• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quid du drapeau européen à l’Assemblée Nationale ?

Quid du drapeau européen à l’Assemblée Nationale ?

Le drapeau européen a-t-il ou non sa place au Palais Bourbon ? Que penser de l’attitude d’Emmanuel Macron qui entend officialiser la présence de l’emblème étoilé dans l’hémicycle ? Le débat est ouvert, mais les opposants ont peu de temps devant eux pour faire entendre leurs arguments : dans quelques jours, le drapeau européen sera définitivement officialisé dans notre pays...

JPEG - 41.1 ko
Le drapeau français et le drapeau européen à l’Assemblée Nationale (photo Ouest-France)

Assurément, ce n’est ni une guerre picrocholine entre seconds couteaux, ni l’une de ces « affaires de cornecul » qui agitent de loin en loin le microcosme politique car la question juridique de la présence du drapeau européen au sein de l’Assemblée Nationale mérite effectivement d’être posée. Un cheval de bataille qu’ont enfourché avec une belle unité, mais également une détermination quelque peu sur-jouée, les caciques du Front National et plus encore les élus de la France Insoumise.

« Franchement, on est obligés de supporter ça ? C'est la République française, c'est pas la vierge Marie, là ! », s’était exclamé Jean-Luc Mélenchon lors de son entrée dans l’enceinte parlementaire le 20 juin dernier au vu du drapeau européen mêlé au drapeau français au-dessus du « perchoir ». Un grief qui n’est pas resté lettre morte : dans un amendement au règlement de l’Assemblée Nationale déposé le 29 septembre, les députés Insoumis ont tenté de faire supprimer l’emblème européen, seuls pouvant, selon eux, « être présents dans l’hémicycle le drapeau tricolore de la République française, au titre de l’article 2 de la Constitution, et le drapeau de l’Organisation des Nations unies, symbole de l’engagement international de la France pour le multilatéralisme et la paix. » Une demande rejetée. 

Rappelons que c’est à la demande de François Hollande que Claude Bartolone a fait entrer le drapeau européen à l‘Assemblée Nationale. Autre rappel : c’est Nicolas Sarkozy qui, le premier, a voulu que l’emblème européen soit placé à côté du drapeau français sur la photographie officielle du chef de l’État en 2007. Un choix entériné par François Hollande en 2012 puis par Emmanuel Macron en 2017.

Invité à participer à un débat avec Daniel Cohn-Bendit et Gilles Kepel sur l'avenir de l'Europe par l’Institut Goethe de Francfort le 10 octobre, Emmanuel Macron a décidé d’en finir avec cette question récurrente qui agite les rangs de la France Insoumise, du Front National et de Debout la France. « Lors du prochain Conseil européen, je ferai la déclaration solennelle qui fera que la France rejoindra les 16 autres États qui l'ont déjà fait : j'affirmerai officiellement que la France reconnaît le statut de l'hymne européen et du drapeau européen », a déclaré le chef de l'État.

En pratique, il s’agit pour le président de la République de signer la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne, déjà ratifiée par 16 autre pays européens, comme l’a souligné Emmanuel Macron à Francfort. C’est dans les annexes du Traité que figure cette Déclaration ainsi rédigée : « Le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d'or sur fond bleu, l'hymne tiré de L'Ode à la joie de la Neuvième symphonie de Beethoven, la devise "Unie dans la diversité", l'euro en tant que monnaie de l'UE, et la Journée de l'Europe le 9 mai continueront d'être les symboles de l'appartenance commune des citoyens à l'UE et de leur lien avec celle-ci ».

Une initiative présidentielle qui ne passe ni chez les Frontistes, ni chez les souverainistes de DLF, pas plus que dans les rangs des Insoumis, et cela au motif que les dispositions de cette formulation d’allégeance figuraient déjà dans le projet de Traité constitutionnel rejeté par les Français lors du référendum de 2005. À ce grief, Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière en ajoutent un autre : le drapeau européen serait directement inspiré par un emblème religieux dans lequel le visage de la Vierge Marie serait entouré d’étoiles dans une symbolique confessionnelle.

Sur ce dernier point, l’on ne peut que sourire. Le drapeau européen a été créé en 1950 à la demande du Conseil de l’Europe qui a sollicité des projets sur un emblème portant « les valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples  » membres du Conseil. Parmi les différentes propositions, c’est celle d’un fonctionnaire nommé Arsène Heitz qui a été retenue car elle symbolisait parfaitement « la plénitude et l’unité  » de l’institution : un drapeau bleu sur lequel figuraient 12 étoiles formant un cercle. Et il a fallu attendre... 1989 pour qu’Arsène Heitz reconnaisse s’être inspiré d’une représentation de la Vierge de la chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse (rue du Bac à Paris) pour dessiner son drapeau européen. Sans cette confidence, strictement personne n’aurait vu dans le drapeau européen le moindre symbole marial ! Et ce n’est évidemment pas à ce titre que l’emblème a été choisi.

Plus sérieuse est la référence au NON du référendum de 2005. Pour autant, rien sur le plan juridique n’interdit la ratification par Emmanuel Macron de la Déclaration 52 qui figure dans les annexes du Traité de Lisbonne validé, quant à lui, en février 2008 par le Congrès français. Comme il en a pris l’engagement à Francfort, ce sera sans doute lors du Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles les 19 et 20 octobre que le président de la République signera la Déclaration 52. Dès lors, plus rien ni personne ne pourra s’opposer de quelque manière que ce soit à la présence du drapeau européen dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.


Moyenne des avis sur cet article :  1.81/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

242 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 12:32

    Bonjour Fergus

    La direction d’Agoravox m’interdit de commenter les articles de « Christelle Néant » :

    « En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article. »

    La direction d’Agoravox n’a pas répondu à ma demande d’explication.

    Je réfléchis sur l’intérêt de participer à un média « citoyen » pratiquant une censure sélective, en donnant de plus en plus de visibilité à la propagande.


    • Fergus Fergus 14 octobre 13:03

      Bonjour, Daniel Roux

      Je regrette sincèrement cet état de fait. Mais peut-être serai-je victime, pour les mêmes raisons, de la même peine sur les articles de cette auteure. Il est vrai que je n’y perdrais pas grand chose tant j’interviens rarement sur lesdits articles, eu égard à leur caractère partisan manifeste.

      A titre personnel, je souhaite que vous restiez car, même s’il nous arrive de diverger sur certains points, nos opinions s’expriment dans le respect mutuel, ce qui n’est pas toujours le cas sur le site, malheureusement.

      AgoraVox essaie actuellement de nettoyer les pratiques d’intervention dans les débats, ce qui est louable car il y a eu trop de dérives depuis quelques mois. Ce faisant, peut-être les responsables du site vont-ils trop loin en permettant à certains auteurs de pratiquer une censure de fait des intervenants « indésirables » à leurs yeux. A cet égard, je pense qu’il faudrait introduire une « modération » de ces demandes d’exclusion pour éviter les abus.

      A suivre, avec vigilance...


    • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 13:13

      Merci Fergus.


    • Fergus Fergus 14 octobre 14:00

      Bonjour, Jeandesvilles

      Je viens de lire et d’approuver la publication de cet article bien qu’il soit sans doute trop personnel. Comme indiqué dans ma réponse ci-dessus, sans doute faudrait-il une instance de validation de ces blocages, une sorte d’arbitrage afin d’éviter des abus qui peuvent prendre l’aspect d’une censure de fait de la part de certains auteurs fermés à la contradiction.


    • Courtois Laurent Courtois Laurent 14 octobre 14:04

      @Daniel Roux

      Bonjour Daniel Roux,

      pour ma part, je ne commente plus les articles de cette personne car je sais qu’elle rêve de me faire exclure d’Agoravox pour harcèlement. 

      Je crois que je ne peux et personne ne pourra nier ma position pro-russe. Peut-être me trouvez-vous impartial. Pourtant j’essaie de faire preuve d’objectivité.

      Mon dernier article encore en modération (qui traîne en modération ce qui me laisse craindre qu’il sera refusé), une vision objectif de mes « compagnons » de ré-information pro-russe. 

      Les liens avec des sectes ou des religions assimilés comme telle en Russie des personnes cités dans l’article (Thom Aldrin et Christelle Néant), amène à l’interrogation légitime : comment peut-on être des soutiens sincères à une cause en ne s’inscrivant pas dans les principes sociétaux de cette dernière ?

      Et je me suis toujours demandé comment peut-on parler de réinformation alors que l’on fait de la simple propagande. 

      Pour l’anecdote, mes articles parlant de la contrebande dans la DNR ont été publiés sur Agoravox, car le sujet est tabou sur place et les articles y furent refusé.


    • Fergus Fergus 14 octobre 14:13

      @ Jeandesvilles

      A ce jour, +19 -15.


    • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 14:33

      @Jeandesvilles

      J’ai voté pour votre article. Fergus a raison, il faut ouvrir le débat.

      Vous êtes à +4.


    • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 14:52

      @Jeandesvilles

      J’ai voté à 14 h 32

      score : 20 oui contre 16 non.

      Fergus indique 19 oui contre 15 non.

      Il serait souhaitable qu’un rédacteur en chef décide en dernier ressort, sur des critères objectifs de qualités, pour éviter qu’Agoravox ne se transforme en forum du n’importe quoi et de propagande de quelques bords qu’elle provienne.

      Aujourd’hui, une clique gérant de nombreux comptes suffit à faire publier n’importe quel nanar.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 14 octobre 15:24


      @Jeandesvilles

      Mais non, il n’existe pas de censure cachée sur agoravox. La modération est EXEMPLAIRE ! ! !
       smiley  smiley  smiley 
       smiley 
       smiley  smiley 
       smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley 
       smiley smiley smiley 
       smiley smiley smiley 
       :-> :-> :-> 


    • Ouallonsnous ? 14 octobre 16:43

      @Fergus

      Le torchon européiste n’a aucune raison d’être exhibé sur le territoire de la République car les français ont refusé l’UE en 2005 à 55% des suffrages, si il y avait référendum maintenant, ce serait 90%.

      Le gauleiter Macron européo-merkelo compatible n’a rien à nous imposer, il n’a pas été élu mais imposé par les merdias avec 16%.

      Tirez en la conclusion de votre choix, mais pour moi et une majorité de français, ce que lui et sa maffia méritent, c’est juste un magistral coup de pieds au cul !


    • Fergus Fergus 14 octobre 16:45

      @Jeandesvilles

      « Je ne suis pas opposé à l’avis d’un rédacteur en chef. Mais alors que ce dernier explique à l’auteur la raison de son refus »

      J’ai eu quelques articles refusés. A chaque fois, une explication m’a été donnée.


    • Fergus Fergus 14 octobre 16:48

      Bonjour, Ouallonsnous ?

      Je vous invite à lire mes réponses dans les commentaires ci-dessous : vous y découvrirez que le drapeau européen n’est pas celui de l’UE mais du Conseil de l’Europe !!!


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 14 octobre 17:05

      @Fergus

      Ce n’est pas mon cas...
      « Lettre ouverte du Parti Capitaliste Français ( PCF ) à la Classe Ouvrière... » en « modération » (?), avec plusieurs rejets, depuis le 18 août 2017.


    • Elixir Elixir 14 octobre 17:10

      @Daniel Roux


      Courage, ne nous laissons pas réduire à Néant !

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 14 octobre 17:13

      @Jean-Pierre Llabrés

      Allons mon ami ! Douteriez-vous de ce que Fergus écrit ?

      Ce Fergus dont la modestie proverbiale l’empêche de rappeler que plusieurs de ses billets ont été publiés après un passage météorique en modération, au point que personne n’a eu le temps de les approuver.

      La modération des billets, c’est comme la Virginité Perpétuelle de la Marie, c’est juste un point de doctrine... Il suffit d’avoir la Foi pour y croire !


    • Fergus Fergus 14 octobre 17:52

      Bonjour, Robert Lavigue

      J’ignore comment et à quel moment sont pris en compte les avis des modérateurs par les gestionnaires du site. Et comme je l’ai écrit ci-dessus, j’ai eu 9 articles refusés.

      A quoi bon ce nouveau persiflage à mon égard ? Je ne suis ici qu’un auteur lambda.


    • Fergus Fergus 14 octobre 17:53

      Bonjour, Jean-Pierre Llabrés

      Avez-vous demandé des explications aux gestionnaires d’AgoraVox ?


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 14 octobre 18:12

      @Fergus

      Où voyez-vous le moindre persifflage à votre égard ?
      Vous savez bien que vous êtes un peu plus qu’un auteur lambada, ne serait-ce que par la qualité de vos billets et la profondeur de vos interventions.
      Ce n’est pas un vieil admirateur des bolcheviks comme moi qui va contester la nécessité d’une élite !

      Notez bien que je ne conteste en rien la publication ou la non-publication d’un billet.

      Comme je l’écrivais plus haut (je m’auto-cite avec autant de plaisir que vous), la Virginité perpétuelle de Marie est un point de doctrine...
      Deux billets du Cabot aujourd’hui... Voilà qui donne la Foi.


    • pipiou 14 octobre 19:34

      @Daniel Roux

      Je viens de rejoindre le club.
      Dire qu’un cite citoyen utilise des methodes orwelliennes pour juguler les avis déplaisants.


    • arcane arcane 14 octobre 19:44


      Chers camarades citoyens ayant subi un filtrage citoyen,

      Moi aussi j’ai été exclu par un auteur et je fus même le premier à étrenner le tout nouveau système.
      Les avis divergents ne sont plus tolérés, Agoravox est donc devenue une compilation de blog perso ou chaque auteur peut privatiser sa page par un simple click.
      Vous avez le droit d’y poster des commentaires si vous êtes d’accord avec l’article.
      C’est simple et citoyen.
      Gageons qu’avec ce nouveau procédé il y aura de plus en plus de nouveaux agoranautes.
      Quant au choix des articles reconnus bon pour publication, vous pensiez vraiment que c’était les autres auteurs ayant choisi vos articles qui déclenchaient la publication ? smiley

      Le système de bannissement citoyen est tellement démocratique et équitable que même l’équipe du site s’abstient de communiquer sur cette nouvelle option...

      Ayez la foi, tout va pour le mieux dans la meilleure des agoras possible. smiley


    • Fergus Fergus 14 octobre 19:51

      @ pipiou

      Ce n’est pas le site qui « jugule les avis déplaisants » mais certains auteurs qui abusent d’une nouvelle possibilité permettant de bloquer l’accès de leurs articles à certains intervenants en agissant à leur encontre comme s’il s’agissait de trolls. 


    • arcane arcane 14 octobre 19:55

      @Fergus

      Et comme le troll c’est l’autre ...


    • Fergus Fergus 14 octobre 19:56

      Bonsoir, arcane

      Le système permettant de bloquer des intervenants doit à l’évidence être revu. Sans doute en passant par une phase d’arbitrage.

      Par exemple celui d’un gestionnaire du site qui aurait à statuer sur une « demande de blocage » en lieu et place du nouveau système si vite dévoyé par quelques auteurs.


    • arcane arcane 14 octobre 20:00

      @Fergus

      Oui et cela s’appelle « signaler un abus » ; ce qui a toujours existé.

      Le problème c’est qu’une bonne modération se paie car il y a du travail.
      L’avenir est donc à la surveillance et au contrôle bénévole par les auteurs eux-même.
      Oups pardon pour les termes employés : je voulais dire modération-protection et non modération-surveillance .
      Comme pour les caméras dans les rues.
      La sémantique citoyenne a son importance.


    • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 20:01

      @Fergus

      Encore merci Fergus d’avoir hébergé ma protestation. Je ne recommencerai plus, c’est promis.

      Pour le drapeau, mon avis est qu’une enceinte réunissant les représentants du peuple français dont la mission démocratique serait de contrôler le gouvernement de la France, et non pas de l’UE, ne devrait arborer qu’un seul drapeau, celui de la République.


    • pipiou 14 octobre 20:05

      @Fergus

      Moi je pense plutôt qu’un auteur devrait avoir un « bloqueur à points », c’est-à-dire un nombre de blocages limités.
      Arrivé à zero c’est l’auteur qui est bloqué : s’il bloque trop c’est qu’il débloque.

      Et d’ailleurs on ne sera ne sera certainement pas surpris du résultat de ces compteurs.

      Suffit de quelques jours et Christelle Néant est déjà sur le podium, étonnant n’est-ce pas ?


    • Fergus Fergus 14 octobre 20:08

      @ pipiou

      Je ne crois pas que ce soit une bonne idée : un tel système pourrait donner l’occasion d’une concentration d’attaques visant à éliminer un auteur en le forçant à pratiquer de nombreux blocages.


    • arcane arcane 14 octobre 20:09

      @pipiou

      Soit l’idée est valable , soit elle ne l’est pas.

       Le nombre d’utilisation du nouveau procédé de filtrage , c’est à dire la quantité, ne pourra masquer l’absence de qualité de ce choix par le site.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 14 octobre 22:51

      @Jeandesvilles

      Oui, j’avais la bêtise de croire que c’était le vote citoyen qui déclenchait la publication !

      Fergus (qui lui a besoin d’y croire) vous expliquera mieux que moi que ce vote citoyen existe...


    • Ouallonsnous ? 14 octobre 23:24

      @Fergus

      Ca ne change rien, la France ne doit voir sa souveraineté entachée par des symboles étrangers !


    • Fergus Fergus 15 octobre 09:24

      Bonjour, Robert Lavigue

      Je ne suis ni dans la peau des autres auteurs ni dans les arcanes du site. En conséquence, j’envoie mes textes et, de temps en temps, je vais lire des articles proposés en modération. Mon rôle s’arrête là. J’ajoute que je n’ai pas de « croyance » particulière concernant le fonctionnement. De toute façon, aucun système n’est totalement satisfaisant car il y a toujours des effets pervers.


    • Fergus Fergus 15 octobre 09:26

      Bonjour, Ouallonsnous ?

      Le drapeau européen n’est pas un « symbole étranger », la France faisant partie de l’Europe. Elle est même l’un de ses piliers culturels.


    • Croa Croa 15 octobre 09:38

      À Jean-Pierre Llabrés,
      Les gestionnaires du site perdraient moins leur temps s’il commençaient à faire en sorte qu’il fonctionne bien. Par exemple leurs smilley smiley


    • JP94 15 octobre 15:20

      @Ouallonsnous ?
      Il n’est pas qu’à l’Assemblée, il est aussi dans les frontispices des collèges.


      « Vous qui entrez ici perdez toute espérance .. » ah pardon il ne s’agit pas du même lieu.

      Mais vous croyez entrer dans un établissement géré par l’Etat / le département, / la région e et vous entrez dans un espace où c’est l’idéologie européiste qui est la seule imposée alors que la laïcité interdit les signes d’appartenance religieuse et idéologique dans les les établissements scolaires et publics.

      Or l’UE est une machine idéologique, là pour prôner son fonctjonnement coercitif au service du patronat et de l’atlantisme... essayer donc d’entrer avec un autre sigle ! 

      Pourtant l’UE ne nous a pas préservé du nazisme ne nous a pas débarrassé des rois - c’est le peuple qui l’a fait et il n’a jamais combattu pour instaurer cette machine qui lui dicte ses faits et gestes.

    • Courtois Laurent Courtois Laurent 15 octobre 16:17

      @Daniel Roux

      Bonjour Daniel Roux,

      En solidarité avec vous j’ai demandé à Christelle Néant de me bloquer.

      J’avais oublié son côté fourbe. Elle m’a bloqué puis couvert d’insultes et de calomnies !


    • foufouille foufouille 15 octobre 17:04

      @Jeandesvilles
      samedi, 20 articles ont été publié. il existe certainement une limite automatique.
      pour le dimanche, c’est rarement plus de un article.


    • Fergus Fergus 15 octobre 17:22

      Bonjour, JP94

      Sauf que le drapeau européen, même s’il a été repris à son compte par l’UE, représente l’appartenance au continent européen, du Portugal à la Russie, et de la Norvège à l’Albanie !!!


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 15 octobre 17:28

      @foufouille

      samedi, 20 articles ont été publié. il existe certainement une limite automatique.

      Cette limite automatique (mouarff), pour autant qu’elle existe, n’est pas de 20 articles pour un samedi. Il y a de nombreux samedi avec 22 articles publiés !

      Bien tenté foufouille, mais faudra essayer de trouver autre chose...


    • foufouille foufouille 15 octobre 17:36

      @Robert Lavigue
      je n’ai pas dit que la limite était de 20.
      tu sais comme moi que certains sont publiés automatiquement tous les jours.


    • Daniel Roux Daniel Roux 15 octobre 18:47

      @Courtois Laurent

      Effectivement, vous avez eu droit à la soupe idéologique habituelle, à l’embuscade et aux tirs en rafales.

      Et encore, vous n’avez pas eu la totale, le plus gros de la patrouille est en week-end.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires