• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sondages : Sarkozy au fond du trou

Sondages : Sarkozy au fond du trou

Le président du pouvoir d’achat s’enfonce encore plus dans les études d’opinion, jusqu’à atteindre des abysses d’impopularité que seul Jacques Chirac avait exploré avant lui.

Si Sarko comptait sur les vacances d’été pour faire oublier les douloureuses affaires qui lui collent au train et se refaire une santé, c’est raté. S’il espérait rebondir dans les études d’opinion en lançant une énième campagne sécuritaire avec fifres et tambours, c’est loupé. La valse de sondages commandée par le presse en cette rentrée politique 2010 est impitoyable, cruelle, assassine. Non seulement « le président du pouvoir d’achat » n’a pas rétabli la barre comme il l’espérait, mais il s’enfonce encore plus jusqu’à atteindre des abysses d’impopularité que seul Jacques Chirac avait exploré avant lui.

Humiliation

Sondage_Sarkozy_2010_01.jpgSelon un premier sondage TNS-Sofres Logica pour Le Nouvel Observateur paru ce jeudi, si le second tour de la présidentielle avait lieu aujourd’hui, Dominique Strauss-Kahn écrabouillerait Nicolas Sarkozy en le devançant, excusez du peu, de presque 20 points : 59% contre 41%. Pire encore, le « petit père des peoples » serait également mouché comme un mal-propre par la suave Martine Aubry (53% contre 47%), et serait même mis en difficulté par le débonnaire François Hollande (50-50). L’éventualité d’une défaite n’est plus seulement possible, elle devient probable. Cerise sur le gâteau, elle pourrait se faire face à des candidats dont le charisme transcendant est loin d’être la première des qualités. Une humiliation sur toute la ligne.

Casse-toi pauvre con...

Sondage_Sarkozy_2010_02.jpgAprès d’aussi bons chiffres on serait tenté de dire « stop, n’en jetez plus ». Mais comme une mauvaise (bonne ?) nouvelle ne vient jamais seule on apprend également ce matin, dans un autre sondage Ipsos pour Le Point, qu’une majorité de Français (62%) ne souhaite carrément pas que Sarko se représente en 2012. Presque les deux tiers, rien que ça... Interrogés sur leur pronostic, 57% des sondés sont persuadés que si « le petit » se représente, il ne sera pas élu. Même chez les sympathisants UMP le moral est au plus bas : 40% ne croient plus en ses chances. Casse-toi pauvre con ?

Badabling !

Du coté de l’Elysée on peut maintenant sérieusement s’interroger sur la pertinence du sketch sécuritaire de cet été. D’autant que ces sondages ont été effectués avant les condamnations de l’Eglise, du Vatican, de l’ONU et d’une bonne partie de la droite républicaine et catholique.

Badabling !


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • jako jako 27 août 2010 10:09

    Si on ne distribue pas immédiatement des pelles et de la terre, il peux en ressortir avec les dents ( sic...) d’ici 2011, alors vite des pelles !


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 15:54

      C’est la question que se poseront Yves Calvy et ses invités en fin d’après-midi (dans des termes plus posés, je suppose). Son émission « C dans l’air » sera entièrement consacrée à ces deux fameux sondages catastrophiques pour Sarko. Diffusions à 17h45, direct, puis 22h20, différé. Lien.

      Je ne connais pas le nom des intervenants mais, sans trop me tromper, je pense que nous pourrons compter sur la présence des éternels Christophe Barbier et Roland Cayrol.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 23:06

      Raté, c’était l’inénarrable Ivan Rioufol du Figaro qui a passé l’émission à dire que si Sarko était aussi bas dans les sondages, c’était « la faute de la gauche ».
      Ils ne manquent pas d’air au Figaro.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2010 00:43

      Badabling, badabling... je dirais même badabling-bling...


    • pens4sy pensesy 28 août 2010 01:28

      L’émission C dans l’air est une entreprise de désinformation....


    • manusan 27 août 2010 10:11

      Tiens bizarre, comme Tonton et Chirac, 2 ans avant leur réélection.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 11:51

        Bonjour Manusan.

        Exact, d’ailleurs « Le Point » a relevé la similitude tout en la nuançant puisque Mitterrand et Chirac étaient en situation de cohabitation et d’opposition au pouvoir effectif exercé par un premier ministre du camp adverse. L’usure du pouvoir ne les aurait pas touché pas et la critique se serait concentrée sur leurs adversaires.

        Le seul cas où un président sortant s’est représenté en ayant consommé son mandat jusqu’à son terme a été battu : Giscard en 1981.


      • birdy 27 août 2010 10:18

        Très bien ce sondage qui ne teste que des adversaires PS.  smiley  smiley


        • Bloggy Bag Bloggy Bag 27 août 2010 11:01

          Non, il teste un 1er tour large qui montre que les Bayrou, Joly ou Mélenchon sont loin de faire un score qui décape.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 11:56

          Oui, le sondage ne retient que des candidats ayant passé (théoriquement) le premier tour. Par contre cette méthode ne prend pas en compte une éventuelle surprise.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2010 10:33

          Peachy,
          merci pour cet article,
          il faut que le trou soit profond, parce que, malgré sa petite taille, ce bondissant président pourrait quand même en sortir.
          creusons, creusons.
           smiley


          • Gabriel Gabriel 27 août 2010 10:35

            Sarko au fond du trou !... Est ce que quelqu’un pourrait y balancer quelques pelletés de terre ? Merci !


            • alberto alberto 27 août 2010 11:24

              Oui, mais n’oubliez pas de le mettre sur le ventre, sinon vous n’aurez jamais assez de terre pour lui remplir la gueule !

              Conseil d’ancien...



            • BOBW BOBW 27 août 2010 15:28

              Avec un tracto et même avec un bulldozer s’il le faut ! smiley


            • BOBW BOBW 27 août 2010 15:42

              @morice , j’ai fait un doublon avec la même idée que vous (plus petite entreprise) car je n’avais pas tout lu en postant.


            • Bloggy Bag Bloggy Bag 27 août 2010 11:04

              DSK rassemble largement la gauche et une partie du centre-droit, ce qui explique son score sans appel.
              Aubry fait un bon score, mais elle est identifiée comme la dame des 35h qui horripile la droite. Sa victoire n’est donc pas acquise.

              Mais outre le score écrasant de DSK, l’autre surprise de ce sondage c’est que Royal passe derrière son ex, et que là où Hollande fait 50/50, elle est la seule qui perde contre Sarkozy.


              • LE CHAT LE CHAT 27 août 2010 12:02

                tu vas nous faire pleurer Julles ! méchant !


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 13:43

                Oui, selon ce sondage elle serait la seule candidate PS battue par Sarko. Mais il semblerait que tout soit prévu pour éviter de froisser son égo. L’article du Point précise que le poste de président de l’Assemblée nationale « aurait été suggéré » à Ségolène Royal en cas de victoire de DSK, Aubry ou Hollande. Une charge prestigieuse, où on l’appellerait Madame le Président, et qui ne mange pas de pain.


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 13:59

                Tout ça donne quand même la fâcheuse impression qu’ils ont déjà vendu la peau du Sarko avant même de l’avoir tué politiquement. Ils devraient se méfier. Une petite guerre en Iran fin 2011(au hasard) et le petit serait capable de faire campagne sur son nouveau statut de chef de guerre : « On ne change pas de président en plein conflit... Réélisez-moi et à Noël nous serons à Téhéran... Nous vaincrons parce que je suis le plus fort, etc... »


              • Clouz0 Clouz0 27 août 2010 11:11

                Il va être très amusant d’observer de près la stratégie que le PS adoptera pour finir par perdre cette élection.

                Leurs experts mécaniciens sont déjà en train de bichonner la machine à perdre.
                Quelques crash-tests grandeur nature au congrès, et si tout se passe bien, une belle cacophonie, la défaite devrait suivre. 
                On a beau être habitués, le spectacle est toujours aussi fascinant.

                • Vilain petit canard Vilain petit canard 27 août 2010 11:32

                  Ouais, ça a l’air très mal barré, mais en politique, on a des surprises...

                  En tout cas, les medias (et la grande finance) ont tranché : le futur vainqueur sera Strauss-Kahn. Un peu comme Rocard en 88, Balladur en 95, et Jospin en 2002. Tous ces grands vainqueurs ont eu le succès que l’on sait. Sarko est un gros nul inculte et balourd, incompétent en économie et en international, mais on ne sait jamais.

                  Mais on peut se faire plaisir un moment en pensant qu’il est en train de se ramasser, profitons-en un peu....


                  • LE CHAT LE CHAT 27 août 2010 11:46

                    si ça pouvait être un trou noir qu’il soit hapé pour de bon !

                    gare à ses miches s’il tombe sur Marc du trou qui aime bien les petits nenfants ....  smiley


                    • Pyrathome pyralene 27 août 2010 14:32

                      Mouais.....il aura la marque du trou.....


                    • Emile Red Emile Red 27 août 2010 12:35

                      Il faut rappeler que les précédents présidents arrivaient dans le trou 2 ans avant la fin de leur mandat, mais pas seulement 3 ans après leur élection.

                      Tant va la cruche à l’eau.........



                        • BOBW BOBW 27 août 2010 15:47

                          Par économie de budget son airbus à salle de bain suffira smiley


                        • asterix asterix 27 août 2010 13:47

                          Au fond du trou, j’vous dis pas. Attention que le pauvre Sarko n’en ressorte comme un beau diable de sa boîte ! Plomber le cercueil donnerait toutes les garanties. Un sarcophage, vous pensez ! Un sondage tip-top le confirme : 67 pour cent des Français approuvent, 47pour cent ne se prononcent pas, 12 pour cent ont sorti leur mouchoir et les autres, qui forment la majorité du panel mais que l’institut n’a pas su contacter faute de personnel, trouvent la question tout à fait déplacée.
                          Ils n’ont jamais tort les sondages. C’est comme BP, ils ne savent pas dans quoi ils sondent.


                          • BOBW BOBW 27 août 2010 15:54

                            @ asterix :si on le recouvre seulement de terre, on parsèmera autour de son corps des petits insectes « sarcophages »gloutons ! smiley


                          • BA 27 août 2010 13:59

                            Nouvelle révélation : comment Liliane Bettencourt trompe le fisc.

                            Non, l’affaire Woerth-Bettencourt n’est pas terminée. Elle ne fait même sans doute que commencer.

                            Cette semaine, en effet, Marianne a pu prendre connaissance d’un certain nombre d’éléments du dossier fiscal de Liliane Bettencourt, la première contribuable française. Et notamment sa déclaration de patrimoine pour le calcul de l’ISF sur ses revenus de l’année 2006, ainsi que le courrier du fisc qui lui accorde le bénéfice du bouclier fiscal en 2008 sur ses impôts de 2007 (et donc sur ses revenus de 2007).

                            Ces nouveaux documents ne peuvent que relancer le volet politique de l’affaire, tant les passe-droits fiscaux dont l’héritière de L’Oréal bénéficie défient l’entendement.

                            Ces nouvelles pièces versées au dossier feront à coup sûr mauvais genre à la veille de la grande manifestation du 7 septembre contre la réforme des retraites.

                            Car ce que nous avons découvert est… effarant ! En décortiquant ces liasses de documents, on comprend tout à la fois l’incroyable injustice que représente le fameux bouclier fiscal à 50 %, mais aussi, mais surtout, l’impunité dont bénéficie une poignée de super-riches français. Sous l’ère Sarkozy, et de façon spectaculaire, mais, en réalité, depuis de longues années.

                            Où l’on découvre, en outre, qu’il est plus facile d’abuser le fisc quand on est riche que lorsqu’on gagne le Smic…

                            Quatre informations majeures à retenir :


                            1) En 2008, Liliane Bettencourt a touché non pas 30 millions d’euros de restitution au nom du bouclier fiscal comme il a été écrit, mais très exactement 32.665.513 euros.

                            2) Outre l’évasion fiscale déjà connue à propos de l’île d’Arros et de ses comptes en Suisse, il apparaît que Mme Bettencourt sous-évalue notoirement les biens immobiliers qu’elle déclare au fisc.

                            Notamment sa maison bretonne de l’Arcouest (3,9 hectares, 25 pièces, dépendance, tennis, piscine et vue imprenable sur l’océan : 827.000 euros !) et sa maison de Formentor sur l’île de Majorque en Espagne (2000 m2 de terrain, 7 pièces, 275 m2 habitables : 255.966 euros !).

                            Sans parler des demeures de M.André Bettencourt en Seine-Maritime dont l’une d’entre elles vaut sans doute le triple de la valeur déclarée au fisc.

                            3) La sous-évaluation rocambolesque des « meubles meublants » de ces différentes propriétés : 30.000 euros de meubles seulement à L’Arcouest, 24.000 euros pour l’hôtel particulier de Neuilly. Cette dernière demeure étant déclarée à 8,7 millions d’euros, les meubles devraient représenter environ 5 % de cette somme, soit 400.000 euros.

                            4) La sous-évaluation des bijoux (une centaine de pièces de toute beauté pour 6,3 millions d’euros) dont nous nous sommes procurés le constat d’huissier (voir ci dessous le procès-verbal de constat) qui les répertorie et la totalité des images.

                            Autre élément et non des moindres : selon nos informations, la régularisation de la situation fiscale de Mme Bettencourt, annoncée par elle-même fin juin, ne s’effectuerait plus à l’amiable. Elle fait désormais l’objet d’un ESFP : examen de situation fiscale personnelle. Autrement dit, le fisc épluche tout.

                            Du coup, Mme Bettencourt aurait provisoirement renoncé à réclamer le bénéfice du bouclier fiscal pour l’année 2010 en attendant la fin de la procédure de redressement.

                            L’intégralité de cette histoire hallucinante, documents et photos à l’appui, est évidemment à retrouver dans Marianne, samedi matin. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à l’évidence, le feuilleton Woerth-Bettencourt continue !

                            http://www.marianne2.fr/Nouvelle-revelation-comment-Liliane-Bettencourt-trompe-le-fisc_a196721.html


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 14:18

                              C’est de pire en pire. Je comprends maintenant pourquoi Sarko n’a pas voulu de la présence Woerth au fort de Brégançon.


                            • Pyrathome pyralene 27 août 2010 14:30

                              Oui , de pire en pire quand on suppose que ce n’est que la partie immergé de l’iceberg....
                              j’imagine que la bête en cours n’est sûrement pas la seule généreuse donatrice.....


                            • Castor 27 août 2010 14:41

                              D’un point de vue strict, on considère que la partie immergée de l’iceberg est la partie la plus volumineuse.

                              Ainsi, un iceberg laissera visible 1/9ème de sa masse volumique, les 8/9èmes restants étant sous le niveau de la mer et, par définition, invisible à l’oeil.
                              De ce fait, donc, est née l’expression qu’il convient d’employer dans le bon sens :
                              soit on fait référence à la partie émergée pour indiquer qu’il ne s’agit là que de ce qui est visible et sous-entendre que le reste est bien plus conséquent et invisible ;
                              soit on fait référence à la partie immergée pour indiquer qu’elle existe et représente une masse plus importante que ce qui est aujourd’hui visible.

                              Ici, l’auteur du commentaire nous dit : « Oui , de pire en pire quand on suppose que ce n’est que la partie immergé de l’iceberg.... », d’où l’on déduirait que la partie qui resterait à connaître ne serait, finalement, pas si importante au regard de ce que l’on sait déjà.

                              La tête à l’envers, quoi.

                            • Clouz0 Clouz0 27 août 2010 15:02

                              Salut Castor,


                              Notre ami ’’la tête à l’envers’’ joue au culbuto, mais il a mal placé le contrepoids.
                              Avec ça, sa soucoupe n’est pas prête à décoller.

                              A propos, nos 2 posts à Emile n’ont pas traîné. Suppression immédiate.
                              Sont encore vachement chatouilleux les gars de la modo, ça va leur durer combien de temps à ton avis ?
                              Ridicule !

                            • Castor 27 août 2010 15:05

                              Je crois qu’il s’agissait d’un dommage collatéral suite au dynamitage du post de Morice.

                              On peut espérer que la modo en ait ras la casquette de voir ce rustre dénoncer sans cesse son prochain pour cause de désaccord idéologique...
                              Enfin, je l’espère...
                              Sinon, la bise à toi aussi !

                            • Pyrathome pyralene 27 août 2010 15:32

                              Oui queue plate, on va dire la partie émergée, Pluto....


                            • boudzi 27 août 2010 22:20

                              « Ainsi, un iceberg laissera visible 1/9ème de sa masse volumique, les 8/9èmes restants étant sous le niveau de la mer et, par définition, invisible à l’oeil. »

                              Les 8/9èmes d’un iceberg auxquels vous faites référence (et non pas 8/9èmes pris « arbitrairement », par exemple les 8/9èmes de l’iceberg situés le plus à l’est) ne sont pas par définition invisibles à l’œil. Ils sont par définition, du point de vue ici considéré, immergés, ou dit autrement, dans l’eau ou situés au dessous du niveau de la mer. Ces 8/9èmes ne sont donc pas totalement invisibles à l’œil. Il suffit d’aller sous l’eau pour en apercevoir ce qui en constitue la surface.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 22:25

                              Et comme disaient les Shadoks (ou comme pourrait le dire Sarko) : « S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème. »


                            • goc goc 27 août 2010 15:20

                              le pire, c’est que la bande du nain est tellement aux abois, qu’ils en sont réduit à piloter des sondages totalement truqués via leur outils habituels (opinion way+figaro) et destiné à faire croire que le peuple soutient la politique sécuritaire de nabo-leon

                              http://lequotidien.lefigaro.fr/epaper/viewer.aspx

                              mais visiblement même le figaro n’y croit pas ce sondage, vu qu’il faut le chercher un bon moment sur le site avant de le trouver au fin fond des fichiers pdf


                              • ze_clarky ze_clarky 27 août 2010 15:35

                                Youpiii !

                                Avec un peu de chance, la marionnette inculte et intellectuellement limitée de Washington, va nous fiche la paix !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires