• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > PS Chronique d’une mort annoncée

PS Chronique d’une mort annoncée

PS

Chronique d'une mort annoncée

 

Après un quinquennat catastrophique, une primaire sans éclat, l'agonie du PS se termine enfin

 

Le salut pour la gauche ne peut venir que de Mélenchon et Macron, si on classe ce dernier à gauche.

 

''La Belle alliance (pas si) populaire'' vient de désigner celui qui ne sera pas présent au second tour de la présidentielle.

 

Le ''gagnant'' de ce jour, si il se présente aux élections présidentielles aura sûrement la tâche de ramasser les morceaux du parti socialiste explosé et d'essayer de les recoller.

Entre un Hamon utopiste et un Valls qui a déjà fait la preuve sous le mandat de Hollande de son incompétence, et de la facilité avec laquelle il a mis ses convictions au placard, les électeurs ont choisi.

Benoît HAMON.

 

C'était de toutes les façons, perdant perdant.

Enquête récente du 20 janvier.

Benoît Hamon, vainqueur de la primaire se classerait en cinquième position au premier tour de la présidentielle, avec 8% d'intentions de vote, selon cette enquête pour.

L'ex-ministre serait devancé par Marine Le Pen (27%), François Fillon (26%), Emmanuel Macron (20%) et Jean-Luc Mélenchon (13%). Benoit Hamon 8%

Bien sur, les sondages sont sujets à caution, bien sur Fillon est sur une pente savonneuse, mais là les écarts sont énormes.

L'écologiste Yannick Jadot et le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan sont crédités chacun de 2% d'intentions de vote.

Selon un sondage Ipsos Sopra steria diffusé dimanche 22 janvier,

 

Un qui se frotte les mains, c’est Macron, lui qui navigue entre gauche et droite, de bâbord à tribord, qui surfe sur l’ambiguïté en opportuniste chevronné. Il sait qu'Hamon n'a aucun chance pour la présidentielle, et qu 'il aura peut-être une fenêtre de tir si Fillon continue de s’effriter.

Ce qu'il attend c'est le ralliement de cadres du PS

46 élus ou figures socialistes de la fédération du Rhône ont envoyé à la presse un communiqué, indiquant qu’ils rejoignaient le mouvement « En marche »

et la ralliement aussi de personnalités du centre pour l’instant pas nombreuses, Sylvie GOULARD du modem et ARTHUIS de l'UDI Mais des contacts sont pris au plus haut niveau.

 

Quant à Mélenchon il a un socle solide dans les sondages. Sa seule chance pour essayer d'être au second tour serait un désistement de Hamon en sa faveur et son ralliement, vu la légitimité limitée du candidat désigné par cette primaire, c'est une possibilité.

Mélenchon, mieux placé à gauche plus les voix de Hamon, c'est à dire une vraie gauche et Macron un ovni dont on ne situe pas la trajectoire, il y aurait la possibilité que Mélenchon devance Macron et un Fillon en perte de vitesse constante. On aurait alors le duel explosif Marine Le Pen Jean Luc Mélenchon.

 

Le maintien de ce trio serait un désastre annoncé pour la gauche.

 

Hamon aura-t-il la lucidité, le courage, la vertu du sacrifice personnel, sachant qu'il n'a aucune chance d'être au deuxième tour, pour sauver la gauche du désastre ?

Suicide personnel ou naufrage collectif, lui seul a la réponse.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.61/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  •  
     
    Moi j’attends La Baudruche faire le rabatteur des cochons de la gogoche pour la duchesse à Rothschild ... smiley
     
     
    « Dans le « Crédit d’Etat », Hume résume l’hypocrisie DroitDelHommiste : Il n’y a que dans l’époque moderne, avec sa continuité juridique de la propriété (2 articles) que les capitaux financiers augmentent à l’infini par intérêt et spéculation, ceci sur une période infinie. Le denier placé à la naissance du Christ n’existe plus, éradiqué par les vicissitudes de l’Histoire. En revanche il existe multiplié par 1000, le pfennig placé par le vieux Rothschild, et il grossira pour l’éternité des bobos internationalistes gogochos, sous la gouvernance des Seigneurs du Global State. » Gottfried Feder


    • petit gibus 30 janvier 2017 09:04
      T’as pas compris qu’après 5 ans de Hollandisme

      la carrière d’Hamon a atteint son sommet en
      devenant le patron de cette vieille usine à gaz
      qu’est le PS
      Sil avait été sincère avec lui même il aurait déjà quitté cette usine
      à fabriquer des cercueils



      • manu manu 30 janvier 2017 10:32

        @petit gibus

        La compagne de Hamon travail pour LVMH, son embauche suit de près la nomination de Benoît Hamon au gouvernement.

        Gabrielle Guallar est la très influente responsable des Affaires publiques du secrétariat général du groupe LVMH depuis juillet 2014 (Moins pudiquement, on peut la qualifier de lobbyiste du groupe).


      • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2017 17:16

        @manu
        ...un vrai boulot... ?

        à les nuls ! 

      • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 2017 09:52

        après la rose Socialiste la chrysanthème est devenu d’actualité....


        • Etbendidon 30 janvier 2017 10:15

          Bonjour moderatus
          mercu pour la photo de Benet Anon
          Quel charisme d’asticot
          Pire que hollandouille
           smiley
          Au fait vous vouliez que Mélenchon participe aux primaires de la triche ?
          Et bien je vous file mon billet qu’il aurait été éliminé comme Mon tambour
           smiley
          Il faut noter que tous les sortants ont été éliminés : Duflan, Sarko, Juppé, Valls
          cela signifie un RAS LE BOL
          Les veaumougeons (veaux-moutons-pigeons) deviennent-ils enfin citoyens ?
          Alors pourquoi pas une finale Melenchon - LePen ?
          Ah la tête des journaleux et des profiteurs du système ce serait tordant
           smiley


          • moderatus moderatus 30 janvier 2017 10:43

            @Etbendidon

            Bonjour,

            Un duel MELENCHON LE PEN se serait formidable, un grand coup de pied au cul à tous ces anciens ministres qui nous ont méné au bord du gouffre.
            Mais pour que cela ait lieu il faudrait qu’Hamon se rallie à Mélenchon, car si les deux se présentent c’est foutu.


          • moderatus moderatus 30 janvier 2017 10:19


            La question se pose clairement

            MELENCHON HAMON

            qui va rallier l’autre ?


            • JL JL 30 janvier 2017 10:34

              @moderatus
               

               cela dépendra peut-être aussi du Parti communiste, non ? Et des Écologistes ?
               
               La gauche ce n’est pas que Hamon et Mélenchon.
               



            • moderatus moderatus 30 janvier 2017 10:45

              @JL

              les écolos on ne sait jamais ou ils vont aller, ils vont surtout là ou on leur garantit le plus de sièges de députés.
              Quand au parti communiste, normalement il est derrière Mélenchon.


            • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2017 10:51

              @JL
              Le parti communiste soutient JLM.
              Les écologistes ? lesquels ...ceux de Jadot , ceux de Placé , ceux de Waechter , ceux de Lepage , ceux de Rivasi , ceux de Duflot ou......... le top du top ceux de Cohn-bendit ?
              @+


            • alinea alinea 30 janvier 2017 12:21

              @moderatus
              Cela fait un petit moment que les « écolos » de gauche sont dans le seul parti écolo de France, le PG ! les retardataires sont à la FI !
              Les autres, des libéraux, sont une poignée !


            • ZenZoe ZenZoe 30 janvier 2017 12:21

              @moderatus
              Déjà ce matin, Hamon a appelé Mélenchon à un ralliement au PS il me semble.


            • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:30

              @ZenZoe

              Le ralliement devrait se faire dans le sens ralliement de Hamon à Mélenchon, sinon ça ne pourra pas marcher à mon avis.


            • ZenZoe ZenZoe 30 janvier 2017 13:49

              @moderatus
              Oui, ce serait plus logique. mais il y a l’ambition plus ou moins avoué de Hamon de devenir le secrétaire national du PS (ce qui a motivé sa candidature au départ). Il doit donc rester au PS.


            • baldis30 30 janvier 2017 14:16

              @moderatus

              « les écolos on ne sait jamais ou ils vont aller, ils vont surtout là ou on leur garantit le plus de sièges de députés. »

              exactement , et à la rigueur là où on leur garantit les meilleurs revenus ....

              ’Et donneur de séné par désir de rhubarbe

              avoir toujours son encensoir dans quelque barbe "

              La leçon de Rostand ils l’on bien retenu : mieux vaut s’attaquer à EDF car les pétroliers sont plus riches ...


            • moderatus moderatus 30 janvier 2017 15:06

              @baldis30

              Cette citation empruntée à Edmond Rostand est de bon aloi, elle convient parfaitement aux écolos toujours à la recherche de protecteurs.

              IL vont errer de candidats en candidats et s’acoquiner à celui qui sera le plus offrant


            • mmbbb 30 janvier 2017 19:31

              @moderatus si Melenchon se rallie a Hamon, il se décribilise a moins qu il veuille être le cocu de l affaire


            • moderatus moderatus 30 janvier 2017 20:32

              @mmbbb

              Aucun intérêt à ce que Mélenchon se désiste au profit de Hamon, à mon avis Hamon vu ses positions, ne peut en aucun cas accéder au deuxième tour.

              Un désistement Hamon en faveur de Mélenchon, pourrait être positif.


            • mmbbb 30 janvier 2017 22:25

              @moderatus oui mais peu probable . Le PS a deja couilloné a maintes reprise la gauche dure et Hollande a ete un maitre en la matiere mais c’est Vals qui a paye Ils n’y a que ces salopards d’ecolos qui ont trouve la soupe elyséenne bonne . Quoi qu il en soit si le PS eclate en vol je ne ferai pas de depression . Idem pour ces enflures ’ d ecolos ". Hamon aura du mal a rassembler et c’est macron qui tirera les marrons


            • JL JL 30 janvier 2017 10:41

               Je me demande s’il ne faut pas chercher les causes de la désastreuse présidence Hollande dans le fait qu’il a été désigné par des primaires. 

               
               Depuis l’instauration de cette pratique incongrue dans la Cinquième République, on constate que les présidents n’y font pas long feu.
               
               Personnellement je pense que l’apparition de ces primaire a sonné la mort de la Cinquième République, gangrenée par des apparatchiks de gauche comme de droite.

              • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2017 10:58

                @JL
                D’accord avec vous ...
                au cours de la primaire ils sont tous obligés de faire de la « surenchère » pour séduire leurs partisans et ensuite de mettre de l’au dans leur « vinasse » pour la faire avaler au + grand nombre.
                De là les désillusions ...
                On nous a fait le coup deux fois ...c’est bon ! on a compris.
                @+


              • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:02

                @JL

                D’accord avec vous, les primaires ne correspondent pas à l’esprit de la 5ème république, où c’est la rencontre d’un homme ou d’une femme et d’un peuple.

                le problème c’est qu’il n’y a plus au parti socialiste de personnalité assez forte qui se distingue et qui soit irréfutable, on fait avec des seconds couteaux qui lorsqu’ils sont élus par défaut comme notre président partant, c’est catastrophique.

                Cordiales salutations


              • alinea alinea 30 janvier 2017 12:28

                @moderatus
                Comment voulez-vous qu’il y ait des personnalités fortes dans un parti qui ne sait pas où il habite, et ceux qui le savent ne l’avouent pas ?
                Un parti laquais de l’impérialisme, du néo-libéralisme, qui n’a aucune conviction sauf celles de suivre, qui n’a pas de programme, évidemment ; ce n’est pas un hasard s’il meurt et il ne récoltera les voix que des paumés du petit matin, qui n’ont rien compris à ce qui se passe !


              • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:34

                @alinea

                c’est aussi mon analyse et le titre de mon article.

                Hamon vient de prendre une option sur la reconstruction du parti du parti, c’est je crois son ambition, mais ses propositions irréalistes font que je vois plutôt Mélenchon.


              • oncle archibald 30 janvier 2017 12:39

                @alinea : nous devrions nous féliciter de l’explosion en vol de cet espèce d’agglomérat de circonstance, ce fourre tout, que l’on a appelé « parti socialiste » parce que c’est la tendance dominante d’un rassemblement de circonstance qui n’existe en fait que le temps d’une élection. Inventeur François Mitterand.

                La façon de faire des Allemands est bien plus propre. Chacun part vers les électeurs sous sa bannière et avec ses convictions bien affirmées, après les élections on essaye de composer un gouvernement de coalition. Hélas on a habitué les Français à se haïr et cette pratique d’une coalition pragmatique chargée d’exécuter un programme mis au point en commun est ici quasiment impossible.

                En France c’est toi ou c’est moi, c’est la révolution ou rien ! Je trouve ça désolant et pire encore je suis trop vieux et j’en ai trop vu pour espérer que ça change.


              • Alren Alren 30 janvier 2017 15:38

                @oncle archibald

                Le problème est que les coalitions se font dans des assemblées et que la constitution actuelle taillée pour donner les pleins pouvoirs à de Gaulle place au sommet du pouvoir un homme ou une femme seul(e), excluant toute forme d’alliance entre groupes politiques voisins.
                 
                C’est pourquoi il faut changer de constitution mais pour cela il faut élire Jean-Luc Mélenchon et voter pour lui même si on ne partage ses vues sur l’abrogation de la loi El Khomri, la retraite à soixante ans, le retour à l’indépendance nationale par rupture avec l’actuelle UE et l’OTAN, des plans nationaux d’investissement pour remplacer les énergies fossiles et le nucléaire par des énergies renouvelables, l’isolation des logements pour économiser l’énergie, l’égalité homme-femme, le remboursement des frais médicaux par la sécu à 100%, l’abolition de la grande pauvreté et les coupures d’eau, de gaz et d’électricité etc.
                Le programme fait l’objet d’un livre entier avec des annexes qui paraîtront prochainement.


              • Armelle Armelle 30 janvier 2017 16:42

                @JL
                Logique puisque les primaires constituent uniquement un stratagème pour éviter la dilution des votes dans divers partis d’un même courant, en revanche si l’on admet que cette pratique puisse avoir un impact significatif sur la durabilité d’un président, je pense que les dispositions prises par notre bon vieux Charles quant aux pleins pouvoirs qui accompagnent cette fonction, n’y sont sans doute pas pour rien non plus... cela crée des frondeurs et un climat délétère ne permettant pas de travailler sereinement ; ça n’aura échapper à personne pour ce quinquennat catastrophe !!!


              • baldis30 30 janvier 2017 18:49

                @moderatus
                « les primaires ne correspondent pas à l’esprit de la 5ème république  »

                Absolument ... et la logique des institutions de la cinquième république c’est le REFERENDUM

                Pas pour s’y asseoir dessus par un tour de passe-passe de congrès .... !


              • moderatus moderatus 30 janvier 2017 19:39

                @baldis30

                Le referendum bien sur, à condition de le respecter ce qui n’a pas été le cas La dernière fois.
                Ce referendum qui avait été refusé par 50% des Français en 2005 nous a été imposé deux ans après par Sarkozy, le traité de Lisbonne, trahison de la décision populaire.

                Le referendum est craint des hommes politiques . et pas nombreux sont ceux qui le proposent dans leur programme.
                Si on avait usé du referendum beaucoup de mesures néfastes décidées par Hollande et l’union Européenne n’auraient pu être prises.


              • Graal 30 janvier 2017 21:21

                Une nouvelle Constitution, certes c’est une bonne idée, mais encore faudrait-il savoir quoi y mettre ! C’est quand même une proposition autrement explosive que le revenu universel de B.Hamon ou la Sécurité sociale de F.Fillon.
                Or, à ma connaissance, JLM n’a rien proposé de précis sur ce point. Je me vois mal laisser carte blanche là dessus. Annoncer un référendum ou une assemblée constituante sans projet précis n’a aucun sens.


              • Graal 30 janvier 2017 21:23

                @Alren
                Une nouvelle Constitution, certes c’est une bonne idée, mais encore faudrait-il savoir quoi y mettre ! C’est quand même une proposition autrement explosive que le revenu universel de B.Hamon ou la Sécurité sociale de F.Fillon.
                Or, à ma connaissance, JLM n’a rien proposé de précis sur ce point. Je me vois mal laisser carte blanche là dessus. Annoncer un référendum ou une assemblée constituante sans projet précis n’a aucun sens.


              • oncle archibald 30 janvier 2017 22:10

                @Graal : de Gaulle avait l’honnêteté et l’élégance de régner en despote certes mais en venant assez régulièrement devant le peuple pour lui demander la permission de continuer. C’était très républicain et cohérent. 


                Actuellement le référendum fait peur à tous ces roitelets soucieux uniquement d’eux mêmes , sans aucune vision de long terme, sans projet ambitieux. Les ambitieux ce sont eux. Ils ne se mettent pas à notre service mais au mieux à celui de leurs copains. Ils savent que huit jours après leur élection on aura déjà envie de les virer.

              • capobianco 31 janvier 2017 09:13

                @Graal
                Vous dites « à ma connaissance » mais avez vous été voir le programme des insoumis ? Il y est énoncés les 15 points qui fondent les grandes lignes de ce que doit être cette nouvelle institution. Dés l’élection terminée, elle sera écrite dans le détail avec une large participation de la population qui ensuite, par référendum actera la nouvelle constitution.

                Ne parlez pas d’imprécision, ce n’est pas à Mélenchon ou à un petit groupe de le faire (façon de gaulle) et il s’est d’ailleurs engagé là dessus, vous pouvez le vérifier et dans ses propos et dans les écrits du mouvement. Ce n’est pas aux élus de définir les règles qui concernent tout le monde mais aux français afin que des garde-fous empêchent une oligarchie de s’approprier tous les pouvoirs comme aujourd’hui. Exemple sur le contrôle et la possibilité de révocation des élus, sur la liberté de la presse, une justice la même pur tous etc......, 


              • Graal 31 janvier 2017 10:18

                @capobianco
                Bien sûr que je l’ai lu : http://www.jlm2017.fr/le_projet
                « Dés l’élection terminée, elle sera écrite dans le détail » Désolé, mais, moi, c’est avant de voter que ça m’intéresse : quid du Président, quid du Premier Ministre, quid du Sénat.... ? C’est un peu facile de faire des promesses floues.


              • Graal 31 janvier 2017 10:46

                @capobianco
                « Ne parlez pas d’imprécision » Sur ce point précis, ce n’est d’ailleurs pas de l’imprécision, c’est du vide sidéral.


              • captain beefheart 1er février 2017 20:42

                @oncle archibald
                Merci oncle archibald pour ce commentaire sensé.Je suis originaire d’un pays voisin d’Allemagne,et là aussi on connaît le programme des partis avant les législatives,et aussi les volonté des futurs coalisés,qui ne s’entendent pas sur tous les sujets,mais trouvent un terrain commun.Dans le pratique ça peut finir aussi en pagaille,mais les électeurs ont plus de clarté sur les actions que ces partis proposent mener.Des fois on a un "stembusakkoord’ ,néerlandais pour un accord des urnes,c.à.d.,si les partis de l’accord auront une majorité pour gouverner.Mais bon, c’est le système de la proportionnelle qui amène ça,sinon il n’y aurait jamais un gouvernement qui tient la route quand il y a plus de deux partis.


              • petit gibus 30 janvier 2017 11:23
                @ moderatus

                Au lieu de nous attendrir sur un proche décès,
                je m’étonne que tu occultes le merveilleux
                et touchant évènement d’hier,

                l’immense ovation de plus de 15 000 personnes
                pour l’amour de Fillon envers sa Pénélope smiley

                • JL JL 30 janvier 2017 11:26

                  @petit gibus
                   

                   Rien ne pourrait décourager ces groupies : on a les représentants qu’on mérite.
                   
                   A bon entendeur, ...

                • moderatus moderatus 30 janvier 2017 11:45

                  @petit gibus

                  Bonjour petit gibus ?

                  Mon désintérêt pour Fillon est tellement grand, que je n’ai pas regardé son discours, je ne sais si il a été bon ou pas.

                  Même si je suis contre cet ersatz de Sarkosy pour les présidentielles, je m’élevè contre les méthodes employées pour le détruire, c’est de la politique au niveau des Borgia.

                  salutations


                • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2017 17:22

                  @moderatus

                  La dénonciation est politique.
                  Mais le traitement est maintenant judiciaire.
                  Ni plus ni moins.

                  Parler de « méthodes » est abusif, sauf à considérer que les politiques peuvent s’exonérer de la loi.


                • moderatus moderatus 30 janvier 2017 18:08

                  @Pere Plexe

                  je n’ai aucune affinité pour Fillon, je ne souhaite en aucun cas son succès, mais il faut avoue que cette façon de procéder est odieuse.

                  les politiques ont mis un système en place autorisant les élus à embaucher leur conjoint, leurs enfants, leurs amis, leurs maitresses peut-être sans aucun contrôle ni sur les compétences ni sur le travail effectif

                  comment voulez vous qu’un système pervers ne conduise pas à des abus ?
                  Quand à la justice, depuis le mur des cons, le laxisme dont elle fait preuve,, les pressions auxquelles elle est sensible, l’impunité dont ils bénéficient quand ils font des erreurs gravissimes, rappelez vous d’Outreau, elle n’a plus tellement ma confiance.

                   


                • pemile pemile 30 janvier 2017 18:11

                  @moderatus « comment voulez vous qu’un système pervers ne conduise pas à des abus ? »

                  la confiance serait un système pervers !!??


                • baldis30 30 janvier 2017 18:55

                  @petit gibus

                  ce qui fut catastrophique c’est qu’en même temps des organisateurs irresponsables aient organisé un tournoi de grand Chelem à l’autre bout de la planète,

                  Et pire ... d’autres organisateurs encore plus incapables organisent une finale mondiale de handball quasiment à la même heure qu’un génial discours dont la destination normale était l’UNIVERS (*) ... et impolis des joueurs ont célébré la fête d’une sixième étoile ! Honteux vous en conviendrez.

                  (*) à moins que ce discours si important ne fut si secret qu’on lui appliquerait volontiers le raccourci de Churchill « To burn before reading !  »


                • capobianco 31 janvier 2017 09:27

                  @Pere Plexe
                  «   sauf à considérer que les politiques peuvent s’exonérer de la loi. »

                  Parce que ce n’est pas le cas ? Une caissière licenciée sur le champ pour un « trou » de 85 cts dans sa caisse et pour « une erreur » de 450 000 € C Lagarde est reconduite dans sa sale besogne au fmi ...

                  Rien de plus normal quoi.

                  La loi est faite pour et par les élus qui s’arrogent des privilèges financiers et judicières scandaleux. Dans le cadre de leurs lois ils ne sont que rarement punis, Ils gagnent sur tous les tableaux la main sur le cœur ....


                • Neo 30 janvier 2017 11:29

                  Salut Modératus ...

                  « Marine Le Pen (27%), François Fillon (26%), Emmanuel Macron (20%) et Jean-Luc Mélenchon (13%). Benoit Hamon 8% »

                  Ce ne n’est pas les pourcentages que je lis ce matin et que j’ai entendu hier soir ...

                  Voilà ce que je lis presque partout ce matin et que j’ai entendu hier soir→ Marine Lepen 25% ... François Fillon 22 % ... Emmanuel Macron 21 % ... Benoit Hamon 15% ... Jean-Luc Mélenchon 10% ...

                  Quand on regarde ces chiffres on voit que Macron est juste 1% derrière Fillon ...
                  En résumé si on voulait, ou voudrait nous inciter à voter Macron on ne si prendrait pas autrement ... Regarder brave gens si vous ne voulez pas avoir un duel Le Pen/Fillon voter Macron ... Il est juste 1% derrière Fillon ...

                  Ce qui ferrait bien chier aux sondeurs comme aux journalistes et bien sûr à d’autres c’est qu’il y ait un rapprochement Hamon/Mélenchon ... 15+10= 25 ... Ce qui là nous mettrait LePen/Mélenchon à exæquo ..


                  • moderatus moderatus 30 janvier 2017 11:50

                    @Neo

                    Attention, il y a les réactions à son élection d’hier, comme elle a eu lieu pour Fillon, je ne crois en aucun cas que Mélenchon soit dans quelques jours derrière Hamon. OK, il faudrait que Hamon se rallie à Mélenchon.

                    c’est la seule chance pour la gauche d’accéder au second tour ;sinon cela risque d’être Marine Le Pen
                    Macron si Fillon continue à s’effondrer.

                    Salutations.


                  • Neo 30 janvier 2017 12:19

                    Moderatus,

                    « il y a les réactions à son élection d’hier »

                    Fait un tour ici ... Et compare avec les tiens ...


                  • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:27

                    @Neo

                    J’ai fait le tour attendons une ou deux semaines , je peux me tromper.


                  • Neo 30 janvier 2017 12:43

                    Moderatus,

                    Bon je vais pas m’éterniser ... Je dis juste que tes chiffres ne correspondent pas avec ceux que l’on nous avance ce matin ... Peut-être que dans deux semaines ils auront changé ... Je m’aventure pas à jouer les Irma-Soleil ...

                    Si tout ceci est bidonné c’est normal que l’on nous mette Macron juste derrière Fillon ... Et comme si je le dis plus haut ... Inciter les gens à voter Macron par peur d’avoir en deuxième tour un duel Le Pen/Fillon ...

                    Puis Hamon devance Mélenchon 15% et 10% ... Si comme je le dis tout est bidonné ... Là aussi pour que ceux qui s’apprêtent à voter Mélenchon se rabattent sur Hamon ... En résumé tout sauf Mélenchon ...


                  • manu manu 30 janvier 2017 12:52

                    @moderatus

                    Apparemment il n’y a aucun risque à truqué les sondages, ils sont donc très certainement faux surtout à 3 mois des élections.

                    Le fait que vous les mettiez en avant est révélateur.


                  • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:54

                    @arthes

                    Mélenchon par son programmes plus crédible que celui de hamon pourrait rallier la gauche, c’est pour cela que je pensais à un ralliement de Hamon.Aura-t-il lieu ?

                    C’est vrai que Macron va bien devoir s’arrêter de papillonner de droite à gauche et devra se poser quelque part , et là finie l’unanimité derrière un manque de programme.

                    Mais l’avenir est plein d’incertitudes.


                  • manu manu 30 janvier 2017 13:14

                    @moderatus

                    Qui ne dit mot...


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2017 12:07

                    Valls « incompétent » ?

                    À mon avis, ce n’est pas en ces termes que la question se pose : il n’a jamais caché ses idées « libérales siciales », « républicaines et européennes », qui s’avèrent des oxymores. Mais je ne dirais pas que c’est un manque de compétence.

                    S’agissant de JLM, une question me taraude :

                    que croyez-vous qu’il a en vue : être élu ou récupérer les restes du PS ?
                    L’ancien homme d’appareil a-t-il vraiment fait sa mue gaullienne (ou césarienne, si on désapprouve) ou n’a-t-il toujours que comme ambition ultime de « grenouiller dans le marigot » ?


                    • moderatus moderatus 30 janvier 2017 12:24

                      @Olivier Perriet

                      Bonjour,

                      je parle d’incompétence par son ralliement à la politique de Hollande , , reniant ses propres convictions et ayant participé à un quinquennat déplorable, d’une incompétence rare en matière de politique sociale et de politique internationale.
                      Valls acteur important de cette politique catastrophique.

                      En ce qui concerne JLM on aura la réponse rapidement je crois.
                      Si il se maintient et obtient le ralliement de Hamon, il donnera la preuve de ses ambitions, si il se rallie à Hamon alors la ce sera la preuve que les ambitions à gauche ne sont que de ramasser les morceaux.

                      J’ai vu que vous étiez un partisan de Dupont Aignan , il fait parti des candidats que l’on voit peu, c’est vrai qu’il est coincé entre le FN et le parti de Fillon, sa traversée solitaire ne peut le conduire bien loin.
                      où en est-il de ses parrainages ?
                      avez vous des informations ?
                      Quelle sera sa position pour le second tour ?


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2017 13:28

                      @moderatus

                      Disons que Valls avait clairement annoncé la couleur dès la primaire de 2011, à la différence de F Hollande qui avait annoncé peu de choses ; c’est plutôt Hollande qui s’est rallié à la politique de Valls mais sans le dire, bien sûr. Enfin, ce n’est pas un débat très important smiley

                      Pour NDA, je ne pense pas qu’il y aura des problèmes de parrainages ; peut-être que même F Asselineau (qui a fait un tour en Lorraine la semaine dernière smiley ) les aura, alors

                      Pour le reste, je suis justement dans une grosse interrogation quant à son comportement au 2e tour et m’en suis expliqué sur AV.


                    • Sparker Sparker 30 janvier 2017 13:45

                      @Olivier Perriet
                      Je ne crois pas que Mélenchon veuille récupérer les restes du PS. Je pense qu’il a compris pas mal de choses mais ne veut plus ou moins s’attirer d’ennemis. Quand il dit que d’autres s’approprient les idées de la FI et que c’est très bien par ce que ça élargit le spectre de recouvrement de ces idées dans la population, il pense d’abord au gain socio/culturel seul à même d’effectuer la révolution populaire et citoyenne en latence depuis bien longtemps.

                      Son ambition personnelle, je la vois dans le fait d’être « celui par qui le scandale arrive », scandale au sens de pierre d’achoppement qui fait basculer le système mais n’en est pas le maître absolu. Il serait, je pense, très heureux d’être cette pierre et la crainte est que cela finisse comme un ruisseau dans le désert.
                      Pour les raliements, sujet de l’article, là aussi il faut comprendre que le mouvement FI n’appartient pas à Mélenchon. Petit à petit dans les meeting, le on, le nous, le programme remplace le « je ». Je pense que c’est un long travail aussi pour lui de révolutionner son approche de la politique et du rôle qu’il se donne à jouer.
                      Mais il ne peut plus faire ce qu’il en veut, il y a des grosses têtes derrière le fanion et beaucoup d’adhérents qui le sont par reconnaissance de leur participation et il ne pourrait décider de son seul chef une alliance.
                      D’autre part « l’avenir en commun » est un projet et seul celui-là compte. Si d’autres veulent rejoindre le projet, l’amender et le défende ils sont bien sur les bienvenus. Le président élu en serait à priori le dernier, donc ce n’est plus un objectif à suivre, l’objet est ailleurs.
                      Peut-être nous trompons nous, sommes encore naïf ou crédule mais pour un représentant politique, mettre de la sincérité dans sa parole devient chose très difficile après toutes ces années de tromperie, au bas mot.
                      C’est une dynamique populaire qui veut se mettre en place face à la caste. Si l’élection porte la FI au pouvoir, chose bien sur que nous souhaitons mais il ne faut pas s’illusionner... il faut au moins que ce mouvement prennent la place qui lui reviens dans le décorum politique de notre pays. Tous les sujets qu’elle pose sont à poser, beaucoup esquivent mais les années qui viennent nous les imposerons, économique, social, écologique, il faut que la FI soit un outil de réponse dominé par le peuple.

                    • moderatus moderatus 30 janvier 2017 14:11

                      @Olivier Perriet

                      J’ai lu votre article sur AG

                      bien sur la position n’est pas bien définie, l’interrogation subsiste.

                      Quand à Valls, si c’est Hollande qui s’est rallié à sa politique, le jugement est encore plus dur quand on voit les résultats de cette politique.
                       


                    • baldis30 30 janvier 2017 18:59

                      @Olivier Perriet

                       gaullien Valls ? oups .... oups ... oups ! 

                      Séisme à Colombey-les deux-églises avec épicentre dans le cimetière !


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2017 19:31

                      @baldis30

                      j’ai dit Mélenchon ; Par gaullien, je veux dire qu’il ne rentre pas dans la démocratie des partis dont les primaires sont la quintessence.

                      Gaullien, c’est-à-dire bonapartiste dans son rapport à la légitimité :
                      l’homme parle au peuple, sans l’intermédiaire de notables, comités Téodules, partis, courants, secrétaires de sections...

                      Ce qu’a fait (en partie) JLM en s’autoproclamant candidat dès le début.
                      Ce qui a fait grincer des dents au PCF.

                      S Royal avait aussi cette « légitimité charismatique » qui a été sa perte au PS
                       (le match Royal Aubry de 2008 est assez exemplaire de cette opposition entre légitimité « charismatique » et légitimité « bureaucratique »).


                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 30 janvier 2017 12:17

                      Fillon, Mélecnchon, Hamon, Peillon, Macron. C’est une avalanche de on sur internet, à la radio, à la télé, on, on, on, on sature. Sur certains claviers, il a été décidé de remplacer le ç par on. Puisque « sa va » pour tout le monde, ce ç ne servait plus et on peut écrire notre candidat préféré plus facilement.
                      2 ans après l’élection, nous irons tous plus vite à écrire gros con qui fait encore gros cç sur mon clavier (j’espère que vous avez suivi la démo ...).
                      Selon le chat de Gelluck, c’est monsieur Groçon qui a inventé la cédille smiley


                      • Neo 30 janvier 2017 12:28

                        Salut Frédéric,

                        « Fillon, Mélecnchon, Hamon, Peillon, Macron. C’est une avalanche de on »

                        Bienvenue en Suède ... smiley


                      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 30 janvier 2017 14:34

                        @Neo
                        Fils de ?
                        Hamon, fils d’Aubry
                        Macron, fils de sa femme
                        Peillon, Melenchon, Fillon : je sèche ...


                      • baldis30 30 janvier 2017 19:04

                        @Frédéric Van der Beken

                        et par nous ils vont tous se faire appeler....... Léon !

                        Et la livrée de l’animal dont l’appellation ordinaire est ce prénom leur ira à merveille car parés de telles plumes à l’arrière-train on aurait devant nous les plus beaux oiseaux de la Terre. 

                        Beaux, beaux et ....on à la fois selon Jacques Brel ....


                      • Gogonda Gogonda 30 janvier 2017 12:43

                        Ne Mélenchon pas tous ! avant de se faire un avis il faut regarder les choses en Hamon...


                        • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 30 janvier 2017 14:38

                          @Gogonda
                          « Ne Mélenchon pas tous ! avant de se faire un avis il faut regarder les choses en Hamon... »
                          Et Peillon nous une bonne rigolade avant que la plupart Fillon vers Macron smiley


                        • ddacoudre ddacoudre 30 janvier 2017 12:44

                          bonjour modératus

                          bonne analyse que je partage. tu vois que nous avons des points d’accords smiley

                          je doute fort que Hamon est cette clarté de se retirer au bénéfice de Mélenchon, car l’on ne peut situer macron a gauche.
                          http://ddacoudre.over-blog.com/2017/01/les-faisurs-de-pataques-de-tf1.html
                          cordialement.


                          • moderatus moderatus 30 janvier 2017 13:00

                            Bonjour ddacoudre,

                            On peut arriver heureusement à des points d’accord.

                            J’ai lu ton article, et je reconnais que la position de Mélenchon a été la bonne, mais pour qu’elle soit efficace, il faut le ralliement de Hamon.
                            Aura-t-il ce courage ?
                            A suivre.

                            Cordialement


                            • Sparker Sparker 30 janvier 2017 13:54

                              @moderatus
                              Hamon à déjà dit qu’il ne se rallierait pas à la FI, je pense que dans son esprit c’est le contraire qui devrait arriver, ses militants et tous le PS restant ne le laisserait pas se rallier à la FI.

                              Hamon risque de ne pas être entendu au delà des votants de la primaire et quelques frondeurs ou en antipathie avec Mélenchon.
                              L’inverse encore moins, la FI s’allier à Hamon est hors de question, d’ailleurs Mélenchon, qui je pense ne le souhaite vraiment pas, n’a pas le pouvoir de décider d’une alliance sans être soutenu par la FI.
                              Beaucoup de point différencient, sur la relation à l’UE par exemple, c’est inconciliable.
                              La FI c’est un programme complet (le plus possible) élaboré et construit, taillé pour le peuple de france en donc en désaccord avec les postulat de l’UE. Nous serons donc en rapport de force avec l’UE, Hamon n’en est pas là, il me semble.

                            • manu manu 30 janvier 2017 13:54

                              @moderatus

                              La position de Mélenchon a été la bonne, elle serait plus efficace avec le ralliement de Hamon.

                              Les sondages c’est une histoire d’argent pas de programme.


                            • Marie 31 janvier 2017 03:11

                              @moderatus - Sur votre article concernant le revenu universel.

                              C’est triste de voir de l’histoire se répéter : les conges payes en 1936 et maintenant le revenu universel en 2017. Toujours les mêmes arguments contre : « une catastrophe economique » « Une societe de faineants, d’assistes…. » . Qui aujourd’hui remet en cause les conges payes ?

                              Permettre à chaque individu de travailler moins et d’avoir du temps libre pour vivre ses passions ou entreprendre car il n’y aura pas assez de travail disponible à temps plein pour tout le monde – c’est un progrès social et personne n’osera le contester une fois applique….

                              Cordialement


                            • moderatus moderatus 31 janvier 2017 11:25

                              @Marie
                              Désolé, je vais être très direct, ne m’en veuillez pas

                              "Permettre à chaque individu de travailler moins et d’avoir du temps libre pour vivre ses passions ou entreprendre car il n’y aura pas assez de travail disponible à temps plein pour tout le monde – c’est un progrès social et personne n’osera le contester une fois applique"…

                              ça c’est la version SOFT, ce n’est pas celle qui est proposée.

                              Je suis athée , mais il y a dans la bible des écrits que l’on peut faire sien

                              tu gagneras ton pain à la sueur de ton front,jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu as été tiré.Car tu es fait de poussière,et tu retourneras à la poussière.

                              Genèse 3.19


                              Cette loi Hamon veut dire


                              Si tu veux rester chez toi à ne rien faire ,tu peux.


                              Tu es inutile dans cette société ,on n’a pas besoin de toi, d’autres qui aimeront ou respecteront le travail travailleront pour toi


                              Désolé, mais c’est un langage que je n’aurai jamais accepté étant jeune comme sûrement vous l’êtes.


                              C’eut été abandonner toute dignité, respect de soi et des autres.


                              j’en veux à Hamon de détruire la valeur travail et de distiller ce poison qui est de considérer l’assistanat comme une solution acceptable.


                              L’aide bien sur à tous les accidentés de la vie, les chômeurs, un revenu décent c’est un droit pour eux et un devoir pour la société mais pas cette situation où seuls les privilégiés, les diplômés , auront droit au travail et aux récompenses , et les autres on les met au rebut, on n’en a pas besoin, n’importe quel ferraille appelée robot les remplacera avantageusement.


                              ABSURDE !!!


                              Je n’admets pas qu’il bourre la tête de nos enfants avec ces âneries.


                              Ce n’est pas une répartition du travail ou une diminution du temps de travail qui est proposée, ce qui est logique, si progressivement des robots remplacent une part du travail de l’homme.



                              Au lieu de batailler vers le plein emploi qu’on atteint de nombreux pays, on baisse les bras, on détruit la valeur travail


                              L’oisiveté est mère de tous les vices , ce n’est pas ce type de société que l’on peut proposer si on a un minimum d’esprit de responsabilité et on ne se laisse pas aller à la démagogie la plus délirante.

                              Cordialement



                            • JL JL 31 janvier 2017 11:29

                              @moderatus
                               

                               Il faut voir ce revenu inconditionnel comme un crédit d’impôts, et qui est dû à chaque être humain par le Système qui a conduit à la dégradation de notre environnement naturel au profit d es puissants.

                            • moderatus moderatus 31 janvier 2017 11:36

                              @JL

                              Excusez moi , j’ai clos ce débat, j’ai expliqué pourquoi je refusais cette aberration.

                              Je n’admets pas qu’un démagogue vienne détruire toutes les valeurs que j’ai transmises à mes enfants.

                              Aujourd’hui c’est un autre débat
                              Amicalement


                            • JL JL 31 janvier 2017 14:53

                              @moderatus
                               

                               deux ou trois choses : il ne vous appartient pas de clore un débat, vous n’avez aucun pouvoir dans ce sens.
                               
                               La deuxième : si c’est à moi que vous faites allusion en parlant de personne qui vient détruire les valeurs qu’il a transmis à ses enfants, vous ne manquez pas d’air : en effet, mon commentaire n’a rien de démagogique, et sur le sujet, je suis plutôt circonspect.
                               
                               Enfin et surtout : si un si petit commentaire peut détruire ces’’ valeurs’’ comme vous dites, je devrais croire que vous avez de drôles de valeurs et que vous maintenez vos enfants dans une cage où ne leur parviennent que des infos qu’ils reçoivent que vous contrôlez jalousement. 
                               
                              moderatus ? Exageratus, oui !
                               
                               

                            • moderatus moderatus 31 janvier 2017 15:45

                              @JL

                              Bonjour,

                              Ne prenez pas la mouche, ou je me suis mal exprimé ce qui est fort possible,, ou vous m’avez mal compris.

                              Ce n’est pas vous qui avez proposé le RU ;

                              premièrement ,je parlais de clore un débat car nous sommes hors sujet et sur un article que j’avais écrit précédemment.

                              Il n’est nullement question de vous accuser de quoi que ce soit ; ma critique est uniquement dirigée envers Benoit Hamon à qui je dénie le droit d’essayer de détruire les valeurs que j’ai essayé d’inculquer à mes enfants, sous couvert d’ambitions électorales.

                              Désolé encore si je me suis mal exprimé.

                              maintenant je ne vous permets pas de dire que j’ai maintenu mes enfants dans une cage. ou de contrôler leurs informations, ce qui est absurde parce qu’impossible.

                              Les valeurs de respect de l’autre, les valeurs du travail bien fait, les valeurs de ne pas qu’avoir des droits, les valeurs de l’effort personnel, les valeurs de s’élever dans la vie par son mérite et non par sa naissance, ce ne sont qu’une partie des valeurs que l’on se doit d’inculquer à ses enfants, en dehors de celle de l’exemplarité bien sur.

                              Si vous ne voulez pas les partager et les transmettre ,c’est votre droit, c’est un problème entre vous et votre conscience, je n’y peux rien.

                              je pense qu’il y a eu un quiproquo, j’espère qu’il est levé

                              sans rancune.


                            • JL JL 31 janvier 2017 19:13

                              @moderatus

                               ’’maintenant je ne vous permets pas de dire que j’ai maintenu mes enfants dans une cage. ou de contrôler leurs informations, ce qui est absurde parce qu’impossible.’’
                               
                              Vous pourrez noter que cette remarque n’était justifiée que dans le quiproquo et n’a pas de raison d’être quand il est dissipé. Sans rancune aucune.
                               
                               Maintenant à mon tour de mettre les choses au point : sans vous délivrer ici ma position sur ce projet de RU, je dois vous dire que vous faites un très mauvais procès en accusant les personnes qui n’ont pas fait le même choix que vous de n’avoir pas les mêmes valeurs que vous ; en effet, les valeurs ne sont pas des arguments, les arguments ne sauraient se limiter à l’affirmation des valeurs.
                               
                               Ne faites pas svp, comme les Croyants qui accusent les athées de toutes les turpitudes.

                            • moderatus moderatus 31 janvier 2017 19:39

                              @JL

                              Bien sur ,sans rancune, des fois on n’est pas très clair sans ses explications et il faut toujours essayer d’expliciter les choses.

                              je vais préciser ma position, il n’est nullement question pour moi, d’accuser, les personnes qui n’ont pas fait le même choix, mon attaque est directement contre les propositions utopiques et mensongères de Hamon qui s’adresse surtout à un public de jeunes en leur faisant miroiter, des promesses qui sont intenables, et une société qui même si son projet était faisable, ne serait pas valorisante.

                              les politiques abusent de la crédulité des électeurs, ,je cherche le nom d’un président qui ait tenu ses promesses ou appliqué son programme, je n’en vois aucun en France.

                              les promesses sont faites pour ceux qui les écoutent, et notre devoir est d’éviter que nos jeunes et à plus forte raisons nos enfants ne tombent dans ces pièges .il sont victimes de marchands d’illusion, pas coupables.

                              cordiales salutations.

                               


                            • JL JL 31 janvier 2017 20:07

                              @moderatus

                               
                              ’’mon attaque est directement contre les propositions utopiques et mensongères de Hamon qui s’adresse surtout à un public de jeunes en leur faisant miroiter, des promesses qui sont intenables, et une société qui même si son projet était faisable, ne serait pas valorisante.’’
                               
                               C’est un argumentaire recevable. 
                               
                               J’avais aussi cette position, mais reconnaissez qu’on ne peut pas tenir ce discours si les gens ne trouvent pas de travail. C’est pourquoi je suis beaucoup plus circonspect, et j’ai essayé de concentrer l’essentiel de ma position dans le post que vous avez fustigé.
                               
                               Cordialement,
                              Bonne soirée.

                            • baldis30 30 janvier 2017 14:24

                              bonjour

                              « Un qui se frotte les mains, c’est Macron, lui qui navigue entre gauche et droite »

                              Comme navigateur c’est plutôt le capitaine d’un vaisseau fantôme ... après le capitaine de pédalo !

                              Et ce n’est pas Marianne qui l’aimera outre mesure pour lui faire retrouver un port fixe ...


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 janvier 2017 15:08

                                Bonsoir Moderatus,
                                Pour l’instant, j’observe médusé comme tout le monde les couleurs des fusées qui explosent en vol.

                                Qui décide finalement de la politique ? Les tabloïds avec des liasses de billets discrètement passés dans les mains des informateurs ? Les marionnettes des guignols descendant en flamme une personnalité avec deux phrases ? Un commentateur de qui décide du vainqueur d’un duel télévisé ?

                                Les jeux du cirque font carton plein et les pouces sont baissés.


                                • Gavroche 30 janvier 2017 15:28

                                  Bonjour @Gilles Mérivac

                                  Vous venez de poster pendant que je rédigeais.

                                  Comme je le dis ci-dessous, qui va décider de la politique cette fois ? Ni les les ,politiciens, ni les journalistes, ni les politologues des télés, ni les sondeurs etc.... mais simplement les les électeurs dans l’isoloir. Cette fois je crois que leur choix va pulvériser la logique habituelle de partis. Et les sondeurs 

                                  Mr Fillon par exemple qui se fait applaudir par quelques milliers d’affidés sans cervelle dans un meeting aura à se demander si le pénélopegate n’aura aucune incidence sur le vote de tous les électeurs habituels des LR et autres UDI ...... 

                                  Ce sont les pouces des votants qui désormais sont baissés. Voilà qui est nouveau ! smiley

                                  Cdlt.

                                • moderatus moderatus 30 janvier 2017 16:12

                                  @Gilles Mérivac

                                  Bonsoir Gilles , merci pour votre présence régulière.

                                  Comme vous dites nous sommes dans des jeux du cirque qui ressemblent à des jeux de dupes.

                                  Des rebondissements permanents, des méthodes de mafieux, des journalistes qui veulent imposer leurs favoris.Des politiques qui retournent leur veste avec un cynisme déconcertant.

                                  pas bien ragoutant tout cela.

                                  le problème c’est que le cocu dans l’histoire, c’est toujours le peuple.


                                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 janvier 2017 19:31

                                  @Gavroche
                                  Mais les électeurs sont influencés par ce qu’on leur présente, vous aussi qui parlez de pénélopegate.
                                  Et plus l’enjeu est important, plus les manipulations le sont également.

                                  Et si nous supposons que les électeurs ne sont pas influençables, alors la démocratie n’aurait aucun sens puisqu’elle est supposée dégager une volonté collective qui n’existerait pas !


                                • Gavroche 30 janvier 2017 20:05

                                  Bonsoir @Gilles Mérivac


                                  Personnellement du moment que la tolérance est de zéro pour un SDF qui vole un sandwich, je considère que les puissants qui utilisent leur positions pour s’enrichir méritent la même sévérité, quelque soit leur bord.

                                  Je fais en sorte de ne subir aucune influence et j’applique en toutes circonstances le principe oriental suivant : Quand on envisage une action, il convient de bien s’interroger si elle émane uniquement se son propre jugement ou bien si elle est dictée par des forces extérieures.
                                  Je ne passerai donc à l’action que si mon analyse confirme que c’est bien ma volonté propre..

                                  Concernant Le pénélopegate, j’utilise ce terme car il est déjà caractérisé par  le montant des sommes encaissées,  qui n’est pas contesté, quelque soient les travaux effectués par la dame.
                                   Rien ne peut les justifier, car les caisses d’où elle proviennent sont alimentées par des impôts payés par des gens à qui on refuse de tels salaires.

                                  Cordialement

                                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 31 janvier 2017 08:03

                                  @Gavroche
                                  « Je fais en sorte de ne subir aucune influence »
                                  C’est encore pire ! Cela veut dire que vous n’êtes pas capable de tirer des leçons des événements qui se produisent. Je ne crois pas que vous comprenez les implications de ce que vous dites.

                                  Quant à savoir si on est la marionnette de quelqu’un d’autre, c’est tout simplement impossible.


                                • Gavroche 30 janvier 2017 15:20

                                  Bonjour à tous

                                  , le soleil brille donc le moral est en hausse smiley

                                  Mr Modératus nous sommes dans une drôle de pastis. Certes le PS va mal mais les partis ne meurent jamais. donc rien à craindre pour lui ou d’autres, simplement leurs troupes encartées se réduiront comme pour tous les partis..

                                  Vu la mélasse, je pense que ce n’est pas Hamon qui va rejoindre Mélenchon, ou inversement, puis Macron, puis untel....mais les électeurs dans l’isoloir qui , sans consulter personne vont faire prendre la mayonnaise.   Eux n’ont personne à qui rendre des comptes, ils font ce qu’ils veulent.

                                  Idem à droite bien sûr. 
                                  Mais Fillon a peu de chance de gagner d’autres électeurs et plutôt d’en perdre au profit de tous les autres candidats.

                                  Le seul inconvénient de ce principe touche les candidats sans alliances possibles dans l’esprit des votants, comme Lepen ou Macron. qui devront sans doute se contenter des électeurs qui tiennent à voter pour eux sans trop d’espoir d’en rameuter d’autres, à moins que quelques mécontents des LR dégoûtés par la triche ne les rejoignent .

                                  Espérons quand même que la campagne, qui va parler enfin des projets concrets permettra d’y voir plus clair. 

                                  Bonne journée.



                                  • moderatus moderatus 30 janvier 2017 16:26

                                    @Gavroche

                                    Bonjour Gavroche

                                    Bien sur que les partis ne meurent jamais complètement, mais 5ans de Hollandisme ont réussi à laminer le parti socialiste..

                                    l’auto destruction a été d’une rare efficacité.

                                    Ce qu’il faut souhaiter c’est que les programmes soient clairs et que les électeurs puissent se décider sans se laisser manipuler par les médias qui vont nous dire ce qu’il faut penser et pour qui on doit voter.

                                    Ensuite il faudra être impitoyable sur le respect des promesses faites et être prêt comme Gavroche à se battre si on nous prend encore pour des billes.

                                    Bonne journée à vous.


                                  • agent ananas agent ananas 30 janvier 2017 17:34

                                    Au cas où vous n’en êtes pas aperçu, le PS (et la gauche) sont morts depuis un moment déjà. C’est évident depuis 2012, si ce n’est bien avant...
                                    Un président de gauche aura autant de pouvoir que Tsipras, c’est à dire aucun. Pour ceux qui ont loupé le film sur la Grèce, c’est Bruxelles qui décide (et Washington la politique étrangère de l’UE).
                                    Le/la seul(e) candidat(e) crédible maintenant est celui (ou celle) qui nous sortira de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN. Or il n’y en a que deux actuellement : Marine Lepen et François Asselineau.
                                    Ce n’est pas en élisant un candidat d’un parti dont la feuille de route est déjà toute tracée par les élites globalisées, que la France se repositionnera dans un monde en pleine mutation avec l’arrivée de Trump, du Brexit et de l’influence grandissante de la Chine (et de la Russie). Et comme le conseille le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, « les premiers qui quitteront l’euro s’en sortiront le mieux ».


                                    • moderatus moderatus 30 janvier 2017 17:56

                                      @agent ananas

                                      Exact le PS n’en finit pas de mourir depuis 2012.
                                      Le salut est je le pense aussi dans la sortie de l4union Européenne, Mélenchon comme le Pen parle aussi de négociations et de retrait.

                                      Pour Joseph Stiglitz,c’est vrai la fin de l’euro est proche, il l’envisage même pour cette année 2017 ;


                                    • babadjinew babadjinew 30 janvier 2017 20:53

                                      Il me semble mais je peux me tromper que ces deux mouvances de gauche qui dans une guerre d’ego ou d’appareil au choix sont en train de s’enfermer au grand Dam du peuple ont toute les deux quelque part dans leur programme un volet sur la démocratie participative.


                                      Ben que de suite en oeuvre elle soit mise histoire de poser d’une la question d’un rapprochement ou pas !, de deux quel articulation pour faire un programme commun, (Choses pas très complexe dans la mesure ou bien plus de points les rassemble qu’autre chose) et enfin qui sera le porte drapeau des idées !!!!

                                      Qu’ils nous montrent que la de suite ils sont déjà en mesure d’appliquer ce qu’ils nous proposent.

                                      Cela nous évitera peut être de tomber encore plus sous coupe de l’oligarchie avec le parachuté macron ! Qui lui la potion amère du peuple Grecque veut nous faire avaler ! 

                                      Alors les gauches êtes vous cohérente avec vos propres idées ???

                                      Wake Up !!! 

                                      • singenhiver 30 janvier 2017 21:31

                                        Hamon a la légitimité pour prendre le Parti Socialiste, en étant nommé 1er secrétaire. Cela mettrait un peu d’ordre dans la boutique ! Désir, Cambadèlis sont des peintres !
                                        Hamon est déjà entrain de se faire cannibaliser par les intérêts supérieurs des pontes du PS.
                                         Pour la présidentielle, le PS doit passer son tour et se concentrer sur les Législatives, avec une ligne innovante et solidaire.
                                        Mélenchon ne se couchera jamais devant Hamon ! Un an qu’il rame à rameuter les écolos et le PCF.


                                        • atmos atmos 31 janvier 2017 02:25

                                          PS, TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND !

                                          La société Macron Rothschild & Cie rappelle aux passagers qu’un car est à leur disposition sur le parking de la gare pour un voyage-surprise. « Les voyages-surprises de la société Macron Rothschild & Cie : VOUS N’EN REVIENDREZ PAS ! »


                                          • Ouam Ouam 31 janvier 2017 23:16

                                            Salut Modératus..

                                            Ben ...vu à la vitesse que ca bouge en ce moment....

                                            Je ne peut plus du tout rien pronostiquer, tu à vu Fillion ?, ca continue... et de plus belle

                                            ce n’est plus 600.000 mais 900.000€, les enfants c’est 84.000€, le puisage dans la caisse parlementaire c’est 14.000 ou 18.000€, le....(etc...)

                                            Puis le « A Venir »... que je sens poindre avec ses petits pieds smiley

                                             

                                            Cela rappelle donc forcément au peuple de France les innombrables histoires et gabgies du Parti Socialiste, qui lui à fait le « high score » toutes catégories avec un misnistre du budget fraudeur qui place SON argent sale dans divers paradis fiscaux (Suisse, Panama, Etc...les etc...sonts ceux ou il à été moins con que les deuxs précédents ou il s’est fait sinistrement gauler)

                                             

                                            Ce qui ne remets pas effectivement en cause celle d’Hamon, mais tous le peuple Francais (sauf les décérébrés ET/OU les souffrants d’elzheimer) SAVENT que c’est dans ce parti, donc dans chez ses dirigeants que cette gabgie sans nom à eu lieu.

                                             

                                            Et Hamon, ne serai que sur un poste « présidentiable », cad que lui nommerai donc un 1Er ministre, ce qui, si il place des anciens du PS laissera de nouveau la porte ouverte à une NOUVELLE belle future gabgie annoncée, ce que amha, bcp de nos concitoyens ne supportent plus.

                                            Lui comme Fillion (et Macron et le FN bien sur) sonts amha exclus de fait à cause de la main dans prise dans le pot de confiotte, enfin je l’espere très fort, qu’ils vonts tous etrent dignement sanctionnés.

                                            Deja le vote avec ce code republicain (notre systeme représentatif) est une escroquerie, mais de la à y placer en plus des escrocs au pouvoir, ce n’est plus du mazochisme à ce niveau...

                                            il nous faut désormais trouver un nouveau mot dans notre belle langue pour décrire un tel état de fait smiley

                                            Bonne soirée ou journée à toi.


                                            • moderatus moderatus 1er février 2017 10:43

                                              @Ouam

                                              Bonjour Ouam,

                                              Amon avis Fillon est mort, il va devoir se désister Ils vont surement mettre à la place Juppé le deuxième des primaires.

                                              La droite qui avait l’élection dans la poche qui risque de la perdre. Le PS qui se suicide,

                                              Mélenchon et Hamon qui vont s’entre tuer.
                                              Il nous resta qui ?
                                              C’est un vrai foutoir.

                                              On va avoir comme la dernière fois après les frasques de DSK un président par accident, encore 5 ans de galère.

                                              Bonne journée à toi.


                                            • Ruut Ruut 1er février 2017 10:24

                                              Entre macron qui tape dans la caisse pour manger, Fillon qui met en pratique le revenu universel pour tous (au moins sa famille) a 5 K euro, en effet l’artillerie est lancée.


                                              • yvesduc 4 février 2017 14:11

                                                Macron est économiquement de droite. À cette nuance près, j’approuve l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès