• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Société de transformation »

« Société de transformation »

Sommes-nous si exactement que cela, dans une « société de consommation » ? quand même Jean Baudrillard traita remarquablement bien de certains modus operandi sous cette expression, dans les années 70, sans parler des promarxistes* attaquant le capitalisme dans son double-mouvement productiviste-consumériste (mais sans réaliser leur idiotie de surfer sur le productivisme pourtant, ni réaliser que Marx restait machiniste). Ou bien, un marxien judicieux, Henri Lefebvre, disait avec intérêt société bureaucratique à consommation dirigée.

  • Image : extraite de Soleil vert, par Richard Fleischer (1973).

 

Bref : quand on voit que tout tourne en circuit fermé par nos économies (au point de faire leur possible pour internaliser les externalités, c'est-à-dire pour tout économiciser) eh bien, on sent bien que seuls les circuits comptent, les transactions, les flux, les circulations, les transferts, etc. ... ce qui se laisse déjà lire chez Marx** (cf. "Un mouvement de choses qu'ils ne contrôlent pas, mais dont ils subissent au contraire le contrôle" ; Que Marx ne fut pas matérialiste historique et/ou dialectique).

Aussi bien est-on plutôt dans le cadre d'une société de transformation, qui de tout veut se saisir impudemment pour le transformer d'une manière ou d'une autre, à commencer par des liquidités (cf. Zigmunt Baumann, la Société liquide). C'est que tout doit pouvoir correspondre à l'image que l'on désire s'en faire (cf. Gilles Lipovetsky, les Temps hypermodernes et leur hypernarcissisme). Les sciences avaient inauguré l'affaire qui, dans leurs ingénieries subséquentes, promettaient le prométhéisme, jusqu'aux übermensch nazi, stakhanov stalinien, mais aussi entrepreneur superhéroïque (cf. Joseph Schumpeter, atmosphère dans laquelle nous baignons toujours mythologiquement). Au-delà, ce sont évidemment toutes les problématiques engendrées par la théorie queer, dites transidentitaires, où tout devrait pouvoir fluer, jusqu'à la sexuation, ou bien encore la couleur de peau. Dénis de réel et dénis de réel s'accumulent, au service d'un "relativisme" radical.

D'emblée, nous dit-on, tout serait transformable, et c'est exactement l'élan moderniste ; le modernisme-même, indépendamment de la réalité du moderne. Tout se passe virtuellement***, "dans les têtes", à commencer dans celles des grands gagnants de ce mouvement, et quand bien même ce mouvement, effectivement, consomme et produit des mondes déraisonnablement. C'est-à-dire que tout cela est parfaitement rationnel, d'une rationalité proprement cohérente dans l'idée, idée qui a des conséquences très pratiques, mais dont l'intentionnalité dédaigne les conséquences raisonnables-réalistes au nom de ses trop bonnes rationalisations spéculatives.

Un genre très spécial de transformisme règne - à commencer par le rationalisme moderne, - au nom d'un certain empirisme sociopolitique qui règne, proprement affairiste. Tout cela fallacie (to fake) notre interprétation de l'univers, au nom des bonnes intentions qui pavent l'enfer, et bien qu'on soit sympas.

Symptomatiquement, le film Soleil vert, de Richard Fleischer.

Mal' - LibertéPhilo


* Ceux qui ont si mal lu Marx, qu'ils en soviétisèrent, et plus généralement gauchisèrent, jusque nos jours se débattant toujours dans pareilles distorsions, à travers d'autres formes d'entendements courants et de militances médiatiques à bon compte.
** A noter donc, que Marx économicise moins les choses qu'on ne le pense, puisqu'il les agonise surtout, en forme de radicale lutte des classes. S'il économicise, c'est d'abord que le capitalisme bourgeois est un économisme général.
*** Sans parler des secteurs tertiaires (biens, services) et quaternaire (informations, communications) dominants aujourd'hui, où nous manipulons incessamment des écrans connectés.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Mal, vous êtes difficile à comprendre. Le contraire du matérialisme est bien dans la spiritualité. Ce que par ailleurs vous contestez aussi.


    • Morologue Mal’ 27 mars 19:03

      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine, vous dîtes ce qui vous chante, car jamais je ne me suis positionné, et ça n’est pas comme si la binarité matérialisme-spiritualisme était simple. Au reste, dans ce texte, je défends précisément l’une de vos marottes. Alors comprenne qui peut, avec ou sans bonne foi, avec ou sans bouderie.


    • @Mal’
      Quand on ne peut agir sur le monde extérieur. Il nous reste un territoire d’une incroyable richesse. notre monde intérieur. Même G. Brassens le reconnaissait : « La seule révolution possible, c’est d’essayer de s’améliorer soi-même, en espérant que les autres fassent la même démarche. Le monde ira mieux alors,... ». Dans le fond, les humains n’ont que ce qu’ils méritent. Mon livre ou ma bible (c’est selon) : c’est KABALEB et l’arbre séphirotique.


    • kalachnikov kalachnikov 27 mars 19:11

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Quand le rationnel explose - fin des Lumières, avènement de l’obscurantisme, à se replier dans une tour d’ivoire, on court quand même le risque de délirer et de s’adonner au ripolinage en bleu turquoise.

      Puis, je sais pas si la lâcheté, c’est vraiment si divergent que ça.


    • @kalachnikov
      Non, mon monde rêvé me convient parfaitement. A Catherine. http://www.catherinealexandre.com/


    • @kalachnikov


      Mais dans mon rêve, c’est étrange. dans le bas de la tour, s’ouvrait des petites fenêtres, et à l’intérieur se trouvaient des couples, ou des personnes qui écrivaient ou dessinaient le monde dont ils avaient rêvé. 

    • @kalachnikov


      C’est quoi le rationnel ?

    • kalachnikov kalachnikov 27 mars 19:39

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      La croyance illusoire qui illumine tout ce bordel et qui fait connaissance avec le principe de réalité.


    • Morologue Mal’ 27 mars 19:39

      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Vous parlez de métanoïa ... au reste, l’irrationnel, c’est de se passer de conséquence. Nous vivons dans le monde de la conséquence, au sens où l’on dit être conséquent, avoir de la consistance (peu importe de quoi elle est faite). C’est existentiel. Or à se passer de conséquence, y compris de suite, donc, d’être confronté à ses responsabilités (comme c’est le cas dans la métanoïa, qui pour ainsi dire « ne regarde que soi », même si elle peut nous rendre conséquemment plus sages, ou plus posés, ou tout simplement ... plus artiaux ! artialisés, artistes, esthètes ... ce qui manque de conséquence toutefois, du moins à grande échelle, et ne saurait en avoir qu’en cas de métanoïa globale, ce dont l’Histoire ne témoigne résolument pas. Pour le reste, tout cela est HS.


    • @kalachnikov


      Mon principe de réalité se porte parfaitement bien. Merci. Je viens de payer ma note de gaz et réparé, une petite fuite dans la salle de bain. 

    • kalachnikov kalachnikov 27 mars 22:21

      @ Mal’

      Désolé. J’ai une sorte de discussion en aparte sur la durée avec la Mélu.


    • Morologue Mal’ 28 mars 09:34

      @kalachnikov, d’accord.

      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Si le principe de réalité ne tenait qu’à cela ... tous les pervers du monde peuvent faire ce que vous faîtes, et bien des psychotiques ordinaires, comme ils le sont pour la plupart, et par trop de nos jours (derniers hommes nietzschéens, homme-masse d’Ortega y Gasset, Homo festivus de Muray, etc.).


    • @Mal’

      Hier, avant de m’endormir, je pensais au prinicipe de réalite. D’un point de vue freudien, c’est assez simple et pourtant « diablement » compliqué (voir l’oeuvre entière David Lynch). Tu ne coucheras pas avec ton père ou ta mère, parce que ton zizi n’est pas taille, ou que papa baise maman. Si je puis dire:attendre 18 ans, un minimum. Interdit de l’inceste surtout à six troncs et inter-dit fusionnel : différence sexuelle entre l’homme et la femme. Bon ! on est pas sorti de l’auberge espagnole, il faut payer la note, et avec le Chorizo, bien salée.

    • Je pensais au Soleil vert de rohmer inspiré de jules vernes. Celui-ci, je ne l’ai pas vu. Mais, je pense que ce qui arrive dans le monde actuel est, sur le plan DIVIN ,d’une logique absolue. Voilà ce qui arrive à l’homme qui s’est éloigné de son essence. Les sens au sens de matérialisme nous rattrapent, nous enveloppent dans la matrice (la sorcière métaphysique) primordiale (bien illustrée dans le film : MATRIX).


      • Morologue Mal’ 28 mars 09:35

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. Où très pragmatiquement, les matriciens vivent dans un principe de plaisir, quoiqu’ils se croient très réalistes dans l’existence.


      • Je pensais au Soleil Vert de Rohmer inspiré de Jules Vernes (mais non, c’était le : Rayon VERT). Celui-ci, je ne l’ai pas vu. Mais, je pense que ce qui arrive dans le monde actuel est, sur le plan DIVIN, d’une logique absolue. Voilà ce qui arrive à l’homme qui s’est éloigné de son essence. Les sens au sens de matérialisme nous rattrapent, nous enveloppent dans la matrice (la sorcière métaphysique) primordiale (bien illustrée dans le film : MATRIX).


        • Jean Roque Jean Roque 27 mars 19:58

          Article incompréhensible, sauf à connaître déjà tout du sujet
           
          De Baudrillard système des objets, économie politique du signe, et le symbolisme et la mort sont géniaux pour comprendre le fétichisme de la marchandise de Marx
           
          C’est pas pour rien que Marx a fait une thèse sur les présocratiques
           
          « Le communisme est par conséquent en tant qu’appropriation réelle de l’essence humaine par l’homme et pour l’homme ; c’est le retour total de l’homme en soi en tant qu’homme social, c’est à dire humain, retour conscient, accompli dans toute la richesse du développement antérieur. » Marx
           
          Mais si le Capital a utilisé la technique comme outil d’augmentation de la plus value relative, la science le réifie, et non pas simplement l’encapsule comme Ellul l’imagine
           
          « Une nouvelle espèce est une race qui réussit. Les seigneurs transhumains formeront des seigneurs chérusques brutes blondes, et les gogochons multiethniqués des esclaves chimpanzés du futur. Nous nourrirons au RU cette surponte obsolète de sous-animaux, mais un jour nous sauverons la Terre de leur pullulement devenu inutile » Feric Jaggar, capitaliste promu Seigneur Immortel
           


          • Morologue Mal’ 28 mars 09:37

            @Jean Roque. D’où la mise à égalité, dans l’article, de stakhanov, de l’übermensch et de l’entrepreneur.


          • bob14 28 mars 07:52

            Une société de consommation, mais surtout une société d’esclaves face à cette consommation...C’est tellement facile face à ces peuples décérébrés pour qui être à la page est le but final de leur vie...Ressembler à l’autre..avoir les mêmes goûts..une société de clone ou la moindre différence est jugée hors normes... ! 


            • Morologue Mal’ 28 mars 09:37

              @bob14. Certes, hormis quand elle reste dans le panel.


            • alain_àààé 28 mars 13:50

              bonjour tous.JE VOIS que tu monopolises presque tous les commantaires.Mme la belge.vous écrivez que le contraire du matérialiste cest la spirualité. ton commantaire tombe bien.je serai dans ton pays la semaine faire une retraite dans un monastére prés de virton.comme nous ne pouvons pas emmené de tél portable de tablette n y d ordinateur .je pourrais réfléchir a cette phrase et découvrir la vrai spituarilé


              • @alain_àààé


                Emportez KABALEB. Vous y verrez plus clair,....http://kabalebfr.blogspot.be/

              • @alain_àààé


                Je vous conseille la superbe route vers Maredret et l’abbaye d’ORVAL. Petit détour par le DIVIN céramiste LAMPECCO. https://www.maredret.be/villagevivant/villageartisanal/antoniolampecco/anton iolampeco.htm

              • alain_àààé 28 mars 14:38

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.vous étes futée car c est bien a orval que je vais lundi.je vois que vous connaissez votre pays aussi bien que moi.


              • @alain_àààé


                Un petit détour magique par Vierves. La perle du SUD. Quant aux céramiques, j’ai des tas de livres sur le sujet qui me passionne. Mais Lampecco et ces matrice originelles est un DIEU. Le ventre fécond de la femme.https://www.google.be/search?q=lampecco+ceramique&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjA7c_Jho_aAhWnCsAKHUePBCoQ_AUICigB&biw=1280&bih=675#imgrc=CTi1kZIAcKtfAM :

              • alain_àààé 28 mars 14:41

                Mme je préfére la céramique de Longwy dont je suis originaire.méme si aujourdhui en bertagne avec mon épouse bretonne.


                • alain_àààé 28 mars 16:17

                  je te remercie des photos que tu m as enoyé.elles sont belle.je suis amateur archéologue et je pense aller au chateau de bouillon et de sedan.aujourdhui j habite la bretagne


                  • @alain_àààé


                    j’ai écrit un roman dont le début à été posté sur le site de Nabum. Il s’agit d’un voyage initiatique entre le Port de Bruxelles et la Normandie. Polar ésotérico-pyschanalytique qui remonte aux Celtes (Burgondes et Burgraves). Suite à une rêve que j’avais fait en 2003 qui correspondait à l’année de la mort de mon père. Mais pour retrouver les chapitres, il faut remonter à septembre 2017. 

                  • alain_àààé 28 mars 17:15

                    quand tu l as fait fait publier.mais dis moi tu as quoi comme diplomes.moi maitrise de droit il y a 47 ans et reçu a l EN A mais mtterrand et les tordus de sociaistes et de droites on supprimé 44 places dont on avait été reçu nous fils ou filles d ouvriers ou d employés.mais je suis handicapé et 3 pathologies trés lourdes.voila en racourci ma vie.la retraite me fait du bien chaque année je change de pays.l année derniere je suis aller a HAMBOURG


                    • @alain_àààé


                      Je devrais le terminer et le publier à compte d’auteur. Je me suis arrêtée au moment où les habitants de normadie sont invités à une expo de tableaux dans un phare : Le RAdiant et trouver eux-même l’assassin qui se trouve dans les tableaux. Diplôme : psy. Mais depuis la trahison de Roudinesco avec le Mariage homo,....Trop long à expliquer. J’ai bifurqué vers l’art et l’écriture (proche des Nyssen, votre Mnistre de la Culture,....

                    • zygzornifle zygzornifle 29 mars 15:13

                      Ha oui Macron transforme des retraités en pauvres , des salariés en chômeurs etc.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès