• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valls / Macron : le conformisme eurolibéral maquillé en révolte ou (...)

Valls / Macron : le conformisme eurolibéral maquillé en révolte ou révolution

Révolte, révolution  : décidément, les frères ennemis eurolibéraux issus de ce quinquennat ne cessent de se suivre, en utilisant des mots que l’on penserait pourtant plus réservés à Mélenchon. Le succès de Trump, et celui de Sarkozy en 2007, semblent avoir poussé les communiquants des deux favoris de ce que l’on appelle la gauche dans la même direction. Mais n’en font-ils pas un peu trop ?

 

L’anti-système comme élément de langage
 
Il faut dire que la tentation doit être grande pour ces ambitions. Alors que la gauche eurolibérale ne cesse de perdre partout dans le monde, il est tentant d’essayer de se réinventer pour tenter d’échapper au désastre en 2017. Et parce que les peuples expriment souvent une forte volonté de changement, il faut bien essayer d’apparaître en rupture avec un quinquennat qui a tellement déçu, même s’ils ont tous les deux œuvré de près aux décisions qui ont été prises pendant quatre ans. Après tout, cela avait été la tactique gagnante de Nicolas Sarkozy en 2007, qui avait réussi, avec la rupture, à profiter de son statut de ministre tout en se désolidarisant d’une majorité pas toujours très populaire.
 
Ce faisant, Valls et Macron ne font qu’imiter un Sarkozy qui ne les inspire pas pour la première fois. On voit aussi chez eux une ambition, un égocentrisme ou une capacité à dire n’importe quoi qui rappelle celui qui a perdu les élections primaires de son camp il y a quelques semaines. Car pour se distancier du président de la République le plus impopulaire, ils ne reculent devant aucune outrance. Macron se fait révolutionnaire, rien que cela ! Pourtant, difficile de voir quoique ce soit de révolutionnaire dans les idées qu’il avance, qui doivent plus au radicalisme modéré qu’à une quelconque radicalité : un petit transfert de cotisations sociales sur la CSG, dont même le Monde souligne les limites, une poursuite de la déconstruction du droit du travail, et une ode totalement déconnectée à l’Europe protectrice…
 
Manuel Valls, lui, ose affirmer que « ma candidature est une révolte  ». Mais la révolte ne porte que sur une possible défaite de son camp, naturellement. Il ose affirmer que « la gauche, c’est le débat  », alors que le PS vient de barrer la route de la primaire à plusieurs candidats ! Depuis le début, l’ancien Premier ministre semble avoir le malin plaisir de dire des choses totalement incrédibles, se vendant aussi comme le candidat du rassemblement de son camp, après avoir tout fait pendant cinq ans pour le diviser. Valls et Macron devraient se méfier de ces discours policés par des conseillers en communication mais sans queue ni tête : cela n’a pas trop réussi à Alain Juppé de trop faire de com.
 
Malheureusement, notre époque est tellement folle qu’on ne peut pas exclure, qu’aussi ridicule soit-il, le discours de l’un des deux finisse par plaire et rassembler suffisamment de personnes pour les emmener un peu trop loin. Après tout, ils affrontent des concurrents dont les limites sont nombreuses. Mais espérons qu’ils connaîtront le même destin que Juppé et Sarkozy.

Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • fred.foyn 14 décembre 2016 09:35

    Valls est inexistant, par contre Macron sera au second tour contre MLP...


    • baldis30 14 décembre 2016 11:52

      @fred.foyn

      en somme le premier tour c’est Charybde et le deuxième tour c’est Scylla !

      heureusement la pèche sera ouverte


    • Tall Tall 14 décembre 2016 09:44

      Valls porte le bilan de Hollande


      Macron est un opportuniste de la gauche-droite floue, et il n’est pas le seul dans cette zone.

      • Alpo47 Alpo47 14 décembre 2016 09:58

        Ce n’est pas en disant « je défends les intérêts des 1%... » que ces messieurs (et les autres) pourront avoir les voix de la moitié de la population. Il faut donc avancer masqué.
        Ainsi va notre « démocratie ». Lors de cet épisode électoral, il faut promettre ... le contraire de ce que l’on a fait ou désire faire, pour accéder au pouvoir .
         Après .. c’est une autre histoire.


        • troletbuse troletbuse 14 décembre 2016 12:07

          @Alpo47
          Vous êtes tombé juste, Valls ne détient que 1% des parts de la SCI et sa femme 99%  smiley
           http://www.economiematin.fr/news-declaration-patrimoine-manuel-valls-isf


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 décembre 2016 10:36

          est-ce que ça marchera, telle est la question.

          J’ai bien peur que oui, mais j’espère me tromper.


          • prismsoul prismsoul 14 décembre 2016 10:42

            « La gauche, c’est le débat »… mais quand le débat ne va pas dans le « bon » sens, 49.3 !


            • Victor 14 décembre 2016 10:51

              Qui est dupe ?
              Macron, Baudruche, Fillon, Valls, Peillon, Grand Dadet, Facteur chez Drucker etc .... même clientèle :
               
              - Bobo catho du 16e qui se fait cirer son parquet par une bonniche migrante et qui a peur pour son assurance-vie si on quitte l’€
               
              - Bobo SciencePo qui se croit révolutionnaire en servant la soupe immigratoire du Medef
               
              - Bobo gogoche qui se fait livrer son MacDodo biobio vegan par un migrant ubérisé en vélo dans le 14eme
               
              Tous des ennemis appartenant à la classe soumise baudruchonienne bonniche de l’oligarchie mondialiste
              50% des ouvriers/paysans/employés ont compris l’arnaque de la gogoche, là est la conscience de classe révolutionnaire occidentale.


              • Hecetuye howahkan howahkan 14 décembre 2016 10:59

                salut....voter pour un homme, c’est renoncer à sa vie pour la donner à Mr Rothschild entre autre depuis un peu plus d’un siècle ..cela rappelle que notre société est purement tribale,mais pas tribale pour le bien de tous, tribale pour le bien de quelques chefs...

                car essayez donc pendant 20 ans d’être chef, riche et puissant uniquement sur votre propre travail, sans rien prendre-voler du tout aux autres et bien en moins d’un mois vous êtes mort et bien mort..

                et le drame de ce que on appelle démocrassie , avec deux s comme dans crasse bien sur, qui est un ds ces mots qui n’a aucun sens est de promouvoir l’avis , l’opinion de chacun comme étant absolument juste et valide à la base , on a tous raison !!

                et que la somme des opinons pseudo valides qui auraient le plus de % doit être alors appliquée à tous..et donc devenir de facto totalitaire ... ceci a subtilement l’intérêt pour le chef de créer un conflit permanent entre tous...car des opinions il y en a 7 milliards de différentes sur tous les sujets ...soit donc des milliards de milliards de milliards etc d’opinions conflictuelles..

                alors que ce qui doit être fait et de s’unir sur tout ce qui est commun à tous....avec bien sur à la base, se nourrir, se loger, se vêtir et bien plus qu cela..essayez donc d survivre tout seul sans aucun apport des autres ..c’est juste impossible....le collectif passe avant le personnel qui ne doit pas non plus être négligé ce qui serait une autre faute énorme ,mais on aurait un personnel qui s’intègre en laissant la priorité au collectif...comme dans tout L’Univers...

                tout ceci est bien agencé , autrefois le maître régnait uniquement par la terreur quand les peuples ont commencé à être divisé , car un peuple uni ne se soumet pas...il peut être éliminé oui bien sur..et à ne plus savoir ce que la vie est, ce que eux mêmes sont, lors de cette perte de conscience dont parle l’allégorie volée dieu sait où de Adam et de Eve.. ce qui veut dire à ne plus percevoir que c’est le collectif qui prime dans tout l’Univers.......

                la somme des opinions mise en avant ne peut que mener à la guerre, le débat contradictoire peut ne jamais donner aucune vérité..

                le maître doit se féliciter et remercier les peuples d’être de tels crétins des alpes qui jours après jours lui donnent tout pouvoir, vont jusqu’ à voter pour lui pour se faire dépouiller ,soi disant au nom de l’intérêt commun mais évidement en réalité au nom de l’ intérêt du chef et de ses amis et cerise sur le gâteau vont aller donner leur vie pour sauver le maître....

                Pourquoi ? parce que le peuple joue au même jeu que le maître et que le maître n’est que quelques éléments du peuple qui ont justement gagné à ce jeu auquel nous jouons tous...

                Or c’est bien la masse qui a le pouvoir si et uniquement si elle coopère et partage....

                d’ailleurs cela se voit bien car le mensonge d’état et des médias est uniquement destiné à la masse qui doit demeurer , demeurée , afin qu’elle ne comprenne pas cela, reste ancrée sur ses différences et donc totalement divisées...

                le peuple est intégralement responsable de ce qui lui arrive smiley..

                et continue de le nier quasiment avec la haine de celui qui au fond sait que c’est une vérité et refuse de le reconnaître car le peuple refuse de voir son erreur parce que il ne sait plus rien de lui même.....quoi moi responsable, ça va pas la tête !!!! or pour changer nous devons d’ abord reconnaître notre faute issue entre autre de notre refus évident de partager ce qui est fait en coopération qui doit être volontaire sinon c’est un rapport maître / esclave ..

                non solum errare humanum sed etiam perseverare diabolicum est

                non seulement il est humain de se tromper mais encore le fait de persévérer est diabolique ...


                • JBL1960 JBL1960 14 décembre 2016 18:40

                  @howahkan Merci pour ce puissant et très juste commentaire. Et si je puis me le permettre, j’ai intégré la solution à 10% qu’avait publié Résistance71 en juillet 2011 dans la mise à jour de ce billet rédigé il y a un an = https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/12/reveillez-vous-les-gens/ Et qui n’a pas pris une ride puisque les députés ont anticipé dans la nuit une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls. 5ème prolongement de l’état d’urgence voté dans la nuit du 12 au 13 décembre…► Adoptée par 288 voix contre 32 ◄ L’état d’urgence prolongé pour la cinquième fois et dans l’indifférence générale, puisque beaucoup sont occupé dans la préparation des fêtes de Noël...


                • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2016 13:01

                  ils sont les 2 de droite ......


                  • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2016 13:07

                    Mais ou est donc passé la vrai gauche ? celle des prolos, celle des « sans dents illettrés de la France du bas » , ces 2 blaireaux sont des têteurs de Bruxelles accroché aux nichons de Merkel comme des moules a un rocher et pas prêts de les lâcher, ils bien a l’abris derrière leur compte en banque gagnant 10 à 15 SMIC par mois et se foutant d’avance de la gueule de ceux qui veauteront pour eux .....


                    • TSS 14 décembre 2016 17:31

                      Valls ,le pseudo catalan !! Son job ? gardien chef au mausolée

                       de Franco,là est sa place à mossieur 49-3... !!


                      • TSS 14 décembre 2016 17:34

                        Quant à Macron ,c’est une baudruche qui explosera au premier vent

                         mauvais. il retournera auprès de sa maman de substitution se faire

                         consoler... !!


                        • JBL1960 JBL1960 14 décembre 2016 18:44

                          @TSS Méfions-nous de ce Macron de Rothschild ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/12/le-candidat-du-travail-a-du-boulot/ comme de Valls qui affirme, sans rire : Ma candidature est une révolte ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/13/rester-sur-le-chemin-tangent/

                          On peut tout aussi bien leur mettre les points sur les i comme les barres sur les t ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/14/les-points-sur-les-i/


                        • arthes arthes 14 décembre 2016 19:13

                          Macron, a mon sens, n incarne pas la revolution ...Je pense qu il souhaite prendre le train du changement en route mais il n a pas le charisme necessaire pas plus qu un discours excitant ou d un programme serieux et qui donne envie.

                          .Tout au plus il peut incarner le type male alpha de ce film aussi cretin que le bouquin « 50 nuances de grey » , c est a dire un poncif du genre Barbara Cartland un peu epice.

                          C est bien tout.

                          Bref, en dehors d une sorte de fantasme pour des nunuches hommes ou femmes, qui peut il seduire , surtout electoralement ?

                          Bon, Valls, avec son balai dans le fondement et son bilan nullissime, c est pas la peine.





                          • Gorg Gorg 15 décembre 2016 00:44

                            @arthes

                            « Bon, Valls, avec son balai dans le fondement »

                            Par contre, celui que vous trouvez sexy avec ses gros sourcils est plus moderne, il a adopté le plug...


                          • arthes arthes 15 décembre 2016 16:09

                            @Gorg

                             smiley

                            Et il a raison, il fait plus detendu, ca doit etre moins douloureux (je suppose hein, perso j ai pas essaye, c est un truc de mecs le plug).

                          • Et hop ! Et hop ! 14 décembre 2016 22:38

                            Il n’y a pas du tout contradiction entre Révolution et libéralisme.


                            Le grand tournant libéral du gouvernement Balladur pendant les années 1990, c’était une révolution, c’était la révolution.

                            Une révolution est toujours entre deux classes dominantes, une nouvelle qui en chasse une autre, pour exercer une domination plus dure sur le peuple.

                            Le Révolution de 1789 c’était exactement ça : la bourgeoisie d’affaires et de finances a renversé la noblesse e le clergé pour mettre en place le Régime manufacturier qui existait en Angleterre.

                            L’Angleterre avait déjà fait sa révolution avec Cromwell, la Chambre des communes représentait le pouvoir de la bourgeoisie commerçante et financière, les nobles anglais étaient devenus des bourgeois, ils faisaient du commerce.

                            Le peuple qui fait une révolution, ça n’a jamais existé, les révolutions sont toujours faites par une nouvelle classe ascendante qui dispose déjà d’un pouvoir important et qui veut devenir complètement dominante et supprimer tout ce qui limite ses intérêts : c’st ce qu’on appelle des réformes.

                            • Et hop ! Et hop ! 14 décembre 2016 22:42

                              @Et hop ! : Ce n’est pas une révolution qu’il faut faire, c’est une réaction, un peu comme le Directoire et l’Empire qui avait restauré presque toutes les institutions détruites par la Révolution : écoles, collèges, universités, hôpitaux, oeuvres sociales, douanes, règlementation commerciales, bourses, etc.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 décembre 2016 10:33

                              Bonjour,
                              .
                              « L’anti-système comme élément de langage » ... pour berner / tromper les électeurs ignorants !!!
                              .
                              Valls, Macron, etc. sont des fausses de la 5ème république !
                              .
                              Ils piquant les arguments, utilisé depuis des années, chez le vrai parti politique souverainiste qui est l’UPR !
                              .
                              L’UPR revendique depuis des années d’être une parti politique qui n’est ni de droite, ni du centre et ni de gauche.
                              .
                              Ceci à été d’ailleurs confirme par le Ministère de l’Intérieur, il y à déjà quelques années, qui à classé l’UPR en « divers »  Alors ni de droite ni de gauche !
                              .
                              Puis Marcron, le playboy ultralibéral du monde de la finance, sponsorise par la city de Londres (12,5 Millions d’Euros), qui se met à vouloir séduire électorat français en se ventant lui d’être ni de droite ni de gauche !
                              .
                              A l’époque il avait déjà une certaine Marine Le PEN qui ne se gênait pas d’utiliser des document de l’UPR pour relooker l’image du FN  !
                              https://www.upr.fr/actualite/france/mme-pen-vient-sapproprier-facon-ehontee-dossier-lupr-france-2
                              .
                              Ses faussaires n’ont aucun respect devant les électeurs français et ne se gênent pas de spolier les idées chez des souverainistes pour se décorer avec des valeurs des autres, ceci pour accéder au pouvoir de quelque manière que ce soit !
                              .
                              A la prochaine élection présidentielle voté pour l’original, et pas pour ses faussaires !
                              .
                              http://www.upr.fr


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès