• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vers un gouvernement souverainiste : approche méthodologique

Vers un gouvernement souverainiste : approche méthodologique

Notre situation a ceci de dramatique qu’au moment où les faits donnent raison aux souverainistes, ces derniers demeurent plus divisés que jamais. A l’inverse, les tenants de la continuité et des intérêts acquis, thuriféraires de la liberté de circulation des hommes, des capitaux et des marchandises, ont tort sur tout mais parviennent toujours à s’unir autour d’une figure de référence. En clair, alors qu’il existe un bloc mondialiste agile et discipliné, le bloc souverainiste peine à se rassembler et à se structurer. Et il reste déjà peu de temps avant que ne se rejoue le scénario catastrophe de 2017, à savoir un duel de second tour perdu d’avance pour les souverainistes. Dès lors, que faire ?

La première des choses consiste à proclamer le retour de la souveraineté comme un combat absolument prioritaire. Cela implique de reléguer au second plan les divergences relatives aux conceptions de chacun sur la répartition des richesses et sur les mœurs. Cela ne veut pas dire que ces questions ne se poseront pas à un gouvernement souverainiste - elles se poseront inévitablement - mais qu’il faudra un socle commun à la fois ferme mais peu étendu, et surtout une méthode pour les régler avec efficacité. Nous y reviendrons à l’occasion d’un autre article. Il ne s’agit pas de mettre les questions gênantes sous le tapis, mais de reconnaître que le retour à la souveraineté nationale sera la tâche politique d’un quinquennat entier, autour d’un gouvernement d’union et d’action politique.

Le deuxième impératif, qui découle du premier, invite à réfléchir avant les élections présidentielles de 2022, à ce que recouvre un programme souverainiste et à la méthode pour le mettre en oeuvre. Il ne suffira pas de se présenter devant les Françaises et les Français en proclamant une intention souverainiste : cela sonnera comme une aventure politique dont les conséquences imprévisibles feront fuir à coup sûr de nombreux compatriotes. Il ne faut jamais sous-estimer la force de l’inertie en politique : des structures pourtant reconnues inefficaces par le grand nombre peuvent durer longtemps encore par le simple fait qu’elles ont le mérite d’exister. Nous n’irons pas plus loin ici, mais c’est largement le cas de l’Union Européenne. Il s’agira donc de penser, d’abord la sortie de l’Union Européenne, puis la reconstruction du lien européen, de façon à convaincre les Français qu’ils ne remettent pas leur destin dans les mains d’une équipe incapable de se hisser à la hauteur de la tâche qu’elle s’assigne. A l’inverse il ne faudra pas prétendre tout prévoir : la reconquête de sa souveraineté par la France impliquera une forte adaptabilité aux circonstances et aux choix des acteurs en présence. L’autre versant de la crédibilité résidera donc dans la capacité à convaincre, non plus sur le fond, mais sur l’intelligence tactique et l’agilité politique de l’équipe souverainiste qui prétendra gouverner le pays.

Nous en venons, précisément, au troisième axe de la stratégie de reconquête souverainiste : la mise sur pied, le plus tôt possible, d’une équipe gouvernementale prête à affronter l’épreuve du suffrage universel. Dire cela, c’est d’abord poser l’exigence première d’un chef. Quelle que puisse être en effet la qualité et la notoriété de l’équipe gouvernementale souverainiste, l’élection du Président de la République reste avant tout, dans l’esprit de la Vème République, la rencontre entre un candidat et le peuple Français, entre un chef et son pays. Sans chef reconnu par ses troupes et connu de tous, il ne sert à rien de prétendre conquérir le pouvoir suprême. Mieux : pour gagner, dans le cadre de nos institutions, mieux vaut un chef talentueux de dernière minute qu’un chef défaillant installé depuis longtemps. C’est le chef qui fera la victoire de l’équipe, et c’est la vigueur et l’énergie de cette équipe qui soutiendront le chef dans sa marche vers le pouvoir présidentiel. Sur ce point, les souverainistes n’ont que deux options : soit se rallier à Marine Le Pen - puisque c’est la seule personnalité politique installée capable de se qualifier au second tour (mais sans doute pas la plus capable de l’emporter au second) - soit initier une « convention souverainiste » transpartisane capable de désigner un chef légitime alternatif. Cette deuxième option a mes faveurs, car le Rassemblement National est peu susceptible de rassembler les souverainistes (très peu de ralliements jusqu’à maintenant, et même plutôt des défections - que l’on songe à Florian Philippot) mais aussi parce que ce parti a un souverainisme à géométrie variable (notamment sur la question de l’Euro). Il va sans dire que Marine Le Pen pourrait tout à fait participer à cette convention souverainiste, même si je ne nourris aucune illusion sur ce point. Sous la forme d’une primaire ouverte à tous les citoyens souverainistes, qu’ils soient adhérents d’un parti ou non, cette convention aboutirait à l’élection d’un représentant de tous les souverainistes, de gauche comme de droite, chaque faction souverainiste partie prenante s’engageant à ne pas présenter de candidat concurrent aux élections présidentielles de 2022. La méthode reste à travailler, mais elle doit aboutir au résultat suivant : un chef légitime pour le camp souverainiste (un chef qui ne soit pas simplement un chef de parti), reconnu à la fois pour son talent de chef et pour sa capacité à fédérer les souverainistes.

Quatrième axe, qui est étroitement lié au troisième : la question du chef une fois réglée - question la plus urgente - restera la nécessaire mise sur pied d’une équipe qui laisse deviner un futur gouvernement d’union souverainiste ; il y faudrait des généralistes (philosophes, éditorialistes) et des spécialistes (économie, justice, culture...), mais surtout un mélange d’une part de penseurs et d’autre part de personnalités rompues à l’organisation et à la pratique politiques. On ne peut donner l’impression aux Français, ni que le prochain gouvernement tiendra salon, ni qu’il tombera dans l’habituelle politique politicienne à courte vue. Il y frauda donc un vrai mélange de profils et de talents, autour d’un même mot d’ordre : le service du gouvernement avant celui de sa carrière et de sa propre personne. Sans annoncer la composition du futur gouvernement - ce qui n’aurait pas de sens - le représentant légitime de tous les souverainistes aurait avantage à laisser deviner quelques-unes de ses intentions, et à mettre en avant ses plus beaux talents. Cela renforcerait son image de candidat « présidentiable ».

Cinquième impératif et, il faut bien le dire, l’un des plus délicats, la résolution rapide du principal obstacle à l’union des souverainistes : la question identitaire et ses deux branches, à savoir le rapport aux religions à l’intérieur et le rapport à l’immigration à l’extérieur. Il nous semble que c’est sur cette question-là que le dépassement du clivage droite-gauche demeure impossible en l’état actuel du débat et tant que les structures partisanes demeurent axées sur ce clivage idéologique. Il y aurait donc lieu de dépassionner ce débat en le légitimant - c’est à dire en posant clairement (enfin !) les questions qui fâchent - de façon à dégager une préférence majoritaire parmi les souverainistes. Ce serait l’une des grandes affaires de la convention souverainiste que d’organiser ce referendum interne sur cette question cruciale. Le processus pourrait être le suivant : après une proclamation solennelle préalable qui inscrirait clairement le débat dans un cadre patriotique et républicain, deux questions distinctes seraient posées à tous les citoyens français souverainistes.

Proclamation préalable : les souverainistes reconnaissent comme Français tous les citoyens de la présente République et appellent tous les citoyens, par-delà leurs différences, à contribuer à l’effort de redressement national. 

Première question : la République française doit-elle s’adapter aux religions ou bien est-ce aux religions de s’adapter à la République française ? Il s’agit ici de trancher entre le communautarisme rampant et l’universalisme des Lumières.

Deuxième question : la France vous semble-t-elle avoir toujours les moyens d’accueillir dans des conditions de vie décentes et sans dommage pour la cohésion nationale, davantage d’étrangers au sein de la communauté nationale ? Il s’agira ici de questionner la légitimité de la poursuite d’un flux migratoire continu sur notre sol, première étape d’une réappropriation démocratique de cette question par le peuple français (puisque l’accueil massif d’étrangers lui a été constamment imposé jusqu’ici, sans débat possible du fait de la reductio ad hitlerum permanente pratiquée par les progressistes).

Si les réponses majoritaires sont : la République ne doit pas s’adapter aux religions et la France n’a plus aujourd’hui les moyens de poursuivre sans dommage pour son avenir une politique immigrationniste - comme le bon sens semble le commander quand on veut bien quitter le seul terrain idéologique - alors la version souverainiste d’ultra-gauche sera rendue à ce qu’elle parait être aujourd’hui, c’est à dire une préférence minoritaire parmi les souverainistes. Mélenchon pourrait fort bien continuer à représenter cette gauche du culte mortifère des minorités. Quelles que soient les réponses, la convention souverainiste serait bien inspirée de terminer ce débat par l’engagement de soumettre au peuple, par la voie du référendum, la future politique migratoire et d’acquisition de la nationalité française, de façon à donner des gages démocratiques à la frange idéologique la plus à gauche du bloc souverainiste. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 25 juillet 14:50

    Une autre Europe... aucune alliance possible avec de pareils animaux ! on est souverain ou on l’est pas.

    PS : le FN n’a jamais voulue sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN , c’est juste l’arnaque de la Doxa, si tu es pour la souveraineté tu es d’extrême droite ... alors qu’il suffirait de lire les professions de foi et ce depuis les 30 dernières années pour arrêter de dire des bêtises.


    • doctorix doctorix 27 juillet 12:57

      @samy Levrai
      Ces 18 votes et ce 17,8/20 montrent que les français ont compris ce qu’il en est de Le Pen.
      Cette crise passée, avec sa gestion débile et catastrophique, ces mensonges médiatiques en cascade, et macron passe pour ce qu’il est : un âne corrompu.
      Exit macron et Le Pen, donc, ce petit jeu de cons est terminé, il durait depuis 40 ans..
      Place à des candidats intéressants et honnêtes (le « des » est optimiste).


    • alinea alinea 25 juillet 15:24

      Mais c’est complétement normal : les mondialistes sont pour un monde uni, à leur sauce, ils sont d’accord, ils ne sont qu’un !

      Les souverainistes sont aussi nombreux et variés que les pays existants, voire ceux qui voudraient s’extirper d’une coquille qui les étouffe !

      Quant à la suite, je n’en vois qu’un

      Asselineau !


      • Odin Odin 25 juillet 17:10

        @alinea

        Bonjour,

        Lui au moins pourra « s’unir » avec NDA et Philippot smiley


      • beo111 beo111 25 juillet 18:46

        @Odin

        Mouais.

        De mon côté je reconnais Philippe de Villiers comme chef de la résistance française au nouvel ordre mondial.

        Il a trois qualités, il me semble. Il sait comment on frappe, il connaît la stratégie de l’ennemi, il a la foi.

        Il sait comment on frappe, on voit cela au milieu de son dernier livre Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde.

        Il connaît la stratégie de l’ennemi, on voit cela dans son avant dernier bouquin J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu.

        Alors après entendons nous bien, même à droite ce n’est pas le meilleur. J’ai beaucoup d’estime pour Marine Le Pen, elle s’est imposée comme la patronne de son parti, elle n’a pas peur d’aller sous le feu des caméras, même lorsqu’elles lui sont hostiles. Le problème c’est qu’elle est visée par le théorème de la vache morte : au second tour, même opposée à une vache morte elle peut perdre. Et puis je trouve qu’en termes idéologiques elle aussi a profité de la crise du coronavirus pour tester des idées européistes auprès de ses partisans. Je pense notamment à ce projet de la BCE pour court-circuiter les banques nationales afin d’« aider les entreprises ».

        Bien meilleure encore est naturellement sa nièce, mais là encore méfiez-vous, le mieux est l’ennemi du bien. Marion Maréchal peut gagner. Mais avec l’aide de Zemmour. C’est un soutien trop proche, trop encombrant. Ce mec au gouvernement c’est la guerre civile assurée. Les fondamentalistes musulmans sur le territoire ne l’accepteront pas. Et même parmi les Musulmans intégrés on en trouvera peu pour retenir des bras armés, car c’est vrai que Moïse Zemmour au gouvernement, c’est une agression.

        Car c’est pas tout de gagner, mais après il faut gouverner.


      • berber 25 juillet 18:50

        @alinea

        J’en vois un deuxième (s’il veut bien sortir de l’écriture des ses bouquins !!!) Philippe De Villiers qui est pour « l’Europe de De Gaulle, l’Europe des Nations, fondée sur le principe de la souveraineté, car sans elle il n’y a ni continuité historique ni démocratie, donc il n’y a pas consentement des peuples » …il n’y a pas, à mon sens d’autre alternative que de sortir de l’OTAN, L’ONU, le FMI….etc….Mais les mondialistes et leurs sbires(politicards, merdias…) ont tout cadenassé ! de plus certains ,sois disant souverainistes, on « le melon » un peut trop surdimensionné….

        De grace , il faut oublier melanchon qui est un altermondialiste …pire que les mondialistes


      • beo111 beo111 25 juillet 19:26

        @berber

        Mélenchon n’est pas forcément mauvais. Il a de l’expérience et un certain talent. Le problème, la casserole, c’est quand à Marseille il a assuré devant Micron que son ennemi c’est Le Pen, c’est le nationalisme !

        Et d’autre part entendons nous bien, si au deuxième tour il y a un Chevènementiste contre un Sarkozyste, soit un souverainiste de gauche contre un atlantiste de droite, je voterai pour le premier, bien évidemment !


      • berber 25 juillet 20:43

        @beo111

        Outre que Melanchon qualifie de « vermines », les « populistes »

        Ce qu’il réclame n’est pas du tout ma tasse de thé..et n’a rien à voir avec le gaullisme.

        pour lui :

        "Il faut sortir du cadre imposé par l’extrême droite, pour que vienne l’heure de construire des ponts avec les pays de la Méditerranée. La vérité, c’est que nous sommes, nous Français, plus proches des Tunisiens, des Marocains ou des Algériens que des Lettons ou des Estoniens. Notre avenir est en Méditerranée et en francophonie. L’Europe allemande n’est pas notre destin. ».

        « Les frontières sont, dans mon esprit, des points d’appui pour notre projet. Je suis internationaliste et altermondialiste. Pas libre-échangiste et mondialiste. »


      • Captain Marlo Captain Marlo 25 juillet 21:58

        @Odin
        Lui au moins pourra « s’unir » avec NDA et Philippot 

        .
        NDA ne veut pas du Frexit, mais comme le FN « une Europe des Nations ».
        .
        Et Philippot est marqué pour toujours par son appartenance au FN. Les télés se servent de lui pour montrer indirectement que le Frexit est un idée d’Extrême-Droite, un projet de fachos. Comme ils ont fait pendant 3 ans pour le Brexit !
        .
        C’est dirigé directement contre l’UPR. Les télés se gardent bien de donner la parole à l’UPR qui a un programme social CNR, avec des nationalisations ...

        Depuis les élections européennes, l’UPR a eu droit à 0 heure, 0 minute, 0 seconde de temps de parole dans les médias nationaux.


      • Captain Marlo Captain Marlo 25 juillet 22:16

        @berber

        De Villiers est gaulliste comme je suis moine tibétain ! De Gaulle était uniquement favorable à des accords ponctuels, comme en signent par exemple la Russie avec le Venezuela, ou avec la Chine, la Syrie ou avec l’Iran.
        .
        Rien de commun avec l’Union européenne, qui est un système supranational, qui supprime les souverainetés et les droits régaliens des pays européens.
        .
        Dire qu’on est pour une Europe des Nations dans le cadre européen, c’est se ficher du monde. La souveraineté, c’est comme la grossesse, on n’est pas « un peu enceinte », on est enceinte ou pas. Pareil pour la souveraineté, on est souverain ou pas. Dans l’UE, aucun pays n’est plus souverain.

        •  

        De Gaulle ne voulait pas de la Commission européenne, pas de la GB qui était le cheval de Troie des USA, pas d’armée commune, pas de l’OTAN. Bref il ne voulait rien qui entame l’indépendance et la souveraineté de la France.

        Il s’est battu pour trouver des alliés dans le monde, et une 3e voie entre les USA & l’URSS. Mais il était seul, tous les autres dirigeants européens avaient vendu leur âme aux USA. 
        Cf UPR Dossier sur de Gaulle & l’Europe"


      • beo111 beo111 25 juillet 23:46

        @Captain Marlo

        Je ne suis pas sûr que ce soit un concours à qui sera le plus Gaulliste.

        Sur De Villiers, je ferai remarquer qu’il fut l’un des seuls à soutenir les essais nucléaires français, nécessaires à notre dissuasion et donc à notre indépendance militaire.

        Pour lui ce qui est important c’est la souveraineté de la France, même quand cela va à rebours de l’opinion publique.

        Et justement, faire face à l’opinion publique, nous pensons que votre Asselineau en est incapable.


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 26 juillet 10:03

        Les « signaux faibles » semblent indiquer que De Villiers sera le poulain de la droite. 


      • alinea alinea 26 juillet 16:36

        @berber
        C’est que vous avez entendu ça !!
        (83) Un medium nous dit pourquoi Philippe de Villiers sera le prochain président et c’est convaincant. - YouTube

        Dommage, parce que le programme l’avenir en commun est éminemment plus intelligent, plus puissant et plus juste !
        Seulement tant de mâles sont jaloux de Mélenchon qu’ils le haïssent !!( smiley

        )


      • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 16:51

        @alinea

        j’aime bien ton humour


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 juillet 19:50

        @berber

        Merci pour la citation de Mélenchon. Il est habile, il parle d’accords avec les pays de la Méditerranée, mais il se garde bien d’expliquer comment un pays qui n’est plus souverain peut choisir d’autres alliances...
        .
        Mélenchon sait très bien comment fonctionne l’ Europe et que les réformes ne viennent pas du Gouvernement, mais de la Commission européenne.

        Il l’a très bien expliqué en 2016, à propos de la Loi El Khomri, mais depuis, il désigne constamment Macron !
        « La loi El Khomri c’est la faute à l’Europe, le 6 Avril, disons non ! »
        Il ne dit pas : « C’est la faute à l’ Europe, il faut en sortir ! »

        •  

        Son projet, le Plan B, c’est de violer les Traités. Il l’a clairement expliqué à Rome, au Forum du Plan B : « Si les autres pays ne veulent pas de notre programme (Plan A), nous l’appliquerons quand même : Plan B. »

        •  

        C’était la même musique en Grèce en 2014, avec Tsipras : « Il va renverser la table, il appliquera son super programme social de Thessalonique ! »
        Rêve !
        .
        La BCE a fermé le robinet bancaire, le Gouvernement grec a été contraint d’accepter tout le programme de la Troïka. Croire que les Instances européennes n’ont aucun moyen de pourrir la vie des pays récalcitrants, est une illusion :
        .
        "(...) la BCE a décidé d’agir. Ses moyens de pression sont puissants. Au sein du Conseil des gouverneurs, les banquiers centraux allemands, finlandais, néerlandais et autrichien ont pesé de tout leur poids pour couper le robinet de financement principal de la Grèce et la faire revenir à la raison. Le gouverneur de la Banque de France,Christian Noyer se serait rangé dans le camp de la fermeté. « La décision de la BCE est légitime », a indiqué François Hollande. Cette décision de Francfort est intervenue juste avant le rendez-vous entre le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis et son homologue allemand Wolfgang Schauble, prévu ce jeudi à 12h30 à Berlin.

        • Quelles conséquences pour les banques grecques ?

        C’est une catastrophe. Elles dégringolent en Bourse ce jeudi matin, lâchant près de 20%. Un signe de « krach » bancaire, car elles ne peuvent plus se refinancer au guichet ordinaire de la BCE avec des titres publics grecs, à court, moyen ou long terme. Les banques grecques ne disposent pas d’assez de titres privés de bonne qualité pour accéder au robinet de refinancement de la BCE...etc.


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 juillet 20:20

        @beo111

        Pensez ce que vous voulez d’Asselineau, je ne vois pas qui d’autre à informé les Français sur tout ce qu’on leur cache depuis 70 ans ! Il est irremplaçable.
        Les conférences.
        Les dossiers de fond.
        Les communiqués de presse.
        .

        Aucun « des pseudos souverainistes » n’a fait ce travail depuis 13 ans, parce qu’ils savent très bien qu’ils seraient immédiatement diabolisés !

        Et surtout, qu’ils n’auraient plus accès aux médias ! Des gens comme Onfray ou Zemmour ne vivent que par la télé, ils ne vont pas tuer la poule aux d’or pour sauver le pays ! Alors ils causent, ils causent, ils causent : et pi c’est tout.

        •  
        Vous vous faites des illusions sur de Villiers ! C’est très simple à vérifier.
        Cherchez un document où de Villiers explique : « Il faut sortir de l’UE par l’article 50 du TFUE, et de l’OTAN par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord. »
        .
        L’arnaque chez les charlatans de la souveraineté, c’est qu’ils sont quasiment tous devenus « Gaullistes » sur le tard, qu’ils parlent sans cesse « de souveraineté », mais qu’ils ne disent jamais par quel moyen ils comptent arriver à ce merveilleux résultat !
        .
        C’est simple, celui qui écrit ou prononce cette phrase est immédiatement censuré par les médias !

        •  

        Allez-y, faites vos recherches, prenez les, un par un : Onfray, Zemmour, Sapir, Mélenchon, Marine le Pen, Chevènement, Montebourg, de Villiers, Philippot etc, et cherchez par quel moyen ils comptent rendre sa souveraineté à la France !?
        .
        Ils vous font des beaux discours sur l’avenir merveilleux qui vous attend, mais sur le moyen d’y arriver : silence radio !

        Il n’y a qu’un seul moyen de sortir de l’UE & de l’euro, c’est celui qu’a utilisé la GB pour ouvrir les négociations de sortie : l’article 50 du TFUE. Si vos champions n’en parlent pas, c’est qu’ils vous vendent des pipeaux & des pianos.

      • babelouest babelouest 26 juillet 21:41

        @alinea
        Mélenchon, clairement malgré ses méandres obscurs, ne VEUT PAS sortir de l’union européenne, donc on ne peut pas compter sur lui, même s’il est un homme de valeur.


      • Captain Marlo Captain Marlo 27 juillet 06:23

        @alinea
        Dommage, parce que le programme l’avenir en commun est éminemment plus intelligent, plus puissant et plus juste ! Seulement tant de mâles sont jaloux de Mélenchon qu’ils le haïssent !!

        Je trouve aussi le programme de la FI très intéressant, mais sans sortir de l’ UE & de l’ euro, il est inapplicable. Souviens-toi de ce qui est arrivé au super programme de Syriza en Grèce ... !
        .
        Par exemple, les retraités grecs ont vu leurs pensions baissées pour la 12e fois !  Comme quoi, il ne suffit pas d’avoir un super programme, ni un Gouvernement de Gauche. Pour mener une politique sociale, il faut sortir de l’ UE & de l’euro !

        •  

        Croire que les riches vont laisser faire Mélenchon, est une illusion.
        Ils ont des moyens de rétorsion. Pas seulement la BCE et la Cour de Justice européenne, mais les autres pays européens ne vont pas le laisser faire.
        .
        Les Traités européens sont des Traités multilatéraux, signés par chaque pays, avec chacun des autres pays. C’est à eux qu’il aura à rendre des comptes.
        Et là, le rapport de force ne joue pas en faveur d’un pays seul : ils seront 26 à lui demander des comptes ! Ou plus, puisque Merkel veut faire entrer les pays des Balkans... !
        .

        60% du commerce français se fait avec les pays européens, il suffit qu’ils décident de boycotter les produits français, adieu veaux , vaches, cochons, couvées, Mélenchon se retrouve avec des centaines de milliers de chômeurs sur les bras... !
        Les sanctions économiques sont illégales, mais on peut voir un peu partout dans le monde, que les pays de l’OTAN n’hésitent pas à les utiliser.
        .
        Mais comme de nombreux électeurs de Gauche sont restés de grands enfants qui aiment qu’on les fasse rêver, ils ne se posent pas la question de ce qui arrive quand on viole les Traités... A mon avis, et au vu de ce qui est arrivé en Grèce, vous devriez vous poser la question...
        .
        Déjà, quand on veut, comme les Britanniques ou l’UPR, sortir légalement par l’article 50, ça déchaine toutes les forces européistes, je te dis pas, si Mélenchon viole les Traités, tout en voulant rester dans l’UE...

      • beo111 beo111 27 juillet 09:56

        @Captain Marlo

        Personne n’a nié qu’Asselineau est un bon conférencier.

        Le problème en ce qui vous concerne, c’est qu’il semble que vous ayez manqué quelques épisodes antérieurs à ses conférences.

        De Villiers s’est fait neuneu-isé par les médias, notamment Canal+, car il avait une ligne souverainiste avant l’heure. Lui n’a pas hésité à s’allier temporairement avec un ancien mafieux, Pasqua, parce que dans l’adversité, ce qui nous réunit est plus fort que ce qui nous divise.


      • doctorix doctorix 27 juillet 10:55

        @beo111

        Personne n’a nié qu’Asselineau est un bon conférencier.
        Mais il est loin de n’être que ça...
        Il a une vision globale de tous les problèmes, et des solutions pour chacun d’eux, sans en oublier aucun.
        Il a toutes les qualités d’un chef f’Etat quand macron est un bateleur, Mélenchon une girouette et MLP une amuseuses de galerie et dévoyeuse de votes.
        De plus, Asselineau respecte les Français, il les instruit, quand macron les méprise et insulte leur intelligence, tout occupé qu’il est à servir les intérêts germano-américains. C’et en fait un traître à la Nation.


      • doctorix doctorix 27 juillet 11:26

        @beo111

        elle n’a pas peur d’aller sous le feu des caméras, (MLP)

        Elle s’est complètement cramée lors du débat du deuxième tour avec macron.
        Elle ne connait pas ses dossiers. Elle s’est reconnue alors pour ce qu’elle est : une détourneuse de voix. Elle est très consciente de ce rôle que lui a dévolu l’oligarchie dont elle est le fidèle serviteur.
        Elle n’a jamais voulu la présidence, et a eu très peur de devoir s’y coller par accident lors de ce deuxième tour, d’où ces ricanements ridicules et ces bafouillages sur l’Euro. Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure.
        Oubliez-la. Oubliez sa nièce, oubliez cette famille d’imposteurs et de profiteurs de l’UE depuis tant d’années et qui ne veulent surtout pas la quitter.


      • beo111 beo111 27 juillet 11:29

        @doctorix

        Les qualités d’un chef d’État, c’est un vaste sujet. Je remarque que votre champion n’est ni populaire au sein du peuple français dans lequel, vous l’aurez peut-être remarqué, il n’y a pas que des éveillés ni reconnu de ce que j’en sais de chefs d’État patriotes.

        De Villiers, même s’il n’était pas candidat en 2017, est populaire, en tout cas à droite.

        Et lorsqu’il est allé en Hongrie suite à des propos scandaleux de Macron, Orban l’a accueilli par ces mots : « Je connais tout de vous. Vous êtes ici en ami ».


      • doctorix doctorix 27 juillet 12:03

        @beo111
        De Villiers est un type bien. Il aurait sans doute tout pour faire un bon Premier Ministre s’il s’alliait avec Asselineau. Ou même le contraire, peu importe s’ils font alliance pour nous sortir du piège. Nous ne faisons pas la promotion d’un homme providentiel, mais d’une idée. S’ils ont la même, on prend.
        Le problème est que ce ne sont pas les électeurs qui font les présidents, mais les media.
        Ainsi, macron aurait du rester un petit merdeux détesté des Français après ces deux années au pouvoir sous Hollande, et les mesures intolérables qu’il avait prises alors.
        Mais voilà, il était l’élu de l’oligarchie, qui savait pouvoir en faire ce qu’elle voulait : sa marionnette obéissante et servile.
        L’oligarchie possède les media, et sait s’en servir.
        On a donc fait la promotion de deux pitres, lui et MLP, afin de maîtriser le second tour.
        Pour macron, ça a été difficile et il a fallu mettre le paquet : 175 unes de magazines, et du macron à tous les repas sur les chaînes TV. Il a fallu ça pour qu’il se qualifie tout juste.
        Ensuite, promotion de MLP a fond la caisse : il ne fallait surtout pas d’un Mélenchon au second tour. Donc petit coup de pouce à Dupont Aignan et aux verts, juste ce qu’il faut.
        Tout ça s’est dosé savamment à coups de temps d’antenne minutieusement calculés.
        Car les temps d’antenne et les pourcentages de voix se superposent étroitement.
        Et pendant ce temps-là, les Français croyaient qu’ils allaient voter démocratiquement...
        Au spectacle de marionnettes, il ne faut pas regarder le personnage, mais celui qui le fait bouger, avec sa main ou ses ficelles.
        Rideau.


      • doctorix doctorix 27 juillet 12:28

        Il y a deux sortes de chefs d’Etat.
        Tous se font élire par l’argent.
        Mais pour certains (très rares), c’est le leur,et ils n’ont de compte à rendre à personne. C’est le cas de Trump, et je pourrais développer, mais n’étant pas manipulable, n’ayant de comptes à rendre à personne qu’à ses électeurs, il peut faire une politique qui leur est favorable, et devient la cible de tous les media que possèdent ses ennemis, tandis qu’il mène une lutte très efficace contre l’Etat profond et les réseaux pédophiles et satanistes qui le composent (Clinton, Bush, et toute la clique).
        Un autre cas de figure est représenté par Poutine. Elu par les corrompus d’Eltsine et par ses ex-copains du KGB qui croyaient avoir affaire à un tout petit pion, il a immédiatement pris conscience de ses devoirs envers ses concitoyens et envers l’Histoire, et chié dans les pattes de ceux qui l’avaient mis en place.
        Il a lutté contre ces corrompus, redressé le pays, et réussi à se faire aimer.
        Une chose qui ne risque pas d’arriver à macron, qui est depuis le début en train de rembourser ses dettes envers ceux qui l’ont mis en place. Les media vous disent que macron est aimé des français, à coups de sondages mensongers, sur le mode de la méthode Couhé, mais à la vérité ils le détestent et le méprisent.
        Il pouvait compter peut-être sur les petits vieux, mais après cette crise où il a conseillé de les assassiner au Rivotril et sans HCQ, où il les a laissés crever chez eux (au paracétamol) et en Ehpad (plus d’1/3 des morts pour 0,9% de la population), il peut se brosser pour avoir leur voix.


      • Captain Marlo Captain Marlo 25 juillet 21:44

        les souverainistes n’ont que deux options : soit se rallier à Marine Le Pen - puisque c’est la seule personnalité politique installée capable de se qualifier au second tour (mais sans doute pas la plus capable de l’emporter au second) - soit initier une « convention souverainiste » transpartisane capable de désigner un chef légitime alternatif.

        .

        Tiens, comme c’est bizarre, depuis qu’au mois de Mars, l’UPR a eu 2 candidats aux élections municipales qui ont fait plus de 10% des voix, ça s’agite ferme du côté des eurosceptiques...

        .

        Je lirai la suite des couillonnades demain, l’auteur vit à côté de ses pompes. Le FN ne veut sortir de rien du tout, il veut une Europe des Nations, en faisant croire qu’on peut changer les Traités. Rêve ! Le billet montre aussi, qu’à Sciences Po, on le lit pas les Traités européens, grave lacune.

        •  

        Les riches ne sont pas des neuneus, ils savaient depuis le Traité de Rome, que la mondialisation ferait leur fortune et ruinerait les citoyens européens, qui finiraient par chercher la sortie de ce piège à mougeons.

        .

        Quand ils ont rédigé les Traités, ils ont verrouillé le système par l’article 48 du TFUE : 1 seul pays dit NON, et rien ne change, même pas une virgule.

        Et pour changer la règle de l’unanimité, il faut aussi l’unanimité ! Le piège se referme sur tous les couillons qui prennent les riches pour des démocrates.

        •  

        PS : Il n’existe pas de peuple européen, mais des peuples européens, tous différents.Tous les Empires ont essayé de rassembler des peuples différents, ils ont tous éclaté : de l’Empire romain aux Empires coloniaux.

        Chaque pays européen a son histoire, sa langue, sa culture, ses intérêts économiques et géo politiques.

        Les 27 ne sont d’accord sur aucun point essentiel, il n’y aura jamais unanimité pour remettre à plat les Traités.

        Il n’y aura jamais d’autre Europe que celle là :« Un piège fasciste et anti social », comme l’explique Etienne Chouard.

        .

        On y reste ou on se barre, et pi c’est tout. Le programme commun pour retrouver la souveraineté est limpide : Frexit par l’article 50, et sortie de l’OTAN par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord.


        • Français du futur Français du futur 27 juillet 03:36

          Mieux vaudrait posséder un média grand public souverainiste d’abord car même si votre alliance souverainiste voyait le jour, elle serait ignorée, ou avec un peu de chance, conspuée par les médias de masse et on en reviendrait à ce qu’est l’UPR ou S&P aujourd’hui, des partis prêchant dans le désert loin des caméras.

          En fait même Asselineau s’est trompé, ce n’est pas un parti national qu’il fallait créer pour recouvrer notre souveraineté mais un média national. Car pour combattre la propagande il faut éduquer et instruire, or le meilleur moyen pour cela est un média grand public, pas un parti qui par essence est clivant, même sous couvert de CNR. On peut douter que le CSA lui aurait accordé un canal mais il faut bien essayer non ?


          • Captain Marlo Captain Marlo 27 juillet 06:52

            @Français du futur
            Car pour combattre la propagande il faut éduquer et instruire, or le meilleur moyen pour cela est un média grand public,

            Encore un spécialiste du Yakafokon ! Merci pour vos bons conseils, mais vous êtes plein d’illusions sur le CSA ! Nous sommes en dictature, réveillez-vous. L’UPR s’adresse au CSA tous les 4 matins, en pure perte. Le CSA est à la botte du Gouvernement et il accepte sans broncher la violation de l’article 4 de la Constitution qui assure, la liberté d’expression politique :

            "La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.

            •  

            Pensez un peu si le CSA va accorder un média grand public à l’UPR... !
            Vous pensez que RadioParisMent relayait les déclarations du Général de Gaulle quand il était à Londres !? Faut cesser de croire que nous sommes en démocratie !
            .
            Le Frexit met en jeu des profits financiers qui se chiffrent en milliards de milliards, dans la finance, dans les entreprises qui ont délocalisé leurs productions et dans les multinationales. Les milliardaires ont acheté les médias, et la publicité contrôle les médias publics. S’ils s’avisaient de parler positivement du Frexit, ou de donner la parole à l’ UPR, couic, les contrats publicitaires seraient supprimés  !
            •  

            Il y a 13 ans que nous cogitons à l’UPR, on n’est pas plus bêtes que tous ceux qui nous donnent leurs bons conseils, figurez-vous... Et d’abord, l’UPR n’est pas un Parti politique ! Comme le Conseil National de la Résistance de 1943, c’est une rassemblement provisoire qui rassemble des citoyens venus de tous les horizons politiques. Avec 2 objectifs :

            1/le Frexit.

            2/ la mise en route du programme, copié, justement sur celui du CNR, qui devrait convenir à la majorité des Français.

            3/ Puis l’UPR sera dissoute !

            .
            Vu la censure, je trouve qu’Asselineau s’est bien débrouillé, le site upr.fr est le site politique le plus fréquenté de France. Maintenant, si vous voulez venir tracter avec nous sur les marchés pour le Frexit, je vous embauche, bénévolement s’entend !


          • Français du futur Français du futur 27 juillet 09:34

            @Captain Marlo
            Même si j’ai des sympathies pour les analyses d’Asselineau sur l’UE

            , il n’arrivera jamais à rien, il va se faire lyncher puis relyncher, encore et encore jusqu’à ce qu’il disparaisse des écrans radars. Telle est la vie de ceux qui n’ont pas le droit de cité et qui n’ont pas de médias bien à eux.

            Vous rêvez, l’UPR n’accédera jamais au pouvoir, le processus de dissolution a déjà commencé avec cette histoire de braguette à deux balles. Si Asselineau persiste, alors le deuxième round sera encore plus débilo-loufoque que cette petite mise en bouche. En plus, il fait vraiment fuir les talents et les cadres, et ce, bien avant la tragi-comédie libidineuse dont nous avons eu droit récemment, genre Chamagne ou Bugault.

            Mais bon, si vous tenez à me réciter votre leçon, grand bien vous fasse, on en reparlera aux prochaines présidentielles s’il arrive à se qualifier et à dépasser les 1%, et ce sera déjà un très bon résultat.


          • doctorix doctorix 27 juillet 10:16

            @Français du futur
            On ne récite pas notre leçon, on expose des convictions, qui rejoignent d’ailleurs les vôtre pour l’essentiel.
            L’UPR donne des solutions quand tout le monde dit ou bien qu’on ne peut rien faire, ou bien propose des solutions irréalistes.
            Si on excepte le plagiaire Philipot, l’UPR est le seul parti qui donne les bonnes solutions.
            Ne vous posez pas la question de savoir si on a des chances, faites comme si on avait gagné déjà, et mettez toute votre énergie au service de cette idée.
            Peut-être que la théorie du centième singe pourrait vous convaicre :
            https://www.lespasseurs.com/100eme_singe.htm

            Tout d’abord, pour qu’un tel changement soit possible, il ne suffit pas qu’un petit groupe adopte une attitude différente. Il ne s’agit pas ici de la domination exercée par une minorité utilisant la force et la cohercition mais au contraire de l’accession d’un groupe a un niveau de conscience plus élevée (2). C’est ici la première clé. 

            Et voici la seconde. Bien que le nombre exact peut varier, ce « Phénomène du Centième Singe »(3) signifie que lorsque seulement un nombre restreint de personnes apprend une nouvelle façon de faire, celle-ci peut devenir partie intégrante de la conscience de toute la communauté. En effet, à un moment donné, si seulement une personne de plus se met à adopter cette nouvelle prise de conscience, son champ d’action s’étend de telle sorte que cette prise de conscience est adoptée par presque tout le monde ! C’est le miracle des deux clés réunies. 


          • doctorix doctorix 27 juillet 10:23

            Au vu des manoeuvres actuelles assez dégueulasses à l’encontre d’Asselineau, il se peut très bien que le pouvoir ait compris que le centième singe était très près d’être convaincu (ici, convaincu équivaut à « informé »).
            Qu’on le veuille ou non, le Frexit est dans l’air, les gens y pensent comme une solution valable, ils voient bien que les anglais s’en tirent bien, et mieux, malgré toutes les annonces .catastrophistes de Lagarde et de sa compagnie de brigands.
            C’est donc tout naturellement qu’ils vont se tourner vers le seul candidat qui le propose sérieusement, quand le moment sera venu de voter.


          • doctorix doctorix 27 juillet 10:26

            Quand les Français vont comprendre qu’ils vont payer 82 milliards pour ce « cadeau » de 39 milliards de l’UE, quand ils vont voir que les anglais ne participent plus à l’ardoise et qu’il nous faut payer sa part, alors ils vont dire :
            « Je suis couillonné. Et quand je suis couillonné je fous le camp. »


          • Attila Attila 27 juillet 13:20

            @Français du futur
            «  le deuxième round sera encore plus débilo-loufoque que cette petite mise en bouche »
            Et en plus, il vient de commettre tout seul une belle connerie :

            des adhérents ont reproché à FA d’avoir pris parti sur l’efficacité de la chloroquine, ce qui est exact.

            Ces adhérents ne comprennent pas que FA ait pu prendre parti sur un sujet qui divise les français en contradiction avec la Charte de l’UPR :

            Charte de l’UPR, 2-Un programme de libération nationale qui met de côté le clivage droite-gauche :

            « les adhérents de l’UPR admettent comme un principe essentiel que l’UPR n’est pas le lieu où ces questions accessoires doivent être abordées, sauf lorsqu’il s’agit de démontrer l’impuissance des instances nationales. Ils veillent ainsi à ne pas introduire au sein du mouvement de motifs de division aussi nuisibles que sans objet."

            En soutenant le traitement à la chloroquine, il a jeté le trouble auprès des adhérents et sympathisants qui font confiance à la science : il s’est discrédité. S’il est candidat à la présidentielle de 2022, son soutient à la chloroquine lui sera jeté à la face pendant la campagne électorale. Il a lui-même taillé les triques pour se faire battre, comme s’il n’avait pas déjà assez de handicaps.

             François Asselineau répond à vos questions 

            .



          • Attila Attila 27 juillet 13:27

            @Attila

            François Asselineau n’était pas obligé de prendre parti sur la chloroquine, ce qu’il a exprimé dans la vidéo sur ce qu’il aurait fait à l’Elysée était parfait et j’y souscris à 100 %.

            Quelle mouche l’a piqué ? Il aurait dû prendre du recul et calmer la polémique : il serait apparu comme quelqu’un de posé et de responsable. Son comportement est inquiétant face à la crise de la Covid-19, il a pris parti pour des motifs idéologiques et montré son ignorance crasse en matière scientifique : il est en plein lyssenkisme . S’il avait été au pouvoir il aurait probablement entraîné la France dans une gestion déplorable de cette crise en concentrant la puissance publique sur un traitement non éprouvé et inefficace au détriment de la recherche scientifique

            Qu’aurait fait François Asselineau face à l’épidémie de coronavirus s’il avait été à l’Élysée ?


            .


          • Attila Attila 27 juillet 13:32

            Le pire est qu’il a laissé Macron apparaître faire preuve de maturité en déclarant, face à Léa Salamé : « Il n’appartient pas au président de la République de trancher des questions scientifiques, surtout avec des critères politiques ».

            .


          • doctorix doctorix 27 juillet 14:04

            @Attila
            Asselineau a pris une position courageuse, et c’est l’insulter que de prétendre qu’il n’a pas étudié le sujet avant.
            C’est ce qu’on attend de la part d’un chef d’Etat.
            il a parfaitement compris que les détracteurs de Raoult étaient corrompus au delà de l’imaginable, à l’image de ces treize professeurs et autres personnages médiatiques que décrit France-Soir.
            https://www.vitalideal.com/article-143517-france-soir-balance-le-top-13-d.html
            Il a compris aussi que les pseudo-études Discovery et Recovery étaient dévoyées et ne respectaient pas le protocole Raoult, et qu’elles ne visaient qu’à discréditer un traitement économique au profit d’un autre aussi inefficace que hors de prix.
            Actuellement, si vous cherchez juste un peu, vous verrez que de nombreuses études, peu médiatisées, attestent de la belle efficacité de ce protocole.
            Et si vous avez besoin de preuves, vous verrez qu’il y a eu 5 fois moins de morts à l’IHU de Marseille qu’ailleurs.


          • doctorix doctorix 27 juillet 14:08

            @Attila

            S’il avait été au pouvoir il aurait probablement entraîné la France dans une gestion déplorable de cette crise
            Mais était-il possible de la gérer plus mal ?
            Lisez le bouquin de Peronne : « y-a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? »
            Peronne a eu d’excellents Résultats à Garches, les mêmes qu’au CHU de Marseille.
            https://www.cdiscount.com/livres-bd/actualite-politique-societe-religion/y-a-t-il-une-erreur-qu-ils-n-ont-pas-commise-co/f-1059907-auc9782226455185.html?idOffre=559979523&cid=search_pla&cm_mmc=PLA !COR !CUL !MP !984390193 !m113069545_pAUC9782226455185-559979523_l9040901_tpla-868201620207_&gclid=EAIaIQobChMIiMzKq7Lt6gIVg4jVCh05egxeEAQYAyABEgIWMfD_BwE


          • doctorix doctorix 27 juillet 14:13

            @Attila

            « Il n’appartient pas au président de la République de trancher des questions scientifiques, surtout avec des critères politiques ».
            Ah bon ? Concernant une crise de deux mois où il a livré la France à la misère, à la ruine et au désespoir, cette couille molle n’avait pas le devoir de prendre une position ferme, en s’entourant des meilleurs avis au lieu de fonder un pseudo-conseil de scientifiques formé de gens aussi corrompus que lui-même ?
            Désolé, nous n’avons pas la même conception du rôle d’un chef d’Etat.


          • Attila Attila 27 juillet 14:32

            @doctorix
            Au soucoupiste à la tête pleine de vide :
            Si François Asselineau a répondu aux questions des adhérents sur sa prise de position contraire à la Charte de l’UPR sur la chloroquine, c’est bien parce qu’un nombre important d’adhérents ont été troublés, c’est le moins que l’on puisse dire.
            Il n’y a plus de nouveaux adhérents à l’UPR et le compteur est supprimé sur le site pour ne pas montrer la dégringolade.
            Continuez à mettre la tête dans le sable.

             François Asselineau répond à vos questions  »

            .


          • doctorix doctorix 27 juillet 15:07

            @Attila
            Qu’est-ce que ça prouve, à part que certains adhérents n’ont rien compris au message, embrouillés par la propagande gouvernementale, qu’est-ce que ça prouve concernant l’efficacité de l’HCQ ?
            Il faut gouverner à la vox populi ?
            « la politique de la France ne se fait pas à la corbeille ». (De Gaulle).

            FA dans votre vidéo a montré qu’il avait parfaitement cerné le problème et préconisé les solutions les plus raisonnables en l’état.
            Ne vous occupez pas de nos compteurs, ce n’est pas une période favorable aux renouvellements d’adhésion (regardez juste un peu celles des autres partis, le FN en particulier, qui n’avait déjà plus que 20000 adhérents  prétend-il l’année dernière, alors que nous avions le double, sans pub), et celles d’il y a trois ans expirent en ce moment.
            J’ai moi-même pris du retard à renouveler mon adhésion mais c’est fait.
            Continuez à regarder vos orteils, ou le bout de votre nez, et il est sur que vous ne verrez jamais une soucoupe (votre attaque est sournoise, mais vous ne nous avez jamais habitué à autre chose : ce n’est pas de ne rien connaître à un sujet qui vous donne le droit d’en parler, et les ovnis intéressent beaucoup nos armées, imaginez-vous).
            https://korii.slate.fr/et-caetera/pentagone-ovnis-protocoles-identification-secret-defense


          • Attila Attila 27 juillet 15:25

            @doctorix
            «  Qu’est-ce que ça prouve, à part que certains adhérents n’ont rien compris au message »
            C’est ça, c’est les autres qui n’ont rien compris.

            .


          • doctorix doctorix 27 juillet 18:07

            @Attila
            Eh bien maintenant ils ont compris.
            Ils ont aussi compris que FA ne s’était pas trompé, et ont probablement apprécié cette lucidité, surtout en face des multiples « erreurs » du pouvoir corrompu (macron doit beaucoup à l’industrie pharmaceutique pour le financement de son élection.
            Il doit d’ailleurs beaucoup à n’importe qui qui avait de l’argent à lui refiler).
            Et actuellement il rembourse avec intérêts.
            Mais pas assez, et pas assez vite, semble-t-il :
            https://www.lesechos.fr/2018/01/lindustrie-pharmaceutique-rappelle-a-macron-ses-promesses-982242
            Je pense que vous ne remettrez pas en cause cette émission de France-Culture, qui dit que la moitié de la campagne de macron a été financée par Big Pharma, contrairement à toutes les règles concernant les limites de financement (7500 Eu) : ils se sont donc mis à plusieurs : plus de mille, pour être plus précis
            https://www.franceculture.fr/politique/comment-800-grands-donateurs-ont-finance-la-moitie-de-la-campagne-demmanuel-macron
            48 % de ces 16 millions d’euros, ont été récoltés grâce à « seulement » 1 212 dons de 4 500 euros et plus. Ces gros chèques ont été d’autant plus essentiels qu’ils ont longtemps représenté l’essentiel des ressources dont disposait le candidat.

            A l’UPR, on s’est mis à plus de 30.000 pour recueillir 1 million et des poussières. Nous, c’était de l’argent propre.


          • doctorix doctorix 27 juillet 18:17

            Il est évident que 1200 personnes qui donnent une moyenne de 6500 euros, ça ne se trouve pas sous le pied d’un cheval.
            Vous avez des copains comme ça, vous ? Nous pas, hélas...
            Il est donc évident qu’une ou plusieurs grandes sociétés ont donné au moins 1 million d’euros, répartis pour le don officiel entre de nombreux prête-noms.
            Vous avez dit élection démocratique ? J’ai du mal entendre...
            Dites donc élection archi-truquée, et j’entendrai mieux.


          • leypanou 27 juillet 18:28

            @Attila
            en concentrant la puissance publique sur un traitement non éprouvé et inefficace au détriment de la recherche scientifique  : un perroquet répète toujours la même chose.
            Conséquence : la France record du monde nombre de morts/nombre d’infectés.


          • Attila Attila 28 juillet 09:50

            @doctorix
            Sa connerie coûte des adhérents en moins pour l’UPR. Ce n’était vraiment pas le moment.
            «  Asselineau a pris une position courageuse, et c’est l’insulter que de prétendre qu’il n’a pas étudié le sujet avant »
            En plus, dans sa réponse aux questions des adhérents, il est en complet déni de la réalité, il ne fait qu’aggraver la crise à l’UPR : ce n’est pas en pratiquant la politique de l’autruche que l’on peut résoudre les problèmes.

            .


          • Attila Attila 28 juillet 15:36

            @Attila
            « Asselineau a pris une position courageuse, et c’est l’insulter que de prétendre qu’il n’a pas étudié le sujet avant »
            Si c’était vrai, vu les conséquences, cela voudrait dire que FA est en train de saborder délibérément son mouvement.

            .


          • doctorix doctorix 29 juillet 11:09

            @Attila
            Alors écoutez ce que disent de vrais médecins, comme moi, et pas des politicards stipendiés par Big Pharma. Des médecins qui se servent de leur stéthoscope tous les jours au lieu de traîner sur les plateaux télé (moi, c’est trois jours par semaine mais j’ai 73 ans, il y en a pour me le reprocher ?).
            Ils disent qu’ils sauvent TOUS leurs patients avec HCQ + azythrmomycune + zinc.
            Ce sont des praticiens américains. Ils disent qu’on aurait pu sauver au moins 100.000 personnes dans le monde.
            Ils disent que les politiciens les ont assassinés :
            http://www.brujitafr.fr/2020/07/transcription-de-la-conference-de-presse-scotus-des-medecins-de-premiere-ligne-de-l-amerique.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


          • Attila Attila 29 juillet 11:24

            @doctorix
            Une copine à vous ?
            "La médecin pro-hydroxychloroquine au centre d’une vidéo retweetée par Donald Trump a promu auparavant l’idée que les Etats-Unis étaient gouvernés par des « reptiliens » et que les problèmes gynécologiques étaient liés à des relations sexuelles avec des esprits du mal. "
            Dans une vidéo de 2015, elle dit que les dirigeants des Etats-Unis sont des « esprits reptiliens », « mi-humains, mi-extraterrestres ». Elle dénonce l’usage d’ADN extraterrestre en médecine, causant des mélanges entre humains et démons.
            L’Orient-Le jour

            .


          • Attila Attila 29 juillet 11:27

            Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas :
            La page du site UPR affiche : 
            Erreur 503 Guru Meditation !

            .


          • doctorix doctorix 30 juillet 11:17

            @doctorix
            You Tube et Face de’ Bouc se sont empressés de censurer cette vidéo.
            Une conférence de médecins espagnols qui disaient que la vaccination grippale avait rendu des millier s de personnes positives au coronavirus (moi j’aurais eu tendance à dire « malades du ») a également été censurée.
            Maintenant, ce sont les GAFA et les politiciens qui décident de notre médecine.
            France-Soir, toujours excellent, dénonce cette censure :
            http://www.francesoir.fr/politique-monde/facebook-twitter-et-youtube-suppriment-une-video-partagee-par-trump

            S’il y a un journal auquel il faut s’abonner, c’est bien celui-là.


          • doctorix doctorix 30 juillet 11:22

            @Attila
            Comme les rats, vous aimez bien faire les poubelles et vous nourrir d’ordures...
            J’ai lu aussi cette connerie, mais je l’ai vomie tandis que vous vous en régalez.
            L’armée de Gilead a de la ressource...
            Dans une vidéo de 2015, elle dit que...
            Vous nous la montrez, cette vidéo, langue de pute ?


          • doctorix doctorix 30 juillet 13:13

            @Attila
            Ca fait maintenant onze que j’ai commencé à étudier les vaccins, et que je les ai compris, après avoir vacciné pendant trente ans sans savoir, me fiant à l’intoxication des labos qui a commencé sur les bancs de la fac, il y a 50 ans de ça.
            Onze ans que je me bats contre des ordures dans votre genre qui trouvent qu’il y a trop de vieux, que ça coûte trop cher, et que c’est très bien de rendre les enfants fragiles ou malades dès la naissance afin d’assurer ses revenus à Big Pharma pendant toutes leur vie sans rien leur offrir en échange.
            Vous êtes un criminel.
            Souhaitez que Dieu n’existe pas, parce que le moment venu, il vous enverra tout droit en enfer. Vous y rejoindrez pemile, alcyon, nono le dingue et quelques autres qui, s’ils ne travaillent pas pour Big Pharma, sont vraiment les rois des cons et des salauds.
            Soral, que je n’aime pas plus que ça, mais qui dit souvent des choses fort intéressantes, vient d’être mis en taule pour apologie de crime contre l’humanité, ou plutôt pour usage immodéré de la liberté d’expression.
            Mais ce sont Touraine, Buzyn et maintenant Veran, avec ces 11 vaccins obligatoires, qui sont coupables non pas d’apologie, mais bien de crime réel contre l’humanité. Leur place est en taule, et plus tard en enfer.


          • foufouille foufouille 30 juillet 13:21

            @doctorix

            onze ans de débilité et d’âge mental mais tu es certainement devenu fou comme le charlatan hammer bien avant.


          • doctorix doctorix 30 juillet 13:34

            @foufouille
            Trois questions.
            Vos vaccins sont-ls à jour ? Le jurez-vous ? (vous pouvez, si c’est sur la tête de macron).
            Etes vous seulement vacciné contre la grippe ?
            Là ça ne m’étonnerait pas....On sent que l’Alzheimer fait des progrès chez vous.
            Allez-vous vous vacciner avec Moderna ?
            https://mirastnews.net/2020/07/18/le-vaccin-contre-le-coronavirus-moderna-provoque-des-effets-secondaires-chez-plus-de-50-des-patients-les-anticorps-disparaissent-en-2-3-mois-rendant-le-vaccin-inutile/
            C’est à espérer, car ça risque de vous guérir de votre folie.
            Mais ce sera trop tard : on ne peut pas dévacciner.
            Coup de bol, vous avez passé l’âge de vous reproduire.


          • foufouille foufouille 30 juillet 14:05

            @doctorix

            ben oui, j’ai fait des tas de vaccins pas obligatoire mais conseillé dont la grippe.

            mais moins que toi vu que tu bosses dans un hosto donc c’est la raison de ta folie.

             smiley

            mais si je peux toujours avoir des enfants, pauvre vieux sénile.


          • doctorix doctorix 30 juillet 14:43

            @foufouille
            D’abord faudra trouver une bonne femme.
            C’est pas gagné.
            On peut avoir le détail des vaccins, les dates des rappels et tout ?
            Et je n’ai plus eu de vaccins depuis mon service militaire.
            Coup de bol, j’ai survécu.


          • Attila Attila 30 juillet 15:31

            @doctorix
            J’ai votre photo.

            .


          • doctorix doctorix 30 juillet 16:32

            @Attila
            C’est une selfie ?


          • foufouille foufouille 31 juillet 08:27

            @doctorix

            les rappels de vaccins sont dans tous les hosto pour le personnel donc tu délires.

            il me manque juste le méningocoque de type C car le médecin a trouvé que c’est trop cher.


          • foufouille foufouille 31 juillet 08:30

            @doctorix

            obligatoire pour tout le personnel médical.


          • Traroth Traroth 27 juillet 14:34

            Cet article ne démontre qu’une seule chose : le souverainisme n’est pas un axe d’analyse pertinent pour déterminer une politique souhaitable. Le Pen présidente, c’est le fascisme au pouvoir, et qui peut avoir envie de ça ?


            • Attila Attila 27 juillet 14:39

              @Traroth
              «  Le Pen présidente, c’est le fascisme au pouvoir »
              Tandis qu’avec Macron, c’est la démocratie sociale !
              Heu !

              .


            • foufouille foufouille 27 juillet 14:41

              @Traroth

              donc son parti est interdit et macron est mieux ?


            • doctorix doctorix 27 juillet 15:19

              @foufouille
              Le jour où le Front National sera interdit, il pleuvra des grenouilles ;.
              Rien n’est plus utile au pouvoir en place que ce parti de merde : c’est sa raison d’exister, c’est la raison de sa promotion.
              Jusqu’au jour où une erreur de calcul de nos grosses têtes qui croient tout maîtriser le fera élire pour 5 ans, sur un coup de mauvaise humeur, comme les allemands en 33... Et là, il y aura des larmes et des grincements de dents.
              Les gens qui votent Le Pen pour emmerder le pouvoir feraient bien d’y réfléchir à deux fois : il y a de bien meilleurs moyens. Voter Asselineau, par exemple.


            • foufouille foufouille 27 juillet 15:37

              @doctorix

              voter pour ton détraqué bisex est hors de question.


            • scorpius scorpius 27 juillet 17:13

              @doctorix
              Aux élections de 34, les allemands avaient plutôt l’air contents ...
              Votre ami Ass est du même tonneau que le RN actuel, il ne pourra jamais incarner un quelconque changement ! Il a passé sa vie dans le système et aux crochets du système ... Un énarque haut-fonctionnaire qui a navigué entre socialie et RPR.
              Que voulez-vous qu’il en sorte ? Je l’écoute depuis un moment et il dit des choses agréables à entendre mais ça s’arrêtera là ! Il ne sert que d’éparpilleur au système.
              Un changement ne peut venir de l’intérieur. Il faut renverser la table et faire le vide.
              C’était le seul intérêt du RN mais ça ne se fera pas ...
              Lorsque que vous décidez de ranger votre pharmacie, la meilleure méthode est de tout sortir, de faire le tri et de remettre en ordre ...  smiley


            • Bendidon Bendidon 27 juillet 17:14

              @doctorix Tata achelino ah NON alors smiley
              Filipiotte fait des progrès sa chaine You Tube compte plus de 73500 abonnés et il parle et raisonne mieux que ass lino
               smiley
              Bon C vrai qu’il serait aussi de la jaquette mais bon si on retire les L, les G, les B,l es T, les Q , les pédos, les faux macs, les insoumis qui mettent le genou à terre pour la manif des traoré (racaille and Co) et les corrompus (par big pharma etc)
              Reste quoi ? smiley


            • doctorix doctorix 27 juillet 20:40

              @scorpius

              Il faut renverser la table et faire le vide.
              C’était le seul intérêt du RN mais ça ne se fera pas ...

              Donc vous n’avez pas lu le programme de l’UPR et vous suivez les ragots sans savoir.
              https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2011/01/Programme-Francois-Asselineau-legislatif-2017.pdf
              Ce programme est une révolution complète.
              Et ne comptez pas sur le FN : il n’a aucune intention de changer quoi que ce soit. Il fait partie intégrante du système.


            • doctorix doctorix 27 juillet 20:59

              Certains disent que ce programme est un retour en arrière, et c’est parfaitement vrai.
              Il revient sur tous les grignotages du programme du CNR depuis Pompidou, Giscard, Chirac, sarko, hollande et maintenant macron, jusqu’à le réduire à rien du tout, ramenant la france au 19ème siècle ou presque..
              Il se met au service des travailleurs, il renationalise, il empêche les délocalisations (interdites avant 73). Il rend leur liberté aux media, qu’il confisque aux milliardaires qui les possèdent actuellement.
              Bref, ce programme est au service des français et non du grand capital.
              C’est pourquoi il gêne.


            • beo111 beo111 27 juillet 17:07

              L’auteur, une petite question.

              Après les succès des dernières primaires socialistes et de la droite, vous songez réellement à une primaire des souverainistes ?


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er août 16:03

                Proclamation préalable

                Je suis souverainiste et je n’accepte pas la proclamation préalable que vous proposez. Ce que j’accepte en revanche, c’est le couplet 3 de Notre Marseillaise qui n’autorise que les Français de France à faire la loi dans nos foyers.

                «  Quoi ! Des cohortes étrangères

                Feraient la loi dans nos foyers !

                Quoi ! Des phalanges mercenaires

                Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

                Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !

                Nos fronts sous le joug se ploieraient !

                De vils despotes deviendraient

                Les maîtres de nos destinées ! »

                 

                Première question

                Parler de religion toute confondue au lieu de reconnaître le christianisme comme fondement de notre nation est un crime contre notre nation. Il est évident que le christianisme a quelque chose à dire dans la bonne marche de notre nation, sur la morale, sur la famille, sur le calendrier des fêtes, sur la science et l’enseignement notamment de l’histoire, sur la justice, sur la justice fiscale, etc…

                 

                Deuxième question

                L’accueil des étrangers n’est pas une question de moyens mais de conditions à remplir pour s’installer dans notre pays. Or comme ces conditions doivent donner priorité aux Français de France et respect de la chrétienté, il est actuellement illusoire de croire que la gauche antichrétienne accepte ce genre de condition. Il faut donc passer par des cataclysmes (Luc 17 :20-30) à retentissement mondial pour détruire les actuelles forces Sodomites et les rebelles à toute droiture avant l’arrivée d’un grand roi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité