• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vote utile et effondrement des partis oligarchistes

Vote utile et effondrement des partis oligarchistes

Réédition du second tour de 2017, avec une remontée extrêmement forte de Mélenchon dans les derniers jours de la campagne. Mais les 27,8% de Macron ne doivent pas cacher que la part des voix allées au PS, au candidat du centre (Modem / LREM) et UMP/LR ne cesse de s’effondrer : de plus de 75% des voix en 2007, à 65% en 2012, l’avènement de Macron a accéléré la chute, avec à peine plus de 50% en 2017, et à peine 34% aujourd’hui. Les partisans de l’oligarchisme se sont effondrés. 

 

Un vrai rejet des politiques du passé

Le vote utile a joué à plein cette année. Macron en a profité à plein, repoussant Pécresse sous un désastreux 5%, et achevant d’aspirer les plus conformistes du PS. Marine Le Pen en a sans doute également profité, ce qui lui permet de faire un score trois fois plus élevé que Zemmour. Le ralliement de la nièce de la candidate du RN, qui marchandait son soutien dimanche soir comme un élu radical de la 4ème République, ne semble rien lui avoir apporté. Mais ce phénomène de vote utile a été de loin le plus spectaculaire avec Mélenchon, qui a aspiré les voix de ce qui reste de la gauche, au point de monter à 22%, pas très loin de la qualification au second tour : il a probablement réussi à récupérer une partie des électeurs de Roussel, Hidalgo, Jadot et même de Artaud et Poutou, plus bas qu’il y a 5 ans.

L’élection de Macron en 2017 pouvait faire croire que l’oligarchisme avait de beaux jours devant lui, avec sa très large victoire face à Marine Le Pen. Pourtant, déjà, en 2017, on pouvait s’interroger sur le soutien aux politiques oligarchistes. Déjà, au premier tour, l’opposition radicale à ces politiques avait été proche de rassembler un électeur sur deux au premier tour, le « centriste » Macron ayant gagné beaucoup moins de voix que le PS et l’UMP n’en avait perdues… En 2012, Hollande, Bayrou et Sarkozy avaient réuni 65% des voix au premier tour, contre à peine 50% pour Hamon, Macron et Fillon en 2017. Et les 66% des exprimés au second tour cachait un record de vote nul ou blanc (11,5% !) et une participation décevante, qui faisait que Macron avait réuni à peine plus de voix que Sarkozy en 2007

Cette élection marque une nouvelle étape dans la reconfiguration profonde de notre paysage politique. Le PS, que les élections locales avaient semblé ranimer, n’est plus qu’un groupuscule au niveau national, sous le PCF, DLF ou Lassalle. Cette élection démontre aussi que les européennes de 2019 n’étaient pas un accident pour LR, qui emprunte le chemin du PS, et dont le score est proprement calamiteux. Pire, entre une partie qui va être tentée de rejoindre la macronie pour se sauver, et une autre partie plus droitière ouverte à Zemmour, pour ne pas dire plus, c’est l’implosion qui guette Et au final, je ne suis pas mécontent de cette clarification. Je préfère que les trois partis oligarchistes ne fassent qu’un pour clarifier le débat public. Ces gens sont presque d’accord sur tout, donc autant qu’ils se réunissent.

Et ce qui est intéressant, c’est que la clarification apportée par Macron a fait passer ce bloc de 65 à 34% en à peine dix ans. Certes, il parvient à s’en sortir car il en est la force centrale, mais il a aussi réussi à transformer un ensemble politique qui rassemblait près de deux électeurs sur trois en un ensemble qui n’en attire plus qu’un sur trois ! Il y a cinq ans, j’écrivais que la « politique (de Macron) de régression sociale au profit des multinationales et des plus riches pourrait être le chant du cygne malheureusement nécessaire de l’eurolibéralisme  ». Bien sûr, il est favori du second tour, dans les sondages, et du fait des prises de position des candidats du premier tour, mais il ne faut pas sous-estimer la force du rejet qu’il suscite, et la dynamique de cette campagne, comme l’ont montré les 15 derniers jours…

Contrairement à 2012 et 2017, j’ai décidé de prendre position. J’en expliquerai en détail les raisons dans quelques jours. Ces cinq années de violences sociale, violences tout court contre les Gilets Jaunes, violences contre les libertés individuelles, de mépris à l’égard de la démocratie et des Français ont produit un résultat que je n’attendais pas. Macron me fait largement préférer que Marine Le Pen le batte, d’autant plus qu’il y a fort à penser que son second mandat serait pire que le premier… 


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 16 avril 11:38

    Bonjour, l’auteur

    « Macron me fait largement préférer que Marine Le Pen le batte »

    Voilà qui a le mérite d’être clair : vous préférez l’extrême-droite xénophobe et partisane du repli identitaire nationaliste à la droite néolibérale.


    • sylvie 16 avril 11:42

      @Fergus
      il faudrait argumenter plutôt que distribuer une rafale de « prêt à penser » ( ou prêt à douter)


    • Séraphin Lampion Kaa 16 avril 11:57

      @Fergus

      vous préférez les masos aux sados ?
      la peste au choléra ?


    • Rinbeau Rinbeau 16 avril 12:46

      @Fergus

      L’oligarchie occidentale (historiquement) et Macron de surcroit (aujourd’hui)

      ont toujours été profondément raciste ! Mais faire venir des migrants leur permet d’avoir une main d’œuvre à trois francs six sous qui tire tous les salaires vers le bas en augmentant le nombre de chômeurs ! Le mercantile passe avant l’identité !
      Le mondialisme étant le suprémacisme de classe par excellence ! Une élite peu nombreuse face à tous les sous-hommes de la planète !


    • Albert123 16 avril 15:37

      @Fergus

      « tout sauf macron » c’est pourtant simple à comprendre comme positionnement, 

      on est pas en train d’adouber lepen, on s’en sert pour virer la macronie une bonne fois pour toute.


    • Fergus Fergus 16 avril 17:17

      Bonjour, Albert123

      Certes ! Mais outre le désordre politique et géopolitique qu’engendrerait une victoire de Le Pen, ce serait pour mettre en place dans le cadre de la cohabitation qui s’ensuivrait inévitablement un pouvoir politique clone de celui de Macron.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 avril 18:19

      @Fergus
      vous préférez l’extrême-droite xénophobe et partisane du repli identitaire nationaliste à la droite néolibérale.

      Le programme de Marine le Pen est tellement d’Extrême-Droite que 75% des propositions sont communes au programme de Mélenchon !

      Cf « Le programme de MLP est beaucoup plus proche de celui de Mélenchon que de celui de McKinsey ! »



    • Samson Samson 17 avril 18:37

      Bonjour @Fergus
      Quel qu’il soit, le menu pour la suite est garanti vomitif, quand il se réduit désormais au choix entre tyrannie potentielle ou déjà avérée, puante médiocrité xénophobe de la Marine ou perversité managériale d’un éborgneur et mutilateur doublé d’un vaccinateur compulsif.

      Ne pas voter pour Marine Le Pen est une option parfaitement digne et respectable, mais cautionner par sa voix la coercition « vaccinale » et les multiples exactions de ce pervers psychopathe en le maintenant à la présidence de la République en est une autre, et qui — quoiqu’en prétendent certaines consignes de perdants, dont le sens de l’analyse est d’après le verdict des urnes à tout le moins sujet à caution - l’est à mes yeux infiniment moins !

      Portez-vous bien, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


    • Samson Samson 17 avril 18:48

      @Fergus
      PS : Même s’il est selon toute probabilité réélu, il ne faut pas non plus trop s’inquiéter de la suite : il a déjà réussi à accumuler de telles casseroles et un tel niveau de détestation que toutes les « surprises » sont possibles et qu’il ne pourra jamais se maintenir cinq ans de plus à l’Élysée.
      Dans mes pronostics, il dégage entre juillet et au plus tard l’automne. smiley


    • Attila Attila 16 avril 11:49

      Mieux vaut une dirigeante populiste bien a droite que le petit merdeux va-t’en guerre fanatique qui hait les français et va tout détruire du modèle français.

      .


      • Rinbeau Rinbeau 16 avril 11:50

        Le principal parti oligarchique est la république en marche puisque soutenu par la plus puissante oligarchie du monde qui est la famille Rothschild !

         smiley


        • Séraphin Lampion Kaa 16 avril 11:54

          @Rinbeau

          pas seulement


        • rogal 16 avril 12:17

          Oligarchisme ; précisons : ploutocratique.


          • Marine fera comme les Hongrois. Le pays semble aller bien....


            • Seth 16 avril 14:02

              Ne pas confondre « parti oligarchique » et antiques partis de gouvernement.

              Macron ne représente rien si ce n’est l’oligarchie. C’est même l’oligarchie new look. Sans elle il n’existerait pas, moumoute ou pas.


              • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 16 avril 14:14

                L’effondrement des parties oligarchiques n’a pas apporter le renouvellement tant espéré.

                Les parties Anti-Oligarchique font de plus de plus du Chirac et du Hollande au fur et à mesure qu’ils prennent de l’importance et abandonnent progressivement les recettes qui ont fait leurs succès. Quand on voit la forte progression de Le Pen et de Mélenchon en Corrèze au détriment de Macron, c’est un signe que les postures sont mûres.

                Tout ce qui reste comme raison d’aller voter, c’est le barrage au populisme d’un coté et le tout sauf Macron de l’autre, sans que les principaux sujets d’importance ne soient encore une fois évoqués.

                Tant qu’on aura pas compris que le boycott et la résilience sont les seules armes qui peuvent annihiler cette pièce de théâtre, encore faut-il le vouloir... 


                • Attila Attila 16 avril 15:42

                  Heu . . . non.

                  Il reste la construction d’un mouvement politique et social au service des français qui puisse faire émerger des candidats intègres et compétents pour chasser tous les corrompus et les profiteurs.

                  Le drame aujourd’hui est que nous n’avons plus personne de confiance pour qui voter.

                  L’autre drame est que nous n’avons personne capable de construire collectivement un tel mouvement.

                  « Tant qu’on aura pas compris que le boycott et la résilience sont les seules armes qui peuvent annihiler cette pièce de théâtre, »

                  .


                  • zygzornifle zygzornifle 16 avril 17:54

                    En ce moment Macron est comme une grosse mouche verte criant famine, la il tourne autour des étrons LR, LFI, écolos et autres insignifiants (PS et PC) faut qu’il gagne pour assoir sa dictature et tout ceux qui vont voter pour lui vont chialer sous peux quand il va les piétiner  ....


                    • Rinbeau Rinbeau 16 avril 18:20

                      Pour qui que vous votiez, de toute manière Macron l’emportera ! C’est déjà décidé !

                      La machine à tricher acte I a parfaitement fonctionné ! La machine a tricher acte II se déploie et achèvera son objectif au soir de l’élection !

                      A bon entendeur !

                       smiley


                      • cétacose2 17 avril 07:34

                        Je vais devoir voter Macron malgré mon dégout pour cet individu car on m’a obligé à être Vacciné et que j’ai besoin maintenant de l’être tous les mois parce que je ne suis plus moi....Et vous ?


                        • chapoutier 17 avril 09:02

                          https://reseauinternational.net/video-des-soldats-ukrainiens-mettent-en-place-des-cadavres-a-butcha/

                          Des fragments d’une vidéo montrant l’armée ukrainienne étalant des cadavres à Boutcha ont été par inadvertance diffusés aux médias


                          • chapoutier 17 avril 09:31

                            cette vidéo est authentique, les debunkeurs prétendent que les soldats ukrainiens déplacent les corps car possibilité de grenade. ils ne nient pas la réalité de cette vidéo.
                            probleme, une grenade a au minimum 15 m de rayons d’action donc pipot, et pourquoi ont-ils laisséles corps sur place jusqu’a l’arrivée des journalistes ?
                            de plus la vidéo d’origin fait 7 mn. elle a été suprimée .
                            qui sont les vrais ordures ?


                          • nemesis 18 avril 20:56

                            Une idée pour les indécis du 24 avril :

                            Rattraper le Viol du Referendum de 2005 par la bande des pieds nickelés ( Talonnettes / Flanby) supporters de µicron

                            en votant pour MLP qui va freiner plutôt qu’accélérer le train de la Mondialisation !


                            • mmbbb 19 avril 15:42

                              Hidalgo a enterre le PS , elle a fait du bon boulot 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité