• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Primaire PS 2017 : les sept nains du deuxième débat

Primaire PS 2017 : les sept nains du deuxième débat

Manuel, Benoît, Arnaud, Vincent, Sylvia, François et Jean-Luc sont dans un bateau qui tangue et qui n’est pas loin de couler. Où il est question de désigner un nouveau capitaine de pédalo. Deuxième round.



Le deuxième débat télévisé entre les sept candidats à la primaire socialiste a eu lieu ce dimanche 15 janvier 2017 en direct sur BFM-TV et i-Télé, animé entre autres par les journalistes Ruth Elkrief et Laurence Ferrari. Le fond rouge très agaçant avec ses ombres mouvantes dans le dos des protagonistes n’aidait pas à l’attention et à la concentration d’un tel spectacle.

Fallait-il que la météo fût maussade, le ciel grisâtre, le sol à peine couvert de neige fine pour passer son dimanche après-midi à regarder ce long et laborieux débat ? Il était très ennuyeux, objectivement sans doute pas plus ennuyeux que le premier, mais avec le premier, il y avait la découverte de la confrontation entre sept personnalités qui sont encore loin d’être des "grandes" personnalités politiques.

En fait, ce sont surtout des nains, les sept nains de l’histoire. On peut se rappeler que face à George Bush père, en 1988, le Parti démocrate avait eu du mal à sortir de leurs primaires un candidat valable et on avait alors appelé ces candidats les sept nains (Michael Dukakis avait finalement été désigné, et parmi ses concurrents, on ne manqua pas de retenir un jeune candidat déjà plein de talent, Al Gore, déjà passionné par le thème de l’environnement). Qui est Blanche-Neige ? Marianne, la République ? Ségolène Royal ? (Lors du premier débat, peu ont apprécié la blague de Jean-Luc Bennahmias sur l’actuelle Ministre de l’Écologie).

En regardant ce débat, on comprend aussi un peu mieux pourquoi François Hollande n’a pas voulu le regarder (il a tout fait pour que l’on sache qu’il ne le regarderait pas : il a préféré écouter Michel Drucker dans un théâtre parisien), et surtout, on comprend cette confidence de Jean-Marc Ayrault de ce dimanche soir, selon laquelle François Hollande commencerait à regretter d’avoir annoncé qu’il ne se représenterait pas. Qu’il se rassure ! François Hollande pourrait toujours surprendre son monde et annoncer sa candidature en début février, dans un même agenda que son ancien rival de 2012, après avoir conclu que le candidat socialiste qui sortira de cette primaire serait désormais bien "petit".

_yartiPrimairePS2017debatB04

"Le Figaro" a même parlé d’un débat qui tournait en rond. J’ai vu surtout que ce deuxième débat a révélé que ces candidats étaient manifestement hors sol, hors des deux préoccupations majeures du peuple français, à savoir le chômage et la lutte contre le terrorisme.

Non, pour ces candidats, il est plus important de parler de la légalisation du cannabis (comme s’il ne faisait déjà pas assez de dégâts, notamment sur les routes, et dont le mélange avec l’alcool est particulièrement dangereux), ou encore de s’amuser capricieusement à redessiner les institutions qui ont pourtant fait leurs preuves (sans la Ve République, François Hollande et eux-mêmes, ces apparatchiks du Parti socialiste, n’auraient pas tenu six mois au pouvoir !).

C’était même la surenchère à la proportionnelle, à un moment de l’histoire républicaine où nous avons besoin d’un gouvernement fort capable de prendre courageusement des décisions fortes pour rétablir l’emploi en France.

Les journalistes, qui pourtant voulaient se montrer percutants (Laurence Ferrari s’est même payé le luxe de défendre son employeur attaqué par l’un des candidats), restent toujours très faibles sur leurs connaissances politiques. Ainsi, lorsque Jean-Luc Bennahmias a parlé de proportionnelle "totale" (pour dire "intégrale") en disant que cela correspondait au scrutin en Allemagne, il a évidemment tout faux puisque les députés en Allemagne sont justement élus avec un scrutin mixte (proportionnel et majoritaire).

_yartiPrimairePS2017debatB02

Si Jean-Luc Bennahmias s’est vu confirmer le rôle de bouffon de la primaire (apparemment, tout le monde a souri quand il parlait), on comprend aussi pourquoi il faisait l’éloge du cannabis… prêt à former un gouvernement allant de Nathalie Kosciusko-Morizet à Jean-Luc Mélenchon (en passant par le PS, Emmanuel Macron et François Bayrou).

Arnaud Montebourg, l’un des deux candidats qui se prenaient vraiment trop au sérieux, au point d’être obséquieux et pompeux (poupon plutôt pour le second, François de Rugy), n’a pas su rire avec humilité et simplicité de son lapsus, lorsqu’il a parlé de ses soutiens fraudeurs au lieu de frondeurs !

Certes, parfois, l’ennui était mis entre parenthèses lorsqu’il y a eu de timides joutes, toujours ciblées sur Manuel Valls, le seul représentant du pouvoir sortant (à croire que les autres n’ont jamais été ministres de François Hollande !), attaqué par Vincent Peillon puis par Arnaud Montebourg.

_yartiPrimairePS2017debatB03

D’ailleurs, Manuel Valls, concentrant les attaques contre lui, s’est montré surtout défensif au point d’apparaître comme le Lionel Jospin de 2002, aux yeux écarquillés qui cherchaient à convaincre.

Sur la laïcité, Manuel Valls et Vincent Peillon voudraient rédiger une chartre de la laïcité adossée à la Constitution. Arnaud Montebourg, lui, a trouvé très aventureux de réécrire un texte alors que la loi du 9 décembre 1905 était excellente et encore d’actualité et il a ajouté vouloir constitutionnaliser cette loi. Quant à Benoît Hamon, il a considéré que tout était déjà écrit et qu’il n’y avait pas lieu de légiférer mais d’appliquer la Constitution et les lois.

Ce que j’ai trouvé particulièrement surprenant pour un avocat avisé comme Arnaud Montebourg, c’est que sa mesure est complètement inutile puisque le Conseil Constitutionnel a déjà affirmé, dans sa jurisprudence, que la loi du 9 décembre 1905 faisait partie, par sa nature, du bloc de constitutionnalité et donc, il n’y a pas lieu de vouloir la constitutionnaliser, ce qui serait de toute façon rouvrir une boîte de Pandore dont on ne sait rien de ce qui sortirait.

Vincent Peillon, l’auteur de la fameuse et catastrophique "refondation" de l’école, celui qui, par idéologie, a imposé les nouveaux rythmes scolaires aux enfants (supprimant la journée de repos au milieu de la semaine) et supprimé le latin au collège, a osé déclarer qu’il n’y avait plus aucun problème à l’école primaire et au collège et qu’il fallait maintenant réformer le lycée et le premier cycle universitaire.

Heureusement, ses concurrents n’étaient pas du même avis et ont demandé au contraire de se concentrer sur l’école primaire (Benoît Hamon notamment), proposant de renforcer le nombre de professeurs.

Si Sylvia Pinel semblait un peu fade dans ses propositions, ce fut sans doute elle qui fit le plus de politique : non seulement elle a défendu (avec témérité !) le bilan du quinquennat de François Hollande (il faut insister sur le fait que, quel qu’il soit, le candidat du PS sera obligé de faire cette défense, qu’il le veuille ou pas !), mais aussi elle a attaqué François Fillon sur deux sujets, l’éducation et la laïcité, de manière très politique. La seule femme est peut-être la seule personnalité de la primaire PS à avoir fait un peu de politique, ce dimanche soir ! Les autres trop focalisés à rivaliser de mesures démagogiques sans l’ombre d’un début de financement.

_yartiPrimairePS2017debatB05

Il n’y a pas que sur l’éducation que le désaccord est patent : en fait, ces candidats pourtant issus du même parti (j’évoque les quatre du PS) ne sont d’accord sur rien ! Ni sur l’école, ni sur l’économie, ni sur la sécurité, ni sur le cannabis, ni sur les institutions, ni sur l’accueil des réfugiés syriens, ni sur le revenu universel. Je vois mal comment le PS pourrait rester intact après l’élection présidentielle avec autant de lignes de fracture. Même sur le nucléaire, ils ne sont pas d’accord, les uns considérant que l’énergie nucléaire est une énergie "propre", les autres que l’indépendance de la France est aussi menacée par la fourniture en uranium et aucun, évidemment, n’a évoqué le fait que pour "lisser" la production d’énergie renouvelable, il faudrait remettre en marche des centrales qui utiliseraient de l’énergie fossile…

Bref, non seulement, une overdose pourrait vite survenir à la vision d’un spectacle si désolant, si ennuyeux et surtout, sans enjeu, car personne n’imagine l’un de ces candidats en capacité de vaincre le 7 mai 2017. Cela reste donc le numéro d’un mauvais feuilleton, qu’on pourrait regarder comme n’importe quelle émission de téléréalité dont on est sûr de la médiocrité et qu’on souhaite regarder jusqu’au bout pour voir à quel point c’est médiocre… Prochain épisode le jeudi 19 janvier 2017 à 20 heures 30 sur France 2. Pour les derniers téléspectateurs courageux.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (16 janvier 2017)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Deuxième débat de la primaire socialiste du 15 janvier 2017.
Premier débat de la primaire socialiste du 12 janvier 2017.
Jean-Christophe Cambadélis.
La primaire socialiste de janvier 2017.
L’élection présidentielle vue en janvier 2017.
François Hollande.
Emmanuel Macron.
Jean-Luc Mélenchon.
Manuel Valls.
Arnaud Montebourg.
Benoît Hamon.
Vincent Peillon.
Programme de Manuel Valls (à télécharger).
Programme de Benoît Hamon (à télécharger).
Programme d’Arnaud Montebourg (à télécharger).
Programme de Vincent Peillon (à télécharger).
Programme de François de Rugy (à télécharger).
Programme de Jean-Luc Bennahmias.
Programme de Sylvia Pinel (à télécharger).

_yartiPrimairePS2017debatB06
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.48/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Etbendidon 16 janvier 10:27

    Ben hier j’ai emmené les gamins au cirque voir la ménagerie

    Y avait le roi lion Arnaud qui rugissait

    Manuel la hyène lui répondait avec des cris haineux

    Au loin on entendait les hi han hi han de Anon

    Tous faisaient attention de ne pas marcher sur le serpent Vincent

    On a bien rigolé avec le fennec aux grandes oreilles jean Luc

    Sans oublier le majestueux paon François et la tourterelle Sylvia qui roucoulait en vain pour trouver un mâle.

    On leur a jeté des cacahètes

    C’est beau la jungle quand maime !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 janvier 10:52

      @Etbendidon

      quel bestiaire smiley smiley !


    • @Olivier Perriet

      c’est scandaleux pas un seul nain de couleur ou métis je propose donc comme 7 èME nain RAKOTO

      le représentant du CENTRE................................ ( a faire élire par les SEPT autres nains )°

      AVEC UNE CONDITION qu’il arrete d’écire des articles pour NAINS

      COMME DISAIT NOLWENN LEROY (emmaus) aucun de ces politicards RIPOUXBLICAINS n’a prévu dans son programme D ’héberger les SDF l ’hiver  !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      ce qui confirme que ces aspirants élus puis élus ne s’occuppent que des 5% DE TRES RICHES AIENT DROIT AUX SPORTS D HIVER POUR NOEL FEVRIER ET PAQUES pour ne plus voir les SDF DANS LA RUE COMME NOS POLITIQUES VEREUX ET CUMULARDS ’ les sénateurs ripoux ont tous percus 8000 EUROS PRIME DE FIN D ANNEE DESTINEE A LEURS VACANCES D HIVER OU WEEK END TRES PROLONGES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      RECTIF RAKOTO 8 EME :ON S Y PERD AVEC TOUS CES NAINS POLITIQUES DONT LE MIEUX ELU REPRESENTERA 5 % DES VOTANTS ( je précise quend je dis nains de jardin
      je le dis pour nos élus RIPOUX OU BOBOS  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 janvier 10:45

       «  Qui est Blanche-Neige ? Marianne, la République ? »


      Contre-sens absolu !
      Marianne ? La 5ème république, c’est la reine, celle qui veut être la plus belle alors qu’elle est en pleine ménopause, celle qui se transforme en sorcière quand les événements se précipitent !

      Blanche Neige, c’est la 6ème république.

      Mais les sept nais du débat sont aussi impuissants que ceux du conte à influer le cours de l’histoire que seul le prince charmant sera capable de Maitreya.

      J’ai dit le prince charmant !

      Vous n’avez tout de même pas cru que je parlais de la Méluche ?

      De toutes façons, il serait temps d’arrêter de se raconter des histoires pour s’endormir et passer à des choses sérieuses.


      • leypanou 16 janvier 10:56

        François Hollande pourrait toujours surprendre son monde et annoncer sa candidature en début février : ce qui est bien avec l’auteur, c’est qu’on a l’impression qu’il n’arrive jamais à toucher le fond.
        Hollande se représenter en Février ?


        • Fergus Fergus 16 janvier 11:11

          Bonjour, leypanou

          Cette hypothèse est en effet absurde, et l’auteur n’aurait pas dû se risquer à la formuler. Car si Hollande cédait à cette tentation, il serait aussitôt - et à juste titre - accusé d’un nouveau reniement de sa parole qui le conduirait à la pire humiliation pour un président sortant.

          Qui plus est, il achèverait de couler son propre parti en ayant laissé organiser une primaire sans objet et, de ce fait, contribué à en ridiculiser les participants.


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 janvier 11:57

          @Fergus

          « il achèverait de couler son propre parti en ayant laissé organiser une primaire sans objet et, de ce fait, contribué à en ridiculiser les participants. »
          C’est bien ce qu’il a fait : 

          Hollande et Royal derrière Macron ?

        • oncle archibald 16 janvier 12:00

          @leypanou

          Ça doit bien le démanger d’apparaitre en « sauveur » du poulailler, seul capable de faire cesser ces caquètements, et comm le souligne Fergus ce serait parfaitement cohérent avec son « système de gouvernance » pendant les cinq ans écoulés, un pas en avant un pas en arrièrre ....

          Et puis ça serait l’occasion de faire un score encore jamais vu pour le candidat du PS lors d’une élection présidentielle .... 10/12 % ? Moins ?


        • leypanou 16 janvier 12:25

          @oncle archibald
          Si vous voulez mon avis sur F Hollande, jamais un président n’aura jamais autant rabaissé la France en politique étrangère. Je ne sais pas d’ailleurs qui est le pire entre lui et N Sarkozy.

          Quant aux Français qui le supportent encore, je préfère ne pas écrire ce que je pense d’eux.


        • Le421 Le421 16 janvier 18:00

          @leypanou
          Deux secondes !!
          J’ai pu prendre ma retraite à 60 ans.
          Si « voldemort » Fillon avait été aux commandes, zob la mouche !!

          Donc, vous allez voir qu’on peut tomber encore plus bas.
          Ne jamais désespérer.
          Le pire n’est jamais certain, mais, avec les français, il est probable !!

          Vous aurez deviné au « phi » que Hollande n’est pas mon copain, vu qu’il est de droite...
          Comme tout bon socialiste qui se respecte.


        • oncle archibald 16 janvier 18:15

          @Le421 : sauf à avoir fait toute sa vie un boulot de merde je ne vois pas ce qu’il peut y avoir comme avantage à cesser de travailler tant qu’on en est capable et qu’on y prend plaisir. Moi j’ai arrêté à 69 ans et demi et depuis j’ai plutôt tendance à m’emmerder, ce qui explique d’ailleurs ma présence sur ce site qui ne présente plus beaucoup d’intérêt.


        • jambon31 17 janvier 07:29

          @oncle archibald
          La retraite à 69ans 1/2 ! Vous avez du en faire chier du monde !
          Vous pouvez aussi prendre la retraite d’AV.


        • Le421 Le421 17 janvier 09:33

          @oncle archibald
          J’ai fait toute ma vie un boulot passionnant, le dépannage électronique...
          Et je continue encore un peu.
          Prendre sa retraite, ce n’est pas, sauf pour certains, éteindre la lumière et fermer la porte.
          Mais par contre, je consacre maintenant plus de temps à ma deuxième passion, l’aviation, ce que je ne pouvais faire en activité à cause des impératifs d’horaires.
          Un exemple parmi tant d’autres.
          Et le travail que je ne fais plus, j’espère qu’un jeune voudra bien le faire.
          Encore que personne n’a voulu reprendre la suite.
          L’atelier de dépannage, maintenant, ça s’appelle « la déchetterie ».
          Vous verriez ce qu’on y trouve !!
          Il y a quelques temps, un CS800X Peavey http://www.sonomag.com/Produits/Fiche,Go,id,29807,peavey,cs-800x.html
          Avec juste un pont de diodes d’alimentation coupé !! Environ 2 euro...


        • JL JL 16 janvier 11:19

          Article qui lasse pour un débat qui lasse.

           
          ’’Où il est question de désigner un nouveau capitaine de pédalo. ’’
           
           Non, il s’agit de désigner celui qui fera la chèvre attachée au milieu de la jungle attendant de se faire bouffer par les lions. Ce n’est pas que les autres candidats soient des lions mais ... Quoique, par comparaison.
           
           On y verra peut-être un peu plus clair après au soir du 29 janvier.



          • Ciriaco Ciriaco 16 janvier 11:40

            A ce jeu là il reste donc la voie Macron, sorti habilement du jeu politique dont il a fait activement parti. Ni de droite ni de gauche (mais foncièrement néolibéral, cherchez pas, puisqu’on vous dit ni de droite ni de gauche, c’est moderne comprenez ?), une épouse présentable dans Gala et un swag qui fait bander les classes moyennes (qui haïssent le déclassement et les classes qui vont avec, et préfèrent de longue date croire qu’ils accéderont ainsi à la tranche sup.).


            Je crois qu’il reste à (re)lire Nathalie Quintane (« Que faire des classes moyennes ? », éditon POL).

            • amiaplacidus amiaplacidus 16 janvier 11:55

              @Ciriaco

              Ni de droite ni de gauche ce n’est absolument pas nouveau ou moderne. C’est l’habituel faux-nez de la droite bien libérale, au sens économique du terme.


            • oncle archibald 16 janvier 12:10

              @amiaplacidus

              Ni de droite ni de gauche ce n’est absolument pas nouveau, c’est ce que font tous les gouvernements depuis la Présidence de Giscard d’Estaing.

              Les gouvernements de droite font une politique bien plus à gauche que leur programme pour éviter d’avoir des émeutes dans la rue, les gouvernements de gauche font des cadeaux aux entreprises pour éviter de les voir s’exiler hors de France.

              Macron annonce plus ouvertement la couleur, ça n’est pas plus mal. Et puis il y a pas mal d’électeurs qui ont cette sensibilité centriste, leurs voix seront déterminantes pour arriver au nirvana, je veux dire à l’Élysée.


            • Le421 Le421 16 janvier 18:03

              @oncle archibald
              La légende de l’exil... Johnny et Depardieu ont prouvé qu’avec des gouvernements de droite, les enfoirés restent des enfoirés.
              Le pire, ce sont ces français qui accordent encore le moindre crédit à ces traîtres qui sont sortis de la mêlée grâce à leur talent, mais surtout aussi l’argent de leurs fans.

              Et je ne crois pas que Smet ait beaucoup percé en Suisse, ni Depardieu en Russie...


            • oncle archibald 16 janvier 22:35

              @Le421 : ça ne vous emmerde pas de payer des impôts à Hollande pour agrémenter les bénéfices des actionnaires du CAC 40 ?


            • Le421 Le421 17 janvier 09:38

              @oncle archibald
              Un : Je ne paye pas des impôts à Hollande mais à mon pays...Je suis FI, pas FN !!
              Deux : Vu mon avatar, vous devinerez que le CICE et autres conneries, je ne suis pas vraiment pour.

              Une précision :
              Je suis de gauche, donc, pas socialiste du tout.

              Faut pas confondre.
              Le PS, c’est la gauche du LR et le LR, la gauche du FN.
              Mais tout ça, avec le Modem, l’UDI et tout le toutim, c’est la droite.
              Point.


            • oncle archibald 17 janvier 14:12

              @Le421 et la « vraie gauche » elle veut les attacher à un piquet les Depardieu et les Johnny ? Elle veut empêcher les industriels de robotiser leur fabrication ? Elle veut obliger les industriels à employer des gens dont ils n’ont plus l’emploi ?? Elle veut à la fois pouvoir les traiter d’ignobles salauds et leur demander de ne pas délocaliser leurs usines ? C’est pas un peu trop par hasard ?

              Du temps de de Gaulle on félicitait ceux qui étaient capables de créer de la richesse et par un impôt sur le revenu au taux bien plus élevé que celui d’aujourd’hui on remettait en circulation les excédents de leurs bénéfices. Et ils acceptaient cette règle du jeu parce qu’on ne leur chiait pas dans les bottes. C’était nettement plus intelligent que de les traiter d’ordures et de les faire partir hors de France vers des pays ou ils sont mieux considérés.


            • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 12:12

              il y aurait fallu une primaire commune droite-gauche avec les 14 prétendants, cela fait 40 ans qui’ils malmènent le pays créant misère chômage et mal-vivre ne pensant qu’a leur ego sur dimensionné et se foutant de la gueule de leurs électeurs considérés au lendemain de l’élection comme des casses couilles si par malheur ils leur rappellent les promesses de campagne de la veille .... 


              • Le421 Le421 17 janvier 09:40

                @zygzornifle
                Au lieu de dire « droite-gauche », dites-donc « droite-droite » et vous comprendrez nettement mieux le pourquoi du comment.
                Et l’avenir, c’est droite, ou droite droite, ou droite très à droite...
                Du moins, dans les sondages !!


              • oncle archibald 18 janvier 16:33

                @zygzornifle « il aurait fallu une primaire commune droite-gauche avec les 14 prétendants »

                Ça existe !! On l’appelle le premier tour de l’élection présidentielle ! Je suis content pour vous. Vous aurez appris quelque chose aujourd’hui !

                Ne me remerciez pas c’est tout naturel !


              • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 12:17

                VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......

                N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)
                Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.(George Orwell)
                Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier. Frédérique Dard .
                Les idées politiques, ce sont celles qu’adoptent les gens qui n’ont pas d’idées à eux.Frédérique Dard 

                • Gavroche 16 janvier 13:17

                  Bonjour


                  J’ai trouvé ce 2ème débat très intéressant et parmi les vedettes affirmées, j’ai choisi de désigner Ruth Elkrief largement gagnante, par la pertinence et la grande portée de ses interventions faites pour faire avancer les affaires du pays.

                  Dommage que les prestations de ces 3 grands spécialistes aient été perturbées par de longs monologues sans intérêt de 7 participants derrière des pupitres.

                  Sans doute 7 figurants venus là pour porter assistance aux 3 vedettes de la soirée mais qui en fait les ont gênés par leurs insupportables interruptions.

                  • Pyrathome Pyrathome 16 janvier 13:33

                    Après les 7 salopards ripoublicains, voilà les 7 gnomes socialopes
                    Et je vois dans mes 7 boules de cristal qu’aucun ne passera le seuil du deuxième tour, ni fillon ni le gagnant de cette tombola pour demeurés.....Et bien mieux encore,en mai 2017, le PS et LR auront explosé en plein vol et n’existeront plus.
                    Eh oui, Rakoto, tôt ou tard, il va falloir payer la facture, et elle va être salée smiley.........


                    • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 13:56

                      j’ai regardé « gone girl » avec Ben Affleck sur la 2 , et j’ai passé un bien meilleur moment qu’en compagnie de cette bande de ribouldingues !

                      ils sont tellement mauvais que le PS peine à trouver des scrutateurs pour dimanche tenir ses bureaux votes ...


                      • alain_àààé 16 janvier 13:56

                        j ai regardé le débat sur les primaires socialistes dont beihnzeze qui on se demande de quel parti il est un coup il est au centre un autre coup il est a droite puis il est du PS maintenant il fait parti d un parti fantome mai cela ne fait rien il raméne des sous aux jiufs dont il fait parti mais n as pas eu de déporté.quand il parle avec sa sale gueule et ses grimaces je baisse le son


                        • JBL1960 JBL1960 16 janvier 14:32

                          J’ai préféré et de loin revoir I comme Icare, tant la scène de l’expérience de Migram avec des dialogues percutants qui nous rappellent que nous sommes en Dictature 2.0. Il y a un an j’avais mis la scène de ce film dans ce billet intitulé « Soumission à l’autorité » puisqu’il est bien là le problème, non ? https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/19/soumission-a-lautorite/
                          Votre titre est bien trouvé cependant, mais outre que aucun de ces 7 nains ne deviendra un géant, comme l’avait dit Sapir de Hollande. Il y a un problème qui est que cette prochaine élection se passera sous état d’urgence ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/15/inedit-en-france-presidentielle-sous-etat-durgence/ Et qu’aucun de ces tristes sires n’a l’intention de le lever ! Preuve qu’il est bien pour nous, le peuple !
                          Udo Ulfkotte est décédé vendredi 13 janvier d’une crise cardiaque selon la version officielle... Je rappelle cette vidéo qui a fait le tour du monde dans laquelle il avoue ses compromissions avec la CIA et sa honte aussi là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/16/adieu-udo/ Ainsi que les entretiens fait par Olivier Renault pour La Voix de la Russie. Mais également le dernier article de Robert Graham, traduit par R71 :Appel à la résistance du sein de l’empire : « Soyons ingouvernables !… » Les jours d’après élection et les jours avant la révolution. Nous avons une chance mieux que d’être ingouvernables, mais bien de ne pas leur permettre de nous gouverner ; Juste en leur retirant notre consentement ! Trois lettres NON ! En souvenir de Udo...


                          • captain beefheart 16 janvier 21:34

                            @JBL1960 Pour compléter (en allemand)

                            http://info.kopp-verlag.de/hintergruende/deutschland/jochen-kopp/in-memoriam-dr-udo-ulfkotte-196-2-17-.html

                            Et encore merci à Fifi de me l’avoir fait connaître ,comme John Perkins d’ailleurs.


                          • captain beefheart 16 janvier 15:03

                            Mais ils sont tous d’accord pour suivre le CIA dans ses exploits et élucubrations après-vente !Ils sont tous d’accord pour tuer des pauvres dans des pays pauvres,qu’on le sache !Ils sont tous d’accord pour dire que la Russie est le grand danger de l’époque,pas Daesh !


                            • alinea alinea 16 janvier 17:57

                              @captain beefheart
                              Merci de l’avoir dit !!


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 janvier 17:41

                              Sur la photo, il faut lire :


                                                                 LA DÉBÂCLE
                                                                   PRÉCOCE
                                                                DE LA GAUCHE 

                                          Une comédie de l’Entreprise de la Désinformation Franaise

                              • Le421 Le421 16 janvier 18:07

                                @Mohammed MADJOUR
                                Vous avez oublié vos lunettes ou vos gouttes ?

                                Le Parti Socialiste représente « la gauche » pour vous ?
                                Les Républicains aussi, alors...
                                Vu que c’est presque la même chose.

                                Evidemment, si vous soutenez « marionette »...


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 janvier 12:30

                                @Le421

                                Je vous ai déjà dit que je n’aimais pas le jeu 421 et en général je n’aime pas les jeux des statistiques et du hasard ! 

                              • izarn izarn 16 janvier 18:19

                                Il me semle que les primaires à la française, surtout en Vieme République, c’est le fiasco total....
                                On a eu droit depuis 2007 à la famille Hollande(Ségolène+François et à la famille Sarkosy (Nicolas+François)...
                                Népotisme ?
                                Retour à l’Ancien Régime ?


                                • Thibaut Marc CAPLAIN ThibautMarcCAPLAIN 17 janvier 09:40

                                  Le #PS...l’exemple parfait d’un parti politique mené à disparaître !

                                  Comment un parti politique qui a boudé le peuple et qui a son ex-leader qui a insulté le peuple de « sans dents » peut encore croire à son retour ?...

                                  • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 12:36

                                    on aurait dit 7 hommes pipi dans les toilettes publique.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires