• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle 2017 : des interviews politiques TRUQUÉES ?!!

Présidentielle 2017 : des interviews politiques TRUQUÉES ?!!

Le comportement des médias français pendant cette élection présidentielle 2017 restera sans doute un mystère pendant longtemps. Le niveau de complaisance des intervieweurs a atteint un tel degré caricatural que l’on se demande si l’ensemble du débat français n’a pas fait l’objet d’un joli trucage avec la complicité active des interviewés eux-mêmes, tous bien contents de pouvoir choisir leurs propres questions afin de ne pas avoir à répondre à d’autres questions bien plus gênantes... Heureusement, le traitement médiatique du deuxième tour a du démarrer de manière plus musclée et plus dynamique. Mais une grande suspicion demeurera jusqu’au 7 Mai…

La sympathique fête de la victoire du premier tour n’a pas fait disparaître les trois prochains challenges politiques qui attendent l’équipe d’Emmanuel Macron (► s’approcher le plus possible le 7 mai prochain du score de 82% de 2002, pour booster la législative qui suit, ► résister à l’inévitable redressement électoral des autres gros appareils électoraux et des ténors locaux des Socialistes et des Républicains allégés des casseroles Fillon, ► forger un gouvernement de relance nationale et dynamiser le stratégique travail parlementaire des six premiers mois).

 

Marine le Pen a tout de suite ouvert les hostilités, en se présentant à la hussarde dans les lieux de production industriels menacés, en parlant du « banquier » Macron, défenseur du mondialisme dérégulé, de la haute finance féroce, de la spéculation aveugle, des banques prédatrices, de la concurrence déloyale et de la délocalisation sauvage. L’équipe d’En Marche s’est retrouvée surprise dans une inconfortable défensive. Sur le terrain, des groupes militants d’EM sont parfois sans voix, dans l’incapacité de répondre aux polémiques qui fusent. Ils attendent des arguments du sommet, sans d’ailleurs obtenir la totalité des réponses. Ce qui a été observé à l’occasion de distributions de tracts a parfois frisé la catastrophe. Que va répondre Emmanuel Macron ? Comment va réagir Emmanuel Macron ? Qu’en pense Emmanuel Macron ? Que va décider Emmanuel Macron ? Le regard éperdu de certains militants n’étaient absolument pas en mesure de donner confiance aux électeurs encore incertains.

 

Par exemple, même pendant tout le premier tour, il n’a pas été possible de joindre un référent ou un animateur concerné par le thème « Réforme du crédit et des banques ». Il a été répondu qu’aucun comité local ou atelier national ne s’occupe de ce thème et qu’il n’y avait pas non plus le moindre extrait de programme ou d’interview d’Emmanuel Macron disponible sur le sujet… En une phrase, après des semaines d’attente de réponses à certaines questions précises, on pourrait parler d’un manque complet de maturité politique voire même de maturité intellectuelle, tant au niveau local qu’au niveau des relais pyramidaux. Une absence de réactivité et un encéphalogramme plat à faire peur.

 

Mais paradoxalement, les propositions de Marine le Pen sont très vagues, elles aussi, quant à ses solutions proposées pour réguler les banques spéculatrices voyous et les crédits à taux variable arnaque. Plus que très vagues d’ailleurs. Pourtant, elle bénéficie de 30 longues années d’expérience politique avec autour d’elles des cadres et des élus dans tous les coins de France.

Il est tout de même bizarre que les deux finalistes de cette présidentielle demeurent à ce point silencieux (comme l’ont été les partis évincés) sur cet important sujet. Un sujet ayant été la base de la plus grave crise financière depuis les années 30 (et dont nous payons encore aujourd’hui les conséquences). Nombre d’économistes de renom annoncent d’ailleurs une nouvelle crise encore plus forte d’ici un ou deux ans (chers lecteurs, dans vos réactions, n’hésitez pas à citer des noms et des références pour aider nos nombreux politiciens aveugles, sourds et muets).

 

Que se passe t-il donc aussi du côté de la presse et des médias audio-visuels ? Pourquoi aucune question sur ce grave sujet n’a été posée aux principaux candidats ? Par exemple, pourquoi n’ont-ils pas excité Jean Luc Mélenchon ► sur cette énorme masse de produits dérivés spéculatifs au dessus de nos têtes et représentant plusieurs fois notre PIB ? Mélenchon aurait-il trop soulevé le tapis des scandales financiers répétitifs ? En parlant un peu moins de Chavez, du Venezuela, de Cuba et de Bolivar, en se concentrant mieux sur la France et sur l’Europe, en ne se limitant pas à la coûteuse nationalisation aveugle de la totalité des banques, ► en acceptant de travailler sur un code bancaire réglementaire, une éthique de service public à légiférer et à faire respecter (procédure moins coûteuse et moins contentieuse vis-à-vis des banques étrangères), ► en abordant enfin le dossier brûlant des 8.000 communes françaises escroquées par les prêts toxiques à taux variables exorbitants (ayant coûté plus de 300 milliards aux contribuables français), Mélenchon aurait-il trop déstabilisé le système en place ? ► En soutenant les trois condamnations des banques françaises (8-02-2013, 7-03-2014, 25-06-2014) à rembourser 18 milliards d’intérêts abusifs à un lot de 270 communes, aurait-il obtenu les 2% de voix qui lui ont manqué pour être au deuxième tour ? 

► En dénonçant le blocage des remboursements organisé par le gouvernement et le parlement de gauche via une loi rétroactive scélérate (23-04-2013 et 24-08-2014), y avait-il un risque de dérapage incontrôlable de l’ensemble du débat politique ? ► En attirant l’attention des électeurs sur le Conseil Constitutionnel ayant cassé le 29-12-2013 le vote scandaleux du Sénat ou bien sur l’actuel recours auprès de la cour de justice européenne, Jean-Luc Mélenchon aurait-il été jugé politiquement trop dangereux par la média-sphère aux ordres ? Aux ordres de qui au fait ? Il serait intéressant de connaître ceux qui ont tiré les ficelles de ce débat présidentiel spectaculairement tronqué…

 

On a beau fouiller dans l’ensemble des communiqués de presse du FN ou dans les interviews des cadres de Marine Le Pen, le problème n’a curieusement jamais été abordé. Même la « fachosphère » sur agoravox ou ailleurs sur le web est restée particulièrement molle du genou sur ce sujet. Un sujet certes bien plus complexe que la xénophobie classique et simpliste (habilement maquillée sous le rimmel de la néanmoins légitime défense économique, culturelle et sécuritaire des patriotes). Bien que Marine Le Pen n’ait pas été équitablement traitée par les banques françaises (tiens, un scandale bancaire de plus !), le FN semble avoir particulièrement veillé à soigner ses relations avec les banquiers et les financiers potentiels.

 

En attendant que des journalistes moins complaisants nous obtiennent un jour des interviews plus complètes et nous fassent enfin connaître la ligne politique du FN et de En Marche sur l’encadrement des banques spéculatives et/ou voyous et sur l’encadrement des taux variables abusifs, les internautes pourraient s’emparer de ce débat. Si quelques internautes contactent et motivent des économistes de droite et de gauche, nous pourrions peut-être élever la qualité des échanges au dessus du niveau du café du commerce. Les français ont besoin de solutions concrètes autres que le « YakaFokon » pinardier.

 

Idéalement, des séminaires et des tables rondes devraient être organisés dans chaque région pour établir la liste des doléances et rédiger un livre blanc sur le service public bancaire (privatisé et non privatisé) et sur le crédit (au service de l’économie réelle et non au service de la spéculation comme c’est hélas majoritairement le cas).

 

L’outil internet peut accélérer le lancement d’un débat constructif via mise en place d’un site web-atelier sérieux, structuré, interconnectant des universités et des représentants de l’ensemble des partenaires. Idéalement, à terme, il nous faudrait obtenir un encadrement éthique bien défini par le législateur, des conditions plus exigeantes pour pouvoir conserver une licence bancaire, ainsi que de la prison ferme pour les banquiers fraudeurs.

Avec une ténacité sans faille du plus grand nombre possible d’électeurs vigilants (genre bouledogues), avec un élan de probité, de bon sens et de réactivité de la part des futurs 570 parlementaires (un miracle ?), nous pourrions aider le courage de nombreux journalistes craignant raisonnablement pour leur carrière.

 

Qui se portent volontaires pour archiver intelligemment les meilleurs textes de cet urgent, indispensable et vaste débat ? Qui se portent volontaires pour confectionner un tableau comparatif des diverses solutions possibles proposées ? Ce tableau pourrait utilement aider les dignitaires des partis (jusqu’ici mystérieusement silencieux) à prendre enfin position… Donc à vos plumes. Pour la qualité de ce débat national, je souhaite bon courage aux citoyens de bonne volonté et de tous horizons.

A+ Cordialement.

Documents joints à cet article

Présidentielle 2017 : des interviews politiques TRUQUÉES ?!!

Moyenne des avis sur cet article :  3.06/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Vipère Vipère 28 avril 11:06


    Il est très attendu Emmanuel Macron sur les dérégulations de tout ce qui a construit le socle social de notre pays, de l’héritage du Front Populaire ! 





    • Jeekes Jeekes 28 avril 11:25

      « Macron, défenseur du mondialisme dérégulé, de la haute finance féroce, de la spéculation aveugle, des banques prédatrices, de la concurrence déloyale et de la délocalisation sauvage. »

      Hé ben quoi ?
      C’est pas l’exacte vérité ?


      • REMY Ronald REMY Ronald 4 mai 11:16

        @Jeekes
        Le débat face à face télévisé du 3 Mai a objectivement été le plus médiocre de la 5eme République. Pourquoi ? Parce que les candidats manquaient de « présidentialité » ? Manquaient de hauteur et de politesse ? Parce qu’ils se coupaient mutuellement, s’invectivaient sans argumentaire ? (Extrême droite-ci, candidat des banques là, etc.) Certes. Certes.
        .
        Mais la médiocrité provenait de l’encadrement particulièrement mollasson des 2 présentateurs choisis par les candidats et surtout, oui surtout, ...
        ... des questions soigneusement sélectionnées par les candidats eux-mêmes.
        .
        Sincèrement, au vu des importants dossiers non traités à la fois pendant cette désagréable et insatisfaisante joute oratoire et pendant toute la campagne, un malaise voire une frustration légitime s’en dégage.
        .
        Comment se fait-il que pendant ce débat et pendant toute l’année de campagne de Macron, pas un journaliste en France n’a demandé à l’ancien banquier Macron (et à MLP) quelles étaient ses propositions pour réformer la banque et le crédit ?
        .
        Sur un grand nombre d’autres sujets également non abordés, tout va bien madame et monsieur le Marquis. Rien à voir. Dégagez. Médias Walt Disney Hollywood chewing-gum balisés, convenus, en vue de faire perdre à un peuple son sens analytique et critique. Même Mélenchon n’en a pas dit un mot pendant sa propre campagne, préférant détourner l’attention et nous gonfler avec Javez ou la révolution Bolivarienne au Venezuela. Avez-vous lu chacune des lignes de son programme ? En dehors de la simple et primaire nationalisation des banques, pas un seul mot.
        .
        Certes, vous répondez que plus un peuple devient moutonnier, plus il est facile à tondre fiscalement lorsque viendra la prochaine grande crise financière. Des crises systématiquement consécutives à l’incurie de nos dirigeants de droite et de gauche vis-à-vis de la gestion des institutions bancaires et financières. Peuple qu’ils ne se gênent pas de tondre aussi tout en douceur avant et après les crises (QUIZ : savez-vous combien de CENTAINES de mesures fiscales de droite et de gauche ont été prises au cours des derniers mandats ?).
        .
        La prochaine crise, je l’appelle déjà la « crise des produits spéculatifs dérivés ». Elle sera encore plus catastrophique que celle dite des « subprimes », en raison de la titanesque pyramide de Ponzi que nos élites laissent impunément s’accumuler au dessus de nos nations. (Autre QUIZ : quels sont les derniers chiffres astronomiques de ces arnaques géantes qui vont ruiner les fonds de pension et de retraites. Combien de fois le PIB rien que pour la France ? Ou bien rien que pour l’Allemagne ? Témoignez, citez des économistes (y compris du FMI, donnez ausi vos propres sources, collez des liens et vivifiez ce débat jusqu’ici endormi).
        .
        Ce combat solitaire depuis des années commence à me peser. Il semble clair que l’équipe Macron et leurs mentors ne veulent surtout pas en entendre parler. Y compris des 270 communes (spoliées par les banques voyous, le gouvernement et le parlement activement complices) ayant fait appel auprès de la cour de justice européenne. MLP veut-elle supprimer le rattachement de la justice française au système judiciaire européen commun ? Pas un mot non plus là dessus).
        .
        Il est clair par conséquent que des députés attirant l’attention sur ces dossiers brulant seront jugés bien trop encombrants. Un type de candidature beaucoup trop risqué à virer rapido presto (débat à EM toujours en cours...).
        .
        Donc qui parmi vous prendra le relai de l’information concrète sur ces immenses arnaques financières couvertes par la majorité des parlementaires de droite et de gauche et non exposés par les médias ? Qui parmi vous aura le courage de se battre contre ces arnaques et catastrophes financières successives toujours aux frais du contribuable passif ? Par vos propres articles et/ou votre propre candidature aux élections locales, votre devoir est de vous manifester. Je compte sur vous. La Nation compte sur vous. Les plus faibles, depuis les retraités grabataires jusqu’à nos enfants, nous comptons tous sur votre action et votre courage.


      • BA 28 avril 11:31

        En France, qu’est-ce que la nouvelle aristocratie ?


        Réponse :


        C’est la caste formée par les hommes politiques européistes, les grandes banques françaises, les grands patrons, les journalistes de la presse papier, les journalistes de la radio … et bien sûr les journalistes de la télévision.


        Cette solidarité entre les membres de la nouvelle aristocratie se dévoile parfois, involontairement, devant les caméras de télévision.


        Dernier exemple en date :


        La journaliste Ruth Elkrief fait un check passionnel avec Emmanuel Macron sur BFM TV.


        Une « rapide poignée de main »  : le soir qui suit son intervention à l’usine de Whirlpool d’Arras, le mercredi 26 avril 2017, Emmanuel Macron tenait un meeting dans la ville même.


        Surpris par le direct, Emmanuel Macron prend discrètement mais affectivement la main de Ruth Elkrief alors qu’il passe près des caméras.


        https://www.youtube.com/watch?v=6MkgJ9AJjVA



        • leypanou 28 avril 11:36

          Bien que Marine Le Pen n’ait pas été équitablement traitée par les banques françaises (tiens, un scandale bancaire de plus !), le FN semble avoir particulièrement veillé à soigner ses relations avec les banquiers et les financiers potentiels. : ils sont courageux mais pas trop donc.

          En soutenant les trois condamnations des banques françaises (8-02-2013, 7-03-2014, 25-06-2014) à rembourser 18 milliards d’intérêts abusifs à un lot de 270 communes, aurait-il obtenu les 2% de voix qui lui ont manqué pour être au deuxième tour ?  : non, les 700 000 voix qui lui ont manqué pour être au deuxième tour viennent essentiellement de ses propos sur les 250 millions de réfugiés climatiques qu’il faut se partager lors de l’émission politique sur FranceTV.


          • REMY Ronald REMY Ronald 28 avril 12:47

            @leypanou
            Oui, vous avez raison, il y a eu ça aussi, avec quelques autres perles de sa part inutilement anxiogènes ou blessantes. Comme pour les conseiller de Macron (notamment sur le crime colonial contre l’humanité des pieds noirs en Algérie), les conseillers idéologiques et médiatiques de Jean-Luc Mélanchon n’étaient pas toujours au supermégatop... Quel gâchis au seul profit de Marine Le Pen (bien plus habile que tous les autres candidats). Une habileté (notamment sa magnifique pirouette sur l’Euro et l’Europe) et le soin qu’elle prend à ne froisser aucune communauté (des phrases et des mots judicieusement sélectionnés) vont plus que doubler le pourcentage des voix de 2002. Si elle dépasse 40% à la présidentielle, cela va faire très mal lors de l’élection législative. Quand est-ce que les dignitaires des partis vont enfin s’occuper des dossiers non traités. Ce sont tous ces dossiers délaissés et leurs catastrophiques conséquences économiques, sociales et fiscales sur les citoyens français qui font monter le Front National.


          • Alren Alren 1er mai 16:56

            @REMY Ronald

            Vous avez donc voté pour JLM et activement fait campagne pour lui, seul cas qui vous autoriserez à critiquer les positions et le programme de la FI ?

            Désolé, mais je n’ai vu nulle part sur ce site que vous aviez soulevé le problème des banques en général et des prêts toxiques aux communes en particulier, alors que cela aurait pu être fait des mois avant avant l’élection pour déclencher la discussion.
            Problème d’ailleurs complexe pour l’électeur moyen. Ce que n’auraient pas manquer d’objecter les ergoteurs du programme de la FI, lequel devait être irréprochable et archi-complet, ce qui bien entendu n’était pas exigé pour les concurrents.

            Si les médias publics avaient été neutres vis-à-vis de tous les candidats, Mélenchon serait arrivé en tête, et largement, le soir du premier tour. Point. Mais nos merdias nous font prendre conscience que nous ne vivons pas en démocratie.

            VOTONS ANTI-MACRON !


          • REMY Ronald REMY Ronald 2 mai 00:32

            @Alren
            Bonjour.
            Vous interdisez aux citoyens de critiquer le programme gruyère (plein de gros trous) de FI ??? Curieuse notion (Bolivarienne ? Castriste ?) de la démocratie...
            .
            D’après votre lecture assidue de ce site, je n’ai jamais soulevé le problème des banques et des prêts toxiques aux communes ? Vous avez un certain sens de l’humour. Car la répétitivité de mes textes à ce sujet depuis trois ans (reproduis à chaque fois par des milliers de tracts sur pare-brise) a frisé le harcèlement. Il est vrai que mes 35 articles, Agoravox a effacé les articles antérieurs aux dix derniers. Mais en admettant d’éventuelles difficulté à lire mes textes (certes souvent trop longs), veuillez au moins lire les titres. Ils sont écrits en très grosses lettres colorées et à chaque fois agrémentés d’au moins deux dessins ou montages..
            .
            FI a refusé d’aborder nos deux revendications et a refusé de répondre à nos questions sur ces deux graves problèmes. Résultat, FI a donc échoué de peu son accès au deuxième tour. L’aveuglement dogmatique de FI (dont votre texte ici est une éclatante démonstration) est la cause de l’échec de JLM et de la présence du duo Macron Le Pen au deuxième tour.
            .
            Macron maintient lui aussi son silence complice vis-à-vis des grands scandales que nous n’avons eu de cesse de lui signaler. Conséquence : cela finit par se savoir et par se répéter sur les réseaux sociaux. Résultat :il ne cesse de baisser dans les sondages. Certes son avance lui fera probablement gagner la présidentielle, mais de façon peu glorieuse au point de menacer gravement sa campagne législative (qui risque de connaitre le même retournement électoral qu’en 2005).
            .
            On me signale à l’instant que votre pseudo anonyme pourrait ne cacher qu’un simple provocateur électron libre sympathisant FN. Qu’il serait donc inutile dans ce cas de perdre mon temps à dialoguer avec vous, tellement la ficelle de vos affirmations mensongères diffamatoires sont grossières.
            .
            Mais je décide de ne pas effacer ma réponse.
            Par principe de dialogue chez moi.
            Parce que je suis connu comme un grand bavard.
            Et pour transmettre à l’occasion de notre échange tout d’abord une petite info et terminer ensuite cet entretien par un appel politiquement quasi testamentaire  :
            .
            Marion Le Pen et son entourage commencent à alimenter Marine Le Pen en argumentaires sur la réforme des banques et du crédit et surtout... sur les scandales à la fois nombreux et énormes qui justifient l’urgence de ces réformes et le durcissement des peines pour les banquiers voyous. Je vais donc soigneusement scruter les prochaines déclarations.
            .
            Les missiles en préparation vont-ils faire exploser la campagne législative de la maladroite et sectaire équipe macron ? Et par conséquent nuire inévitablement à ma propre campagne législative comme paradoxal candidat pro-Macron ?
            Nous verrons.
            .
            Si Emmanuel Macron maintient son silence têtu sur les dossiers brûlant au point de fragiliser sa jeune armada inexpérimentée,
            si je coule avec cet état-major EM aveugle et dogmatique,
            j’aurais au moins tout fait (en fait depuis 1993 !!!*) pour alerter l’ensemble des dignitaires politiques de droite et de gauche en échec dans quasi tous les dossiers.
            .
            Je vais faire hurler d’autres internautes ici avec cette prétentieuse mais hélas légitime comparaison, tant mon combat a semblé solitaire ces dernières années :
            .
            Le Général De Gaulle avait lui aussi écrit un livre d’avertissement que les dignitaires de droite et de gauche d’à l’époque avaient également ignoré... jusqu’à l’effondrement de 1940 puis la lamentable remise des clés du pays par les Parlementaires majoritairement tout aussi sourds aveugles et incompétents qu’aujourd’hui à un vieux maréchal qui terminera collabo, traitre et criminel).
            .
            Nous sommes objectivement et exactement face au même aveuglement collaborationniste vis-à-vis d’un nouvel ennemi encore plus redoutable : 
            Non pas la finance comme l’a clamé de façon primaire, démagogique et totalement erronée Marine Le Pen jusqu’à hier,
            (car toute l’économie réelle a vitalement besoin de la finance, comme le corps humain a un besoin vital de sang)
            Notre actuelle ennemi est la délinquance financière internationale impunie au sein d’un système bancaire national et européen sous leur contrôle avec l’ouverte complicité de presque tous les parlementaires qui en adaptent diaboliquement les lois (jusqu’à pondre des lois rétroactives brisant des décisions de justice, comme la plus archaïque république bananière : lire mes nombreux précédents articles à ce sujet)
            .
            Etre dirigés par des incompétents ne doit pas empêcher l’espoir d’apparition d’une personne un peu plus compétente que d’autres
            (Emmanuel Macron, paradoxalement !!!, dans mon incroyable cas quasi pathologique d’espérance irrationnelle de trouver une personne enfin compétente et courageuse).

            J’ai le fol espoir que le péril de la prochaine crise financière
            (celle que j’appelle « crise des produits dérivés »)
            serait évitée en douceur, sans trop de « dégâts collatéraux »...
            (tant la meilleure des solutions à trouver sera délicate et complexe)
            par un banquier changeant par miracle de camp une fois élu !!! 

            .
            Mais les Sedan, les lignes Maginot, les Dien-Bien-Phu nous ont démontré que les chefs vraiment compétents sont finalement assez rares et nous font à chaque fois payer de façon catastrophique nos folles espérances.
            .
            Moi, le groupuscule VLC et les « bouledogues » spontanés du net, désirons que nos signaux d’alarmes et nos propositions concrètes soient sérieusement pris en compte. Ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent par la totalité de l’actuel Parlement et des Parlements précédents.
            .
            Nous ne voulons pas que 2017 soit un remake en pire de 1937.
            .
            La brutale accélération de la fabrication des porte-avions dans le monde semble être un très mauvais présage. La mauvaise gestion de la prochaine crise financière (dite des « produits dérivés ») qui s’annonce risque en sus de clochardiser encore plus les armées françaises et européennes...

            *( Livre Vaincre Le Chômage, 240 pages, sur l’économie sociétale et la société duale, par de charges sociales sur les emplois sociaux, les banques comme services publics, les DTSL pour la relance économique, etc. etc., envoyé en 1993 et en 1995 à tous les parlementaires)


          • zygzornifle zygzornifle 28 avril 14:19

            les merdias appartiennent a ceux qui soutiennent macron , pas besoin de chercher plus loin ....


            • zygzornifle zygzornifle 28 avril 14:20

              Macron c’est le veau d’or de l’Europe et de la mondialisation c’est pour cela que le centre la droite et la gauche tètent avec ferveur et voracité ses mamelles ....


              • pallas 28 avril 18:28
                REMY Ronald

                Vous voyez les choses trop simplement.

                Peut importe le candidat à la présidence, les nations ce moquent totalement de la France.

                Les gens de votre génération ont crée cela, c’est le pur produit de votre réalité.

                Maintenant, les choses sont clairs, La France n’est rien, juste rien, une contrée inconnu pour la majorité des individus peuplant cette planète, ils n’ont que faire de nous.

                Il n’y a pas de mondialisation, il n’y a et il le sera toujours le « Concert des Nations ».

                Il me semblerai que notre cher Monsieur Macron viens de Provoquer la Hongrie et la Pologne, deux nations de plus qui nous méprisent maintenant.

                Fort bien.

                Je crains que vous ne saisissiez pas réellement la situation.

                La France est éjecter de la scène international et mis au rang d’un pays du Quart Monde.

                Salut


                • non667 28 avril 18:49

                  souvenirs : dans les 110 propositions du ps avant 1981 il y avait la nationalisation d’une dizaine de banques !
                  curieusement rien sur la loi Pompidou ,Giscard ,Rothschild qui interdisait a l’état de frapper monnaie l’obligeant a emprunter aux banques moyennant finance  ? c’est marine sous hollande qui a sorti le sujet ! bien sur pas repris par les merdias !
                   quand aux nationalisations ,largement indemnisées comme promis a la tv par le conseillé financier du ps pierre uri , membre du bilderlberg, elles ont cessé pour être remplacées par la privatisation de certaines banques nationalisées depuis la cnr !


                  • PiXels PiXels 28 avril 19:38

                    « En dénonçant le blocage des remboursements organisé par le gouvernement et le parlement de gauche via une loi rétroactive scélérate (23-04-2013 et 24-08-2014), y avait-il un risque de dérapage incontrôlable de l’ensemble du débat politique ? »


                    En 2013 et 2014, il y avait un « gouvernement de gauche » au pouvoir en France ?

                    Ah moi je croyais bêtement que c’était Hollande le président avec des ministres « PS » (dont Macron... alors Macron serait lui aussi de « gauche » ?)

                    • xylo 28 avril 20:09

                      La difficulté pour les médias, c’est que cette fois, ca s’est vu vu. C’était même énorme, le journal le monde en tête.

                      Fillon a été pilonné par ses affaires mais par contre, on ne sait toujours pas ce que sont devenus les millions gagnés par Macron.


                      • Esprit Critique 28 avril 20:45

                        Un article utile, et pertinent, comme je les aime.

                        Par définition, un emprunt ne peut pas être « toxique » pour l’emprunteur, sauf a ce qu’un « voyou » se présentant comme banquier, fasse signer a un con, (je pèse et j’assume mes mots, et n’ai aucune tolérance pour les élus qui ont signés), un pseudo contra de prêt, par lequel il assume les risques du métier de banquier véreux.

                        Les amendes de 18 milliards ne suffisent pas les auteurs doivent être spoliés a 100% de tous leurs biens en guise de condamnation.

                        ça permet de baisser les impôts, et un banquier en short mendiant sur un trottoir, c’est une judicieuse exemplarité dissuasive .


                        • REMY Ronald REMY Ronald 29 avril 17:03

                          @Esprit Critique
                          Bonjour.
                          Il n’est jamais trop tard pour espérer des évolutions positives et constructives.
                          On vient de le voir avec l’accord FN-Dupont-Aignan.
                          .
                          En sus de
                          L’Europe des Nations (donc à « négocier ») et de
                          l’Euro (donc à « réformer »),
                          imaginez un seul instant que Marion Maréchal le Pen arrive à convaincre également Marine Le Pen pour rajouter dans son programme la réforme des banques et du crédit (toujours pas acceptée par les mentors et le petit cercle clanique et sectaire autour de Emmanuel Macron), c’est-à-dire précisemment :
                          1°) le cadrage réglementaire et éthique des banques vis-à-vos de l’actuelle orgie spéculative suicidaire, des prêts toxiques à taux variable arnaque, etc., à rajouter
                          2°) l’application des 3 décisions de justice ordonnant le remboursement des 18 milliards au premier lot de 270 communes,
                          3°) la relance du procesus de remboursement pour les autres 8.000 communes (+ de 300 milliards à en attendre) et
                          4°) la prison ferme pour les banquiers voyous, (en lieu et place de l’actuelle totale impunité couverte par l’actuel gouvernement et Parlement sortant).
                          .
                          Imaginez donc un instant que des médias diffusent miraculeusement l’info et en plus le fassent à temps aux électeurs.
                          .
                          Que se passerait-il ?
                          => lors de l’élection présidentielle et surtout, oui surtout,
                          => lors de la législative qui suit ? 
                          Réponse : 
                          Un nouveau séisme électoral de type 29 Mai 2005.
                          Un formidable renversement d’opinion qui avait eu lieu en... à peine 15 jours !!!
                          Un retournement qui clouerait cette fois-ci d’un seul coup l’ensemble des complices têtus des banquiers voyous et de la haute finance prédatrice sans foi ni loi. Un immense dégagement tectonique électoral.
                          .
                          Il se trouve que je me trouve politiquement juste sur la ligne de front avec une parfaite vue sur les deux camps. Ma propre petite association VLC demeure elle-même divisée malgré mon engagement avec EM.
                          .
                          Si Emmanuel Macron continue à s’entêter dans son silence vis-à-vis de la réforme des banques et du crédit, (sans compter nos autres nombreuses revendications comme la représentation des usagers au conseil des administrations, etc.)
                          en tant que candidat EM,
                          parce qu’à la fois, progressiste, patriote, écolo et d’extrême centre
                          (donc de facto jugé ennemi de tout le monde)
                          j’aurai le risque de subir moi aussi la tristesse d’être battu par l’alliance patriotique.
                          .
                          Mais je vous assure qu’en tant que citoyen français inquiet pour la France et pour l’Europe, je serai content de voir enfin certains grands dossiers se débloquer et en mesure d’avancer.


                        • zygzornifle zygzornifle 29 avril 08:51

                          c’est Bruxelles qui va gagner l’élection Macron n’étant qu’un insignifiant chef de rayon ....


                          • REMY Ronald REMY Ronald 29 avril 17:14

                            @zygzornifle
                            Bonjour.
                            Une surprise type 2005 peut arriver dans les deux dernières semaines des législatives,
                            si...
                            (suite juste au dessus, dans ma réponse à @esprit critique


                          • Laurent 47 30 avril 12:06

                            Vous n’avez sans doute pas été sans remarquer l’acharnement des médias contre le Front National, ce parti légal ( Conseil Constitutionnel ), traité de parti carrément fasciste, voire nazi !
                            Alors, le mieux, c’est d’en parler, preuves à l’appui !
                            La Russie avait déposé il y a quelques temps à l’Assemblée des Nations Unies, une résolution condamnant la recrudescence du nazisme en Europe, les russes détestant cette peste brune !
                            Une grande partie des pays membres de l’ONU a voté pour, certains se sont abstenus, dont la France ( et pour cause ), et trois pays ont voté contre : les Etat-Unis, l’Ukraine ( le principal visé ), et le Canada ( ne me demandez pas pourquoi ).
                            Le gouvernement socialiste de François Hollande, qui a soutenu le putsch sanglant du Maïdan à Kiev, et qui continue à le soutenir malgré les exactions commises par les milices nazies ukrainiennes dans le Donbass ( plus de 10.000 morts à ce jour ), avait en son sein un certain...Emmanuel Macron.
                            Or, ce dernier ne pouvait pas ignorer ce qui ce passait en Ukraine, et en particulier les meurtres de juifs et d’ukrainiens russophones, et le non-respect intentionnel par l’oligarque Porochenko des accords de Minsk, pourtant acceptés par l’Ukraine.
                            Car le programme des nazis qui dirigent actuellement l’Ukraine, est des plus clair : mort aux juifs, mort aux russes, et mort aux homosexuels ! Cela explique notamment la fuite des populations russophones terrorisées vers la Crimée, et précisément vers la base navale de Sébastopol !
                            Médiapart, qui est considéré comme un média sérieux, donne le nom de tous les nazis qui siègent à la Rada ( le parlement ukrainien ) : il y en a 37, et pas à des postes secondaires !
                            L’un de ces partis est Svoboda, a pour insigne sur son drapeau, celui qui était peint sur les chars de la Panzer-Division SS Das Reich, qui a anéanti Oradour sur Glane !
                            Alors, quand je vois Emmanuel Macron verser des larmes de crocodile sur les ruines de ce village martyr, ça me donne carrément envie de dégueuler !
                            D’ailleurs, le centre Wiesenthal, qui gère les dossiers des criminels de guerre nazis qui s’en sont pris aux juifs, ne manque pas de documents circonstanciés sur ces milices ukrainiennes !
                            Car le programme des nazis qui dirigent actuellement l’Ukraine, est des plus clair : mort aux juifs, mort aux russes, et mort aux homosexuels ! Cela explique notamment la fuite des populations russophones terrorisées vers la Crimée, et précisément vers la base navale de Sébastopol !
                            Médiapart, qui est considéré comme un média sérieux, donne le nom de tous les nazis qui siègent à la Rada ( le parlement ukrainien ) : il y en a 37, et pas à des postes secondaires !
                            L’un de ces partis est Svoboda, a pour insigne sur son drapeau, celui qui était peint sur les chars de la Panzer-Division SS Das Reich, qui a anéanti Oradour sur Glane !
                            Alors, quand je vois Emmanuel Macron verser des larmes de crocodile sur les ruines de ce village martyr, ça me donne carrément envie de dégueuler !
                            D’ailleurs, le centre Wiesenthal, qui gère les dossiers des criminels de guerre nazis qui s’en sont pris aux juifs, ne manque pas de documents circonstanciés sur ces milices ukrainiennes !
                            En regard de toute cette boue malodorante, plusieurs choses sont à reprocher à Marine le Pen :
                            Elle est allée rencontrer Vladimir Poutine pour le remercier de son sang-froid et de sa retenue dans les conflits ukrainien et syrien ! Normalement, c’est notre chef d’état qui aurait dû le faire, comme il aurait dû assister à la cérémonie du 70ème anniversaire de la victoire contre le nazisme à Moscou.
                            Il a oublié bien vite que si nous parlons encore français, c’est parce que 27.000.000 de russes ont payé de leur vie pour éradiquer les nazis allemands !


                            • jjwaDal jjwaDal 1er mai 07:45

                              Aucune surprise concernant le comportement des grands médias français. Sapir le rappelait pour RT, il y a quelques jours « la plupart des grands médias sont possédés par 9 milliardaires ». Or ceux-ci favorisent une politique qui draine la richesse des salariés vers les possesseurs du capital (la fameuse « pompe à phynances »). L’acharnement sur Fillon sans voir les propres étrangetés concernant Macron est à tout le moins révélateur d’un agenda (quelqu’un qui va nous demander de nous serrer la ceinture a ouvertement déclaré avec cramé plus d’un million d’euros sans incidence sur ses déclarations de patrimoine, il y avait matière à être féroce...).
                              L’article le plus corrosif sur le candidat « Macron » que j’ai croisé était sur un site US (zerohedge), c’est révélateur. Les infos qu’ils avaient étaient disponibles de toute la presse française, mais volontairement pas exploitées...
                              Concernant les banques, tout ceux qui ont étudiée la question se remémorent de ce qu’en disait Lordon "Détenant un bien vital à la vie et même la survie des sociétés (gestion des moyens de paiement), elles disposent naturellement d’un moyen de chantage en cas de crise systémique si on ne déprivatise pas tout le secteur bancaire. En gros on ne peux empêcher des entreprises privées d’user et abuser du cadre réglementaire (qu’elles ont d’ailleurs largement écrit pour le législateur) qui les enrichit à milliards et d’appeler à recevoir une aide en cas de risque grave pour leur existence, sous peine de voir la société crever un mois après leur banqueroute.
                              L’UE est une machine à rendre les Etats impuissants et sans souveraineté sur nôtre banque centrale aucun espoir. Or la BCE a dans son statut l’indépendance face au pouvoir politique et la lutte contre l’inflation (la plupart des économistes orthodoxes considèrent qu’en luttant contre l’inflation on crée du chômage et qu’en luttant contre le chômage on crée de l’inflation). C’est tout dire.
                              Bien sûr que le fonctionnement du secteur bancaire frôle la folie furieuse et est un affront à toute idée raisonnable de démocratie.
                              Mais attendre que ceux qui profitent du système se tranchent les veines est naïf.


                              • cétacose2 1er mai 09:14

                                Essayez d’imaginer ce qu’un type qui ,en étant ministre de l’économie pendant quelques mois a accompli des « prouesses » surprenantes (Alsthom , SFR....)et bien d’autres encore...pourrait faire comme président avec des pouvoirs démesurés pendant 5 ans .. ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès