• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un Président frappé d’obsolescence

Un Président frappé d’obsolescence

Et si le « nouveau monde » et ses lendemains qui chantent n’étaient qu’une escroquerie imaginée par des gens en quête de discrétion, de richesses non partagées qui auraient transmis leur cahier de doléances en 2016 à un candidat à la Présidence soucieux de plaire et d’être célèbre, afin que tout soit verrouillé une bonne fois pour toutes ?

Jeune, beau, dynamique, mais avec des idées de vieux

Champion de la réforme, nouvelle star de la politique, il était censé incarner le renouveau de la politique. Finis les Hollande, les Sarkozy, Chirac et autres candidats potentiels qui peuplent notre paysage politique, qui avaient déjà beaucoup donné aux plus riches, cédé aux lobbies divers et variés, au nom de la mondialisation heureuse, mais sans toutefois afficher le mépris dont a fait preuve Macron depuis son élection.

La violence de ses propos envers le peuple assorti de réformes à la hussarde destiné à plaire à ses commanditaires, comme la suppression de l’ISF, le plafonnement de l’impôt sur les dividendes, Les milliards du CICE qui ne créent aucun emploi, ou bien encore les ordonnances travail et leur brutalité ont mis en évidence une volonté de faire rentrer dans le rang une bonne fois pour toutes les traînes misères et le petit peuple des classes moyennes au profit des intérêts des rentiers, des vieux, par l’âge ou la mentalité, assis sur leur tas d’or sur lequel ils s’oublient.

Et ce n’est pas fini, puisque maintenant il a été chargé de la casse des retraites, c’est-à-dire que ceux qui sont dans la rue aujourd’hui auront encore moins d’argent pour survivre dans l’avenir, le tout assorti d’un mépris pour les corps intermédiaires avec lesquels il cherche timidement à se réconcilier.

Désormais, le roi est nu, silencieux, ou alors lorsqu’il parle, c’est dans le vide. Peu importe que les chiffres de l’économie ou le peuple descendu dans la rue lui donnent tort, il assume.

L’obsolescence l’a frappé, comme ces nouveaux produits que la pub cherche à nous fourguer et qui ne durent que le temps d’une saison, même pas d’un mandat.

Les lobbies et les possédants croyaient avoir trouvé le candidat idéal, le meilleur. Ils n’ont trouvé que le plus conforme à leurs idées, c’est-à-dire le plus vieux dans sa tête, celui qui pense qu’avec quelques euros piqués chez les retraités, le bon peuple comprendra les efforts faits pour lui.

Cette compassion de sortie d’église qui consiste à jeter une pièce dans la main tendue ressemble fort à un glaviot craché à la face de ceux qui se lèvent tôt pour gagner le droit de survivre, de ceux qui ne sont rien et qui pourtant emplissent les poches de ceux qui les accablent.

La réalité du quotidien

Coût du logement, des déplacements en période d’augmentation des carburants, manger, habiller ses enfants dignement, payer le loyer, chauffer le logement passoire et payer des factures d’énergie de plus en plus lourdes, accepter un contrat court mal payé, avoir la peur du lendemain, de la fin de mois qui commence le dix, payer, encore, des frais bancaires pour le chèque non approvisionné, faire bonne figure auprès des autres, de la famille, craquer en achetant un smartphone qui vous fera passer pour un presque riche auprès de ceux qui ne peuvent pas, frustration au quotidien devant les injonctions à consommer, l’assurance de la voiture qu’on ne peut plus payer, les pleins à cinq euros, la pension alimentaire qui n’arrive plus, les cinq euros d’APL en moins, les restos du cœur ou le secours catholique comme dernier rempart, la dignité qui s’effiloche…

Rien de tout cela, à des degrés divers, n’échappe au quotidien de ceux qui, de plus en plus nombreux, font les frais du libéralisme, de la mondialisation triomphante, qui remplit les poches de ceux qui détiennent le pouvoir économique et de leurs marionnettes.

Le quotidien des riches

Motus et bouche cousue. Il faut avoir la richesse discrète, ne pas être trop démonstratif et surtout avoir un bon conseiller fiscal, celui qui vous organisera un trust dans des contrées exotiques pour spolier les finances publiques, pour exfiltrer des millions sur lesquels la redistribution par l’impôt n’aura pas prise ou l’argent complaisamment redonné avec la fin de l’ISF.

Le mécénat présente l’avantage de montrer que l’on est soucieux du bien-être culturel des masses. Il consiste à investir dans des fondations tout en bénéficiant d’une niche fiscale de la part de l’Etat. A ce petit jeu-là, Le champion du luxe français a réduit son impôt de 518 Millions en 10 ans…

L’argent se trouve aussi dans les entreprises qui savent si bien s’entendre sur le dos de l’Etat aveugle et généreux ou des collectivités territoriales, lorsqu’il s’agit de construire des ouvrages en Partenariat Public Privé.

L’argent aspiré par ces systèmes sert à engraisser les déjà riches mais qui en veulent toujours plus et les actionnaires qui se nourrissent sur le dos des entreprises avec de copieux dividendes en confisquant la redistribution vers les salariés.

Reprendre les choses en mains

 Il ne faut plus laisser les mains libres aux fossoyeurs de notre modèle social qui nous expliquent que les revendications des gilets jaunes sont contradictoires en ce sens qu’elles demandent « en même temps » plus de services publics et moins de taxes.

On nous explique que pour satisfaire ces demandes, il n’y a pas d’autres voies que celle de la diminution des dépenses publiques (surtout les cotisations sociales qui se traduiront plus tard par la fin des régimes de retraites et de protection sociale).

La manipulation des esprits est en marche. Trouver de l’argent ne consiste pas à demander à ceux qui n’en n’ont pas beaucoup de nouveaux sacrifices ou de renoncer à leurs systèmes de protection et à laisser les plus riches se goberger.

En cherchant un peu, on s’aperçoit de la faillite financière de certaines politiques, comme l’EPR, que le consommateur paiera un jour où l’autre, les dépassements de budget divers et variés, comme celui du programme de construction des sous-marins nucléaires, « vitrine » bien entendu de notre savoir-faire en matière de guerre nucléaire, de la guerre au Sahel qui nous coûte 2 Millions par jour, ou encore du fiasco financier du renoncement à l’écotaxe….

Mentions spéciales au CICE, qui de provisoire va devenir définitif, gravé dans le marbre de la diminution de l’impôt sur les sociétés, sans que cela produise le début d’un effet sur la courbe du chômage si intéressante pour son côté sédatif en temps de crise, et aux 100 milliards d’évasion fiscale, à la taxation des activités des GAFAM en France

L’argent généré par toutes les activités économiques qui échappent à l’impôt, tous les errements organisés ou non par nos gouvernants (et qui feront l’objet de rapport de la Cour des Comptes qui serviront à caler les armoires), représentent des dizaines de milliards chaque année qui justifient toujours plus de rigueur au quotidien envers ceux qui ne sont rien.

 

On ne peut plus faire confiance au système actuel et à ceux qui l’incarnent. Ils sont censés représenter l’intérêt général mais ils ont failli en ne protégeant que les plus riches.

Le système et ceux qui, en théorie, dirigent le pays (les « élites ») sont frappés d’obsolescence. Le mouvement des gilets jaunes en est le révélateur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 4 décembre 13:25

    Qu’il soit politique ou commercial, le marketing n’a jamais remplacé le produit !

    Lancé sur le marché électoral avec des moyens promotionnels aussi lourds que ceux consacrés au lancement d’un nouveau « James Bond », le produit « Macron » aura donc fait un flop, comme la Renault 14 (la poire), le new coke ou le parfum bic.

    Ce n’est pas les produit qui est obsolescent, c’est a réduction de la société humaine à un marché la marchandisation des hommes eux-mêmes (et plus seulement leur force de travail) qui est une erreur. La mise à sac des richesses a permis de colmater les fissures pendants un certain temps en consacrant une partie des profits à l’élaboration et application de produits cosmétiques comme Macron, mais la dégradation de la façade est irrémédiable et les lézardes deviennent des brèches qu’il deviendra impossible de colmater.


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 15:12

      @NEMO
      Nous sommes de fait en face d’un accident industriel...
      Je pense également que nous sommes proches de la fin de ce système confiscatoire au profit des plus riches.


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 décembre 22:28

      @Michel DROUET
      Ne sous estimez pas cette oligarchie cupide.
      Ses moyens son immoralité et sa détermination restent intact
      Sa capacité à nuire n’a que la limite de son imagination. 
       


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 22:54

      @Pere Plexe
      C’est sans doute vrai. Sa capacité de manipulation est sans conteste très importante.


    • nono le simplet nono le simplet 4 décembre 13:30

      la France est devenue une salle de théâtre décalé

      sur la scène on nous joue Le Cid 

      dans la salle on voit Tartuffe


      • Pere Plexe Pere Plexe 4 décembre 22:35

        @nono le simplet
        Du Feydeau 
        mais pour une fois les cocus ne sont pas sur la scène.


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 15:02

        Ce qui surprend le plus, dans la situation actuelle, ce n’est pas le soulèvement populaire, mais le fait que des leaders politiques aient pu croire que l’alternance installée depuis la première cohabitation (1986), serait, toutes élections confondues, et pour l’éternit, le fil rouge de la politique française. Que le peuple ait cautionné ce système trente-deux ans durant, est significatif de l’état de sidération dans lequel il a été maintenu par la caste politico-médiatique…


        • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 15:15

          @Cateaufoncel3
          Le peuple espère toujours que les choses vont s’améliorer. Il consent parfois à des sacrifices en pensant que demain sera meilleur. Le mépris de Macron pour ce peuple a fait voler en éclats la croyance établie autour de l’unité nationale en matière économique et mis en évidence la politique en faveur des riches.


        • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 15:18

          @Cateaufoncel3
          Cette forme d’unité nationale ou de consensus autour du redressement économique du pays a volé en éclat en réaction à la morgue et au mépris affiché par le Président de la République pour ceux qui ne sont rien et son tropisme pour les riches.


        • covadonga*722 covadonga*722 4 décembre 15:58

          @Michel DROUET
          des plus riches certes , mais j’adore votre façon d’éluder que l’argent confisqué aux  sous-chiens qui bossent l’est aussi au profit des millions de chances pour la France que l’umps ont laissé venir depuis 50 ans , regardez bien qui et ce qui ce dit sur les barrages vous verrez si la racaille FI et la démocrasouille de tout bords y est la bienvenue 


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 16:08

          @Michel DROUET

          C’est exact, l’élément déclencheur a élé l’arrogance élitaire de Macron. Les hausses de taxes n’ont été que l’étincelle qui a mis le feu aux poudres.

           

          Ca aurait pu être autre chose, et c’est pourquoi les moratoires ne serviront à rien, sinon à démontrer, une fois de plus, que le manque de psychologie des politicards atteint des sommets vertigineux


        • Laulau Laulau 4 décembre 16:41

          @covadonga*722
          Ah l’amalgame, le tous pourris, génial ! Et Marine Le Pen je suppose qu’on l’accueillerait sous les vivats ?


        • covadonga*722 covadonga*722 4 décembre 17:09

          @Laulau
          vous rigolez , un général ou des colonels pour remplir les stades , hé hé je sens venir la vague qui vas nettoyer les ecuries d’Augias que sont votre démocrasouille 
          la génitrice d’apparatchik crapulesques comme Fillon Mélenchon  ect.....
          yep la gueuse on la pendra !!!!!


        • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 18:10

          @covadonga*722
          Bof !


        • covadonga*722 covadonga*722 4 décembre 18:47

          @Michel DROUET
          ben amenez le sur les barrages en province le bénito vous verrez l’accueil mais il s’y risquera pas il pourrait y rencontrer ces français qu’il trouve trop blancs et alcooliques .....


        • Arogavox 4 décembre 15:05

          « les dépassements de budget divers et variés, comme celui du programme de construction des sous-marins nucléaires »

            

           Les intervenants qui ont pu constater certains sources et causes de ces dépassement de budget ont été depuis fort longtemps écartés plus ou moins discrètement du « monde du travail » ... et sont devenus des « assistés », des « fainéants », des « rien », suspectés de fraude aux « aides » sociales, et même en plus d’être responsables de l’échec économique non assumé par les décideurs ou « premiers de cordée » !

            Vous avez bien dit « construction des sous-marins nucléaires » ? ... !! ...



          • straine straine 4 décembre 15:30

            Extrait de l’émission sur Paris Première - Au premier temps de la marche par Sandrine Sarroche 😂

            https://vk.com/video267637474_456239039


            • izarn izarn 4 décembre 17:16

              Mais Macron est obsolète comme l’UE, comme l’actuel monde occidental, dirigé par de vieux dingos qui veulent etre « great again »...

              Le Capital devient obsolète...

              Il faudrait lire le dernier Bouquin d’Onfray « Décadence »...


              • Michel DROUET Michel DROUET 4 décembre 19:06

                @izarn
                Le capitalisme sous sa forme actuelle est totalement obsolète


              • gueule de bois 4 décembre 19:29

                Macron était, dès le début, conçu comme un président ’jetable’ à usage unique comme ses deux prédécesseurs, mais il était peut-être le seul à ne pas le savoir. Ces marionnettes sont censées prendre très vite un tas de mesures impopulaires et puis disparaître dans les poubelles de l’histoire. Ce qui par contre n’est (peut-être) pas prévu c’est qu’il ne termine pas son mandat. On doit déjà cogiter dur chez ses commanditaires pour une solution de remplacement, mais il y a urgence, on aura du mal à faire avaler au peuple un macron-bis ou une macronette, ou en tout cas un ’young leader’ en plein chaos.

                Bref à Bilderberg on est très malin mais on n’envisage pas tous les cas de figure. A moins qu’au contraire le sort de Macron ait été réglé en haut lieu, qui sait à Washington, et qu’il soit donné en pâture au peuple. Son péché capital ayant été de se prendre pour un ’vrai’ président et d’avoir contrarié oncle Donald, après avoir vainement essayé de lui lécher le c... 

                Allez savoir ?

                Enfin, quelle que soit la raison, il n’y aura pas grand monde pour regretter le ’start-up président’ et ses discours imbéciles. Moins ridicule que son prédécesseur il est (devons nous déjà dire ’était’) à peu près aussi crétin.


                • symbiosis symbiosis 5 décembre 08:46

                  @gueule de bois

                  Bref à Bilderberg on est très malin mais on n’envisage pas tous les cas de figure

                  Certainement et c’est dans certains détails des plus anodins que nous en voyons les résultats contre-productifs et catastrophiques pour la ploutocratie.
                  Le gilet jaune : en effet, ce colifichet qui a été imposé à l’ensemble des occupants de la planète pour raisons de sécurité (sic) et qui a enrichi à milliards ses concepteurs se retourne comme un boomerang contre le système.
                  Qui l’eut cru ? Certainement pas la ploutocratie qui, avec cet uniformisation totalitaire pensait enfermer l’humanité dans sa gadgétisation fluorescente et artificielle.
                  C’est raté, la symbolique de l’homogénéisation de l’humanité dans le carcan totalitaire de la création d’un troupeau bien visible et identifiable, réifié au point de l’assimiler à un sémaphore sans aucune validité sociale autre que le profit engendré dans cet emballage fluo, se retourne avec une dynamique inouïe et sans le vouloir devient l’arme dérisoire mais suprême qui fait vaciller le système.
                  Le symbole suprême de la soumission et de l’uniformisation devient le cri de ralliement, l’arme de destruction massive contre la ploutocratie.
                  Il fallait une arme, nous l’avons. Elle ne tue pas les concepteurs de la main invisible du marché, elle les survole et paralyse cette main invisible et ce ne sont que les prémisses de la paralysie de la machine infernale.
                  La roue tourne inexorablement. Le gilet jaune écrit l’histoire et s’inscrit dans le temps long, le seul qui compte et que Macron ne peut pas comprendre, petit homme, petite figurine qui vit d’impulsions et d’éruptions hystériques.
                  Le petit gilet jaune de rien se donne l’apparence de tout par la force de la convergence.

                  La ploutocratie pèche par orgueil et volonté de mettre au grand jour sa conspiration diabolique contre l’humanité. Le diable pour exister ne peut pas se dévoiler. Il ne peut exister que dans la peau du Bien et par conséquent dans l’ombre. C’est là son grand dilemme, car de fait il ne se réalise pas pleinement et en sortant de sa boite se dévoile et périt de lui-même.
                  Bon, nous allons quand même un peu l’aider à disparaître. Le chaperons rouges vêtus de jaunes sont nombreux et augmentent par le nombre de jour en jour.

                  Malheureusement le diable, narcissique et orgueilleux a quelque chose d’humain, trop humain. Macron, espèce de clone raté, se meurt de ses travers bassement humanoïdes.


                • symbiosis symbiosis 5 décembre 09:07

                  @symbiosis

                  En relisant mon commentaire, je me rends compte de l’inversion conceptuelle concernant le chaperon rouge. J’espère que les lecteurs auront compris et remettrons les choses à leur place.


                • xana 5 décembre 11:44

                  @symbiosis
                  Le Gilet Jaune de 2018 succède à la Carmagnole de 1789.
                  Même vêtement de travail, même symbole de révolte du peuple contre ses exploiteurs.

                  J’espère que nos exploiteurs connaîtront le même destin que leurs prédécesseurs : Louisette !


                • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 16:26

                  @xana
                  J’espère que nos exploiteurs

                  a part exploiter les mineurs la ou tu t’es réfugié pour jouir avec ta retraite tu fais quoi


                • Castor 5 décembre 08:11

                  bonjour,

                  Je lisais, il y a peu de temps, un sondage IPSOS sur le premier tour des présidentielles intitulé « comprendre le vote des français ». Tois motivations sur le vote Macron

                  -soutenir un candidat qui vous convient 43%,

                  -aucun ne me convient mais c’est un devoir civique de voter : 31%,

                  -empêcher un candidat d’être présent au second tour : 26%.

                  Autrement dit le vote d’adhésion à Macron représente 43% de son score de 24% au premier tour, soit ...un peu plus de 10% des votants !

                  Une autre manière de dire que l’obsolescence était programmée.

                  Accessoirement cela interroge sur le système électoral, mais c’est un autre débat.


                  • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 08:55

                    @Castor
                    La faible adhésion à Macron compte tenu du taux massif d’abstention est globalement ignoré par les commentateurs qui préfèrent utiliser le taux par rapport aux nombres de votants, soit pour le gagnant le taux supérieur à 50 %.
                    C’est mieux que de dire qu’un candidat a été élu par 15 % des inscrits !
                    Il faut bien sûr s’interroger sur le système électoral mais aussi sur les raisons de la désaffection des urnes. Nous avons tous une petite idée la-dessus !


                  • Balkanicus 5 décembre 09:06

                    @Michel DROUET

                    Il faut voter pour la fee lation ....

                    Elle ne decoit jamais personne !


                  • zygzornifle zygzornifle 5 décembre 08:57

                    Macron c’est le coté sombre de l’abée Pierre , l’Abée s’occupait des démunis calmait leur souffrance comme il le pouvait , Macron s’en occupe aussi mais a sa manière , il les broie ....

                    La France paye un très mauvais Karma avec Macron ....


                    • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 09:01

                      Yep , pour paraphraser  mr Drouet

                      c’est la démocratie qui est obsolète , déjà le suffrage universel est la garantie que la masse votera pour la larve garantissant un minimum d’effort , j’aurais vécu assez longtemps pour voir des repris de justice des bouffi et leur léonarda et un trader de chez Rothschild être «  élu » cerise sur le gateau voir le mussolinesque mélenchon apparatchik millionaire postuler est a mes yeux la preuve ultime de la dégénérescence de ce pays ! 


                      • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 09:35

                        @covadonga*722
                        Une bonne dictature, il n’y a que ça de vrai, n’est-ce pas ? Comme si l’histoire devait encore bégayer...


                      • xana 5 décembre 11:53

                        @covadonga*722

                        En plus d’être un raciste tu es un idiot.
                        Il est vrai que le racisme est incompatible avec l’intelligence.

                        Eh, crétin, où as-tu vu de la démocratie dans le système actuel ?
                        Obliger le peuple à voter dans une élection truquée et ensuite le prier de ne plus se mêler de politique, tu appelles ça de la démocratie ?

                        Ah oui, les pourris qui nous gouvernent affirment que ce système est « démocratique ». Mais dis-donc, toi qui te prétends royaliste, s’ils appelaient ça une « monarchie », tu ferais la révérence à ton souverain Macron ?

                        Vraiment tu fais pitié pauvre naille. Dans une monarchie tu serais chargé de vider les seaux hygiéniques...

                        Jean Xana


                      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 5 décembre 09:28

                        Cette révolte est une première pour deux raisons :

                        Rendue possible grâce à internet en éliminant les intermédiaires manipulateurs.

                        Première aussi car révolte contre l’accaparement des richesses par une minorité

                        et qu’elle va peut-être montrer la voie aux autres nations.


                        • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 09:37

                          @yapadekkoaqba
                          C’est un des bons côtés d’internet.
                          Pour l’accaparement des richesses, il y a encore du boulot à faire... Dans tous les pays.


                        • xana 5 décembre 12:03

                          @Michel DROUET

                          Oui, il y a encore du boulot.

                          Mais il y a eu un précédent qui permet de garder bon espoir.
                          La Constituante a fait un boulot extraordinaire en quelques années, pourtant les Constituants ne disposaient pas de l’énorme expérience accumulée depuis 1789, aussi bien en France que dans d’autres pays.

                          Nous connaissons désormais les risques qu’il y a à confier les rênes du pays à des hommes, quelles que soient leurs qualités initiales. Nous connaissons aussi beaucoup mieux les corrupteurs et leurs immenses moyens. Nous savons avec quelle facilité un citoyen honnête peut être acheté pour trahir le peuple.

                          Les Constituants n’étaient que quelques centaines, dont beaucoup issus de la bourgeoisie. Avec les moyens actuels nous sommes une centaine de millions, tous milieux confondus, et nous pouvons obtenir du peuple entier une réponse pertinente en seulement quelques heures.

                          Avec tout cela, comment ne pas réussir ?

                          Jean Xana


                        • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 10:15

                          yep, croyez vous que le peuple se déterminera entre droite et gauche ?en cas de dissolution 

                          non messieurs cette fois la bonne question sera posée 

                          le mondialisme l’exotisme le melting pot ou le peuple de ce sol et la Nation ; patientons et quelques uns recevrons leur du n’en doutez pas ..


                          • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 10:34

                            @covadonga*722
                            Vous semblez assimiler la fin de la démocratie (obsolète, selon vous) à l’arrivée d’un ou d’une candidate qui y participerait activement. Je me trompe ?


                          • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 10:42

                            @Michel DROUET
                            vous ne m’avez probablement jamais lu , je soutien que mélenchon et le pen sont l’avers et le revers d’une meme piece dont la fonction est de maintenir le vote sous-chiens dans les urnes .
                            Effectivement meme si elle représente la partie de la population dont je procède M
                            Le Pen participe au processus de cette démocrasouille elle en est meme la garantie de sa perpetuation en servant de barrage idéologique dont le matraque 
                            médiatique existe depuis des décennies.
                            Le Pen et Mélenchon sont l’arme de cette ripoublique pour contrôler toute tentative
                            de jacquerie sociale et identitaire 


                          • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 11:54

                            @covadonga*722
                            Vous remarquerez que je n’avais pas cité de noms. Je vous remercie d’avoir précisé que M. Le Pen « représente la partie de la population » dont vous procédez : c’est très clair désormais.


                          • xana 5 décembre 12:06
                            • @covadonga*722
                            C’est quoi, Droite et gauche ? Bonnet Blanc et Blanc Bonnet ?
                            Des pourris qui cherchent à se faire élire pour faire du fric ensuite, tous les partis en sont pleins. A Droite comme à Gauche.

                          • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 13:21

                            @Michel DROUET
                             je suis tel ,
                            je n’enveloppe pas ma nature d’un verbiage et d’excuses idéologiques.Et je ne renie pas ce que je suis sociologiquement je n’en accuse meme pas les autres pour bonne part ça n’est que le resultat de mes capacités et de mes décisions .
                            Le seul intérêt de mon constat est que je pense avoir une vision clair de mon ennemi immédiat il y a de forte probabilité que vous en soyez .Et comme je l’explique en dessous a un individu moins courtois que vous , il y a de grandes chances que nos différents se règlent ailleurs que sur un forum.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès