• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et la « déchéance de crédibilité »

Sarkozy et la « déchéance de crédibilité »

Sarkozy confronté aux sondages {JPEG} Il y a quelques semaines, j’avais utilisé la même formule à propos de Hollande dont le discours est, au fil des atermoiements, des reculades et des reniements de sa parole, devenu totalement inaudible. Sarkozy, qui aspire à une éclatante revanche, espérait profiter de cette chute annoncée du sortant en 2017. Hélas pour lui, tout va de mal en pis, et le carrosse étincelant de ses rêves élyséens prend de plus en plus l’allure piteuse d’une citrouille...

Les jours, les semaines, les mois défilent, et Sarkozy est impuissant à contrer cette évidence : « il n’imprime plus » dans l’opinion, comme dirait Omar Sy. Pas même chez les sympathisants de sa propre famille politique, de plus en plus nombreux à se détourner de leur ancien champion aux manières de mafioso. Au point que les sondages sur la « primaire de la droite et du centre » se suivent et ne font qu’entériner la chute constante de l’ex-président relativement à ses rivaux LR déclarés dont l’optique d’une victoire annoncée en 2017 contre Le Pen a aiguisé les appétits et dopé la voracité.

Il est vrai que Sarkozy part avec de sacré handicaps :

Comment faire croire aux électeurs de la droite et du centre à l’émergence d’un homme politique nouveau alors que le quinquennat 2007-2012 a été marqué par une effarante vacuité en regard des problèmes de désindustrialisation, d’endettement, et de perte d’influence de notre pays ?

Comment jouer la carte de la probité alors que l’on est impliqué dans des affaires peu reluisantes et exposé de ce fait à de multiples procédures judiciaires qui font peser de graves menaces sur un avenir politique incertain ? À cet égard, il n’a pas de chances, Sarkozy : tous ses amis – politiques et personnels – ont été, sont, ou seront eux-mêmes mis en examen ou condamnés à des titres divers. Une réalité qui ne manque pas de réactiver dans les têtes ce bon vieux dicton, puisé au bon sens populaire : « Dis-moi qui sont tes amis, et je te dirai qui tu es. »

Enfin, comment s’allier le noyau dur des sympathisants Les Républicains en brossant dans le sens du poil leur penchant ultra-sécuritaire sans s’aliéner l’électorat centriste, peu complaisant à l’égard des discours identitaires hérités de Buisson ? Un électorat centriste qui, n’en doutons pas, jouera un rôle déterminant lors de la primaire.

Bref, « Sarkozy n’a pas le cul sorti des ronces », pour paraphraser un autre dicton populaire. Et ce n’est pas le sondage Odoxa, publié le 20 mars par Le Parisien et BFM-TV qui a pu lui mettre du baume sur les plaies. Malgré la sortie – largement médiatisée – de son livre aux accents rédempteurs et les plateaux radio et télé auxquels il a participé, la descente aux enfers continue inexorablement.

JPEG - 102.4 ko
Sondage Odoxa du 20 mars

 

Sarkozy menacé par Le Maire !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : si la primaire avait lieu aujourd’hui, Sarkozy n’obtiendrait, auprès des sondés déterminés à participer à ce scrutin, que 23 % des voix au 1er tour, loin derrière Juppé et ses 41 %. Quant à Le Maire, il pointerait à 16 % – à peine 7 points de moins que l’ex-Président ! –, Fillon devant se contenter de 9 %. Et le 2e tour serait encore plus humiliant pour Sarkozy : Juppé l’emporterait par 66 % des voix contre 34 % !

Mais il y a pire encore. En ne prenant en compte que les électeurs « certains d’aller voter lors de la primaire », Sarkozy perd encore 2 points au profit de Juppé : 21 % contre 43 % à son principal adversaire tandis que Le Maire, avec 19 %, se rapproche à deux petites longueurs. Comme diraient nos amis suisses « Il y a le feu au lac ! » Et cela d’autant plus qu’au 2e tour, Juppé écraserait l’ex-président : 69 % contre 31 % !

Certes, il peut encore s’écouler de nombreux évènements dans le laps de temps qui nous sépare de la primaire. Mais la tendance qui se confirme de mois en mois semble lourde, et elle ne plaide pas pour Sarkozy, désormais menacé d’une élimination dès le 1er tour de ce scrutin interne à la droite. Autrement dit d’une terrible humiliation, assurément indissociable de la « déchéance de crédibilité » qui, jusque dans son propre camp, s’attache désormais à sa personne comme les plumes au goudron.

Dans de telles conditions, mieux vaudrait sans doute pour Sarkozy se retirer avant d’y être contraint par les évènements judiciaires ou des sondages de plus en plus calamiteux. L’homme ne manque pas d’aplomb : il n’aurait aucune honte à prétendre, la main sur le cœur, n’avoir repris le parti que pour y mettre de l’ordre après le pugilat Copé-Fillon et lancer sur de bons rails le processus de la primaire. Avec à la clé, cet admirable objectif : « servir son pays et servir son parti ». Après tout, il a toujours été comme cela, Sarkozy : foncièrement altruiste et jamais guidé par la moindre ambition électorale. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 24 mars 2016 08:13

    Sarkozy a de nombreuses casseroles, c’est vrai, il provoque toujours -sinon davantage- un large mouvement de rejet, c’est encore vrai, le malheur pour nous c’est que celui qui va vraisemblablement prendre sa place , Alain Juppé, s’il est moins caricatural, est un autre « atlantiste » invétéré et il n ’y a absolument rien de positif pour « les 99% » à attendre de lui.
    Les dés sont pipés et le choix sera encore entre la peste et le choléra.


    • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:10

      Bonjour, Alpo47

      Il est incontestable que la ligne de gouvernement de Juppé - s’il est élu - sera droitière, socialement régressive, et, comme vous le soulignez, atlantiste sur le plan géopolitique.

      Mais il est probable que plusieurs éléments vont jouer en sa faveur auprès de l’électorat concerné lors de la primaire relativement à Sarkozy : 1) Bien que condamné naguère pour avoir assumé les emplois fictifs de la mairie de Paris (en lieu et place de Chirac). il n’a pas de multiples casseroles judiciaires aux fesses, dont un dépassement faramineux des comptes de campagne qui aurait pu contribuer à changer le résultat de l’élection de 2012. 2) Il ne confond pas décision politique et agitation aussi désordonnée qu’inefficace. 3) Il est incontestablement plus digne dans son comportement et par conséquent ne tire pas la fonction élyséenne vers le bas.

      Au final, et vu avec mon regard de gauche, le choix politique se fera sans doute « entre la peste et le choléra », mais il appartiendra aux électeurs de la primaire, et à eux seuls.


    • Alpo47 Alpo47 24 mars 2016 09:23

      @Fergus

      Bonjour Fergus,

      Pas d’ac ... le choix entre « la peste et le choléra » aura aussi lieu au deuxième tour. Par exemple entre Juppé et Hollande ou Juppé et Valls ... Question : quel est le moindre mal ? Dans tous les cas, la mondialisation de poursuivra chez nous, le MEDEF continuera son travail de destruction, les petits revenus seront encore plus pauvres, enseignement et santé vendus au plus offrant ... etc ...
      Pour ma part, j’irais jardiner ou repeindre mon plafond car je refuse de rentrer dans le jeu de cette fausse démocratie.


    • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:36

      @ Alpo47

      « le choix entre « la peste et le choléra » aura aussi lieu au deuxième tour »

      Désolé, je croyais que vous vous exprimiez sur la seule primaire. D’accord avec vous pour la présidentielle. C’est pourquoi, comme je viens de l’écrire plus bas, en 2017, ce sera pour moi ni PS ni LR ni FN !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 mars 2016 17:15

      @Fergus

      fegus très bon article déchéance de nationalité aussi interdiction a vie de se représenter a un

      mandat politique

      ras le bol de herr cocaine-bismuth !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 mars 2016 17:18

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      vous avez bien lu FERGUS PRESIDENT !!!


    • Fergus Fergus 24 mars 2016 17:19

      Bonjour, TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Dans n ’importe quel pays scandinave, ce monsieur aurait été définitivement écarté de la vie politique depuis belle lurette. Sans compter les condamnations judiciaires dont il aurait d’ores et déjà fait l’objet. Malheureusement, nous sommes en France...


    • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 2016 00:27

      @Alpo47  « Les dés sont pipés et le choix sera encore entre la peste et le choléra. »


      Voter ne sert à rien sauf à élire des maîtres.

       On reconnait un arbre à ses fruits et on éprouve sa parole par ses actes.
      Je ne retiens qu’une chose pour les politocards de tout bords : Le goudron et les plumes !

       smiley

      Il est temps de s’émanciper des manipulateurs qui mènent les citoyens à leur perte.

      Bientôt la « DEMOCRATIC PINATA PARTY », préparez de la corde et des battes pour tous ces branlos... ça va être leur vraie fête !

        smiley

    • Osis Oxi gene. 25 mars 2016 07:28

      @Fergus

      J’ai toujours choisi mon candidat au premier tour, et par force , voté blanc au deuxième tour.
      ( Je n’ai jamais voté à droite, même avec un faux nez socialiste)
      Cela fera bientôt, pour moi, cinquante ans que cela dure, et je las de cette pantomime.

      C’est fini, je ne me dérangerai plus.

      Pourquoi donc irai-je voter dans un pays, le mien, où il faut un casier judiciaire vierge pour être facteur ou petit fonctionnaire, et ou pour être élu, il est préférable d’être un voyou, un repris de justice notoire échappé de la prison par des complaisances diverses et avariées.

      Pourquoi donc voter dans un pays où il faut essentiellement l’aval (et les crédits discrets) des Américains, du CRIF ou des loges d’affairistes pour avoir la moindre chance d’être élu ?


    • Fergus Fergus 25 mars 2016 09:19

      Bonjour, Oxi gene.

      Malheureusement d’accord avec vous sur les raisons de votre désaffection.

      Cela dit, je pense qu’il y a toujours au 1er tour des candidats suffisamment proches de nos idées pour recueillir nos suffrages.

      Ce n’est en revanche plus le cas au 2e tour depuis des décennies.


    • mmbbb 27 mars 2016 10:45

      @Fergus j’espere qu en 2017 Sarko et Hollande seront hors du champ de la presidentielle Sarko ets un malade mental il veut l’entree de la Turquie dans l’europe L’europe plus personne n’y croit et ce grand visionnaire veut faire rentrer ce pays qui a des problemes historiquess avec la Grece et la Russie Il y a tout de meme certains journalistes courageux , l’un deux l’a harangué et lui dit tout le le mal qu il pensait de lui Hollande merite le meme traitement Qu ils disparaissent des ecrans radars 10 ans d’abaissement de la vie politique La Francais se vautrent comme le disait de Gaule La c’est la decadence 


    • Fergus Fergus 27 mars 2016 13:51

      Bonjour, mmbbb

      « j’espere qu en 2017 Sarko et Hollande seront hors du champ de la presidentielle »

      Je l’espère aussi. Car une chose est sûre : contrairement à d’autres postulants (je ne parle pas de Le Pen), ces deux-là ont fait la démonstration de leur inaptitude au poste.

      Sur l’entrée de la Turquie dans l’UE, personne n’y croit plus. Pas même Erdogan qui fait semblant pour brosser son opinion dans le sens du poil.


    • Séraphin Lampion M de Sourcessure 24 mars 2016 08:16

      Un de moins !


      Mais, comme disait Brecht, le ventre est encore fécond !
      Entre l’ENA, les écoles de commerce et les « young leaders », ce ne sont pas les moules qui manquent pour fabriquer ce type d’individu formaté pour conjuguer son ambition personnelle et les intérêts des vrais puissants qui les manipulent.

      • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:14

        Bonjour, M de Surcessure

        « Un de moins ! »

        Soyons prudents, ce n’est pas encore fait.

        Pour le reste, d’accord avec vous, les Juppé, Le Maire, Fillon, NKM appartiennent tous au même moule que leurs homologues du PS.


      • jeanpiètre jeanpiètre 24 mars 2016 22:17

        @Fergus
        star wars et autres grosses productions s’accommodent très bien de la disparition d’un des acteurs.

        L’important est le scénario , et l’illusion qu’il motive un peu la populace., une affaire la dessus, un petit attentat et le tour est joué

      • Fergus Fergus 24 mars 2016 23:11

        Bonjour, jeanpiètre

        Plutôt noir, comme vision de la politique...


      • Le p’tit Charles 24 mars 2016 08:24
        Entre Sarkobobo et Holandobouffe nous avons une sacré paire de couilles molles à la tête du pays..lequel est le plus voyou, la question est posée...Seul résultat des courses le pays au fond du gouffre...En fait l’UMP/S dans son ensemble n’est qu’une secte de vampires assoiffés de fric (le notre...)..Difficile dans ses conditions de remonter la pente...2017 sera la boite de Pandore...qui osera l’ouvrir.. ?

        • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:22

          Bonjour, Le p’tit Charles

          Si je suis d’accord avec votre première affirmation sur le président en exercice et son prédécesseur, on ne peut dire pour autant que la France est « au fond du gouffre ».

          6e nation économique de la planète, elle continue en effet de jouer un rôle de premier plan, malgré l’affaiblissement de la fonction exécutive. Mais la tendance est incontestablement négative, et les perspectives ne sont pas réjouissantes pour 2017. D’autant plus que « la boîte de Pandore », ce pourrait être le FN, un parti incapable de structurer un projet sérieux et encore habité par ses vieux démons, jusque dans l’entourage de MLP.


        • Le p’tit Charles 24 mars 2016 09:45

          @Fergus...bonjour...bof l’espoir fait vivre il parait...Quand à la boite de Pandore, les gens mettent automatiquement le FN...Bizarre non cette obsession envers ce parti..A croire que les médias ont fait du bon boulot de lobotomisation toutes ces années.. ?
          Personnellement je me contre fout de 2017
          , la France aura disparue pour de bon malgré votre classement qui ne veut rien dire, et surtout le reste du monde rigolant à gorges déployées de notre pays...mais ça la majorité ne veut pas l’admettre...ce qui automatiquement fera de la France une république bananière de plus... !


        • cyberfurax 24 mars 2016 09:51

          @Fergus
          Bonjour Fergus, bonjour à tous,
          nous nous préparons pour la 44ème fois, si mes calculs sont bons, à voir FN perdre les élections, plus précisément, faire gagner un ou l’autre de ces candidats de partis bouffons.
          Je crains que pour mettre un terme à cette mascarade qui dure depuis bien trop longtemps, nous n’ayons qu’une solution : la révolution. Et encore, ceux qui la mèneront auront bien intérêt à ne pas rater leur coup, parce que le retour de bâton sera à la mesure de la peur qu’ils ont de perdre le pouvoir.


        • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:52

          @ Le p’tit Charles

          « la France aura disparue pour de bon »

          Même si elle n’est pas mieux gérée, ce n’est pas demain la veille, à mon avis.

          « le reste du monde rigolant à gorges déployées de notre pays »

          Ce n’est pas du tout ce que je ressens lors de mes voyages à l’étranger, même si, en Europe, la France passe actuellement pour un pays incapable de s’opposer aux volontés de la chancelière allemande.


        • Fergus Fergus 24 mars 2016 10:08

          Bonjour, cyberfurax

          « nous n’ayons qu’une solution : la révolution"

          Peut-être, mais rien ne la laisse entrevoir : les Français sont devenus assez largement fatalistes et résignés à leur sort. La loi El Khomry montre d’ailleurs que l’opposition populaire à ce projet régressif est faible.

          Cela dit, je peux me tromper. Le pays entier peut d’ailleurs se tromper comme il l’avait fait en 1848, alors qu’il avait été prévenu  à l’Assemblée Nationale : Climat social : l’avertissement lucide de Tocqueville.

          Pour le reste, d’accord avec vous, les révolutions peuvent être la meilleur comme la pire des choses, car nul ne sait jamais ce qui peut en sortir.



        • Le p’tit Charles 24 mars 2016 11:30

          @Fergus...Lisez donc la presse internationale...un exemple...l"amérique qui nous critique pour notre manque de gestion de la situation comme de l’UE..incapable de réagir aux problèmes et demandant aux américains de ne pas aller en france ou en europe... !


        • izarn izarn 24 mars 2016 12:07

          @Le p’tit Charles
          Vous avez oublié tous les autres : Juppé, et meme Mélenchon...
          Juppé est un politique bidon qui ne ferait que du Hollande....En continuant la casse sociale.
          De toute façon cela ira trés mal pour lui...Et on va se retrouver en loi martiale. Non pas contre l’EI, mais contre le peuple !
          Il n’y aura pas de guerre civile, car je vois trés mal les gauchistes aller défendre Juppé.
          Defendre un Mélenchon à la limite, mais un Juppé, non.
          Juppé a perdu son « aura » (Dire ça de Chirac, quelle évolution misérable !) chiraquienne en devenant le catastrophique toutou de Sarkosy et des USA.
          Juppé=Fabius=Meme combat.
          Mon attention se tourne vers Marine Le Pen. Et j’essaie de comprendre ce qu’elle veut, en dehors de sa politique exterieure que j’approuve à 100%. Ce qui est un bon début. Un attrape couillon ? On verra...
          Désolé nous sommes comme aux USA avec Trump...
          Qu’ils dégagent tous !
          Oui mais, remplacer par qui ?


        • Le p’tit Charles 24 mars 2016 12:25

          @izarn...l’horizon est bouché il me semble pour 2017...Nous touchons le fond, avec ces sectes politiques qui ne fond que du clientélisme et se foutent royalement du peuple... !


        • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 2016 00:59

          @izarn  « Qu’ils dégagent tous ! Oui mais, remplacer par qui ? »


          Les merdias vous ont suffisamment ramolli le cibouleau pour vous empêcher de penser par vous même ?
           smiley

          Ben, par le peuple pardine ! Faut-y qu’on soit trop comme des ânes, pas encore assez bâtés pour demander encore du bâton ? 

          Sans révolution...   il faut être des millions, La version CHOUARD avec ses gentils virus et les ateliers constituants citoyens. 

          Révolution dans la douleur, les larmes et le sang... car les premières victimes sont toujours du côté du peuple...

          Autre alternative : Changer d’optique, changer de vie et s’affranchir de l’endoctrinement de cette société capitaliste, dépotoir et consumériste. 

          Passons à l’acte !  Commençons simplement à faire ce que l’on peut faire devant notre porte. Contactons nos maires, montrons leur aujourd’hui dans quel avenir nous voulons vivre DEMAIN !



        • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 2016 01:05

          @Alibaba007 « Révolution dans la douleur »


          Oups ! je voulais dire : « Avec révolution... dans la douleur... »

        • HELIOS HELIOS 25 mars 2016 02:03

          @cyberfurax


          il y a une autre solution que vous ne voulez pas voir : votez pour le FN !

          Apres tout c’est mieux que la révolution et cela doit nous aider nous débarrasser des chancres qui nous recouvrent de leur incompétence, de leur avidité... pour notre malheur.

        • Fergus Fergus 25 mars 2016 09:37

          Bonjour, Alibaba007

          « Passons à l’acte ! Commençons simplement à faire ce que l’on peut faire devant notre porte. Contactons nos maires, montrons leur aujourd’hui dans quel avenir nous voulons vivre DEMAIN !"

          C’est beau sur le papier, et j’y souscris. Mais hélas très éloigné de la réalité : les Français sont actuellement incapables de se mobiliser collectivement pour donner du sens et de la puissance à un mouvement d’émancipation du pouvoir politique tel qu’il est pratiqué. Essayez-donc d’en parler autour de vous et vous verrez vos interlocuteurs se défiler sous divers prétextes (j’en parle par expérience).

          J’observe d’ailleurs que les mêmes commentaires étaient postés durant le mandat de Sarkozy. Avec à la clé la même inertie générale, malgré les nombreux messages annonçant la révolution pour le lendemain. La faute sans doute à un relatif confort – malgré les 14,2 % de compatriotes sous le seuil de pauvreté – qui anesthésie les instincts combattifs. A cet égard, je vous invite à lire un article que j’ai écrit il y a trois ans : 1953 versus 2013 : paradoxe des conditions de vie. Ceci explique sans doute en partie cela !



        • julius 1ER 24 mars 2016 08:36

          . Sarkozy, qui aspire à une éclatante revanche, espérait profiter de cette chute annoncée du sortant en 2017. 

          @Fergus,
          toute la teneur de l’article est résumée dans cette phrase.... 
          Hollande a été élu par défaut et si Sarko n’en profite pas c’est que quelque chose ne va pas ici bas ... 
          au delà de ses casseroles, Sarkosy n’est plus crédibles toutes ses sorties sont de plus en plus minables et ne visent qu’à diviser, stigmatiser et finalement faire du buzz pour masquer le vide sidéral de sa pensée !!!
          la dernière saillie c’était pour attaquer l’Algérie qui a massacré des harkis après les accords d’Evian ....bien sûr que c’est abominable mais est-ce bien nécessaire de le rappeler en ce moment sans faire la part des choses et dire aussi combien les français ont massacré et napalmé des milliers d’algériens ..... un peu comme si lorsque Hollande rencontre Merkel il lui rappelait chaque fois que la division Das Reich a massacré à Oradour ou à Tulles !!!!

          ce type n’est vraiment pas digne d’être le premier des français ......
          mais enfin ce n’est qu’une opinion !!!!!!

          • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:23

            Bonjour, julius 1ER

            Merci pour votre commentaire. je le partage en totalité.


          • izarn izarn 24 mars 2016 12:25

            @julius 1ER
            Vous parlez du 18 Mars 1962 ?
            Je remarque en effet comme vous que « Le Monde » et autre « Figaro » ne nous ont parlé que de la vison Sarkosienne....Sauf que Hollande est aussi extremement louche sur le sujet. Et sa posture est meme pire que celle de Sarkosy :
            Cette date c’est celle des accords d’Evian : C’est l’acte manifeste de l’indépendance de l’Algérie, (Et bien non pas seulement un cessez le feu comme le prétends le blabla diplomatique officiel pour sauver la face) la naissance officielle de cet Etat. Le retrait définitif de notre armée
            Pourquoi la France reprend cette date ? C’est comme si le Royaume Uni fétait l’Independance Day des USA ! Ca n’a pas de sens !
            Autre exemple quand les américains se retirent du Viet-Nam : Faut-il que les USA en fassent une commémoration nationale ? Je crois que ça énerverait pas mal les zuniens !
            Donc qui est plus crétin dans l’histoire, Sarkosy ou Hollande ?
            La volonté de s’auto-accuser, de s’auto-insulter est stupéfiante de la part des socialistes...
            Cela rappelle l’auto-destruction de la France par la synarchie dans les années 1930, aboutissant à la défaite catastrophique et unique dans l’Histoire en 48 heures !


          • julius 1ER 24 mars 2016 13:55

            @izarn

            je ne vais pas renvoyer Sarkosy et Hollande dos à dos et dire match nul .....ou plutôt si mais nul dans le sens où Hollande à la chute de Sarkosy avait un boulevard devant lui .... 

            et la question est qu’en a -t-il fait ??????? 
            et la réponse est pas grand-chose malheureusement !!! 

            donner de l’or à quelqu’un pour qu’il en fasse du plomb n’était pas dans l’espérance de beaucoup de gens aussi cet homme ne laissera pas de trace impérissable dans l’histoire pour n’avoir pas su ou pas voulu donner un projet au pays !!

            c’est malheureusement entre lui et son prédécesseur presque 10 années de perdues !!!!!

          • Fergus Fergus 24 mars 2016 14:00

            Bonjour, izarn

            Non, les Accords d’Evian ne sont pas « l’acte manifeste de l’indépendance de l’Algérie ». Rappelons que cette indépendance est datée du 5 juillet, la fête nationale, commémorant le début de l’insurrection, étant quant à elle datée du 1er novembre.

            Le 19 mars ne revient donc pas à récupérer une date comparable à l’Independance Day étasunien. En aucune manière. Et elle est parfaitement légitime à mes yeux car c’est la seule date officielle qui a joué un rôle déterminant dans l’issue du conflit, même si elle a de fait enclenché le début d’épurations condamnables.

            D’ailleurs, bien peu de gens se soucient en France de ces commémorations du 19 mars en dehors de pieds-noirs au moins septuagénaires et d’une poignée de Harkis dont je comprends pourtant bien l’irritation, eu égard aux conditions dans lesquelles ils ont dû quitte le pays. Mais dans 10 ans, tout le monde aura oublié cette péripétie commémorative, et la date du 19 mars semblera à tous parfaitement naturelle.


          • jeanpiètre jeanpiètre 24 mars 2016 22:29

            @julius 1ER
            pas évident de contenter les clients quand on a le même boss.


          • julius 1ER 25 mars 2016 09:49

            @jeanpiètre



            merci pour le lien qui en dit long sur le système et la société dans laquelle on vit .... si c’était marginal on pourrait dire OK ce n’est pas trop grave, mais malheureusement les exemples peuvent être multipliés à l’infini... 
            et là c’est très très grave mais je ne vois pas de prise de conscience générale pour sortir de ce système mortifère ... c’est plutôt l’inverse les gens sont plus dans l’acceptation et le renoncement que dans une volonté de lutter et embrayer sur d’autres valeurs ....
            jusqu’à quand ??????

          • amiaplacidus amiaplacidus 24 mars 2016 08:38

            Le plus voyou, Sarközy, cela ne fait pas l’ombre d’un doute.

            Hollande est un menteur et un incapable doublé d’un minable petit combinard qui s’englue lui-même dans des trucs et combines foireux. Mais voyou, pour autant que je le sache, pas vraiment.

            Alors, Sarközy ou Hollande pour la France, pour ne pas parler de MLP, un désastre.

            Il est urgent de changer de Constitution et surtout, de changer L’ENSEMBLE du personnel politique.


            • Séraphin Lampion M de Sourcessure 24 mars 2016 08:51

              @amiaplacidus

              « Mais voyou, pour autant que je le sache, pas vraiment. »

              D’ailleurs, il met un casque pour faire du scooter !

            • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:30

              Bonjour, amiaplacidus

              D’accord avec vous pour les regard que vous portez sur les deux personnages. Idem pour MLP. C’est pourquoi en 2017 ce sera pour moi ni PS ni LR ni FN.

              D’accord également sur la nécessité d’une Constituante. Mais elle ne pourra voir le jour que si les partis dominants sont éjectés du leadership. Car dans l’immédiat ce sont eux qui détiennent encore les clés du pouvoir, et par conséquent de la mise en œuvre d’une réforme constitutionnelle.


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 2016 10:19

              @Fergus

              Une révolution ? Une constituante ?
              Oui, pourquoi pas ?
              Mais, sur la base de quels nouveaux paradigmes politico-socio-économiques acceptés par le peuple ? ? ?...

            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 2016 10:46

              De l’extrême-droite à l’extrême-gauche, en passant par le centre, aucun des candidats déclarés aux primaires ou à l’élection présidentielle de 2017 n’est capable de présenter un programme politico-socio-économique véritablement innovant, crédible, réaliste et progressiste.
              Il en va de même pour tous nos autres politicards (non candidats).
              Le peuple est-il capable de plus de ressources ?
              Le quinquennat 2017-2022 risque d’être le plus calamiteux des septennats et des quinquennats depuis 1945 ! ! !


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 2016 11:23

              @Jean-Pierre Llabrés


              Une révolution pacifique, bien sûr ! ! !

              Mourir pour des idées (Georges Brassens)
               smiley



            • Fergus Fergus 24 mars 2016 11:34

              Bonjour, Jean-Pierre Llabrés

              « sur la base de quels nouveaux paradigmes politico-socio-économiques acceptés par le peuple ? ? ? »

              Excellente question. Et encore faudrait-il trouver des acteurs aptes à dynamiser un tel mouvement.

              « Le quinquennat 2017-2022 risque d’être le plus calamiteux des septennats et des quinquennats depuis 1945 ! ! ! »

              Le pire n’est jamais sûr. Néanmoins, je partage vos craintes.


            • oncle archibald 24 mars 2016 11:39

              @Jean-Pierre Llabrés : « Le quinquennat 2017-2022 risque d’être le plus calamiteux des septennats et des quinquennats depuis 1945 ! ! ! »

              Fichtre, vos êtes optimiste, Hollande a posé la barre très haut en 2012-2017, il me parait difficile, presque inconcevable, que le prochain arrive à faire mieux.


            • alinea alinea 24 mars 2016 13:07

              @oncle archibald
              On pensait qu’on ne pouvait faire pire que 2007/2012 ! on peut toujours avoir pire jusqu’à ce que ce soit pire encore ! Car le pire du pire, c’est quand ça explose sans préparation !


            • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:13

              Bonjour, alinea

              D’accord avec toi sur pour ce commentaire.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 24 mars 2016 13:15

              @oncle archibald


              ’’Fichtre, vos êtes optimiste, Hollande a posé la barre très haut en 2012-2017, il me parait difficile, presque inconcevable, que le prochain arrive à faire mieux.’’

              ça paraît difficile en effet, presque impossible...

              & pourtant, souvenons nous de l’exaspération de tt le monde pour sarko, qui dit, je le rappelle au passage, avant sa chute : ’’si je perds, je me retire de la politique’’, ce qui pose déjà l’homme en terme de crédibilité...

              En 2012, ça paraissait impossible qu’Hollande, ce bon petit gros fasse pire que son prédécesseur haï des foules. On vu la suite, massacre des droits sociaux, pillage des petits retraités, destruction des valeurs basiques, de l’éducation, de l’orthographe, pour ne citer que quelques exploits de l’ennemi de la finance...

              Puis vinrent les attentats, kalashnikovs, carnage dans la foule... état d’urgence.

              Il a quand même failli se faire lyncher par les paysans ! En 2017, il fera mieux de se pointer en char d’assaut chez les bouseux pour éviter la peine capitale...

              Même sarko déjà pas top question popularité avait échappé aux insultes au salon de l’agriculteur. 

              Alors faire pire que ça ? Libanisation, balkanisation du pays ? 

              Guerre atomique ?

              En tout cas une chose est sûre, si par je ne sais quel hasard malencontreux ou tractations gores, appui de lobbys qui n’existent pas, Valls était élu au poste ’’suprême’’, je crois pouvoir affirmer que, sans aucun doute, le quinquennat suivant serait bien pire que l’actuel. 

              ça fait peur...



            • julius 1ER 24 mars 2016 14:08

              Alors, Sarközy ou Hollande pour la France, pour ne pas parler de MLP, un désastre.

              Il est urgent de changer de Constitution et surtout, de changer L’ENSEMBLE du personnel politique.


              @amiaplacidus

              malheureusement changer de constitution ne changera pas grand-chose c’e sont les hommes qui l’interprètent et si les hommes ne sont pas dans la dynamique d’un projet ou d’un message qui porte la constitution sera vite fossilisée d’ailleurs Hollande est plus proche de la 4ie dans l’esprit que dans la 5ie moi je l’appelle « commemoration man » c’était le rôle dévolu au président de la 4ie cest de là qu’est venu l’expression « inaugurer les chrysanthèmes »et c’est ce que fait Hollande depuis trop longtemps mais cela n’a rien à voir avec le fait de gouverner !!!!

              à ce moment là il faut une constitution à l’anglaise ou à l’allemande ou la reine ou le président s’occupe de l’inauguration des chrysanthèmes et le premier ministre fait de la politique mais ce n’est pas le cas ici !!!!

            • Fergus Fergus 24 mars 2016 14:24

              @ julius 1ER

              « il faut une constitution à l’anglaise ou à l’allemande ou la reine ou le président s’occupe de l’inauguration des chrysanthèmes et le premier ministre fait de la politique »

              C’est très exactement ce dont je rêve, avec évidemment une proportionnelle intégrale. Ce type de gouvernance fonctionne très bien dans les pays scandinaves.


            • oncle archibald 24 mars 2016 15:49

              @Fergus : en effet ça marche dans les pays scandinaves et en Allemagne aussi, dans tous les pays ou l’on n’a pas appris à détester celui qui ne pense pas ou ne vote pas comme vous .... C’est ce qui permet des « coalitions » et des gouvernements « d’union nationale ». Toute la différence est là.


            • Fergus Fergus 24 mars 2016 16:44

              Bonjour, oncle archibald

              D’accord avec vous sur ce point : je trouve aberrant de considérer a priori des adversaires politiques comme des ennemis de classe, et cela vaut pour tous les camps. D’autant plus que, quelque soit la coalition sortie des urnes, il y a toujours moyen de trouver des points de consensus pour gouverner.

              Cela n’empêche pas de défendre ses idées et ses valeurs dans l’espoir de les faire triompher lors des scrutins suivants.


            • Fergus Fergus 24 mars 2016 16:57

              Bonjour, Piere CHALORY

              En effet, le bilan de Hollande à ce jour est incontestablement mauvais.

              « Puis vinrent les attentats, kalashnikovs, carnage dans la foule... état d’urgence. »

              Là, c’est en revanche un procès injuste que vous lui faites. Certes, il porte une responsabilité tant extérieure (interventions militaires) qu’intérieure (incapacité à renforcer le potentiel de renseignement), mais en aucun cas supérieure à celle de son prédécesseur à qui l’on doit la calamiteuse intervention en Libye et la suppression de 14 000 membres des forces de l’ordre dans un contexte pourtant menaçant. Sur ces plans-là, disons qu’ils font match nul.

              « Il a quand même failli se faire lyncher par les paysans ! »

              Oui, et c’eût été une colossale injustice, les problèmes actuels de la paysannerie étant tous liés à des décisions prises sous Sarkozy, que ce soit en matière de suppression des quotas, de réforme des marges arrières de la grande distribution. Et que dire du copinage incestueux de la FNSEA avec la droite ? Au moins Hollande n’est-il pas responsable de cela.

              Pour le reste, évitons de donner corps aux fantasmes.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 24 mars 2016 17:25

              @Fergus


              C’est sûr que le prédécesseur était, est, serait une calamité pour le pays, et son intervention criminelle en Libye aurait dû suffire à le faire juger et condamner lourdement, mais Hollande est quand m^me au pouvoir depuis 4 ans, et aurait largement eu le temps de corriger les erreurs du nain, s’il avait voulu. 

              Et pour les attentats il était au pouvoir, lui et pas un autre à ce moment là, et l’histoire s’en souviendra, malheureusement pour lui, et les (graves) bévues de sarko n’excusent en rien les siennes et celles de fabius & co...

              Il reste qu’en matière de casseroles (judiciaires), Hollande est plus honnête que sarko (c’est pas dur) et moins désagréable à voir, pour les mensonges et la duplicité c’est ex aequo, mais vu la tournure des évènements, si le peuple le prend en grippe plus d’un an avant les prochaines élections, l’année sera longue pour lui, mais après tout, s’il en a marre il est libre de démissionner, on ne le pleurera pas.

            • Fergus Fergus 24 mars 2016 17:28

              @ Piere CHALORY

              Globalement d’accord avec vous sur ce dernier commentaire.


            • HELIOS HELIOS 25 mars 2016 02:15

              @Fergus

              Bonsoir Fergus...permettez que je dévoile une petite incohérence dans votre intervention ? je vous cite :


               *** je trouve aberrant de considérer a priori des adversaires politiques comme des ennemis de classe, et cela vaut pour tous les camps ***

              j’aime votre propos « a priori »
              Le FN n’ayant jamais été au pouvoir, vous ne pouvez le rejeter « a priori », c’est bien cela que vous faites pourtant.

              je trouve également que votre dernière phrase intéressante car elle justifie largement le choix de voter pour MLP... si le résultat de 5 ans d’une première présidente française ne vous aura pas satisfait.... il reste les scrutins suivants.

              cordialement

            • Fergus Fergus 25 mars 2016 09:09

              Bonjour, HELIOS

              Le « a priori » est en effet important à mes yeux.

              Pour ce qui est du FN, j’en suis toujours à attendre qu’il propose un programme cohérent pour le considérer comme une alternative pour notre pays. Et j’attends également que MLP vire de son entourage les personnages fascisants comme Frédéric Chatillon.

              Cela dit, j’aurais souhaité que le FN gagne 1 ou 2 régions : nous aurions vu alors de quelle manière ce parti est capable de gérer une entité politique importante.

              Bien à vous.


            • julius 1ER 25 mars 2016 10:02

              @Fergus


              là Fergus je ne te suis pas !!!!!
              la « ménardisation »de Béziers est un exemple éloquent .... 5 fois plus de policiers à Béziers qu’à Marseille rapport au nombre d’habitants et au taux de délinquance ... 
              ségrégation et choix arbitraires dans le financement des associations !!
              politique d’exclusion par le renchérissement des coûts de l’immobilier dans le centre ville !
              clientélisme à outrance car si je ne m’abuse la municipalité doit traiter tous les citoyens sur un pied d’égalité ????
              mais tu vas me dire que Ménard est apparenté FN et pas membre du politburo !!!

            • Fergus Fergus 25 mars 2016 11:25

              Bonjour, julius 1ER

              « la « ménardisation » de Béziers est un exemple éloquent »

              En effet, et les autres villes gérées par le FN ne sont pas plus vertueuses. Mais ces exemples ne semblent pas suffisants au regard des Français pour les détourner du vote FN. C’est pourquoi, sans l’avoir souhaité, je n’aurais pas vu d’un mauvais œil le FN s’imposer dans une région, histoire d’ouvrir les yeux de la population sur ce qu’est véritablement ce parti.

              En attendant, en ce qui me concerne en 2017, ce sera ni PS, ni L, ni FN.


            • oncle archibald 25 mars 2016 15:46

              @Fergus : ce que vous appelez la « ménardisation » de Béziers consiste à part quelques coups de com comme il aime bien faire puisque c’était son métier, à mettre de l’ordre dans la véritable pétaudière que cette ville était devenue et notamment le centre ville, complètement déserté par les classes moyennes, avec un habitat devenu peu à peu à l’état de taudis, espèce de ghetto habité uniquement par des gitans et des maghrébins, haut lieu du commerce du shit et de la voiture volée.

              Il y a un boulot de cheval à faire pour essayer de remettre un peu d’ordre et de diversité dans le centre ville. Attendons les prochaines élections municipales pour voir si les bitérrois estiment que Monsieur Menard a fait ou pas du bon boulot à Béziers pendant son premier mandat.


            • alinea alinea 25 mars 2016 15:50

              @oncle archibald
              C’est très beau et très propre aujourd’hui Béziers ; il n’y a pas plus de boulot alentour et pas moins de pauvres mais on ne les voit plus. Béziers, ville jadis si riche a retrouvé son lustre ; ouf !! Bon, il ne faut pas faire attention à tous les flics en faction ou qui circulent, mais ils sont bien propres eux aussi.


            • oncle archibald 25 mars 2016 16:24

              @alinea : la richesse de Béziers elle remonte à très très loin, l’époque des gros propriétaires viticoles et surtout des négociants en vin qui achetaient du vin d’Algérie à 15/16 degrés et l’allongeaient largement avec de l’eau et du vin d’Alicante pour qu’il ne ressemble pas à du rosé, l’époque des usines Fouga, de « l’Etoile » chaine d’épiceries ancêtre des supermarchés, du « pain moderne » une énorme boulangerie industrielle ... Toute cette belle activité a totalement disparu.

              Béziers en déclin depuis les années 50/60 est devenue peu à peu une ville pauvre où le chômage est encore plus énorme qu’ailleurs. Il y a toujours eu une forte pègre à Béziers mais actuellement c’est du délire carrément. Alors s’il y a plus de flics qu’ailleurs sans doute n’y en a t-il pas encore assez, et ça n’est pas en quelques années que cette ville retrouvera un visage simplement « normal », Menard étant Maire ou pas. Au moins lui ne fait-il pas semblant de trouver que tout va bien et essaye je dis bien essaye de faire quelque chose ..... Précision : je ne vote pas et je ne voterai jamais FN, mais j’aime Béziers, ma ville natale.


            • alinea alinea 25 mars 2016 16:35

              @oncle archibald
              Je sais bien que vous n’êtes pas FN, de plus ma vision est lointaine puisque je n’y vis pas ; ce que je voulais dire, c’est qu’il semblerait bien qu’ici aussi on s’attache à l’apparence ! L’apparence est une tension, un « forçage » ! mais s’attaquer aux problèmes de fond, c’est, évidemment une autre histoire !


            • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 09:49

              Bonjour Fergus,
              Je préfère vous lire sur d’autres sujets.
              A quoi cela sert-il de tirer sur l’ambulance ?
              Une seule chose est sûre, la poursuite du processus électoral actuel, c’est la poursuite de la descente aux enfers.
              Qui sera le prochain roi fainéant ? un Sarkozy II pire que Sarko I, un Hollande II pire que Normal 1°, un Juppé pire que chacun des deux, cela n’a guère d’importance.
              Nous sommes en bout de course, un point c’est tout.
              Une constituante oui, ce serait bien, mais si elle est pondue par la classe politique actuelle, ce ne sera qu’une redistribution du gâteau. Et puis à part 1958 a-t-on vu une révolution faite sans violences ?
              Ce serait pourtant bien qu’on puisse faire l’économie d’une insurrection. De la rue il peut sortir n’importe quoi. Après les ’printemps’ arabes, je ne suis pas très chaud pour les printemps européens. Cette fois nous n’avons pas d’homme providentiel, il n’y a aucun recours dans le personnel politique, aucune réserve pour la république, aucune autorité morale, c’est le vide absolu ; tous les hommes ’neufs’ ne sont que des carpettes d’anciens pourris. En outre l’appartenance à l’UE est un carcan qui nous empêche, en tant que simple colonie US, d’explorer d’autres voies.
              Je suis très pessimiste.


              • Fergus Fergus 24 mars 2016 09:59

                Bonjour, Abou Antoun

                Je ne cherche pas à tirer « sur l’ambulance », j’évoque un fait d’actualité dans l’optique de la primaire de droite. Cela fait partie des « missions » du site.

                Qui plus est, tant qu’on est dans « l’ambulance », il reste un espoir. A suivre donc...

                Cela dit, je n’ai pas plus d’illusions que vous sur ce qui sortira de la présidentielle.

                Faudra-t-il en passer par un épisode violent pour changer le modèle politique de notre pays ? C’est possible, mais ce n’est pas obligatoire car il peut arriver que l’on en vienne à un blocage des institutions, pour cause de délégitimité des représentants, qui précipiterait le mouvement.

                Cela dit, je ne suis pas très optimiste non plus.


              • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 12:01

                @Fergus
                car il peut arriver que l’on en vienne à un blocage des institutions, pour cause de délégitimité des représentants
                Comme beaucoup j’y ai pensé en prônant l’abstention mais je me rends compte que même élus avec 51% de 10% des votants, ces guignols se permettraient tout. car si nous nous posons la question de leur légitimité, eux ne se la posent pas.


              • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:19

                @ Abou Antoun

                Je ne pensais à un défaut de légitimité de cette nature, pour les raisons que vous avancez. Mais à un blocage né de mouvements sociaux récurrents qui pourraient aboutir à une paralyse des initiatives tant gouvernementales que parlementaires.


              • amiaplacidus amiaplacidus 24 mars 2016 15:23

                @Abou Antoun

                Je n’ai pas vraiment de solution.

                Continuer, comme je l’ai dis plus haut, un désastre.

                Une insurrection ?
                Un autre désastre, pensez simplement aux villes françaises importantes (Paris, Lyon, Marseille, etc) privées d’électricité et d’eau potable durant, simplement, 2-3 jours, c’est, rapidement, en terme de famine que le problème se pose.

                Alors, il faut innover, changer totalement et radicalement (pas au sens politique du mot) de mode d’organisation politique français, sans recourir à des troubles importants qui pourraient causer de nombreuses morts.
                Un peu la quadrature du cercle.


              • @Abou Antoun (---.---.60.180) 24 mars 2016 17:46

                @Abou Antoun

                Bonjour,

                Avez-vous une idée de ce qu’il faudrai pour qu’un candidat indépendant se présente, rassemblant l’ensemble de ces idée ?
                Création d’un nouveau partit, avec comme enjeux :
                La sortie de l’europe et de l’euro
                La réécriture de la constitution
                Le renouvellement complet de la classe politique (dissolution de l’assemblée ?)
                Proposition de divers référendum sur des sujets centraux pour le peuple français.
                Un partit capable d’être indépendant à l’internationale
                Qui place la loi sur la fiscalité des grandes industries / groupe industriel français
                Relance l’artisanat local
                etc, etc, tout ces points qui sont au cœur même du débat publique, avec les étapes à suivre pour y arriver, sans céder aux pressions des lobby et autres capitalistes ?
                Une idée de comment CREER ce partit, déjà le commencer, écrire son programme, mais vraiment réformateur ?
                Après promo sur youtube & cie on a de nombreux moyen de communication autre que les officiels. 
                Mais ça serai toujours cette fameuse base que tout le monde souhaite se voir faire.

              • Passante Passante 24 mars 2016 11:00

                Salut Fergus,


                et si votre lecture se tenait - du fait que sarco, pour l’instant, en gros, se tait ?..
                et si, tous les soirs que carla crée, sarco étudiait trump, à la virgule ?
                et si les chiffres que vous alignez ne faisaient que le confirmer à l’échauffement pour son sport préféré, le renversement de table ?..
                et si méluche et marine, eux aussi à la tâche, annonaient du donald, mais avec un peu plus de difficultés ?
                non ?

                • Passante Passante 24 mars 2016 11:05

                  mon raisonnement : 

                  ce qui se déroule outre-atlantique ne saurait être sans incidenceS, 
                  même et surtout de Style, en France.

                  face à cette configuration nouvelle, juppé est handicapé 
                  de n’avoir pas tué chirac pour se sacrifier face aux manifs, ça joue.
                  méluche peut passer le cap rien qu’en pigeant que bernie perd sur la lenteur, 
                  même en gagnant (comme lui) sur la voix.
                  quant à marine, elle n’aurait qu’à ajouter « believe me » à chaque fin de phrase pour y arriver -

                • Fergus Fergus 24 mars 2016 11:49

                  Bonjour, Passante

                  En politique, tout est possible, naturellement.

                  Je pense toutefois qu’il sera difficile pour les prétendants à l’Elysée issus de partis hors la trilogie PS-LR-FN de jouer un rôle de premier plan en 2017. Et à mon avis Trump ne peut servir de modèle, eu égard aux grandes différences d’approche politique qui caractérisent les électeurs Français relativement à leurs homologues Etasuniens. Sans compter les postures comportementales qui font de lui un personnage tout aussi attirant que repoussant aux yeux du plus grand nombre.

                  Dans le contexte actuel, je ne crois pas que Juppé soit handicapé : il rassure les électeurs modérés de la droite et du centre, et attire même des libéraux du PS décidés à passer outre le clivage traditionnel. En outre, il a le soutien de Bayrou qui, en cas de défaite de Juppé lors de la primaire face à Sarkozy, se présenterait à la présidentielle, ce qui pourrait se révéler mortifère pour la droite. Un risque que les électeurs de droite sont de moins en moins nombreux à vouloir prendre avec Sarkozy.

                  Quant à Le Pen, je pense qu’elle continuera de se heurter au plafond de verre en 2017, ce qui pourrait bien mettre sur rails la nièce Marion pour les scrutins suivants. Toutefois, il faut s’attendre à une entrée en nombre de députés frontistes à l’Assemblée Nationale dès juin 2017.


                • Passante Passante 24 mars 2016 12:22

                  @Fergus


                  oui la double-barrière juppé-bayrou n’est pas vache elle est suicidaire...
                  mais je ne parle pas du tout de trump le « modèle », cachez donc,
                  mais de trump comme un ensemble de « techniques ».

                • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 12:28

                  @Passante
                  Observatrice attentive de la PIF (politique intérieure française).
                  Peut être que ces pantins gagneraient à te choisir comme conseillère en comm.
                  Un petit bonjour à tous les Beyrouthins avec une pensée particulière pour les habitants du Metn ( Beit-Meri, Brumana).


                • alinea alinea 24 mars 2016 13:14

                  passante ! c’est sous-estimer Mélenchon de le croire capable de n’importe quoi ; il ne joue pas dans la même catégorie ! Il a un véritable projet et un idéal, qu’on partage ou pas, c’est une autre histoire !
                  En tout cas il est le seul, depuis le début, à booster le peuple pour qu’il se prenne en charge, et ça, je vous garantis que c’est sincère !!


                • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:25

                  @ alinea

                  Je partage ton point de vue sur le projet de Mélenchon et sa sincérité relativement à celui-ci.

                  J’avoue pourtant avoir douté de lui lorsqu’il est apparu au début du FdG, eu égard à sa passivité dans le gouvernement de Jospin, mais je ne crois pas qu’il bluffe : il est passé de l’autre côté du mur invisible de la gauche qui sépare ceux qui ne sont que des suppôts du libéralisme de ceux qui ont un vrai dessein social.


                • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:37

                  Bonjour, Porcu Nustrale

                  Non, il n’a appelé à voter Hollande que pour barrer la route à Sarkozy, et manifestement à contre-cœur, vu la tête qu’il faisait, juché sur un plateau de camion à La Villette.

                  Et n’importe quel leader de gauche en aurait fait de même en cette circonstance, Hollande n’ayant à aucun moment de la campagne affiché à quel point il trahirait tout à la fois les valeurs du vieux parti socialiste et les électeurs qui l’ont porté au pouvoir.

                  Il est toujours facile de réécrire l’histoire après coup !


                • alinea alinea 24 mars 2016 13:44

                  @Porcu Nustrale
                  Se bloquer sur un détail mille fois expliqué, qui de plus n’a pas changé le cours de l’histoire, comment dit-on ?
                  C’est vrai que sans ça, aujourd’hui ce serait Sarkozy ! le paradis peut-être !! quelle responsabilité !!


                • Fergus Fergus 24 mars 2016 14:12

                  @ Porcu Nustrale

                  « l’attitude d’Arlette laguilier en 2002 »

                  Voilà qui n’est pas très convaincant. LO est un parti sectaire qui sait pertinemment qu’il n’aura jamais le pouvoir et qui d’ailleurs ne souhaite l’exercer en aucune manière hors d’un grand mouvement révolutionnaire qui balaierait les partis actuels et les institutions. Renvoyer dos à dos Chirac et Le Pen n’avait pas plus de sens pour LO qu’appeler à voter Chirac ou à voter Le Pen.

                  Accuser Mélenchon de toutes les dérives du hollandisme relève - désolé de vous le dire ainsi - de la « falsification ». Si Mélenchon n’avait pas appelé à voter Hollande et que nous ayons affaire à un gouvernement sarkozyste, oseriez-vous l’accuser d’être responsable des régressions sociales de la droite au pouvoir ? Non, n’est-ce pas ? Et pourtant, dans les faits, les conséquences eussent été les mêmes, voire pires.

                  N’oublions pas, en outre, que les électeurs sont libres de leur vote. Mélenchon n’a donc obligé personne à le suivre dans son choix contraint de 2e tour.


                • Fergus Fergus 24 mars 2016 17:06

                  @ Porcu Nustrale

                  Où voyez-vous une « complicité » ? Durant la campagne présidentielle, Mélenchon n’a pratiquement pas cessé de dézinguer Hollande, parfois plus encore que Sarkozy. C’est lui notamment qui a inventé l’expression « capitaine de pédalo », et avec elles bien d’autres amabilités du même genre.


                • alinea alinea 24 mars 2016 17:49

                  @Fergus
                  Pendant cette même campagne, son pire ennemi, à Mélenchon, ce fut le PS !!
                  Mélenchon était le porte parole du FdeG, il parlait aussi au nom des communistes qui aiment à frayer avec le PS !! Il fut manipulé, au moins mal conseillé. Tout le monde le sait, mais lui restait fidèle à son engagement.
                  Aujourd’hui, Mélenchon s’est libéré du PC, entre autres ambitions des uns et des autres.
                  La critique de Porcu est d’une mauvaise foi crasse, celle qu’utilisent tous les non politisés et qui n’ont suivi l’histoire que sur Tf1 et consort.
                  Je pourrais dire « sans intérêt », car il n’y en a aucun, si cette mauvaise foi n’était partagée par tous les non politisés qui ont suivi l’histoire sur Tf1 et consort ! Et ils sont nombreux !


                • Fergus Fergus 24 mars 2016 18:48

                  @ alinea

                  Je ne sais pas si l’on peut imputer à Tf1 ce procès fait à Mélenchon, mais le fait est qu’il est irritant, c’est le moins que l’on puisse dire. Et ce n’est sans doute pas fini, hélas !

                  @ Porcu Nustrale

                  « Mélenchon était la voiture balai du candidat PS. »

                  Désolé, mais cette affirmation est ridicule : les électeurs du Front de Gauche n’ont pas voté pour Hollande au 2e tour, mais contre Sarkozy dont le bilan calamiteux était connu. Hollande a sans doute bénéficié du fait qu’il n’avait jamais participé à un pouvoir exécutif.


                • Passante Passante 24 mars 2016 20:08

                  alinea


                  je parle pas de l’identité mélenchon, je parle de technique

                  abou antoun

                  avoir repéré le metn, c’est très fort... et inquiétant, 
                  mon mouchoir de poche se resserre. smiley

                • alinea alinea 24 mars 2016 20:14

                  @Fergus
                  Non !! il n’est pas question d’imputer à Tf1 ! c’est ma manière de dire que les infos générales qui n’approfondissent rien, et même, ôtent la parole des interviewés, laissent dans l’esprit des gens , pire que des approximations qui s’incrustent comme des vérités, avec le tampon « vu à la télé » !! smiley ici c’est comme une rumeur enkystée, l’argument qui tue.
                  ( C’est pourquoi Porcu, je le trouve sans intérêt !)


                • Passante Passante 24 mars 2016 20:38

                  abou antoun,

                  si c’est beit mery et broumana qui t’intéressent, ça va bien mieux,
                  fini le rush des années 90, les séoudiens ont lâché le morceau, démodé, enfin tranquille,
                  bénéficiant des routes et des infrastructures améliorées,
                  même les ruines ont soufflé, 
                  reste le festival en été, ça va,

                  la pression s’oriente (à cause des murr et de leurs séoudiens) du côté de zaarour et sannine,
                  ils vont défigurer bickfaya d’autoroutes pour que le golfeux puisse skier,
                  l’ennui c’est qu’avec le réchauffement les millions sont engloutis...
                  voilà, en gros, les oiseaux survivent aux voitures,
                  mais le levantin est stupide : dès qu’il a trois sous il construit, 
                  une catastrophe, finale.
                  sur beitméri y’a des passages dans le voyage de nerval, d’une ironie inégalée,
                  fous rires garantis quand, affublé d’une éthiopienne, il tombe entre les pattes des jésuites de bickfaya...

                • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 22:05

                  @Passante
                  Merci pour les nouvelles. Un peu triste mais tu m’avais prévenu. Enfin il n’y a pas qu’au Liban qu’on défigure, ici c’est pas mal non plus.
                  C’est vraiment des images de carte postale que j’ai en tête. Enfin, tu vois il y a google earth c’est pas pour les chiens, je peux encore distinguer ma maison, disons plutôt celle que j’ai habité, et qui était dans les champs, aujourd’hui elle est quasiment en banlieue.
                  Bon mon pote, Eddy Mneir, l’américain, quand il a (re)découvert Hazmieh en 73 après 40 ans d’Amérique, il a failli tomber raide en syncope. Pas envie de subir le même sort. Mais enfin les Libanais sont des ’survivors’ non ?
                  Les Jèzes, je connais bien, enfin pas ceux de Bikfaya, ceux de Mar Roukoz, mais je crois qu’il n’en existe plus un seul, quand je les ai abandonnés à leur triste sort il n’était plus que 4. Au moins 3 sont morts et le quatrième serait trop vieux pour être en vie. Est-ce qu’ils en ont amenés des petits jeunes, des tout neufs ? J’ai l’impression que la Compagnie du mal à recruter.


                • Passante Passante 25 mars 2016 06:42

                  @Abou Antoun


                  Bickfaya fut sauvée des jèzes ce me semble, oui,
                  dommage, car les derniers furent des pièces rares, believe me...
                  des latinistes de haut vol, qui conversaient en ancien français !
                  ou en alexandrins,
                  ou les deux !..
                  hazmieh est aujourd’hui une banlieue abjecte pour mafieux chrétiens,
                  pas moins de deux millions la villa,
                  protégés sur le flanc par des prolos (à imam)
                  face à des plus prolos (à prophète),
                  kissinger s’est planté, arafat n’a rien compris smiley

                • alinea alinea 25 mars 2016 09:57

                  @Passante
                  J’avais compris Passante, mais sa personnalité l’empêche « d’emprunter » des techniques !! Surtout celles-là ! Enfin, je le pense, l’avenir me donnera ou pas raison !!


                • gruni gruni 24 mars 2016 11:00

                  Bonjour Fegus


                  Sarkozy était hier devant les patrons pour son « grand oral » comme Juppé et d’autres avant lui.
                  Il a annoncé que s’il était élu Président il prendrait des mesures « révolutionnaires ». Réduction de la dépense publique et alignement de la fiscalité des entreprises sur la moyenne européenne, moins de remboursement de la Sécurité sociale, référendum d’entreprises sur les horaires de travail ect. et surtout cirage de pompes.
                  J’ai noté toutefois une phrase « Si on devait gouverner un pays avec les sondages, on ne gouvernerait rien du tout ». Il ne manque pas d’air tout de même. 




                  • Fergus Fergus 24 mars 2016 11:57

                    Bonjour, gruni

                    Sarkozy peut dire ce qu’il veut, il ne parvient plus à être crédible. Cela peut certes changer, mais il faudra dans ce cas qu’il bénéficie d’un sacré concours de circonstances favorables. Or, rien de ce qu’il a entrepris depuis son retour à la tête de l’UMP ne parvient à relancer sa quête électorale. Bien au contraire, ses soutiens ne cessent de s’éroder, au point qu’il en vient à perdre du terrain sur un Le Maire en pleine ascension.

                    Pour ce qui est des sondages qu’il refuse de voir, on peut le comprendre dans le contexte actuel. Mais effectivement, qu’il puisse affirmer que l’« on ne gouverne pas avec les sondages » est assez croquignolet venant de lui qui en a usé, et même largement abusé !


                  • Clocel Clocel 24 mars 2016 11:08

                    Z’êtes durs avec lui...

                    Il a une femme riche à nourrir ce garçon !
                    Un fils quasi délinquant qu’il a dû déporter dans un pays où tirer sur les flics n’est pas un délit pour peu qu’on soit riche et... blanc ! smiley
                     


                    • Fergus Fergus 24 mars 2016 12:01

                      Bonjour, Clocel

                      Vous avez raison. Et encore oubliez-vous de mentionner la souffrance qu’il ressent à vivre dans un ghetto : Villa Montmorency : le « ghetto du Gotha »



                    • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 12:23

                      @Fergus
                      Heureusement,il peut parfois quitter cet enfer pour un cabanon au bord de l’eau.


                    • alinea alinea 24 mars 2016 13:17

                      @Clocel
                      Une femme riche à nourrir ? Je pense que c’est plutôt elle qui le nourrira !! La seule chose qu’il voudrait lui offrir c’est sa gloire, cela semble compromis !!


                    • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:40

                      @ Abou Antoun

                      Un modeste cabanon, en effet. Par chance, il a pris en main la question de l’évacuation des eaux usées. Un souci en moins pour Carle et sa mère, tout heureuses d’avoir sous la main un plombier hongrois à défaut d’être polonais.


                    • TotoRhino TotoRhino 24 mars 2016 11:17

                      Sarkozy, Hollande, croyez-vous vraiment que se soit un problème de personne ?


                      • Fergus Fergus 24 mars 2016 12:04

                        Bonjour, TotoRhino

                        Non, vous avez raison : la France souffre avant tout d’un problème de système et de l’inféodation de nos partis dominants à une ligne politique néo-libérale et atlantiste.


                      • gaston gaston 24 mars 2016 11:17

                        Ce qui est surprenant chez sarkozy ,c’est son niveau intellectuel ,en effet on peu se demander comment une tache pareil ai pu occuper les plus hautes fonctions de l’état !
                        Soyons clair , il est à peu près du niveau de morano ,il suffit de l’écouter s’exprimer un court moment pour s’en rendre compte ,il ne sait même pas parler le Français correctement ,mais au final vu son niveau d’étude il n’y a rien de surprenant !
                        Il est clair qu’il ne comprend pas toujours les discours que lui prépare ses conseillés !
                        Il est bien partis pour devoir rendre des comptes à la justice, c’est une grande nouvelle pour la démocratie, au moins on pourra remercier Hollande d’avoir laissé la justice faire son travail quand lui donnait des ordres aux procureurs pour que les dossiers n’arrivent pas sur le bureau des juges !
                        Ce guignol s’étant cru intouchable et au dessus des lois !
                        Lui qui a tant salit la république et la démocratie et qui ose se prétendre républicain ....
                        Il voulait aussi supprimer la fonction de juge d’instruction , ces empêcheurs de magouiller en toute tranquillité....on comprend bien pourquoi !.
                        Il est cité dans combien d’affaires déja ? mis en examen dans deux , blanchi au bénéfice du doute dans une..... la encore on vient d’apprendre que tapie a bénéficier de plusieurs millions d’euro de cadeaux fiscaux bien entendu indu , sans doute qu’il n’a rien à voir la dedans encore bien sur.....en d’autres temps d’autres époques ce pauvre type qui n’a décidément rien à envier à berlusconi aurait été condamné depuis longtemps pour haute trahison envers le peuple de France !!!


                        • oncle archibald 24 mars 2016 12:22

                          @ Ah gaston j’espère que c’est pour rire que vous écrivez « on pourra remercier Hollande d’avoir laissé la justice faire son travail quand lui donnait des ordres aux procureurs ».

                          De tous temps sous toutes les présidences et celle là comme les autres les procureurs reçoivent les ordres d’en haut, parfois au vu et au su de tout le monde et parfois pas ....

                          Un exemple parmi d’autres : Nicolas Buss, étudiant en histoire, manifestant opposé au mariage pour tous, est condamné pour avoir participé à une manifestation non autorisée à 4 mois de prison avec mandat de dépôt à l’audience et incarcéré aussitôt à la prison de Fleury-Mérogis. Whawww, cette célérité et cette efficacité de la justice a du faire rever tous ceux qui se font agresser dans la rue par des voleurs en bande organisées qu’ils voient ressortir libres de tous les tribunaux de France et de Navarre.

                          Mais notre justice n’a pas merdé cete fois et Madame Taubira qui avait probablement « incité » ses juges à faire preuve d’une « sévérité exemplaire » a du être contente. Je dis « notre justice » parce que tous les jugements commencent par « Au nom du peuple Français » ....

                          Ceci dit je suis néanmoins ravi que Sarkozy se soit fait gauler, de la à croire qu’il n’est pas traqué sur ordres il y a un pas que je ne franchirai pas.


                        • Fergus Fergus 24 mars 2016 12:57

                          Bonjour, gaston

                          « comment une tache pareil ai pu occuper les plus hautes fonctions de l’état ! »

                          Je pense que ce qui a fait la réussite de Sarkozy, c’est la conjonction d’un flair politique et d’un culot monstrueux qui lui a permis d’éliminer la concurrence. Mais il a manifestement perdu ce flair et multiplie depuis des mois des initiatives qui n’ont pas le moindre effet sur sa popularité, au point de voir celle-ci baisser inexorablement.

                          Pour ce qui est des affaires, il peut faire confiance à ses avocats pour multiplier les manœuvres dilatoires et invoquer d’infimes vices de forme pour tenter de faire annuler telle ou telle partie des procédures engagées. Mais les Français ont compris à quel personnage ils ont donné le pouvoir durant 5 ans, et toutes ces manœuvres seront, espérons-le, totalement vaines.


                        • julius 1ER 25 mars 2016 10:09
                          « comment une tache pareil ai pu occuper les plus hautes fonctions de l’état ! »

                          @Fergus
                          eh bien parceque le cynisme dont il fait preuve est une valeur partagée par tous ceux qui se reconnaissent en lui !!!

                        • Etbendidon 24 mars 2016 12:28

                          Fergus vous serez bientôt changé en mulot

                           

                          Comment osez-vous douter de DARKO et son frère illouminati HOLLANDOUILLE

                           

                          Tous deux adorateurs de BAAL (voir article de ce jour sur votre site préféré)

                           

                          Le grand druide de Bretagne vous changera en souris avec grunichou et vous ferez tout plein de petits fergrunichoux

                           

                          L’antéchrist arrive son nom complet est Trumpmoilandouilledarko

                           

                          Troletbuse confirmera bientôt tout comme le capitaine haddock quand il sera à jeun

                           

                          Ceci était un message codé qui s’autodétruira après lecture

                           smiley


                          • Fergus Fergus 24 mars 2016 13:10

                            Bonjour, Etbendidon

                            « vous serez bientôt changé en mulot »

                            Pourquoi pas ? Le mulot est un animal sympathique. Il faudra toutefois que je m’habitue à me méfier des renards et des rapaces. smiley

                            Merci de mettre un lien sur le druidisme, cet élément de culture bretonne aussi désuet que confidentiel. Même le folklore n’y a pas recours, sauf dans les vieilles légendes et les objets pour touristes.


                          • franc tireur 24 mars 2016 15:08

                            je prefere encore un sarkozy a un juppé . au moins il est potentiellement capable de renverser la table, il a ce grain de folie et cette haine sourde de cet etablissement francais qui le méprise . juppé lui c est la copie d hollande, la technocratie énarchique euro atlantiste , parfait soldat du système,immigrationniste,pro finance etc, a la différence d hollande que lui aura une majorité pour appliquer un programme libéral qu hollande ne peut qu envier de loin.



                            • Fergus Fergus 24 mars 2016 16:37

                              Bonjour, franc tireur

                              « il est potentiellement capable de renverser la table »

                              A ce détail près qu’il ne l’a jamais fait. Contrairement aux apparences liées à son agitation, Sarkozy est foncièrement un lâche qui n’exerce son autorité que sur les subordonnés et les plus veules que lui. Dès qu’il est confronté à une forte personnalité, il fuit ou se laisse dominer.

                              Pour ce qui est de Juppé, d’accord avec vous.


                            • oncle archibald 24 mars 2016 16:56

                              @franc tireur et @ Fergus : «  juppé lui c’est la copie d hollande »

                              Oh certes non et pour deux raisons. Il n’est pas le chef du parti ce qui lui laisse beaucoup plus de liberté et surtout il annonce clairement la couleur, il se présente pour un seul quinquennat, donc aucun souci de rechercher des sourires à terme en vue d’une réélection.

                              S’il remporte la primaire il remportera probablement l’élection et va chercher d’emblée une majorité très élargie pour AGIR c’est à dire faire le contraire de Hollande qui a été complètement paralysé faute d’une majorité d’adhésion qu’il n’a jamais eue.

                              La seule raison de son élection a été la détestation du sortant qui était son adversaire par un conglomérat d’électeurs n’ayant aucune autre aspiration commune et allant de la tendance François Bayrou à la tendance Philippe Poutou.


                            • Fergus Fergus 24 mars 2016 17:10

                              @ oncle archibald

                              Sur la « majorité élargie », vous avez raison, et cela fait effectivement une importante différence avec Hollande, même sir ces deux-là sont grosso modo sur une même ligne politique.

                              D’accord également avec la cause principale de la victoire de Hollande : cela n’a pas été un vote d’adhésion, mais un vote de rejet de Sarkozy.


                            • HELIOS HELIOS 25 mars 2016 02:31

                              @oncle archibald

                              Ne pas avoir un second mandat a briguer est terriblemen,t dangereux.
                              Il va se permettre tous les abus possibles et imaginables pour notre malheur a tous

                              La regle du mandat unique ne peut etre séparé d’un controle democratique que notre constitution n’a pas prévu.

                            • Fergus Fergus 25 mars 2016 09:14

                              @ HELIOS

                              D’accord avec vous : le « mandat unique » est un concept potentiellement dangereux, sauf à le coupler avec qui impose à l’élu de mettre en œuvre ses engagements, et eux seuls.

                              Or, le « mandat impératif » relève d’une vue de l’esprit, l’exercice d’un mandat étant par nature soumis à des aléas inconnus ou sous-estimés lors de la campagne. 


                            • oncle archibald 25 mars 2016 15:15

                              @Fergus entre nous soit dit que si le mandat était impératif sur les engagements de campagne, avec des sanctions en cas de non exécution du mandat, j’en connais un qui s’apprêterait à passer un très mauvais moment ...


                            • oncle archibald 25 mars 2016 15:31

                              @ Heliios : et qu’est ce qui empêcherait un président élu dont la vocation normale serait de briguer une réélection de décider en son for intérieur qu’il ne se ^présentera pas pour un deuxième mandat et donc de se permettre de proposer ce qu’il souhaite sans craindre d’être impopulaire ? Votre raisonnement est faiblard.

                              Gouverner ça n’est pas nécessairement obtenir des bons points de l’opinion publique, c’est faire ce qu’il convient de faire pour remettre notre pays en ordre de marche en cessant de reporter éternellement sur le futur toutes les actions peu populaires mais absolument nécessaires pour que nos enfants et petits enfants puissent eux aussi avoir une vie correcte à savoir désendetter la France et retrouver un niveau de chômage faible.

                              Je soupçonne que vous imaginez qu’un président qui « va se permettre tous les abus possibles et imaginables pour notre malheur à tous » puisqu’il n’a pas de second mandat à briguer serait celui qui aurait une gestion rigoureuse et efficace de l’argent public avec une vision juste et exigeante sur le long terme.


                            • HELIOS HELIOS 25 mars 2016 16:04

                              @oncle archibald

                              j’accepte votre commentaire et votre raisonnement.

                              Je pense simplement qu’en limitant a 1 mandat, on prend le risque d’un president porté par d’autres interets directs ou indirects n’agisse pas dans l’interet de tous.

                              C’est pour cela que, quel que soit le nombre du mandats possibles et leurs chronologies, il faut renforcer le controle de la legitimité d’action de cet elu, C’est un element de sécurité democratique minimum.
                              Cela peut se traduire par une augmentation de la frequence et des automatismes du conseil constitutionnel, du referendum ou du blocage democratique du parlement.


                            • Fergus Fergus 25 mars 2016 17:26

                              @ oncle archibald

                              « j’en connais un qui s’apprêterait à passer un très mauvais moment ... »

                              Exact ! smiley


                            • Fergus Fergus 25 mars 2016 17:30


                              Bonjour, Hélios

                              Sur plusieurs points, cela rejoint les 8 propositions pour moderniser la vie politique que j’ai rédigées dans un article de décembre 2015. Mais comme je viens de l’écrire en réponse à Snite, il y a peu de chances que l’on progresse dans ce sens car les partis qui détiennent le pouvoir n’entendent pas affaiblir celui-ci en transférant au peuple une partie de leurs prérogatives. En fait, ils ne le feront que s’ils y sont contraints par une forte pression populaire.


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 mars 2016 16:53

                              Quand Chirac avait accouché dans la douleur sa bâtarde « UMP » dont la définition même était une haute trahison de la démocratie, aucun Français n’avait rouspété : C’état déjà grave !


                              Quand Sarkozy avait rebaptisé cette coalition du nom de « Populaire » mettant ainsi la responsabilité de l’échec national sur le dos des Français, aucun Français n’avait rouspété ! Encore plus grave !

                              Sarkozy a été élu en 2007, malgré tout cela et il avait fait de la France ce qu’il avait fait... Gravissime !
                               
                              Plus tard quand ce même Sarkozy a encore une fois re-rebaptisé la double bâtarde « UMP » la jetant cette fois dans les bras des « Républicains sans pantalons » comme si le reste des Français étaient anarchistes, aucun Français n’avait rouspété ! Apocalypse !

                              Et aujourd’hui vous, les croyants et les adeptes de la Maison du Sondage et de la Désinformation, vous voulez travailler l’opinion publique pour lui faire admettre que cette bâtarde a encore de l’avenir ! Vous pensez qu’une Jupette ira lui bien là ou la Djellaba et le porte monnaie de feu Kaddafi n’avaient pas suffi à cacher la honte ! 

                              Le vote de 2017 , s’il peut avoir lieu sera Ni la Gauche, Ni la Droite : Rassemblez-vous autour du Front National et assumez votre avenir !

                              • Fergus Fergus 24 mars 2016 17:16

                                Bonjour, Mohammed MADJOUR

                                Si vous faites une bonne analyse de l’évolution du parti ex-gaulliste, je crains pour vous que la déception ne soit encore au rendez-vous de la présidentielle 2017.

                                Personnellement, je ne crois pas un instant à une victoire de Le Pen : le 1er tour passé et sa qualification assurée, l’on verra une nouvelle fois une large majorité des Français voter contre le FN, même si celui-ci améliore de manière très significative son score de 2002.

                                En revanche, comme je l’ai écrit ailleurs sur ce fil, je pense que le FN devrait décrocher quelques dizaines de circonscriptions lors des législatives.


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 mars 2016 14:03

                                @Fergus

                                Mais non Fergus... Je ne parle jamais de victoire d’un parti ou d’un autre, je parle de la victoire d’un peuple et d’une nation !!! 


                              • eric39 (---.---.67.91) 24 mars 2016 18:04

                                Je sais, je sais, cela n’a rien a voir.....

                                http://tempsreel.nouvelobs.com/opinions/20110413.OBS1237/sondage-dsk-ecrase-ses-concurrents-a-la-primaire-ps.html

                                Personellement, je prouve que Sarko est le seul president qui ait tente, et parfois reussi, malgre le contexte, a faire bouger notre pays depuis Giscard.

                                Sans entrer dans le detail, la seule detestation dont il est l’objet a gauche, suffit a le prouver.

                                Ce dernier point, aussi, me conduira a voter pour lui.....joindre l’agreable a l’utile...


                                • Fergus Fergus 24 mars 2016 19:47

                                  Bonsoir, eric39

                                  « Sarko est le seul president qui ait tente, et parfois reussi, malgre le contexte, a faire bouger notre pays depuis Giscard »

                                  Ah bon ? Résumons le bilan de Sarkozy :

                                  - Un chômage en nette hausse

                                  - Une paupérisation accrue des classes populaires

                                  - Une dette en augmentation vertigineuse

                                  - Une baisse des effectifs policiers dont on paie les conséquences

                                  - Des choix dans l’agriculture et la grande distribution qui ont conduit les petits paysans au bord du gouffre

                                  - Une intervention irresponsable en Libye qui a fait le lit du chaos actuel, non seulement dans ce pays, mais dans tout le Sahel

                                  Que pèsent à côté de ce calamiteux constat quelques mesurettes positives ?


                                • gaston gaston 25 mars 2016 19:28

                                  @eric39
                                   pour voter pour lui ,il faudra déja qu’il soit éligible et en position de l’être .... ce n’est pas gagné !!!
                                  Ensuite je me demande bien ce qu’a fait de positif sarkozy ??? son bilan est calamiteux d’ailleurs lui et ses amis ont toujours refusés de le faire , ce n’est pas par hasard !
                                  Y a que certain ouvriers bête comme leur pieds pour soutenir ce minable ,parce qu’il a légalisé le travail au noir !


                                • eric 26 mars 2016 11:21

                                  @Fergus
                                  Vous tombez dans la caricature front de gauchiste.
                                  http://www.statistiques-mondiales.com/graphiques/chomage_france_union_europeenne.gif
                                  Vous pourriez cependant aisément vérifier que :

                                   le chômage français pendant la gravissime crise dont nous somme sortie en Europe a partir de 2012 est régulièrement inférieur à la moyenne pour s’enfoncer avec l’arrivée des gauches au pouvoir.

                                  Le pouvoir d’achat e dégrade itou http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=16&sous_theme=2
                                  Et, la crise, les autres en sont sorti.... !

                                  La dette, sous sarko, augment, et c’est un tiers l’effet des cadeaux aux riches de Jospin fabius et des 35 heures dont bénéficient les mêmes. Un tiers la crise, et un tiers que l’on peut attribuer à l’insuffisance d’économie sous Sarko.

                                  L’effectif total de la police augmente de 1700 poste entre 2002et 2012. La baisse entre 2007 et 2012 est des 6000
                                  "Sur la période 2002-2011, les avis divergent. Dans 11 propositions chocs pour rétablir la sécurité (Fayard), un livre paru en 2011, Jean-Jacques Urvoas avance ses propres chiffes, comme le rappelle Le Monde. Le député PS et spécialiste des questions de sécurité estime que sur ces neuf années, 3000 postes ont été supprimés. Le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy a effectivement inclu des hausses d’effectifs dans le cadre de la loi de sécurité intérieure (Lopsi, 2003). Mais selon le socialiste, cette croissance se serait trouvée annulée par les suppressions de postes prévues dans le cadre de la révision générale des politiques publiques lancée en 2007."

                                  On parle donc de l’ordre de 2 à 4% de baisse relative et provisoire sr l’ensemble de la période ou Sarko s’occupe de ces questions.... pour un retour en 2012 à ce qui prévalait sous..Jospin Fabius...

                                  Vous pouvez vérifier en comparant médiapart et les chiffres du pouvoir, que depuis 2012, celui ci n’a pas créé beaucoup plus de postes que Sarko en 2008...
                                  http://www.gouvernement.fr/action/plus-de-moyens-pour-la-securite
                                  https://blogs.mediapart.fr/lievin-stephane/blog/011015/effectifs-de-police-nationale-une-arithmetique-compliquee

                                  Bon, avec les agriculteurs, c’est la cerise sur le gâteau. Non seulement on en était pas là avec le chômage, la dette, la sécurité et les agriculteurs, mais cela fait 4 ans ! 4 ! Que votre pouvoir est au pouvoir, et, tout va plus mal ; C’est Mélenchon qui l’a dit.

                                  Sarko a commis une ereur principale, l’ouverture. Elle fut largement partagé. beacoup, au sein del’électoratde droite, croyaient encore à la possibilité d’associer les gauches à un effort de rdressement, à calmer le jeu dans la démocratie française.

                                  Nous nous somme trompé et lui avec. Seule réussite de ce pont de vue, mais elle est en réalité très relative, le Président de la Cour des comptes se conduit comme un démocrate.

                                  C’est un des rares à gauche.

                                  On apprend e ses erreurs. Après la réélection de Sarko, il faudra tenir compte du fait que les gauches sont des castes corporatistes, conservatrices égoïstes, indifférentes aux souffrances sociales et qu’il faudra les mettre démocratiquement au pas.

                                  Je crois que seul Sarko le comprend. Le choix des gauches, qui supporteraient à la limite Filon et sont presque favorables à Juppé est un soi, un jugement sur ces candidatures.....

                                  Leur haine de Sarko est facile à comprendre. C’est la haine du changement et le mépris des pauvres. Todd et Le bras ont calculé les corrélations entre milieu social dominant et nombre de signature contre El Khomeri. Leur conclusion est que le PS trahit sont électorat !!!!!!

                                  La réalité dévoilée par leurs chiffres, c’est que des cadres sup de la classe moyenne fonctionnarisée manifeste et signent pour interdire un assouplissement de l’embauche des pauvre qui ne les concerne pas ! Juste pour peser sur le partage des dépouilles entre eux !


                                • zygzornifle zygzornifle 25 mars 2016 13:27

                                  je me demande ce que Paul Bismuh en pense ?


                                  • Snite (---.---.60.180) 25 mars 2016 15:14

                                    Bonjour,


                                    Avez-vous une idée de ce qu’il faudrai pour qu’un candidat indépendant se présente, rassemblant l’ensemble de ces idée ?
                                    Création d’un nouveau partit, avec comme enjeux :
                                     La sortie de l’europe et de l’euro
                                     La réécriture de la constitution
                                     Le renouvellement complet de la classe politique (dissolution de l’assemblée ?)
                                     Proposition de divers référendum sur des sujets centraux pour le peuple français.
                                     Un partit capable d’être indépendant à l’internationale
                                     Qui place la loi sur la fiscalité des grandes industries / groupe industriel français
                                     Relance l’artisanat local
                                     etc, etc, tout ces points qui sont au cœur même du débat publique, avec les étapes à suivre pour y arriver, sans céder aux pressions des lobby et autres capitalistes ?
                                     Une idée de comment CREER ce partit, déjà le commencer, écrire son programme, mais vraiment réformateur ?
                                      Après promo sur youtube & cie on a de nombreux moyen de communication autre que les officiels. 
                                     Cela permettrait de réfléchir sur cette fameuse base que beaucoup souhaitent se voir faire.
                                     Réfléchir aux moyen concret d’atteindre nos but, permettrait de savoir quel route suivre.

                                    • Snite (---.---.60.180) 25 mars 2016 15:19

                                      @Snite

                                      Puis refus de s’engager dans des conflits par intérêt pétrolier, gazier, avoir une agriculture responsable, poser des actions concrètes pour aider chacun à se développer. Revoir l’éducation nationale en réécrivant les manuels d’histoire pour qu’ils sensibilisent à une vue mondiale des débats géopolitique, sensibiliser les éducateurs à percevoir les différent tempérament et personnalité des élèves afin de tirer le meilleur de chacun, comment créer un mouvement, le lancer, le maintenir en sachant que c’est faisable si l’on suit le protocole actuel. 

                                    • Fergus Fergus 25 mars 2016 17:24


                                      Bonjour, Snite

                                      Créer un parti en espérant y qu’il pourra un jour – le moins tard possible – jouer un rôle de premier plan est un sacré challenge, tellement difficile que bien peu en France tentent l’aventure. Qui plus est, les idées que vous défendez et que j’approuve pour la plupart – excepté la sortie de l’UE – sont d’ores et déjà promues par différents partis comme le Front de Gauche, Debout la République ou l’UPR, aucun n’étant cependant en totalité sur la ligne des autres. Bref, ce n’est pas gagné.

                                      Pour ce qui me concerne, et en prenant en compte le fait que rien ne peut bouger de manière significative sans un fort mouvement populaire, c’est plutôt à des évolutions moins ambitieuses que j’aspire, à l’image des 8 propositions pour moderniser la vie politique que j’ai rédigées dans un article de décembre 2015. Mais là encore, l’exercice est limité car les partis qui détiennent le pouvoir n’entendent pas affaiblir celui-ci en transférant au peuple une partie de leurs prérogatives.


                                    • Jean Keim Jean Keim 25 mars 2016 17:21

                                      Rentrer dans un jeu c’est en accepter les règles et voter n’est rien d’autre. 


                                      • Fergus Fergus 25 mars 2016 17:38

                                        Bonjour, Jean Keim

                                        Certes, mais ne pas voter, c’est rester totalement hors du jeu et laisser aux autres le soin de décider ce qui vous sera imposé.

                                        Je comprends l’abstention lors d’un 2e tour, lorsque l’offre se résume à des candidats appartenant grosso modo au même système. Mais tel n’est pas le cas au 1er tour, où l’offre est très diversifiée, et cela à tous les niveaux d’élection.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès