• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vaux démocratie en berne !

Vaux démocratie en berne !

La mise en place du couvre feu à partir du 15 décembre par ce gouvernement qui ne sait plus quoi inventer pour limiter les libertés a donné des idées à plusieurs maires.

Celui de Vaux-le-Pénil a décidé que le prochain conseil municipal convoqué le jeudi 17 décembre aurait lieu à huis clos.

Pourquoi cette décision surprenante ?

S'agit-il d'une réponse sanitaire indispensable ?

Certainement pas, d'autant plus que les derniers conseils municipaux se sont réunis en présence du public dans la grande salle de la Buissonnière avec l'obligation de s'inscrire.

Cette salle peut contenir 600 personnes donc la jauge de 100 personnes permet plus que les gestes barrières.

Un pénivauxois a trouvé la réponse, il m'a renvoyé à la dernière phrase de la tribune libre signée par le maire au nom de son groupe :

« Pourquoi la multiplication des sous groupes transforme tout débat du Conseil Municipal en une tribune politique niant les enjeux communaux ? Ces questions interrogent notre démocratie locale… »

De fait, l'existence de quatre groupes, dont un de l'opposition et surtout deux de l'aile gauche de la majorité semble gêner le maire.

Depuis plus de 30 ans, à Vaux-le-Pénil, il est de tradition qu'à la fin du Conseil, le maire donne la parole aux habitants.

C'est un moment très intéressant, démocratique qui plaît aux conseillers municipaux.

Des collègues exprimaient d'ailleurs le même avis que moi, conseiller municipal et maire adjoint : « c'est le seul moment passionnant du conseil car la parole est libérée. »

Un conseil municipal, c'est un rituel avec la présentation de délibérations et très peu de conseillers s'expriment, si ce n'est l'opposition.

J'avais essayé de proposer en vain qu'il y ait au moins trois fois par an un débat général sur un thème structurant : le logement social, la solidarité, l'écologie.

De fait comme le sous-entend cette phrase citée précédemment, le maire n'aime pas trop- c'est un doux euphémisme que de nombreux pénivauxois prennent la parole et l'interrogent sur certaines lenteurs constatés sur des sujets clés comme la création d'une épicerie solidaire.

Pourquoi tant de frilosité de la part de l'exécutif et surtout du maire ?

Beaucoup de pénivauxois attendent que la démocratie participative soit mise en place dans la commune.

Ce fonctionnement doit permettre que des grandes décisions soient prises dans le cadre d'une réflexion large au sein de la population.

Ce serait un premier pas vers un élargissement du champ des possibles avec la constitution de commissions extra municipales ouvertes à tous.

Ces commissions pourraient émettre des avis, concevoir des projets qui seraient soumises au Conseil municipal.

Le confinement qui sera d'ailleurs levé le 15 décembre n'est pas un obstacle insurmontable.

C'est une question de volonté politique.

Nous n'acceptons pas qu'à Vaux la démocratie soit en berne !

Les conseils municipaux doivent continuer à être publics comme la loi le précise !

Un « printemps pénivauxois », chronique décrivant 30 ans de vie communale propose des réflexions sur l'avenir de la ville.

Ce n'est pas une « lettre morte » mais aussi un engagement collectif très fort.

Cette démocratie communale, réelle et vivante, nous la voulons et nous l'aurons !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • doctorix, complotiste doctorix 12 décembre 2020 14:42

    Le professeur Fourtillan a besoin de nous.

    Il a été interné en psychiatrie à Uzes avant-hier soir par le préfet du gard.
    C’est devenu mon ami, il avait aimé les ceux articles que j’avais consacrés à son extraordinaire découverte ici même, du temps où je n’étais pas moi-même censuré à mort, avec jusqu’à 7000 lecteurs, et il avait tenu à se déplacer pour me rencontrer et me remercier.
    C’est un authentique génie, et ses découvertes pourraient révolutionner la médecine. Celle du sommeil, des anxiolytiques, de l’alzheimer, du parkinson, ces deux dernières aux effets effroyables actuellement, sans efficacité aucune.
    Big Pharma ne le permettra sans doute pas.
    Dans la vidéo qui suit, il se produit une série de censures grotesques, avec des « gros mots » interdits, tels que valentonine, artémisia alba, Big Pharma, vaccins, alzheimer, parkinson, insomnie, guérison.
    C’est d’un ridicule achevé, mais c’est cela, le pouvoir d’une dictature.
    Vous saurez replacer ces mots à leur place :
    https://www.youtube.com/watch?v=05SgnkRfqXc
     Jean Bernard Fourtillan a eu ensuite le courage de s’attaquer de front à Pasteur Sanofi, en démontrant que c’est ce labo qui avait développé et diffusé le virus qui nous tue actuellement, brevets à l’appui de ses dires, pour pouvoir donner le remède (vaccin) après avoir diffusé le virus.
    Mal lui en prit, et c’est la raison de son internement actuel.

    Ici, mes trois articles, à voir et revoir :

    https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218001

    https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218185
    https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218752

    Il y a une manif en ce moment même près de l’hopital psy le Mas Careiran, parking de l’Espelette, où il est emprisonné sur lettre de cachet du préfet du Gard, pour obtenir sa libération.

    Pardon, Chalot, pour cette intrusion, mais il y a urgence.


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 18:02

      @doctorix

      FAKE OFF

      Sollicitée par 20 Minutes, la préfecture du Gard confirme une « mesure individuelle d’hospitalisation » visant Jean-Bernard Fourtillan. Et de préciser que cette décision relève « d’une prescription médicale ». Pas plus de précision de la part de la préfecture, qui souligne que la mesure est « couverte par les règles habituelles de confidentialité des informations médicales personnelles. »

      Cette décision a toutefois été prise après que le médecin a été interpelé par les forces de l’ordre le 7 décembre « en vertu d’un mandat d’amener [émis par] un juge d’instruction parisien », apprend 20 Minutes de source judiciaire, confirmant une information de Midi-Libre.

      Selon le quotidien régional, le suspect a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nîmes après son interpellation. Trois jours plus tard, un médecin a considéré que son état de santé nécessitait un placement dans un établissement psychiatrique et le préfet a suivi ces recommandations, ajoute Midi-Libre, précisant que Jean-Bernard Fourtillan est hospitalisé dans l’établissement du Mas Careiron, à Uzès.

      Une enquête ouverte en septembre 2019

      L’arrestation du médecin a eu lieu dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour « tromperie » par le parquet de Paris en septembre 2019, à la suite d’essais cliniques « sauvages » pratiqués sur 350 malades de Parkinson et Alzheimer dans une abbaye située près de Poitiers. Ces faits avaient également valu à Jean-Bernard Fourtillan d’être poursuivi par l’Ordre des médecins pour « charlatanisme ».

      Selon le procureur de Nîmes à Midi Libre, Jean-Bernard Fourtillan n’a pas contesté son hospitalisation sans son consentement.

      https://www.20minutes.fr/societe/2930255-20201211-hold-up-oui-professeur-jean-bernard-fourtillan-bien-hospitalise-psychiatrie-apres-avoir-interpelle


    • troletbuse troletbuse 12 décembre 2020 18:13

      @doctorix
      Sur que le préfet et le procureur ont pris leur décision avec toute l’impartialité.... mise de côté.
      Et puis le torchon 20MN , le perroquet du pouvoir.


    • ZXSpect ZXSpect 12 décembre 2020 18:16

      @The White Rabbit
      .

      .
      Ce qui n’empêche pas Doctorix de relayer...
      .
      « Il y a une manif en ce moment même près de l’hopital psy le Mas Careiran, parking de l’Espelette, où il est emprisonné sur lettre de cachet du préfet du Gard, pour obtenir sa libération. »
      .
      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/vaux-democratie-en-berne-229437#forum5932278


    • Le421... Résistant Le421 12 décembre 2020 18:38

      @ZXSpect
      Hors sujet, non ??


    • The Old Snoop chtarbologue The Old Snoop 12 décembre 2020 18:39

      @ZXSpect

      Ils se sont trompés !
      Le juge du tribunal du Gard , un certain Aîta Pea Pea est un fidèle d’Agoravox et il a cru que Fourtillan c’était Doctorix smiley


    • The Old Snoop chtarbologue The Old Snoop 12 décembre 2020 18:40

      @Le421

      Et c’est qui le couillon qui a démarré le hors-sujet ?


    • Bendidon Bendidon 12 décembre 2020 18:41

      @The White Rabbit
      Il y a des moments où il faut savoir fermer son bec WHITE RABBIT
      interner quelqu’un en hopital psychiatrique comme aux heures les plus sombres de l’ex URSS il n’y a pas de quoi jubiler smiley


    • Le421... Résistant Le421 12 décembre 2020 18:41

      @The Old Snoop
      Pas moi en tout cas !!  smiley


    • Bendidon Bendidon 12 décembre 2020 18:43

      @Le421
      ben fais un article pour dénoncer ça (comme doctorix) et curieusement il ne sera pas publié ??
      Ah ben chat alors il y aurait de la censure ici aussi smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2020 18:48

      @Bendidon

      suis pour les nartics du Dr X . Au moins on se marre.


    • The Old Snoop chtarbologue The Old Snoop 12 décembre 2020 18:49

      @Bendidon

      Des gens internés en hopital psychiatrique sur décision d’un juge, ça arrive tous les jours en France !


    • Bendidon Bendidon 12 décembre 2020 18:57

      @The Old Snoop
      C’est vrai que j’ai rencontré Fourtillan à Uzès il y a quelques jours, il avait un entonnoir sur la tête, il se promenait en bermuda et en tongs et en plus il jouait du clairon dans les rues smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2020 19:03

      @The Old Snoop

      me suis détrompé a l’insu de mon plein droit ? Ben merde.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2020 19:16

      @Bendidon

      faut voir du clairon ...certains et certaines disent que c’était une trompette sans pistons ...faut être sérieux et enquêter.


    • The Old Snoop chtarbologue The Old Snoop 12 décembre 2020 19:33

      @Bendidon

      Là tu te trompes aussi
      Selon ta description c’était ou Cyrus ou Wald smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 19:41

      @Aita Pea Pea

      Oui il faut que ceux qui en ont la possibilité puissent voter pour les nartics de doctorix.
      C’est une mesure de salubrité publique l’humour en ces temps compliqués smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2020 19:50

      @The Old Snoop

      suis pas coupable , et du coup pour cette ignominie a mon égard tu vas devoir me filer les clefs flat 6 pour quelques heures. Promis juré je vais rouler au rythme d’un Twingo.


    • chantecler chantecler 13 décembre 2020 07:04

      @The White Rabbit
      "mesure individuelle d’hospitalisation »

      Il s’agit bien d’une décision d’internement , « contre son gré », comme j’ai pu lire dans d’autres médias .
      Ne jouons pas sur les mots .


    • Le421... Résistant Le421 12 décembre 2020 18:41

      Pour répondre à l’auteur, le déni de démocratie est une manière de faire qui devient très à la mode.

      En effet, pourquoi y aurait-il une opposition qui mette des bâtons dans les roues à la majorité ?

      Tout le monde ne peut être que d’accord avec la majorité... En dictature !!

      Non ?


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 12 décembre 2020 20:19

        D’ailleurs l’exemple vient d’en haut, du sommet de l’état. Toute opposition doit disparaître, qu’elle s’égosille, qu’elle manifeste, qu’elle chante, qu’elle danse, qu’elle pleure, la majorité n’en a rien à faire et continue son chemin en détruisant tout sur sa route.


        • CHALOT CHALOT 12 décembre 2020 20:30

          J’ai fait trois mandats à Vaux le Pénil, au cours du dernier j’ai été maire adjoint. Je ne suis plus élu car je voulais m’arrêter, j’ai trop critiqué quand j’étais jeune les vieux qui restaient « mandarins ». Le maire Herrero qui a conduit la liste de gauche en 2014 ( il est passé macroniste et a démissionné en janvier 2019 de son « poste » de maire- ne voulait pas de conseils consultatifs....J’ai tenu tête et le comité consultatif vie associative ouvert a fonctionné....On a beaucoup construit, fait ensemble et j’avoue que ce fut une expérience riche pour toutes et tous....J’ai appris beaucoup alors que j’avais 50 d’expériences de militantisme associatif. 


          • Samson Samson 13 décembre 2020 13:01

            « La mise en place du couvre feu à partir du 15 décembre par ce gouvernement qui ne sait plus quoi inventer pour limiter les libertés a donné des idées à plusieurs maires. »

            Ben tiens !
            En Marche vers Nulle Part et conformément au dogme de la Pensée Unique néo-libérale (TINA), pourquoi l’efficacité managériale - dont nous apprécions pourtant chaque jour un peu plus les bienfaits - s’embarrasserait-elle encore du « populisme » des gens qui ne sont rien par la nocivité - maintenant « scientifiquement » avérée ! - de tout débat citoyen, alors que l’arsenal de nos forces de l’ordre et son exemplarité mutilatoire y pallient fort avantageusement ?!?

            « Depuis plus de 30 ans, à Vaux-le-Pénil, il est de tradition qu’à la fin du Conseil, le maire donne la parole aux habitants. »

            Mais quelle horreur !!!
            Quand la haute valeur symbolique du port obligatoire du « bâillon » dans l’espace public et même en famille nous signifie quotidiennement l’état de perfection désormais atteint par nos belles « démocraties », l’exemple à beau venir d’en haut, si le maintien au niveau communal de l’obscurantisme de ces « traditions » d’un autre âge persiste par l’« extrémisme » et le « complotisme » auquel elle ouvre immanquablement à entraver l’excellence technocratique désormais de rigueur.

            Oui je sais, çà n’a rien de franchement drôle !!!

            En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité