• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > TVA : Mélenchon, champion du monde de la mauvaise foi

TVA : Mélenchon, champion du monde de la mauvaise foi

« Ah ben, si un raisonnement n’est pas une preuve… En effet, il n’y a rien qui vaille. Depuis Descartes, ça s’appelle le doute méthodique… Arrêtez de dégrader le niveau politique. La politique, ce n’est pas forcément mentir. » (Jean-Luc Mélenchon, le 17 juin 2022 sur BFM-TV).

Comment dire n’importe quoi et passer à une heure de grande écoute à la télévision ? Tiens, encore une autre formule : « Lundi matin, je serai chez moi à attendre le coup de téléphone du Président. ». C’est ça, la réalité alternative. Le sujet est plongé dans un autre monde, celui de ses caprices et de ses songes. Quand, dans ses Mémoires, De Gaulle parlait de la vieillesse, qui est un naufrage, il ne pensait pas à Jean-Luc Mélenchon mais à Pétain. Pourtant, à quelques semaines de ses 71 ans, on peut quand même vraiment y penser pour le lider maximo de la Nupes tant ses délires politiques sont désormais mis en plein jour. Le fait-il exprès ou pas ?

Le délire mélenchonesque de la semaine, c’est le supposé projet caché du gouvernement d’augmenter la TVA pour engranger 80 milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires afin d’atteindre 3% du PIB de déficit en 2027. Cela pourrait être vrai, ce ne serait pas la première fois qu’un pouvoir cacherait quelques mauvais destins, mais l’attitude du Président Emmanuel Macron a toujours été claire et il n’a jamais rien caché de ses intentions, au risque de perdre des voix ; pour preuve, il a confirmé une semaine avant le scrutin que la réforme des retraites s’appliquerait dès l’été 2023. Pour la TVA, c’est surtout ne rien comprendre à la logique du gouvernement.

Dès le soir du premier tour, Jean-Luc Mélenchon a lancé gratuitement, j’insiste sur le "gratuitement", la rumeur d’augmentation de la TVA qui serait voulue par le gouvernement. Il n’est pas fou, Jean-Luc Mélenchon, il sait que c’est un sujet très sensible pour les ménages, surtout en période inflationniste (où la TVA a d’ailleurs un meilleur rendement puisqu’elle est proportionnelle au prix). Il sait qu’en juin 2007, à cause d’une maladresse entre les deux tours des législatives sur le sujet du Ministre de l’Économie et des Finances d’alors, Jean-Louis Borloo (qui ne dura pas longtemps à Bercy, remplacé après les élections par Christine Lagarde), le tout nouveau Président Nicolas Sarkozy a perdu une cinquantaine de sièges. On peut aussi dire que ce même Nicolas Sarkozy a sans doute perdu sa réélection pour avoir augmenté la TVA à deux mois et demi de l’élection présidentielle de 2012 (pour transférer les cotisations sociales sur les prix à la consommation). Donc, Jean-Luc Mélenchon, qui connaît très bien l’histoire politique du pays (il était lui-même sénateur en 2007), veut répéter l’idée et comme le gouvernement ne fait pas dans la maladresse sur ce sujet, il y va avec ses procès d’intentions.

La réaction outrée du Ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a été ferme : il répète et martèle depuis le début de la semaine qu’il n’est pas question d’augmenter les impôts, ni directs ni indirects, ni des ménages, ni des entreprises (au contraire de la Nupes !). Il a même évoqué le 15 juin 2022 sur LCI le comportement complotiste de Jean-Luc Mélenchon visant à insinuer le doute et le soupçon en calomniant gratuitement. Une méthode qui donne une idée de ce que serait un gouvernement Mélenchon si par malheur il arrivait au pouvoir (Robespierre est toujours vivant).

Même les journalistes en économie des grands médias étaient dans la stupéfaction avec cette affaire. Car Jean-Luc Mélenchon aurait pu retrouver dans une poubelle un brouillon d’une idée possible d’un commencement de suggestion d’une telle mesure, mais non, à la connaissance de ces journalistes, rien, strictement aucun projet allant dans ce sens. Le seul projet connu à propos de la TVA, ce serait même de la faire baisser pour les produits pétroliers pendant une période inflationniste.

Donc, ce procès d’intention provient simplement de l’imagination très créative de Jean-Luc Mélenchon qui accuse la majorité d’une proposition qu’elle n’a jamais formulée et jamais voulue. C’est donc n’importe quoi et montre une idée du niveau de la vie politique en France (il a l’audace de retourner cette critique à son profit alors que c’est lui qui dégrade considérablement le niveau intellectuel et politique du débat public). Je pensais que le gourou de la Nupes allait donc s’arrêter sur cette désinformation grossière, vu qu’elle ne fonctionnait pas.

Eh bien non. Invité par Apolline de Malherbe à la matinale de BFM-TV ce vendredi 17 juin 2022, il est revenu à la charge devant une journaliste complètement médusée par une telle assurance dans la fake-news. Car bien évidemment, Jean-Luc Mélenchon n’a apporté aucun nouveau fait confirmant cette supposée volonté du gouvernement d’augmenter la TVA et ce n’est pas en martelant "c’est un fait" que la mesure est là (il disait "c’est un fait" pour des choses qui n’avait rien à voir).

Alors, il a redit son raisonnement, car Jean-Luc Mélenchon est un garçon qui se veut très rationnel, il sait lire la pensée des autres et il sait ainsi projeter plein de choses invisibles. Il n’est pas gourou pour rien, ce n’est pas donné à tout le monde. Les 80 milliards d’euros, ça vient de la différence entre le déficit public actuel en 2022 et le déficit cible en 2027 (3% du PIB). Donc ce chiffre est un chiffre de Jean-Luc Mélenchon qui a regardé dans le programme de la majorité présidentielle que 40 milliards d’euros seraient économisés d’une manière ou d’une autre (c’est notamment le rôle de la réforme des retraites). Bref, pour lui, il manque encore 40 milliards d’euros.

Et là, il a sorti des recommandations de la Commission Européenne. Ce n’est pas parce que la Commission Européenne dit une chose que c’est le programme d’Emmanuel Macron : alors que Jean-Luc Mélenchon veut carrément "désobéir" aux Traités européens (le terme est d’ailleurs amusant, serait-il un petit enfant dans madame l’Europe ?), un gouvernement national n’est pas encore censé obéir à la Commission Européenne, surtout quand elle exprime une "recommandation". La souveraineté nationale existe toujours, il faut parfois le rappeler.

_yartiMelenchon2022061702

Je regrette le manque de réactivité d’Apolline de Malherbe qui pourtant voulait coincer intellectuellement Jean-Luc Mélenchon sur cette mesure. Jean-Luc Mélenchon déduit de plusieurs recommandations depuis une dizaine d’années de la Commission Européenne demandant une augmentation de la TVA (ce qui reste à vérifier) pour conclure qu’Emmanuel Macron va augmenter la TVA. Sauf qu’en expliquant que la Commission Européenne avait déjà plusieurs fois recommandé une telle augmentation (il a même cité des dates, mais il ne semblait pas très assuré), il venait de prouver lui-même que les gouvernements français s’en moquaient, de telles recommandations, puisque aucun d’eux ne l’avait proposé à sa majorité depuis 2012 (François Hollande ayant défait l’augmentation de Nicolas Sarkozy dès juillet 2012).

Mais la mauvaise foi n’étouffait pas Jean-Luc Mélenchon quand il expliquait que déjà en 2017, Emmanuel Macron avait promis qu’il n’augmenterait aucun impôt et que finalement, il a mis en place la taxe carbone qui a engendré la crise des gilets jaunes. Là encore, foutage de gueule et réécriture de l’histoire. La taxe carbone était un impôt mis en place sous le quinquennat de François Hollande et probablement que l’erreur d’Emmanuel Macron était d’avoir laissé cette disposition s’appliquer au jour dit sans voir ses conséquences sociales à une époque où les écologistes et aussi les mélenchonistes le pressaient pour faire la transition écologique. Les mesures de la Nupes engendraient bien plus de colère des gilets jaunes qu'en 2018.

D’ailleurs, notons aussi la mauvaise foi de Jean-Luc Mélenchon qui a reproché à la majorité d’avoir laissé courir la taxe carbone et dire en même temps qu’elle ne faisait pas assez pour la lutte contre le réchauffement climatique (il n’est pas à une contradiction près). Du reste, pendant toute cette semaine, les zélateurs du centralisme mélenchonique tentaient de récupérer électoralement la canicule pour donner une raison supplémentaire de voter pour eux ! (le risque serait plutôt qu’ils encouragent les abstentionnistes à rester chez eux pour se protéger de la grande chaleur !).

Prenons le verbatim exact : « Je redis : monsieur Le Maire a avoué qu’il veut retirer 40 milliards du budget de l’État. Comment fait-il ? Ou bien il nous dit où il l’enlève, ou bien il nous dit où il prend. Mais cela ne peut pas être les deux en même temps et dire : je ne prends rien et je n’enlève rien. Donc monsieur Le Maire, dans cette situation, a un problème avec la vérité. La vérité, c’est qu’il a prévu des diminutions de prestations sociales, il a prévu de continuer dans la santé et l’éducation les coupes claires auxquelles il procède. ». J’aime bien le verbe "avouer", avec Jean-Luc Mélenchon, l’Inquisition n’est jamais loin. Quant à la TVA, étrangement, elle est sorti des propos. Là, il parlait de "coupes claires".

Cette citation montre à quel point Jean-Luc Mélenchon n’a rien compris à l’économie et fait dans le simplisme démagogique (du genre : les riches doivent payer en oubliant qu’avant de la redistribuer, il faut d’abord créer la richesse). Le ministre parlait de déficit et pas de retirer 40 milliards du budget de l’État, c’est-à-dire qu’on peut équilibrer un budget autrement qu’en prenant ou en enlevant.

Réponse par les propos du Président Emmanuel Macron dans son allocution du 14 juin 2022 : « Cette indépendance, nous ne la ferons pas par plus d’impôts, au contraire, nous continuerons de les baisser, ni par plus de dette, nous devons la réduire, ni par la décroissance, nous la combattons. Nous le ferons par le travail. Travailler tous en atteignant le plein emploi qui est à portée de mains. Travailler mieux, en améliorant les rémunérations et les conditions de travail. Travailler plus pour gagner, par notre effort collectif, en force économique. ».

En résumé, Jean-Luc Mélenchon, dont le programme va coûter à la France 300 milliards d’euros de dépenses publiques supplémentaires, avec un choc fiscal de 160 milliards d’euros dont 50 des poches des ménages, n’a pas manqué de culot pour fustiger une proposition que n’a jamais formulée la majorité et que la majorité dément formellement car la philosophie générale de la majorité présidentielle, c’est au contraire de libérer les énergies, de desserrer l’étau fiscal pour augmenter l’activité économique et favoriser la croissance (il faut répéter que Jean-Luc Mélenchon est nul en économie, comme son mentor François Mitterrand).

Bref, persister dans ce procès d’intention, persister dans cette fake-news démontre au moins une chose : c’est que le programme de la majorité présidentielle n’est pas si condamnable que cela puisque le leader suprême de la Nupes doit inventer des mesures fantaisistes pour le condamner. Il se rend bien compte que dans les circonscriptions où le duel s’est transformé en affrontement entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, les électeurs, partisans de l’ordre et de la prospérité, refusant le chaos qu’un potentat vieillissant jusqu’au naufrage et ne comprenant rien à la société française entraînerait dans sa déroute, sauront choisir selon l’intérêt de la France, je n’en doute pas. Quant à ceux qui se sont embarqués dans le Titanic-Mélenchon, je leur souhaite bien du plaisir à assumer politiquement l’après-Nupes dans honte de leurs prochains électeurs…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (17 juin 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Résultats du second tour des élections législatives du 19 juin 2022 (Ministère de l’Intérieur). À venir.
TVA : Mélenchon, champion du monde de la mauvaise foi.
Procès d’intention, soupçons, fake-news, calomnie : le complotisme mélenchonien.
Législatives 2022 (8) : aucune voix ne doit manquer à la République !
Allocution du Président Emmanuel Macron le 14 juin 2022 à Orly (texte intégral et vidéo).
Législatives 2022 (7) : Liberté, Égalité, Choucroute.
Résultats du premier tour des élections législatives du 12 juin 2022 (Ministère de l’Intérieur).
Législatives 2022 (4) : sous la NUPES de Mélenchon.
Élysée 2022 (53) : la composition sans beaucoup de surprises du premier gouvernement d’Élisabeth Borne.
Pour Jean-Louis Bourlanges, c’est la capitulation et la bérézina !
Législatives 2022 (3) : Valérie Pécresse mènera-t-elle Les Républicains aux législatives ?
Législatives 2022 (2) : la mort du parti socialiste ?
Législatives 2022 (1) : le pari écolo-gauchiste de Julien Bayou.
Élysée 2022 (49) : vers une quatrième cohabitation ?
Élysée 2022 (44) : la consécration du mélenchonisme électoral.
Élysée 2022 (43) : le sursaut républicain !

_yartiMelenchon2022061703
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 juin 15:16

    Ça turbine fort à l’agence de com homologuée dans la dernière ligne droite !


    • scorpion scorpion 19 juin 09:10

      @Séraphin Lampion
      La mauvaise foi, venant de toi Rakototo, c’est abyssal d’hypocrisie !


    • NiNi NiNi 17 juin 15:18

      Ce type, si c’en est un, pourrait passer pour un stakhanoviste de la grosse propagande gluante, si ses déjections diluées dans la pâte à colle virtuelle ne tombaient pas ici avec un « ploc ! » mou…


      • Fergus Fergus 17 juin 17:53

        Bonjour, NiNi

        Je regrette de lire sur ce site ce genre de commentaire insultant et pour le moins inapproprié.
        Si je vous comprends bien celui qui milite pour un adversaire politique produit des « déjections » au service d’une « propagande gluante ».

        Bravo pour cette exemplaire courtoisie et cette belle tolérance aux idées qui sont contraires aux vôtres ! 

        Signé : un électeur de la Nupes (tendance LFI). 


      • NiNi NiNi 18 juin 16:43

        @Fergus
        Bonjour Fergus.

        On a déjà eu droit aux « échanges d’idées » de ces gens-là, servies avec courtoisie aux gilets jaunes et autres non vaccinés, et jusqu’à la nausée chez les serveurs de soupe médiatique ; plus, ça serait de la gourmandise perverse… Après ça, on peut toujours finasser autour de la forme de ce qui est « poli », « approprié », « tolérant », « malséant », « primesautier », etc… pour moi, le fond, ça sera (disons métaphoriquement) leur tête au bout d’une pique (et tant pis si ça choque les électeurs sensibles qui ont encore la foi républicaine je ne peux qu’admirer leur vertueuse persévérance).

        J’ajoute qu’un colleur d’affiche qui ne descend pas dans la rue peut au moins s’en prendre plein la gueule dans les quartiers médiatiques non sécurisés : les « idées » n’ont pas beaucoup de place dans la mise en page…

        Signé : un électeur qui en a marre de « voter contre »…


      • Furax Furax 18 juin 16:48

        @NiNi
        Celle là, je ne sais pas si elle est très appropriée mais je l’adore ! :
        https://twitter.com/sarahbaude1/status/1537801295922442240


      • NiNi NiNi 18 juin 16:56

        @Furax
        Mais le gérant du Karma à dû faire une erreur de routage…


      • voxa 18 juin 18:01

        @Fergus

        « et pour le moins inapproprié. »

        Pas forcément.
        Ce commentaire est remarquable.
        Parler de la merde sans en prononcer le mot est un exercice difficile.

        Vous n’êtes pas assez sot, pour ne pas comprendre, qu’il s’agit là, clairement de « l’œuvre » d’une société de communication missionnée...


      • Fergus Fergus 18 juin 19:24

        Bonsoir, voxa

        « il s’agit là, clairement de « l’œuvre » d’une société de communication missionnée »

        Ah bon ? Sur quels éléments tangibles vous basez-vous pour affirmer cela ? 

        Rakotoarison est incontestablement un militant zélé  et parfois agaçant du macronisme.
        Mais il est tout aussi zélé pour publier de nombreuses nécrologies ou pour s’opposer à toute réforme de la loi sur la fin de vie.

        Pourquoi voudriez-vous qu’il soit plus missionné pour défendre Macron que d’autres auteurs sur ce site  à qui l’on ne fait pourtant pas le même procès  pour défendre Mélenchon ou tout autre responsable politique, ce qui n’est ni plus ni moins respectable ?


      • voxa 18 juin 20:50

        @Fergus

        On ne fais pas boire un ane qui n’as pas soif.
        Visiblement vous n’avez pas soif.


      • Albert123 17 juin 15:19

        Macron, Melenchon, ça commence par « M » et ça fini par « on » et ils viennent tous les 2 du PS.


        entre les enfermistes et celui qui nous court après si l’OMS leur demande, faut vraiment être une buse pour croire que l’un ou l’autre favorisera la croissance.


        • Octave Lebel Octave Lebel 17 juin 15:35

          « Mélenchon, champion du monde de la mauvaise foi » Vous avez encore oublié de rappeler du « chaos » !

           

          Qu’est-ce qui se passe ?

           

          Dans la macronie, après avoir contourné la présidentielle grâce à l’aide de la zemourie/ lepénie, spécialistes reconnus du torpillage de processus électoraux, snobé les législatives comme la leader de l’extrême-droite d’ailleurs qui vient de se réveiller, vous avez besoin de nous raconter maintenant que la démocratie a ses limites.

          Et que ceux qui n’ont pas peur eux de présenter et expliquer d’autres propositions dont ils auraient bien aimé discuter avec vos leaders devant le peuple, comme cela se fait en principe, sont hors-jeux.

           

          M’enfin quoi. Vous avez peur et donc vous voulez nous  faire peur avec votre adversaire quasi diabolique ?

          Nous, on croyait que dans une démocratie, il y avait moyen de s’expliquer devant le peuple loyalement entre responsables politiques.

          Ce qui garantissait un bon fonctionnement des institutions et un meilleur respect des responsables et aussi moins d’abstentions.

          Ce poison, dont semble-t-il vous vous accommodez très bien depuis maintenant très très longtemps parce qu’au fond ceux que tout cela écoeure un peu, il vaut mieux qu’ils ne votent pas .


           


          • Rinbeau Rinbeau 17 juin 15:39

            chez les rastas rockets les algorithmes ont des démangeaisons.. Des rougeurs aux couilles très difficiles à gratter ! C’est grave docteur ? C’est une crise de couille ?

            Non une simple crise de foi..


            • jymb 17 juin 15:55

              L’auteur a juste oublié l’odieux 80 km/h qui ne figurait dans aucun programme et qui est un excellent moyen de faire courber l’échine aux masses laborieuses tout en les écrasant d’amendes ( pas besoin d’augmenter la TVA ...) 

              Quels sont les mauvais coups en préparation ? les coups de schlague qui sont en réserve, mis en application de préférence durant l’été entre le 10 et le 20 aout ? 


              • agent ananas agent ananas 17 juin 16:06

                Faites pas le modeste ragototo ... S’il y a un champion de la mauvaise foi c’est bien vous !


                • V_Parlier V_Parlier 18 juin 17:53

                  @agent ananas
                  Il est clair que Macron aussi bien que Mélenchon auraient du mal à le battre.


                • titi titi 17 juin 16:46

                  La TVA sociale de Sarko en 2012, c’est pourtant la dernière fois qu’un gouvernement a pris une décision intelligente en France.

                  10 ans déjà.


                  • lacerta itzi bitsy 17 juin 16:54

                    @titi

                    Une TVA sociale , ca se fait pas sur la bouffe et les produit de premiere necessité ...
                    mais bien sur le luxe (residence secondaire , voiture 4X4 , camping car , bateau de luxe , montre de luxe , vin de luxe , restaurant de luxe , croisiere , voyage en classe luxe , bijoux , oeuvre d’ art , mobilier , maison luxueuse , piscine trop grande pour le nombre d’ habitant ...)


                  • titi titi 17 juin 17:56

                    @itzi bitsy

                    Je n’ai jamais dit le contraire.

                    Et c’est bien pour cela qu’il y a plusieurs taux
                    5.5% 10% 20%

                    Tout en sachant que le vin de luxe, le restaurant de luxe, les bijoux, ils sont bien souvent Made in France.
                     


                  • lacerta itzi bitsy 17 juin 18:15

                    @titi

                    et bien il semble qu’ on soit d’ accord sur les vertu de la tva qui ne taxe que la conssomation et non pas un patrimoine qui as deja été taxer pâr l’ IR et qu’ autre depense en faribole ...

                    Tout en sachant que le vin de luxe, le restaurant de luxe, les bijoux, ils sont bien souvent Made in France.

                    si tu pose la la problematique , de la TVA a l’ echelle intrenationale , pour que tout le monde paye sa part d’ impots sur la vente de marchandise au lieux de faire du dumping social ca me va plutot bien smiley

                  • amiaplacidus amiaplacidus 17 juin 17:39

                    En tout cas, dans mon coin, dimanche dernier, une heureuse surprise.

                    J’attendais un deuxième tour entre macroniste et LR-clone-macroniste je me préparais donc à une excursion pour dimanche prochain.

                    Mais les résultats :

                    LR : 31,24 %,

                    NUPES : 21,71 %,

                    RN : 12,10 %,

                    Le reste se partage entre dix autres candidats.

                    Alors, pas d’excursion pour dimanche, même si je ne me fais pas trop d’illusion.

                    Mais, le candidat LREM, un pur opportuniste, éjecté au premier tour, c’est une véritable jouissance.


                    • amiaplacidus amiaplacidus 17 juin 17:41

                      @amiaplacidus
                      J’ai oublié le score macroniste : 20,86 %.

                      Ce doit être un acte manqué, j’aimerais tellement oublier la macronie.


                    • Lynwec 17 juin 20:51

                      L’auteur nous gratifie du discours habituel, facilement démontable. Juste un exemple, pour faire simple :

                      "mais l’attitude du Président Emmanuel Macron a toujours été claire et il n’a jamais rien caché de ses intentions, au risque de perdre des voix

                      "

                      Tout à fait, c’est d’ailleurs dans cet état d’esprit plein de cohérence qu’il a déclaré qu’il ne mettrait pas en place le passe sanitaire....avant de faire tout l’inverse.

                      Une synthèse, eut dit Audiard...


                      • baliste 17 juin 22:16

                        T pas mal non plus dans la mauvaise fois ... De toute façon dans ce milieu de parasites ... Il faut étre croyant ou avoir subit un lavage de cerveau pour encore parler d’un homme politique comme d’un homme ...


                        • Jonas Jonas 17 juin 22:40

                          Jean-Luc Mélenchon représente une véritable menace pour la France, pour lui, « la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb », « les Occidentaux, ça n’a pas de réalité », il méprise les « Blancs catholiques », se réjouit de l’éradication de la race blanche par le métissage (créolisation), ne supporte plus de vivre avec des « Blonds aux yeux bleus », et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’« alcooliques épouvantables » !

                          « Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. Ici la couleur de peau est un signal social. »
                          http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/07/16/no-volveran/

                          Mélenchon développe des thèses racistes et racialistes : le blanc oppresseur, le colonisateur, « l’Occidental », le « Blond aux yeux bleus », le « Blanc catholique », doivent progressivement céder leur place à ceux qui préparent l’avenir de la France, les «  Arabes et les Berbères du Maghreb », une race supérieure, les « Marrons », « les plus »beaux êtres humains".

                          Le Grand Remplacement en marche !


                          • Rinbeau Rinbeau 18 juin 11:05

                            @Jonas

                            On dirait que Mélenchon te fous la jaunisse !
                             smiley)


                          • ETTORE ETTORE 17 juin 23:01

                            A quoi assistons nous avec cet « art-Acle » de Rakotonanobis...., ?

                            Nous avons un Rakotonanobis, qui tient le pot light bien fermement, dirigé sur la tronche des deux coo loc-a-terre, et oh , miracle, il s’en dégage deux ombres chinoises, aussi plates l’une que l’autre !

                            C’est y pas magnifique, ce tour de passe passe ?

                            Allez Rokotonanobis, éteignez tout, vous ne faites qu’attirer des papillons de nuis-ances !


                            • zygzornifle zygzornifle 18 juin 16:26
                              Mélenchon, champion du monde de la mauvaise foi

                              Le pauvre Méluche est en train de se Macronniser .....

                              Faut qu’il se recharge a la Borne de Macron pour faire le plein de vilaines choses ....


                              • V_Parlier V_Parlier 18 juin 18:00

                                @zygzornifle
                                Ce parti « NUPES » (se prononce mieux comme nupesse, nupe ou nioups ?) c’est le « en même temps » de la gauche, le clone de LREM mais en version un peu plus à gauche que l’extrême centre (*) LREM.

                                (*) Ce « en même temps » qui rassemble en fait tout ce qu’il y a de pire de chaque tendance. C’est donc un « centre » pire que les extrêmes.


                              • zygzornifle zygzornifle 18 juin 16:27
                                En politique le mensonge et la duperie sont est les clés de la réussite .....

                                • ETTORE ETTORE 18 juin 23:07

                                  NUPES...Ne peut se prononcer qu’en aspirant, et...... en recrachant  !

                                  C’est pour cela, que le GAY LURON, le préfère aux autres candides-rats !

                                  Ben quoi ?

                                  Les prestations de ce niveau, cela vaut bien une CO-ha-BITE à Fion !


                                  • ETTORE ETTORE 19 juin 09:46

                                    M’enfin Rat Kroto...

                                    Comment pouvez vous titrer pareil canu-lar(d) ?

                                    « Mélangeons, Champipi of the world, de la...Mauvaise foi(es) »

                                    Vous voulez nous faire croire, que le détenteur de la plus haute marche du podium, L’évasé CONvexé, à élargi son piédestal branlant, pour faire une place à son challenger, et cela, sans moufter pour les Mouftis à venir ?

                                    Alors ? Vous ne mouftez mAUX ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité