• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui sont les casseurs du 1er Mai ?

Qui sont les casseurs du 1er Mai ?

La réponse à cette question n'est pas très compliquée si on veut bien faire preuve d'un peu de lucidité, ce sont pour la plupart des enfants de bourgeois pédagogues et, ou bourgeois tout court qui s'ennuyant prodigieusement dans une vie uniquement tournée vers l'avidité du profit se défoulent par la violence. Ils filment leurs forfaits avec des téléphones dernier cri, ils ne se verraient pas en avoir d'autres, aux prix inaccessibles au commun des français, renversant les statues de Ronald MacDonald avec des chaussures de bonne facture sans voir le problème.

 

Ils oublient que Rimbaud pour qui ils se prennent avaient des poches trouées et des chaussures de même...

 

De temps en temps on trouve parmi eux un prolo alibi persuadé de la sincérité de ses camarades de lutte, et qui n'en revient pas que des gosses bien nés en fassent un des leurs, ou feignent de le faire. Comme bien que révolutionnaire il n'en gardera pas moins sa mentalité de larbins, il les défendra jusqu'à l'absurde...

 

Quand j'étais étudiant il y a un peu plus d'une vingtaine d'années c'était déjà les plus favorisés matériellement qui étaient les plus révolutionnaires, ou les plus réacs, ne soyons pas partial...

 

Ils montraient toujours rapidement cette condescendance et ce mépris que tous dans ce milieu, de droite comme de gauche, ont très vite envers ceux qui sont moins nantis. Surtout si les moins nantis les contredisent.

 

Matériellement parlant s'entend.

 

Eux sont persuadés que cela implique qu'ils sont mieux lotis intellectuellement ainsi que leurs parents...
Parmi eux bien entendu aucun ne travaillait pour payer leurs études, aucun ne voyait l'incohérence qu'il y avait à afficher des opinions radicales sur la justice sociale ou la chute des valeurs morales et à vivre des subsides des parents, affreux capitalistes exploiteurs ou libertaires immoraux.

 

Au fur et à mesure que les années passaient, que nous réussissions nos diplômes, les étudiants également salariés disparaissaient, étaient de moins en moins nombreux. Moi-même ainsi que d'autres, arrivé en DEA on me suggéra que c'était soit le salaire, soit l'année d'études, mais pas les deux, qu'il m'aurait fallu trouver un moyen de me faire entretenir. En contrepartie on m'encourageait à passer des concours pour lesquels je n'étais absolument pas motivé. Je n'étais pas le seul tant s'en faut...

Je suppose que cela n'a pas beaucoup changé...

Ce sont les mêmes qui plus tard me reprochaient de ne parler que de fric quand je m'inquiétais des salaires de misère dans l’Éducation Nationale. Les mêmes, tous de gauche, n'étaient bizarrement pas venu lors d'une manif que j'avais organisé pour soutenir des contractuels et autres soutiers de la « grande » maison en 2004 dans l'Académie de Rouen. Et a chaque fois que je posais la question par exemple du logement, il y avait toujours papamanman derrière, ou un oncle, ou une tante. Aucun d'eux ne savait ce que c'était que de payer un loyer, l'EDF et les impôts, des soucis de ploucs que tout cela. La pauvreté poétique et glorieuse, toussa, ce n'est qu'un joli mensonge inventés par les riches pour se rassurer.

 

J'ai toujours pensé que ces convictions tellement radicales sans cesse affichées étaient du fait de leur culpabilité à avoir plus que les autres...

 

Il est d'ailleurs là le vrai clivage actuel, entre les plus riches et les autres, ceux qui ont les réseaux, et les autres. Il se creuse un peu plus chaque jour. Certains politiques ne sont tolérés que pour encadrer la colère qui pourrait naître un jour chez les plus précaires, une colère dont on est surpris qu'elle s'exprime aussi peu, qu'elle tarde tant...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration circulant sur les réseaux dits sociaux


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 2 mai 17:20

    Amaury

    Bonjour

    Je l’ai lu en modération, je savais que nous aurions pour au moins une fois sauf dans les temps à venir un certain désaccord. La réponse à cette question n’est pas très compliquée si on veut bien faire preuve d’un peu de lucidité, ce sont pour la plupart des enfants de bourgeois pédagogues et, ou bourgeois tout court qui s’ennuyant prodigieusement dans une vie uniquement tournée vers l’avidité du profit se défoulent par la violence. Ils filment leurs forfaits avec des téléphones dernier cri, ils ne se verraient pas en avoir d’autres, aux prix inaccessibles au commun des français, renversant les statues de Ronald MacDonald avec des chaussures de bonne facture sans voir le problème.

    Manifestations du 1er-Mai : les questions que soulève l’intervention de la police lors des violences à Paris

    En marge du cortège de manifestants, hier dans la capitale, des centaines de militants radicaux, les black blocs, se sont attaqués à des magasins et à des véhicules. Les pouvoirs publics sont sous le feu des critiques pour n’avoir pas su les contenir.

    Ils agissent comme des fous et voir même plus ce sont des fanatiques et lorsque l’on constate que l’ex guignol candidat à la dernière présidentielle trouve cela normal en disant que c’est un raz le bol collectif c’est se foutre de tous.

    J’attends le cas échéant la ou les réactions Cdt Le Panda 


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 mai 18:46

      @Le Panda

      Pour moi c’est principalement la vacuité des non valeurs leur ayant été transmis


    • izarn izarn 3 mai 11:57

      @Le Panda
      Un émission sur une chaine publique genre « Mai68 coté (pov’)flic »
      Puis des « blacks bloks » et autre connerie(les ex-RG, DCRI jesaispasquoi ?) qui « cassent »....
      L’autre Pitre qui dit « Les gens en ont raz le bol »...
      Oui exact, mais ils ne réagissent pas un 1er Mai ! Mais dans leurs usines !
      Par exemple le mec des « ressources humaines » qui se fait déchirer sa chemise, là au moins ça semblait réel. Mais le truc des casseurs, inventé en Mai 68 :  smiley Mort de rire !
      Même Sarko l’a utilisé contre de Villepin ! smiley
      En 68, les mecs des RG, jetaient eux-meme des pavés sur leurs collègues !
      (Aussi le 1er Mai est un truc inventé par Pétain, il faut le savoir)
      En clair c’est de la daube, comme la Merluche qui joue son role de social traitre.

      C’est quoi tout ça ?
       smiley
      Une mise en scène...
      Je vous la laisse interpreter.

      (Grosso modo si les flics chargent les méchants grévistes(casseurs, violents, immoraux, feignant, « rien », lanceur-de-pavé-sur-les-pov’flics ; soyez du coté du gouvernement...Lecture la plus facile, mais il peut y en avoir d’autres)


    • Ouallonsnous ? 3 mai 19:53

      @izarn

      Chers intervenants sur ce fil, vous me faîtes penser à des gens qui prennent des vessies pour des lanternes où qui regardent le doigt qui leur montre la Lune !

      Ne vous vient il pas à l’esprit que l’on nous abreuve de mises en scènes successives lorsque nous manifestons contre le mal être que l’on nous impose ?

      Depuis 1789 et la révolution qui s’est limitée à remettre les pouvoirs de gouverner la Nation de l’aristocratie à la bourgeoisie en excluant le plus grand nombre du peuple, sinon il aurait fallu redéfinir la propriété, en passant par toutes les péripéties révolutionnaires qui ont jalonnées notre histoire, ne vous effleure t’il pas l’esprit que la dernière grandes, à savoir mai 68, fut une réussite pour l’oligarchie possédante mondiale et européenne qui réussit à casser l’élan économique de la France en plein essor après la reconstruction du pays suite à la 2éme GM, ceci au bénéfice principalement de l’Allemagne et des anglo-yankee, ce qui est devenu l’UE/OTAN ?

      Le fait qu’aux « trente glorieuses » aient succédé les décennies « piteuses » que nous connaissons maintenant ne vous interpelle pas dans le sens d’une manipulation de nos destinées par ceux auxquelles nous les avons confiées en toute confiance dans le système que maintenant ils contrôlent ?

      Reprenons les commandes de notre état-nation !!!!


    • kraut kraut 4 mai 09:05

      @Ouallonsnous ?
      Le 13 juin 2016 Julien Coupat interviewé dans Médiapart . Je cite une de ces phrases "quand on montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.

      Tu nous sors la même phrase. Il est évident que toi et tes copains bourgeois admirent et ou prennent exemple sur votre messie julien coupat qui rappelons le vit grâce aux patrimoines immobiliers de ses parents bourgeois..... Quel honte !!!!! 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 09:13

      @kraut
      Clément Méric était de bonne famille aussi


    • Ouallonsnous ? 4 mai 13:12

      @kraut

      Tu te défend pour les attaques « ad hominem », mais sur le fond, que dis tu ?


    • McGurk McGurk 2 mai 17:34

      Ca n’a pas le moindre sens.

      Les riches ont déjà le pouvoir, économique et politique. Des personnes ayant un avenir tout tracé ne vont pas tout péter sous prétexte de révolution car ils n’ont pas besoin d’en faire, leur papa/maman a déjà divisé la société et pété la plupart des acquis sociaux.

      A moins que ce ne soit devenu un sport, une sorte de Duck Hunt en réel. Dans ce cas, ils feraient mieux de lâcher la Nintendo smiley .


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 mai 19:19

        @McGurk
        C’est parce que les petits chéris culpabilisent d’être riches..


      • McGurk McGurk 2 mai 19:36

        @Amaury Grandgil

        Bah alors ça a encore moins de sens.

        Ce n’est pas parce que Mélanchon balance une phrase générique (comme à son habitude) qu’il faut forcément le croire. Les hommes politiques font tellement de raccourcis qu’ils réécrivent l’histoire selon leurs envies.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 mai 08:30

        @McGurk
        Je me fous de ce que dit Mélenchon dans l’histoire


      • McGurk McGurk 3 mai 11:34

        @Amaury Grandgil

        Possible. En tout cas vous invalidez vous-même votre propre raisonnement.


      • aimable 3 mai 14:04

        @McGurk
        avoir le pouvoir c’est bien mais encore faut il le garder , pour cela il faut y travailler tous les jours et utiliser toutes les opportunités , provoquées ou qui se présentes naturellement , et c’est manifestations en font partis , les juguler les font apparaître également comme les garants de l’ordre .


      • McGurk McGurk 3 mai 14:11

        @aimable

        Oui enfin les opportunités ne sont pas les mêmes suivant notre statut. Ce qui se révèle être de vraies opportunités pour eux n’est qu’un choix minable (ou aucun) pour le commun des mortels.

        Le pouvoir se garde difficilement mais, finalement, il est toujours entre les mêmes mains et change juste de génération. C’est pas Cohn Bendit « le révolutionnaire » qui irait utiliser ses contacts pour aider les chômeurs dans la merde.


      • Onecinikiou 3 mai 15:01

        @McGurk


        Nos jeunes bourgeois « antifas » ne sont pas en révolte contre le capitalisme (la plupart finiront conseillers financiers) mais contre leur parents, qui incarnent une réussite qui les fuient, et contre une cause donc qu’ils ont mal identifiée : leur propre médiocrité. Outre l’illégitimité intrinsèque à être un « fils de », et qui les dégoutent aussi très certainement, même si de façon inconsciente. 

      • McGurk McGurk 3 mai 19:44

        @Onecinikiou

        Bah ils n’ont qu’à me donner leurs opportunités, au moins je ne serai plus dans la merde smiley .
        Comme leur réseau par exemple, ça va changer la donne^^


      • Goda Goda 3 mai 22:27

        @Amaury Grandgil


        Salut.

        « C’est parce que les petits chéris culpabilisent d’être riches.. »

        Mouiii..... on y croirait presque.
        Il n’y a qu’à voir les réseaux sociaux de ces « petits chéris » (testez : « Rich Russian Kids » par exemple) , ou encore écouter les « discours » de fils de politiciens (cf. les Sarkozy les Trierweiler et compagnie) pour se rendre compte que ces jeunes sont totalement inféodés aux pires valeurs, que leur ego et leur égoïsme extrêmes les décomplexent totalement et qu’ils auraient plutôt tendance à s’inventer une vie et une soit disante « mission » (pour les plus imaginatifs) alors qu’ils ne font que péter dans la soie, claquer la thune de papa-maman, voire meme du contribuable, et de s’inventer des vies de caïds et de bonhommes issus de la rue alors qu’ils tombent des nues dès qu’ils entendent un SDF s’exprimer sur son quotidien. Des petites salopes (désolé pour le terme) en manque de sensations fortes et dont la place privilégiée les pousse à se poser à peu près uniquement les mauvaises questions et donc à y rattacher les pires réponses.
        Cette « culpabilisation » n’existe pas dans la majorité de ces petites têtes blondes qui ne sont juste que des inconscients déconnectés du réel et qui se voient au-dessus des lois réservées au commun des mortels. Ils ont au final droit à la meme soupe décérébrante globalisée que les petites têtes blondes d’ici ou d’ailleurs... la difference est dans la réalisation des désirs, dans le pouvoir, dans la consommation sans limites, etc. 

        Apres il y a riches et riches.... (c’est comme pour les chasseurs, ou les « bloggers ») Mais de toute façon la culpabilité ne les étouffe sûrement pas le moins du monde. Et pourquoi le ferait-elle d’ailleurs ?
        Bon après tout, je ne suis pas dans leur têtes non plus.. mais... en fait... vous non plus Amaury.. Si ?




      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 08:28

        @Goda
        Il n’y a pas riches et riches, un riche est un riche, c’est une situation objective


      • Goda Goda 4 mai 16:03

        je tentais juste une pointe « d’humour » et en meme temps une sorte d’ouverture en mode « pataphysique ».


        La richesse n’étant pas réellement matérielle... Bref. 

        Bon c’est raté.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 10:34

        @Goda
        la richesse n’est pas réellement matérielle....

        Allez dire ça aux gens crevant de faim...
        imbécile

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 10:35

        @Onecinikiou
        oui, mais ils veulent pas entendre le réel, ça les emmerde, ils vous répondront que les casseurs sont des flics... smiley


      • NEMO Clark Kent 2 mai 17:50

        Les casseurs ont toujours été et seront longtemps avant tout des provocateurs.

        Naïfs ou blasés, bénévoles ou rémunérés, flics ou débiles mentaux, les casseurs-provos sont là pour discréditer les mouvements populaires.
        C’est un grand classique, comme tout le répertoire de Micromacron qui puise toujours ses tirades dans le corpus moisi des dames patronesses. 

        • Le Panda Le Panda 2 mai 18:06

          @Clark Kent
          Bonjour

          Les casseurs ont toujours été et seront longtemps avant tout des provocateurs.

          Naïfs ou blasés, bénévoles ou rémunérés, flics ou débiles mentaux, les casseurs-provos sont là pour discréditer les mouvements populaires.
          C’est un grand classique, comme tout le répertoire de Micromacron qui puise toujours ses tirades dans le corpus moisi des dames patronesses

          A ne pas en douter une seconde Macron savait tout comme le gouvernement que ces faits allaient se déroulaient ainsi. C’est plus qu’un grand classique et durant ce temps le surplus dont mon article parle sur ses excès de dépenses durant où il prend les français pour des cons les gens zappent l’essentiel pour éviter d’affronter les véritables dites réalités vous ne pensez pas ?

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 mai 19:14

          @Clark Kent
          Ce sont surtout des petits bourgeois qui s’ennuient prodigieusement et se défoulent par la violence


        • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 2 mai 19:23
          @Amaury Grandgil

                       Puisque vous semblez bien les connaître, évitez quand même de trop les fréquenter : ils pourraient vous influencer !

        • Goda Goda 3 mai 22:50

          @Amaury Grandgil

          Amaury Grandgil 2 mai 19:14

          @Clark Kent
          « Ce sont surtout des petits bourgeois qui s’ennuient prodigieusement et se défoulent par la violence »


          Mais @#$%... A peu près tout ce qui est doté de gonades se défoule plus ou moins par la violence, sous ses multiples formes. Il faut ouvrir les yeux quand meme.

          Vous-meme, dans vos articles, vous faites preuve de « violence » bien souvent. 
          Dans vos commentaires encore plus, même. (j’assume la mienne, soit dit au passage).
          Donc je ne comprends pas trop ce caillassage aussi futile qu’aveugle voire même mensonger, car présupposant énormément.

          La violence engendrant la violence, il serait sans doute bienvenu de remarquer la teneur de tels ou tels commentaires, apparaissant sous tels ou tels articles, rédigé par tel ou tel auteur. Certains parallèles se font d’eux mêmes, et il y a peu de place au hasard. Quand on répand la haine on en reçoit ses fruits. Des manipulateurs répandent et essaiment mais font tout ensuite pour ne pas être considérés comme des cibles, ils font tout pour désigner ensuite l’ennemi idéal (évidemment pas eux-memes). Cela fleure bon l’honnêteté, le courage, l’honnorabilité et aussi une forme de façon de considérer autrui en général. 



          Autre point : 

          Vous n’en savez rien en fait de qui se cachaient parmi « eux ». 
          Ni de qui exactement il s’agissait, enfin, c’est une supposition certes cavalière de ma part... Mais... Comment pouvez-vous clamer de telles choses d’une façon si éhontée ? A moins que vous en étiez ?

          Dernier point : des black blocs a l’oeuvre : c’est la razzia et la guérilla urbaine. Ca ne brule pas 5 voitures, ca brule l’avenue complètement. Ca charge du CRS ca les isole pour mieux les finir au calme etc. 

          Je n’ai pas eu l’impression de voir de réels black blocs en effet. Apres certes, tous les champs sont ouverts pour toutes les interprétations possibles et imaginables.
          Force est de constater la façon dont vous les mettez vite en boite ces anonymes cagoulés. 
          Mais si jamais vous aviez des arguments recevables voire meme honnêtes (je sais je suis un fou un « deglingo ») bref je suis preneur, évidemment.

          Au revoir...(moue façon « bouche en cul de poule » de rigueur).




        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 08:21

          @Goda
          ça je sais que le réel énerve...

          Mais ce sont bel et bien des petits bourgeois, il suffit de jeter un coup d’œil sur la profession des parents dans tous ces groupuscules...


        • Goda Goda 4 mai 15:59

          @Amaury Grandgil


          Le réel n’énerve que lorsqu’il pue la merde et qu’il n’offre aucune perspective viable.
          Et en effet.. !
          Sinon, je ne connais pas ces « groupuscules », ni leurs représentants et encore moins leurs parents. Des liens vers lesquels je pourrais me renseigner à ce sujet ?




        • Jean Roque Jean Roque 2 mai 18:00

           
          BOBO, BOUBOU, BURKINI, BLACK BLOCK, BARBU...
           
          =
           
          ASSURANCE FINANCIÈRE DE ROTHSCHILD
           
           
          « Les fauves urbains de l’économie souterraine qui brûlent rituellement des voitures ne sont pas des enfants d’ouvriers en révolte qui se battent par haine de la marchandise, mais des paumés incultes adorateurs du fric, de ses modes insanes et de toutes ses grossières insipidités. Bien loin d’être des persécutés en rupture, ce sont les enfants chéris du système de la discrimination positive de l’anti-subversif, les talismans médiatiques de l’ordre capitaliste à révérer »
           
          Francis Cousin


          • otc31 2 mai 18:11

            Je pense à des anciens supporter de foot, sport qui ne leur offre plus le défouloir du WeekEnd. On y ajoute quelques fils à papa et leurs pots, quelques anticapitaliste habillés en marques, quelques écolo qui brûlent des pneus et des gars qui préfèrent Burger King au McDo et enfin des Black Work qui ne peuvent plus trop en faire. Ce qui les fait paniquer le plus ? ce mettre au travail, un peu comme à NDDL.


            • Paul Leleu 2 mai 18:48

              ce sont des anarchistes, ce sont des bouffons... c’est la même chose. 


              Je ne serais effectivement pas surpris d’une extraction petite-bourgeoise, voire bourgeoise tout-court. L’anarchisme est un truc de freluquet mal dans sa peau. Une radicalité d’autant plus excessive qu’elle n’a aucune responsabilité à assumer (un peu comme le rock). 

              Ceci-dit, la démolition de Mc Do, d’agences bancaires, de « commerces » parisiens, et autres saloperies m’a toujours procuré un grand plaisir. C’est beaucoup plus drôle à regarder qu’un match de foot. 

              Et puis, franchement, regarder des anarchistes et des flics se tabasser les uns les autres, ça fait sourire... 

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 mai 19:13

                @Paul Leleu
                Tout ce bazar vient de leur désoeuvrement


              • Elliot Elliot 2 mai 19:00

                Quelle que soit l’origine de ces commandos, ce qui importe, c’est de voir à qui leur « crime » profite et surtout à qui il ne profite pas.

                Les organisations qui ont organisé la manifestation ont été par certains stigmatisées parce qu’elles ne maîtrisaient pas leurs troupes .

                Sauf que ces black blokers, puisque c’est ainsi qu’on a choisi de les nommer à moins qu’ils ne le revendiquent eux-mêmes ( ce qui tranche tout de même avec le nombre d’organisations qui ont signé leurs actions au moins dans le Mac Donald depuis les Anars jusqu’aux défenseurs des animaux ) aboutissent à décrédibiliser ceux qui s’opposent par les voies démocratiques à la vaste entreprise de désordre organisé menée par les forces qui ont porté Macron au pouvoir.


                • Aristide Aristide 2 mai 19:10

                  @Elliot

                  J’aime bien le « à qui profite le crime ».

                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 mai 19:12

                  @Elliot
                  mouais, je crois qu’ils sont juste très cons


                • foufouille foufouille 2 mai 19:26

                  @Elliot
                  les black block sont effectivement d’extrême gauche que ça te plaise ou pas.


                • troletbuse troletbuse 2 mai 22:37

                  @Elliot
                  A qui profite le crime ?
                  Eh bien, à nos gouvernants
                  Vous ne saurez jamais qui a été arrêté.
                  On vous annoncera des condamnations, mais de qui ? combien ?
                  On a déjà vu des CRS exfiltrer des casseurs dans d’autres manifestations


                • ukulele ukulele 3 mai 01:42

                  @Elliot
                  Sauf que ces black blokers… aboutissent à décrédibiliser ceux qui s’opposent par les voies démocratiques à la vaste entreprise de désordre organisé menée par les forces qui ont porté Macron au pouvoir.

                  D’accord. Mais depuis les grosses manifestations contre la réforme des retraites sous Sarko, l’exécutif ne réagit plus aux mouvements sociaux. Les contres réformes s’enchaînent de plus en plus vite sans négociations.

                  Alors que faire ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès