• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un juif français qui en a marre...

Un juif français qui en a marre...

Je suis Français, juif, et j'en ai marre…

Je n'en ai pas marre d'être juif, cela me va même très bien. Non, j'en ai marre d'avoir à défendre en permanence Israël, face à des gens qui l'attaquent automatiquement de manière haineuse et souvent diffamatoire alors qu'ils n'y ont jamais mis les pieds.

J'en ai marre que ces gens refusent ensuite d'entendre certaines vérités qui les mettraient face à leurs contradictions, car il est plus facile d'être de mauvaise foi que d'accepter que l'on a eu tort, le reconnaître, et faire le travail nécessaire pour corriger le tir.

J'en ai marre de devoir expliquer à ces mêmes gens, qui écarquillent les yeux en apprenant que je suis sioniste, que ce n'est pas un gros mot. Que s'ils avaient ouvert le dictionnaire, vu qu'ils ne savent pas vraiment ce que cela veut dire, ils sauraient que je suis donc "favorable à la constitution d'un état juif en Palestine".  Qu'en étant eux-mêmes antisionistes, ils se placent donc du côté de ceux qui refusent à Israël le simple droit d'exister, alors que la question ne se pose plus depuis 60 ans.

J'en ai marre que les antisémites pensent avoir trouvé une astuce en se disant antisionistes tout en sachant qu'Israël est indissociable des juifs.

J'en ai marre que tous trouvent normal que des dizaines de pays dans le monde soient dirigés par des Chrétiens ou des Musulmans, mais que le fait que les Juifs aient un pays grand comme deux ou trois départements français les emplisse d'une haine qui les empêche de dormir. 

J'en ai marre que pour eux un "bon juif" est un juif qui prend position contre la politique de l'Etat d'Israël (et non pas un 'juif mort" comme on pouvait le lire il y a encore peu sur Tweeter). Je suis né en France, j'aime mon pays, mais j'aime aussi Israël car c'est le (seul) pays des juifs.

J'en ai marre de me dire que leur antisionisme n'a rien de politique.

J'en ai marre de cette partie des Français qui se mêlent d'un conflit situé à 4000 kilomètres de chez eux, et qui ne les concerne pas, alors qu'ils n'accepteraient jamais qu'un Israélien vienne leur demander des comptes à propos de la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, les Comores, Mayotte, la Réunion, la Nouvelle Calédonie, la Polynésie, et pourquoi pas l'Alsace et la Lorraine, les essais nucléaires qui ont pourri tant de beaux fonds marins, et le gavage des oies tant que j'y suis !

J'en ai marre que pour argumenter leurs dires ils refassent l'Histoire de cette région du monde à partir de ce qu'ils en ont vu dans les médias (dirigés par les juifs, donc), alors que (quelle grande nouveauté) ces derniers montrent sans aucun scrupule les choses de manière déformée et souvent très éloignée de la vérité, tout en appelant cela des "informations". Ces mêmes médias qui, pour dépeindre Israël en état "colonial", mentent sans arrêt sur les chiffres, n'hésitent pas à fabriquer des images, voire de faux reportages qu'ils mettent eux-mêmes en scène avec la complicité de quelques Palestiniens sur le terrain (un exemple parlant). Ils ne se rendent peut-être pas compte qu'en voulant fabriquer du "sensationnel" pour faire de l'audience, ils ne font que jeter de l'huile sur le feu et attiser la haine, participant par la même occasion à la montée de l'Islam radical en Europe. Un chapitre qui sera je l'espère un jour perçu comme honteux dans l'Histoire du journalisme. 

J'en ai marre de leur dire qu'il suffit pourtant de faire une ou deux recherches sur Google ou Wikipédia (référence très pointue donc) pour comprendre que "Bien que les termes "Palestiniens" et "Palestine" dérivent de "Philistin", il n'y a pas de rapport culturel, religieux, ou linguistique entre ces deux populations". Les Palestiniens ne descendent pas des Philistins, qui n'occupaient par ailleurs que l'équivalent de la Bande de Gaza actuelle, et ont disparu il y a plusieurs siècles déjà. La Palestine n'a toujours été qu'un nom donné à une région géographique. Et que s'ils avaient juste prolongé leur recherche de vingt secondes, ils auraient aussi pu lire que "Le terme Palestine désignant la région de Judée provient des Romains qui renommèrent ce territoire de "Provincia Judea" en "Syria Palaestina" après la révolte de Bar Kohba vaincu par l'empereur Hadrien, afin d'annihiler toute trace juive au sein de cette partie du monde".

J'en ai marre de devoir leur donner ensuite un cours d'Histoire en espérant toujours qu'ils changeront d'avis, alors que leur parti-pris dans ce conflit n'est en fait qu'un prétexte pour faire ressortir un ressentiment plus profond, enfoui en eux depuis bien longtemps.

J'en ai marre qu'ils ne sachent rien de ce qui s'est vraiment passé au Moyen-Orient depuis cent ans, sinon ils sauraient qu'il est inutile de remonter plus loin pour comprendre l'origine du "peuple palestinien". Sous l'Empire Ottoman (1299-1923), il n'y avait aucune entité appelée "Palestine", et la notion de "peuple palestinien" n'existait pas. Les Juifs vivaient déjà là, comme le raconte Chateaubriand en 1806 dans "Itinéraire de Paris à Jérusalem", publié en 1811 : "Pénétrez dans la demeure de ce peuple, vous le trouverez dans une affreuse misère, faisant lire un livre mystérieux à des enfants qui, à leur tour, le feront lire à leurs enfants. Ce qu’il faisait il y a cinq mille ans, ce peuple le fait encore. Il a assisté dix-sept fois à la ruine de Jérusalem ; et rien ne peut le décourager ; rien ne peut l’empêcher de tourner ses regards vers Sion. Quand on voit les Juifs dispersés sur la terre, selon la parole de Dieu, on est surpris, sans doute : mais pour être frappé d’un étonnement surnaturel, il faut les retrouver à Jérusalem ; il faut voir ces légitimes maîtres de la Judée esclaves et étrangers dans leur propre pays ; il faut les voir attendant, sous toutes les oppressions, un roi qui doit les délivrer. Si quelque chose, parmi les nations, porte le caractère du miracle, nous pensons que ce caractère est ici." Il en fut ensuite de même sous le mandat britannique qui a suivi. "L'accroissement de la population de Palestine après 1880 est considérée comme étant due à la simple installation de populations arabes du Moyen Orient attirés par les opportunités offertes par l'immigration juive (…) En 1913, la commission Royale Britannique déclara que la région est sous peuplée et économiquement stagnante jusqu'à l'arrivée des premiers pionniers sionistes en 1880, qui sont venus pour construire la terre juive." Lewis French, le directeur britannique du développement de la Palestine, déclara "Nous l'avons trouvée habitée par des Fellahs (agriculteurs arabes) qui vivent dans des taudis de boue et souffrent sévèrement de la malaria très répandue. De grands secteurs étaient non cultivés, il n'y avait presque aucune sécurité publique. Les Fellahs sont sans cesse soumis au pillage de leurs voisins nomades, les bédouins." A cette époque, l'arrivée des juifs ne dérangeait personne car cette terre n'était qu'un désert aride laissé à l'abandon depuis les conquêtes arabes. Dawood Barakat, éditeur du journal égyptien Al-Ahram écrivit en 1914 : "Les sionistes sont nécessaires pour le pays : l'argent qu'ils apporteront, leurs connaissances, leur intelligence, et l'industrialisation qui les caractérise contribueront sans aucun doute à la régénération du pays." En 1922, les Britanniques avaient recensé en Palestine Mandataire (Jordanie, Cisjordanie, et Israël) : 652 000 Palestiniens, soit 289 000 Musulmans, 283 000 Juifs, 71 000 Chrétiens, et 8 000 personnes d'autres appartenances. Soit à peu près autant de juifs que de musulmans, hormis à Jérusalem où le Consulat Britannique reportait dès 1859 que les Musulmans de Jérusalem n'excédaient pas un quart de la population.

J'en ai marre de ceux qui malgré ces données, s'obstinent à penser que "les Juifs sont arrivés en 1948, et ont chassé les Palestiniens qui vivaient là depuis (soi-disant) des millénaires" (comme le clame par exemple le groupe de rap I am sur leur titre J'aurais pu croire), alors que ces mêmes gens sont incapables de me citer le nom d'un ancien président de la Palestine, ou encore de leur monnaie (ce qui est normal vu qu'il n'y a jamais eu de Palestine, mais cela ils ne le savent pas). Tout d'abord car il y avait déjà en Palestine mandataire en 1948, 700 000 juifs pour 900 000 arabes. Le "peuple palestinien" est une notion qui a été créée de toutes pièces au début des années 60 (du vingtième siècle je précise) comme un nouvel outil politique pouvant permettre d'anéantir Israël par les voies diplomatiques (en revendiquant une soi-disant légitimité de la terre donc), une fois que toutes les attaques militaires sur le terrain par les pays arabes voisins avaient échoué. Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est Zahir Muhsein, le chef des opérations militaires de l'OLP dans une interview accordée il y a peu au journal allemand Trouw. Pour ce qui est des terres, Hadj Amin al Husseini, le chef du Haut Comité arabe, père du mouvement palestinien, a reconnu en 1937 (un an après avoir lancé les sanglantes révoltes arabes qui durèrent jusqu'en 1939 ayant pour but d'éliminer les 400 000 juifs qui vivaient déjà là), auprès de Sir Laurie Hammond (faisant partie de la Commission Peel venue pour enquêter sur ces évènements), que les terres avaient bien été achetées par les Juifs aux propriétaires musulmans. Il oublia de préciser au passage que lui et sa famille s'étaient enrichis en menaçant de mort ces propriétaires s'ils faisaient le sacrilège de vendre leurs terres aux juifs ; et ce, afin de leur racheter pour une bouchée de pain, et les revendre ensuite eux-mêmes aux juifs à prix d'or.

J'en ai marre de rappeler qu'en 1948 ce sont 5 forces armées qui ont attaqué les Juifs de manière simultanée, aidées par les combattants Palestiniens, et que les Juifs se sont défendus et les ont repoussés. Le Haut Comité arabe, qui s'opposait au plan de partage, semblait sûr de sa victoire. Dans un communiqué du 6 février 1948 au secrétaire général des Nations Unies, il déclarait : "Les Arabes de Palestine considèrent que toute tentative des Juifs ou de n'importe quelle puissance ou groupe de puissance d'établir un État juif dans un territoire arabe est un acte d'agression auquel on résistera par la force.(...) Le Prestige des Nations unies sera mieux servi en abandonnant et en n'imposant pas une telle injustice.(...) Les Arabes de Palestine firent la déclaration solennelle devant les Nations unies, devant Dieu et devant l'histoire qu'ils ne se soumettraient jamais à une quelconque puissance venant en Palestine pour imposer une partition. Le seul moyen pour établir une partition est tout d'abord de les éliminer : hommes, femmes et enfants." Le message était clair. Le moral des combattants et des hommes politiques n'était cependant pas partagé par la population palestinienne : la "panique grandit dans les classes aisées arabes et on assista à un exode régulier de la part de ceux qui pouvaient s'offrir de quitter le pays". De décembre 1947 à janvier 1948, 70 000 Arabes environ fuirent les agglomérations. Fin mars, le total des réfugiés se montait à 100 000 environ, pensant revenir plus tard se partager les restes des juifs sensés avoir été rapidement éliminés par les forces arabes. Il y eu donc la guerre entre les juifs (dont le but était de vivre en sécurité au sein des frontières de son nouvel état), et les arabes (dont le but était d'éliminer les juifs). Les juifs ont réussi à vaincre malgré la supériorité numérique des forces ennemies. Une seconde vague de réfugiés a découlé de ces événements (explication de l'historien Benny Morris). "Aucun ordre opérationnel d'expulsion n'a été donné par la Haganah ou ses dirigeants durant cette période mais les opérations appelaient à la destruction de villages ou de groupes de villages ; ce qui l'impliquait". Sur les 369 localités arabes de l'Etat israélien et des zones qui passèrent sous contrôle israélien pendant cette guerre : 187 ont été désertées lors des attaques des forces juives, 41 ont été le théâtre d'une expulsion après la conquête, 90 villages se sont vidés de leur population, affolée par l'approche des combats ou par les témoignages de massacres, notamment celui de Deir Yassin, 6 ont déserté suite à l'appel des autorités locales arabes, et les raisons du départ de 45 villages ne sont pas encore éclaircies. Mais "la cause principale de ces vagues de réfugiés était l'effondrement de la société palestinienne qui sans le soutien administratif des Britanniques était trop fragile pour résister aux conditions de vie d'une guerre civile".

J'en ai marre de leur demander ensuite pour les mettre sur la voie comment peut-il y avoir aujourd'hui plus d'un million et demi d'arabes Israéliens vivant au milieu de 6 millions de juifs. Les Juifs auraient-ils procédé à un tri sélectif identique à celui dont ils venaient d'être victimes en Europe, pour déterminer qui devait rester et qui devait partir après leur victoire ?

J'en ai marre que l'UNRWA (l'Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les Réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) considère comme réfugié de Palestine "toute personne dont le lieu de résidence habituelle était la Palestine entre juin 1946 et mai 1948 et qui a perdu à la fois son domicile et ses moyens de subsistance en raison du conflit israélo-arabe de 1948". Pour un peuple soi-disant ancestral, n'avoir à justifier que deux ans de vie sur une terre pour pouvoir revendiquer sa légitimité, c'est peu je trouve. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est comme si on accordait un titre de propriété à tout squatteur réussissant à tenir deux ans, mais c'est pas loin.

J'en ai marre que tout le monde trouve normal que les pays musulmans soient dépourvus de citoyens juifs. Personne ne veut savoir où sont passés les juifs qui vivaient dans les autres pays du Moyen Orient ou d'Afrique du Nord. Eux pourtant, ont vraiment été chassés de leurs pays quand ils n'étaient pas lynchés sur place par la foule simplement parce qu'ils étaient juifs. Personne ne trouve anormal qu'entre 1944 et 2004 les populations juives soient passées de 265 000 à 5000 au Maroc, de 140 000 à 80 en Algérie, de 105 000 à 1500 en Tunisie, de 100 000 à 20 000 en Iran, de 27 770 à 26 en Syrie, de 5 666 à 20 au Liban, de 55 000 à 100 au Yémen, de 150 000 à 16 en Irak, de 38 000 à 0 en Libye, et de 80 000 à 40 en Egypte. Un million de juifs ont dû fuir leurs pays à cause de la haine et la discrimination, mais on ne fait allusion à eux que lorsqu'il s'agit de dénoncer leur immigration massive en Israël aux dépens des "pauvres" Palestiniens, en oubliant de préciser au passage les vraies raisons de cette immigration. Inutile de rappeler que la plupart des pays du Moyen-Orient étaient pro Nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, que certains dirigeants arabes considéraient même Hitler comme la réincarnation de Mahomet, et que donc les Juifs n'avaient d'autre choix que fuir.

J'en ai marre que l'absence de présence juive en Judée (derrière les frontières de l'armistice de 1949 donc) puisse être aujourd'hui une des conditions de l'Autorité Palestinienne avant de pouvoir reconnaître l'Etat d'Israël ou commencer à négocier avec lui ! Pour reprendre (avec la même conviction qu'elle) les très bons arguments du discours de Caroline Glick lors d'une conférence sur les colonies en janvier 2013 en Angleterre, il est anormal que personne ne trouve cela inacceptable. Pourquoi les juifs auraient-ils le droit de vivre en France, en Europe, aux Etats-Unis, à New York, Paris, ou Berlin, comme à peu près partout dans le reste du monde, mais pas en Judée ?! Et ce, juste parce qu'ils sont juifs ?? Impossible donc pour les Palestiniens de créer un état tant qu'il y aura des juifs au sein de ses frontières ?! De quel genre d'état parle-t-on au juste ? Israël a accordé à un million et demi de Palestiniens la nationalité et des droits civiques auxquels les musulmans des pays voisins ne peuvent oser rêver dans leurs propres pays. Il est par ailleurs en pourcentage le pays qui accueille et absorbe le plus d'immigrants, et pas seulement des juifs (un des derniers exemples en date est le nombre de musulmans du Darfour venus en Israël alors que ses pays voisins musulmans n'en voulaient pas). Les Palestiniens ont donc le droit d'acquérir des propriétés en Israël, mais la Judée devrait être débarrassée de tous ses juifs, à qui l'on interdirait donc ce même droit ?! En 2013 le monde soutiendrait la création d'un état qui commencerait par une épuration ethnique ?!

J'en ai marre que personne ne se demande pourquoi l'article 24 de la Charte de l'OLP rédigée en 1964 stipulait clairement : "Cette Organisation (l'OLP) n'exerce aucune souveraineté territoriale sur la Bande de Gaza, la West Bank (Judée et Samarie) dans le Royaume Hashémite du Jourdain, ou sur la région d'Himmah.", alors que ce sont précisément ces territoires qui forment aujourd'hui le futur état palestinien. La réponse est qu'à cette époque la bande de Gaza était annexée par l'Egypte, et la Judée et Samarie par la Jordanie, sans que cela semble déranger les "palestiniens" de l'époque. Ce n'est que lorsqu'ils Israël a "occupé" ces territoires suite aux tentatives échouées d'invasions par les arabes en 1967, qu'ils ont été ajoutés à la définition de la Palestine dans la nouvelle Charte de l'OLP rédigée en 1968. 

J'en ai marre que les gens pensent que 500 000 colons vivant sur leurs collines désertes et rocailleuses, derrière des grillages qui plus est, sont les uniques responsables de l'échec de la poursuite des accords de paix. Comme s'il suffisait juste de les renvoyer en Israël pour obtenir la paix avec les Palestiniens. Quand a-t-on vu dans l'Histoire, des droits civiques augmenter lorsqu'Israël a cédé des terres aux Palestiniens ? Est-ce que les Palestiniens ont eux-mêmes vu leur situation s'arranger depuis que les Israéliens leur ont rendu Gaza et Jéricho ? Allez poser la question aux femmes et aux homosexuels de Gaza, si tant est qu'ils aient la possibilité d'y répondre librement. Le retrait des Israéliens de Gaza en 2005 a eu l'effet inverse de celui escompté. Au lieu de vivre en paix avec les israéliens, les Gazaouis ont élu le Hamas au pouvoir, organisation terroriste donc, qui non seulement ne reconnaît pas Israël et veut le détruire, mais appelle au génocide de tous les juifs du monde. Résultat : plus de 10 000 obus et missiles (presque 3000 rien qu'en 2008, 1800 en 2012) lancés sur Israël. Quand en 1995 le Hezbollah a perpétré une série d'attentats en France, les Français ont organisé une véritable chasse à l'homme et abattu Khaled Kelkal alors qu'il gisait encore vivant et blessé sur le sol. Et certains veulent aujourd'hui donner des leçons de morale aux Israéliens qui prennent entre 1000 et 3000 obus par ans sur la tronche par le Hamas (pour ne citer que ces événements), et ce après avoir vidé Gaza de tous ses colons ?! Le même Hamas qui pour se protéger utilise les Palestiniens comme boucliers humains contre leur volonté, quand il ne se cache pas dans les sous-sols de l'hôpital de Gaza durant les bombardements, ou encore essaie de se faire passer pour une victime lorsqu'il y a des morts dans son camp. Quand on voit comment ils éduquent leurs enfants dans le mensonge dès le plus jeune âge (un programme pour enfants leur montre Israël comme étant la Palestine en 2010), n'hésitant pas à leur inculquer la haine via des émissions pour enfants (Mickey enseigne la haine du juif en 2007), ou encore glorifiant les kamikazes en faisant d'eux des héros pour avoir tué des civils juifs (les filles d'une kamikaze à la télévision en 2007). Le problème de l'éducation des enfants vient enfin d'être soulevé par l'Union Européenne qui a demandé aux dirigeants de l'Autorité Palestinienne de changer certaines choses de leurs manuels scolaires. Mais combien d'enfants palestiniens grandissent aujourd'hui avec l'idée que les Israéliens leur ont volé leur pays ? Tout le système éducatif palestinien est à revoir. N'est-il pas normal, à la vue de telles images, de mettre en doute leur volonté de faire un jour la paix avec les Israéliens ? Les Israéliens ont quant à eux prouvé à plusieurs reprises qu'ils étaient disposés à faire la paix avec les Palestiniens. Encore faudrait-il déjà que les Palestiniens soient d'accord entre eux et règlent leurs conflits internes. Comment faire la paix avec une Autorité Palestinienne située à Ramallah, alors qu'elle est elle-même en désaccord total, voire en guerre, avec le Hamas élu à Gaza ? Qui est sensé empêcher le Hamas de tirer des roquettes quotidiennement sur Israël ? La vérité est que le Fatah de Mahmoud Abbas a perdu sa guerre fratricide avec le Hamas à Gaza, et qu'il lui est aujourd'hui impossible d'avoir le moindre contrôle sur ses décisions. Et lorsqu'Israël décide d'intervenir comme il l'a fait à deux reprises ces cinq dernières années, afin de faire un ménage que le Fatah n'a pas été capable de faire, Mahmoud Abbas est le premier à le condamner et se plaindre à l'ONU en l'accusant à tort de viser volontairement des civils. 

J'en ai marre qu'Israël ait pu faire la paix avec l'Egypte et la Jordanie, et que cette paix soit respectée depuis, alors qu'aucun des six accords signés avec les Palestiniens n'aient été maintenus ou respectés par ces derniers sans que cela ne dérange ou choque personne, ni ne soulève quelque question. Il est plus facile de remettre automatiquement la faute sur les colons, que d'écouter Mosab Hassan Yousef, fils de l'un des fondateurs du Hamas – quelqu'un qui en sait bien plus que vous et moi sur le sujet donc – expliquer que la seule préoccupation du Hamas n'est pas d'améliorer le quotidien des Palestiniens et de leur construire un état, mais juste de détruire l'Etat d'Israël, précisant au passage que ce conflit n'est pas motivé par des raisons politiques, comme tout le monde voudrait le penser, mais idéologiques (Mosab Hassan Yousef au congrès Juif Mondial en Allemagne 2011).

J'en ai marre que l'échec des accords de Camp David en 2000 n'ait pas fait prendre conscience au reste du monde que tout ce conflit n'a rien à voir avec la terre. "Ehud Barak a proposé la création d'un État palestinien sur la presque totalité de la Cisjordanie, le retour de 100 000 réfugiés et des solutions d'indemnisation pour tous les autres. Mais les dirigeants palestiniens ont refusé toute concession sur le droit au retour des réfugiés. En 2000, le gouvernement israélien s'est opposé à ce choix, craignant que l'afflux de réfugiés provoque une crise économique et l'abandon du caractère juif d'Israël." En gros, les Israéliens n'ont pas eu la paix car ils refusaient leur anéantissement par un inversement démographique au sein même de leurs frontières.

J'en ai marre que l'on ne se demande pas comment il se fait que 12 millions de juifs aient réussi à bâtir Israël en partant d'un désert ; et qu'un milliard 400 millions de musulmans, cent fois plus nombreux que les juifs, avec toutes les richesses de certains pays du Golfe, n'aient pas réussi à contribuer assez pour construire la Palestine. Et ce, malgré les 500 millions d'euros d'aide européenne annuelle. Aujourd'hui certains pays musulmans n'auraient qu'à ouvrir les robinets pour transformer Gaza en Dubaï, mais allez savoir pourquoi, acquérir des biens en Europe ou encore racheter le PSG semble plus important à leurs yeux. Quant aux dirigeants palestiniens, la question de ce qu'ils font de l'argent qu'ils reçoivent ne se pose plus. Quand on imagine tout l'argent versé ne serait-ce que par l'Iran et la Syrie (pour ne citer qu'eux) pour combattre l'entité sioniste ces 50 dernières années, on se dit qu'aujourd'hui il pourrait y avoir des immeubles en or à Gaza, ce que je leur souhaite par ailleurs. Il semblerait que l'Europe vienne à peine de comprendre comment Yasser Arafat, un ancien terroriste né en Egypte, ait pu devenir milliardaire alors que les siens vivaient dans la misère. Mahmoud Abbas semble ne pas trop mal se porter non plus. 

J'en ai marre que malgré cela, les Palestiniens battent des records d'aide au développement qu'ils reçoivent de la communauté internationale. En 2008, un Palestinien recevait 682$, alors qu'un Congolais ne recevait que 25$, un Afghan 179$, un Irakien 340$, et un Pakistanais moins de 10$. De la part de la France, un Congolais a reçu 0,49$, un Irakien près de 11$, et un Palestinien 20$. De la part de la France, un Palestinien a donc bénéficié de 40 fois plus d'aide au développement qu'un Congolais. Est-il utile de préciser qu'au Congo, plus particulièrement le Kivu, 5 millions de personnes sont mortes depuis 1996, ce qui en fait le conflit le plus meurtrier depuis la seconde guerre mondiale, sans parler des 200 000 viols commis depuis 1998. Mais allez savoir pourquoi, engraisser les dirigeants palestiniens plus corrompus les uns que les autres a toujours semblé être un choix plus judicieux. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. La cour des comptes vient de cataloguer de graves lacunes dans les gestions par Bruxelles de l'aide internationale. "Depuis 2007, l'Union Européenne a accordé 2,9 milliards d'euros (aide directe) à des projets dans les territoires palestiniens, représentant 20% de toute l'aide destinée à la politique de voisinage" (30% de l'aide humanitaire mondiale). Pour un peuple inventé de 2 millions de personnes à peine, c'est beaucoup. La majeure partie de cette aide a été affectée non pas aux besoins de la population, mais aux paiements des fonctionnaires de l'Autorité Palestinienne (1,4 milliard d'euros), alors que plus d'un quart des personnes rétribuées ne s'étaient pas présentées au travail depuis 2010, et que beau nombre des salaires n'étaient que des emplois fictifs. "Ingeborg Grässle, un membre de la commission de contrôle budgétaire du Parlement européen, a déclaré qu’elle trouvait "insupportable" que l’UE ait versé cet argent à des fonctionnaires alors qu’ils se tournent le pouce toute la journée (…) Enfin, le rapport de dénonce le remboursement de la TVA, à hauteur de 2.5 millions d’euros, pour un hôtel 5 étoiles de la Bande de Gaza, ce qui représente 25% de tous les paiements effectués aux entreprises. Alors que ces paiements sont censés fournir un "service public". Le rapport note que lorsque les enquêteurs ont visité l’hôtel, en octobre 2012, l’hôtel ne fonctionnait presque pas." (Financial Times) Les dirigeants ont pensé que ce dont avait le plus besoin le peuple palestinien n'était pas des routes, ou des écoles, mais un hôtel 5 étoiles déserté car trop cher pour ses habitants. Peut-être veulent-ils vraiment transformer Gaza en Dubaï après tout.

 J'en ai marre que l'ONU soit devenue une organisation dont l'objectif principal est de condamner Israël. En novembre 2006, le Secrétaire Général Kofi Anan critiqua le Conseil Général des Droits de l'Homme annonçant "Depuis le début de leur travail, ils se sont presqu'entièrement focalisés sur Israël alors qu'il y a d'autres situations de crises, comme le Soudan, sur lesquelles ils n'ont pas dit un mot". En août 2013, lors de sa visite à Jérusalem, Ban Ki Moon, l'actuel Secrétaire Général, a reconnu qu'Israël était "victime de discriminations et d'une politique partiale de son organisation", en ajoutant que c'est "une situation malheureuse". En 2012, alors que l'on approchait déjà les 80 000 morts en Syrie, Israël a eu droit à 85% des condamnations de l'ONU alors qu'aucune tension particulière ne se faisait ressentir sur le terrain. Sur les 175 résolutions votées par le Conseil de Sécurité de l'ONU avant 1990, 97 l'ont été contre Israël. Et sur les 690 résolutions votées par l'Assemblée Générale des Nations Unies avant 1990, 429 l'ont été contre Israël. Avec tous les massacres qui ont lieu un peu partout dans le monde, l'ONU trouve plus juste de perdre son temps et son argent pour condamner Israël chaque fois qu'un Palestinien tombe dans les escaliers. Ne serait-il pas bon de leur rappeler ce qui se passe rien qu'au Congo ? Et que dire de ce qui se passe ou s'est passé au Darfour, au Pakistan, en Corée du Nord, en Afghanistan, en Iran, en Irak, au Liban, au Tchad, en Colombie, au Venezuela, ou encore l'épuration ethnique dont sont victimes actuellement les Chrétiens des Philippines, pour ne citer qu'eux ? Les Droits de l'Homme sont bafoués un peu partout dans le monde, mais l'ONU – organisation qui comporte plus de dictatures que de démocraties – consacre 85% de son temps à condamner la seule démocratie du Moyen-Orient, le seul pays qui maintient une stabilité alors que tous ses voisins sont en pleine guerre civile ou révolution, avec toutes les atrocités que l'on sait. Tout va bien !

J'en ai marre que le monde accuse Israël de faire un "blocus" à Gaza alors que 250 camions de marchandises y sont livrés tous les jours, soit 6000 tonnes d'aide humanitaire (principalement des fournitures médicales et des denrées alimentaires) ; sans que personne ne parle du blocus égyptien (bien réel lui), pays musulman ayant aussi une frontière avec Gaza, et dont sont originaires la majeure partie des Gazaouis.

J'en ai marre que les gens pensent que le mur érigé par Israël enferme les Palestiniens, alors que s'ils regardaient juste une carte, ils verraient qu'ils ont des kilomètres de frontière commune avec la Jordanie de l'autre côté (dont une grande partie de la population est palestinienne vu que la Jordanie est en fait la Palestine (Témoignage de Mudar Zahran, écrivain "palestinien" de Jordanie). Personne ne manifeste contre le mur érigé par la Turquie le long de la frontière syrienne pour asphyxier le Kurdistan syrien, ou encore le mur de 33km bâti par les Bulgares pour empêcher l'immigration massive par leur frontière avec la Turquie. Et que dire de la séparation entre le Mexique et les Etats-Unis. Des frontières fermées existent partout dans le monde, sans que cela ne pose aucun problème, mais tout le monde s'offense lorsqu'Israël érige un mur (de protection) permettant l'arrêt quasi total des attentats par des kamikazes sur son territoire. Il est plus facile de critiquer un mur, que de remettre en question l'efficacité de l'Autorité Palestinienne sensée neutraliser depuis les accords d'Oslo les agissements des organisations terroristes présentes sur son territoire. Si l'Autorité Palestinienne avait fait son travail, Israël n'aurait pas eu à dépenser des millions pour ériger un mur de séparation.

J'en ai marre de devoir leur rappeler que lorsque l'on tue volontairement des civils, femmes et enfants, ce n'est pas de la résistance mais bien du terrorisme. "En effet, les résistants s'attaquent à des "cibles" précises, ils détruisent des moyens militaires afin d'enrayer l'effort de guerre ; les résistants ne tuent pas au hasard, et encore moins des civils (non-combattants), s'ils sont amenés à tuer, ils ciblent des autorités militaires ou administratives ennemies, toujours dans le but de décapiter le potentiel d'effort de guerre d'un ennemi."

J'en ai marre qu'Israël soit automatiquement accusé (à tort) de commettre des atrocités chaque fois qu'il se défend. En avril 2002, après avoir été frappé par une vague d'attentats meurtriers, Israël décide d'envoyer ses troupes dans le camp de réfugiés de Jénine, surnommée "la capitale des attaques suicides" par les Palestiniens eux-mêmes. Aussitôt, Saeb Erakat, le Chef Palestinien des Négociations accuse Israël d'avoir commis le massacre de 500 personnes (Yasser Abed Rabo prétend que la moitié sont des femmes et des enfants), et demande une enquête auprès de l'ONU. Le Secrétaire Général de l'époque, Kofi Anan, accuse alors Tsahal de "graves violations", et décide de dépêcher une commission d'enquête. Les médias du monde entier s'emballent, racontant tout et n'importe quoi pendant des jours, sans même que les informations soient vérifiées. Ce n'est qu'en août, soit quatre mois plus tard, que la commission d'enquête rend sa conclusion et annonce qu'il n'y a "pas eu de massacre à Jénine". La nouvelle est annoncée en moins de vingt secondes, comme une parenthèse dans les infos. Le même schéma s'est répété en 2008 lorsqu'Israël est retourné à Gaza après avoir reçu des milliers de roquettes depuis son départ (Rendu d'enquête de l'expert militaire britannique dépêché par le Conseil des Droits de l'Homme en 2009), en 2010 lors de l'épisode de la soi-disant "flotte humanitaire", et en 2012 lors de la dernière guerre de Gaza. L'Autorité Palestinienne monopolise les organisations humanitaires de l'ONU en menant une campagne négative contre Israël pour obtenir le plus d'aides et de soutiens possibles, aux dépens d'autres victimes situées dans des parties du monde où la situation est bien plus urgente.

J'en ai marre d'entendre aux infos qu'Israël construit de nouvelles colonies car ça me fait chier. Ca aussi. J'ai beau savoir que c'est son seul moyen de pression, que si les dirigeants prennent ce genre de décisions c'est qu'ils ont de bonnes raisons qui me dépassent, je ne peux aussi m'empêcher de penser à chaque fois que cela amenuise nos chances d'obtenir un jour la paix avec les Palestiniens. Si je sais que leur rendre des terres n'a jamais rien résolu, je sais aussi que leur en prendre ne rime à rien. Une partie des colons devra probablement un jour quitter la Cisjordanie, comme ils ont dû quitter Gaza. Le problème du devenir des colons et du tracé des frontières est déjà assez compliqué, pourquoi en rajouter ? Mais je ne suis pas Premier Ministre israélien, et je n'ose imaginer les responsabilités qu'imposent les prises de décision qui vont avec un tel poste.

J'en ai marre que l'on attende de moi de prendre un air honteux sous prétexte que je suis juif lorsqu'Israël commet une erreur. Quel pays n'en fait pas ? La différence est qu'Israël est le seul pays à se trouver en permanence dans le viseur des médias. Jamais un conflit n'aura autant accaparé de temps d'antenne. Le moindre de ses agissements est passé sous microscope, rapporté, amplifié, souvent déformé, et commenté par toutes les télés du monde. Israël fait des erreurs, ce qui est normal pour un nouveau né. Mais il apprend vite et peut apporter sa pierre à l'édifice si tant est qu'on le laisse respirer, car c'est un pays habité de gens qui ont toujours su s'adapter aux conditions de vie qui leur sont imposées.

J'en ai marre que les gens ne se rendent pas compte qu'il est impossible de juger et comparer un pays comme Israël, qui n'a que 60 ans d'existence, d'égal à égal avec un pays européen. Il a fallu des siècles d'Histoire, de guerres, et de révolutions pour que la France puisse acquérir les valeurs et le savoir faire qui sont les siens aujourd'hui. Et l'on attend d'Israël – qui n'était qu'un désert à sa création, le seul pays de sa région ayant choisi de suivre le modèle occidental – qu'il donne l'exemple et soit irréprochable ; sans même tenir compte de ce qui se passe chez ses voisins, pays qui accueillent et financent les organisations terroristes qui appellent à sa destruction. Comme si le Hezbollah, le Hamas, le Djihad Islamique, Al-Qaïda, et j'en passe, étaient des enfants de cœur avec qui il est possible de s'asseoir autour d'une table et dialoguer. En trois générations, malgré les guerres et les trois ans de service militaire obligatoire (temps non consacré aux études donc), les Israéliens ont pourtant réussi à construire un pays où les libertés de parole et d'action existent et sont considérées comme des valeurs ; où se croisent à chaque carrefour des juifs, des chrétiens, et des musulmans, sans s'entretuer ; un des pays donnant l'une des meilleures éducations à ses enfants ; ayant le plus fort pourcentage mondial d'ordinateurs domestiques par habitant ; faisant partie de ceux qui ont le plus de diplômes universitaires par habitant avec un quart sa population active ; ayant le plus haut taux de brevets déposés par habitant ; ayant le plus haut taux de parutions scientifiques ; arrivant en seconde position pour la publication de livres par tête ; à l'origine d'un grand nombre de découvertes faisant avancer la science ; ayant le plus grand nombre de Start-up proportionnellement à sa population et second en nombre absolu derrière les USA ; arrivant en troisième place mondiale des sociétés cotées en bourse ; avec un taux d'entrepreneurs record, en particulier pour les femmes de plus de 55 ans ; ayant un PNB dépassant la somme de ceux des 4 pays qui l'entourent : Egypte, Jordanie, Syrie, et Liban ; ayant développé sa propre technologie spatiale ; et avec bien sûr une des meilleures armées (de défense, je précise) au monde ; qui forme toutes les grandes polices et les forces spéciales d'autres armées à la lutte contre le terrorisme (ce que je trouve très ironique) ; qui envoie des équipes de sauveteurs dès qu'une catastrophe a lieu quelque part ; bref qui essaie de rattraper son retard en étant présent sur tous les terrains.

J'en ai marre du BDS, appelant au boycott de tous les produits provenant d'Israël alors que Mahmoud Abbas en personne a précisé qu'il appelait au seul boycott des produits provenant des implantations, ce qui n'est pas la même chose. Les Palestiniens importent eux-mêmes plus de 800 millions de dollars par an de marchandises d'Israël, et ils ne s'en plaignent pas, bien au contraire.

J'en ai marre que les membres du BDS soient obligés de recourir à des campagnes de communication diffamatoires pour rallier le plus de gens à leur cause. Ils n'hésitent pas à qualifier Israël d'état oppresseur, ségrégationniste, ou pire encore, d'état d'Apartheid, sans se préoccuper par exemple du mal que cela peut faire aux Sud-Africains (Un membre du Parlement Sud-Africain s'exprime sur le sujet). Les palestiniens sont probablement les musulmans les mieux lotis de la région, une Palestinienne pourrait se balader demain en string sur la plage de Tel-Aviv si elle le voulait, sans recevoir de pierres. Aucun musulman de la région ne peut prétendre avoir plus de libertés et de droits civiques que les arabes israéliens. Ils sont couverts par la sécurité sociale, des soins leur sont promulgués, ils touchent des salaires réguliers, ils cotisent pour leur retraite. Certains d'entre eux sont docteurs, membres du parlement, haut-gradés dans l'armée israélienne, bref se construisent une vraie vie. Quand on sait que c'est un juge palestinien qui a envoyé en prison le président israélien, on peut se demander ce qu'ils entendent par là. Si les boycotteurs s'étaient rendus en Israël, ils auraient vu le nombre grandissant de Palestiniens qui viennent de Ramallah pour passer le week-end à Tel-Aviv. Ils y font tranquillement leur shopping lors de leurs longues séances de lèche-vitrines dans ses centres commerciaux, et repartent les bras chargés de paquets, contents de leur séjour, avec l'intention d'y revenir dès que possible. Ça c'est du boycott.

J'en ai marre que ces boycotteurs n'aillent pas au bout de leur idéologie. Car s'ils voulaient vraiment boycotter tout ce qui vient d'Israël, ils iraient vivre dans des grottes et on ne les entendrait plus. Ils devraient commencer par éteindre leurs ordinateurs et leurs téléphones portables, car ces technologies (puce Intel Chip Pentium, la technologie GSM de Motorola, etc.) ont été conçues en Israël. Ils ne se feraient plus vacciner, car un beau nombre de vaccins provient de l'Institut Weizmann de Rehovot (élu en 2011 par le magazine The Scientist meilleur endroit au monde pour travailler dans le milieu universitaire parmi l'ensemble des institutions non américaines, et ayant 35 ans de coopération avec l'Institut Pasteur). Mais n'ayant pas envie de m'exprimer dans le vide, je laisse ceux qui veulent en apprendre d'avantage sur cet Institut faire des recherches sur Internet. Les boycotteurs n'utiliseraient pas non plus de clé USB, inventée par Dov Moran, Amir Ban et Oron Ogdan en 1998. Ils ne passeraient plus de scanners ou d'IRM, et pourraient tirer une croix sur les antibiotiques et beau nombre de médicaments. Ils ne mangeraient plus de fruits ou légumes cultivés grâce à la technologie du système goutte à goutte permettant de produire 40% de rendement supplémentaire en utilisant 50% d'eau en moins (la planète remercie les Israéliens, elle). Les boycotteuses pourraient arrêter d'utiliser les machines à radiations (T-Scan) permettant de prévenir du cancer du sein. En fait, plutôt que de leur faire une liste grande comme une encyclopédie des découvertes médicales dont israéliens ou les juifs sont à l'origine, je préfère leur conseiller de manger sainement, de faire régulièrement du sport, et d'arrêter de boire et fumer, au risque de devoir un jour faire appel à un docteur juif pour leur sauver la vie à l'aide d'une technologie aussi développée par des juifs. Et autant ne pas leur parler des nouvelles inventions qui se créent chaque jour en Israël, et qui vont contribuer à rendre la vie de leurs utilisateurs bien meilleure dans le futur, car je doute de leurs capacités à pouvoir traiter ce genre d'informations.

J'en ai marre qu'il ait fallu qu'un personnage public comme Dieudonné dépasse ouvertement les bornes après dix ans de surenchère, pour que la France semble soudain se réveiller et prendre conscience d'un phénomène que les juifs ont vu s'installer dans toute l'Europe depuis la seconde Intifada en 2000. Evénement largement présenté par les médias comme ayant été déclenché par la visite provocatrice d'Ariel Sharon sur l'Esplanade des Mosquées, alors que certains dirigeants palestiniens ont avoué bien après que l'Intifada avait en fait été planifiée et programmée longtemps à l'avance. Preuve que rien n'a changé : treize ans plus tard, le jour même de la mort d'Ariel Sharon, les médias français continuent de le décrire comme "responsable du déclenchement de la seconde Intifada". Comme quoi, on ne se refait pas. On se demande quelles leçons les journalistes ont tiré de la mort d'Ilan Halimi, ou encore des victimes de Mohammed Merah. Un mouvement de pensée nauséabond s'est installé ces dernières années en France, et se renforce chaque fois que les médias montrent Israël sous le même angle. Car l'antisioniste de base justifie sa façon de penser par les agissements "intolérables" d'Israël envers le peuple palestinien. Plus il en voit à la télévision, plus sa conscience s'allège, et il se dit que sa haine est justifiée, voire noble. Il se dit que tous les juifs de France ne sont peut-être pas forcément d'accord avec la politique de l'Etat d'Israël ou les décisions qui sont prises par ses dirigeants, mais au fond ce n'est pas important car tous soutiennent malgré tout Israël dans son ensemble. Et c'est par ce genre d'association d'idées que l'antisioniste devient antisémite. Il n'y avait pas besoin de Dieudonné pour lire les dizaines de commentaires ouvertement antisémites sous les vidéos de Youtube ou Dailymotion, qui concernent Israël, les juifs, ou qui ont un rapport avec le conflit. Et que dire des sites Internet des grands journaux, qui publient des articles sur le sujet sans contrôler ensuite ce qui est dit dans les commentaires qui suivent ? Les auteurs de commentaires antisémites ou incitant à la haine raciale ne sont jamais censurés ou inquiétés alors que c'est interdit par la loi. Il fallait vraiment fermer les yeux pour ne pas les voir s'accorder de plus en plus de libertés, reflétant un certain état d'esprit bien présent.

J'en ai marre que malgré tout cela, quoi qu'il se passe sur le terrain, Israël sera toujours dépeint de manière négative sur Internet et dans les médias, car ses détracteurs se chiffrent en dizaines de millions. Comment leur en vouloir après tout. Il tellement plus facile de devenir antisioniste que de réfléchir. Il suffit d'allumer son ordinateur en appuyant juste sur le bouton (sans chercher à savoir d'où provient la technologie qui le fait fonctionner), et de se rendre sur la Toile pour réaliser que tant d'autres partagent ce point de vue. Qu'ils sont nombreux, les articles condamnant les agissements inhumains de l'Etat d'Israël. Sur Youtube, l'antisioniste en herbe pourra voir tellement de vidéos intéressantes, à condition bien sûr de savoir faire les bonnes recherches, et éviter les vidéos de propagande islamiste proposées dans la colonne de droite. Il y verra des Israéliens monter sur leurs chars après leur petit-déjeuner pour aller tuer des petits Palestiniens qui trainent dans les rues de Gaza, et n'ayant rien d'autre que des pierres à leur jeter pour se défendre. Il ne se demandera surtout pas ce que ces enfants font toute la journée dans la rue et pourquoi ils ne sont pas à l'école. Non, il ne se posera pas plus de questions, car il y a tant de sites pro palestiniens qui expliquent tout depuis le début qu'il est même inutile d'aller voir ailleurs. Il se dira des choses du genre "c'est fou qu'un si petit pays fasse autant d'horreurs". Et plus il se "renseignera", plus sa conviction sera renforcée. Car plus il aura l'impression d'en apprendre sur le sujet, plus ses recherches seront pointues. Il ne se rendra pas compte que les mêmes thèmes ressortent en boucle, que les discours sont peut-être nombreux mais que les arguments sont limités et dérivent souvent vers les juifs. Il aura tout appris sur le massacre de Deir Yassin, ou encore ceux de Sabra et Chatila (pour lesquels Sharon a été plus blâmé que les milices chrétiennes qui les ont commis). A ce stade, le sentiment d'injustice qu'il a senti monter en lui en aura fait un vrai antisioniste. Désormais il se devra de montrer au monde son profond dégoût et son désaccord avec Israël. Sa rancœur vis à vis de l'Israélien sera tellement forte que le fait de défendre la même cause que toutes les organisations terroristes du monde ne soulèvera surtout aucun questionnement de sa part ; peu importe que ces organisations vivent du commerce d'armes, commettent des atrocités, ou encore revendiquent également l'instauration de la sharia en Europe. Car s'il y a bien une chose que l'antisioniste ne réalise pas, c'est qu'il vient en seconde position après les juifs sur la liste de ses nouveaux "amis". Bientôt il se mettra à tenir lui-même des propos antisionistes, quand ce ne sont pas de vrais discours qu'il aura répétés dans sa tête. Il pourra parler à son entourage de son nouveau hobby, leur raconter les grandes lignes du conflit telles qu'il les voit, de la même manière qu'il leur pitche le dernier film d'action qu'il a aimé ; mais un peu à sa sauce car il ne se rappellera pas vraiment de toutes les dates et de l'ordre exact des événements. Ce n'est pas grave car en gros ce qui compte, c'est que "ces bâtards leur ont piqué leur terre, vous vous rendez compte ?!" Et peut-être que parmi ses amis, l'un d'eux se dira "qu'il est cool, cet antisioniste qui prend la défense des opprimés. Ça le fait, de défendre cette cause". Alors quand cet ami rentrera chez lui, il allumera son ordinateur à son tour, comme ça, pour se renseigner. 

J'en ai probablement marre de plein d'autres choses, mais à quoi bon les énumérer puisque j'en ai marre… J'imagine déjà les juifs lire ces pages et penser "mais on le sait, tout ça…", et me dire que ça ne sert à rien de répéter ces choses car de toute manière "on nous aime pas". On en a marre de se sentir attaqués au quotidien. Ce texte n'a pas d'autre prétention que d'exprimer un sentiment de ras-le-bol, mais s'il permettait à un seul antisioniste de ne pas le devenir, ce serait déjà une petite victoire.

 

 Un juif français.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.69/5   (242 votes)




Réagissez à l'article

519 réactions à cet article    


  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 18 janvier 2014 10:06

    Sous-titre de l’article : « Le mur des lamentations »


    • Albar Albar 18 janvier 2014 20:39

      Mon post, classé 2eme parmi les plus appréciés, a été effacé, bizarre (?)

       Je le reposte

      ’’ J’en ai marre de devoir expliquer  ………. que je suis sioniste,……...   que je suis donc « favorable à la constitution d’un état juif en Palestine ». ’’

      Vous reconnaissez que vous êtes un intrus à la Palestine, donc un colonisateur !

      La solution, il faut que la décolonisation se fasse !


    • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 20:55

      @ Albar

      (je vous rassure de nombreux commentaires ont été censurés sans raisons sur cet article ...)

      Pour ce qui est de la décolonisation je proposerai autre chose aux Palestiniens : La nationalité Française pour les Palestiniens et le retour obligatoire en terre promise pour les sionistes Français.

      Je suis prêt à personnellement accueillir, héberger, nourrir et soigner une famille entière de Palestiniens si on me débarrasse de tous les sionistes de France.


    • Albar Albar 18 janvier 2014 21:08

      @ Arnaud

      Malheureusement pour vous, cela va être très difficile, voire impossible.


    • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:17

      @ Albar

      Rien n’est impossible, demandez aux Algériens ce qu’ils ont fait après 200 ans d’occupation.
      Le jour où ça se presse aux portes d’Isra-Hell je risque fort d’être candidat pour donner un coup demain.

      Si notre libération içi se joue là bas, ce qui commence à être évident, allons-y !


    • Albar Albar 18 janvier 2014 21:33

      Arnaud,

      Tout à fait évident en effet, je le sais tout comme vous, et ils le savent !

      Chaque chose en son temps.



    • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:37

      @ Albar

      « Chaque chose en son temps. »

       smiley


    • LEELOO Shawford43 19 janvier 2014 01:25

      Je vous prêterai mon arc, des flèches, une pelle et un râteau, promis smiley smileysmiley ? )


    • CASS. CASS. 19 janvier 2014 06:51

      Arnaud votre solution est mauvaise , car si tous les sionistes parviennent à faire déménager tous les jew au proche orient, Ils seront parvenus à leur but et le trône de la dictature mondiale y sera. Et nous seront leurs esclaves,juste bon à les engraisser et voir en grande partie éliminés, remarquez c’est déjà le cas progressivement , mais la ce sera définif. les gaulois n’ont jamais existés etc etc la france helleniste non plus , la france tout court non plus.


    • Uncommon Uncommon 5 mai 2014 18:11

      Un truc que je n’ai jamais compris avec Israël et les juifs :
      L’expérience de l’histoire aidant, j’aurais plutôt eu tendance à ne pas regrouper tout le monde de la même confession au même endroit. C’est le meilleur moyen pour faciliter le travail à un fou qui voudrait s’en prendre à cette population, non ?
      Il n’y aurait plus qu’à raser à la bombe quelques km²...
      Et des fous énervés on en fabrique à la pelle quand on mène une politique colonialiste telle qu’Israël, c’est un peu l’huile sur le feu.
      Je trouvais le principe de diaspora beaucoup plus malin.
      Mais bon, je ne sais de toute façon pas quoi attendre d’une religion qui fonctionne sur base racialiste (qui se transmet par la mère etc).


    • petitprince petitprince 15 juillet 2014 23:15

      très juste ! je vous invite à regarder ce reportage http://youtu.be/pkFQLUkYc84 qui fait s’exprimer des israeliens et notamment des juifs orthodoxes, c’est surprenant et super intéressant d’entendre leur avis sur l’Etat d’Israel


    • Nathou 10 août 2015 15:52

      @Albar
      Faut apprendre à lire ! pour une fois qu’un texte est écrit avec autant de précisions ! comme il le dit si bien dans son texte seules les personnes de mauvaise foi continueront leur propagande et diabolisation d’Israël !


    • chapoutier 18 janvier 2014 10:10

      marre peu-etre mais pas d’écrire des conneries


      • LEELOO Shawford43 18 janvier 2014 10:16

        Cet article doit donc forcément valoir le coup d’être lu. smiley


        Je repasserai pour se faire, en espérant qu’un buddy genre Jean Lucien ait flairé la baleine sous gravier entre temps, afin de voir la lumière plus rapidement . smiley smiley

      • jmdest62 jmdest62 18 janvier 2014 12:25

        @ l’auteur

        perso j’en ai eu marre à la moitié de votre texte . ..

        et j’en ai marre que depuis 1947 Israel ne respecte pas les résolutions de l’ONU

        @+


      • CASS. CASS. 18 janvier 2014 16:43

        Ben casses toi chez tes potes aux us ou chez tes potes arabie saoudite par ex. et change de nationalité. Bon voyage allez simple.


      • HELIOS HELIOS 18 janvier 2014 17:02

        .... l’ai lu un peu plus que la moitié, le reste n’ayant rien a voir avec le fait d’être juif, mais justifie la politique d’un etat que le fond de l’article ne concerne pas.

        J’en ai marre, moi, que des français juifs pensent d’abord a Israel avant de penser a la France.
        J’en ai marre qu’un français, juifs, pense d’abord a aider d’autres juifs, plutôt que d’autres français
        J’en ai marre que des français, juifs,soit disant intellectuels, rangent au fond leur poche la philosophie des lumieres, pour defendre une cause communautariste indefendable.
        J’en ai marre d’enttendre toute la journée le mal que des français non juifs auraient fait aux français juifs, avant que je sois né.
        J’en ai marre d’entendre, chaque fois qu’il y a un pet de travers que la shoa ceci, la shoa cela.. la shoa, c’est passé, c’est immonde, mais c’est fini... etc

        Au passage, si les juifs de tous les pays veulent que reviennent la Shoa, ils n’ont qu’a continuer, quand en avoir marre se transformera en haine, comment feront nous pour arreter le mecanisme ? La petite phrase de Valls, comme celle de Stauss Kahn sont des ferments terribles dans cette avancée vers la haine.

        Et ce ne seront pas les lois qui empecheront cela, les lois elles existaient aussi avant 1939 et on a vu comment cela s’est passé !

        Si vous voulez, vous, les juifs, faire partie des societes dans lesquelles vous vivez, il est urgent que vous soyez d’abord citoyens de ces pays avant d’etre citoyens (sans papier) d’Israel. Quand vous l’aurez compris, peut etre que cet article n’aura plus lieu d’etre ecrit


      • mmbbb 18 janvier 2014 19:02

        Les faits historiques sont justes Quant a nous francais nous devrions etre un moins arrogant puisqu’un bref retour sur notre histoire contemporaine ne nous permet de pretendre d’etre des paragons de vertu Il est facile de lancer un anatheme sans argumentation A bon entendeur 


      • eric 18 janvier 2014 19:57

        A helios, vous dites cela parce que vous avez la mémoire courte. C’était le discours tenu par la république avant 40, et il y a des gens qui y ont tellement crut qu’il y a un mémorial spécial a Douaumont pour les juifs étrangers volontaires mort pour la France.
        Apres, il y avait toute la gauche humaniste a Vichy, toute l’administration française syndicalisée avec souvent plus le souci de survivre que de résister, et on se met aussi a leur place, et officiellement 3 ou 4 000 « justes » pour illustrer en acte les grands principes que vous défendez en parole. Le faible taux de déportation de juifs depuis la France prouve que la population dans l’ensemble, n’était pas trop portée sur l’antisemitisme, mais je serai français juif, j’aurai un peu du mal effectivement a prendre complétement au pied de la lettre les grandes affirmations d’universalisme a la française. T’as le front populaire et 4 an après, toute l’administration se mobilise pour te mettre des étoiles....De quoi devenir prudent...


      • CASS. CASS. 18 janvier 2014 21:04

        Allez ce soir «  Nuit de la Bretagne » à paris , et sur paris première tv vive nous les gaulois les celtes , ah si nous pouvions virer les british anglo saxonscolons, de nos Îles non de dieu !!!


      • fabdolette fabdolette 19 janvier 2014 08:51

        bonjour, j’ai quasiment lu tout l’article, c’est vrai que j’en eu assez 2-3 paragraphes avant la fin...
        bref, ce n’est pas parce que les uns font des âneries (pour être polis), qu’il faut que les autres soient dédouanés d’en faire.
        Si j’étais au milieu de tout ça, je serai écœuré par chaque camp.
        De toute façon, dès qu’une croyance s’oppose à une autre, cela aboutit à des horreurs. cessez tous d’être religieux et conduisez-vous comme des êtres humains éclairés, non pas par un dogme, mais par une accumulation de connaissances et de philosophies a-gnostiques.


      • poletmik 28 février 2014 06:50

        C’est d’ailleurs ce que répète Zemmour en prônant l’assimilationisme. Sera-t-il classé antisémite ? 


      • LEELOO Shawford43 28 février 2014 06:54

        Ché pas, on va voir quand le King Al Batar daignera faire son entrrée


      • LEELOO Shawford43 28 février 2014 06:58

        Ok, privé de Skania Twain pendant 3 ans smiley


      • Robert GIL ROBERT GIL 18 janvier 2014 10:50

        voici le point de vue d’un autre juif...

        voir : LE PEUPLE JUIF EST-IL MANIPULE ?


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 14:16

          Manipulé et jamais responsable de rien depuis 4000 ans, des victimes éternelles qui ont eux aussi pris une grande part dans l’esclavage selon leurs propres écrits...

          Les « jérémiades » on connait, la source même du mot est « made in Israël » .


        • Xenozoid 18 janvier 2014 14:34

          Manipulé et jamais responsable de rien depuis 4000 ans,
          Ah Arnaud tu as des preuves ?


        • Xenozoid 18 janvier 2014 14:35

          je l’ai déja dit, Arnaud est sionist


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 15:34

          « Manipulé et jamais responsable de rien depuis 4000 ans,
          Ah Arnaud tu as des preuves ? »

          On peut parler de la traite des esclaves par exemple :

          Lire :« United States Jewry 1776-1985 » de Jabob Marcus

          « Jews ans Judaïsm in United States A documentary history » Marc Lee Raphaël. :
          « Les marchands Juifs ont joué un rôle majeur dans le commerce des esclaves. Dans toutes les colonies d’Amériques Française, Britanniques, Hollandaises les marchands Juifs étaient dominants. » « Ce n’était pas moins vrai sur le continent Nord Américain où durant le XVIII éme siècle les Juifs ont participé au commerce triangulaire des esclaves. »

          « Juifs du Nouveau Monde » de Seymour.B Liebman :
          -Newport Rhode Island, la plus vieille Synagogue des USA « Touro » mais aussi centre du commerce et de l’importation d’esclaves Africains aux USA .Newport était la ville de la plus grande communauté Juive du Nouveau monde.

          « Les navires d’esclaves étaient propriété Juive mais conduits par des équipages Juifs commandés par des Juifs » (« New York Jewry 1492-1825)

          Principaux marchands d’esclaves pour l’Amérique du Nord :
          Isaac Da Costa de Charlestion (1750)
          David Franck de Philadelphie (1760)
          Aaron Lopez de Newport (1760 - 1770)

          Le commerce d’esclaves est un exemple, on peut passer à la colonisation, là aussi les »jérémiades" étaient sur-représentés .


        • Xenozoid 18 janvier 2014 15:35

          Arnaud tu appel cela des preuves ?


        • devoir2quenelle 18 janvier 2014 18:37

          une autre preuve wikipedia
          maurice rajsfus victime du rafle du vel d’hiv (larme obligatoire svp)
          créateur de l’observatoie des libertés
          ecrivain

          http://latunisiededina.blogspot.fr/2014/01/verite-censuree-le-crif-anciennement.html
           double quenelle dans ta face
          ferme la définitivement et numériquement


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 19:18

          "Arnaud cela n’est pas une preuve pour dire que les juifs sont responsable « 

          Tu as une mémoire de poisson rouge, pour rappel de la conversation, Robert Gil le lobbyiste sioniste disait :  »voir : LE PEUPLE JUIF EST-IL MANIPULE ?« 

          Ce à quoi je répondais :  »Manipulé et jamais responsable de rien depuis 4000 ans, des victimes éternelles qui ont eux aussi pris une grande part dans l’esclavage selon leurs propres écrits...Les « jérémiades » on connait, la source même du mot est « made in Israël » .« 

          De là tu es venu faire ton mariole à me demander des preuves sur l’esclavages, alors je t’en apporte. Connaissant ton état neurologique précaire, j’ai pris uniquement des références littéraires Juives pour que tu ne puisse pas contester.

          Des écrits du »peuple élu" ça ne te suffit pas ?
          Attention c’est de l’antisémitisme ça !

          Alors ferme la à tout jamais, je veut dire physiquement et virtuellement.

           smiley  smiley  smiley


        • Xenozoid 18 janvier 2014 19:29

          Alors ferme la à tout jamais, je veut dire physiquement et virtuellement.

          dansles 2 cas t’es mal barré,bonne chance


        • Le vengeur 18 janvier 2014 21:10

          Les juifs ont surement joué un rôle dans le commerce des esclaves dans d’autres pays mais sûrement pas en France...

          Article 1 du code noir de 1724 :
          « L’édit du feu roi Louis XIII de glorieuse mémoire, du 23 avril 1615 sera exécuté dans notre province et colonie de la Louisiane, ce faisant, nous enjoignons aux directeurs généraux de ladite compagnie et à tous les officiers, de casser dudit pays tous les juifs qui peuvent y avoir établi leur résidence, comme ennemis déclarés du nom chrétien. Nous commandons d’en sortir dans trois mois à compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens. »

          Le même roi leur interdit le commerce avec les colonies, et donc le commerce d’esclaves.
          Pour le coup, en France, l’esclavagisme est un une affaire purement chrétienne.


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:19

          En France, je parlais des Amériques vous n’avez pas remarqué ?

          Pour info au V éme siècle les Gaulois étaient bel et bien esclaves de certains marchands Juifs, une archive nationale prouve qu’il a fallu un décret pour interdire aux Juifs de détenir des esclaves sur notre territoire national.


        • RaphN RaphN 18 janvier 2014 21:23

          @Arnaud69 Les musulmans ont déporté vers l’orient beaucoup plus que les occidentaux (qui n’ont fait que reprendre les structures laissées en place par les arabes), et le commerce des esclaves noirs par des marchands arabes existe encore aujourd’hui (comme l’a constaté l’onu, entre autres). Et ne vas pas m’inventer que ce sont des marchands juifs qui font ça au milieu des musulmans, il n’y en a pas ^^

          Quant au rôle des juifs dans la traite occidentale, bah, on retrouve la même proportion de juifs parmi les marchands d’esclaves que parmi les marchands d’autre chose... Dur à comprendre ? 

        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:27

          Les pauvres petits qui vont nous sortir leurs jérémiades, ils participent à toutes les saloperies mais ils en sortent toujours blancs comme neige...

          Un coup ils mettent le paquet sur la responsabilité des uns, une autre fois sur les Musulmans,.
          Le tout fait oublier qu’ils ont participé et qu’ils sont sur-représentés dans l’esclavage par rapport à leur proportion dans la population générale.


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:30

          RaphN

          Encore un nouveau compte qui ne commente que sur Israël et le sionisme, encore un effort et quelques commentaires et je trouverai des correspondances syntaxiques ..... Merki !


        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 21:35

          Vous avez de bonnes petites méthodes de délateur de la Gestapo quand on étudie les liens que vous fournissez :

          « Bon, ils se sont excusés (c’est ) »

          Comme quoi rien ne change vraiment, après l’accord Haavara, vous êtes restés les mêmes ... 

           smiley


        • RaphN RaphN 19 janvier 2014 14:55

          Arnaud, mon pauvre ami... je viens juste de créer mon compte et je n’ai guère le temps de commenter sur Agoravox. Je ne le fais encore que quand il y a des choses que je ne veux pas laisser passer, comme ces affirmations péremptoires proférés par une meute sûre d’elle-même bien que fort peu cultivée. Tu es dans la majorité ; je suis seul. Tu n’arriveras en aucun cas à confondre mon discours avec celui des médias, pas plus qu’avec celui des sionistes. Mais tu as l’air d’aimer beaucoup les représentations simples du monde, et tu te raccroches désespérément à ta seule clé de compréhension. 

          Que les Juifs sont sur-représentés parmi les marchands, ce n’est un secret pour personne et je n’ai eu aucun mal à la reconnaître ; quant à rejeter la faute sur les musulmans, j’ai bien précisé que je ne cherchais d’excuse à personne... Mais c’est un fait historique que les croisades et la traite occidentale ont été la stricte imitation respectivement du jihad et de la traite arabe. Pas moyen de me contredire là-dessus. 

        • non667 18 janvier 2014 10:52

           après l’arraisonnement du bateau humanitaire turc pour gaza  ! j’en ai marre de vos larmes de crocodile  et maintenant votre mur des lamentations me fait rire smiley smiley smiley


          • Robert GIL ROBERT GIL 18 janvier 2014 12:33

            a noter que sur ces bateaux il n’y avait personne de la liste anti-sioniste de Dieudonné/Soral .


          • Xenozoid 18 janvier 2014 15:43

            normal les bateaux nétait pas libre


          • sto sto 19 janvier 2014 09:23

            >> marre d’avoir à défendre en permanence Israël, face à des gens qui...

            Ben arrêtez de défendre cet état colonialiste et meurtrier qui est au même niveau que l’apartheid. (d’ailleurs a l’époque, Israël coopérait avec l’Afrique du sud, et pas seulement sur les armes nucléaires)

            Bref, être Juif ne vous oblige nullement a adhérer aux politiques actuelles d’Israël.


          • Observatoire du NéoConservatisme Observatoire du NéoConservatisme 18 janvier 2014 11:06

            Vous avez perdu votre temps à pondre ce chArabia confusioniste de 7800 mots.
            Votre colombin des lamentation est anéanti par une simple carte...

            Cruel retour à la réalité : http://blog.mondediplo.net/IMG/jpg/ziyad.jpg

            Tiré d’un article effectuant un bon bilan :http://blog.mondediplo.net/2011-09-13-Un-Etat-palestinien-mais-lequel


            • claude-michel claude-michel 18 janvier 2014 11:10

              Par Observatoire du NéoConservatisme...La carte explique tout..+++


            • eric 18 janvier 2014 23:04

              Ces cartes n’expliquent rien. C’est toute l’Europe et une bonne partie du reste du monde qui a connut des trucs de ce genre et encore tout récemment en ex Yougoslavie. Thibet, Oigours, tatars de Crimée, finlandais de Carelie..des dizaines de millions de personnes, etc...Mais seul Israel déchaine les passions alors que c’est le cas, ou justement, il n’y a pas eu épuration ethnique. Pourquoi ?
              En tant que français a question de la réalité de ce qui se passe la bas me concerne moins que la montée de cette obsessions pour un problème aussi marginal pour mon pays et au regard des problemes du monde


            • oncle archibald 18 janvier 2014 11:19

              Depuis la création de l’état d’Israel le peuple juif est indéniablement très exposé à la vindicte de ses voisins arabes. Il est probable que s’il n’avait pas la bombe atomique et l’une des plus grosses armées du Monde il aurait été écrasé comme une merde sous le talon d’une chaussure avec les hurlements de joie de ceux qui n’ont jamais accepté la création de l’état d’Israel en 1948.

              On peut argumenter tant que l’on veut sur le bien fondé de la décision des nations unies qui a organisé la division en deux parties de la Palestine sous protectorat Britannique, mais cette décision était censée mettre un terme aux tensions très vives qui existaient depuis longtemps entre les communautés juives et arabes qui se côtoyaient sur ce territoire. C’est peut être pour cette raison que les Anglais en ont eu marre de gérer ce territoire et ont décidé de s’en retirer.

              Les arabes n’ont jamais accepté la décision des nations unies, ils n’ont pas reconnu l’état d’Israel et ont entrepris d’en chasser les juifs par les armes dès 1948. Ils ont perdu cette guerre, puis la guerre des 6 jours en 1967, puis la guerre du Kippour en 1973. Changeant de stratégie ils ont poursuivi par des guérillas. Première intifada en 1987, seconde intifada et campagnes d’attentats entre 2000 et 2006 ... Sans succès.

              Israel n’est toujours pas accepté, ses voisins arabes souhaitent toujours plus ou moins officiellement voir disparaitre cet état qu’ils estiment « illégal ». Il ne survit que parce qu’il est bien armé et sans cesse sur le qui vive. 

              En se défendant il provoque la mort de ses assaillants et aussi des morts « collatéraux » dans les populations civiles qui abritent ces assaillants. La violence entretient la violence et à mon avis ça n’est pas demain la veille qu’une solution consensuelle permettant aux deux communautés de vivre en paix cote à cote sera trouvée. Une solution pacifique sera d’autant plus difficile à trouver que les informations factuelles sont déformées et instrumentalisées à fins de propagande dans chaque camp.

              • ecolittoral ecolittoral 18 janvier 2014 11:33

                Si réellement vous en aviez marre, vous feriez vos valises et partiriez en Palestine !

                C’est la terre de trois religions et non pas d’une seule. Accessoirement, c’est la terre de beaucoup de monde.

                Si vous étiez réellement français, vous seriez citoyen avant d’être juif comme je suis citoyen avant d’être tout ce que je suis.

                Heureusement qu’il y a des musulmans, juifs, chrétiens qui sont laïcs.

                Ils sont citoyens de quelque part plutôt que simplement croyants.

                Ils croient au genre humain et ménagent leur dieu.

                Dieu qu’ils évitent d’utiliser, de dévaloriser en faisant passer des idées bien salasses pour

                des justifications divines.

                Dieu aurait créer l’homme à son image !

                Si c’est vrai, vous n’êtes pas croyant. Ou alors, je dois en conclure que c’est un beau salopard.

                Votre article n’engage que vous et surtout pas votre religion.

                Les croyants de toutes religions qui construisent « humainement » ont droit à mon respect.

                Moi qui suis non croyant et respectueux des croyants.

                Croyants religieux et croyants en l’humain.


                • 59jeannot 18 janvier 2014 11:38

                  un FRANÇAIS juif ...OK, mais pas un JUIF Français


                  • flesh flesh 18 janvier 2014 11:50

                    moi j’en ai marre des Fabius et des BHL qui nous vendent la guerre à la télé


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 janvier 2014 11:56

                      Et moi, descendante de protestants, j’en ai marre de vos guerres de religions !

                      Marre que la France soit dans l’ OTAN qui impose ses buts, ses guerres et ses alliances.

                      Marre d’avoir à ajouter à tous les problèmes, ceux des alliés des chiites qui transposent ici leur guerre, aux alliés des sunnites, dans une guerre qui ne nous concerne pas.

                      « Géopolitique du gaz et conflit syrien »

                      La France est terre de laïcité.

                      Et ça vaut vaut pour les deux camps. Basta !


                      • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 14:13

                        « Et moi, descendante de protestants, »

                        Voilà qui est éclairant sur certaines positions...Merci  smiley


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 janvier 2014 19:08

                        arnaud,
                        Dans le pois chiche qui vous sert de cerveau, il n’ y a donc qu’une seule sorte de croyants dans chaque religion ? Bonjour la simplification et l’inculture !

                        Rien que dans les mouvements d’extrême- droite on trouve pourtant des dizaines de variantes, avec ou sans religion, certains cathos, pas pas tous, et même des musulmans chiites.

                        ça frite même pas mal sur la ligne !

                        Les gens comme moi, athées intégristes démocrates et républicains, vous classez ça où dans votre cerveau binaire ?


                      • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 20:19

                        Précision, bien que ce ne soit pas mon exemple en toute chose il a raison de ne pas vouloir participer à cette DIVERSION (manifestation. contre l’Islam)

                        Les deniers événements ont modifié la donne, il y a bien plus dangereux pour tout le monde ..


                      • pissefroid pissefroid 18 janvier 2014 12:00

                        Vous vous dites français,
                        et en tant que juif vous défendez l’état israélien.

                        J’en conclue que vous êtes plus juif que français.

                        Reprenez-vous et accepter le fait que le développement de l’état israélien
                        se fait en palestine par une spoliation des autochtones.

                        Ce n’est pas acceptable.


                        • Massada Massada 18 janvier 2014 13:30

                          Ce sont vos idées qui ne sont pas acceptable, elles l’étaient sans doute en 1939 mais plus maintenant. Ça vous rend nostalgique je sais mais il faut vous y faire, vous êtes une espèce en voie de disparition.




                        • flesh flesh 18 janvier 2014 14:01

                          et maintenant massada habille pissefroid en uniforme nazi.. lol, on se croirait à la télé, du point godwin atteint à la vitesse du son


                        • Emmanuel38 19 janvier 2014 08:06

                          « J’en conclue que vous êtes plus juif que français. »

                          Cela ne veut rien dire, et, sous cette formulation votre affirmation est antisémite, involontairement je l’espère.
                                              Seriez-vous plus chrétien que français ?

                          Attention ! Dans cette affaire chaque mot a son sens, voire deux (c’est le cas du qualificatif « antisioniste »).
                          Personnellement, je suis juif assumé (de filiation), athée, et antisioniste au sens restreint du terme. C’est-à dire que, depuis après la « guerre des 6 jours » (1967,) je suis opposé à la politique Israëlienne du
                                      « ote-toi de là que je m’y mette
                           »,
                                    celle que vous dénoncez aussi.


                        • Paul Lémand 29 janvier 2014 20:35

                          spoliation ? Vous ne lisez que le Nouvel Obs, version 1980, Pissefroid ?



                        • Emmanuel Glais 18 janvier 2014 12:07

                          Et l’opération Susannah en 1954, attentat sous faux pavillon en Egypte pour accélérer l’émigration juive ?


                          Et le « contrat de transfert » entre Hitler et les sionistes des années 1930 ?

                          Donner une vision si tronquée de l’histoire, ça ne peut pas servir votre message.

                          Sur la Palestine au XIXème siècle je vous propose de lire Henry Laurens, professeur au collège de France.

                          • RaphN RaphN 18 janvier 2014 19:18

                            « Contrat de transfert entre Hitler et les sionistes des années 1930 ? »


                            Sauf que ce sont les Palestiniens qui ont été des alliés décidés des nazis. On se souvient d’un certain grand Mufti de Jérusalem rendant visite personnellement à Hitler à Berlin, pour lui dire tout le bien qu’il pensait de lui et toute l’aide qu’il comptait lui apporter. C’est très désagréable, et ça fait partie des choses qu’il ne faut pas dire ! 

                            Après la guerre, on a admis que les peuples alliés aux nazis devaient être « punis… » mais il ne fallait pas, bien sûr, toucher aux Palestiniens !


                            Oui, les Palestiniens ont été très malheureux en tant qu’expulsés et personne déplacées et oppimées. Ils partagent le sort de dizaines de millions de gens, y compris les Français d’Algérie, les Tibétains, les Kurdes, etc. 

                            Mais alors pourquoi seuls les Palestiniens provoquent-ils une telle passion , un tel amour, pourquoi seuls sont-ils comptés comme des pauvres , des déshérités … ? Ce n’est pas la justice qui anime ces discours mais la haine du Juif. 

                            Just sayin’ !


                          • ETIENNE 18 janvier 2014 21:14

                            La plupart des dirigeants du monde on rendu visite à Hitler, qui était un chef d’état dont le bilan économique était admiré, y compris et surtout outre atlantique.
                            Les USA ont plus participé à l’effort de guerre Nazzi que les palestiniens.
                            Vous déplorez l’amour que certains donnent aux palestiniens, seriez vous jaloux ?


                          • RaphN RaphN 18 janvier 2014 22:17

                            La plupart des dirigeants du monde on rendu visite à Hitler 


                            Pas tous en plein pendant la guerre, déjà ! C’est pour ça que j’ai bien précisé que les Palestiniens ont été des alliés décidés de Hitler – je vous laisse réfléchir sur les raisons. Ce n’était pas une visite de simple politesse. Le fameux Mufti plaidait pour résoudre le problème des Juifs au Moyen-Orient « selon les méthodes de l’Axe ». 



                            Les USA ont plus participé à l’effort de guerre Nazi que les palestiniens.

                            Si vous comptez en nombre de chars ou en millions de dollars, c’est sûr. Mais je ne vois pas en quoi ça nous avance, ni en quoi c’est le sujet du jour ^^




                            Vous déplorez l’amour que certains donnent aux palestiniens, seriez vous jaloux ?

                            Pas du tout ! Mais je m’interroge : pourquoi les Palestiniens suscitent-ils tant d’amour, alors qu’il y a bien d’autres peuples dont la cause vaut la leur ? Peux-tu répondre à cette question autrement que par : il y a de la haine du Juif là-dessous... ?

                            Il y a aussi des affirmations péremptoires qu’on ne saurait laisser passer ; des affirmations assenées comme des vérités par une majorité de gens ici (y’a qu’à voir les votes) qui ont l’air d’aimer beaucoup les opprimés (mais seulement quand ce sont des Arabes) et détestent beaucoup les oppresseurs (mais surtout quand ce sont des Juifs)... 


                            Je pourrais par exemple rappeler que les Palestiniens n’existent pas en tant que groupe significatif, ethnique ou culturel. 

                            Ils n’ont rien de commun avec des peuples comme les Kurdes, les Turcs, les Druses, les Maronites, qui sont une entité spécifique. Les Palestiniens étaient simplement des Arabes habitant en Palestine, et qui auraient pu, sans mal, habiter ailleurs, en Jordanie, en Syrie ou en… Arabie. Tu me répondras que maintenant, grâce à leur lutte, grâce à l’OLP, ils forment un peuple spécifique. Je veux bien, mais alors il faut appliquer le même critère aux Juifs, dont on dispose aisément. « Qu’ils retournent chez eux ! » Désolé ! Depuis 35 ans qu’ils luttent, ils forment un peuple, une nation, une réalité politique spécifique au moins aussi forte que celle des Palestiniens... 


                            Mon constat, c’est que le « deux poids, deux mesures » fonctionne aussi bien de la part de l’extrême-droite israélienne ou de Manuel Valls... que de la part des inconditionnels de la Palestine, qui représentent une écrasante majorité d’intervenants sur Agoravox. 

                            Taper sur Israël gratuitement est une attitudes des plus mainstream sur internet. (Tout le monde sont antisionistes, n’est-ce pas... alors même que la plupart n’ont pas pris la peine de définir le mot sionisme, et l’utilisent comme « méchant et vaguement juif »). Laisser faire l’extrême-droite israélienne et ne pas trop parler de ses horreurs est l’attitude la plus répandue dans les médias, et il est très facile de la soutenir sur les plateaux télé. Eh ben je refuse les positions mainstream, surtout quand elles sont faciles à soutenir. Je n’aime pas trop beugler avec la meute... Et tu n’arriveras jamais à faire croire que je tiens le même discours que les sionistes hystériques, ou que les médias français : ce n’est pas vrai. Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement que ça... 

                            Moi je ne suis inconditionnel de personne. Je suis capable de voir à la fois ces deux réalités : la fabrique des dingues, d’un côté comme de l’autre. Et même de les comprendre (sans les excuser), l’une et l’autre. 


                            La raison et l’objectivité ont fui ce débat et cette page depuis bien longtemps. 


                          • RaphN RaphN 18 janvier 2014 22:20

                            Que dis-je, 35 ans ? Faute de frappe => 65. (On peut pas éditer ses messages, ici ?)


                          • wesson wesson 19 janvier 2014 03:20

                            bonsoir raphn,

                            «  les Palestiniens ont été des alliés décidés de Hitler »

                            ce qui est en fait faux. Les arabes dans leur immense majorité ont choisi de se battre contre l’Allemagne nazie au coté des alliés (un truc comme 85-90% je crois). Le Mufti de Jérusalem était un dirigeant falot et déjà discrédité avant même son allégeance au régime nazi. Les services de propagande Allemande ont bien entendu exploité le personnage, mais ça n’as eu en pratique aucun effet sur la population Arabe.

                            La question du moment était pour les Arabes comment obtenir l’indépendance où à défaut un statut identique aux colonisateurs, et ils ont pensé que en combattant à leur coté contre les nazis, ils pourraient trouver une sortie par le haut, honorable pour tout le monde.

                            Ils ont effectivement eu tort : pour l’Algérie la France a commencé à massacrer les populations alors que la guerre n’était pas tout à fait finie. Pour la Palestine, les Anglais ont tout simplement abandonné les Arabes tout en sachant parfaitement qu’ils allaient se faire massacrer par les sionistes déjà très supérieurement armés, et qui n’attendaient que ça.


                          • Emmanuel38 19 janvier 2014 09:18

                            @ RaphN  18 janvier 19:18

                            " Sauf que ce sont LES Palestiniens qui ont été des alliés décidés des nazis. On se souvient d’un certain grand Mufti de Jérusalem rendant visite personnellement à Hitler à Berlin, pour lui dire tout le bien qu’il pensait de lui et toute l’aide qu’il comptait lui apporter. « 

                            Extrait de Wikipedia :
                             » En mars 1921, Kamil al-Husseini, par ailleurs Grand Mufti(...) meurt. Selon la loi, des élections sont organisées et le Haut-Commissaire britannique doit choisir parmi les 3 premiers celui à qui le poste échoit. Amin al-Husseini termine quatrième. Néanmoins, Herbert Samuel, soucieux de maintenir un équilibre entre les al-Husaynis et le clan rival des Nashashibi15, décide de nommer Amin al-Husseini Mufti de Jérusalem16, un poste détenu par le clan al-Husseini depuis plus d’un siècle. « 

                             » LES palestiniens« , représentés par un notable clanique, de plus arrivé en 4° position à l’ élection ??

                            En quoi un tel fantoche colonial était-il représentatif du peuple palestinien ? En quoi les paroles et actes de cet individu pouvaient-elles être imputées à  »LES palestiniens" ?


                          • RaphN RaphN 19 janvier 2014 16:41
                            @Emmanuel38 @wesson : je voudrais bien vous croire, mais j’attends des sources sérieuses. D’où sort ce 85-90% ? L’ennui c’est qu’il n’y a aucune étude sur le comportement des Palestiniens pendant la guerre qui ne soit biaisée... Et on comprend fort bien que les sionistes aient intérêt à les faire passer pour des nazis, tout comme les amoureux inconditionnels de la Palestine ont intérêt à les faire passer pour des anges et des résistants. 
                            Le Mufti, un fantoche colonial ? À de nombreux points de vue, oui, sans aucun doute. Pour autant ne se peut-il pas que son avis corresponde à celui de la majorité des Palestiniens, surtout quand les colons britanniques sont partis, que les nazis sont arrivés ? Je crois que si. Cela correspond trop bien à l’histoire, et depuis la Conquête – et là on a de études sérieuses. 

                            Autre chose, qu’on oublie si souvent de dire : on ne peut tirer aucun argument des statistiques de l’époque ottomane et même de l’entre-deux-guerres : elles sont totalement fantaisistes. Pour la même année, les sources ottomanes varient de 300 à 650 000 habitants pour la Palestine , de 20 a 60 000 habitants pour Jérusalem. Allez donc faire des pourcentages de Juifs et d’Arabes là-dessus ! À cela s’ajoute le fait de la grande quantité de nomades Bédouins impossible à dénombrer. Mais ce que l’on sait, c’est qu’entre les deux guerres, s’il y a eu arrivée des Juifs dont on parle toujours, il y a eu aussi, en Palestine sous mandat britannique, une entrée massive d’Arabes. 

                            Tout cela est complexe et il faudrait reprendre les choses du début ; je n’ai pas le courage de le faire. 
                            L’auteur de cet article a rappelé un certain nombre de faits qui sont exacts et qu’il faut rappeler bien que ce soit désagréable, mais les passions sont trop exacerbées pour faire la part des choses. Les commentateurs qui se disent « antisionistes viscéraux » ont aussi certaines choses à dire, que l’auteur devrait écouter.... Mais tout cela se joue à coups de pouces rouges et de pouces verts : sur un terrain baisé dès le départ, ça ne peut pas aboutir. 
                             smiley
                            Je peux toujours essayer de résumer ce que je pense profondément de l’état d’Israël, enfin, de cette partie du monde en général. J’emprunterai une phrase à Mangeclous, l’immense Mangeclous d’Albert Cohen, qui revient de Palestine (en 1935 à peu près), et qui dit à ses compagnons Valeureux (tous juifs, donc) : 

                            -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                            « Nous sommes le sel de la terre, or le sel doit être répandu et non concentré. »
                            -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


                            (Un extrait ici, mais ne vous privez pas de relire tout d’Albert Cohen). Je crois que cela est absolument décisif. (Mais il faut aussi noter que c’est un juif qui dit ça ! Pas un type qui vient donner des leçons de l’extérieur !)

                            Évidemment, quelqu’un d’aussi peu éclairé théologiquement qu’Alain Soral (c’est un exemple) réagira immédiatement : « Comment ça ? Les juifs se disent le sel de la terre ? Et les goys alors, ils sont quoi : du sucre, peut-être ? C’est du racisme, c’est un scandale ! ». Quel désastre... L’heure est plus que jamais à la théologie. Et sur ce terrain là, j’attends n’importe qui. 


                            J’aimerais en profiter pour rappeler quelques trucs sur l’antisémitisme. Ce n’est pas parce qu’on aime Rabbi Jacob et qu’on est horrifié par les images ces camps nazis qu’on n’est pas antisémite. Le Juif, errant, le Juif victime, le Juif folklorique, ce n’est pas difficile de l’aimer – tout le monde l’aime, à vrai dire (sauf un certain type qui a mis une sacrée ambiance en Europe à partir de 1933 et pas seulement parce qu’il portait la moustache ; et ses quelques copains). 
                            Non, on doit juger de cela face à un rabbin puriste, droit dans rigueur théologique. On ne peut juger de son antisémitisme que face au Juif armé, et prêt à défendre son peuple et sa foi. Attention ! j’ai bien dit : armé et prêt à se défendre ! Je n’ai pas dit qu’il fallait se laisser marcher dessus par des Juifs, ou qu’il fallait les laisser trucider des petites Palestiniens, sans quoi on était antisémite... Ça, ce n’est plus "être prêt à se défendre ! :o Mais, est-on prêt à accepter qu’un juif soit armé et prêt à se défendre ? Est-on prêt à tendre la main ? Ça n’est absolument pas gagné pour tout le monde. (et je n’en veux à personne ! je ne veux pas utiliser le mot d’antisémite comme un anathème. Moi je m’en fous, je suis pas juif ^^)
                            À noter que cela n’empêche en rien la critique... Même si c’est surtout aux Juifs aux-mêmes de se remettre en question, et de se raccrocher à leurs racines. Ce n’est pas forcément à moi, un non-juif (chrétien, disons-le !) de dire au peuple Juif que sa seule arme devrait être l’Éternel, par exemple. Enfin, tout cela est négociable. Y a-t-il un juif non-antisémtite et non-hystérique sur l’état d’Israël dans la salle ? :P 
                            Bon, je n’ai pas le temps de dire tout ce que je voudrais. Alors je finis vite : 

                            Je remets cette phrase, parce que c’est une de celles à laquelle je tiens le plus. À garder à l’esprit avec une grande tendresse pour le peuple Juif, peuple de l’extrême, capable de produire les plus grands génies, les plus grands criminels, les plus grands salauds, les plus misérables larves, les plus-tout-ce-qu’on-voudra... mais rien de moyen, rien de médiocre. Ou alors, extrême dans la médiocrité. Tout dans les extrêmes, quoi. Avec tous les défauts et toutes les qualités qui vont avec. Bref, lisez Albert Cohen – ça ne peut pas faire de mal ! Et après, lisez Kierkegaard. 

                            ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                            « Si je reste ici, conclut Mangeclous, je sens que je vais devenir antisémite et que je vais faire un pogrom, parole d’honneur ! Il y a trop de fils de Jacob par ici. Bref, j’ai la nostalgie et je me languis de revoir les Chrétiens. »

                            « Nous sommes le sel de la terre, or le sel doit être répandu et non concentré. »
                            ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                             smiley

                          • Foksileidi 18 juillet 2014 15:12

                            « À garder à l’esprit avec une grande tendresse pour le peuple Juif, peuple de l’extrême, capable de produire les plus grands génies, les plus grands criminels, les plus grands salauds, les plus misérables larves, les plus-tout-ce-qu’on-voudra... mais rien de moyen, rien de médiocre. Ou alors, extrême dans la médiocrité. Tout dans les extrêmes, quoi. »


                            Mmmh... pourquoi le peuple juif aurait sa particularité par rapport à d’autres peuples ? Tout groupe social, culturel, ethnique, etc... est capable de produire du très bon, du génie comme de l’horrible, du nul, du plat, de l’insignifiant. Prenez les Allemands : on leur doit Kant et Einstein et bon, ça ne vous aura pas échappé, un autre bonhomme en colère moins glorieux (oui c’est un peu de la provocation de parler des Allemands mais sans malice, faut savoir rigoler :) ). Il y a eu et il y aura du moyen aussi chez les Juifs, mais forcément si c’est moyen ou banal, on oublie.

                            Chaque peuple est, tour à tour, esclavagiste, dominé, impérialiste, cruel, victime, bafoué, bourreau... C’est l’Histoire qui décide. A une époque, les Hébreux ont été cruellement réduits à l’esclavage (par les Romains par exemple), se sont fait la guerre (Judée/Samarie), ont été déportés. Aujourd’hui, les descendants des Hébreux, les Judéo-Israéliens, vivent dans un pays qu’ils sont censés partager avec une population « autochtone » mais que le gouvernement de leur Etat repousse dans des limites de plus en plus en plus étroites, se comportant objectivement en bourreux. (quand je dis « ils », en fait je parle de l’Etat d’Israël par le biais de ses dirigeants et de son armée, je ne vise pas les Israëliens dans leur totalité, je sais à quel point la situation est complexe)

                            Qui a raison, qui a tort ? Où est l’origine du mal ? On remonte jusque quand ? à 1946 ? à Herzl ? ou à Titus, RamsèsII... ? Ca ne sert à rien de remonter si loin. 
                            Arrêt sur images / 2014 : Il y a des lois, elles sont bafouées, Israël doit prendre ses responsabilités, respecter le droit et la communauté internationationale le condamner. De la même manière que le reste du monde qui est si friand de ce genre de conflits qui viendront alimenter à l’infini leur colonnes de journaux est responsable de la désinformation partielle et renforce les clivages. Et de la même manière que la branche armée du Hamas est co-responsable du climat de tension permanent entre les 2 parties et de l’endoctrinement d’une partie de la population, doit être sanctionné ET désarmé (au passage, comment se fait-il qu’un état qui possède une des armées et des services de renseignements parmi les plus performants au monde ne se soit toujours pas débarrassé de la branche armée du Hamas ??? c’est une vraie question...). 

                            Je reste néanmoins assez globalement d’accord avec vous. smiley


                          • Karol Karol 18 janvier 2014 12:11

                            Votre repli sur votre identité religieuse vous aveugle. Cessez d’élever des murs entre vous et le reste de l’humanité. Aucune particularité de votre communauté ne vous donne des droits supplémentaires sur le reste du monde.
                            Nous sommes tous sur le même bateau, acceptez le partage, en particulier de la terre de Palestine.


                            • bakerstreet bakerstreet 18 janvier 2014 12:23

                              Pas eu la force d’aller jusqu’au bout.
                              Pas grave, il suffit de lire déjà le titre pour comprendre l’essentiel, voilà quelqu’un qui se définit comme juif avant d’être français....Après ça, comment demander à un cheval qui s’est mis des oeillères de voir sur les cotés ?

                              Un grande colère vous vient en lisant ce ton partisan, dogmatique, totalitaire. Toujours la même pensée, quel que soit le système, quel que soit la cause, avec ses grosses ficelles manipulatrices, déguisé cette fois sous la notion de « grande fatigue »
                              Des gens pensent avec leur portefeuille à la place du coeur, et rejoingnent ainsi le clan libéral, et développent ainsi ensuite les phrases qui vont avec.
                              D’autres le font avec leur nom, ce truc fait de quelques syllabes au coin du bois, et qui feront ensuite toute leur identité.
                              Ce n’est évidemment pas heureusement le fait de tous.
                              Ce qui permet quelques progrés, mais toujours la bête rode.


                              Dans le genre « a quoi ça sert que je me décarcasse », et d’annoncer comme vérités des mensonges, des manipulations partisannes, des déformations historiques.
                              D’une religion ou d’une occupation à l’autre, on nous fait le coup de la colère, de la justification : Il suffit de se rappeler du discours des afrikanders pour justifer leur présence et le mépris envers les noirs, ou des britanniques en Irlande, ou des français en algérie, pour retrouver la même partition nauséabonde.
                              J’en passe et des meilleurs.

                              Il semble bien que toute l’histoire du monde ne se joue que sur le culte de la violence, d’autant plus facile qu’on trouve des justifications utiles à justifier la main lourde des bourreaux, à les absoudre d’avance, « car c’est pour la cause et le bon droit que tu prends mon gauche. »...

                              Donc ne pas tomber surtout dans la critique de l’état hébreux, qui vous fera tomber de suite dans le gros piège bien lourd de l’antisémisme !
                              Comme si vous pouviez croire une seconde ces fariboles de peuple élu ou non, qu’un homme puisse être supérieur à un autre, et qu’en sortant un passeport plutôt qu’un autre, il puisse avoir des droits d’ordre divin, piquer la terre d’un type par exemple qui la travaillait, en opposant un fusil mitrailleur à une charrue, même s’il vient du bout du monde, et qu’il ressemble bien plus à un suédois ou à un français, terres où sa famille vivait depuis des siècles.

                              On est prié de ne pas rire, d’ailleurs il y a bien peu de gens qui en rient, dans ce discours de la haine et de ségrégation.


                              • Constant danslayreur 18 janvier 2014 12:24

                                Signé un juif Français

                                Ah j’aime beaucoup, c’est comme en 2009-2010, un Gus qui avait pris pour pseudo « Algérien » et qui avait réussi à surchauffer toute la salle et qui était en fait aussi algérien que le serait Bjorn Borg

                                Votre billet sonne tellement faux, que je suis persuadé que vous êtes juif Français comme je le serais moi même. M’enfin bon, si tout le monde y trouve son compte...


                                • Pere Plexe Pere Plexe 18 janvier 2014 12:39

                                  « étant eux-mêmes antisionistes, ils se placent donc du côté de ceux qui refusent à Israël le simple droit d’exister »


                                  Alors qu’il est évident que c’est à la Palestine à qui il faut interdire ce droit ?

                                  • foufouille foufouille 18 janvier 2014 12:43

                                    ben casse toi et va faire ton service militaire de 4 ans puis engage toi. tu pourra gazer des arabes

                                    la france aux gaulois, les autres dehors !
                                     :->


                                    • flesh flesh 18 janvier 2014 13:27

                                      bon je vais faire mon SOS Racisme ! Au secours ! Help !™

                                      Si des non-gaulois respectent et partagent les valeurs des gaulois, je vois pas de raison de les dégager. Point, basta, à la ligne. J’tavais connu moins réac foufouille..


                                    • flesh flesh 18 janvier 2014 15:27

                                      pas d’accord.. moi aussi je suis client du bistrot depuis 6 ans et tout va bien smiley et puis, tu te rapelles de la crise de mélenchonite aigue qu’a subit la majorité des avoxiens il y a pas longtemps ? pas trop du genre « les bougnoles dehors » comme maladie non ?


                                    • lumière 21 janvier 2014 22:38

                                      Ca m’en rappelle une bien bonne : moi, chuis fier d’être Français, chuis fier d’ête con !


                                      Parce que toi t’es plus patriote qu’un autre ? Pourquoi ? Parce que tu ouvre la b.... devant la télé en sirotant ta bière bon marché smiley

                                    • wesson wesson 18 janvier 2014 12:47

                                      Bonjour l’auteur,

                                      vous en avez marre, comme je vous comprends et vous assure de toute ma compassion affligé.

                                      Mais cela ne change rien au fondement du problème : ce que vous défendez, le sionisme n’est qu’un projet colonial. Ou pour le dire avec les mots qui conviennent, le sionisme est le projet d’un vol pur et simple.

                                      Pour l’instant, ce vol s’opère dans une indifférence internationale générale, et vous ne payez strictement aucun coût politique à continuer à perpétrer ce vol. Comme tout projet colonial, il est flamboyant, semble irréversible ... jusqu’à ce qu’il s’effondre.

                                      Et il s’effondrera, parce que sa nature même de projet colonial ne peut fonctionner. Et ce n’est pas une question religieuse.

                                      Puisque vous semblez plus Israélien que Français, il me semble que le temps est venu pour vous de faire votre alya pour aller rejoindre le gros de la bande et défendre l’état d’Israel, grace à la participation spontanée des autochtones


                                      • Fergus Fergus 18 janvier 2014 15:14

                                        Bonjour, Wesson.

                                        Ajoutons à cela que les premiers terroristes de la région ont été les activistes de l’Irgoun. Ajoutons également que sans le poids de la honte liée à la Shoah l’état d’Israël n’aurait jamais existé car il est un contresens historique sur une terre multiconfessionnelle.


                                      • Ecodemos Ecodemos 18 janvier 2014 20:40

                                        Laissez le tranquille ! Il faut bien des gens pour rejoindre les bisounours de la LDJ pour vanter les mérites de ce grand Etat (et accessoirement sacceger un restaurant ou il y aurait des quenneliers ;))


                                      • tf1Groupie 18 janvier 2014 12:50

                                        D’abord permettez-moi de préciser qu’il est bien que cet auteur s’exprime sur Avox, même s’il n’est pas en phase avec l’avis dominant « ici » ; l’affrontement des idées et la liberté d’expression font la beauté de ce site.

                                        Maintenant je suis en assez grand désaccord avec ce long discours victimaire.

                                        Juste un exemple (j’en aurais beaucoup à traiter) :
                                        l’auteur nous dit qu’il en a « marre de cette partie des Français qui se mêlent d’un conflit situé à 4000 kilomètres de chez eux ».

                                        On dirait que l’auteur oublie que la France est régulièrement accusée, violemment, d’antisemitisme par l’Etat Israelien.
                                        Qu’il oublie que les Français sont sommés, sans arrêt, de regretter, d’expier, leur implication dans la Shoah, la collaboration, le Vel d’hiv.

                                        Comment l’auteur peut-il ne pas « savoir » cela, vit-il vraiment en France ?
                                        Donc oui la France NE PEUT PAS ignorer ce qui se passe en Israel.

                                        Et beaucoup de Français ne comprennent pas qu’on leur demande un devoir de mémoire éternel, alors que de leur côté les Israeliens ne font preuve d’aucune mémoire à part pour eux-mêmes.

                                        Le conflit Israelo-palestinien ne peut donc pas nous laisser indifférents, de la même façon que l’antisémitisme ne peut pas nous laisser indifférent.

                                        Le présent article ne reste alors pour moi qu’une façon pour un juif de tirer la couverture à lui et de noyer les arguments opposés sous un flot de « j’en ai marre ».

                                        Et je déteste, catégoriquement, que sa seule manière de me faire taire soit de me traiter d’antisémite.


                                        • aspic aspic 18 janvier 2014 19:42

                                          Tout à fait d’accord : c’est bien d’avoir l’avis de l’auteur, tout ce qui peut susciter le débat est toujours positif !
                                          Il est clair que l’auteur s’exprime avec un raz-de bol, aussi bien qu’un humoriste pourchassé par des associations pas très clair ( leur vision sur le débat libre) peux s’exprimer par l’humour de son propre raz-de bol.
                                          Mieux vaut un débat ouvert et franc que de voir le spectacle actuel en France avec des poursuites d’humoristes, les listes noires chez Cohen, les jurisprudences imposés par 1 ministre, des présentateurs qui n’ont plus le droit d’exprimer qu’il veulent un débat libre (dernière actualité : Taddeï) et les autres hystéries des sois-disant journalistes. (raz-le bol aussi !!!)
                                          J’invite donc les lecteurs à lire cet article (long en effet) puis de répondre avec des argumentations fondées avec des liens, cela rends le débat plus noble.
                                          Je pense que l’auteur, parlant du point de vue d’Israël, a quand-même raison sur pas mal de points, tout en déformant d’autres réalités.
                                          C’est justement cela qui rend l’argumentaire tellement difficile, pour ceux qui désirent comprendre les réalités de ce conflit sans fin, sans être influencé par l’un ou l’autre camp.
                                          J’ai par exemple en possession des livres historiques, avec des desseins, d’autres avec des photos qui montrent bien que ce pays était pratiquement vide avant l’arrivé des premiers juifs « modernes ».
                                          D’autres montrent qu’il y a toujours eu une présence juive, malgré tous les horreurs que ce pays a vu.


                                        • poletmik 28 février 2014 07:35

                                          Le juif qui en a marre est bien mignon à nous asséner son long réquisitoire ou plutôt cette leçon d’histoire, mais il est soit ignorant soit malhonnête en ne faisant aucune allusion à la véritable Histoire de la Palestine et au comportement des sionistes telle que relatée par les Nouveaux historiens juifs, israéliens. Ceux-ci font état des exactions (expulsions,viols, assassinats, destructions d’habitation....) des groupes juifs et de l’armée d’Israel contre les palestiniens. Il ne cite que Benny Morris qui a joué double jeu en disant certaines vérités puis en revenant en arrière !!!!! 


                                        • poletmik 28 février 2014 07:37

                                          Le juif qui en a marre est bien mignon à nous asséner son long réquisitoire ou plutôt cette leçon d’histoire, mais il est soit ignorant soit malhonnête en ne faisant aucune allusion à la véritable Histoire de la Palestine et au comportement des sionistes telle que relatée par les Nouveaux historiens juifs, israéliens. Ceux-ci font état des exactions (expulsions,viols, assassinats, destructions d’habitation....) des groupes juifs et de l’armée d’Israel contre les palestiniens. Il ne cite que Benny Morris qui a joué double jeu en disant certaines vérités puis en revenant en arrière !!!!! 


                                        • George L. ZETER George L. ZETER 18 janvier 2014 12:50

                                          ... j’ai lu l’article du début à la fin... et j’en aie marre moi, d’avoir parcouru un papier d’une aussi mauvaise foi.
                                          Une précision ; je penses que l’énorme majorité des antisionistes approuvent le fait qu’israel existe, que les juifs ont tout à fait le droit de vivre en Palestine ; par contre, c’est l’attitude du gouvernement israelien qui est critiqué, comme d’ailleurs d’autres gouvernements, France incluse.
                                          c’est ça la démocratie et le droit de s’exprimer.


                                          • Fergus Fergus 18 janvier 2014 15:16

                                            Bonjour, George.

                                            Et fort heureusement, de nombreux Juifs partagent cette façon de voir.


                                          • Nums Nums 18 janvier 2014 15:43

                                            Pour reprendre ce que dit ZETER, il y a en effet de nombreux antisionistes qui reconnaissent l’existence et le droit à l’existence de l’état d’Israël et c’est mon cas. Je reconnais ce droit mais je condamne les excès en tous genres qui se succèdent depuis des décennies. Une cohabitation aurait été souhaitable mais ce n’est finalement que spoliation et accaparement.


                                            Pour en revenir à mon antisionisme, je dois préciser que je suis en réalité antisionisteS. C’est à dire que je suis contre les sionistes. Voyez-vous l’auteur, j’en ai marre, qu’une micro-élite (qui se dit représentative d’une micro-minorité) contribue à gouverner mon pays en sous-main au profit d’une nation étrangère. Si encore tout ceci était bénéfique à mon pays et ses habitants mais c’est plutôt le contraire dont il s’agit !

                                          • Jean Keim Jean Keim 18 janvier 2014 12:51

                                            Et si nous n’étions ni français, ni nationaliste, ni juif, ni d’aucune obédience sinon dans l’intimité du cœur, si nous étions simplement citoyen du monde !


                                            • Vipère Vipère 18 janvier 2014 13:49

                                              Jean Keim

                                              N’avez-vous pas au contraire, l’impression d’être tout cela à la fois ?
                                               ce qui complique singulièrement pour autrui de connaître « qui vous êtes vraiment » ?

                                              Se dire citoyen du monde, ne veut rien dire. La preuve en ait que sur vos papiers d’identité « ce terme fourre-tout »de citoyen du monde" n’y figure pas ! Citoyen du monde ou apatride, c’est du pareil au même ? c’est juste une une pirouette d’esquive pour ne pas dire qui vous êtes vraiment !


                                            • Jean Keim Jean Keim 18 janvier 2014 18:58

                                              Bonsoir Vipère,
                                              Un état civil est une convention comme les frontières d’ailleurs, bien entendu étant né en France, je suis de cette culture et je pense dans la langue du pays mais si je revendique cette appartenance, si j’en fait une qualitité et une différence vis à vis des autres, je crée une source de conflit, de la peur et de la violence.
                                              Si un « juif » et un « palestinien » ou un « Tutsi » et un « hutu » se rencontrent et se cotoient simplement comme des êtres humains occupant un même territoire alors la cohabitation est possible et leurs spécificités un atout. 


                                            • cedricx cedricx 18 janvier 2014 12:56
                                              Si nous acceptons cette logique d’appropriation de territoires basés sur l’histoire (ancienne pour ce qui est de la Palestine) ou pire sur des bases religieuses, alors dans ce cas il faudra que les américains acceptent de rendre leur pays aux authentiques propriétaires que sont les indiens, idem pour l’Amérique du Sud, il faudra que toutes les frontières du monde soient bouleversées, et chez nous il faudra penser à rendre les Alpes du sud, la région de Nice sans oublier les Savoie aux Italiens, la Bretagne aux Bretons, l’Alsace et la Lorraine aux Allemands, le pays d’Oc aux occitans et j’en passe, ce serait le même topo pour chaque pays !
                                              J’en profite pour rapporter la dernière mode en Israël qui fait fureur, il s’agit d’un tee-shirt avec en imprimé une femme palestinienne enceinte et un viseur de fusil avec l’inscription en hébreux qui se traduirait par « d’une pierre, deux coups »...

                                              • almodis 18 janvier 2014 16:40

                                                hélas , Cedricx , c’est déjà le cas !

                                                ce projet existe allez voir les articles de Pierre Hilliard ( 2004 ! ) sur le projet de Régions européennes etnocentrées " .



                                              • cedricx cedricx 18 janvier 2014 13:00
                                                Si nous acceptons cette logique d’appropriation de territoires basés sur l’histoire (ancienne pour ce qui est de la Palestine) ou pire sur des bases religieuses, alors dans ce cas il faudra que les américains acceptent de rendre leur pays aux authentiques propriétaires que sont les indiens, idem pour l’Amérique du Sud, il faudra que toutes les frontières du monde soient bouleversées, et chez nous il faudra penser à rendre les Alpes du sud, la région de Nice sans oublier les Savoie aux Italiens, la Bretagne aux Bretons, l’Alsace et la Lorraine aux Allemands, le pays d’Oc aux occitans et j’en passe, ce serait le même topo pour chaque pays !
                                                J’en profite pour rapporter la dernière mode en Israël qui fait fureur, il s’agit d’un tee-shirt avec en imprimé une femme palestinienne enceinte et un viseur de fusil avec l’inscription en hébreux qui se traduirait par « d’une pierre, deux coups »...

                                                • alquds 29 juin 2014 17:52

                                                  C’est justement l’objet d’une mobilisation générale et internationale pour empêcher la déportation des palestiniens et éviter l’annexion de la terre palestinienne en entier si bien que l’on ne pourra plus revenir en arrière : c’est ce qu’Israel tente de faire et notre devoir et de stopper l’invasion avant qu’il soit trop tard.

                                                  Les palestiniens ont des droits et le droit international doit être respecté sous peine de perdre toute crédibilité. Deux états, un vrai état (non un bantoustan) pour les palestiniens avec Jerusalem est pour capitale selon les accords d’Oslo : cela n’est pas négociable.

                                                  A défaut la résistance ne cessera jamais, le boyocott progressera, la censure tombera en miettes, le veto américain sera méprisé à un point tel qu’il ne sera plus possible de le défendre

                                                • le moine du côté obscur 18 janvier 2014 13:05

                                                  Ce qui m’insupporte chez pas mal de juifs c’est cette manie de constamment mettre en avant votre judéité ! Vous êtes juif et alors ? Que vous soyez juif ou non, le monde ne s’arrêtera pas de tourner. Si vous êtes né en France, vous êtes sensé être un citoyen français qui aime son pays et qui est prêt à le défendre. Autrement allez en Israël où vous pourrez clamer fièrement que vous êtes juif ! Si certains juifs arrêtaient de constamment se mettre en avant, on les considérerait comme des citoyens normaux et puis c’est tout. Alors soyez « normal » et tout ira bien. Essayez de vous mettre en avant constamment et vous vous exposerez !


                                                  • aspic aspic 18 janvier 2014 20:09

                                                    Facile à dire,
                                                    mais, sans justement tomber dans l’exploitation du Shoah, elle a bel et bien existé et a pourchassé même des gens qui étaient descendants des « juifs », mais qui se sentaient 100% allemand, autrichiens, avaient servi sous « Der Kaiser » dans son armée, mais cela ne leur a pas sauvé la vie sous Hitler !
                                                    De quoi forger une identité chez les survivants, qu’ils soient croyants ou pas. Tout à fait normal et humain.


                                                  • Vipère Vipère 18 janvier 2014 13:06


                                                    Bonjour à tous

                                                    L’auteur est dans l’adhésion inconditionnelle au gouvernement d’Israël, e admet que les dirigeants prennent « de bonnes raisons qui le dépassent », ce qui l’écarte de facto de la cause palestinienne ! De son droit à disposer d’un territoire libre, et non colonisé.

                                                    "J’en ai marre d’entendre aux infos qu’Israël construit de nouvelles colonies car ça me fait chier. Ca aussi. J’ai beau savoir que c’est son seul moyen de pression, que si les dirigeants prennent ce genre de décisions c’est qu’ils ont de bonnes raisons qui me dépassent, je ne peux aussi m’empêcher de penser à chaque fois que cela amenuise nos chances d’obtenir un jour la paix avec les Palestiniens« .

                                                    L’auteur se moque du monde et des lecteurs ! Sa position est claire et sans ambiguÏté, ce qui conduit à s’interpeller sur la signification réelle, de ceux qui se disent »juif français" ?

                                                    Qui sont-ils réellement ? là, est la véritable question ! 


                                                    • oncle archibald 18 janvier 2014 13:09

                                                      En 1948 les nations unies ont cru trouver une solution pour que les juifs déjà présents en Palestine sous protectorat britannique et les juifs d’Europe qui avaient envie d’aller les rejoindre puissent disposer d’une nation bien à eux pour rester maitres de leur destin .. 

                                                      On peut déjà discuter du bien fondé ou pas de cette décision qui crée « ex nihilo » un pays nouveau, mais ce qui est certain c’est que le découpage territorial proposé en 1948 n’était pas viable, et que ce partage du protectorat de Palestine aurait du être approuvé par les deux parties concernées avant d’être mis en oeuvre. 

                                                      En laissant s’établir un espèce de statu-quo et une situation « de fait » au lieu d’une situation « de droit » puisque 50% des personnes concernées n’étaient pas d’accord avec cette proposition les nations unies portent à mon avis une grosse responsabilité dans le blocage et la situation conflictuelle qui dure depuis 1948 et à mon avis pour longtemps encore. 

                                                      Les juifs israéliens ont vu tout le parti qu’ils pouvaient tirer des hésitations et maladresses des nations unies. Ils ont approuvé le partage proposé puis au fur et à mesure des attaques qui étaient portées contre eux et des guerres qu’ils ont gagnées ils ont modifié unilatéralement le tracé des frontières qui n’avait jamais été avalisé par leurs voisins arabes.

                                                      • Massada Massada 18 janvier 2014 13:12

                                                        C’était un plaisir de vous lire. 

                                                        Vos propos sont pleins de justesse.

                                                        Le sionisme est une très noble cause, la plus humaniste qui soit, et ce n’est que par une grossière réécriture de l’histoire qui ne prospère qu’auprès d’une certaine population, que l’on tient le sionisme pour responsable des maux de la région. 

                                                        Le sionisme pourrait inspirer le respect à nos ennemis, s’ils n’étaient pas héritiers des nazis dont ils étaient les alliés et les inspirateurs.

                                                        Shabbat shalom 

                                                        ps : Document exceptionnel et rare a lire en français sur Haabir-haisraeli : « La discrimination arabe et les abus contre les palestiniens depuis 1948 ». Quand l’apartheid et la cruauté ont un gout amer, mais pas celui que certains prétendent. Accrochez vous, vous allez lire des informations choquantes !



                                                        • cedricx cedricx 18 janvier 2014 13:15

                                                          « C’était un plaisir de vous lire. » :


                                                          D’ici à ce que vous en soyez l’auteur... 

                                                        • Hétérodoxe 18 janvier 2014 18:37

                                                          C’est pas Shabbat le samedi ?!
                                                          T’as reçu une dérogation de Yavait ?


                                                        • alinea Alinea 18 janvier 2014 13:16

                                                          Pour une fois qu’un sioniste dit autre chose, et s’étend (!), que des invectives courtes et haineuses, on ne va pas s’en plaindre !
                                                          Néanmoins, je suis un peu d’accord avec Constant, cela sonne faux ; vous avez l’air jeune donc vous débitez votre endoctrinement sans que l’on puisse vous apercevoir, vous, derrière. Il se trouve que nous savons tout ça et que beaucoup pensent que les choses auraient pu se passer autrement : je suis convaincue qu’Israël court à sa propre mort à s’enfermer derrière des miradors, armés jusqu’aux dents ; une ironie de l’Histoire ?
                                                          La paranoïa n’est pas bonne conseillère.
                                                          Si vous êtes vraiment intéressé par le problème, je vous conseille mille lectures qui vous ouvriront les yeux, sans vous faire trahir les vôtres, car votre prose sent un peu l’inculture !


                                                          • Je Me Souviens Je Me Souviens 18 janvier 2014 15:40

                                                            @L’Alinea

                                                            Rien à voir avec ce fil,juste vous remercier de m’avoir fait découvrir Concha Buika.


                                                          • thierry3468 18 janvier 2014 13:19

                                                            Il y a de nombreux juifs anti sionistes et étrangement ,ils n’ont que très rarement droit à la parole .Etre juif n’implique pas d’être sioniste et d’approuver la politique de colonisation d’Israël let les violences envers les Palestiniens en toute circonstance .Je suis français et je ne suis pas toujours en accord avec les décisions du gouvernement (heureusement ).

                                                            Finalement ,le plus simple pour vous serait de partir en Israël ,la terre promise car la bas ,peu vous poseront de questions sur la politique israélienne .


                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 13:25

                                                              Il y a de nombreux juifs anti sionistes


                                                              Faux, c’est extrêmement rare, quelques gauchistes, quelques débiles religieux, et l’un au l’autre qui exploite ce filon pour se faire du fric.

                                                              En règle générale nous avons un soutient sans faille de la diaspora.


                                                            • flesh flesh 18 janvier 2014 13:53

                                                              comment ça, y a des débiles chez les juifs ?


                                                            • Fergus Fergus 18 janvier 2014 15:19

                                                              Bonjour, Massada.

                                                              Si, il existe de nombreux Juifs antisionistes, même s’ils sont très minoritaires dans les populations communautaires du Marais, de Sarcelles ou de Saint-Mandé. Et pour cause : la plupart se revendiquent athées et sont des Français avant d’être des Juifs.


                                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2014 15:33

                                                              Salut Fergus .
                                                              Un grand bonhomme ,que j’écoute avec toujours beaucoup d’attention car capable d’aller outre les doxas ,Ronny Brauman .
                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Rony_Brauman.


                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 15:35

                                                              Athées ou agnostiques représentent plus de 15% de la population en Israël, ils n’en sont pas moins sionistes !



                                                            • Radix Radix 18 janvier 2014 15:49

                                                              Bonjour Massada

                                                              Un juif athée est une impossibilité ; on est l’un ou l’autre, pas les deux !

                                                              Radix


                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 17:20
                                                              Qui est juif ?

                                                              -une personne née de mère juive (ou s’étant convertie au judaïsme)
                                                              -une personne ayant adhéré au judaïsme par le biais d’une conversion religieuse selon les règles de la Halakha.

                                                              s’il appartient à l’une de ces deux catégories, sa judéité est inaltérable, quand bien même il serait idolâtre, incroyant, hérétique ou apostat.

                                                              Cette personne bénéficie du « droit de retour » et la reconnaissance en tant que Juif au sein de l’État d’Israël.

                                                              Ça se sont les définitions officiels, vous pouvez ne pas être d’accord et passer pour un idiot, c’et votre droit.


                                                            • Radix Radix 18 janvier 2014 17:49

                                                              Donc, d’après vos critères, Arnaud klarsfeld n’est pas juif... Puisque sa mère ne l’est pas !

                                                              Blague à part comment un « juif athée » justifit-il son sionisme s’il ne croit pas au dieu qui a donné le droit de propriété de la Palestine au peuple élu ?

                                                              Les acrobaties sémantiques de l’église catholique m’avaient parfois interloqué, mais les vôtres les dépassent largement.

                                                              Radix


                                                            • Robert Biloute Robert Biloute 18 janvier 2014 18:00

                                                              @massada

                                                              "4.A

                                                              a) Les droits d’un Juif aux termes de cette loi, les droits d’un immigrant selon la loi sur la nationalité de 1952, et les droits d’un immigrant aux termes de toute autre loi sont aussi accordés aux enfants et petits-enfants d’un Juif, à son conjoint et au conjoint d’un enfant ou d’un petit-enfant d’un Juif — à l’exception d’une personne qui était juive et a, de sa propre volonté, changé de religion.
                                                              "
                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_retour

                                                              Il semble donc bien que l’apostasie soit rédhibitoire du point de vue d’Israël


                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 18:35

                                                              Il semble donc bien que l’apostasie soit rédhibitoire du point de vue d’Israël


                                                              Attention, cela concerne la loi du retour pour le Juif qui a immigré dans ce pays avant l’entrée en vigueur de cette loi, et tout Juif né dans ce pays que ce soit avant ou après l’entrée en vigueur de cette loi.



                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 18:42

                                                              Donc, d’après vos critères, Arnaud klarsfeld n’est pas juif... Puisque sa mère ne l’est pas !


                                                              Ben je n’en sais rien, je sais juste qu’il possède la nationalité israélienne.


                                                            • non667 18 janvier 2014 19:03

                                                              à massada
                                                              -une personne née de mère juive (oui )
                                                               (ou s’étant convertie au judaïsme)
                                                               (non )
                                                              pas besoin de nous jouer l’embrouille, sont juifs uniquement les descendants d’abraham  (genèse chapitre XVII ) alliance peuple élu .......

                                                              malheur aux ashkenazes aux yeux bleus ou vert  ! qui sont juifs par un voisin de palier ou le facteur  !  smiley smiley smiley
                                                              ils vont la trouver saumâtre quand les vrais juifs auront trouvé le gène d’abraham (qu’il cherche actuellement ) et le virus génétiquement modifié (sida+) capable de tuer uniquement ceux qui n’ont pas ce gène ! smiley smiley smiley smiley


                                                            • Massada Massada 18 janvier 2014 19:53

                                                              Faux, vous ne connaissez rien !

                                                              Un converti est juif à part entière, le ou la converti(e) est considéré comme un enfant d’Israël.


                                                            • aspic aspic 18 janvier 2014 20:29

                                                               Les Israélites ont bien accepté Rahab, prostitué qui les aidé à Jéricho, elle serait l’ancêtre de David puis de Jésus de Nazareth, puis les Gabaonites ont bien eu la nationalité par ruse (Josué 9).
                                                              Il y a eu d’autres exemples dans les écritures.
                                                              https://en.wikipedia.org/wiki/Rahab


                                                            • flesh flesh 18 janvier 2014 21:22

                                                              Un converti est juif à part entière, le ou la converti(e) est considéré comme un enfant d’Israël.

                                                              Comme les khazars, d’après ce que j’ai entendu ?


                                                            • ETIENNE 18 janvier 2014 21:36

                                                              Donc un Juif converti, ou fils d’une mère convertie, peut revendiquer la terre des Palestiniens en se fondant sur la Bible...
                                                              Ca sent la carotte déjà pour les non convertis, mais pour les convertis, sacrée pirouette !




                                                            • Paul Lémand 29 janvier 2014 20:39

                                                              outre les doxas, Brauman ??? vous savez lire ? 



                                                            • H.M. 18 janvier 2014 13:19

                                                              C’est vrai ! Il a raison, David !


                                                              Moi aussi j’en ai marre de voir le sionisme si peu représenté dans nos medias alors que pas un jour ne se passe sans que les Soral, Dieudonné, Jacob Cohen, Kemi Seba et autres vermines ne viennent se pavaner sur tous les plateaux télé pour exposer à l’envie leur opinion antisioniste, qui, bien sûr cache si mal leur antisémitisme et leur cerveau malade. Dégoûtant.

                                                              Et pendant ce temps, les Klarsfeld, les Jakubovicz, les Prasquier, les Patrick Cohen, et les quelques malheureux hommes politiques qui ont le courage de se dresser contre le système aux ordres des antisionistes, sont eux obligés de survivre dans une quasi clandestinité, pourchassés par la police et la justice, agressés pour leurs idées... J’en pleure...

                                                              Assez ! Assez de la dictature de l’antisionisme ! On en peut plus ! ça va péter !

                                                              • MdeP MdeP 18 janvier 2014 13:28
                                                                MdeP @ l’auteur
                                                                Merci pour cet article tout à fait nécessaire.
                                                                Il n’y a pas que les antisémites du forum (qui se protègent de la loi sous le terme « antisioniste »), fort heureusement, qui soient lecteurs d’Agoravox ! 

                                                                • Vipère Vipère 18 janvier 2014 13:29

                                                                  Ras le bol des amalgames continuels  ! notre lanterne a besoin d’être éclairé ...

                                                                  Les juifs éparpillés dans le monde, se considèrent-ils avant tout comme« le peuple juif » prenant comme base identitaire leur religion  ?

                                                                  « Un juif français » aurait ainsi une double nationalité ?

                                                                  Le fait de mettre « juif » devant « français » signifierait-il qu’être français est secondaire ?

                                                                  Par comparaison, les catholiques ou protestants vivant dans le monde ne se disent pas chrétien français, ou chrétien italien, ou chrétien libanais.

                                                                  Ils sont français ou italien ou libanais et c’est limpide !


                                                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2014 13:30

                                                                    Un goy et koufar français qui en a marre ...
                                                                    Je m’en branle d’Israel et de la Palestine comme de mon premier slip ...
                                                                    Et nous sommes nombreux en ce cas .


                                                                    • Massada Massada 18 janvier 2014 13:34

                                                                      Et nous sommes nombreux en ce cas .


                                                                      pas sur AV, c’est le sujet principal, le grand défouloir qui consiste à critiquer Israël pour sans doute oublier leur vie misérable de beaucoup de frustrés anti-sionistes.



                                                                    • Xenozoid 18 janvier 2014 13:46

                                                                      massada tu devrais etre content,ils apprennent des mots hebreux juste pour leur plaisir,si c’est pas du colonialisme ca


                                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2014 14:02

                                                                      Massada ,pour ma pomme les seules questions qui valent sont :
                                                                      Que penserais je si des gens de ma famille ou de mon entourage se faisaient tuer ou estropier dans un bombardement de Tsahal ?
                                                                      Que penserais je si des gens de ma famille ou de mon entourage se faisaient tuer ou estropier dans un attentat palestinien ?
                                                                      Je n’en sais rien ,ne participant pas de cette histoire ...
                                                                      Peut être essayer de sortir par le haut et se faire rencontrer les hommes de bonnes volontés ...
                                                                      Mais je n’en sait rien que la haine puisse prendre le pas .


                                                                    • Constant danslayreur 18 janvier 2014 19:01

                                                                      « Goy et Koufar, un français qui en a marre  »

                                                                      Aita, ’kouffar’ est un pluriel et comme tu n’es pas si nombreux que ça, pour toi ce sera - même si ça ne rime plus avec marre - Kafir et Kafir au sens de athée, non je dis ça parce qu’il y a des variantes figure toi, genre Kafir au sens nier les bienfaits de Dieu tout en étant un croyant mais tu t’en moques aussi je sais.

                                                                      Les turcs ont un mot très proche Gâvur (en turc : mécréant, qui ne professe pas la vraie foi, non-musulman, Chrétien, Européen, Occidental) ou Gawour

                                                                      Après le passage au Maghreb des ottomans, l’arabe dialectal algérien notamment, en a hérité ’gawouri’ pour évoquer un … français, tu te présentes donc comme kafir français, la boucle est bouclée … enfin presque... puisque goy signifierait aussi gentil et que t’es un vilain teigneux de chez méchant smiley

                                                                      Je reviens à mes moutons, et à propos de conflit israélo-palestinien qui ne te passionnerait pas, pas autant que tes premiers dessous en tout cas et tu as bien raison, ce qui me turlupine de chouwal c’est ze following

                                                                      Que toi Aita, athée notoire et Français aussi,te dise kafir… ma foi, ça tombe sous le sens, mais qu’eux monothéistes supposés, se disent aussi Kafir ?! m’est avis qu’il y a anguille sous moche 

                                                                      Comment ça tu t’en moques aussi et la curiosité scientissiquo-anthropophagique alors ?
                                                                       


                                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2014 19:25

                                                                      Ma que bordel ...
                                                                      Au fait ,je suis plus athée et j’ai d’ailleurs officialisé ma croyance pas plus tard qu’hier à Shaw ...
                                                                      Oui ,je crois au Grand Lapin Géant Bouffeur de Planètes et Didier Super est son pro-fêtes :
                                                                      http://youtu.be/-zwkkXO55Y4...................................&nbsp ; smiley


                                                                    • Constant danslayreur 18 janvier 2014 19:28

                                                                      Marche pas ton lien,

                                                                      je suis sûr que tu le fais exprès
                                                                      alors à la Jean Yanne : Ah je vais m’le farcir smiley



                                                                    • Constant danslayreur 18 janvier 2014 19:47

                                                                      Merci.
                                                                      Vise un peu les coms en dessous
                                                                      DoctorineKureha

                                                                       
                                                                      La pollution créée par la civilisation moderne tuera vos enfants et vos petits-enfants.

                                                                      Encore un qu’a tout compris smiley


                                                                    • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 2014 13:55

                                                                      Israël ? Qui sème le vent récolte la tempête.....


                                                                      • CASS. CASS. 18 janvier 2014 17:24

                                                                        Traduction de shoa = tempête et changement climatique.décidemment nous sommes sous la dictature des mauvaises traductions, comme jew(par des british (1776) au lieu de judéen, judée = judéen habitant du bled judée qui ne date que du colonialisme romain, idem pour samarie = samaritain et non jew, au fait un certain jésus n’était ’til pas baptisé le bon samaritain ? avant qu’on lui colle le titre de christ ,traduction OR (métal) 


                                                                      • Vipère Vipère 18 janvier 2014 13:57

                                                                        Sampiero

                                                                        Citoyen du monde est égal à apatride !

                                                                        Etes-vous apatride ?

                                                                        Sans papiers, vous ne voyagerez dans aucun pays car vous n’avez aucune identité et vous pourrez bramer haut et fort que vous êtes citoyen du monde, vous serez refoulé partout, car se prétendu citoyen du monde est une vue de l’esprit ! smiley


                                                                        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 14:24

                                                                          Mieux que cela, descendant : Autrichien (adolf), Italien (mussolini) et Corse (napoléon) de surcroit sampierro, pastori, soliel est socialiste dissimulé, ce qui ne laisse présager de rien de bon en regard de l’histoire ..

                                                                          Malgré ses origines j’ai sauvegardé une collection de ses commentaires dans lesquels il exige des Français qu’ils se repentent éternellement ...


                                                                        • LEELOO Shawford43 18 janvier 2014 14:37

                                                                          Arnaud, putain de madre de dios, ce qu’il brûle veugra ton four nucléaire smiley smiley smiley


                                                                          Oublie pas l’ami Peter à la radio quand même, hein, ça urge IRL

                                                                        • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 14:50

                                                                          @ Shawford

                                                                          Cool, les commentaires qu’il y avait juste en dessous ont été censurés sana avoir contrevenu en aucun cas à la charte agoravox,. Je viens de vérifier, il ont eu le temps d’être sauvegardés (sic)


                                                                        • LEELOO Shawford43 18 janvier 2014 14:53

                                                                          Je m’en tape veugra de ta pleurniche, buddy. La justice est aux commandes pour de bon sur AV. Il y avait donc une bonne raison.


                                                                          J’espère en tout cas en avoir confirmation asap en clair ou plus surement en monnaie de spaghetti.

                                                                        • Xenozoid 18 janvier 2014 14:20

                                                                          Laisse moi 3 minutes avec le feu nucléaire et ton pays d’abrutis mégalos est rayé de la carte, ça fera des vacances à tout le monde.

                                                                          oh t’es vraiment cons en plus tu cartoone les palestiniens,pourquoi pas,dommage collatéraux, t’es en guerre contre qui Arnaud ?


                                                                          • cathy30 cathy30 18 janvier 2014 14:29

                                                                            C’est ce que disais Massada, les palestiniens ne sont qu’un bouc émissaire pour semer la zizanie, ils en ont rien a ficher. Ils sont prêts à atomiser tout le monde. 


                                                                          • CASS. CASS. 18 janvier 2014 18:19

                                                                            Ils sont prêts à atomiser tout le monde les sionistes ben c’est vrai.


                                                                          • Arnaud69 Arnaud69 18 janvier 2014 14:48

                                                                            Tiens tiens commentaire censuré façon STASI Israélienne donc je vais recommencer  :

                                                                            DENSITÉ DE POPULATION :

                                                                            Israël : 385 habitants / Km²

                                                                            Gaza : 4726 habitants/Km²

                                                                            Je suis prêt à accueillir tous les Palestiniens en France
                                                                            jusqu’à en héberger chez moi si tous les Juifs sionistes de France dégagent vivre sur leur terre Israël, où ils seront en sécurité et où personne ne contredira leurs opinions politiques sionistes !


                                                                            • Xenozoid 18 janvier 2014 14:50

                                                                              et ceux qui sont pas juif mais sionistes tu fais quoi avec eux ?


                                                                            • almodis 18 janvier 2014 16:48

                                                                              oh , moi aussi , Arnaud !

                                                                              bravo pour ce commentaire lapidaire et définitif !

                                                                              après la logorrhée de l’auteur ultra sioniste , ça fait du bien !

                                                                              ( en plus , chez moi , y a de la place et du boulot ! )


                                                                            • almodis 18 janvier 2014 16:53

                                                                              mon commentaire a été déplacé et rendu incompréhensible !

                                                                              Arnaud écrivait : « je suis prêt çà accueillir tous les palestiniens chez moi , etc .. »

                                                                              et c’est là que j’ai posté : moi aussi !

                                                                              ( c’est souvent le bordel dans Avox pour répondre avec précision )

                                                                              et dans le cas de cet article ci , y avait du taf , vu le paquet de mensonges , manipulations et pleurnicheries !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

David B


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès