• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quels sont les 55 députés qui ont le plus travaillé en 2019 ? (...)

Quels sont les 55 députés qui ont le plus travaillé en 2019 ? (1/3)

Pour la troisième année consécutive, le site Méchant Réac ! ® présente son classement exclusif des députés 2019.

JPEG

Quels sont les 55 députés qui se sont illustrés en 2019 dans les classements du site Méchant Réac ® ?

 

Dans l’ordre alphabétique du prénom, les députés suivants ont été nommés dans un ou plusieurs classements : Agnès Firmin Le Bodo, députée MoDem de Seine-Maritime ; Alain Ramadier, député Les Républicains de Seine-Saint-Denis ; André Chassaigne, député Parti Communiste du Puy-de-Dôme ; Annie Genevard, députée Les Républicains du Doubs ; Arnaud Viala, député Les Républicains de l’Aveyron ; Barbara Pompili, député LREM de la Somme ; Bérengère Poletti, députée Les Républicains des Ardennes ; Bernard Perrut, député Les Républicains du Rhône ; Brigitte Bourguignon, députée LREM du Pas-de-Calais ; Bruno Millienne, député Modem des Yvelines ; Carole Bureau-Bonnard, députée LREM de l’Oise ; Cendra Motin, députée LREM d’Isère ; Charles de Courson, député UDRL de la Marne ; Danielle Brulebois, députée LREM du Jura ; Didier Martin, député LREM de Côte-d’Or ; Dino Cinieri, député Les Républicains de la Loire ; Emmanuelle Anthoine, députée Les Républicains de la Drôme ; Eric Pauget, député Les Républicains des Alpes-Maritimes ; Eric Woerth, député Les Républicains de l’Oise ; Fabien Di Filippo, député Les Républicains de la Moselle ; Fabrice Brun, député Les Républicains d’Ardèche ; Florence Provendier, députée LREM des Hauts-de-Seine ; Gilles Lurton, député Les Républicains d’Ille-et-Vilaine ; Hervé Pellois, député LREM du Morbihan ; Hugues Renson, député LREM de Paris ; Jacques Marilossian, député LREM des Hauts-de-Seine ; Jean-Charles Colas-Roy, député LREM de l’Isère ; Jean-Claude Leclabart, député LREM de la Somme ; Jean-Marc Zulesi, député LREM des Bouches-du-Rhône ; Jean-Marie Sermier, député Les Républicains du Jura ; Jean-Pierre Pont, député LREM du Pas-de-Calais ; Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes ; Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse ; Laurianne Rossi, députée LREM des Hauts-de-Seine ; Marc Delatte, députée LREM de l’Aisne ; Marc Le Fur, député Les Républicains des Côtes-d’Armor ; Marie-Noëlle Battistel, députée Parti Socialiste de l’Isère ; Matthieu Orphelin, député non rattaché ; Maxime Minot, député Les Républicains de l’Oise ; Michèle de Vaucouleurs, députée MoDem des Yvelines ; Monique Limon, députée LREM d’Isère ; Nathalie Elimas, députée MoDem du Val d’Oise ; Olivier Véran, député LREM de l’Isère ; Patrick Hetzel, député Les Républicains du Bas-Rhin ; Pierre Cordier, député Les Républicains des Ardennes ; Pierre Dharréville, député Parti Communiste des Bouches-du-Rhône ; Sébastien Jumel, député Parti Communiste de Seine-Maritime ; Sylvain Waserman, député MoDem du Bas-Rhin ; Thibault Bazin, député Les Républicains de Meurthe-et-Moselle ; Thierry Benoit, député UDRL d’Ille-et-Villaine ; Ugo Bernalicis, député La France Insoumise du Nord ; Véronique Louwagie, députée Les Républicains de l’Orne ; Vincent Descoeur, député Les Républicains du Cantal ; Vincent Thiébaut, député LREM du Bas-Rhin ; Yaël Braun-Pivet, députée LREM des Yvelines.

 

Les lecteurs de Méchant Réac ! ® et les électeurs de ces 55 parlementaires les remercient pour leur investissement personnel…

 

Classement Général : « les 19 députés qui travaillent le plus ». 

 

19 députés obtiennent plus de 25 des 60 points disponibles sur ce classement.

 

1er Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes obtient une note moyenne de 42/60 [déjà 1er au classement 2018].

2ème Thibault Bazin, député Les Républicains de Meurthe-et-Moselle obtient une note moyenne de 35/60 [déjà 2ème en 2018].

 

Les 3 députés suivants obtiennent une note moyenne de 30/60 :

3ème Marc Le Fur, député Les Républicains des Côtes-d’Armor [5ème en 2018].

4ème Annie Genevard, députée Les Républicains du Doubs [62ème en 2018].

5ème Patrick Hetzel, député Les Républicains du Bas-Rhin [5ème en 2018].

 

Le groupe ci-dessous obtient une note moyenne comprise en 25 et 28/60 :

6ème Jean-Marie Sermier, député Les Républicains du Jura [115ème en 2018].

7ème Véronique Louwagie, députée Les Républicains de l’Orne [4ème en 2018].

8ème Eric Woerth, député Les Républicains de l’Oise [13ème en 2018].

9ème Sylvain Waserman, député MoDem du Bas-Rhin [56ème en 2018].

10ème Barbara Pompili, député LREM de la Somme [3ème en 2018].

11ème Thierry Benoit, député UDRL d’Ille-et-Vilaine [138ème en 2018].

12ème Arnaud Viala, député Les Républicains d’Aveyron [9ème en 2018].

13ème Gilles Lurton, député Les Républicains d’Ille-et-Vilaine [15ème en 2018].

14ème Pierre Dharréville, député Parti Communiste des Bouches-du-Rhône [12ème en 2018].

15ème Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse [102ème en 2018].

16ème Vincent Descoeur, député Les Républicains du Cantal [21ème en 2018].

17ème André Chassaigne, député Parti Communiste du Puy-de-Dôme [19ème en 2018].

18ème Dino Cinieri, député Les Républicains de la Loire [32ème en 2018].

19ème Olivier Véran, député LREM de l’Isère [42ème en 2018].

 

Classement Assiduité : « les 34 députés les plus présents à l’Assemblée nationale » (note > 16/20)

 

Le député idéal aurait été présent 43 semaines dans l’hémicycle et présent 159 fois en commission. 

 

1er Thibault Bazin, député Les Républicains de Meurthe-et-Moselle : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 159 fois présents en commission.

2ème Monique Limon, députée LREM d’Isère : 43 semaines de présence dans l’hémicycle et 130 fois présents en commission.

3ème Marc Delatte, députée LREM de l’Aisne : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 131 fois présents en commission.

 

4ème Vincent Thiébaut, député LREM du Bas-Rhin : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 128 fois présents en commission.

5ème Marie-Noëlle Battistel, députée Parti Socialiste de l’Isère : 39 semaines de présence dans l’hémicycle et 139 fois présents en commission.

6ème Florence Provendier, députée LREM des Hauts-de-Seine : 43 semaines de présence dans l’hémicycle et 125 fois présents en commission.

7ème Agnès Firmin Le Bodo, députée MoDem de Seine-Maritime : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 129 fois présents en commission.

8ème Cendra Motin, députée LREM d’Isère : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 130 fois présents en commission.

9ème Jean-Pierre Pont, député LREM du Pas-de-Calais : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 126 fois présents en commission.

 

10ème Michèle de Vaucouleurs, députée MoDem des Yvelines : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 119 fois présents en commission.

11ème Jean-Marc Zulesi, député LREM des Bouches-du-Rhône : : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 121 fois présents en commission.

12ème Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 124 fois présents en commission.

13ème Gilles Lurton, député Les Républicains d’Ille-et-Vilaine : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 123 fois présents en commission.

14ème Alain Ramadier, député Les Républicains de Seine-Saint-Denis : 43 semaines de présence dans l’hémicycle et 111 fois présents en commission.

15ème Barbara Pompili, députée LREM de la Somme : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 122 fois présents en commission.

16ème Nathalie Elimas, députée MoDem du Val d’Oise : 43 semaines de présence dans l’hémicycle et 110 fois présents en commission.

17ème Laurianne Rossi, députée LREM des Hauts-de-Seine : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 119 fois présents en commission.

18ème Dino Cinieri, député Les Républicains de Loire : 36 semaines de présence dans l’hémicycle et 132 fois présents en commission.

19ème Jean-Claude Leclabart, député LREM de la Somme : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 113 fois présents en commission.

20ème Maxime Minot, député Les Républicains de l’Oise : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 109 fois présents en commission.

 

21ème Jean-Charles Colas-Roy, député LREM de l’Isère : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 112 fois présents en commission.

22ème Yaël Braun-Pivet, députée LREM des Yvelines : 39 semaines de présence dans l’hémicycle et 119 fois présents en commission.

23ème Matthieu Orphelin, député non rattaché : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 115 fois présents en commission.

24ème Pierre Cordier, député Les Républicains des Ardennes : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 111 fois présents en commission.

25ème Fabien Di Filippo, député Les Républicains de la Moselle : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 114 fois présents en commission.

26ème ex-aequo Eric Woerth, député Les Républicains de l’Oise : 39 semaines de présence dans l’hémicycle et 117 fois présents en commission.

26ème ex-aequo Hervé Pellois, député LREM du Morbihan : 39 semaines de présence dans l’hémicycle et 117 fois présents en commission.

28ème Anne Genevard, députée Les Républicains du Doubs : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 105 fois présents en commission.

29ème Jacques Marilossian, député LREM des Hauts-de-Seine : 41 semaines de présence dans l’hémicycle et 108 fois présents en commission.

30ème Pierre Dharéville, député Parti Communiste des Bouches-du-Rhône : 42 semaines de présence dans l’hémicycle et 103 fois présents en commission.

 

31ème Danielle Brulebois, députée LREM du Jura : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 110 fois présents en commission.

32ème Brigitte Bourguignon, députée LREM du Pas-de-Calais : 39 semaines de présence dans l’hémicycle et 111 fois présents en commission.

33ème Didier Martin, député LREM de Côte-d’Or : 40 semaines de présence dans l’hémicycle et 107 fois présents en commission.

34ème Charles de Courson, député UDRL de la Marne : 38 semaines de présence dans l’hémicycle et 114 fois présents en commission. 

 

Classement Participation : « les 19 députés les plus impliqués » (note > 5/20)

 

Le député idéal serait intervenu 1180 fois en commission et 1605 fois en hémicycle.

 

1er Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes : 1180 interventions en commission et 872 interventions en hémicycle.

2ème Sylvain Waserman, député MoDem du Bas-Rhin : 221 interventions en commission et 1411 interventions en hémicycle.

3ème Hugues Renson, député LREM de Paris : 7 interventions en commission et 1707 interventions en hémicycle.

 

4ème Annie Genevard, députée Les Républicains du Doubs : 91 interventions en commission et 1564 interventions en hémicycle.

5ème Marc Le Fur, député Les Républicains de Côtes-d’Armor : 40 interventions en commission et 1605 interventions en hémicycle.

6ème Charles de Courson, député UDRL de la Marne : 640 interventions en commission et 455 interventions en hémicycle.

7ème Eric Woerth, député Les Républicains de l’Oise : 755 interventions en commission et 283 interventions en hémicycle.

8ème Thierry Benoit, député UDRL d’Ille-et-Vilaine : 758 interventions en commission et 257 interventions en hémicycle.

9ème Thibault Bazin, député Les Républicains de Meurthe-et-Moselle : 478 interventions en commission et 542 interventions en hémicycle.

10ème Barbara Pompili, députée LREM de la Somme : 692 interventions en commission et 218 interventions en hémicycle.

 

11ème Olivier Véran, député LREM de l’Isère : 410 interventions en commission et 484 interventions en hémicycle.

12ème Patrick Hetzel, député Les Républicains du Bas-Rhin : 391 interventions en commission et 485 interventions en hémicycle.

13ème Carole Bureau-Bonnard, députée LREM de l’Oise : 14 interventions en commission et 982 interventions en hémicycle.

14ème Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse : 440 interventions en commission et 353 interventions en hémicycle.

15ème Jean-Marie Sermier, député Les Républicains du Jura : 401 interventions en commission et 406 interventions en hémicycle.

16ème Bruno Millienne, député Modem des Yvelines : 370 interventions en commission et 373 interventions en hémicycle.

17ème Vincent Descoeur, député Les Républicains du Cantal : 381 interventions en commission et 342 interventions en hémicycle.

18ème Sébastien Jumel, député Parti Communiste de Seine-Maritime : 382 interventions en commission et 328 interventions en hémicycle.

19ème Ugo Bernalicis, député La France Insoumise du Nord : 263 interventions en commission et 481 interventions en hémicycle.

 

Classement Activité : « Les 11 députés les plus actifs » (note > 8/20)

 

Le député idéal aurait fait adopter 1190 amendements, écrit 20 propositions de lois, signé 217 propositions de loi et 60 questions, rédigé 16 rapports ou avis.

 

1er Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes.

2ème Bernard Perrut, député Les Républicains du Rhône.

3ème Marc Le Fur, député Les Républicains des Côtes-d’Armor.

4ème Patrick Hetzel, député Les Républicains du Bas-Rhin.

5ème Véronique Louwagie, députée Les Républicains de l’Orne.

6ème Bérengère Poletti, députée Les Républicains des Ardennes.

7ème Fabrice Brun, député Les Républicains d’Ardèche.

8ème Emmanuelle Anthoine, députée Les Républicains de la Drôme.

9ème Eric Pauget, député Les Républicains des Alpes-Maritimes.

10ème Arnaud Viala, député Les Républicains de l’Aveyron.

11ème Thibault Bazin, député Les Républicains de Meurthe-et-Moselle

 

Les classements concernent l’ensemble des 569 députés en fonction sur les 12 mois de l’année 2019 (sessions ordinaires et extraordinaires).

 

3 notes ont été attribuées. L'addition de ces trois notes a permis l'établissement du classement général.

 

Une note d’assiduité sur 20 points :

  • Semaines d'activité sur 10 points : Nombre de semaines où le député a été relevé présent en commission, a pris la parole (même brièvement) dans l'hémicycle ou a participé physiquement à un scrutin public.
  • Présences en Commission sur 10 points : Nombre de réunions de commission où le député a été relevé présent.

 

Une note de participation sur 20 points :

  • Interventions en Commission sur 10 points : Nombre d'interventions prononcées par le député dans les commissions.
  • Interventions longues en Hémicycle sur 10 points : Nombre d'interventions de plus de 20 mots prononcées par le député en hémicycle.

 

Une note d’activité sur 20 points : 

  • Amendements adoptés sur 4 points : Nombre d'amendements signés par le député qui ont été adoptés en séance.
  • Rapports écrits sur 4 points : Nombre de rapports ou avis dont le député est l'auteur.
  • Propositions de loi écrites sur 4 points : Nombre de propositions de loi ou de résolution dont le député est l'auteur.
  • Propositions de loi signées sur 4 points : Nombre de propositions de loi ou de résolution dont le député est cosignataire.
  • Questions écrites sur 4 points : Nombre de questions écrites soumises par le député au gouvernement. 

 

AVERTISSEMENT CONCERNANT CE CLASSEMENT

 

Classement des députés sur l’année 2019 entrés en fonction au plus tard le 2 janvier 2019 arrêté au 20 décembre 2019 à 23h59.

Toutes les données relatives à l'activité parlementaire présentées sur ce site sont issues des sites de l'Assemblée nationale et du Journal Officiel. Il s'agit donc d'informations intégralement publiques (article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle). Ces informations sont mises-à-jour toutes les 8 heures à partir des sites officiels. Les données des dernières semaines sont donc amenées à évoluer régulièrement et ne sauraient refléter la présence en temps réel des députés à l'Assemblée.

Nous établissons ce classement à partir du retraitement des informations disponibles sur le site nosdeputes.fr. Nous remercions à l’occasions le travail de RegardsCitoyens.org.

Si les présences en commission sont enregistrées et diffusées publiquement à tous, les présences en hémicycle ne le sont pas. Pour détecter la présence d'un député en séance d'hémicycle, le site nosdeputes.fr détecte la participation orale au sein des comptes-rendus de séance diffusés. Il est cependant rare que tous les députés présents parlent lors d'une séance et ne peuvent donc pas être comptabiliser de manière exhaustive les présences des députés en hémicycle.

Comme le définit la Constitution, les députés ne sont pas élus selon le principe du mandat impératif et tout député est donc un élu de la Nation avant d'être celui de sa circonscription. C'est pourquoi nous nous intéressons exclusivement au travail législatif et de contrôle du gouvernement propres à la fonction parlementaire. Nous conseillons aux visiteurs de ce classement s'intéressant à l'activité en circonscription de leurs élus de consulter les sites/blogs des députés qui peuvent être une bonne source d'information.

Tout classement porte en lui une part d’arbitraire et d’injustice. Notamment, il ne rend pas compte de la complexité ou de la qualité du travail fourni. Par ailleurs, au cours d'une législature, certains députés ne peuvent parfois plus siéger à l'Assemblée pour diverses raisons (nomination au gouvernement, mission gouvernementale prolongée, ...). Ils sont alors remplacés par leurs suppléants, puis reprennent parfois leur siège plus tard au cours de la législature. Il y a également des députés malades ou ayant des responsabilités extra-parlementaires qui peuvent expliquer une activité plus réduite à l'Assemblée nationale. Ces responsabilités sont indiquées sur la page dédiée à chaque député. Nous invitons donc les visiteurs à consulter toutes ces pages avant de faire des jugements hâtifs uniquement fondés sur ce classement.

Nous sommes conscients que les réunions de groupe, ainsi que les participations à divers travaux préparatoires ou une présence dans les bureaux de l'Assemblée ne sont pas visibles via ces sources d'informations, mais il est impossible de les prendre en compte sans source exhaustive. De même, nous ne pouvons prendre en compte la présence en hémicycle à partir des informations relatives aux votes car les informations publiées sont malheureusement incomplètes (pas de mention des délégations de vote, ni de tous les votants pour les scrutins publics).

Faute de compte-rendu public ou exploitable, les réunions des groupes politiques et de nombreuses délégations ou missions parlementaires internationales restent en revanche difficiles à prendre en compte. Bien qu'elles représentent une charge de travail importante limitant naturellement la participation aux travaux à l'Assemblée, les missions confiées individuellement à quelques députés par le gouvernement ou l'Elysée ne sont malheureusement pas documentées et ne peuvent donc être prises en compte en l'état.

Ce classement ne doit être appréhendé que comme une introduction à l'activité des députés.

MéchantRéac.fr (infrastructure technique et les quelques supports de communication) a été entièrement financé par son fondateur. MéchantRéac.fr est un site d’opinion. Nous vous invitons à consulter les rubriques « Qui suis-je ?  » et « Qu’est-ce qu’un méchant réac ? ». Les mentions légales peuvent être utilement consultées.

Tout député cité dans ce classement dispose d’une tribune libre d’expression qui sera diffusée sur le blog du site Méchant Réac ! ®. Vous pouvez adresser votre tribune à laurent.paul.sailly@gmail.fr ou laurent@mechantreac.fr

 

REPRODUCTION AUTORISEE SOUS RESERVE DE MENTIONNER : « Classement réalisé par le site Méchant Réac ! ® pour le blog www.mechantreac.blogspot.fr – Décembre 2019 »


Moyenne des avis sur cet article :  1.53/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 décembre 2019 11:08

    Vous confondez l’assemblée nationale avec un village de vacances où les GM seraient notés par les GO en fonction de ces trois critères : assiduité, activité et participation.

    Si les diplômes et les qualifications étaient évalués de cette façon, sans tenir compte ni des résultats, ni des compétences, ni de l’efficacité, on aurait des médecins assidus, actifs et participatifs auxquels je ne confierais pas mes enfants.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 décembre 2019 12:23

      @Séraphin Lampion
      L’auteur doit penser que les élus nationaux travaillent pour le bien commun...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 décembre 2019 11:32

      Tiens, un auteur français masochiste !

      Ils travaillent assidument... à transposer les textes européens en droit français !

      Autant dire qu’ils travaillent pour détruire activement la France et les acquis sociaux des Français ! Pas de quoi pavoiser ! Il vaudrait mieux qu’ils fassent grève, ou comme en Belgique, qu’il soit impossible de constituer un gouvernement, ça nous ferait des vacances !

      .

      Définition d’un Parlement démocratique :

      Il doit représenter « un démos », « un corps social », « un peuple ».

      Or il n’y a pas de peuple européen, il ne peut donc y avoir de démocratie dans l’ Union européenne.

      .

      Les pantins qui s’agitent à l’ Assemblée Nationale et au Sénat, sont de petits employés obéissants, chargés de recopier mot à mot ce que décident les Institutions européennes supranationales.

      C’est un village Potemkine, une façade, un théâtre, pour faire croire aux électeurs que c’est Macron et son gouvernement qui décident.

      .

      Viviane Reding, Commissaire européenne a clairement expliqué aux députés français : "Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes.


      • TSS 26 décembre 2019 13:24

        inutile de citer les LREM ,mettez une quille à la place cela tout aussi

        efficace... !!


        • Le421 Le421 27 décembre 2019 08:09

          @TSS
          Mauvaise langue !!  smiley


        • McGurk McGurk 26 décembre 2019 15:24

          On se moque de leur assiduité ou nombre d’interventions. Ce qui importe, c’est qu’ils nous représentent réellement. De par leur présence sur le terrain à la rencontre de la population afin de comprendre leurs problèmes et les régler, à leur bureau pour réfléchir aux tâches confiées par les électeurs et à améliorer la démocratie.

          L’AS est l’équivalent des jeux du cirque romain. On fait son petit discours, on jase ou vocifère en entendant le parti adverse s’exprimer. Les spectateurs pensent que ça fait avancer les choses mais c’est pour satisfaire l’imaginaire du citoyen qu’ils débattent en pleine assemblée alors que c’est lors des cessions des partis/inter-groupes.

          Même lorsqu’ils ont raison, les députés font face à des gouvernements qui n’écoutent que leur égo et propres intérêts. Ca rentre par une oreille et ressort par l’autre. Aucune leçon à en tirer, de culpabilité devant la souffrance des représentés. Que des haussements d’épaule, des regards dans le flou et un air constipé le temps que la tempête passe.

          A ce jeu-ci, LREM est passé maître. Leurs députés sont, en majorité, des abrutis téléguidés tels des robots , le regard vide et faisant du présentiel pour faire croire à un semblant de démocratie.

          Parce que le problème est là, aucune négociation sérieuse avec eux, quasi aucune concession (ou une broutille toutes les cent contre-propositions). Tout a été décidé longtemps à l’avance par papa Macron et maman UE.

          Un parlement de façade. Une masarade.

          Si vous souhaitez faire une liste, écrivez-en une au sujet de leur rendement à rendre la démocratie effective grâce à leurs propositions/votes.


          • Dédé15 26 décembre 2019 15:29

            Bravo à Joël Giraud. 

            D’ailleurs, sur la photo que vous affichez, il a une vraie tête de vainqueur.


            • lloreen 26 décembre 2019 16:11
              Pétition pour la création d’une Cour Suprême du Peuple


              Pétition pour l’évolution du peuple vers sa souveraineté

              En signant cette pétition, vous validez la création d’une « Cour Suprême » en faveur de la souveraineté du peuple français et approuvez la mise en arrestation de certains membres du gouvernement.

              En vertu des articles 1, 2 et 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui est le socle de la Constitution Française, et selon les pactes I et II de l’ONU, le peuple souverain s’est constitué en Ministère public lors du procès de Milan du 16 au 20 décembre 2019, sous l’égide du Conseil National de Transition déclaré le 18 juin 2015 auprès de l’ONU, afin que les forces de l’ordres chargées de l’exécution des mandats disposent d’une autorité juridiquement instituée.

              Le Ministère qui a formellement établi l’illégitimité des dirigeants actuels et considéré que des crimes graves leur sont imputables, a décidé qu’une investigation judiciaire soit diligentée dans les meilleurs délais, et que, dans l’attente, il soit procédé à leur mise en détention.

              Ladite « Cour Suprême du Peuple » en voie de constitution aura pour objet d’instaurer une véritable démocratie par la supervision par le peuple de toutes les actions du gouvernement.

              Cette Cour Suprême disposera d’une représentation dans tous les tribunaux de France afin d’offrir à chaque personne un recours contre les décisions illégitimes, illégales ou arbitraires des dirigeants ou de leurs représentants.

              La composition de cette Cour Suprême, les modalités, les procédures, et toutes les affaires s’y rapportant seront sous l’apanage exclusif du peuple, selon des modalités qui seront mises au point exclusivement par le peuple lui-même.

              La Cour Suprême du Peuple aura pour objet la surveillance des propositions de lois, leur constitutionnalité et leur légitimation populaire.

              Elle aura une représentativité au niveau de tous les tribunaux de France, par des «  cours légitimes », exclusivement composées d’un jury populaire.

              Le même processus démocratique et légitime sera déclenché par la France, puis dans un premier temps au niveau de l’Europe, et enfin au niveau de l’ONU afin que le même recours soit offert à tous les peuples opprimés.

              Si vous êtes désireux de participer à la restauration d’un véritable état de droit en France, et à l’instauration d’un droit international permettant l’application des règles établies par l’ONU (193 nations) sous l’appellation « Droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes », vous êtes invité(e) à signer cette pétition.


              https://www.conseilnational.fr/


              • McGurk McGurk 26 décembre 2019 17:03

                @lloreen

                et approuvez la mise en arrestation de certains membres du gouvernement.

                Déjà tout le gouvernement, sans exception. Plus les anciens parasites comme Kohler, Strozda, Benalla, etc. Ca va faire du monde.

                Ajoutons aussi le gouvernement précédent avec Hollande en tête, celui d’avant aussi avec enfin Sarko en prison !

                Ah mais oui c’est vrai ! Les socialo-macrono-compatibles du genre Le Drian le copain des terroristes !

                Ca va faire tellement de politiques à arrêter qu’on va devoir transformer un palais parisien en prison...Quoi que...Fort Boyard pourrait peut-être la solution...à la condition d’en perdre ensuite les clés...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 décembre 2019 19:58

                @lloreen
                Vous et Fiorile, vous avez fait le coup d’état du 14 juillet !
                Un bide complet, qui s’est soldé par 300 arrestations.
                .
                Vous vous trompez de cible, Macron n’est que le petit gouverneur de la Province France, les vrais décideurs sont à Bruxelles, à Francfort, à la Cour européenne de Justice, et à Washington pour l’ OTAN.


              • lloreen 26 décembre 2019 20:51

                @Fifi Brind_acier
                « Vous et Fiorile, vous avez fait le coup d’état du 14 juillet ! »

                Vous êtes l’oeil de Macron pour savoir où j’étais et avec qui, le 14 juillet ?
                Heureusement pour vous, le ridicule ne tue pas.
                Vous m’apprenez une grande nouvelle...Un coup d’état, le 14 juillet ?
                J’ignorais cette information.
                Par contre je connais celle d’un coup d’état mené par un espagnol naturalisé, le 5 décembre 2016 mettant fin à la constitution française selon les termes de l’article 16 de la DDHC de 1789, précisément en ayant lu des informations concernant la création d’un conseil national de transition par un collectif, le 18 juin 2015.

                J’ai toujours trouvé d’ailleurs, le procédé de l’inversion de la charge accusatoire hilarante, surtout lorsqu’elle émane de charlatans patentés...Sans doute sont-ils encore empêtrés dans leur confusion des genres... et ont-ils perdu un peu le nord dans la tourmente...


              • lloreen 26 décembre 2019 20:54

                @Fifi Brind_acier

                « Vous vous trompez de cible, Macron n’est que le petit gouverneur de la Province France, les vrais décideurs sont à Bruxelles, à Francfort, à la Cour européenne de Justice, et à Washington pour l’ OTAN. »


                Pour votre gouverne, sachez que je n’ai pas de « cible ».
                Et si vous êtes persuadé(e) que les vrais décideurs sont là où vous le dites, qu’attendez-vous pour leur souffler la politesse ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 décembre 2019 08:46

                @lloreen
                Et si vous êtes persuadé(e) que les vrais décideurs sont là où vous le dites, qu’attendez-vous pour leur souffler la politesse ?

                .
                En sortant de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, on sort de la zone d’influence des Institutions malfaisantes. Et on peut mener une politique qui défende l’intérêt général.
                .
                La preuve, c’est le programme législatif de Johnson :
                priorité aux services publics, à la santé, 40 hôpitaux à construire, financements accrus pour l’éducation, la recherche, et réforme de la BBC, service public, mais qui a fait exclusivement campagne pour le Remain etc.
                .
                Rien à voir avec les politiques imposées par la Commission et preuve aussi qu’un pays souverain peut mener une autre politique que le néolibéralisme.
                D’ailleurs, c’est le début de la fin pour le libre échange.


              • lloreen 27 décembre 2019 10:04

                @Fifi Brind_acier

                Il n’y a pas à « sortir » de l’UE.Vous n’avez toujours pas compris les simagrées ?
                Cela fait quand même plus de quelques siècles que dure le spectacle pour finir par comprendre que ces puissants ont un moyen imparable de tyranniser le monde:l’attentisme.

                Il y a déjà eu plusieurs déluges.Vous n’avez pas d’autres solutions que de fabriquer des barques avec le bois que vous achetez à ces marchands de chair humaine ?


              • lloreen 27 décembre 2019 10:15

                @Fifi Brind_acier
                "on sort de la zone d’influence des Institutions malfaisantes. Et on peut mener une politique qui défende l’intérêt général.

                « 

                Les pires malfaisants ne posent pas leur séant sur les sièges de l’ONU ou sur ceux des autres »grandes" institutions.Ils sont certes nuisibles pour plupart ;ce sont les pions téléguidés qui servent les intérêts de leurs chefs sionistes qui se trouvent planqués dans un endroit que je laisse à votre sagacité le soin de trouver.Ce n’est vraiment pas difficile, il suffit de regarder le spectacle se dérouler sous les yeux du monde.En plus, figurez-vous qu’ils ne se cachent pas.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 décembre 2019 12:07

                @lloreen
                Les pires malfaisants ne posent pas leur séant sur les sièges de l’ONU ou sur ceux des autres »grandes" institutions.


                .
                Les Nations Unies ont été créées pour la paix dans le monde.
                C’est une Institution qui rassemble la quasi totalité des pays du monde. Le plus petit pays à 1 voix comme les plus grands. L’ONU dit le Droit International.
                .
                La Charte de l’ ONU prévoit des négociations pour prévenir des conflits armés.
                Dans le livre « Confessions d’un assassin financier », il est expliqué comment les pays occidentaux endettent les pays.
                .
                Quand ils ne peuvent pas rembourser, on leur pille leurs ressources naturelles et on les oblige à voter à L’ONU, comme on leur conseille de voter.
                .
                Ensuite, des pays comme les USA, ou Israël, ne tiennent aucun compte des résolutions des Nations Unies. Ils attaquent ou envahissent des pays qui n’ont déclaré la guerre à personne, ce qui est interdit par la Charte de l’ ONU.
                .
                Ce n’est pas parce qu’un outil est dévoyé par certains pays, qu’on doit jeter l’enfant, l’eau du bain et la baignoire. La Russie par exemple, est très attachée au respect du Droit International et aux Nations Unies.


              • lloreen 29 décembre 2019 19:30

                @Fifi Brind_acier
                Je ne vous le fais pas dire.
                C’est d’ailleurs pour cette raison que le peuple réuni à Milan a bien mis ce point en exergue pour la création de la cour suprême.
                Sans doute n’êtes-vous pas encore informé ...
                https://www.youtube.com/watch?v=5yVSGj0UEA8

                Mise en application en France du « Droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes » décidé par l’ONU Pétition : https://conseilnational.blogspot.com/...


              • ETTORE ETTORE 26 décembre 2019 17:24

                Lol !

                Ces mecs là, ont autant de bénéfice pour la population, que les gadgets balancés aux spectateurs du Tour de France.

                De là, à les noter....je ne leur mettrais ni note, ni lettre....car le mode d’évaluation est autant pipé que leur efficacité à faire leur « boulot ».

                Quand je vois le nombre de députés qui ont moins d’activité qu’une huitre....

                Je me dis qu’il faudrait quand même, rapidement, en arrêter l’élevage .



                  • alinea alinea 29 décembre 2019 21:05

                    @lloreen
                    Ce n’est pas une information lloreen ! c’est juste un type qui nous raconte la vie, en disant que des bons dieux mal famés le décident ainsi !! quoi de plus stérilisant ?


                  • alinea alinea 29 décembre 2019 15:34

                    Excellent cet article qui montre les limites des sondages, des évaluations ; certes je veux bien croire qu’on écoute plus volontiers ceux avec lesquels on se trouve a priori d’accord, mais quid du travail dans leur circonscription ? Quid du travail d’information, puisque, comme chacun sait, nous sommes en démocratie et le péquin de base est sensé avoir ce qui se trame là-haut à l’Assemblée !!

                    Or, comme par hasard, celui-ci ne rentre pas en ligne de compte pour l’évaluation !!

                    résultat sans grand intérêt de toutes façons, mais qui va directos à la poubelle !


                    • Aimable 30 décembre 2019 02:11

                      Le mien pour qui je n’ai pas voté mais qui est quand même sensé me représenter , a été lui le plus malin , il a su se faire oublier car il n’apparait dans aucun des classements , ( c’est un LR ) il a appliqué le dicton , pour vivre heureux vivons cacher .


                      • prong Q 30 décembre 2019 02:16

                        @Aimable
                        le tien , en fait devient le notre quand il entre a l’ assemblé :)
                        le mien devient le tien également , et tout cela se fréquente pour nous la mettre a un endroit que la décence m’ interdit de seulement évoquer :) 


                      • tout_permis tout_permis 30 décembre 2019 07:58

                        Statistique sans intérêt, comme tout le reste. Georges Simenon, l’inventeur du commissaire Maigret, écrivait seulement 60j /a, il a publié plus de 500 romans et nouvelles.

                        Sinon :

                        TRUMP a lâché le nom d’un LANCEUR D’ALERTE. Vous êtes curieux ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès