands notamment.
       Cette politique n’a pas permit une accumulation suffisante, notamment dans le domaine civil, du capital matériel et humain capable de porter une industrie manufacturière susceptible de soutenir la comparaison avec l’Occident. Et donc de limiter les pénuries.
       On ne peut, en 2021, regarder cette situation sans comparer avec les résultats obtenus en Chine par la politique, parente de la NEP, de Deng Xiao Ping.


    • simir simir 8 mai 10:00

      @CN46400
      Les soviétiques n’ont pas réagi ? 70 % de oui au référendum pour le maintient de l’URSS.
      En plus vous souvenez vous du score de Gorbatchev ? C’est Medvedev qui déclarait que si les élections n’avaient pas été truquées Ziouganov aurait gagné.

      Manque de produits manufacturés dites vous. Vous croyez qu’ils lavaient encore le linge à la mais dans des lavoirs. Ils n’avaient pas de télévisions ? Pas de machines à coudre ? Pas d’appareils photo ?
      Vous récitez la doxa capitaliste.
      Par contre oui ils se sont fait rouler quand ils ont acheté à Fiat les usines qui fabriquaient un clone de Fiat 124 mais cela partait d’une bonne intention, amener rapidement plus d’automobiles.
      Sous le règne de Staline l’URSS est passée de pays du moyen âge au statut de 2ème puissance mondiale. Il fallait commencer par là.
      Et vous oubliez une chose très importante : l’effort militaire qui engloutissait une bonne part du budget. L’avion TU 160 le plus gros bombardier supersonique leur a coûté une foutune.
      Il y a eu aussi l’aide à tous les pays qui se décolonisaient et l’aide au Viet Nam que Brejnev a déclaré gratuite.

      Il faut voir les faits et ne pas rester dans la théorie qui, elle ne fait pas avancer les choses bien souvent.


    • CN46400 CN46400 8 mai 11:23

      @simir
      « Il faut voir les faits »
      C’est vrai, avec le « socialisme dans un seul pays » on a des pénuries à Moscou encore en 90, avec la NEP de Deng on a l’abondance à Pékin en 2020.
      Quand Deng est arrivé au pouvoir avec « les quatre modernisations » (1979) j’ai pensé, comme vous, à un retour au capitalisme classique puis quand il a répondu lors d’un voyage aux USA à Reagan qui lui parlait, comme à Brejnev, sur la liberté de circuler des chinois : «  combien de millions vous en voulez ? », j’ai été surpris, et quand il a décidé la répression sur Tien en Men en 89, j’ai compris qu’il n’était pas dupe de la politique des USA envers la Chine.
      J’ai alors décidé de revisiter Lénine dans le texte (les OCs) notamment sur la NEP. J’ai alors découvert qu’il interprétait Marx différemment que dans les écoles du PCF que j’avais fréquenté.
       Par exemple, quand il préconise de donner, pour 60 ans, le Kamchaka en exploitation à un consortium de capitalistes US avec possibilité de conserver 95% des bénéfices. A un ouvrier qui le trouve trop généreux, il répond : « Que rapporte le Kamtchaka à la république ? rien, que rapportera-t-il ? un peu, et surtout des milliers de prolétaires soviétiques iront là bas se frotter avec les techniques les plus modernes ! » Je compris alors que la valeur de la force de travail d’un peuple variait avec les compétences, les savoirs et l’expérience, c’était pourtant une évidence, mais incompatible avec l’autarcisme du « socialisme dans un seul pays ».
       Par combien la valeur de la force de travail chinoise a-t-elle été multipliée depuis Deng ?....


    • mmbbb 8 mai 13:17

      @Aita Pea Pea et chaque matin l ouvrier chinois en solidarité avec l ouvrier francais au chomage , chante l ’ Internationale" !


    • CN46400 CN46400 8 mai 13:43

      @Captain Marlo
      Où avez-vous vu que le système chinois « se dit communiste » ?...


    • simir simir 9 mai 20:01

      @CN46400
      Les pénuries en 90 c’était sous Gorbatchev le fossoyeur de l’URSS.
      Sous Brejnev il n’y en avait plus.
      Moi je vais vous parler de Cuba.
      Dias Canel a autorisé la privatisation des restaurants, des coiffeurs et d’autres métiers.
      Ces gens là gagnent plus ,pour ceux qui sont dans le domaine du tourisme, que des ingénieurs ou des médecins.... De quoi rendre ces 2 métiers attractifs.... Et de se retrouver comme en France avec des déserts médicaux dans quelques années.
      Qui voudra encore être médecin si le type qui a une gargote vit mieux ?
      Le privé n’apporte que de mauvaises choses et la NEP a été une grande erreur.

      C’est comme si vous disiez on a privatisé les PTT c’est bien ça fait de l’accumulation primitive (ou secondaire maintenant) alors que sous l’administration les bénéfices des Télécoms payaient le déficit de la Poste, et le personnel aussi.
      Alors oui accumulation mais pour qui ?
      En ne tenant pas compte des progrès techniques régression dans les services apportés et dans le personnel.

      Jamais une boite privée ne serait passée du 22 à Asnières eu 1974 au téléphone le plus moderne du monde en 1990 où 100 % des transmissions et 100 * des commutations étaient numérisées.

      Pour revenir à Lenine les koulaks refusaient de vendre les récoltes à l’état et ont contribué aux famines des années 30 en préférant brûler les récoltes ou en retenant la nourriture pour en obtenir un prix plus élevé. C’est la NEP qui a amené les famines
      Tout cela est bien détaillé et sourcé dans le livre de Marc Tauger : Famine et transformation agricole en URSS.
      Cet auteur rapporte qu’en 1980 Marc Harrison a analysé les principaux points de vie scientifiques expliquant l’abandon de la NEP. I est parvenu à des conclusions semblables à celles de Carr. Le régime a imposé la collectivisation pour augmenter la part des céréales sur le marché. Les besoins en ressources des 5 premières années du plan dépassaient le potentiel de l’agriculture de la NEP (p 107)
      Isaac Deutcher que vous devez bien connaitre, a fait valoir que Staline a été précipité dans la collectivisation, par le danger chronique de famine.
      A ce sujet beaucoup d’historiens ont montré que la famine ne se limitait pas à l’Ukraine mais a touché presque toute l’URSS.
      Et puis page 72 "Dans l’ensemble, la BEP semble avoir été une période très difficile pour les paysans soviétiques et les approvisionnements en vivres dans cette période.


    • CN46400 CN46400 10 mai 11:32

      @simir
      D’abord qui suis-je : Je suis entré aux PTT en 1964 comme technicien, sorti en 1998 comme INC. Donc je prétends connaître le réseau France-Télécom assez bien. Il était, en 95, numérisé à 100% (premier du monde) et utilisait la fibre optique partout sauf sur la « boucle locale » (desserte des abonnés domestiques). Dans ma contrée, qui n’était pas exceptionnelle, 95% des lignes en pannes étaient dépannées en moins de 24h. Je suis membre du PCF depuis 1966 et je me suis donc toujours intéressé à l’URSS, La Chine et Cuba.
       Sur ce terrain mes opinions ont évolué au gré des circonstances (chute de l’URSS-DengXiao Ping etc..) et des infos aux quelles j’avais accès. Je croyais connaître Lénine, j’ai découvert après 91, dans les OC, que je ne savait rien de la NEP, comme si, cette période avait été, pour moi, involontairement, censurée.
       Début 1918 parait, à Berlin, un texte de Kaustki où il somme Lénine d’abandonner le pouvoir (6 mois après octobre) au prétexte que la Russie n’est pas « prête pour le socialisme ». Lénine répond : « la révolution a éclaté là où les circonstances étaient réunies, pas là où les professeurs l’avait annoncée ». Et il poursuit : « Par rapport à l’Occident l’ouvrier russe travaille mal » et il développe en montrant que cet ouvrier ratrapera son retard en se frottant, après la guerre, avec le travail capitaliste allemand. Il prévoit l’humiliation de l’Allemagne à Versailles (1919), et les USA où des capitalistes d’origine russe « accepteront de travailler avec nous ». Il faut, dit-il instaurer un système social qui facilite cette collaboration qu’il désigne : « Capitalisme d’état ». Aujourd’hui on dirait : main d’oeuvre « low cost » contre transfert de compétences dans le respect intransigeant des lois soviétiques. Sauf que la guerre civile éclate, remettant ces pb à plus tard. Le plat repasse en 20-21 quand la guerre civile se clot sur la victoire de l’Armée Rouge. Lénine propose alors la NEP basée sur ses réflexions de 1918, qu’il annonce pour « plusieurs générations ». Lénine n’a pas eu le temps de concentrer ses pensées sur la NEP, elles sont éparpillées dans les tomes 27,32,33,35,36,42,45, des OCs. Après sa mort, mis à part Trotski, et Boukharine qui avaient compris la démarche, Staline et la majorité qui le suit, abandonnent la NEP en prétendant que c’était une « politique provisoire » et se lancent dans le « socialisme dans un seul pays », qui prétend régler l’arriération technique par l’autarcie.
      En fait, ne sera traité positivement que la production militaire (victoire de 1945) Mais personne ne peut dire ce qu’il serait advenu de Hitler si, suite au traité de Rapallo (1922), de nombreux capitalistes allemands avaient tiré des profits confortables de la coopération avec l’URSS, comme c’est le cas aujourd’hui entre les capitalistes US et la Chine....
      Quand aux pénuries de produits manufacturés, elles existent depuis toujours, mais elle deviennent intolérables en 91 après 45 ans de paix....Par exemple, pour changer un lavabo cassé, il fallait trouver un ouvrier du bâtiment qui en prélevait un (voler en clair) sur un chantier et le revendait....etc... Mais, de divers cotés me parviennent des infos qui disent que ces pbs persistent encore en Russie, utilisés aussi pour les sanctions anti-Poutine. Ce qui valide les idées de Liberman qui préconisait, contre Brejnev, dans les année 60, de favoriser l’industrie légère en URSS.
      Bien que je connaisse bien Cuba, je n’en parlerais pas, because l’embargo US qui crée sur un petit pays, proche des USA une situation économique qui ne peut ce comparer avec l’URSS, la Russie ou la Chine.
      Quand à Gorbachev, il n’est responsable que d’une chose : la prohibition de la vodka sur laquelle il comptait pour faire remonter l’espérance de vie qui plongeait dés avant la fin de l’URSS (Voir O Tood) et qui, comme au USA dans les années 20, lui est retombé sur le nez...


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 9 juin 14:39

      @Captain Marlo

      « Il n’en reste pas moins qu’un système qui se dit « communiste » et qui fabrique des milliardaires à la pelle, est assez loin de l’idée que je me fais du socialisme... »

      Oú avez vous vu que la Chine s’est dit Communiste ?

      1. Le communisme a été et est toujours la direction d’un pays par un Parti communisme, ou sa participación

      2) aucun pays, jusqu’à ce jour ne sait dit communiste, en vertu d’un système communiste ou d’un mode de production communiste.

      Seuls, les marxistes, ceux qui connaissent la philosophie marxiste et s’en réclament, ont la capacité pour juger si la Chine est marxiste ou pas, et communiste ou pas. Communiste au sens POLITIQUE et non économique

      êtes vous bourgeois pour vous permettre de juger sur des critères bourgeois et non marxistes ?. 

      Le Marxisme n’ a jamais considéré le capitalisme comme un sacrilège, mais tout au contraire une exigence historique nécessaire pour bâtir le SOCIALISME afin de pouvoir construire la société communisme du futur, accomplissant ainsi le cycle dialectique qui débuta par le communisme primitif, il y a des milliers d’années.

      Ainsi tous ses pays en résistance sont « communiste » au sens de Karl Marx.

      Salut FIFI


    • Albert123 6 mai 14:59

      toujours plus d’étatisme et moins de libertés pour les individus.

      bref aucun intérêt sinon encore gaver une petite clique de profiteurs de guerre nuisibles


      • mmbbb 8 mai 13:30

        @Albert123 «  Et pourtant, les crises à répétitions que nous vivons, « subprime » il n’y a pas si longtemps, « COVID-19 » aujourd’hui nous montre que le système capitaliste est à bout de souffle.  »  Je ne savais pas que la Chine etait un pays capitaliste tels que les USA . C est en cela que l on reconnait ces personnes éclairées de gauche dure , ils avancent vraiment n importe quoi ! 
        Cela m a faire rire , une belle connerie que seul un gars du PCF peut débiter .
        Pour rappel ; à ce coco , le gouvernement chinois a reussi la NEP en faisant la synthèse d Huxley et d Orwell . Il est vrai que l on peut saluer cette performance !
        Ce bourrin de Staline , lui n a reussi que la persécution d ou la chute de l URSS 
        Ce crétin adulé jadis par le PCF avait envoyé au goulag des tres bons scientifiques 


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 15:08

        Les «  quelques lieux où le PCF a encore un auditoire important » sont des fiefs historiques reposant sur la notoriété de personnes, comme c’est le cas pour beaucoup de Maires, et non pas sur leur étiquette politique.

        C’est une forme de clientélisme comme une autre.

        Caresser l’espoir d’une résurrection du PCF est aussi illusoire que de penser qu’on pourrait faire revivre le dodo en tripatouillant l’ADN de ses reliques.

        Son histoire était plus imbriquée dans celle de l’URSS que dans celle de la Commune de Paris, et il n’est pas plus réaliste de revitaliser le PCF que de ressusciter le Conseil de la Commune.

        L’histoire, comme les fleuves, ne coule que dans un sens. Le PCF aie ses erreurs et ses errements : l’alignement sur Moscou pendant des années et la trahison du « programme commun » dont la concrétisation par la nomination de quatre ministres communistes est un faux-pas opportuniste qui a sacrifié le long terme pour tenter de sauver les meubles.

        Mauvaise pioche !


        • simir simir 7 mai 17:40

          @Séraphin Lampion
          C’est justement l’inverse, la participation à des gouvernements PS qui a coulé le PCF.
          Et aussi le reniement de l’URSS. J’en suis parti, comme beaucoup d’autres, pour ces raisons.


        • mmbbb 8 mai 13:19

          @simir il faut que tu regardes en boucle ’ Goodbye Lénine" 


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 9 juin 15:05

          @Séraphin Lampion
          Raisonnment bourgeois.

          Vous confondez auditoire et force électorale. L’auditoire, non du PcF, mais du marxisme est bien supérieur á ce que indique la force électorale d’un parti qui N’ÉST PLUS MARXISTE, et donc n’est plus communiste, et ce depuis l’immense connnerie de l’eurocommunisme.
          C’est justement depuis que le PcF s’est désolidarisé de l’URSS pour raisons de capitulation lâche devant les réacs de toutes sortes, que le PcF a perdu électoralement. Le PCF mais pas le communisme.

          Quand au lendemain de l’assassinat de Kadhafi le bureau politique du PCF a déclaré « personne ne regrettera Kadhafi ». la chose est devenu claire, le PCF délivrait un satisfecit à tous les faux culs de politicien et en particulier a Sarkonazy.

          Il faut vraiment rien comprendre ce qu’est une lutte politique pour rabâcher des « alignements sur l’URSS », comme si cela était mal.

          Bien sûr qu’il fallait s’aligner et être solidaire de l’URSS qui sauva des millions de gens d’une mortes certaines, qui libera des peuples entiers du colonialisme, qui sauva l’Europe d’une guerre certaine en 1956 et en 1968 en faisant rater les pré,mières révolutions de couleur de Hongrie et en Tchécoslovquie, sans parler des Canal de Suez, etc.. etc... Et qui, surtout, obligea le capitalisme à réduire sa répression fasciste, et à la reprendre depuis la disparition de l’URSS, mais pas du communisme ou du marxisme,. Ils ont tellement imbu de leur supposé supériorité qu`ils ne s’aperçoivent même pas de leur immense connerie.

          Alors OUI, la perte du PCF est justement est qu’il a capitulé devant les pressions de l’anticommunisme des milliers de fois plus meurtrier que le communisme.

          Le PCF était solidaire de l’URSS, comme l’est actuellement l’OTANAZIE des USA, bastion du fascisme internationale.

          Le communisme politique est actuellement l’œuvre en Amérique Latine, devant le FACSIME FAUX CUL de l’OTANAZIE. 

          Le futur du PCF réside actuellement dans le PRCF


        • samy Levrai samy Levrai 6 mai 15:27

          Il y’a convergence totale sur l’UE entre la FI et le PC... En effet on reste pour les deux dans l’UE, l’euro et bien sûr l’OTAN puisque c’est la défense de l’UE par les traités.

          Donc comme LREM, LR ou le FN on applique les directives...

          Que de charlots !



          • Jeekes Jeekes 6 mai 15:33

            ’’Pourquoi un candidat communiste ?’’

             

            En effet, pourquoi faire ?

             

            1 pour appeler à veauter micron au nom du ’’front républicain ?’’

            2 pour continuer à se chier dessus avec la pan (pan cu-cul) démie ?

            3 pour se tripoter avec notre ’’obligation morale’’ d’accueillir toute la lie du monde entier, (à nos frais, bien entendu) ?

            4 pour être européistes, voire mondialistes ? (wouah, l’internationale socialiste, le grand soir, toussa !)

            5 — tsétéra... 

             

            Bon, j’vous ai vu à l’oeuvre quand votre allié mitterrand vous l’a mise tellement profond. Et vous avez fourni la vaseline. Me rappelle de vos quelques minables camarades ministres, et j’ai la gerbe !

             

            Alors, pourquoi ?

             

             


            • Xenozoid Xenozoid 6 mai 21:23

              @cettegrenouilleci

              Il existe plusieurs groupes qui s’efforcent de rassembler les militants qui n’ont pas renié leur engagement communiste.../...


              dans l ’illusion du vote, pour des présidentielles ?...wow tout est dit,cela me rapelle dan en ireland qui est un « upr »,il parle de de se battre en dehors de la compétition, et la remet en cause avec plein d’arguments dont la division, mais qui a l’heure de l’élection choisi un candidat,voté pour un systeme pourri et manipulé ne fais preuve de maturité politique,non surtout quand on passe son temps a critique la compétition...pareil a l’upr ,d’ailleur fifi est tres au courant des anti fa ,et autre trotskistes.... je me demande a quoi sert la fête du travail,pour moi cela a toujours été la fête de la soumission,au lieux du plaisir d’avoir un boulot, comme pour les monument aux morts des guerres impérialistes, qui sont un immondes tromperie....triste monde


            • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 07:08

              @Xenozoid
              dans l ’illusion du vote, pour des présidentielles ?..

              Le gauchisme, selon Lénine, est de refuser la participation aux élections, en choisissant « le tout ou rien »/ « la Révolution ou rien »

              Si les Français veulent faire la révolution, (on l’a constaté avec les Gilets jaunes), il est probable qu’il la feront en dehors des Partis politiques & des syndicats, en qui ils n’ont plus confiance. Je veux bien que la Commune en fasse rêver certains, mais elle s’est terminée par un bain de sang, pareil pour les Républicains espagnols.

              La probabilité qu’une révolution réussite est faible, car aucune des conditions nécessaires n’est réunie : pas d’organisation, pas de réseaux, pas de dirigeants, et pas d’armes. Un peuple désarmé sera toujours vaincu.

              En France, l’armée, quoi qu’en disent les médias, est légaliste. Et les FDO, qui ont les mêmes revendications que les Gilets jaunes, sont conspuées par les gauchistes et autres antifas. Plus crétins que les gauchistes, on fait pas.


            • babelouest babelouest 7 mai 08:26

              @Captain Marlo les « gauchistes » : crétins, ou complices ?


            • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 10:15

              @babelouest
              les « gauchistes » : crétins, ou complices ?

              Bonne question ! J’en ai fréquenté suffisamment pour avoir ma petite idée.
              Certains sont crétins par idéalisme. Ils aiment « la pureté idéologique révolutionnaire », même si elle mène dans une impasse. C’est ce que critiquait Lénine dans « Le gauchisme maladie infantile ».

              "La très grande majorité des travailleurs ne parviennent pas aux idées socialistes par des lectures et des discussions, mais à travers leur propre expérience politique. Il convient donc aux socialistes de participer à cette expérience, tout en expliquant patiemment et fraternellement leurs arguments. Aux gauchistes qui déclaraient que ceci revenait à « soutenir les dirigeants réformistes », Lénine répondait avec ironie : les soutenir, oui, « exactement comme la corde soutient le pendu »etc
              .
              D’autres sont corrompus d’une manière ou d’une autre et deviennent complices. Quand on peut, il faut suivre la piste de l’argent pour savoir qui les finance. 

              D’autres enfin, sont carriéristes, ils envoient les autres au front et espèrent devenir apparatchiks gras et dodus ! Vivre sur l’argent public leur convient très bien.


            • Xenozoid Xenozoid 7 mai 18:16

              @prévisibles

              ...L’homme bourgeois n’est pas équipé pour afficher ses désirs comme autre chose que des faiblesses, il les repousse avec des placebos parce que sa vie n’a jamais été la poursuite du plaisir, il a passé plusieurs siècles a atteindre des normes de plus en plus élevées de survie au détriment de tout autre. Ce soir, il est assis dans son salon entouré par des ordinateurs, décapsuleurs, détecteurs de radar, les systèmes de divertissement à domicile, cravates fantaisie, dîners de micro-ondes, de portables et autres smartphones, avec aucune idée sur le pourquoi.

              L’homme bourgeois n’existe qu’en vertu des œillères qu’il porte et qui l’empêchent d’imaginer que tout autre mode de vie est possible. Pour lui, tout le monde depuis les travailleurs migrants pauvres de sa nation aux moines du Tibet, tout le monde devrait être bourgeois, si seulement ils pouvaient se le permettre. Il fait de son mieux pour maintenir ces illusions, sans celles-ci, il aurait à faire face au fait que sa vie ne vaut pour rien.

              L’homme bourgeois n’est pas un individu. Il n’est pas une personne réelle. Il s’agit d’un cancer à l’intérieur de chacun de nous. Il peut maintenant être guéri. Il suffit d’y croire comme un placebo.

              « la démocratie a pour principe d’élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois » 


              maintenant 

              Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffusent de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
              Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable. Quand allons-nous demander plus ?
              La lutte pour la vie, la vraie vie. Combat petit con, la vie est réel !
              Bienvenu dans le pays des vivants déja mort.

              Note : Le mot « révolution » peut être amusant ou rebutant pour le lecteur, convaincu qu’il est que la résistance efficace au statu quo est impossible et donc même pas la peine d’être examiné. Lecteur, ignorez votre incrédulité assez longtemps pour au moins envisager ou non si une telle chose pourrait être utile, et alors poussez plus loin, assez longtemps pour reconnaître cette incrédulité pour ce qu’elle est..... désespoir !


              Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Couler un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés à actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

              mais  Comme l’écrivait Marx dans une lettre à Ruge : « c’est précisément la situation désespérée qui me remplit d’espoir ".

              analyse that AVX et UPR


            • Xenozoid Xenozoid 7 mai 18:29

              @Xenozoid

              a vos étoiles, tous  smiley


            • facta non verba 6 mai 16:28

              Pourquoi des cocos ?

              La réponse est évidente : on pourra déboulonner des statues « incorrectes », et les remplacer par de belles statues de Staline et Lénine.


              • Attila Attila 6 mai 17:19

                Position du PC sur l’Union Européenne en 1979 :

                « L’élargissement et l’intégration dans l’Europe supranationale conduiraient notre pays au déclin, à la dépendance, à ne plus être qu’une province secondaire de l’empire américano-germanique. . . . le Parti communiste se dresse contre l’entreprise de régression sociale et de capitulation nationale . . . » Lien

                Position du PC sur l’immigration en 1981 :

                La lettre de Georges Marchais au recteur de la mosquée de Paris

                .

                Point de vue sur l’immigration de la présidente du MEDEF, Laurence Parisot :

                « La présidente du Medef, Laurence Parisot, a plaidé samedi pour que la France reste un pays « ouvert » face à l’immigration légale :« Restons un pays ouvert, qui accueille de nouvelles cultures et profite du métissage » »
                Lien

                .

                Union Européenne et immigration, la convergence du PC et du MEDEF.

                .


                • Attila Attila 6 mai 17:23

                  @Attila
                  Oups ! Pardon : la convergence du PC d’aujourd’hui avec le MEDEF.

                  .


                • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:46

                  @Attila A ce tarif là, on pourrait aussi ressortir les déclarations du PCF de 1981. Plus grand chose à voir avec le PS d’aujourd’hui.

                  Texte écrit il y’a 30 ans dans un tout autre contexte. Totalement hors sujet.

                  Renseignez-vous sur la position d’aujourd’hui du PCF sur l’UE avant de dire des anneries.


                • Attila Attila 7 mai 12:14

                  @Pingouin094
                  Position officielle du PCF actuel sur l’UE :
                  « Emmanuel Macron tente de réduire le débat politique des élections européennes entre les « pro » et les « anti » UE. Mais il existe une alternative : celle d’une Europe de peuples et de nations, libre souverains et associés, tournée vers le développement social et écologique »
                  Ah ! Oui ? Et comment ils vont faire sans sortir de cette UE-ci dont les traités sont totalement irréformable en raison de l’article 48 du TUE que vous n’avez pas lu ou pas compris ?

                  .


                • Attila Attila 7 mai 12:15

                  @Attila
                  Avec le lien, c’est mieux.

                  .


                • Attila Attila 7 mai 12:21

                  @Attila
                  Les Traités Européens nous maintiennent de force dans une doctrine économique et idéologique qui porte le nom de néolibéralisme. C’est, pour l’instant, la pire version du capitalisme.
                  Pour sortir du néolibéralisme il faut impérativement sortir d’abord de son instrument de coercition qui est l’Union Européenne et son verrouillage des traités.
                  Le PCF, comme tous ceux qui refusent de sortir de l’UE, nous maintient dans le néolibéralisme : merci, camarades !

                  .


                • CN46400 CN46400 7 mai 13:27

                  @Attila
                  Ouais c’est vrai que la GB, depuis le brexit, n’est plus dans le libéralisme, n’est-ce pas ?.


                • Attila Attila 7 mai 13:35

                  @CN4600
                  Ce n’est pas ce que j’ai écrit.
                  L’Union Européenne nous maintient dans le néolibéralisme, quel que soit le vote des français pour ou contre. Pour sortir du néolibéralisme il est impératif de sortir d’abord de l’UE.
                  C’est la condition obligatoire pour choisir notre politique en toute indépendance. Une fois sortis de l’UE, on fait ce qu’on veut, une politique libérale ou une politique sociale ; c’est le vote des français qui en décidera.

                  .


                • CN46400 CN46400 7 mai 15:00

                  @Attila
                  La branche de l’état qui est européenne, et à ce titre dominée par les intérêts capitalistes, a ceci de particulier que ces décision (directives) doivent obéir à la règle de l’unanimité des 27 membres.
                  Ce qui veut dire que ces décisions sont, en fait, approuvées, à l’avance, par chacun des 27. Mais que chacun ne s’en vante que si, pour son peuple, la directive considérée présente des avantages. Dans le cas contraire (ex projet Hercule-EdF) il dit : « C’est Bruxelles qui l’impose »..... En définitive nos bourgeois font passer par Bruxelles les réformes qu’ils savent difficiles a faire avaler à leurs citoyens...


                • simir simir 7 mai 17:51

                  @CN46400
                  Les anglais s’ils le voulaient pourraient choisir un système socialiste.
                  Par contre cela nous est interdit par l’UE qui a instauré le principe de la concurrence libre et non faussée.
                  Si je me souviens bien c’est Gérard Longuet qui déclarait que l’UE c’était une garantie contre un retour du socialisme.


                • CN46400 CN46400 7 mai 19:28

                  @simir
                  Si le gouvernement français décide de laisser EdF en l’état, la directive de Bruxelles, faute d’unanimité, disparaît.....


                • simir simir 8 mai 09:43

                  @CN46400
                  La directive disparue ne ferait pas de nous un état socialiste.


                • CN46400 CN46400 8 mai 11:37

                  @simir
                  Bien sûr, mais les actions des prolos d’EdF ne visent pas l’installation du socialisme. C’est au niveau national que la question se poserait... éventuellement !


                • CN46400 CN46400 8 mai 12:20

                  @simir
                  L’existence de l’UE va se jouer les prochaines année suivant les résultats sociaux et économiques de l’opération « Brexit », il suffit d’attendre....


                • Tesseract Tesseract 6 mai 18:58

                  Mes nombreux engagements militants :

                  Communiste, membre du Front de Gauche, Elu municipal dans une petite ville de la banlieue parisienne, Syndicaliste CGT à la SNCF, Membre d’une association de soutien à la cause palestinienne

                  =====

                  Les idéologies ont été inventées pour que celui qui ne pense pas puisse donner son opinion. (Nicolás Gómez Dávila)


                  • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:47

                    @Tesseract Il s’agit essentiellement de s’organiser. Sans organisation, on n’arrive pas à grand chose. Montrez-moi une seule situation où l’anarchie a permis de triompher.


                  • babelouest babelouest 7 mai 15:50

                    @Pingouin094 l’Anarchie, la vraie, c’est seulement que ce sont sont les citoyens de base qui se concertent , réfléchissent ensemble, décident ensemble, et agissent ensemble : rien à voir avec la pagaille qui est définie par le mot ANOMIE, que l’on mélange souvent avec l’Anarchie (sciemment ?)


                  • babelouest babelouest 7 mai 16:06

                    @Pingouin094 j’en connais au moins UN : à Notre Dame des Landes c’était l’Anarchie parce qu’on décidait ensemble, qu’il n’y avait pas de chef. J’y étais. Comme pour le Larzac, comme à Plogoff. comme à Erdeven en 2006. Quand tous décident et agissent ensemble, pourquoi avoir plus qu’un provisoire coordinateur ?
                    .
                    Quant à l’Ukraine de 1920, si les hordes de Trotski ne l’avaient pas détruite, elle était viable, et là aussi c’était l’Anarchie, guidée par ces cercles de décision qu’étaient les soviets.


                  • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 19:10

                    Merci pour cet article qui explique les divergences du PC avec la France Insoumise. Mais le plus intéressant, c’est ce qui n’est pas dit :

                    Le PC est dans le Parti de la Gauche européenne, pour « réformer l’ Europe ». On y trouve aussi Podémos, Syriza, Die Lincke etc. Ce Parti européen est financé par Bruxelles, comme la majorité des syndicats. Mais de nombreux Partis Communistes n’ont pas adhéré.

                    "(...) Dès sa fondation, en 2004, plusieurs partis communistes influents ont refusé d’y adhérer  : les PC portugais (PCP), grec (KKE), tchèque (KSCM), chypriote (AKEL), italien (PdCI). D’autres ne l’ont pas rejoint : allemand, luxembourgeois, hongrois, slovaque, ou le Parti du travail de Belgique.

                     

                    Même des des partis de la « gauche radicale  » nordique refusent d’adhérer au PGE, pour garder leur indépendance de pensée critique vis-à-vis de l’UE : l’Alliance de gauche finlandaise, le Parti de gauche suédois, le Parti socialiste néerlandais, le Mouvement populaire contre l’UE danois.(...)

                    Rappelons que le PGE n’est pas synonyme du groupe parlementaire européen GUE/NGL. Le PGE est un parti politique européen, financé par la Commission européenne pour « faire la promotion de l’idée et de l’intégration européenne »etc« 

                    .

                    En 2004, le Parti de la Gauche européenne a touché 1 632 113 €, ça rapporte de vouloir »réformer l’Europe" !!

                    Les politiques économiques et sociales en France sont dictées par les Traités européens. Tant que la Gauche refusera la sortie de l’UE & de l’euro, tous les programmes proposés ne seront que trahisons et arnaques. Car l’UE n’est pas réformable !



                    • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:51

                      @Captain Marlo Les politiques économiques et sociales en France sont dictées par les traités européens. Nous sommes d’accord.

                      C’est pourquoi le PCF propose de nouveaux traités, fondé sur d’autres valeurs.

                      Il n’y a rien de possible dans cette Europe là, nous sommes d’accord. C’est d’une autre Europe dont nous voulons.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 10:27

                      @Pingouin094

                      C’est pourquoi le PCF propose de nouveaux traités, fondé sur d’autres valeurs.


                      Vous n’avez donc jamais lu les Traités européens. Il est écrit dans l’article 48 du TFUE, que pour changer une virgule, il faut l’unanimité = 100 % des 27 pays doivent être d’accord. Et pour changer l’article 48, il faut aussi l’unanimité.

                      Ce qui suppose d’avoir en même temps 27 PCF, ou 27 Mélenchon, ce que vous n’aurez jamais.
                      Probabilité :
                      l’UPR a calculé que pour avoir 27 dirigeants de la même couleur politique dans les 27 pays en même temps (et avec seulement 2 Partis politiques, gauche et droite), cela peut advenir 1 fois tous les 135 000 ans.

                      Il faut donc vous décider à en sortir, car l’Europe n’est pas réformable.

                      Tout a été conçu et verrouillé pour que rien ne change, jamais.
                      Vous prenez l’oligarchie pour des enfants de choeur ?
                      Ou on y reste et on arrête de pleurnicher, ou on se barre.


                    • babelouest babelouest 7 mai 15:52

                      @Pingouin094 NON, il y a trop de divergences pour se concerter au niveau de l’Europe entière : la France nous suffit . Cela implique bien entendu de sortir de cette pseudo-Europe, le plus tôt sera le mieux.


                    • leypanou 6 mai 19:25

                      Une candidature communiste autonome est le seul chemin dont l’issue n’est pas déterminée : si, l’issue est déterminée, un score très faible.

                      Personnellement, si je vote, je ne vois pas l’intérêt de voter pour quelqu’un qui n’a aucune chance de gagner.

                      Si le PCF n’a fait que dégringoler depuis de nombreuses années, ce n’est pas en 2022 qu’il va rebondir.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 19:44

                        @leypanou
                        Personnellement, si je vote, je ne vois pas l’intérêt de voter pour quelqu’un qui n’a aucune chance de gagner.

                        C’est la phrase la plus idiote que j’ai lu depuis longtemps.
                        ça s’appelle « le vote utile », on voit où cela nous a mené !
                        On vote selon ses convictions.
                        Si les électeurs ne votent que pour les gagnants, ils auront le choix entre Macron ou le Pen. C’est ce que vous voulez ?


                      • Jonas Jonas 6 mai 19:54

                        L’Internationale communiste du Nouvel Ordre Mondial sans frontières, sans nations du Great Reset est destructrice des peuples, des cultures, des traditions.

                        L’utopie communiste a déjà fait des millions de morts en moins de 70 ans dans le monde pour imposer l’état social, en faisant mourir de faim, de froid ou par torture des millions de femmes, enfants, vieillards, civils dans des camps de concentration.

                        Pas de candidat communiste, pas de Nouvel Ordre Mondial !


                        • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 20:28

                          @Jonas

                          Pas de candidat communiste, pas de Nouvel Ordre Mondial !

                          « Le monde ancien » n’était pas mal non plus, côté destruction, famines, tortures dans des guerres sans fin...

                          Les USA ont pillé le monde par des guerres sans discontinuer depuis 1846.
                          Mais c’était « le Camp du Bien », alors...

                          Et leurs ingérences dans les affaires intérieures des autres pays, c’était aussi pour leur bien et pour la Démocratie, évidemment !
                          Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

                          • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
                          • Bombardé la population de plus de 30 pays.
                          • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
                          • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
                          • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
                          • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

                          Entre la peste américaine et le choléra chinois, vous choisissez quoi ?


                        • Jonas Jonas 6 mai 20:58

                          @Captain Marlo « Les USA ont pillé le monde par des guerres sans discontinuer depuis 1846. Mais c’était « le Camp du Bien », alors... »

                          Les USA, le camp du bien ? Vous en avez de drôles vous !


                        • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 21:22

                          @Jonas
                          Les USA, le camp du bien ? Vous en avez de drôles vous !

                          C’était de l’humour noir, mon cher Jonas ! Je peux en ajouter une couche si vous voulez, sur Obama, soit disant « Prix Nobel de la paix » !?

                          "(...) A l’heure du bilan du président Obama, Micah Zenko, du Conseil des Relations étrangères, a révélé les chiffres du Département de la Défense relatifs aux frappes aériennes, faisant une révélation édifiante : pour la seule année de 2016, l’administration Obama a largué au moins 26 171 bombes. Ce qui signifie que chaque jour de l’année, l’armée américaine a largué 72 bombes ciblant des soldats ou des civils de par le monde, soit 3 bombes par heure.

                          Si la plupart des bombardements ont eu lieu en Syrie et en Irak, les bombes américaines sont aussi tombées en Afghanistan, en Libye, au Yémen, en Somalie et au Pakistan. Il s’agit de 7 pays à majorité musulmane.

                          Une des techniques de bombardement favorisée par Obama fut celle des frappes de drones. En tant que commandant en chef, il a étendu l’usage des drones en-dehors des zones de combat déclarées d’Afghanistan et d’Irak, principalement au Pakistan et au Yémen. Obama a autorisé 10 fois plus de frappes de drones que George W. Bush, transformant automatiquement tous les hommes de ces régions en combattants, et faisant d’eux des proies à éliminer de manière télécommandée.etc


                        • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 21:34

                          Il y a des commentaires qui disparaissent.


                          • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 6 mai 23:53

                            @Captain Marlo
                            Cela vous étonne ? Il y a aussi tout un tas de gens qui ont été assassinés au nom de cette idéologie bienfaisante qui ne tolère pas qu’on lui rappelle qu’elle n’est qu’une duperie pour des impressionnables.


                          • @Gaulois gaulliste

                            Si toi t’es gaulliste moi je suis danseuse au Bolchoï.


                          • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 07:16

                            @Gaulois gaulliste
                            Il y a aussi tout un tas de gens qui ont été assassinés au nom de cette idéologie bienfaisante qui ne tolère pas qu’on lui rappelle qu’elle n’est qu’une duperie pour des impressionnables.

                            Vous parlez de quoi ? Du communisme ou du Camp du Bien ? Puisque vous vous dites Gaulliste, c’est l’alliance des Communistes et de de Gaulle qui a permis le Conseil National de la Résistance et la mise en place du modèle social français.

                            J’aimerais bien que la Gauche actuelle, en déshérence depuis qu’elle s’occupe de questions sociétales au lieu de s’occuper des classes populaires, fasse alliance avec l’UPR et le PRCF pour sortir la France de l’ UE & de l’ OTAN. Pas vous ?


                          • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:52

                            @Gaulois gaulliste En tant qu’auteur, je n’ai supprimé aucun commentaire. Je n’étais même pas allé lire les commentaires (j’ai une vie IRL) avant cet instant où je découvre très surpris ce message.


                          • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 10:29

                            @Pingouin094

                            Je ne sais pas ce qui s’est passé, les commentaires disparus hier soir sont revenus ce matin.


                          • CN46400 CN46400 6 mai 22:19

                            Choisir entre Le Pen et Macron est une impasse.

                            Voter communiste à la présidentielle peut faire germer un mouvement qui permettra de rompre avec le « godillage » automatique voulu par Jospin et... Mélenchon en 2002 avec « l’inversion du calendrier ».

                            La gauche ne peut pas enlever la présidentielle, mais elle peut enlever les législatives (voir 1997) et du coup paralyser grandement le président, qu’il soit Le Pen ou Macron !


                            • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 10:46

                              @CN46400
                              Voter communiste à la présidentielle peut faire germer un mouvement ...

                              Il existe 2 Partis communistes en France :
                              feu le PCF, dont l’auteur.

                              et le PRCF. Pôle Renaissance Communiste en France.

                              Le PRCF : une organisation fédérant les communistes qui veulent que renaisse un Parti Communiste de combat ; tant qu’il y eut un vrai Parti communiste en France, les travailleurs pesaient politiquement, l’idéal révolutionnaire portait les luttes, l’indépendance nationale, les conquêtes sociales et le produire en France étaient défendus, les travailleurs français et immigrés luttaient ensemble, les fachos rasaient les murs et le MEDEF se tenait à carreau…



                            • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 6 mai 23:48

                              Le communisme est une idéologie sortie tout droit du cerveau fécond des Illuminés de Bavière et autres sociétés secrètes de l’époque. Ca coïncide avec le nombre de sans dents assassinés qui s’en est suivi. Rien que pour ça je vous combattrai jusqu’à ma mort.


                              • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 7 mai 00:46

                                Le Parti communiste n’existe plus.

                                il a été autrefois, l’espoir des « lendemains qui chantent » pour 1/4 des français.

                                Son alignement sur Moscou et les mensonges permanents faits au français sur le système soviétique l’ont déconsidéré à jamais.

                                Budapest 1956 et pire, Prague aout 1968,

                                J’y étais, avec les tankistes du Pacte de Varsovie, insultés par les Pragois sur le Na Prikope, les pancartes des rues échangées, rendant la circulation des forces militaires erratiques, on a bien rigolé:D’autres citoyens de la CSSR fuyaient par les frontières ouvertes par l’armée nationale.

                                J’y étais arrivé en longeant les triples lignes de barbelés minés de l’ancienne frontière de la RDA, censée « protéger les citoyens contre une agression de l’Ouest », balivernes bien sur, que le PC a relayé, bien sûr !

                                Pour l’affaire de Prague, le PC , après une étincelle de vérité, s’est finalement aligné sur la directive de Moscou, justifiant l’intervention, ukase a peine teintée de menaces grossières.

                                Je ne parlerais pas de son alignement encore aux accords de Grenelle 1968, refusant la prise de pouvoir facile, sur ordre de Moscou.

                                Le PC n’existe plus.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 07:37

                                  @Le Gueux Républicain
                                  Son alignement sur Moscou et les mensonges permanents faits au français sur le système soviétique l’ont déconsidéré à jamais.

                                  Le PCF et tous les autres Partis satellites suivaient les ordres de Moscou, dont les erreurs politiques sont innombrables. Cf « Eugène Fried, le grand secret du PCF »

                                  Néanmoins, et contrairement au Parti Socialiste, rendons à César ce qui lui appartient : le PCF a combattu la construction européenne jusqu’aux années 80, avant que « les réformistes » n’en fasse un Parti euro béat.


                                • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:55

                                  @Captain Marlo Il semble vous avoir échappé que le PCF a été contre tous les traités européens : Maastricht, référendum constitutionnel etc...

                                  Après, libre à vous de ressortir le PCF aligné sur Moscou plus de 30 ans après les faits. Ce n’est plus le sujet d’aujourd’hui pour la majorité des adhérents (dont moi), qui ont adhérés après la chute du mur de Berlin et pour qui ça ne fait pas parti de leur histoire politique.


                                • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 7 mai 10:05

                                  @Pingouin094
                                  La plupart des « spectateurs » et sympathisants de l’époque n’ont pas oublié tous ces méfaits.
                                  Ils sont pour la plupart encore des électeurs et ne voteront jamais plus pour ce parti, sauf s’il change de nom, vire toutes les vieilles peluches et vire tous les intervenants de l’époque ayant participé à ce mensonge criminel.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 7 mai 10:40

                                  @Pingouin094
                                  qui ont adhérés après la chute du mur de Berlin et pour qui ça ne fait pas parti de leur histoire politique.

                                  Votre histoire politique, c’est la propagande euro atlantiste, que visiblement vous avez avalé sans discernement, comme les socialistes et tous les autres militants de Gauche.

                                  J’étais comme vous. Mais depuis j’ai cherché les vraies origines de la construction européenne, une belle entourloupe ! « Annie Lacroix Riz : des origines de l’Europe aux temps présents ».

                                  Quand tout un continent est occupé par une armée étrangère, celle de l’ OTAN, cela s’appelle une colonie. « L’Europe est une colonie de l’ empire américain ».



                                • simir simir 7 mai 18:27

                                  @Le Gueux Républicain
                                  À Budapest en 56 les fascistes nostalgiques de Horty pendaient les communistes dans les rues.
                                  En 68 des membres courageux du PCT comme Vasil Bilak ont fait intervenir le pacte de Varsovie pour éviter ce que vous avez eu 20 ans après avec le clown Havel qui a vendu le pays à la découpe ( Skoda, Akuma, CSA, Liaz, Avia Skoda ferroviaire Barum......)en n’oubliant pas au passage d’en prendre un peu pour se payer sa villa au Portugal et ses BMW de fonction.
                                  Les communistes, eux, roulaient en voiture tchécoslovaque (Tatra)

                                  Les pragois qui ont enlevé les pancartes, vous me faites bien rire. Ça n’a même pas été du niveau des gillets jaunes.
                                  Figurez vous que j’ai de la famille en Slovaquie (suite à la découpe du pays) dans un petit village près de Cadca ils étaient bien désolés de ce qui se passait et ont été content à la normalisation.

                                  La prise de pouvoir en 68 et les ordres de Moscou : version délirante d’un type qui nous dit : ils ont envahi la Tchécoslovaquie mais auraient fait le contraire en France.
                                  Et un type qui oublie la manif pour De Gaulle du 30 Mai qui a rassemblé 1 million de personnes à Paris. Celui-ci annonçant qu’il était prêt, après sa réunion en Allemagne avec Massu, de prendre le pouvoir absolu. Les chars convergeaient vers Paris et des unités en arme étaient prêtes au camp de Frileuse. La police et l’armée avaient pris possession d’émetteurs de l’ORTF

                                  Enfin pour parachever le tout, les législatives de Juin qui s’achèvent par un raz de marée pour les gaullistes.
                                  Prendre le pouvoir par la force (encore que avec quelles armes ?) aurait été une catastrophe pour la classe ouvrière, tel que l’on a pu en subir quelques années plus tard au Chili

                                  Moi qui pensait que les révolutionnaires de salon ça n’existait plus....


                                • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 8 mai 00:50

                                  @simir
                                  Votre vision de l’époque est, disons, un peu faussée, pour le moins :
                                  Dubçek voulais aménager le socialisme d’une façon qui aurait permis AU PEUPLE de la CSSR (république bla bla tchécoslovaque) de s’exprimer, oui, s’exprimer.
                                  Ça s’appelait« Socialisme à visage humain » ! Moscou...pas du tout.
                                  L’échange des plaques de rue n’a pas du tout été anodin !!!
                                  Je roulais souvent dans Stalinova Ulitsa (La rue Staline), je rigolais !
                                  Huzàk, influent cadre du PC local, proche de Moscou n’en voulait pas et était dans la fameuse « ligne du parti du PCUS », qui a conduit a 1989 (vous avez oublié, sans doute, vous savez, ces gens qui voulaient voir de l’autre côté des barbelés dont je parlais au dessus).
                                  Tous les Pragois étaient dans la rue, comme a Ostrava , à Brno et à Ẑilina ou je suis allé. Et bien ailleurs aussi. J’ai eu du mal a repasser la frontière...il commençait a y avoir beaucoup de calots a l’étoile rouge.


                                • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 8 mai 01:13

                                  @Le Gueux Républicain
                                  J’y suis retourné, 3 fois, après.
                                  L’ambiance était détestable, proche des années noires de la RDA.
                                  Les étudiants continuaient a faire signer des pétitions, en douce.
                                  Les trafics de change s’organisaient sous le manteau, pour obtenir des marks a x4 le tarif officiel.
                                  Je suis allé au siège de Supraphon, à côté du Na Prikope, pour acheter des disques, j’ai été reçus par des amoureux de la musique et fiers de la qualité justifiée de leurs enregistrements.
                                  Les gens trafiquaient sur tout, ne payaient pas les transports et tout ce qu’ils pouvaient, craignaient les dénonciateurs...Les magasins étaient vides mais on mangeait de tout ou presque.
                                  Le garagiste qui m’avait gracieusement hébergé, avec sa famille, plusieurs jours, suite à une panne de voiture, anxieux de l’avenir, mais totalement vent debout contre cette intervention, m’avait amené a coté d’un énorme camp de l’armée soviétique ou je voyais chars, camion, blindés de toute sortes alignés jusqu’à l’horizon. J’ai eu peur de prendre des photos à l’époque, la seule qui le fut, était l’entrée du camp, à travers les vitres de la voiture.
                                  J’ai croisé à pied, dans la campagne, par la suite, des soldats a la tenue brune des forces soviétiques, gamelles aluminium cliquetantes a la main, souriant gentiment a notre passage.
                                  je ne comprenais pas assez le russe mais les mots étaient plutôt gentils. Des soldats qui étaient là sur ordre, sans aménité.


                                • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 8 mai 01:25

                                  @Captain Marlo
                                  Les communistes ont combattu la construction de l’UE, et pour cause ;
                                  Moscou ne voulait en aucun cas une association d’états qui serait devenue, et ça l’ a été, un tremplin pour le développement de l’OTAN à ses frontières proches
                                  Il est bien entendu que je rejette totalement, UE, OTAN et consorts, comme le peuple, républicain, majoritaire, de France, l’a rejeté, à l’époque...


                                • simir simir 8 mai 09:39

                                  @Le Gueux Républicain
                                  Prendre les militaires russes pour des idiots qui se fient aux pancartes de rues et ne sauraient pas se diriger sans plan montre l’orientation de vos propos.
                                  Vous avez du regarder ce film étasunien « La bataille des Ardennes » je crois où l’on voit les allemands changer les pancartes.
                                  J’ allais une fois par mois à Prague dans les années 80 et je n’ai jamais regardé le nom d’une rue pour m’orienter. Un plan suffisait.
                                  À cette époque les restaurants étaient plein et les endroit de divertissement aussi.
                                  Je connais aussi très bien Mlada Boleslav, siège des usines Skoda.
                                  Cette ville comptait beaucoup de restaurants et de dancings pour les jeunes.
                                  Aujourd’hui il ne reste presque plus rien et surtout ce sont des allemands qui sont l’essentiel de la clientèle. Trop cher pour les ouvriers.
                                  Le musée Skoda est devenu payant et même tous les musées. Si vous connaissez bien il existe près du château sur les hauteurs de Prague une rue avec des petites maisons typiques. Maintenant c’est payant pour visiter cette rue.

                                  Je n’ai jamais eu le ressenti que les magasins étaient vides c’est même le contraire.
                                  Sous chaque « barre » d’immeubles il y avait une supérette où l’on trouvait aussi bien de l’alimentation que de la droguerie. Il y avait plein de magasins « maso uzenini » si je me souviens bien qui vendaient de la viande et de la charcuterie Plein aussi de petites "boulangeries où l’on pouvait déguster de petites parts de gäteau au choix.

                                  Vous mentez, je suis aussi beaucoup allé à Varnsdorf à la frontière de RDA et les allemands venaient acheter des bananes. Par contre les tchèques allaient en RDA pour l’essence qui y était moins chère.
                                  C’est la première fois que j’ai mange en Tchécoslovaquie ces excellentes oranges cubaines qui étaient de couleur plutôt verte et qu’en tant que français j’aurais cru pas mures.
                                  Alors oui vous mentez et vous mentez aussi sur la réaction des gens à la campagne car ceux ci n’ont pas suivi ceux qui se faisaient manipuler par les manifestants ouest allemands.
                                  Socialisme à visage humain... désolant.... un peu comme le printemps arabe ou les révolutions colorées que l’occident a fomenté en Ukraine mais s’est cassé les pieds au Belarus.


                                • simir simir 8 mai 09:41

                                  @Le Gueux Républicain
                                  Par contre vous avez compris que Moscou a toujours redouté des missiles à ses frontières.
                                  En combattant la clique à Dubcek ils ont gagné 20 ans de tranquillité


                                • Laulau Laulau 7 mai 08:45

                                  Pourquoi un candidat communiste à la présidentielle ?

                                  Ça n’est évidemment pas pour être élu, alors pourquoi ?

                                  Et bien pour pouvoir continuer à exister en ayant quelques élus par ci par là et conserver la structure qui nourrit ces élus. Le colonel Fabien doit se retourner dans sa tombe , Tant de trahison pour conserver un immeuble qui célèbre sa mémoire.


                                  • Pingouin094 Pingouin094 7 mai 09:57

                                    @Laulau Je crois y avoir répondu. Pas pour être élu en 2022, c’est sûr. Mais pour reconstruire un Parti et avoir une possibilité d’être un jour majoritaire pour rompre avec le capitalisme.

                                    Parceque si toutes les forces qui se réclament de l’anticapitalisme renonce à faire de la politique au motif qu’elles n’ont aucune chance d’être élu en 2022, alors même en 2027, 2032, 2037, je ne vois pas bien comment on pourrait espérer avoir une politique anticapitaliste dans ce pays une fois qu’il n’y aura plus de force politique anticapitaliste au prétexte qu’à un instant donné, elles sont trop faible.

                                    il faut voir sur le long terme, parfois.


                                  • CN46400 CN46400 7 mai 12:06

                                    @Pingouin094
                                    C’est clair qu’à force de s’effacer devant une union de la gauche, qui, même lorsqu’elle gagne, applique une politique largement « décaféïnée », l’identité du PCF en prend un coup. Cette fois la gauche du fait de son anémie générale n’a aucune chance, il faut donc en profiter pour montrer au peuple le vrai visage d’un parti communiste de 2022, et son utilité pour les prolos, ceux qui doivent travailler pour vivre, de ce pays.


                                  • Laulau Laulau 8 mai 08:27

                                    @Pingouin094
                                    il faut voir sur le long terme, parfois.

                                    J’ai compris, vous vous préparez pour l’élection de 2042. Bon courage !


                                  • CN46400 CN46400 8 mai 10:35

                                    @Laulau
                                    En politique, le temps est relatif. En 1972 la signature du Programme Commun devait déboucher sur le « socialisme », nous sommes en 2022...(50 ans), il est donc, largement venu, le temps de la critique...
                                    En 1905 Lénine écrit « Que faire » et en 1917, 12 ans après, il fait la Révolution. Certes, les évènements ont accéléré la prise de conscience du prolétariat russe mais pas que...


                                  • babelouest babelouest 7 mai 17:38

                                    Ne nous leurrons pas : TOUT capitalisme est à bannir : à la différence des pays à culture protestante d’une façon générale, il est important d’appliquer vis-à-vis des financiers, et de tous ceux qui s’en approchent, une féroce dictature. C’est pour cela que jamais une Europe unie ne se fera, parce que ce seul point est un clivage monstrueux.

                                    .

                                    Nul ne doit vivre du travail d’un autre, tout en se contentant de récupérer la mise chaque semaine, chaque mois, chaque année. C’est pourtant la base même de la banque et du capitalisme. En disant ceci, je me rends compte que je vais sans doute plus loin que Marx, qui n’était a priori pas contre le productivisme. Ce n’est pas pour rien que les protagonistes de la Première Internationale se sont fâchés à la fin. Il y avait un monde entre leurs conceptions.

                                    .

                                    Là, je pense ne pas m’être fait que des amis, et pourtant.... comme dit un copain il faut avoir une vision globale, comme la mouche, ce qui n’empêche pas d’agir et de penser local.Dans une lutte bien précise, nous sommes en relation avec des gens du monde entier,

                                    mais notre action est de terrain, parce que ce terrain-là, on le connaît. Coordination dans la diversité, en fonction des coutumes locales, des contextes, du niveau aussi où nous en sommes de la réflexion, qui peut être différent justement selon le contexte. On ne peut pas agir de la même façon à San Francisco et à La Flèche ou Avoriaz.

                                    .

                                    En tout cas le PCF, c’est un lointain passé, basé sur une analyse qui ne manquait pas de discernement, mais dont les applications dès la fin du XIXe étaient inadéquates. Je pense qu’il est temps de jeter les bases d’un nouveau défi, qui à la différence des prémices du PCF ne peut être que naturellement écologique (et sans faire de politique politicienne, bien au contraire). Sans tomber dans les errements de la « décroissance », il s’agit de remettre au premier plan la Vie, la fraternité, le sens de l’égalité entre tous dans la différence entre tous : il restera même assez de place pour des libertés que souvent on a déjà perdues.


                                    • babelouest babelouest 7 mai 18:43

                                      @cettegrenouilleci merci, je pensait à l’analyse marxiste, qui ne date pas de 1920, elle : effectivement c’est mal dit. Merci encore.


                                    • CN46400 CN46400 7 mai 19:53

                                      @babelouest
                                      « TOUT capitalisme est à bannir  »
                                      Si le capitalisme parvient à s’implanter partout, c’est qu’il y a une raison. ll correspond à un degré d’évolution des société humaines comme avant lui, le communisme primitif et le féodalisme et après lui le socialisme et le communisme (voir plus d’explications dans le chapitre 1 du Manifeste du Parti Communiste-1848) Le capitalisme permet d’accumuler assez de capital, matériel et humain, pour pouvoir assouvir les principaux besoins humains mais il ne sait, et ne veut pas, partager ce capital, ce qui ouvre le chemin au socialisme étatique puis au communisme sans état. Les sociétés humaines qui se succèdent, tendent toujours vers plus de social.


                                    • babelouest babelouest 7 mai 20:16

                                      @CN46400 il y a toujours moyen justement de détruire ce facteur, en détruisant ceux qui le professent.


                                    • babelouest babelouest 7 mai 20:35

                                      @babelouest déjà détruire physiquement toutes les banques.... les banquiers auront donc leur statut détruit par la même occasion.


                                    • CN46400 CN46400 7 mai 20:39

                                      @babelouest
                                      Personne ne professe le capitalisme, il ne s’installe, comme les système qui l’on précédé, que par empirisme par la preuve de son efficacité. Par contre, le socialisme et le communisme, agissant sur des société plus évoluées sont des projets politiques qui doivent convaincre pour s’installer...


                                    • babelouest babelouest 8 mai 04:44

                                      @CN46400 si la monnaie est bannie, du fait d’une société passée de l’échange au partage ? Alors, le capitalisme ne peut pas s’installer. En revanche, cel suppose une société bien plus simple, frugale et où toute sophistication technique est bannie.


                                    • CN46400 CN46400 8 mai 08:12

                                      @babelouest
                                      J’ai lu, ou entendu quelque part que les cryptomonnaies allaient effacer les banques. J’en doute légèrement, mais on est toujours dans l’addict aux profit maximum, donc, pour le capitalisme ce n’est qu’une étape nouvelle. Le capitalisme c’est avant tout la propriété privée des moyens de production, du capital matériel quoi, et par diverses combines, la disposition, à aussi bas coût possible, du capital humain, c’est à dire des prolos...


                                    • babelouest babelouest 8 mai 08:15

                                      @CN46400 l’important est d’effacer TOUTE monnaie.... (même crypto)


                                    • CN46400 CN46400 8 mai 09:22

                                      @babelouest
                                      Le capitalisme ne peut se réduire ni à la banque, ni à la monnaie...


                                    • babelouest babelouest 9 mai 04:55

                                      @CN46400 c’est sûr : il faut commencer, comme je l’ai déjà indiqué ailleurs, par rendre la propriété privée illégale, excepté le droit individuel de jouissance des moyens indispensables (logement, vêtir, nourriture....) : le capitalisme ne peut alors rien faire. Transports publics, artisanat, gestion étatique de l’énergie et de quelques facteurs indispensables comme les rails pour le chemin de fer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité