• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retour sur le débat Le Pen-Mélenchon

Retour sur le débat Le Pen-Mélenchon

Le débat qui a opposé Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon restera dans les annales de la télévision française... l'intérêt de la confrontation ne résidait pas dans le contenu des idées déployées par les deux candidats (pour être honnête, par Jean-Luc Mélenchon seul, Marine Le Pen optant pour la politique de "la parole vide").

L'intérêt de ce débat résidait dans les postures que chaque candidat a pris :

Marine Le Pen, la présidentiable outragée

Marine Le Pen a usé durant le vrai-faux débat d'arguments qui étonnamment, ne sont pas ceux que l'on pourrait attendre d'une candidate d'un parti qui se considère comme diabolisé depuis son émergence dans les années 1980.

Le reproche qu'elle fait à la direction de France 2 et à David Pujadas est un argument classique du Front national : il y aurait une différence de traitement entre les partis dits de gouvernement et le FN, au détriment de ce dernier. Ici, on lui aurait imposé un adversaire qui l'aurait insultée. Toutefois, il n'y aurait pas une nouvelle tentative de diabolisation (preuve de la connivence entre médias et partis de gouvernement) dans cette iniquité, mais plutôt la recherche de l'audience.

L'insulte n'est pas quelque chose qui aurait fait reculer son père, qui aurait vu une occasion dans cette émission, de 'bouffer du communiste". C'est peut-être ça le "FN new look" : il fait moins peut, parce que sa présidente est au moins en apparence moins agressive.

Marine Le Pen assure avec aplomb que ce débat n'a pas de sens étant donné les sondages qui lui donnent entre 15 et 20 % tandis que Jean-Luc Mélenchon oscille entre 8 et 9 %. Voilà un drôle d'argument qui fait fi des précédentes élections où le niveau du FN était plus modeste et se rapprochait de celui du FG et qui donne une légitimité populaire aux sondages. Dans la mesure, où les sondages d'opinion participe à la fabrique de l'opinion et de son consentement, en stratifiant des couches de population, tout en abaissant la politique au niveau du marketing (dont le but est de discriminer, cibler et fidéliser les individus transmués en consommateurs), le raisonnement de Le Pen participe au nivellement par le bas de la politique, qui n'est plus le substrat qui assoit le fonctionnement et l'organisation d'une communauté d'individus voués à un destin commun, mais plutôt un terrain de bataille entre partis cherchant à s'accaparer des parts de marché, pour assurer leur survie.

Le Pen a une tendance, pas assez soulignée, à personnifier son combat politique : elle nous promet une vague bleu marine, comme si le changement ne pouvait venir que d'elle et non pas du peuple, quand on l'insulte, on insulte ses électeurs, comme si une adhésion même partielle à ses idées s'apparentait à s'identifier à elle. Pour montrer que cela n'a rien de ridicule, elle invoque les 40 % d'ouvriers qui pourraient voter pour elle dès le premier tour d'après les sondages. Je ne sais pas si l'on a bien compris les motivations du vote FN depuis 30 ans et il me semble que Marine Le Pen elle-même ne le comprend pas. Je vais essayer d'avancer une idée :

Le vote Le Pen est particulièrement élevé dans les régions industrielles et/ou en difficulté de reconversion post-industrielle et où la présence d'immigrés est importante. Quelle est donc la stratégie de l'électorat FN ?

Bourdieu dans La distinction avait eu l'idée pour expliquer les goûts et styles de vie de la population française de construire à l'aide d'une analyse des correspondances multiples un espace orienté selon deux axes. Le premier permettait de répartir la population selon leur capital économique et le deuxième selon leur capital culturel. La spécificité des classes populaires, c'est qu'elles tendent à ne posséder aucun de ces deux capitaux. Ces caractéristiques structurent même leur identité de classe, et si ce n'est pas une source de fierté, ce n'est pas non plus une source de frustration. Dans la classe politique, les détenteurs du capital économique sont situés à droite, c'est ainsi qu'ils se targuent d'être les meilleurs en économie et en finances. La gauche détient symboliquement le capital culturel, se prévalant dans les domaines sociaux et culturels d'une supériorité sur tous les autres grands courants. Dans un contexte de diabolisation du FN rejeté de toutes les alliances gouvernementales et de dégénérescence du PC dont les cadres sont souvent perçus comme trop "intellos", le FN est devenu le réceptacle du vote ouvrier. On vote ouvrier dans les classes ouvrières car il est le parti qui leur ressemble le plus : le programme économique du FN est assimilé à la ruine de la France et son programme social et culturel connote des époques et des personnages (Robert Brasillach, par exemple) qui ont fait les frais de l'épuration en 1945. 

De même, le vote FN dans les zones de forte immigration correspond à une stratégie de distinction par rapport aux immigrés : le travailleur immigré est dans l'imaginaire perçu comme l'élément le plus bas de la pyramide sociale. Or, le quotidien et le mode de vie s'apparente grandement à celui de l'ouvrier français de souche. Le vote FN est le piédestal de l'ouvrier qui peut se distinguer franchement de l'ouvrier immigré, qui peut symboliquement s'élever dans la pyramide sociale et retrouver un peu d'une dignité bafouée par le chômage, les bas salaires et plus généralement la mal-vie.

Est-ce que les ouvriers ont pu se reconnaître dans l'attitude de Marine Le Pen, refusant le débat tout en méprisant son contradicteur en lisant son journal, en refusant de le regarder droit dans les yeux à la manière d'un patron annonçant la délocalisation d'une usine, tout en mettant en avant une différence de statut ? Elle a pris le risque de transformer Jean-Luc Mélenchon en ouvrier méprisé.

Jean-Luc Mélenchon, l'outsider déclassé 

Jean-Luc Mélenchon s'était préparé à un débat d'idées, il a voulu éviter les thèmes qui fâchent comme l'immigration (thème qui ne lui permettra très vraisemblablement pas de grignoter des voix chez les ouvriers), ou des thèmes comme la crise grecque (de peur de ne pas être distinguable et audible, de se faire passer pour un Le Pen de gauche) préférant celui des droits de la femme.

Tactique intelligente quand on sait que Marine Le Pen a su féminiser l'électorat FN, de par ses choix de vie, ou son attaque de l'Islam présentée comme une religion féminine et donc un danger pour la condition de la femme en France. Il a su présenter intelligiblement les contradictions du FN et le risque plus imminent qui menacerait la femme si Le Pen devait être élue. Marine Le Pen a préféré s'emmurer dans un silence qui n'en était pas un, dans une politique de la chaise vide qui n'en était pas une : je qualifierais sa prestation de parole vide.

Jean-Luc Mélenchon a su faire rire le public dans ce débat absurde, ce qui est dans un certain sens un bon point pour lui. Agressif sans être insultant, il n'a pas su briser le rideau de fer qu'elle avait virtuellement disposé entre eux. Ce qui fait que l'on pouvait ressentir des moments de flottement entre les monologues de Mélenchon. 

Quand elle a voulu le faire passer pour le lièvre de Hollande, il a su contenir l'attaque, rappelant en fin de compte que face à l'extrême-droite, les gauches seront toujours prêtes à faire union, comme en 1936.

Lorsque elle a évoqué la désaffection des ouvriers envers les partis de gauche et le FG en particulier, il a su montrer les paradoxes de ce vote : la gauche est toujours majoritaire chez les ouvriers au second tour. Cela montre que le vote ouvrier pour le FN n'est pas un vote d'adhésion pour les idées du FN, mais plutôt un vote témoin pour un parti que l'on traite parfois comme eux, un vote contestataire pour faire rapide.

Drôle de renversement de situation : on avait l'impression que Marine Le Pen avait peur de Jean-Luc Mélenchon (lui-même insiste sur ce point), ce qui est assez cocasse quand on se souvient que c'était son père qui inspirait la peur autrefois. Ce qui laisse songeur, car Mélenchon pourrait être malgré lui le nouveau Jean-Marie Le Pen, c'est-à-dire le personnage qui fait peur et dont le vote n'est pas revendiqué ; ce qui supposerait que le vote Mélenchon pourrait être sous-estimé. On verra bien le 22 avril. 

Conclusion

Il n'y a pas de réels vainqueurs dans ce vrai-faux débat : Jean-Luc Mélenchon ne réussira probablement pas à capter le vote ouvrier de Marine Le Pen. Les ouvriers ayant vu ce débat et qui hésitaient entre la candidate du FN et Sarkozy seront peut-être déçus par la tournure du débat, ce qui constitue une bonne chose pour Sarkozy. Jean-Luc Mélenchon a sans aucun doute réussi sa prestation aux yeux des gens de gauche, et va peut-être attirer un électorat féminin qui lui fait défaut pour le moment. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (113 votes)




Réagissez à l'article

185 réactions à cet article    


  • Achéron 25 février 2012 08:23

    « l’Islam présentée comme une religion féminine »


    J’avoue avoir un doute quant à cette affirmation, n’y aurait-il pas une erreur ?
    Pour moi, l’Islam, à l’instar de son pendant catholique d’ailleurs, est plutôt « masculine » au vu de la place laissée à la femme... Non ?

    • heliogabale boug14 25 février 2012 10:47

      erratum, je voulais dire le contraire.


    • appoline appoline 25 février 2012 12:39

      Si en plus vous vous mélangez les crayons, vous voyez ainsi qu’il n’est pas si facile de faire passer ses idées et encore vous n’êtes pas en direct.


    • MUSAVULI MUSAVULI 26 février 2012 09:33

      Ce « débat » a été d’une indignité sans nom. Les dernières marques d’estime que j’avais pour Jean-Luc Mélenchon ont fondu comme neige au soleil ce soir-là. Comment peut-on se conduire de manière aussi grotesque et solliciter un bail à l’Élysée ? Et dire que près de 10% de nos compatriotes s’apprêtent à voter pour un tribun aussi agressif... Nous avons vraiment un problème !


    • flesh flesh 25 février 2012 09:40

      Oui, mais tu vas quand même voter pour lui, et pas pour Asselineau (qui lui n’aura jamais l’occasion de nous décevoir en prime time sur les télés du Système) n’est-ce pas ?


    • flesh flesh 25 février 2012 10:02

      Oui, mais toi comme beaucoup de gens intelligents de gauche ici et ailleurs, ne voulez pas comprendre que Méluche, malgré son discours et son programme qui me séduit aussi, est un pion du système. Il a soutenu l’invasion de la Libye. Réveillez-vous putain !


    • amiaplacidus amiaplacidus 25 février 2012 10:28

      @ Kerjean qui écrit : « Meluche est mon vote utile. Si j’avais voté selon mon coeur, j’aurai voté NDA. ».

      Je crois que l’on appelle cela le grand écart idéologique. Quelle magnifique confusion intellectuelle !


    • hacheii 25 février 2012 10:37

      La vraie gauche ça n’a jamais existé que dans vos rêves.
      .
      Le PS a toujours trahit son électorat, sauf ..... en ce qui concerne les fonctionnaires pour qui voter PS = augmentation de salaires, réflexe pavlovien, ce sont eux qui soutiennent le PS par intérêt, les 25% d’intention de vote pour Hollande, ce sont des fonctionnaires en majorité. 


    • Joko 25 février 2012 10:51

      « Prolo-metallo » au chômage (délocalisation vers la Pologne : merci l’Europe !) je confirme le contenu de votre texte : je vais voter FN pour la 1ère fois, alors qu’avant je votais à « gauche » (notez mes guillemets ).
      Votre message est d’une lucidité troublante. Cette affaire d’avortement était simplement ridicule. D’ailleurs, comme l’a dit ensuite dans le débat MLP, je préfère voir du fric dépensé pour de vrais malades plutôt que pour quelques inconcients qui ne savent pas utiliser des moyens de contraceptions gratuits (ou presque). Mélenchon est, et restera, l’idiot utile du la gauche caviar (ne vous en déplaise). Et je ne suis même pas sur qu’il aura ébranlé certains des « partisans » (ouch le vilain mot) de MLP.


    • heliogabale boug14 25 février 2012 10:56

      J’ai dit qu’il ne ravirait pas le vote prolétaire à Marine Le Pen mais que celui-ci serait peut-être déçu par Le Pen et se porterait sur Sarkozy...


      Parmi les anti-lepénistes de gauche, il a marqué des points...

      Parmi les femmes qui hésitent entre le PS et le FG, aussi...tout comme parmi les féministes plus généralement. Parmi les jeunes femmes adultes aussi.

    • Alin Tranca 25 février 2012 12:06

      @ flesh : Non, il n’a pas soutenu l’invasion en Libye. Il a voté une résolution du Parlement Européen appelant l’ONU à s’en saisir, mais n’a pas soutenu l’intervention de l’OTAN en Libye : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/03/23/l%E2%80%99onu-rien-que-l%E2%80%99onu-toute-l%E2%80%99onu/ 




    • Olmo 25 février 2012 12:33

      Tu mens, Mélenchon n’as pas soutenu l’intervention de l’OTAN en Lybie il l’a même condamnée, ce qu’il a soutenu, c’est la résolution de l’ONU pour l’interdiction de l’espace aérien, point. Arrêtez d’essayer de discréditer Mélenchon en lui prêtant vos propres fantasmes !!!


    • flesh flesh 25 février 2012 12:35

      Mais oui, mais oui... donc nous on avait compris mais pas lui ? Il est con, c’est ça ?


    • appoline appoline 25 février 2012 12:42

      Mélenchon est en franc-maçon qui en tant que tel suit la mouvance de sa loge ou d’une partie de ses frères et soeurs, son intolérance flagrante on sait maintenant d’où il la tient.


    • logan 25 février 2012 12:46

      Marine Lepen est catholique, tout comme Sarkozy, elle roule donc pour Sarkozy dans un vaste complot catholique.


    • MPEK 25 février 2012 14:50

      Mélenchon ce pseudo défenseur des travailleurs...

      Je vous invite à consulter sa biographie sur Wikipédia, édifiant !!!
      Quelques mois salarié du privé, puis encore quelques mois enseignant et puis...

      30 ans de pantouflage à nos crochets de contribuables (collectivités locales, mairie, sénat, ministère, etc...)

      En fait ce clown grotesque, qui éructe plutôt qu’il ne parle, n’a que très peu travaillé dans sa vie et se permet de parler en notre nom....

      30 ans de PS, et puis trahison.

      Bel exemple d’idiot utile, utilisé par le pouvoir et ses serpillières médiatiques que sont Pujadas et ses pairs, pour tenter de siphonner les voix de MLP .

      Mais nous ne sommes plus des veaux et ces manipulations grossières de propagande risquent fort de se retourner contre ses initiateurs.


    • Jicé Jicé 25 février 2012 15:32

      "J’attendais Meluche justement sur l’économie, le social, le politique. J’attendais qu’il atomise la posture de « gauche » et défendeuse des prolos de Le Pen. J’attendais qu’en l’atomisant il fasse revenir à la vraie gauche les prolos désespérées des trahisons socialistes ET communistes de ces trente dernières années. J’attendais qu’il dise "ne l’écoutez pas, pour cette raisons là, celle ci, et encore telle autre, et même celle là, vous voyez bien que cette nana est l"ennemie du prolo« . »
      Vu le temps imparti aux intervenants, la formule de débat retenue, les autres parties de l’émission (Lenglet, pour ou contre, etc...) je ne vois pas en quoi cela aurait servi ; comme les Le Pen l’ont fait avant l’émission, les gens peuvent se procurer à prix cassé le Programme Partagé ou autres ouvrages écrits par Jean-Luc Mélenchon dans lequel ils trouveront les réponses à ces interrogations ; en ciblant sur une problématique très précise et très concrète (« qui parle aux gens ») et à partir du programme écrit et vérifiable du FN, sans aller dans des généralités qui en auraient découragé plus d’un (« encore des discours, des promesses ou du bla-bla ! ») il a pu capter un auditoire... Les réponses le lendemain, de citoyens lambdas dans un quartier populaire (La Courneuve) sont éloquentes quant à la pertinence de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon...


    • therasse therasse 25 février 2012 15:35

      La vraie droite par contre, on sait très bien qui elle est. Et aucun risque qu’elle ne trahisse son électorat fidèle, ou plûtôt devrais-je dire ses mécènes, sa clientèle, ses « parrains » au sens « Corleonesque » du terme.


    • sebinho94 25 février 2012 17:11

      @Kerjan, je pense que vous êtes un imposteur.

      Certes, ce n’est pas la meilleure intervention de M Mélenchon mais ce n’est pas ça qui va décevoir les gens qui le suivent. Ces idées restent les mêmes ! Puis, parler à un interlocuteur qui lit son journal et qui essaye de se faire passer pour la victime du système...


    • mojique mojique 25 février 2012 21:10

      Mélenchon n’est pas un prolo. Il lui manque donc ce truc en plus pour toucher les prolos au cœur sans faire du poulisme qui consiste à toucher au tripes.


    • mojique mojique 25 février 2012 21:11

      Pas poulisme mais populisme


    • Annie 25 février 2012 22:02

      @Kerjean,
      Pour quelqu’un qui monte au créneau à chaque fois qu’il s’agit de condamner la prostitution ou défendre une cause féministe, je vous trouve bien tiède quand il s’agit de l’avortement. Vous avez peut-être raison en disant que cela n’intéresse pas grand monde, bien que j’imagine que la moitié de la population se sente concernée, ayant eu ou ayant pu avoir ou vouloir un avortement et envisager que cette porte soit fermée. Bien sûr qu’il y a des tas de sujets tout aussi importants, mais celui-ci l’est aussi et est totalement escamoté et dénigré par rapport à d’autres.


    • Annie 25 février 2012 22:11

      Un point que je voulais quand même soulever et que j’ai oublié concerne votre allusion à l’avortement comme recours des « nanas » comme vous dîtes qui en sont à leur troisième avortement, ce qui constitue le meilleur argument que l’on puisse trouver pour le combattre. Comme quoi on peut défendre la cause des femmes et la desservir en même temps, parce que cela ne reflète pas la réalité.


    • appoline appoline 26 février 2012 12:47

      @ Logan,


      Pour votre gouverne, Sarkosy est juif, celui a été transmis par sa mère mais s’il a été baptisé, ce qui est un comble puisqu’’il n’a pas renié son ancienne religion, non, il essaie une fois de plus de bouffer à tous les râteliers. On n’est pas catho et juif.

    • tupolev tupolev 25 février 2012 09:34

      Tout ça pour ça !
      Ramasser des voix de gauche et les refiler à Hollande au 2ème tour.
      Au cas où ça marche pour la gauche, il n’aura pas volé son strapontin, Mélanchon !


      • oncle archibald 25 février 2012 11:28

        Hors sujet ?? Vous pensez que de susciter l’espoir des travailleurs sur la base d’un discours « révolutionnaire » pour finalement les « livrer » tout chaud bien emballés à François Hollande ça ne mérite pas quelque réflexion sur l’utilité du vote Mélanchon et sur l’honnêteté de l’autoproclamé pourfendeur de capitalistes, bouffeur de banquiers et redresseur de torts ??


      • Alin Tranca 25 février 2012 12:13

        Oui, hors sujet. Tu penses quoi, que les électeurs ayant voté pour Mélenchon sont des moutons, qu’on fait venir au bureau de vote de force pour voter pour Hollande ? Pourquoi ne-voulez vous pas comprendre cet aspect, alors qu’il l’a dit et redit tant de fois : « je n’ai pas à appeler à voter pour Hollande, les voix appartiennent aux gens, ils n’iront pas voter sur un claquement de doigt » ? Pourquoi refusez-vous de l’entendre quand il dit que les gens ne voteront pour Hollande que si celui les convainc et que pour l’instant ce n’est pas gagné ? 


        Hors sujet parce que nous ne sommes pas encore au 1er tour. Et parce que nous nous battons pour le gagner, à la place d’Hollande. Et ça, ça ne vous a pas échappé.

      • appoline appoline 25 février 2012 12:45

        Hors sujet ? Mais vous plaisantez, quand vous analyser le programme de Hollande, qui entre nous à la langue aussi lourde que son cul, cela fait peur. Il faut serrer les boulons et lui prend la clé de 12 pour réouvrir les vannes, je vous le dis, nous allons morfler grave.


      • Carida 25 février 2012 14:51

        On voit des choses désespérantes sur Avox parfois...
        Faut-il rappeler à certains que les élections présidentielles se déroulent en deux tours ?
        Quand Mélenchon a « appelé » à voter Hollande au second tour, ce qu’il fallait comprendre qu’il faut voter contre Sarko !
        Encore une fois : nous savons très bien la position que Mélenchon a au sujet de Flamby. Surtout depuis que ce dernier a appelé à l’abstentionnisme dans le vote pour la ratification du MES.
        Mélenchon n’est pas à la botte de Hollande !
        Hollande est juste « moins » pire. Si à la place de Hollande, en tête des sondages, on avait Aubry, Mélenchon aurait appelé à voter, au second tour et si lui-même n’y accédait pas, pour Aubry ! Pour autant que je sache, il n’est pas à la botte de Aubry.

        C’est si difficile à comprendre ça ? Si votre candidat ne passe pas le premier tour, vous allez vous abstenir au second, c’est ça ? Quel est l’intérêt dans ce cs d’avoir DEUX TOURS ?

        Alors oui, Hollande est ultra libéral pour un politique de gauche, oui Hollande n’est pas vraiment quelqu’un en qui j’ai confiance car faux gauchiste, selon moi. Mais bordel, les conséquences seraient certes néfastes mais seraient aussi et surtout moins pire avec un Flamby président qu’avec un second mandat de Pipole 1er !!

        Faut arrêter de fantasmer, maintenant...

        Pour rappel, en France comment ça marche :
        -Premier tour, tu votes pour tes idées, ou tu votes blanc pour exprimer un mécontentement.
        -On second tour tu ELIMINES. Tu ne votes surtout pas blanc !!


      • Jicé Jicé 25 février 2012 15:52

        « la mission de Mélenchon est d’attirer les »cons« (comme dirait Frêche) et de les faire voter Hollande au se »cond tour !« 

        Carida, louable est votre effort d’argumenter, d’expliquer, d’essayer de convaincre ; mais en une phrase péremptoire Eole fait mieux que des bataillons de sociologues prenant le temps et la patience de décortiquer et comprendre les tendances qui caractérisent les groupes ou sociétés humaines, ou autres experts en communication : il possède la vérité et l’assène ; ce n’est pas du fantasme ; c’est de la provocation pour cacher la méconnaissance de la complexité et richesse humaine ; pour s’éviter de trop creuser ou réfléchir on parasite les échanges en rabâchant cette »vérité" auto-proclamée pour empêcher les autres de creuser ou réfléchir ; on se met au niveau de la Le Pen qui prend pour argent comptant les 40% du vote ouvrier promis par des sondages (comme on croirait à la lecture de l’avenir dans les entrailles des volailles), le répétant mécaniquement comme formule magique pour exorciser le vilain démon Mélenchon qui la torturait...


      • oncle archibald 25 février 2012 17:23

        Le sujet n’est pas le comportement des électeurs qui en pincent pour Mélanchon mais le comportement du sieur Mélanchon lui même, vieux routier de la politique et qui a oublié d’être con. 

        Contrairement à vous il sait très bien qu’il ne sera pas en finale, et que quand bien même il y serait il ne pourrait pas être élu. Les Français éliminent les extrêmes, ça c’est vu avec l’extrême droite en 2002, ça se verrait de la même façon avec l’extrême gauche, ou à nouveau l’extrême droite d’ailleurs, en 2012.

        Mélanchon roule pour Hollande, il sait parfaitement ce qu’il fait, personne ne saurait le lui reprocher. En revanche on peut lui reprocher de nous jouer le grand air de la Traviata lorsqu’il fait de grands moulinets de bras, se présente en pourfendeur de banquiers et de patrons, c’est à dire qu’il présente un soi disant programme « véritablement de gauche » alors qu’il oeuvre pour mettre au pouvoir un homme de gauche très molle qui va devoir louvoyer entre tous les courants qui le porteront au pouvoir, des centre droit façon Tony Blair  jusqu’aux trotskystes en passant par les verts foncés et les verts clairs ...

        Alors laissez moi me marrer in péto lorsque vous dites « nous nous battons pour gagner, à la place d’Hollande » ce qui aurait pour résultat de porter au pouvoir celui qui vous serait opposé, quel qu’il soit. Si vous ne le savez pas, Mélanchon lui le sait ! Et il veut faire élire Hollande. 

      • mojique mojique 25 février 2012 21:21

        Je pense que voter mélenchon qui n’arrivera pas au second tour c’est un risque de voir Hollande éliminé. Un Lepen Sarko en perspective ?


      • Croa Croa 25 février 2012 22:17

        Vous avez mal écouté !

        Il soutiendra Hollande s’il devait faire barrage à Le Pen. Dans les autres cas de figure (duel Hollande-(X sauf Le Pen)) il laissera Hollande se débrouiller pour séduire ses électeurs. (Conformément à plusieurs de ses déclarations lors d’autres soirées.)

        à mon avis il est très con vu que Sarkozy est bien pire que Le Pen mais bon, tout le monde a le droit de se tromper !


      • onetwo onetwo 25 février 2012 23:22
        À Oncle Archibald

        Si Mélenchon arrive au 2d tour, il est certain de l’emporter.

        Face à Le Pen, il gagne, avec les voix du PS et de Bayrou. La detestation du FN est plus forte que la détestation des communistes.

        Face à Sarko, il gagne, avec les voix du PS seulement. Mais Sarko est le président le plus détesté de l’histoire.

        Il n’y a que face à Bayrou ou Hollande que Mélenchon perd au 2d tour.


      • oncle archibald 26 février 2012 09:38

        " Si Mélenchon arrive au 2d tour, il est certain de l’emporter."

        Vous faites semblant d’ignorer que l’addition des voix allant de l’extrême droite au centre droit dépasse déjà 50% et donc qu’un candidat de l’extrême gauche qui fera fuir non seulement les électeurs de Bayrou mais également la partie de l’électorat du centre gauche qui aura voté Hollande n’a aucune chance de l’emporter ...

        Pour être élu il faut au minimum bénéficier d’une bonne partie des voix du centre ... A moins qu’un candidat du centre arrive en finale auquel cas il est à peu près certain d’être élu contre qui que ce soit ... Et c’est ce que je souhaite pour faire entrer un peu d’air frais dans le jeu politique français qui tourne en rond depuis trop longtemps.

      • gordon71 gordon71 25 février 2012 09:34

        @l’auteur

        I’slam présentée comme une religion féminine

        pouvez vous expliquer ?

        • heliogabale boug14 25 février 2012 10:58

          erratum...


          Quoique dans certaines régions du monde musulman comme en Indonésie, on peut rencontrer des sociétés matriarcales...

        • gordon71 gordon71 25 février 2012 09:38

          la stratégie de mélenchon 


          il nous l’a déjà faite avec ségolène et le PS

          un fois je sors ...

          une fois je rentre...

           pour agiter les bras en postillonant, et baiser les électeurs, très fort le méluchon

          • jefseb 25 février 2012 10:38

            ....et ce qui est navrant, c’est l’habituelle arrogance des militants d’extrême gauche .... voire leur sectarisme .... vous voyez, on peut toujours continuer à se balancer des idées reçues à la figure et avancer par slogan ... c’est le meilleur moyen de ne pas être constructif et favorise l’insulte facile. ...Déjà, je trouve toujours dommage qu’en France, le clivage Droite/Gauche soit toujours aussi fort, comme si l’un détenait la Vérité sur l’autre, le SAvoir que l’autre n’aurait pas. ...or on le sait bien, dès que le JE/NOUS prend le pas sur le TU/VOUS, c’est la base même du sectarisme .... en paradoxe avec toutes les valeurs démocratiques.
            Je ne pense pas que ce soit la réalité. L’idéologie capitalistique extrême montre ses limites et ses dérives ...l’idéologie d’extrême gauche qui nécessite de revenir à un état souverain de tout a déjà montré également ses dérives dans l’histoire. A quand un parti réellement neutre et au dessus de ces luttes de clans ? la politique, au vu de ses enjeux, mérite pourtant mieux que ça ... mais je sais, je suis hors contexte sur l’article.
            Sur l’article lui même, je n’ai pas gd chose à dire. Je ne partage pas les idées de l’auteur mais je trouve la réflexion intéressante, déduction faite de la prise de partie partisane.
            Sur le fond, j’ai trouvé pathétique l’attitude des 3 : Mélanchon, car on ne peut pas à la fois se poser en candidat crédible en affichant une attitude aussi insultante, ça laisse présager le pire s’il était élu ... Le Pen , car on ne peut pas non plus jouer les outragés quand on base sa stratégie sur le jugement facile et les raccourcis raccoleurs, et enfin et surtout les médias, qui malheureusement, sombrent de plus en plus dans cette tendance « caniveau » de la politique pour tenter de la rendre abordable à tous ....


          • Olmo 25 février 2012 12:39

            Tout d’abord on écrit MélEnchon, ensuite il n’est pas d’extrême gauche mais de gauche tout simplement et enfin il n’a pas insulté MLP mais dresser un diagnostique, certes sévère mais vrai de « semi-démence ». Comment ne pas qualifier de semi-démence le racisme, le non remboursement de l’IVG etc... Cessez de vouloir faire croire que MLP soit fréquentable, elle est bien la représentante d’une droite extrême, fascisante, qui glorifie la collaboration (cf Brasillac)

            JLM ne défend que des idées humanistes celle issues du siècle des Lumières... Allez lire le programme avant de débiter des âneries qui vous décrédibilisent ici même.


          • mojique mojique 25 février 2012 21:23

            MLP n’est pas semi-démente, MLP est une fasciste.


          • Anne 27 février 2012 22:13

            Cher Kerjean,

            Vous devez être un sous-marin du FN, pour être aussi carricatural, aussi con ?


          • fr_lh 27 février 2012 22:26

            Semi-démence le non-remboursement de l’IVG ?????

            Refuser le remboursement par la collectivité de l’assassinat d’un foetus humain parfaitement viable, c’est être dément ???????

            Ne savez-vous pas encore qu’un foetus humain a une vie psychique, par exemple ?

            A ce niveau d’inversion des réalités et des valeurs, une collectivité ne peut que s’effondrer. Et c’est bien ce qu’elle fait.


          • Mais dans quel monde vit-on ? 25 février 2012 09:43

            « Le reproche qu’elle fait à la direction de France 2 et à David Pujadas est un argument classique du Front national : il y aurait une différence de traitement entre les partis dits de gouvernement et le FN... »

            C’est un fait que Juppé a refusé l’interlocuteur Mélenchon et qu’il a été exaucé, lui ! Pour faire de l’audience, le cirque Pujadas a maintenu le numéro et, comme il se doit, il n’y en a pas eu.

            Marine Le Pen fait une campagne pour être au deuxième tour, pas pour faire mumuse à la télé avec des viennent-ensuite battus d’avance, qui le savent et qui s’apprêtent à faire voter pour Flamby, le « socialiste » qui a tenu à dissiper les craintes de l’oligarchie financière, par une interview accordée au « Guardian » :

            « François Hollande cherche à rassurer le Royaume-Uni et la City de Londres », titrait le quotidien britannique du 14 février.

            http://www.guardian.co.uk/world/2012/feb/17/francois-hollande-uk-city-london


            • Croa Croa 25 février 2012 22:25

              - Oui, France 2 a fait un beau coup l’autre soir, ce pas seulement pour l’audience mais aussi pour ouvrir désormais un boulevard aux vendus Sarkozy et Hollande.

              - Tu te trompes sur Mélanchon qui tout autant que Marine Le Pen, rêve d’être second tour.


            • Mais dans quel monde vit-on ? 26 février 2012 10:02

              « - Tu te trompes sur Mélanchon qui tout autant que Marine Le Pen, rêve d’être second tour. »

              Alors, c’est un mythomane qui prend ses désirs pour des réalités. Il aurait intérêt à consulter. Si le bouledogue atteint 10 %, ce sera le bout du monde.


            • Ollisters Ollisters 26 février 2012 11:24

              Moi ce que j’ai vu c’est Marine Le Pen qui ne cesse de se victimiser et évite ainsi de répondre aux vrais questions, quand aux gens qui reproche a melanchon d’appeler a voter a gauche en cas de défaite de sa candidature...


              Sincèrement, vous croyez que Marine le Pen est crédible une seconde en présidentiable ? elle a sans doute moins de chance que Melenchon de remporter un second tour.

              Et elle appellera a voter Sarkozy contre la gauche, donc arrêter avec ce blabla ridicule, JLM prépare le terrain a Hollande, ce qui n’est sans doute pas le cas, et quoiqu’il en soit Marine Le Pen, prépare le térrain de Sarkozy car il est plus proche des intérêts de sa bonne famille que tous les autres.

              J’ai surtout l’impression que l’oligarchie n’a jamais sentit le coup de pied au cul aussi proche et elle éssait de tout faire pour diviser la gauche et prolonger ainsi leur règne.

            • Francis JL1 26 février 2012 11:53

              Olisters,

              M. Le Pen, mais pas qu’elle - tous les médias le disent -, ne fait pas campagne sur ce thème - répéter que JLM appellera à voter pour FH au 2è tour - pour gagner des voix, mais pour en faire perdre à Mélenchon en détournant l’électorat d’extrême gauche vers le NPA.

              Autrement dit, la candidate du FN fait une campagne négative sur tous les plans. Mais ça, on le savait déjà.


            • NeverMore 25 février 2012 10:12

              Un crocodile édenté

              Lire cet article incontournable. 

              Malgre son titre (Ménard) on y parle de Plenel et Mélenchon, vrais Trotskistes « pur sang ».

              http://ilikeyourstyle.net/2011/04/27/robert-menard/

              Et n’oublier pas de relire Soljenitsine si vous avez un doute.


              • Olmo 25 février 2012 12:43

                Bravo pour les références. Vous, allez lire le programme du Front de Gauche avant d’attaquer son représentant par plumes interposées...


              • Norbert 25 février 2012 14:05

                @NeverMore
                Belles références : Ménard le petit laquais de la CIA et Soljenitsine l’entièrement dément qui a soutenait lescrimes occidentaux les plus odieux.

                Je n’ai pas de parti mais vous ne pouvez pas être crédible pour des gens un tout petit peu informés.


              • Anne 27 février 2012 10:43

                Les profs d’histoire de gauche ont bien travaillé. Mensonge+bêtise+autosatisfaction=grosses erreurs... et vote assuré à gauche.

                 Soljenitsine est un grand auteur. Ménard fait entendre une voix différente, qui bouscule les certitudes du « petit peuple » de gauche, confit de certitudes à base de mensonge historique et idéologique.


              • droitdereponse 25 février 2012 10:15

                Je lis partout des analyses qui vont totalement à contre courant du sentiment que m’a laissé cette émission. Je ne crois pas du tout qu’elle restera dans les anales, et encore moins pour la rencontre avec ce grossier Mélenchon qui n’a pas la moindre chance d’être au deuxième tour et qui appelle dors et déjà à voter PS au second tour. Alors qui laisse le débat au PS ou qu’il parle au nom du PS (ce qui serrait dur à concevoir vu son extraordinaire potentiel à aboyer). On dit partout dans les médias que le fn est le parti de la haine, d’où le f-haine. Je trouve chaque jours un peu plus évident que c’est à l’extrême gauche que se trouve les vrai haineux, Mélenchon les appellent de plus ouvertement à cette haine du FN et joue évidement son rôle dans la machine militantisme des excités de son parti qui ne loupe jamais une occasion d’aller sur les meeting ou réunion de Marine pour insulter, cracher ou perturber voir empêcher celle ci et les militants : ce n’est en rien une attitude acceptable, Mélenchon non seulement ne critique pas ces attitudes mais les encourages et l’ensemble de la classe politique et médiatique le tolére, ou du moins se sert de cela pour manipuler l’opinion publique en laissant voir et penser que ce serra la révolution dans la rue si Marine arrivait au pouvoir Il est évidement là, le calcul fait par le système, notre classe politique et médiatique, la diabolisation subtile faite par notre système pour faire baisser Marine et détourner les électeurs sincères de cette candidate qui ne serrait qu’un leurre Et bien je refuse de tomber dans ce panneau qui à mes yeux est aussi gros que clignotant, je regarde le programme, les propositions, le message de vérité, la sincérité et sur tout ces points, il n’y a pas photo !!!! Mélenchon n’a aucune sincérité S’il avait reconnu qu’il n’a aucune chance d’être au second tour, et qu’appelant à voter Hollande au second tour, il est automatiquement un rabatteur de gauche autour du PS ( c’est pas une critique mais un fait, c’est le système électoral qui veut ca), on pourrait le croire sincère, mais il n’a pas cette honnêteté, et il est la le point de départ de son imposture qui à lui seul, sans parler des insultes et des appels à combattre le Fn par tout les moyens, devrait suffir à justifier le refus de Marine à débattre avec lui Mais cette vision là, pas un seul journal, pas une seule télé, pas un seul analyste, commentateur ne la ferra ! Elle est la, la preuve flagrante, s’il en fallait une, du fameux système, de la caste dont parle Marine Je ne suis pas fn, je deteste le fn , son père, gollnish .... mais pour toute ces raisons, je suis Mariniste à 200%, je ne crois plus au loup fasciste raciste xénophobe, argument simpliste qui est le point de godwin de ce système dont plus personne, ne veut, moi le premier, mais que tout nos penseurs ayant accès aux médias, à la parole publique, et à qui ce système profite, au détriment du peuple, les politiques, les médias, certains artistes, les grands partons, les marchés financiers .... défendent bec et ongle comme dans cet article. Le spectacle qui se joue actuellement est intellectuellement d’une malhonnêté incommensurable  ! 1700 millirads de dettes, 8 millions de pauvres, 5 millions de chômeurs, laïcité, mondialisation et délocalisation, écroulement de l’industrie .... Merci cependant à agoravox pour nous laissé ce micro espace de liberté de débat, d’analyse et d’expression.


                • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 11:25

                  Faites des paragraphes par pitié !


                • Nestor 25 février 2012 12:09

                  Salut ...

                  "je suis Mariniste à 200%, je ne crois plus au loup fasciste raciste xénophobe, argument simpliste qui est le point de godwin de ce système dont plus personne, ne veut, moi le premier"

                  Dans l’électorat du fn il y a des personnes déçus c’est vrai, mais il a aussi les autres que vous citez, vous croyez qu’à l’extrême droite il n’y a que des bisounours ?

                  Vous croyez que ceux qui ont des drapeaux nazi dans leurs chambres, qui ont des croix gammées tatouées sur leur corps comme ceux qui dessinent cette même croix sur des tombes juives ou des mosquées votent pour hollande ?

                  Le point godwin ... oui effectivement, s’exprimer ainsi, en pensant une sottise comme celle-ci ...

                  Réveillez-vous !


                • droitdereponse 25 février 2012 12:32

                  Vous voyez, je ne vous connais pas, je ne vous ai pas agresser mais vous vous sentez obligé de me parler avec condescendance et mépris. Il est juste là le soucis, avec vous, vous n’êtes pas des contradicteurs avec qui débattre mais des provocateurs avec qui s’insulter. Et moi ce débat ne m’intéresse pas, tout comme Marine ne souhaite pas débattre avec votre idole Mélenchon ! Vous êtes obsédés par vos certitudes idéologiques, le nazisme et le fascisme est aux portes du pays .... cela vous regarde mais ce débat ne m’intéresse pas, j’ai déjà creusé et compris qu’il en est rien, on trouverais facilement dans les militants de Mr Mélenchon de beaux spécimens pour accréditer la thèse que son parti est extrémiste, populiste et bourré de fou furieux ... mais nous savons tous qu’il n’en est rien, ni chez Mélenchon, ni chez Marine !! Y a des idiots partout, ils méritent juste de prendre la porte . Moi, voyez vous, à 2 mois des élections, je ne suis plus vraiment à chercher les poux aux autres, c’est le programme, le débat de fond, et celui de Marine en l’occurrence, qu’il m’importe de commenter : le combat du libéralisme, du mondialisme, la désindustrialisation, le chômage, la dette, la laïcité ..... alors si vous ne souhaitez pas reconnaitre votre mépris fait au nom de vos obsessions et en faire excuse, ainsi que changer de registre et parler de programme, alors bonne route à vous, vos commentaires sont stérile, sans intérêts et vous ferrait élire Hollande en bout de course, donc le statu quo : no comment !


                • logan 25 février 2012 12:44

                  Mépris ? quand elle sort que tous les candidats qui sont en dessous d’elle dans les sondages n’ont pas le droit de débattre, que ce sont des idiots utiles, ou qu’ils font un travail de rabattage, c’est elle qui explose tous les records de condescendence et de mépris.

                  C’est ça pour elle la démocratie ? Les sondages qui décident qui a le droit de participer au débat public ou non ?


                • MdeP MdeP 25 février 2012 12:45

                  MdeP @ droitdereponse

                  Le FN c’est l’apologie de la violence. Ce parti tombe sous une interdiction légale et il devrait être ni plus ni moins que dissous si la Constitution était un tant soit peu respectée.
                  Pour ce qui vous concerne, je vous conseille de retourner à des fondamentaux comme la grammaire et l’orthographe. Avec votre niveau, il vous manque l’intelligence et le raisonnement qui va avec pour aborder (uniquement déjà) la politique.
                  Juste un indice : la situation de la France malmenée par des pompiers pyromanes comme Sarkozy lié à la grande finance, ne se jouera pas uniquement dans les urnes. 
                   

                • Nestor 25 février 2012 13:06

                  "Vous voyez, je ne vous connais pas, je ne vous ai pas agresser mais vous vous sentez obligé de me parler avec condescendance et mépris.« 

                  Je méprisse personne, je dis ce que j’ai dire, faudrait que vous me dites là où est le soi-disant mépris en question.

                   »Il est juste là le soucis, avec vous, vous n’êtes pas des contradicteurs avec qui débattre mais des provocateurs avec qui s’insulter. Et moi ce débat ne m’intéresse pas, tout comme Marine ne souhaite pas débattre avec votre idole Mélenchon !« 

                  Oui bien-sûr on a compris que vous n’aimez pas que l’on vous montre du doigt où sont vos incohérences.
                  Puis aussi, j’idolâtre personne je vote pour une personne qui défend certaines choses qui me conviennent .

                   »Vous êtes obsédés par vos certitudes idéologiques, le nazisme et le fascisme est aux portes du pays .... cela vous regarde mais ce débat ne m’intéresse pas« ,

                  Ça ne vous intéresse pas, donc vous avouer là que vous vous en foutez que des gars tag des croix gammées dans des cimetières ou autres, bien, bien ...

                   »Y a des idiots partout, ils méritent juste de prendre la porte" .

                  Les idiots de gauche ne vont pas taguer des fossiles et des marteaux dans des cimetières ou autre lieux de prières ou de sépultures .

                  "Moi, voyez vous, à 2 mois des élections, je ne suis plus vraiment à chercher les poux aux autres, c’est le programme, le débat de fond, et celui de Marine en l’occurrence, qu’il m’importe de commenter : le combat du libéralisme, du mondialisme, la désindustrialisation, le chômage, la dette, la laïcité .....« 

                  Ben moi aussi ça me causse tout ça, et je n’ai pas besoins de voter pour un parti qui a dans ses rangs d’ignobles personnages ...

                   »Alors si vous ne souhaitez pas reconnaitre votre mépris fait au nom de vos obsessions et en faire excuse« ,

                  M’excusez, vous voulez rire, vous vous prenez pour qui, vous dites que vous êtes à 200 % pour Marine Le Pen, je vous dit que dans cette électorat il y a des personnes malsaines, vous refusez de l’accepter, faudrait en plus que je ferme ma gueule et que je m’excuse .... Pffffffff ... Il vous faut arrêter de manger des clowns !

                   »alors bonne route à vous, vos commentaires sont stérile, sans intérêts et vous ferrait élire Hollande en bout de course, donc le statu quo : no comment !"

                  Et vous vous ferez élire sarko, le fn et l’ump ont montré l’autre soir leur rapprochement.
                  Puis → Bonne route → ne vous fatiguez pas j’interviens quand bon me semble je n’ai pas d’ordre à recevoir de vous.

                   


                • droitdereponse 25 février 2012 13:38

                  Tout est dit, démonstration est faite ! Au moins, chacun se ferra son idée en relisant le fil !

                  En effet, il faudrait mettre en prison les profanateurs de tombes, et pour longtemps !
                  En effet, les idéologies nazis aussi doivent être punis et lourdement, sans aucun problème !!!!
                  En effet, je fais des fautes .... et donc ?

                  Alors il faudrait aussi mettre en prison vos militants du FDG qui insultent, crachent et bloquent les meetings des candidats qui ne leur convient pas !!!!! Vous ne voyez le mal que quand il ne vous concerne pas somme toute !

                  Pour moi, il faut punir lourdement toute les attitudes irrespectueuses, du moyen age, et de tous bords, tous partis confondus, mais sur ça non plus, ya pas grand monde pour agir et trouver des solutions .... bref. Marine a exclu a tour de bras, elle. Pas parfaite, certes, mais elle fait le ménage, concrétement, pas comme chez Mélenchon ou au ps, Guerini, Dalongeville .... ou chez sarkozy, Karachi, les mallettes du financement des campagnes .... et pas les mêmes gravité à mes yeux ! Pas aux votres, j’ai bien compris, détourné des millions, c’est pas si grave, mais un illuminé raciste dans les rang du FN, c’est insupportable .... bref  !!!

                  et sinon, le chômage, la dette, l’euro, la mondialisation, la laïcité, la république exemplaire .... ça vous intéresse toujours pas comme sujet ....................... ? non, hein. Apparemment, non .... ben voyons ! Allez , je vous laisse à vos obsessions mais pensez à passer chez le psy un de ces 4, quand même ..... et voila, j’ai tort, je vous réponds, je fais pareil ..... ah la la , c’est ca le plus dur, pas temps de vous lire, finalement, mais plus de ne pas répondre à vos provocation : vous aimeriez tellement ça ! bonne journée quand même à vous (mes deux derniers « contradicteurs »)


                • Nestor 25 février 2012 14:03

                  "... ben voyons ! Allez , je vous laisse à vos obsessions mais pensez à passer chez le psy un de ces 4, quand même .....« 

                  C’est pas des obsessions c’est une réalité ... Quand à aller voir un psy, je vous rappelle que je ne vous ai pas traité de malade, qu’au départ que je n’ai fait que souligner que dans l’électorat du fn il y avait ce style de personnage et vous en avez fait tout un foin.

                  Alors, n’ai-je pas le droit de souligner qu’il y a des personnes malsaines dans l’électorat du fn sans pour autant passer pour un malade mental ?

                   »c’est ca le plus dur, pas temps de vous lire, finalement, mais plus de ne pas répondre à vos provocation : vous aimeriez tellement ça !"

                  Mes provocations ... Si vous trouvez que je vous provoque avec ce que je dis, je suis mort de rire, car il est bien possible que dans la journée vu ce que vous avez écrit vous risquez la connaitre la provocation, certains ici savent faire ça mieux que moi.

                  Oui bonne journée ... Moi aussi j’ai des trucs à faire ...


                • rodydecoue 25 février 2012 14:43

                   Le Pen fille est me semble t-il à la France ce que sont les radicaux islamistes en Tunisie, en Syrie, en Libye ou en Égypte... Elle avance cachée. Sa position sur la Syrie mi figue mi raisin en dit long sur sa posture qu’il faut mettre bien évidemment en lien avec son rapprochement avec les radicaux israéliens qu’elle actée lors de son récent voyage au EU. Entre elle et Gueno, nous avons assisté a un échange d’amabilités qui en dit long sur leur complicité. Il s’agissait d’un badinage entre la droite extrême et l’extrême droite. Ces deux là étant d’accord sur l’essentiel. Quant à son programme économique et anti social, il va au delà de ce que propose Sarkozy et les patrons du MEDEF. Derrière la façade anti libérale se cache un programme qui laisse pantois : plus de retraite, plus de syndicats, fini la sécurité sociale, fini les 35H, fini la durée de temps de travail, fini les CE, fini les fonctionnaires, fini le contrat de travail.... Le Pen c’est du Sarkozy xxxl. Oui Mélanchon a raison de démystifier le comportement et le programme de Le Pen fille. Les travailleurs doivent savoir qu’avec le vote Le Pen, ils votent contre leurs intérêts de classe. Les travailleurs doivent savoir qu’au délà du discours, elle a pour objectif de mieux servir les intérêts des riches, des très riches.

                  Mélanchon a raison de dévoiler toutes ces


                • fabule 25 février 2012 14:55

                  Le refus du débat est un signe quand-même flagrant de mépris vis-à-vis d’un candidat qui a, de plus, répondu aux accusations de madame Lepen. Dire qu’elle refuse de se confronter à un « petit » qui ne représente pas assez de voix, selon elle, c’est aussi mépriser les français...pour reprendre son argument que quand on « l’insulte », on insulte ses électeurs.
                  Quand à l’argument de « Mélanchon, la voiture-balais du PS », la position du leader du front de gauche est très claire : il aspire au réveil d’une gauche unie et anti-libérale...Ses positions quand au PS qu’il qualifie « d’astre mort » sont aussi très claires...Quand au second tour, il s’agit de ne pas faire de pronostics avant l’heure...dire que dans le cadre d’élections présidentielles à deux tours, on votera à gauche, non pas pour soutenir les idées de François Hollande mais pour faire barrage à la droite, c’est une question stratégique pour un éveil des forces de gauche ( qui il est vrai, sont dans un déficit idéologique depuis plusieurs années).
                  Oui, Mélanchon entend combattre le FN...mais il le fait de manière loyale ( provocatrice, certes, mais Madame Lepen n’est pas en reste)...et au delà des petits pics qu’il lance ( à l’encontre d’ailleurs des autres candidats aussi et des journalistes), il a durant ce « non-débat » avancé des arguments qui sont avant tout logiques et qui auraient pu avoir un droit de réponse de la part de la candidate du FN...Et, il me semble que c’est là que le bas blesse pour elle...Elle n’a pas de réponse où sait le risque et le danger que peut avoir une confrontation avec Mélanchon sur des sujets épineux comme l’égalité homme-femme, la question de l’accès aux soins...
                  D’autre part, puisque vous parlez du « loup fasciste », Mélanchon encore une fois tente un argument intéressant en parlant de la citation de Brasillach...Car, si Madame Lepen a tenté d’offrir une peau neuve au parti, il n’en demeure pas moins que ce derniers reste dans un autre-deux pour le moins inquiétant ( pour preuve, son discours à Strasbourg devant les militants « durs »)...


                • Norbert 25 février 2012 17:26

                  @MdeP
                  Pour gagner les couches populaires et la petite bourgeoisie qui fait banqueroute le FN utilise des slogans contre la finance internationale et le grand capital ( en général la fiance juive, les capitalistes étrangers etc..). Cette ressemblance « anticapitaliste » avec l’extême gauche est superficielle et se justifie donc très logiquement. Pourtant, ne nous y trompons pas, le FN a pour vocation ultime d’être le dernier rempart du capitalisme et de la haute finance. Et avec la crise qui s’approfondie, il est possible qu’à un moment donné, la classe dirigeante (et donc l’Etat qui est son outil de domination) décide majoritairement de faire appel à ses services. Dans ce contexte je pense que tout appel à l’Etat bourgeois pour interdire ce parti est une illusion et une grossière erreur qui se retournera au final contre la gauche (cela a toujours été le cas par le passé).


                • droitdereponse 25 février 2012 17:54

                  Vous me dites Réveillez-vous ! Donc pour vous je dors, et vous qui avez tout bien compris êtes là pour me le rappeler, m’ouvrir les yeux, car vous êtes vous bien réveiller, et votre acolyte qui relève mes fautes d’orthographes pour finalement m’inviter à retourner à l’école plutôt que de venir débattre de politique aussi ! Et d’un coup, pate blanche, j’ai rien fait, c’est pas moi .... Et c’est pas non plus les militant de gauche qui vienne cracher et insulter les gens aux meeting de Marine ... ben voyons ! Vous, les gauchistes obsessionnelle, n’avez manifestement même plus conscience de votre engagement partisan aveugle qui vous pousse dans votre manière de parler aux limites de la condescendance pour ne pas dire le mépris ou l’insulte ! Vous n’avez aucune ouverture d’esprit, vous êtes convaincu d’avoir raison et votre combat purement idéologique contre tout ce qui ressemble à la droite est obsessionnel et la bascule de la correction et du respect est très souvent franchie. Faites repentance et changer de méthode, et de chef au passage et peut être je reviendrais ouvert à la discussion mais avec ce que je constate encore ici, je confirme encore un peu plus mon vote Marine qui a bien eu raison de refuser de débatre ! Quand à ceux qui prétende que marine = gueno = sarko = ump, il n’ont manifestement pas lu les programmes ! Le constat est le même, mais les solutions bien différentes. Mais je comprends que vous pensiez cela, vous êtes tellement obsédé par ce sujet .... encore une fois, je veux bien parler si vous changez de ton et d’apriori, et de sujet. Si c’est pour injurier, vouloir faire croire marine = FN = facho = raciste .... ou me faire un procès et toujours rester sur vos absurde convictions, alors on gagnera tous à arrêter là .....


                • papi 25 février 2012 18:36

                  @ rodydecou

                  Il faudrait que vous éleviez le débat mon cher, vous volez si bas que vous allez vous écraser !!Quoique c’est la technique préférée des gens du front ..de gôoooche ..Parler de la taille des perchoirs dans les cages àpoules quand la France se meurt avec la bénédiction
                   des jumeaux du système ..


                • MdeP MdeP 25 février 2012 18:53

                  MdeP @Norbert

                  D’accord avec vous. C’est pour cela que je dis que nous ne nous en sortirons pas uniquement par les urnes.

                • 65beve 65beve 25 février 2012 22:14

                  @ NEstor,

                  "je suis Mariniste à 200%, je ne crois plus au loup fasciste raciste xénophobe, argument simpliste qui est le point de godwin de ce système dont plus personne, ne veut, moi le premier« 

                  Le point godwin a été atteint par l’extrémiste qui a fait applaudir d’autres extrémistes à la lecture d’un poème d’un salopard fusillé en 1945 pour collaboration avec l’ennemi.
                   Le même s’est justifié avec une formule attribuée à Mussolini ; ’Beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneur’ ».

                  Comme on dit par chez moi ; les chiens ne font pas des chats


                • Croa Croa 25 février 2012 22:31

                  à PdP,

                  Moins que Sarkozy qui est plus que violent, criminel !  Un fou de guerre comme il l’a prouvé en Libye...

                  Vite que l’on se débarrasse de cet irresponsable ! smiley


                • Croa Croa 25 février 2012 22:33

                  je voulais dire à MdP  smiley


                • Anne 27 février 2012 10:55

                  Ce Logan a entendu des paroles qui n’ont point été prononcées. On affirme des conneries, on conclue donc des absurdités !


                • cathya cathya 28 février 2012 01:46

                  @droitdereponse,

                  Oui, Marine est la seule personne dans cette arène politique, chez qui il émane une réelle sincérité. Et contre cela, il est quasiment impossible de lutter, si l’on est seulement dans cette arène que pour y jouer le jeu de l’Ego.

                  Pendant ce soi disant faux débat, -pour moi, il y a eu un débat, mais invisible pour la pensée grossière-, Marine pu expliquer clairement à Pujadas sa position. Mélenchon pouvait distinctement entendre ses explications. Marine a su rester stoïque lorsque Mélenchon parlait, mais lui-même était complètement hystérique, incontrôlable, devant cette tranquillité qui lui faisait face.

                  Cela semble anecdotique, mais entre les deux, c’est la force intérieure qui fît la différence entre l’énervement et la sérénité.

                  Marine est très loin devant ce Monsieur... très, très loin devant l’horizon... tout en étant bien ancrée dans la situation présente.

                  Merci pour ton post. Très positif.


                • Ranceval 25 février 2012 10:22

                  Marine Le Pen, soumise une fois de plus à une pression médiatique considérable tient tête avec une détermination et un cran admirables. On a vu avant hier soir atteintes les limites de la communication politique télévisuelles, parce que le champ du débat a été forcé pour aboutir au spectacle - ce en quoi MLP n’est pas responsable mais s’y est trouvée acculée - si bien que l’intérêt de la prestation, remarquable, a porté moins sur le fond que sur la capacité combative des différents interlocuteurs. MLP a marqué le point sans conteste, et il serait étonnant que son score électoral ne s’en trouve pas crédité. Il faut bien reconnaitre aussi que dans une période de crise et de difficultés particulières ou nous sommes, c’est sur ce genre de personnalité qu’on peut attendre quelque espoir pour s’en sortir, car la question de la force de caractère, de l’aptitude à tenir une détermination, de l’homme ou de la femme auquel on aura à confier notre destinée, est plus importante que celle de la mise en œuvre d’un programme, qui se trouvera par la suite de toutes façons soumis à évolution et adaptations futures. Car dans de telles situations on ne doit rien espérer de faiseurs de promesses non tenues car ostensiblement contraires à leurs objectifs, ou de politiciens visiblement dépourvus d’inspiration et calquant leur ligne politique sur ce qui a déjà été fait et nous a mené à la catastrophe, mais il faut une rupture. Et donc nécessairement une personnalité d’une trempe exceptionnelle pour y faire face. Si cette personnalité ne doit pas être Marine Le Pen, trouvons-la ailleurs. Hélas, si on scrute le paysage politique actuel qui nous est proposé au travers de cette campagne, rien n’émerge de remarquable en termes de renouveau, d’imagination et d’audace, et c’est bien ce qui est regrettable. D’ailleurs M. Guaino l’a bien montré au fond : il ne faut toucher à rien et être respectueux de tout ce qui nous entoure, nous soumettant à tout. Sa conception du gaullisme est erronée. Parce que quand le Général De Gaulle disait très justement : ‘’en dehors des réalités, il n’y a rien qui vaille’’, il voulait dire qu’il fallait en tenir compte, mais sûrement pas s’y plier. Ce même Général De Gaulle qui disait aussi : ‘’Les Français ne savent plus faire les tours de force qu’ils avaient su faire par le passé’’. Encore une fois, ce n’est pas avec une politique consensuelle et un esprit de soumission à tout que la France peut aujourd’hui s’en sortir. Nous avons finalement connu des crises bien plus graves. La défaite militaire devant l’Allemagne, l’occupation. Ce ne sont pas des politiciens soumis aux réalités – particulièrement dures de cette époque- et conciliants avec nos ‘’partenaires’’ que nous avons pu faire basculer les choses mais avec des De Gaulle, des Churchill, des hommes précisément rejetés de la vie politique par temps calme. Peut-être parce que l’énergie fait peur. Mais en ce moment c’est précisément de cela dont nous avons le plus grand besoin.

                  On accuse Marine Le Pen de fascisme et de toutes autres mauvaises intentions. Il faut se souvenir que Le Général De Gaulle avait du faire face aux mêmes suspicions lors de son retour au pouvoir en 1958. Et qu’en a-t-il été ? Une dictature ? Non, une période de prospérité, de solidité politique, de bon fonctionnement démocratique, agrémentée d’une position et d’un prestige que la France n’a jamais connu depuis sur la scène internationale. L’image de notre pays est devenue au contraire plutôt piteuse depuis ce temps, et tout Français s’il lui reste encore un peu de patriotisme doit en souffrir, mais même sans cela, car tout Français quand il se trouve à l’étranger est considéré comme un représentant de la France, qu’il le veuille ou non.

                  Si on quitte la caricature et le parti pris indéfectible, qui évidemment témoigne d’une ouverture d’esprit absente et ne peut donc aboutir à aucun dialogue, et à moins d’être atteint d’un anti marinisme viscéral (comme on disait autrefois : ’’un anticommunisme viscéral’’, du temps de Georges Marchais) on ne trouve rien qui puisse étayer de telles suspicions et justifier de telles accusations. Pas plus que l’implacabilité insensible et inhumaine qui correspondrait à un tel caractère, à l’instar par exemple d’une ‘’Dame de Fer’’ qui elle, sévissait pourtant avec une pareille implacabilité dans un gouvernement parfaitement démocratique. Pour peu qu’on veuille l’entendre, rien de tel n’émane de son discours, pas plus que ce qui transparait de façon informelle dans le non-dit ou dans sa personnalité. En fait, il faut bien le dire, le seul biais qu’on trouve encore pour étayer ces accusations, c’est le lien à son père. On doit bien pourtant admettre que le Front National d’antan n’a plus cours, et que JMLP est un des derniers vestiges d’un courant politique qui a profondément évolué. Alors, l’erreur de MLP, est-ce d’y avoir effectué son parcours, et surtout d’avoir accepté d’être portée par ce parti politique dont le nom jette encore l’opprobre et un certain scandale de par certains propos, il faut bien le dire, inacceptables ? Peut-être. En tout cas son analyse de la seconde guerre mondiale, son opinion sur la shoah, ainsi que sa ligne politique générale, se démarquent de façon très nette de celle de son père, et son patriotisme n’est pas fondamentalement centré sur les mêmes conceptions ni les mêmes priorités. Il reste encore sa filiation. A cela par contre, elle ne peut rien changer et on est donc en tort de le lui reprocher. Car la filiation n’engage le libre choix de personne. Soit dit en passant, l’acharnement qu’on met à vouloir lui faire renier son père est aussi odieux que n’importe quel harcèlement moral. Elle a dit qu’elle se démarquait formellement de ces propos, et ça devrait suffire, car c’est d’elle qu’il s’agit. Mais au fond tout cela n’est pas le vrai sujet, et on le sait bien.

                  Marine Le Pen a la profession d’avocat. Comme le Président Sarkozy, comme le Président Mitterrand, et comme nombre d’autre politiciens. Elle peut avoir travaillé avec acharnement sur l’économie depuis, cela ne remplacera jamais les années d’études spécialisées dans cette discipline des professeurs d’économie chevronnés qu’on met en face d’elle dans les débats, et qui connaissent tous les détours de cette science éminemment complexe. Mais pourquoi ne confronte-t-on pas les autres participants de la campagne au même examen, avec la même absence de complaisance ? Et pourquoi ne l’a-t-on jamais fait avec les précédents candidats aux élections présidentielles par le passé. Elizabeth Guigou avait avoué un jour que François Mitterrand n’avait pratiquement pas de notion d’économie lorsqu’il est arrivé au pouvoir, et qu’il avait fallu le briefer d’urgence au début de son premier mandat. Cela ne l’a pas empêché de gouverner pendant quatorze ans. Et personne ne l’a jamais inquiété pour ça. Il faut pourtant se rappeler que cela fait maintenant quarante ans que nous sommes en crise de façon répétitive, depuis le premier choc pétrolier en 1972. Mais c’est vrai que nous sommes à présent arrivés au paroxysme. Ce qui montre aussi que ceux qui ont si mal gouverné le navire depuis ne peuvent guère se targuer de leur savoir-faire, et devraient honnêtement mettre un léger bémol à leur condescendance péremptoire.

                  Enfin, il y a un choix à faire. Et cette élection, en fin de compte ne détermine ce choix qu’entre deux choses. Une soumission d’une part apparemment rassurante et tout d’abord relativement confortable, à toutes les forces extérieures qui nous entrainent, et dont il est maintenant très difficile de se départir effectivement, parce qu’on nous y a lié de façon extrêmement complexe et quasi indéfectible – mais n’était-ce pas le cas aussi lors de l’occupation allemande durant la 2ème guerre mondiale alors que l’intervention des Etats-Unis paraissait encore improbable ? Et d’autre part un combat politique qui correspond d’avantage à l’aspiration réelle du peuple Français que l’on amuse par un jeu politique de surface, mais dont la véritable préoccupation est la santé économique et la cohésion sociale, ce qui passe par l’effort collectif organisé, donc par la solidarité nationale. Pour cela la souveraineté – et on disait plutôt encore récemment ‘’indépendance nationale’’, est une condition indispensable. Cette souveraineté et cette indépendance, nous les avons perdues, autant sur le plan institutionnel que sur le plan économique. Mais il nous reste encore la possibilité d’élire notre Président de la République. Qui est toujours de plein droit, le garant de notre indépendance nationale. Et aussi nous le savons nous Français, que cette indépendance nationale est d’abord la condition de la Liberté.


                  • Jicé Jicé 25 février 2012 18:05

                    Marion Anne Perrine Le Pen avocate ? Je veux bien entendre qu’elle n’ait pas toutes les compétences d’une économiste, j’ai beau revoir l’émission en son entier, elle ne semble pas avoir mis tout son art et ses compétences à son propre service... C’est quand même son avenir, sa mue de femme politique en femme d’Etat qu’elle devait défendre... Dans l’émission c’est de son piédestal de simple femme politique qu’elle a dégringolé... Et votre plaidoierie tombe bien à plat et donne in fine l’impression d’être écrite par le bon docteur Coué...


                  • papi 25 février 2012 18:38

                    @ ranceval ;
                     je vous suit parfaitement dans votre analyse, parfaitement claire ..


                  • droitdereponse 25 février 2012 20:28

                    @renceval

                    +1 à vous suivre dans cette analyse .


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 25 février 2012 20:55

                    Rien à ajouter, Jicé, tout est dit, et merci cher Maître, de cette admirable contre-plaidoirie.


                  • droitdereponse 25 février 2012 10:28

                    En revanche, j’ai bien aimé la rencontre avec Henri Guenot, courtoise, qui partage, comme la majorité des francais, le diagnostique, le constat, même s’il ne partage pas les mêmes solutions. Le débat était vraiment à un autre niveau, la caricature de Guenot sur la fermeture au monde était de bonne guerre, à chacun ses arguments pour convaincre ... sauf que Guenot est aux manettes, avec Sarkozy, et pas depuis hier .... alors à chacun de choisir son cheval gagnant mais quand le cheval viens de perdre la course, favori ou pas, en ce qui me concerne, c’est tout vu ! Mais merci pour ce débat, la, c’était vraiment intéressant, honnete et constructif.


                    • Nestor 25 février 2012 12:15

                      Oui ils se sont magnifiquement bien caressés le dos, tant d’amour c’était beau à voir, presque la larme à l’œil ...

                      De la grosse lèche des deux cotés !


                    • logan 25 février 2012 12:42

                      On se met au même niveau intellectuel que les dégénérés du FN. Marine le pen RABATTEUSE DE L’UMP ... !!!


                    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 12:54

                      Opposition totale sur le fond.
                      Marine a passé cet échange avec Guénot à expliquer les méfaits intrinsèques du mondialisme politique, l’autre à expliquer que le refus de la gouvernance globale est un replis sur soi, une cassure avec l’autre.
                      On ne pouvait pas avoir plus opposés avec un clair avantage à celle qui démontre contre celui qui annoône du pédagogisme publicitaire hormonal (« replis identitaires », crispations« ) et arguments d’autorité à usage des pleutres ( »on ne peut pas décider ça« ). On a échappé de peu aux »remugles nauséabonds« et ses »peurs« mais c’était limite.
                       Echange courtois en apparence mais radicalement opposée pour ceux qui ont écouté les paroles.

                      On notera que cette opposition république contre mondialisme, Mélenchon ne l’entrevoit même pas et préfère flatter les mentalités bi-polaires avec sa lecture droite-gauche. Et n’hésite pas à appeler au report des voix »automatique" pour un baronat mondialiste sous prétexte qu’il a une tache rouge sur son logo. Persuadé d’être cohérent politiquement en plus...
                      Bref, le gars qui veut abolir la loi de 73 mais en même temps rester dans l’euro...


                    • Mais dans quel monde vit-on ? 25 février 2012 12:54

                      « De la grosse lèche des deux cotés ! »

                      T’as tout compris, Nestor, à l’école Mélenchon : un adversaire politique, ça s’insulte, ça se traîne dans la boue, ça incite à lui empoisonner la vie, ça pousse à envoyer des nervis casser ses meetings ! Et puis, dès que les circonstances le permettent, ça se bute !

                      Etre poli, courtois, c’est de la complaisance, une irréfutable preuve de connivence, tout compte fait !


                    • Nestor 25 février 2012 13:29

                      "T’as tout compris, Nestor, à l’école Mélenchon : un adversaire politique, ça s’insulte, ça se traîne dans la boue, ça incite à lui empoisonner la vie, ça pousse à envoyer des nervis casser ses meetings !"

                      En tout cas du coté de Méelenchon ils ont l’air bien moins flipper que du coté de Marine, elle ouvre grand la bouche dans les meetings et donne des cartons rouges, mais quand il s’agit d’en bouffer du rouge ça s’écrase vite fait bien fait et preuve de faiblesse, ça baisse les yeux. Papa Jean Marie a du adorer tout comme plein d’autres ... 

                      En Gaule le combat des chefs, j’imagine la tête des partisans du chef qui refuserait de combattre, pour eux se serrait un signe de grande faiblesse, une grande faiblesse de la part de celui qui leur aurait promis qu’il allait pulvériser le chef opposant ... ou chef ennemi .

                      Il y en a ici sur ce site des intervenant qui ne disent rien parce qu’ils sont extrêmement déçus de la prestation de Madame Le Pen, ils la voyaient beaucoup plus solide, maintenant ils savent, ils savent que pour rire et faire des courbettes au coté de l’ump ça marche bien, ça passe bien, par contre quand il s’agit d’affronter un provocateur oppossant que l’on sait sûr de lui il n’y a plus personne ...

                      La politique de l’autruche en quelque sorte ... 


                    • Mais dans quel monde vit-on ? 25 février 2012 14:49

                      « La politique de l’autruche en quelque sorte ... »

                      En l’occurrence, elle vaut très largement la politique du SA (Sturm Abteilung) pratiquée par Mélenchon et ses sbires.


                    • droitdereponse 25 février 2012 20:39

                      C’est clair, il y a un niveau en deçà duquel il ne vaut mieux pas descendre, Mélenchon a depuis longtemps franchi cette limite et Marine a bien raison de refuser de l’y rejoindre. Le bien triste débat que cet homme, son parti et ses sbires propose est pitoyable, insultant, méprisant, et bien loin des vrai préoccupation des Français. Il n’a en plus aucune chance de passer le premier tour et appelle à voter Hollande malgré le discours du guardian ..... tout est dit, ce rabatteur du ps, qui en vient s’il faut le rappeler, n’a vraiment strictement rien à apporter de constructif au débat et le choix de France2 de faire du show au détriment du débat est bien triste pour un service publique.
                      Les Français jugeront de cette pitrerie qui donne une bien grande tribune aux excités du front de gauche alors qu’il y aurait tant à dire sur leurs discours et comportement inadmissible .... On commence tous à voir ou se trouve finalement la haine en réalité !


                    • Sat is Fay 25 février 2012 23:58

                      Normal ils s’adorent les 2 là, après ce beau discours de Dakar, Marine ne pouvait qu’être sous le charme...


                    • tupolev tupolev 25 février 2012 10:58


                      Connaissez vous la couverture patrimoniale et immobilière du héros trotskiste qui tient à représenter le prolétariat et veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?

                      Tenez vous bien : 1.480.000 euros !
                      ( source l’Express de cette semaine)


                      • jaja jaja 25 février 2012 12:45

                        Allons allons si Mélenchon a bien lambertiste ça date pesque de l’époque ou Le Pen s’amusait avec la gégène....

                        L’un des deux candidats qui pourrait effectivement se revendiquer trotskiste c’est Philippe Poutou qui est le « plus pauvre des candidats » selon l’express...

                        "Le candidat du NPA déclare n’avoir aucun patrimoine immobilier, pas d’assurance-vie et ne pas payer l’ISF. Ouvrier de l’usine Ford de Blanquefort, en Gironde, Philippe Poutou est locataire, possède une voiture et dit avoir déclaré 22.000 euros au titre de l’impôt sur les revenus de 2010. "


                      • onetwo onetwo 25 février 2012 23:38

                        à Tupolev

                        C’est une erreur, le patrimoine de mélenchon c’est 730 000€.

                        C’est à dire un appartement à Paris et une maison de campagne.

                        Normal pour quelqu’un qui est très bien payé.

                        Quoique moins bien payé que Marine le Pen la cumularde qui en plus d’être député européen (comme Mélenchon) cumule avec son poste de conseillère régionale. Mélenchon lui ne cumule pas.

                        http://www.lexpress.fr/actualite/politique/patrimoine-melenchon-n-est-pas-trop-plebeien_1085416.html

                        Commencez par ne pas mentir.

                        Par contre, impossible de connaître précisemment le patrimoine de Marine, vu qu’elle possède des parts dans le manoir de Montretout (5000m²) et dans la maison familiale de la Trinité sur mer. Elle possède aussi sa propre maison.

                        Mais je pense que cela dépasse largement le patrimoine de Mélenchon.

                        http://www.linternaute.com/actualite/politique/secrets-marine-le-pen/ses-logements.shtml


                      • Beaurepaire Beaurepaire 25 février 2012 11:00

                        Melenchon n’est qu’un leurre qui est juste là pour récupérer les voix des mécontents et les électorats du NPA et de LO. 


                        Il y a réussi au niveau de ces derniers. En 2007, les scores sont : Olivier Besancenot : 1 498 581 voix (4,08 %) - Marie-George Buffet : 707 268 voix (1,93 %) Arlette Laguiller : 487 857 voix (1,33 %) - José Bové : 483 008 voix (1,32 %) - Gérard Schivardi : 123 540 voix (0,23 %). Poutou et la Artaud sont au niveau de Schivardi. Besancenot a essayé d’allier trotskisme et islamisme mais cela ne marche pas. Cela est du aussi à la médiocrité des candidats et au fait que tout le monde sait en 2012 que le communisme a tué entre 65 à 93 millions d’hommes, de femmes et d’enfants.

                        Tout le monde sait aussi par des témoignages de proches que dans les pays communistes la misère était immense. Cela commence par les affamés de la Volga en 1921/8192 : François Furet estimait qu’il y avait 5 millions de décès dans la famine ;. à titre de comparaison, l’échec pire récolte de la fin de la Russie tsariste, en 1892, a causé 375.000 à 400.000 décès 
                        Les famines soviétiques de 1931-1933 ont touché l’ensemble de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) dans les années 1931-1933, faisant entre 6 et 8 millions de morts selon les estimations. Cet épisode tragique est longtemps resté un sujet tabou en Union soviétique.  
                        Et cela continue ; 

                        Je peux aussi des massacres de Tito ou des conditions de vie dans ce paradis trotskiste, où les militants de la LCR étaient accueillis avec l’argent des Yougoslaves vivant dans la pire des misères. 

                        On parle de Cuba ?

                        Mais si Melenchon préconise des solutions à la soviétique, à la Castro, ou à la Tito, en réalité il n’est là que pour amener ces anciens communistes révolutionnaires qui ne votaient pas socialistes à voter Hollande au 2e tour. Or, Hollande qui ne prévoit pas une alternative à l’ultra-libéralisme, contrairement au Brésil et l’Argentine. Melenchon travaille donc pour la Parizot et si Marine est au 2e tour elle aura contre elle Melenchon et le MEDEF. Si c’est un duel avec Sarko va t’il faire des meetings communs avec le responsable de tous nos maux.

                        Toutefois si à 8% Melenchon fait le plein des voix d’extrême-gauche au niveau des mécontents ils sont derrière Marine chaque jour un peu plus. Donc ça le met en colère. Lors du non-débat je regardais sa tête. Il était médusé. Un de mes proches qui avait voté pour un de ses candidats était tordu de rire (comme moi). Il va voter Marine comme beaucoup de jeunes et de militants de gauche. Par contre Hollande va avoir les voix d’une partie de la droite.

                        • jaja jaja 25 février 2012 12:50

                          « Besancenot a essayé d’allier trotskisme et islamisme mais cela ne marche pas. »

                          Mais vous allez voir avec les Témoins de Jéhovah on va cartonner.....Qu’est-ce qu’on peut lire comme immenses conneries....  smiley

                          Lire le reste est une perte de temps....


                        • Beaurepaire Beaurepaire 25 février 2012 13:56

                          Besancenot a cru pouvoir allier des ultra-conservateurs musulmans et les militants et militantes communistes laïcs et féministes. C’est lamentable ! http://www.youtube.com/watch?v=iYY_6yShE40&feature=related C’est raté ! 


                          Au fait penser que la mort de dizaines de millions de personnes exécutés ou de faim n’est des conneries l’est encore plus.

                        • papi 25 février 2012 18:44

                          beaurepaire

                          Bien vu !! mais vous allez avoir du retour avec les amis frontistes de Gôooooche, car ils ont toujours raison, et quand ils sont a bout d’arguments et bien ils vous insultent !!..


                        • 65beve 65beve 25 février 2012 22:24

                          Bonjour Beaurepaire,

                          vous nous dites : « Cela commence par les affamés de la Volga en 1921/8192 »

                          Putaing, 1921/8192 - ils ont dû trouver le temps vachement long les affamés !

                          cdlt


                        • Beaurepaire Beaurepaire 28 février 2012 14:07

                          Mon cher 65beve vous avez raison, mais si vous voulez corriger toutes les copies d’Agora Vox vous allez avoir de travail ! Et pas qu’une coquille ! 


                        • Acid World Acid World 25 février 2012 11:21

                          Le deuxième match entre MLP et JLM est absurde. Qu’on laisse ces deux candidats débattre aussi avec tous les autres, y compris les deux monarques de ces élections !!


                          L’UMPS est la racine de ce mal. C’est l’ennemi n°1 des forces antilibérales, et si on en vient à bout le FN tombera tout seul.

                          • Mais dans quel monde vit-on ? 25 février 2012 12:58

                            « Qu’on laisse ces deux candidats débattre aussi avec tous les autres, y compris les deux monarques de ces élections !! »

                            C’est sûr qu’un « affrontement » Mélenchon « contre » Hollande serait un grand moment de télévision, avec le bouledogue n’osant rien dire qui deviendrait incompréhensible au moment où il fera voter Flamby.


                          • non667 25 février 2012 11:22

                            elle n’a pas peur de lui l’ayant rencontré il n’y a pas si longtemps il n’y avait plus rien à débattre de nouveau entre eux 2. mais  il s’était montré tellement minable minable de chez minable et s’en était rendu compte qu’ il comptait prendre sa revanche (avec la complicité d’A2 ) mais marine à esquivé le taureau assez adroitement l’a fait se fracasser dans son minable rôle de rabatteur d’hollande !
                            bilan !
                             il n’a pas gagné une voix
                             ni fait perdre une seule à marine  !
                            par contre pour ses discours à venir il est démasqué !
                            se désister au 2° tour pour le candidat de gauche le mieux placé !
                            faudrait -il qu’il y en ait un ? le ps ?
                            le ps = le plus grand ennemi de la gauche qui fait croire qu’il est de gauche alors qu’il ne l’est pas et qui empêche ainsi la vraie gauche de se rassembler et d’élaborer un programme commun de gauche !
                            et mélanchon qui l’a quitté ne le voit pas ?
                            aveuglé par son antifascisme qui a autant de réalité que les armes de destructions massives ! !
                            ou est-il un traitre franc- mac acquis au mondialisme ?


                            • logan 25 février 2012 12:39

                              En 1 débat on ne fait pas le tour des nombreux sujets importants qui concernent notre avenir. Mauvais argument.


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 février 2012 12:03

                              débat avorté , et l’ autre en a remis une fausse couche ...


                              • Francis JL1 25 février 2012 12:21

                                je me demandais quand eole pèterait les plombs !

                                C’est fait !

                                 smiley


                              • Arafel Arafel 25 février 2012 14:49

                                Mélenchon est un rabatteur, c’est incontestable

                                avant le premier tour, lyriques envolées anti-capitalistes afin d’attirer les électeurs que le PS a trahis

                                au second tour, appel à voter Hollande

                                Le prétexte de faire battre Sarkozy, c’est l’excuse qui permet de tout faire passer, même pas besoin de vaseline  smiley


                              • marsupilami marsupilami 25 février 2012 12:12

                                Mélenchon voulait bouffer du FN mais en y mettant des formes « lissées » et presque « courtoises ». On voit d’ailleurs que son agressivité monte « crescendo » au fur et à mesure qu’il se heurte au mur que lui inflige MJP et qu’il voit qu’il ne peut pas vraiment l’accrocher.
                                Venant du PS, il roule pour le PS et de courroie de transmission du PC qui voit là l’opportunité de se refaire une santé.
                                A n’en pas douter qu’il s’agit bien là d’une stratégie d’ensemble pour culbuter droite et FN réunis.
                                Alors au fil du temps qui lui est imparti il déverse sa bile, et montre en définitive ce qu’il représente : l’agressivité, l’intransigeance qui va avec, la haine et l’idéologie du gauchisme extrême prêt à tout pour faire accéder ses idées quitte à briser une Société et à promouvoir l’affrontement social.
                                Et là, je marquerai toujours ma désapprobation et mon opposition.

                                Le coup du salaire de la mère au foyer pour s’occuper de son deuxième enfant démontre que ce monsieur n’a vraiment rien compris !
                                Le coup des mères porteuses est honteux.
                                Ré écoutez bien le monologue. Il faut en disséquer chaque mot, chaque groupe de mots remis dans le contexte.
                                Relisez bien la dernière moitié et surtout la fin, quelques mots qui ne devraient pas échapper à l’analyse. Et là c’est odieux car je ne peux pas croire qu’il s’agisse d’un simple « hasard » de langages.
                                La pic sur Brasillach peut rester la réplique utile concernant JMLP.
                                Mais n’a-t-on pas vu une gauche applaudir et soutenir un tyran de l’Est qui massacrait des franges entières de son Peuple et de ses élites ?
                                On pourrait aussi répliquer que faire référence au livre rouge de Mao Zedong ne fait pas un adhérent de plus à ses idées ou l’acceptation de ce qu’il fut et de ce qu’il fit.
                                Ce duel qui n’en fut pas un restera-t-il dans les annales ? Il est certain qu’il sera ressorti souvent et que le temps fera peut être l’usure.
                                Mais il restera pour un temps le pendant de ce que furent certains affrontements d’élections présidentielles : Marchais, Giscard, Mitterrand, Chirac.
                                Duels qui en furent certes, mais qui ne manquaient de relever les outrances des uns face au défilement des autres.
                                Que MLP n’ait pas opposé à son adversaire une réplique « orthodoxe et convenu » est incontestable. C’est bien là le « poil à gratter » qui dérange et qui a déstabilisé tout le monde.
                                Qu’elle ait été parfois déconcertante et qu’elle ait manqué d’ « étoffe », d’« habileté » à certains moment est bien exact aussi.
                                Mais il y a une chose qui marquera sa prestation. C’est qu’elle marqua sa volonté de ne pas débattre avec quelqu’un alors qu’elle avait déjà signifié son désaccord en se justifiant sur les outrances et les insultes de son contradicteur.
                                Il fut une même émission où un membre du Gouvernement refusa le débat avec Mélenchon et qu’il fut exhaussé !


                                • Francis JL1 25 février 2012 12:20

                                  « exaucé » peut-être ?

                                   smiley


                                • Nestor 25 février 2012 12:21

                                  Salut ...

                                  "Mais n’a-t-on pas vu une gauche applaudir et soutenir un tyran de l’Est qui massacrait des franges entières de son Peuple et de ses élites ?"

                                  Oui comme en Syrie avec bachar el assad, tiens quand on parle de tyran, d’ailleurs Marine Le Pen n’a pas voulu le condamner, bizarre non ?

                                  Des fois avant de parler vaut mieux d’abord balayer devant ça porte !  


                                • Furax Furax 25 février 2012 12:46

                                  il faut bien se mettre dans la tête que ces gens ne sont ni « journalistes », ni « experts » économiques, ce sont des propagandistes, des manipulateurs d’opinion.
                                  L’émission de Pujadas n’avait aucunement la mission d’informer mais de manipuler.
                                  Le but ? Attendez les prochains sondages et vous verrez, je crois, Sarkozy prendre définitivement la tête.
                                  C’était comme un rasoir à deux lames.
                                  La première, celle qui m’a le plus intriguée, le débat avec Guaino. Etonamment bienveillant le conseiller.
                                  Message aux électeurs FN (pas à MLP) :« Vous avez raison, vos analyses sont justes mais il faut composer avec le réel. Le monde ne tourne pas selon notre volonté ». L’électeur n’est pas insulté et se dit que, peut-être...Sarkozy...
                                  Deuxième lame du rasoir, on lance Mélenchon dans l’arène. L’autre a annoncé qu’elle refusait le débat. Coincée. L’électeur FN est pris d’un doute. Est-elle à la hauteur ?
                                  Le bénéficiaire ? Je prends les paris.


                                • David 25 février 2012 12:13

                                  Melenchon joue juste au rôle de tenter d affaiblir le FN pour le système... Comment un ancien socialiste , ayant une telle fortune personnelle, étant Franc Macon peut il être crédible pour nous ouvrier... Dans sa loge maconnique, il fréquente les puissant et décideurs de la France , sans vouloir rien faire changer... Sa haine contre le FN vient du fait que celui ci est le seul vrai partis anti système....


                                  • jaja jaja 25 février 2012 12:27

                                    Mon camarade ouvrier question fortune personnelle elle est pas mal non plus la Marion le Pen...
                                    Des anti-systèmes qui vivent comme elle dans un château je n’en connais pas....

                                    Le seul que je connaisse qui soit candidat aux Présidentielles, ne vit pas dans le luxe, travaille à l’usine et est locataire c’est Philippe Poutou du NPA....


                                  • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 13:05

                                    Non seulement pour booster l’audimat mais surtout pour enfermer Marine Le Pen dans l’image d’une bête de foire.


                                  • L'Auvergnat L’Auvergnat 25 février 2012 12:28

                                    Je trouve la « blondasse » encore plus « bestiale » que son père.........
                                    Sa façon de parler sans desserrer les dents est abominable.

                                    Ce débat a prouvé une nouvelle fois, que si « ces gens là » prenait le pouvoir, (aucune chance heureusement) il bâillonnerait, internerait les opposants.
                                    Tout cela, me rappelle des choses terrifiantes.

                                    Ne commettez pas l’irréparable..........................

                                      


                                    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 13:10

                                      Baser son jugement politique - et même constitutionnel ! - sur la façon de serrer les dents voilà qui va très loin.
                                      Surtout qu’en plus Marine Le Pen a justement joliment déserré sa machoire et s’est montré sereine et détendue, ferme et tranquille pendant tout le reste de l’émission. Le maintien de Mélenchon malgré son refus de longue date était une pure agression et un piège, ne l’oubliez pas.


                                    • papi 25 février 2012 20:12

                                      @ l’auvergnat

                                      Pourquoi ? vous pensez que la manière de parler de Monsieur Mélanchon est plus jolie ?
                                      Les yeux pétillants de hargne, et le visage rouge de colère sont vous le pensez un ravissant reflet du caractère de cet homme ??
                                      Ne tombez pas dans ces travers, vous allez finir par paraitre ridicule ..


                                    • mojique mojique 25 février 2012 21:54

                                      Je suis d’accord. Il y a un truc qui fait peur chez mélanchon. Et quelque chose qui sonne faux.


                                    • Philodeme Philodeme 25 février 2012 13:51

                                      Avis de comptoir (nous disons « parvis ») d’un frangin :
                                       sur une profane et sur un autre frangin

                                      MLP la femelle dominante (chez les femelles seulement), mais cependant apeurée par la violence verbale des mâles (amusant qu’un parti dit d’extrême droite ai un tel dirigeant, pardon une telle dirigeante, personne ne parle de cette « nouveauté)

                                      donc au comptoir du café du commerce TV

                                      forcément dominée au niveau cordes vocales et timbre de voix (pour l’intellect je ne pense pas que Mélenchon lui soit supérieur)

                                      par le mâle »Méluche«  le sévèrement couillu ... éructant et mal dégrossi suant la haine, appuyé par les nervis staliniens

                                      et cerise sur le gâteau ce »Méluche" : un francmac appartenant à une obédience dont les 3 principes sont : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience

                                      Au fait votre déclassé Mélenchon est bien vu par son banquier, selon l’Express il ne fait pas partie de misérables !! j’aimerais avoir son compte en banque !!!


                                      • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 14:53

                                        J.L. Mélenchon  :
                                        « Vous voulez interdire l’IVG. »

                                        Ma réponse :
                                        Ce n’est pas l’IVG que souhaite interdire Marine Le Pen c’est l’IVG de confort, quelle souhaite dé-rembourser (et non interdire.) A savoir l’utilisation répétée re-répétée et sur-répétée, de l’avortement. On pourrait dire l’utilisation ’somptuaire’, pour reprendre un qualificatif du vocabulaire fiscal. Pertinent dans ce cas de dé-remboursement... Mélenchon ment.

                                        J.L. Mélenchon :
                                        « Une femme seule aux Rsa avec 2 enfants touche 1016€ d’allocations... avec vos 878€ vous voulez la rabaisser sous le seuil de pauvreté... Votre salaire parental est une arnaque. »

                                        Ma réponse :
                                        1 - Une femme en couple touche beaucoup, beaucoup moins que ces 878€. Le salaire parental que MLP aimerait pouvoir mettre en oeuvre s’adresse aussi à elle. Dès le premier enfant. Simple remarque.
                                        2 - Les 1016€ dont parle JLM sont un total ’social’ qui inclut Rsa, aides au logement... La mesure que souhaite Marine ne s’intéresse pas au logement ni aux autres aides, qui justifiées resteraient inchangées. Mélenchon sort un faux chiffre, compare ce qui n’est pas comparable.
                                        3 - Il s’agit d’un souhait et non d’une promesse, qui non chiffrée n’entre pas dans son programme électoral. Marine LP la souhaite « si les finances le permettent. » J’espère que ce sera possible.
                                        Pour ce qui est d’« arnaque » dans ce qu’évoque le démagogue Mélenchon je vous laisse conclure.

                                        J.L. Mélenchon :
                                        « Madame Le Pen non contente de renvoyer les femmes à la maison, ce à quoi nous sommes totalement opposés, en plus les arnaque. »

                                        Ma réponse :
                                        Obliger les femmes à aller au turbin, pour M. Mélenchon c’est mieux...
                                        Il est exact que biens des femmes souhaitent travailler pour acquérir les moyens de leur indépendance. (Bien que le matriarcat soit de fait une dépense (physique, très supérieure au patriarcat qui est plus une dépendance sociale (i.e. « bosser »)), et bien que beaucoup de femmes ’souhaitent’ travailler pour simplement payer le F3 du couple.)
                                        Mais le travail salarié des femmes est une affaire aussi vieille que le prolétariat. C’est une invention de la révolution industrielle. Elles furent d’emblée très nombreuses à s’y rendre, dans les régions industrialisées. Ce n’est pas vraiment un « progrès de gauche », même s’il y a une part positive c’est vrai.
                                        Le ’travail des femmes’ fut lui une revendication récente des... femmes de la (haute) bourgeoisie qui s’emmerdaient chez elles. Et qui a eu pour résultat concret de balancer les femmes du prolétariat au maille, en masse, en plus de la vaisselle et des gosses.
                                        Marine Le Pen ne veux évidemment pas « renvoyer les femmes à la maison » comme le ment le névrosé Mélenchon, mais souhaite faciliter ce choix, cette liberté retrouvée. On peut supposer que ce serait structurant pour la société, bien qu’on ne puisse le démontrer, ni dans un sens ni dans l’autre. Ce qui est sûr par contre c’est que pouvoir mettre la main au collet d’un homme et l’envoyer travailler seul pour le faire assumer à lui seul la totalité des frais d’un foyer tout juste décent, semble un exploit impossible digne d’un âge d’or mythique qui n’aurait jamais eu lieu par les temps qui courent...

                                        J.L. Mélenchon :
                                        « Vos amis [en conseil régional] on proposé au vote cette phrase : »Sur les plans physique, émotionnel et intellectuel, les hommes et les femmes ne peuvent pas être égaux.«  »

                                        Ma réponse.
                                        C’est parfaitement exact. Et une défense réelle des femmes dans les lois passe par ce genre de préalable. Sinon, rigoureusement, un médecin n’aurait pas le droit de traiter différemment une femme d’un homme. Quand pensez-vous madame ? Le médecin certes s’adapte aux particularités de chacun de ses patients, mais, rigoureusement, dans la dérive du ’tout-légalisme’ que nous vivons (qui se cache en toute logique derrière l’exclusif Etat de Droit), sans le genre de préambule tel qu’énoncé par le Front la médecine n’aurait pas le droit de catégoriser, de s’intéresser à la femme ’en bloc’... Il faut être frontiste pour entrevoir la nécessité future d’un tel amendement.

                                        J.L. Mélenchon
                                        « Les députés [européens] du Front National au mois de février ont voté contre la phrase suivante : »la violation du droit des femme en matière de sante sexuelle et ’génésique’ [génétique ? gynécologique ?] est une violation des droit de l’homme.« Vous avez voté contre ! »

                                        Ma réponse.
                                        Le meurtre non plus n’est pas une violation des droits de l’homme.
                                        Le mensonge non plus. La dérive qui consiste à faire passer tout ce qui est « mal » comme une violation des droits de l’homme est particulièrement dangereuse, et idiote.
                                        Il y a des choses, importantes, qui resteront toujours impossible à rationaliser parfaitement.
                                        Faire passer tout ce qui est ’bien’ comme un droit de l’homme, n’est pas un progrès ! Ca rend les droits de l’homme contestables, débattables, ’culturels’ etc.
                                        Le rationalisme-ultra est une névrose il me semble, et le mouvement qui consiste à inscrire tout ce qui est ’bien’ comme un droit de l’homme n’est qu’une pathétique tentative de prendre la place des valeurs morales, bien dans la ligne de pensée de l’athéisme totalitaire type Mélenchon.

                                        J.L. Mélenchon :
                                        « ...qui l’a conduite à dire une bétise aussi considérable que »nous refuserons l’Aide Médicale d’Etat aux étrangers.« Madame Le Pen semble ignorer que les microbes ne font pas la différence entre qui a es papier et qui n’en a pas. »

                                        Ma réponse :
                                        Madame Le Pen a toujours spécifié que pour les soins d’urgence et de grande gravité, l’hopital français ferait honneur à sa mission. Pour le reste non. et pas question de prendre l’avion enceinte de huit mois pour aller accoucher en France et par droit du sol (lui aussi aboli, on n’est plus en 1885 à créer des futurs conscrit pour la guerre planifiée contre l’Allemagne, ce que d’aucuns appellent un ’fondement de la République« ...) avoir un enfant ’français’ et palper ces allocations pendant 18 ans (+logement) si chères à M. Mélenchon.
                                        Pour le reste, non ! Par définition un étranger possède un autre pays. C’est à cet autre pays de se choisir sa politique de protection sanitaire et sociale. Souverainement. (Notre maitrise de nos frontières garantie justement cela, par principe. De plus elle corrige les différences constatées (écologiquement aussi.)) Cet autres pays pourrait, pourquoi pas, prendre en charge des soins prodigués en France à ses ressortissants. Les sans-papiers eux doivent être expulsés (et ceux qui les emploient plus durement sanctionnés, ce qui est dans le programme de Marine.) Les microbes des sans-papiers partiront avec.

                                        J.L. Mélenchon :
                                         »La vérité c’est que vous avez planifié [avec votre proposition d’adoption pré-natale] la généralisation des mères-porteuses.
                                        Et accessoirement : « Le jour où vous me montrerez une milliardaire prête à faire ça [être mère-porteuse] pour une smicarde alors je commencerai à vous croire. »

                                        Ma réponse :
                                        Le but n’est évidemment pas de faire payer par une smicarde le service d’une mère porteuse tarif milliardaire... Ca a l’air d’une boutade mais ça touche le fond de la proposition en question.
                                        L’adoption pré-natale serait la liberté acquise de pouvoir, par un couple qui le désire, adopter un enfant à naître auprès d’une personne qui cherche à s’en débarrasser...
                                        L’adoption implique une multitude d’engagements « durs », et comme dans sa formule classique, les adoptants doivent répondre à des critères draconiens. Encore heureux.
                                        Et bien comme avec l’avortement que cette mesure novatrice souhaite réduire, pour éviter la dérive ’mère porteuse à la demande des milliardaires en string’ il faudra là aussi éviter le phénomène d’adoption pré-natale ’de confort’, ou je préfère dire ’somptuaire.’ C’est la même logique. On n’avorte pas de façon somptuaire, on n’adopte pas de façon somptuaire... Fin des ’mères porteuses.’
                                        Et de toute façon il me semble que pour cette mesure MLP proscrirait tout échange d’argent, ce qui est radical mais à vérifier.

                                        Que ce sera dans les faits souvent une femme (famille) riche qui vienne en aide à une femme pauvre par cette adoption pré-natale, ou à une femme désespérée ou les deux, moi ça me convient tout à fait.
                                        Et encore, ce ne sera pas toujours le cas, vous verrez qu’il y aura des fois où ce sera une famille modeste mais aimant les enfants qui proposera une adoption pré-natale à une bourgeoise volage qui ’ne voudra pas se souvenir’, ne se souviendra pas ou aura tout simplement pris en horreur le procréateur occasionnel, ’testé’ un peu vite voire carrément une tentative de lui faire un enfant dans le dos qui aurait ’échoué’ dans un sens imprévu, enfant qu’elle porte et dont elle voudrait se débarrasser... Mais mon imagination m’emporte.

                                        Que, bien souvent, ça évite un avortement voilà qui me convient itou, ainsi qu’à l’être en gestation. L’avortement est une horreur je vous le rappelle, tolérable ou non c’est une autre question mais c’est une horreur démontrable.

                                        L’adoption classique n’est d’ailleurs après tout qu’une adoption ’post-natale’ en regard de l’idée de Marine, et, selon la logique mélenchonesque cela devrait obligatoirement « planifier la généralisation » de familles ’usines à enfants’, en procréant dans le seul but d’en faire commerce pour les adoptions ’post-natales’... Est-ce la cas ? Non. Le faits.
                                        Les tétus faits.

                                        Voilà, le reste des mélenchonneries ce sont les insultes et les tromperies, apanages des démagogues. Marine est populiste ça n’a rien à voir.
                                        Le coup de la citation d’un poème de Basillach par Le Pen père n’est pas très malin, même si ça avait l’avantage de mettre en valeur l’aspect complexe de la nature humaine. (...) Electoralement ça le fait pas. Brasillach qui a encouragé la collaboration étant un cas proche de celui d’Alexis Carel, pur génie médical universitaire dont on se marche dessus aujourd’hui pour dé-clouer les plaques des rues et des places (et même des lycées) portant son nom, pourtant mis là par la Quatrième peu soupçonnable de sympathies hitlériennes. Tout ça parce que ce personnage (à qui nous devons la transplantation d’organes entre autre) a employé dans les années trente le mot « eugénisme » alors qu’il aurait dû employer le multiphonème actuel d’« euthanasie », et son ’droit à’ de gouvernement fédéral, tellement en vogue de nos jours dans les réseaux de la mélenchonnerie.


                                        • rodydecoue 25 février 2012 15:59

                                          Tout est dit : Robert Brasillach fasciste convaincu, il réclame un fascisme à la française, qui soit allié au nazisme mais qui ne soit pas un simple calque ; partisan zélé de la victoire de l’Allemagne nazi.

                                          Que le papa Le Pen et sa fille héritière milliardaire s’en font les apôtres, on comprend pourquoi ils sont d’ haineux racistes et contre la liberté des femmes au travail, à la procréation et l’avortement.


                                        • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 17:45

                                          Preuve est faite que vous ne comprenez rien du tout.


                                        • chris 25 février 2012 19:01

                                          Ok pour l’argumentation il aurait fallu que vous preniez la place de Marine le Pen... mais ce qui est le plus incompréhensible c’est que F.Lenglet a reposé la question des 200 euros qui avait déjà été posée sur canal+ et où elle avait ramé grave, on s’attendait donc que cette fois-ci elle passe l’épreuve haut la main, eh bien non !! toujours aussi peu claire alors que François Lenglet (en prof pas trop méchant) savait que la question avait déjà été posé et lui facilitait donc la tache pour qu‘elle puisse se racheter sans doute, il s’attendait donc à une réponse mieux argumentée manière qu’elle puisse se rattraper mais visiblement Madame Le Pen est une mauvaise élève en économie qui ne prend même pas le temps de réviser ses leçons pour une émission aussi importante, désolé mais recalée à la repêche elle n’est plus crédible à mes yeux !


                                        • tigron 25 février 2012 21:01

                                          Le problème n’est pas de savoir si Brasillach est collabo ou que Marine le Pen n’a pas voulu débattre avec le vulgaire fasciste melenchon ! le problème c’est que depuis quarante ans de gouvernement , la droite et la gauche ont mené la France à sa perte avec le consentement de Bruxelles. Cest uniquement celà qui devrait être pris en compte au moment de voter.

                                          Pour moi le choix est facile, il n’y a qu’un seul parti qui n’a pas gouverné , c’est pour cette raison que je voterai pour lui sans tenir compte des médias et des journaux qui sont à la solde su système.
                                          Je ne veux plus croire en leurs mensonges.

                                        • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 21:22

                                          - Augmenter les salaires nets en coupant les cotisations sociales de 200€ ça coûte tant.
                                          - Taxer les produits importés à 3 % - prix à l’achat par les entreprises et non prix de vente au détail auprès des consommateurs, qui lui est entaché de nombreux frais supplémentaires purement français (donc non impactés par ces 3% à l’import) - ça rapporte tant.
                                          - Le compte n’y est pas dit Lenglet.

                                          Marine le laisse... mariner, fait ses introductions, et place ses objectifs. Puis à la fin une fois qu’ils sont bien frustrés de réponses qu’ils l’ont relancé 20 fois et qu’ils croient tenir une petite victoire, elle lui fait remarquer que les 200€ d’augmentation nette par mois entrainent évidemment des rentrées de TVA, et autres (par augmentation du commerce - taxes induites (genre + de carburant ou + de profits), car ces 200€ sur des petits revenus seront majoritairement et immédiatement dépoensés en France  ; et que Lenglet ne fait que le compte des « données BRUTES », et non le compte complet.
                                          Voilà. Fermez le ban la discussion est close et hop ça passe à autre chose.

                                          Nous n’avons pas regardé la même émission...
                                          Sauf que moi, j’ai regardé l’enregistrement (site de F2), et même re-regardé.


                                        • chris 25 février 2012 22:43

                                          Lomnivore ça vous a semblé clair parce que vous connaissiez la réponse mais pour quelqu’un qui decouvrait le sujet ce n’était pas clair du tout. Une réponse claire c’est celle de B.Lemaire :

                                          « Marine Le Pen a proposé d’augmenter de 200 euros le salaire net de 8 millions de nos compatriotes, pour un coût brut de 20 milliards d’euros. Chacun sait que cette mesure est entièrement financée, à concurrence de 15 milliards par la CSI (Contribution sociale par les importations), par les 3,2 milliards récupérés sur la TVA correspondant aux achats supplémentaires permis par cette augmentation de pouvoir d’achat, et par plusieurs milliards supplémentaires liés à une croissance de 1 % du PIB. »

                                          C’est quand même dingue qu’elle ne soit pas capable d’être aussi claire vu que la question a déjà été posée sur canal+ avec le buzz que l’on connait, pour moi en matiere économique elle n’est pas au niveau, c’est évident !


                                        • papi 25 février 2012 23:02

                                          @ chris
                                          Elle n’est pas au niveau ?? par rapport à qui ?
                                          Je n’ai pas vu chez les autres candidats des questions aussi fouillées , posées par les journalistes !! mais j’ai le souvenir d’une réponse de Monsieur Hollande à qui l’on demandait comment trouver la bagatelle de 5 milliards, et la réponse a été trés clair :
                                          On fera des économies !!
                                          et un autre qui pour trouver les sommes manquantes ... les .. emprunte tout simplement, gonflant de cette façon la dette de 500 milliards en cinq ans !

                                           Comme quoi les niveaux !! vu à votre niveau !


                                        • chris 26 février 2012 10:18

                                          @papi

                                          Certes les autres ce n’est pas mieux mais ce que j’ai voulu simplement faire remarquer c’est qu’intellectuellement en matière d’économie ML Pen n’est pas au niveau d’une canditate à l’election présidentielle puisque la question a déjà était posée sur canal+, qu’elle n’avait pas su répondre, que tout le monde s’est foutu d’elle aprés l’emission, que son équipe voyant la lacune a du revenir sur l’explication en détail, que Lenglet lui repose la question à l’identique et que malgré cela elle rame tout autant que la première fois.. non, je maintiens que cette dame n’est pas au niveau pour le poste présidentiel !!


                                        • Plume Citoyenne 25 février 2012 15:28

                                          Le refus de Mme Le Pen de débattre avec Mr Mélenchon montre qu’elle est très mal à l’aise sur ses dossiers. Elle savait très bien que la confrontation de 2 programmes lui serait néfaste en terme de crédibilité politique.

                                          C’est bien dommage pour quelqu’un qui soit censé défendre la France. En effet, elle devra batailler bien plus ferme qu’avec Mélenchon, devant les plus grands de ce monde, les plus puissants politiquement, économiquement pour défendre les intérêts de la France et des français. Refuser le débat est capituler. Comment peut-elle espérer se faire respecter par ses interlocuteurs ? 

                                          Par ailleurs, ’elle mange cruellement de respects pour les éventuels 40% d’ouvriers tout acquis à sa cause. En effet, chaque citoyen a le droit de savoir en tout état de cause quelles sont les différences entre les 2 programmes afin de faire un choix éclairé.

                                          Je me permets de dire qu’elle accorde beaucoup de crédits à des sondages qu’elle a fort longtemps décrié. Cette histoire est au demeurant un énorme scandale car d’eux dépendent directement le temps de parole à la présidentielle. Sans compter de l’effet sur l’opinion publique. Tous les instituts de sondage sont gérés par les oligarques, les véritables responsables de la crise mondiale. Et ne parlons pas de la méthode de redressement largement décriée.

                                          Mais revenons à nous moutons. Ouvriers, classes moyennes, français croyez que la madame qui a refusé de débattre avec Mélenchon, le fera par la suite avec les « corps intermédiaires », syndicats et associations si elle vient au pouvoir ? Son refus catégorique de débattre me laisse dubitative sur le sujet.

                                          Marine Le Pen manque également de respect à ceux qui croient en Mélenchon, son programme et sa vision de la France en le traitant de faux candidat. La dynamique impulsée par Mélenchon est une force d’amour, de réflexion et de citoyenneté.

                                          Il n’y a qu’a faire un tour sur le compte Facebook de Jean-Luc Mélenchon et un sur le compte de Marine Lepen. Vous verrez bien qui est insultant et anti-démocratique ...


                                          • therasse therasse 25 février 2012 21:41

                                            Entièrement de votre avis. En ce qui concerne les sondages, rappelons qu’ici même sur Agoravox, une « consultation » donnait Mélenchon gagnant de très loin (près de 24%) et que Sarko n’était que pitoyable 5ème (tout près du 6ème) avec 6%.

                                            On comprend aisément pourquoi plusieurs candidats droitiers se sont désistés. 
                                            Bien sûr, ce n’était pas un réel sondage, les quotas de populations n’étant pas respectés ; toutefois, il y avait plus de 44000 votants. Ca compense, d’autant que l’écart entre Mélenchon et son suivant immédiat était important.


                                            A confronter avec la précédente « consultation » Agoravox relative à la primaire socialiste qui donnait Montebourg premier. Evidemment il n’a pas gagné, mais son score fut éminemment surprenant, inattendu.
                                            A confronter également avec l’article suivant du Midi Libre et la vidéo qui a valu l’explulsion de Gérard Dahan où l’imitateur amène Dupont-Aignan à commenter les sondages officiels :

                                            La vidéo relative à Dahan - Dupont Aignan ne passe pas. Tapez dahan video sur Google et vous la trouverez aisément. Pour ceux qui ne l’ont pas vue, ça vaut vraiment le coup.











                                          • ydcl 25 février 2012 16:37

                                            Basta, les trolls FN ! RDV, au 1er tour ! Avec votre rengaine de rabattage, vous faites bien rigoler, les affreux « gauchos » que nous sommes ! continuez cette stratégie de com, c’est que du bonheur !


                                            • sieg mound 25 février 2012 17:54

                                              j adore le mot troll 

                                              fastoch pour se debiner quand on est vexé et contrarié

                                              les gochos devraient elever une statue en remerciement à son créateur


                                              • suumcuique suumcuique 25 février 2012 18:58

                                                Au-delà de la psychologisation de cette scène, le candidat du Front National a pleinement atteint son objectif aux yeux de millions d’ouvriers : faire avouer tacitement à Mélenchon que lui, le contempteur attitré des marchés, le matador préféré des banques, fera voter au second tour pour le valet des marchés, le larbin des banques, qu’est Flamby Allégé.

                                                On a eu le plaisir d’entendre en début d’émission J.M. le Pen comparer un haut politicard actuel à un marchand de bretelles provincial. La comparaison n’aura choqué que les clients de ce marchand de bretelles provincial. Il faut arrêter de prendre au sérieux des pitres comme ce marchand de bretelles provincial et de débattre avec des individus qui, par leurs actions, contribuent quoidiennement à détruire la France. Il faut les appeler par leur vrai nom. Il faut aussi ne jamais râter une occasion de rappeler - comme le fait timidement, très timidement, Bayrou - pour qui les journaleux turbinent, par qui les médias sont réellement dirigés.

                                                Cela dit, le plus méprisable de tous les contradicteurs à l’affiche a été - de loin et pourtant il y avait de la concurrence (Pujadas est hors-concours)- Guaino, arguant sans rire - pour illustrer son argument ubuesque - que le Maroc pourrait reconduire à la frontière les ingénieurs français qui font fonctionner l’industrie du pays, si dix mille des nombreux Marocains vivant en France aux frais du contribuable français étaient expulsés de France.


                                                • maximus 25 février 2012 19:16

                                                  Plus que les insultes et les menaces verbales ( nettoyage politique ? ) dont le sens fait froid dans le dos : l’attitude agressive du candidat Mélenchon interroge .
                                                  Les réactions embarrassées de la gauche et de la droite le prouvent aujourd’hui.
                                                  Mauvais point Pour cet homme politique qui a reussi ce soir là un tour de force :
                                                  Effayer à la fois le public et les télèspectateurs médusés par la scène. 


                                                  • papi 25 février 2012 20:57

                                                    @ maximus

                                                    Je vous approuve en tout point, sur votre rapide analyse, c’est vrai que ce Monsieur fait froid dans le dos, il fait naitre un froid sibérien même ! enfin bien des choses que nous préférons oublier..


                                                  • suumcuique suumcuique 25 février 2012 20:13

                                                    « l’attitude agressive du candidat Mélenchon interroge »

                                                    La différence majeure entre les libéraux et les marxistes en ce qui concerne le traitement de l’opposition est que les premiers tuent à petit feu, sans faire de bruit, en douce, alors que les seconds pratiquent ouvertement les executions de masse. Après la Terreur, il a eu la Terreur Rouge, la Tcheka s’inspirant même des méthodes génocidaires vétéro-testamentaires des JACOBins.

                                                    Mais, comme le savent bien les francs-maçons, les banquiers et les ex-trotskystes, nous ne sommes plus en 1917 et encore moins en 1793. Même si un rapprochement s’est opéré entre le libéralisme et le marxisme, récemment marqué, dans l’hexagone, par le soutien d’individus comme Mélenchon à des individus comme Flamby Allégé, gageons que, un individu comme Mélenchon élu, il se retiendrait freudiennement et choisirait la méthode douce. Des « accidents » isolés ne pouvant naturellement pas être totalement exclus dans les milieux patriotes..

                                                    Mélenchon est un exemple - caricatural - de l’embourgeoisement du communisme qu’annonçait et redoutait son coreligionnaire Karl Mardochai, dit Marx.


                                                    • tigron 25 février 2012 20:15

                                                      asselineau la grosse barbouze !!


                                                      • Denis Rezler 25 février 2012 20:23

                                                        Mélenchon a remporté une victoire à la Pyrrus ; il s’est ridiculisé. 


                                                        Marine Le Pen a semblé déstabilisée et peu à l’aise en effet mais je pense que cela est dû à sa ligne de conduite ; il es ten effet pas du tout évident de rester stoïque lorsque l’on se fait rentrer dans le lard. 

                                                        Mélenchon, lui, c’est comporté comme un petit roquet jappant derrière une grille, prenant au passage deux ou trois coup de savates.

                                                        • paul 25 février 2012 20:30

                                                          Les responsables de ce fiasco médiatique voulaient faire de l’audimat, en réservant la dernière partie tardive de l’émission à ce débat annoncé comme explosif .
                                                          Ils ont imposé JLM à MLP qui n’en voulait pas, elle a donc pris le prétexte de l’insulte pour ne pas répondre , et se venger des uns et des autres .
                                                          Pujadas a pris sa mine amusée devant ce blocage, pensant déjà au buzz du lendemain .

                                                          La stratégie de MLP ne que peut que plaire aux lepénistes et à ceux qui détestent JLM .
                                                          Pour les autres -ça fait du monde tout de même - c’est une triste image du débat politique et le fort soupçon que MLP a préféré la fuite .
                                                          Ce n’est pas le « match » qui est nul puisqu’il n’a pas eu lieu, ce sont les responsables de l’émission, et l’attitude de Pujadas qui s’est bien gardé de mettre MLP devant son choix de prendre des millions de téléspectateurs en otage .

                                                           http://yetiblog.org/index.php?post/marine-le-pen-chantal-goya

                                                           


                                                          • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 25 février 2012 21:48

                                                            "Les responsables de ce fiasco médiatique voulaient faire de l’audimat, en réservant la dernière partie tardive de l’émission à ce débat annoncé comme explosif ."

                                                            Non seulement, mais peut-être surtout ça avait pour but de l’enfermer dans rôle de bête de foire.
                                                            Le théâtre des petits candidats qui s’étripent par les cheveux, quand les grands causent calmement les mains à plat sur la table devant les gros sondages d’opinions favorables qui défilent derrière eux.

                                                            Nous sommes à la télé c’est très important ce genre d’impression.

                                                            Pour le gras du public c’est du combat de coqs, de la bouse de bêtes de foires, ce sont des petits partis d’extrémistes qui se hurlent des insultes, en déformant grossièrement les réalités, des uns et des autres et d’ailleurs, voire en mentant carrément, disent n’importe quoi. La bouche haineuse et l’invective satisfaite. C’est une prison.

                                                            JL Mélenchon est très à l’aise dans ce rôle, cet exercice : il est l’aile brailleuse et sans complexe menteuse, pourrisseuse assumée, de la ’gouvernance’, cette démission mondialiste généralisée.
                                                            Vers laquelle il rabat.
                                                            Marine Le Pen elle essaie de sortir de cette prison, a déjà eut Mélenchon (odieux, qui lui interdisait de parler carrément) en contradicteur exclusif il y a moins de 12 mois à la télé, la dernière fois qu’elle était à cette même émission organisée par les mêmes elle a du se taper Caroline Forest, la Madame Mao de l’oligarchie mondialiste révolutionnaire comme elle l’expliquait le lendemain chez G Durand. Elle a donc à bien fait de prévenir longtemps à l’avance l’equipe de Pujadas qu’elle refusait cette mise en boite, ce cirque Merluche de petits partis aussi vains que minoritaires, grossiers vicieux et inutiles.

                                                            Ce n’est pas tant la course à l’audimat (lourdingue...) qui était à éviter, c’est plus fin que ça. C’est plus grave aussi.


                                                          • tigron 25 février 2012 20:43

                                                            Il me semble puisque vous êtes si fort

                                                            ,que vous allez continuer à voter pour le système et bien nous en reparlerons dans cinq ans. 
                                                            Au terme de ce mandat, les gens seront peut-être enfin mure pour voter le seul vrai parti républicain, tête haute et mains propre, qu’est le front national.
                                                            Rappelez-vous ce peuple si intelligent qui à voté à 80 % pour jacques chirac.
                                                            Le seul grand pouvoir de nuisance, ce sont les médias qui soit parlés ou écris qui ne disent surtout pas la VERITE.

                                                            • papi 25 février 2012 22:04

                                                              @ tigron

                                                              Permettez_moi cher ami de faire un tout petit distingo auquel je tiens particulièrement !
                                                               Je n’arrive pas à faire un amalgame complet entre le front National et Marine Lepen, car si
                                                              elle n’était pas devenue la responsable de ce parti, en lui insufflant avec beaucoup de mal
                                                              un nouveau souffle salvateur, le FN serait encore la poupée d’un groupe de responsables
                                                              ancré dans des idéologies d’un temps révolu..
                                                              Marine à mon sens n’a pas encore réussi à rompre pleinement les chaines qui l’unissent encore au noyau dur vivant encore dans un monde de regrets et de nostalgies..
                                                              Mais elle y travaille, avec lenteur et courage, heureusement accompagnée par les néo-FNistes, qui eux aussi tentent de prendre un nouvel envol , mais certainement freinés par les anciens de moins en moins nombreux , une espèce en voix de disparition ..
                                                              Comme vous pouvez le voir, ou l’entendre, MLP a bien du mal à devoir endosser et justifier les propos de certains des membres y compris de son propre père qui a 83 ans
                                                              mériterait une retraire pantouflarde, au lieu de saboter à coup de Brasillac une campagne difficile à mener face à un système totalement Hostile !!
                                                              Je salut le courage, la force et la passion de cette femme , mère de famille, qui dans un élan digne de nos pairs, porte les couleurs et les valeurs de la République si haut dans nos cœurs !! redonnant de ce fait une sensation d’avenir à notre peuple orphelin ..
                                                              Tremblez Ho ennemi de la France ! nous soufflait Rouget-de lille éminent Franc-maçon
                                                               mais cette maçonnerie artisante de la révolution , avait elle deux siecles de moins, et ne connaissait pas à l’époque les marchés et le CAC 40 !!
                                                              La lutte pour la sauvegarde de nos traditions , de notre culture et de nos ancestraux idéaux fruits du siècle des lumières ; nous guide dans une queste de vérité et de courage
                                                              dont Marine Lepen porte le flambeau, le flambeau de la liberté et de la nation commune
                                                              à tous et à chacun , de toutes origines, de toute confessions , mais tous fiers d’être Français..


                                                            • tigron 25 février 2012 21:04

                                                              Le problème n’est pas de savoir si Brasillach est collabo ou que Marine le Pen n’a pas voulu débattre avec le vulgaire fasciste melenchon ! le problème c’est que depuis quarante ans de gouvernement , la droite et la gauche ont mené la France à sa perte avec le consentement de Bruxelles. Cest uniquement celà qui devrait être pris en compte au moment de voter.

                                                              Pour moi le choix est facile, il n’y a qu’un seul parti qui n’a pas gouverné , c’est pour cette raison que je voterai pour lui sans tenir compte des médias et des journaux qui sont à la solde su système.
                                                              Je ne veux plus croire en leurs mensonges.

                                                              • Le tocard 25 février 2012 22:56

                                                                Je comprends pas les gens, ya de supers débats sur avox comme par exemple la société de défiance due a la hierarchisation mais les gogos se precipitent sur ces articles traitants le meme sujet, de la politique spectacle telle que vous devriez l excecrer, vous les soi disant « revolutonnaire ».
                                                                Arf..


                                                                • manech42 manech42 25 février 2012 23:09

                                                                  Marine n’a pas voulu répondre concernant Brazillach cité par son père, Brazillach ce pourri de pétainiste qui a passé son temps à vomir sur les vrais Français, ceux qui étaient aux cotés et dans la résistance à l’envahisseur, ceux d’extrême droite dont les FN sont les successeurs étaient pétainistes actifs, c’est à dire qu’ils étaient pour beaucoup sympathisants de la milice voir miliciens eux mêmes, ils renseignaient la gestapo en dénonçant les patriotes et les juifs, les communistes et les syndicalistes, ensuite quand la libération est venue, ceux qui n’ont pas pu fuir avec les soldats allemands ont enfilé le brassard des résistants de septembre et se sont rués sur des pauvres filles pour les tondre. Messieurs du FN vous êtes des chiens et vous le resterez, vous êtes en effet dignes de vos prédécesseurs, cessez donc de faire du lèche cul en direction des ouvriers que vous détestez depuis toujours, vous êtes des rats et devez à ce titre être mis hors d’état de nuire, pauvre France.


                                                                  • papi 26 février 2012 11:15

                                                                    @ manech42

                                                                    Votre commentaire, contient non seulement des contres vérités foireuses , des erreurs historiques grossières , mais contient surtout des insultes vénéneuses qui si elles étaient lus par d’autres yeux que moi pourraient vous amener à la Barre..

                                                                    ceux qui n’ont pas pu fuir avec les soldats allemands ont enfilé le brassard des résistants de septembre et se sont rués sur des pauvres filles pour les tondre ..
                                                                    Alors là vous tombez dans la névrose la plus complète ! et l’on peut craindre pour votre santé mentale !! vous devriez consulter dans les plus brefs délais !!

                                                                    Je ne me sens pas plus chien que rat !! mon pauvre ami ! mais peut-être citez-vous ces animaux parce qu’ils vous sont familiers durant vos épisodes de délirium trémens !!

                                                                    Et pour finir je vous répondrai ce que Cambronne répondit aux Anglais .je ne cite pas le mot dont l’odeur doit vous être familière..


                                                                  • L'Auvergnat L’Auvergnat 25 février 2012 23:20

                                                                    A tous les AGOLABORATEURS je déteste les fachos.

                                                                    Ceux qui soutiennent les idées du FN regardent TF1.

                                                                    Ils ont la mémoire et les idées courtes.

                                                                    FAITES ATTENTION LES GOGOLS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                                                    • SNOOP 25 février 2012 23:23

                                                                      tout à fait, moi aussi je déteste les fachos... vive Marine qui prône le multipartisme, la proportionnelle et le référendum smiley


                                                                    • papi 26 février 2012 11:22

                                                                      @ pastori et ses clones ( devrais-je dire clowns)

                                                                      Tiens te voilà de retour parmi nous ? on ne te vois pas mais on te respire dans tes commentaires toujours élaborés avec une intelligence digne d’une huitre de Marennes !!
                                                                      Reviens -nous vite ! tu nous fait tellement rire !!

                                                                      et doucement sur le « patrimonio » ça vient de te jouer un sale tour !!


                                                                    • Jicé Jicé 25 février 2012 23:24

                                                                      Le dicton à la mode : « En Autriche avec les nazillons, en autruche avec le Mélenchon »


                                                                      • papi 26 février 2012 11:37

                                                                        @ jicé

                                                                        En parlant de dicton : « Quand on veut tuer son chien ,on lui trouve toues les maladies »
                                                                        ou encore :
                                                                         Quand un aveugle guide un autre aveugle ,ils finissent par tomber ensemble dans un même trou "


                                                                      • papi 26 février 2012 11:47

                                                                        @ scalpa

                                                                        Entièrement d’accord : Des bas à baisser du front mais lequel ?? pour moi mon choix est fait


                                                                      • Sat is Fay 26 février 2012 00:17

                                                                        Versons une larme pour tous ces skinheads insultés, et tous ces racistes blessés en leur for intérieur ! snif !
                                                                        Car outre la grande partie des déçus de la politique, les convertis aux idées de façade pompées fortement sur internet, le socle de ce parti est bien la merde !! les relents de Vichy, l’admiration pour la politique Hitlérienne, l’ordre militaire, la France de merde fliquée et fouettée, rien de guère de plus reluisant qu’à l’ UMP, dont on sait les accointances presque décomplexées.
                                                                        Des masques, rien que des masques avec un beau discours, tolérant et progressiste, presque humaniste, on croirait entendre la gauche des fois...
                                                                        Quant à la gauche ! j’imagine qu’une fois élue, on va vite revenir aux fondamentaux du marché, et à la rigueur, à moins d’un miracle.


                                                                        • papi 26 février 2012 11:31

                                                                          @ sat is fay

                                                                          A part les conneries grotesques que tu balances camarades , tu proposes quoi ??
                                                                          L’établissement de la République Soviétique de France ??

                                                                          Quand au miracle , c’est un gros mot que tu ne devrais pas prononcer , la religion c’est l’opium du peuple . Donc pas d’allusion à cela ..
                                                                          Si tu compte sur un nouveau « petit père du peuple » c’est rapé ! on ne peut être petit père et frère à la fois ..


                                                                          • Sat is Fay 26 février 2012 16:59

                                                                            Conneries si tu veux, mais pour ma part je ne donnerais pas ma voix à un parti dans lequel des néo-nazis et se reconnaissent, quant à l’établissement de la république soviétique, y a que regarder l’Europe ! oui je sais Marine veut en sortir ! sans dénoncer l’article 50, elle est forte celle là ! Mitterrand ne s’est pas pris pour Staline que je sache, quant à l’homme providentiel j’ai arrêté de croire en cette notion, combien d’avancées sociales avec la droite ? rien, serrez vous la ceinture, on s’en mettra plein la panse, à la vôtre ! alors de 2 maux le moindre !
                                                                            T’as pas compris que pour le FN c’était grillé ? il ne peut pas rassembler la majorité c’est évident mais si tu veux croire en la mouche qui pète...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

heliogabale

heliogabale
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès