• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tous contre Mélenchon !

Tous contre Mélenchon !

Jean-Luc Mélenchon est sur la pente ascendante et cela déplait, dans les états major des partis politiques traditionnels comme dans ceux des journaux à large diffusion, qu’ils soient quotidiens ou hebdomadaires.

De LO à EELV, on jalouse la percée du Front de gauche

Curieusement, c’est par ses camarades de gauche que JLM est le plus vertement pris à partie. Pour Nathalie Arthaud, aucun doute possible, c’est un social-traître ! Le 10 avril, elle déclare ainsi dans les colonnes du Parisien : « Jean-Luc Mélenchon est un illusionniste […] Ce n’est pas un révolutionnaire ». Quelques jours auparavant, le 2 avril, la candidate de Lutte ouvrière lançait au micro Jean-Jacques Bourdin : « Mélenchon c'est la politique réchauffée de Mitterrand ». Philippe Poutou est un peu moins vindicatif, mais pour lui, aucun doute, ce « professionnel de la politique » est un vendu ! Et de répéter inlassablement que ces salopards du Front de gauche iront à la soupe dans un gouvernement Hollande, alors que Mélenchon lui-même a dit qu’il n’irait pas, et que des signes de plus en plus clairs montrent que le PCF se dirige peu à peu vers la même attitude. Poutou a d’ailleurs bien du mal à susciter l’enthousiasme jusque dans son propre camp, plusieurs responsables nationaux du NPA ayant appelé à voter pour Mélenchon.

Côté EELV, on a droit à du pétage de câble dans les règles de l’art ! Pour Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, le candidat du Front de gauche est carrément « conservateur » et « clientéliste » (4 avril dans l’émission « Questions d'info »). Une critique assez surprenante venant du maître incontesté de la tambouille électorale au parti vert… Le 26 mars Cécile Duflot n’y était pas non plus allée de main morte, accusant le Front de gauche de verser dans « l’ultra-personnalisation », quand bien-même JLM refuse qu’on crie son nom en meeting (dépêche AFP du 26 mars). La palme de la caricature revient comme toujours à Daniel Cohn-Bendit, évidemment prompt à forcer le trait, qui dans un entretient donné au Monde le 9 avril n’hésite pas à verser dans la surenchère : « L'émergence de cette gauche, jacobine, centralisatrice et caricaturale est pain bénit pour Nicolas Sarkozy. Cela lui permet de désigner à l'opinion cette gauche littéralement gangrenée par la question nationale, bloquée idéologiquement sur la question européenne, et fondamentalement anti-Occident ».

Cette colère de la part des dirigeants d’EELV ressemble à s’y méprendre à une grosse crise de jalousie. Quelle idée, en même temps, de conclure un accord politicien et électoral avec le PS avant même que l’élection n’ait lieu ? Pas étonnant dans ces conditions qu’Eva Joly plafonne à 2 % dans les sondages quand dans le même temps Mélenchon s’envole jusqu’à 15 % ! La grosse crainte d’EELV, c’est en fin de compte de se faire souffler sa place de principale force de la gauche après les socialistes, ce qui n’annonce rien de bon pour la carrière politique des arrivistes qui se pressent en masse au parti écologiste pour entrer à l’Assemblée nationale ou dans un probable futur gouvernement Hollande… Quand on éprouve tant de facilité à renier ses convictions pour des postes, on est d’autant plus vulnérable aux grandes déclarations irrationnelles. En interne, certains sont pourtant fort sceptiques par rapport à cette tactique de diabolisation à outrance du candidat du Front de gauche, comme le député européen Jean-Paul Besset qui, dans un courrier adressé aux membres du conseil fédéral d’EELV le 4 avril, pointe du doigt une stratégie de diabolisation "sous prétexte de concurrence électorale" et conclut en expliquant que l'évolution de Mélenchon "vaut mieux que quelques minables coups de griffe". Il se murmure même que Nicolas Hulot serait tenté par le vote FDG ! C’est dire à quel point l’assise d’EELV sur le microcosme de l’écologie politique s’effrite…

Au PS, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Fabius a proposé une série d’attaques en piqué, Marie-Noëlle Lienemann lui a rétorqué qu'il fallait ouvrir les discussions avec Mélenchon. Alors on se contente de ne pas trop en parler. On appelle au vote « efficace », on dit au bon peuple que c’est bien d’être en colère, mais qu’il faut quand-même pas déconner, et on pointe en substance une forme d’irréalisme de la part de Mélenchon. Les socialistes n’avaient sûrement pas prévu un Front de gauche aussi fort la veille du scrutin présidentiel. Ils n’avaient sous doute pas non plus envisagé une force à gauche si difficile à corrompre, après l’accord qu’ils ont fait avaler aux cadres d’EELV… On prend également soin de ne pas trop brusquer les électeurs de Mélenchon, qui se reportent pour l’instant massivement sur Hollande au second tour dans les enquêtes d’opinion. Bref, on attend de voir comment ça va se passer.

De la droite à l’extrême-droite, on applique avec zèle la stratégie de l’épouvantail

Alors qu’elle méprisait encore vertement Jean-Luc Mélenchon il y a quelques semaines, refusant notamment de débattre en direct sur France 2 avec le candidat du Front de gauche, qu’elle trouvait trop bas dans les sondages par rapport à elle, Marine Le Pen a décidé de monter au créneau. Certaines enquêtes la relèguent maintenant en 4ème position au premier tour et ça, elle ne peut le tolérer. Sur le plateau du JT de France 2, elle sort les crocs : « Jean-Luc Mélenchon, c'est le nouveau Bernard Tapie", "le gros bourgeois qui joue le populaire pour essayer de ramener au parti 'bobo' qu'est le Parti socialiste les voix de ceux qui travaillent et de ceux qui souffrent de cette politique depuis 30 ans ». Mazette !

D’après Bayrou, qui s’effondre sous la barre des 10 % dans les enquêtes d’opinion, Mélenchon est un affreux gauchiste qui veut creuser la dette. Et bien entendu du côté de l’UMP, si on a un temps vanté les qualités de tribun de JLM à des fins purement électoralistes (dès fois que ça gêne François Hollande), on a décidé de passer sans plus de fioritures à la phase suivante. Voila donc Hollande devenu otage de Mélenchon ! Le second serait même carrément amené à réécrire le programme du premier entre les deux tours !! (dixit Xavier Bertrand le 6 avril dans Le Figaro). Pas sûr que ça dissuade les électeurs de foutre Sarkozy dehors tout ça…

Les éditocrates se lâchent

Du côté des quotidiens et des hebdomadaires, on ne digère décidemment pas cette réécriture d’un scénario que les « grands reporters » et autres « observateurs de la vie politique » avaient écrit à l’avance. On connaissait déjà les saillies tout en finesse du Monde, avec son dessin de Plantu associant Le Pen à Mélenchon et ses gros titres débiles à la sauce « Le Pen – Mélenchon, le match des populismes » (édition du 8 février).

Mais depuis certains ont décidé de sortir l’artillerie lourde. Christophe Barbier ne s’est ainsi pas privé de vomir sa haine sans modération dans les colonnes de son Express le 14 mars, insultant à loisir le candidat du Front de gauche au travers d’une tribune intitulée « Pour en finir avec Mélenchon », dans laquelle il abuse de métaphores douteuses : « [il] aime les effets de manches, y compris les manches de pioche, mais le plus grave est ailleurs : son idéologie, trotsko-marxo-protecto-nationaliste, pourrait bien polluer l'éventuel quinquennat de François Hollande ». L’Express remet le couvert le 5 avril à travers la plume d’Emilie Lévêque, qui fustige le « très cher programme » de Mélenchon, avec une grille de lecture dans la plus pure tradition de la pensée unique néolibérale, cela va sans dire. Je passerai outre les appels navrant de Libé et du Nouvel Obs au vote « utile », et la grotesque polémique qui enfle depuis hier au sujet d’une supposée altercation entre JLM et un journaliste de la BBC qui l’accuse de l’avoir traité de « connard » (on a bien entendu immédiatement droit aux envolées corporatistes, la parole du journaliste en question ne faisant bien évidemment aucun doute, et à quelques archives bien saignantes datant d’il y a plusieurs mois pour montrer à quel point le candidat du Front de gauche est méchant avec ces pauvres journalistes qui font tous honnêtement leur travail).

Il n’empêche, tout le monde ne semble pas d’accord pour se liguer contre le nouvel homme à abattre. L’observatoire des médias Acrimed a ainsi lancé un pavé dans la mare ce mardi 10 avril, accusant les « éditocrates », d’être ligués « contre Mélenchon » (http://www.acrimed.org/article3802.html). Ca nous change !

Bref, Mélenchon et le Front de gauche dérangent. Cette irruption d’une gauche anticapitaliste forte et en plein ascension déplait fortement aux tenants du système en place qui ne supportent pas de voir le paysage politique traditionnel remis en question. Reste à savoir jusqu’à quel point ces bouleversements vont se traduire dans les urnes dans moins de deux petites semaines…


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (139 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • jaja jaja 11 avril 2012 10:02

    « Philippe Poutou est un peu moins vindicatif, mais pour lui, aucun doute, ce « professionnel de la politique » est un vendu ! »

    Ce que dit réellement Philippe Poutou lui-même..N’avoir aucune méfiance envers ceux (et pas seulement Mélenchon mais aussi Buffet et le PCF) qui étaient dans les gouvernements privatiseurs de « gauche » serait pure folie....

    http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/31944


    • lsga lsga 11 avril 2012 16:39

      mwé... 


      il ferait mieux de taper sur le FN et la Droite Poutou. 
      la seule chose qu’il fait, c’est démotiver des abstentionnistes qui s’apprêtaient à voter pour la première fois grâce à Mélenchon. 

      bref... en espérant qu’avec la crise le NPA et LO deviennent des partis authentiquement révolutionnaires. Parce que pour l’instant... ce sont juste des parasites qui courent derrières des subventions de l’Etat et qui se la jouent soviet. 

      Si le score du NPA et de LO correspond grosso-modo à la différence entre le PS et le FdG, vous aurez franchement l’air cons. 

      Parce que certes, Mélenchon n’est pas le Che, mais il est quand même beaucoup plus à gauche que le PS. Il propose une constituante, et les ptits gars de LO et du NPA auraient un vrai rôle à jouer en cas de victoire du FdG (grèves, manif, etc : Avec conséquences politiques ). 

      Là, comme d’hab, vous faites passer l’extrême gauche pour des idiots. Autant j’appréciais la qualité des analyses de Besancenot et de Laguiller, autant Poutou et la lesbos sont franchement pathétiques. Ils devraient peut-être commencer par relire Marx, Lenine, et compagnie avant de nous gaver avec leurs discours dignes d’un collégien qui fait un exposé sur la Révolution. 

      Bref : vous ne servez à rien. vous n’êtes pas d’extrême gauche. vous n’êtes pas révolutionnaires. vous allez surement empêcher la révolution citoyenne en France. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:28

      C’est toi qui nous gonfle à relire Marx et qui parle de « Révolution citoyenne ».... smiley Petit traitraillon on reparle de tout ça après les légilatives quand tu te seras couché... dire que l’on ne sert à rien et que l’on chasse les subventions c’est ton avis de petit branleur... rien d’autre....


    • lsga lsga 11 avril 2012 17:38

      vous servez à quoi alors ?

      pourquoi vous participez à la présidentielle déjà ?

      ah oui... pour les subventions... magnifique les Révolutionnaires !

      c’est sûr que c’est pas demain la veille que vos militants seront capables de lever un impôt révolutionnaire. 

      vous divisez gravement la Gauche. le FdG a une véritable possibilité d’accéder au 2ème tour, et les ptits branleurs dans votre genre ne sont bons qu’à lui cracher dessus. 
      Votre programme n’est pas ’si radicalement différent’ de celui du FdG. Résultat : vous faites des attaques personelles contre Mélenchon. Pire : vos nouveaux leaders sont complètement nuls et incapables de faire des analyses économiques fines comme leurs prédécesseurs.

      Quand Poutou ou Artaud passent à la télé, on a le droit a une véritable caricature de la pensée révolutionnaire. ça fait mal. vous nous ridiculisez. Mais comme si ça ne suffisait pas, au lieu d’attaquer la Droite vous attaquez vos camarades. 

      Vous êtes minables. Pas étonnant que les Skinz arrivent à vous faire partir en courant, vous êtes des révolutionnaires en toc tout juste bon à attaquer leurs camarades. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:41

      Et quand à la bande à Le Pen note que Poutou ne leur serre pas la main lui et que son parti appelle toujours à manifester contre l’extrême droite contrairement à tes amis....

      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article126914


    • lsga lsga 11 avril 2012 17:45

      mes amis sont TES camarades crétin. 


      nous sommes dans le même camps, et vous divisez, divisez, divisez, divisez.... 

      il n’y a pas de grandes différences de programmes entre le NPA et le FdG, juste des différences d’ego. Vous attaquez toujours directement la personne de Mélenchon alors que son rôle est minim et qu’il va instaurer une constituante. 

      bref, à part décridibiliser la gauche alternative et empêcher tout parti plus à gauche que le PS d’accéder au pouvoir, je ne vois pas à quoi vous servez. 

      si au moins vous étiez capables d’attaquer le FN comme l’a fait méluche...

      mais non, vous, vous attaquez vos propres camarades. 

      vous êtes minables. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:48

      Programme pas radicalement différent pour toi car politiquement tu es une larve... Exproprier toutes les banques sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires , refus de payer la dette ; socialisations de pans entiers de l’économie comme l’énergie et arrêt du nucléaire dans les 10 ans...tu vois ça où chez tes amis ?

      En fait tu es incapable de faire le différence entre un programme anti-libéral et Keynésien et un programme anticapitaliste et je crois que tu es là sur ce forum surtout pour foutre la merde......rien d’autre !


    • lsga lsga 11 avril 2012 18:11

      Politiquement très proche, car tu ne connais pas la différence entre Social Démocrate et Révolutionnaire, et tu ignores que le NPA est comme le FdG un parti Social Démocrate. 

      quand Mélenchon parle d’emprunt forcé, de nationalisation payées comptant (comme fait Chavez), ou de revenus maximum : on voit par où il passe. Tout cela est faisable, même dans le cadre de la 5ème république. Ce n’est pas Révolutionnaire dans le sens premier du terme, mais au moins franchement anti-capitalistes (pour une fois, le ’s’ n’est pas une faute d’orthographe. Un parti révolutionnaire qui est contre une théorie économique : muarf ! ne venez pas vous prétendre matérialiste avec un nom aussi ridicule. )


      Vous : vous n’avez aucune possibilité d’accéder au pouvoir. Et pourtant, vous n’êtes même pas foutus de tenir des propos révolutionnaires. 

      Mettre les banques dans les mains des bourgeois bureaucrates de l’Etat n’est pas plus révolutionnaire que de faire des emprunts forcés. Nationaliser les banques : Ce n’est pas révolutionnaire. C’est Social Démocrate.

       Refuser de payer ’la dette’ n’est pas plus révolutionnaire que de pirater l’Euro. Tant qu’à la sortie du Nucléaire, on aimerait surtout un plan de sortie viable élaboré par des scientifiques et des ingénieurs (géo-thermie par exemple, mais pas que...). 

      Bref : Comme le FdG, vous êtes des sociaux démocrates.

      MAIS  : et c’est une énorme différence, le FdG s’en prend à la Réaction (UMP, et FN ).
      VOUS : vous attaquez vos propres camarades.

      c’est cette différence là qui fait que vous êtes non seulement des Sociaux Démocrates, mais en plus des minables. 



    • jaja jaja 11 avril 2012 18:30

      Non seulement tu mens car Poutou et le NPA sont de tous les coups contre l’extrême droite mais en plus tu cherches à envenimer les choses entre NPA et FdG.... Sur le terrain les rapports sont corrects entre les militants et dans la banlieue où je distribue les tracts NPA tout se passe dans la bonne humeur entre nous qui nous connaissons pour certains depuis des décennies.

      Pour moi tu es un petit provocateur qui aime jouer les durs derrière son clavier mais qui ne doit pas être souvent sur le terrain....

      D’autre part il t’échappe que le programme du NPA parle d’exproprier les banques et de les placer sous le contrôle de la population et non sous la direction des représentants de l’État... Cela n’a rien à voir avec une nationalisation dans le système capitaliste bourgeois..... tout chez toi est caricaturé et répondre à tes insultes n’a aucun intérêt.....

      Tiens le programme d’urgence du NPA..

      http://www.npa2009.org/sites/default/files/Programme%20POUTOU%202012.pdf


    • jaja jaja 11 avril 2012 18:43

      Et pour tous les gens honnêtes de ce forum qui veulent se faire une opinion je les invite à assister au meeting de la Région parisienne de Philippe Poutou avec Olivier Besancenot et Christine Poupin..

      Jeudi 12 avril à 20Heures
      La Halle Carpentier
      81 Bd Masséna
      Métro Porte d’Ivry /Porte de Choisy

      http://www.npa2009.org/content/gran...


    • onvalefaire onvalefaire 11 avril 2012 19:09

      Jaja

      arrête un peu...même ton candidat dans « le monde » reconnait qu’il faudra s’unir après les élections...alors, franchement, trop c’est trop...pas besoin de nous balancer 10 000 fois un lien vers le programme du NPA !!!

      Garde ton agressivité pour nos ennemis communs


    • jaja jaja 11 avril 2012 19:19

      Je l’ai dit moi-même qu’après les élections celles et ceux qui refuseront l’austérité du futur gouvernement de droite comme de gauche devront s’unir...
      Bien entendu cela se fera sans ceux qui seront allés à la soupe gouvernementale....

      Quand aux liens NPA considère que c’est une sorte de pub comme en fait le FdG sur ce site avec des articles quotidiens à sa gloire. Note au moins que le NPA n’a pas cette politique qui jusqu’à maintenant était celle de l’UPR.... à savoir de saturer le forum de ses militants....


    • jaja jaja 11 avril 2012 19:24

      Quand à mon agressivité elle est calquée sur l’agression reçue. Je suis toujours poli avec les débatteurs corrects... Mais comme dans la vraie vie je ne me laisse jamais marcher dessus ! smiley


    • marcopolo30 11 avril 2012 20:03

      L’espoir est tel, la frustration si forte pour toute une frange de la population française, profondément et sincèrement ancrée « à gauche », qu’il peut en effet être tentant de se laisser abuser, quitte à accepter de regarder avec des yeux de Chimène le premier vieux cheval politicien de retour venu, en l’affublant des habits -bien trop grands pour lui- de pourfendeur des élites mondialisées !

      Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour des présidentielles. François Hollande, candidat de second tour du candidat « anti-système » ?

      Rions un peu !

      Peu importe que le même Mélenchon ait tout aussi clairement et très récemment prouvé dans les faits, et lors des sénatoriales, qu’il était malgré ses dires prêt à toutes les compromissions pour obtenir quelques strapontins, en renonçant in extremis à présenter des listes concurrentes à celle de « l’union de la gauche » (PS-EELV-PCF) en Ile-de-France. Obtenant, bien évidemment en contrepartie –c’est tout l’intérêt des petits arrangements entre amis- une dizaine de circonscriptions pour les législatives à venir, comme par exemple la 10ème circonscription de l’Essonne, la 3ème de Seine-Saint-Denis ou encore la 3ème de l’Ardèche.

      Tout cela n’est bien sûr que vaines anecdotes !

      Celui qui se présente comme un homme neuf a plus de trente années de Parti socialiste derrière lui. Mitterrandien de la première à la dernière heure, cofondateur de la Gauche socialiste en 1988 avec… Julien Dray, il a été Membre du Conseil National du PS, du Bureau National du PS, et Secrétaire National du parti durant toutes ces années.

      De 1993 à 1995, il a également été directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste « Vendredi ».

      La belle affaire !

      Jean-Luc Mélenchon a un C.V. d’apparatchik politique long comme le bras. Qu’on en juge plutôt :

       Octobre 1986 – avril 2000 : pendant quatorze ans sénateur PS de l’Essonne (élu en 1986, réélu en 1995).
       Mars 2000 – mai 2002 : il quitte son mandat de sénateur pour entrer au gouvernement de Lionel Jospin en tant que Ministre Délégué à l’Enseignement Professionnel.
       Septembre 2004 – janvier 2010 : à nouveau candidat aux sénatoriales, toujours bien entendu sous étiquette PS, il redevient sénateur de l’Essonne.
       Janvier 2010-à aujourd’hui : il passe sans sourciller de l’Essonne au Sud-Ouest pour être élu Député Européen Front de Gauche.

      Durant cette longue carrière politique, pourtant bien déjà remplie, il n’a pas plus que cela été dérangé par le cumul des mandats. Cumul contre lequel il déposa cependant -une fois qu’il n’était plus directement concerné- en 2009 avec d’autres sénateurs une proposition de loi organique (1)… Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

      Là aussi, regardons-y d’un peu plus près :

       1983 – 2001 : conseiller municipal de Massy (Essonne).
       1989 – 1995 : adjoint au maire de Massy.
       1985 – 1992 ; 1998 – 2000 ; 2001 – 2004 : conseiller général de l’Essonne pour le canton de Massy-Ouest.
       1998 – 2000 : vice-président du conseil général de l’Essonne.

      Broutilles que tout cela !

      Enfin, cerise sur le gâteau, et après des années de tergiversations, de circonvolutions gênées, de silences confus, de dénégations maladroites, Mélenchon a finalement récemment confirmé son appartenance depuis 1983 à la Franc-maçonnerie, au sein de la loge Roger Leray du Grand Orient de France. Comme preuve d’opposition à l’oligarchie, là aussi, on a déjà connu plus évident !

      Alors, Jean-Luc Mélenchon, candidat anti-système… Oui, vraiment, ne vaut-il pas mieux en rire ?


    • marcopolo30 11 avril 2012 20:07

      Contrairement à ce que dit Monsieur Mélanchon, OUI les communistes ont du sang jusqu’au coude. Pour mémoire, pour les jeunes qui ne savent rien, Lénine et Staline, au bas mot, 100 millions de morts (mieux que Hitler), non des ennemis, mais leur propre peuple, exterminé par tous les moyens rationnels et organisés : fusillades, exécutions, déportations, famines organisées, torture, goulags, prisons politiques. Et nos braves communistes français, qui ont soutenu l’URSS à mort, jusqu’à sa mort en fait, enfin, après 70 ans d’infamie. Et le copinage Hitler-Staline, le pacte Ribentropp/Molotov, vous vous en souvenez ????? Copains comme cochons ! Et en 1940, l’Humanité qui demandait l’autorisation de reparaitre, qui prônait la collaboration, qui se félicitait des Français qui parlaient aux occupants. En 39/40, les ouvriers communistes, dans les usines d’armement, qui sabotaient les obus, les moteurs d’avions, les canons, parce que ceux-ci servaient à résister à l’envahisseur Allemand, leur ami, puisque Hitler et Staline étaient alliés. Vous l’avez tous oublié, celle-là. Les dockers marseillais, qui tapaient sur les blessés de la guerre d’Indochine, rapatriés en France par bateau-hôpital, vous l’avez oublié ???? Et les communistes qui ont aidé le FLN, à mettre des bombes dans les cinémas ou aux arrêts de bus à Alger et en France, vous avez oublié ????? OUI les communistes ont du sang jusqu’au coude. Et bien au delà. Mitterrand les avait presque éliminés. Et voilà, un Mélanchon, qui pour bénéficier de leurs voix et de leur organisation, (beaucoup de mairie, avec leur main d’œuvre gratuite et organisée sans parler de la CGT, sont encore communistes), s’allie avec eux !!!!  Il faut dire que quand on est un ancien lambertiste (allez voir ce mot sur google), les communistes sont très fréquentables. Dans tous les pays où le peuple « prenait le pouvoir », le peuple a été cocu : Russie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Yougoslavie, Corée du Nord, Cuba. Ils ont connu, ou connaissent encore, le paradis soviétique où le peuple a pris le pouvoir !!!!!! Balivernes, mensonges !!!! Et il y a encore des gens pour croire à ce que dit Mélanchon ! Celui qui ne connaît pas l’Histoire est condamné à la revivre.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 avril 2012 20:14

      Marcopolo , 


      Alors ça , ça m’ étonnerait , c ’est pour ainsi dire impossible de leur part ...

    • chapoutier 11 avril 2012 20:22

      marcopolo
      mais c’est qu’il a bien révisé son petit discourt, c’est le même depuis octobre 17.


    • lsga lsga 11 avril 2012 20:30

      et voilà, des attaques personnelles, vous y êtes...


      Mélenchon est en train de scorer bon sang !

      en lui tirant dessus, non seulement vous ne gagnez aucune voix mais en plus vous poussez des gens vers l’abstention. Vous êtes stupides et mesquins. 

      Bon, on va faire un ou deux rappels techniques 

      1. La Révolution est une pratique, pas une théorie.
      C’est le sens même de ’Matérialisme historique’.
      Le Révolutionnaire ne ’théorisent’ pas des mondes meilleurs et des systèmes politiques.

      2. La Révolution est une GUERRE de Classe
      Etre révolutionnaire, c’est préparer cette guerre. 
      Cela veut dire lever un impôt révolutionnaire, cela veut dire former des factions armées et entraînées. Le rôle de la théorie est très secondaire dans cette phase préliminaire. 
      Il n’existe aucun parti politique révolutionnaire en France aujourd’hui. 


      3. Cette guerre de classe favorise l’émergence de la conscience collective. 
      Pour Marx, le communisme est l’état d’esprit qui émerge des 15 ans de Guerre Civile nécessaires pour renverser la bourgeoisie partout dans le monde. Matérialisme : Le communisme n’émerge pas des théories de petits bourgeois du NPA. Le Communisme émerge de la guerre. 

      En aucun cas les programmes politiques du NPA ou de LO ne sont révolutionnaires. 
      Vous ne préparez pas la classe ouvrière à prendre les armes. 

      Dans le meilleur des cas, les actions du NPA et de LO sont d’ordre Syndicale. 
      Le Syndicalisme mérite le respect. Les syndicats sont les écoles du socialisme. 
      Mais, manifester le premier mai ce n’est pas faire la Révolution. *

      Donc : ne tirez pas sur vos camarades du FdG au prétexte que vous seriez ’plus’ révolutionnaires qu’eux. Vous êtes comme eux des sociaux-démocrates mous. 

      Sauf que eux ont fait perdre 3 points au Front National, et qu’ils ont une petite chance de remporter l’élection. 


    • jaja jaja 11 avril 2012 21:36

      Isga tu as une vision milirariste idiote de la Révolution qui comprend toutes les erreurs des années 70... Tous les groupes politico-militaires qui ont pratiqué cette guerre en dehors de la lutte de classes organisée ont été vaincus ou se sont rendus.... Il est vrai que souvent il s’agissait de luttes nationalistes au caractère différent de celui d’une révolution ouvrière....

      La violence révolutionnaire répond à la contre-révolution bourgeoise et s’appuie sur les masses... Les premières phases des soulèvements peuvent être relativement pacifiques, c’est du reste l’intérêt du mouvement ouvrier (grève générale) mais si l’ordre bourgeois est menacé alors la répression commence. Et c’est à ce moment que l’on doit réagir violemment tout en ayant eu un certain temps pour se préparer.....

      C’est de cette façon qu’une Révolution se fait....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 avril 2012 22:00

      Evidemment, dans la pure tradition de Gauche, tous les groupuscules viennent se faire remarquer en disant des bêtises. Maintenant. ils tapent sur Melenchon.... I Tous ces gens simplistes qui ne comprennent rien au jeu de boules et encore moins au billard à trois bandes font autant de mal qu’ils peuvent. 


      Heureusement pour Melenchon - et pour l’avenir - c’est le Système lui-même qui a grand intérêt, en ce moment, à mousser Melenchon tout comme Marine.... et qui a long terme sera peut-être lui-même piégé.


      Pierre JC Allard



    • lsga lsga 11 avril 2012 22:01

      tu n’es pas Révolutionnaire. Il faut te le dire dans quelle langue ?

      dans le meilleur des cas, tu es un militant ou un syndiqué, et ça n’a rien à voir. 

      en tout cas, je ne vois pas en quoi tout le blabla social-démocrate que tu viens de nous sortir justifie que vous attaquiez sans cesse Mélenchon personnellement. 

      Le FdG a fait venir 120.00 personnes à Paris, 70.000 à Toulouse (et encore.. les flics ont fait obstruction), il décole dans les sondages. Ces voix, il ne les prends ni au PS ni au NPA, il les prend essentiellement sur l’abstention en remotivant les masses, ce que vous êtes incapables de faire. Et vous... vous qui parlez de ’Révolution Pacifiste’, vous faites quoi ? vous attaquez Mélenchon.

      Bande de minables, de sans couilles, de révolutionnaires en toc. Vous ne servez qu’à faire obstruction à ’la Révolution Pacifiste’ sans pour autant préparer la Révolution tout court. 


      Vous ne servez à rien.
      Pire, vous servez les intérêts de la bourgeoisie.

    • jaja jaja 11 avril 2012 22:08

      Le sans couilles c’est toi car tu m’insultes de loin.... Minable branleur ! Sache que tes théories à la con sur la Révolution ont coûté très cher à certains militants d’extrême gauche dont certains sont au NPA et que je n’ai jamais pensé une seule seconde qu’une « Révolution pacifiste » soit possible... On a tous en tête l’exemple chilien...

      Mais pour toi qui est menteur comme un arracheur de dents peu importe...


    • jaja jaja 11 avril 2012 22:26

      Allard « Maintenant. ils tapent sur Melenchon... »

      Bof en tant qu’ouvrier son gouvernement avec Jospin et Buffet m’a pas mal tapé dessus...Maastricht m’a fini....Alors qu’il en prenne un peu maintenant..... smiley


    • lsga lsga 11 avril 2012 22:28

      «  je n’ai jamais pensé une seule seconde qu’une »Révolution pacifiste« soit possible... On a tous en tête l’exemple chilien... »


      ah.. quand même. ça nous change de ton blabla sociale-démocrate de ton post précédent.

      parce que la ’Révolution Pacifiste’, sans aucun doute, est sociale démocrate. D’ailleurs, le Front de Gauche est en train de la réaliser. Ils appellent ça la ’Révolution Citoyenne’. 

      alors certes, méluche n’est pas très recommandable, et je ne comprends toujours pas ce que ce type a été foutre chez les franc-maçons. Mais ce que je vois, c’est qu’il est grand et bon orateur. Ce que je vois : c’est qu’il est modeste. Il ne veut pas de la fonction présidentielle, il veut une constituante. 


      Vous commettez une erreur stratégique en attaquant cet homme. Pour un Révolutionnaire authentique, pour l’homme sans illusion et sans espoir qui ne croit en aucun idéal ni en aucune théorie, Jean-Luc Mélenchon représente l’adversaire idéal. 

      N’oubliez pas que Fillon vient de légaliser l’utilisation des armes à feux pour réprimer d’éventuelles manifestations. N’oubliez pas qu’à Madrid, Barcelone, Athène, nos jeunes camarades se sont fait briser les côtes et les dents par la répression policiaire. 

      Vous qui au NPA ferez incontestablement partie de ceux qui risqueront leurs dents, vous avez intérêt plus que personne que Jean-Luc Mélenchon soit présent au second tour de la présidentielle. 

      Que le monde entier sache que le peuple français envisage le Socialisme comme une possibilité. 

    • lsga lsga 11 avril 2012 23:12

      je viens de regarder Poutou sur France 2, et je tenais simplement à m’excuser. 

      Il n’a pas attaqué Méluche, et il a été extrêmement fort. Il a même été capable de déstabiliser l’autre imbécile avec les cotisations sociales. 

      finalement, je pense qu’il est meilleur que Besancenot. Je comprends un peu votre hargne. Si il n’y avait pas eu Mélenchon, peut-être que vous seriez aussi très haut dans les sondages. Bref... en tout cas je me sens incontestablement beaucoup plus proche du discours de Poutou que de celui de Mélenchon. 

      Mais... je vais quand même voter Mélenchon ^^ 
      j’aimerais vraiment un 21 avril à l’envers. 

      ce serait le parfait prémisse pour une vague de contestation majeure.
      surtout... si les élections ne sont pas complètement réglos. 



    • Yohan Yohan 11 avril 2012 23:28

      Faut le reconnaître, Poutou a fait un grand numéro, dans le genre bête de foire hors concours.

       Il a bien fait rigoler l’assemblée et pour tout dire, il a relégué la politique politicienne à ce qu’elle est : un numéro d’illusionnisme formaté. 
      Ceci dit, ce que je retiens de son intervention, c’est que Poutou est un probablement un bon gars que ne trouve son plaisir qu’en confectionnant des calicots, en préparant avec ses potes de section la prochaine manif, recherchant le dernier slogan qui tue « a bas les patrons, vive les travailleurs » ou « viens chez moi j’habite où c’est gratuit » ou encore « Pose un pied à Marseille, et hop ! t’es chez toi comme là bas dis ! »


    • Tilk Tilk 12 avril 2012 00:10

      O grand maitre Pierre JC, nous comprenons fort bien ce que vous pensécrivez, et peut etre l’auteur de ce post est il machiavelhic, ou pas, mais le plus important c’est oser, osons, c’est trop bon ca passe vite, c’est le temps, le notre, chiche on fait une eruption sur l’europe et le monde, les mayas avaient raison.....


    • onvalefaire onvalefaire 12 avril 2012 08:41

      @ isga et jaja

      J’ai, moi aussi, trouvé Poutou excellent...et mes idées sont plus proches du NPA que du FDG...Mais après toutes ces années de vote LCR et NPA, je voudrais vraiment voir les choses changer...et je pense que Mélenchon est le mieux placé pour faire avancer le schmilblic...

      Alors arrêtons les querelles stériles, et unissons nous pour faire gagner le peuple...


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 12 avril 2012 12:30

      Tout à fait d’accord. Qui peut croire en la sincérité d’un franc-maçon ministre de Jospin en 2000 ? Il sera vendu au social-libéralisme ensuite. Le vrai combat n’est plus entre la droite et la gauche mais entre le nationalisme et le mondialisme.
      La vraie pestiférée dans cette campagne est Marine Le Pen car personne ne soutient la vision nationale et souveraine à part peut-être NDA mais qui ne pèse rien et ne sert en fait qu’à prendre des voix à MLP.

      Votez pour la souveraineté du peuple français ainsi que pour la souveraineté des autres peuples du monde !


    • lsga lsga 12 avril 2012 23:11

      juste pour ajouter :


      ce soir, Artaud a été très forte, terrible.
      Mélenchon a été pitoyable... presque aussi nul que Marion Lepen...

      bref, finalement, l’éclatement des candidatures à gauche est une bonne chose.
      ça permet d’assurer de manière constante au moins un discours de qualité. 

      Méluche est fatigué, c bien que les autres prennent la relève. 

      Bref, on verra, mais il vient peut-être de griller la seule chance qu’il avait d’être présent au deuxième tour... donc bon... maintenant tout ça est moins important. 

      l’important, c qu’on soit tous dans la rue le lendemain de l’élection de Sarkozy pour dénoncer la fraude massive à l’élection.

    • Prometheus Jeremy971 15 avril 2012 11:32

      Quasiment tous les politiciens sont des francs maçon en France, et ça date de la révolution. On a toujours des doutes sur l’appartenance de Robespierre à une loge, celle de Jaurès et Blum ne fait aucun doute.

      Donc je ne vois pas en quoi le fait d’appartenir à la franc maçonnerie en fait un salopard ? Si ça vous dérange tant que ça votez Cheminade le complotiste vous en serez débarassé à tout jamais.
       


    • Mandrake 11 avril 2012 10:07

      la question n’est d’être contre Mélenchon c’est que Mélenchon ne sert à rien sinon à rabattre pour hollande c’est tout. Le grand écart qui en dit long sur le personnage. Avec le PCF nous sommes habitués maintenant. Ca aboie puis à la niche...

      NDA dit qu’il pourrait travailler dans l’avenir avec Lepen et Montebourg mais pas avec Mélenchon, et pour cause, Mélenchon c’est le PS et le PS c’est la CITY et Bruxelles.


      • Nanar M Nanar M 11 avril 2012 12:31

        Y répète les éléments de langage du Front National le père mandrake


      • Guy Liguili Guy Liguili 11 avril 2012 13:39

        En même temps, ce n’est pas très grave car Mélenchon n’a l’intention de travailler ni avec NDA, ni avec Le Pen !


      • wesson wesson 11 avril 2012 14:53

        bonjour nanar M


        « Y répète les éléments de langage du Front National le père mandrake »

        Ne soyez pas méchant avec cet homme d’âge mur, car il va bientôt nous quitter. 

        Et oui, notre chef d’entreprise dans la viande annonçait hier sur avox qu’il négociait avec la CCI la revente de son entreprise et qu’il allait « se gaver » avant de s’exiler fiscalement à l’ile maurice avec bobonne ... pour quelques mois car lorsque cette racaille s’emmerdera (ce qui arrive assez vite sur ces iles faussement paradisiaques) ou aura ses premiers soucis de santé, il reviendra en France profiter du système qu’il conchie avec tant d’application, et faire soigner son diabète à l’hôpital.

        Moi je te leur présenterai la note à la sortie de l’hosto. Et si ils veulent pas payer : on coupes un morceau. De toute manière, depuis la TAA, c’est ce que les hopitaux sont contraint de faire avec les diabètiques.

      • Jean_R Jean_R 11 avril 2012 16:23

        @ Guy Liguili
        « En même temps, ce n’est pas très grave car Mélenchon n’a l’intention de travailler ni avec NDA, ni avec Le Pen ! »

        Oui, Faut pas confondre le NPA et le NDA, j’ai failli me laisser prendre.

        @Mandrake
        Vous avez quelques trains de retard, perruche, Mélenchon ne rabat rien du tout au PS. Il fera pression sur lui quand il sera au pouvoir et nous évitera une gauche molle.


      • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 11 avril 2012 16:40

        @mandrake

        Mélenchon ne sert à rien ??

        Et toi, tu sers à quoi ?
        à part débiter des singeries qui en disent long sur ta « mentalité »...

        Extraits...

        « je sais, à la CCI on calcule la chose et je vais me gaver comme jamais »
        (==> sarkozy a dit la même chose au Fouquet’s... )

        « perso, j’en ai rien à foutre...si lepen perd...je vends ma boîte et je prends ma retraite après les aides pour ça »...

        "Mon fils ne prend pas la relève (parti aux U.S) ma fille est en Chine et ma femme et moi visons Maurice...tout en gardant un modeste pied à terre à Paris... enfin la retraite."

        Eh oui, il faudrait pouvoir continuer à profiter du système social, le cas échéant...

        Bon vent, ex futur Viandard de Rungis....


      • Traroth Traroth 11 avril 2012 17:01

        "NDA dit qu’il pourrait travailler dans l’avenir avec Lepen et Montebourg mais pas avec Mélenchon, et pour cause, Mélenchon c’est le PS et le PS c’est la CITY et Bruxelles" : A quel niveau d’absurdité on arrive, quand même... Vous êtes conscient que Montebourg, que j’apprécie au demeurant, EST au PS, n’est-ce pas ? smiley


      • globulos nilasse 12 avril 2012 10:00

        mandrake aurait dit qu’il allait se gaver en revendant son entreprise et s’exiler fiscalement ?? tu fais bien mandrake,mais exiles toi sur la planete la plus lointaine de la terre,parce que sinon,nous te retrouverons et crois moi,tu paieras. ton anti patriotisme fiscal ne te menera nul part. en fait tu es une merde qui chie sur ses compatriotes,votant et tenant le vocable du FN et nous menaçant,attends qu’on tombe sur ton compte bancaire mon ami,je suis sur que tu trouveras ça très amusant. et enfin,tu seras un bon patriote (par la force).


      • Traroth Traroth 12 avril 2012 15:41

        Ah, il fait partie de la catégorie des évadés fiscaux donneurs de leçons de patriotisme ? On fait difficilement plus minable...


      • Jean_R Jean_R 17 avril 2012 18:07

        "NDA dit qu’il pourrait travailler dans l’avenir avec Lepen et Montebourg mais pas avec Mélenchon, et pour cause, Mélenchon c’est le PS et le PS c’est la CITY et Bruxelles."

        ... Connerie de la semaine je crois. Montebourg et Lepen la main dans la main, travaillant pour un gogo qui fait à peine 1%. Heureusement qu’on a pas coupé d’arbres pour publier ça. Enfin, j’espère.

        A force d’occuper l’espace avec du vide, vous allez nous créer des trous noirs sur le territoire.


      • colza 11 avril 2012 18:09

        Tout à fait d’accord.

        La critique systématique et infondée n’aura pour effet que de souder les sympathisants et militants du FdG et radicaliser le mouvement.

        L’humain d’abord...

      • Lamouet 11 avril 2012 10:16

        Corriere della Sera du 06/04 :
        « Si les indignés du monde entier avaient trouvé en Stéphane Hessel un père spirituel, Jean-Luc Mélenchon est lui devenu leur roi. Le dissident socialiste, leader soixantenaire du Front de Gauche, occupe le devant de la scène politique française et enraye la belle mécanique du premier tour de la présidentielle. Il frôle les 15 % d’intentions de vote et a su s’attirer les sympathies de catégories hétérogènes, frappées par la paupérisation et le déclassement au sein de cette Europe de la crise et des coupes budgétaires. Jeunes, femmes au foyer, employés, intellectuels, ouvriers, classes moyennes, ils partagent – précisément – une indignation commune envers ces autres catégories toujours épargnées : les riches, les évadés fiscaux, les banquiers, les financiers.

        Mélenchon, sourire renfrogné de bulldog qu’adoucit un regard bleu encadré de tempes grisonnantes, déplace les foules (100 000 personnes place de la Bastille à Paris) et ne retient pas ses coups contre la modération d’un François Hollande, le candidat socialiste donné favori, contraint désormais de négocier le soutien du Front pour le sprint de l’entre-deux-tours et les législatives de juin. Les Français s’interrogent sur les garanties qu’Hollande devra offrir à un allié peu commode, qui rêve même de l’évincer et a inclu parmi les mesures phares de son programme la retraite à 60 ans, l’augmentation du salaire minimum [à 1 700 euros], l’abrogation du pacte de stabilité européen et une défense à outrance de l’Etat social. Hollande a parié lui sur l’envie de changement, sur l’antisarkozisme, mais aussi sur l’adhésion des modérés à un projet réformiste d’Etat social et d’assainissement des finances publiques. La France, c’est bien connu, est un pays aussi conservateur qu’élitiste, mais également épris de justice, où l’écart entre les riches et les pauvres et la pression fiscale effective sur les classes aisées sont moins indécents que chez la plupart de ses voisins européens.

        Et pourtant Mélenchon séduit. Ce tribun amateur de Victor hugo, chantre de la France qui souffre, ravive le charme de la Révolution et promet de »jeter les clefs de l’Elysée à la Seine", geste épique qui devrait signer le début de la VIe République, de l’égalité, et condamner les riches et les puissants à la guillotine économique. Le chef-d’œuvre politique de Mélenchon est d’avoir réussi à se débarrasser de l’étiquette d’ex-trotskyste et des idéologies poussiéreuses  : son credo n’est pas fondé sur un anticapitalisme au sens proprement marxiste du terme, ni sur un refus velléitaire de la mondialisation, mais sur un projet cohérent, bien qu’irréaliste, de protection sociale et de dépenses publiques. Aux classes aisées de régler la facture.

        Il a ainsi réussi à rassembler révolutionnaires et communistes, écologistes déçus et soixante-huitards nostalgiques, et à détourner révoltés et désespérés de l’abstention et de l’extrême droite. Comme l’a synthétisé Nicolas Baverez, un des plus fins politologues français : entre ceux qui veulent expulser les immigrés et ceux qui veulent envoyer les entrepreneurs en exil, la démagogie a supplanté l’idéologie en France. Les Fronts recueillent à eux deux près de 30 % des intentions de vote.


        • frugeky 11 avril 2012 11:00

          Au lieu d’installer cet article, partisan comme ceux de l’éditocratie française, dans tous les fils de discussion d’agoravox, faites donc un article...


        • Fergus Fergus 11 avril 2012 11:08

          Bonjour à tous.

          L’action politique de Mélenchon dans cette campagne présente au moins un avantage : à défaut de les faire progresser dans les intentions de vote relativement aux scrutins du passé (excepté 2007) elle fédère les forces de gauche de progrès et de ce fait les rend plus audibles, tout enjetant les bases d’une possible progression dans l’avenir. A condition que l’unité d’aujourd"hui résiste aux négociations en cours entre le PS et le PC en vue des législatives. Croisons les doigts pour que cette unité perdure... 


          • Fergus Fergus 11 avril 2012 11:11

            Erratum : ... négociations à venir entre le PS et le PC... (pour l’heure, on ne peut parler que de contacts préalables)


          • Scual 11 avril 2012 11:20

            Source.

            Allez allez ! Vous allez pas nous sortir un mensonge gros comme un élephant et vous en tirer comme si de rien était et que tout était entendu.

            Allez allez donnez donc les preuves qui n’existent pas puisque ce n’est pas vrai.

            Vous me faites bien rire... négociations entre le PC et le PS.

            J’affirme que vous mentez.


          • Fergus Fergus 11 avril 2012 12:56

            Bonjour, Scual.

            Vous êtes angélique : plusieurs journalistes ont déjà évoqué ce scénario et fait part d’une récente rencontre entre Hollande et Laurent. Peut-être d’ailleurs en est-il question dans Le Canard Enchaîné que je m’apprête à aller acheter.

            Où est le problème ? Il n’y aurait un lézard que si le PC se couchait devant le PS, ce qui n’est pas démontré au moment où ces négociations n’ont pas encore été véritablement engagées : elles ne le seront qu’au vu des résultats du 1er tour.


          • Scual 11 avril 2012 13:32

            Les journalistes mentent en ce qui concerne les tractations et ils n’avancent d’ailleurs aucun argument. « On dit ». « Il se dit que ». « Des bruits de couloir ». En réalité c’est leurs potes du PS qui le leur dit en off avant et après les émissions... Tu parles d’une source crédible !

            Qu’ils disent quand, où, sur quoi et après ça sera autre chose que de la propagande. La seule demande de négociation qu’il y a eu venait du FdG. Il s’agissait de négocier aux législatives uniquement dans le cas ou la gauche dans son ensemble risquerait de ne pas être du tout présente au second tour des législatives... c’est à dire pour résumer si le second tour opposait l’UMP et le FN . Le PS a refusé.

            En ce qui concerne la rencontre avec Pierre Laurent... elle concernait la gentille déclaration de François Hollande sur le fait qu’ « il n’y a plus de communistes en France ». Vu le sujet au combien rassembleur, nul doute qu’ils ont du s’en faire des calins !


          • wesson wesson 11 avril 2012 14:56

            bonjour Fergus,


            « plusieurs journalistes ont déjà évoqué ce scénario »

            les journalistes , ils sont parti en mode TCE comme en 2005, avec autant de grâce et de finesse d’ailleurs... Jugez plutôt :

            « Il faut faire sa part du rêve. Jean-Luc Mélenchon le dit avec ses mots. (…) Je me méfie instinctivement des gens qui se donnent pour mission de me faire rêver. Je suis assez grand pour rêver tout seul. Et les enthousiasmes collectifs organisés, tels qu’on les pratiquait dans l’Allemagne nazie et la Russie soviétique, très peu pour moi. » 

            Jacques Julliard, Marianne, 7 Avril 2012

          • Fergus Fergus 11 avril 2012 16:01

            @ Scul et Wesson.

            Il n’y a pas que les journalistes, il y a aussi des militants du PC qui disent la même chose.

            Mais la cerise sur le gateau vient aujourd’hui du Canard Enchaîné qui rapporte que Mélenchon vise désormais un siège de député à l’Assemblée en envisagerait même de damer le pion des communistes en présidant un groupe... Front de Gauche, ce que Laurent voit d’un très mauvais oeil car cela signifierait la mort politique du PC.

            Le Canard va même plus loin : il affirme que le PS serait d’ores et déjà prêt à « réserver » à Mélenchon la 3e circonscription du Val-de-Marne (secteur de Boissy, Valenton, Villeneuve St Georges).

            Une information qui, en l’occurence, ne vient pas d’un canard inféodé au système !


          • wesson wesson 11 avril 2012 16:15

            " Une information qui, en l’occurence, ne vient pas d’un canard inféodé au système ! « 


            vous vous faites bien des illusions. Le canard enchaîné a recyclé un peu trop de journalistes de Libé, et certains de ses journalistes ont un petit peu trop tendance à aller pécher leurs informations directement chez Carla Bruni à l’heure du goûter.

            Si vous ne le savez pas ou feignez de l’avoir oublié, le Canard enchaîné a caviardé entre les 2 tours en 2007 une enquête de 2 ans sur les revenus de Sarkozy. l’auteur de cette enquête (Nicolas Beau) l’explique en ces termes :

             »Daniel Schneidermann : « Ce que vous êtes en train de dire que si le Canard enchaîné n’a pas publié votre enquête sur les revenus de Sarkozy avocat, ce n’est pas pour ménager Sarkozy futur président, c’est pour ménager Sarkozy source ? »

            Nicolas Beau : « Oui. Pour alimenter un journal comme le Canard, raconter des anecdotes, politiques du conseil des ministres, on doit avoir des sources à droite et à gauche.

            D’ailleurs, Nicolas Beau est parti du canard principalement à cause de ce caviardage, et est allé fonder bakchich ....

            De toute manière, ce n’est pas pour rien que le PS se répands partout pour expliquer qu’il y a bien eu un accord avec le PCF - ce que ce dernier serait bien sot d’accepter sans avoir vu les résultats au moins du 1er tour. A moins qu’ils ne veuillent faire exactement la même erreur que EELV...

          • Scual 11 avril 2012 16:16

            Mélenchon aurait besoin du PS pour avoir un siège de député ?

            Mais bien sur allons !

            D’ailleurs il faut qu’il demande la permission pour aller faire pipi aussi.

            Ce scénario est aussi crédible qu’une attaque extra-terrestre...

            Désolé mais c’est un poisson d’avril ou alors le Canard enchainé peut désormais automatiquement être rangé dans les poubelles du journalisme.

            Vous croyez vraiment qu’il n’y a aucune circonscription aux législatives où Mélenchon pourrait gagner sans les socialistes ? Vraiment ? Lui qui a été élu par encore plus de monde dans le grand sud-ouest aux Européennes ne pourrait pas gagner des législatives ?

            Il sera peut-être député à la tête du FdG à l’assemblée. Mais que cela soit du au PS est aussi crédible que si on disait que c’était du au FN ou à l’UMP...


          • Scual 11 avril 2012 16:47

            D’ailleurs cette histoire avec le PC n’a aucun sens.

            Le FdG n’est pas possible sans le PC. Alors cette histoire c’est comme si un coureur automobile faisait des tractations afin de réussir à gagner une course... sans sa voiture. Ça n’a aucun sens. Le FdG se fait avec le PC ou alors il ne se fait pas. C’est ça la réalité du FdG.

            Le FdG n’a besoin de personne pour se faire un gros groupe parlementaire... par contre le PC LUI a besoin du FdG pour y arriver, sinon ils ne seront comme actuellement qu’une poignée... et encore ! Lâcher le FdG leur vaudrait une animosité de laquelle ils ne se relèveraient jamais. Les miracles ne se produisent jamais deux fois et pour le PC, le miracle c’est le FdG. Par conséquent cette histoire où c’est Mélenchon qui irait négocier me parait encore plus saugrenue.

            De plus Le PC vit très bien son indépendance au sein du FdG... mieux qu’il ne l’a vécu ces 30 dernières années. Le sinscriptions sont reparties à la hausse, on chante l’internationale, on lève le point le rouge est revenu à la mode... c’est pas ce que j’appelle un effacement dans le FdG ça ! Vous vous rappelez de 2007, ils avaient même pas 2 %% ! Ils n’ont aucun intérêt à vouloir quitter le FdG. En vérité c’est cette trahison de leurs électeurs, celle de trop, qui signifierait leur mort politique.

            Tout cela parait donc profondément contraire à l’intérêt de tout les concernés sauf du PS qui se fait passer pour le chef tout puissant et qui au passage divise et sème la confusion et la méfiance dans le FdG... cela ressemble donc fortement à une manipulation grossière et particulièrement abjecte.

            Des divergences en interne, il y en a. Mais aucun de leurs électeurs ne leur pardonnerait d’avoir détruit leur renouveau. Le point faible de cet électorat c’est sa méfiance presque aveugle envers la politique... et c’est là qu’ils tapent, ils misent sur la méfiance. C’est bien joué.

            Je crois que le Canard Enchainé vient de perdre la moitié de ses lecteurs par contre, ça va faire mal au cul, heureusement qu’ils ont leur matelas d’Euros pour voir venir...


          • Fergus Fergus 11 avril 2012 17:47

            @ Wesson.

            Il se trouve que je connais suffisamment bien le directeur général du Canard pour ne pas laisser tenir de tels propos sur la probité et l’honnêteté intellectuelle de cet homme et de tous ceux qui collaborent à la rédaction du journal. Pour en avoir plusieurs fois discuté avec lui, je sais que l’hebdomadaire est très rigoureux sur ses sources et ne publie que des infos vérifiées ou tenus de personnes directement au coeur du sujet évoqué. Une rigueur telle que Le Canard publie nettement moins de la moitié des informations dont il dispose, y compris lorsqu’elles sont croustillantes et par conséquent de nature à vendre du papier. Pas le genre de la maison !

            Bonne journée. 


          • Fergus Fergus 11 avril 2012 17:50

            @ Scual.

            On verra bien, mais vous risquez fort d’être déçu !

            Au fait, la 3e du 94 était jusque là réservée au PRG par le PS.


          • Scual 11 avril 2012 19:04

            Oui sauf que puisque la source ne peut pas être Mélenchon lui même puisqu’elle lui est totalement défavorable il reste qui ? Et oui le PS et rien d’autre.

            La seule et unique source possible pour cette propagande est le PS... vous admettrez au moins qu’on fait mieux niveau crédibilité de la source, non ? Juge, témoins et parti ça fait un peu beaucoup pour lui faire confiance les yeux fermés, et encore plus en pleine campagne.

            Si c’est ça que vous appelez probité, et bien pas moi.


          • wesson wesson 11 avril 2012 19:16

            " Il se trouve que je connais suffisamment bien le directeur général du Canard pour ne pas laisser tenir de tels propos sur la probité et l’honnêteté intellectuelle de cet homme et de tous ceux qui collaborent à la rédaction du journal.  « 


            dont acte, toutefois je fournit la source de ce que j’ai écrit (lien payant) - site arrêt sur images, titre de l’émission »Oui, le canard a enterré mon scoop sur les honoraires de Sarkozy« .

            Ce qui est plus en cause à mon avis concernant le Canard, ce n’est pas sa probité mais son mode de fonctionnement. Le canard se retranche effectivement souvent derrière l’argumentaire de la double ou triple source, ce qui implique que le journal ne fait pas beaucoup d’enquête, mais récolte - avec talent - les informations que veulent bien leur donner les personnes en place. C’est très exactement ce qu’explique Nicolas Beau dans l’émission sus-mentionnée. 

            Mais la contrepartie de ce fonctionnement, c’est une relation d’interdépendance avec le pouvoir tel qu’il est organisé, et le journal, qui quand même est réduit la plupart du temps à informer des commérages dans les couloirs du pouvoir, mais passe souvent à coté de vraies affaires. 

            C’est d’ailleurs dans ce manque que s’est engouffré Médiapart, qui lui fait des enquêtes . Résultat, l’essentiel des scoop et affaires de la sarkozie ont été levées par Mediapart pendant que le Canard rédige le journal apocryphe de Carla.

            Le canard enchaîné vit sur une rente de situation (personnellement j’y suis abonné depuis plus de 20 ans), mais - a mon avis - son contenu s’appauvrit indéniablement.

            En ce qui concerne le sujet initial - la négo. supposée de mélenchon pour une belle circonscription - ne déroge pas à cette orientation »commérage" du volatile. Nous verrons bien dans quelques jours si l’information s’avère exacte, ou d’un bruit de chiotte.



          • Fergus Fergus 11 avril 2012 19:30

            @ Wesson.

            Le peu que je connais de cette affaire tient en peu de mots : Le Canard n’était pas suffisamment sûr de ses sources. Quant au départ de Beau, sauf erreur de ma part, il n’était pas lié à cette affaire (cela, c’est la version Beau), mais à une collaboration extérieure au journal et non conforme à son éthique. Je n’en sais pas plus, mais de toute façon, c’est de l’histoire ancienne..

            Bonne soirée.


          • logan 11 avril 2012 19:47

            Fergus, les candidats du front de gauche aux législatives ont déjà été désignés depuis des mois et sont déjà en campagne depuis des mois ...
            Il y a des candidats du front de gauche dans chaque circonscription, ces candidats ont déjà organisé plein de réunions publiques localement pour se faire connaître, des assemblées citoyennes, et interviennent dans les médias locaux.
            Tout cela a été décidé au même moment que la candidature commune de Mélenchon, chaque composante du front de gauche a signé pour un paquet présidentielles + législatives ...
            Ca veut dire que dans chaque circonscription, les candidats aux législatives du PS affronteront des candidats aux législatives du front de gauche. Il n’y a rien à négocier avec le PS.
            Au moment où le front de gauche a désigné ses candidats aux législatives, Mélenchon a bien proposé au PS de s’entendre sur des candidatures communes dans les circonscriptions où il y avait un risque FN et ils ont refusé !

            Donc tu ne fais que prêter le flanc à des calomnies.


          • frugeky 11 avril 2012 21:56

            Quant à la probité du Canard Enchaîné, que j’ai lu de longues années avec plaisir, elle peut et doit être remise en cause. Rien que sur l’affaire Hariri, par exemple. Le Canard nous distillait toutes les semaines des infos sur le couple Hariri-Chirac et au jour de l’attentat, walou !


          • wesson wesson 11 avril 2012 22:15

            @Fergus,


            je vient de prendre connaissance du Canard (que je lit le soir), et j’ai effectivement vu ce qu’ils écrivent dans la mare au canard (page 2) . Ce que le Canard prête à Mélenchon c’est « l’ambition de diriger un futur front de gauche à l’assemblée ». Vu que Mélenchon se présente pour être président, l’existence de son ambition n’est pas vraiment une information nouvelle.

            Mais après, ce que le canard raconte c’est que « Le PS pourrait même lui laisser la 3ème circonscription du Val de Marne ». Ce que j’en comprends tel que c’est écrit, c’est que le PS envisage cet accord, mais absolument pas que Mélenchon ou le FDG en soit l’initiateur ou demandeur. 

            Ce qui effectivement fait une différence.

            Après, que le succès de Mélenchon fasse grincer quelques dents au PCF, je le conçoit, car effectivement Mélenchon n’est pas un communiste.

          • Scual 11 avril 2012 22:49

            Bien, au moins je n’irais pas acheter le canard demain pour vérifier c’est quoi cette embrouille.

            Il n’y a donc pas d’embrouille !

            Sinon je pense que quand même le succès du FdG est suffisamment grand pour que même les plus renfrognés du PC aient mis de l’eau dans leur vin. 


          • Scual 11 avril 2012 11:18

            Le pire c’est EELV.

            Ils sont morts politiquement et ne peuvent s’en prendre qu’à eux même. Et plus ils tapent sur le FdG, c’est à dire sur la seule autre force écologiste, plus ils couleront vite en prouvant leur compromission.

            Le FdG a débarqué avec un programme plus écologique, plus cohérent, plus audacieux, plus enthousiasmant et rassembleur que le leur... au même moment qu’eux laissaient tomber purement et simplement l’écologie dans sa quasi totalité au profit de magouilles électorales avec le PS, dont les ridicules avancées de façade obtenues alors qu’elles étaient déjà prévues par la loi, ont été quand même aussitôt désavouées par le PS.

            Bref EELV sont morts politiquement, ce parti ne survivra pas à cette élection, peu importe qui gagne. Les écologistes sincères quitteront ce truc pourri et rejoindront le FdG sous une forme ou une autre, et les restes seront honnis à juste titre par les écologistes... les vrais.

            Et après on voudrait que le FdG suive leur brillante et efficace idée de se compromettre avec le PS... autant abandonner la politique directement, ça ira plus vite !


            • jaja jaja 11 avril 2012 11:45

              Les antinucléaires pourront aussi rejoindre le NPA, le seul parti qui propose de sortir du nucléaire en 10 ans....

              http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/31946


            • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 11 avril 2012 11:54

              Jean-Luc Mélenchon a répondu à pas mal d’attaques sur son blog récemment, en particulier dans les billets suivants :

              Face à l’artillerie lourde.

              En route pour Marseille.


              • Mandrake 11 avril 2012 11:57

                Hollande va rouler Mélenchon dans la farine en ouvrant sur Bayrou smiley


                • Guy Liguili Guy Liguili 11 avril 2012 13:45

                  Au moins les choses seront claires, le PS fera une politique de droite et les électeurs du FdG pourront faire la grasse matinée, puis un bon repas, suivi d’une sieste crapuleuse, le 6 Mai.


                • wesson wesson 11 avril 2012 14:58

                  bonjour Guy,


                  «  le PS fera une politique de droite et les électeurs du FdG pourront faire la grasse matinée, puis un bon repas, suivi d’une sieste crapuleuse, le 6 Mai. »

                  C’est clair : et en plus le FDG y aura gagné ses galons de 1er parti d’opposition.

                • agent orange agent orange 11 avril 2012 13:19

                  Mélenchon à 15% ? Pour se faire élire, il faut au moins 51%.


                  • Morpheus Morpheus 11 avril 2012 15:07

                    Au second tour, il faut 51% mon p’tit chou.

                    Au premier tour, JMLP avait dégagé Jospin avec à peine 20%.

                    « Si tu ne veux pas manger de mouche, il faut fermer ta bouche »
                    Proverbe mexicain


                  • Gégé 11 avril 2012 16:00

                    16,8%, mais il y avait plus de candidats.


                  • robin 11 avril 2012 13:25

                    tant que Mélenchon restait dans un rôle de brillant second ça convenait aux laquais des banksters euuuh je veux dire aux journalistes, mais maintenant qu’il risque d’êtr au 2e tour, c’est panique à bord chez les oligarches mafieux.....lol !


                    • vasionensis 11 avril 2012 13:30

                      Vous êtes de gauche ? Parfait !
                      Selon votre tempérament vous pouvez :
                       - vous payer un joli pastiche de révolution (Bastille, drapeaux rouges, et vas-y que je te me le prends, le pouvoir, comme un grand)
                       ou bien
                       - regarder ça - ou autre chose à la télé.
                      Le principal, c’est « tout pour battre la droite » (« JLM à la soupe » en V.O.) au second tour. L’éventuelle petite secousse révolutionnaire, c’est juste pour l’hygiène ...


                      • Guy Liguili Guy Liguili 11 avril 2012 13:47

                        « Tout pour battre la droite », en terme d’analyse politique, c’est le degré minimum du soutien et celà se traduit souvent, en bon français, par « On s’en bat les couettes ! »


                      • crazycaze 11 avril 2012 14:07

                        En tout cas, en terme de stratégie politique, les différentes gauches et EELV sont vraiment des tocards !!! Ils servent la soupe à Sarko, Bayrou et Le Pen sans même s’en rendre compte... car toutes leurs petites phrases assassines entre eux sont bien mises en avant par les medias aux ordres, qui de ce fait occultent tout le reste, propositions, programmes, attaques de la droite !! Ce qui bien entendu laisse à penser au quidam que si l’Assemblée issue des législatives est composée de ces différents courants, ça va être un bordel digne de la 4eme république !! 

                        Visiblement ils ne comprennent toujours pas les leçons du passé, et le PS continue dans ses erreurs à essayer de gagner une élection en cherchant des voix à droite alors qu’un vrai programme de gauche fédérateur suffirait...

                        Et ce qui désolant, c’est qu’en plus des articles et des commentaires de partisans de divers partis de gauche jouent ce jeu de taper sur le voisin de gauche... histoire de quoi ? Grapiller quelques milliers de voix ? Etre sûr d’avoir 5% pour voir ses dépenses de campagne remboursées ?... Même pas...

                        Sarko, au moins, n’a pas fait d’erreur pour être sûr d’être au second tour et éviter une dispersion qui lui aurait été fatale, à l’image de Jospin en 2002 !! Il a tout simplement empêché les différents micro-partis de droite de se présenter... Et ne croyez pas que c’est parce qu’il leur manquait des signatures... Je pense qu’il a simplement agité le bâton et la carotte pour les dissuader, car sinon bien entendu, comme aux autres élections, ils auraient été présents (suffit d’aller chercher les signatures manquantes chez ses adversaires...).

                        A ce propos, quand j’avais évoqué cette stratégie, il m’avait été répondu sur Agoravox par un commentateur proche du NPA qui se reconnaîtra que je ne disais que des âneries, que ça ne marchait pas comme ça, etc... Deux jours après Nathalie Arthaud à la question « comment avez-vous trouvé vos 500 parrainages ? » répondait « Grâce à des élus qui, même s’ils ne partagent pas mes idées et sont de droite, sont de vrais républicains.. » C’est celaaaa oui..  smiley !!


                        • Traroth Traroth 11 avril 2012 14:12

                          Concernant Nathalie Arthaud, on a vraiment l’impression qu’elle cherche plus à faire baisser Mélenchon qu’à progresser elle-même. A partir de là, on se demande ce qui la dérange, finalement !


                          • jadismanu 11 avril 2012 14:27

                            Je suis aussi de gauche, mais je ne crois plus ni au socialistes pompimouliens, ni au mélenchonisme qui n’est qu’une imposture socialiste pour ramasser les communistes.

                            c’est pour cela que je vote centre gauche.

                            BAYROU en l’occurence.


                            • crazycaze 11 avril 2012 16:34

                              Bayrou, centre gauche ?? It’s a joke ? Vous plaisantez, j’espère ??
                               
                              Bayrou, c’est la VF de Démocratie Chrétienne, donc, la « gauche » de la Droite, le « droite sociale » (sic !), voire le Centre, qui en France a plus souvent navigué avec la droite qu’avec la gauche (voir UDF, CDS, PR, RI, Radicaux Valoisiens, etc.).

                              Le Centre Gauche a un nom en France : ce sont les Radicaux de Gauche, voire le PSU, qui eux, pour le coup, ont généralement emboîté le pas au PS.


                            • globulos nilasse 12 avril 2012 10:04

                              BAYROU le beg de centre gauche voulant appliquer une politique de droite ultra-libéral. charisme de serpillière,idées quasi inexistantes. bayrou est le genre de mec dont on ne preterait meme pas attention,meme si il etait a 50 cm de soi.


                            • kettner 11 avril 2012 15:15

                              Le président du verbe et de la lumière ...

                              Aura tout de même réussi le tour de force de concrétiser une opposition dont la popularité est inversement proportionnelle à son traitement médiatique .
                              Une opposition solide , entière , hors normes, indépendante du système médiatique et de la yoghourt politique chère à Séguéla .


                              • Charlus 11 avril 2012 16:10

                                Bon résumé des attaques auxquelles doit faire face le candidat du Front de gauche.

                                Il y a une petite erreur pas très grave. Je crois que le dessin de Plantu est paru dans l’Express et non dans « Le Monde ».


                                • onvalefaire onvalefaire 11 avril 2012 16:43

                                  La bave du crapaud...

                                  Merci à tous ces médias, journalistes et partis inféodés...

                                  Grâce à eux, des centaines de milliers de gens se sont retrouvés dans la rue...


                                  • Pregasviel 11 avril 2012 17:29

                                    Dans le style dézingage du programme du front de gauche, il y a le journaliste de BFM TV de la chronique éco qui répond au nom de Nicolas Doze, ça passe le matin et le midi il me semble... le type est sacrément agaçant avec ses arguments qui n’en sont pas et son espèce de résignation prosélyte que nous devrions tous ressentir. L’écouter me fait dresser les poils sur la tête, avec toujours la même rengaine du « déni de réalité »... Je vous met le lien à quelques unes de ses chroniques, un sacré gus, zélé et imbuvable :
                                    http://www.bfmtv.com/la-chronique-de-l-eco-de-nicolas-doze/

                                    Qu’en pensez vous ?


                                    • eric 11 avril 2012 18:23

                                      La preuve est à nouveau faite que presse et autres médias, sont en gros quels que soient les propriétaires, peuplés de journalistes en tendance sensibles aux sirènes sociales démocrates.

                                      Vu de droite en effet, Melenchon, c’est pain béni. Plus on en parle, mieux on se porte.
                                      Déjà Hollande commence a déraper par rapport a la seule ligne directrice possible pour lui, ne rien dire et jouer le TSS. Il commence a se la jouer Hessel... http://www.lavoixdunord.fr/Election-presidentielle-2012/2012/04/11/article_quand-hollande-sent-une-vague-prete-a-su.shtml

                                      Évidemment, l’idée d’un puissant tsunami Hollandien, allant tranquillement son petit bonhomme de chemin sur une période d’entre 5 et 10 ans est assez à l’image du candidat.

                                      Tous le monde aura compris, plus que de « vaguellette », il s’agit d’une « diguelette » pour enrayer l’exasperation des extremes gauches devant les trahisons annoncées du PS.

                                      Hollande devient « indigné ». Il « refuse d’agresser le FdG », sans comprendre que ne pas l’eécouter, faute de parvenir à ne pas l’entendre constitue déjà une agression.

                                       « Royale trouve Melenchon »revigorant« ( par rapport a qui ?)http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120411.OBS5898/en-direct-les-etudiants-votent-hollande.html

                                      Dans l’ensemble, je ne vois donc que des gens très satisfaits de la montée des communistes.

                                      Si la presse Hollandienne donne l’impression contraire, c’est sans doute que leur joie n’est pas complète.

                                      Se pourrait il que le PS ne soit pas entièrement sincère avec le FdG ? Certains électeurs particulièrement lucides commencent a se poser la question. ( voir sondages NO ou on voit la qualité des reports PC/PS baisser pour le second tour).

                                      Et si ils mentent alors même qu’ils ont besoin des voix de la vraie gauche, qu’en sera§t§il une fois élus ? L’homme (ou la femme) de la vraie gauche peut il avoir confiance ? Le PS tiendra§t§il compte du »choix populaire« exprimé par les urnes, autant, plus, moins que de sa signature au bas de l’accord avec les verts dés le jour de cet accord ?

                                      Plus qu’un éventuel complot contre le FdG, voila les questions qui méritent d’être posées.

                                      Car en réalité, oui, il y a un candidat qui a tous les autres contre lui parce qu’ils espèrent surfer su a »vague", il est clair que ce n’est pas Melenchon....

                                      Lui, son problème, c’est à quoi cela sert tous cela pour de toute façon finir en vague supplétif ? En Harki du PS ?


                                      • spartacus spartacus 11 avril 2012 18:29

                                        La gauche de la gauche au régime caviar ! 

                                        Son copain de chambrée au PS c’était Julien Dray. Ensemble il y a 10 ans ils écumaient la place Vendôme à la recherche des montres de luxe. Comme ancien salarié de Maty il lui fournissait des conseils d’achat.

                                        Tu crois que c’est en côtoyant le l’ouvrier ou le postier qu’il est devenu Franc Maçon ?

                                        Vous me faites rire les aficionados de Mélenchon, cet ancien sénateur insipide et ayant toujours vécu dans le placard doré du PS.....
                                        Et sa retraite aux cumuls de régimes spéciaux, il la partagera pas avec vous !
                                         

                                        • JL JL1 11 avril 2012 19:14

                                          Le FDG n’est pas la gauche de la gauche, il est la gauche de gauche, par opposition au PS qui est la gauche de droite.

                                          Mélenchon n’est pas plus à gauche que n’était le PS, et est aussi peu atlantiste que ne l’était De Gaulle.

                                          La différence entre aujourd’hui et 1981, c’est que 30 ans ont passé, et les masques sont tombés ; De Gaulle disait : « la politique ne se fait pas à la corbeille » ? Aujourd’hui, Mélenchon peut dire : la politique désormais ne se fera plus à la corbeille.

                                          On avance on avance.


                                        • JL JL1 11 avril 2012 19:15

                                          correctif : « Mélenchon n’est pas plus à gauche que n’était Mitterrand. »


                                        • hacheii 11 avril 2012 18:30

                                          Dîtes-vous bien les Mélenchonistes, qu’en votant pour Mélenchon, vous mettrez un immigré au pouvoir, la même chose en votant Hollande ou Sarkozy.


                                          • Tall 11 avril 2012 19:02

                                            n’importe quoi ... absolument n’importe quoi


                                            essayez Melenchon pédophile, ou Melenchon taliban ...
                                            sait-on jamais ?
                                            les gens sont sont tellement cons et vous êtes tellement malin


                                          • Zobi Aldo Rifort 11 avril 2012 19:33

                                            Ton commentaire est hacheii.


                                          • Pregasviel 11 avril 2012 19:02

                                            J’espère que les derniers commentaires sont des blagues... Mélenchon ne serait pas tant attractif si son concurrent Hollande avait tout pour convaincre, ce n’est même pas question d’avoir de la gueule, c’est question de faire une proposition cohérente pour le quinquénat. Avec Hollande, c’est un peu du « on verra ce qu’on fera une fois que je serai élu », pas de ligne directrice, pas d’orientations à long terme, du vide intersidéral, beaucoup iront voter pour lui au second tour avec plus de résignation qu’autre chose.

                                            Là, on nous propose un programme de relance économique au FdG, le seul parti à le proposer. Comme dit ma professeur d’économie ( Je suis en fin de master en Intelligence Economique... c’est pas les sciences éco à proprement parler et heureusement, l’orthodoxie dans cette discipline est affligeante) Oui donc ma professeur (Ex FMI, ex OCDE et banque de France) parlait de manière critique du phénomène mimétique illustré chez Keynes qui consiste à dire qu’il vaut mieux se tromper ensemble qu’avoir raison tout seul dans ce système économique... Pour elle, seul un plan de relance peut nous faire sortir de la crise, ce que j’approuve. 

                                            Personnellement, je préfère voir un candidat qui a montré qu’il avait compris le dessous des cartes sur le plan économique et de la géopolitique, deux domaines où JLM s’est montré fort compétent, sûrement grâce à ses économistes aussi... Ensuite, la plannification écologique qu’il propose vient donner un cadre cohérent à ses idées, et il a travaillé sa copie le bougre : découverte des fonds marins, leurs restaurations, en gros, l’émergence d’une compétence franco-française sur le plan maritime et le développement d’un avantage national précieux et durable. Il parlait également dans une interview de la technologie des nanotubes de carbone ou encore de l’aménagement urbain, lui qui trouve (comme moi) l’étalement des villes d’une inefficacité écologique incroyable...tout est à réinventer et le défi est presque excitant, j’en connais pas un seul autre dans cette campagne qui se soit poser ces questions.

                                            Alors, faut arrêter avec les faux arguments qui consistent à dire JLM = tremplin pour Sarko, rien à carrer de ce genre de réflexion, ce qui compte, c’est le contenu des programmes, les propositions et les valeurs défendues par le candidat... Ni plus, ni moins. Arrêtez de prendre les supporters de JlM et du front de gauche plus globalement pour des imbéciles qui ne jugent qu’à la gueule du leader du parti, c’est avec intelligence que nous mettrons un bulletin de vote à son nom en espérant voir les idées de ce parti approuvées par une majorité de français.


                                            • Patrick Samba Patrick Samba 11 avril 2012 19:55

                                              Bonsoir,

                                              un nouveau très remarquable article d’analyse politique, un vrai plaisir. Félicitation à l’auteur.

                                              Et qui suscitent des commentaires tout aussi instructifs.

                                              Vous pourriez pas nous en faire un qui détaillerait les informations que vous nous apportez sur ce qui se passe à EELV ? Se prépare-t-il une dissidence comme au NPA ? Personnellement j’ai cette information :

                                              " Création d’un nouveau parti

                                               

                                              Considérant qu’Europe Ecologie Les Verts (EELV) a remplacé la lutte des classes par la lutte des places (en outre une démocratie de plus en plus pyramidale)

                                              Considérant que 80% des militants d’EELV ont pour but de repeindre le capitalisme en vert

                                              Considérant qu’EELV est collé électoralement au Parti Socialiste

                                              Considérant que le Parti de Gauche avec qui nous pourrions être proches sur le programme, mais qui fonctionne de façon pyramidale et surtout est collé au Parti communiste (qui est antiécologiste, pronucléaire, productiviste etc.) dans le Front de Gauche

                                               

                                              Nous décidons de créer Les Verts indignés (Les Vertes solidaires)

                                              Le nouveau parti de la résistance écologiste

                                              - qui appartient à l’écologie radicale

                                              - qui se veut anticapitaliste, antiproductiviste et décroissant

                                              - qui s’organise par une démocratie horizontale (des groupes par département ou par région qui fonctionneront par réseau, donc sans instances nationales)

                                              - se donne la tâche de continuer à penser collectivement une utopie remplaçant le capitalisme, utopie capable de mobiliser les masses populaires

                                              - ce nouveau parti luttera sur le terrain et électoralement

                                              Première réunion le vendredi 24 février à Carpentras "



                                              • Patrick Samba Patrick Samba 11 avril 2012 21:38

                                                Soyons jacobins : Les Alternatifs 
                                                 


                                              • trobador 11 avril 2012 23:14

                                                Patrick, croyez-vous qu’un jacobin puisse faire de l’humour anglais ?


                                              • Connolly 12 avril 2012 11:37

                                                Pourquoi « jacobin » ?


                                              • trobador 12 avril 2012 16:21

                                                Parce que dans le post précédent, le lien était « Les alternatifs Limousins ». L’esprit jacobins est centralisateur, et hélas fut dévastateur pour les langues régionales... 


                                              • Patrick Samba Patrick Samba 13 avril 2012 07:48

                                                et il y a ça aussi (avec une initiative toute récente) : STEPHANE LHOMME Ecologiste de Gauche


                                              • Lamouet 11 avril 2012 20:01

                                                Mélenchon qui marche au pas avec le parti communiste n’ignore pas que ses alliés sont restés passifs lors de l’invasion de la France quand le pacte germano soviétique existait.
                                                La résistance communiste, certes courageuse, a combattu les Nazis seulement lorsqu’Hitler a trahi le pacte et a attaqué l’URSS par surprise.
                                                 Le Déni de la Réalité..... La pensée unique... Le danger des extrêmes, de Droite comme de Gauche ! Le danger pour une véritable démocratie.....
                                                P.S. : aux futurs « moinsseurs » : si vousn’avez pas d’arguments contre des Faits avérés, vous me « plussez » paradoxalement.


                                                • arobase 11 avril 2012 20:13

                                                  pauvre lamouet, que sait-tu de la résistance ? tu l’insulte le jour ou on enterre le plus cébre d’entre eux !

                                                  sans télé, journaux, radio, sans instruction et peu de culture, en 1940, dans les campagnes, ils se battaient pour chasser les sauvages qui leur marchaient sur le ventre, les affamaient, les torturaient , les assassinaient, les déportaient !! avec la complicité des morts de peur français !
                                                  ils avaient à combattre deux ennemis !

                                                  qui peut résister à de telles conditions sans se révolter ? à par les trouillards (par définition l’apannage des fachos, la trouille, c’est pour sauver leur peau qu’ils étaient collabos)..
                                                  .
                                                  pacte germano..pour la grande majorité .ils ne savaient même pas de quoi il pouvait s’agir !

                                                  c’est demain à midi le prochain repas des familles de chômeurs, des pauvres et des miséreux, alors vit avec ton temps et arrête tes sornettes, henri IV c’était il y a longtemps !



                                                • chapoutier 11 avril 2012 20:19

                                                  qu’est-ce les collabos connaissent à la résistance ?


                                                • Mandrake 11 avril 2012 20:31

                                                  chapoutier, tu devrais poser la question à l’esprit de mitterrand ou au père d’Hollande smiley 


                                                • chapoutier 11 avril 2012 20:34

                                                  mandrake
                                                  faut arrêter de se défoncer à la moquette.
                                                  qu’on à voir avec la resistance communiste les hollande ou mitterand


                                                • Mandrake 11 avril 2012 21:55

                                                  c’est vrai chapoutier...bon...on parle du pacte germano-soviètique alors smiley


                                                • chapoutier 11 avril 2012 22:30

                                                  qu’est-ce que staline à avoir avec le communisme ?

                                                  cela dit, staline a gagné du temps .

                                                  et que dire des usa qui ont soutenu hitler jusqu’à la victoire de stalingrad ?

                                                  si des millions de soviétiques ne s’étaient pas sacrifiés on avait droit au reich pour mille ans

                                                  alors un peu de pudeur


                                                • arobase 11 avril 2012 20:04

                                                  hachéïï c’est jacob. pas la peine d’en dire plus.


                                                  l’ump se déchire mais personne n’en entend parler. aucun ministre ne se bat pour sarko : bizarre non ?

                                                  à gauche le sport national est de s’insulter mutuellement !! assez !

                                                  juste quelques mots pour rappeler quand même ce qu’on ne doit jamais perdre de vue : les électeurs !

                                                  on dit, le PS, le FDG, le PC, le FN etc..... tout ça ne représente vraiment que quelques centaines de milliers d’encartés ! .
                                                  alors qu’ils y a 45 millions d’inscrits sur les listes !

                                                  ce sont eux qui vont voter, et pas sous les ordres des appareils. et eux, ils veulent le rassemblement des forces de gauche, une société plus juste, une vie meilleure ! alors ils forceront les appareils, les grincheux, les égocentriques à mettre leurs différents en veilleuse pour le bien commun.

                                                  ils éliront un raz de marée de gauche aux léislatives, quelque soit les candidats.

                                                  • kiouty 11 avril 2012 20:56

                                                    Pour Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, le candidat du Front de gauche est carrément « conservateur » et « clientéliste » (4 avril dans l’émission « Questions d’info »).

                                                    HA HA HA quel connard celui-là, avec sa copine la connasse de Duflot. Ils me font encore plus gerber que les Moscovici, Cambadélis, Valls et autres futurs ministres néolibéraux du même style (hélas).


                                                    • Lamouet 11 avril 2012 21:17

                                                      @ arobase :
                                                      23août 1939 : signature du Pacte germano-soviétique

                                                      Toutes les couches sociales, toutes les sensibilités politiques, toutes les sensibilités philosophiques et religieuses sont représentées au sein de la Résistance. Les Juifs, les démocrates-chrétiens, les socialistes et les communistes sont toutefois les plus représentés, ces derniers n’entrant en résistance qu’après juin 1941 seulement

                                                      T’en veux une autre ?

                                                      Le Printemps de Prague (en tchèque : Pražské jaro, en slovaque Pražská jar, nommé ainsi en référence au Printemps des peuples) est une période de l’histoire de la République socialiste tchécoslovaque ; Il débute le5janvieR 1968, avec l’arrivée au pouvoir du réformateur Alexander Dubček et s’achève le 21 août 1968 avec l’invasion du payspar les troupes du Pacte de Varsovie.

                                                      Dubček introduit la liberté de la presse, d’expression et de circulation dans la vie politique et enclenche une décentralisation de l’économie. Il dote le pays d’une nouvelle constitution qui reconnaît l’égalité des nations tchèque et slovaque au sein d’une république désormais fédérale. Cette innovation politique sera la seule à survivre à l’intervention soviétique.

                                                      Le Printemps de Prague provoque la réaction de l’URSS qui, après l’échec des négociations, envoie tanks et soldats pour imposer une « normalisation ».


                                                      • frugeky 11 avril 2012 22:07

                                                        Oui et alors ?

                                                        Mélenchon prendrait donc ses ordres chez Brejnev ? Ah non, il est mort ! Chez Poutine alors ? Mais il n’est pas de gauche !
                                                        Il n’en reste pas moins que, en France, ceux qui étaient le plus organisés, qui se sont le plus battus, qui sont le plus morts et qui ont le plus pesés sur le programme du CNR qui nous a fait tant de bien, ce sont les communistes, qui ne sont qu’une composante, certes importante et primordiale, du Front de Gauche.
                                                        T’en veux une autre ?

                                                      • wesson wesson 11 avril 2012 23:31

                                                        que voulez-vous dire lamouet ?


                                                        que si Mélenchon est élu, l’Otan va débarquer avec ses tanks sur les champs élysées ???


                                                      • Al West 11 avril 2012 23:37

                                                        A wesson :

                                                        Et pourquoi pas ... ?


                                                      • Bracam Bracam 11 avril 2012 23:11

                                                        Poutou est navrant ; il est sans doute sincère, mais peut-être trop orgueilleux ou aveuglé (à moins qu’il y ait une autre explication) pour comprendre que la politique, c’est aussi un métier, et que cela n’interdit pas la loyauté et l’honnêteté, aussi rares que soient ces qualités dans ce domaine. Il se déconsidère avant même d’avoir rien prouvé en bramant de manière bornée comme tant d’autres. En ce sens au moins il a déjà pris le pli le pire de ce que produit la pratique de la politique, en avilissant ses adversaires, et ceux qu’il devrait reconnaître comme concurrents. J’étais navré de le voir ridicule lors de sa première apparition télévisée, chez Ruquier. Il semble ne pas se rendre compte qu’il l’a été faute de professionalisme. Au vu de son attitude, je regrette de m’être « ému » pour lui (et je regrette que les idées du NPA soient défendues de la sorte ; mais peut-être que le NPA ne mérite pas mieux ?).


                                                        • 1984 12 avril 2012 00:20

                                                          @ l’auteur,
                                                          ben oui Melenchon ils sont tous contre et toi t’es tout pour...Et alors ça fait un putain d’article ça ?
                                                          Ben non, la prochaine fois analyse le contenu des critiques faites envers Melenchon, et là tu pourras dire que c’est un article.


                                                          • Anonymous Republic Punisher Anonymous Republic Punisher 12 avril 2012 03:41

                                                            Excellent article !!! Il y aussi toute les histoires sur le Tibet ou Chavez et Fidel Castro, des rumeurs balancer par des journalistes qui ne vérifie même plus leur sources depuis bien longtemps. J’espère que tous ce ramdam va éclairer les gens sur notre triste système et au point de désinformation où il en est arriver !

                                                            RESISTANCE


                                                            • globulos nilasse 12 avril 2012 08:15

                                                              de toute façon,ils peuvent continuer leur pets buccaux en coeur,de EELV,au PS,en passant par barbier (le pov gars serait invisible si il ne portait pas son écharpe rouge, même en plein mois d’aout),tout ces connards ne nous empêcherons pas de voter pour le front de gauche. tout ces manges merdes qui servent la soupe toute l’année a un systeme a bout de souffle n’ont pas compris une chose,rien n’est éternel et certainement pas la situation qui leur est favorable aujourd’hui et défavorable au plus grand nombre. ils me font penser aux aristocrates de 1788 qui ne voyaient pas la révolution poindre. une bonne partie des français en ont ras le cul de tout ces parasites,répétant jusqu’à ecoeurement toujours les mêmes conneries. ils auraient bandé de voir une guerre ethnico civile larvée pour continuer leur cirque,pas de bol,ils vont se retrouver avec une masse de gens qui eux veulent une révolution social et solidaire. QUE SE VAYAN TODOS !!


                                                              • Philodeme Philodeme 12 avril 2012 08:23

                                                                Melenchon le candidat d’agaravox ?????????????

                                                                il reste bien longtemps en tête d’affiche me semble-t-il ...............


                                                                • gilles gilles 13 avril 2012 16:32

                                                                  soyons lucide, pour qui roule meluche ?
                                                                  que diront nos spécialistes des sondages le 22 avril au soir ? si par malheur tout se répète comme un certain soit d’un 21 avril 2002 ?
                                                                  est ce impossible ? il suffit pour cela de savoir que le total des voix de gauche dans notre pays n’a jamais dépassé 40% dans un scrutin national (même à peine 38% lors du premier tour de 2007)
                                                                   or avec plus de 50% pour la gauche dans les sondfages personne n’y voit une mystification,
                                                                  hollande 30% melanchon 15% lo 1% NPA 1% verts 2 ou 3% total 49 ou 50% ???

                                                                  où est l’arnaque ?
                                                                   pourquoi les électeurs de gauche ne se lâcheraient pas quand tout annonce le président auto proclamé par les médias depuis un an déjà ?
                                                                  pourquoi alors ne pas voter mùelanchon qui s’il arrive en troisième position devrait si logiquement contraindre Hollandréou (comme melanchon l’appelle) à accepter le smic à 1700€ nets (contre à peine 1050€ aujourd’hui et donc mieux qu’en 1968 après les accords de grenelle 30% et 1981 1% seulement)
                                                                  le risque existe, si la gauche ne parvient pas à dépasser 40% et si melanchon est à 15 ou 16% hollande sera arithmétiquement à moins de 20% et sans doute derrière le pen.
                                                                   bis repetita placent diront les latinistes distingués


                                                                  • Wykaaa 13 avril 2012 22:33

                                                                    Les petits marquis des médias comme Apathie, Duhamel, Barbier, Joffrin et consorts sont très marris de l’ascension du Front de Gauche car ils ne l’avaient pas prévue même dans leurs pires cauchemars. Ils mésestiment le mécontentement grandissant des français et ils croyaient le peuple asses stupide pour avaler leurs sornettes qui tiennent plus de l’intox que de l’information.
                                                                    Il est grand temps de rompre avec ce système capitaliste qui pille les ressources naturelles de notre planète au profit de quelques uns et au détriment du plus grand nombre. Le peuple finit toujours par avoir raison. De plus, Sarkozy qui ne connaît rien à « l’esprit français » ne comprend même pas ce qui lui arrive. La France est quand même le pays des droits de l’homme, de la révolution de 1789 et du siècle des lumières, excusez du peu. De temps en temps les français le rappellent. Ca fait vraiment du bien !


                                                                    • Metais 15 avril 2012 03:31

                                                                      La réalité de la Présidentielle 2007 , c’est Sarko élu avec environ 19 Millions de voix sur 65 Millions de Français , 44,5 millions d’inscrits , 37,7 millions de votants et 35, 7millions d’exprimés ! 

                                                                      Cette fois on va avoir sans doute 20 ou 25 % d’abstentions au premier tour , ça sera le 1° parti de France ! Les deux « finalistes », Sarko et Hollande sans doute , ne représenteront que 60% des votants càd moins de 50% des inscrits. Et je ne vous parle pas de Mélenchon qui ne pèse même pas un Français réel sur 10 ! Le Président élu lui représentera en fait moins d’un Français réel sur 3 quand il sera à l’Elysée et avec ça il pourra entraîner le pays dans la guerre...
                                                                      Et je ne vous parle pas de la représentativité des parlementaires...C’est curieux la « démocratie » comme dictature , hein ?

                                                                      • Lamouet 15 avril 2012 13:41
                                                                        Ou l’on apprend dans le canard enchainé ...

                                                                        … Que les relations entre Serge Dassault ( révolutionnaire très connu ) et Jean-Luc Mélenchon étaient bien singulières.

                                                                        Dans un entretien à « La Croix » à paraître lundi, Jean-Luc Mélenchon se dit hostile à une transparence totale du patrimoine des élus, affirmant dans qu’il n’est « pas un homme public, mais homme privé avec des activités publiques ». La transparence ne doit pas être une exigence névrotique (...) ».

                                                                        http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/melenchon-oppose-a-la-publication-du-patrimoine-des-elus-25-03-2012-1922788.php

                                                                        Toute ma compréhension aux sympathisants FDG, apparemment les cornes sont prêtes depuis un bon moment…

                                                                         smiley  smiley


                                                                        • KamiXII KamiXII 15 avril 2012 14:33

                                                                          Les commentaires sont une fois de plus bien constructifs que l’article en lui-même(l’auteur, su mettre le doigt et rapporter des faits, sur un point important. Meme si cela reste une sombre absurditée !)

                                                                          De Isga :

                                                                          Si le score du NPA et de LO correspond grosso-modo à la différence entre le PS et le FdG, vous aurez franchement l’air cons. 

                                                                          Que dire de plus, si ce n’est qu’une fois encore l’éparpillement et les bassesses au sein d’ « un meme combat » ne font que simplement renforcer le système que l’on veut vaincre !!

                                                                           

                                                                           

                                                                          A l’heure actuelle seule JLM peut faire tournée le vent POUR TOUS, meme si ce personnage est a suivre.

                                                                          Oui, je ne suis pas un super fan de Melanchon car il y a une forte apprehension de l’apres presidentielle.(fera t’il vraiment avancer les choses pour 2017 ou a-t-il su tirer les bonnes cartes pour aller se reposer chez la gauche caviar !?)


                                                                          Pour vraiment mettre un coup de fouet, il faudrait aller voter POUTOU mais cela n’est pas encore realisable, il faut d’abord forcement une phase Melanchon !!

                                                                           

                                                                          Dommage, que N.Arthaud, » E.Joly »(juste pour les partisans :) et de P.Poutou et leurs partisans ne le comprennent pas et nous proclame un radicalisme pur et dur inconcevable. Avec cette parité mise en œuvre par le CSA(comme quoi ils font pas que des conneries)ils ont reussi a se faire bien voir d’une partie du grand public qui les meconnaissaient et ont pu acquerir une certaine credibiltée notoire. Alors usez en pour la bonne cause, le « vote utile » chez la gauche minoritaire aurait un sens !!!!

                                                                          Un ralliement serait bien plus efficace et judicieux plutôt que le discredit !!



                                                                          • aliante 15 avril 2012 14:41

                                                                            source Upr le parti socialiste a participé massivement à la ratification du traité constitutionnel de Lisbonne

                                                                            2°) PHASE 2 : RATIFICATION DU TRAITÉ DE LISBONNE

                                                                            Une fois la révision de la Constitution acquise – sans référendum – grâce au « vrai faux soutien » du PS, il fallait encore ratifier le traité à l’Assemblée nationale.

                                                                            Or, et comme je l’ai dit dans mon article qui ne vous a pas plu, le PS a bel et bien voté très majoritairement cette ratification du traité de Lisbonne le 7 février 2008, soit 3 jours après la manipulation éhontée de Versailles. Vous en trouverez la preuve sur http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0083.asp

                                                                            Sur les 205 députés socialistes et apparentés, il y a eu en effet :

                                                                            Pour : 121

                                                                            Mme Patricia Adam, MM. Jean-Marc Ayrault, Dominique Baert, Jean-Louis Bianco, Mme Gisèle Biémouret, MM. Patrick Bloche, Daniel Boisserie, Maxime Bono, Mmes Marie-Odile Bouillé, Monique Boulestin, M. Pierre Bourguignon, Mme Danielle Bousquet, MM. Alain Cacheux, Jérôme Cahuzac, Jean-Christophe Cambadélis, Christophe Caresche, Mme Martine Carrillon-Couvreur, MM. Guy Chambefort, Jean-Paul Chanteguet, Mme Marie-Françoise Clergeau, M. Pierre Cohen, Mmes Catherine Coutelle, Pascale Crozon, M. Frédéric Cuvillier, Mme Claude Darciaux, MM. Michel Debet, Pascal Deguilhem, Mme Michèle Delaunay, MM. Guy Delcourt, Michel Delebarre, Bernard Derosier, Michel Destot, René Dosière, Tony Dreyfus, Mme Laurence Dumont, M. Yves Durand, Mmes Odette Duriez, Corinne Erhel, Aurélie Filippetti, Geneviève Fioraso, MM. Jean-Claude Fruteau, Jean-Louis Gagnaire, Mme Geneviève Gaillard, MM. Guillaume Garot, Jean Gaubert, Mme Catherine Génisson, MM. Paul Giacobbi, Jean-Patrick Gille, Mme Annick Girardin, MM. Jean Glavany, Gaëtan Gorce, Mme Pascale Got, MM. Marc Goua, Jean Grellier, Mmes Elisabeth Guigou, Danièle Hoffman-Rispal, M. François Hollande, Mme Monique Iborra, MM. Jean-Louis Idiart, Eric Jalton, Armand Jung, Mme Marietta Karamanli, MM. François Lamy, Jack Lang, Jean-Yves Le Bouillonnec, Mme Marylise Lebranchu, MM. Jean-Yves Le Déaut, Michel Lefait, Jean-Marie Le Guen, Mme Annick Le Loch, M. Patrick Lemasle, Mme Annick Lepetit, MM. Bruno Le Roux, Bernard Lesterlin, Serge Letchimy, Michel Liebgott, Mme Martine Lignières-Cassou, MM. Albert Likuvalu, Victorin Lurel, Louis-Joseph Manscour, Mmes Jacqueline Maquet, Jeanny Marc, M. Jean-René Marsac, Mmes Martine Martinel, Sandrine Mazetier, MM. Michel Ménard, Pierre Moscovici, Pierre-Alain Muet, Philippe Nauche, Henri Nayrou, Mmes Marie-Renée Oget, Françoise Olivier-Coupeau, George Pau-Langevin, Marie-Françoise Pérol-Dumont, Sylvia Pinel, Martine Pinville, M. François Pupponi, Mme Catherine Quéré, MM. Jean-Jack Queyranne, Dominique Raimbourg, Simon Renucci, Alain Rodet, Marcel Rogemont, Bernard Roman, René Rouquet, Alain Rousset, Michel Sainte-Marie, Michel Sapin, Christophe Sirugue, Pascal Terrasse, Mme Marisol Touraine, MM. Jean-Louis Touraine, Philippe Tourtelier, Jean Jacques Urvoas, Daniel Vaillant, Françoise Vallet, André Vallini, Manuel Valls, André Vézinhet, Jean-Claude Viollet et Philippe Vuilque.

                                                                            Contre : 25

                                                                            MM. Thierry Carcenac, Marc Dolez, Jean-Pierre Dufau, Jean-Paul Dupré, Christian Eckert, Henri Emmanuelli, Albert Facon, Michel Françaix, Joël Giraud, Christian Hutin, Serge Janquin, Jean-Pierre Kucheida, Patrick Lebreton, Jean Mallot, Mme Marie-Lou Marcel, MM. Gilbert Mathon, Jean Michel, Germinal Peiro, Jean-Claude Perez, Mmes Marie-Line Reynaud, Christiane Taubira, MM. Jacques Valax, Michel Vauzelle, Michel Vergnier et Alain Vidalies

                                                                             

                                                                            Abstention : 17

                                                                            Absents : 42

                                                                            ==== CONCLUSION GÉNÉRALE ====

                                                                             

                                                                             

                                                                            Sur les 146 suffrages exprimés par les députés socialistes pour la ratification du traité de Lisbonne le 7 février 2008, il y a eu 121 POUR et 25 CONTRE, soit 82,9 % d’approbation.

                                                                             


                                                                            • KamiXII KamiXII 15 avril 2012 15:05

                                                                              Les commentaires sont une fois de plus bien constructifs que l’article en lui-même(l’auteur, su mettre le doigt et rapporter des faits, sur un point important. Meme si cela reste une sombre absurditée !)

                                                                               

                                                                              De Isga :

                                                                              Si le score du NPA et de LO correspond grosso-modo à la différence entre le PS et le FdG, vous aurez franchement l’air cons. 

                                                                               

                                                                              Que dire de plus, si ce n’est qu’une fois encore l’éparpillement et les bassesses au sein d’ « un meme combat » ne font que simplement renforcer le système que l’on veut vaincre !!

                                                                               

                                                                               

                                                                              A l’heure actuelle seule JLM peut faire tournée le vent POUR TOUS, meme si ce personnage est a suivre.

                                                                              Oui, je ne suis pas un super fan de Melanchon car il y a une forte apprehension de l’apres presidentielle.(fera t’il vraiment avancer les choses pour 2017 ou a-t-il su tirer les bonnes cartes pour aller se reposer chez la gauche caviar !?)

                                                                               

                                                                              Pour vraiment mettre un coup de fouet, il faudrait aller voter POUTOU mais cela n’est pas encore realisable, il faut d’abord forcement une phase Melanchon !!

                                                                               

                                                                               

                                                                              Dommage, que N.Arthaud, » E.Joly »(juste pour les partisans :) et de P.Poutou et leurs partisans ne le comprennent pas et nous proclame un radicalisme pur et dur inconcevable. Avec cette parité mise en œuvre par le CSA(comme quoi ils font pas que des conneries)ils ont reussi a se faire bien voir d’une partie du grand public qui les meconnaissaient et ont pu acquerir une certaine credibiltée notoire. Alors usez en pour la bonne cause, le « vote utile » chez la gauche minoritaire aurait un sens !!!!

                                                                              Un ralliement serait bien plus efficace et judicieux plutôt que le discredit !!



                                                                                • Artius 15 avril 2012 23:21

                                                                                  Je trouve très beau cet emballement autour de M. Mélenchon.
                                                                                  Toutefois, j’aimerais juste rappeler une ou deux évidences, dans l’hypothèse où M. Hollande soit élu.

                                                                                  M. Hollande n’a de cesse de répéter ces derniers jours qu’il faut relancer la croissance. Sans être un spécialiste de l’économie, ce genre de « solution » part d’un postulat totalement libéral. Pour être plus clair, cela veut dire qu’il n’y a aucune volonté de remettre en cause notre système économique et financier : bein oui, la croissance comme remède miracle, c’est typiquement libéral.
                                                                                  Ainsi, lorsque M. Mélanchon appelera à voter M. Hollande, preuve sera faite de sa forfaiture.

                                                                                  D’autre part, j’ai le souvenir, que visiblement certains n’ont pas, d’un emballement aussi beau en mai 1981.
                                                                                  Pour mémoire, la lune de miel aura duré deux ans et les conséquences de la « crise » de l’époque étaient moins rudes qu’aujourd’hui.

                                                                                  Demain, si la gauche passe, elle n’aura aucune excuse si elle échoue à tenir ses promesses. Gouvernement, Sénat, Collectivités territoriales et sans doute Assemblée nationale dans la foulée, tout sera à gauche. Et là, on va voir ce qu’on va voir nous dit-on. Vivivi, c’est sûr qu’on va voir.

                                                                                  Une phrase entendue hier résume ma pensée :
                                                                                  Grand soir, petit matin.
                                                                                  La gueule de bois va être terrible, les amis.

                                                                                  Cordialement,


                                                                                  • Lou Lou 16 avril 2012 04:24

                                                                                    Discours sur la défense de Mélanchon qui m’ a convaincu malgré son passé de politicien du PS ...

                                                                                    http://www.placeaupeuple2012.fr/intervention-de-jean-luc-melenchon-sur-la-defense/#comment-11129

                                                                                    Le candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle a plaidé pour une Défense souveraine, affranchie de l’atlantisme et de son bras armé : l’Otan.


                                                                                    • Perceval Perceval 16 avril 2012 10:03
                                                                                      Allez dehors les cocos, retournez sur Bellaciao.fr y déverser votre logorrhée immonde.

                                                                                      • Bracam Bracam 16 avril 2012 17:33

                                                                                        A Artius (xxx.xxx.xxx.159) 15 avril 23:21 Je peux savoir ce que vous proposez de constructif ? J’ai peut-être mal lu, mais je ne vois RIEN en la matière. Tout au plus la malveillance habituelle de celui qui dénie aux autres le pragmatisme politique qui fait que des gens de droite voteront pour un autre parti de leur sensibilité si leur candidat ne passe pas au premier tour (avec l’UMP pour parti unique ou presque, problème), que parmi eux il y a des gens d’honneur qui iraient jusqu’à voter Hollande si Le Pen était au second tour (NKM par exemple), que des gens de gauche ont contribué à l’élection d’un président de droite pour écarter ce même danger, et enfin, que la logique politique amène des gens de gauche à appuyer un autre candidat de même bord lorsque le leur ne passe pas la rampe. Mélenchon est simplement loyal vis-à-vis de son engagement politique, et votre prétendue condamnation de son hypothétique choix est stupide (condamnation qui s’applique donc à tout candidat en échec appelant à un report pour un proche mieux placé) .


                                                                                        • Artius 21 avril 2012 14:47

                                                                                          @ Bracam
                                                                                          Je ne vois pas en quoi je suis sensé proposer quelque chose de constructif. J’exprime ce que cet engouement suscite en moi, rien de plus.
                                                                                          Du reste, si cela vous agace, ce qui semble être le cas vu le ton que vous adoptez, c’est peut-être que vous redoutez que ce que je dis soit vrai.
                                                                                          Pour votre sophisme concernant ce que vous appelez ma prétendue condamnation,« stupide », il n’engage que vous. Je note au passage, que l’argumentation avec les gens de votre genre se limite à l’insulte, preuve s’il en est de votre force.
                                                                                          Pour moi, un candidat de gauche qui ne jure que par la croissance fait une politique de droite libérale. Du point de vue purement politique, et non électoraliste, c’est tout simplement trahir un idéal de gauche, en abusant de la naïveté du bon peuple, dont soit dit en passant, je fais partie, tout autant que vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès