• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Renaud Muselier claque la porte du parti Les Républicains

Renaud Muselier claque la porte du parti Les Républicains

« À l’intérieur de notre famille politique, il n’y a plus cette ligne rouge. C’est une faute morale. » (Renaud Muselier, le 24 novembre 2021 sur LCI).

C’était inéluctable et on se demandait d’ailleurs pourquoi il ne l’avait pas fait avant : « C’est un moment important. (…) J’ai grandi dans le RPR, sous Jacques Chirac. J’étais membre fondateur de l’UMP, membre fondateur de LR. J’ai fait dix-neuf combats. J’en ai gagné dix-sept. (…) Mais je ne m’y retrouve plus. ». Renaud Muselier a annoncé ce matin du mercredi 24 novembre 2021 sur LCI, dans un entretien avec Élizabeth Martichoux, qu’il quittait son parti Les Républicains, lui qui s’était engagé dès l’âge de 17 ans au RPR et dont le grand-père Émile Muselier fut un grand résistant, vice-amiral des FFI, proche de De Gaulle, tout comme son père, également résistant, Maurice Muselier déporté à Dachau.

Dès le début de sa campagne aux régionales, c’était clair sur le divorce entre LR et Renaud Muselier qui avait réussi, après un psychodrame de LR qui n’a pas valorisé les dirigeants de ce parti, à former une liste soutenue à la fois par LR et par LREM (le Premier Ministre Jean Castex lui avait assuré de son soutien). Mais la décision finale, la goutte qui a fait déborder le vase, l’incident de trop, c’est quand, la veille, Renaud Muselier a apporté son soutien à Xavier Bertrand dans "Le Parisien" et que ce dernier a vigoureusement rejeté ce soutien, sous prétexte qu’il avait critiqué Éric Ciotti, un camarade de parti (tout récent, puisque Xavier Bertrand s’est réinscrit à LR il y a un mois). En guise de rassemblement, Xavier Bertrand semble favoriser les forces centrifuges.

Soyons clair : en quittant Les Républicains, l’ancien dauphin déçu de Jean-Claude Gaudin ne fait que constater les dérives droitières voire extrémistes de tous les candidats LR à l’investiture. Les trois premiers débats l’ont confirmé, c’est une fuite en avant extrémiste à en avoir la nausée, des candidats qui prennent pour boussole Éric Zemmour comme seul guide idéologique, avec des surenchères qui provoquent des propos vraiment stupides.

Avec Hubert Falco, maire de Toulon, Christian Estrosi, qui n’a pas la réputation d’être un homme de gauche ni même du centre, avait déjà lâché il y a quelques mois (le 5 mai 2021) ce parti qui risque de devenir un groupuscule d’extrême droite couplé d’un syndicat (important) d’élus locaux (très honorables). On dit que le Président Emmanuel Macron veut faire du débauchage de la droite, mais la situation est tout autre : les candidats LR pêchant dans les eaux troubles de l’ultradroite, il est normal que les gens de droite et du centre cherchent un autre navire qui les ramènerait dans les voies de la responsabilité et des valeurs républicaines. Au contraire, heureusement qu’Emmanuel Macron était là ! Lorsque Nicolas Sarkozy a tenté de faire son extrémiste, en 2012, il n’y avait aucune échappatoire, si ce n’était François Bayrou mais celui-ci était trop détesté par la droite pour devenir un point de ralliement.

Le départ de Renaud Muselier, somme toute, a les mêmes raisons que le départ de LR de Xavier Bertrand et de Valérie Pécresse au moment où Laurent Wauquiez est devenu président de LR. Ces deux candidats, ainsi que Michel Barnier, sont tombés dans une sorte de marais d’ultradroite qu’ils auront du mal à sortir, ils ont été en quelque sorte zemmourisés sur le champ, polarisés par des sujets qui, s’ils sont importants (personne n’en disconvient), immigration et sécurité, qui sont deux sujets distincts, n’en sont pas les deux seules préoccupations de Français qui ont aussi des soucis autres : pouvoir d’achat, emploi, logement, éducation et formation, sans compter les deux sujets de préoccupation majeurs, un à court et moyen termes et l’autre à moyen et long termes : la pandémie de covid-19 et le bouleversement climatique. Dans l’avenir, on parlera longuement de cet obsessionnel aveuglément des candidats LR ; des politologues, des historiens, des sociologues se pencheront inévitablement sur cette époque folle.

_yartiMuselierRenaud02

Renaud Muselier (62 ans) a eu une carrière politique traditionnelle : encarté au RPR à sa création en 1976, il est à l’origine médecin du sport, ancien champion ou vice-champion de karaté et de rugby. Conseiller général des Bouches-du-Rhône de 1992 à 1995, député de 1993 à 2012 (sauf quand il était au gouvernement), premier adjoint au maire de Marseille de 1995 à 2008, vice-président puis premier vice-président de la communauté urbaine de Marseille depuis 2001, président d’Euroméditerranée de 1995 à 2008, conseiller régional de PACA de 2004 à 2007, il fut nommé Secrétaire d’État aux Affaires étrangères du 17 juin 2002 au 31 mai 2005 dans les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin.

Puis il a été président du conseil culturel de l’Union pour la Méditerranée de 2009 à 2013, président de l’Institut du monde arabe (IMA) de 2011 à 2013, président de l’Agence français de développement (AFD) de 2007 à 2013, député européen de 2014 à 2019. En 1999, il s’est porté candidat à la présidence du RPR contre Jean-Paul Delevoye (soutenu par Jacques Chirac), François Fillon et Michèle Alliot-Marie (qui a gagné), mais s’est retiré bien avant le vote.

"L’affaire de sa vie", pour celui qui rêvait de devenir maire de Marseille et qui n’a jamais postulé pour cela, c’est le conseil régional de PACA. Le 18 décembre 2015, Renaud Muselier fut élu président délégué du conseil régional (numéro 2) et depuis le 15 mai 2017, consécration, il est président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur après le retour de Christian Estrosi à la mairie de Nice. Il le fut d’abord par intérim, puis confirmé le 29 mai 2017, enfin réélu pleinement le 2 juillet 2021 après avoir mené lui-même les listes LR-LREM. Il était en outre président des Régions de France (président des présidents de conseils régionaux) du 6 novembre 2019 au 9 juillet 2021.

Beaucoup de "grands élus locaux" sont désorientés par la dérive extrémiste et populiste des candidats LR. Ils ne souhaitent pas forcément s’enrôler dans les troupes d’Emmanuel Macron. Édouard Philippe a donc eu raison d’avoir fondé son parti Horizons qui tente de rassembler ces élus et cet électorat avant qu’ils ne basculent définitivement dans l’indifférence sinon l’abstention.

Il n’y avait encore eu aucune réaction depuis le début de la campagne interne ultradroitière des candidats LR. La démission de Renaud Muselier est la première, et il est possible qu’il soit suivi. L’élection de Laurent Wauquiez (qui n’a pas duré longtemps) et le choix de François-Xavier Bellamy pour mener la liste LR aux élections européennes de mai 2019 ont déjà initié le mouvement. À partir du moment où tous les candidats LR défendent la même idéologie, le candidat le plus crédible, car il a le mérite de la constance, c’est bien sûr Éric Ciotti qui revendique le programme de François Fillon de 2017. Il a d’ailleurs annoncé à Jean-Jacques Bourdin le 24 novembre 2021 sur BFM-TV qu’élu Président de la République, il nommerait Premier Ministre Laurent Wauquiez…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (24 novembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Renaud Muselier.
Philippe Juvin.
Élysée 2022 (13) : troisième débat LR, bis repetita.
Élysée 2022 (12) : Surenchères désolantes pendant le deuxième débat LR.
Élysée 2022 (11) : Michel Barnier succédera-t-il à Emmanuel Macron ?
Élysée 2022 (10) : Éric Ciotti, gagnant inattendu du premier débat LR.
Élysée 2022 (7) : l’impossible candidature LR.
Les Républicains et la tentation populiste.
Jean-François Copé.
Yvon Bourges.
Christian Poncelet.
René Capitant.
Patrick Devedjian.

_yartiMuselierRenaud03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 24 novembre 17:17

    On s’en branle !

     


    • Schrek Emmet Brickowski 24 novembre 17:25

      une LR célèbre disait : 

      « Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre »

      • Gégène Gégène 24 novembre 17:27

        rien à secouer !


        • Albert123 24 novembre 17:35

          Muselier est une pute à Pfizer


          • Clocel Clocel 24 novembre 18:30

            Une bernacle largue l’épave du Titanic... En voila une info ! smiley


            • Octave Lebel Octave Lebel 24 novembre 18:38

              LREM&Associés-Dr.Jekill et Mr ou Mrs Hyde, enfants maudits.

              Tenter de composer une majorité avec comme pivot LREM , notre nouvelle avant-garde pour se faire élire de justesse vu le contexte, en ayant l’air lors de la première partie de ne pas être d’accord et pour certains d’entre nous de jouer la surenchère zemmouro-lepéniste pour que nous puissions  en famille au second tour renouveler la finale précédente façon maison LREM&Associés-Dr.Jekill et Mr ou Mrs Hyde,enfants maudits, cela devient compliqué et surtout difficile à vendre aux électeurs.

              Pensons un peu aux médias et aux commentateurs qui vont devoir ramer.

               


              • Montdragon Montdragon 24 novembre 21:03

                « On est très bien en France, mais il faut savoir qu’on a trouvé un endroit qui est mieux que chez nous ». Ainsi parlait en 2010 Renaud Muselier à propos de l’île Maurice, dans une interview passée à la postérité. L’ex-député UMP et secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, qui louait les charmes de cette voisine de la Réunion, a sauté le pas : "En quittant la vie politique, j’ai repris mon activité professionnelle en développant des projets dans le secteur médical à la fois à Marseille mais aussi à l’étranger et notamment à Maurice. Dans ce cadre, à Maurice comme dans d’autres pays, il est nécessaire d’avoir un partenaire mauricien pour y investir. Je n’ai pas souhaité avoir un « sleeping partner » avec le risque d’être minoritaire. J’ai donc entamé les démarches pour obtenir la nationalité mauricienne".

                Dans le même temps, l’ancien ministre coupe court à toute rumeur d’évasion fiscale : « Je suis Français. Je travaille en France et j’y paie des impôts ». Si le projet pour lequel il concourt arrive à son terme, il promet « des retombées économiques pour Marseille ». « Je fais aussi cela pour le bonheur des Marseillais et – j’espère- celui des Mauriciens ». Il n’a pas voulu s’étendre plus avant sur le teneur dudit projet : "Il y a beaucoup de concurrents et je ne peux rien dévoiler aujourd’hui. Mais cela devrait déboucher dans un avenir proche. Je suis désormais un homme libre. On a réussi à me dégoûter de la politique. Je fais donc ce que je sais faire et ce pour quoi mon savoir-faire est reconnu, c’est-à-dire le secteur médical"

                « Saut de puce »

                L’ancien premier adjoint de Jean-Claude Gaudin n’a pas tenu à informer le maire de ses intentions : "J’ai tourné la page de la politique. J’ai toujours séparé ma vie publique de ma vie privée et professionnelle. Je n’avais donc pas à le faire« . Renaud Muselier ne découvre pas cette île de l’océan indien que beaucoup décrive comme un paradis fiscal :  »J’y mène une activité de promoteur depuis près de 7 ans. Désormais je souhaite y développer des activités dans mon secteur d’activité". On se rappelle de ses 33 villas pour contribuables avides de défiscalisation, qui lui avaient valu les honneurs de Bakchich et du Canard Enchaîné.

                Pour autant, il ne compte pas résider la moitié du temps sur l’île. « J’y ferai des sauts de puce. J’aurai là-bas une équipe compétente pour suivre le projet ». En attendant, il poursuit la mission que le maire lui a confié dans le suivi des projets 2013. "J’organise un séminaire de la majorité municipale pour expliquer comment nous avons mené à bien le projet 2013. Ce que j’avais promis, je l’ai mené à bien". Une sorte de testament politique.


                • ETTORE ETTORE 24 novembre 21:42

                  Et ?......Oui ? ...bon, et alors ?

                  On s’en fout qu’il ait claqué la porte.....

                  Rakotonanobis, dites nous plutôt, qui lui a ouvert la suivante !


                  • Michel VIDAL Michel VIDAL 24 novembre 22:49

                    Bonsoir,

                    Homme politique local, médiocre, incapable, girouette, etc...

                    Michel VODAL


                    • Occitan Occitan 26 novembre 10:02

                      @Michel VIDAL
                      Et surtout un OPPORTUNISTE CHRONIQUE & HORS PAIR !
                      Il est vrai que le Mistral fait que cette girouette tourne très vite...


                    • LeMerou 25 novembre 07:05

                      @L’Auteur

                      Ce que j’adore le plus, c’est quand un politicien parle de Morale...

                      Sachant que dans microcosme politique, l’adage

                      « Là ou il y a de la gène il n’y a pas de plaisir » 

                      Est le principe fondamental.


                      • zygzornifle zygzornifle 25 novembre 07:52

                        Il ne veut plus de muselière le Muselier alors il claque la porte avec ses mimines bien manucurées d’homme parasite qui n’a jamais travaillé de sa vie.

                        Comme son pote Escrosi il espère que tonton Macron lui offrira un bon poste a « pognon de dingue » dans son futur gouvernement anti-social ....


                        • devphil30 devphil30 25 novembre 10:36

                          Bonne nouvelle pour les LR , la meilleure serait de ne plus l’entendre celui là

                          Quitte la politique pour enfin servir à quelques chose .....


                          • Occitan Occitan 26 novembre 10:04

                            @devphil30
                            A part ne servir à rien, je ne vois pas en quoi il pourrait servir à autre chose...


                          • ETTORE ETTORE 25 novembre 12:22

                            Bon ? ce que l’on constate surtout, c’est que le trombinoscope de Rakotonanobis est affiché 4 FOIS sur la page d’accueil.

                            Et cela, sans qu’il y ait un panneau indicateur « conciergerie ».

                            C’est un « putch » éditorial ?


                            • zygzornifle zygzornifle 25 novembre 12:54

                              lui qui s’était engagé dès l’âge de 17 ans au RPR

                              C’est la qu’il a connu son premier orgasme en tant que parasite de droite, on

                              ne sais toujours pas s’il a été le donneur ou le receveur ....


                              •  C BARRATIER C BARRATIER 25 novembre 16:56

                                Mieux vaut tard que jamais. Par sa culture familiale, il a certes l’âme d’un Résistant. mais je pense qu’il joue « fin »politiquement, et que sa carrière politique n’est pas depuis longtemps chez les Républicains. Jusque là, même tardivement, il a vu clair, comme Estrosi.


                                • ETTORE ETTORE 26 novembre 10:35

                                  @C BARRATIER

                                  depuis longtemps chez les Républicains. Jusque là, même tardivement, il a vu clair, comme Estrosi.



                                  LOL !
                                  Ah ! Alors si EXtrosi à vu clair,, plus rien ne m’étonne.
                                  La Madame IRMA du sud ! Le casqué qui casque pour sa pomme !
                                  VOIR CLAIR chez ces pouilleux du nid à coucou, c’est juste placer son postérieur en bonne position pour faciliter la tâche....à la Tâche Supérieure !
                                  C’est tout . Rien d’autre de plus pénétrant !
                                  Cela s’appelle de l’OPPORTUNISME, du tout, pour ma gueule, pas de la voyance.
                                  Si cela était de la voyance cela se saurait depuis longtemps .
                                  Alors SVP, enlevez cet «  âme de résistant », cela fait honte, à ceux qui l’ont vraiment été. Car il n’y a ni âme, et encore moins de résistance à se conduire en parasite.
                                  Juste un comportement de sangsue.


                                • Olivier 25 novembre 23:24

                                  Autrement dit : un apparatchik et un politicard qui trahit son parti pour aller rejoindre Macron. Mais à l’instar de V. Pécresse et X. Bertrand revenus juste pour le congrès de leur parti, on verra peut-être un jour revenir aussi M. Muselier si la soupe est meilleure au LR qu’à la LREM...


                                  • Hé tartuff ....Muselier n’est il pas convoqué devant un tribunal correctionnel ?
                                    Suite à une plainte .....


                                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 novembre 08:24

                                      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                       
                                      ’’.Muselier n’est il pas convoqué devant un tribunal correctionnel ?

                                      Suite à une plainte .....’’

                                       

                                      Pour appel à la haine, je crois. Ou quelque chose comme ça.

                                       

                                       « Aujourd’hui celui que ne se fait pas vacciner est un assassin potentiel » Renaud Muselier


                                    • ETTORE ETTORE 26 novembre 10:26

                                      LaREMpouille est un aimant extraordinaire, pour attirer toutes les, limailles et les déchets de tous les partis.

                                      C’est avec ce CONgloméRAT de vieilles rouilles, que se fabrique la pelote au

                                      Bel zé buthé ElyséHain-e.

                                      Il se serait plus que temps, de les badigeonner de goudron....

                                      (Pour les plumes je vous laisse voir, vu que certains, en on déjà planté dans le croupion )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité