• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retraités : la fin de l’âge d’or

Retraités : la fin de l’âge d’or

Enfin, l’âge d’or, pas pour tout le monde. Peut-on en parler pour ceux qui touchent 1200 euros par mois après avoir travaillé toute leur vie, ou bien encore ceux qui touchent les minimas sociaux parce qu’ils n’ont pas cotisé en tant que conjoint d’artisans ou de commerçants ou ceux qui touchent une allocation de handicapé ?

Une espèce en voie de disparition

Dans la doxa libérale, un retraité est une charge pour la société, charge qui pénalise l’entreprise qui doit verser des cotisations pour leur entretien. Pas bon pour les profits et les dividendes, tout ça ! Et 1200 euros par mois, pour un retraité c’est encore trop et il faut faire quelque chose pour que les actionnaires et les milliardaires puissent conserver leur train de vie.

Le projet de réforme des régimes de retraites qui figure dans le programme de Macron consistera donc à revoir les pensions à la baisse. Il est inenvisageable en effet de s’aligner vers le haut, c’est-à-dire sur les pensions de retraites du secteur public. Les futurs retraités fonctionnaires et assimilés devront faire le deuil du train de vie de leurs prédécesseurs.

« Ce n’est que justice » diront les salariés du privé qui ne se rendent pas compte qu’ils feront tous partie des 80 % de français qui sont constamment alignés vers le bas au nom de l’équité pendant que les 20 % d’en haut bénéficieront d’allègements sur l’ISF ou sur la fiscalité de l’épargne.

En gros, il faut bien faire les poches des 80 % pour que les 20 % puissent continuer à amasser : c’est la logique du libéralisme et ce qu’on peut appeler également la mutualisation de la pauvreté.

Et comme la réforme des retraites prévoit un système à points basée sur une valeur du point, il suffira de bloquer cette valeur ou bien de la diminuer si on estime que les retraités se gobergent encore trop. Simple, non ?

Une paupérisation annoncée

La baisse des pensions est donc inéluctable, mais c’est déjà une réalité du fait du chômage de masse qui sévit et qui se traduit par des cotisations minimales pendant des périodes plus ou moins longues. Le montant de la pension lors de sa liquidation s’en ressent.

Bonjour le modèle Allemand qui possède les plus gros secteurs à bas salaires en Europe : 22 % des actifs gagnent moins de 10.5 € de l’heure (contre 8.8 % actuellement en France). Eh oui, le modèle Allemand qu’on met en exemple est aussi une trappe à travailleurs et retraités pauvres.

 Ce sera une réalité après la réforme du code du travail en France qui ne prévoit rien de bon pour l’avenir des contrats de travail et les rémunérations, mais qui va instituer une précarité encore plus grande.

Bonjour les mini jobs, les contrats à temps partiel et autres CDI de projets qui vont impacter lourdement les pensions si d’aventure le salarié soumis à ce régime se hasardait à demander à partir en retraite à 62 ans. Il faudra donc continuer à bosser à temps partiel et à pas cher si on veut pouvoir subvenir à ses besoins : une aubaine pour les entreprises et autres exploiteurs.

Pas besoin d’agiter le chiffon rouge du départ en retraite à 65 ans, cela se fera de manière naturelle.

Une espérance de vie qui va se dégrader

On sait déjà que les salariés exposés à la pénibilité des conditions de travail ont une espérance de vie moins grande que les cadres et dirigeants. Cela ne s’améliorera pas, d’autant que les facteurs environnementaux (pollution industrielle et agricole) se cumuleront avec des liquidations de pensions plus tardives et un temps passé au travail plus long. La régression du compte pénibilité fait partie de l’objectif global.

La solidarité des enfants, (du fait de la précarisation de leurs emplois et de la pression sur les salaires), en direction de leurs parents âgés, deviendra plus rare et peut-être leur faudra-t-il emprunter pour les placer en structure d’accueil s’ils vivent trop vieux.

Dans vingt-cinq ans les statistiques de l’INSEE (si on ne casse pas le thermomètre), nous montrerons cette baisse de l’espérance de vie dans les catégories les plus faibles (qu’on ne décryptera pas outre mesure) et « en même temps » la bonne santé retrouvée du système de retraite (grâce au « courage politique », bien évidemment). Parallèlement on constatera que la part des revenus salariaux et des pensions dans l’économie se sera encore dégradée contrairement aux profits des entreprises et des banques. 

La fin de « l’économie grise »

Souvenez-vous, c’était il n’y a pas si longtemps, les économistes et les politiques qui les suivent aveuglement nous prédisaient de formidables opportunités dans le secteur de l’accompagnement des personnes âgées, de leurs loisirs, de leurs investissements, qui allaient créer des richesses et des emplois à la pelle.

Les investisseurs qui sont tombés dans le panneau vont devoir revoir leur business plan à la baisse. Fini le boom des camping-cars et des résidences services (qui seront réservées à l’élite).

Il faudra également réduire la toile sur l’aide intergénérationnelle (garde des petits-enfants et financement de leurs études, coup de pouce financier aux enfants touchés par le chômage,…) et sur l’investissement des seniors dans le bénévolat associatif.

L’âge d’or des retraités, si tant est qu’il ait existé, est bien fini. Macron et les forces libérales qui le poussent en ont décidé ainsi.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 24 juillet 2017 10:19

    tu as voter pour qui au second tour ?


    • Buzzcocks 24 juillet 2017 10:35

      @foufouille
      Et vous ?


    • foufouille foufouille 24 juillet 2017 10:55

      @Buzzcocks
      ayant déménagé je n’ai pas eu ce droit mais je ne voterais pas libéral, c’est certain.


    • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 11:54

      @foufouille
      Abstention, comme prévu. Satisfait ?


    • foufouille foufouille 24 juillet 2017 12:02

      @Michel DROUET
      donc tu n’as pas voter contre macron mais pour lui.


    • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2017 13:30
      @foufouille
       tu as voter pour qui au second tour ?

      Marine , car les gars de la Marine c’est les meilleurs ........
      je voulais faire mon sursaut républicain bien a moi contre le Macronphage ....

    • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 13:30

      @foufouille
      Et toi tu aurais voté Le Pen...


    • foufouille foufouille 24 juillet 2017 13:40

      @Michel DROUET
      oui, tout sauf le libéralisme bien plus dangereux mais comme la grenouille tu comprendras trop tard quand tu seras cuit.


    • wesson wesson 24 juillet 2017 14:13

      @foufouille
      Comme si le FN n’était pas un parti néolibéral ... tu veux les photos de Papa avec Reagan ?


    • Buzzcocks 24 juillet 2017 15:13

      @foufouille
      Allez lire les amendements souhaités par Rachline et Ravier au sénat lors des votes sur la loi El Komri. C’est plus instructif que de lire les tracts publicitaires de ce parti.


    • Croa Croa 24 juillet 2017 15:22

      À foufouille,
      Celui qui s’est abstenu n’a pas voté MACRON. C’est abusif de dire qu’il a voté pour lui même s’il était souhaitable qu’il lui fasse barrage en votant Le Pen. (Son vote est neutre en fait ; Par ailleurs le vote Le Pen fait peur à beaucoup de gens et on ne saurait le leur reprocher.)


    • foufouille foufouille 24 juillet 2017 15:32

      @Buzzcocks
      chaque député fait ce qu’il veut et il y a une grosse différence entre la « valeur travail » du FN et le libéralisme qui produira un smic à 4€ pour les « étrangers ».


    • foufouille foufouille 24 juillet 2017 15:33

      @Croa
      ce sera abusif le jour où le vote blanc et l’abstention annuleront une élection.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 19:41

      @foufouille
      C’est vous qui êtes cuit d’avance en votant FN ! Votre Marion Maréchal, ci devant Députée, avait présenté 4 amendements contre une loi interdisant les licenciements boursiers !
      Le FN est pour les licenciements boursiers, mais c’est pas écrit sur les documents du FN, c’est ballot !


    • Dzan 24 juillet 2017 21:35

      @foufouille
      Tu as voté


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juillet 2017 01:30

      @Michel DROUET


      Tout est si prévisible... Avec la longévité qui augmente, il est évident que l’age de la retraite sera sans cesse reporté. Avec la technicité qui augmente et la désuétude accélérée des apprentissages, il est tout aussi évident que la vie active sera de plus en plus entrecoupée de périodes de « requaliification ». .Inéviiable, aussi, qu’une ne croissante du travail devra aller vers des travailleurs dont l’apport sera leur initiative, et leur créativité, bien sû,.... ,mais surtout leur EMPATHIE. On pourrait dresser le tableau de ce que sera la main-d’oeuvre dans 20 ans et en indiquer les conséquences sociales et politiques. Mais Quidam Lambda ne s’y intéresserait que si on le lui présentait sous forme d’un roman d’anticipation....  Je suis un peut trop vieux pour l’écrire... Mais de plus jeunes devraient s’y mettre smiley


      PJCA





    • Extra Omnes Extra Omnes 25 juillet 2017 08:09

      @Pierre JC Allard
      erreur, la longévité n’augmente plus, elle commence a descendre, c’est le NouvelObs qui le dit. En plus faites vous vacciner contre la grippe, les vieux, et vous ne vivrez pas longtemps... place aux jeunes macronistes  smiley

      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160119.OBS3009/l-esperance-de-vie-recule-en-france-pourquoi-cette-baisse-soudaine.html


    • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 08:17

      @Pierre JC Allard
      La question de la longévité en pose immédiatement une autre : celle de la santé et je ne suis pas certain que la productivité actuelle du travailleur français soit compatible avec l’allongement de la durée de cotisation.
      Je crois que Macron l’a bien compris puisqu’il ne parle pas de toucher à ce paramètre.
      Les salariés usés par le travail prendront dons leur retraite à 62 ans avec des pensions incomplètes et ils vivront chichement en attendant leur dernier jour.
      S’agissant des qualités requises pour les travailleurs, ni les modes de management actuels ni l’état d’esprit du patronat français ne permettent d’être optimistes sur les évolutions que vous décrivez.


    • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 2017 08:29

      @wesson


       tu veux des photos de Macron en plein léchage avec la grosse nouille d’Hollande et le facho de Valls ?

    • Dan22 24 juillet 2017 10:45

      Qu’est-ce que vous voulez y faire mon bon Monsieur ; les gens ont voté pour ça !
      Je me marre .......


      • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 11:57

        @Dan22
        Ils n’ont pas voté beaucoup et ils se sont même abstenus massivement ou ils ont voté nul ou blanc. Au final seuls 40 % ont voté et 15 ou 20 % ont « voté pour ça » seulement.


      • HELIOS HELIOS 24 juillet 2017 13:28

        @Michel DROUET

        ... on vous avait bien prévenu : s’abstenir c’etait voter Macron.

        Amis Macron, apres tout c’etait mieux les banques que le service des douanes, hein, ce service que n’utilise jamais les retraités, qui se contentent de vivre simplement du salaire différé qu’ils ont versé lorsqu’ils bossaient !

        Salauds de retraités... qui continuent a consommer pour nous faire vivre, nous qui sommes au chomage !.



      • Destouches_ 24 juillet 2017 15:13

        @HELIOS

        On vous avez prévenu, voter FN/FI c’était maintenir les néocons au pouvoir.
        Faîtes pas la tronche, vous pourrez y croire à nouveau dans cinq ans.

        Les abstentionnistes ont eu cent fois raison.


      • Croa Croa 24 juillet 2017 15:25

        À Dan22
        Oui mais jaune !


      • Dzan 24 juillet 2017 21:40

        @Destouches_
        On vous avait prévenus.
        Z’avez raté l’école ?


      • Dan22 24 juillet 2017 22:36

        @Croa
        Pas du tout !
        Je ne suis pas impacté par les futures ignominies du micron .....


      • francois 25 juillet 2017 07:34

        @Michel DROUET

        si ils ont voté : 1981 et suivant en connaissance de cause en ne regardant que l’intérêt particulier.


      • Habana Habana 25 juillet 2017 10:38

        @Destouches_
        Si les Français abstentionnistes ou pas étaient moins cons, nous n’aurions pas ces néocons aux manettes !

        Mais pour s’attacher à défendre encore et toujours la même idéologie nationale et les vraies valeurs de la France, il faut être relativement intelligent, réfléchi et lucide.
        Or on sait très bien qu’il s’agit là d’une « extrême » minorité ! (notre PAF serait très différent)
        On comprends bien que vous préférez la misère des retraités et des travailleurs français, l’insécurité grandissante, l’impunité des malfrats, une Europe mafieuse toujours plus inéquitable et une immigration massive de musulmans au bon profit des multinationales, des banques et ...des néocons.
        On y a toujours cru et on y croira toujours dans 5 ans ou dans 30 ans !
        Mais ça, visiblement, ce n’est pas à la portée de tous !

      • Destouches_ 25 juillet 2017 11:56

        @Habana
        En tout point d’accord avec vous.
        Mais si les patriotes étaient moins *ons comme vous dîtes, ils arrêteraient de soutenir une « opposition » qui les cocufie depuis plus de 30 ans.

        Seule l’UPR est en mesure de renverser la table, ça a pris 20 ans à l’UKIP, ce sera autant voire plus pour nous. FREXIT, point barre, le reste c’est de la mandoline.


      • Fergus Fergus 24 juillet 2017 11:02

        Bonjour, Michel

        Excellent article !

        A noter, et cela n’est évidemment pas pris en compte par Macron et ses affidés de Bercy, que la baisse des revenus des retraités aura un impact sur les actifs : un pourcentage important de retraités soutiennent en effet leurs enfants et petits-enfants à vivre dans des conditions décentes en leur octroyant des aides financières prélevées sur leur pension. A vouloir tondre cette catégorie de la population, l’Etat s’expose à accentuer les difficultés des plus précaires. 


        • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 12:24

          bis répétita :
           Commencer à diminuer les APL ... et sans doute, en même temps, les faire ’radier’ à tour de bras, comme sait si bien le faire ’Pô-l’emploi’ pour les allocations chômage ?

           
           Les retraités devraient s’en féliciter : vu que le prix des locations est indexé sur la hauteur de ces APL, cela va induire une baisse des loyers - forcément ! ;))
          — à moins que ces retraités ne soient pas des locataires, mais plutôt ceux qui vendent ces locations ?
           

           ... alors les chômeurs français, radiés de leur revenu de chômage, des APL, de la CMU ... n’auront plus qu’à concurrencer leurs homologues étrangers dans le ballet (ou balai, c’est selon ;) des réfugiés de la ’mondialisation’, en tentant d’être pris en pitié par des ’employeurs’ ailleurs qu’en France ... et ainsi bon débarras. Cela fera moins de ’parasites’ en France, et ainsi les retraités paieront moins d’impôts - forcément ! ;))
          — à moins que ces radiés ne soient des enfants de retraités, qui seront contraints par l’Etat (démissionnaire en matière de solidarité) à leur demander une ’solidarité familiale’ ... jusqu’à l’âge de leur propre retraite ? 
           Et si jamais des retraités refusaient cette ’solidarité familiale intergénérationnelle’ (ceux qui ’ont réussi’ n’ont pas à s’encombrer des ’rien’ , n’est-il pas ?!) alors l’Etat aurait beau jeu, en conséquence logique, d’abolir leur principe foireux de ’retraite par répartition’ !
           L’Etat se débarrassera ainsi, à terme, à la fois des retraités et de leurs enfants chômeurs !

           L’eugénisme a de beaux jours devant lui !


        • canard 54 canard 54 24 juillet 2017 12:40

          @Fergus

          Oui mais cela enfants et petits enfants Macron y connaît pas il connaît mieux MEDEF et cie....


        • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 15:38

          @Fergus
          Bonjour Fergus
          En fait, c’est la double peine : pour les retraités et pour les actifs qu’ils aident.


        • goc goc 24 juillet 2017 17:46

          @Fergus
          Bonjour Fergus

          Vous avez raison, mais vous ne prenez en compte qu’une partie des dégâts. en effet il faut aller au cas plus général de la perte du pouvoir d’achat des classes moyennes et « basses ». Cette perte due essentiellement à la hausse du cout du logement (bulle immobilière ou loyers trop élevés) sur le budget familial et de la baisse des revenus.
          Or ce que le système se refuse à comprendre c’est que plus il appauvri les classes moyennes, plus il détruit l’économie. Il y a 100 ans, Ford augmentait les salaires de ses ouvriers afin que ces derniers puissent acheter ses voitures, aujourd’hui on fait le contraire : on appauvri les masses (y compris les retraités) et après on s’étonne d’être dans la crise. Comment voulez-vous qu’un ménage achète « français » alors qu’avec son budget il ne peut qu’acheter « chinois », et donc on ferme nos usines.
          En plus les riches croient encore au mythe « crazy georges » qui affirmait que moins un individu a de l’argent , plus ça lui coute, et du coup le système insiste pour appauvrir les masses. Seulement voila, si crazy georges a disparu, c’est bien que ce principe était bidon. Et ça le système ne l’a pas compris, alors il va le payer. Il se réveillera le jour ou il verra que Lidl (dernier distributeur sur terre) ne vend plus que des sacs Vuitton, le reste ayant disparu de la planète.


        • Dzan 24 juillet 2017 21:44

          @goc
          Montre chronographe : 12 euros chez Aliexpress avec livraison gratuite.
          Vu qu’on te demande 15 euros pour te changer la pile, tu jettes et tu recommandes
          Un exemple parmi tant d’autres.


        • Extra Omnes Extra Omnes 25 juillet 2017 08:14

          @gogoRat
          bonne idée.... envoyons nos retraités comme réfugies en Syrie, Libye et autres Soudan. On les remplace par de jeunes mâles des même pays, pour nos filles trop pales et trop maigres. La balance des entrées-sorties est faite et le métissage tant espéré garanti.


        • jjwaDal jjwaDal 30 juillet 2017 21:10

          @goc

          « Or, le système se refuse à comprendre »... Le « système » a compris, on a l’exemple Japonais sous les yeux, eux sont les vrais précurseurs des choses à venir. A la louche 60% du PNB est dû à la consommation , or comme les salaires stagnent et que le pouvoir d’achat per capita baisse, ajouter tous ceux n’ayant pas un « SMIC » mensuel pour vivre (des millions de personnes) dont un paquet de retraités à venir et vous avez une recette parfaite de croissance quasi nulle. Et ce n’est pas avec une monnaie surévaluée pour nous qu’on va se « refaire » à l’export. Donc au Japon l’Etat pallie à la demande atone en empruntant à sa banque centrale de l’argent qui ne sera jamais remboursé. On est implicitement autorisé à faire de même par la BCE et se souvenir qu’en matière de bilan « rouge cramoisis » les banques n’ont aucune leçon à donner aux Etats.
          Je le dis souvent : on peux manquer de ressources naturelles (en fait pas le cas), on peux manquer de main d’oeuvre (on en a d’ores et déjà trop), on peux manquer de compétences (mais s’il suffisait de former encore et encore pour créer des emplois la TV en aurait parlé...) et à la louche pas le cas.
          La seule chose qui ne devrait pas manquer est bien l’argent (on le crée en claquant des doigts en quasi totalité). Or on a créé un système où l’argent manque chroniquement avec des usines tourant à 50% de leurs capacités d’un côté et une légion de consommateurs désargentés en face.
          Chapeau les artistes ! Fallait y penser. Sinon très bon système pour enrichir fabuleusement une hyper minorité (c’était un peu l’objectif inavoué aussi...).


        • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 12:43

          Le problème du régime aristocratique (selon l’étymologie du pouvoir des meilleurs) est une faute de raisonnement logique :
           pour qu’il y ait des ’meilleurs’, il faut qu’il y ait des ’moins bons’.
          Supposons alors qu’on mette la barre classiquement au fameux 80%-20%. Soit : 80% de pas bons (ou de ’riens’ et 20% de qui-ont-réussi ?
           Favoriser les 20% de meilleurs tendra, à terme, à éradiquer les 80% de moins bons , et l’on pourrait croire s’en féliciter en imaginant que de façon récurrente, de génération en génération, les 20% des meilleurs des 20% de meilleurs ... atteindront une excellence indépassable ?
           Sauf que c’est oublier de poursuivre la raisonnement : à terme, le nombre de meilleurs tend vers la limite de 1 seul ... ’meilleur’ , tout seul avec lui-même (ou toute seule ...). Or, là, face à soi-même, il n’est point de ’meilleur’ qui tienne ! Lorsque l’excellence arrivera à son apogée le ou la dernière survivante devra enfin commencer à apprendre à philosopher ou à réfléchir. Sa lignée éteinte aura fait preuve d’un sens de l’entendement plutôt suspect, non ?
           


          • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 12:49

            ... lien avec la choucroute ?
             les retraités ont-ils plus droit à un Revenu Minimal d’Existence que les autres, parce qu’ils seraient plus ’méritants’ ? : meilleurs parce qu’ils auraient vécu plus longtemps que leurs collègues déjà disparus ?


          • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 15:42

            @gogoRat
            Rassurez vous : les moins bons des meilleurs remplaceront les meilleurs des moins bons et les meilleurs ne seront plus que 10 %.


          • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 17:48

             !’ @Michel DROUET

            Exemple :
             100 gugusses au départ.
             Une génération de ’meilleurs à 20%’ en élimine 80% : restent 20 gugusses.
            La seconde génération de ’meilleurs à 20%’ en élimine 0,8*20 = 16 : restent 4 gugusses.

             Et là, déjà, la notion de ’ meilleurs à 20%’ n’a plus aucun sens !
             car 0,2 *4 = 0,8 et aucun de nos 4 gugusses restants ne peut se dire ’meilleurs à 20%’ !

             Refaites le calcul avec n’importe quel pourcentage de ’meilleurs à x%’ : vous finirez toujours par obtenir une population réduite ... de nigauds !


          • Dzan 24 juillet 2017 21:46

            @gogoRat
            Vous avez lu Marx ?


          • flourens flourens 24 juillet 2017 13:14

            vous oubliez un élément essentiel, les parents aident de plus en plus leurs enfants et de plus en plus tard, ne serait ce que pour payer les études, inscriptions, loyer etc, et aussi se porter caution en cas de location ou de prêt des enfants, et les enfants quittent de plus en plus tard le domicile vu la cherté des loyers, donc tant que les parents seront au secours des enfants il ne se passera rien, mais quand ils ne pourront plus ?????


            • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 15:43

              @flourens
              Je n’ai pas oublié cet élément, j’en parle dans mon article.


            • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2017 13:27

              Sauf pour les politiques car ils auront leurs retraites a 5 chiffres assurées et ceux qui vivent des prestations sociales car rien de changera pour eux ils continueront a vivre comme avant , et il faudra rajouter à cela tout les migrants qui n’auront jamais travaillés de leur vie et qui toucheront le minimum vieillesse ,hélas ce sont ceux qui auront travaillés et étés exploités toute leur vie qui seront immolés sur l’autel des restrictions budgétaires ...... Un grand pan de l’économie va s’effondrer car les retraités font vivre énormément de monde mais le gouvernement le sait et s’en bat les couilles jusqu’au sang comme d’habitude .... un jour on finira par avoir la peau du ventre qui touchera la peau du dos par l’intérieur .....


              • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 17:58

                @zygzornifle

                 ... et peu de monde fait vivre énormément de retraités ...
                 ( on les vire, puis on les radie ...)
                 
                 sauf qu’il ne restera personne pour faire vivre les générations qui ont fait ou font encore aujourd’hui vivre les retraités ... et qui , elles, n’auront même pas droit à ’toucher’ une Revenu Minimal (donc inconditionnel) d’Existence !


              • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 2017 08:32

                @gogoRat


                 oui mais les retraités ont bossés et cotisés toute leur vie et on n’y peut rien si le fruit de leur labeur a été dilapidé au lieu d’être mis de coté ......

              • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2017 13:39

                On verra d’ici peu à la prochaine crise avec l’effondrement de la bourse et du CAC 40 comment réagira Macron fils spirituel de Rothschild, roi des traders ancien ministre et président ....... attendez vous a vous faire piller vos livrets A vos économie et vous faire geler votre compte en banque .....


                • Spartacus Spartacus 24 juillet 2017 14:30

                  Dans la doxa libérale, un retraité est un individu.

                  Une charge est un prélèvement.
                  Dans la doxa libérale, une retraite est une assurance, pas un instrument a des corporations de vivre aux dépens des autres par l’intermédiaire de l’état.
                  Dans la doxa libérale on cotise en fonction de ses revenus, pas en fonction d’une caste ou une corporation.
                  Dans la doxa libérale, c’est chacun qui choisit la date de départ, qui intègre les changements de conditions de vie, la liberté de choix et n’est pas un coût aux dépens des autres.
                  Dans la doxa libérale, l’individu choisit sa caisse de retraite obligatoire et peut la mettre en concurrence. On lui impose pas en fonction de sa profession d’en avoir une merdique ou une favorisée.

                  Dans la doxa gauchiste, un individu ne tésorise rien, il paye toute sa vie pour ses parents qui ont eu 3 ou 45 enfants, et demande a sa fille Mélanie et son fils Kevin de payer pour lui a sa retraite tout en partant plus tot à la retraite et laissant ses enfants partir plus tard que lui.
                  Et qu’importe que Mélanie démarre sa vie active à 28 ans.
                  Et qu’importe que Kevin paye 2 fois plus qu’a payé son père en cotisation et partira 8 ans plus tard que son père. Et que dan son monde l’emploi n’est pas linéaire....

                  Dans la doxa collectiviste on admet qu’on compte sur une moyenne de 50 fois plus pour le secteur privé et 6 mois avec coup du chapeau pour les bénéficiaire de la gamelle de l’état.

                  Dans la doxa collectiviste celui qui meurre juste le jour de sa retraite a cotisé toute sa vie et n’aura rien et ne laissera rien a ses enfants.
                  Dans la doxa collectiviste on préféré que personne ne sache ce que chacun a payé toute sa vie, on préfère ne pas savoir qui gère et se contenter de l’ignorance et vivre sans réfléchir dans un petit confort intellectuel de l’absence de réflexion.

                  Dans la doxa collectiviste on est des hypocrites bien dégelasses qui n’ont pas honte de laisser une ardoise impossible a payer a ses enfants pour vivre sur leur compte, tout en claironnant a tue tête que et dans un aplomb indécent que c’est « for-mi-dable »....

                  • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 15:45

                    @Spartacus
                    Dans la doxa libérale un retraité est tout juste un consommateur et dans la doxa libérale une retraite est un fond de pension


                  • Spartacus Spartacus 24 juillet 2017 16:09

                    @Michel DROUET

                    Si c’est sous forme de fond de pension, le retraité est un pensionné et en plus participant au capital mutuel....

                    C’est sur que c’est pas un abondé par la taxe et la dette imposée sur le dos des autres, comme un fonctionnaire territorial ou national qui n’a rien a foutre de laisser sa dette a ses propres enfants....

                    Un concept de la responsabilité contre le concept de l’irresponsabilité....


                  • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 16:15

                    @Spartacus
                    Et le fond de pension est parfois bouffé par les entreprises et les retraités n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Le « capital mutuel », laissez moi rire, un bel oxymore !
                    C’est ça aussi votre libéralisme !


                  • Spartacus Spartacus 24 juillet 2017 17:16

                    @Michel DROUET


                    La cigale se moque de la fourmi ? 
                    le système de « dettes mutuelles » se moque du système « d’épargne mutuelle » ? 

                    On voit que vous connaissez rien des fonds de pension.
                    Les 2/3 des fonds de pension sont en général à prestations définies et donc ils n’offrent aucune surprises sur la pension.... 
                    Seul le capital peut être variable.
                    Dans la répartition, c’est la dette, la prestation ou son montant qui est variable...

                  • Le421 Le421 24 juillet 2017 20:54

                    @Spartacus
                    Je dis et je le répèterais à l’envi.
                    Quand à la fin du mois il reste zéro, voire moins, on épargne zéro ou du négatif...
                    C’est pourtant simple, non ??


                  • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 07:59

                    @sarcastelle
                    J’apprécie votre humour rafraîchissant.


                  • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 10:18

                    @sarcastelle
                    Il existe plus de 300 fonds de pension sur terre. Aucun n’est en faillite.


                    1 seul et unique cas connu en 75 ans a fait faillite (ENRON) et c’était une faute du gestionnaire et de l’organisme de certification. 
                    L’ensemble des épargnants a été indemnisé à l’égal de leur épargne et intérêts par la société qui certifiait les comptes pour éviter le procès.

                    Le système de répartition Français, est déjà en faillite... 
                    Pourquoi croyez vous qu’on a créé des impôts spéciaux si ce n’est pour cacher la faillite irrémédiable annoncée mais pas assumée. Pourquoi faut il une CSG, une CRDS si le système était si « for-mi-dable » ?

                  • lloreen 29 juillet 2017 15:25

                    @Spartacus
                    « Il existe plus de 300 fonds de pension sur terre. Aucun n’est en faillite. »
                    Vous semblez ignorer que le système est en faillite depuis 1933. C’est bien pour cela que le système a dû créer une fiction légale. C’est d’ailleurs bien la raison de la dette et de la dictature mondiale de la haute finance dont les inventions géniales continuent à illusionner la foule adoratrice de sa monnaie de singe...


                  • jjwaDal jjwaDal 30 juillet 2017 21:22

                    @Spartacus
                    Dans la doxa libérale, on laisse les banques encaisser les profits et on s’endette à mort pour leur éviter la banqueroute et surtout on n’a pas le choix de les laisser crever.
                    Dans la doxa libérale, il y a un coût du travail (toujours trop élevé), le coût du capital ne l’est jamais par définition si même il en a un.
                    Dans la doxa libérale, heureusement qu’on a privé les Etats de l’accès direct à la planche à billet sinon en 2017, tous seraient endettés à mort...
                    Dans la doxa libérale, le salaire minimum est toujours trop élevé (quand la notion même n’est pas considérée comme un scandale), par compte rien à dire concernant les rémunération catastrophiquement élevées (elles sont forcément justifiées et non plafonnables).
                    Etc...
                    Vous nous parlez d’un monde qui n’existe pas.


                  • ZenZoe ZenZoe 24 juillet 2017 14:39

                    Quelques nuances au texte :

                    1) D’abord pourquoi accuser Macron ? L’âge d’or des retraités est terminé depuis longtemps, je dirais une bonne vingtaine d’années. Macron continue la tendance, mais ne l’a pas initiée.

                    2) L’âge d’or ne sera pas terminé pour tout le monde. On assiste à une montée des inégalités comme pour le reste de la population. Ceux qui ont pu faire de bonnes études, ont occupé un job bien payé, ont pu mettre de côté etc., ceux-là n’ont rien à craindre. Les autres, les Smicards qui n’auront que 1200 euros et n’ont pas pu économiser, ceux-là vont la sentir passer.


                    • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 16:05

                      @ZenZoe
                      Je dirais plutôt que les attaques contre les retraités et futurs retraités s’amplifient : la CSG pour les retraités et la retraite à points et le nouveau code du travail pour les futurs retraités.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:07

                      @ZenZoe
                      Macron ne décide rien du tout, il applique les Traités européens, dont les Grandes Orientations de Politique économique, la feuille de route de la Commission européenne.


                      En 2016, Junker a confirmé que la zone euro avait bien une politique économique : l’austérité !

                      Enrichir les riches doit créer des emplois, c’est la théorie avancée pour plumer les mougeons. Sauf que les riches ont mieux à faire avec leur argent, ils spéculent !


                      Noam Chomsky explique comment l’oligarchie s’y prend pour ruiner les peuples :
                      - réduire la démocratie
                      - modifier l’idéologie
                      - redessiner l’économie
                      - déplacer le fardeau des impôts
                      - attaquer la solidarité
                      - gérer les législateurs
                      - manipuler les élections
                      - maîtriser la populace
                      - moduler le consentement
                      - marginaliser la population.

                      Toute ressemblance avec la France ne peut être que pure coïncidence ...


                    • Croa Croa 24 juillet 2017 15:13

                      Ça commence mal là :« de s’aligner vers le haut, c’est-à-dire sur les pensions de retraites du secteur public. » Car c’est FAUX, les retraités du secteur public ne sont pas favorisés  ! Leur retraite est calculé par rapport au point d’indice, ce qui signifie que les primes ne comptent pas (les primes c’est ce truc qui permet au fonctionnaire d’avoir un salaire se rapprochant un peu de celui du travailleurs du privé de même profession : prime informatique, prime technicité et nombreuses autres.) Résultat : Une perte de revenu à la retraite pouvant être de jusqu’à 50% (normalement c’est 25%.)
                      Les travailleurs du privé ont aussi des primes et même un 13e moi (parfois 14) mais pour eux ça compte ! Ceci dit ils se font baiser autrement et perdent aussi généralement plus de 25% du revenu antérieur je sais, mais bon ils ne perdent certainement pas plus que les autres en sortie de vie active.
                      *
                      Est-il utile de lire cet article plus avant ? Bien sûr que Macron en veut au retraités, à TOUS les retraités ! smiley smiley smiley smiley smiley


                      • Destouches_ 24 juillet 2017 15:48

                        @Croa

                        Sérieusement, je n’y avais même pas pensé.
                        Un salaire d’ingénieur dans la fonction public sans les primes, c’est effectivement une perte sèche de 15 à 25% (PPRS grosso modo égale à 3000€/an).

                        Les directeurs de labo en région parisienne deviennent dingues car plus aucun ingé n’a les moyens de rester sur place, conséquence de dix ans de gel du point d’indice.

                        Hé, on a quand même des syndicats, faut pas croire.
                        Ils ont même LOURDEMENT appelé à soutenir macron à l’entre deux tours. Cette maison est dingue, où est la sortie ?


                      • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 16:09

                        @Croa
                        Pour info, il existe un régime additionnel pour les primes touchées par les fonctionnaires.
                        Pour les fonctionnaires la pension de base est calculée sur l’indice de départ et pour le privé sur les 20 meilleures années.
                        Pour le reste je suis bien d’accord, pour Macron, ce sera le même régime sec pour tous, privés ou publics, avec la retraite à points.


                      • Spartacus Spartacus 24 juillet 2017 16:18

                        @Croa

                        Un fonctionnaire n’a pas de retenues sociales sur la majorité de ses primes....
                        Il ;est donc logique qu’il ne soit pas pensionné à la retraite sur ses primes....

                        Fillon a modifié le système et certaines primes donnent lieu à cotisation et retraite depuis...

                        Bien entendu que le secteur public est outrageusement favorisé par la part patronale ubuesque et indécente cachée aux yeux de tous.
                        La cotisation patronale du fonctionnaire cachée aux yeux de tous est de l’ordre de 50% du salaire brut. La part publique du secteur privé est de 7% .... Rien a voir.

                        Pour certains fonctionnaires qui partent plus tôt, la cotisation patronale cachée est de l’ordre de 500% du salaire, comme l’armée, les professions qui s’arrêtent à 45 ans....

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:09

                        @Destouches_
                        La sortie, c’est l’ UPR !


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:14

                        @Spartacus
                        Ce qui est ubuesque, c’est de vous voir pleurnicher alors que les entreprises bénéficient de 173 milliards de niches fiscales par an, vous n’avez honte de rien !


                        Vous voulez aussi que je vous parle des paradis fiscaux ? 200 milliards par an ?

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 06:28

                        @sarcastelle
                        Oui, vous avez raison, 0,92% c’est le temps qui a été imparti à Asselineau dans les médias, dans la période du 1er Février au 9 avril 2017 ! (Chiffres du CSA)

                        Vous découvrez que les résultats des élections sont proportionnels aux temps de parole ??

                        Pendant cette période, 5 candidats ont trusté à eux seuls 93% des temps de parole, car eux, bien sûr, ce sont les « candidats du vote utile », puisqu’ils ne proposent pas le Frexit !


                      • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 07:54

                        @Fifi Brind_acier
                        Non, la sortie c’est pour l’UPR : 0.8 % aux présidentielles...


                      • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 10:40

                        @Fifi Brind_acier

                        Votre culture socialo-nationaliste anti-entreprise vous fait sortir en boucle des clichés sortis tout droit du socialisme primaire....


                        Vous ignorez beaucoup de l’entreprise et ne sortez que des clichés basés sur l’incompréhansion.

                        Les entreprises ne bénéficient d’aucune « niche fiscale »....
                        90% de ce que vous appelez « niche fiscales » sont des remises de cotisations sociales, et ne bénéficient pas à l’entreprise mais aux salariés, et généralement à ceux qui ne génèrent pas un seul de rentabilité d’un salaire complet chargé.

                        Expliquer que prendre 100 et redonner 2, est un « cadeau est une connerie la plus débile...

                        Quand aux paradis fiscaux, chacun pays est libre de faire la fiscalité qu’il entend. 
                        Votre totalitarisme intellectuel n’accepte pas la liberté fiscale des autres. Vous vous voulez colonialiste a imposer la fiscalité aux autres.
                        Il y a des routes et on vit très bien au Luxembourg, Suisse ou Delaware, et n’ont pas besoin d’impots et preuve qu’une meilleure gestion est possible.

                        L’état n’est que gabegie, budgets en déséquilibres, clientélisme, absentéisme, irresponsabilité et favoritisme de ceux qui en sont le plus proche. 
                        Regardez donc dans la réalité de votre miroir de parti. 
                        Asselineau, fonctionnaire »en disponibilité", qui cumule avantages sociaux d’un statut de profiteur social.... 
                        C’est ça votre idéal ? La france sous dictature d’une Nomenklatura Asselinesque qui n’a aucune honte a dénoncer les autres des ses propres tares d’aparachics qui en créent rien et incapable d’affronterla concurence sans le filet de protection de la gamelle de l’état ? 
                        Un joyeux concept de l’hypocrisie.

                         L’illusion d’un état qui favorise la caste la plus plus proche aux dépens de ceux qui ont la liberté de choix !.... Le totalitarisme.

                      • Destouches_ 25 juillet 2017 12:05

                        @Fifi
                        Vous prêchez un converti chère Fifi !
                        Encore merci pour vos contributions.

                        @Spartacus
                        Vos postes sont intéressants mais considérer les fonctios comme privilégiés ne bitant rien au privé, franchement...Hé, venez faire un tour au CNRS, je vais vous montrer comment nos ingénieurs gèrent la pénurie tout en soutenant de la technologie de pointe.

                        La vérité c’est que certains secteurs, notamment de haute technologie (je parle pas de smartphone à la *on, mais bien d’avancées industrielles majeures), ne PEUVENT PAS ETRE PRIVATISES. Nous bossons sur de nouvelles tech pendant DES ANNEES, fouillant dans les archives, dessinant les prototypes, dimensionnant les phénomènes physiques, ce qu’aucune entreprise n’est en mesure de faire aujourd’hui car CE N’EST PAS RENTABLE.

                        La solution ? Coexistence PUBLIC-PRIVE.


                      • Destouches_ 25 juillet 2017 12:07

                        @Michel DROUET

                        0.8% 0.8% 0.8%...La ritournelle des défaitistes.

                        Purée, mais ça a pris 20 ans l’UKIP pour y parvenir...l’UPR a eu 2 putains de semaines d’antenne et vous jetez déjà l’éponge ? Affligeant...


                      • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 12:18

                        @Destouches_
                        Je ne jette pas l’éponge, je ne l’ai jamais eu en main et il faut dire qu’avec 0.8% l’éponge est désormais bien essorée et n’essuie plus rien.


                      • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 12:43

                        @Destouches_
                        En matière de retraite et droits à la retraite, les fonctionnaires sont largement des ultra-privilégiés.


                        Ils ne sont ni dans la répartition ni dans la capitalisation, mais la retraite par taxation avec ajout de privilèges.....

                        En voulez vous une liste ?
                        —décote plus favorable.
                        —durée de cotisation moins importante pour le taux plein
                        la surcote n’est pas au même age pivot.
                        pénibilité exagérément trop large et étendue
                        —Catégorie B : age légal de départ 5 ans plus jeune
                        —La pension en pourcentage plus importante et moins plafonnée
                        —retraite qui ne correspond en rien a la carrière réelle mais à la fin de carrière
                        Escroquerie de masse par coup du chapeau, entre 9 et 75% de pensions selon les corporations. (100% des cadres du ministère des finances).
                        les années d’écoles sont comptées. Ne bénéficiez vous pas de ce privilège au CNRS ? vous ne le savez pas que pour les autres ça n’existe pas ?
                         bonifications à gogo. 25ans = 30 ans (police)
                        bonifications à gogo. 6 ans = 8 ans. (service hors europe)
                        bonifications à gogo. 1an = 3ans. (militaires)
                        bonifications à gogo. 75% =80%.(services aériens, sous mariniers).
                        La Retraite Additionnelle des Fonctionnaires ne supporte pas la CSG.

                        Et ce n’est que pour la retraite....Sic !
                        Vous croyez que la population est informée de cette pharaonique indécence de privilèges ?

                      • Destouches_ 25 juillet 2017 13:58

                        @Spartacus
                        Merci d’avoir pris le temps de rédiger cet hommage à Prévert.

                        Pour être franc, je n’en connais pas suffisamment sur la retraite pour rentrer dans les détails, ce que je peux vous dire c’est que beaucoup de nos (jeunes) retraités sont forcés de rester plusieurs années de plus pour toucher de quoi vivre, surtout en région parisienne.

                        Les années d’école sont comptées, pour la retraite vous voulez dire ? Je n’en sais rien, mais côté salaire, c’est comme si elles n’existaient pas ! Un BAC+6 du public est sous un BAC+2 du privé à l’embauche. Ce salaire est insuffisant pour atteindre la retraite tout en restant dans le public avec un marché du logement dérégulé, le problème est donc réglé en un sens.

                        Mais je ne saisis pas votre raisonnement : plutôt que de souhaiter la baisse du niveau des privilégiés, pourquoi ne militez-vous pas plutôt pour la revalorisation des floués ? Ca me semble plus logique.


                      • Destouches_ 25 juillet 2017 14:00

                        @Michel DROUET
                        Accrochez-vous, vous verrez !
                        Pour ma part, je ne tiens pas à ce que mes gosses crèvent eux aussi dans cette tôle qu’on appelle ’société ouverte’.


                      • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 15:09

                        @Destouches_

                        Vous devez cessez ce raisonnement enfantin de ne voir que ce qui est visible et raisonner dans l’irresponsabilité.
                        Si vous avez fait le choix de vous être mis prisonnier dans le confort d’un petit statut, venez pas vous plaindre d’avoir moins qu’une personne libre. 
                        C’est parfaitement normal que vous soyez moins payé. 
                        Vous avez parfaitement le choix de prendre le risque d’aller ailleurs dans le secteur privé. Si vous avez une valeur vous trouverez sans problème un poste dans le secteur privé. N’en voulez qu’a vous même et votre choix de vie individuel.

                        Y’a pas plus « régulé » que le marché du logement, malheureusement.... 
                        Les investisseurs privé sont découragés de construire et c’est la cause de l’absence de logements....

                        C’est moi qui saisit trop bien votre raisonnement. Quand on a goutté aux privilèges on ne peut plus s’en passer tout en voulant pas l’admettre.
                        Je milite pour l’équité et la responsabilité. Je ne veut pas spécifiquement une baisse des uns ou une hausse des autres.
                        Si j’étais a votre place je trouverait indécent d’avoir plus de droits que les autres...
                        Je veut l’équité et la justice.
                        Je veux la liberté de choix. 
                        Je trouve tout a fait inégalitaire et inéquitable un concept de privilèges. 

                        Je trouve indécent de faire supporter par la force coercitive de l’impôt ou des charges la retraite individuelle de chacun sur nos enfants qui n’ont pas le choix.

                        La logique c’est la responsabilité. Et en plus il existe des solutions plus justes et plus égalitaires....
                        C’est ça qui est scandaleux. 



                      • Destouches_ 25 juillet 2017 16:12

                        @Spartacus
                        Bigre, vous n’y allez pas par le dos de la cuiller. Alors allons-y.
                        Ce que vous appelez enfantin est pour moi un raisonnement logique. Privilège=salaire faible. OK, donc avantages=précarité. Pas convaincu par votre raisonnement vu que je ne vois pas le début du commencement des privilèges qui vous obnubilent, si ce n’est celui d’avoir un travail.

                        Seriez-vous communiste ? Les soviétiques avaient pourtant le même raisonnement.

                        Rassurez-vous, j’ai déjà essayé de m’élever au sacro-saint statut de cadre dans le privé. C’est après de (trop) longues années d’études, moult concours et plus de 2 ans de recherche de taf que j’ai choisi le public. Le monde du privé est complètement bouché dans le domaine de l’industrie et les dernières offres qui restent sont simplement des insultes.

                        Concernant l’immobilier, vous oubliez la concentration des emplois dans les seules métropoles. C’est l’absence de politique d’aménagement du territoire qui est catastrophique, pas la propension de bouygues à couler du béton, ce qu’il fait très bien.

                        Je suis un enfant qui paye la gabegie libérale de la génération qui l’a précédée : abandon de l’industrie, fin des politiques de planification, faibles investissements dans les infrastructures et la Recherche, paupérisation à tous les étages.

                        Le monde que vous défendez est celui que je combat, un monde sans lois ni encadrements est pour moi le plus inégalitaire qui soit. Un monde où le travail, le talent et l’intelligence des individus ne sont plus des conditions suffisantes à leur réussite. Mettez votre logiciel à jour.

                        Bonne journée, camarade


                      • Spartacus Spartacus 26 juillet 2017 09:38

                        @Destouches_
                        Non, vous faites dans infantilisé.

                        Vous n’avez pas un salaire faible. Bien au contraire. 
                        Vos privilèges vous donnent un revenu décalé que vous n’avez pas encore touché.
                        Un revenu se compare brut de brut. Vous devriez le comprendre. Et à ce jeu là faites pas dans le misérabilisme. Vous êtes mal placé.

                        Concernant l’immobilier, ce sont les taxes, les droits sociaux exagérés, les droits d’aménagement et et les avantages aux HLM qui découragent l’investissement. 
                        Comme tous les marchés planifiés, la pénurie est la logique.

                        Si nous étions un pays libéral, il y aurait une industrie. Nous sommes un pays Keynésien. L’industrie en Suisse, en Allemagne (ordolibéralisme) pays plus libéraux est proportionnellement bien plus élevé.

                        Caricaturez pas avec vos clichés. Un monde libéral a des lois. Le respect du droit et du contrat, et le marché libre.
                        Un monde Keynésien régit par l’état et l’encadrement, celui que vous défendez est un pays ou l’inflation d’injustice est la pire. C’est le pays ou les lobbys et les groupes de pression les plus proche de l’état vivent aux dépens des autres...

                        Bonne journée camarade planificateur....

                      • Destouches_ 27 juillet 2017 08:55

                        @Spartacus
                        Vous me confirmez donc que vous êtes déconnecté du monde du travail.

                        Bonne journée


                      • lloreen 29 juillet 2017 15:32

                        @Destouches_
                        "Cette maison est dingue, où est la sortie ?
                        Eventuellement là.
                        https://www.youtube.com/watch?v=RosEZcDeLWE


                      • alain_àààé 24 juillet 2017 16:01

                        encore un article pour rien.nous avons dénoncé les risques que le code du travail allait entrainer a savoir une précarité pour tous les gens qui vont travaillé au rabais.nous le voyons en allemagne,au royaume unis,a l amérique etc....les gens méme cadres ne pourront acheter une maison sans CDI voir ne pouvoir faire des études a leurs enfants mais l ouvier et l employé sera dans leméme cas.je regrette que les gens n aient pas voulu manifesté car 75% de la population ne voulait pas de se projet.projet mené par un 1e ministre binasional de plus juif et une arabe qui se croyait quelle aussi pouvoir marcher sur le dos du peuple n est pas le sien et qui est binasional aussi.un terroriste cgt dont les membres de la famille ont été déporté ce qui n est pas me cas ce ces2 personnes


                        • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2017 16:11

                          @alain_àààé
                          Ouh là, ça dérape et ça dépasse le cadre de l’article : sans commentaire, donc...


                        • Phalanx Phalanx 24 juillet 2017 16:11

                          A un moment il va falloir vous décider :


                          1/ Vous êtes Français en France ou vous avez la possibilité d’obtenir un salaire plein une fois que vous ne travaillez plus.

                          2/ Vous devenez « citoyen du monde » et vous vous alignez sur les standards internationaux (cad que dalle).

                          Les Français ont décidé, et maintenant ils viennent pleurer de voir que leur train de vie va se rapprocher de celui tiers monde.

                          • Spartacus Spartacus 24 juillet 2017 16:31

                            Répartition/capitalisation infos générales :

                            Lorsque la croissance démographique est modérée, le rendement d’un système de retraite par capitalisation est largement supérieur à celui d’un système par répartition. 

                            Dans le système par répartition, les cotisations sont en fait analogues à un impôt (proportionnel au revenu) dont les fonds recueillis ne sont pas investis, mais immédiatement redistribués par les organismes de retraite publics ou parapublics (privés avec mission de « service public »).

                            Le système par répartition est proche de ce qu’on appelle la vente pyramidale, où le revenu est basé sur le « recrutement » de nouvelles personnes, et non sur la constitution de droits réels : on vend à prix coûtant un produit futur (la future pension de retraite), qui n’est en fait qu’une simple promesse de ce produit. 

                            Ce revenu futur n’est pas officiellement garanti et est constamment révisable. 

                            Ce système sacrifie l’avenir au nom de l’immédiat.

                            Nous sommes aujourd’hui arrivé dans le futur de ce qui était le profit immédiat hier...

                            Nous sommes dans la répartition et malheureusement pas dans la capitalisation


                            • Le421 Le421 24 juillet 2017 18:24

                              @Spartacus
                              L’avantage de la capitalisation, c’est que quand on gagne des cacahuètes, on capitalise des cacahuètes, et on bouffe des cacahuètes à la retraite...
                              Evidemment, certains, je dis bien certains, peuvent mettre de l’argent de côté !!

                              Finalement, que les pauvres crèvent plus jeune, c’était un bon système pour le Moyen Age !!
                              Le progrès n’a pas que du bon.

                              Et je compatis pour tous ceux qui se sont gavés à table et sont morts trop jeunes. Comme certains dirigeants syndicaux ou hommes politiques.
                              Oui, je les plains, les pauvres... Tout cet argent gagné pour rien !!


                            • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 10:49

                              @Le421


                              Evidemment du point de vue d’un retraité de l’armée cumulard d’une retraite d’état et d’une autre du secteur privé on peut se permettre d’avoir cet avis...

                              Explique donc ce concept aux personnes du secteur privé pourquoi ta caste prend sa retraite à 45 ans ?
                              Explique donc ce concept aux gens du secteur privé qui si eux par rapport à toi ont eu 2 métiers auront une seule retraite et en plus limité au seuil sécu et pas toi ?

                              La honte n’étouffe pas les profiteurs du système de la retraite par taxation qui veulent la répartition pour les autres.

                              Si elle est si bonne la répartition, comme ancien militaire, pourquoi la demande tu pas pour ta caste ? 

                            • foufouille foufouille 25 juillet 2017 11:50

                              @Spartacus

                              tellement tu es con, il faut espérer que tu croiseras un bidasse de 65 ans avec ses dizaines de kilos de bardas ou mieux celui qui porte la 12.7 et qu’il te prendra pour un terroriste.


                            • Spartacus Spartacus 25 juillet 2017 13:43

                              @foufouille

                              Con toi même.
                              Tu confonds pas bidasse, et rabin du mur des lamentations ?

                              Avec 65 ans un militaire ne serait plus qu’une quiche ? 
                              Avec une vie d’ entrainement de terrain et sportif ?..

                              La mentalité d’en faire le moins possible vient a considérer tous les gens de 60 ans comme des guimauves....Dramatique !

                            • Pere Plexe Pere Plexe 25 juillet 2017 15:52

                              @Spartacus
                              Encore des affirmations gratuites...et fausses.

                              Vous confondez opportunément croissance démographique et pyramide des âges.
                              Plus encore vous assimilez la richesse et sa croissance à celle de la démographie.
                              Surtout les reproches que vous faites au système par répartition sont aussi des caractères du système par capitalisation : pas de garanties, simple promesse,recherche de profit immédiat...
                              Et souvent de manière bien plus marqué 


                            • foufouille foufouille 25 juillet 2017 16:33

                              @Spartacus
                              réponse encore plus débile qui démontre que tu n’as foutu de ta vie.
                              non, un bidasse n’est plus apte au service car trop vieux, plus assez résistant, rapide, la vue qui baisse comme son ouie. au mieux, c’est de la chair à canon ou du jef.


                            • cevennevive cevennevive 24 juillet 2017 16:36

                              Bonjour à tous,


                              Je ne pense pas que les retraités aient vécu « l’âge d’or » durant le vingtième siècle.

                              Ma grand mère ne touchait aucune retraite et était entretenue par mes parents. Elle était devenue veuve à 33 ans et avait élevé seule ses quatre enfants. Elle est décédée en 1959.

                              Mon père, mineur de charbon avait une retraite tout juste bonne à nous faire vivre à condition d’avoir un potager et des animaux de ferme.

                              Ma propre retraite est bien loin des 1 200 euros dont vous parlez tous.

                              Cet « âge d’or » dont vous parlez, Michel, n’était pas pour tout le monde.

                              Alors, aujourd’hui, certains viennent chouiner pour 5 euros par mois en moins, ou des prélèvements nouveaux et malvenus. Pourquoi cette jalousie endémique envers les retraités, envers les chômeurs, envers les travailleurs ? Vous vous trompez d’adversaire...

                              Les adversaires, vous les connaissez pourtant : les élus de la République, qui, après deux ou trois ans de « travail » touchent une retraite à vie, les anciens Présidents, etc.

                              Ne pleurez pas pour quelques euros. C’est tout le système qu’il faudrait changer.

                              Et, écrivant cela, je me dois de vous affirmer que je suis une retraitée heureuse, pas envieuse pour un sou, et que j’aide souvent mes petits enfants.

                              Bien à vous.


                              • rocla+ rocla+ 24 juillet 2017 17:05

                                @cevennevive


                                Tout à fait de votre avis Cevennevive , 

                                Si on arrive à la retraite  et que 5 euros de moins , ou de plus d’ ailleurs 
                                c’ est  qu’ il  a un réel problème d’ anticipation.

                                À l’ heure de l’ époque actuelle et cela depuis des décennies , on arrive à savoir 
                                bien des années auparavant ce que l’ on va toucher comme retraite à dix ou vingt %
                                près .

                                Donc les choses sont dans l’ ordre des choses . 

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:49

                                @cevennevive
                                La solidarité entre générations, vous ne trouvez pas que c’était un grand progrès ? Les retraites par répartition faisaient partie du programme du CNR, fortement influencé par le PCF.
                                Elles ont été mises en place en 1945 avec la Sécurité sociale.


                              • lloreen 29 juillet 2017 15:40

                                @cevennevive
                                Si je puis me permettre un constat : je pense qu’aucun travailleur n’a jamais connu d’âge d’or. A plus forte raison ne risque t-il pas d’avoir une retraite en or...


                              • Le421 Le421 24 juillet 2017 18:18

                                1200 € ??
                                Avec complémentaire ou sans ?
                                Parce que je côtoie plus de gens à 600-800€ par mois que de gens à 1200...
                                Je dis ça, je dis rien.

                                Maintenant, 600€ par mois, ça commence à faire pas mal, non ?
                                Pour un somalien...


                                • Coriosolite 24 juillet 2017 19:06

                                  @Le421
                                  600€ par mois avec un magnifique système par répartition réputé solidaire.

                                  Ca ne vous fait pas réfléchir ? N’y aurait-il pas une légère tromperie sur les merveilles que ce système est sensé nous donner ?

                                  Et que va-t-il devenir avec 1,7 cotisant pour 1 retraité ?

                                  Beaucoup de questions embarrassantes sont évacuées avec de grandes envolées moralisantes et de grand mots.

                                  Mais quand on approche de la cinquantaine, on se demande si on ne nous a pas bernés avec des prétendus droits dont on ne verra jamais la couleur. 


                                • Le421 Le421 24 juillet 2017 19:51

                                  @Coriosolite
                                  Par capitalisation, ces personnes friseraient le zéro absolu.
                                  C’est donc « moins pire » !!
                                  Mais ça reste le pire.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:24

                                  @Coriosolite
                                  Pour sauver les retraites par répartition, il faut sortir de l’ UE et de l’euro, et remettre l’économie en route !


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 juillet 2017 20:35

                                  @Le421
                                  L’Allemagne, que tous nos économistes distingués présentent comme la 8e merveille du monde, a fait les Lois Hartz en 2010. Les retraites sont si basses qu’un million de retraités est obligé de travailler.


                                  Aux USA, le système de retraites par capitalisation n’a pas donné les résultats attendus, les fonds de pension ont récolté 3 fois moins que prévu, le système menace de s’effondrer.

                                • Coriosolite 24 juillet 2017 20:56

                                  @Le421
                                  Oui bien sur !

                                  la répartition c’est moins pire que la capitalisation

                                  Macron c’est moins pire que Le Pen

                                  le RSA c’est moins pire que rien du tout

                                  les stages bidons c’est moins pire que le chômage

                                  etc etc

                                  Vraiment exaltant ce monde moderne ou postmoderne. Quelle grandeur !

                                  Vivement les barbares (non je blague)


                                • Coriosolite 24 juillet 2017 21:06

                                  Fifi j’admire votre constance.

                                  Mais personne ne nous sortira de l’UE ni de l’euro. La petite musique de la peur de l’inconnu joue plus fort que la petite voix de Fifi et de tous ses amis.

                                  Même les british commencent à douter de leur audace.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 06:42

                                  @Coriosolite
                                  L’ Europe est de plus en plus divisée, à tel point que les Chefs d’états quand ils se réunissent, sont incapables de prendre la moindre décision ! Ils créent une commission...


                                  Les britich ne doutent de rien du tout, vous écoutez trop BFMWC !
                                  Trump, mais aussi d’autres pays, la Chine, l’ Inde, le Japon, proposent des accords avec la GB. La GB est en lien avec les 56 pays du Commonwealth, 2 ou 3 milliards d’habitants, ne vous inquiétez pas pour l’avenir de la GB ! 

                                  Et le chômage en GB est au plus bas depuis 1975, l’apocalypse, non ?

                                • Legestr glaz Ar zen 25 juillet 2017 08:31

                                  @Fifi Brind_acier

                                  La retraite par capitalisation une garantie ? Meilleure que la retraite par répartition ? 

                                  Il suffit d’interroger les Genevois. La caisse privée des fonctionnaires de l’Etat a fait faillite !

                                  « La donne économique a cependant changé ces douze derniers mois en raison de l’aggravation de la crise et de l’érosion des valeurs boursières. Les perspectives de rendement des capitaux n’apparaissent plus non plus aussi brillantes que durant ces dernières décennies. »

                                  « Les employés travailleront plus longtemps pour des rentes plus basses et les cotisations vont augmenter. »



                                • lloreen 29 juillet 2017 15:44

                                  @Coriosolite
                                  "Mais quand on approche de la cinquantaine, on se demande si on ne nous a pas bernés avec des prétendus droits dont on ne verra jamais la couleur. "
                                  Consolez-vous, le gouvernement en garde un bien au chaud : celui de se taire.
                                  Il y a néanmoins une solution.
                                  https://www.youtube.com/watch?v=RosEZcDeLWE


                                • rocla+ rocla+ 24 juillet 2017 19:02

                                  Moi j’ côtoie toutes sortes de gens .


                                  Des grands des petits des gros et des maigres .

                                  • Le421 Le421 24 juillet 2017 19:53

                                    @rocla+
                                    Et quand les gros crèveront de faim, les maigres seront déjà morts !!  smiley
                                    Salut Cap’tain !!

                                    Merde... Mon IMC est bien faible, au fait, je file à table !!!


                                  • rocla+ rocla+ 24 juillet 2017 20:05

                                    @Le421


                                    on voit guère de gens qui crèvent de faim  dans notre pays . 

                                    Par contre je vois plein de couillons qui achètent des salades de carottes par exemple 
                                    alors que les carottes coutent presque rien . 

                                    Râper des carottes on dirait  que c’ est impossible de nos jours . 

                                    Et tout le reste est à l’ avenant . 

                                    Alors les discours  à la con ...


                                  • Dzan 24 juillet 2017 21:57

                                    @burka+barbu+burkini+boubou+bobo=Ripoublik.6.0
                                    Rouge Pomme sors de ce corps


                                  • Le421 Le421 25 juillet 2017 09:09

                                    @Dzan
                                    J’ai demandé à nettoyer les spams de « la baudruche négrière » devenue « rouge pomme » puis « burka...etc ».
                                    Ces appariteurs stériles du Bloc Identitaire, sbires FN et autre extrême droite, sont là pour pourrir les fils de discussion et décrédibiliser les forums d’échanges citoyens.
                                    Je n’ai fait que ce que ma conscience de modérateur demandait...
                                    Ils vont crier à la censure, bien sûr !!
                                    Ils ont bien trouvé des attachés parlementaires fictifs à Mélenchon...
                                    Une dénonciation fictive, aussi !!


                                  • troletbuse troletbuse 25 juillet 2017 09:23

                                    @Le421
                                    En deux mots, Vous êtes un vrai facho


                                  • Le421 Le421 25 juillet 2017 13:48

                                    @troletbuse
                                    Exactement... Mais à ma façon !!  smiley


                                  • Le421 Le421 25 juillet 2017 13:50

                                    @troletbuse
                                    Petit bémol quand même...
                                    Le facho, quand il fait ce genre de chose, il se planque, il ne le dit pas au grand jour !!
                                    Va falloir que j’apprenne à devenir faux-cul et à faire les coups en douce.
                                    Comme au BI !!

                                    Naaaan, je déconne !!  smiley


                                  • Le421 Le421 25 juillet 2017 13:53

                                    @troletbuse
                                    Et... Au fait !!
                                    Pour les emplois fictifs à Mélenchon ??

                                    Ah ouais... Une blague...

                                    http://melenchon.fr/2017/07/21/emplois-fictifs-la-farce-fait-pchitt-le-fn-avoue-quil-a-bien-roule-dans-la-farine-les-medias-et-la-justice/

                                    ’vont encore perdre des soussous les crânes rasés et les blondes à bagouses.  smiley


                                  • troletbuse troletbuse 25 juillet 2017 17:44

                                    @Le421
                                    Conclusion : Un facho qui avoue être facho n’est pas facho  smiley
                                    Pour Méluche, tu peux aller voir tous mes posts, je n’ai jamais parlé de ces emplois fictifs. Tous le font plus ou moins. Mais Méluche ment quand il dot vouloir renégocier les traités européens. Il n’est pas crédible comme Macaron



                                    • baldis30 24 juillet 2017 22:59

                                      bonsoir,

                                      excellent article où la mention d’une action de masse est possible avec des répercussions sociales sérieuse :

                                      « l’investissement des seniors dans le bénévolat associatif. »

                                      Que demain les retraités cessent, à tous les niveaux, le travail associatif et on verra rapidement le résultat.. Les zénarques n’ont jamais compris cela.....


                                      • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 08:03

                                        @baldis30
                                        J’ajoute les dons faits aux associations qui sont également le fait des plus modestes (retraités ou non)


                                      • demissionaire bonalors 24 juillet 2017 23:00

                                        eh eh eh c est tjrs gentil de compatir ; bien que cela ne nous fasse pas une bonne biere
                                        ma foi il faudra s appliquer a mourir vite et jeune retraite cad a 67 ans ou sinon on risque bien de finir dans la rue
                                         j espere que la jeunesse sera plus compatissante et aura légiférer pour une euthanasie psychédélique, avec plein de petites pilules bleues ah ah ah
                                        en tout cas rien ne sert de chouiner sur son sort il faut se battre éventuellement avec des armes, mais tout en restant bien-sur pacifier


                                        • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 08:01

                                          @bonalors
                                          Revoir le film « Soleil vert » !


                                        • tomatrix 24 juillet 2017 23:11

                                          Merci pour votre article.

                                          "Bonjour le modèle Allemand qui possède les plus gros secteurs à bas salaires en Europe : 22 % des actifs gagnent moins de 10.5 € de l’heure (contre 8.8 % actuellement en France).« 

                                          Et le taux des travailleurs pauvres en Allemagne a doublé entre 2004 et 2014.

                                          Source : Fondation Hans-Böckler
                                          https://www.boeckler.de/106575_109897.htm
                                          (article en allemand, désolé)

                                          La Fondation Hans Böckler est une unité de recherche du DGB (Deutscher Gewerkschaftsbund = Confédération allemande des syndicats)

                                          C’est dans la pauvreté du travail précaire à temps très partiel, mal payé, où ont attéri les chômeurs allemands, forcé par le système Hartz 4.

                                          L’Allemange se vante d’avoir »le plein emploi« , or elle n’a fait que faire sortir des statistiques ses chomeurs pour les planquer dans une catégorie socio-professionnelle dans laquelle on travaille quelques heures pour quelques euros ou dans des dispositifs occupationnels, mais dans le fond rien n’a changé par rapport à la situation avant le Hartz 4.

                                          En fait si. L’Allemagne a échangé une sécurité sociale relative de ses chômeurs (allocations plus élevées et plus longtemps) contre un système de coercicion organisant leur paupérisation. Dans quelques années ces travailleurs pauvres seront des retraités pauvres, »dommages collatéraux" des réformes du marché du travail.

                                          Je crains que c’est ce qui nous pend au nez en France.

                                          L’Allemagne n’a introduit le salaire minimum qu’en 2015.

                                          Or, il faut savoir qu’il y a des exceptions : le chômeur de longue durée peut être payé au lance-pierre pendant six mois - et il l’est. Après six mois on le jette et on prend un autre.

                                          Il y a d’autres exceptions, mais là je n’ai pas le temps de chercher.


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 06:55

                                            @tomatrix
                                            Booou.. que vous avez mauvais esprit, critiquer les Lois Hartz, quel manque de savoir vivre .... Vous êtes un mauvais européen, et pi c’est tout ...
                                            « Tout ce que fait l’ Allemagne est génial et la-France-doit faire-tout-pareil ! » "
                                            Vous me le copierez 20 fois !


                                            La preuve de la France est sur le bon chemin, c’est que le FMI vient de féliciter Macron pour son super programme ! Il faut lire l’article en entier, il vaut son pesant de cacahouètes !
                                             

                                          • Michel DROUET Michel DROUET 25 juillet 2017 08:07

                                            @tomatrix
                                            Ce fameux modèle Allemand dont on ne regarde que le résultat final, c’est à dire les excédents budgétaires et la balance commerciale excédentaire.
                                            On ne nous parle jamais de la variable d’ajustement qui permet ces résultats mirifiques, à savoir les travailleurs et les retraités pauvres.


                                          • egos 24 juillet 2017 23:28

                                            L’âge d’or des retraites correspond approximativement à la période au cours de laquelle l’espérance de vie moyenne des populations laborieuses et cotisantes tangentait péniblement le seuil (d’âge) d’éligibilité à l’ouverture des droits à une pension.


                                            Ce qui autorisait toutes les disparités de régimes y compris dans le secteur privé, des affectations discutables de la manne des cotisations ou des pillages de tronc institutionnalisés (ie Raffarin et son hold-up de 800 mls € dans les caisses de la cnav)

                                            Après quoi chacun, Chirac, Balladur, Jospin jusqu’à Hollande s’est employé à cacher la poussière sous les tapis élyséens et à refiler la patate chaude à son successeur, Macron étant le dernier avatar en date de cette généalogie.

                                            Le niveau de vie des retraités et autres clampins n’a jamais été au centre des préoccupations de nos dirigeants politiques et ne le sera jamais (le leur par contre, c’est du taylor made, allez comprendre),

                                            ce fut l’affaire des syndicats, 

                                            et des syndicats influents il n’en est plus,
                                            entre autres depuis le sabordage de l’appareil productif.

                                            Inutile de sortir les mouchoirs (le nécessaire à repriser les vieux vêtement serait plus avisé) 
                                            parce que ...

                                            pourquoi feindre d’ignorer que la portion congrue réservée aux retraités fut savamment rognée depuis plusieurs décennies par un empilage de règles de décotes massives (décompte de trimestres, calculs de réactualisation, proportionnalité, carrières fractionnées, prélèvements sociaux en augmentation)

                                            sous tous les régimes et gouvernements sans exception, car aucun d’entre eux ne s’est risqué à rétoquer les réformes engagées sous le mandat précédent.

                                            S’il fallait illustrer l’impact permissif de la division entretenue des classes laborieuses, l’exploitation de réflexes pseudo-corporatistes,la duplicité des politiques, le dossier des retraites constituerait un exemple de choix.

                                            Sur ce sujet,omme sur d’autres, 

                                            qui peut encore affirmer ne pas avoir vu le coup venir ?




                                            • francois 25 juillet 2017 07:36

                                              Ils ont voté : 1981 et suivant en connaissance de cause en ne regardant que l’intérêt particulier.

                                              Ou comment ils se sont assis volontairement sur la vie des générations à venir.


                                              • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2017 13:46

                                                Salut Michel,

                                                « L’âge d’or des retraités, si tant est qu’il ait existé, est bien fini »

                                                A-t-il seulement existé cet âge d’or ?
                                                Je suis loin d’en être sûr.
                                                Si on n’épargnait pas pour se faire de la tune pendant la vie active, on n’en aurait eu que des miettes.
                                                Quant à savoir comment passer le temps sans tomber dans le bore-out, il faut y réfléchir bien avant de la prendre
                                                La retraite, c’est alors seulement « Vieillir en douce ».


                                                • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 2017 14:13

                                                  Le veau d’or associé a la poule aux œufs d’or contre l’age d’or des retraités .... A bas les retraités illétrés sans costumes sans dentier sous le seuil de pauvreté, arrachons leur vite leurs gencives et vive les nouveaux riches amateurs de start-up de multimerdia et rêvant de voyages pour Jupiter avec Macron comme capitaine de vaisseau mais les Comoriens ne seront pas autorisés a voyager avec le boss ils devront y aller a la rame .....


                                                  • Pere Plexe Pere Plexe 25 juillet 2017 20:27

                                                    L’article est un bon résumé de la situation. 

                                                    Pour autant je lui reproche un contresens.
                                                    Macron et ses marcheurs ne maltraitent pas les français en fonction de leur génération mais en fonction de leur patrimoine.
                                                    Les étudiants à qui on grignote les Apl et qui sont voués à la précarité perpétuelle ont bien plus à reprocher qu’un retraité aisé qui voit ces revenus d’action moins taxé et l’ISF l’épargner grâce aux mêmes.
                                                    Jeune ou vieux c’est bien votre richesse qui fera que vous serez gagnant ou perdant.

                                                    • Michel DROUET Michel DROUET 26 juillet 2017 08:36

                                                      @Pere Plexe
                                                      Des étudiants ou des retraités aisés se retrouvent dans les 20 % favorisés qui sont épargnés de fait par les mesures gouvernementales. On pourrait ajouter qu’il y a des agriculteurs, des commerçants ou des artisans, des élus ou des fonctionnaires qui peuvent se retrouver dans cette catégorie.
                                                      En choisissant de ne parler que des retraités, j’ai fait un choix qui, je l’espère, aura touché les lecteurs qui s’y retrouveront. Il n’y a aucun contresens la dedans.
                                                      Un article qui aurait traité de toutes les situations aurait rapidement été indigeste. 


                                                    • Pere Plexe Pere Plexe 26 juillet 2017 09:18

                                                      @Michel DROUET
                                                      J’en conviens .

                                                      Mais ce choix délibéré pourrait laisser croire à la prépondérance de la génération dans l’attitude de nos gouvernants .
                                                      Ce n’est clairement pas le cas.

                                                    • Michel DROUET Michel DROUET 26 juillet 2017 10:57

                                                      @Pere Plexe
                                                      Je ne parle pas de prépondérance mais de public clairement ciblé.
                                                      Alors que les actifs (baisse des cotisations sociales) et les plus aisés (ISF, prélèvement sur l’épargne) auront des compensations, un retraité qui perçoit plus de 1200 euros de pension sera soumis au prélèvement de la CSG, sans compensation aucune.
                                                      Ce n’est pas la suppression annoncée de la taxe d’habitation qui rétablira l’équilibre étant entendu que les retraités modestes en sont parfois exonérés.


                                                    • BA 28 juillet 2017 08:21

                                                      Le scandale de l’année : la ministre Muriel Pénicaud a gagné 1,13 million d’euros grâce au licenciement de 900 salariés.

                                                      Pourris par l’argent.

                                                      Je ne vois pas d’autre expression pour les qualifier.

                                                      Ils sont complètement pourris, car ils ne pensent qu’à l’argent.

                                                      En théorie, ils sont « l’élite de la France ».

                                                      Mais dans le monde réel, ils sont pourris.

                                                      Comme dit le proverbe, le poisson pourrit par la tête.

                                                      Dernier exemple en date : la ministre Muriel Pénicaud.

                                                      La ministre Muriel Pénicaud a gagné 1,13 million d’euros grâce au licenciement de 900 salariés.

                                                      Ils n’allaient pas bouder leur plaisir, en plein examen de la loi sur la réforme du Code du travail. Dans un hémicycle désert, jeudi 27 juillet, les sénateurs du groupe communiste ont accueilli la ministre du travail, Muriel Pénicaud, en brandissant des exemplaires de L’Humanité du jour en guise de banderoles.

                                                      Dans son édition du jour, le quotidien communiste raconte en effet dans le détail comment, en avril 2013, celle qui était alors directrice des ressources humaines (DRH) de Danone a vendu des actions de l’entreprise et réalisé un joli bénéfice de près de 1,13 million d’euros en un tournemain, alors qu’un plan de restructuration frappait 900 salariés du groupe d’agroalimentaire, dont 230 en France.

                                                      Si l’affaire est légale, elle n’en illustre pas moins le cynisme des marchés financiers. Que des suppressions de postes soient annoncées et l’action d’un groupe a toute chance de s’envoler, faisant miroiter de meilleurs taux de rentabilité et incitant les « gros » actionnaires en Bourse à empocher leurs gains.

                                                      La ministre du travail n’aura pas résisté à cette façon d’enrichissement rapide, en revendant ses actions ce 30 avril 2013, deux mois après l’annonce du plan d’économies du 19 février. Sans considération, donc, pour le contexte social.

                                                      Comme l’écrit L’Humanité, l’ex-DRH de Danone a alors décidé de débloquer son plan de stock-options, dont le délai de garde de quatre ans venait d’expirer, pour revendre aussitôt ses parts, avec une plus-value de 1,129 million d’euros. Sa déclaration du 10 mai 2013 à l’Autorité des marchés financiers (AMF), effectuée conformément à la règle, en atteste.

                                                      La mécanique des stock-options est simple : attribués aux dirigeants d’entreprises cotées, ces titres leur octroient le droit d’acheter des actions de leur société à un prix avantageux, fixé à l’avance, après un temps de présence. Celles-ci sont revendues au moment opportun.

                                                      http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/28/l-embarrassante-plus-value-de-muriel-penicaud-chez-danone_5165886_823448.html


                                                      • gaston gaston 28 juillet 2017 19:23

                                                        Et ils veulent faire partir tout le monde au même age sachant que les ouvriers du fait de la pénibilité de leur travail et de toutes les saloperies qu’ils respirent sur le lieu de leur travail ont une espérance de vie 7 ans inférieure aux cadres .....et cet écart ne se réduit pas depuis des années !!!
                                                        A coté de cela vous avez une belle bande de salopards députés et sénateurs qui votent nos lois et qui s’octroie toutes sorte d’avantages totalement injustifiés et qui hurlent au scandale dès qu’un projet de lois leur interdit ceci ou cela !
                                                        Quel est donc leur régime de retraite à ces parasites ????
                                                        Combien de millions nous coutent chaque années les sénateurs qui ne servent strictement à rien ???
                                                        combien de millions nous coutent chaque années les anciens présidents ?????
                                                        HAAAAAAAA mais faut surtout pas en parler sinon ils vous répondent « démagogie » ou « ce n’est pas le problème » ou encore « c’est marginal »
                                                        Rien n’a changé depuis le moyens âge !
                                                        Les salopards au pouvoir se servent , et ce n’est pas les petites mesurettes mis en place pour calmer la colère du peuple et des pauvres de plus en plus nombreux qui les empêcheront de s’en mettre plein les poches !
                                                        Ne parlons pas de l’impunité ( même si c’est moins pire depuis l’éradication de sarkozy ) dont jouisse tout ces voleurs , ceux qui sont mis en examens seront jugés dans 50 ans et seront dispensés de peine pour leur grand ages....comme Chirac ou Pasqua !
                                                        Eux qui nous citent toujours l’Allemagne en exemple.......c’est un comble quand on sait que la bas ,le moindre faux pas d’un élu et c’est la porte sur le champ , et que toutes les dépenses des élus à l’euro près sont contrôlés !!!
                                                        Pourquoi le peuple Français n’exige pas cela de ses élus ??? ils seraient peu être moins nombreux à vouloir la place .....encore que ,à part cela ilsavent faire quoi ???? quelle entreprise privée va embaucher des gens d’une compétence plus que douteuse pour la plupart !


                                                        • Legestr glaz Ar zen 31 juillet 2017 08:49

                                                          Sur Agoravox, comme dans les médias de grande diffusion, il est de bon ton de désigner un lampiste.


                                                          Même si le constat de Michel Drouet est réaliste il se trompe de cible. Son article ne pose donc pas les raisons du vrai problème des retraités. Il passe malheureusement à côté du sujet et à côté de l’information principale que le public aurait dû connaitre. Le président Macron n’est qu’un lampiste, malheureusement. 

                                                          J’ai noté ceci : «  Le projet de réforme des régimes de retraites qui figure dans le programme de Macron consistera donc à revoir les pensions à la baisse. »

                                                          Et puis, très timidement, ceci encore : « L’âge d’or des retraités, si tant est qu’il ait existé, est bien fini. Macron et les forces libérales qui le poussent en ont décidé ainsi. »

                                                          Ce sont les « Grandes Orientations de politique économique » - GOPE- qui sont appliquées en France venant de Bruxelles. Macron ne fait que dérouler le programme prévu pour la France par l’Union européenne. La France est dirigée depuis l’étranger. 

                                                          Le 14 mars, bien avant l’élection de Macron, je proposais un article. Il est toujours d’actualité. Il y était aussi question de « paupérisation » de la société. 

                                                          A ne pas identifier la véritable cause des problèmes, il n’y a strictement aucune chance de les résoudre. Cette cécité totale dans la mise en perspective de la conduite de la politique économique et sociale française, inféodée à Bruxelles, est l’une des choses les plus étonnantes qui soit.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès