• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rémi Fraisse tué : hystérie répressive symptome de la fascisation en (...)

Rémi Fraisse tué : hystérie répressive symptome de la fascisation en marche

Dans toutes les villes de France ont lieu des manifestations en hommage au jeune homme de 21 ans qui a été tué par un tir de grenade offensive lancée par les gendarmes mobiles lors d’une manifestation contre le projet d’un barrage à Sivens.

Dans deux d’entre elles, Nantes et Toulouse, des incidents ont éclaté entre police et manifestants.

Une campagne médiatico-politique a été immédiatement lancée sur toutes les chaines de télé et sur les ondes : « guérilla urbaine », « déchaînement de violence », « groupes ultra-violents à l’action »et autres délires propagandistes.

JPEG NON A LA FASCISATION RAMPANTE EN EUROPE ET EN FRANCE ; MANIFESTATIONS EN HOMMAGE A RÉMY FRAISSE.

Lorsque des adhérents droitiers de la FNSEA incendient, détruisent au mépris de tout, lorsque les Bonnets « rouges » du MEDEF cassent une préfecture ou des portiques, lorsque des milliers d’ouvriers, de salariés sont jetés à la rue par des patrons-voyous qui licencient pour gagner des milliards en plus, aucune indignation contre les violences et même souvent une indulgence compréhensive quand ce n’est pas la capitulation pure et simple devant les casseurs.

En revanche lorsque des ouvriers excédés retiennent un patron quelques heures dans son bureau, la haine versaillaise contre « ces odieux actes de violence inadmissible » déferlent dans les médias, y compris et d’abord ceux de la fausse gauche – les Libé, « l’Obs », etc. – , lorsque des travailleurs sont en grève pour leurs salaires ou pour défendre le services public, les reportages et les commentaires dénoncent « les prises d’otages ».

Manipulations, mensonges, deux poids -deux mesures voilà ce que sont ces réactions orchestrées par les pouvoirs en place.

On s’agenouille devant un grand patron licencieur et tellement patriote que sa société ne paye pas d’impôts en France et qui est mort dans un tragique accident ; mais on (= le pouvoir PS) ne dit pas un mot pendant 48 heures après qu’un jeune de 21 ans a été tué par une grenade lancée par les forces de répression, équipée de tasers de flash ball (balles en caoutchouc mais en français ça fait facho, en anglais ça passe !) et d’autres armes potentiellement létales légalisée par Sarkozy et entérinées par son successeur « socialiste » Manuel Valls !

« Violence inacceptable ! », s’écrie Valls, qui n’a désormais plus d’ennemis qu’à gauche. De quoi parle-t-il ? De la mort de Rémy Fraisse ? Non, d’un tag et d’une vitrine brisée. Gestes imbéciles et contre-productifs, dont on peut légitimement se demander qui inspire leurs auteurs : la provocation policière cela existe !

Reste que la violence, la vraie, le dure, celle qui touche des millions de nos concitoyens frappés par le chômage et la misère, la violence qui détruit des vies par milliers, c’est celle que déchaîne le capitalisme, avec ses gardes prétoriennes policières et ses méprisables chiens de garde médiatiques.

Nous,communistes, c’est la riposte de classe et de masse que nous privilégions contre la fascisation de notre vie politique, contre les violences policières, contre la criminalisation de toute contestation du capitalisme, de l’Union Européenne, de l’OTAN.

C’est pourquoi le PRCF et sa commission Jeunesse appellent à manifester et participer, comme cela se passe dans la quasi totalité des villes de France, avec détermination et sans provocation, aux hommage à Rémy Fraisse.

PRCF - www.initiative-communiste.fr

@PRCF_


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 3 novembre 2014 16:44

    Les gouvernements s’attendent manifestement à des insurrections. Le scepticisme à l’égard des gouvernements et de l’appareil européen ne cesse d’augmenter. La crise financière et économique accentue la pression sur la population.
    Mais Attention :
    Le Traité de Lisbonne rend possible la peine de mort
    La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, dans les « explications » des droits fondamentaux, rend explicitement possible – contrairement à l’abolition de la peine de mort fondée sur le principe de dignité humaine – le rétablissement de la peine de mort « pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre » et également le fait de tuer des personnes « pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection ».


    • lsga lsga 4 novembre 2014 09:48

      Lol, n’importe quoi, comme si le traité de Lisbonne ou la bureaucratie européenne étaient responsable des vices du Capitalisme.... C’est le Finance qu’il faut renverser, et la finance ne se renverser pas en retournant à une échelle nationale, mais au contraire, en se battant à une échelle internationale



      D’ailleurs, le mot Capitalisme n’apparaît toujours pas dans cet article du PRCF. Pas plus que le terme « Conscience de Classe » ou celui de « Lutte des Classes » ou celui de « Bourgeois » ou celui de « petit bourgeois » ou celui de « prolétaire ».

      Rappelons le donc ici :




    • mmbbb 4 novembre 2014 09:58

      Sauf qu en France le PC soutenait Staline



    • c’est pas grave 4 novembre 2014 13:17

      rien n’étant assez beau pour Trollos 1er , on attend désormais avec impatience qu’Isga fonde son propre parti !

      partis à trois en comptant papa , maman et le clebs , ils seront 6 à voter pour lui

      putain , quelle perspective !


    • lsga lsga 4 novembre 2014 13:19

      Mais mon parti existe déjà, il se nomme : RÉVOLUTION MONDIALE


      Il s’oppose à tous les nationalismes, et surtout aux staliniens. 

    • c’est pas grave 4 novembre 2014 14:42


      Jacques Attali te remercie

      next


    • lsga lsga 4 novembre 2014 14:44

      Jacques Attali, comme vous, défend la propriété privée des moyens de production, et comme vous, est anti-marxiste. 


      Personnellement, je lis Marx et les Marxistes, pas Attali et les cochonneries médiatiques. 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:12

      Vous avez raison Isga, les communistes chinois montrent bien leurs grandes capacités à gérer le capital : ils sont en train d’acheter l’Afrique !


    • eric 3 novembre 2014 17:41

      Bof..On nous parle évidemment de Versailles...


      Lorsque profitant de malheurs du temps, les surexcités dit de « la commune de Paris », bafouant tous les choix démocratiques du peuple souverain, ont tenté leur coup de force, et ont commencé à martyriser des bonne soeur et des curés, l’armée républicaine a su mettre bon ordre à ces désordres sans trop de casse. 

      Curieusement, il n’est pas facile de trouver le compte exact des innocents assassinés par la commune. On sait cependant que préfigurant les méthodes des heures les plus sombres de notre histoire, ils exécutaient trois otages pour l’un des leurs tombés.

      Finalement, en Mai, ils étaient de l’ordre de 25 000 sous les armes à tous casser. En gros, les militants NPA+Vert plus fdg hors PC ; 

      Des petits groupes d’excités peuvent donc être dangereux. Surtout à cause des dégâts matériels.

      Lors des combats ou ils ont délibérément commencé à détruire notre bonne ville les pertes sont été au final légères ; 6 à 7 000 morts d’après les historiens sérieux parmi les factieux anti républicains.

      S’en est suivie une répression très diplomatique et des plus bénigne sans doute dans un souci de réconciliation nationale. Sur les 6 à 7000 morts au total, on parle de 1400 fusillés a chaud, et sur les condamnation à mort après coup, seules 23 seront exécutives.

      Qui plus est, à peu prêt tous les chefs se sont barrés en laissant les sous fifres se faire tuer. Quelques années plus tard, amnistié, il sont pu commencer leur travail de propagande en faveur de la violence politique comme solutions aux questions démocratiques.

      le contexte n’est pas le même bien sur. Pas d’occupant, pas de guerre, pas d’ilot incontrôlés ou les fauteurs de désordre pourraient vraiment s’implanter. Notre république est solide et fera face comme elle l’a fait à l’époque. 

      Il ne sera pas même besoin de fusiller. En revanche, l’expérience de la commune nous apprend une chose ; les paumés manipulés qui font le coup de poing dans la rue ne sont pas vraiment responsables. les planqués, idéologique qui pondent à longueur de site des appels à la violence « non violente civile civique citoyenne avec une rare hypocrisie, et qui se lavent ensuite les mains du sang de leurs victimes », sont es vrais coupables. Ils ont tué Meric, ils viennent de tuer Fraisse.
      Ici, même on incite les futures victimes à faire don de leur vie aux idées désaxées de ces gens. 

      Vals devrait dissoudre ces groupuscules qui ont déjà causé trop de mort parmi nos jeunes.



      • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 3 novembre 2014 19:42

        @ Eric,

        Les « surexcités »de la commune de Paris ! dîtes-vous ?

        Ces « surexcités, c »était la masse du peuple misérable, surexploité ignominieusement par les classes possédantes, une Bourgeoisie bouffie de dividendes, avide, arrogante, immorale, criminelle, conquérante, à l’abri des lois ! 

        Ces « surexcités », hommes femmes enfants, vieillards baignaient, croupissaient, dans la misère la plus crasse, la plus noire, la plus sordide, réduits aux rangs d’animaux, par les industriels du XIXe siècle, les machineries, les industries, au mépris des droits les plus élémentaires à la dignité humaine et du travailleur ! Des esclaves, oui, qui alimentaient par leur forces de travail, contre un salaire misérable, (tout juste de quoi acheter un quignon de pain !), les chaînes, les mines, les forges, les laminoirs, pendant que les Patrons pétaient dans la soie, cigares au bec, obèses de leurs gargantuesque profits sur le dos du populo !

        Les canuts de Lyon, furent les premiers à se révolter contre un patronat immonde, inhumain, et somme toute inconscient de bêtise et de vulgarité ! D’égoïsme et de narcissisme.

        Ces « surexcités » n’étaient rien d’autre que des pères et des mères de famille qui voulaient protéger leurs enfants des exactions de ces gens-là et dire à la face du monde : nous pouvons faire changer les choses, du moment que nous refusons l’état de servitude dans laquelle la société capitaliste et industrielle nous laisse crever !

        Malheureusement, l’ont peut constater que la vermine oligarchique n’a pas changé d’un iota, depuis ! Elle est toujours là même ! Engluée dans ses certitudes. Elle est d’ailleurs largement secondée par toute une armée de supplétifs qui se donnent l’illusion d’être du bon côté de la barricade ! Du côté des ,nantis, même si vous êtes le plus pauvre d’entre les pauvres ! C’est à ce niveau d’inconscience qu’elle prospère, un peu comme un monstre se nourrit de sa propre monstruosité !

        Notre époque sent le faisandé, tout comme le XIXème siècle sentait le pourri des beaux-quartiers !
        Mais aux applaudisseurs pour l’Oligarchie qui s’illusionnent, sachez que pour elle, l’Oligarchie, vous n’existez pas ! Vous n’êtes rien ! Vous ne représentez rien ! Juste un bulletin de vote à glisser dans l’urne ! Ils vous considèrent comme ils considèrent le reste de l’humanité, à l’égal d’un vermisseau à écraser sous le talon !

         


      • oncle archibald 3 novembre 2014 19:43

        Le Grand Georges, ce sage, ce vrai anar comme on les aime, le disait il y a déjà longtemps ….


        « Les saint jean bouche d’or qui prêchent le martyre
        Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas
        Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire
        C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas
        Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
        Bientôt Mathusalem dans la longévité
        J’en conclus qu’ils doivent se dire, en aparté
         »Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
        D’accord, mais de mort lente« 

        O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
        Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
        Mais de grâce, morbleu ! laissez vivre les autres !
        La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
        Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
        Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux
        Plus de danse macabre autour des échafauds !
        Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
        D’accord, mais de mort lente »

        Tout est manipulé dans cette sordide affaire, et ce pauvre garçon que je crois très sincère dans son engagement pour la sauvegarde de l’iris sauvage, du chardonneret et de la salamandre en a fait les frais … A croire que cette bande de malfaisants n’attendaient que sa mort pour déclencher l’émeute … Pauvres mecs qui se permettent de parler « au nom du peuple » mais qui ont peur u suffrage universel.

        Une petite élection pour voir combien pèse l’extreme gauche qui fait chier tout le monde … C’était entre 2 et 5 % quand elle rassemblait des mécontentements étrangers à sa cause, mais ces électeurs occasionnels sont partis chez la fille du pirate .. Allez entre 1 et 2 % ?? Et ils prétendent dicter la loi ??

      • Jean 3 novembre 2014 19:43

        de toutes manières eric tu t’en fou, tu es en Russie, laisse nous nous occuper de cela stp camarade


      • eric 3 novembre 2014 20:55

        A Nicole, une insulte au vrai peuple ; le peuple, ce n’est pas 25 000 traines savates et second couteaux de la sous intelligentsia de la commune, ce sont les millions de travailleurs qui ont élu leurs représentant républicains.

        Cependant, vous confirmez que rien n’a changé à l’extrême gauche. Mai vraiment rien. SI le peuple français, c’est désormais 65 millions de personnes, eux sont toujours en gros 25 000 hors tout à jour de leurs cotisation.
        Qu’ils ne soient représentatif que d’eux même,tous le monde le comprend. Qu’une sorte de fatalité les maintiennent à ces même niveaux quantitatifs et ces mêmes idées qualitatives à traver un sciècle et demi quand le monde change, c’est ce qui serait amusant d’expliquer.

      • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 3 novembre 2014 21:14

        @ Eric,

        Mais oui, le monde change, et vous ne le voyez pas changer... L’autruche dans le sable...


      • Onecinikiou 3 novembre 2014 22:25

        « Mais aux applaudisseurs pour l’Oligarchie qui s’illusionnent, sachez que pour elle, l’Oligarchie, vous n’existez pas ! Vous n’êtes rien ! Vous ne représentez rien ! Juste un bulletin de vote à glisser dans l’urne ! Ils vous considèrent comme ils considèrent le reste de l’humanité, à l’égal d’un vermisseau à écraser sous le talon ! »


        Antisémite !!

      • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 3 novembre 2014 23:21

        @ Onecinikiou

        Qu’a à voir l’antisémitisme avec le fait que l’Oligarchie méprise le peuple ? Drôle de raisonnement.


      • soi même 3 novembre 2014 23:24

        @ Nicole CHEVERNEY , il serait temps que vous sortez du rêve à l’eau de rose de l’idéologie cacateuse de Marx. Et pensée peut être qu’il y a autre chose à faire que de resté sur une revanche à prendre !


      • eric 4 novembre 2014 08:20

        A Nicole Cheverney/ j’aime aider.


        Réfléchissez, vérifiez par vous même, les sources ne manquent pas.

        Oui ou non ; la commune armée, c’est en ami à tout casser 25 000 personnes
        Oui ou non y a-t-il eu des élections aussi démocratiques que possible compte tenu du contexte ?
        Oui ou non, les élus « commune de paris » étaient ils minoritaires dans le mesure ou les opposants se sont barré, ou la population de Paris en étaient réduite à sa plus simple expression compte tenu des innombrables réfugiés ?
        Oui ou non ont il délibérément brulé Paris dans un réflexe « crépuscule des Dieux », conformément aux paroles de Louise Michel, « Paris sera à nous ( pas »au peuple« ) ou ne sera plus » ?
        Oui ou non massacrer des bonnes soeurs pour « lutter contre les banquiers et les »capitalistes« est un acte de barbarie inutile, sectaire, et au fond, religieux ?
        Oui ou non, personne n’a été chercher de force le sous prolétariat surnuméraire des campagnes, il est venu en ville spontanément, dans les usines, parce que par rapport à la misère rurale, cela constituait un progrès considérable ? Regardez ce qui se passe en Chine. c’est tellement vrai qu’en URSS, incapable faute d’une vraie économie de créer assez d’emploi, ils ont au contraire été contraint d’obliger les kolkhoziens à rester à la terre de force…
        Oui ou no, personne ne va chercher de force les migrants actuels, et surtout pas les »capitalistes" qui avec un appareil productif a forte intensité capitalistique, ont besoin de personnels très qualifiés.
        En région parisienne aujourd’hui, l’essentiel des migrants travaillent dans des services à la personne, pas dans la production. (stat INSEE)

        On vous a bourré le crâne toute votre enfance dans les écoles de la république.
        A l’heure d’internet, vous pouvez enfin vérifier la validité de toutes vos croyances ; Profitez en.

      • oncle archibald 4 novembre 2014 08:44

        « Oui ou non massacrer des bonnes soeurs pour « lutter contre les banquiers et les »capitalistes« est un acte de barbarie inutile, sectaire, et au fond, religieux ? »


        Sur le même thème, version « républicains » espagnols en 36 : oui ou non écarteler le curé du village entre deux camions était-il bien nécessaire pour luter contre le Franquisme ? Raconté par une jeune femme, témoin oculaire, qui était pourtant « de leur bord », et dont la famille fut obligée comme bien d’autres à se réfugier en France pour fuir la répression. Cinquante ans après ces images la hantaient encore.

      • marauder 4 novembre 2014 09:01

        Voila un fasho de première.

        TES jeunes dont tu parles ce sont justement ceux qui ne veulent pas de v otre existence de merde, de votre pollution gerbante, de vos égos d’enfants de 5 ans a qui a on a jamais su dire non autrement que par la violence ...

        Vos cours d’histoire tant adorés ou l’on raconte la haine, la violence, la domination, l’esclavage, le rascisme, le nationalisme.

        Parait-il qu’avoir une devise « liberté egalité fraternité » suffit pour se parer d’un héroisme national fasho aussi violent que béa dans l’imaginaire ???

        Vous etes, vous, les CONNARDS DE DROITE les outils parfait pour le dominant de base, le rustre, le pervers narcissique. Et vous, a les soutenir, faites comme ces victimes de ces monstres, vous les soutenez, les justifiez malgré les dégats irrémédiables qu’ils causent, dans l’environnement et dans la tete des humains les plus faibles.

        Vous etes des CONNARDS DE DROITE, des PERVERS NARCISSIQUES, vous etes MALADES.

        Ce sont vos ENFANTS qui sont contre vous, bande de vieux cons dégénérés, vous détruisez TOUT ce que vous pouvez, tant qu’il y a du POGNON pour acheter vos voitures et vos résidences secondaires.
        Les fashos, c’est clairement vous, vous l’etes tellement que des NON-VIOLENTS sont obligé d’en arriver a la subir. Alors qu’un CONNARD DE DROITE prendrait plaisir a la violence, a la regarder et a l’accomplir.

        Les fashos, ca se croit dur, mais c’est INCAPABLE d’utiliser correctement son cerveau et ca a un pouvoir de nuisance globale.

        Le plus fou, c’est qu’un CONNARD DE DROITE adore démontrer que la nature est hostile et qu’il faut dominer dans le monde, tout en étant persuadé que l’Homme est de nature différente de l’animal, de nature divine ...
        Allez, expliquez moi, comment on peut provenir du divin, quand ces memes personnes mettent en avant les pulsions les plus animales de l’humain ?

        Justement, c’est dans l’application qu’on peut devenir le « divin » soit disant revé par le CONNARD DE DROITE. Mais non, lui, préfère la déclaration « rassurante » a l’action. IL préfère l’agitation a l’action (bha, oui, un CONNARD DE DROITE ca peut élire un sarko qui s’agite, sans aucun complexe, mais rit devant une catastrophe pétrolière).
        Exactement, le piege se referme, alors on arrete pas de crier a la démocratie, uniquement quand il n’y en a pas. PAr contre, quand on la revendique, ca de ie

        Moi, je refuse de bosser dans ce monde et son systeme MERDIQUE.
        Je veux bien aider, entraider, je peux meme le faire sans attente de retour. Et pour ca, oeuvrer des heures, des jours, des mois, des années, si il le faut, pour avoir des sourire, du bonheur, des proches dont les besoins NATURELS ET NECESSAIRES sont satisfaits. Votre logiciel a vous, les CONNARDS DE DROITE, c’est tout l’inverse, vous préférez bosser uniquement si a la clé y’a du POGNON. Peu importe si un probleme de conscience subsiste quelque part, tant que DIEU POGNON est la et que son EGO D’ENFANT DE 5 ANS EST SATISFAIT.

        Il faut comprendre, vous, les CONNARDS DE DROITE, que l’evolution humaine par son intelligence est JUSTEMENT de comprendre nos pulsions de « sauvages » (sauvages que vous adorez critiquer alors qu’il ne feraient pas le tiers du quart de la moitié de lka connerie d’un seul CONNARD DE DROITE).

        Voyez ici, ma réaction de colère monstre ?
        J’arrive a l’intégrer dans un discours un minimum cohérent, car la colère est aussi liée a des réalités ... Car je préfère etre en colère de l’injustice que d’en rire de manière CYNIQUE, comme vous, les CONNARDS DE DROITE.

        Je sais comment ils sont les CONNARDS DE DROITE.
        SI tu n’es pas « comme eux », gaffe a ta guelle, en plus, ces CONNARDS DE DROITE sont la partie de la population la plus armée. Le CONNARD de droite préfère voir les jeunes travailler pour les riches, a obéir (ca c’est du « travail », c’est tres bien, et on le voit par l’éthymologie du mot ...). Par contre, un jeune qui se fabrique sa cabane pour vivre, qui essaie de se passer de la voiture, de manger différement, mieux, plus sain, qui essaie l’autonomie alimentaire, lui est un FENIANT.
        POurquoi ????

        Il ne travaille pas pour une riche, a la course effrenée vers la destruction de son milieu naturel.

        VOILA POUR LES CONNARDS DE DROITE.

        ET ne venez pas me dire que j’hatise la haine, vous l’avez déja.
        Moi, c’est de la colère et surtout de la HONTE pour l’espèce a laquelle j’appartient,


      • oncle archibald 4 novembre 2014 09:18

        « Je ne puis me décrire, étant à l’intérieur du moi ... 
        Si je me suis descriptible, alors je ne suis pas moi, mais l’exterieur. 
        Si vous me décrivez, fort probable que cela soit le fruit de votre illusion. 
        L’illusion étant le contraire du réel, cela n’a pas lieu d’être. 
        Le réel étant si peu compris, autant ne pas le soumettre. 
         
        Et paffff le chien ! 
        (pshiiiit la chenille, p’tain le daim, et poufff le cascadeur) »


        Eh ! Petit ! Quand tu auras fini de te masturber la cervelle, on pourra essayer de causer ...

      • mmbbb 4 novembre 2014 09:27

        « sous prolétariat surnuméraire » Je vous donne raison sur ce point J’ai lu dans le monde des livres la presensatation de la these de cette americaine Silvia Federcici , dont ele affirmait que le ventre des meres comme a cette periode de l’histore de France sert le capitalisme Sauf q’aujourd hui ce proletariat surnemeraire est dans les pays comme le bangladesh par exemple ou la croissance exponentielle offre une main d’oeuvre inepuisable C’est un des ateliers de couture de la planete La Chine en revanche a acquis assez de savoir et demain elle viendra nous concurrencer sur des produits a forte valeur ajoutee. Quant a la Commune de Paris je ne partage pas entierement votre point de vue Une periode qui a vue s’affirmait la classe bourgeoise ( Je lis l histoire de france prefacee par G Duby qui a au moins le merite de ne pas etre expliquee sous une quelconque ideologie doctrinaire ) et ou le monde proletaire a du s’imposer par la force Aux USA les patrons au XIX embauchaient des milices privees et faisaient tirées a vue sur les ouvriers ( voir la l’histoire du capitalisme ) Puisque vous citez louise Michel vous auriez aussi citer le nom Adolf Thiers Et comme tout Adolf qui se respecte il a su tailler dans la chair humaine


      • mmbbb 4 novembre 2014 09:55

        ou la du calme du calme Tous les momes adolescents ont deja leur portables et font des caprices pour avoir le dernier modele A noel ils auront le dernier jeux qui devra tourner sur le dernier ordinateurs avec une carte graphique des plus performantes et vont aux MAC DOC Ces jeunes s’habillent deja comme des adultes et ont pour la plupart des vetemens de marques ect etc Je suis un connard qui te reponds et je le revendique mais avant deverser ton fiel haineux sur les vieux qui ont la plupart n’ont pas ete bourres par autant de gadget et ont bosse assez dur dans leur vie tu devrait faire un tour a la campagne aller bosser la terre a l’ancienne comme j’ai connu ces anciens fermiers et arretez de nous faire chier puisque les revolutionnaires de gauche d hier sont devenus de bon bourgeois. Comme Attali qui a l’instar de Gaspard Proust a dit Il a reussit la synthese de gauche Porter un col Mao et habiter la place vendome


      • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 10:19

        Chère Nicole, je suis extrêmement déçu de votre réponse démagogique à Eric, car j’avais été enthousiasmé par votre article sur la Russie. Et je trouve que cette réponse est totalement en contradiction avec cet article. Comme quoi, l’idéologie politique pervertit les meilleurs esprits.
        Les communards de Paris ont quand même incendié le Louvre (entre autres). C’est unique au monde. La France est le seul pays où la détresse des pauvres gens est régulièrement canalisée par une bande de salopards sans foi ni loi pour faire le maximum de dégâts au pays et à son patrimoine. C’est le seul pays au monde où l’idéologie politique et la « lutte des classes » prime toujours sur l’intérêt national (sauf en de rares cas comme Napoléon III et De Gaulle).
        Je croyais que votre attachement au peuple Russe venait du fait que c’est un peuple d’une autre tenue.


      • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 10:22

        Mal placé, désolé : c’était une réponse à la réponse de Nicole Cheverney à Eric


      • mmbbb 4 novembre 2014 15:40

        je suis issu d’un milieu modeste et lorsque je disais que j’ecoutais de la musique classique on me retorquais « ha de la musique bourgeoise »’ mais je l’acceptais puisque Mozart en avait que faire de ces distinctions A contrario vous devriez aussi nous expliquer pourquoi nous sommes devenus ainsi il doit y avoir quelques explication entre autre le mepris affiche de l’aristocratie vis a vis de la culture vulgaire et elle la seule detentrice de la grande culture J’ai connu ce genre de personnalite Vous devriez aussi nous expliquer pourquoi il a fallu attendre 1947 pour que le droit des femmes soient reconnues et que la securite sociale un droit Bismark avait deja institue une mutualisation des risques et Ataturk donne le droit de vote des femmes en 1934. je crois que nous sommes un pays avec de vieille mentalite ou nous savons pas nous ecouter et et que c’ etait encore plus vrai hier surtout sous la commune les bourgeois et les prolos etaient deux monde a part et ne se comprenaient et ne communiquait pas simplement pas Il y avait deux France relisez un peu l’histoire de France sur la revolution industrielle et vous verrez l’extreme sympathie que les bourgeois avaient des ouvriers napoleon III a perdu la guerre de 1870 puisque nous etions une armee de Godillot encore une difference avec l’Allemagne ou la troupe etait mieux instruite et mieux vetue Et vous etes un ancien d ’efd, n’est ce pas la CGT qui vous apporter ces avantages ? Vous semblez vite l’oublier que vos acquis sont les combats d hier


      • eric 4 novembre 2014 16:59

        Bah, c’est la III ème république : les gauches

        Napoléon Trois a commencé à construire des logements sociaux, a autoriser la liberté de la presse, les syndicats ( interdit par la révolution française), etc…
        Pendant toute la troisième, les gauches se sont victorieusement opposée aux vote des femmes parce que, je cite, « elle risquaient de voter contre les curés »
        LA sec.soc ? Mais ils devaient s’occuper de la laïcité et de virer les curés et déposséder les fidèles : plus important, un peu comme le mariage des tous aujourd’hui.
        Ce n’est pas l’aristocratie qui a un mépris de la culture « vulgaire », c’est la classe moyenne lettrèe de gauche, les instits et les profs. Ou alors quand elle est vraiment morte et plus dangeureuse pour elle. Les profs tapaient sur les doigts de petits bretons tant qu’il y avait vraiment des gens qui parlaient breton, maintenant, ils sont pour les langues d’origine pour apprendre l’arabe à de petits berbères qui auraient besoin de français.

      • marauder 4 novembre 2014 17:50

        Cette fixation sur le coté sexuel et la haine vicérale pour le prise de conscience (ce qui attrait au cerveau) perdure.


        Aucune reflexion sur le fond, mais des insultes, sans colère mais pleines de mépris et de haine.

      • marauder 4 novembre 2014 17:54

        Attaque sur l’age présupposé.


        Attaque sur la personne sans fondement, ni étaiement.

        Attaque liée d’assez pres au sexe (preuve d’un probleme réel a ce niveau).

        Révulsion quant a l’idée meme de reflechir, de penser, d’essayer d’avoir un minimum de conscience.

        C’est beaucoup et ca renchérit largement mes dires.

        Tu n’as pas de colère apparament, mais du mépris et de la haine, oui, c’est certain.

        Le petit n’est pas la ou tu crois, ta valeur n’atteint point le nombre de tes années (présupposés ...).

      • tf1Groupie 4 novembre 2014 18:03

        @Marauder

        Tu dis « Aucune reflexion sur le fond, mais des insultes ».

        Euh......... Tu as vu combien de fois tu utilises le mot CONNARD dans un de tes posts ? (j’ai arrêté de compté à DIX).

        Moi les non-violents qui tapent plus fort qu’un CRS bourré, ça me troue le cul !  smiley


      • eric 4 novembre 2014 19:21

        A oncle Archibald :

        Vous aussi cela vous frappe n’est ce pas ? Pourquoi ces gens commencent ils presque toujours par tuer des bonnes soeur et des curés pour lutter contre les banques ? Et l’excuse, « valets du capital » chargé d’endormir le peuple ne tient pas car il ne font pas preuve de la même véhémence avec la police ou l’armée ; En URSS, pratiquement tous les grands généraux soviétiques qui ont gagné la guerre contre l’Allemagne étaient issus d’écoles de cadets tsaristes…
        Pour moi, c’est une des preuve que les pensées de gauche sont d’abord religieuses. Elles en veulent à nos âmes, donc à nos personnes dans une perspective chrétienne, plus qu’à nos porte monnaies, qui ne sont qu’une cerise sur le gâteau totalitaire.

      • marauder 4 novembre 2014 19:58

        A la différence près que cette situation te fait sourire, alors que ca ne devrait pas du tout etre drole, il parait que certaines choses ne se passent pas tres bien ...


        C’est quoi qui ne se passe pas bien au fait ?

        Des gens tres gentils qui veulent bitumer le monde et tout electroniser, ou tout ensemenser de pétrole, qui sont embeté avec des méchantes et jeunes personnes qui voudraient que la nature aie une certaine place, au moins celle qui fera perdurer l’espèce humaine ? Ou l’inverse ?

        Bref, tu porte tres bien ton nom, d’une certaine manière.

        Tu aimes bien bouygues apparament.

      • tf1Groupie 4 novembre 2014 20:17

        @Marauder,

        Des ecolos « new-age » j’en ai rencontré dans le Larzac.
        Certains achetaient des engins agricoles dernière génération sous le nez médusé des paysans du terroir qui eux continuaient à travailler à la sueur, pendant que les grosses machines des rastas hors-sol fonctionnaient au pétrole, pas à l’utopie.

        Pareil pour tous les 68tards dont tu fais peut-être partie qui nous ont vendu un futur peace & Love ; c’est eux qui nous ont fabriqué le monde actuel et certains comme Cohn-Bendit ou Bové émargent confortablement comme députés écolos, grillant le petrole entre Strasbourg et Bruxelles.

        Je te fiche mon billet que parmi les « révoltés » de Sivens un certain nombre va faire une carrière grassouillette dans la rebellitude et la politique.

        Même moi quand j’étais étudiant j’aimais aller m’encanailler dans les manifs, sans rien comprendre à la vie, et puis quelques années plus tard j’ai enfin réalisé que pendant que je faisais le mariole dans ma bagnole marquée « No Future » c’est mon père qui se cassait le cul à payer mon essence.

        Tu as le droit de grandir Marauder, il n’est jamais trop tard ...


      • marauder 5 novembre 2014 07:56

        Les ecolos news age dont tu parles n’ont rien de ce que tu dis. Ils sont comme toi, ils se racontent des histoires.
        Toi tu me parle de militantisme, mais nan, tu as fais ca pour faire la rebelle, pour faire comme tout le monde, tu es juste un peu beaucoup moutoniere.
        Ton manque d’analyse est assez conséquent, tu ne sais pas a qui tu parles, tu ne sais pas qui je suis et tu as déja catalogué. Tout est faux dans ce que tu dis a mon sujet. C’est réellement pathétique de voir des gens réellement stupide et avec autant de haine, se croire aussi intelligent.

        Tu n’as pas fais le rapprochement entre l’essence que ton popa te refilais, et le sens que ca a de vivre dans une société déguellassée intellectuellement, socialement et ecologiquement, par ce foutu pétrole. Moi, j’ai choisis de refuser cette putain de bagnole, j’ai refusé l’argent, la carrière D’EGOISTE PATENTÉ OCCIDENTAL.

        SI pour toi, grandir c’est chier sur les ressources naturelles, allaer dans le sens de la police, du bétonnage, de la pôllution, alors rien ne changera jamais, je ne grandirais pas selon VOS CRITERES. Surtout que les gens comme vous qui n’ont fait que tenter de nous éduquer a l’(auto-destructions, vous etes plus agés, a cela vous n’avez rien a dire, vous avez contribué a tout détruire et exigez des jeuens comme moi de faire la meme.

        Vous etes l’absurdité et rien d’autre.

        A 15 ans, on m’avait dit que je grandirais, ca voulait dire la aussi, etre egoiste et détruire tout surr son passage, juste pour SA CARRIÈRE.

        C’est meme un véritable egoisme quand on se met en plus a faire des enfants. C’est vraiment EGOISTE.

        Tu n’es qu’une droiteuses dans l’ame, une opportuniste qui a manifesté pour faire bien, pas pour de réelles convictions.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:16

         Ils sont un peu aidés quand même pour mettre le souk par la police qui infiltre les manifestations...
        C’est Besancenot qui le dit. Ceux là ne se font jamais arrêter, on peut en être certains !



      • legrind legrind 5 novembre 2014 11:57

        C’est Besancenot qui le dit. 

        _

        Si Besancenot le dit alors ça doit être vrai ! Les gendarmes et crs ( ss !) s’« auto agressent » entre eux, c’est bien connu, et font porter le chapeau aux insurrectionnistes.


        • juluch juluch 3 novembre 2014 20:46

          Hé !!


          Salut Corso !!  smiley



        • dithercarmar dithercarmar 3 novembre 2014 19:51

          Terroriste  : Personne qui utilise la terreur et la violence pour imposer ses idées politiques ou son autorité

          Ils s’approprient nos vies, nos libertés, utilisent les médias, agissent en groupe et plus rarement en solitaire, ils ont des armes de plus en plus dangereuses, sont de plus en plus violents et souvent masqués s’intégrant dans la masse ; n’ont aucune pitié et ne connaissent aucun humanisme. Ils sont sur tout le territoire français (même dans Dom/Tom), et quand ils frappent ils font très mal.

          Ils sont endoctrinés et soumettent la population à leur doctrine.

          Ils sont des terroristes. Et cela fait beaucoup trop longtemps que ça dure !Terroriste : police, gendarmerie, crs, armée, brigades en tous genres etc.

          Quoi, c’était pas le sujet ?


          • tf1Groupie 3 novembre 2014 23:20

            Cautionner les casseurs c’est plutôt ça le fascisme.

            La violence des petits manifestants de pacotille est pire que celle des policiers car elle est gratuite et n’obeit à (ne respecte) aucune règle.

            Vos héros d’aujourd’hui se rassemblent grâce à fessebouc et leur aïe phone, ils sirotent le capitalisme et le coca cola, alors n’en faites pas de jolis martyrs.

            Vos « violences policières » c’est de la gnognotte comparée aux manifs etudiantes de 1983 ou celles de 68.


            • marauder 4 novembre 2014 09:23

              Tes héros a toi ne narguent pas leur victimes ?

              Tes héros a toi sont PAYÉS alors que ceux d’en face ne gagnent pas d’argent, ils le font pour leurs futurs enfants ; Vous, vous détruisez vos enfants pour votre bien etre personnel

              C’est ca, etre un CONNARD DE DROITE


            • taktak 4 novembre 2014 09:25

              Alors que la violence des flic elle est pas gratuite.

              Elle rapporte à la classe dominante, à cette oligarchie capitaliste qui détruit la planète exploite les Hommes pour se vautrer dans le lucre.

              Et cela TF1groupie et autres éric ils aiment.

              Etre du coté du manche, du coté qui tape qui réprime qui exploite. Du coté qui « rapporte ».
              marrant de voir un Eric se revandiquer du comportement de Judas. Les évangiles il les a pas lus !
              Ils aiment venir sur agoravox cracher leur bile de Kapo.
              Ils aiment être du coté de ’l’ordre" - au sens du commandement de la brute - celui du Kollabo Thiers, Vichy, Franco et Pinochet voila les gens qu’ils servent.

              C’est en marchant sur la gueule de leurs semblables qu’ils imaginent s’élever. A gerber.


            • tf1Groupie 4 novembre 2014 12:25

              Ah, parce que quand les flics se font caillasser dans les cités ou flinguer à la kalachnikov ils le font pour le grand capital. smiley

              Ils sauvent aussi régulièrement des vies, mais j’espère qu’ils ne viendront pas te porter secours quand tu t’étoufferas dans ta gerbe.

              Renseigne-toi sur le nombre de flics qui meurent de mort violente chaque année avant de dire des conneries.

              Un flic c’est pas mieux payé qu’un cheminot et en plus il risque sa vie.
              C’est toi qui est au service des nantis pauvre minable.


            • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 16:48

              ça, c’est la vraie saloperie morale ! Les flics sont obligés de faire ce métier dur et dangereux pour faire vivre leur famille. Ceux d’en face ne gagnent pas d’argent ? Comment font-ils pour glander pendant trois ans à ND des landes, s’il n’y a pas l’argent de papa et maman gauchos ? J’ai aussi connu un certain nombre d’entre eux qui trouvaient normal de voler car, pour eux, ceux qui travaillaient étaient des faschos. Vous pouvez écrire en gros caractère « connard de droite » cinquante fois de suite, c’est vous qui avez un très grand mépris pour les pauvres gens, qui vous détestent d’ailleurs.


            • lsga lsga 4 novembre 2014 17:10

              L’impôt révolutionnaire, y’a que ça de vrai. 


            • tf1Groupie 4 novembre 2014 18:12

              @TakTak,

              Tu nous cites Franco et Pinochet, mais bizarrement (aurais-tu honte ou peur de gerber ?) tu ne cites ni Brejnev ni Deng Xiaoping.

              Pourtant en matière de répression brutale ils sont assez exemplaires : pour mater des étudiants de 21 ans ils ne balancent pas de grenade offensive, ils envoient directement les chars, cette sorte d’arme militaire.  smiley

              As-tu des difficultés à reconnaitre qu’on est loin de la brutalité des ces tyrans qui sont tes modèles ??


            • marauder 4 novembre 2014 18:31

              Layly Victor :

              Faut d’abords savoir ce qu’on veut avant de faire des gosses. Dans quel monde tu laisses tes gosses ? Tu as reflechis un peu ? On est plus dans des cités-états de y’a 2/500 ans (suivant les endroits et les époques) ou une foret impénétrable nous faisait face, ainsi que des marécages immenses, pas de métal, des conditions de vie difficiles ...

              Maintenant on a fait le tour de la terre, maintenant y’a plus de place, la nature est quasi détruite.
              Je ne comprend pas que tu ne fasses pas le rapprochement avec des métiers de milice, en clair avoir le droit de coercition sur autrui en échange d’argent, et le fait de ta peur de ne pas avoir ce dont tu as besoin pour vivre. Tu ne comprends pas que ca fait déja un moment qu’un etre humain a la possibilité, ensemble, de subvenir a TOUT ses besoins qui lui permettent autant de vivre épanoui que longtemps (au moins autant qu’a ce jour). Meme supporter nos 6milliards d’humains c’est techniquement possible, quoiqu’il serait bon la aussi de reflechir, car bosser dans la milice afin de faire vivre ses enfants, c’est les envoyer a la destruction a court terme.
              Moi j’ai toujours voulu des enfants et j’ai toujours sentis que ca m’était possible avec conscience, c’etait sans compter la situation actuelle, qui a drastiquement atteint la possibilité réelle. Le milieu dans lequel on baigne n’est propice qu’a l’individualisme. En aucun cas, l’altruisme y est facilité. Comment faire alors ?

              REFUSER !

              C’est un non-acte, qu’en apparence, car les conséquences sont telles qu’elles conduisent a l’isolement, l’absence de compréhension et finalement une forme de colère tropp longtemps refrenée.
              C’est une OLIGARCHIE a multpiple forme -le capitalisme est multiforme-, il détruit tout moyen d’expression réel (tout est légalement codifié, et necessite des « outils d’esprit » créés de toute pièce pour rendre le systeme lui meme apparament cohérent). C’est une absurdité sans nom, une chose qui ne se justifie que par son existance meme, pourtant dénuée de tout vie intrinsèque, si ce n’est par l’idolatrie mentalement crée par une accoutumance certaine ...

              Refuser, ca coute cher.
              Ca coute en temps, en décalage vis a vis de ceux qui « tiennent encore » (cela peut avoir au moins deux sens ...). L’argent n’est rien que du temps. Le reste, c’est escroquerie.

            • marauder 4 novembre 2014 19:51

              les pauvres gens c’est qui ? Ceux qui contribuent a quoi ? A tout détruire simplement par peur ?


              Les pauvres gens, ca c’est sur, d’une certaine manière, mais comparé a d’autres pauvres gens qui pensent encore qu’il est mieux de partager que détruire, y’a pas a tergiverser.

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:34

              marauder,
              Tous les projets que vous combattez sont des projets européens :


              ** Le barrage de Sivens est financé à 80% par des fonds européens,

              ** Le TGV Lyon Turin, c’est le livre Blanc des Transports européens.
               NDDL, c’est l’aéroport qui servira pour les échanges avec les USA avec TAFTA.

              ** L’agriculture industrielle, ce sont les articles 38 &39 du TFUE

              ** La privatisation des autoroutes et de l’eau, c’est dans la logique de Bruxelles d’en finir avec l’Etat dans l’économie.


              Vous vous gardez bien de le dire !
              Vous préférez tourner les mécontents vers les CRS, plutôt que contre Bruxelles, Goldman Sachs et Monsanto ! Cela vous évite d’ouvrir le débat sur la sortie de l’ UE et sur la souveraineté.

              La Hongrie vient de décider le contraire, et vient de voter pour le gazoduc russe SOUTH STREAM,plutôt que le gazoduc américain NABUCCO.

            • lsga lsga 5 novembre 2014 11:39

              c’est totalement faux.... 


              Il s’agit d’une corruption LOCAL, faites par des politiques LOCAUX, avec des entreprises LOCALES, et le soutient des électeurs LOCAUX,qui ont voulu s’en mettre plein les poches avec un projet INUTILE. 

              Votre obsession de l’UE fifi ne pourra cacher le fait que nous n’étions pas plus en démocratie sous la Vème qu’aujourd’hui. 

            • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 2014 07:52

              Plus facile de casser de l’écolo étudiant manifestant sur le terrain que du dealer en cité (Je ne parle pas de l’écolo bobo a tablette ou Iphone 6 style Vioncent Placé qui hante la terrasse des cafés chic et qui est bien plus préoccupé par son repas du midi que la survie de l’humanité) ......On voit bien toute les limites du gouvernement .....


              • bakerstreet bakerstreet 4 novembre 2014 09:10

                Plus facile d’embarquer une pacifiste militante qu’un ces curieux et éternels autonomes, jamais curieusement embarqués par la police 


                ( mais peut être bien sont-ils tout de même dans le car, après avoir abandonné leur déguisement...)

                Bravo pour votre article.

              • tf1Groupie 4 novembre 2014 12:15

                Faut dire que des policiers à poil devant des kalachnikovs c’est pas simple.

                Parce que si jamais la police allait vraiment faire le ménage dans les cités les bobos, le PRCF, la LICRA et les manifestants pacifiques s’empresseraient de hurler à la dictature à l’etat policier, au génocide et aux zeurs les plus sombres.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 13:58

                TF1,
                Besancenot dit qu’il y a des policiers qui infiltrent les casseurs pour provoquer.
                Ceux là ne sont sûrement jamais arrêtés...
                Après les révolutions oranges, les manifs orange ?


              • lsga lsga 4 novembre 2014 14:09

                Oui, et le groupe Coupat rappelle que les casseurs jouent un rôle fondamental : tenir la police en respect. 



              • tf1Groupie 4 novembre 2014 18:21

                Ah oui, si Besancenot l’a dit ...

                Au fait t’es au courant que Besancenot passe ses vacances à sodomiser des chèvres dans le Larzac ?

                C’est Oui-Oui qui me l’a dit  smiley


              • marauder 5 novembre 2014 08:04

                Si c’est la révolution ukrainienne, la c’est sur, les russes, avec leurs chars ne sont pas terroristes. ET ces GENTILS ET INNOCENTS AGRICULTEURS, qui detruisent des portiques, des centres d’impots, déverse leur merde agricole pétrolisée et nitratée devant les soit disant centres de notre soit-disant démocratie, la pas de probleme, y’a surement un complot, de préférence sioniste.

                Mais quand il s’agit de jeunes réellement dégouté par ce systeme et qui cherchent, avec un maximum de pacifisme possible de lutter contre des choses qui leur paraissent abérrante, ce sont des sionistes pro con-beni a la solde de la cia tant qu’a faire ?

                Nan vraiment, tout ces faux-culs qui te sortent le complot mondial et qui te disent qu’ils sont apolitique, c’est bien eux qui créé la plus grande confusion.
                Encore une fois, les gens dans ton genre adore rigoler avec cynisme quand les choses sont graves et surtout quand ils n’ont rien a dire pour étayer.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:44

                Marauder,
                La politique européenne agricole, vous ne la remettez jamais en question ?


                Ce sont les articles 38 &39 du TFUE, à travers la PAC, qui imposent à toute l’agriculture européenne sa version industrielle : beaucoup d’intrants, grandes surfaces, donc beaucoup de pollution, beaucoup de matériels, beaucoup d’investissements, et peu d’emplois.

                Cette politique européenne que vous faites semblant d’ignorer, est en opposition totale avec l’agriculture des terroirs français.
                Un agriculteur français se suicide tous les deux jours, mais ça, vous vous en foutez !

                Cessez de nous prendre pour des canards sauvages, sous couvert de sauver les renoncules, vous soutenez l’ Union européenne, comme Hortefeux et tous les autres euro-atlantistes.
                « Débat Asselineau- Hortefeux » salon de l’élevage

              • lsga lsga 5 novembre 2014 11:38

                Alors, la politique industrielle agricole, et la PAC, ont été mis en place bien avant l’UE, en 1958, par De Gaulle, dans le cadre de la Vème République.


                « Le » Peuple n’avait pas plus le pouvoir sous la Vème que sous l’UE. Nous étions tout aussi dominé par des bureaucraties publiques ou privées qu’aujourd’hui. 

                La démocratie n’est pas derrière nous, elle est devant nous. 

              • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 2014 07:55

                A l’époque pendant les 4 mois de grève de l’Alstom en 1979 parmi les agitateurs des flics en civils ont étés reconnus ...... 


                • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 11:01

                  Entre Albi et Gaillac, il y avait une famille de paysans modestes, vivant sur une petite exploitation, comme il y en a dans ce coin, pratiquant la polyculture : blé, vigne, pommes de terre, maïs, volaille.
                  J’avais connu cette famille depuis mon enfance et, à plusieurs reprises, je suis allé passer quelques jours d’été là bas et travailler avec eux dans les champs. Ils étaient pauvres, mais vivaient dans un endroit magique.Très loin de ces « gros propriétaires terriens » dont nous parlent les agitateurs professionnels. C’est pendant ces heures dans les champs que j’ai appris à écouter le vent (le chant du monde, comme dit Giono). Les gens de ce coin sont doux et très gentils, à l’image de ce paysage de douces ondulations rythmées par un bocage harmonieux et plaisant à voir. Ils ignorent la violence, qui vient de leur être apportée par les khmers verts. Ce n’est pas pour rien que l’on a toujours appelé cette région « le pays de cocagne ». Le célèbre tableau de Bruegel, du même nom, donne une idée du bonheur et de la douceur qu’il y avait à vivre là bas. Je n’y suis plus retourné depuis la mort de la grand-mère Mathilde, à 99 ans. Les enfants et petits enfants sont tous partis travailler en ville.
                  J’imagine combien les gens de cet endroit, que je connais bien et que je garde dans mon coeur, doivent se sentir blessés de le voir souillé par les hordes de fascistes verts, trahi ; humilié par les journalistes et les hommes politiques.
                  La réalité, nous l’avons bien souvent connue. Ce sont quelques propriétaires de propriétés secondaires qui ne veulent pas être dérangés par un projet et lancent les « démocrates » à l’assaut. Exemple : le canal du Rhône au Rhin, bloqué depuis trente ans, et d’une manière générale le transport fluvial, alors que c’est ce qu’il y a de plus écologique. Autre exemple : la colline qui intéressait le frère de Guérini préemptée par le conseil Général des BdR, à la demande des écolos, pour cause de « fleur endémique » : c’était une sorte de zone à défendre, qui s’est par la suite transformée en décharge.
                  La mort accidentelle d’un jeune homme est quelque chose de très triste. Ce n’est pas une raison pour entrer dans cette hystérie collective.


                  • lsga lsga 4 novembre 2014 11:12

                    Vivement que toute la racaille poujadiste soit mis sur la paille par les multinationales et le Capitalisme. 




                  • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 11:23

                    Par ailleurs, je ne peux pas accepter la démagogie du PRCF, parlant de fascisme, à propos des forces de gendarmerie. On a malhonnêtement manipulé le terme de « grenade offensive », en « oubliant » de préciser que c’est une grenade qui est faite pour paralyser temporairement un défenseur sans émettre d’éclat. En Mai 1968, j’étais à Flins, et la gendarmerie avait utilisé des grenades offensives pour se dégager. Ce n’était pas dangereux. Il suffisait de les éviter. Dans le cas de Rémi Fraisse, c’est un coup de malchance, un accident. Qui a été monté en épingle par les khmers verts, la presse, et les hommes politiques qui y ont vu une trop belle occasion de se débiner (ou de se faire passer comme des hommes de rassemblement comme le serpent Juppé).
                    En Mai 1968, c’était différent. La plupart des manifestants avaient des parents qui avaient connu le fascisme et la guerre. On scandait « le fascisme ne passera pas » plutôt en hommage à la république espagnole, mais personne n’y croyait, car on était encore proche de la réalité. Personnellement, mon père est parti sur le front d’Italie à 23 ans et un de mes oncles a été tué à 20 ans sur les champs de bataille. Ce n’est qu’une famille française parmi d’autres.
                    Parler de fascisme quand la gendarmerie ne fait que se défendre contre les jets d’acide, c’est manquer de respect à tous ceux qui ont tant souffert.
                    En revanche, quand je parle de fascistes verts, je dois préciser que c’est en référence, pas à des actes commis, mais à leur projet : ce sont des gens qui veulent imposer un régime autoritaire et coercitif.


                  • lsga lsga 4 novembre 2014 11:26
                    Oh, la dessus, rassurez-vous :

                    Le PRCF est un parti stalinien, donc un parti fasciste




                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 novembre 2014 14:39

                    Bonjour,

                    En effet Victor, au delà des couleurs que chacun peut porter dans son coeur ou en étendard, les responsabilités de bien des troubles sont à aller chercher moins chez ceux qui, dans leur quête idéologiques, n’ont finalement rien à perdre, mais bien chez ceux qui, souvent comme vous dites dans l’ombre, y ont tout à perdre. Après, les violences, les flics provos de Besancenot ou ici la fascisation en marche, c’est de la dialectique de terrain, des conneries. J’ai été interpelé par des « flics provos » en 73... rien de neuf à l’ouest. Ils font leur taf, vous noyautent, inspirent confiance en pétant une vitrine, repèrent et arrêtent. Eux aussi se repèrent facile, je ne vous dirai pas à quoi, c’est mon secret. Quand au flic fasciste, c’est pas loin d’être à la fois un pléonasme et un oxymoron losrqu’on parle matraques et lacrymos contre acide et cocktails... Ou alors du fascime partagé, ok, mais de grâce pas de favoritisme, on va encore fabriquer des frustrés !


                  • marauder 5 novembre 2014 08:13

                    Ecoute mon gars, je crois que tu as du mal a entraver des trois choses la.

                    Le khmer vert comme tu l’appelles, il a un cerveau, il sait lui, que ton gentil petit agriculteur (surement réellement innocent sur ces sujets), ton image d’épinal qui sert a vendre la pétrochimie, il sait pas ce egntil petit agriculteur que dehors, la technocratie est dangereuse pour sa propre existence. C’est pour ca que tu vois des « kmers verts », ils défendent ton gentil agriculteur en fait, mais ce dernier ne veut pas, il a deux neurone, un pour aller au champ, un autre pour eructer. Meme pour voter, je me demande si il en a un.

                    Alors voila, tu dépeint avec poésie un joli paysage agricole, tu parles d’eux comme une tribu de sauvages que tu verrais dans un safari.

                    PAUVRE IDIOT

                    Moi je vis dans la foret, dans la nature, je fais ce jardin, je suis en démarche d’autonomisation, je vais me chercher mon eau moi meme, JE GERE MA MERDE MOI !! : ! je l’envois pas dans une conduite d’eau qui va renvoyer tout ca dans une station d’épuration déguellasse et qui détruirons les derniers sols et terres arables que tes GENTILS AGRICULTEURS ne pourront plus utiliser .... enfin exploiter (qui est un terme propre a ton mode de pensée).

                    D’ailleurs, tes vieux agriculteur « terroir » dont tu parles, y’en a quasiment plus, justement a cause de LACHES COMME TOI qui n’ont jamais été la pour les défendre. Pire, vous nous prenez pour des assistés, alors que les agriclteurs de la PAC sont subventionner pour surproduire, polluer et détruire les sols.

                    Alors ? On reflechit un peu ? Ou bien on préfère faire" le légionnaire et regretter l’action francaise ?

                    Arriéré mental !


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:48

                    Les communistes chinois gèrent très bien le capital et polluent à tout de bras, ça change vachement des capitalistes ! On va faire la révolution pour être aussi pollués que la Chine, vous avez raison !


                  • lsga lsga 5 novembre 2014 11:35

                    Et oui, la Chine est un pays NATIONALISTE, dirigée par une oligarchie NATIONALISTE, qui ne peut pas faire face à la pollution, qui est un problème MONDIALE. 


                    Le Fascisme du Capitalisme d’État à la De Gaulle ou à la Mao : ÇA SUFFIT !
                    Démocratie mondiale, maintenant !

                  • Layly Victor Layly Victor 5 novembre 2014 12:29

                    Marauder : Ce n’est pas un joli paysage agricole que j’ai décrit comme un voyageur extérieur, et ce n’est pas une tribu de sauvages : c’étaient mes amis, et ce dont je parle, je l’ai vécu. Gaillac, Marssac sur Tarn, Albi, ce sont des éléments importants de mes souvenirs. Et si j’en parle avec tristesse et nostalgie, c’est parce qu’ils faisaient partie d’une France heureuse, et qu’ils ont laissé en héritage un petit bout de zone libre que des individus comme vous, assoiffés de violence, veulent rayer de la carte. Ce sont des souvenirs réels d’une vie réelle. Seulement, vous ne respectez rien.
                    J’ai assisté impuissant à la lente agonie de ce monde. De cette famille dont je parle, plus aucun ne travaille la terre. Et les quelques uns qui ont réussi à s’accrocher et à maintenir en l’état ce pays magnifique sont maintenant pris en otages et insultés par des sbires ignorants et crasseux moralement comme vous, qui ne prennent même pas la peine d’apprendre l’orthographe (quand on écrit sur un forum public, c’est une question de respect).

                    Je passe sur les insultes, qui m’importent peu. Je suis certain qu’en cas de confrontation décisive, si l’évolution de ce pays de dingues nous y conduit, vous ferez preuve le moment venu de beaucoup de prudence et de modération (Isga sera lui déjà réfugié en Corée du Nord).

                    Votre problème et votre violence vis à vis de la police, le grand Bob Marley l’avait déjà identifié il y a longtemps : « I shot the sheriff, but I did not shot the deputy »


                  • legrind legrind 4 novembre 2014 11:44

                    Les gendarmes ( qui ne sont pas des français ni mêmes des être humains..) doivent se prendre des cocktail molotov et autres projectiles sur la gueule par les chouchous de la gauche tarée et se laisser blesser, tuer mais surtout ne pas répliquer, c’est fasciste !


                    • lsga lsga 4 novembre 2014 11:46

                      mais oui, c’est ça, ce sont les manifestants qui violentent l’appareil répressif de l’État, et c’est normal que l’État réponde à des manifestations de gamins de 21 ans avec des armes de guerre....


                    • tf1Groupie 4 novembre 2014 12:11

                      Non Isga, ce n’est pas tout-à-fait ça, mais plutôt :

                      Des manifestants violentent le patrimoine des Français, vous savez ces contribuables qui paient volontiers les abribus, ces commerçants qui ont plaisir à remplacer leurs vitrines, ceux qui paient la pension des veuves de policiers.

                      Si au moins Poutine était notre Président tout cela serait nettoyé rapidement et proprement ...


                    • lsga lsga 4 novembre 2014 12:13

                      lol


                      Donc des gamins de 21 ans dénoncent une corruption généralisée dans la région, ou les politiques détruisent le patrimoine naturel sans raison pour s’en foutre plein les poches ; et vous les confondez avec les casseurs ?

                      crétin. 

                      Sinon, en effet, Poutine est un facho. 


                    • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 17:00

                      gros menteur démagogue ou ignare : les grenades offensives ne sont pas des armes létales, et vos amis des cités les utilisent couramment


                    • lsga lsga 4 novembre 2014 17:07

                      ah bah oui : Jamais une grenade offensive n’a tué un jeune homme de 21 ans.... tsss


                    • marauder 5 novembre 2014 08:21

                      tf1Groupie (---.---.---.179) 4 novembre 12:11

                      Non Isga, ce n’est pas tout-à-fait ça, mais plutôt :

                      Des manifestants violentent le patrimoine des Français, vous savez ces contribuables qui paient volontiers les abribus, ces commerçants qui ont plaisir à remplacer leurs vitrines, ceux qui paient la pension des veuves de policiers.

                      Si au moins Poutine était notre Président tout cela serait nettoyé rapidement et proprement ...

                      Hey la folle tu veux entraver encore des trucs ?

                      Ton patrimoine francais, ce sont donc les abris bus, fabriqué par une entreprise multinationale, justement liée aux plus grand oligarques. La matière première est importée de très loin, dans des conditions surement plus que douteuse, il y a fort a parier que les guerres du connard hollande contribuent a terme a ce que tes GENTILS ABRIS BUS soit encore sur pied dans des années.
                      Ton patriomoine, c’est en fait ce petit escroc de commercant qui se plaint tout le temps mais qui a pourtant un pas de porte sur un endroit privilégié que peu de gens pourraient obtenir.

                      Ton patrimoine, pour une femeniste de droite, ca devrait pas porter ce nom, dans patrimoine, il y a « patrie », pater etc etc ... Enfin peut etre que t’accorder deux neurones c’est trop demandé.

                      ET tes femmes de flics, elles auraient du le savoir avant, qu’un flic prend des risques ? Pour autant, c’est lui qui porte une arme, pas moi ... Alors quand on vient pleurnicher des conséquences d’un métier qui te font porter une arme, excuse moi mais la encore, je vais voir d’abords a aider les plus faibles. L’état en deux secondes te ramene les flics, qu’il ai raison ou tord. Toi tu as juste a te lafermer.

                      Alors tes agriculeurs exploiteurs quand ils manif alors les flics bronchent presque pas ? Alors que leur pouvoir est sans commune mesure avec ces jeunes de 20 ans, qui jamais ne voudraient avoir une arme chez eux, pendant que les agriculteur exploiteurs et leurs potes les fashos armés jusqu’aux dents, eux, peuvent faire des battues dans la foret avec la gendarmerie, sans probleme.

                      Alors tu veux un poutine pour le chef de ta tribu et t’es la première a revendiquer ta liberté sur agoravox ? Il faudra choisir si ton idole poutine arrive un jour au pouvoir

                      5 ans d’age mental tu fais pitié réellement


                    • legrind legrind 5 novembre 2014 12:02

                      Bizarrement quant ( fait avéré) les veilleurs/ membres de la manif pour tous qui ne faisaient que prier, manifester pacifiquement se faisaient nazifier, tourner en ridicule ( petit journal de canal) et tabasser avant d’être foutu dans les paniers à salades, la gauche, l’extrême-gauche applaudissaient tout contents.


                    • lsga lsga 5 novembre 2014 12:26

                      marauder : smiley +1


                    • DanielD2 DanielD2 4 novembre 2014 13:52

                      « « guérilla urbaine », « déchaînement de violence », « groupes ultra-violents à l’action »et autres délires propagandistes. »

                      Grâce à Internet, on ne peut plus mentir. Ca concerne les médias, mais aussi les gauchos.

                      Suffit d’une minute sur Google pour voir qu’il y a effectivement des groupes ultra-violent à l’action.

                      Un exemple :

                      https://www.youtube.com/watch?v=CFj3oc7vTm0

                      Ha oui pardon, tout ça est une mise en scène policière :D

                      PS : Vers 20 minutes de vidéo, petit moment croustillant. Un de nos courageux anar est blessé au nez, et ses copains, qui criaient surement « mort à l’état  ! » 2 minutes plus tôt, passe en mode « Appeleeeeez les pompiiiiiers !!!! » Tout ça est d’un ridicule ...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 14:39

                        Le capitalisme mondialisé se sert de l’ Union européenne pour appliquer ses plans, sans que les peuples ne décident plus de rien d’important en dehors des questions de société.
                        Les décisions sont prises hors du territoire, à la BCE à Francfort, à la Commission européenne à Bruxelles et au FMI à Washington, hors de portée des citoyens.


                        Concernant l’agriculture industrielle, il s’agit des articles 38 & 39 du TFUE.
                        Le barrage de Sivens est financé à 80% par des fonds européens.

                        Par la PAC, l’UE impose une agriculture intensive avec beaucoup d’intrants, de matériel, d’investissements et peu de salariés.

                        Les pollutions des rivières et des nappes phréatiques en découlent.

                        La malbouffe est facilitée par les règlements européens qui permettent aux marchandises de circuler librement, et par le fait que la défense du consommateur ne relève plus des Etats, mais de Bruxelles.

                        L’eau est privatisée dans le cadre des privatisations des services publics.

                        Les aéroports et autres lignes TGV sont liés à l’organisation des Transports dans l’ UE entre les grandes métropoles, ou entre la France et les USA, en application du futur trafic aérien prévu par TAFTA.


                        Toutes ces lois peuvent être défaites en sortant de l’ UE.
                        ** On peut favoriser l’agriculture bio et sauver du suicide les paysans en favorisant des plateformes Internet locales pour des circuits courts

                        ** Eviter TAFTA

                        ** Re nationaliser le service des eaux

                        ** On peut imposer aux Centrales d’achat des prix d’achat en dessous desquels elles ne peuvent descendre, et qui assurent un revenu décent aux agriculteurs.

                        ** En sortant de l’ UE, on récupère plusieurs milliards d’euros versés au pot commun, dont la PAC.

                        ** On peut réguler les spéculations sur les produits alimentaires pour les humains et les animaux en règlementant les marges des filières.

                        ** Créer un fonds de garanties en cas de calamités agricoles

                        ** Garantir l’auto suffisance alimentaire

                        ** Négocier avec l’ OMS sur les règles de la FAO liées au Codex alimentarius, afin de de refuser une partie de ces normes dans la production nationale et les importations.

                        ** Favoriser la recherche

                        ** Mettre en place une politique publique des médecines alternatives etc


                        Ceux qui soutiennent les manifestations, et l’occupation des ZAD ( Verts, FDG, et autres associations paysannes ou environnementales) sont tous européistes.

                        Ils n’expliquent jamais que c’est la politique mondialiste de l’ UE qui s’applique et qu’on peut en sortir.
                        Pour protéger l’ UE de la colère, ils préfèrent les tourner contre les CRS que contre Bruxelles.
                        « Histoire d’une Europe sans peuple » par un juriste.


                        • lsga lsga 4 novembre 2014 14:41

                          Le Capitalisme n’est pas une personne, c’est un système économique. 


                          Avant l’UE, la population ne pouvait rien décider non plus.

                          Toutes les décisions économiques sont prises par les grands Oligarques et les multinationales.

                          Quand Asselineau dénoncera-t-il TOTAL ? Carrefour ? Areva ? Lagardère ? Dassault ? Lafarge ? et tout l’oligarchie française ?


                        • Enabomber Enabomber 4 novembre 2014 14:46

                          Dire « le capitalisme » sans donner des noms, c’est comme dire « la finance » (suivez mon regard), ça n’engage à rien mais ça n’avance à rien. Pour la dénonciation par les grands et petits partis, on attendra le retour d’un prophète.


                        • lsga lsga 4 novembre 2014 14:50

                          Oui, il faut dénoncer les oligarques, et les oligarques FRANÇAIS.

                          Quand Asselineau dénoncera les grands Oligarques français, les poules auront des dents. 


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 15:53

                          Lisez donc le programme, cela vous éviter de dire des bêtises.


                        • lsga lsga 4 novembre 2014 15:58

                          Ah bas envoyez donc un lien FIfi : Où Asselineau dénonce l’Oligarchie Française ? Où Asselineau critique-t-il la main mise de l’Oligarchie Française sur l’économie Française ? Où Asselineau dénonce Areva, GDF, Suez, Lagadère, Lafarge, Carrefour, etc. ? Où ?


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 22:15

                          Enabomber,
                          Lisez le programme du CNR qui a servi de base au modèle social français pendant 40 ans, il n’y a aucune liste nominative.
                          Il y a écrit : retour à la nation des sources d’énergie, des mines, des assurances et des banques.

                          C’est le même chapitre réactualisé dans le programme de l’ UPR, bien plus précis que dans le programme du CNR :

                          - arrêter les discours d’impuissance des peuples
                          - La Banque de France revient dans son rôle de prêteur de l’ Etat
                          - retour du contrôle des flux de capitaux, des marchandises et des services
                          - évincer les fonds d’investissement de toutes les sociétés liées au service public
                          - évincer Goldman Sachs et JP Morgan du marché du gaz
                          - évincer Vinci des sociétés d’autoroutes
                          - retour à la Nation d’ EDF, GDF, France Télécoms, autoroutes, sociétés des eaux, TF1, TDF.
                          - et de tous les établissements financiers secourus par l’argent public
                          - Annulation définitive de la privatisation rampante de la Poste
                          - interdiction de privatiser les services publics stratégiques dans le domaine de l’ éducation et de la santé.
                          - relocaliser en France le maximum de commandes publiques
                          - récupérer notre siège à l’ OMC
                          - mesures douanières immédiates dans les secteurs clés
                          - gérer le taux externe du nouveau franc pour doper les exportations.
                          etc etc


                        • marauder 5 novembre 2014 08:24

                          Fifi le robot qui repete inlassablement la meme bétise totalement récité et indiquée par son mentor son gourou asselineau.

                          Tout ces manifestants ne sont pas européeiste loin de la, il sont justement contre ces grands projets, mais vous a droite vous avez l’art de déformer les choses.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2014 08:59

                          Mon pauvre Marauder,
                          C’est ça, venez donner des leçons à l’ UPR !
                          L’UPR n’est pas de Droite, elle est classé dans les Partis divers.


                          Vous ne savez même pas que tous les projets que vous combattez, sont des projets européens, et vous refusez d’ouvrir le débat sur la sortie de l’ UE, bel exemple de myopie de Gauche.

                          Comme tous les gauchistes européistes, vous préférez soutenir l’ UE et faire croire aux jeunes qu’il s’agit de projets nationaux !

                          « L’internationalisme des imbéciles »

                          «  Article de Lordon sur les européistes de la Gauche critique »

                        • lsga lsga 5 novembre 2014 11:32

                          L’UPR est un parti d’Extrême Droite, qui a pris la suite du MPF de Philippe de Villiers (pour lequel Fifi n’a jamais de mot assez doux). 


                          Nous ne combatons pas des projets de l’UE, nous combattons la corruption des Politiques LOCAUX qui avec des entreprises LOCALES s’enrichissent grâce à des projets INUTILES.

                          Avant l’UE, « le » peuple n’avait pas le pouvoir. 
                          Nous n’avons jamais eu le pouvoir.
                          La démocratie est devant nous, pas derrière nous. 

                        • lsga lsga 5 novembre 2014 11:36

                          et fifi, j’attends toujours les citations où Asselineau et l’UPR attaquent frontalement et nomément les oligarques français.


                        • legrind legrind 5 novembre 2014 12:04

                          Comment dire.. Fifi, l’UPR.. vous cassez les couilles de tout le monde à force.


                        • joletaxi 4 novembre 2014 14:39

                          Dites donc, dans toutes vos grandes envolées, les heures les plus sombres blablabla..., vous semblez oublier la renoncule à pois jaunes ?ou verts ?

                          Car que je sache, le jeune « sacrifié » il était là pour cela non ?
                          Il cueillait des fleurs pour sa maman, et pas de chance, il y avait plein de gendarmes qui piétinaient partout, vraiment pas de chance.

                          Là, à vous lire, le but de toutes ces « actions citoyennes », c’est pas de protéger la « zone humide », mais la « lutte finale » contre le capitalisme.
                          Vous rêvez d’une autre société, vous vomissez la société actuelle, et donc, des violences sont ,selon vous ,nécessaires. peu importe que vous ne représentiez finalement rien qu’une petite minorité,vous êtes les dépositaires de la vérité, point final, cela vous autorise à toutes les dérives,y compris les plus inimaginables

                          http://joannenova.com.au/2014/10/kill-santa-for-the-climate-is-that-isis-or-nobel-peace-scientists/

                          le tout cautionné par Mr. Jouzel lui-même, on croit rêver ?

                          D’ailleurs, entendu dans un débat ce midi, la zone humide, c’est du flan, d’autant qu’une fois en eau, la zone humide sera juste plus humide, avec un biotope tout aussi riche et naturel.
                          Faites un tour dans la région, depuis toujours les habitants ont partout, édifié des réserves d’eau, et il y a de tout dans la région, du maïs, mais de l’élevage,du maraîchage,du fruitier, et le besoin d’eau est évident.

                          Bref comme d’hab, les lubies d’une bande de « zinzins verts » aboutit à un malheur(on ne reviendra pas sur les millions de morts de la malaria, suite à un autre beau combat contre le DDT),va coûter un pont, pour rien,et demain, ils auront trouver une autre lubie, pour justifier leur dérive.

                          Mais ceci n’est qu’une broutille à côté de ce que va coûter la transitude joyeuse et ludique voulue par la clique,bah, on a les moyens non, faut juste sortir de l’Europe, et imprimer de la monnaie, enfin c’est ce que je lis ici


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 15:59

                            joletexi,
                            L’UPR a le mérite de faire des propositions politiques concrètes pour résoudre des problèmes réels qui se posent aux agriculteurs, et aux citoyens.


                            Si vous préférez payer cher de l’eau à Vivendi, bouffer des OGM, de la malbouffe, et que vos impôts servent à n’importe quoi, surtout continuez à voter pour les Partis européistes, ils n’attendent que vous !

                          • lsga lsga 4 novembre 2014 16:09

                            Totalement faux. L’UPR refuse de se prononcer sur l’augmentation éventuelle des taxes sur l’agriculture, et veulent priver les agriculteurs français des subventions européennes. 



                          • Layly Victor Layly Victor 4 novembre 2014 17:09

                            J’ai au moins appris quelque chose de tout ce débat. J’ai cru longtemps, tout le monde peut se tromper, que Isga était un agent européo-étasunien. En réalité, c’est un grand patriote européen !


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2014 22:20

                            Layly,
                            et donc un troll au service de l’ Empire, qui s’en prend à ceux qui veulent en sortir, au besoin en mentant.


                            L’UPR prévoit de conserver la PAC, puisqu’on ne versera plus 21 milliards par an à Bruxelles au budget européen. Les mesures pour l’agriculture sont au chapitre 14.

                            « Programme de Libération Nationale »


                          • lsga lsga 5 novembre 2014 11:33

                            Oui oui, je suis un agent de la CIA, et je vis dans des hotels 5 étoiles en sautant des JamesBond’s Girls.


                            Rappelons que contrairement à ce que raconte Fifi, le programme de l’UPR ne contient aucune mesure fiscale, que des déclarations d’intentions floues.

                          • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 4 novembre 2014 20:05

                            Bonjour Layly Victor,

                            «  je suis extrêmement déçu de votre réponse démagogique à Eric, car j’avais été enthousiasmé par votre article sur la Russie ».

                            Je ne vois pas très bien où se trouve un réflexe de démagogie, lorsque je parle de la Commune de Paris., en réponse à @ Eric . J’ai rédigé plusieurs articles sur la Russie récemment que vous avez l’amabilité d’avoir appréciés, ce dont je vous remercie vivement.

                            Je m’empresse donc de préciser que dans mon esprit, il y a une continuité du fil de ma pensée, entre défendre la Russie de Poutine, et défendre les détracteurs du barrage de Sivens, un ouvrage dicté par des intérêts claniques et financiers et à fortiori, préconisant la destruction d’éco-systèmes et de plusieurs hectates de terre arables et de zone humide. Je connais également le Tarn, pour y avoir souvent passé dans mon enfance, des vacances du côté d’Arfons. Je me souviens de la beauté des paysages, et ce qui m’avait frappé, c’était les prairies où poussaient des narcisses sauvages, des parterres de violettes, dans les combes des sous-bois, et l’on trouvait du silex en pagaille, au bord des chemins et des bas-côtés des routes de campagnes dont j’ai ramené quelques spécimens que je conserve encore aujourd’hui. Cette région magnifique se doit d’être préservée, et je salue les initiatives des écologistes. Car nous savons tous que derrière le système mortifère et de ceux qui poussent des cris d’orfraie sur Poutine, et les Russes, et manipulent l’opinion publique, et financent en sous-mains les milices ukrainiennes de Pravy Sector, ce sont les mêmes qui envisagent pour la France des projets somptuaires avec l’argent du contribuables et la destruction à terme du pays, par la casse de ses institutions, de ses services publics, et des droits sociaux que nos grands-parents ont tant de peine à établir. Nous devons défendre Poutine, comme nous devons défendre la démarche des défenseurs des territoires menacés par la bétonisation, les OGM, et les Mac Do. défendre la paysannerie française menacée de disparition à très brève échéance, vaincus par les latifundium immenses que préconisent le gouvernement actuel avec des méga-implantations de cultures céréalières monocultures et élevages intensifs comme la ferme des mille-vaches. Il n’y a aucune contradiction, tout dépend bien évidemment de la grille de lecture que vous aurez. D’autant que Poutine, lui même a interdit les Mac Do et les OGM en Russie.


                            Mais permettez-moi de revenir à la commune de 1871, je tiens à préciser que cette période de l’histoire de France est tout à fait emblématique du blocage des mentalités françaises modernes, dès lors que l’on évoque ces soulèvements populaires. Et preuve en est, que mon post a suscité quelques commentaires pour le moins tendancieux.

                            Donc, je réitère mon intention de souligner quelques points historiques et constitutionnels qui me semblent importants.

                            1/ le biais historique et constitutionnel,

                            2/ le biais sociétal.

                            Après la chute de Napoléon III, (Second Empire), la troisième république est instaurée avec Adolphe Thiers comme Président de la République.

                            La particularité de cette nouvelle troisième république, surtout à ses débuts se réclame de la souveraineté nationale . Héritage de la révolution.

                            Les décisions de la chambre des députés, sont transmises au Ministère -qu’à titre extrêmement précaire et sous contrôle permanent des Notables et des représentants de la Haute Bourgeoisie, généralement les industriels qui se servent du Sénat et de son droit de Veto, pour renverser le Cabinet, s’il lui en dit, et dont il ne se privera pas, à l’occasion.

                            D’où un exécutif faible, des crises dramatiques, des organes extrêmement répressifs que Thiers, saura mettre en œuvre assez férocement d’ailleurs pour mater toutes les velléités de révoltes populaires.

                            Ce qui m’amène à parler de la Commune. Le suffrage universel : il s’agissait du suffrage censitaire, d’une république dirigée en sous-main par les forces de l’argent, le grand capital.

                            Alors, le peuple là-dedans ? Excusez-moi du peu ! Exclu des grandes Affaires de l’État républicain libéral.

                            Les Français, les Parisiens humiliés par la défaite de Sedan et le siège de Paris, affamés, dans une grande misère sociale, se soulèvent contre les institutions républicaines, dans un contexte de désastre militaire, et social. Synthèse explosive pour une révolte populaire et l’insurrection du peuple de Paris.


                            Le sous-prolétariat des campagnes fut embauché presque de force pour grossir les rangs des bagnes qu’étaient les industries de l’époque, et au pied-levé, parfois.

                            Mais pas qu’à Paris : Les Canuts de Lyon : c’est un épisode fondamental des premières révoltes ouvrières. C’est à Lyon qu’ont commencé la théorie des premiers « sabotages », lorsque les canuts réduits à la famine et à la mendicité décidèrent d’agir contre un appareil d’État aveugle et répressif.


                            Et que dire de l’épisode des Versaillais ? Du mur des Fédérés ? D’un Thiers, abominable qui se réfugie, (déserte !), Paris pour Versailles ? Et qui fait massacrer, trucider, les parisiens qui ont pris les armes, largement humiliés par la défaite de Sedan, réduits à la misère et à la famine par le siège de Paris. Adolphe Thiers qui fait fusiller, sans jugements parfois, près de 20 000 fédérés (communards), dont le seul crime était d’avoir voulu essayer le système de l’autogestion, tout comme les anarchistes espagnols le tenteront, en 1936, pendant la guerre d’Espagne. Alors, qu’il y ait eu des exactions des deux côtés, bien sûr, mais il est certain que dans le cadre de la Commune, Adolphe Thiers s’est surtout illustré pour sa répression aveugle et féroce et sa violence, puisque violence était de la part des institutions républicaines noyautées par la Bourgeoisie de l’époque, dont les profits étaient florissants, grâce notamment à la loi de 1875, qui permettait de créer la Société Anonyme. Ce dont les profiteurs de l’époque ne se priveront pas et qu’ils multtiplieront à ’l’envi.


                            Les livres de la République, justement, ne sont pas très loquaces sur la Commune et sur le rôle de Thiers, particulièrement, surtout que tant de rues, d’avenues en France portent encore son nom. Tout juste quelques bribes, et tout ce que nous pouvons recueillir comme informations historiques, pour ma part, je le dois à ma curiosité et mon amour de l’Histoire de mon pays.


                            Cordialement.


                            • tf1Groupie 4 novembre 2014 20:26

                              Clair que le Sotchi de Poutine c’est un monument de réalisation respectueuse de l’environnement.

                              Ouch ! ..............


                            • eric 4 novembre 2014 23:19

                              A ce niveau, c’est gravissime :

                              L’élection de 1871 ne se fait pas au suffrage censitaire, c’est la loi de 1849 qui est appliquée
                              Les députés de la république ne réprésente pas les « forces de l’argent et du capital), il y a une tapée d’aristo de propriétaire terriens, bref, des ruraux, ce qui est normal quand l’essentiel de la population française est rurale.( 50% de la population active) et les ouvriers peu nombreux et enpratique souvent arisants.. Une loi de 1875 n’a pas pu avoir d’influence ( mais c’est peut être une faute de frappe), les chiffres officiels des historiens d’aujourd’hui, c’est 6 à 7000 victimes parmi les factieux anti républicains, dont 1400 fusilles.

                              On sort d’une pèriode, le troisième empire, de démocratisation constante : reconnaissance pour la première fois, du droit de grèves, des organisations de travailleurs que les révolutionnaires avaient strictement interdites, progression générale des salaires des conditions de vie. L’agriculture connait son age d’or ; le monde ouvrier voit sa situation considéablementamélioréé : hausses des salaires, nouveaux droits. les archives bancaires établissentnotamment l’explosion de la détention de livrets de caisse d’épargne ;; ;Peut être pour la première fois, les ouvriers peuvent faires de économies, alors vos couplets sur la paupérisation façon Zola…Mais on sort d’une défaite militaire.

                              La commune est un coup d’état armé. C’est en fait pire que le coup de NapoléonTrois, qui lui, n’a pas eu recours à la violence à ce point.

                              Ce sont des éléments de la garde nationale armée qui s’emparent des locaux, virent les gens en place et organisent des »élections" ; les femmes n’ont évidemment pas le droit de vote (toujours pareil, les gauches ont peur qu’elles soient trop conservatrices), plus de la moitié du corps électoral est absent ou s’abstient, pour certains, terrorisés par ces bandes armées. 
                              Les élus non conformes sont terrorisés ; la presse non conforme est interdite. Immédiatement on fusille.
                              Tous ceux qui seront les grands républicains condamnent ce putsch violent et anti démocratique, Léon Gambetta, Jules Ferry, Jules Grévy, Clémenceau, Le monde de la culture aussi : Zola, Georges Sand
                              Etc…
                              Voilà la réalité qui se cache derrière le bourrage de crâne dont vus avez fait l’objet.


                            • Layly Victor Layly Victor 5 novembre 2014 13:24

                              Puisque vous aimez comme moi le Tarn, je pense que vous comprendrez ma réaction vis à vis de ces casseurs qui n’ont que mépris pour les paysans plutôt pauvres que j’ai connus et que vous avez certainement connus. Je ne sais pas ce qui est juste sur le fond. Je constate qu’on a très peu entendu les agriculteurs (sauf les agriculteurs d’opérette à la José Bové). Ce qui est certain, c’est que je n’ai jamais vu dans ce coin de grosses exploitations capitalistes, comme celles dont parlent les verts. Il s’agit d’une modeste retenue d’eau. Rien, en tout cas, de comparable à l’abomination de la ferme des mille vaches.
                              Ce qui me motive, c’est un amour immodéré pour la terre, et c’est pour çà que j’ai toujours été attiré par la Russie. Que des gens qui tous prétendent aimer la terre ne parviennent à s’entendre est désolant. Comment résoudre le paradoxe de sauver la terre et de sauver l’activité économique ?
                              Au vu des insultes et des dialogues de sourds sur ce site, personne n’est intéressé par la solution.
                              Pour ce qui concerne la Commune, je suis totalement d’accord sur la misère effroyable des ouvriers, sur la férocité impitoyable des classes dirigeantes, sur la répression. Ce qui me choque, comme Eric, c’est la propension bien française à détruire palais et monastères, chateaux, abbayes et prieurés, à détruire les oeuvres d’art et à profaner les tombeaux des rois. Le peuple Russe a accueilli avec respect les cendres de Nicolas II et de sa famille. C’est quelque chose qui serait impossible en France.
                              L’ Histoire en France (c’est peut-être vrai ailleurs) est très discrète sur ce qui fait mal : la Commune, la Guerre de Vendée, la Terreur, etc
                              Si vous ne l’avez déjà lu, je vous conseille l’excellent livre de Pierre Milza : Napoléon III.
                              Cordialement


                            • lsga lsga 5 novembre 2014 13:26

                              Bientôt, la racaille poujadiste des petits agriculteurs fera faillite. Ces petits bourgeois pauvres deviendront ouvriers agricoles pour les multinationales qui rachèteront leurs champs. Se faisant, ils viendront rejoindre le prolétariat en lutte qu’ils combattent aujourd’hui.

                              Vivement !


                            • Yohan Yohan 4 novembre 2014 20:16

                              La nostalgie stalinienne me saisit à la lecture de ce nartik qui me rappelle les affiches que nous placardions sur les murs de nos universités. CRS SS étant la quintessence de cet esprit révolutionnaire vivace et créatif. Vive la révolution, vive les pantoufles de Constantin smiley, vive la Corée vue de loin, vive la révolution en pantoufles


                              • marauder 5 novembre 2014 09:01

                                Les affiches tu les placardait sans reflechir, sans savoir ce qui se passait, tu suivais, comme les moutons quoi. C’est pas etonnant, a 15/20 ans, un connard de droite a de grande chance de « faire l’enfant » , de faire « lre rebelle », mais bon, le patriarcat étant bien fait et l’autoritarisme ayant fait son oeuvre, vous allez vite retrouver le droit chemin du capital ... L’argent encore et toujours, et surtout pas pour ton prochain.

                                Tu n’éas jamais été un vrai militant, a te lire, tu as fais du suivisme bete sur une théorie politique plus que douteuse. Aux incultes, le stalinsime, c’est pas le communisme, le socialisme, c’est pas hollande et ca n’a jamùais existé dans le systeme républicain. La gauche ne peut exister dans ce systeme, il est mort a la 1ere voire la seconde internationnale.

                                Tout le reste, c’est de la bourgeoisie a plus ou moins grande echelle.


                              • Bastienou Carcajou 5 novembre 2014 11:45

                                @PRCF

                                Juste comme ça :

                                Que foutait, au milieu de la nuit - quid d’une manifestation à cette heure-là ? - un jeune homme bien sous tous rapports, pacifiste bon teint, avec une bande d’allumés qui balance des cocktails Molotov et autres engins incendiaires et des projectiles pouvant être létaux ?

                                Pourquoi ce brave garçon, pacifiste, militant actif mais non-violent, n’a-t-il pas fui dès qu’il a constaté la tournure des événements ?

                                Les flics ont-ils sciemment visé Fraisse ? Sinon, comment les membres des forces de l’ordre font-ils pour discerner, parmi les manifestants, un pacifiste d’un enragé ?

                                Des adultes qui usent de violence n’ont-ils pas pensé que leur attitude pouvait conduire à des blessés, voire des morts dans les rangs de la police mais aussi dans les leurs ? Pensaient-ils que les forces de l’ordre ne réagiraient pas à la hauteur de leur propre brutalité ?

                                N’est-il pas faux-cul au possible de déplorer un drame dont on est la cause ? Si la mort avait frappé de l’autre côté, chez les Mobiles, auriez-vous écrit un tel article ? (Je vous rappelle qu’ils obéissent à des ordres légaux donnés par des responsables légitimes dans le cadre d’une démocratie que vous êtes en droit de contester mais dont vous ne pouvez nier pas la légalité. Je vous rappelle également que les gendarmes ont souvent une famille, des enfants. Mais eux ne viennent pas couiner sur les forums lorsque l’un des leurs tombe, victime de ses engagements).

                                Vous pouvez me traiter de connard de droite ou de facho, peu me chaut. Vous pouvez aussi cesser d’être hémiplégique ( voir Aron) et réfléchir avec vos deux hémisphère cérébraux.

                                Cordialement

                                PS : Le titre de votre article donne à penser. Comment faut-il considérer le régime communiste de l’URSS dans lequel la contestation était réprimée avant même qu’elle ne descende dans la rue ? Régime fasciste ?
                                À moins, bien entendu, que ce qui s’applique ici ne soit pas vrai ailleurs ?


                                • marauder 6 novembre 2014 07:15

                                  N’est-il pas faux-cul au possible de déplorer un drame dont on est la cause ? Si la mort avait frappé de l’autre côté, chez les Mobiles, auriez-vous écrit un tel article ?

                                  Qui porte des armes ici ?
                                  Qui vient avec une armada de buldozers de tetes abatteuses, de camions de crs, pour détruire des milieux naturels pour aucune raison valable et qui plus est surement illégales ?

                                  Les m^emes qui parlent de résistance historique a tel ou tel moment, parfois aussi limites sur le plan de la violence, qui parlent de démocratie durement acquise ne comprennent meme pas que l’histoire n’est pas figée et l’image qu’on en a après coup de celle-ci est toujours fondamentalement différente de celle qu’on percoit lorsqu’on la vit.

                                  http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/11/03/fourogue-le-barrage-tarnais-illegal-auquel-sivens-ressemble-etrangement-584096.html

                                  Et ca c’est quoi ? De l’histoire ?

                                  Si dans l’absolu, aucune violence n’est justifiable ni justifié, j’espère que ceux qui prennent remi fraisse pour un ultra violent devraient revoir leur positions sur un bon nombre de choses, dont forcément les prisons, la police, les magistrats, l’armée, la concurrence capitaliste ...
                                  Au fait, les exploiteurs agricolent manifestent et font beaucoup de dégats, qui s’en plain ?
                                  ET si un accident arrive, peu de chance pour que cela soit vu de la meme manière


                                  • Bastienou Carcajou 6 novembre 2014 17:28

                                    Vous confondez tout, volontairement ou par ignorance.

                                    Il ne s’agit pas dans mon commentaire de discuter du bien fondé de l’ouvrage, ni de remettre en cause le droit à s’opposer.

                                    La violence est justifiable et peut être justifiée. Celle des manifestants avec des cocktails Molotov, des boulons, de l’acide et même des armes l’est de leur point de vue à condition que ceux qui la mettent en œuvre ne viennent pas pleurer comme c’est le cas ici parce que cette violence justifiable et peut-être justifiée a tué.

                                    Si vous voulez mettre sur un même plan les violences historiques de la Révolution ou celles du lumpenprolétariat de la seconde moitié du XIXème siècle avec celle qui consiste à affronter les forces de l’ordre pour casser du flic, vous n’êtes pas dans le même registre et vous vous fourvoyez.

                                    Ici, ce qui me hérisse le poil n’est pas la violence du groupe dans lequel se trouvait Fraisse, mais les lamentations des pleureuses qui voudraient faire accroire que les membres de ce groupe sont de doux agneaux odieusement maltraités par de vilains gendarmes.

                                    Je vous le répète, si vous utilisez la violence en connaissance de cause, vous devez vous attendre à de la violence en retour. Dès lors, les risques d’être blessé ou tué ne sont pas anodins et il faut les accepter. Ces affrontements sont loin des cours de récréation ou des film américains. Si vous n’êtes pas sûr de supporter la réalité de la violence, faites du tricot.

                                    Si vous êtes un non-violent et que des événements brutaux se déclenchent autour de vous, fuyez car vous êtes mal barré. C’est ce que Fraisse aurait du faire.

                                    Cordialement


                                  • Loatse Loatse 7 novembre 2014 13:30
                                    C’est moche que la mort de ce jeune garçon soit récupérée politiquement...(c’est ce qu’il se passe) mais il est vrai qu’il règne actuellement plutôt un climat de confrontation que de dialogue...ou alors quand il y a dialogue c’est un dialogue de sourds qui mène in fine à la répression avec le risque bien entendu de bavures...


                                    C’est bien de défendre les zones humides, la nature... (tout ce que j’ai retenu des revendications des écolos anti barrage)

                                    Seulement voilà... quelles solutions quand se posent des problèmes tels que ceux auxquels nous avons à faire face cette année et qui risquent de se représenter les suivantes suite aux intempéries en france qui aboutirent à une mauvaise qualité de notre blé...

                                    De ce fait, nous sommes obligés cette année d’importer du blé d’angleterre Le port de Rouen a reçu cette semaine un chargement de 27.000 tonnes de blé en provenance de Lituanie et un autre de 4.400 tonnes venu du Royaume-Uni (et ce ne sera pas suffisant)

                                    Paradoxalement, alors que nous devons faire face à des intempéries (apparemment récurrentes), le stress hydrique s’accroît (baisse du niveau des nappes phréatiques)si la tendance actuelle se confirmait, 35% de la population européenne se retrouveraient en situation de stress hydrique à l’horizon 2070.

                                    En cause, la surexploitation du secteur agricole... À ce propos, les prévisions de l’OCDE indiquent que la production agricole devra augmenter de 50% d’ici 2030.

                                    Une des solutions à ces problèmes est d’introduire des ogm résistant donc au stress hydrique (trop de pluies ou sécheresse) mais ils ont mauvaise presse ! :)

                                    L’autre consiste à constuire des barrages afin d’alimenter les surfaces cultivables des zones dont les réserves aquifères sont insuffisantes...

                                    On peut aussi importer mais là encore c’est au détriment du consommateur qui verra le prix du blé grimper...et donc du pain, des pâtes (j’ai lu quelque part que l’on devait s’attendre à une hausse de 70% à peu près des produits de base à base de blé dur)

                                    Donc je me demande quelles solutions proposent ces jeunes idéalistes pour concilier à la fois défense de l’environnement et suffisance alimentaire ????

                                    Parce que préserver les arbres, les oiseaux, les insectes, les zones humides c’est formidable mais les bipèdes que nous sommes et notamment ceux qui ont peu de moyens et qui risquent de se trouver encore plus en difficulté de se nourrir (si possible sans boulotter des tonnes de pesticides nous sommes d’accord) là silence radio....






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès