• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Union avec les Patriotes : lettre ouverte aux militants de l’UPR

Union avec les Patriotes : lettre ouverte aux militants de l’UPR

Nous n’avions pas forcément commencé d’un bon pied quand je militais ailleurs, malgré des objectifs très proches sur l’UE, l’euro ou l’OTAN. Mais le profond respect que m’inspirent les douze années de défense du Frexit m’a poussé à prendre position pour vous pour les européennesAprès un premier papier appelant à l’union avec les Patriotes, je me permets une nouvelle adresse.

 
Se rassembler pour mieux défendre nos idées
 
Je ne peux pas complètement vous jeter la pierre : après tout, quand j’étais à DLR, je me suis opposé à tout rapprochement avec le FNquittant le parti en grande partie du fait des ambiguïtés entretenues depuis trop longtempsJ’ai dénoncé le rapprochement de NDA avec Le Pen en 2017. Mais Florian Philippot, même s’il a été au FN, ce n’est pas ce parti. D’ailleurs il suffit de constater que le FN avant lui et après lui ne ressemble pas au FN quand il l’y était. On ne peut que reconnaître qu’il a porté un projet de rupture avec l’UE et un discours économique bien plus étatiste. Il incarnait une aile sociale et souverainiste. Le réduire au FN ou à l’extrême-droite est tout aussi réducteur que faux.
 
Bien sûr, certains d’entre vous craignent qu’il en fasse fuir certains, venus de la gauche notamment. Mais je crois que l’arithmétique permet de remettre les choses à leur juste place. En 2017, Monsieur Asselineau a réuni un peu plus de 300 000 voix. Florian Philippot était le second d’une candidate populaire, qui en a réuni plus de 7 millions au premier tour, et plus de 10 millions au second… Et lors des élections européennes de 2014, les listes de son parti en ont réuni près de 5 millions. Même si ces millions de voix ne se sont pas portées sur lui, il a porté une liste qui a rassemblé plus de 700 000 électeurs dans l’Est en 2014. Je pense qu’il peut apporter bien plus de voix qu’il n’en coûterait.
 
Et si on prend un peu plus de recul, si on considère que nous sommes 20% de la population à soutenir le Frexit, cela représente un potentiel électoral d’environ 10 millions d’inscrits  ! En 2017, seuls 300 000 se sont portés vers l’UPR, des millions d’autres choisissant d’autres candidats : Dupont-Aignan, Mélenchon, Le Pen... Il est même probable que le FN soit le premier parti de choix des partisans du Frexit… Les 1 à 2,5% donnés aux listes des Patriotes ou de l’UPR pour les européennes ne représentent que 200 à 500 000 voix. Cela signifie que plus de 90% des partisans du Frexit prévoient de s’abstenir, ou de porter leur voix sur d’autres listes, au premier rang desquelles le RN sans doute.
 
Il y a fort à parier que le RN soit le 1er parti des Frexiteurs, le véhicule démocratique naturel de millions d’entre nous, par adhésion, comme par défaut. Bien sûr, il y a probablement des partisans du Frexit totalement opposés au FN. J’en suis. Mais il faut aussi noter qu’un rassemblement Philippot / Asselineau, loin de me déranger, me semble très positif. Je crois qu’un rassemblement des deux leaders du Frexit serait un geste extrêmement fort, tant d’un point de vue médiatique, que comme signe pour tous les partisans du Frexit. Ne serait-ce pas un formidable message envoyé à tous ceux qui souhaitent quitter cette UE, le geste qui permettrait de nous rassembler plus largement ?
 
Car le rassemblement, parce qu’il se fait sur le sujet le plus important de notre époque, est ce qui importe. Attention de ne pas tomber dans une logique groupusculaire, une suite souverainiste du duel LO / LCR. Ce n’est pas ainsi que nous servirons nos idées. Cette Union Européenne est une calamité démocratique, une calamité sociale, une calamité économique, qui fait du mal à notre pays depuis des décennies et dont nous sommes tous convaincus qu’en sortir est une priorité clé. Les attaques des uns sur les autres, dans les deux sens, ne sont-elles pas dérisoires ? Les militants de l’UPR, comme ceux des Patriotes ont montré une grande force de conviction et de militantisme.
 
 
Voilà pourquoi je prends encore une dernière fois la plume pour défendre ce rapprochement de circonstance entre deux mouvements qui se retrouvent sur l’essentiel. Le temps est compté. Il me semble que nous devons penser à nos idées, et à la France, et ce qu’il vaut mieux faire pour les défendre au mieux. Et c’est une personne comme moi, qui n’y a rien à y gagner, assez neutre, qui le dis.

Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 27 avril 12:32

    Philippot cherche une alliance parce qu’il n’a pas de militants et donc aucune finance.

    Philippot passe à la télé alors qu’il n’a jamais eu de militants ni ne s’est presenté à aucune élection, chercher l’erreur... ou plutôt l’arnaque mediatique du style le Frexit c’est l’extrême droite...

    Philippot est d’extreme droite , nous sommes au dessus des partis.

    Philippot ne veut pas sortir de l’OTAN , pourquoi ? 

    L’UPR est interdite de medias contrairement aux patriotes , je pense que la seule et veritable opposition à l’oligarchie est bien sur l’UPR.

    Philippot a laché le FN et a gardé son poste au parlement europeen alors qu’il etait élu pour le FN , c’est juste un sale profiteur sans ethique, nous n’avons rien a faire avec la façon degeulasse de faire de la politique qui semble etre son horizon, la resistance ne veut plus avoir affaire avec cette approche de la politique.

    C’est donc NON , NON et NON.


    • Le421 Le421 27 avril 18:49

      @samy Levrai
      L’UPR étant un parti irrémédiablement de droite quasiment extrême, je ne vois pas où est le problème, sinon celui des soussous !!
      On a de toute façon compris le système.
      Lors des présidentielles, le seul but de ce parti était de piquer 1 ou 2% à LFI.
      Le reste, ils s’en battent les couil...


    • samy Levrai samy Levrai 27 avril 19:20

      @Le421
      Pauvre tanche, l’UPR est classé parle ministere de l’interieur le seul habilité à classer les partis en « Divers »pas divers gauche ni divers droite ... eux savent de quoi ils parlent.
      L’UPR est beaucoup plus à gauche que la FI ... La FI n’est que le faire valoir de « gauche » du parti unique euro atlantiste qui lui se situe à l’extreme droite ... donc etre à l’extreme gauche d’un parti unique d’extreme droite qui sert exclusivement la finance et est contre les peuples, ça reste un parti d’extreme droite dans la droite ligne de Syriza.


    • samy Levrai samy Levrai 27 avril 19:24

      @Positronique
      L’UPR s’adressant à l’intelligence des citoyens tu n’es pas concerné.


    • GrandGuignol GrandGuignol 27 avril 20:49

      Le421

      Encore avec ce mensonge qualifiant l’UPR d’extrême droite.Là cela devient vraiment non seulement lassant à force de répéter votre mantra diffamatoire, mais vous jouez un jeu dangereux qui va immanquablement se retourner contre vous.

      De plus François Asselineau attaque au tribunal Nathalie Loiseau ( LREM) pour les mêmes propos.

      je vous le dis à force de jouer au con vous allez finir par raquer des frais de justice et des dédommagement pour diffamation.

      Votre anonymat sous pseudo n’est qu’une façade qui ne vous protégera pas longtemps.



    • GrandGuignol GrandGuignol 27 avril 21:01

      Le421

      Citez donc ce qui dans le programme et les propositions de l’UPR et ou les propos de FA est d’extrême droite.

      Pauvre clown.


    • GrandGuignol GrandGuignol 27 avril 21:41

      @ Positro-nique toi toi-même
      La diffamation est un délit et de plus je t’emm...e !! smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 27 avril 23:25

      @Positro nique
      Oui c’est vrai, mais celle ci sort de mon c.. smiley


    • Drugar Drugar 28 avril 12:22

      @Positronique
      Oui, oui, il va se calmer le bot macroniste bugué. Ton mantra sectaire on le connait, tu nous saoul assez avec tes conneries à longueur de commentaires. Je pense que, comme dans le précédent article de Laurent Herblay,, tes commentaires d’une stupidité profonde vont finir par disparaitre et on aura la paix.

      En attendant ta prochaine bouse, sale cafard.


    • sasapame sasapame 28 avril 20:05

      @Le421,

      retourne jouer aux dés, c’est çà, oui.

      Y a une arnaque suprême encore bien au-delà de Philipipô : il s’appelle l’agent Santerre Luc Mélenchon. Tout un poème (PS : et chez moi on pratique pas l’anonymat, suffit de cliquer 3 liens, t’as même mon CV) :

      https://antiseptic-faeries.fr/phi/


    • tiers_inclus tiers_inclus 29 avril 13:32

      @samy Levrai

      « Philippot cherche une alliance parce qu’il n’a pas de militants et donc aucune finance.  »

      Il faut aussi savoir faire des investissements pour réussir.

      « Philippot passe à la télé alors qu’il n’a jamais eu de militants ni ne s’est presenté à aucune élection, chercher l’erreur... ou plutôt l’arnaque mediatique du style le Frexit c’est l’extrême droite...  »

      « L’UPR est interdite de medias contrairement aux patriotes , je pense que la seule et veritable opposition à l’oligarchie est bien sur l’UPR.  »

      L’UPR se plaint à juste titre d’exclusion médiatique, il me semble d’intérêt de bénéficier de l’éclairage de Philippot.

      « Philippot est d’extreme droite , nous sommes au dessus des partis.  »

      Parce que l’UPR est au dessus des partis elle peut rassembler tout le monde sur l’essentiel. Comme l’exprime clairement Laurent, ce que l’on peut reprocher à Philippot c’est d’être étiqueté abusivement, la charte des patriotes est tempérée. 

      « Philippot ne veut pas sortir de l’OTAN , pourquoi ?   »

      Sa charte précise au moins une sortie du commandement intégré. L’un peut mener à l’autre. Même le Général s’est contenté de ce compromis.

      « Philippot a laché le FN et a gardé son poste au parlement europeen alors qu’il etait élu pour le FN , c’est juste un sale profiteur sans ethique, nous n’avons rien a faire avec la façon degeulasse de faire de la politique qui semble etre son horizon, la resistance ne veut plus avoir affaire avec cette approche de la politique.  »

      Vous subissez assez de procès ridicules ad hominem, voire ad personam à l’UPR pour comprendre la vacuité d’en instruire à votre tour.

      La sublimation des grandes idées nécessite souvent de petits renoncements.

      Néanmoins le chemin devrait se faire sur la rencontre et sans précipitation.

      Comme en physique des interférences 1+1 = 4 si l’on est superposition de phase ou au contraire 1+1 = 0 en opposition de phase. 

      Sympathisant UPR je me fais l’avocat (j’allais dire du diable, j’y renonce) car je trouve vos conclusions trop radicales tout en appréciant de longue date la qualité, la sincérité, et le dévouement dont vous faites preuve pour ces grandes idées.


    • Julot_Fr 27 avril 12:33

      L’union de l’opposition (anti EU, anti Otan) est la seule solution gagnante.

      Ca va au dela de Philippot / Asselineau (qui sont des duplications d’un meme programme), il s’agit aussi de rassembler les salaries / ouvriers (ex PCF / maintenant LFI) avec les independants et petits entrepreneurs (droite qui se leve tot, y compris ex-FN).

      Cette union represente les GJ, cette union a permis aux nationalistes de gagner en Italie


      • V_Parlier V_Parlier 27 avril 20:37

        @Julot_Fr
        Pour ce qui est des GJ, je crains que ce ne soit hélas bien plus compliqué que ça. Pour le reste je suis plutôt d’accord.


      • Jean Guillot lee oswald 27 avril 21:05

         François Asselineau , 62 ans , fils de Pierre Asselineau et Lucenne Gadille est le seul homme politique Français capable de par ses facultés à sortir la France de son pétrin et l’extirper de l’UE .

        Voila c’est tout ce que j’avais à dire


      • Julot_Fr 28 avril 00:05

        @lee oswald
        Tout ce qu’il fait en la jouant perso, touche pas a mon parti, est qu’il s’assure la defaite des partis d’opposition.
        En plus, comme demontre par Soral, Asselineau est une couille molle qui s’ecrasera a la premiere occasion https://www.youtube.com/watch?v=-webRnDY8Sc
        A ce stade, c’est a se demander s’il n’est pas paye pour s’assurer de l’echec de l’opposition,


      • samy Levrai samy Levrai 28 avril 10:57

        @Julot_Fr
        Tu nous parles de Soral la couille molle euro atlantisto compatible qui fait la promo du FN /RN qui n’a jamais voulu sortir de ce qui nous prive de notre souveraineté ? 
        La virilité dans la soumission à l’Empire, l’eunuque suceur de financiers... Ca place tout de suite son « homme »... Il supporte la nation comme la corde soutient le pendu, longue vie a la collaboration euro fasciste.


      • Durand Durand 27 avril 15:09

        @Laurent Herblay

        .

        Toutes mes félicitations pour votre cheminement politique, pour son aboutissement actuel et bienvenue dans la mouvance « Frexit »...

        Voyez comme sortir des chapelles rend libre !

        .

        Concernant l’UPR et les alliances...

        Votre démarche et vos espoirs sont partagés depuis longtemps par tous ceux qui ont rendu leur carte à ce parti !... J’en suis et je ne me fais aucune illusion...

        Au point où en sont les choses, je pense qu’il vaut mieux laisser se dérouler ce premier combat aux européennes entre ces deux partis frexiteurs et que chacun vote pour celui des deux qui représente, à ses yeux et en son âme et conscience, le meilleur espoir de rassemblement pour faire sortir la France de l’UE.

        Et après, en fonction des résultats, nous aviserons...

        .


        • malitourne malitourne 28 avril 17:29

          @Durand
          Et est-ce que Philippot va demander de s’unir au PRCF ? 
          Non Durand. Et tu sais qu’on a besoin de tout le monde pour le Frexit. 
          Philippot est clivant et il le sait lui -même. S’il avait vraiment le Frexit chevillé au corps, il ne ferait pas ça. Il aurait rallié, individuellement et en son âme et conscience l’UPR il y a bien longtemps. 
          Philippot ne peut donc pas être honnête et sincère politiquement.
          Asselineau lui il l’est car sa démarche constante le prouve, même si on peut lui trouver tous les défauts que tu veux.


        • Durand Durand 28 avril 21:00

          @malitourne

          .

          1 – Le PRCF ne présente pas de liste et appelle à « l’abstention citoyenne ».

          2 – A force de trouver les autres clivants, vous l’êtes devenus tout autant.

          3 – Un jour on parlera de vous pour faire peur aux enfants.

          .


        • cettegrenouilleci 28 avril 22:10

          @Durand

          « Un jour on parlera de vous pour faire peur aux enfants »

          Pareil compliment sorti de la bouche d’un épouvantail mérite assurément d’être encadré comme il se doit.


        • Houp@ Houp@ 27 avril 16:44

          Bonjour,
          Depuis sa création, l’UPR suit les mêmes rails : faire fi temporairement des divisions partisanes, le temps de recouvrer la souveraineté, de disposer du contrôle de la monnaie et de sortir de l’OTAN.

          Dire que ce parti est ancré à l’extrême droite est aussi faux que d’affirmer qu’il est d’extrême gauche. En réalité cette assertion est soutenue par la droite et la gauche classiques pour le discréditer, évitant ainsi, faute d’arguments probants à lui opposer, d’avoir à débattre des problèmes de fond.

          En revanche ce programme (il existe un programme clair et structuré à l’UPR), est suffisamment rassembleur pour regrouper en son sein des adhérents ayant une sensibilité politique s’étendant d’un bord à l’autre du panel des partis.

          Donc si Philippot s’accorde à reconnaître que le programme de l’UPR est compatible avec ses propres convictions, pourquoi ne prend-il pas une carte de membre de ce parti ? Idem pour les adhérentes des Patriotes qui le désirent.

          Par ailleurs, l’UPR s’est démarqué jusqu’à ce jour des autres partis politiques en évitant les changements de cap opportunistes, les reniements calculés et autres compromissions avantageuses.

          En acceptant cette alliance, l’UPR et son président ne risqueraient-t-ils pas d’y perdre en crédibilité ?


          • tuxuhikewi 27 avril 17:04

            Union Nationale, Bonjour !

            .

            Prenez les militants de dupont lassale asselinot et philippot de marine et de merluche. Jettez les chefs et organisez une élection par consentement.

            .

            Vous aurez philippot ou dupont. inchala Jacob. Les sénateurs assuré de savoir qui foutre au pouvoir valident la censure pour n’importe quel chef d’accusation.

            .

            Giscard(ou Sarkosy ?) t’annonce tout ca a la TV. Philippe-ledriant(lemaire ?) au affaire courantes, éléctions dans 6 mois.

            .

            Waukiez gagne les vrai primaires de la droite. Et c’est reparti pour un tour de dégagisme. Cette fois c’est FN ou FI qui meurt.

            .

            L’avenir n’est pas écrit, TXHKW.

            .

            ’Un jour j’irais brûler la bourse mon gars, un premier mai’

            .

            Saez


            • samy Levrai samy Levrai 27 avril 20:07

              L’UPR existe depuis 11 ans 

              les patriotes depuis 2 ans et est juste un plagiat de l’UPR positionné à l’extrême droite sans vouloir sortir de l’OTAN...

              Qui serait donc le parti apportant la division dans la seule opposition à l’euro ATLANTISME ? 


              • Attila Attila 27 avril 21:04

                @Cyclope
                Au premier tour des présidentielles de 2017, les candidats qui ont raconté des contes pour enfants aux électeurs ont obtenu à eux tous 95% des suffrages exprimés.
                François Asselineau a fait campagne sur le thème : « Je fais appel à l’intelligence des français ».
                Résultat : 0,92%.

                .


              • samy Levrai samy Levrai 27 avril 21:50

                @Cyclope
                + de 36500 adhérents ( payants) par le bouche à oreille...moi je dis pas mal.


              • GrandGuignol GrandGuignol 27 avril 23:19

                @Cyclope
                36573 adhérents plus précisément dont 32 aujourd’hui 27 avril 2017...

                 smiley

              • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 28 avril 00:24

                Je vais créer mon parti, pomper sur M. Portes-avion jusqu’au trognon et demander qu’il fasse alliance avec moi...

                Si Philippot avait une once d’honnêteté et d’intégrité intellectuelle, il aurait rejoint l’UPR plutôt que de diviser le camp du frexit. Malheureusement il a les dents qui raye le parquet tout en étant bien conscient de ses actes, à dégager.


                • GrandGuignol GrandGuignol 28 avril 09:07

                  Le seul avantage à mes yeux qu’aurait de cette pseudo alliance tient au fait que Phillipot est très médiatisé et pas François Asselineau.Encore que ses idées ( à Phillipot) sur la préférence nationale qu’il véhicule toujours et ses discours sur l’immigration seraient de mon point de vue plutôt néfastes à cette alliance et au Frexit.

                  Combien d’adhérent à son parti ?

                  A t’il les fonds nécessaires pour la campagne des européennes ? Ou est-ce aux adhérents et donateurs de l’UPR de lui payer sa campagne aux européennes ?

                  a t’il fait un prêt auprès des banques pour cela ?

                  A t’il réuni assez de personnes hommes/femmes pour que sa liste soit effective ? Et qui sont ils ?


                  • Drugar Drugar 28 avril 12:34

                    Bonjour Laurent,

                    Comme je vous l’avez signalé dans votre article ou vous disiez vouloir voté UPR, je vous remercie pour votre ralliement, temporaire, à la cause de l’UPR, qui, par ailleurs, ne vous oblige pas à renier vos idées politiques et ne vous oblige pas non plus à adhérer à l’UPR. Avec ce ralliement, nous somme totalement dans le sujet de l’UPR qui est un rassemblement temporaire, au-dessus des clivages politiques traditionnels, dans le but de rendre sa démocratie et sa souveraineté à la France et aux français, au moyen, entre autre, de la triple sortie de UE, de l’euro et de l’OTAN. Une fois cet objectif atteint, l’UPR disparaitra et la vie politique reprendra son cours traditionnel, avec ses couleurs politiques.

                    Concernant l’alliance avec F. P. je reprend ici un commentaire que j’ai posté très tardivement dans votre article précédent, expliquant mon point de vu :


                    l’UPR ne revendique aucun brevet sur l’idée du FREXIT. Philippot parle du FREXIT, et c’est une très bonne chose. D’ailleurs, à l’opposé de l’échiquier politique par rapport à lui il existe le PRCF qui en parle également et souhaite le FREXIT.

                    Mais détrompez-vous, le plus petit dénominateur commun pour l’UPR n’est pas la sortie de l’UE. Le but de l’UPR est de redonner sa démocratie et sa souveraineté à la France. Donc, le FREXIT est un MOYEN (une condition sine qua none, même) et non un BUT.

                    Par ailleurs, afin d’éviter toute dérive politicarde ou toute compromissions ou manipulation empêchant l’atteinte de cet objectif, l’UPR est fondée sur une charte très précise devant être respectée à la lettre.

                    Ce que je veux dire, c’est que l’UPR veux remplir les objectifs pour lesquelles il a été créé en convaincant les citoyen du bienfondé de ses propos et non pas gagner des élections à tout prix en se compromettant ou en mentant. Or, on ne peux pas dire de F. Philippot qu’il soit exempt de tout reproche, du point de vu manœuvre politicarde, quant bien même il est pour le FREXIT.

                    J’entends bien qu’une tellle droiture (que certain peuvent prendre pour de la rigidité) paraisse incongrue dans le paysage politique extrêmement nauséabond actuel, mais c’est l’un des fondements majeurs de la crédibilité de l’UPR, et l’UPR perdrait quasi-immédiatement tous ses adhérent s’il déroge à cette ligne de conduite (F. Asselineau lui-même a dit qu’il se renverrait sa carte d’adhérent si une telle compromission devait arrivée).

                    Donc, pour couper court à certain commentaires, oui l’UPR à besoin d’adhésion, comme tout mouvement politique, mais non il n’est pas nécessaires d’adhérer à l’UPR pour approuver sa charte en tout point. La charte de l’UPR n’est que le plus petit dénominateur commun exigé (il faut être franc) par l’UPR, mais cette charte ne dit rien sur tout un tas de sujets laissés à l’appréciation des citoyen et pouvant donc êtres repris dans des mouvements politiques de nature très différentes sur l’échiquier politique.

                    In fine, Les Patriotes veulent un FREXIT de droite et le PRCF veut un FREXIT de gauche, positionnement qui hypothèque d’entrée toute possibilité de rassembler puisque les patriotes n’auront jamais l’adhésion des gens de gauche et inversement pour les gens de droite et le PRCF. Seul l’UPR, en suivant sa charte fondatrice écartant tout sujet clivant de droite et de gauche peut justement rassembler toutes les mouvance politiques vers un objectif commun


                    • malitourne malitourne 28 avril 17:16

                      L’UPR n’a pas à se compromettre avec Philippot. Il n’y a pas de calculs électoralistes à faire. Le Frexit doit rassembler tous les français et l’UPR incarne ce mouvement dans sa charte. Philippot, en créant un parti parallèle estampillé extrême-droite, crée du clivage. Il faut aussi résister à ces sirènes clivantes. Soit Philippot rallie l’UPR par conviction, soit il continue sa tambouille dans son coin, comme le PRCF chez les cocos. Philippot c’est un peu comme Harry, cet ami qui vous veut du bien, vous connaissez...


                      • Dom66 Dom66 30 avril 00:48

                        @malitourne
                        Bonjour,
                        Juste une question, êtes vous adhérant ou sympathisant de l’UDR ??


                      • Dom66 Dom66 30 avril 10:17

                        @malitourne
                        RE, Bonjour,
                        Juste une question, êtes vous adhérant ou sympathisant de l’UDR ??


                      • malitourne malitourne 2 mai 11:24

                        @Dom66
                        Adhérent. Et pas de l’UDR... ;)


                      • Frex 28 avril 19:31

                        Pour ma part je suis favorable à l’ouverture de discussions avec Philippot et Les Patriotes pour rechercher des points communs, mais je vois pas d’accord possible sans sortie de l’OTAN. 

                        C’est un IMPERATIF. 


                        • Durand Durand 28 avril 21:19

                          @Frex

                          .

                          La sortie de l’UE et la sortie immédiate du Commandement Intégré de l’OTAN permettraient déjà d’avoir une politique étrangère non-alignée. La sortie définitive de l’OTAN n’est même pas une urgence absolue.

                          .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès