• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles 2017 : un coup pour rien

Présidentielles 2017 : un coup pour rien

Quel que soit le résultat de ces élections, rien ou peu de choses sont susceptibles de changer en France, juste un asservissement supplémentaire aux lois du marché si la droite l’emporte ou quelques mesures cosmétiques si c’est la gauche. Encore faut-ils s’entendre sur le mot gauche, celle de Mélenchon ou bien celle de Valls en passant par le zeste de gauche consensuel d’un Macron qui plait tant aux bobos ?

Si la droite…

Quand on dit droite, on pense bien entendu à Fillon ou bien encore à Le Pen, encore que la frontière entre les deux soit devenue très perméable depuis la primaire des républicains. En effet, le candidat que l’on n’attendait pas a remporté le match grâce à l’électorat catho d’extrême droite du FN qui a vu en Fillon un espoir de voir leurs idées accéder au pouvoir, alors que Mme Le Pen continuera, comme d’habitude à jouer les outsiders.

C’est vrai qu’il peut rassurer, ce bon M. Fillon, avec ses airs de Conseiller Général de province, tout juste sorti du confessionnal et ses « convictions catholiques », mais rassurer seulement ceux qui partagent « ses valeurs ». Qu’importe si l’intéressé est porté aux nues par Bachar el Assad ou Poutine, deux grands démocrates, dont le premier s’évertue à tuer ses opposants avec l’aide du premier sous couvert de guerre contre Daesh, la fin justifie les moyens…

Avec Fillon, c’est le retour du confesseur rigoriste avec la mise aux bans de la société les « profiteurs » du système social ou les profiteurs de l’emploi stable. Il faut faire des sacrifices pour gagner le paradis sur terre, mais il y aura beaucoup d’appelés et peu d’élus. Pour ceux qui ne s’appellent pas Bettencourt, Arnault, Pinault ou autres milliardaires assis sur leur tas d’or, l’espérance d’une vie future meilleure dans l’au-delà est désormais la seule promesse électorale crédible.

Avec Fillon, le châtelain, c’est le retour de la France rurale, de « la terre qui ne ment pas », celle des comices agricoles, des inaugurations de ronds-points, des dépôts de gerbe, de la bise à la centenaire de la maison de retraite et du banquet des chasseurs avec photo en couleur dans la presse locale.

Tout le contraire de la France rurale qui se bouge, innove, invente pour ne pas crever et retisse des solidarités qui n’existent plus dans le paysage urbain. Tout le contraire de ce qui se passe autour de Carhaix dans le sillon du festival des Vieilles Charrues.

Avec Fillon, c’est le statut quo pendant cinq ans, l’attente que les choses bougent sans rien provoquer pour que cela se passe, le boulevard toujours grand ouvert au capitalisme qui tue l’emploi, et au bout des cinq ans, peut-être, sans doute, à l’instar du quinquennat inutile d’un Hollande, la promesse d’un avenir radieux avec le FN.

En fait, Fillon, c’est Trump sans la grossièreté, « convictions religieuses » obligent. 

Si la gauche…

Bon, disons le tout de suite pour la gauche ce sera un coup pour rien, juste un petit tour de piste destiné à savoir qui prendra les rênes du parti pendant la traversée du désert.

Si avec la droite on n’est jamais déçus, avec la gauche, le quinquennat qui vient de s’achever nous a fait prendre conscience de l’écart qui existait entre les promesses socialistes et l’application d’un programme libéral que n’imaginait pas le Medef dans ses rêves les plus fous : open bar pour les entreprises avec 40 Milliards distribués pour 150 000 emplois seulement, rabibochage avec « mon ennemi c’est la finance » et abandon de la renégociation du traité financier européen.

Ajoutons à cela la l’épisode pitoyable de la déchéance de nationalité avec sa majorité heureusement introuvable et le sentiment que l’intéressé était juste rentré à l’Elysée parce qu’il avait vu de la lumière.

Qui arrivera en tête des primaires de la « Belle Alliance » ? A vrai dire on s’en fiche un peu et les sondeurs qui ont fait preuve de leurs limites lors de la primaire de droite s’essayent mollement à pronostiquer la victoire d’un Valls qui est au socialisme ce que Cahuzac est à l’honnêteté.

Alors Montebourg, Hamon, qui se distinguent par quelques propositions dont on n’est absolument pas certains qu’elles verront un début de réalisation en l’absence de suivi citoyen, ou bien Sylvia Pinel, Bennamhias qui frisent le zéro pointé ou Jadot qui peut espérer quelques voix, quelle importance ?

Le plafond de verre pour les autres

Mélenchon qui a du mal à être crédible malgré une cote qui monte, Le Pen phagocytée par Fillon, en proie à ses oppositions internes et qui propose le repli sur soi, Macron le banquier, « ni de gauche ni de droite », c’est-à-dire de droite et les autres candidats exotiques, n’ont aucune chance de se faire une place au soleil. Ils sont juste présents comme témoins, témoins d’un système capitalistique qui verrouille tout, empêche tout avec son chantage à l’emploi, système dans lequel Bernard Arnault, une des plus grosses fortunes de France pose pour la photo avec Trump et où les médias sont quasiment tous aux mains du capital : tout est dit !

Rien ne se fera avec ce système perverti dans lequel les politiques mangent dans la main de ceux qui dirigent en fait le pays sans avoir jamais été élus.

Cela pourrait, à terme donner des idées citoyennes dépassant les clivages et refusant cette mainmise du capital et sa cohorte de courtisans qui entretiennent une carrière politique bien à l’abri des aléas économiques.


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Pour sortir du crétinisme, Juvin sur TVLiberté/AgoraTV (même thème que De Maistre, Marx, Nietzsche, Adorno Horkheimer, Clouscard, rien de nouveau)
     
    (sur l’amour passion il a tort, à mon avis l’analyse Clouscard, Traité de l’Amour fou est la bonne, mariage et amour fonction des rapports de classes)
     
    Le Sonderweg du XXIe siècle sera Espace vital (écolo) + Immortalité (longue vie ds un 1er tps), c.a.d le narcissisme ultime se réifiera en égoïsme épicurien antique ultra politique
     
    d’une cité d’hoplites à drones... pas bobo ... pas bobo ... pas sans-frontièriste crétin de la gogoche ....
     
    Bobo de la gogoche est mort, le cadavre du ver(t) s’agite en lui-même, mais la dialectique est passée. Sur ce pt Juvin a raison. Crétin de la gogoche peut aller se branler en 68... smiley


    • Le421 Le421 10 janvier 19:13

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      Vous avez beau changer de pseudo, vos « bobo de la gogoche » n’intéressent plus personne, ex Victor.
      Allez donc jouer avec vos amis sur fds.com.
      Merci.


    • lautrecote 10 janvier 11:58

      Qu’importe si l’intéressé est porté aux nues par Bachar el Assad ou Poutine, deux grands démocrates, dont le premier s’évertue à tuer ses opposants avec l’aide du premier

      Au delà de l’erreur de cette phrase (littéralement, Bachar el Assad n’a pas besoin de Poutine...), j’ai arrêté ma lecture ici.
      Désinformation pour désinformation, autant regarder TF1 (merde, je n’ai pas la télévision..)


      • Jeekes Jeekes 10 janvier 12:22

        @lautrecote
         

        C’est à partir là que j’ai arrêté de lire ce torche-cul ! 

      • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 13:28

        @lautrecote
        Les soldes commencent aujourd’hui.


      • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 13:29

        @Jeekes
        J’attendais de votre part une analyse un peu plus pertinente.


      • capobianco 10 janvier 20:10

        @Michel DROUET
        Après vos « vérités » sur bachar et poutine vous attendiez des fleurs peut-être ! Vous avez les réponses à la hauteur de votre pertinence. 


      • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:31

        @capobianco
        Comme vous êtes sans doute plus pertinent que moi, vous auriez pu élever le débat, ou écrire un article, peut-être ?


      • leypanou 10 janvier 12:32

        Qu’importe si l’intéressé est porté aux nues par Bachar el Assad ou Poutine, deux grands démocrates, dont le premier s’évertue à tuer ses opposants avec l’aide du premier sous couvert de guerre contre Daesh, la fin justifie les moyens… : encore quelque chemin à faire à mon avis pour l’auteur.

        Je rappelle seulement que ces « opposants » ne s’opposent pas seulement avec des fleurs -il y a des opposants à Bachar al-Assad qui soutiennent le gouvernement légal syrien.

        Cela me rappelle un peu B Hamon qui, après une prestation plutôt bonne sur différents sujets, a sorti son position sur la prétendue attaque aux armes chimiques à Goutta, mettant çà sur le dos du gouvernement syrien, bref répéter le credo atlantiste.


        • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 13:27

          @leypanou
          La situation syrienne, complexe, ne m’avait pas échappée, mais ce n’est pas le sujet de mon article. Je voulais simplement dire que Fillon avait les amis qu’il mérite...


        • Habana Habana 10 janvier 12:54

          Faudrait pas confondre souveraineté retrouvée avec « replis sur soi » !

          Votre propagande pue la merde !
          Mais j’ai compris : « ancien cadre territorial ». Vous avez sans doute passé votre vie à couper des rubans et a vous goinfrer de petits fours.
          Rien d’étonnant que vous ne veuillez pas de changement !

          • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 13:23

            @Habana
            Vous avez mal lu, les petits fours, c’est justement ce que je reproche à cette France moisie incarnée par Fillon.
            Je ne sais pas ce qu’a été votre vie, alors n’essayez pas d’imaginer la mienne.



            • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 13:31

              @Jean-Pierre Llabrés
              Désolé de vous avoir oublié dans mon article !


            • BA 10 janvier 14:37

              Mercredi 4 janvier 2017 :


              François Fillon a un château avec 14 chambres, il a 3000 mètres carré de bâtiments annexes, il a une chapelle, il a un parc de 6 hectares, et il a aussi une ferme avec 7,2 hectares de terres !


              Lisez cet article :


              François Fillon vit dans un château qui comprend 14 chambres, au milieu d’un parc de 6 hectares.

              Une maison ? Interrogé en avril 2013 sur son patrimoine immobilier, François Fillon avait affirmé sur France 2 qu’il était "propriétaire d’une maison dans la Sarthe, achetée 440 000 euros il y a une vingtaine d’années, et qui vaut aujourd’hui à peu près 650 000 euros".

              Une maison  ? Quelques mois plus tard, dans Paris Match, la « maison » se transforme en « manoir ». La voici :


              http://www.politique.net/2017010501-chateau-de-francois-fillon-14-chambres.htm


              En réalité, il ne s’agit pas d’une maison, ni d’un manoir, mais bien d’un... château, comme le précise aujourd’hui Le Canard enchaîné.

              C’est en 1993 que François Fillon a acquis le "château de Beaucé". Selon l’acte notarié, le château comprend au rez-de-chaussée : "hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière-cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite bibliothèque en bout".

              Et à l’étage ? 14 chambres et des salles de bain.

              Derrière le château se trouve également 3000 m² de bâtiments annexes, une chapelle. Le tout dans un parc de 6 hectares.

              Et dans la série « Bienvenue au Moyen âge », Le Canard enchaîné précise que Fillon a également acheté la ferme proche du château avec 7,2 hectares de terres. Ces champs sont exploités par un couple d’agriculteurs qui verse chaque année un « fermage » à la famille Fillon. Soit "21 quintaux de blé tendre de qualité saine, loyale et marchande et 218 kilos de viande de boeuf de première qualité". Une fois élu président, Fillon n’aura plus qu’à rétablir la gabelle...

              Source :

              Hervé Liffran, « Un château et quelques oubliettes », Le Canard enchaîné n°5019, mercredi 4 janvier 2017.



              • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 14:44

                @BA
                Fillon n’est sans doute pas le mieux placé pour appréhender les difficultés des autres.


              • Le421 Le421 10 janvier 19:19

                @BA
                440.000 euro.

                Ben dis donc. J’ai presque autant de « tune » que le maniaque des Ferrarri.
                Vous croyez qu’on me prêtera un avion ministériel le week-end pour rentrer en Périgord si je suis député un jour ??
                A la limite, ça vaudrait peut-être le coup que je me présente...

                Mort de rire.

                Dehors le clown !! L’ex chef du gouvernement.
                Celui qui n’a pas su comment pendant cinq ans et qui maintenant a la science infuse...
                Charlot.


              • rocla+ rocla+ 10 janvier 14:40

                Tout le monde a pas envie d’ habiter dans un HLM ... smiley


                • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 14:46

                  @rocla+
                  Personne n’a envie a priori d’habiter dans un HLM...


                • rocla+ rocla+ 10 janvier 14:51

                  @Michel DROUET


                  C ’est bête  alors , il y a beaucoup de gens qui habitent dedans ....

                  Remarquez , ils sont pas obligés , il y a de nombreux châteaux à vendre .


                • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 15:12

                  @rocla+
                  4,4 millions de logements HLM en France : y aura pas de châteaux pour tout le monde !


                • oncle archibald 10 janvier 19:02

                  @Michel DROUET : « Personne n’a envie a priori d’habiter dans un HLM... »

                  Vous vous trompez lourdement, il y a plus de demandes que d’offres pour habiter dans une HLM et les logements HLM récents sont souvent bien mieux construits et respectueux des innombrables normes applicables aux bâtiments que nombre de promotions privées faisant l’objet de moins de contrôles à posteriori. La construction des HLM est très contrôlée puisqu’ils sont financés avec de l’argent public ou parapublic.

                  Quant au château de Fillon .... Il est fils de notaire. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait pu trouver une bonne affaire ... Les châteaux se vendent mal parce que leur entretien est très couteux. Près de chez moi un agriculteur riche a acheté un château pour les 35 hectares de terres cultivables et l’appellation « château » qui allaient avec, mais il ne l’habite pas. Il l’a revendu pour une misère à la Commune et s’est fait construire une villa neuve dans le parc.


                • capobianco 10 janvier 20:19

                  @Michel DROUET
                  On voit bien combien vous êtes dans l’ignorance de la vie des français. Les hlm sont réclamées et espérées par tous ceux qui ne gagnent que le smic et ne peuvent « s’offrir » des loyers à 7 ou 800€. Les milliers qui dorment dehors ou dans leur véhicule préfèrent rester dans leur condition ?


                • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:34

                  @oncle archibald
                  Merci pour votre commentaire, mais vous avez sans doute remarqué que j’échangeai avec Rocla, d’où sans doute une certaine tendance à caricaturer.


                • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:54

                  @capobianco
                  cf ma réponse ci-dessous. Et je compte sur vous pour écrire un article sur les HLM afin d’éclairer ma lanterne.


                • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:55

                  @Michel DROUET
                  Ci-dessus...


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 janvier 15:57

                  « Quel que soit le résultat de ces élections, rien ou peu de choses sont susceptibles de changer en France, juste un asservissement supplémentaire aux lois du marché si la droite l’emporte ou quelques mesures cosmétiques si c’est la gauche. »


                  Oui Michel DROUET, on finit toujours par admettre mes analyses mais seulement lorsque il est trop tard ! Combien de fois j’avais dit qu’il fallait se détacher du Pendule Gauche-Droite mort et figé pour l’éternité ? Combien de fois avais-je dit que le cirque de 2017 serait inutile si mes propositions ne sont pas retenues ?

                  • Le421 Le421 10 janvier 19:15

                    La gauche de Valls...

                    Rien que l’expression me fait rire.

                    Donc, ce n’est pas une élection pour rien, mais un article pour rien.


                    • Pere Plexe Pere Plexe 10 janvier 19:48

                      A quelques détails près je suis, malheureusement, en accord avec la tonalité de l’article.

                      Au delà du fait que la droite prenne la présidence, ce qui m’attriste, je n’envisage aucun scénario qui m’enthousiasme.
                      Entre les obligations de l’UE mais aussi des instances supranationales (FMI,Otan,OMS,Onu...) le président n’est qu’un gestionnaire plus ou moins habile plus ou moins brutal.
                      Même une sortie de l’UE ne nous ferait pas sortir de ce schéma ou les instances supranationale non élu dirige.

                      Le vote n’est plus que le leurre qui donne les apparences de la démocratie...

                      • Sparker Sparker 10 janvier 19:59

                        @Pere Plexe
                        Que fait-on alors ?, j’étais un sceptique aussi face à l’ordre du monde, la FI propose de sortir de l’otan de faire un programme populaire et solidaire tourné vers le peuple, une constituante pour tout remettre à plat etc etc, on peut ne pas le croire je suis d’accord, mais s’il y a la pression populaire derrière ça peut le faire.
                        Ce n’est certes pas le grand soir mais ça peut être le petit matin... smiley


                      • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:36

                        @Pere Plexe
                        Un leurre, c’est exactement cela, un leurre agité par le capitalisme qui donne l’illusion de la démocratie.


                      • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:52

                        @Sparker
                        ça peut commencer comme ça effectivement, par un petit matin...


                      • Le421 Le421 11 janvier 10:08

                        @Sparker
                        De toute façon, je fais cette éternelle réponse, qui est valable aussi pour tout parti n’ayant pas été au pouvoir... Qu’est-ce qu’on risque.
                        Tomber plus bas ?
                        C’est toujours possible, mais au moins, on aura essayé.

                        C’est pour cela que la logique voudrait un deuxième tour MLP-JLM.

                        Et là, au moins, on trierais les patates pour de bon.
                        Les autres, c’est blanc bonnet et bonnet blanc.

                        Sauf pour MLP, il faut choisir le bon jour pour trouver ce qui nous convient.
                        Vu qu’elle dit tout et son contraire...

                        Chez nous, le fil directeur est le même ou quasiment depuis 2005. Enfin, pour ma part, et au sujet de l’Europe, par exemple.
                        Au fait !! Fifi a la grippe ??  smiley


                      • Le421 Le421 11 janvier 13:55

                        @Pere Plexe
                        Le vote n’est plus qu’un leurre à cause de la prédominance des poltrons et des planqués...

                        Si les gens se sortaient les doigts de là où je pense, certains politiques feraient moins les flambards.
                        Mais évidemment, si on vote Macron, la messe est dite.
                        Et question « messe », je ne vous parle pas de Fillon !!  smiley
                        Là, on tombe dans le urbi et orbi, l’homélie, le conclave !! Avec Boyer et De Castries en archevèques de service...


                      • HELIOS HELIOS 10 janvier 21:52

                         ***** Le Pen phagocytée par Fillon, en proie à ses oppositions internes et qui propose le repli sur soi *****


                        ... bonjour... désolé de vous l’ecrire, mais on se demande parfois si vous savez penser par vous même.

                        Pourquoi je vous dis cela... lisez en haut, là juste au dessus... vous répétez , Ad noseam, ce que ceux qui souhaitent que la France disparaisse, noyée dans un brouet infâme !

                        Marine Le Pen, comme le FN et d’autres également, ne cherchent pas un replis sur soi, mais l’application de règles réciproques.
                        Une nation qui a construit son avenir et ses règles sociale ne peut accepter sans se défendre que d’autres viennent détruire tout l’édifice.

                        Alors :
                        - exiger de savoir qui rentre et qui sort de France, ce n’est pas un repli sur soi, ce n’est pas fermer la frontière c’est simplement savoir a qui on ouvre la porte et qui a le droit de rester..
                        - mettre des droits de douane sur les produits en fonction des conditions de production aussi bien économiques que sociales, ce n’est pas se replier sur soi, c’est juste protéger son artisanat, son industrie et son modèle social. Ceux qui jouent le jeu peuvent légitimement prétendre a entrer sur le marché français, sans couts supplémentaire.
                        - exiger que les décisions concernant la France, soit prises en France et par des français, ce n’est pas un repli sur soi, c’est un simple élément du bon sens, ce qu’on appelle pour une famille, une gestion en bon père de famille,... la famille française.

                        Votre message, a l’instar de tous les autres, assène des contre-veritée permanentes. les mots ont un sens et ce n’est pas en les répetant a tort, que cela en fera des vérités.

                        Peu importe votre position politique, il n’y a aucune raison de colporter des contre-vérités, c’est juste une question de dignité. 
                        Chaque fois que vous écrivez ce type de texte, le soir, pouvez-vous, le matin suivant, vous regarder dans le miroir ?
                        Je ne peux répondre, mais vous avez compris, j’espère....


                        • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 22:55

                          @HELIOS
                          Non.


                        • Sergio Sergio57 10 janvier 22:31

                          C’est sans compter sur Hugues Aufray, candidat à la Présidentielle 2017, voici son programme : 

                          Allez allez, mon troupeau (1964) c’est plus fort que moi, j’y crois (1977), si j’étais capitaine (1967), c’est pas la peine (1962) cru ou cuit, t’as tout faux (2007)

                          • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 09:42

                            mettez le président et tous les politiques au SMIG et vous verrez la débandade , allez y les pauvres veautez pour un tordu qui gagnera en 1 mois plus que vous en 1 an et qui vous ratissera encore plus que le précédent., les candidats ont des discours style Nutella Coca frittes , c’est bon c’est sucré surtout avec des tartines (dans votre tronche un peu plus tard) mais après consommation vous avez le cul qui racle le sol tellement vous avez pris et des matins de chiasse.....


                            • tatoucompri tatoucompri 11 janvier 10:33

                              « Mélenchon qui a du mal à être crédible » ça c’est vous qui le dites !

                              Peut-être vaudrait mieux vous renseigner, vraiment, avant de participer à la propagande des médias détenus par la finance...

                              Pour vérifier la crédibilité de la France Insoumise il y a un programme à lire...

                              et : https://avenirencommun.fr/livrets-thematiques/

                              Puis vous pourrez comparer les crédibilités entre les autres candidats !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires