• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une autre présidence est possible

Une autre présidence est possible

Les français s’interrogent, avons-nous mérité ce qui nous arrive ?... ce président sourd et aveugle, arrogant et méprisant, à la tête d’un mouvement immature, dont beaucoup ne connaissent pas la réalité de ce pays...

Mais tant d’autres questions sont posées par ce peuple qui souffre, reniant ce président qui se juge légitime, simplement parce que les électeurs n’avait pas d’autre choix, élu quasi par défaut donc... d’autant qu’au 1er tour il n’avait récolté que 18% des inscrits...

Ce président ne s’est-il pas engouffré dans une faille démocratique, jouant sur le dégagisme ambiant, et le refus citoyen de confier le pouvoir à l’extrême droite ?

Arrivé au poste tant convoité, il a sorti de son chapeau des mesures, soi-disant annoncées, multipliant les cadeaux aux riches, et taxant aveuglement un peuple déjà à bout de souffle.

Exit les services publics... fini la chasse aux fraudeurs milliardaires... oubliées les promesses écologiques, relançant par le projet de « voiture électrique », le vieux monde nucléaire... jusqu’au jour, un certain 17 novembre, ou le 1er rond-point a été occupé par les gilets jaunes, ce qui a fait sourire le monarque, manquant décidément de lucidité, convaincu d’un simple feu de paille sauf que, le mouvement a pris racine se renforçant à chaque coup de menton présidentiel, sur l’air de « je garde le cap »...

De manif en manif, les gilets jaunes ont conquis l’approbation de 84% de la population, en « même temps » que se dégradait la popularité présidentielle, déjà largement entamée.

Finalement, le pouvoir découvre que ces « gilets jaunes » ont un programme qui peut se résumer à 4 points : baisse des taxes, augmentation des salaires et des retraites afin de dynamiser le pouvoir d’achat, restauration des services publics, réforme des institutions qui fasse revivre une authentique démocratie...alors que ce gouvernement clamait partout que ces gilets jaunes n’avaient pas de programme. lien

De nombreux intellectuels ont tenté, souvent avec brio, d’analyser ce mouvement de révolte, tel Jacques Sapir, s’exprimant dans les colonnes de « les crises », paru le 3 décembre.

Constatant l’évidence d’une crise profonde, rappelant que la violence qui s’est exprimée un peu partout dans le pays, est bien sûr souvent condamnable, il écrit qu’elle l’est beaucoup moins que celle exercée par un gouvernement vis-à-vis de millions de français, citoyens dont la colère est donc légitime, et qui n’est pas prête de s’éteindre.

Ce n’est donc pas le « moratoire » qui vient d’être décidé, qui y changera grand-chose.

Sapir tisse le filet de convergences d’avec mai 68, tout en pointant les différences.

Par exemple les gilets jaunes ne chantent pas « l’internationale », préférant entonner « la marseillaise...

Il s’étonne que Macron n’ait pas compris cette légitime colère, coupé qu’il est de la réalité du terrain... et les syndicats eux l’ont bien compris, passant d’une attitude de méfiance à une attitude de soutien.

Il n’est donc pas surpris par les 90% des français qui considèrent que le gouvernement n’a pas été à la hauteur des évènements, et que près de 80% des français le soutiennent.

Il constate que ce gouvernement se trouve sans marge de manœuvre pour répondre aux revendications des français : la revendication sur l’abandon de la taxe sur le diésel est aujourd’hui dépassée...et même s’il décidait le rétablissement de l’ISF, confirmant ainsi la mauvaise fable de la théorie du ruissellement, ce sera largement insuffisant pour les français.

Macron ne voudra pas hausser le salaire minimum, pas plus que les retraites, argumentant des conséquences dramatiques que ces mesures auraient sur la compétitivité de l’économie française, déjà bien délabrée.

Pour Jacques Sapir, le gouvernement est au pied du mur, et il ne sortira rien des tentatives de consultations, de toutes façons bien trop tardives.

Il ne pourra répondre affirmativement aux revendications des gilets jaunes, pas plus qu’à celles des partis.

« Gouverner, c’est prévoir », disait Émile de Girardin... et Macron est donc pris en défaut de gouvernance, mais aussi de représentativité, l’intellectuel rappelant que finalement il n’avait recueilli que 20,7 millions de suffrages face à 47,5 millions d’inscrits.

Sapir envisage alors plusieurs scénarios...

Tentative du pourrissement de la situation...

Essayer de diviser le mouvement, puisque comme chacun sait, « diviser c’est régner ».

Changer de 1er ministre... de gouvernement... dissolution de l’Assemblée Nationale...après avoir modifié le système électoral, avec une proportionnelle intégrale... ou alors, tout simplement démissionner.

La faute donc aux élites qui, après avoir aveuglément soutenu le petit monarque, l’ont poussé dans une dramatique impasse, Sapir concluant que si Macron ne peut répondre aux attentes du Peuple, qu’elles sont contraires à sa politique, il vaut mieux qu’il quitte le pouvoir au plus vite. lien

C’est ce que demande entre autres François Ruffin, le député insoumis, réalisateur de « merci patron  » césarisé à Cannes, et il est loin d’être le seul. vidéo

C’est intéressant de se pencher sur la carrière de cet homme inventif, maniant une provocation intelligente, pleine d’humour, et qui ne se contente pas de paroles, puisqu’il est l’un des rares députés à avoir raboté son salaire de député.

Et il n’est pas le seul.

Comme dit mon vieil ami africain : « la famille unie mange dans la même assiette ».

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

L’image illustrant l’article vient de « le-bon-sens.com »

Articles anciens

Le lapin du banquier

La France en panne des sens

La voiture électrique, une arnaque ?

Manu l’embrouille

Macron est-il cramé ?

Macron en marche arrière

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir

Ils nous font bien marcher

Le loup déguisé en mouton

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

Le meilleur ou bien le pire ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Macron tend un piège

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion

Méritons-nous ces hommes politiques ?

T’as pas mille balles ?

Des sous et des déçus

Faire sauter la banque


Moyenne des avis sur cet article :  3.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

225 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 17:54

    Bonjour olivier, oui bien sûr. Mais je vois malgrétout de nombreuses différence avec mai 68 qui malheureusement a jeté le bébé avec l’eau du bain. J’avais 14 ans (trop jeune). Mais j’ai bien compris ensuite qu’il s’agissait surtout d’une révolution d’enfants de la moyenne et grande bourgeoisie issue des universités. Il fallait tuer le père De Gaulle qui est l’inverse de Macron. Ici, il s’agit d’une rage, d’une déception face au faux « Magicien d’OZ » qui a osé entuber tout le monde (excepté les riches, cela va de soi). Ce mouvement ci vient plutôt du bas, contrairement à même 68, elle semble au contraire vouloir du RE père (pas trop à gauche). Lu dans un article « psy » : Une particularité de la révolte des gilets jaunes est la résistance des personnes à produire un discours organisé, laquelle résistance ralentit ce mouvement. C’est ce qui nous fait dire que le fond de la cause de cette révolte n’est pas de l’ordre de l’articulé, mais de celui du pulsionnel.
    Ce mouvement, cette révolte, cette jacquerie est encore trop dépendante de ce que l’Autre, le politique, le journaliste, l’intellectuel, va en dire. Pourtant il y a justement du non-dit, de l’implicite, du sous-entendu dans les revendications qui s’expriment tant bien que mal. On sent une difficulté à exprimer ce qui blesse, une difficulté à nommer les choses, les failles, les manques. Moi : chacun de se révolter en fonction de ses propres réalités, parfois avec un vague projet écologique commun, mais avec une unanimité : celle d’institutions auxquelles plus personnes ne croient. Contrairement à mai 68 où la PRESSE a largement contribué au mouvement. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est l’inverse de mai 68, car il y a une force vers un changement...mais plus terre à terre qu’intellectuel. A suivre...


    • NEMO NEMO 4 décembre 18:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      68 était la première « révolution de couleur » fomentée par la CIA pour foutre en l’air De Gaulle qui contre-carrait la réalisation complète du plan Marshall. Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’un gouvernement français devienne au bercail et fasse allégeance. 
      Tout le monde sait aujourd’hui que Cohn-Bendit était téléguidé, et son parcours ultérieur le confirme.

      Ce qui se passe aujourd’hui est autre chose, et les matrices disponible, les grilles de lecture classique ne sont pas adaptées pour analyser le rapport de force réel.

      La nouveauté dans ces événements est la possibilité de communiquer via les réseaux sociaux. Les innovations technologiques ont toujours plusieurs tranchants.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 18:15

      @NEMO

      Un jour peut-être, un jour viendra (cela me rappelle un chanson) où la vérité émergera. Ma vision est celle de Maurice Attia (la trilogie d’Alger la noire), celle de Robert Merle (Derrière la vitre), l’univers contestationnaire d’André Stéphane. Il en existe certainement une plus « glauque ». J’ai croisé à un cours de sculpture une dame qui est passée dans le lit de Dany le rouge (je n’en dis pas plus,mais je résume : à éviter,....). 


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 18:29

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      oui, je suis d’accord, c’est d’ailleurs ce que dit aussi Sapir, qui démontre précisément les différences de ce mouvement d’avec celui de mai 68...
      ce qui gène le plus macron c’est de ne pas réussir à rencontrer des représentants gilets jaunes... ce qui est fatal, la structure des GJ étant horizontale, et non pas pyramidale, celle de macron et de tant d’autres...et je ne trouve pas que les GJ soient dépourvu d’arguments... j’en ai rencontrés plusieurs, et finalement leurs discours convergent...et leurs analyses sont vraiment pertinentes...ils ne sont plus dupes du discours formaté et lénifiant proposé par macron...la langue de bois qu’utilisent ce gouvernement est devenu insupportable, du mensonge à l’état pur, de la manipulation... mais la vérité est finalement sortie du puits. smiley...et je serais surpris qu’elle y retourne. à+


    • mac 4 décembre 18:36

      @NEMO
      Outre la différence de stature sans conteste des deux présidents, il y a également une différence majeure avec 68, c’est que la France était alors une puissance mondiale très prospère. Elle avait dépassé la Grande Bretagne aux alentours de 1965 et de part sa puissance économique et militaire pouvait être considérée comme la 3ème puissance du monde et la première puissance d’Europe (ce n’est pas l’Allemagne qui donnait le la à cette époque en Europe).
      Aujourd’hui nous sommes dans une débâcle économique comparable à la débâcle militaire de 40. Celle-ci a été largement voulue par nos hommes politiques qui ont bradé notre industrie de pointe qui était le fer de lance de de Gaulle. Le mal est profond et la pente va être longue à remonter.
      Il faut d’autres ambitions que simplement l’austérité et serrer la ceinture des classes moyennes et populaires pour assurer le confort des 1% les plus riches qui se satisfont d’ailleurs très bien de la situation surtout s’il n’y a pas de manifs sous leurs fenêtres.
      Bref il faut changer complètement de politique (et donc nos hommes politiques) et probablement revoir la politique européenne de fond en comble quitte à sortir cette UE qui nous étouffe.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 18:49

      @olivier cabanel

      je vois que nous apprécions aussi Sapir. Autre point commun. J’aime les personne nettes. Il en fait partie. 


    • Arogavox 4 décembre 20:17

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Malentendu, dû à l’inversion par l’auteur de cet article de l’ordre de priorité des 4 points d’exigences énoncés ! :
      * réforme des institutions qui fasse revivre une authentique démocratie...
      * restauration des services publics

      * augmentation des salaires et des retraites afin de dynamiser le pouvoir d’achat

      * baisse des taxes


    • Arogavox 4 décembre 20:22

      ... ce qui apporte de l’eau au moulin de l’idée de vouloir associer une pondération par chaque citoyen à chacune des doléances qu’il voudra cautionner 

       (chercher : doléances Kdo )


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 21:06

      @Arogavox
      je n’ai rien inversé... je crois que les 4 mesures ont le même ordre de priorité, c’est en tout cas ce que j’ai cru comprendre...d’ailleurs tout est lié.


    • chantecler chantecler 5 décembre 05:29

      @NEMO
      Oui enfin ça c’est l’analyse de F.A .
      Ca n’en fait pas une vérité mais plutôt un truc totalement complotiste .


    • Ouam Ouam 5 décembre 07:21

      @olivier cabanel
      Bon ok et une fois que ce constat et établi, on fait quoi ?
      On continue avec ce système monarchique oligarche ou on se prends en main comme nos amis helvétiques avec leur démocratie directe chez qui ca va autrement mieux

      Un peu de lecture si tu à quelques minutes ...
      http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Constitution_Wiki_Etienne_Chouard


    • Ouam Ouam 5 décembre 07:22

      @Ouam
      eSt établi (pardon... mon clavier de merde)


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 07:51

      @Ouam
      pour faire vivre une vrai démocratie, il y a tant de choses à faire...un référendum à l’image de nos voisins helvètes qui permette, au cours d’un mandat, de refuser une direction prise par l’élu... mais aussi la proportionnelle... la prise en compte du vote blanc... etc


    • Ouam Ouam 5 décembre 15:38

      @olivier cabanel
      cette partie ci, pour le reste on est d’accord
      "...de refuser une direction prise par l’élu...

      "
       
      Le seul reférendum auquel nous avons eu lieu de participer, cad l’interrogation des gueux que nous sommes à bien été rejeté par un vote massif (55%) par un NON.
      Je me trompe ?
      Que c’est il passé ensuite avec les élus ?
      Normalement comme moi tu le sait...
       
      C’est depuis cette date que j’ai descidé de ne plus participer à ce jeu de dupes.
      Bref les élus, niet ! .
       
      On à vu et longuement testé, x années ne te suffisent pas pour évaluer la cata ?
       
      A part virer les ploutocrates et prendre le pouvoir par une démocratie directe, pas d’autres solutions,
      Enfin de mon coté, je vois pas trop smiley


    • NEMO NEMO 4 décembre 18:00

      Maintenant, Philippe sait ce qui l’attend : il n’est là que pour servir de fusible, et la gentry va tenter d’éviter le court-circuit en disjonctant et en réenclenchant, quitte à changer de fournisseur et en trouvant un modèle plus séduisant.

      Ils n’ont pas compris que le malaise touche les catégories qu’ils avaient enfarinées dans la dernière embrouille, les artisans, les commerçants, les retraités, etc...

      Le système est en défaut, et même un changement de compteur (à l’Elysée) ne suffira pas.Mais en plus, même si une autre « présidence » est possible, ce que les gens attendent, c’est une autre politique. Et là, les structures traditionnelles n’ont pas la réponse qu’attendent les acteurs du mouvement. Espérons que surgira de cette réinitialisation révélera l’existence de ressources ignorées ; Des ressources systémiques et aussi humaines. Ruffin est un exemple intéressant, non conventionnel. Il n’est peur-être pas le seul.


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 18:31

        @NEMO
        oui, Ruffin... a mon avis plus représentatif que Mélenchon... et il y en a d’autres.
        quand a Édouard, je pense qu’il est sur le départ...


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 18:57

        Quand les archives s’ouvriront, le monde alors risque bien de changer. Cela fait DES années que nous sommes manipulés par de fausses informations,.... 


        • keiser keiser 5 décembre 13:08

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Quand les archives s’ouvriront, le monde alors risque bien de changer. Cela fait DES années que nous sommes manipulés par de fausses informations,.... 

          Et oui, cela remonte à l’édit de Milan par Constantin en 313 de notre ère.
          Où les gilets jaunes de l’époque avaient des poissons sur leurs tuniques.
          Alors au niveau des archives, il y a du boulot pour tout remettre à plat.  smiley


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 décembre 11:43

          @keiser

          et Alexandre Le Grand d’être à l’origine de la destruction de la superbe bibliothèque d’Alexandrie,....Fahrenheit,....


        • Anatine 4 décembre 19:06

          Le bla bla des ministres et de la plupart des deputes sont pitoyables. Le ministre de la ville vient de se faire bacher en lui rappelant qu’on s’etonne de leur soudaine decouverte de la detresse d’une partie de la population française... etc. Etc. Il n’a toujours rien compris...


          • Anatine 4 décembre 19:43

            @Anatine

            Le ministre ose affirmer que « la reforme ne se fait pas contre les francais ». Ca ose tout ! La vacuité de cette gouvernance est terrifiante. Pourtant, ils ont entendu de nombreux gilets jaunes sur les barrages...


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 21:08

            @Anatine
            en effet, cette phrase résume tout : ils n’ont rien compris.
            et macron le premier... aveugle et sourd... c’est un psychopathe, et ça explique pas mal de choses... merci de ton commentaire.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 19:23

            Toute la vérité sur le Bilderberg : Christian Nots. Le chaos actuel a été savamment organisé par de nombreux érudits dans le genre de Mengele. 


            • Yanleroc Yanleroc 4 décembre 19:48

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              « Compte tenu de ce qui est en jeu, il est évident que l’insurrection en France n’est que le début d’un processus beaucoup plus vaste qui va s’étendre à d’autres pays occidentaux.  »

              Comment l’Occident dévore ses enfants

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 20:29

              @Yanleroc

              Un peu d’humour noir. Les planètes importantes (saturne, Pluton, noeud sud) se retrouvent dans le signe du capricorne (Saturne-chronos-Macron l’homme de horloges, dévorant ses enfants,....). http://www.defursen.com/PBCPPlayer.asp?ID=807302


            • rogal 4 décembre 20:24

              Une étape préliminaire, peut-être : la constitution d’un Collectif pour un Mouvement de Libération Nationale, annoncée par le Comité Valmy.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 03:22

                @rogal
                bravo !


              • Anatine 4 décembre 20:52

                En session, vote immediat du Référendum d’initiative citoyenne ! Ca aurait donne du contenu a la proposition de discussion...


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 03:21

                  @Anatine
                  bien vu... je suis d’accord.


                • dorian 4 décembre 21:04

                  Dis donc Cabanel , t’as du mal avec les chiffres ??? Il y a eu 50 % d’abstentions aux présidentielles , c’est pas Macron qui a fait la constitution , il a été élu dans le cadre de la législation électorale point barre . Si cela avait été le Merluchon élu avec le même score , tu viendrais pas nous rabattre les oreilles avec tes pleurnicheries. Toi et les gilets jaunes ne feront rien changer à la légitimité de ce président . Dire le contraire c’est l’appel à l’insurrection et c’est un délit grave. Le problème c’est que les gens n’ont plus confiance aux politiques de tout bords . Alors tu feras comme tout le monde , tu attendras encore 3 ans pour le dégager légalement. Et quand ton champion sera élu , tu pourras faire une 6eme République si tu as le Corum pour le faire. Et çà m’étonnerais que toi et toutes les vieilles badernes de ce site veuillent une situation révolutionnaire , car là tu sais pas où tu vas aller . Alors reste tranquille vas au champignon , chante , et laisse la révolution là ou elle est , à attendre tous les abrutis de ce site , la France serait un pays du quart monde . Ben il y a des milliards de gens qui voudraient vivre comme nous ici et de pouvoir s’exprimer comme tu le fais. Alors respectes les institutions , la République et les gens qui ne sont pas de ton côté , c’est çà aussi la démocratie.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 21:09

                    @dorian
                    pfff... allez en paix. smiley


                  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 21:42

                    @dorian

                    « Alors respectes les institutions , la République et les gens qui ne sont pas de ton côté , c’est çà aussi la démocratie ».

                    Moi, je dirais que c’est surtout ça, le démocratie. Avec ses considérations sur une (faible) participation qui délégitimerait le verdict des urnes, Cabanel, c’est de la graine de fasciste ni plus ni moins.

                     

                    Macron est sans doute le plus haïssable de tous les présidents de la Ve République, mais ça ne saurait être une motif de remise en question de la règle de la majorité démocratique. Qui cesse d’exister du moment qu’elle est considérée à géométrie variable.


                  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 21:55

                    @olivier cabanel

                    "...pfff... allez en paix.  ¨"

                    "d’autant qu’au 1er tour il n’avait récolté que 18% des inscrits... "

                    Alors que dire de Mélenchon, qui en était, lui, à 14.17 % des inscrits au premier tour de la législative dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 03:17

                    @Cateaufoncel3
                    et alors ?
                    ce que j’ai tenté de montrer du doigt, c’est un système démocratique en panne... rien de plus.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 03:20

                    @dorian
                    attention à vous... l’injure n’a pas cours sur ce site...
                    et elle est en général du fait que l’on est dépourvu de vrais arguments...
                    de la part des « abrutis ».... smiley 


                  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 5 décembre 08:20

                    @olivier cabanel

                    « ....ce que j’ai tenté de montrer du doigt, c’est un système démocratique en panne......+

                    D’où l’utilisation de l’expression »ce président qui se juge légitime"


                  • dorian 5 décembre 08:37

                    @olivier cabanel
                    C’est çà ta défense , menacer les gens d’exclusions et il t’as fallu presque 7 heures pour y penser. Ce que j’ai écrit , c’est le respect des institutions et rien d’autre qui est valable pour tout parti politique de ce pays et pour tout les citoyens aussi . Vous les gauchistes vous avez une drôle de manière d’interpreter la République , vous n’accepter les résultats que quand ils sont en votre faveur . Macron est légitime et l’assemblé nationale aussi avec une majorité écrasante , çà c’est les faits et dire le contraire est un dénie de démocratie. Et si tu additionnes les voix du FN , LERM et Fillon , tu verras que la gauche ne fait pas l’unanimité dans ce pays. Alors si tu veux me virer , fais le je m’en tape la coquille , tu feras ton petit Verdi et écris sous tes articles , « commentaires réservés aux gauchistes » comme çà tu auras toujours raison.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 09:30

                    @dorian
                    Pfff... smiley


                  • keiser keiser 5 décembre 13:29

                    @olivier cabanel

                    Salut Olivier

                    Aujourd’hui, nous allons prendre le cas de dorian en considération.
                    Ce troll arrive le 26 Novembre, comme par hasard.
                    Et depuis ... il pratique le gaslighting à longueurs de journées.
                    Comme si il n’avait que ça à faire.
                    Suivez mon regard et vous verrez d’où il vient.
                    Ou l’accomplissement du gaslighter, rien que de plus normal sur AV.  smiley


                  • xana 5 décembre 16:33

                    @keiser
                    Je confirme.
                    Il m’a fait le même coup qu’à Cabanel : Si t’es pas d’accors avec lui, c’est un appel à l’insurrection, un délit grave et il essaie de te menacer de te traîner devant les tribunaux !
                    En ce qui le concerne, je peux lui dire que si j’ai la chance de lui mettre la main dessus après la révolution, je courrai le dénoncer à Fouquier-Tinville qui le fera raccourcir !
                    Et ca va me valoir des « Menace de mort : Un délit grave, etc ... »

                    Jean Xana

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès