• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Recul de l’âge de départ à la retraite : un débat biaisé (...)

Recul de l’âge de départ à la retraite : un débat biaisé !

Après avoir abandonné son projet de réforme des retraites par points, longtemps adulée au début de son quinquennat, Emmanuel Macron propose aujourd’hui une nouvelle réforme reculant l’âge de départ à 65 ans.

Opposé à Marine Le Pen qui propose un départ à 62 ans, voire 60 ans, le candidat LREM s'est dit prêt à "bouger si on ressent trop d'angoisse chez les gens" et parle maintenant d’un départ éventuel à 64 ans mais évite toujours le débat sur la réforme du financement… 

La France comptera 1,4 cotisant par retraité à partir de la fin des années 2040 selon le Conseil d'orientation des retraites (COR). Se basant sur cet élément statistique et un manque de financement des actifs vers les inactifs, Emmanuel Macron veut maintenant reculer l’âge de départ à 65 ans, voire 64 ans, en faisant une xième réforme allant toujours dans le même sens, à savoir celui d'une nouvelle régression sociale que nous connaissons depuis 1993 :

  • En 1993, la réforme Balladur a porté le nombre d’années de cotisation nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein a 40 annuités (160 trimestres) au lieu de 37,5 ans (150 trimestres). Principale conséquence : les personnes voulant prendre leur retraite sans avoir les 40 annuités nécessaires pour une pension à taux plein, subissent une décote de 10 % du montant de la pension mensuelle par année manquante, pour l'ensemble des salariés du privé. Quant au salaire annuel moyen (SAM), basé sur les 10 meilleures années qui sert de base au calcul de la pension, il est calculé maintenant sur les 25 meilleures.
  • En 2003, la réforme Fillon a aggrave encore la situation en portant la durée d’assurance pour obtenir une pension à taux plein (50% du SAM) à 41 annuités de cotisations. 
  • En 2010, la réforme Woerth a porté progressivement l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans en 2017.
  • En 2014, la réforme Touraine porte à 42 annuités à l'horizon 2023 pour une retraite à taux plein, à 42 ans et un trimestre en 2026, à 42 ans et demi en 2029, à 42 ans et trois trimestres en 2032 et enfin à 43 ans en 2035. Une décote a été instituée avec une réduction progressive de 5% par année manquante en cas de liquidation avant 65 ans sans réunir les conditions du taux plein. Les cotisations patronales et salariales ont augmenté de 0,15 point en 2014 puis 0,05 en 2015, 2016 et 2017, soit 0,30 point au total. L'indexation annuelle des retraites a été reportée d’avril à octobre. 

Au total, ces quatre réformes se sont traduites par une baisse de 20% à 25 % du montant moyen des retraites du régime général ! Et aujourd’hui, un retraité sur deux perçoit une pension globale inférieure à 1300 € par mois, un quart des retraités perçoit une pension inférieure à 800 €, environ 10 % moins de 300 €. 

Une situation qui s'est encore aggravée au cours du quinquennat d’Emmanuel Macron avec l'augmentation de 25% du taux de la CSG sur le montant des pensions (8,3% au lieu de 6,6%) puis de non indexation de celles-ci sur le taux annuel d'inflation.

 

Un autre financement est possible pour éviter le recul de l'âge de départ 

Pour éviter une réduction continue des droits des pensionnés que l'on connait depuis 30 ans, il est possible d'aller dans une toute autre direction en soumettant à cotisations l’ensemble des revenus des personnes physiques, tels que déclarés à l'administration fiscale, et non les seuls salaires. Un tel changement serait à la fois plus juste et plus rémunérateur car un point de prélèvement assis sur le revenu fiscal rapporte sensiblement plus que le même taux appliqué au seul salaire. 

Tous les citoyens sans exception seraient assujettis à cette nouvelle cotisation qui pourrait même devenir une sorte de cotisation universelle de Sécurité sociale, remplaçant toutes les autres, y compris la CSG, et finançant toutes les branches Vieillesse, Maladie et Allocations Familiales. Déjà adopté par de nombreux pays, ce système existe déjà partiellement en France dans la mesure où les retraites de la Fonction publique sont financées par les cotisations sur salaires des fonctionnaires actifs mais aussi par une aide complémentaire du budget de l'Etat.

Le problème de l’étroitesse de l’assiette des cotisations se pose également pour les personnes morales et les cotisations dites patronales. En effet, les entreprises à fort taux de main d’œuvre, ayant une forte masse salariale mais une faible valeur ajoutée, se trouvent pénalisées par rapport à celles ayant une faible masse salariale et une haute valeur ajoutée. Le remplacement, même partiel, des cotisations patronales par une contribution sur la valeur ajoutée reviendrait pour la première fois à inclure les profits d’exploitation des entreprises dans l’assiette de financement de la Sécurité sociale, notamment les entreprises ayant « ajusté à la baisse » leur masse salariale à l’occasion de restructurations ou de délocalisations. 

Cette dernière proposition fut explorée à plusieurs reprises par d’anciens premiers ministres, Alain Juppé et Lionel Jospin, mais elle est restée lettre morte. La confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) et l’Union patronale artisanale (UPA) y sont pourtant favorables.

Le système de financement basé sur le recouvrement de cotisations sur les seuls salaires a relativement bien fonctionné pendant les « trente glorieuses » mais il a atteint aujourd’hui ses limites. Changer ce mode de financement permettrait de maintenir le système par répartition sans reculer l'âge de départ à 65 ans ou 64 ans....

 

Photo Creative Commons 
 
 
Lire toutes les infos du blog :
> Les 25 derniers articles
>Tous les articles

Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 23 avril 18:36

    y’a un truc que j’ai du mal a comprendre, en les boomers seront morts pour la plupart, donc on devrait rentrer dans une phase ou le nombre d’actifs recommence un peu a augmenter, or il semble que ce soit le contraire .



    • titi titi 24 avril 14:44

      @sylvain

      En fait le problème de la retraite c’est d’abord que personne ne sait de quoi il parle.

      A la mise en place du régime général en 1945, il était prévu que la pension ne pouvait pas dépasser 40% du plafond de la sécu.
      Porté à 50% en 1971.

      En 2022, le plafond de la sécu c’est 3400 brut... en gros 2700 net.

      Une pension « régime général » ne peut donc pas dépasser 1350.
      Si on était resté aux règles CNR (dédicace au nostalgique du CNR), c’est 1080 euros.

      Donc tout le monde pleure sur le montant des pensions, mais le système n’a jamais été conçu pour être large. C’est une assurance pour éviter la misère. Pas pour payer les voyages à la Dominique.

      En suite le système a donc été mis en place en 1945.
      Il fallait 37,5 années de cotisation.
      Ce qui veut dire que les carrières complètes n’ont pu commencer à réclamer leur dû qu’à partir de 1983. Quatre ans plus tard (réforme Seguin) il fallait déjà resserrer les boulons.

      Finalement ce système « par répartition », c’est comme chez Madoff : ca fonctionnait tant que personne ne réclamait son dû.

      En plus les politiques ont été d’une hypocrisie totale.
      Lorsque la gauche annonce qu’elle passe l’âge de départ à 60 ans en 1981, elle se fait plus discrète sur le fait que cela ne concerne que les carrières complètes.
      Sinon il y a décote... et décote sur une pension qui ne peut représenter que 50% du plafond de la sécu, ça fait qu’il ne reste pas grand chose.


    • sylvain sylvain 23 avril 18:37

      la plupart de l’argent étant aujourd’hui dans le capital et non dans les salaires, le mode de financement proposé dans l’article parait intéressant


      • titi titi 24 avril 14:54

        @sylvain

        "mode de financement proposé dans l’article parait intéressant

        "

        L’article montre juste que l’auteur ne connait pas le sujet.

        La CSG comporte déjà un volet vieillesse, et qu’elle touche depuis bien longtemps les revenus du capital.

        Ce qui veut dire que l’assurance vieillesse n’est plus une « assurance » puisque certains la financent sans pour autant obtenir de droits en retour, par le biais d’un impot.

        Et cela ouvre d’autres questions : aujourd’hui le « social » est géré par de organismes paritaires qui collectent des cotisations, qui ne sont pas des impôts, et les répartissent.
        Si le « social » est financé par l’impôt, alors les organismes paritaires n’ont pas à toucher au grisbi.

        Ils doivent dégager.


      • voxa 26 avril 10:00

        @titi

        Un des soucis, c’est que ceux qui, majoritairement, en nombre bien sûr, financent cette retraite, ne profiteront que bien peu de cette retraite...
        personne ne peut nier que les métiers durs, ne favorisent pas la longévité...

        Il faut donc que les prolos arretent égoistement, de nous casser les couilles avec leur retraite.

        Majoritairement ils seront morts avant d’en profiter.

        Un peu de civisme s’il vous plait.


      • Parrhesia Parrhesia 23 avril 20:16

        Plus nous exportons les emplois outre-mer, moins il y a de travail pour les Français !

        Moins il y a de travail pour les Français, plus nous importons de demandeurs d’emplois potentiels en provenance de n’importe où et de sa banlieue, et plus nous retardons l’âge de départ à la retraite.

        Mais à part cela, il est clair que la France possède désormais des élites dites « de gouvernement » qui sortent de l’ordinaire !!!


        • LeMerou 24 avril 06:27

          Sans regarder les fondements initiaux qui ont conduit à la mise en place d’un système de retraite, il se trouve que la France était très largement ouvrière.

          Un grand nombre de cotisation donc.

          Et l’espérance de vie n’était pas la même loin de là, donc des versements, si l’on peut dire de courte durée.

          Au fur et à mesure du temps, le Pays est devenu de moins en moins ouvrier, et l’espérance de vie à augmenté.

          Alors que faire face à une population qui rentre sur le marché du travail de plus en plus tard et qui vit plus longtemps ?

          Il reste tout de même dans le pays un certain nombre de personnes qui tiennent des emplois véritablement « usant » leur corps et leur espérance de vie est loin d’être dans les standards, alors quant ont leur dit que la durée de cotisation va augmenter, il est sûr que cela ne leur plaît pas du tout.

          Par exemple à 60 ans, un ouvrier du bâtiment est physiquement largement plus délabré par son travail que l’ingénieur du même âge qui le commande, de surcroit le premier à commencé tôt ses activités alors que l’autre presque 10 ans plus tard.

          Le premier subit en plus les affres du climat, tandis l’autre les effets des néons de son bureau.

          Il reste à trouver un juste milieu, permettant à des personnes tenant des emplois réellement « pénibles » de partir plus tôt, leur permettant ainsi de vivre un peu après leur job, et ceux dont l’entrée sur le marché de travail se fait tardivement.

          Ce n’est pas simple, car non seulement il faut mettre en place une équité Public/Privé tant sur les cotisations que le calcul des indemnités et définir les véritables conditions d’un métier pénible, celui qui vous use réellement physiquement, qui fait qu’à 60 ans voir un peu moins dès fois, votre espérance de vie est largement inférieure à la normale.

           Les C.R.A.M,. Carsat, ainsi que la médecine du travail les connaissent très bien, seulement, l’action syndicale à perturbé réellement les définitions en y intégrant des notions de pénibilités issus de métiers du passé, y intégrant aussi le psycho-social ouvrant la porte à nombre d’abus qui ont finis par détruire cette notion de pénibilité.

          Malgré les modification successives de l’âge de départ, pour répondre au changement de vie et de métier, il est toujours resté en place, des mesures permettant aux personnes ayant commencé tôt de partir plus tôt que l’âge légal, qui correspond à une réalité socio-économique. Insistant bien que ces derniers ne sont pas ceux qui vont percevoir le plus longtemps leur retraite. 


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 06:40

            @LeMerou
            Evident qu’un travail pénible ne devrait plus être imposé après un certain age.
            Mais la pénibilité devrait se traiter par le niveau de rémunération (donc de cotisations retraite), et non dans le dossier retraite.
            Avec une règle simple et commune à tous (age librement choisi par le retraité et montant dépendant du montant accumulé des cotisation et de l’age/espérance de vie), celui qui a eu un travail pénible peut s’arrêter plus tôt tout en ayant un montant identique a celui ayant un travail moins pénible.
            De plus en pratique, avec les changements d’emploi de plus en plus nombreux avec des pénibilités variables, cela est simple a gérer sans suivi compte pénibilité « usine à gaz »


          • titi titi 24 avril 15:31

            @lecoindubonsens

            Le problème de la pénibilité, c’est comment l’évaluer.

            Car ce qui va se passer est écrit d’avance :
            Les huissiers de l’assemblée nationale seront crédibilisés d’un travail très pénible, parce qu’ils assurent quelques séances nocturnes par an.
            Les agents RATP avec leur fort pouvoir de nuisance seront crédibilsés d’un travail pénible
            Et les mecs sur les chantiers qui ne sont pas près du pouvoir, qui n’ont aucun pouvoir de nuisance, eux ne seront pas crédibilisés.

            Parce que ça se passe comme ça en France...


          • voxa 26 avril 10:19

            @titi

            Sinon, la meilleure solution, c’est Soleil Vert.

            Ça éviterait aussi que les vieux cons ne votent pour celui qui veut privatiser leurs retraites.


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 06:31

            Ce qu’il faut garder en tête, c’est que chaque année, en gros, 68 millions de français se partagent les biens et services produits par seulement 24 millions (30 millions si tous les chômeurs devenaient productifs).
            Le plus simple pour organiser ce partage serait qu’une part des prélèvements (différence entre superbrut payé par l’entreprise et le net payé reçu par celui qui produit) soit attribuée d’une part aux jeunes, d’autre part aux seniors (et cela sans doute globalement sur la base de données démographiques = nombre de jeunes, de seniors et d’actifs).

            Au sein du contingent « senior », partage entre seniors au prorata des cotisations retraites versées.
            Simple et équitable smiley

            Et acceptable, car finalement ces prélèvements ne serait que des revenus décalés dans le temps : dans l’esprit d’une part une forme de remboursement de ce que l’on a bénéficié jeune (même si pas comptablement exact, mais plus egalitaire, la même chose pour tous), d’autre part des économies pour sa période retraite/sénior


            • chantecler chantecler 24 avril 06:47

              @lecoindubonsens
              Le plus évident serait de favoriser la réindustrialisation de notre pays au profit de sa population ce qui diminuerait le chômage et les drames qui l’accompagnent ,
              surtout que favoriser le secteur secondaire permet de développer stimuler un secteur tertiaire de services , de ventes, de maintenance ,d’entretien ,lui aussi pour voyeur d’emplois ce qui in fine requinqueraient les caisses de l’état par le biais de l’impôt et des prélèvements.
              Il me semble que ça ce serait le vrai bon sens ,
              Non ?


            • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 11:04

              @chantecler
              bien sûr, ok avec vous : l’équilibre de la balance commerciale est un impératif = nous ne pouvons dépenser durablement plus que nous produisons. Donc produire tout ce que nous pouvons (ce qui a d’autres avantages par ailleurs = circuits courts et indépendance). Ensuite partage du travail entre tous les actifs potentiels (suppression du chômage) pour produire ce qui est nécessaire. Et enfin partage de la production entre générations (jeunes, actifs, seniors) selon la méthode suggérée.


            • titi titi 24 avril 15:37

              @chantecler

              "favoriser la réindustrialisation de notre pays au profit de sa population

              "

              Vous avez utilisé le Pipotron ?


            • zygzornifle zygzornifle 24 avril 07:13

              Macron aura sa retraite a 65 ans « quoi qu’il en coute » .....


              • malhorne malhorne 24 avril 08:49

                @zygzornifle
                 lla brizitte aura alors 88 ans et toutes ses dents


              • charlyposte charlyposte 24 avril 11:21

                @malhorne
                Sans oublier sa tignasse d’enfer grâce à LUXÉOL !!! une cure de jouvence pour les jeunes sans cheveux !!! hum  smiley


              • zygzornifle zygzornifle 24 avril 07:16

                Il faudrait faire la chasses aux morts a l’étranger et qui continuent de toucher leur retraite.

                Haaaa on ne peut pas car c’est du racisme, c’est comme les 8 millions de cartes vitales de plus que le nombre d’assurés, il y a chasse gardée dessus  .....


                • malhorne malhorne 24 avril 08:50

                  @zygzornifle
                  il est vital de ne pas faire de vagues


                • malhorne malhorne 24 avril 08:47

                  le poudré aurait du supprimer tous les régimes spéciaux !! allez basta , ce type me sort par les yeux


                  • Ruut Ruut 25 avril 06:49

                    @malhorne
                    Visiblement, il a fait du bon boulot puisqu’il est réélus.
                    Sa politique a séduit la majorité abstinente et votante...
                    Respect.....


                  • chantecler chantecler 25 avril 07:33

                    @Ruut
                    C’était pas compliqué de se faire réélire à partir des résultats du premier tour et avec les deux protagonistes qui en ont été issus .
                    La mécanique est rodée depuis plus de 25 ans .
                    Et dans 10 ans on y sera encore .


                  • Adèle Coupechoux 24 avril 09:52

                    Pourquoi faudrait-il en effet que les retraites dépendent du salaire ?

                    Question pertinente. 

                    Pourquoi par souci d’égalité et de fraternité, n’aurions nous pas tous la même retraite ? 

                    Ceux qui ont pu mettre de l’argent de côté grâce à leur salaire s’en sortiraient et ceux qui n’ont pas pu également.

                    Qu’est-ce qui justifie qu’une retraite soit différente d’une autre ? Certainement pas les cotisations.

                    Après, il faudrait aussi revoir les montants des salaires. Criants d’injustice eux aussi. Mais ce n’est pas le sujet de l’article.


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 avril 09:58

                      @Adèle Coupechoux
                       
                       ’’Qu’est-ce qui justifie qu’une retraite soit différente d’une autre ? Certainement pas les cotisations.’’
                       
                       Ah bon ?
                      A contrario, qu’est-ce qui justifierait que l’on paie plus de cotisations si ce n’était pas pour avoir plus de pension ?


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 10:26

                      @Francis, agnotologue

                      Vous trouvez normal qu’une personne qui a trimé toute sa vie, sur les chantiers, comme caissière ou encore à l’hôpital, ait une retraite de 1200 ans euros dans le meilleur des cas quand un député atteint d’absentéisme aigu touche en moyenne 2.675 euros net par mois, quand les patrons du cac40 partent avec des retraites que même leurs copains médias appellent dorées.
                      Si vous cotisez plus, c’est par choix ? Non, c’est par rapport à votre salaire.
                      Qui travaille vraiment dans l’entreprise ? Celle ou celui qui fait ce que l’on appelle aujourd’hui du « management participatif et bienveillant » pour faire bosser ses « collaborateurs » qui n’auront ni son salaire, ni ses primes (puisque c’est lui que se les attribue en priorité), et encore moins de possibilité d’évolution puisque c’est encore lui ou elle qui décide des évolutions.
                      Celui ou celle qui est évalué n’évaluera jamais celui ou celle qui l’aura évalué. 
                      C’est normal, ça aussi ?


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 10:31

                      @Adèle Coupechoux

                      Quant à retraite complémentaire, je ne la compte pas, elle reste une épargne. Que tous ne peuvent se permettent d’avoir.


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 10:33

                      @Adèle Coupechoux

                      se permettre


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 11:09

                      @Adèle Coupechoux
                      Vous évoquez des différences de salaires. Bon sujet effectivement à traiter car de nombreuses injustices, OK avec vous sur ce point. Mais rien a voir avec la retraite, il ne faut pas tout mélanger comme vous le faites : les cotisations sont simplement une forme d’économies pour nos vieux jours. Et normal que celui qui economise plus ait un montant supérieur de retraite.


                    • Parrhesia Parrhesia 24 avril 11:12

                      Ras la Frange !!!
                      En somme, pour vous, ceux qui ont beaucoup et bien travaillé doivent avoir la même retraite que ceux qui ne foutent rien, non en raison de la crise, mais par vocation !!!!!!!!!!!
                      Ou encore, que ceux qui ne travaillent qu’au service de la destruction sociétale et de la bêtise crasse devraient avoir la même retraite que les héritiers professionnels et spirituels de Pasteur ou de Marie Curie !!!!!!

                      Aussi lamentable qu’injuste.
                      Ce qu’il faut obtenir c’est un plancher de retraite permettant aux plus humbles de vivre décemment, mais ceci sans pour autant négliger la récompense de l’effort et de la vertu professionnelle !!!

                      Mais c’est une toute autre chose, beaucoup plus difficile à réaliser que de détruire une société socialement avancée et ses avantages acquis en soutenant des imbéciles et des voyous tous partis confondus ( Cf. : 1968 et la voyoucratie mondialiste qui l’a suscitée et qui est toujours au pouvoir au 2022.)


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 11:27

                      @lecoindubonsens

                      Je propose une piste pour que chacun ait une retraite décente. Les cotisations ne marchent pas puisque la plupart du temps, ce que vous appelez des économies, ce sont des cotisations supplémentaires qui sont là pour pallier l’insuffisance de revenus par des mutuelles.
                      C’est comme la sécurité sociale qui ne rembourse quasi plus rien. La mutuelle est désormais remboursée à hauteur d’un forfait de 15 € depuis 2022 par l’employeur dans la fonction publique. J’ai bien peur que la sécurité sociale ne disparaisse bientôt pour faire place aux mutuelles privées exclusivement.
                      C’est ce qui est entrain de se passer avec les retraites également. 
                      Une retraite égalitaire. Il faudrait calculer à combien une retraite de 2000€/mois et par personne revient à la communauté.


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 11:29

                      @Parrhesia

                      Et bien entendu, c’est vous qui allez définir qui travaille vraiment ou ne fout rien...


                    • charlyposte charlyposte 24 avril 11:32

                      @Adèle Coupechoux
                      Les vendeurs de drogues au RSA sont t’ils inclus pour cette retraite à 2000 euros ??? hum smiley


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 11:48

                      @charlyposte

                      Nous parlons des régimes de retraites français.

                      Je suis quand même plus choquée par  des Purdue Pharma LP et Johnson & Johnson qui ont provoqué des overdoses par milliers que par d’anciens dealers qui vendent de l’herbe pour le compte de l’état, ceci en vue de rendre le trafic illégal et surtout d’éviter des conséquences sanitaires dramatiques.
                      L’alcool reste bien légal à la vente, non ? Sauf pendant le Covid, c’est vrai, il est devenu prohibé...dans certains magasins.


                    • charlyposte charlyposte 24 avril 11:56

                      @Adèle Coupechoux
                      Faut t’il donner 2000 euros par mois à ces gens là ??? c’est la question que j’ai posée smiley


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 12:23

                      @Parrhesia
                      mieux qu’un plancher de retraite, un montant proportionnel aux cotisations.
                      Sinon un « travailleur permanent au noir » aurait une retraite sans avoir jamais cotisé,
                      pire un oisif, n’ayant jamais rien produit de toute sa vie aurait miraculeuseu=ment un revenu à prtir d’un certain age = très injuste pour ceux qui ont vu une partie de leurs revenus (juste contrepartie du travail fourni) partir en prélèvement retraite.


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 12:37

                      @charlyposte

                      Je pourrai vous répondre le jour où le cannabis sera légalisé en France. 
                      Ce jour là j’imagine que je vous répondrai oui. 
                      Pour les tabacs, les débiteurs, vous seriez contre ?


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 12:39

                      @Adèle Coupechoux

                      les débiteurs de boissons comme l’alcool


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 13:20

                      @Adèle Coupechoux
                      « ce que vous appelez des économies, ce sont des cotisations supplémentaires »
                      pas compris !
                      c’est pourtant simple, les cotisations ont 2 rôles

                      1. alimenter le budget global « pouvoir d’achat » donné aux retraités qui ne produisent plus (et n’ont donc plus de revenus pour consommer)
                      2. servir de clé de répartition de ce budget global entre retraités : ceux qui ont le plus cotisé/donné reçoivent le plus. C’est cela l’équité !

                      Votre « 2000€/mois pour tous » est profondément injuste et inéquitable. C’est du hold-up par ceux qui n’ont jamais rien produit/cotisé de leur vie !


                    • Parrhesia Parrhesia 24 avril 13:44

                      @lecoindubonsens
                      Objection bien reçue !
                      Bonne journée


                    • titi titi 24 avril 15:01

                      @Adèle Coupechoux

                      "Celui ou celle qui est évalué n’évaluera jamais celui ou celle qui l’aura évalué. 

                      « 
                      C’est le principe de la hiérarchie.

                       »C’est normal, ça aussi ?

                      "
                      Oui


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 15:39

                      @titi 

                      La hiérarchie a-t-elle du sens ? Elle s’est traduite depuis plus de 2 ans par un autoritarisme sans précédent. Cela avait déjà bien commencé avant.
                      Vous avez raison sur un point, l’absurde est devenue la norme.


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 15:47

                      @lecoindubonsens

                      Parce que le système actuel est équitable ? Comment se fait-il que les fins de mois soient si difficiles pour autant de personnes ayant cotisé toute leur vie ?
                      Si les rémunérations sont totalement inéquitables, au moins qu’il y ait une compensation à la retraite. 


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 17:07

                      @Adèle Coupechoux
                      Bien sur que non que les rémunérations actuelles ne sont pas equitables !
                      Ensuite sur « au moins qu’il y ait une compensation à la retraite », on peut effectivement réfléchir.
                      En cible, le montant retraite doit rester lié au cumul des cotisations pour que ce soit équitable. Je maintiens !
                      Mais pourquoi pas une période transitoire pour compenser les injustices du passé smiley En faisant quand même attention à ne pas avantager tous ceux ayant « travaillé au noir » ou ceux oisifs par choix, n’ayant rien produit, ce serait une grave injustice vis a vis de tous les cotisants.


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 17:13

                      @Adèle Coupechoux
                      « La hiérarchie a-t-elle du sens ? »
                      la hiérarchie est juste une fonction différente dans l’organisation, quand même en général nécessaire pour un bon fonctionnement. Par exemple « le chef » recrute, forme, gère le partage de tâches entre équipes, etc.
                      Pensez vous réellement que tout cela est inutile et nuisible ?


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 18:59

                      @lecoindubonsensc

                      A l’heure actuelle, le système des retraites ne peut être équitable tant que les millionnaires pratiquent l’optimisation fiscale. C’est légal et ça ne doit plus l’être. C’est criminel.
                      Le montant retraite serait juste si au départ les salaires étaient justes. 
                      Compenser les injustices du passé me semble la moindre des choses. Et si je proposais une retraite égale pour tous, c’est qu’aujourd’hui jamais les inégalités n’ont été aussi criantes et assumées par ceux qui profitent le plus du système et qui ne sont pas les moins aisés. Bien au contraire.

                      Pendant que certains spéculent sur des produits de première nécessité comme l’alimentation et ceci sans se fatiguer, d’autres ne peuvent même pas se soigner. 
                      Et à la retraite après un travail pénible c’est pire.
                      Les richesses doivent enfin être partagées.

                      Les oisifs par choix comment vous les déterminez ? Il y a quand même une différence entre les sénateurs ou les députés qui « font la grève du zèle », (dont l’absentéisme est particulièrement visible et de plus en plus assumé ) et ceux qui ne trouve pas de travail même en traversant la rue. Entre une personne qui ne trouve plus de travail à 55 ans et celle qui vit en trichant parce qu’elle a l’information pour détourner la loi de façon légale.
                      Trouver du travail, oui, mais lequel ? Les robots nous ont remplacés, regardez les caisses des magasins, il n’y a plus de personnel. Mais la queue aux caisses automatiques. Le consommateur fait le job maintenant...Des salaires de moins à payer et pour les distributeurs des charges en moins. Un groupement de normalisation et de codification m’avait assuré que le personnel aurait des formations pour se reconvertir...Les codes barres ont accompagnés très tôt la suppression de ces postes les moins qualifiés. Idem dans les usines, la plupart vides. Des robots pilotés par un technicien.
                      Trouver un travail chez Uber ou Amazon, c’est encore possible mais dans des conditions épouvantables. Idem pour les sociétés de ménage qui exploitent sans vergogne des personnels qui ne connaissent pas leurs droits et vivent dans la peur d’être licenciés s’ils l’ouvrent. 

                      Quant au travail au noir, cela complète souvent un travail mal rémunéré. Mais c’est vrai que cela ne le justifie pas. Et que ce sont des recettes en moins.

                      Il y a des injustices tellement visibles, tellement assumées que je ne vois pas comment les compenser rapidement. Des injustices qui augmentent encore plus rapidement.


                    • Adèle Coupechoux 24 avril 19:14

                      @lecoindubonsens

                      Pensez-vous que les employés ne sont pas experts dans leur travail, ne le connaissent pas ? 
                      Pensez-vous qu’il leur faille des responsables qui priorisent, qui contrôlent leurs missions ?
                      Pour moi cela est totalement contreproductif et déresponsabilisant. Les personnels sont le plus souvent tout à fait aptes à l’autonomie. 
                      Je ne parle pas de l’apprentissage, des stages. 
                      Bien souvent les responsables n’ont aucune idée de la façon dont fonctionnent ceux qui sont sur le terrain, ils supervisent, cela veut tout dire.
                      « Le chef recrute et forme ». Pas toujours, il est souvent accompagné pour le recrutement et recrute le plus souvent des personnes déjà bien formées voire mieux formées que lui. Et quand il forme, quoi de plus normal, il a bien été formé lui aussi. C’est juste un renvoi d’ascenseur. Pas un exploit.
                      Surtout qu’il n’y a pas que le chef qui forme, quand il forme...Il y a surtout les membres des l’équipe qui encadrent les nouveaux arrivants. J’en suis témoin au quotidien.
                      Pourquoi ne pas tenter une organisation horizontale plutôt que pyramidale ?


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 25 avril 07:20

                      @Adèle Coupechoux
                      Il y a du vrai dans vos écrits, mais face à une anomalie, vous en proposez une autre, il faut trouver le juste milieu.
                      Par exemple :

                      1. retraites : « Compenser les injustices du passé » OK car des anomalies dans les revenus actuels, mais « retraite égale pour tous » totalement injuste car prelevements retraites bien différents
                      2. « ceux qui ne trouve pas de travail » ne sont pas des « oisifs par choix », ne mélangez pas tout. Mais il faut garantir un travail pour ceux qui en cherchent au lieu de garantir un revenu sans production en contrepartie
                      3. « Les robots nous ont remplacés » : il faut être favorable a toute optimisation permettant globalement de produire autant avec moins de travail nécessaire, mais ensuite il faut partager le travail restant nécessaire, et non surcharger certains avec d’autres aux chomage = que du bon sens !

                      mais ok avec vous sur

                      1. « optimisation fiscale. ça ne doit plus être »
                      2. « certains spéculent sur des produits de première nécessité » anormal
                      3. « Il y a des injustices tellement visibles » oui, et pourtant hier, les français ont choisi d’en reprendre pour 5 ans

                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 25 avril 07:29

                      @Adèle Coupechoux
                      je persiste a penser que la fonction de la hiérarchie et différente et complémentaire. Inutile donc d’opposer les 2. Le « chef » est souvent un autre salarié, dont la mission, le rôle sont autres que ceux de chaque équipier. Naturellement, quel que soit la mission, employés ou responsables, il y a des bons et des mauvais.
                      Il ne faut bien sûr pas une trop grande pyramide, une armée mexicaine avec plus de généraux que de soldats, mais je ne crois pas a une organisation totalement horizontale : de temps en temps il faut un arbitre/animateur pour orienter les choses. Toujours trouver le bon compromis, du bon sens ...


                    • Adèle Coupechoux 25 avril 12:04

                      @lecoindubonsens

                      Je ne suis pas contre le travail des robots. Je mentionnais juste un fait à prendre en compte.

                      Et forcément oui au partage du travail. Beaucoup trop de postes ne servent à rien.
                      Nous en avons tous été témoins lors de cette crise covidienne, Des médecins passant leur temps à vociférer sur les plateaux télé au lieu de soigner.
                      Sur le « terrain », beaucoup trop ont de multiples casquettes et ne se consacrent plus qu’à deux heures de soin par jours dans le meilleur des cas.
                      Pendant que d’autres comme les infirmiers, les internes s’échinent à faire tourner des services entiers.
                      Pour partager le travail, il n’y a pas vraiment d’autres solutions que de travailler 32 heures par semaine ou partir plus tôt à la retraite.
                      Même un chef projet peut travailler 32 heures par semaine. Au lieu de perdre du temps à des réunions administratives complètement stériles. D’autres se chargeront de la gestion administrative.

                      Trouver le juste milieu ne sera possible que si nous redevenons raisonnables. En limitant certains salaires, sol comme plafond. L’amplitude actuelle est devenue de la pure démence.


                    • Adèle Coupechoux 25 avril 12:09

                      @lecoindubonsens

                      " Toujours trouver le bon compromis, du bon sens ...

                      " Là encore, ce serait possible si nous n’étions pas dans la démesure.
                      Avec Macron et son conseil scientifique, nous avons eu un sacré exemple de hiérarchisation des priorités totalement ubuesque voire délétère.
                      Quid de la loi Kouchner de 2002 ? Comment a-t-il été possible de l’ignorer à ce point ? Nous aurions dû fêter ses 20 ans en mars... smiley


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 avril 12:51

                      @Adèle Coupechoux
                       
                      ’’Quid de la loi Kouchner de 2002 ? Comment a-t-il été possible de l’ignorer à ce point ? Nous aurions dû fêter ses 20 ans en mars... ’’
                       
                      La Loi Kouchner concerne les malades. Les injections scélérates concernent les personnes en bonne santé.
                       
                      Je pense que nous devrions tous nous porter malades et invoquer la loi Kouchner.


                    • Adèle Coupechoux 25 avril 13:24

                      @Francis, agnotologue

                      Je me demande avec angoisse qui sera le 1er ministre et surtout le sinistre de la santé. Les cinglés qui nous font vivre dans un Ehpad géant ne manquent pas...


                    • véronique 25 avril 15:27

                      @lecoindubonsens

                      Les cotisations ne sont pas du tout de l’argent économisé pour l’avenir. C’est d’ailleurs la supériorité des retraites par répartition, par rapport aux retraites par capitalisation..
                      Les cotisations servent à payer les retraites actuelles.

                      Donc il n’y a pas de lien absolu entre cotisations versées dans le passé et retraite obtenue. Il est possible de créer une déconnexion au moins partielle pour mieux répartir les sommes cotisées entre les retraités. C’est comme les impôts. Ce n’est pas parce qu’on paie plus d’impôts que le voisin qu’on a droit à plus de services publics.


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 25 avril 19:03

                      @véronique
                      il y a un gros malentendu sur « Les cotisations ne sont pas du tout de l’argent économisé pour l’avenir ». En fait nous sommes d’accord ! et comme vous je trouve stupides ceux qui défendent un systeme dit de capitalisation.
                      Le « bon » sens de mon message est que, dans l’esprit, les prélévements sur notre superbrut devraient financer d"une part les jeunes, d’autres part les seniors. 2 motifs normalement acceptables puisque nous avons reçu en étant jeune, et nous espérons recevoir en étant senior = dans l’esprit, simple décalage de revenus même si comptablement faux. Comme expliqué par ailleurs...

                      les cotisations ont 2 rôles

                      1. alimenter le budget global « pouvoir d’achat » donné aux retraités qui ne produisent plus (et n’ont donc plus de revenus pour consommer)
                      2. servir de clé de répartition de ce budget global entre retraités : ceux qui ont le plus cotisé/donné reçoivent le plus. C’est cela l’équité !

                      Ce qu’il faut garder en tête, c’est que chaque année, en gros, 68 millions de français se partagent les biens et services produits par seulement 24 millions (30 millions si tous les chômeurs devenaient productifs).
                      Le plus simple pour organiser ce partage serait qu’une part des prélèvements (différence entre superbrut payé par l’entreprise et le net payé reçu par celui qui produit) soit attribuée d’une part aux jeunes, d’autre part aux seniors (et cela sans doute globalement sur la base de données démographiques = nombre de jeunes, de seniors et d’actifs).

                      Au sein du contingent « senior », partage entre seniors au prorata des cotisations retraites versées.
                      Simple et équitable 


                    • titi titi 25 avril 20:58

                      @Adèle Coupechoux

                      "Les personnels sont le plus souvent tout à fait aptes à l’autonomie. 

                      « 

                      Ca fait combien de temps que vous n’avez pas mis les pieds dans une entreprise ?

                       »Pourquoi ne pas tenter une organisation horizontale plutôt que pyramidale ?

                      "

                      Vous monteriez dans un avion piloté par une hotesse de l’air ou un stewart ?


                    • Adèle Coupechoux 25 avril 22:24

                      @titi

                      Je suis toujours en activité et c’est pour cela que je sais de quoi je parle. Le manager faisant partie lui aussi du personnel, je peux vous assurer qu’il fait partie des moins aptes à travailler...s’il arrive quand il est plus malin que les autres à faire bosser les autres à sa place.
                      Je ne prends pas l’avion, n’ayant confiance ni dans le pilote ni dans le copilote et encore moins dans cette carcasse qui vole avec une bombe de kérosène au cul. 
                      C’est je vous l’accorde plus sûr qu’une fusée mais je préfère me déplacer a pedibus.
                      J’aime contrôler tout mes déplacements et ce que je fais en général dans la mesure du possible.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 avril 22:34

                      @Adèle Coupechoux
                      Tain pour te sortir du Bush va falloir les 4x4 de la mort. !


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 avril 07:41

                      @titi
                       
                      ’’Vous monteriez dans un avion piloté par une hotesse de l’air ou un stewart ?’’
                      > Comparaison ridicule : dans une compagnie aérienne les pilotes font partie du personnel.
                       


                    • charlyposte charlyposte 24 avril 11:16

                      Le revenu universel est le seul débouché possible smiley ma main à couper smiley


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 avril 11:41

                        @charlyposte
                         
                         Le revenu universel est le chemin qui mène droit à l’esclavage.


                      • charlyposte charlyposte 24 avril 11:51

                        @Francis, agnotologue
                        L’esclavage est une évidence via la matrice... combien de lobotomisés à ce jour via cet occident en déclin ? sans parler des autres nations en embuscade pour un autre monde...........


                      • charlyposte charlyposte 24 avril 11:28

                        Avec un emploi payé au ras des racines la retraite est une utopie quand on a 20 ans en 2022 smiley sachant qu’une carrière longue est quasi impossible smiley 45 ans de cotisations, un mirage ? un oasis ? une autre planète ? un leurre ? hum. je n’ai qu’un mot à dire.... c’est moooorrrrt smiley


                        • Adèle Coupechoux 24 avril 11:33

                          @charlyposte

                          A 20 ans, en plus, vous n’y pensez même pas à la retraite. Et puis vous êtes conditionnés à cotiser et en même temps à devoir vous en passer.
                          Beaucoup de jeunes se doutent qu’ils n’auront pas de retraite sur laquelle compter.


                        • njama njama 24 avril 11:31

                          Le recul de l’âge de la retraite avec un taux plein... le rapport avec le financement ?

                          la raison s’en trouve probablement dans le fait que les salariés en fin de carrière ont de meilleurs salaires et qu’ils financent davantage les caisses de retraite que les jeunes salariés, dont bon nombre font de l’intérim, du temps partiel, ou sont au RSA.

                          Une réforme du système des retraites, mais desquelles parle-t-on au juste ? du régime général ou de l’ensemble, régime général + complémentaires ?

                          Une réforme général, globale, n’a pas de sens, où alors en « nationalisant l’ensemble des Caisses (complémentaires surtout), il s’agirait au prétexte fallacieux d’une solidarité nationale du plus grand hold up de tous les temps.

                          Dans le régime général il faudrait distinguer ce qui provient du financement par les entreprises privées, de ce qui l’est pour les fonctionnaires. Dans le premier cas, les pensions sont alimentées par les cotisations versées dans des Caisses, alors que dans le second, même si le montant des cotisations figurent sur les fiches de paie des fonctionnaires, il s’agit d’un simple jeu d’écriture comptable car l’État l’inscrit au passif de son bilan (dette), les pensions étant ensuite payées au fil de l’eau...

                          Il faudrait juste corriger »là" où il y a du déficit, la grande majorité des caisses de retraites complémentaires ayant été très prévoyantes et ne sont pas en difficultés de financement, hormis dans quelques régimes spéciaux, la plupart du temps en raison d’un effondrement économique de certains secteurs d’activité.


                          • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 13:12

                            @njama
                            pourquoi écrivez vous « nationalisant l’ensemble des Caisses, il s’agirait du plus grand hold up de tous les temps » ?
                            prenons l’exemple des avocats, opposés à l’unification des régimes de retraites, sous pretexte qu’ils se debrouillent sans rien demander à personne.
                            Mais ce n’est pas qu’ils sont plus malins, plus honnêtes ou meilleur gestionnaire que les autres, c’est simplement parce que leur profession est en pleine explosion (forte progression du nombre d’actifs avec peu de retraités). Donc le hold-up, c’est celui des avocats qui refusent de mettre en commun parce que le contexte leur est favorable (mais aucun mérite de leur part pour justifier cet avantage)


                          • njama njama 24 avril 13:52

                            @lecoindubonsens

                            Effectivement les avocats sont plus nombreux qu’avant, (j’en sais qqch mon frère était avocat) mais cela a impacté fortement leurs revenus moyens (le gâteau à partager ne s’est pas agrandi ou si peu)... alors oui, hormis un petit % d’entre eux qui dans le lot s’en tirent bien, la profession rapporte vraiment moins bien qu’avant... dans la patrie des droits de l’homme le budget alloué à la Justice en France est un des plus pauvres d’Europe !!!!!! cherchez l’erreur

                            Le hold-up, n’est donc pas c’est celui des avocats qui refuseraint de mettre en commun, (ils n’ont volé personne) mais serait bien celui de ceux qui d’un trait de plume voudraient s’emparer de l’épargne constituée (des Fonds) par « leurs cotisations » complémentaires qui sont sorties de leurs poches pour une juste rémunération proportionnée (niveau de vie en sortant) de leurs pensions... quelques milliards et plus.
                            Même raisonnement pour d’autres Caisses, dentistes, médecins... 

                            Il me paraîtrait très injuste d’équilibrer des régimes déficitaires (qui le sont pour des raisons diverses, pas nécessairement de mauvaise gestion, mais d’un déficit de cotisants) en allant pomper dans les Caisses qui ne le sont pas.
                            Il reviendrait peut-être à l’État de réguler ces problèmes marginaux sur son budget, ce qui ne volerait personne et prendrait sens en terme de solidarité nationale


                          • Eric F Eric F 24 avril 16:56

                            @njama
                            ’’la grande majorité des caisses de retraites complémentaires ayant été très prévoyantes et ne sont pas en difficultés de financement, hormis dans quelques régimes spéciaux’’
                            Certaines caisses complémentaires redistribuent ce qu’elles collectent, donc réduisent les prestations si la masse de cotisation diminue, le pouvoir d’achat diminue donc progressivement en fonction du taux de cotisants/bénéficiaires (les droits acquis sont des points, dont la valeur est ajustée).
                            Concernant les régimes spéciaux du para-public, c’est le budget de l’état qui équilibre les comptes, et il y a même des reversement des caisses générales de retraite.
                            Donc le principe d’une harmonisation des retraite serait justifié, mais les corporatismes a fort moyen de pression y sont évidemment opposés.


                          • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 avril 16:57

                            @njama
                            Total désaccord sur "Il me paraîtrait très injuste d’équilibrer des régimes déficitaires (déficit de cotisants) en allant pomper dans les Caisses qui ne le sont pas".

                            Avec votre système, quand la France a fermé ses mines, plus aucun cotisants mais de nombreux retraités qui n’auraient donc plus eu de retraites s’ils avaient du compter sur une caisse autonome !
                            Les avocats, c’est l’inverse = effectif actifs en progression.
                            Mais dans les 2 cas, les travailleurs et retraités n’y sont pour rien (ni méritant, ni coupable). Et je maintiens que les avocats sont de simples egoïstes voulant profiter de la conjoncture d’un métier en extension.
                            Les informaticiens, métier encore plus en expansion, ont joué le jeu de la solidarité en ne créant pas une caisse autonome.

                            Et concernant, pour les avocats, la part de gateau qui devient plus petite, c’est un autre débat : celui de la planification des métiers. Il serait raisonnable de ne former que le nombre nécessaire d’avocats (et globalement de chaque métier) sinon quel gachis et mauvaise organisation globale. Adapter les formations aux besoins, et pas, comme vous semblez le demander, générer des budgets pour payer les avocats ... juste parce qu’ils existent !


                          • Eric F Eric F 24 avril 17:22

                            @lecoindubonsens
                            ’’Il serait raisonnable de ne former que le nombre nécessaire d’avocats (et globalement de chaque métier)...’’
                            Il y a aussi un phénomène d’augmentation continue de niveau de diplôme : désormais quasiment tous les jeunes ont le niveau bac, un grand nombre entrent dans le supérieur.
                            Certains métiers de niveau certificat d’étude il y a 50 ans sont désormais Bac+2, ce qui ne veut pas dire que le niveau de savoir-utile soit proportionnellement supérieur.
                            Et des métiers jadis ’’d’élite’’ deviennent des métiers courants (il y a plus d’ingénieurs en activité qu’il n’y en avait sur cinq générations naguère).


                          • njama njama 24 avril 17:31

                            @lecoindubonsens

                            Je distingue bien ce qui relève du Régime Général (1 €uro gagné / temps minimum d’activité pour ouvrir des droits) vs un % cotisé / 1 € programme initial de Macron de tout planifié linéairement),
                            de ce qui relève des « régimes complémentaires »... à l’instar des complémentaires santé...

                            because le taux de cotisations des uns et des uns n’est pas le même...
                            alors, oui, pourquoi pas une réforme pour les nouveaux entrants mais pas pour remettre en cause un équilibre qui avait été dûment acté, ce qui relèverait d’une trahison contractuelle et démocratique !

                            "Il serait raisonnable de ne former que le nombre nécessaire d’avocats (et globalement de chaque métier) sinon quel gachis et mauvaise organisation globale.« 
                            Ne faudrait-il pas préférer donner plus de moyens à la Justice ??? car si la France est leader avec l’Allemagne dans l’économie de l’U€ en terme de PIB, elles est (de mémoire) en 15 ou 16 éme position sur 27 en termes de budget national attribué à la jusctice...
                            alors vos doléances pour »piller" la Caisse de retrait des avocats...


                          • lecoindubonsens lecoindubonsens 25 avril 09:18

                            @Eric F
                            « Il y a aussi un phénomène d’augmentation continue de niveau de diplôme »
                            Si l’on prend l’exemple du bac, c’est effectivement une évidence.
                            Dans les années 60, avec 15/20, on était environ 5ème sur 1000 d’une génération en niveau d’étude, actuellement, c’est plutôt environ 200ème !
                            Mais il reste raisonnable de ne former que le nombre nécessaire de personnes pour chaque métier), sinon quel gachis de formation (gachis financé par le collectif), en particulier à partir du niveau bac qui est largement suffisant pour « être instruit ». La suite ne devrait être qu’utile (préparant à un métier productif) ou de loisir (et alors financée par le bénéficiaire)


                          • lecoindubonsens lecoindubonsens 25 avril 09:23

                            @njama
                            sur « elle est en 15 ou 16 éme position sur 27 en termes de budget national attribué à la justice...alors vos doléances pour »piller« la Caisse de retrait des avocats. »
                            Vous mélangez encore tout.
                            Que la justice ait besoin d’un complément de budget, pourquoi pas (bien que l’explosion du nombre d’avocats soit un signe inquiétant sur nos moeurs : pourquoi de plus en plus de conflits à gérer !)
                            Mais la mutualisation des cotisations retraite n’a rien à voir comme déja expliqué, alors votre dernière remarque est déplacée smiley


                          • I.A. 24 avril 11:40

                            Le financement des retraites basé sur cotisations salariales a un très fort impact sur le niveau de vie des petits et moyens salaires.
                            Or c’est bien le but recherché : faire payer en majorité les classes moyennes et pauvres, sans toucher aux gros revenus fiscaux. La fiscalité française a ce défaut de préférer la quantité à la qualité, au prétexte d’éduquer les foules. Pour le coup, oligarques, mandarins et aristocrates se comportent comme des porcs...

                            L’autre objectif est évidemment de JUSTIFIER un recul continuel de l’âge de départ à la retraite : les cotisations sur les salaires rapportant moins que les cotisations sur tous les revenus fiscaux.

                            Serfs et esclaves n’ont jamais cessé d’exister. La manipulation a consisté à les appeler « salariés », voire « collaborateurs », et de leur verser juste de quoi se nourrir, se loger et se blanchir.

                            C’est tout le système qui est biaisé et qu’il faut changer, en commençant par écarter tous ceux qui refusent l’équité et l’efficacité proposée dans ce texte.



                            • njama njama 24 avril 11:43

                              Le recul de l’âge de la retraite

                              ... la raison s’en trouve probablement dans le fait que les salariés en fin de carrière ont de meilleurs salaires et qu’ils financent davantage les caisses de retraite que les jeunes salariés, dont bon nombre font de l’intérim, du temps partiel, ou sont au RSA.

                              Mon explication pourrait paraître très prosaïque, bassement matérielle (il n’y a pas de petites économies), mais reculer l’âge de la retraite quand on sait que le taux de chômage chez les jeunes flirte avec les 20 %... et que la logique voudrait que les plus anciens quittent leurs emplois pour leur laisser de la place, pour leur permettre de construire un avenir...

                              à moins que le gouvernement ne chercherait à installer dans la durée une plus grande précarité de l’emploi, à l’inscrire en loucedé dans une nouvelle norme sociale ...pour rendre cette jeune population plus corvéable à merci (?)


                              • Adèle Coupechoux 24 avril 16:00

                                @njama

                                « pour rendre cette jeune population plus corvéable à merci »
                                Elle l’est déjà avec l’uberisation qui en fait des domestiques. Elle l’est également avec les internes qui sont obligés de faire des gardes à n’en plus finir pour avoir un salaire correct. 
                                Avec Macron, les enfants dès 12 ans, seront en apprentissage :
                                https://www.liberation.fr/checknews/emmanuel-macron-a-t-il-propose-lapprentissage-a-partir-de-12-ans-comme-le-dit-jean-luc-melenchon-20220404_TORVQQ2VEBDC7C4J2KMHAZJO7Q/

                                La loi l’interdit le travail des enfants depuis 1874 !
                                Macron joue avec la sémantique, la découverte d’entreprise, ce qui s’appelle stage d’observation, n’a rien à voir avec l’apprentissage, l’alternance. C’est pourtant ce qu’il prévoit de mettre en place, il le dit clairement dans cette vidéo, pour satisfaire son potentiel électorat. 


                              • njama njama 24 avril 16:20

                                @Adèle Coupechoux
                                On est d’accord...


                              • titi titi 25 avril 21:14

                                @Adèle Coupechoux

                                "C’est pourtant ce qu’il prévoit de mettre en place, il le dit clairement dans cette vidéo , pour satisfaire son potentiel électorat. 

                                "

                                Vous avez raison.
                                Il vaut mieux qu’on garde nos jeunes aux RSA, plutot que de copier bêtement des pays sinistrés comme l’Allemagne ou la Suisse.


                              • Adèle Coupechoux 26 avril 10:31

                                @titi

                                On touche le RSA à 12 ans ???? Il me semble que c’est de 18 à 25 ans...


                              • charlyposte charlyposte 24 avril 11:44

                                Je vois venir une réforme sévère de la SÉCU qui va en mettre plus d’un sur la paille et autant sur les pavés des trottoirs sachant que le travail se fera de plus en plus rare et encore moins quand on dépasse 55 ans smiley il est évident que la technologie, la robotisation et L.I.A vont êtres les promoteurs de la fin programmée de l’emploi de masse... fin de l’histoire en attendant le chaos final sans se prendre la tête ! vivons encore un peu, même si l’épée de Damoclès se balance d’un crâne à l’autre  smiley


                                • charlyposte charlyposte 24 avril 12:00

                                  Y vont sûrement nous pondre un vaccin pour éliminer le plus grand nombre de bipèdes à partir de 65 ans !!! hum smiley


                                  • chat maigre chat maigre 24 avril 12:09

                                    @charlyposte

                                    ils l’ont déjà fait et on est nombreux à avoir eu 3 doses smiley
                                    t’as vu la pub du moment à la tv !!!
                                    l’efficacité diminue pensez à faire votre 2ième dose smiley
                                    je pensais que j’avais mal entendu le 1ère fois !!!
                                    les mecs ils ont honte de rien, on appelle la 4ième dose la 2ième et le tour et joué !!!
                                    à la 10ième dose il nous appelleront encore les primo vacciné......
                                    et tout le monde trouve ça normal smiley


                                  • charlyposte charlyposte 24 avril 12:17

                                    @chat maigre
                                    Aucune dose de merde via la matrice ne passera par moi smiley et pas plus par un médecin que je n’ai pas depuis plus de 15 ans smiley mon secret c’est la vie dans les collines avec des marches de plus de 10 km par semaine ... un bonheur que j’ai au même titre qu’un travail au grand air... je suis pourtant fumeur aimant la vie à pleines dents sans aucunes restrictions  smiley


                                  • chat maigre chat maigre 24 avril 12:26

                                    @charlyposte
                                     j’ai un peu la même philosophie de vie mais comme je l’ai déjà dit on m’a obligé sournoisement.
                                    moi c’est pas pour aller au resto ou en vacances que je me suis fait vacciné mais pour pouvoir continuer à aider des gens qui n’ont plus aucune autonomie smiley


                                  • charlyposte charlyposte 24 avril 12:39

                                    @chat maigre
                                    Via ton geste tellement honorable, tu n’auras tristement pas la légion d’honneur même si tu la vaut bien au nom des mensonges de la science smiley


                                  • chat maigre chat maigre 24 avril 12:47

                                    @charlyposte

                                     j’ai juste fait ce qui me semblait bien en mon âme et conscience et je ne mérite rien de plus que les autres smiley

                                    la légion d’honneur devrait être réservée aux personnes exceptionnelles qui ont fait quelque chose d’extraordinaire.
                                    c’est devenu une simple récompense pour service rendu au pouvoir en place, quelle tristesse !!!! 


                                  • Eric F Eric F 24 avril 17:12

                                    @chat maigre
                                    Ouaih, ils nomment ’’deuxième rappel’’ la 4ième dose, considérant que la 3ème dose était alors un premier rappel (après ça, ils parleront de rappels semestriels).
                                    Parmi les problèmes, les vaccins qui étaient adaptés pour les variants proches de la souche initiale SARS COV2 ne le sont plus pour ’’omicron’’ qui est fortement divergeant, mais il y a un stock à écouler...
                                    Mais il y a peu de volontaires pour ces multi-rappels (moins de 7500 par jour cette semaine), même Véran a parlé de ’’lassitude vaccinale’’


                                  • chat maigre chat maigre 24 avril 17:27

                                    @Eric F

                                    dans le plan de route la vaccination obligatoire est prévu de belle lurette ,pendant les élections ils nous ont lâché un peu la bride mais dès que tout cela sera passé la von der Leyen elle viendra chercher chaque européen jusque dans les chiottes façon Putin  smiley
                                    de toute façon les contrats ont été signé et les commissions encaissées smiley



                                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 avril 13:01

                                      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                       
                                      « A 12h, taux de participation à 26,4%, soit un point de plus qu’il y a 15 jours à la même heure. »
                                       
                                       C’est bizarre, j’ai observé le contraire ! Beaucoup moins de monde à 11H qu’au premier tour à la même heure.
                                       


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 avril 13:32

                                      Salut SPQR audacieux complotiste chasseur de complot,
                                      .
                                      Je résume :
                                      LA FRAUDE EST EN MARCHE !


                                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 avril 08:40

                                      @Francis, agnotologue
                                       
                                       J’avais bien remarqué la faible participation :

                                      « Si elle n’atteint pas le record absolu de 1969 (31,1%), elle dépasse l’abstention enregistrée lors de l’ensemble des autres seconds tours sous la Ve République »

                                       

                                      Macron ou Le Pen, c’est perçu par les uns comme peste vs choléra et par les autres comme bonnet blanc et blanc bonnet.


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 avril 12:34
                                      ET NOUS... SOMMES-NOUS « ESSENTIELS » ?

                                      .

                                      Votez contre Macron pour se débarrasseur du bourreau Macron !



                                        • jack mandon jack mandon 24 avril 13:32

                                          Macron est brutal, rusé et humainement pas fini.
                                          Je lui reconnais une qualité. A travers lui toute personne logique pourra répondre à la question soulevée dans le papier.
                                          Oui l’état influence profondément le peuple par tous les moyens dont il dispose.
                                          Macron se comporte comme un despote. Il s’est fixé une ligne de conduite et ne changera rien à son projet de déconstruction de la France.
                                          Il n’aime pas la France, les français non plus et de plus peut se comporter comme poutine, son alter ego, qui lui a bien entendu une autre envergure.
                                          Macron nous a montré qu’il est déloyal et tricheur. Contrairement à ses prédécesseurs il ne le cache pas, il est donc cynique.
                                          Cependant il divise les français, en cela c’est à la fois la preuve qu’il est dangereux et qu’il est dans une imposture manifeste.
                                          D’autre part il est plus intéressé par le pouvoir que par la justice sociale.
                                          Là il est sincère, il nous montre que les subtilités humaines et la culture lui échappent complètement. De ce point de vue il est immature, voire inculte.
                                          En d’autres lieux j’ai fait la démonstration que c’est un oedipien, en conflit avec son père, il est donc dans l’autoritarisme, comme Sarko, qui a su reconnaitre son alter égo. Symboliquement, comme Oedipe il a épousé sa mère. Une conséquence des plus importante, il ne supporte pas les gens doctes qui pourraient le conseiller.
                                          Dans cette situation Mitterrand avait la sagesse d’écouter les sages. Disons qu’il était plus équilibré.
                                          Ce bonhomme néfaste a conquis une somme importante de français.
                                          Du point de vue de sa fonction, je ne doute pas qu’il gère bien son budget personnel mais pour de nombreux économistes, financiers, entrepreneurs il est tout simplement mauvais. En 5 ans, mais il avait commencé bien avant dans des fonctions préparatoires, il a commis de très lourdes erreurs.
                                          Donc, à travers ce personnage arriviste et malicieux, beaucoup trop de français ont été influencés par des médias médiocres et corrompues parce que financiarisées.
                                          Pour toutes ces raisons, la notion de démocratie est un abus de langage.
                                          Le système étatique est pollué et abuse complétement le peuple.


                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 avril 13:38

                                            Bonjour jack mandon,
                                            .

                                            Nous vivons dans un système ploutocratique ultra-corrompu !
                                            .
                                            Macron doit dégager !


                                          • Eric F Eric F 24 avril 13:49

                                            @jack mandon
                                            Macron représente le libéralisme mondialisé (’’there is no alternative’’), il est comme un vendeur de foire, vantant le produit et disant à chacun ce qu’il veut entendre, écolo un jours, sécuritaire le lendemain, multiculturaliste souvent, sociétal-progressiste généralement, euromondialiste toujours.


                                          • njama njama 24 avril 14:34

                                            @jack mandon
                                            Bonjour
                                            Content de vous recroiser ici
                                            Vous seriez certainement en phase avec l’analyse du personnage que Adriano , Segatori en faisait en mai 2017, ce qu’il confirme dans une courte vidéo plus récente entre les 2 tours.

                                            Nouvelle vidéo de Adriano Segatori, expert auprès des tribunaux italiens

                                            5 ans après son premier diagnostic, il analyse Emmanuel Macron à la veille du 2e tour

                                            https://www.youtube.com/watch?v=1OEon-Z1qWo

                                            Macron est bien un psychopathe... mais pas tout de sa faute, séquelles d’un viol pédophile, par sa/son prof de théâtre quand il était ado


                                          • Adèle Coupechoux 24 avril 15:08

                                            @jack mandon

                                            La corruption est inouïe. Comme jamais, elle a tout gangréné.
                                            La malveillance aussi n’a jamais autant régnée et avec un cynisme insupportable :
                                            https://www.consultor.fr/articles/une-overdose-une-ristourne-le-new-york-times-expose-le-cynisme-de-mckinsey


                                          • Eric F Eric F 24 avril 13:44

                                            ’...’augmentation de 25% du taux de la CSG sur le montant des pensions (8,3% au lieu de 6,6%) puis de non indexation de celles-ci sur le taux annuel d’inflation’’

                                            L’augmentation de la CSG concerne en final uniquement les retraites > 2000 euros, celles qui en outre n’ont pas été indexées sur l’inflation. Or cette catégorie est justement celle qui vote le plus pour Macron, inconscience ou abnégation ?

                                            Le code de la sécu promulgué à la Libération est basé sur le principe ’’cotisants-bénéficiaires’’, il tend à être remplacé par ’’le minimum pour tous, cotisants ou pas’’.




                                              • Micron 24 avril 15:37

                                                Macron a préparé son allocution de gagnant au Champ de Mars donc on est presque certain qu’il est réélu. Les élections sont jouées d’avance et c’est une fausse démocratie dans laquelle on vous fait croire que votre vote a une importance alors que tout est fait d’avance.
                                                https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Macron-veut-celebrer-sa-victoire-au-Champ-de-Mars-quel-lieu-ont-choisi-ses-predecesseurs-le-soir-de-l-election-1801306
                                                Marine est dans la combine car elle savait que Macron serait élu
                                                Comme d’habitude l’alliée du système qui sert a faire voter celui que les puissants ont choisi

                                                Ils sont tous liés entre eux ces politiques

                                                Macron a fait dernièrement un don de plusieurs millions d’euros au RN

                                                https://www.ladepeche.fr/2020/12/29/le-dejeuner-polemique-dun-conseiller-de-macron-avec-marion-marechal-9282862.php

                                                Qui est Bruno Roger-Petit, le conseiller de Macron qui a déjeuné avec Marion Maréchal ?

                                                Le déjeuner polémique d un conseiller de Macron avec Marion Maréchal

                                                Marion Maréchal et le conseiller d Emmanuel Macron, Bruno Roger-Petit. Photos AFP

                                                Ils sont tous liés


                                                • goc goc 24 avril 18:28

                                                  @Micron
                                                  Attention, une info circule sur le net donnant les résultats aux Antilles (ils ont voté hier), et là tenez-vous bien : MLP qui avait eu moins de 30% des voix en 2017, se trouve avec 60/70% pour elle, cette année.

                                                  A suivre, ça peut aussi être une fake-new, mais vu l’amour que les Antilles portent au saupoudré, je ne serais pas surpris


                                                • Micron 24 avril 18:40

                                                  @goc

                                                  Marine Le Pen termine en tete dans différents départements d’Outre-mer, ressort-il de résultats définitifs que La Libre et LN24 ont pu recouper, peu avant 13h30, auprès de plusieurs sources.

                                                  La candidate du Rassemblement national remporte 69,60% des suffrages (92 106 voix) contre 30,40% (40 229 voix) pour Emmanuel Macron, en Guadeloupe. Le taux de participation y est de 47,18%.

                                                  En Martinique, la politique d’extreme droite obtient 60,87%, contre 39,13% pour le président sortant. Dans ce département, le taux de participation est de 45,45%.

                                                  En Guyane, Marine Le Pen est toujours la plus plébiscitée avec 60,70% (21 734 voix), contre 39,30% (14 073 voix) pour le candidat de la République en marche. Le taux de participation est de 38,89


                                                • jack mandon jack mandon 24 avril 20:18

                                                  @Micron

                                                  Admettons que la tromperie prenne cette envergure, il manque à votre approche une troisième force, Mélenchon, pourquoi l’écartez-vous ?
                                                  Serait-il exceptionnel ? le protégez-vous ?
                                                  Vous comprenez qu’il appartient à cette triangulation. Comme disait Jean-Marie, à qui profite le crime ?
                                                  L’escroquerie politique est de plus en plus évidente pour de nombreux citoyens qui certes ne sont pas dans la dialectique mais sont plein de bon sens, d’instinct, voire d’intuition. Pour de nombreuses raisons d’ordre analytique, J.L. Mélenchon me pose problème. Pourriez-vous me répondre sur vos allégations ? 


                                                • Micron 25 avril 02:15

                                                  @jack mandon

                                                  Bien sûr que Mélenchon est un pion du système comme Marine


                                                • Micron 25 avril 02:21

                                                  @jack mandon

                                                   il y a Marion qui va prendre la relève et va faire la même chose que Marine dans les prochaines années, c’est à dire aider à faire élire le candidat du système (celui désigné par la franc-maçonnerie, Israël, les USA, le Bilderberg, etc).
                                                  Idem pour Zemmour quand les élections seront terminées et que la guerre en Ukraine va miraculeusement s’arrêter. Zemmour va commencer à reprendre du poil de la bête grâce aux médias, Marion aussi progressivement et rebelote. Au final le but sera de nous amener progressivement vers une guerre  contre les musulmans grâce aux faux attentats , faux faits divers et de son côté le petit peuple français crèvera économiquementet se retournera vers les extrêmes alliés du système

                                                  Tout bénef pour l’élite

                                                  Jean Marie Le Pen, Marine ont œuvré pour faire élire les candidats du système

                                                  Marion prendra la relève et les petits enfants plus tard.

                                                  C’est sans fin .


                                                • Eric F Eric F 24 avril 16:45

                                                  ’’soumettant à cotisations l’ensemble des revenus des personnes physiques, tels que déclarés à l’administration fiscale’’

                                                  ça existe déjà, c’est la CSG !
                                                  Il y a quelques marges, comme de supprimer la ’’flat tax’’ sur les revenus financiers (même si en théorie c’est l’impôt qui est réduit), de soumettre à cotisation salariale retraite les heures sup (faut être cohérent), et de taxer l’économie grise de troc et revente de produits d’occasion (eh oui).

                                                  Il y a une piste complémentaire : faire contribuer les ’’importations’’ sous forme d’une TVA sociale additionnelle...


                                                  • Le gouvernement en réunion , risque de tension très forte ce soir .

                                                    Dispositif de défense ....

                                                    Ils céderont rien quelque soit le résultat , Castex refuse de facilité la passation de pouvoir .


                                                    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                      Il y a quelque chose de féminin dans la stupidité consciencieuse ...


                                                    • Qui a dit, en Ukraine il n’y a plus d’Oligarque Russe .....

                                                      En Ukraine, « six oligarques possèdent à eux seuls près de 70 % des chaînes de télé. C’est grâce à elles qu’ils contrôlent le processus politique, en ruinant la réputation d’un opposant ou en encensant un candidat sur lequel ils misent pour les élections. »...

                                                      Macron n’est qu’un menteur


                                                      • Micron 24 avril 18:39

                                                        La Libre Belgique l’annonce gagnant

                                                        18h19 : Macron en tete de trois sondages des votants jusqu’à 17h

                                                        18h06 : La Libre dispose de nouveaux résultats


                                                        • Macron ses paroles ne sont pas ses actes.

                                                          Les actes sont exécutés par d’autres .

                                                          Il n’est pas fiable , menteur, trouillard , arrogant .

                                                          Il menace aussi bien les hommes que les femmes .


                                                          • Micron 24 avril 19:11

                                                            Ce que ne comprend pas le peuple, c’est que tous sont liés. Il s’agit d’une élite et d’un ensemble de privilégiés, qui veillent juste à sauvegarder leurs intérêts, Macron ou Le Pen c’est pareil en fin de compte.
                                                            Après les élections, quel que soit le futur président, ils vont juste accélérer les faux attentats et les persécutions contre les musulmans en opposant le reste des français aux musulmans.

                                                            Daesh est sorti de sa tanière dernièrement mdr



                                                              • Micron 24 avril 19:23

                                                                Emmanuel Macron remporterait la présidentielle française, selon les premières estimations (direct)

                                                                Face à Marine Le Pen, le président sortant remporterait la présidentielle française, selon les premières estimations.

                                                                EPA.

                                                                Par la RédactionPublié le 24/04/2022 à 19:02 Temps de lecture : 1 min

                                                                Selon nos informations, le président sortant Emmanuel Macron remporte la présidentielle française. Il devance son adversaire Marine Le Pen par 55 % des voix contre 45, selon les toutes premières estimations de plusieurs instituts de sondage, qui devront encore être affinées dans les minutes qui viennent et qui doivent donc encore être prises avec précautio



                                                                • Putain .....Les abrutis de français .

                                                                  Pour fêter sa victoire Macron envoie les gendarmes taper sans distinction sur la gueule des français présents dans la rue ce soir .


                                                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 avril 07:59

                                                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                    .
                                                                    Le syndrome de Stockholm vient de frapper les français qui aiment leur bourreau !
                                                                    .
                                                                    5 années de dictature en plus !


                                                                    .
                                                                    Bientôt des nouvelles mises en quarantaine, couvre feux et poursuite des injections toxico-génétiques expérimentales, réactivation du passe vaccinal, ....
                                                                    .
                                                                    La France est dirigé par des corrompus.
                                                                    .
                                                                    Sans parler des violences policières ...


                                                                  • Les français ont voté Macron .

                                                                    Macron a vendu aux Ukrainiens des systèmes d’artilleries « caesar ».

                                                                    Qui va les payer ?

                                                                    Qui va fournir le système d’acquisition électronique des données des objectifs à bombarder ?

                                                                    Sur AGV il y a une bande d’abrutis menaçant et ayant des intentions mortelles envers les français .

                                                                    Les Ukrainiens combien de satellites ?


                                                                    • tashrin 25 avril 14:07

                                                                      D’apres un recent article de France info (pas des suppots de satan hein)... il n’ya pas de probleme des retraites car le regime redevient bénéficiaire sans intervention d’ici 2050. Dans l’intervalle, fin de vie des boomers => deficit ponctuel mais qui va s’équilibrer en même temps que la pyramide des ages, sachant que des excédents ont été cumulés pour y faire fae, et que les trous à combler relevent d’une volonté politique. Le deficit annuel est de l’ordre... du montant qu’auparavant rapportait l’ISF

                                                                      Donc l’urgence dont on nous bassine les oreilles n’existe pas

                                                                      Une arnaque de plus... dont l’objectif est clairement de baisser les pensions, puisque PERSONNE ne travaille plus à cet age là hormis quelques privilégiés


                                                                      • chat maigre chat maigre 25 avril 14:34

                                                                        @tashrin

                                                                        mortecouille !!!!
                                                                        on nous mentirait les yeux dans les yeux façon Cahuzac smiley
                                                                        je n’aime pas macron il a les yeux trop rapprochés et ça me fait un peu peur, mais j’étais sûr que c’était qqun digne de confiance.
                                                                        je me disais que sa vieille avait bien du lui inculquer quelques valeurs anciennes :
                                                                         on ne parle pas la bouche pleine.
                                                                         on ne coupe pas la parole aux adultes.
                                                                         mentir c’est pas bien.
                                                                        quel petit fripon ce macron.
                                                                        il ne manquerait plus qu’il est des comptes offshore !!!
                                                                        hier soir 70% du troupeau le prenais pour un brave berger, ils vont être déçu d’apprendre que c’est un loup féroce dans un costume de brave berger !!!
                                                                        mais bon on a évité les heures les plus sombres donc tout va bien smiley


                                                                      • Pauline pas Bismutée 25 avril 15:33

                                                                        @chat maigre

                                                                        ’je n’aime pas macron il a les yeux trop rapprochés’

                                                                        Intéressant, je me faisais la réflexion que c’est une caractéristique des prédateurs (les ’proies’ ont les yeux plutôt sur les cotés, justement pour les avertir du danger)

                                                                        Il a le don d’immobiliser ses proies en les emberlificotant dans des fils invisibles...
                                                                        Et perso, j’aurais voté comme toi, aux deux tours je dis j’aurais car question paperasses, d’où je suis, il doit être plus facile d’avoir l’autorisation de rentrer dans le bureau ovale en patins a roulettes (non pas que Biden s’en apercevrait, dans l’état ou il est, mais bon...) -
                                                                        Aurait voté pour une chèvre en face de Macron.
                                                                        Comment quelqu’un qui se trimballe toutes ses casseroles, plus la cuisine en kit,
                                                                        peut-il seulement prétendre a être entretenu, seulement meme entretenu par le peuple..... et élu...... j’en ai le squelette qui se déglingue...
                                                                        PS le subjonctif et les accents, pas aujourd’hui...


                                                                      • chat maigre chat maigre 25 avril 17:16

                                                                        @Pauline pas Bismutée

                                                                         c’est fou ce que tu viens de dire !!!
                                                                        je me suis toujours méfié des gens qui avait les yeux très rapprochés sans trop savoir pourquoi mais je n’avais jamais fait le rapprochement prédateurs-proies smiley
                                                                        ma compréhension du monde qui m’entoure vient de faire un grand bon en avant smiley



                                                                      • 6russe2sioux CYRUS 25 avril 17:21

                                                                        @chat maigre

                                                                        c’ est une des base de la morpho-ethologie 
                                                                        regarde le boeuf nonos 


                                                                      • Xenozoid Xenozoid 25 avril 17:25

                                                                        @CYRUS

                                                                        humour/c’est comme enlever le blanc des yeux, jeune padawan


                                                                      • Pauline pas Bismutée 25 avril 17:48

                                                                        @chat maigre

                                                                        On n’est pas sur ce coin d’univers depuis longtemps, il suffit de prendre un peu de recul et d’observer.....
                                                                        Le rythme devient exponentiel, comme si le temps accélérait..
                                                                        Mais la vie, la nature, ça fait un moment qu’elle est la, et, qui sait, qu’elle nous observe  ? (je crois qu’on la déçoit :-, c’est du deuxième degré -mais c’est un autre sujet...)


                                                                      • https://www.youtube.com/watch?v=-ugzo2QkHUY

                                                                        Oliv appelle France 2 pour leur demander des comptes sur les résultats !


                                                                        • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 27 avril 07:53

                                                                          La CRDS, c’est quoi si ce n’est un prélèvement social pour la retraite.

                                                                          Il est temps d’admettre que le système par répartition est un système pyramidal et qu’il ne perdure que par endoctrinement idéologique.

                                                                          Le fonctionnement de la répartition se base sur le recrutement de nouveaux membres, les nouveaux travailleurs pour rémunérer en rente les anciens travailleurs.

                                                                          Quand les nouveaux membres sont moins nombreux que ceux qui réclament une rente, le système explose.

                                                                          On cherche par des bouts de ficelles a augmenter le niveau de prélèvement sur les nouveaux membres, on limite la date de prise de rente de ceux qui en réclament, mais in-finé le système explosera. POINT.


                                                                          Il faut passer par un système par capitalisation plus juste, plus humain, et plus solidaire.

                                                                          Mais va expliquer ça a des endoctrinés Français qui ne ne savent rien d’un système par capitalisation sauf des carricatures débiles de politiciens et presse de gauche.


                                                                          • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 27 avril 08:13

                                                                            La capitalisation, comme la répartition est une cotisation.

                                                                            Tu cotises pas, t’as droit a rien comme la répartition.

                                                                            Les 2 sont cantonnées. C’est a dire que les fonds gérés sont limités aux apports et servent a payer les rentes de retraite.

                                                                            La capitalisation est une mutuelle contractuelle. Les conditions dépendent de l’assemblée générale des cotisants.

                                                                            La répartition est une mutuelle politique et soumise au bon vouloir politique et idéologique. Les décisions sont aux mains de syndicats et politiciens.

                                                                            La répartition est pleine d’exceptions aux règles communes de lobbys, (fonctionnaires, intermittents, régimes spéciaux, entreprises publiques, politiciens), qui détruisent l’argument d’équité, la capitalisation elle c’est l’équité stricte. Le même contrat pour tout le monde et les exceptions de favoritisme des castes est exclus.

                                                                            Les 2 proposent une rente en fin de carrière à leurs adhérents.

                                                                            La capitalisation se fait (et/ou) 2 piliers. 

                                                                            « garantie de cotisation définie »-« prestation indéfinie » .
                                                                            et « garantie de prestation définie »-« cotisation indéfinie ».

                                                                            La répartition se fait par politique a un seul pilier.

                                                                            « cotisation définie non garantie »-« prestation non garantie car non-contractuelle).


                                                                            La capitalisation développe les économies. Le Chili est passé de la pire des économies a la 1ere d’Amérique du Sud par l’investissement des fonds. Le retraité Hollandais, britannique ou Danois est plus riche que le Français et c’est l’actionnaire de la société Française, et le travailleur Français par réparation travaille pour enrichir le retraité Hollandais sans rien avoir pour lui.


                                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 avril 08:26

                                                                              @Spartacus Lequidam
                                                                               
                                                                               ’’La capitalisation développe les économies’’
                                                                               
                                                                              Ce n’est pas ce qu’on attend d’un système de retraite.
                                                                              Seuls des capitalistes qui font flèche de tout bois, peuvent avoir cette volonté.
                                                                               
                                                                              Une fois de plus vous vous prévalez argumentez  de vos turpitudes.
                                                                              Autrement dit, votre désir de ’faire flèche’ est un biais cognitif.


                                                                            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 27 avril 16:20

                                                                              @Francis, agnotologue

                                                                              C’est vrai qu’attendre d’un système de retraite de laisser une dette aux générations suivante c’est tellement plus intelligeant.

                                                                              Les capitalistes sont ceux qui donnent le meilleur d’eux même pour les autres et qui en sont remerciés par une gratification
                                                                              Les anticapitalistes sont les trous du cul qui attendent de vivre aux dépens des autres en espérant être que l’état spolie les autres pour leur compte.
                                                                              Un biais cognitif très concret.


                                                                            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 27 avril 16:51

                                                                              Ce qui tue la France, ce sont les idées reçues collectivistes, qui pensent sans réfléchir tellement endoctrinés depuis l’enfance sur la répartition, et qu’ils ont sois disant le meilleur système au monde. Du coup, ils ne remettent rien en question, ne s’informent pas et ils n’osent pas prendre le moindre risque pour changer des choses et voir comment ça marche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité