• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un moyen pour relancer et sortir la campagne municipale de sa (...)

Un moyen pour relancer et sortir la campagne municipale de sa médiocrité

Le dessin « gavroche » du précédent article a généré un questionnement polémique. Cet article contribue à y répondre : Pour Paris, Rachida Dati peut faire environ 30% dans certaines circonscriptions et entre 10 et 15% dans d'autres. Idem pour Anne Hidalgo. Toutes deux gagneront de facto des circonscriptions. Avec le bonus, elles rafleront à chaque fois 75 à 80% des sièges. Malgré un hypothétique nombre similaire de voix, parce que réparties de manière plus équilibrée en raison de lignes politiques moins brutales sur l’axe électoral gauche / droite), les listes Villani et Buzyn risquent à chaque fois de louper la première marche des podiums. Même en obtenant par miracle plus de voix que Anne Hidalgo (comme NKM à l’époque), en arrivant en deuxième position dans la totalité des arrondissements (parfois derrière Dati, parfois derrière Hidalgo), la liste Buzyn obtiendrait moins de 12% des sièges. Des miettes !  Pour ces raisons, les sympathisants de "En Marge" ("macroniens Gilets Jaunes") proposent un plan "d'accord révolutionnaire".

JPEG

Cet accord stratégique proposé est basé sur le retrait de TROIS listes Villani (au minimum) et le retrait de TROIS listes Buzyn (au minimum). A cause de l’urgence (dépôt des listes le 27 février), un courrier a déjà été envoyé aux équipes d'Agnès Buzyn et de Cédric Villani.

La parution dans Agoravox demande toujours un petit délai. Par conséquent, des décisions ont peut être déjà été prises avant l’édition web. Bien mieux que moi, Cédric Villani a peut-être su expliquer mathématiquement à toute son équipe de campagne l'intérêt évident de cet accord de retraits mutuel (intérêt basé sur le bonus légal donné à toute liste arrivée première). Il a peut-être su faire de même auprès de Agnès Buzyn.

Cependant, l’intérêt de cet article demeure. Car en parallèle de l’arithmétique du raisonnement de base, mon intuition est qu’une bonne explication et médiatisation de cet accord donnerait, en sus des gains de sièges mathématiquement calculés au départ, une synergie politique et une dynamique électorale additionnelle. D’où l’intérêt qu’une discussion sérieuse s’instaure à ce sujet pour éviter la qualification de simple accord politiciens.

 

L'important sera de bien noter en bas du paper board explicatif et au dos des éventuels tracts pédagogiques que

1°) l'accord de retrait respectif peut faire gagner la Mairie de Paris.

2°) L'absence d'accord mènera mathématiquement à la défaite

 

Pour cause d'urgence, ma lettre aux deux camps n’a pas respecté les formes et le processus hiérarchique. D’où cet article pour contourner les éventuelles opacités involontaires. Ne surtout pas en prendre ombrage. Il appartient à tout sympathisant informé de diffuser à son entourage, avec ses propres mots et arguments, l’esprit de ce plan de retraits respectifs de listes. Surtout aux personnes pouvant être lésées par ce plan. Plus grande sera la transparence du débat, plus forte sera l’adhésion à cet accord électoral. (une démarche occulte aurait un impact médiatique et militant négatif et pourrait être cataloguée de politicienne).

Grâce à une bonne consultation soignée et argumentée, les personnes impactées par le retrait, comprendront après débat, l'intérêt évident de cet accord. Et encore plus facilement s'ils peuvent bénéficier « d'avantages » lors du processus de sélection pour les futures élections.

Si un internaute a un meilleur plan de synergie concrète à proposer pour le premier, deuxième et troisième tour afin que Paris bénéficie d’un bénéfique « sang neuf », sa contribution est la bienvenue.

J’aime bien Cédric Villani, dévoué, honnête, courageux, esprit d’équipe, capable de repérer les déséquilibres budgétaires camouflés. J’aime bien Agnès Buzyn habilement réquisitionnée pour ses nombreuses qualités dans les dossiers « pièges » des hôpitaux, des retraites et maintenant pour ce périlleux « Dien Bien Phu » électoral parisien. N’oublions pas qu’elle a notamment tenu parole pour les lunettes, les prothèses auditives et dentaires… le mois dernier (je vais enfin m’occuper de mes propres dents, comme les sept millions de « sans dents » qui évitent de sourire voire de parler depuis des années.

Pendant huit mois (voir articles précédents sur Agoravox), avec les « Bouledogues de la République » (membres ou non de « En marge ») et les « macroniens Gilets Jaunes », nous avons activement lacéré les chaussettes électorales du très clivant Benjamin Griveaux et de sa proche équipe de campagne complètement à la masse. Le déplacement de la gare de l’Est et les 100.000 € pour les futurs propriétaires (aux frais du contribuable) n’étaient pas les seules inepties de ces « arrivistes zombies » à la fois crétins et politiquement malhonnêtes (puisqu’acceptant –entre autres– que la France devienne championne du Monde des prélèvements obligatoires en 2018 et 2019 en totale contradiction avec l’engagement d’Emmanuel Macron de 2017 à faire baisser les prélèvements obligatoires). Nous sommes fiers d’avoir ramené Griveaux de 34% à 13% (dernier grand sondage relevé par le Canard Enchainé). A la loyale. Avant que l’inacceptable scandale des sextapes n’éclate (donc avant que Griveaux et son équipe ne dégringole à moins de 10%, sans aucun élu).

La France en a assez des technocrates imbus d’eux-mêmes, quasi autistes, méprisant le peuple. La France est en manque de vrais débats soigneusement préparés sur un grand nombre de sujets.

Cédric Villani et Agnès Buzyn ont la sensibilité pour comprendre l’intérêt de plus de transparence, pour s’engager à ouvrir des ateliers citoyens de réflexion sur tous les dossiers (locaux, nationaux et internationaux) peu ou mal débattus. Pour les aborder collectivement, calmement, sans les stériles postures politiciennes traditionnelles. Car nombre de dossiers impactent directement à la fois le citoyen parisien ET le citoyen de province. Pour nombre d’entre eux, c’est une question de salut public. L’économie ne doit plus être le monopole des économistes qui ont échoué à prévoir les crises. La politique ne doit plus être le monopole des politiciens qui ont échoué depuis des décennies. Paris ne doit en aucun cas poursuivre son endormissement, son déclin. Le vélo (géré de manière plus ou moins chaotique) est une chose, mais Paris ne doit pas devenir une ville musée dortoir pour riches bobos hors sol, une ville autarcique coupée de sa banlieue et des provinces. Paris est la capitale de la France avec son propre statut, son rayonnement et ses responsabilités économiques, culturelles et politiques. L’avenir de Paris ne doit pas appartenir uniquement aux plus riches qui auront eu les moyens d’y vivre.

 

Une liste de propositions a été synthétiquement abordée dans le précédent article (les logements promis toujours pas construits, les nombreux escalators manquants, les bornes interactives multilingues, le plan de relance des établissements touristiques et des pianos bars, un statut repensé des musiciens et chanteurs « au chapeau », la modernisation des formations professionnelles, du crédit municipal, de nombre de services d’accueil du public, des hospices, des dispensaires, du SAMU de nuit, etc., etc.).

Dommage que le débat ait été si rare au cours de cette élection.

 

J’insiste maintenant encore une fois sur le dernier point ci-dessous pour lequel je me bat depuis un quart de siècle avec l’association VLC (Vaincre Le Chômage : collectif électoral des chômeurs, des précaires et des victimes de l’administration) :

Si nous obtenons l’expérimentation partielle de la représentation symbolique des usagers dans les conseils d’administrations des services publics (privatisés ou non) pour moins d’erreurs, d’aberrations, d’injustices, de corruptions (la France est très mal classée dans l’OCDE notamment pour ces trois domaines : corruption, éducation et justice), les conséquences seront automatiquement nationales par retombées successives.

Grâce au coup de pouce d’une capitale mieux gérée, plus transparente, plus dynamique, accueillant activement de grands débats sérieux (notamment les thèmes jusqu’ici occultés comme l’encadrement éthique des banques, le rétablissement d’un service publique du crédit, les coûteuses centrales EPR, 12 milliards en 12 ans sans aucun watt produit, etc., etc.), c’est l’ensemble des citoyens de Paris puis de France, à terme, qui en bénéficieront. De droite comme de gauche. Riches comme pauvres. Après les attitudes cassantes, autistes, après les grèves et les innombrables manifestations, la véritable révolution ne résiderait-elle pas dans cette démarche apaisée, pragmatique, trans-partis et constructive d’écoute des uns et des autres ?

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Maître Yoda le bulot 25 février 10:22

    « … la véritable révolution ne résiderait-elle pas dans cette démarche apaisée, pragmatique, trans-partis et constructive d’écoute des uns et des autres ? »

    Quand les poules libres du poulailler libre seront apaisées et pragmatiques auront enfin une démarche apaisée et pragmatique et constructive à l’écoute du renard libre, elles n’auront plus qu’à prépare la sauce préférée du renard pour qu’il n’ait pas à se donner du mal à la cuisiner lui-même quand il les mangera.


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 février 11:06

      @le bulot
      Le coup du ni droite ni gauche risque de ne plus enthousiasmer le gogo pour un petit moment.
      Par contre j’ai idée que le dégagisme risque lui, de durer encore un peu


    • REMY Ronald REMY Ronald 25 février 11:52

      @le bulot
      .
      J’aime.
      .
      Oui. Excellente description des « fans zombies » marcheurs acceptant tout et n’importe quoi du gouvernement Edouard Philippe, y compris le contraire des promesses 2017 d’Emmanuel Macron de baisse des prélèvements obligatoires (La France devient la championne du Monde des taxes et impôts en 2018 et 2019 !). Le pire :  Edouard philippe élu dans un fauteuil au Havre par l’ensemble des électeurs de droite comme l’avait été le célèbre arnaqueur Alain Juppé à bordeaux (donc sur le plan social, mathématiquement, ils sont encore plus cocus que les marcheurs. Cela frise même le « trans-genre fiscal » hystérique). Ceux qui veulent aller distribuer au Havre le texte corrosif du 22 janvier 2020

      avec nous (« les Bouledogues de la République ») pour empêcher cette horreur sont les bienvenus.
      .
      @pere plexe
      Oui.
      Le dégagisme DOIT se poursuivre impérativement au sein de LaREM. Après Benjamin Griveaux (que nous avons dévissé pendant 6 mois de 34% à 13% AVANT la sextape), il y a le reste du gang (Pacome Rupin, Richard Ferrand, Edouard Philippe & co).
      .
      Table rase gouvernemental.
      Sinon un radical dégagisme se produira au sommet en 2022.
      .
      En espérant qu’il n’y aura pas la grande crise financière et bancaire que j’ai annoncée pour avant cette échéance , avec des conséquences sur tous vos comptes bancaires déjà prévues par l’actuel gouvernement.


    • Le421 Le421 25 février 17:54

      @REMY Ronald
      Si vous devez dégager tous les busards de LREM, il ne va pas rester grand monde...


    • Ouallonsnous ? 25 février 20:00

      @Le421

      Dégageons totalement la LREM, la France et les français se retrouverons enfin entre eux et non avec ce parti de l’étranger occupant l’AN !


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 26 février 08:10

      @Ouallonsnous ?
       
      Oh ben voui, ma bonne dame...
      V’là-t-y pas qu’il nous affirme que le parti présidentiel est « de l’étranger »...
      Vous savez, un peu comme lorsque son père tentait de terroriser avec les chars russes sur les champs élysées...

      Et ses ’ Français entre eux ’...
      Comme si les députés péripatéticiens et les députées péripatéticiennes n’étaient pas Français-es ...
       
      Lui en vouloir ?
      Nan, on en veut pas à l’idiot du village...
      On en veut pas au grand-père en cours de ’ sénilisation ’...

      Mais il faut être vigilant et expliquer à ceux qui ont le même niveau intellectuel que lui...
       


    • rita rita 25 février 10:50

      Dati veut un Paris sur et propre, alors que Buzyn veut un Paris propre et sur ?

       smiley


      • oncle archibald 25 février 11:22

        Les électeurs sont libres de leurs choix comme les candidats sont libres de se présenter et le cas échéant de se maintenir au second tour si les conditions sont requises.

        Maintenant si les candidats qui souhaitent à chouia près la même chose ne sont pas capables de comprendre que c’est en se regroupant qu’ils arriveront à faire gagner leur camp c’est qu’ils préfèrent la contemplation de leur beau petit nombril aux idées qu’ils prétendent défendre.


        • REMY Ronald REMY Ronald 25 février 11:55

          @oncle archibald
          "si les candidats qui souhaitent à chouia près la même chose ne sont pas capables de comprendre que c’est en se regroupant qu’ils arriveront à faire gagner leur camp c’est qu’ils préfèrent la contemplation de leur beau petit nombril aux idées qu’ils prétendent défendre".
          .
          Bien dit !


        • Maître Yoda le bulot 25 février 13:15

          les élections politiciennes, c’est un peu comme préparer à l’avance, s’entraider mutuellement ou collaborer ensemble…


          • Ouallonsnous ? 25 février 19:30

            @le bulot

            Effectivement, c’est cela où un autre système de gouvernement !
            Pourquoi ne pas essayer ce qu’appelle la répression du régime Macron ?


          • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 26 février 08:15

            @Ouallonsnous ?
             
            Encore une de tes incitations à la violence...
            C’est un peu plus subtil qu’à ton habitude, mais ça reste une incitation à l’insurrection violente...

            Heureusement, tu es insignifiant et le reste de tes écrits ne font que démontrer ce que tu es...
             


          • Ouallonsnous ? 26 février 19:52

            @Seul le contenu compte

            « Heureusement, tu es insignifiant et le reste de tes écrits ne font que démontrer ce que tu es... »

            Pourquoi prends tu donc la peine d’y répondre ? Est tu attiré par mon insignifiance ?


          • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 26 février 21:55

            @Ouallonsnous ?
             
            J’ai juste décidé, depuis le jour ou tu as commenté cette grossièreté qui te caractérise pour tout commentaire d’un dessin que tu n’avais pas compris, de démontrer que chacun de tes commentaires est une ineptie...
             
            Et jusqu’ici, tu n’as jamais failli...
              
            Bah oui, il faut bien démontrer que ce que tu écris est de la bouse.
            Et comme tu ne sais que pratiquer l’ad personam pour tenter de discréditer au lieu de tenter la moindre démonstration avec un argumentaire cohérent...
             
            Tu n’as pas compris ?
             
            Je me sers de toi pour démontrer la caricature du beauf moyen que tu incarnes, comme rarement lu...
             


          • Ouallonsnous ? 2 mars 23:09

            @Seul le contenu compte

            Et qu’incarnes tu toi ?


          • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 3 mars 13:20

            @Ouallonsnous ?
             
            Peut-être un jour réussiras-tu à le concevoir.
            Pour le moment, tu ne sais que ’ réagir ’ au lieu de réfléchir...
              


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 février 22:08

            Par chez moi 25% des communes n’ont pas de candidats...continuez àvous branler sur Paris...


            • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 27 février 18:15

              @Aita Pea Pea
               
              En même temps, il faut être masochiste, pour vouloir être maire, aujourd’hui...
               
              Surtout dans les petites communes.
               
              Après le transfert des responsabilités de l’état aux collectivités, après la ’ réforme ’ des taxes locales, après l’abandon des territoires par l’état, il faut réellement être masochiste...
               
              Et alors devoir supporter des demeurés veautant contre leurs propres intérêts et se désintéressant de toute chose publique, mais prompts à ouvrir leurggle dès qu’ils sont constipés....
               
              Mais t’inquiète, leur but est atteint.
              Quand il n’y a pas de candidat, c’est la préfecture qui gouverne...
              Vous allez A D O R E R la gouvernance et les prochaines ’ réformes ’ territoriales...

              Ah ben ce ne sera pas en veautant libéral ( ni facho, elle est libérale, l’abrogation du SMIC est dans leur programme depuis le début... ) que vous obtiendrez du social.
               
               


            • mazig 27 février 13:13

              A.BUZYN doit assumer le bilan du gouvernement Macron dont elle a fait partie jusqu’à présent avec le démantèlement de tous les acquis sociaux et l’appauvrissement d’une grande partie des français. Alors , si les parisiens veulent transposer l’idéologie macroniste destructrice sur Paris , ils n’auront qu’à élire Buzyn.


              • REMY Ronald REMY Ronald 27 février 20:24

                @mazig
                L’intérêt du gouvernement Edouard Philippe est d’utiliser des gens comme Agnès Buzyn en paravent. D’autant qu’elle a tenu parole pour les lunettes, les prothèses auditifs et dentaires (avancée concrète qui démarre en février 2020).
                .
                La solution ? 
                Exemple :
                Des tracts à Paris en soutien de Cédric Villani et en soutien d’Agnès Buzyn.
                Des tracts « balltraps dégagistes » au Havre contre Edouard Philippe.
                .
                NB / Gros stocks disponibles. Les volontaires sont les bienvenus.


              • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 3 mars 13:40

                @REMY Ronald
                 
                Encore faut-il accepter de considérer que les augmentations des ’ cotisations ’ des complémentaires santé furent ses promesses.
                 
                Le nombre d’assurés demandeurs de la Complémentaire Santé Solidaire va exploser en 2020, ainsi que le nombre de Français qui ne pourront pas assumer les dépassements et ’ non-conventionnés ’.
                 
                Et alors quant aux praticiens ’ libéraux ’ qui refusent tout simplement la CSS, la ’ sécu ’ en est à demander aux patients de dénoncer ces traîtres à leur serment, sans aucune chance que cela se produise.

                Des ’ représailles ’ ?
                Même pas en rêve.
                Le ’ syndicat ’ des médecins-libéraux a même obtenu que l’état leur fournisse du matériel spécifique pour le « coronavirus », demain ils demanderont que leur soit remboursé l’eau pour se laver les mains.
                 
                Pendant ce temps-là, plus de 30% de la population renonce à des soins médicaux faute de pouvoir PAYER ce qui n’est plus pris en charge.

                Avis aux habituels fafios et autres réacs :
                Les gens qui ne peuvent pas payer des 600 € de dépassement de dentiste ne sont pas des ’ feignants ’ qui s’achètent des smartphones à 1 000 €.
                 


              • REMY Ronald REMY Ronald 3 mars 15:31

                « On » va surveiller cela de prêt.

                Qui « on » ?

                => Les « Bouledogues de la République » (de tous partis et hors partis) qui ne supportent plus les promesses mensongères,

                .

                => les 4 ou 7 millions de précaires —p’tits boulots (1/4, 1/3 ou 1/2 temps successifs— et bas revenus (comme moi) dont les cotisations ne donnaient aucun droit (si ce n’est à renflouer les caisses de retraites SNCF et RATP)

                => les 7 ou 4 millions de sans dents (comme moi ; chiffres censurés par les « médias mainstream » que je commence à mélanger et donc statistiques à vérifier puis à clamer sous tous les toits).

                => les millions de « dégagistes » qui ont décider de virer les partis ayant échoué depuis 15 ou 30 ans, en mettant à la place le seul homme ayant fait un certain nombre de promesses intéressantes allant de la réforme des prudhommes en passant par la baisse des prélèvements obligatoires jusqu’à...

                ...des dents pour tous.

                Quelle différence avec l’élite et les apparatchiks de « l’union de la gâche » qui se fichaient totalement de notre sort. Voire, pour les plus pédants et incompétents d’entre eux, qui se moquaient même de nous (comme l’ex Président François Hollande)

                .

                On va tout faire pour que Edouard Philippe prenne une raclée électorale au Havres (puisqu’il a augmenté les prélèvements obligatoires au lieu de les baisser et puisqu’il a lamentablement saccagé pendant deux ans le débat sur la nécessaire réforme des retraites, mettant quasiment toutes les professions en colère).

                .

                On va « en même temps » vérifier que les choses se passent sans arnaque cachée pour les prothèses dentaires et le reste.

                (faute de revenus décents, j’en ai moi-même un urgent besoin, étant incapable de faire campagne -de parler- sans perdre l’infect ignoble bricolage perso de ma bouche. J’ai découvert qu’on est un grand nombre à cacher honteusement notre impossibilité à sourire. Je suis assez fier d’avoir redonné un peu de courage à une femme en dérive sociale et au bord du suicide à cause de notre combat enfin abouti pour les dents).

                Oui, « Gilets Jaunes macroniens » ou pas, on va être en première ligne pour bien vérifier et tirer le signal d’alarme à chaque fois que nécessaire.

                .

                Je vais encore être un peu long dans ce commentaire...

                .

                Un jour viendra où les usagers seront enfin symboliquement représentés une ou deux fois par an au conseil d’administration des services publics (privatisés ou non).

                Cela nous évitera ainsi d’attendre plusieurs campagnes électorale, d’attendre 10, 15, 20 ou 30 ans pour corriger les anomalies du système français (soit disant le meilleur de l’OCDE : aberrations, gaspillages, injustices, corruptions, etc., qui coûtent si cher au pays en... impôts et taxes diverses de renflouement).

                .

                Il est vrai que 85% des députés sont des fonctionnaires de droite ou de gauche. Il est également vrai qu’ils n’ont jamais été pressés de voir émerger le contrôle de leur propre gestion par les usagers...

                (Par exemple, le contrôle des 12 milliards payés pendant 12 ans pour un projet EPR ayant produit... 0 watt, sans que les usagers EDF n’ait jamais eu le droit de débattre de cet opaque désastre)

                .

                Pour cela, il faut d’abord « dévisser » les partis opposés aux usagers.

                Ce que nous avons efficacement fait depuis 2017.

                Y compris avec « la France à l’insoumission variable », qu’on est fiers d’avoir fait passer de 19% à 6% (ils refusaient et refusent encore aujourd’hui, notamment, cette revendication des usagers. Tant pis pour eux).

                .

                Aucun chantage au « danger FN » ne sera plus possible. Ce « dévissage dégagiste » se poursuivra implacablement jusqu’au sommet, si la revendication des usagers ne fait pas partie du programme présidentiel pour le deuxième quinquennat.

                .

                L’utilisation du mot « révolution » en titre du livre d’Emmanuel Macron ou dans les manifs « Gilets Jaunes noyautés FI » est une chose. Mais une grande partie de la VRAIE révolution passera par le respect des usagers des services publics, privatisée ou non. En sus, bien entendu, de l’urgent encadrement éthique des banques (ce sont également des services publics) dont nos signaux d’alarme seront un jour entendus).

                .

                NB / 

                Cette « révolution citoyenne » verra le jour lorsque je serai capable d’expliquer tout cela en dix fois moins de lignes (où lorsque des citoyens dans chaque département, dans et à l’extérieur des partis, essayeront de dire cela

                avec moins de mots et plus d’efficacité mobilisatrice).

                .

                Pardonnez-moi encore une fois pour la longueur démesurée de mes commentaires.

                Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès