• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Seul moyen de contrer Macron : une Union de la Gauche de Progrès

Seul moyen de contrer Macron : une Union de la Gauche de Progrès

En politique, il convient de ne jamais sous-estimer les qualités d’un adversaire, et encore moins sa capacité de mobilisation. Le sondage Odoxa publié le dimanche 26 février montre clairement que Macron bénéficie d’une dynamique, contrairement aux affirmations de nombreux intervenants qui, sur ce site comme sur d’autres, ont tendance à prendre leurs désirs pour des réalités, et un candidat qui monte en puissance pour une « baudruche  ». Or, ce n’est pas de cette manière que l’on peut combattre efficacement un adversaire politique...

JPEG - 136.8 ko
Macron, Hamon et Mélenchon (Photo Europe 1)

Il y a quelques jours, deux habitués d’AgoraVox, soutiens déterminés du candidat de l’UPR, affirmaient n’avoir « jamais rencontré de personnes soutenant Macron ». Je leur avais répondu qu’« ils n’avaient pas bien cherché » car j’en connaissais personnellement deux dans mon propre voisinage, l’un étant un ex-militant de l’UMP résolument opposé à Fillon, et l’autre un électeur socialiste pro-Valls n’ayant pas digéré la victoire de Hamon lors de la primaire du PS.

Depuis ce jour, ce sont plusieurs autres personnes de ma connaissance – mais pas de mes amis politiques – qui ont annoncé leur ralliement à Macron. Rien d’étonnant à cela : les comités En Marche ! sont en train de se multiplier dans la région, et le nombre de leurs adhérents ne cesse d’augmenter comme en témoigne cet article de Ouest-France (lien) qui fait état du comité de ma propre ville de Dinan (déjà une centaine d’adhérents) et mentionne ceux, tout proches, de Broons et de la vallée de l’Arguenon. Il s’agit là de faits facilement vérifiables, et d’un phénomène qui n’est évidemment pas propre à Dinan et ses environs : d’après les échos qui parviennent à mes oreilles, de tels comités voient le jour un peu partout en Bretagne, et cela vaut sans doute également pour de nombreuses autres régions françaises.

À cela vient s’ajouter la tentation du vote utile pro-Macron auquel appelait d’ailleurs dimanche midi Cohn-Bendit dans l’émission « Questions Politiques » de France-Inter, au motif que Hamon ne sera pas en situation de se qualifier pour le 2e tour de la présidentielle. Or, l’ex-député européen écologiste n’est pas le seul à penser ainsi. Il suffit, pour s’en convaincre, de surfer sur le net et sur les réseaux sociaux où l’on peut lire des commentaires comme celui-ci, glané sur le site CentPapiers : « Si ça continue comme ça, je pense que je finirai par voter à contrecœur Macron au 1er tour, par pure stratégie, la stratégie du moins pire, afin d'éviter Fillon et/ou Le Pen. »

Des citoyens qui pensent ainsi et s’apprêtent d’ores et déjà à un vote utile en faveur de Macron, sans doute y en a-t-il de plus en plus. À cet égard, le sondage Odoxa-Dentsu consulting publié dimanche pour le compte de France 2 (lien) marque peut-être un tournant décisif dans la campagne. Les estimations de vote (à ce jour) montrent en effet une évolution spectaculaire avec une Le Pen à 27 % devant un Macron à 25 % et un Fillon, plus que jamais englué dans son marécage nauséabond, à... 19 %. Nul ne sait si cette tendance sera confirmée dans les prochaines enquêtes, mais la dynamique est incontestablement du côté du candidat de En Marche !

Dans de telles conditions, il est plus que jamais illusoire de penser qu’un candidat de gauche puisse accéder au 2e tour de la présidentielle. Seule une alliance entre l’aile gauche du Parti Socialiste, désormais soutenue par EELV, et la France Insoumise peut faire échec à la victoire annoncée d’un candidat de droite. C’est le principe d’une telle alliance, basée sur les très nombreux points de convergence entre les programmes de Hamon et de Mélenchon, que je défendais dans un article publié le mercredi 22 février : Hamon et Mélenchon sont-ils des irresponsables ?

Une telle alliance ne pourrait évidemment être en aucun cas un ralliement de la France Insoumise au Parti Socialiste, mais le résultat d’une négociation paritaire équitable engagée dans le seul but de servir les intérêts des classes populaires en se donnant les moyens d’une victoire à la présidentielle. Avec à la clé un candidat unique et un « programme commun » renaissant qui, hors étiquettes du PS et de la FI, pourrait voir le jour dans le cadre d’une « Union de la Gauche de Progrès (UGP) ».

Dans le sondage Odoxa, le total des intentions de vote de Hamon (13 %), de Mélenchon (12 %) et de Jadot (2 %) culmine à 27 %. En admettant qu’une telle alliance suscite une inévitable déperdition de voix, ce total n’en permettrait pas moins de concurrencer Macron et de donner une chance réelle d’accession au 2e tour à la gauche de progrès. Dès lors, la question qui se pose est simple : faut-il coaliser toutes les énergies pour mettre en œuvre cette UGP et avoir une chance d’éviter aux classes populaires de nouvelles régressions de leurs droits sociaux ? ou a contrario s’enfermer dans un corpus idéologique, certes respectable, mais appelé à rester lettre morte ?

À chacun de juger, en son âme et conscience.


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

197 réactions à cet article    


  • gruni gruni 27 février 2017 08:34

    Bonjour Fergus


    Il y a encore beaucoup d’électeurs indécis, mais à l’heure actuelle avec les éléments que nous avons, il est très possible que la bulle Macron ne se dégonfle pas. Elle pourrait même se transformer en bombe qui va éclater à la figure de la droite fillonesque et de la gauche. En tout cas nous vivons une campagne électorale particulière.

    • baldis30 27 février 2017 08:42

      @gruni

      bonjour

      « campagne électorale particulière. »

      Ah ça pour être une campagne , c’est une campagne ...

      il faut écouter tous les bons esprits ... qui battent la campagne !


    • baldis30 27 février 2017 08:44

      @gruni
      bonjour

      « campagne électorale particulière. »

      Pour être une campagne c’est une campagne !

      A écouter tous les bons esprits qui battent ... la campagne


    • gruni gruni 27 février 2017 08:49

      @baldis30


      Bonjour

      Pour battre la campagne il faut des bottes et ne pas avoir peur de marcher dans la boue.

    • Fergus Fergus 27 février 2017 09:08

      Bonjour, gruni

      « il est très possible que la bulle Macron ne se dégonfle pas. Elle pourrait même se transformer en bombe qui va éclater à la figure de la droite fillonesque et de la gauche »

      C’est très exactement le phénomène qui est en train de se cristalliser, et le sondage Odoxa, comme le sondage Kantar publié dans la soirée d’hier, sont des avertissements à prendre très au sérieux. D’autant plus que, au delà des intentions de vote mesurées, le pourcentage des électeurs certains de leur vote en faveur de Macron a très fortement progressé pour atteindre désormais respectivement 56 et 54 % dans les deux enquêtes tandis qu’il régresse dans l’électorat de Fillon.

      Or, si l’on veut contrer tout à la fois Fillon et Macron, il n’y a pas d’autre alternative qu’une alliance à gauche. Faute de quoi, Hamon et Mélenchon passeront à la trappe de manière peu glorieuse et les Français modestes seront une fois de plus les dupes de cette pathétique comédie politique où tous les tenants de la défaite porteront peu ou prou - on se fiche du partage des responsabilités ! - le poids de l’échec.


    • capobianco 27 février 2017 16:15

      @Fergus
      Fergus, dites nous sur quels points précis il faudrait accepter de détricoter le programme de la FI ? Par exemple, sur l’ue, lequel peut ou doit s’aligner ? Déjà sur les programmes il y a incompatibilité flagrante. Hamon propose un catalogue de mesures là où « l’avenir en commun » écrit un projet de société et les moyens d’y parvenir. S’il suffisait de choisir des mesures de l’un ou de l’autre ce pourrait peut-être se concevoir mais vous voyez bien que ce n’est pas le cas.

      Deuxième écueil, et là encore, insurmontable le « ps » qui ne veut pas changer de rôle alors que la dynamique est dans la FI . Le « ps » en qui des millions de gens n’ont plus aucune confiance, voir mieux leur vouent une haine après ce quinquennat de la honte.

      Pourquoi continuez à entretenir une illusion qui divise et n’apporte rien. Il n’y a pas d’autre solution que de convaincre les 50% d’indécis que nous pouvons changer les choses. Il ne s’agit ni d’égo, ni d’ambition de JLM juste le choix de tourner la page pourrie du ps toujours à l’affût avec ses embrouilles habituelles, ses magouilles traditionnelles pour conserver les places et uniquement les places. Persistez si cela vous chante, pour moi vous entretenez des chimères,définition :

      « Projet séduisant, mais irréalisable ; idée vaine qui n’est que le produit de l’imagination ; illusion  »


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 février 2017 18:11

      @gruni

       Nous vivons dans un monde post- trumpiste où on a tiré les consequences de la totale ignorance qu’a le peuple des liens reels entre ses choix et une réalité politique. Vérité et coherence sont devenues des details. La manipulation par les medias est TOTALE.

      PJCA


    • Fergus Fergus 27 février 2017 19:21

      Bonsoir, capobianco

      « Il n’y a pas d’autre solution que de convaincre les 50% d’indécis que nous pouvons changer les choses. »

      Je vous souhaite bien du plaisir !


    • capobianco 28 février 2017 10:55

      @Fergus
      Autant pour vous qui essayez de convaincre que le ps soit encore fréquentable.


    • Fergus Fergus 28 février 2017 11:29

      Bonjour, capobianco

      Propos caricatural et mensonger : ce n’est pas du PS qu’il est question, mais de son aile gauche qui présente des propositions de gauche compatibles avec celles de la FI. N’y a-t-il pas une contradiction entre vos positions à la limite de l’intégrisme partisan et l’ostracisme, voire l’hostilité dont est l’objet Hamon dans son camp, précisément parce qu’il s’est délibérément démarqué de la ligne qui a prévalu chez les hollandi-vallsistes ?

      Dans de telles conditions, ne rien tenter une aberration. Et ce n’est pas un hasard s’il y a encore aujourd’hui de très nombreux appels à la négociation dans les médias et sur les blogs.

      Je ne dis pas qu’ll y ait une obligation d’alliance à toute force, je dis simplement qu’il fait tenter le coup sérieusement et sans a priori disqualifiant pour ce qui n’est pas soi !


    • Et hop ! Et hop ! 28 février 2017 20:07

      @Fergus : 


      Vous pourriez prendre comme slogan : « Le changement, c’est maintenant ! »

    • baldis30 27 février 2017 08:39

      bonjour,

      très bon article

      On a tendance à oublier que l’entourage de macron peut être décrit comme la Cour des Miracles vu les personnages qui gravitent autour et que l’on croyait morts ! Et dire que certains ne crurent pas à la résurrection .... A moins que ce soient des clones ....

      bayrou, lang, attali, de rugy, et maintenant .... maintenant cohn-bendit .... le tout agrémenté des souteneurs ( dit-on souteneurs ou soutiens, c’est pas clair dans mon esprit .... ? ) imMONDEs

      qui va tenir le rôle d’Esmeralda ou bien est-il déjà pris ?

      Se déplacer pour voter macron avec un tel entourage le moment venu....


      • Fergus Fergus 27 février 2017 09:19

        Bonjour, baldis30

        Ce qui porte Macron, c’est tout à la fois le désir d’écarter les vieilles machines du PS et de LR, et de mettre à distance les forces politiques considérées comme « extrêmes ». Il y avait un créneau de renouveau, et Macron s’y est engouffré avec détermination et au bon moment, en grillant la politesse à Valls, qui le convoitait également, et à Bayrou qui n’a pu éviter que Macron préempte l’espace centriste.

        Macron n’est pourtant en rien un homme neuf en matière d’idéologie politique. Dans un pays où la gauche de gouvernement s’est compromise si souvent et où la droite est en pleine déliquescence autour d’un leader corrompu, Macron n’en porte pas moins dans la représentation de l’opinion l’idée du changement et, comme le joueur de flûte de Hameln, entraîne un nombre croissant d’électeurs dans son sillage.

        Seule une démarche unitaire et déterminée des différentes composantes de la gauche de progrès avait en 2017 des chances d’enrayer cette progression. Il semble que ce ne sera pas le cas, et c’est consternant !


      • aimable 27 février 2017 08:52

        pour Hamon , il est difficile de négocier avec quelqu’un qui n’a aucune base électorale pour les législatives puisque le P C reste accroché au PS pour avoir des élus .
        quant a Macron , l’alliance avec Bayrou lui a donné un socle, une solidité a ne pas négliger et cela peut faire basculer beaucoup d’hésitants , surtout s’ils font une bonne campagne , cela peut pousser au vote utile .


        • Fergus Fergus 27 février 2017 09:26

          Bonjour, aimable

          « cela peut pousser au vote utile »

          Il ne faut pas se faire d’illusions : si la possibilité d’une alliance est définitivement enterrée entre Hamon et Mélenchon comme l’a déclaré le premier nommé hier soir à la télévision, la tentation du vote utile - qui existe déjà - sera très grande chez une grande partie des électeurs de gauche désireux de barrer la route à Fillon et à la droite dure de LR.

          C’est pourquoi je conjure les candidats du PS et de la FI de forcer leur nature pour parvenir à cette alliance réclamée par de très nombreux électeurs de progrès.


        • Hantebor Anash 28 février 2017 16:16

          @Fergus

          Bonjour Fergus

          Pour commencer, Emmanuel Macron ne bénéficie pas d’une dynamique, c’est archi faux ! Néanmoins on veut nous faire croire le contraire. Il y’a deux condidats qui bénéficient d’une dynamique réelle c’est Marine Lepen et François Fillon( ses affaires judiciaires vont jouer en sa faveur comme pour Marine Lepen à l’heure actuelle). En ce qui concerne, Benoit Hamon, Jean Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, on ne connait pas vraiment leur chiffre. Je suis allé dans les meetings de Macron, Mélenchon, Marine Lepen, Hamon,Fillon. J’ai constaté que ceux qui adhèrent à Macron sont une certaine élite de personnes heureuses qui en a marre du clivage UMP - PS et qui détestent les sois disant populistes, il y’a moins de classe populaire sinon quasiment jamais. Chez Fillon ce sont beaucoup de vieux bourgeois chrétiens, des gens qui détestaient Nicolas Sarkozy. Ces mêmes personnes sont toujours convaincues que Fillon est honnête et malgré les problèmes judiciaires ils voteront pour lui. Chez Marine Lepen j’ai croisé des personnes très racistes et des autres qui ne sont pas du tout raciste, beaucoup de classe populaires et des bourgeois venant de l’UMP. Chez Mélenchon il y’avait également beaucoup de classe populaire et beaucoup de personnes très déçues du parti socialiste. Ils parlaient tout le temps du coup de Hollande en 2012. Dès que je parlais du PS et Hamon je me faisais incendier . Pour eux ca sera Mélenchon ou rien, en face de Lepen ils voteront blanc. Par ailleurs pas de bourgeois, y’avait plutôt la classe moyenne. Enfin chez Hamon, il y’avait plein de jeunes issues de la bourgeoisie, peu de classe populaire. Ils souhaitent surtout le rapprochement de Mélenchon même s’ils n’approuvent pas toutes ses mesures. Pour eux il ne peuvent pas gagner sans Mélenchon, par contre chez Mélenchon on s’en tape de Hamon, c’est soit il rejoint la France insoumise ou rien .

          Tous n’est pas encore joué . Tous les médias (presse audiovisuelle et presse écrite) font une propagande gouvernementale Pro Emmanuel Macron. C’est pourquoi statistiquement il est toujours haut peu importe les sondages, ce qui est normalement pas possible (objectivement parlant) . Qui peut croire une seconde qu’un nouveau qui n’a jamais fait de politique et adhérant à aucun parti soit DIRECTEMENT 2ème dans les sondages d’opinion ? C’est pas possible. Étant donné que les sondeurs savent que Marine Lepen est la candidate qui réunit le plus grand nombre d’électeurs, et que le peuple adhère à un grand changement en dehors des clivages habituels, On a créé Emmanuel Macron qui réunit PS et UMP.

          En effet la propagande souhaite que le vote utile se tourne vers Macron, c’est pourquoi ils veulent orienter le vote de l’opinion par les sondages et convaincre les esprit faibles. Par contre le front républicain ou vote utile ne marchera pas cette fois ci, un grande nombre d’électeurs vont s’abstenir. Ce qui voteront Macron ce sont les électeurs du PS et l’UMP, chez Melenchon ça sera blanc et les îndécis on en sait rien .

          Concernant Hamon et Mélenchon. Ils ne peuvent pas s’allier car ils n’ont tout simplement pas le même programme. Objectivement Hamon devrait rejoindre Mélenchon puisque le PS lui casse les pieds. Aussi la gauche de progrès existe déjà, c’est la sociale démocratie, ces gens qui se disent de gauche et qui prône le libéralisme dans l’économie de marché .( Valls, Macron, Hollande,... )


        • Fergus Fergus 28 février 2017 16:36

          Bonjour, Hantebor Anash

          « Qui peut croire une seconde qu’un nouveau qui n’a jamais fait de politique et adhérant à aucun parti soit DIRECTEMENT 2ème dans les sondages d’opinion ? C’est pas possible. »

          Cela, c’est vous qui l’affirmez. Or, comme je l’ai indiqué dans l’article, ce déni est contredit par ce qui se passe dans le pays. Vous parlez de meetings, mais dans les meetings, ce sont principalement des gens politisés que l’on rencontre, guère de personnes venues de la France profonde et peu familières du théâtre politique. Or, l’électorat de Macron se trouve là, chez ces gens qui le soutiennent parce qu’ils voient en lui un homme de renouveau, éloigné des appareils LR et PS.

          Pour ce qui est des sondages, ne tombez pas dans le piège : ils ne sont pas plus faux et manipulateurs cette année qu’en 2012. Or, cette année-là, et c’est très facilement vérifiable sur le net, ils ont été très conformes aux évolutions de l’opinion tout au long de la campagne. Pourquoi voudriez-vous que les instituts se décrédibilisent en faussant leurs intentions de vote ? Cela aurait d’autant moins de sens que ces enquêtes - toutes convergentes - sont commandées par des médias qui soutiennent des candidats résolument rivaux !

          Enfin, sur les programmes de Hamon et Mélenchon, il n’est pas très sérieux de les opposer : à quelques points près, ils sont grosso modo sur la même ligne.


        • Hantebor Anash 28 février 2017 17:23

          @Fergus

          Cher Fergus

          Absolument en 2012 les sondages ont été conformes aux résultats de l’élection, mais c’était le but recherché et c’est réussi .

          Et c’est ce que les sondeurs cherchent à refaire en 2017. Par contre le contexte a changé, On a Trump qui est passé au USA et le Brexit. J’ai fait des études de statistiques et je connais comment les sondages s’organisent, on met en place un calcul statistique qui nous convient approximativement pour une opération donnée, c’est connu. Le but du sondage est d’influencer l’humeur dans le souhait de déclencher une action bien ciblée . Si Macron passe c’est que ça aura marché tout simplement . C’est de la propagande. On n’a pas besoin de faire bac + 10 pour comprendre .

          Néanmoins c’est mal parti parce que je pense qu’aux deuxième tour qu’on nous prédit les français voteront Marine Lepen ou s’abstiendront . C’est mon avis .

          Allez y lire dans les détails le programme de Mélenchon vous verrez que c’est vraiment différent de celui de Hamon malgré les similitudes. Votre idée d’une union (Hamon et France Insoumise) autour d’une troisième personne ne marchera pas. Ce n’est pas un procédé de combine, il s’agit de convictions. Le problème c’est le PS, pas Hamon. Et pourquoi Hamon ne rejoint-il pas Mélenchon alors que le PS lui casse les pieds et lui fait des coups par derrière ? Vous voyez c’est pas évident que ces deux la se rallient. Mélenchon ne veut pas faire gagner la gauche pour qu’après cette même gauche mène une politique libérale et c’est ce que fera Hamon qui sera contraint par le PS . C’est pourquoi le Problème c’est le PS pas Hamon.


        • Paul Leleu 28 février 2017 17:33

          @Fergus

          malheureusement, je rejoins le lecteur... Hamon n’a qu’à quitter le PS et rallier la FI... on a déjà vu où conduit l’alliance dans le PS... les ’’frondeurs’’ ont frondé pendant 5 ans, sans jamais rien entreprendre ni obtenir... Valls a déroulé son programme filloniste avec agressivité et indifférence...

          que sera le parlement en cas de victoire de Hamon si on ne fait pas de purge ? une chambre des éléphants avec quelques lâches sur un strapontin ? ...ça ne va nulle part... d’ailleurs Macron va achever de syphoner le PS bientôt (probablement).

          Mélenchon et la FI se sont construits sur le rejet du PS et de son ’’aile gauche’’ légendaire... je doute que Hamon puisse y changer quelque chose


        • Fergus Fergus 28 février 2017 20:29

          @ Hantebor Anash

          Bonjour les fantasmes sur les sondages ! En 2005, quasiment toute la classe politique et quasiment tous les grands médias ont fait une hallucinante campagne en faveur du OUI au référendum sur le projet de traité constitutionnel européen. Or, cela n’a pas suffi : après que le OUI ait dominé dans les enquêtes, le NON l’a devancé 2 mois avant le scrutin et n’a cessé d’être donné gagnant jusqu’au bout, ce qui a été vérifié dans les résultats du référendum. Comme quoi la manipulation ne fonctionne pas, contrairement à ce qui est souvent affirmé, toujours par le camp des battus comme par hasard !

          Le Pen élue, pas la moindre chance ! Et si c’était le cas, elle ne pourrait pas gouverner comme je l’ai montré récemment dans un article.


        • Hantebor Anash 28 février 2017 21:47

          @Fergus

          Ce ne sont pas des fantasmes, c’est une réalité . Bah écouter je crains qu’on ne se mette d’accord. Vous avez vos points de vu, j’ai les miens. Allez voter Macron ou Hamon si vous voulez, c’est votre choix. Autour de moi beaucoup de gens sont tentés par Macron, Parce pour eux Mélenchon fait peur, je sais pas trop pourquoi ils disent ça d’ailleurs. J’habite Paris et je travaille dans la finance, je gagne plutôt bien ma vie. Ayant des valeurs d’humaniste, je ne voterai pas pour un socio libéral qui se prétend de gauche encore moins pour un banquier surtout que je connais bien ces gens (maître dans l’art de l’hypocrisie) . Le programme de Mélenchon est un programme d’humaniste et de bon sens . On a donc le choix entre la haine, le libéralisme et l’humanisme de bon sens .

          Amitié


        • Fergus Fergus 28 février 2017 22:32

          @ Paul Leleu

          Comme je l’ai indiqué dans l’article, autour de moi non seulement des gens sont tentés par Macron, mais ils ont d’ores et déjà décidé de voter pour lui. Et aujourd’hui j’ai appris dans la presse locale que le maire de ma ville (Dinan) a lui aussi décidé de soutenir Macron !

          Pour ce qui me concerne, mon vote ira à Mélenchon. C’est celui dont je suis le plus proche, même si je ne partage pas la totalité de ses idées.

          Bonne fin de soirée !


        • moderatus moderatus 27 février 2017 08:59


          Bonjour Fergus.

          Le succès de Macron est tout à fait compréhensif, il est le chouchou des médias, et on le comprend d’autant plus quand un sait le lien de Macron avec certains patrons de ces médias(DRAHI)

          Quand à l’alliance , en vérité le désistement qui permettrait à Mélenchon ou Hamon d’être au second tour, il est refusé par les deux. Ils préfèrent que la gauche perde que s’effacer, Bizarre !!!

          Bonne journée


          • Fergus Fergus 27 février 2017 09:32

            Bonjour, moderatus

            Je crois que vous faites erreur en ramenant Macron à un produit formaté par les médias. Il est cela bien sûr, mais je ne suis pas certain que les raisons de son envol soient à chercher là. A cet égard, je vous renvoie ci-dessus au commentaire que j’ai adressé à Baldis30.

            Pour ce qui est du « désistement », je réfute ce terme comme celui de « ralliement ». Une alliance à gauche ne pourrait voir le jour que sur la base d’un programme commun négocié et porté par un candidat qui ne soit étiqueté ni PS ni FI. C’est pourquoi j’ai proposé l’Union de la Gauche de Progrès qui rassemble tout à la fois les propositions des socialistes hamonistes et de la France Insoumise.


          • Harry Stotte Harry Stotte 27 février 2017 09:04

            « ...s’enfermer dans un corpus idéologique, certes respectable, mais appelé à rester lettre morte ? »



            Vous n’avez manifestement pas encore compris l’enjeu majeur de cette élection, qui est entre les souverainistes et les européisto-mondialistes. Hamon est un eurolâtre, Mélenchon, un euro-de-plus-en-plus-sceptique.


            Ça n’a rien à voir avec quelque corpus idéologique que ce soit, ce sont deux visions diamétralement opposées, totalement inconciliables, de l’avenir de la France. Contre Marine Le Pen, Hamon fera voter Macron. 


            Mélenchon se renierait complètement s’il faisait de même. Et il a tiré les enseignements de la pantalonnade Tsipras.


            Souverainistes c/ européisto-mondialistes, pensez-y.

            • Fergus Fergus 27 février 2017 09:42

              Bonjour, Harry Stotte

              « ce sont deux visions diamétralement opposées, totalement inconciliables, de l’avenir de la France. »

              Ce n’est pas du tout mon avis. Dans mon précédent article, je montrais qu’il y avait de très nombreux points de convergence programmatique.

              Quant à la différence sur la question européenne, elle n’est pas si grande car les deux entendent réformer l’UE et pour cela engager un bras de fer avec les libéraux pour a minima assouplir les règles de fonctionnement et de décision. Rien d’« inconciliable » !

              J’ajoute à cela que refuser l’alliance, c’est non seulement ne pas donner une chance aux classes populaires de voir leur sort s’améliorer, mais c’est aussi balayer d’un revers de main les avancées écologiques et environnementales dont les deux projets sont porteurs contrairement à celui de Macron.


            • Harry Stotte Harry Stotte 27 février 2017 10:07

              @Fergus


              « Quant à la différence sur la question européenne, elle n’est pas si grande car les deux entendent réformer l’UE... »


              Hollande aussi, en son temps. On connaît la suite. 


              Mélenchon est prêt à sortir, Hamon ne veut pas en entendre parler.


              « c’est non seulement ne pas donner une chance aux classes populaires de voir leur sort s’améliorer... »


              Parce que vous croyez que cela sera possible dans le cadre de l’U.E. ? Pas plus tard que ce matin, le bureau d’études de la CGIA (association d’artisans et de PME) a annoncé l’échec de la politique d’assouplissement quantitatif de la BCE, tendant à fixer l’inflation à un niveau raisonnable (env. 2 %), a échoué puisqu’elle n’a été de 0.3 % en 2016, après l’injection, en deux ans, de 1’344 milliard d’euros.

            • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 23:37

              @Harry Stotte
              La moitié des électeurs de Mélenchon votera au deuxième tour pour Le Pen contre Macron ou Fillon...

              Mélenchon lui même trahira une fois de plus la moitié de ses électeurs pour satisfaire les bourgeois..

              Il le dit lui même en toute décontraction, c’est physique, il ne supporte pas les blancs...

              La politique n’a rien à voir la dedans...


            • capobianco 28 février 2017 10:59

              @Cadoudal
              Le niveau monte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


            • Paul Leleu 28 février 2017 17:42

              @Cadoudal

              effectivement, il y aura certainement barrage contre Fillon et sa haine anti-humaine... pour Macron, c’est plus compliqué, car il y a dans la balance l’enjeu des libertés civiles qu’il va garantir, face à des frontistes trop haineux... donc, rien n’est joué.

              quant à Mélenchon, il ne se cache pas de soutenir un candidat des libertés civiles contre une candidate ’’fasciste’’... ben c’est sont droit et ça se tient...

              maintenant, Marine Le Pen est bien une ’’petite bourgeoise’’ (dixit son père)... et son programme hésitant entre la haine filloniste et l’étatisme de Philippot n’est pas révolutionnaire ...


            • zygzornifle zygzornifle 27 février 2017 09:28

              le progrès ne se fait pas en clopinant avec des vieux nazes,hélas Hamon va vous en donner un bon aperçut, tata Merkel n’a que des roquets prétendants bien a ses ordres hormis lepen dupont aignant et 1 ou 2 autres très bas dans les sondages quand a Mélanchon il veut renégocier les traités Européens ....lol Tatie Merkel va lui filer des coups de ceinturon jusqu’à ce qu’il se mette a aboyer avec sa meute et se cache au fond de la niche , l’UE ne négocie pas elle impose et c’est tout , si on est pro européen on s’écrase point a la ligne ou on se barre mais la en France LR et PS feront tout pour y rester préférant saborder le pays que de lâcher la gamelle ..... 


              • Fergus Fergus 27 février 2017 09:53

                Bonjour, zygzornifle

                « l’UE ne négocie pas elle impose et c’est tout »

                Cela, c’est de la propagande de type UPR. Car la Commission européenne ne fait, sur le plan exécutif, qu’agir sur la base des orientations données par le Conseil européen, autrement dit par les chefs d’Etat ou de gouvernement des pays membres, ou à un niveau moindre par les participants aux Conseils des ministres spécialisés.

                Or, il se trouve que Hollande comme Sarkozy avant lui ont été complices de Merkel et de la domination des libéraux dans les instances dirigeantes. Nul doute qu’un président français de gauche déterminé à réformer l’UE dans le sens d’un plus grand respect des attentes des peuples y parviendrait, surtout si la France agite la menace d’une sortie de l’UE. N’oubliez pas que notre pays est la 6e puissance économique mondiale et l’un des pays fondateurs de l’Union Européenne. Sans la France, celle-ci ne survivrait pas !


              • zygzornifle zygzornifle 27 février 2017 09:30

                Macron c’est la sirène qui attire le bateau par son chant gracieux et qui après comptera les marins noyés pendant le naufrage .....


                • Fergus Fergus 27 février 2017 09:55

                  @ zygzornifle

                  J’ai l’ai un peu plus haut comparé au joueur de flûte de Hameln. smiley


                • Etbendidon 27 février 2017 09:39

                  Et si on balayait tout ça avec un grand COUP DE POMPE AU Q
                  les Taubira - Belkacine - Hollandouille - cazeneuve - duflot - Placé - Cosse - Jadot - Benet Anon - Aubry - peillon - valls ...
                  Tout Ce PS Profiteurs du Système, ces parasites, ces berniques ...
                  Pour du NEUF du Créatif
                  Fergousse a t-il écouté hier sur I télé Alexandre Jardin interviewvé par Audrey Pulvar (avec 3 autres intervenants purs créatifs du nouveau monde) ??
                   smiley
                  Ben sur que non !
                  Et pourtant Ouah ça déménageait dur
                  Tous les candidats de droate comme de goche, merluchon et Asselineau compris passaient pour des vieux shnoques has been
                  Allez JARDIN mouvement Les citoyens
                  http://www.bleublanczebre.fr/


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 février 2017 09:46

                    @Etbendidon

                    Alexandre Jardin, la société civile, un progrès ?

                    Quand on voit la formidable ouverture produite par les primaires partisanes, on a comme un doute.


                  • Fergus Fergus 27 février 2017 12:53

                    Bonjour, Etbendidon

                    Non, je n’ai pas écouté Jardin, et cela d’autant moins que je ne suis pas un familier des chaînes d’info. Mais je vais essayer de réparer cette lacune, même si je n’ai pas apprécié naguère qu’il ait soutenu Sarkozy (il est vrai qu’il l’a regretté ensuite).


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 février 2017 09:44

                    Bonjour,

                    Une union de la gauche de progrès ? Mais pour faire quoi ?

                    Vous donnez un argument d’autorité : cette UGP sera favorable aux classes populaires.

                    Tant mieux. Mais le passé (passif) démontre que ça n’a rien d’évident.

                    D’autre part, vous savez très bien qu’on n’additionne pas les voix comme ça :
                    un Mélenchon rallié au candidat du PS, lui même soutenu par Hollande, par fidélité partisane plus que par idéologie, n’existerait plus. Au final, votre alliance ferait très probablement le jeu des candidats LCR et trotskistes que JLM a asséché.

                    Désolé.


                    • Fergus Fergus 27 février 2017 10:00

                      Bonjour, Olivier Perriet

                      « Une union de la gauche de progrès ? Mais pour faire quoi ? »

                      A minima, contrer les candidatures de Fillon et Macron. Et en cas d’élection, apporter plus de justice là où un nouveau pouvoir de droite continuerait la casse sociale.

                      « vous savez très bien qu’on n’additionne pas les voix comme ça » 

                      Je l’ai dit dans l’article. Mais si toutes les voix ne s’additionnent pas, le total est quand même meilleur que dans la division !


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 février 2017 10:06

                      @Fergus

                      En politique, parfois, 1+1=1

                      D’autre part, il est évident que Hamon ne veut pas être élu, seulement préserver le parti, et doubler JLM. Pourquoi croyez vous que F Hollande le soutient, alors qu’idéologiquement, il est Macron à 200% ?

                      Il n’est d’ailleurs pas sûr, s’agissant de JLM, qu’il ait d’autres vues que faire une OPA sur le PS.

                      Ces gens font littéralement passer leur parti devant leur patrie - je ne sais plus quel type d’extrême droite a dit ça smiley, mais pour moi ça s’applique clairement à ce parti socialiste.


                    • Fergus Fergus 27 février 2017 13:00

                      @ Olivier Perriet

                      « Pourquoi croyez vous que F Hollande le soutient »

                      Euh... cela ne saute pas aux yeux : Hollande assure le service minimum, à l’image de nombreux vallsistes.

                      Une « OPA » de Mélenchon sur le PS ? A mon avis, pas l’ombre d’une chance ! Avec le soutien - même modeste - de Jadot, Hamon fera au pire jeu égal avec Mélenchon. Et l’on se trouvera avec deux battus sans gloire, l’un confronté aux guéguerres intestines du PS, l’autre à une crise avec les communistes.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 février 2017 14:00

                      @Fergus
                      Une « OPA » de Mélenchon sur le PS ? A mon avis, pas l’ombre d’une chance !

                      Et où donc était JLM avant sa rupture de 2008 ? Je ne parle pas de ses chances de réussir, qu’on ne connait jamais avant, mais de ce qu’il peut (raisonnablement) espérer et vouloir


                    • zak5 zak5 27 février 2017 09:49

                      Selon les news Mélenchon a refusé de se retirer et donc il se présente et il a tout a fait raison. Il faut avoir beaucoup de culot à Hamon pour demander a Mélenchon de se mettre derrière lui ; Pourquoi pas l’inverse dans ce cas ? c’est bien plus logique, Mélenchon n’a pas participé au gouvernement de Hollande et n’a pas participé aux primaires de la gauche qui est une grosse blague. Quelle est la légitimité de Hamon ? Très peu ont voté aux primaires de la gauche et meme ce très peu, on est pas vraiment certain qu’il soit sérieux.

                      Hamon est un mou, un plus que mou, et la France a besoin d’un homme (ou d’une Femme) à poigne qu’il soit de gauche ou de droite.


                      • Fergus Fergus 27 février 2017 10:04

                        Bonjour, zak5

                        « la France a besoin d’un homme (ou d’une Femme) à poigne »

                        A quoi sert d’avoir de la poigne quand on est impuissant, hors du jeu ? Strictement à rien !

                        Pour ce qui est de la personnalité du candidat, on s’en fiche dès lors que les idées sont validées dans un programme commun porté hors étiquette partisane !


                      • jako jako 27 février 2017 13:04

                        Votre photo m’évoque les « pieds nikelés »


                        • Fergus Fergus 27 février 2017 15:21

                          Bonjour, jako

                          Qui est Croquignol ? Qui est Ribouldingue ? Et pourquoi Filochard ne porte pas son bandeau sur l’œil ?


                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 février 2017 13:46

                          Les candidatures de Mélanchon et Hamon reposent sur des utopies, elles ne sont là que pour faire rêver ceux qui refusent de voir la réalité en face, c’est-à-dire la dette vertigineuse et le danger d’une contre-culture issue de l’immigration. En voulant embaucher davantage de fonctionnaires, de laisser les réfugiés s’installer, ils font comme si les problèmes n’existaient pas.

                          Dans ce cas, il leur importe peu qu’ils se rassemblent ou non car cela les obligerait à discuter, mettre les mains dans le cambouis, ils préfèrent vivre dans leur bulle et n’aurons que peu de voix aux élections. Les soutiens à Macron deviennent nombreux, en revanche, parce que les politiciens sentent qu’il est bien soutenu par les acteurs économiques qui comptent, et il préfèrent se rallier au gagnant potentiel.

                          Si vous voulez éviter la victoire de Macron-Hollande, ne misez pas sur les outsiders, mais sur ceux qui sont une chance réelle de passer le poteau d’arrivée en tête. Comme Fillon est en grande difficulté, il ne reste que Marine Le Pen. Rappelez vous du proverbe, ne jamais dire : fontaine, je ne boirais pas de ton eau.


                          • Odin Odin 27 février 2017 14:26

                            @Gilles Mérivac
                            Je partage entièrement votre analyse. Les militants aveugles voient l’intérêt de leur parti et malheureusement pas celui du pays.


                          • Fergus Fergus 27 février 2017 15:26

                            Bonjour, Gilles Mérivac

                            L’idéologie politique portée par Mélenchon et, à un degré moindre, par Hamon n’est sans doute pas parfaite. Aucune ne l’est. Mais la solution ne passe certainement pas par Le Pen qui avance masquée en occultant sa propre idéologie nationaliste derrière un vernis de gauche attrape-tout destiné à leurrer les classes populaires.


                          • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 février 2017 16:09

                            Je partage également cette analyse, il n’est m^me pas question d’adhérer à qui que ce soit, mais vu le carnage (concret jusque dans la population française avec Hollande) des 2 derniers quinquennats, voter utile c’est voter pour le seul parti capable de virer les malpropres et le mot est faible qui nous conduits où nous sommes !


                            Macron élu serait la pire calamité envisageable ! Il aurait déclaré par exemple :

                             ’’l’Art français n’a jamais existé ! ’’ 

                            Pour quelqu’un qui prétend devenir président de la république française, il fallait oser, m^me l’inculte sarko n’est pas allé jusque là ! 

                            Mais, comme je l’ai dit maintes fois, je continue à croire et ne me demandez pas pourquoi, que ce ??? n’a aucune chance d’arriver au pouvoir, quelque soit la communication utilisée, les lobbys influents, les souteneurs décrépits qui vous jureront que non, Macron ne fait pas partie du système !

                            Encore au gouvernement il y a quelque mois, spécialiste avec son pote manu du passage de lois iniques au 49.3, macron serait anti-système... 

                            On rêve !

                             smiley

                            Encore une fois, aucune illusion à se faire, d’autant plus qu’avec la constitution monarchique de la Vème république, qui permet effectivement de laisser faire n’importe quoi à n’importe qui sans avoir de compte à rendre ; aucun contre pouvoir réel, le risque est que le suivant fasse toujours pire que le précédent, mais bon.

                            Sinon, une autre solution pour empêcher macron de parvenir à ses fins serait une alliance Mélenchon...

                            Marine le Pen ! 

                            Si si, il paraît même qu’elle existe déjà, selon cette analyse très intéressante, et Mélenchon vient de donner raison à MLP d’avoir refusé de mettre un voile au liban ;



                            j’avoue que j’aimerais assez que l’impensable se produise, par exemple un quinquennat Marine le Pen présidente avec Mélenchon premier ministre... 

                             smiley

                            Au moins ça nous changerait de la routine, mais là je crois que je rêve en vrai, bien que Mélenchon ne me fasse pas vraiment planer...



                          • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 février 2017 16:12

                            ce commentaire s’adressait à Gilles Mérivac...


                          • Fergus Fergus 27 février 2017 17:05

                            Bonjour, Piere CHALORY

                            Voter Le Pen pour « virer les malpropres » smiley smiley smiley

                            Pour ce qui est de Macron et de l’Art, force est de reconnaître que l’on a caricaturé son propos : il n’a jamais affirmé qu’il n’y a jamais eu d’art en France, mais que l’Art en France a été la résultante d’influences composites et d’artistes d’origine diverses, ce qui n’est pas totalement faux, comparé par exemple aux formidables patrimoines musical et pictural de l’Italie et de l’Allemagne.

                            La France n’a pourtant pas à rougir de ses propres écoles, même si elles ont été souvent très cosmopolites, et c’est sans doute ce qu’a voulu exprimer Macron.


                          • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 février 2017 17:27

                            @Fergus


                            Merci pour les précisions... 

                             smiley

                            je n’avais pas vérifié les propos de Macron, c’est pour ça que j’ai utilisé le conditionnel ; il aurait dit, mais bon, il dit tellement de conn---es que ça ne m’aurait pas étonné !

                            Je déteste ce petit bonhomme comme vous aurez pu le remarquer, alors, tant que je peux m’exprimer...

                            l’Art est de toute façon le fruit d’influences diverses et cosmopolites, m^me si effectivement, l’Italie ou la Grèce produisaient des merveilles il y a 2000 ans, quasiment in-reproductibles aujourd’hui, comme les statues incroyables d’Herculaneum, qui ont révolutionné la vision de l’art européen quand on les a re-découvertes au 18 ème siècle.

                            à la m^me époque en France, qui n’existait pas encore d’ailleurs, sans m^me aller faire des web-recherches, on devait en être à faire joujou avec la glaise et tailler des menhirs pas trop compliqués, ou à peu près..

                            cdlt


                          • TSS 27 février 2017 17:29

                            @Gilles Mérivac

                              c’est-à-dire la dette vertigineuse

                             Nombre d’economistes expliquent que la dette est composée d’effets à 7 ans

                             donc un peu plus de 300 milliards/an mais c’est tellement mieux ,aux caboches

                             en béton, de chanter 2200 M€ !!

                             Macron n’est que le guignol agité par Rotschild ,Drahi,Bergé ...etc et quand on voit

                             les conseillers qui fomentent dans l’ombre Minc et Attali ,les traitres de Rugy et Bayrou

                             + les caciques socialiste qui ne quittent pas la soupe des yeux ça ne donne pas

                             envie de prendre la roue..

                             Au fait « En Marche » ce sont les initiales d’ Emmanuel Macron celà denote une

                             certaine hypertrophie du melon... !!


                          • alinea alinea 27 février 2017 13:53

                            Ne rêve plus :

                            http://melenchon.fr/2017/02/26/tache-de-france-insoumise-de-convaincre-francais-nont-choix/

                            S’il faut changer les mentalités, il faudra plus de temps.

                            Au passage, je vous dis que je propose sur AvoxTV, la conférence de Mélenchon à la journée écologique de la FI. Elle vaut la peine d’être entendue ; tout est beaucoup plus grave et plus profond que la tambouille électorale ; il nous faut donc prendre les choses à cœur, y réfléchir, s’en imprégner, et divulguer.


                            • Fergus Fergus 27 février 2017 15:35

                              Bonjour, alinea

                              Je n’ai jamais beaucoup rêvé sur ce sujet.

                              « S’il faut changer les mentalités, il faudra plus de temps »

                              Sauf que le séduisant programme de la France Insoumise risque, après une nouvelle présidentielle qui échappe à la gauche de progrès, de subir le même sort que le programme du Front de Gauche. D’autant plus que les lendemains risquent d’être chauds avec les communistes. A cet égard, j’ai un peu discuté il y a quelques jours avec une militante du PC très demandeuse d’une alliance électorale. Nul doute que cette brave dame doit aujourd’hui être très déçue de ce point final.

                              Pour ce qui est de l’écologie, elle risque d’être l’une des grandes victimes de l’absence d’accord, pour une fois que cette cause était partagée par la gauche radicale de la FI et l’aile gauche du PS sous la bannière de Hamon. Un vrai gâchis !


                            • alinea alinea 27 février 2017 16:28

                              @Fergus
                              Tu n’envisages pas que l’on puisse rester politisés après les élections ? Que l’on puisse, dans notre quotidien, donner volontairement plus de temps à la chose commune ? Faire propager et discuter les idées ?
                              L’avenir en commun est un petit bouquin qui peut servir de base à des cafés politiques, colos ou philo ! Ramener la politique dans la tête des consommateurs devient un devoir, même quand on n’est pas en période électorale.
                              Si les primaires PS avaient eu lieu avant, il y aurait eu plus de temps pour discuter.mais cinquante jours !!


                            • alinea alinea 27 février 2017 16:30

                              @alinea
                              « écolos » bien sûr ! j’ai un vieux clavier, bientôt il me faudra un marteau d’accordeur pour appuyer sur toutes les touches !!


                            • Fergus Fergus 27 février 2017 17:10

                              @ alinea

                              « Tu n’envisages pas que l’on puisse rester politisés après les élections ? Que l’on puisse, dans notre quotidien, donner volontairement plus de temps à la chose commune ? Faire propager et discuter les idées ? »

                              Si, bien sûr, mais je sais par expérience qu’en dehors des périodes de fort enjeu, l’on se démobilise très rapidement. Néanmoins, j’admire ta confiance.


                            • alinea alinea 27 février 2017 17:26

                              @Fergus
                              Elle n’est pourtant pas admirable, seulement vitale ; j’y viendrai sûrement, mais pour l’instant je ne suis pas du genre à pouvoir faire ma vie à l’écart de tout. Je suppose que Macron m’y aidera !!


                            • rogal 27 février 2017 14:04

                              Harry Stoite a raison : en donnant la priorité absolue à la défense de la justice sociale à court terme, vous renoncez à l’urgente préoccupation de souveraineté populaire et d’indépendance nationale. Ce faisant vous travaillez à la sauvegarde d’une UE ploutocratique, laquelle conduit à la consolidation de ce que vous voudriez éviter.

                              Mais à deux mois du premier tour il est trop tard pour que la gauche réalise sa mue nationaliste (prière de ne pas traduire par Révolution Nationale...). Réfléchissez au coup d’après, à temps si possible.


                              • Fergus Fergus 27 février 2017 15:42

                                Bonjour, rogal

                                J’étais, je suis et je resterai un farouche partisan d’une Union Européenne sans laquelle nos pays connaitraient une terrible régression en termes notamment de replis nationalistes.

                                Cela dit, je ne soutiens évidemment pas cette Europe-là, et c’est pourquoi j’ai voté en 2005 contre le projet de traité constitutionnel qui nous était proposé.

                                La solution ne passe toutefois pas par une sortie de l’UE, mais par une réforme de celle-ci que la France - avec son poids économique et son statut de pays fondateur - a parfaitement les moyens d’obtenir, a fortiori si elle s’appuie sur des alliés, et notamment sur l’Italie.


                              • TSS 27 février 2017 17:40

                                @Fergus

                                 En 2005 quand les deputés et senateurs se sont assis sur le resultat

                                 du referendum j’avais parlé dans un post de creer l’alliance de la méditerranée

                                 -Espagne ,Italie,Portugal, Grèce tout le Maghreb + la France parce que je suis

                                toujours persuadé que les arabes il vaut mieux les avoir comme partenaires

                                 commerciaux que comme immigrés... !!


                              • Cadoudal Cadoudal 28 février 2017 00:23

                                @TSS
                                On peut avoir les deux...

                                Pourquoi faire la fine bouche...

                                Et puis pourquoi uniquement les arabes, l’Afrique entière nous tend les bras...

                                On appelait ça il y a peu la colonisation...

                                Mais vu l’accueil réservé aux représentants de la civilisation occidentale dans les contrées lointaines de Sevran ou Grigny....

                                Très peu de bourgeois de gauche se porteront volontaires pour accomplir cette mission civilisatrice, ils ont plutôt tendance à fuir ces territoires et laisser les fils de prolos tenter d’y maintenir un semblant d’ordre...


                              • Cadoudal Cadoudal 28 février 2017 00:27

                                @Cadoudal
                                Depuis des années, la violence a considérablement augmenté. Avant, on n’aurait jamais attrapé par la veste un policier national en lui crachant dessus ou en lui portant un coup de tête. Les jeunes ne nous respectent plus, même des adolescents de 13 ans nous mettent des coups de poing. Et nous, on n’est pas soutenus par la haute hiérarchie.
                                http://rmc.bfmtv.com/emission/alain-policier-a-perpignan-aujourd-hui-je-me-sens-tres-mal-dans-mon-metier-1111496.html


                              • Clouz0 Clouz0 27 février 2017 14:32
                                @ Fergus
                                Amusant quand on sait que dans moins de 2 mois vous serez le premier à faire un article nous exhortant à voter Macron !

                                • Fergus Fergus 27 février 2017 15:48

                                  Bonjour, Clouz0

                                  N’importe quoi ! J’ai déjà écrit à plusieurs reprises que, la gauche absente du 2e tour, je voterai blanc, quels que soient les protagonistes parmi ces trois-là : Fillon, Le Pen, Macron ! 

                                  Macron, c’est la poursuite de la politique antisociale conduite par Sarkozy puis Hollande. S’il est élu, il le sera sans moi !


                                • alinea alinea 27 février 2017 17:27

                                  @Fergus
                                  Moi j’admire ta constance !! ton calme, ton fair-play !!!


                                • Dzan 27 février 2017 14:47

                                  JE NE VOTERAI PLUS JAMAIS POUR UN SOCIALISTE, FUT- IL MON MEILLEUR AMI

                                  J’ai reçu ce matin un mail me demandant de signer une pétition pour ce « rassemblement. »
                                  J’ai répondu : JAMAIS


                                  • Fergus Fergus 27 février 2017 15:51

                                    Bonjour, Dzan

                                    Chacun est libre de son choix, et c’est très bien ainsi. Même si en l’occurrence il ne s’agit pas de voter pour un socialiste, mais pour un candidat commun porteur d’un programme commun !


                                  • socrate socrate 27 février 2017 15:23

                                    Quel plaisir de voir la vraie gauche unie qualifié au second tour devant le Pen, Fillon et Macron.
                                    Et après ?
                                    Un face à face avec le FN, et qui peut sérieusement croire qu’une partie de 45% des électeurs qui auront accepté de voter pour des candidats ripoux viendraient spontanément voter à gauche pour la faire gagner et diriger le pays. Et quid de ceux de Macron.
                                    C’est tout le problème, celui de trouver les 20 à 25 d’électeurs supplémentaires qui donneront la majorité à gauche.
                                    Alors, il faut arrêter de rêver et accepter de perdre dans la dignité pour creuser le sillon de l’avenir comme le fait FI.


                                    • Fergus Fergus 27 février 2017 15:56

                                      Bonjour, socrate

                                      OK, soyons fatalistes et acceptons comme les électeurs du NPA de rester des décennies dans l’opposition sans pouvoir jamais influer sur quoi que ce soit !

                                      « creuser le sillon de l’avenir comme le fait FI. »

                                      Je crains fort qu’il n’y ait des défections du côté de la FI après une nouvelle présidentielle perdue. Souvenez-vous ce qu’il est advenu du Front de Gauche. Certes, la démarche est différente, mais les hommes et les femmes impliqué(e)s sont les mêmes.


                                    • socrate socrate 27 février 2017 16:20

                                      @Fergus
                                      Je suis certain qu’il y a un mouvement de fond qui va vers la refondation du mode de fonctionnement de notre pays.
                                      Certes, il est minoritaire, hétéroclite et balbutiant mais il s’inscrit après de longues décennies de déceptions et ne pourra que s’amplifier autour de nouvelles conceptions du vivre ensemble. La FI est de ceux là mais pas seulement.
                                      Le duel annoncé Macron-Le Pen verra de nombreux électeurs de gauche voter pour écarter l’horreur et la catastrophe d’une gouvernance FN.
                                      Mais « le mouvement de fond » en ressortira plus fort et plus structuré car il répond à la survie des temps à venir.
                                      Ce sera alors le début de la fin des has been LR, PS, FN dans leurs formes actuelles


                                    • Fergus Fergus 27 février 2017 17:14

                                      @ socrate

                                      « « le mouvement de fond » en ressortira plus fort et plus structuré car il répond à la survie des temps à venir. »

                                      Je croise les doigts pour que vous ayez raison.


                                    • Odin Odin 27 février 2017 20:01

                                      @socrate

                                      « voter pour écarter l’horreur et la catastrophe d’une gouvernance FN »

                                      Votre commentaire n’est pas conforme à votre avatar. En effet, l’un des créateurs de la philosophie morale n’aurait pu porter un jugement comme le vôtre, basée sur l’infantilisme. 


                                    • Tall Tall 27 février 2017 15:24

                                      La raison évidente pour laquelle Macron sera président, c’est que son programme est la continuation de celui de Hollande ... c’est-à-dire celui de l’UE ( 3% déficit ..etc.. )

                                       
                                      Et comme tout le monde a adoré cette politique qui fait le bonheur du + grand nombre depuis 10 ans, c’est clair qu’on va en redemander  smiley
                                       
                                      Eeeencoooooorrrre !!!
                                      Ouuuuuiiiii !!!
                                      Plus profond ...Vas-y .. Vas-y !!!!
                                      Aaaaaaaaaah !
                                       
                                      Qu’il est bon mon Macron ....


                                      • Fergus Fergus 27 février 2017 16:05

                                        Bonjour, Tall

                                        « son programme est la continuation de celui de Hollande »

                                        Ben oui, c’est ce que je me tue à dire. Et c’est pourquoi tout devrait être fait pour éviter de se prendre 5 nouvelles années de libéralisme décomplexé.

                                        Pour ce qui des sondages en général et d’Odoxa en particulier, il n’est pas pertinent de comparer les enquêtes d’une primaire interne - où, par définition, l’électorat peut être très fluctuant, surtout avec l’inconnue de la participation – et les enquêtes d’une élection présidentielle. Dans ce lien, tu pourras constater comment ont évolué les enquêtes des principaux instituts en 2012, et tu verras qu’il n’y pas eu lieu à en discuter la pertinence.



                                      • Tall Tall 27 février 2017 16:18

                                        @Fergus

                                         
                                        T’inquiète pas .... ce sera Fillon - Marine au 2e tour
                                        Et Marine va battre Fillon

                                        Et Marine est de gauche .... nationaliste.

                                        Tu as vu son programme ?
                                        Les ouvriers, employés, fonctionnaires, petits indépendants et petits retraités s’y retrouvent, et ils le savent
                                         
                                        Il n’y a plus de plafond de verre

                                      • francesca2 francesca2 27 février 2017 16:33

                                        @Tall


                                        C’est justement ce qui l’inquiète smiley

                                      • Tall Tall 27 février 2017 16:35

                                        @francesca2

                                         
                                        Mince ... j’ai gaffé alors ?  smiley

                                      • francesca2 francesca2 27 février 2017 16:44

                                        @Tall


                                        Dans l’absolu non...dans un monde idéal Fergus voterait Marine...(Alinea aussi) smiley

                                      • julius 1ER 27 février 2017 17:02
                                        Tu as vu son programme ?
                                        Les ouvriers, employés, fonctionnaires, petits indépendants et petits retraités s’y retrouvent, et ils le savent

                                        @Tall

                                        c’est du 2ie degré je pense, car une fois élue ceux que tu cites l’auront bien profond !!! 

                                        déjà si elle est élue ta Marine aux législatives elle va se ramasser et pour deux raisons :

                                        d’une part déjà 40 % de ses cadres et autres élus ont déjà disparu de la circulation ..

                                        d’autre part militer pour ce parti est très facile derrière un clavier mais lorsqu’il va s’agir d’aller chercher l’électeur et les soutiens dans les campagnes ; monter des comités pour , çà sera une autre paire de manches car là la confrontation directe avec les adversaires pas moyen d’y échapper

                                        voter neuneu dans le secret de l’isoloir c’est facile, mais afficher ses idées en rase campagne c’est un peu plus compliqué !!!

                                        de plus elle promet tant, tout et son contraire, qu’obligatoirement certains seront sacrifiés !! 

                                        j’ajouterai qu’il n’y a rien dans son programme qui redonne de l’air au pays et fasse aller de l’avant .... 
                                        c’est plutôt « En marche » .... mais arrière qu’elle va vous emmener !!!

                                      • Fergus Fergus 27 février 2017 17:26

                                        Bonjour, Julius1ER

                                        Entièrement d’accord avec vous. Le Pen est une nationaliste qui avance porteuse d’un faux-nez d’idées de gauche pour leurrer les gogos. Et de toute façon elle ne pourrait pas gouverner comme je l’ai montré dans un article du 1er décembre 2016 : Marine Le Pen : une présidente impuissante.


                                      • Tall Tall 27 février 2017 17:59

                                        Si Marine ne comptait pas renverser la table, mais collaborer au système-UE qui écrase les peuples depuis 10 ans :


                                        - elle serait financée par les banques françaises
                                        - elle serait reçue par Merckel
                                        - elle serait invitée au Crif
                                        - l’UE ne la poursuivrait pas
                                         
                                        En fait, au + elle est attaquée, au + elle est crédible pour renverser la table
                                         
                                        ’ sont pas dans la merde les collabos du 4e reich ... smiley


                                      • Odin Odin 27 février 2017 20:15

                                        @julius 1ER

                                        « voter neuneu dans le secret de l’isoloir »

                                        Êtes-vous sûr, fonction de vos commentaires, de ne pas être, à l’insu de votre plein gré, dans le camp des « neuneus » ? smiley 


                                      • julius 1ER 28 février 2017 13:55

                                        @Odin

                                        çà ne t’était pas adressé .... mais si tu t’es reconnu... c’est qu’il te reste un soupçon de lucidité !!!

                                      • PiXels PiXels 27 février 2017 15:27

                                        Je n’ai pas lu l’intégralité de l’article.
                                        A quoi bon ?
                                        Juste quelques passages qui m’ont confirmé ce dont, ayant appris à comprendre le « mode de fonctionnement » de l’auteur, je me doutais : ce texte n’a pas vocation à figurer dans la rubrique « fictions ».
                                        .
                                        Ce qui m’interpelle c’est l’intérêt que Fergus peut trouver à pondre un tel article.
                                        (à part le simple plaisir de reproduire les incessants bras de fer qui lui permettront de faire une nouvelle fois la preuve de son incapacité à « écouter » ses interlocuteurs.)
                                        .
                                        Qu’il continue à gober béatement la doxa des chiens de garde et de leurs prédictions divinatoires malgré les « vautrages » à répétition de plus en plus flagrants et évidents reste son droit le plus absolu.
                                        .
                                        Il est tout autant libre de considérer que la « solution » qu’il préconise est la meilleure ce qui est pour le moins discutable.
                                        .
                                        Mais qu’il ne comprenne pas qu’elle est tout simplement IMPOSSIBLE me dépasse !!!
                                        .
                                        Et donc, quel intérêt peut-il y avoir à déblatérer des heures pour savoir ce qui pourrait se produire SI....
                                        Avec des « si »... on met Paris en bouteille (ou on coupe du bois).
                                        .
                                        C’était, c’est et ça restera impossible ! (et pour de multiples raisons)
                                        .
                                        Alors ce qui serait bien, Fergus, serait que vous tourniez la page et que vous mettiez votre génie inventif (créatif) au service de la recherche d’une solution ...si pas !
                                        .
                                        Au lieu de consacrer votre énergie à vous lamenter de ce qui ne se produira pas, la meilleure solution ne serait-elle pas de vous efforcer à convaincre de voter FI ?... si comme vous l’affirmez régulièrement, vous pensez que cela correspond à vos convictions.
                                        .
                                        Et si cela peut vous y aider sachez que je considère que Mélenchon est le principal responsable de la situation actuelle.
                                        En 2011/2012 quand les médias lui posaient une question où pour une fois il aurait pu répondre de façon binaire, ce qui aurait permis de clarifier les choses, il a préféré s’embarquer dans des réponses plus « politiquement correctes » mais non moins emberlificotées.
                                        La question (posée à de multiple reprises) était :
                                        « Considérez-vous que François Hollande et le PS sont [encore ?] »de gauche«  ? »
                                        .
                                        Au lieu de répondre simplement « non » (et de profiter de ses talents de débatteur pour enfoncer le clou) il s’est chaque fois fondu de réponses alambiquées, ménageant la chèvre et le chou.
                                        .
                                        « L’acte manqué » d’un ex socialo repenti ?


                                        • PiXels PiXels 27 février 2017 15:47

                                          Pour compléter mon précédent commentaire, je précise que de mon point de vue cet « évennement » est une bonne nouvelle !
                                          .
                                          La « main tendue » de Hamon refusée par Mélenchon (ou vice versa) scelle dans le marbre la fin de cette escroquerie qu’a toujours été le P« S ».
                                          .
                                          Craignant malheureusement que cette véritable démocratie que j’appelle de mes voeux ne soit pas encore près de voir le jour.... au pire, dans cinq ans, les choses seront plus claires ! (sauf peut-être pour Fergus ?)


                                        • Fergus Fergus 27 février 2017 16:13

                                          Bonjour, PiXels

                                          Merci à vous pour ces longues explications qui... ne m’ont pas convaincu, ce dont vous pouviez vous douter.

                                          Mais peu importe, les choses étant ce qu’elles semblent être, je voterai comme toujours pour la gauche radicale, non par adhésion totale aux valeurs défendues ou à l’identité du candidat de la France Insoumise, mais parce ce projet est le plus proche de mes idées. Je le ferai sans grande conviction car une fois de plus ce sera un vote perdu.

                                          « dans cinq ans, les choses seront plus claires ! »

                                          Ou peut-être encore plus opaques !


                                        • leypanou 27 février 2017 16:16

                                          @PiXels
                                          Je partage à peu près ce que vous écrivez mais il faut aussi rajouter la position concernant l’immigration qui ne va pas « assez loin ».

                                          Tant que tous ces gens qui se disent « progressistes » ou autres n’acceptent pas que tout un chacun devrait se battre localement contre l’oligarchie dans son propre pays, on ne s’en sortira jamais. Et cela est aussi à mener avec cette autre position qui consiste à ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures des autres pays, sous prétexte de défense des droits de l’homme ou autre promotion de la démocratie bidon.

                                          Concernant l’enfumage médiatique, ma réponse a été ceci ailleurs.


                                        • PiXels PiXels 27 février 2017 19:55

                                          @Fergus
                                          .
                                          Bonjour Fergus
                                          .
                                          Ce qui nous sépare fondamentalement c’est que vous considérez que Hamon serait « de gauche »
                                          .
                                          Mais pour le cas où vous l’auriez oublié, nous avons déjà « croisé le fer » sur le même thème en 2011/2012.
                                          .
                                          A cette époque-là, vous me souteniez que Hollande l’était également.
                                          .
                                          Par souci d’objectivité j’ai reconnu que (sur la base d’un raisonnement faux) vous et ceux qui ont fait comme vous, avez eu finalement raison de permettre l’élection de Hollande.
                                          .
                                          Au moins, un grand nombre d’adeptes du « vote utile » (malheureusement pas tous) ont compris ...combien il est inutile ! (et accessoirement le véritable positionnement du P« S » sur l’échiquier)
                                          .
                                          Désolé, je reconnais que mes commentaires sont souvent un peu longs.
                                          Que voulez-vous, j’ai la mauvaise habitude de vouloir argumenter.
                                          .
                                          Il me semble tellement d’actualité que je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler ce petit extrait de l’une de nos « joutes ».
                                          Je reconnais que je me laisse volontiers aller à une forme de sarcasme (ça ne se veut jamais méchant et si vous vous sentez blessé, je vous prie de m’en excuser)
                                          .
                                          25 avril 2012 (4 jours après le 1er tour)

                                          Vous :« Ces trois là ont raison, mille fois raison : le 6 mai, il importera de « dégager » Sarkozy. Après quoi, il sera temps de placer le Président Hollande sous la surveillance du peuple. Et tant pis pour lui s’il redonne vie aux vieux démons libéraux du PS : son triomphe pourrait alors devenir un cauchemar ! ».
                                          .
                                          Moi :
                                          "Juste deux petites questions si vous le permettez « Monsieur Le Surveillant Du Futur Président De La République » Vous allez vous y prendre comment ....pour surveiller ? Et puis surtout :si par le plus malencontreux des hasards vous veniez à découvrir...comment dire....un petit accroc au contrat (blanc seing ?) que vous nous enjoignez de signer....vous ferez quoi « Monsieur Le Surveillant Du Futur Président De La République » ?

                                          .
                                          Vous :
                                          "......Allez, pour répondre quand même à votre dernière question, disons à la manière de Mélenchon, je dirais ceci : « Seul, je ne suis rien, ensemble nous sommes tout, car nous sommes le Peuple ». Un peu lyrique, je vous le concède, mais dans la tradition. En tous les cas, c’est très exactement ce à quoi je pensais. A un détail près, nul ne peut savoir lorsque le peuple se met en colère et descend dans la rue. Ni vous, ni moi.« 
                                          .

                                          .
                                          Voyez-vous, Fergus, j’ai l’impression que quand »le peuple se mettra en colère et descendra dans la rue« sous la présidence de Hamon (ça n’arrivera jamais) ça donnera exactement le même résultat que quand il l’a fait pendant le quinquennat Hollande.
                                          Pour la bonne et simple raison que le le premier cité n’est que la copie conforme du second !
                                          Le P »S« est une arnaque. Un leurre qui n’a pour seule stratégie que..... le FN.
                                          .
                                          .
                                           »Ou peut-être encore plus opaques !"
                                          Merci de confirmer ce que j’avais supputé entre parenthèses ! smiley


                                        • PiXels PiXels 27 février 2017 20:15

                                          @leypanou
                                          .
                                          "Tant que tous ces gens qui se disent « progressistes » ou autres n’acceptent pas que tout un chacun devrait se battre localement contre l’oligarchie dans son propre pays, on ne s’en sortira jamais« 
                                          .
                                          Oui...mais.
                                          .
                                          La position de Mélenchon sur le sujet me semble claire et correspond parfaitement à mon point de vue.
                                          .
                                          Il n’est pas question de prôner comme dans les années 60/70 par exemple un »appel« massif à immigration.
                                          .
                                          Mais de prendre en considération le fait que si »se battre contre l’oligarchie dans son propre pays« n’est déjà pas chose aisée dans des pays dits »démocratiques" (? !) [et il n’y a qu’a regarder où nous en sommes nous-mêmes rendus] c’est encore une autre paire de manche dans d’ autres et plus particulièrement certains que NOS dirigeants ont participé à mettre à feu et à sang.


                                        • Fergus Fergus 28 février 2017 09:21

                                          Bonjour, PiXels

                                          Malgré son goût pour la social-démocratie - en réalité du social-libéralisme - Hollande était supposé être à la gauche de Sarkozy. Mais de toute manière j’étais obligé de voter Hollande au 2e tour de 2012 tant je ne supporte pas - c’est viscéral - que des escrocs puissent accéder à l’Elysée.

                                          Pour ce qui est de Hamon, je ne le considère éviddemment pas comme un homme de gauche au sens des de la France Insoumise. Pour autant, s’il est un apparatchik du PS, son programme n’en est pas moins de gauche, et c’est avant tout cela que l’on doit à mes yeux considérer.

                                          Hamon gêne d’ailleurs terriblement le camp socialiste par son positionnement. Ostracisé par les vallsistes, il vient encore ce matin d’être étrillé par Le Guen.

                                          Cela démontre qu’il y avait bel et bien matière à une alliance, Hamon n’étant à l’évidence pas du tout représentatif du PS qui a tenu les rênes durant l quinquennat. Cela ne se fera pas, et je persisterai à le regretter.


                                        • Odin Odin 27 février 2017 15:37

                                          Fergus

                                          Nous n’avons pas les mêmes convictions politiques mais j’apprécie de vous lire. Comme moi, vous suivez la vie politique depuis plusieurs décennies et je n’arrive pas à comprendre cette persistance que vous avez de croire encore en une lutte droite contre gauche. Comme vous ont expliqué Harry Stotte et Gilles Mérivac, l’objectif politique actuel est simple : pour ou contre notre souveraineté nationale.

                                          Comment pouvez-vous encore croire qu’un Hanon du PS, qui est le plus grand parti des franc-mac, young-leaders, Bilderbergers…(devant Micron), va pouvoir orienter sa campagne vers une sortie de l’UE pour un rapprochement avec JLM, c’est irréalisable.

                                          « Or, si l’on veut contrer tout à la fois Fillon et Macron »

                                          Le choix est en réalité fort simple pour le deuxième tour.


                                          • Fergus Fergus 27 février 2017 17:35

                                            Bonjour, Odin

                                            En réalité, je crois de moins en moins en une lutte droite contre gauche, eu égard notamment aux enjeux environnementaux qui concernent tout le monde.

                                            Mais une chose est sûre : je ne crois pas qu’un pays comme le nôtre puisse s’affranchir de l’appartenance à une union et de la mise en place d’outils de gouvernance communs. Encore faudrait-il que cette union soit respectueuse des attentes populaires ce qui, dans le cas de l’UE, n’est pas le cas. D’où la nécessité d’une réforme.


                                          • Coriosolite 27 février 2017 16:12

                                            Bonjour Fergus,

                                            Le ton de votre article semble un peu désabusé. C’est vrai que JLM a un temps pu caresser l’espoir d’être qualifié pour le 2ème tour. Cet espoir est mort.

                                            Qu’est-ce donc que cette UGP que vous appelez de vos vœux ? Un avatar de la « gauche unie », de la « gauche plurielle », du « programme commun de gouvernement » ?

                                             Malheureusement (ou heureusement) cette époque est passée, ou plutôt est en train de disparaître. Je parle de l’époque des programmes et des idéologies. Ces programmes type « 100 (ou plus) propositions, pour la France, pour le socialisme, ou pour ce que vous voulez ».

                                            Ces beaux programmes, jamais appliqués et toujours trahis ou abandonnés au nom du « réalisme », qui y croit encore ?

                                            Macron incarne le tournant vers une nouvelle époque. On lui reproche de ne pas avoir de programme, de faire des déclarations contradictoires. C’est une perte de temps de s’en indigner ou de vouloir lui répondre.

                                            L’opinion se moque des contradictions, comme elle se moque des programmes.

                                            27% pour MLP. Le FN a un programme. Combien de ses électeurs le connaissent ?

                                            Un candidat ne gagne plus l’opinion avec sa rationalité, ses valeurs, mais avec des incantations, des postures. Les mots ne comptent plus pour ce qu’ils signifient vraiment, mais pour une sorte de plus-que-réel. Comme un sens caché qui ne parle pas à la raison, mais à l’inconscient, à l’émotif.

                                            « Je veux être Président. Je vous aime. Je vous ai compris ». C’est du vide bien sur. Mais là-dessus chacun construit son rêve et sa « narrative ».

                                            Macron est une bulle, certes mais elle enfle parce que son appel à fusionner avec lui, à l’aimer comme il nous aime, remplit mieux cette bulle que n’importe quel programme de l’ « union des progressistes ».

                                            Triste constat ? Oui.


                                            • Fergus Fergus 27 février 2017 17:41

                                              Bonjour, Coriosolite

                                              Je suis malheureusement obligé de constater que je suis d’accord avec votre analyse sur bien des points.


                                            • marmor 27 février 2017 16:26
                                              Comment contrer Macron ? En votant Lepen !!
                                              Car si vous ne savez pas comment nos petits s’en sortiraient sans l’UE, nous on le sait, car il y a eu une vie avant, et il y aura la reprise d’une vie après !!

                                              • Fergus Fergus 27 février 2017 17:44

                                                Bonjour, marmor

                                                Copie d’un commentaire déjà posté plus haut :

                                                Le Pen est une nationaliste qui avance porteuse d’un faux-nez d’idées de gauche pour leurrer les gogos. Et de toute façon elle ne pourrait pas gouverner comme je l’ai montré dans un article du 1er décembre 2016 : Marine Le Pen : une présidente impuissante.


                                              • marmor 27 février 2017 18:35
                                                @Fergus
                                                Je suis sûrement un gogo,mais vous vous êtes un cocu, cocufié par L’Europe, par Hollande, par Mélenchon,par Sarko, enfin, par tout le monde, et content de l’être.....

                                              • socrate socrate 27 février 2017 18:55

                                                @marmor
                                                Vos arguments pour la vierge Marine m’ont tellement convaincu que je vais lire Mein Kampft pour connaitre la suite.


                                              • marmor 27 février 2017 19:18
                                                @socrate
                                                Epargnez vous cette peine, la traduction en français est moyenne et de toute façon vous connaitrez la suite en Mai

                                              • socrate socrate 27 février 2017 21:08

                                                @marmor
                                                Je vois que j’ai affaire à un initié. Achtung !


                                              • germon germon 27 février 2017 16:40

                                                Bonjour à tous,

                                                 Je vous ai tous lu avec attention. Résultat ? Comme au tiercé, des pronostics.

                                                 Et bien pour moi c’est ABSOLUMENT CLAIR je vote pour la FRANCE INSOUMISE et son candidat.

                                                 Et en aucune façon pour AUCUN des autres candidats quel qu’il soit. Au moins j’aurais essayé d’apporter un changement


                                                • Fergus Fergus 27 février 2017 17:46

                                                  Bonjour, germon

                                                  Je ferai la même chose. Je n’ai de toute façon pas d’autre choix !


                                                • Ariane Walter Ariane Walter 27 février 2017 17:00

                                                  Hamon, gauche de progrès !!!


                                                  Ahahahahaha ! 
                                                  je m’étouffe de rire !

                                                  La fausse gauche a tellement donné au capital avec Hollande , employé de la finance, qu’il faut bien qu’elle se repose. 
                                                  Qu’est-ce que ça peut te faire que la gauche soit au pouvoir ? 
                                                  Puisque la gauche n’est pas la gauche !

                                                  Ça va être fini ce mensonge. Trop bon. 
                                                  D’autres mentiront.
                                                  La politique, les partis politiques sont un leurre infâme pour les peuples.
                                                  A eux de réagir et de constituer leurs armées.
                                                  En attendant, désolée de te décevoir, mais Macron est totalement surévalué. 
                                                  il est ridicule. L’objet de tous les sarcasmes sur les réseaux sociaux qui font les élections. (Hé oui ! N’est-ce pas Trump, Juppé, Sarkozy, Clinton et le Brexit !!!!)

                                                  • agent ananas agent ananas 27 février 2017 17:24

                                                    @Ariane Walter

                                                    La fausse gauche a tellement donné au capital avec Hollande , employé de la finance, qu’il faut bien qu’elle se repose.
                                                    Il faut croire qu’elle n’est pas fatiguée. Voir cette loi votée récemment qui permet aux voyous en col blancs d’échapper à la justice (loi votée sous une législature de gauche).
                                                    Cf, l’article de Victor.


                                                  • Fergus Fergus 27 février 2017 17:58

                                                    Bonjour, Ariane Walter

                                                    Hamon est un apparatchik du PS, certes ! Mais les idées sur lesquelles il a gagné la primaire sont incontestablement de gauche et compatibles sur le papier avec celles de la France Insoumise.

                                                    « les partis politiques sont un leurre infâme pour les peuples.A eux de réagir et de constituer leurs armées. »

                                                    Je crains que tu n’aies longtemps à attendre. Qui plus est, les partis sont un mal nécessaire, et c’est pourquoi ils ont toujours existé depuis l’émergence des Lumières. Ce ne sont d’ailleurs pas les partis qui posent problème, mais la manière dont ils sont dévoyés par leurs dirigeants.

                                                    « Macron est totalement surévalué. il est ridicule. L’objet de tous les sarcasmes sur les réseaux sociaux qui font les élections. »

                                                    C’est possible, et cela m’indiffère. Mais on s’est tellement trompé avec cette candidature qu’il serait prudent d’être moins péremptoire. Et d’ailleurs faut-il se réjouir de voir Macron s’effondrer ? Après tout, si ce n’est lui, ce sera Fillon. Charybde et Scylla ! smiley


                                                  • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 février 2017 18:16

                                                    @Ariane Walter



                                                    ’’En attendant, désolée de te décevoir, mais Macron est totalement surévalué. 
                                                    il est ridicule. L’objet de tous les sarcasmes sur les réseaux sociaux qui font les élections. (Hé oui ! N’est-ce pas Trump, Juppé, Sarkozy, Clinton et le Brexit !!!!)’’


                                                    Effectivement, il semble que l’opinion générale sur Twitter par ex soit assez éloignée des sondages odoxa...

                                                     smiley

                                                    Je ne suis pas obsédé par macron, non plus, et sur twitter j’ai autre chose à faire, mais par curiosité je suis allé sur le Hastag macron, no comment, les trente premiers twits le concernant sont (très) négatifs, il semble que m^me le système commence à le lâcher, Natacha Polony, pas vraiment le style complotiste l’a habillé pour l’hiver, ou plutôt le printemps, c’est le premier twit en haut :



                                                    #Macron est ’’idéologiquement quelque chose d’assez vide !’’


                                                  • izarn izarn 27 février 2017 20:46

                                                    @Fergus
                                                    Fillon et Macron feront exactement le programme ordonné par le Capital au pouvoir dans l’UE.
                                                    Fillon dérape idéologiquement sur sa vision envers la Russie, sa réference à la chrétienté.
                                                    Ceci est est insupportable face au Système.
                                                    https://www.youtube.com/watch?v=VPDxUfERGyQ

                                                    Hamon, Macron, Fillon ?
                                                    C’est pareil...Sauf que Fillon fait mine de n’etre pas dans la norme...Mélechon n’a pas de« testicules » comme l’a dit Delamarche de Tsipras. Il votera Fillon/Macon sans état d’ame.
                                                    Il ne reste que le FN....
                                                    C’est tout.
                                                    Il faut en passer par la.


                                                  • Fergus Fergus 27 février 2017 22:42

                                                    Bonsoir, izarn

                                                    « Il faut en passer par la. »

                                                    Non merci, sans moi !


                                                  • Cadoudal Cadoudal 28 février 2017 00:39

                                                    @izarn
                                                    Laurent Wauquiez, vice-président de LR, défend des valeurs que ne renierait pas le FN : "Le travail, l’effort, l’identité de notre pays, le refus du communautarisme". Wauquiez voit Macron comme quelqu’un "qui n’aime pas notre histoire (…). Il n’aime pas notre identité (…) Il n’aime pas la famille, il n’aime pas la nation. Une victoire de Macron serait un hold-up". En cas de duel Macron-Le Pen, Wauquiez oserait-t-il rallier Le Pen ?...
                                                    http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/02/les-sondages-saffolent-comme-u.html


                                                  • agent ananas agent ananas 27 février 2017 17:04

                                                    Le ralliement de Mélenchon au candidat de gauche (Hollande), on a déjà donné.
                                                    Comme disent les anglo-saxons : Fool me once, shame on you ; fool me twice, shame on me !


                                                    • Fergus Fergus 27 février 2017 18:00

                                                      Bonjour, agent ananas

                                                      Encore une fois, qui a parlé de « ralliement » ? Pas moi, en aucun cas  !!!


                                                    • izarn izarn 27 février 2017 19:52

                                                      @Fergus
                                                      Hollande est un pervers polymorphe, il joue à la fois sur Macron et Hamon...
                                                      Hamon n’est pas plus « socialiste » que mon chat...
                                                      Quand à Mélenchon son « gauchisme » reste extremement suspect...
                                                      Tous les prolos sont au FN...
                                                      Le lumpen prolétariat ?
                                                      En fait c’est quoi la « gauche » ?
                                                      Voir Francis Cousin...
                                                      https://www.youtube.com/watch?v=nD155Ug2Y4M


                                                    • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 21:36

                                                      @izarn
                                                      La gauche bourgeoise c’est avant tout la préservation du niveau de vie et de la bonne conscience des bourgeois...

                                                      Les prolos commencent à le comprendre...

                                                      Mais les prolos vont disparaitre...

                                                      Après, les bourgeois n’ont jamais eu de problème avec les envahisseurs, massacrer le prolo pour survivre ne leur posent aucun problème d’éthique...

                                                      La seule et unique peur des bourgeois à toujours été le réveil des prolos, le reste n’est que littérature...


                                                    • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 22:19

                                                      @Robert Lavigue
                                                      Merci Lavigue...

                                                      Que les bourgeois défendent leurs intérêts de classe, rien de plus normal ..

                                                      Mais leur hypocrisie, et leur façon de nous prendre pour des cons, j’ai de plus en plus de mal à supporter...


                                                    • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 22:29

                                                      @Cadoudal

                                                      l’alliance entre le peuple et le camp bourgeois du progrès ne fut jamais qu’une affaire de circonstances, et que ce à quoi nous assistons aujourd’hui, c’est à leur inéluctable séparation .

                                                      https://www.marianne.net/debattons/billets/le-peuple-de-gauche-et-le-pouvoir


                                                    • julius 1ER 27 février 2017 17:35

                                                      la nature ayant horreur du vide .... le pire est possible même s’il n’est jamais certain !!!


                                                      j’ai beaucoup étudié ces derniers temps le cas de l’Uruguay et ce pays montre qu’il a su mettre en place une Démocratie apaisée grâce à un ex-trotskyste José Mujica qui a profité de son passage au gouvernement pour installer un autre mode de gouvernance et finalement mettre en place d’autres valeurs comme une paix sociale importante, le plafonnement des revenus, beaucoup de gratuité dans les transports, l’école ..... 
                                                      en bref une plus grande solidarité de fait entre les classes sociales ce qui était une gageure dans ce pays qui a subit une dictature d’extrème-droite pendant 25 ans mais il a réussi sa transition démocratique et est certainement le pays le plus tranquille d’Amsud aujourdhui et c’est assez significatif pour en parler ...
                                                      tout çà pour dire qu’il vaut mieux construire un avenir pour ce pays qu’est la France et seule la Gauche peut le faire ..... 

                                                      la Droite n’ayant rien à proposer que des clivages à répétition, la continuation de l’appauvrissement des classes moyennes et populaires et la destruction de ce qui reste comme avancée sociale au profit de l’économie privée qui ne règle rien sur le fond tant au niveau de la santé, de l’énergie, des transports.... etc 

                                                       où l’on doit payer de plus en plus cher des services qui sont de plus en plus minimalistes !!!!

                                                      c’est certain qu’il faut promouvoir un renouveau de la Gauche seule à même de mener le combat pour mettre en place une autre Démocratie plus directe et transformer ce pays dans le sens d’une meilleure répartition des richesses et surtout repartir dans le sens du progrès qui doit profiter à tous !!

                                                      en tous cas il est certain que tu es bien seul Fergus à te préoccuper du bien commun, preuve s’il en est que la propagande et la désinformation ont annihilé le cerveau de beaucoup !!!


                                                      • izarn izarn 27 février 2017 19:25

                                                        @julius 1ER
                                                        La France n’est pas l’Uruguay ! Merci de nous proposer ce destin !
                                                        je veux dire par la, que vous gauchiste, vous comparez l’incomparable !
                                                        Quoi, La France qui a créé les USA à Yorktown en battant l’Aldmiralty britannique ?
                                                        Deux flottes, alors, les plus puissantes du Monde ?
                                                        On peut etre comparé à l’Uruguay ?
                                                        Le problème c’est que vous les gauchistes, vous ne voyez les progrès qu’au niveau du cloporte...Au raz de terre.
                                                        Malheureusement cela va pas très loin !


                                                      • julius 1ER 28 février 2017 10:53

                                                        @izarn


                                                        tu as la tête dans les nuages.. mon gars et en plus quelle prétention ???

                                                        un pays au bord de la guerre civile qui n’arrive même pas à mettre en place une Démocratie apaisée avec 6 millions de chômeurs , 10 millions de pauvres alors que les restos du coeur ont servi des milliards de repas depuis leur création ??? 

                                                        et toi tu te la pètes en disant que la France n’est pas l’Uruguay ???
                                                        mais tu es aveugle ou borgne ??? 
                                                        tu ferais mieux de te la jouer modeste, un pays en état d’urgence depuis 2 ans qui est prêt à tout sacrifier pour mettre en place des Lois d’exception et tu trouves que c’est un modèle ??

                                                        mais tu es très très con Izarn pour dire des choses pareilles !!!

                                                      • TSS 27 février 2017 17:47

                                                        Quel que soit le candidat (Fillon,Macron,Hamon) au 2 ème tour contre MLP

                                                        je ne reproduirai pas la comédie de 2002 avec le vote soi disant utile ,dans

                                                         la foulée je renverrai ma carte d’electeur à la mairie... !!


                                                        • Fergus Fergus 27 février 2017 19:36

                                                          Bonsoir, TSS

                                                          Il faut aller voter pour ne pas être assimilé aux branleurs et aux marginaux qui ne votent pas pour de mauvaises raisons.

                                                          Voter blanc ou voter nul.

                                                          Voter nul peut d’ailleurs avoir un effet cathartique si l’on dit de manière lapidaire ce que l’on pense des finalistes avec des mots comme escroc, facho ou guignol. smiley


                                                        • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 27 février 2017 20:03

                                                          @Fergus
                                                          Bien sur qu’il faut voter et tous ceux qui ne voulaient pas voter doivent aller faire un vote blanc. Oui, il n’est pas reconnu, oui, il devrait être reconnu mais plus on aura de blanc au lieu des abstentions et plus les politiques devront rapidement légiférer pour le comptage des votes blancs.
                                                          Ils ne pourront pas ignorer indéfiniment tous ces votes exprimés mais blancs qui disent « aucun des présidentiables ne me plait ».
                                                          Si vous avez idée de vous abstenir : VOTEZ BLANC C’EST PLUS UTILE.


                                                        • covadonga*722 covadonga*722 27 février 2017 23:09

                                                          @Fergus
                                                          Il faut aller voter pour ne pas être assimilé aux branleurs   et aux marginaux qui ne votent pas pour de mauvaises raisons.


                                                          yep , vous êtes bien urbain mais je n’irais pas participer a votre jeu de dés pipés.

                                                              en fait c’est votre démocrasouille que je compte voir être ébranlée et ce pas de façon marginale .



                                                        • Gavroche 27 février 2017 18:08

                                                          Bonjour TSS


                                                          J’ai présent à l’esprit qu’un candidat sera de toute façon. élu au 2ème tour, même avec une voix d’avance. Donc ne pas voter ne sert à rien. ,Juste la satisfaction de se dire que l’élu ne l’a pas été grâce à moi. Ce qui ne change rien à la suite des événements.

                                                          Par contre , donner la majorité la plus large possible au candidat éligible, c’est lui donner des devoirs. Et quelques pouvoirs. Ainsi si Hollande avait été élu avec 80% des voix au lieu de 51%, je pense qu que fort du soutient populaire, ils aurait peut-être eu le courage et la légitimité de s’opposer vraiment à la finance, son ennemie.
                                                          Mais c’est du passé. regardons devant.
                                                          Moi je dirai plutôt « votez qui vous voulez , mais votez. ».
                                                          Bonne soirée.

                                                          • Fergus Fergus 27 février 2017 19:42

                                                            Bonsoir, Gavroche

                                                            « si Hollande avait été élu avec 80% des voix au lieu de 51%, je pense qu que fort du soutient populaire, ils aurait peut-être eu le courage et la légitimité de s’opposer vraiment à la finance »

                                                            Non car Hollande a toujours été foncièrement libéral.

                                                            Qui plus est, il suffit de se souvenir de 2002. Malgré un 1er tour très médiocre (moins de 20 %), Chirac a été élu à 82 % avec un énorme apport de voix de gauche. A-t-il pour autant mis sur pied un gouvernement d’union nationale ou, à défaut, d’ouverture afin d’appliquer une politique de synthèse ? En aucun cas, cela a été « barre à droite toute » !


                                                          • Gavroche 27 février 2017 19:51

                                                            Bonsoir @Fergus


                                                            Je suis d’accord bien sûr mais pour Hollande il avait l’air sincère. . J’ai dit « peut-être ». 
                                                            mais on ne saura jamais smiley

                                                            Bonne soirée.

                                                          • TSS 27 février 2017 23:38

                                                            @Gavroche
                                                             
                                                            Le père de Hollande est une personne d’extrême droite ,ça laisse des traces... !!


                                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 27 février 2017 18:25

                                                            Moi je ne sous-estime pas et j’avais même prévenu que Macron était le bonhomme choisi par le régime de l’Elysée qui n’est ni de Gauche, ni de Droite ni de nulle part. Ce régime en place fait fonctionner la Ve république Mitterrando-Gaulliste depuis plus d’un demi-siècle et la rigidité de sa politique l’empêche de changer : Elle craquera en une seule fois...


                                                            Alors pour « contrer Macron » qui serait la cause de l’effondrement, il faut lui opposer un « Front français » qui veut libérer la France de son incroyable maladie : Folie des grandeurs et croyances utopiques, ambition démesurée à vouloir étaler « son influence » sur l’ensemble des Continents, maintien des fausses républiques indigènes faussement indépendantes dans la soumission et l’asservissement

                                                            La France ne sera que la France et le peuple doit choisir des responsables qui sont d’accord avec ce principe. 

                                                            Regardez les USA, à moins qu’ils ne décide d’une guerre nucléaire, désormais et pour avoir détruit l’humanité au lieu de la construire, ils n’auront aucune suprématie ni politique, ni culturelle, ni rien du tout : La Maison du ridicule veto de cette carcasse onusienne qui sert de succursale à la Maison Blanche ne tiendra pas longtemps !

                                                            Mais dans ce chapitre la France est encore plus COUPABLE, réfléchissez !

                                                            Rappelez-vous, javais déjà dit il y a longtemps : «  »Les élections américaines et françaises, seraient soit problématiques, soit totalement inutiles«  »

                                                            • izarn izarn 27 février 2017 18:57

                                                              @Mohammed MADJOUR
                                                              La France dirigée depuis Mitterrand, Chirac et autres pignoufs insupportables n’est plus la France...
                                                              C’est de la rampouille, OTAN, UE, Soros, Wall Street, Bilderberg, Goldman Sachs...


                                                            • Fergus Fergus 27 février 2017 19:45

                                                              Bonsoir, Mohammed MADJOUR

                                                              « il faut lui opposer un « Front français  » »

                                                              Sous quelle forme, ce Front français ?


                                                            • Croa Croa 27 février 2017 20:08

                                                              À Mohammed MADJOUR,
                                                              *
                                                              Merci MoMo,
                                                              En fait de « Front Français » je verrais bien une France totalement Insoumise.

                                                              Certains diront que c’est impossible mais quand l’IMPOSSIBLE est la seule issue on y arrive, DONC ON Y ARRIVERA  !  smiley  smiley  smiley  smiley 


                                                            • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 22:50

                                                              @Croa
                                                              On connait tous ici le programme du sénateur et l’amour qu’il porte aux bouseux réfractaires :

                                                              http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/hier-lalgerie-francaise-demain-france-algerienne,236854

                                                              Je confirme que vous y arriverez un jour, mais pour ce coup-ci ça semble mal barré...

                                                              Et en 2022, d’après Houellebeck, c’est Bayrou qui s’y collera...

                                                              Un destin merdique le sénateur, mème pas capable comme hollande de « réussir sa vie »...


                                                            • clodius clodius 27 février 2017 18:27

                                                              Je suis pas concerné, mais Mélenchon semble proposer quelque chose de différent, avec des conséquences et répercussions sur plusieurs pays, disons comme exemple. C’est pour cette raison que la presse (autres pays) en parle le moins possible...


                                                              • Fergus Fergus 27 février 2017 19:49

                                                                Bonsoir, clodius

                                                                Que l’on en parle ou non, Mélenchon semble condamné à un score comparable à celui de 2012, au mieux amélioré de quelques points.

                                                                C’est donc plié pour l’Elysée. Dès lors, la question qui se pose est la suivante : la France Insoumise survivra-t-elle à cette défaite et surtout aux possibles règlements de compte qui pourraient solder cette défaite ?


                                                              • Cadoudal Cadoudal 27 février 2017 23:00

                                                                @clodius

                                                                La presse étrangère s’intéresse aux potentiels vainqueurs...

                                                                La fin de carrière d’un révolutionnaire professionnel, ça intéresse qui ?


                                                              • Fergus Fergus 28 février 2017 09:28

                                                                Bonjour, Cadoudal

                                                                « La presse étrangère s’intéresse aux potentiels vainqueurs »

                                                                C’est parfaitement exact.

                                                                Et c’est également vrai chez nous : pour ce qui concerne l’Allemagne par exemple, on ne parle que de Merkel et Schultz, du SPD et de la CDU. 


                                                              • Gavroche 27 février 2017 18:27

                                                                Bonsoir

                                                                On a la plus grande chance d’avoir un duel Lepen/macron. Je pense.

                                                                Tous les autres sont cuits. Inutile d’espérer un retournement. Les carottes sont cuites, Leur campagne sera donc inutile et va coûter une fortune au contribuable , pour rien. De plus les moyens ne sont pas égaux d’un candidat à un autre.

                                                                Faire des meetings pharaoniques pour rassembler des partisans convaincus, ça sert à quoi. ?
                                                                Les médias vont en dire quelques ligne, avancer les points qui fâchent, ce qui fait le buzz pour vendre, et de la sorte on ne connait pas vraiment le programme de chaque candidat ! 

                                                                Ainsi Lepen à Nantes, on a diffusé et retenu quoi de son discours malgré les moyens financiers déployés ? Des incidents. Rien d’autre .

                                                                Ma solution :
                                                                - interdisons les meetings coûteux et inutiles , source de désordres. 
                                                                -Donnons à chaque candidat une ou plusieurs heures de télé sur A2 afin d’exposer leurs projets,  cette fois à des millions de téléspectateurs et non à quelques milliers de beni oui oui convaincus d’avance dans les meetings.

                                                                Large audience pour tous les candidats mis à égalité,  et c’est gratuit ! ! Et les français pourront choisir en toute connaissance de cause.
                                                                Large audience nationale et internationale.
                                                                Moyens équivalents pour tous. Ça évitera à certains nantis de financer pour ensuite réclamer un retour sur investissement.

                                                                Qu’en pensez vous ?

                                                                Bonne soirée.

                                                                • Le421 Le421 27 février 2017 18:44

                                                                  Je suis atterré par les ralliements de ci-de là de tous ceux qui veulent grapiller quelques postes à droite et à droite...
                                                                  Jadot avec Hamon, Bayrou avec Macron, etc... Un véritable minestrone !! Manquait que Dany Le Rouge qui se situe déjà au deuxième tour et Juppé qui passe la brosse à Fillon. Il a peut-être eu un marché juteux sur les assiettes en plastique pour la cantine, qui sait ??  smiley

                                                                  Justement.

                                                                  A la France Insoumise, nous avons pris le ferme parti de ne plus participer à ce système de la soupe électorale où tout le monde cherche quel cheval va gagner sans se préoccuper de quoi que ce soit.
                                                                  Et même si je suis de bord opposé, je reconnais au FN de ne jamais faire alliance avec des gens qui ne sont pas de leur avis. Pour des raisons autres que les nôtres, mais bon, sur le fond, le résultat est le même.

                                                                  Nous nous battons sur un programme qui a été construit avec la participation de milliers de citoyens, il serait particulièrement indigne de la part de Jean-Luc Mélenchon de trahir la confiance que nous lui portons.
                                                                  Mais je ne pense pas que ce soit un homme de compromission.
                                                                  Perdre oui, mais la tête haute.
                                                                  Et pour le coup, réellement les mains propres...


                                                                  • izarn izarn 27 février 2017 18:47

                                                                    @Le421
                                                                    Le FN est insoumis depuis 1973...


                                                                  • Fergus Fergus 27 février 2017 19:51

                                                                    Bonsoir, Le421

                                                                    « Perdre oui, mais la tête haute.
                                                                    Et pour le coup, réellement les mains propres
                                                                    ... »

                                                                    Bravo ! Sincèrement.


                                                                  • izarn izarn 27 février 2017 18:45

                                                                    Tu votes FN, la question est résolue...


                                                                    • JMBerniolles 27 février 2017 18:58
                                                                      Ce qui caractérise Agoravox, c’est que l’on y rencontre pas mal de gens lucides.

                                                                      Et je pense que pour eux il ne fait aucun doute que Macron est un banquier, candidat des Banques et du système, dont le programme se résume à se mettre au service de Bruxelles et de Merkel.

                                                                      Cohn-Bendit, ce pantin véritable laquais du néo libéralisme au Parlement européen l’a bien compris d’où son ralliement sans conditions.

                                                                      Comme la situation est assez tendue le système met toutes ses forces, médias, finance, ralliements politiques... pour gonfler Macron [les sondages étant devenus une arme de propagande on ne peut savoir véritablement quel est l’impact de Macron dans les intentions de votes].

                                                                      Les puissances financières et les groupes de pression qui gouvernent en arrière plan, sont en train de confisquer l’élection présidentielle. 
                                                                      Alors que pour l’affaire des rétro commissions concernant la vente de frégates au Pakistan était entre les mains d’un seul juge d’instruction, qui a été incapable de repérer ces flux financiés dans les arcanes du système des transferts de fonds et des opérations financières international qui peuvent faire le tour de la planète à la vitesse des électrons, voilà que trois juges d’instruction sont chargés de monter un dossier de culpabilité contre Fillon. Ce qui montre en passant qu’à ce jour il n’y a pas d’éléments sérieux dans le dossier ouvert par le parquet financier téléguidé par l’Elysée et Bercy. 

                                                                      Avec obstination l’auteur et d’autres, veulent faire croire que le P(S) dont Hamon est un pur produit de deuxième zone, dont la démagogie et la duplicité atteignent de tels sommets que l’on a du mal à penser qu’il puisse être au même niveau que Jean-Luc Mélenchon dans les intentions de vote, est de gauche. Il est évident qu’il y a une vraie dynamique Mélenchon, malgré manœuvre hypocrites du PC. 

                                                                      Mais il ne sortira rien des futures élections si ce n’est l’ouverture d’un chaos politique qui précédera le chaos économique. Mais si elles pouvaient mettre en évidence un P(S) laminé, réduit dans sa nuisance politique cela serait un gain énorme pour notre pays. 

                                                                      • LE CHAT LE CHAT 27 février 2017 19:18

                                                                        La soi disant gauche est domine par des politiciens professionnels bobos ou fonctionnaires ,bien loin des classes populaires qu’elle n’coute plus , prfrant dbiter les inepties de terranova


                                                                        • Fergus Fergus 28 février 2017 09:32

                                                                          Bonjour, LE CHAT

                                                                          Ce constat est assez juste, en effet.


                                                                        • gaston gaston 27 février 2017 19:21

                                                                          Moi perso j’aurai bien voulu que Mélenchon et Hamon s’entendent ,mais visiblement ce ne sera pas le cas !
                                                                          Que ce soit l’un ou l’autre qui reste j’aurai voté pour lui !!
                                                                          Mais visiblement Mélenchon et Hamon sont la juste pour le décor , je n’ai pas l’impression que la présidence interesse Mélenchon , il est certainement plus à l’aise dans l’opposition , je pens qu’il serait bien emmerdé s’il accédait au pouvoir ,il préfère critiquer c’est plus facile que de gouverner !
                                                                          Que ce soit Hamon ou Mélenchon ,les deux plombent à coup sur la gauche en ne s’alliant pas !
                                                                          La gauche n’a aucune chance tout cela parce que ces messieurs pense d’abord visiblement à leur personne qu’a l’interêt du peuple de gauche !
                                                                          Moi dans ces conditions je ne voterai pour aucun des deux !
                                                                          Je ne vois pas pourquoi j’irai voter pour des mecs qui savent parfaitement qu’ils n’ont aucune chance de passer le premier tour et qui par leur orgueil vont favoriser l’accès au premier tour a des types comme macron ou des saloperie ambulantes comme fillon !
                                                                          Pour le pen pas la peine d’en parler de toute façon elle sera au premier tour ( enfin normalement ) élu par les ouvriers...


                                                                          • TSS 27 février 2017 23:52

                                                                            @gaston

                                                                             Ce n’est ni orgueil ,ni ego de la part de Melenchon ! c’est simplement

                                                                             un type qui peaufine son programme depuis 4 ans avec l’aide de be

                                                                             nevoles et qui devrait se defosser pour un trou du cul pseudo rebelle

                                                                             et frondeur de mes deux qui de plus lui a piqué une bonne partie de

                                                                             son programme !.C’est juste impossible !!

                                                                             


                                                                          • Fergus Fergus 28 février 2017 09:36

                                                                            Bonjour, gaston

                                                                            « Moi dans ces conditions je ne voterai pour aucun des deux ! »

                                                                            C’est un langage que l’on commence à entendre. Malheureusement, car cela ne rend pas service aux idées généreuses contenues dans le programme de la France Insoumise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès