• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tout ce qui ne va pas avec François Fillon

Tout ce qui ne va pas avec François Fillon

Aujourd’hui, il semble plus que probable que la candidature de l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy se terminera par un échec dès le premier tour. Par-delà toutes les affaires qui entourent le candidat, toute cette campagne a également révélé la personnalité du candidat des Républicains. Et s’il a uni les militants de droite, bien d’aspects le disqualifient complètement.

 

Le Hollande des Républicains ?
 
Finalement, ce qui est frappant avec François Fillon, c’est que malgré un style radicalement différent de celui de Nicolas Sarkozy, on retrouve bien des similitudes avec l’ancien président, et notamment les postures qui sont prises un peu rapidement, sans forcément penser au lendemain. Bien sûr, le candidat de la droite peut paraître cohérent dans son discours, dont on peut trouver les racines dans son évocation d’un état en faillite. Mais cela est un peu complaisant tant son parcours est sinusoïdale. De Séguin à Thatcher, il y a tout de même de la marge, même si cet original, sans doute par les sondages alléché, avait trouvé le moyen de soutenir Balladur en 1995, en contradiction avec son chef de fil.
 
Et pour une personne soucieuse des finances publiques, il a orchestré une dégradation des comptes publics un peu contradictoire en arrivant à Matignon. D’ailleurs, il ne semble pas forcément tenir tant que cela à ses idées. Si Benoît Hamon a profondément retravaillé deux fois son projet de revenu minimum, François Fillon fait de même avec bien des idées qu’il avait mises en avant pendant la campagne des primaires. Son projet sur la santé a été retravaillé, et les 20 milliards d’économies demandées aux collectivités ont été divisées par trois la semaine dernière devant les élus, dans un retournement digne de François Hollande, qui en dit long sur le caractère du bonhomme et le sérieux de ses propositions.
 
De même, après avoir promis de supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires, il exclut certaines catégories (notamment dans la sécurité et la santé), ce qui amène à se demander comment cela pourrait bien être possible étant donné que nous manquons également de professeurs. Bref, se dessine l’image d’un homme qui semble avancer des chiffres ou des propositions fortes pour marquer, sans se soucier le moins du monde de la réalité, quite à rétropédaler ensuite, en somme un petit politicien inconséquent à la Hollande bien loin de son image de sérieux. D’ailleurs, c’est exactement ce qui s’est passé quand il avait dit en janvier qu’il se retirerait de la campagne s’il était mis en examen.
 
En somme, François Fillon n’est que le énième avatar de ces hommes politiques prêts à dire tout en son contraire pour se faire élire, sans même se soucier de la réalité ou des conséquences, et prêts à toutes les contorsions. Il n’y a rien de sérieux dans le comportement de ce candidat pas moins inconséquent que Nicolas Sarkozy ou François Hollande, dont il reprend bien des aspects négatifs. Et même si le flux continu de révélations dans un calendrier ne semblant lui laisser aucune chance est troublant, cela fait tout de même apparaître un candidat à la moralité questionnable et les fluctuations erratiques de sa défense indiquent aussi une utilisation parfois déraisonnée des postures médiatiques.
 

 

En étant un peu sévère, cette campagne me fait apparaître François Fillon comme une sorte de François Hollande de droite, qui, pour essayer d’enfiler un costume trop grand pour lui, s’abandonne à des postures complètement abracadabrantesques sans même réfléchir à leurs implications. Il n’est pas plus sérieux que le triste président sortant et sa chute serait sans doute bienvenue pour la France.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 avril 2017 10:20

    et les impots locaux seuls les gens « aisés » les payerons (20 % )

    c’est ce qui coince pas d’impots sur les revenus mais 2 IMPOTS COMMUNAUX TRES LOURDS !!

    de + si FILLON OU LA MARINE « A VOILES ET A VAPEUR » PASSENT ON AURA UNE GUERRE CIVILE AVANT FIN 2017

    QUEL CHOIX CORNELIEN UN ESCROC PINGRE ou UNE MARINETTE D ’OPERETTE !!!!!


    • velosolex velosolex 4 avril 2017 11:38

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      La part de l’impot sur le revenu n’en finit pas de chuter. Par contre comme vous dites celle des impots locaux et fonciers, totalement ou presque déconnectés de la richesse et des revenus, devient démentielle, et contre productive.

       Ce sont les endroits les plus sinistrés du territoire où l’on paye le plus d’impôts, et les endroits les plus riches, comme Neuilly sur seine, une vitrine de la richesse, où l’on paye le moins. Une réforme est indispensable, devant cette hérésie qui génère des effets pervers considérables, et nuit gravement à la cohésion d’un état qui n’a pas besoin de cela. Le plan de Macron n’est pas absurde.
       Bien sûr les maires qui voient la menace d’un regard sur leur pouvoir de gérer l’impôt communal, comme des seigneurs d’un autre temps, montent au créneau. 


    • cétacose2 4 avril 2017 13:23

      Et une fois encore ,s’il y a un duel Le Pen -Fillon ou Le Pen -Macron ,nous assisterons à la collusion de tous les ennemis de la morale et de la bienséance contre ce qui réprésente l’avenir prospère et l’honneur de notre pays .Vous verrez les hyènes de tous les bords politiques qui s’entredéchirent actuellement se coaliser pour torpiller notre petite Marine ...ça ne vous dégoute pas  ?


      • zygzornifle zygzornifle 4 avril 2017 13:40

        @cétacose2


         s’il y avait un second tour Satan Le Pen LR et PS demanderaient de voter pour Satan après avoir vendu les âmes des électeurs bien sur ......

      • zygzornifle zygzornifle 4 avril 2017 13:38

        Si on enlève le pognon il n’y a plus de Fillon , il est comme tout RIPOUXblicain obsédé par le fric et le pouvoir il ne vit que pour cela et grâce a cela, c’est comme une perfusion qui le maintient en vie ..... 


        • alinea alinea 4 avril 2017 15:54

          j’avais un jour demandé ce qui avait fait la réputation de sérieux de Fillon ; mais je n’ai pas eu de réponse.
          Je n’ai guère de souvenirs d’un homme insignifiant faisant une politique dégueulasse sous la houlette d’un fou !
          et voilà maintenant qu’on s’aperçoit qu’il n’est pas probe ni sobre ni compétent ?


          • Marc Filterman Marc Filterman 4 avril 2017 18:40

            @arthes
            Mais ils touchent TOUS
            Coluche avait dit, « un pour tous, tous pourris »,
            petite phrase qui a le don d’énerver Camba.
            D’ailleurs en mai 68, ceux qui dénonçaient le système, sont en plein dedans aujourd’hui,
            c’est peut-être pour ça qu’on l’appelle maintenant la gauche caviard.


          • Le421 Le421 5 avril 2017 09:43

            @arthes
            Les cathos qui defilent sans rien casser contre la GPA

            On était 130.000 à République le 18 Mars...

            J’ai discuté tranquillement avec des « tortues ninjas » attentifs mais très calmes.
            Pas un seul incident.
            Et les travelling que j’ai fait ne montrent pas les quelques malheureux trous pris en photo dans la presse quand le cortège n’était pas encore arrivé. Les 130.000, c’était pas un comptage Trocadéro !!
            Et pas une poubelle brûlée.
            Insoumis mais fiers de notre pays !!

            Parlant de la GPA, « sens commun » se bat pour plein de choses...
            A l’abbaye de Solesmes, certains sont même pour la dépénalisation des relations homosexuelles avec les mineurs... Chacun ses goûts !!


          • Le421 Le421 5 avril 2017 13:30

            @Marc Filterman
            Mais ils touchent TOUS...

            Ca, c’est ce que la droite veut faire avaler, de Le Pen à Fillon en passant par Macron, pour excuser ses turpitudes.
            Et au fait, à part son salaire normal, il touche quoi le leader de la FI ??
            Il a un plus gros patrimoine que Marion Anne Perrine ? Encore faudrait-il que celle-ci ait tout déclaré correctement.
            Sans parler de métal jaune aux Bahamas, bien sûr !!  smiley


          • Chamiot 4 avril 2017 16:31

            Je n’arrive toujours pas à croire (même si je connais la proportion de non-européens et de parasites sociaux vivant d’allocations (*), l’indifférence croissante à la notion de patrie) qu’il ne se trouve pas en France pas PLUS de « citoyens » prêts à un très minime effort pour tenter (au moins tenter) de redresser le pays.
            - sans risquer les turbulences liées à une sortie de l’EU / de l’Euro
            - sans replonger (encore en pire) dans les « cadeaux » non financés à la mode socialo

            Fillon à 17 ou 18% ???

            Quand Hollande bis (le fantôme à la voix de fausset) serait à 25 % tout comme MLP...
            Quand toutes les extrêmes-gauche additionnées, tous les bateleurs timbrés (sans compter le FN très relooké) recueilleraient autour de 40 % des suffrages !!!

            Passe encore ici sur Avox où la population est très très particulière (la meute), mais quid dans le pays réel ?
            Si les sondages disent vrai (ne sont pas truqués / manipulés), c’est évidemment à désespérer.

            (*) d’où s’imposerait un retour au suffrage censitaire (aux sources de la Démocratie qui a toujours été une aristocratie n’en déplaise aux ignares). Seuls ceux (imposables) qui contribuent un tant soit peu à la Cité, seuls ceux-là, ont évidemment le droit d’influer sur son avenir.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 avril 2017 17:17

              @Chamiot

              Peut-être parce que ce discours « du très minime effort », on l’a entendu 150 000 fois en 30 ans ?


            • Chamiot 4 avril 2017 17:41

              @Olivier Perriet

              déjà 150 000 fois ! Ah bon ! Même pays ?

              Moi, depuis 30 ans je n’ai vu et entendu QUE le saupoudrage électoral, l’accumulation d’allocs, de primes et de RSIA, le toujours plus idéologique pour les trop fameux « modestes », inactifs, ratés de tout poil, à la Miteux ou la Merluche.

              Ils ont même dû, à force, inventer la réduction d’impôt payé aux « modestes » qui n’en payaient déjà pas, des impôts (= le « crédit » d’impôt, fabuleux, car, attention, le « modeste » est très jaloux et jamais satisfait)

              Connaissez-vous (assez vieux) l’état du pays quand la Mite et sa bande se sont installés en 81 dans les palais parisiens ? (le fameux Ministère du temps libre !)

              Comparez avec l’état actuel !


            • Chamiot 4 avril 2017 17:51

              @Chamiot

              lire évidemment « la réduction d’impôt payée »
              Quoique... au vu du niveau ambiant (tiens voilà du Boudin !)


            • Jean Pierre 4 avril 2017 19:52

              @Chamiot
              En achetant du pain vous payer la TVA . Donc tout le monde participe et tout le monde doit pouvoir voter. 

              Concernant les « parasites sociaux » il faut savoir que plusieurs milliards d’€ de droits sociaux ne sont pas demandés par des personnes qui y auraient portant droit.
              La fraude fiscale (qui concerne principalement les multinationales et les grandes fortunes) représente 60 à 80 milliards d’€.
              Le cadeau à Tapie c’est 450 millions d’ €. La fraude fiscale de Wildenstein (premier cercle de Sarkozy) c’est à peu près la même somme. Tout cela c’était sous le gouvernement Fillon, non ?
               Pourquoi ne demandez-vous pas à Fillon de rembourser aux Français le million volé, juste pour qu’il nous montre l’exemple en matière d’effort ?
              Vos idées puent le 19 ème siècle. Pas étonnant que les châtelains vous fascinent.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 avril 2017 22:09

              @Chamiot
              Connaissez-vous (assez vieux) l’état du pays quand la Mite et sa bande se sont installés en 81 dans les palais parisiens ? (le fameux Ministère du temps libre !)

              Oui je connais la logique imparable qui veut que comme « aujourd’hui tout va mal » c’est que « avant tout allait bien »

              mais vous ne vous êtes jamais demandé si les conditions du mal être actuel n’ont pas été posées lorsque tout allait bien avant ?


            • Le421 Le421 5 avril 2017 09:45

              @Chamiot
              L’état du pays ?

              Demandez à Giscard et sa loi de 73...

              On n’est pas forcément des idiots, même si on est des « connards de gauchistes ».
              Ce serait même plutôt le contraire...


            • BA 4 avril 2017 17:27

              Fins de mois difficiles.


              Avec près de 23 000 euros par mois, François Fillon n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.


              Selon des déclarations transmises à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et publiées sur son propre site, les revenus de François Fillon se sont élevés à 275 000 euros en 2016, soit 22 900 euros par mois.


              Les fins de mois difficiles, François Fillon connaît aussi. Ce lundi matin sur BFM TV, le candidat LR à l’élection présidentielle a répondu « non » à cette question de Jean-Jacques Bourdin : « Est-ce que vous arrivez à mettre de l’argent de côté ? » 


              http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/03/avec-pres-de-23-000-euros-par-mois-francois-fillon-n-arrive-pas-a-mettre-de-l-argent-de-cote_1560216


              • Chamiot 4 avril 2017 18:03

                @BA

                Ce qui est, pour moi, curieux (voire incompréhensible, avec un e à voire, mais oui !), c’est que F. Fillon

                - aille se prostituer avec le dyslexique matinal sur la chaîne à Macron (BFM) alors même que ledit Boudin l’insulte et le diffame depuis 2 mois sans désemparer.

                - réponde (accepte de répondre !) à une telle question qui relève de la sphère privée, n’a aucun intérêt et n’a absolument rien à voir avec les enjeux politiques et l’avenir du pays. Pourquoi n’a-t-il pas simplement rétorqué au Boudin :« et pour vous, qu’en est-il ? » (sachant que le laborieux Boudin doit palper assez grassement pour ses basses oeuvres - merci Patron, merci Macron)


              • Le421 Le421 5 avril 2017 09:48

                @Chamiot
                Effectivement, Bourdin est plutôt provocateur et populiste.
                Pour aller chez lui, il vaut mieux avoir les fesses propres.
                Fillon est plutôt du style « Pampers ».
                Même mouillé, il reste au sec...  smiley


              • sweach 4 avril 2017 18:24

                Si seulement on pouvait vous entendre.


                Beaucoup trop de gens qui m’entoure adule la politique de la droite, même si les faits ne vont pas de le sens de ce qu’ils annoncent et même s’ils ont fait des connerie monstrueuse, certain en redemande.

                Payer des impôts et des charges pour certain et toucher des aides social pour d’autre sont des choses que beaucoup de Français détestent au plus haut point, sans voir plus loin que le bou de leur nez.

                Je ne suis pas capable de comprendre cette volonté qu’on beaucoup de gens de vouloir tout garder pour eux, ils sont totalement inconscient du fait que tout leur coûterait plus chère si tout le monde avait leur vision capitaliste et que personne ne viendrait à leur aide s’ils avaient un pépin.

                Fillon est le pire de tout les candidats, il a le programme le plus dure et le plus injuste de tous, je pris pour qu’il ne passe pas le premier tour, mais 4.4 Millions sont allés à cette primaire et L’ump avait plus de 9 Millions d’électeur au premier tour en 2012.

                L’enfumage Macron m’inquiète également, car à qui profite ce crime médiatique ?

                • franc tireur 4 avril 2017 19:54

                  Je ne crois pas a son élimination au premier tour , les sondages ne collent pas ,Macron est surévalué par plusieurs facteurs qu’on a détaillé.

                  Et puis la gauche ne peut pas etre si haute , on sait au contraire depuis des années qu’elle est très basse ( autour des 38/40%).
                  Macron profite de la colère et l’hésitation des gens, mais dans l’urne ils se rabattront finalement sur Fillon,qui est le proche de leurs aspirations ( moins d impots,moins de reglements,moins d immigrés,plus de sécurité).
                  J’ai vu le modèle de comportement dans mon entourage proche , au début c ’était « quel salaud , il se fait offrir des costards », mais maintenant c’est :« oui mais pour qui voter d’autres ? ».
                  L’idéologie est plus forte que les affaires 

                  • sweach 5 avril 2017 10:22

                    @franc tireur
                    *moins d immigrés,plus de sécurité*


                    Voici un exemple de ce que la droite dit et fait le contraire en réel.
                    Fillon a été au pouvoir et pendant son mandat de premier ministre, les forces de l’ordre ont diminué en effectif et les naturalisations ont augmenté.

                    On peut revenir plus loin dans l’histoire, dans le gouvernement Giscard, car le Décret du 29 avril 1976 est le pire de tous, il a apporté une vague de naturalisation, la faute en revient à Chirac qui 15 ans plus tard parlait « du bruit et de l’odeur »

                    Ce mouvement politique a trop d’intérêt dans l’insécurité et l’immigration pour lutter contre efficacement. Par définition le capitalisme sépare les riches des pauvres.

                    Créer l’injustice et la zizani pour rester au pouvoir sont les mots d’ordre de ce parti politique, j’exècre aux plus haut point presque tout ce qu’ils ont fait et ce qu’ils sont encore capable de faire.

                  • egos 4 avril 2017 20:40

                    Pour faire succinct et soulager les lecteurs ployant sous de nombreux articles en cette période électorale chargée, l’auteur gagnerait à lister ce « qui va » chez FF.



                    • Pierre 4 avril 2017 22:13

                      L’auteur de cet article est encore bien plus insignifiant que ce qu’il dénonce.


                      • GerFran 5 avril 2017 09:04

                        Qui dirige vraiment la France ? Réponse de Viviane Reding, vice-présidente de la commission européenne :

                        "Il n’y a plus de politiques intérieures nationales«  ; »Les lois appliquées dans les 28 États membres sont, en très grande partie, décidées par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne...."

                        https://www.youtube.com/watch?v=EQZY05KA-bE

                         


                        • Parrhesia Parrhesia 5 avril 2017 12:20

                          Entendez-vous, mon Général ???

                          Ils ont presque tous, soudainement, le sens inné de la mesure dans le génie de l’analyse !!!

                          Par contre, depuis mai 1968, ils n’enregistrent tous, j’ai bien dit tous, que des bides retentissants pour le pays et pour ses habitants !!!

                          À ce point qu’en sélectionnant les rares points valables de chaque programme, (par exemple le retour à l’outil indispensable de la nationalisation dans le cas du PRCF) et en additionnant ces rares points valables, nous avons l’impression que nous n’arriverions qu’à peine à produire un tiers de programme viable !!!

                          Et si d’aventure nous trouvions la personnalité capable de mettre ce vrai bon programme viable en application, nos démocrates progressistes de génie, toutes tendances confondues, lui organiseraient, qui un Petit-Clamart, qui un nouveau Mai 68 !!!

                          Parlons clairement, mon Général !

                          Nous ne sommes plus dans la mouise ! Maintenant, nous sommes carrément dans la M.... !!! 




                              • alkoussekousse alkoussekousse 9 avril 2017 22:47

                                Aujourd’hui la ligne de partage entre la droite et la gauche passe par le keynésianisme. La gauche est keynésienne comme le montrent les programmes de Mélenchon et Hamon qui prévoient le premier des investissements publics dans le secteur des énergies renouvelables (un exemple d’investissement inutile amha) et le second des dépenses publiques pour le revenu universel (une lubie dangereuse). Tous les autres candidats, y compris Asselineau, ont une sainte horreur de la relance économique par l’investissement massif organisé par l’état. Et pourtant on ne parviendra à résorber vraiment le chômage qu’en investissant beaucoup d’argent dans le secteur de l’énergie nucléaire non polluante (centrales à sel fondu).


                                Il faudra donc attendre qu’apparaisse une gauche intelligente, débarrassée de son addiction pour l’escroquerie écologiste et la distribution de pouvoir d’achat aux personnes qui ne travaillent pas. Dans 1000 ou 10.000 ans peut-être...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès