• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que sont devenus les trotskistes ?

Que sont devenus les trotskistes ?

JPEG - 7.1 ko

46 ans après mai juin 1968 beaucoup de soixante huitards se sont recyclés.

Les maoïstes sont devenus pour certains des « nouveaux philosophes », l’un d’entre eux est même devenu « immortel », d’autres sont devenus des nantis.

Les trotskistes sont restés pour la plupart fidèles à leurs idées.

Evidemment si l’on excepte l’incoutournable et fidèle Krivine, toujours au NPA et révolutionnaire à vie, beaucoup sont passés au PS avec armes et bagages.

Gérard Filoche, ancien minoritaire historique à la LCR est passé au PS au milieu des années 90.

Il reste droit dans ses bottes, fidèle à son engagement social.

Beaucoup de militants de la gauche de la gauche se demandent s’il croit encore au père Noël c’est-à-dire à la renaissance du PS.

Tant pis disent les militants du mouvement social : il est honnête, combatif, c’est toujours ça.

Mélenchon lui, ancien trotskiste de l’OCI (c’était il y a très longtemps) dirige le Parti de Gauche et tance son ancien camarade Cambadélis qui, lui est premier secrétaire du PS.

Evidemment il y en a d’autres, beaucoup d’autres… Passons sur Henri Wéber ancien dirigeant historique de la LCR, authentique réformiste et sénateur socialiste.

A côté de ces personnages, des partis trotskistes que certains ont enterrés trop vite perdurent et se maintiennent comme le CCI ou Lutte Ouvrière.

Je salue, moi qui ne suis pas trotskiste la pugnacité et l’honnêteté de ces militants qui ont refuser d’arriver, de se fourvoyer et qui aujourd’hui mènent un combat contre l’austérité et la politique de droite du PS.

Je salue aussi le NPA qui malgré ses erreurs n’a jamais failli.

Claude Bonnot 


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • Garance 15 mai 2014 11:39

    Le trotskisme ?


    C’est quoi ce machin-là ?

    Ah...j’y suis : c’est cette maladie honteuse qu’on attrape quand on est jeune

    Jospin en fut atteint et ne l’avoua que fort contraint 



    • julius 1ER 15 mai 2014 16:05
      @garance 
      c’est pas parceque tu es inculte, qu’il faille dénigrer les gens qui restent fidèles à certaines idées et certains concepts !!!!!
      «  » !es trotskistes sont restés pour la plupart fidèles à leurs idée«  »
      merci à l’auteur de leur rendre cet hommage, car au delà des idées, la personne même de Trotsky était tout à fait estimable.


    • Aldous Aldous 15 mai 2014 20:18

      Le trotskisme n’est rien de tout ça, c’est l’école du noyautage. J’ai longuement vu ses adeptes a l’oeuvre et je dois dire que c’est très très pro.


      Ceux qui sont encore militants trotskistes passé 30 ans sont les braves gentils (euphémisme) qui n’ont rien capté au but du parti, lequel est de former à prendre le pouvoir.

      Jospin et plein d’autres d’ex-trotskards se cachent non pas qu’ils en aient honte, mais parce que c’est dans la méthodologie du trotskisme de dissimuler ses fins et ses moyens.

    • Remi 15 mai 2014 21:05

      « maladie honteuse », dîtes-vous ? Et au-delà de l’insulte, que savez-vous sur le trotskysme ?


    • Remi 15 mai 2014 21:09

      « Ecole du noyautage » ? « Prendre le pouvoir » ?

      Vous n’êtes pas gêné par vos propos contradictoires, au moins !
      Un pouvoir que vous n’avez pas, manifestement, c’est celui de tenir un raisonnement logique.


    • Garance 16 mai 2014 08:40

      @ Julius


      Peut-être que je ne le suis pas assez : cela m’aurais évité de connaître les effets mortifères du communisme sous toutes ses formes, présenté à toutes les sauces par des connards qui ne l’ont pas subi

      A lire le fil on croirait lire un fil d’anciens combattants

      « J’en étais...c’était le bon temps...c’était pas comme maintenant.... »

      Vous avez bonne mine les cocos des 50’de vous être fait enfler par un Casqué scootérisé

      Vous en êtes pitoyables

    • jaja jaja 15 mai 2014 11:55

      Putain mai 68 c’était il y a 46 ans ? Et ces vieux qui ne se sont pas vendus qui manifestaient encore ce 1er Mai sous la flotte et qui pour certains ont été jouer des coudes avec les CRS venus titiller le SO du NPA...
      Et ils seront encore là cet-après-midi au Métro Vavin à Paris à l’occasion de la manif des fonctionnaires protestant contre le gel de leurs salaires... Combien d’entre eux ont refusé promotions diverses, places et offres d’achat en tous genres ? et qui croient toujours en leurs rêves de jeunesse d’un monde de justice et d’égalité sociale ?


      • asterix asterix 15 mai 2014 18:15

        Ouais Jaja ! Tous des purs et durs qui, même s’ils ont pris des orientations différentes, sont toujours restés ce qu’ils étaient.
        Combien y en a t’il encore au PS ? Une dizaine ? Peut-être même moins parmi ceux qui ont ne fut-ce qu’un tout petit pouvoir décisoire. D’autres comme toi se fourvoient, de mon point de vue, dans des partis prônant l’action violente et, comme le relève bien Bonnot, les derniers se sont réfugiés dans la philosophie.
        J’te laisse deviner mon camp, camarade ! 


      • Garance 16 mai 2014 08:55

        Eh oui Jaja...c’était l’bon temps


        Quand à Billancourt la CGT ferma les vannes des lances à incendies que tenaient les camarades pour tenir à distance les CRS

        Aprés Jojo leur expliqua qu’il fallait savoir finir une grève et que les coups de matraques qu’ils avaient pris sur la gueule c’était pour ça

        Aprés çà l’ affreux Jojo partit en vacance ; il avait touché son chèque

        « Aller viens Liliane , prépares les valises on va sur la Costa Brava » 

        Jaja : enflé par Jojo....re-enflé par le Mitteux....re-re-enflé par le Toumou

        Ma parole Jaja : je vais finir par croire que t’aimes çà    smiley  smiley   smiley

      • rocla+ rocla+ 15 mai 2014 12:03

        si on fait trop d’ ski on risque de se casser la figure .


        • Aldous Aldous 15 mai 2014 20:42

          Et si on tombe sur un piolet, ça pardonne pas ! smiley


        • CHALOT CHALOT 15 mai 2014 12:05

          L’article me semble sympa et l’auteur rend bien hommage à ceux qui eux, n’ont pas changé de bord.

          Tu as raison Jaja !Il y .a aussi ceux qui mènent des actions contre les expulsions locatives ;
          J"ai connu personnellement Boris Fraenkel celui qui à l’OCI a suivi Jospin. C’était un sacré militant ce Boris. Il a fait comme Paul Laffarge.
          Chapeau bas !

          • jaja jaja 15 mai 2014 12:13

            Bonjour Chalot...
            On voudrait nous faire croire qu’il n’y a que des gens qui retournent leurs vestes en ce bas monde.... J’ai beaucoup de respect pour le parcours individuel de ces militants de la vraie gauche quelles que soient leurs chapelles...


          • asterix asterix 15 mai 2014 18:17

            Si je compte bien, nous voilà trois qui ont pris chacun une orientation différente...


          • rocla+ rocla+ 15 mai 2014 12:15

            Mais qu’ est-ce vous faites là vous deux ? 


            Vous êtes attendus pour le défilé .

            On est pas là pour se faire engueuler tralala ….

            • jaja jaja 15 mai 2014 12:19

              Eh oh pousse pas c’est à 14H et ce sont les jeunes qui vont installer le matos...Moi aujourd’hui j’arrive pépère...


            • Garance 15 mai 2014 12:17

              Comme c’est touchant : 


              Jaja ...Chalot : vieux militants blanchis sous le harnais

              Cocufiés par Hollande

              On en pleurerait  smiley  smiley   smiley

              • jaja jaja 15 mai 2014 12:25

                Cocufié par le PS ? Encore aurait-il fallu qu’il y ait histoire d’amour... Pour moi le PS est mort avec Jaurès et encore...
                Mitterrand lui a fait guillotiner des militants dont Yveton et participé au massacre US en Irak.... Comment être cocufié par les successeurs de ces salauds ?

                Ceci dit bien content d’avoir contribué par mon vote à dégager Sarko et de permettre à nouveau aux gens d’en bas de voir ce qu’est la fausse gauche à l’oeuvre. En espérant que les travailleurs ne se laisseront plus piéger par ces partisans du capitalisme de propriété privée des moyens de production et d’échange....


              • Remi 15 mai 2014 21:13

                « Cocufiés par Hollande » ? Vous avez fait le constat d’adultère, Garance ?


              • 65beve 65beve 15 mai 2014 21:22

                @Jaja
                « Ceci dit bien content d’avoir contribué par mon vote à dégager Sarko »

                Idem pour moi et des millions d’autres.
                C’est ce qui explique les si mauvais sondages du président

                cdlt


              • Robert GIL ROBERT GIL 15 mai 2014 12:37

                Pour rappel, ni LO ni le NPA ne sont là pour exercer le pouvoir pour eux-mêmes, mais seulement pour favoriser les conditions d’une prise de pouvoir par les travailleurs au travers d’une forme d’organisation démocratique qui ne se définit pas en fonction des partis ou des courants politiques, et ni même en fonction de telle ou telle faction syndicale. Ce qui est recherché, c’est une autre légitimité démocratique plus large et plus réelle que la démocratie tenue en laisse par la bourgeoisie, démocratie qui n’engage que ceux qui y croient......

                C’est pour cela que ces partis (LO et NPA) essayent, plus ou moins efficacement et quand ils le peuvent, de pousser à des formes de résistance et d’offensive allant bien au delà des périmètres des partis et syndicats. C’est la logique de l’auto-organisation qui se coordonne et se centralise, à des niveaux divers suivant la puissance des mouvements sociaux, c’est le cheminement de la logique de l’autogestion........

                voir : LO ET LE NPA SONT NECESSAIRES ET INDISPENSABLES


                • Mowgli 16 mai 2014 09:17

                  Voui voui voui, ce pouvoir est trop vert et bon pour les goujats.


                • alinea alinea 15 mai 2014 12:41

                  Savoir garder sa jeunesse, c’est rester en vie ! L’âge adulte n’apporte pas forcément la bien-pensance bourgeoise ! heureusement !!


                  • rocla+ rocla+ 15 mai 2014 12:47

                    Pour rappel, ni LO ni le NPA ne sont là pour exercer le pouvoir pour eux-mêmes, mais seulement pour favoriser les conditions d’une prise de pouvoir par les travailleurs au travers d’une forme d’organisation démocratique qui ne se définit pas en fonction des partis ou des courants politiques, et ni même en fonction de telle ou telle faction syndicale. Ce qui est recherché, c’est une autre légitimité démocratique plus large et plus réelle que la démocratie tenue en laisse par la bourgeoisie, démocratie qui n’engage que ceux qui y croient......

                    C’est pour cela que ces partis (LO et NPA) essayent, plus ou moins efficacement et quand ils le peuvent, de pousser à des formes de résistance et d’offensive allant bien au delà des périmètres des partis et syndicats. C’est la logique de l’auto-organisation qui se coordonne et se centralise, à des niveaux divers suivant la puissance des mouvements sociaux, c’est le cheminement de la logique de l’autogestion...…..


                    Exemple  type de logorrhée  à usage d’ analyse psychiatrique .





                    • Remi 15 mai 2014 21:17

                      « Psychiatrique » ?

                      Mmoui, rocla, c’est cela...
                      Et sinon,si vous me racontiez un peu votre enfance, pour appréhender un peu la genèse de votre haine, hum ?


                    • rocla+ rocla+ 16 mai 2014 09:32

                      ’est la logique de l’auto-organisation qui se coordonne et se centralise, à des niveaux divers suivant la puissance des mouvements sociaux, c’est le cheminement de la logique de l’autogestion...…..



                      Paroles de gogols  .

                      Paroles servant à faire penser que ces couillons pourraient 
                       éventuellement monter un truc utopique dans leur monde de rêve 
                      de bisounours mal adaptés . 

                      Avec une paire de couilles ils montent leur boîte et en avant . 

                      Parler des mots creux à usage verbal est aussi con que le post 
                      de Robert Gil .

                      De la logorrhée psychiatrique . 

                    • juluch juluch 15 mai 2014 13:20

                      Quelle différence entre communistes et Trotskistes ?


                      • verdad 15 mai 2014 16:20

                        Je me souviens des temps anciens où ça bardait, la différence Camarades,

                        Le génial Camarade Staline, classait Trotski Léon ,

                        AGENT DU FASCISME INTERNATIONAL 

                        L’auriez-vous oublié ? c’était aux temps où Trotski résidait au début au Mexique
                        où il fit l’erreur de se lier avec Mercader Agent du N.K.V.D  ! spécialisé
                        en escalade .

                        verdad


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 2014 18:45

                        Un communiste c’est un gars qui finit d’une balle dans la nuque, tandis qu’ un trotskiste lui il finit à coups de piolet .


                      • Mowgli 16 mai 2014 09:21

                        Quelle différence entre communistes et Trotskistes ?

                        Le communisme c’est l’oppression du peuple par le peuple. Le trostskisme c’est l’inverse.


                      • rocla+ rocla+ 15 mai 2014 13:23

                        c ’est comme la différence entre une orange et une enclume ,


                        ils sont tous les deux en fer , sauf l’ orange .

                        • CN46400 CN46400 15 mai 2014 18:06

                          Ce qui est marrant c’est la proportion d’ex trotskistes dans la direction du PS, alors que les ex-PCF passés au PS (Ex Fiterman, Hue, etc..) restent bloqués dans les sous-sols de la maison rose... 


                          • CHALOT CHALOT 15 mai 2014 18:23

                            verdad !

                            C’est Staline qui s’est allié à Hitler pour dépecer la Pologne.
                            c’est Staline qui a liquidé des dizaines de milliers de communistes.


                            • CN46400 CN46400 15 mai 2014 20:10

                              Staline n’a pas « dépecé » la Pologne, il n’a fait que récupérer, sur le tapis vert, des terres attribuées à la Russie par le traité de Versailles en 1919 (ligne Curzon) qui est, à quelques détails près, la frontière Est actuelle de la Pologne entre elle et la Lituanie, la Biélorussie et l’Ukraine.


                            • Aldous Aldous 15 mai 2014 20:39

                              Trosky était non seulement l’organisateur de l’armée rouge mais en plus un fervent partisant de la terreur rouge lancée en 1918 contre les koulaks, les « otages de la bourgeoisie », les Cosaques, les prisonniers, les religieux mais aussi des ouvriers grévistes (amusant d’entendre des Trotskystes defendre le droit de grève).


                              Dans le cas des les prêtres, moines et nonnes les executions étaient accompagnées d’actes de barbarie, les victimes étant brûlées vives, scalpées, crucifiées ou forcées de « communier » en avalant du plomb fondu.

                               On compte en un an plus de 140 000 morts.

                              Le nombre des exécutions commises par la Tchéka (police politique) par semaine est supérieur à celui des condamnations à mort par le régime tsariste « tyrannique » pendant tout le siècle précédent.

                              Et y’en a pour continuer à se revandiquer de cette ignomminie. 
                              Quand on est bouché on est boucher. smiley



                            • CN46400 CN46400 15 mai 2014 20:46

                              Allez, encore un effort, Aldous, et tous les blancs de la Révolution Russe deviendront des enfants de coeur.....


                            • Pie 3,14 15 mai 2014 20:53

                              A CN46400,

                              Le pacte Germano-soviétique signé par Staline prévoit le dépeçage de la Pologne que se partagent l’URSS et l’Allemagne nazie.

                              La ligne Curzon n’a rien à voir avec le traité de Versailles, c’est simplement une ligne de démarcation proposée par les anglais lors de la guerre russo-polonaise de 1919/1920.
                              Staline l’invoque en 1945 dans une version élastique et extensive afin d’obtenir des territoires lorsque la Pologne est reconstituée.

                              Bouffer la Pologne a été un sport national pour les prussiens, les autrichiens et les russes depuis le XVIIIème siècle. Staline poursuit à sa manière, c’est-à-dire sans manières la politique tsariste.


                            • CN46400 CN46400 15 mai 2014 21:10

                              @pie3,14 (je croyais que les papes se numérotaient en chiffres ronds)


                                 Si on vous comprend bien, vous ne reconnaissez pas la ligne Curzon, version Posdam (moins Low au sud, mais plus Bialarok au nord) ? parlez-en avec les lituaniens, les bielorusses, les ukrainiens et.....les allemands qui voudront revoir la ligne Oder-Neisse à l’Ouest. On a fait des guerres en Europe pour bien moins que cela !

                            • rocla+ rocla+ 15 mai 2014 21:19

                              Guevara est devenu célèbre comme représentant en bérets basques .


                            • Aldous Aldous 15 mai 2014 21:19

                              CN46400


                              Ben non, je n’ai jamais eu l’intention de dire ce genre de chose.

                              Ca change quoi de toutes façon ? Trotsky et ses comparses furent des tyrans de la pire espèce, bien plus sanguinaires que le régime tzariste, mais bien plus hypocrite pluisqu’ils prétendaient commettre tous ces crimes par humanisme !

                              Ces bouchers se sont ensuite entretués sans répis jusqu’a ce qu’il ne reste plus que le plus retort, Staline.
                               
                              Libre à vous de vous revandiquer de l’héritage de ces tarés mais arretez de parler de justice, d’équité ou de démocratie.

                            • Remi 15 mai 2014 21:25

                              Aldous, vous avez peut-être oublié que la Russie révolutionnaire dut vaincre entre 1918 et 1921 deux forces alliées : les « démocrates » occidentaux, qui envoyèrent des troupes formant une coalition d’une quinzaine de nations tenter d’abattre le nouveau régime, et les autres soudards contre-révolutionnaires, favorables au tsarisme clérico-féodal.
                              En recrutant des millions d’hommes en quelque mois, Trotsky a permis le succès de la Révolution.
                              On a bien l’impression que c’est cela qui vous titille le plus.


                            • CN46400 CN46400 15 mai 2014 22:01

                                Pas plus que Staline, ou même Lénine, Trotsky n’est un génie de la politique. Il a tort contre Lénine à Brest-Litvosk face aux allemands. Il a raison, contre Lénine, dans la prolongation de la guerre contre la Pologne menée par Toutatchevski (perte de la ligne Curzon). Il a raison de soutenir Lénine qui préconise la NEP.

                                Mais sa perte sera, au lieu de s’enfumer dans la « Révolution permanente », de ne pas défendre ouvertement la NEP quand Lénine n’est plus là, contre la démagogie simpliste du « socialisme dans un seul pays » sur laquelle surfe Staline pour arriver au pouvoir. Et qui signera, un demi siècle plus tard, l’échec final de la Révolution d’octobre !
                                Le reste, même son assassinat, ne sont que des détails d’une période ou les arguments étaient, dans tous les camps, violents. 


                            • non667 15 mai 2014 22:22

                              à cn 46400
                               Pas plus que Staline, ou même Lénine, Trotsky n’est un génie de la politique.

                              tous des marionette financé/manipulé par la finance judéo-mondialiste = le N.O.M. d’aujourd’hui = les judéo franc mac de 1789 déja !


                            • Remi 15 mai 2014 22:39

                              C’est cela, mouii.


                            • Mowgli 16 mai 2014 09:29

                              « Guevara est devenu célèbre comme représentant en bérets basques . »

                              Mais surtout comme vendeur émérite de t-shirts. Même que à Cul-Bas Castro lui a décerné le Prix Nobel de vente de t-shirts.


                            • Aldous Aldous 16 mai 2014 21:24

                              @remi 


                              Les gens comme vous justifient la barbarie en déshumanisant les gens en fonction de leur opinions.

                              Ainsi les « contre-révolutionnaires » c’est à dire en fait n’importe qui qui gênait un tant soit peu les bolcheviques (ce qui signifie minoritaires n’oublions pas) perdent tout droit humain, surtout les religieux.

                              Vous me dégoutez. Ce régime était bien plus ignoble que le « tsarisme clérico-féodal »que vous calomniez qu’il donnait de la valeur à chaque être humain et encouragait chacun à aimer son prochain et jusqu’à son ennemi.

                              Enfin, pendant la 1ere guerre mondiale les bolcheviques ont trahi leurs alliés, c’est bien pour cela d’ailleurs que l’Allemagne a laissé passer Lenine dans son train plombé. Et ensuite ils ont soutenu un certain Mustafa Kémal, en lui fournissant des armes modernes et des formateurs militaires, se faisant ainsi les complices d’un régime génocidaire, l’aidant à installer un régime laïco-fasciste des plus violents.

                              Ce n’etait qu’un retour a l’envoyeur, les fonds ayant servit à financer les activités de Lénine en russie vennant à l’origine des Domneh de Constantinoples qui avaient déjà renversé le Sultan.


                            • Remi 17 mai 2014 20:12

                              Ce qu’Aldous qualifie de dégoût, c’est tout simplement la haine qu’il éprouve quand lui sont exposées les fosses nauséabondes de son ignorance.
                              1) La notion de Contre-Révolution n’est pas propre à la révolution d’Octobre. Tout pouvoir en place tente de s’y maintenir, ce fut le cas bien étudié en France à partir de 1789. Mais en Russie, le pouvoir révolutionnaire n’a pas permis le retour du tsarisme, ceci au prix d’une guerre féroce menée contre lui par les Contre-révolutionnaires russes et les « démocrates occidentaux », alors qu’en France la Révolution fut finalement dévoyée au plus grand profit de la bourgeoisie.
                              2) Les Bolcheviks auraient trahi les Alliés occidentaux...On est surpris que manque ici le couplet sur les emprunts russes ! Beaucoup savent malgré tout ce qu’Aldous ignore. Le communisme se réclament de l’internationalisme, et combat les guerres de brigandage impérialiste. Pour trahir, il faudrait déjà avoir été allié. Or, sous le tsarisme, les socio-démocrates, ancêtres des Bolcheviks, étaient pourchassés par le régime clérical, rétrograde de monarchie absolue qu’affectionnent aujourd’hui certains, semble-t-il...Il faudrait donc qu’une fois au pouvoir, ils engagent la Russie dans la guerre qu’ils ont combattue. Qui est assez stupide pour penser cela ? Lénine écrivit l’impérialisme, stade suprême du capitalisme, qu’auraient lire avec profit ceux qui ont une vision hémiplégique de l’Histoire.
                              3) Cette haine, c’est le sentiment qu’éprouvent en règle générale ceux contraints de constater qu’autour d’eux la soumission au forces du capital n’est pas généralisée.
                              Pourtant, on est quand même sur de bonnes voies en la matière. Il n’y a même pas besoin d’anonner les faux de tel ou tel torchon anticommuniste, car de nos jours, la grande majorité des exploités sont incapables de définir, de simplement nommer, leurs véritables ennemis


                            • lsga lsga 17 mai 2014 20:14

                              Pour rappel, Lénine a été financé par l’Empire Allemand et l’Empire Austro-Hongrois, car lui, contrairement au Républicains, voulait tout de suite mettre fin au front russe.

                               
                              Les livres d’Histoire, vous connaissez ? 

                            • Remi 17 mai 2014 20:24

                              Mustapha Kemal, quoique l’on pense de son action en Turquie, qui au demeurant, a maintenu un Etat turc, que les « démocrates occidentaux » avaient prévu de dépecer, n’était pas au pouvoir au moment où l’Empire ottoman engage le génocide arménien.
                              Pourquoi ne pas prendre un manuel du secondaire avant de proférer des inepties ?
                               


                            • agent ananas agent ananas 16 mai 2014 08:16

                              Aux Etats-Unis, les anciens trotskistes ont muté pour former la mouvance du néo-conservatisme. Orphelins de l’anti-communisme dont leur idéologie avait inspiré les politiques de l’ère Reagan, les néo-cons font un come-back au début des années 2000 pour inspirer celles de Bush 2.0 avec leur nouvelle croisade contre l’islamo-fascisme et la guerre au terrorisme.
                              On remarquera aussi les liens historiques entre le trotskisme et l’élite ploutocrate sioniste, liens perpétués aujourd’hui par ses héritiers néo-cons. D’après Céline, les premiers fonds décisifs de la Révolution Bolchevique furent fournis à Trotsky par les banquiers américains de la haute finance à savoir : Paul Warburg, Loeb & Cie., Jacob Schiff et quelques autres. Il est vrai qu’à l’époque il s’agissait de renverser le régime tsariste dont l’antisémitisme virulent fut responsable de nombreux pogroms.


                              • CN46400 CN46400 16 mai 2014 09:38

                                Céline quelle référence... et il ne parle pas, encore mais çà ne saurait tarder, du wagon plombé de Lénine, ni du jeune ado Djougashvili qui dévalisait les troncs de l’église orthodoxe géorgienne. De Sigmaringen la lunette est si longue que le bout est trop fin pour distinguer le vrai du faux !


                              • Julien30 Julien30 16 mai 2014 09:45

                                Céline ne vous plait pas (pourquoi ?), essayez Sutton, mais c’est vrai, pardon, tous les éléments factuels qui vous dérangent sont des mensonges, c’est vrai que c’est plus simple comme ça.


                              • agent ananas agent ananas 16 mai 2014 11:20

                                Julien

                                Exact. L’universitaire Anthony Sutton est moins controversé que Céline. Ses travaux sur l’ascension de Hitler (grâce à Wall Street) et le financement de la Révolution Bolchévique (également par Wall Street) sont les « chainons manquants » pour comprendre l’Histoire contemporaine du XXème siècle.


                              • Julien30 Julien30 16 mai 2014 11:32

                                En effet, ce sont des livres qui font très mal aux néo-nazis et aux communistes, et qui viennent rappeler que le nazisme et le communisme avaient beaucoup voir l’un avec l’autre en tant qu’idéologies totalitaires anti-chrétienne basées sur un paganisme occulte destinées à faire émerger l’homme nouveau.


                              • CN46400 CN46400 16 mai 2014 13:02

                                Le nazisme anti-chrétien ? Et Pétain, Pie12.....


                              • Julien30 Julien30 16 mai 2014 14:12

                                Sur Pie XII, renseignez-vous sur Israel Zoli, ça relativise largement, entre choses, le dossier à charge malhonnête que l’on fait à ce pape par rapport au nazisme.


                              • Julien30 Julien30 16 mai 2014 14:13

                                Sinon le nazisme est justement, entre autre, une revanche du paganisme sur l’Eglise catholique, il n’y a qu’à lire sur le sujet Himmler ou tout simplement le principal inspirateur du nazisme, Guido List.



                              • Denzo75018 16 mai 2014 08:23

                                Ils sont tous en mode « dormant » (méthode en vogue chez les terroristes de tout poil !) et surtout qu’ils ne se réveillent jamais !!! De toute façon, le choc serait fatal surtout quand ils verront que l’URSS, la Chine sont passé au capitalisme ...


                                • Mowgli 16 mai 2014 09:05

                                  De même que trop d’impôt tue l’impôt trotski tue le ski. Voilà ce qu’ils sont devenus !


                                  • Julien30 Julien30 16 mai 2014 09:43

                                    Encore un bel article, de 20 lignes cette fois (son record je crois), de Bonnot. Les trotskystes ? Aujourd’hui des néocons pour les grandes figures, les petits eux y croient encore comme des buses, dans leur idéologie tirant son nom d’un profond cinglé et assassin, comme la majorité des grandes figures de gauche, bref de bons gauchistes !


                                    • LE CHAT LE CHAT 16 mai 2014 10:25

                                      ils sont passés à la rollex pour la plus part ! smiley


                                      • France Républicaine et Souverainiste Fulbert de Chartres 16 mai 2014 10:38

                                        Ils ne seraient pas au FN pour certains d’entre eux ? A l’instar de Nicolas Gauthier... chaque époque a ses combats et ses repères. Le communisme vaincu les dissidents vont voir ailleurs...


                                        • CHALOT CHALOT 25 août 2015 16:45

                                          Je viens de lire ce que dit Aldous sur Trotski c’est du n’importe quoi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bonnot


Voir ses articles







Palmarès