• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Roland Emmerich, l’anti Trump

Roland Emmerich, l’anti Trump

Les amuseurs publics peuvent parfois être prophétiques. Un film-catastrophe sorti en 2004 vaut son pesant de glace au sujet du sieur Trump, climatosceptique et mexicanophobe.

Le mardi 26 septembre, la 4 a eu l’excellente idée de programmer le film de Roland Emmerich : Le jour d’après. En gros, voici le scénario : les bouleversements climatiques engendrés par l’activité humaine causent des cyclones qui ont la particularité d’être continentaux et glaciaux. Même si c’est exactement le contraire de ce à quoi on vient d’assister dans les Caraïbes, l’écho avec l’actualité météorologique est assez saisissant. J’ajoute que les effets spéciaux font de… l’effet. Les acteurs sont tous bons (notamment la trop rare Sela Ward avec son beau visage de brune tragique) et le scénario palpitant : pas de quoi nous refroidir, si j’ose dire. J’ai regardé je ne sais combien de fois, sans me lasser, ce qui est peut-être le meilleur des films-catastrophes. Quelle jouissance de contempler, depuis le confort douillet de son petit salon, des Japonais assommés par des grêlons monstrueux, des militaires américains s’écraser dans leurs hélicoptères instantanément congelés, ou la ville de New York (malheureuse cité sur laquelle s’abattent systématiquement tous les cataclysmes) submergée par un tsunami puis par la glace et la neige !

Río Grande

 Mais ce film qui est de pur divertissement (divertissement sadique, on vient de le voir) comporte sa part de prophétie. En effet, la moitié nord des États-Unis étant congelée, et une partie de la moitié sud menaçant de le devenir, il faut évacuer des centaines de millions d’Américains… vers le Mexique ! Et ce sont les enfants d’Oncle Sam que l’on voit couper les grillages et franchir le Río Grande pour aller se réfugier au Mexique ! Première crise de rire. Et la deuxième éclate quand on lit ce bandeau : « Camp de réfugiés américains – Mexique. » Magnifique retournement du flux migratoire ! Les commentateurs TV dans le film le soulignent déjà ; mais à l’époque du Mur prévu par Trump, le choc est radical.

 Dans le film, le Vice-Président climatosceptique par la faute de qui il y a eu trop d’Américains congelés fait son mea culpa, dénonce le gaspillage auquel l’humanité s’est livrée, et rend hommage à ce pays du « tiers-monde » qui fait montre de générosité envers ceux qui l’ont tant méprisé.

 Je trouve qu’il faudrait attacher à un fauteuil, avec des écarteurs de paupières comme dans Orange mécanique, ce son of a ***** de Donald Trump devant cet excellent film qui, avec treize ans d’avance, suffit à condamner absolument tout ce qu’il représente.

 Mais surtout, n’allez pas dire à M. Trump que Roland Emmerich est allemand et homosexuel ; laissez-lui croire que ce réalisateur est un Américain straight, adorateur de la star-spangled banner comme il les aime…

 Le jour d’après… Donald Trump est un jour que nous sommes beaucoup à attendre avec impatience. Je signale que la pétition pour sa procédure de destitution est accessible même aux non-Américains : je l’ai évidemment signée.

NB 1 : L’Obamacare semble sauvé. Heureusement, il y a encore aux États-Unis des élus, même Républicains, qui ont une conscience. C’est réjouissant.

NB 2 : Donald Trump est un Président que Roland aime riche…


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 27 septembre 16:12

    de toute façon le réchauffement climatique est « en marche » et rien ne pourra l’arrêter , ce n’est pas le dernier ni le premier comme la glaciation et on arrêterait tout d’un seul coup cela ne changerait pas grand chose , les écolos et les gouvernements avide de pognon, prêt a ratisser en long en large et en travers surfent sur la crainte , on doit passer par la et de toute façon on est au minimum 3 milliards de trop sur cette boule et ça va chier grave dans les années a venir , qui va donner a bouffer a tous cette marmaille quand les récoltes seront anéanties , armez vous pour survivre car les émeutes a venir auront raison des faibles ..... 


    • Pierre Sanders Pierre Sanders 27 septembre 16:32

      Votre copain étant ce qu’il est, on ne se réjouit, à défaut de s’en épater, qu’il ne figure pas parmi les partisans de Donald Trump. Voyons ce que nous en dit Wikipedia :

       Le cinéaste est lui-même homosexuel et soutenu souvent la cause. Il est couple depuis 2009 avec Omar de Soto, de 33 ans son cadet. Ils se marièrent à l’été 2017

      Roland Emmerich s’engage dans la vie politique, notamment en faveur de la cause de l’écologie, et après l’élection de George W. Bush en 2000, pensant que la politique environnementale au niveau fédéral se dégraderait, il se lance dans l’engagement contre le réchauffement climatique à travers le film Le Jour d’après (2004). Pour ce dernier, il obtient d’ailleurs le prix Euronatur.

      En 2006, il verse 150 000 $ à la Legacy Project, une campagne consacrée aux gays et lesbiennes au cinéma. Roland Emmerich, qui est ouvertement homosexuel, a fait le don au nom de Outfest, ce qui en fait le plus grand don de l’histoire pour ce festival. Pour l’élection présidentielle de 2008 aux États-Unis, il décide de soutenir la candidate démocrate Hillary Clinton.

      En juin 2009, Roland Emmerich apporte officiellement son soutien, y compris financier par 5 000 $, à la sénatrice démocrate californienne Barbara Boxer dans la course à la gouvernance de l’État de Californie pour 20102. On retrouve dans les opinions politiques de cette féministe convaincue beaucoup de combats du réalisateur allemand comme la lutte pour le mariage homosexuel mais aussi la protection de l’environnement, le contrôle des armes à feu ou encore les droits des minorités.

      En mai 2010, il participe à une campagne publicitaire en Allemagne en faveur du don d’organe. Il reçoit le 21 octobre de cette même année de la part de l’Outfest le prix Visionary Award pour sa contribution dans le combat LGTB. Toujours au mois d’octobre, Jo Mueller qui avait réalisé en 2009 un documentaire intimiste sur le réalisateur allemand intitulé Ma vie et diffusé sur Arte, a été récompensé à Cannes du prix Golden Dolphin lors du Media Corporate & TV Awards.

      L’Afrique fait partie des combats du réalisateur. Ainsi, après la production du petit film sud-africain Shirley Adams réalisé par Oliver Hermanus, ou encore la fin très explicite de son 2012, Roland Emmerich fait partie des donateurs pour le projet d’un Palais de festival d’Opéra sur le continent africain initié par le réalisateur allemand Christoph Schlingensief. Ce dernier trouve l’emplacement au Burkina Faso, près de la capitale Ouagadougou.

      Début 2011, on le retrouve à un dîner prestigieux (35 000 $) à Hollywood le jeudi 28 avril en faveur de la campagne électorale de 2012 pour Barack Obama5. Il fait aussi partie du jury au côté d’un parterre prestigieux pour un concours mondial sur la réalisation d’un Logo des Droits de l’Homme.

      P.S. - Il y a un problème du côté de votre avatar. Si je ne vous avais pas lu, j’aurais continué de vous classer dans une sympathique catégorie qui n’est pas la vôtre, aux côtés de Clint Eastwood et de son hilarant Kaitlyn Somebody. Et supporter de Trump avec ça !

      L’anti-Emmerich, en somme !


      • Pale Rider Pale Rider 27 septembre 19:03

        @Pierre Sanders
        Emmerich et ses tendances perso ne sont vraiment pas mon truc. Mais je voulais envoyer une petite vacherie au sujet de Trump. Et si vous lisez mes autres articles, vous verrez que je suis contre le mariage homo (mais aussi contre la persécution des homos, il convient de le préciser).
        Merci pour toutes ces infos que j’ignorais pour la plupart, notamment le côté militant du film.


      • Pierre Sanders Pierre Sanders 27 septembre 21:11

        @Pale Rider

        « Merci pour toutes ces infos que j’ignorais pour la plupart, notamment le côté militant du film. »

        C’est juste un copié-collé de Wikipedia.

        Et sur Clint Eastwood embarqué dans votre galère, rien ?


      • Cadoudal Cadoudal 28 septembre 02:18

        @Pierre Sanders
        Le grand Clint à voté Trump et il emmerde les pédales allemandes islamophiles...

        Chacun ses gouts...


      • barbarossa 28 septembre 14:47

        @Pierre Sanders

        Parcours engagé, et grande générosité envers les militants de ses idéaux. A souligner et à lui rendre hommage. C’est un grand Monsieur.
        Mais cela ne prouve nullement qu’il ait raison.
        Pour ma part je pense, par pragmatisme, en matière climatique tout le contraire de ce qu’il soutient, et la référence à Al Gore, ce grand tricheur, ne lui rend pas service.
        Mais je réaffirme mon grand respect pour Roland Emmerich qui défend à fond ses idées (à moins que quelqu’un puisse me contredire en prouvant - et pas en suggérant - qu’il défend des intérêts particuliers).


      • Julien30 Julien30 27 septembre 17:23

        « Je signale que la pétition pour sa procédure de destitution est accessible même aux non-Américains : je l’ai évidemment signée. »

        Ouah quel action courageuse et surtout utile ! Ah les signataires de pétition... Vous avez du mal avec la démocratie apparemment, quand ça ne va pas dans votre sens en tout cas.

        • barbarossa 28 septembre 14:56

          @Julien30

          le parti de Hillary, Obama et autres n’a de démocrate que le nom. Il y a une procédure de vote aux USA, bonne ou mauvaise qu’elle soit (Pour ma part je pense qu’elle soit mauvaise car elle permet une cohabitation entre opposants - ce qui est souvent le cas - , très mauvaise pour n’importe quel Pays, les politiciens dans ce cas de figure ne faisant rien d’autre que se tirer dans les pattes, au détriment du bien-être du peuple).
          Quand le peuple a choisi, il faut respecter son choix. Ce que les démocrates n’ont pas fait (not my President) dès le soir du scrutin. Belle preuve de démocratie !!!!

        • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 17:37

          Nouveau film documentaire « Une suite qui dérange » de Al Gore.


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 17:59

            @Hot Pepper 42,

             Non, tu rêves, je parle pour toi, pour ta pomme, voyons...


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:02

            T’as pas lu « Les Caraïbes du paradis à l’enfer » ?
            Il y a eu aussi une question de grande pomme...


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:04

            @Hot Pepper 42,
             I always dol like this. Thanks to remember it to me just for the future... smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:06

            @Hot Pepper 42

            Tu connais Jean Raspail ?
            Je l’ai rencontré un jour mais pas par la racine, dans les yeux..


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:33

            @Hot Pepper 42

            Moi, ce fut à « Connaissance du monde » (en Belgique : « Exploration du Monde » que j’ai longtemps suivi),. Cela devait être qui parlait entre autres du monde de Gulliver ... (si je me souviens bien)
            « Secouons le cocotier » est beaucoup plus récent.

            What else ?
            I don’t know and you ?


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:47

            @Hot Pepper 42,

             Une poulette ?
             Je ne suis pas ovipare...  smiley.


          • barbarossa 28 septembre 14:34

            @Hot Pepper 42
            la bécasse croule, le geai (entre autres) jacasse. 

            A réécouter « sois belle et tais toi » de Serge Gainsbourg  smiley


          • Fergus Fergus 27 septembre 17:50

            Bonjour, Pale Rider

            En voyant hier que « Le jour d’après » était programmé à la télévision, j’ai aussitôt pensé à Trump en me remémorant le contenu de ce film en forme de fable pamphlétaire contre le pouvoir américain et ses errances. L’accueil par le Mexique de millions d’habitants des Etats-Unis est une forme de cerise sur le gâteau.


            • Pale Rider Pale Rider 27 septembre 19:10

              @Fergus
              Oui, absolument génial, par contraste avec le Guignol actuel de la Maison pas très Blanche.
              Je précise à l’attention des esprits chagrins qui me taclent que je n’ai aucune estime particulière pour le Mexique, pour sa corruption et pour son taux de criminalité effarant.
              Amitiés.


            • Cadoudal Cadoudal 28 septembre 02:32

              @Pale Rider
              En attendant, le Donald est toujours au pouvoir, les muslims fuient vers le Canada, les blancs sont contents et Obama joue au Golf...

              Encore 3 ans et il aura prouvé qu’un pays peut survivre sans se laisser envahir...

              Je sais que vous biberonnez soir et matin à la sainte immigration du Medef, mais sachez que certains doutent encore des bons sentiments de nos chers dirigeants...


            • Pale Rider Pale Rider 28 septembre 10:01

              @Cadoudal
              « Je sais que... » Ben non, le MEDEF n’a pas l’heur de me plaire. Pas du tout, même.
              J’ajoute pour vous et pour Pierre Sanders que Pale Rider n’est pas Clint Eastwood, même si c’est CE qui en a joué le rôle. C’est comme si vous confondiez Drax (« Moonraker ») avec le bon Michael Lonsdale.


            • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 18:23

              Mais on parle de Roland Emmerich.
              Son film le plus récent est « Independence day ».
              20 ans pour nous préparer à ça...


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 28 septembre 09:28

                Aime riche : excellent.


                • Pale Rider Pale Rider 28 septembre 10:03

                  @Mélusine7
                  Merci, chère Madame Enfaillite (mais on a déjà dû vous la faire 1000 fois, celle-là !) smiley


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 28 septembre 11:11

                  @Pale Rider


                  oui, ,et prend la Clé des Deschamps

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 28 septembre 11:13

                  oui, et prends la Clé des Deschamps. Pas ANKH OR trait rêve aillée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires