• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un terme rare : le civilisme

Un terme rare : le civilisme

Voici un propos concernant le civilisme, dont je propose un lien sur Cairn. Dégénérativement, très vite (en faisant une recherche sur un moteur très connu), vous verriez la notion associée au terrorisme et à la pornographie, mais les sites sont tellement légers qu'ils ne font pas le poids, devant cette notion développée par Vladimir S. Nersesjanc sur Cairn (on dirait plutôt des tentatives de pollution mentale et de discrédit, par le vide intellectuel).

 

L'époque peut bien être houleuse autour de la notion, puisqu'il s'agit ni plus ni moins que d'une tendance russe. Or, entre anti-russisme euro-américain, Russie réelle, et défense russe anti-occidentale, il faudrait savoir à quel saint se vouer : ce qui n'est absolument pas évident pour le quidam. Disons simplement que, comme d'habitude, les potentats « médiaconomiques » establish-entrepreneurist, se disputent le monde ... Il se le dispute, en jouant sur le moral des populations à vous les déchirer idéologiquement. A-t-on le droit de sortir la tête de ces sables mouvants ? de ne pas être une énième autruche paniquée par des enjeux qui, décisionnairement, dépassent le citoyen lambda, et quoiqu'il ait humainement l'envie de comprendre, pour se situer ?

Bref : hors de ces sables mouvants, envisageons ce qu'on nous dit du civilisme, de façon tout à fait intéressante au plan conceptuel.

Idéologiquement, le civilisme se veut post-capitaliste et post-socialiste, au sens où ces deux systèmes se réalisèrent respectivement en Euro-amérique et en Russie. Mais, par-devers l'idéologie, au niveau du droit, le civilisme se présente comme une accession de tous à la propriété civile. Minimum vital essentiel, afin de pouvoir investir une citoyenneté réelle, débarrassée de la survie. Cela n'est pas le cas dans les sociétés capitalistes, mais c'est le cas dans les sociétés socialistes.

Toutefois, les sociétés socialistes avaient tenté de résoudre la question capitaliste par l'extrême inverse : à l'individualisme radical du capitalisme (contractualisme généralisé, financiarisme monopolistique, familialisme, clientélisme, népotisme, favoritisme, néotribalisme, jusqu'à des formes de néo/fascisme), les sociétés socialistes opposèrent un collectivisme radical (étatisme généralisé, partisanisme monopolistique, camaradisme, phalangisme, dépendantisme, sectorialisme, néoclanisme, jusqu'à des formes de néo/fascisme, de même). Or, si l'individualisme radical démunit massivement les personnes à travers la prise de pouvoir des potentats financiers, il se trouve que le collectivisme radical les démunit tout autant. Aussi y a-t-il une voie médiane, trouvable entre la propriété privée et la propriété socialisée, qui donc se trouve être la propriété civile. Une propriété à même de permettre une responsabilisation civile, civilisatrice, au sein des sociétés, au sein du monde. Il se fonde sur une EBR, économie basée sur les ressources (et non sur « la croissance »).

Pour subvertir une expression fameuse, le civilisme est économiquement de gauche, socialement de droite. C'est-à-dire que le civilisme est, à strictement parler, la subversion du Front National (« économiquement de droite, socialement de gauche », disait Le Pen père, ce qui ne veut rien dire, sinon « le coeur à gauche, le porte-feuille à droite », comme c'est précisément le cas du centrisme qui règne actuellement en la personne d'Emmanuel Macron et de sa REM personnelle). Il s'agit, dans le civilisme, de permettre à tous de vivre décemment, tout en attendant d'eux qu'ils se prennent en main : il y a quelque chose de la Rome antique en ce civilisme, puisqu'il permet le redéploiement d'un espace qui soit véritablement public, civil, contrairement à nos mondes actuels, dont la publicité veut bien dire ce qu'elle veut dire : que l'espace public, civil, est rogné, décivilisé par la privatisation.

Toute la question est de savoir si l'on veut faire de l'affairisme, le moteur des sociétés. De savoir, si tout ce bougisme technoprogressiste est bien nécessaire, qui nous parle de « croissance économique » fallacieusement. Et de jeter sur lui un regard flegmatique, dépassionné, impassible, pour ne pas dire méprisant quand il prétend s'imposer à tout l'univers - comme c'est actuellement le cas euro-américain, jusqu'à gérer les sociétés sur les principes du chaos management afin d'empêtrer et embarrasser les personnes, au point qu'elles veuillent se détourner dégoûtées de leur citoyenneté, de toute civilité, au nom de leur survie jouisseuse.

Civilisme, donc, à partir duquel il semble possible de réfléchir sereinement l'avenir humain - républicainement*.

Mal' - LibertéPhilo

* Où il est à souligner, à quel point le civilisme est un libéralisme politique noble et sain, devant le néo-"libéralisme" (pseudolibéralisme) qui n'est autre qu'un absolutisme financier. En effet, le premier libéralisme s'opposa à l'absolutisme (celui des Lumières). Aussi, quand le "libéralisme" permet des monopoles privés puissants comme des États (ONG à but lucratif), il n'est plus le libéralisme.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • JL JL 23 avril 10:31

    Je ne crois pas que le Front National soit « économiquement de droite et socialement de gauche » : le FN est de droite et ... de droite.
     
    Et une idéologie économiquement de gauche, socialement de droite, je ne vois pas ce que ça peut être : le mariage de la carpe et du lapin ?


    • Mal' Mal’ 23 avril 14:37

      @JL. Vous ne croyez pas que le Front National soit « économiquement de droite et socialement de gauche » : c’était pourtant ce qu’en disait Le Pen père, comme on dit « le cœur à gauche, le porte-feuille à droite ». C’est ainsi. Au reste, si vous ne voyez pas ce que peut être « économiquement de gauche, socialement de droite », vous ne voyez pas. Si vous aviez voulu des explications, vous n’auriez pas été mordant.


    • JL JL 23 avril 15:08

      @Mal’
       
       Je n’ai pas besoin qu’on m’explique ce qu’est être socialement de gauche ou économiquement de droite ; et ce n’est pas non plus à JM Le Pen que je le demanderais.
       
       Par ailleurs, avec cette formule il ne désignait pas le FN.

       J’ai été mordant ? Désolé, et je vous demande pardon si j’ai heurté vos pudeurs de gazelle.
       


    • Mal' Mal’ 23 avril 15:50

      @JL. Je ne vous reprochais pas de l’avoir été, et je n’en ai pas souffert. Inutile d’être veule.


    • JL JL 23 avril 18:26

      @Mal’
       
       là pour le coup, vous êtes insolent. C’est une manie ?


    • Mal' Mal’ 23 avril 21:51

      @JL. Insolent·e ...


    • JL JL 24 avril 07:38

      @Mal’
       
      ’’ Insolent·e ...’’ et agressi.f.ve.
       
       smiley


    • Mal' Mal’ 24 avril 14:52

      @JL. Hum. Ce n’est pas moi, qui m’agace, ressent de l’agressivité, et attaque l’autre en le taxant de maniaque, etc. En tout cas avec un grand sourire comme le vôtre, on a le sentiment que vous aimez avec le sentiment d’être agressé, etc. Bref, bonne continuation quand même.


    • bretagne 23 avril 10:47

      Article mal écrit, mal construit, charabia incompréhensible : c’est quoi , ton « civisme » au you du compte , mon.a chérie.e (sic) ?

      Travail ni fait , ni à faire

      • bretagne 23 avril 10:49

        « civilisme » pas « civisme » , « bout » , pas « you » . Editeur de texte apple de merde.....


      • Mal' Mal’ 23 avril 14:38

        .@bretagne. « Travail ni fait , ni à faire. » Votre veulerie, non plus.


      • oncle archibald 23 avril 11:55

        N’est-ce pas de la masturbation intellectuelle que de laisser tourner son cerveau à vide sur tous les problèmes qui nous environnent, courir à droite et à gauche sans prendre le temps de s’arrêter, sans plan d’ensemble, avec une langue confuse, insupportable au commun des mortels, bref à mon humble avis cet article ne peut rien apporter à personne .....


        • UnLorrain 23 avril 12:59

          @oncle archibald

          Rien d’tel que le nombrilisme hohohoo !


        • FreeDemocracy FreeDemocracy 23 avril 14:14
          @oncle Archibald

          1000¨% de votre avis...

          l’artificiel poussé à son paroxysme.

          moi je m’acharne à vouloir diffuser certains textes par un biais généraliste comme agoravox mais c’est refusé alors on aura toujours ces décérébrés pro LGBT ici bas (leur langue, leur néologisme, preuve de leur grande souffrance, la psychose).

          tant que personne ne leur met le nez dedans... rien à faire !


          quant au civisme, c’est la culture des médias, l’éducation nationale et parentale qui donnent un résultat aussi pathétique.

          le jeune d’aujourd’hui est le plus ahuri que le monde ait connu car élevé au virtuel, disneypedia, youteubé et autre télé-réalité...



        • Mal' Mal’ 23 avril 14:40

          @FreeDemocracy. Bref, le civisme manque ; a fortiori le civilisme qui le rendrait bien possible.


        • FreeDemocracy FreeDemocracy 23 avril 22:07
          @Mal’

          vous pouvez arrêtez 2 secondes, non ? 

          qu’est ce que l’écriture inclusive et le phénomène de genre ? 

        • Mal' Mal’ 23 avril 22:58

          @FreeDemocracy. Arrêter quoi, au juste ? Vous vous impatientez ... devant votre écran, tout·e seul·e, comme un·e grand·e. Au reste, libre à vous de m’enseigner sur les questions qui vous chantent en commentaire, sans qu’il soit nécessaire que je vous donne mon feu vert, d’autant plus - qui sait - que ça informera d’autres personnes !


        • Mal' Mal’ 24 avril 14:54

          @FreeDemocracy. J’imagine que je dois avoir du temps à perdre, et que la modération d’AgoraVox aussi (!). Mais pourquoi perdez-vous votre temps à dévaloriser ?


        • Jean Roque Jean Roque 23 avril 19:40

           
          « Droite des valeurs, gauche du travail »
           
          Alain Bonnet ... (sa maman s’appelle Jacqueline et sa sœur Agnès smiley )
           
           
          SANS LA TRAITE NÉGRIÈRE DES COLLABOS GOCHOS,
           
          L’IMMOBILIER SERAIT 4 FOIS MOINS CHER
          ,
           
          45 MILLIONS DE FRANÇAIS,
           
          CHACUN SON POTAGER
           
           
          Si c’est pour dire ça... 4 lignes suffisaient largement smiley
           

           
           


          • Mal' Mal’ 23 avril 21:57

            @Jean Roque. La bonne nouvelle, c’est que ça n’était pas « que » pour dire ça. smiley


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 23:21

            Bonsoir. Bref réinventer la sociale -démocratie ... Suis pas contre .


            • Mal' Mal’ 24 avril 14:54

              @Aita Pea Pea. Il y a de l’idée.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 avril 15:02

              @Mal’ Bonjour. Oui, mais pas avec des termes abscons.


            • Primo. Excellente initiative que de citer la source de la véritable info : Cairn.info. 


              • Mal' Mal’ 24 avril 14:55

                @Mélusine ou la Robe de Saphir. Je n’ai fait que scabreusement en résumer l’idée principale.


              • Les égyptiens avaient parfaitement élaboré le concept de Maât. Un système pyramidal avec ascenseur. Les richesses individuelles étaient limitées à une certain montant. La système familial limité à sept ans. L’éducation et la société prenant le relais. Enseignement et soins égaux pour tous. Le corps et l’esprit sont liés dans l’approche thérapeutique. La base est préservée et l’ascenseur social joue parfaitement pour les plus doués. Ceux qui atteignent le sommet du pouvoir sont remplacés s’ils ne remplissent plus leur fonction. C’est la différence entre la fourmilière et la ruche. La patrie est remplacée par le territoite ou la région avec des liens entres les cultures. C’est beau les rêves,....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès