• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vous avez dit destitution ?

Vous avez dit destitution ?

Au moment où la destitution de Trump tourne à la farce, une autre destitution vient de pointer le bout de son nez, celle de Macron en l’occurrence, et celle-ci n’est pas totalement illusoire, même si elle semble complexe.

JPEG

Pour le président américain, l’affaire est entendue, avec le Sénat à sa botte, lequel a clos le dossier, refusant d’entendre un témoin capital, et se déjugeant scandaleusement alors que ce témoin n’est pas n’importe qui, puisqu’il est le plus haut diplomate américain en Ukraine. lien

Cet ancien militaire, William Taylor en l’occurrence, pouvait confirmer que le président américain, avait demandé à Volodymyr Zelensky, son homologue ukrainien d’enquêter sur la famille de Joe Biden, son adversaire à l’époque, en échange de quelques avantages commerciaux.

D’ailleurs un lanceur d’alerte américain avait signalé à Michael Atkinson, inspecteur général du renseignement national une conversation téléphonique mettant en cause Donald Trump. lien

Ce qui est moins connu, selon le New York Times, c’est que Trump aurait aussi tenté de discréditer le procureur Robert Muller, chargé de mener l’enquête, en demandant à Scott Morrisson, le premier ministre australien de rassembler des informations sur Muller. lien

Rappelons que les sénateurs américains prêtent serment devant le chef de la Cour suprême, lequel présidera ce procès en destitution historique.

Mais voilà le hic, les Républicains, acquis à la cause de Trump, occupent 53 des 100 sièges au Sénat, et ils ont voté contre la destitution de leur poulain aux cheveux oranges. lien

Oublions cet épisode scabreux, et étudions un autre cas, celui de la destitution éventuelle d’Emmanuel Macron...

C’est le 4 octobre 1958 qu’un référendum a permis d’intégrer dans notre constitution le principe de permettre la destitution du chef de l’état...avec le score sans appel de 82,6% des suffrages exprimés.

L’article 68 de la constitution énonce clairement : « le président de la république ne peut être destitué qu’en cas de manquements à ses devoirs, manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat ». lien

Il ne peut être mis en accusation que par les 2 assemblées statuant par un vote identique en scrutin public et à la majorité des membres les composant, puis il est jugé par la Haute Cour de justice.

Cette Haute Cour est présidée par le président de l’assemblée nationale, Richard Ferrand en l’occurrence, lequel comme on le sait, a été nommé par le Président de la République.

Le bureau de la Haute Cour est composé de 22 membres titulaires, 11 étant issus du Sénat, et 11 de l’assemblée nationale.

La commission d’instruction comprend 6 vices présidents issus de l’Assemblée Nationale, et 6 autres issus du Sénat, et elle est chargée d’élaborer un rapport, lequel sera communiqué aux membres de la Haute Cour.

Pour que la destitution soit prononcée, il faut que les explications fournies par l’intéressé n’aient pas été jugées convaincantes par les 2/3 des membres de la Haute Cour.

Si on rentre dans le détail de la procédure, elle a 4 étapes :

La première étant le dépôt d’une « proposition de résolution », à l’initiative de 58 députés au moins, et d’un minimum de 35 sénateurs... la seconde est la validation de cette proposition par au moins les 2/3 des membres des 2 assemblées... suivi par la constitution du Bureau de la Haute Cour, et finalement la décision de la Haute Cour.

Ce décor étant planté, la destitution du Président de la République actuel est-elle possible ?

C’est la question que se pose entre autres le leader de l’UPR, François Asselineau. lien

Certes, faire valider une telle procédure par 58 députés, et 35 sénateurs, n’est pas une tâche totalement impossible à imaginer, mais quid de la décision finale de l’assemble, laquelle, on le sait, est majoritairement, pour l’instant, détenue par LREM.

Pour l’instant, oui... mais lorsque l’on constate la fuite régulière des députés qui rejoignent le clan des « non-inscrits », tout peut toujours être envisagé un jour ou l’autre. lien

Depuis l’élection de Macron, ils ne sont plus que 300 députés à soutenir la majorité (289 étant seuil à ne pas franchir)... ils quittent donc le navire, l’un des derniers étant Cédric Villani, tout à sa déception de n’avoir pas été préféré à Benjamin Griveaux, candidat à la municipale parisienne. lien

Si l’on revient à l’article 68, demandons-nous ce qui peut être considéré comme « manquement à ses devoirs, manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat ».

Est-ce que l’affaire Benalla relève de « l’abus de pouvoir » ?

Est-ce un manquement à ses devoirs lorsqu’il déclare aux Gilets Jaunes « venez me chercher  » ?

Pour le constitutionnaliste Didier Maus, il faudrait « soit que le président bloque le fonctionnement des institutions », en refusant de signer les lois ou en bloquant par exemple la Constitution... 

« Soit que son comportement personnel soit indigne de sa fonction ». lien

Etait-il indigne de déclarer « le responsable vous l’avez devant vous, qu’ils viennent le chercher  », phrase prononcée par le Président, défiant les Gilets Jaunes ?, lesquels pointaient à juste titre la responsabilité de Macron dans l’affaire Benalla. lien

Pour Michael Bloch, s’exprimant dans les colonnes du JDD « il s’agit d’un fantasme des gilets jaunes (...) cela n’a aucune chance de se produire ». lien

Ce qui n’est pas l’avis du responsable de l’UPR, lequel a dénombré 13 principales violations de la constitution commise par Macron.

La 1ère est « la mise à sac du caractère social et la fraternité de la République ».

Le 2ème est « le bradage d’intérêts stratégiques et de service public à l’étranger ».

La 3ème consiste aux « dénigrements incessants du peuple français  »

Le 4ème étant les « atteintes sans précédent à la liberté de la presse ».

Le 5ème condamne « le travail de sape contre l’unité nationale »

Le 6ème dénonce « la destruction programmée de milliers de communes françaises ».

Le 7ème évoque « le sabotage délibéré de notre indépendance nationale ».

Le 8ème regrette « la violation outrageante du droit international  ».

Le 9ème s’en prend à « la rhétorique guerrière visant à promouvoir un nationalisme continental européen ».

Le 10ème argument étant « le mépris constant de la langue française et des pays de la francophonie ».

Le 11ème critique « le transfert d’une grande partie de la souveraineté française à l’union Européenne ».

Le 12ème sanctionne « la signature du Pacte de Marrakech sur les migrations en refusant de demander l’accord du parlement ou celui du peuple français  ».

Finissons par le 13ème condamne « la domestication et la neutralisation du parlement  ». lien

Reste à savoir si députés et sénateurs vont valider ces arguments...et s’ils seront assez nombreux ?

Une pétition a même été lancée sur le net, et pour l’instant elle est favorable à la destitution à 70%... mais elle n’a été signée que par 500 personnes...Par contre une autre a dépassé les 170 000 signatures. (lien) Et enfin une dernière, sur le site « mes opinons » a déjà recueilli 612 000 signatures. lien

C’est peut-être le moment de réécouter la prévision de l’économiste Charles Gave, qui s’exprimant sur l’antenne de Planète 360, déclarait fin 2018 : « si Macron continue de taper sur les petites gens, il ne finira pas son mandat ».

Charles Gave ne supporte pas qu’en haut lieu on déclare « qu’auparavant, il n’y a pas eu de réformes (...) alors qu’il y a eu des changements inimaginables, (...) par contre la seule chose qui soit resté impavide, c’est la structure de l’état français (...) par exemple l’inspection des finances (dont Macron est issu) ...ces inspecteurs des finances qui ont foutu des entreprises en l’air, acculés à la faillite, et qui n’ont jamais été en prison (...) alors que Mr Macron s’occupe de la formule de l’état, qu’il détruise tous les privilèges que les politiques ont, quand ils touchent 5 ou 6 retraites...  ». lien

Ironie de l’histoire, alors que le président annonce des mesures concernant le handicap, il reste sourd, et aveugle, depuis 1 an et demi, aux colères du peuple.

Comme dit mon vieil ami africain : «  marche sur une fourmi, 1000 t’attaqueront ».

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Le dessin illustrant l’article est de Deligne

Olivier Cabanel

Articles anciens

Drôle de ministre

 

Feu sur les artifices

 

Un clou chasse l’autre

Delevoye ne voit pas bien

Les enseignants saignés

Macron va-t-il battre en retraite

Voter avec ses pieds

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

302 réactions à cet article    


  • San Jose 10 février 10:00

    @l’auteur  : 

    .

    la destitution de leur poulain aux cheveux orange, sans marque du pluriel à « orange ». 


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 10:04

      @San Jose
      merci de votre vigilance


    • San Jose 10 février 11:28

      @olivier cabanel
      .
      Mais pourtant, ne trouvez-vous pas cette mention de couleur de cheveux d’un triste personnage déplaisante pour les jeunes de nos banlieues ? 


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 10 février 14:49

      @San Jose

      Racisme anti-rouquins ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 17:56

      @olivier cabanel
      Bonsoir, il y a eu plusieurs présentations du texte d’Asselineau sur la destitution de Macron. Voici celui qui me semble le plus complet.


    • Eric F Eric F 10 février 19:01

      @San Jose
      eh non, le qualificatif « orange » est invariable, car il s’agit d’un nom utilisé pour désigner une couleur, c’est la même chose par exemple pour « marron » -mais cette règle comporte des exceptions, notamment « rose » s’accorde-.
      référence


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 19:10

      @Eric F
      merci de cette leçon de grammaire... et donc finalement, je ne m’étais pas trompé !
       smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:53

      @Sharpshooter - Snoopy86
      .
      Tiens vous voilà, vous ! J’attends toujours vos preuves...
      .
      Cette analyse critique de la conférence d’Asselineau sur les monnaies, pour démontrer qu’il est nul en économie, ça vient ?
      .
      Allez, au boulot ! Visiblement, c’est plus fastoche d’insulter l’UPR, que de bosser pour trouver des preuves, pas vrai !?


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 20:54

      @olivier cabanel Bonsoir
      Avec l’inventaire de tous ces barrages, tout le monde a compris avec votre bon article qu’il est impossible de le destituer.


    • CLOJAC CLOJAC 11 février 04:02

      @Sharpshooter - Snoopy86

      La caporale de la secte vous gave encore avec son histoire de monnaies ?

      Répondez-lui de ma part qu’une monnaie ne relève pas du fait du Prince. Elle reflète la santé d’une économie, mais aussi la confiance que les États étrangers et les institutions internationales lui accordent. Or une monnaie qui perd de l’attractivité sur le marché des changes devient un élément accélérateur et aggravant de la déflation.

      L’économie, à la fois irrationnelle et logique, repose autant sur la confiance et l’optimisme que sur la pérennité des échanges. Si on modifie brusquement les règles, et si en plus on se débarrasse de l’euro, brutalement, sans négociations ni mesures de compensation préalables, on réunit toutes les conditions pour déclencher une déflation. Et la monnaie de remplacement aura sur le marché des changes la valeur de la roupie népalaise.



    • Croa Croa 11 février 19:16

      À Marc Filterman,
      Certes... Mais ce n’est pas une raison de ne pas la réclamer !
      *
      Si la destitution est moralement nécessaire, et elle l’est, il faut la réclamer. Le fait que ça ne puisse pas aboutir démontrera la nature dictatoriale du régime c’est tout. Mais c’est peut-être ça que les élus ne veulent pas que l’on sache ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 19:17

      @Marc Filterman
       oui, bien sur... mais avec toutes les casseroles qu’il accumule, les français pourraient bien finir par se lasser.
      non ?
       smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 20:03

      @olivier cabanel
      mais avec toutes les casseroles qu’il accumule, les français pourraient bien finir par se lasser.


      .
      D’autant que l’opposition dépose régulièrement des motions de censure, qui n’ont sans doute pas plus de chances de passer, et qui n’ont aucun retentissement international dans les médias.

      Aucun média européen ou international ne s’intéresse aux motions de censure.
      .
      Ce qui ne serait pas le cas d’une procédure de destitution pour violations de la Constitution.


    • V_Parlier V_Parlier 16 février 22:11

      @Sharpshooter - Snoopy86
      L’histoire de Trump n’a d’ailleurs ici rien à faire là car pour une fois il n’est vraiment pas le pire coupable de l’affaire en question, cette « Ukrainegate » : https://fr.ukrainegate.info/resume-partie-1-un-procureur-pas-si-solide/ ou https://fr.ukrainegate.info/resume-partie-2-des-enquetes-pas-si-dormantes/ et https://fr.ukrainegate.info/resume-partie-3-un-president-pas-si-integre/ ou encore : https://www.les-crises.fr/bande-annonce-chokine-contre-attaque-notre-interview-exclusive/ .
      Bref, les néo-écolo-gauchistes (du style de l’auteur) encore à côté de la plaque comme d’habitude.


    • Aff le loup 10 février 10:19

      Peut-on s’intoxiquer avec des produits dits « littéraires » ? De nombreux produits couramment publiés ne portent pas de pictogrammes de danger et leur utilisation quotidienne banalise le risque. Pourtant, le risque existe bien : contamination par inhalation de la moquette ou contamination percutanée lorsque les gants ne sont pas adaptés à la masturbation La prise de conscience des processus d’intoxication, la connaissance des impacts sur la santé à court ou long terme, la maîtrise des indicateurs comme les valeurs limites d’exposition, sont autant de facteurs permettant à chacun de maîtriser le risque de contamination par la lecture. Chacun devient l’acteur principal de sa sécurité dans son environnement de lecture.


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 10:25

        @Aff le loup
        intéressant, mais quel est le rapport avec l’article ?


      • Aff le loup 10 février 10:49

        @olivier cabanel

        Aucun ! Comme ton papier avec la réalité...


      • gaijin gaijin 10 février 11:27

        @Aff le loup
        en effet toute publication devrait auparavant passer un ministère de la vérité qui en approuverait la diffusion ...


      • tashrin 10 février 11:32

        @gaijin
        Sans aller jusque là, mais il est vrai que le scenario evoqué ici est difficilement envisageable dans la réalité, sauf à vouloir surfer sur les illusions de nos revolutionnaires du moment... 


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 11:34

        @gaijin
        ah ah ah !
        merci Gaijin !
         smiley


      • Aff le loup 10 février 11:36

        @tashrin

        Paluchage et tirage sur la nouille...les 2 moments de l’existence du claviériste militant !


      • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:06

        @tashrin
        Si vous lisez le texte de présentation, il contient plusieurs exemples de destitutions dans d’autres pays. L’objectif maximum étant d’obtenir le départ de Macron.
        .
        L’objectif à minima, est d’affaiblir Macron, ce qui devrait être l’objectif de toute opposition au Parlement.
        .
        Compte tenu du rejet massif dont Macron fait l’objet, et de son mépris, aussi bien envers les Français, qu’envers la Constitution, ce serait bien le moins, que les élus, censés nous représenter, puissent faire ! Aux USA, violer la Constitution ferait sauter n’importe quel gouvernement...


      • assouline assouline 10 février 18:29

        @Captain Marlo
        .
        L’UPR nous dit :
        .

        « L’objectif maximum étant d’obtenir le départ de Macron. »

        .
        Faute de pouvoir l’obtenir par les élections...
        C’est à dire faute de pouvoir l’obtenir par le moyen le plus démocratique qui soit...
        L’UPR fomente dans son coin la destitution d’un élu par les voies les moins démocratiques qui soient : L’abus de Droit par mésinterprétation de la Constitution !
        .
        On inaugurerait ainsi la Nouvelle démocratie française telle qu’on la rêve à l’UPR...
        .
        Consolons-nous...
        Le suffrage qui s’en suivrait révélerait une fois encore la progression d’Asselineau de 0.92% à... 0.94% !
        Plus 2%, saurait-on se féliciter !
        Magnifique !
        Et dans les permanences UPR, on ne manquerait pas de sabrer le Champagne, comme à l’occasion de tout non-événement !
        Magnifique...

      • assouline assouline 10 février 18:35

        @Tous
        .
        L’UPR nous dit :
        .

        Aux USA, violer la Constitution ferait sauter n’importe quel gouvernement


        .
        Sauf qu’on est en France...
        Et qu’en France, La Constitution n’ autorise pas la destitution d’un Président pour violation de la Constitution...
        C’est bête...
        Curieux cette référence soudaine à la démocratie américaine lorsqu’il s’agit de restaurer « la souveraineté de la France » en la libérant de « l’Empire » pour qu’elle puisse, enfin, voter ses propres lois...

      • Aff le loup 10 février 18:50

        @Captain Marlo « Aux USA, violer la Constitution ferait sauter n’importe quel gouvernement... »

        Euh, pas vraiment si on juge du nombre de destitution car la Constitution US Article Ii Section 1 ne dispose pas à proprement parler de gouvernement responsable... "ARTICLE II Section 1. Le pouvoir exécutif sera conféré à un président des États-Unis d’Amérique. Il restera en fonction pendant une période de quatre ans et sera, ainsi que le vice-président choisi pour la même durée, "


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 19:13

        @Captain Marlo
        merci de cet éclairage, et de ce complément d’information...
        vous avez raison, affaiblir macron... et il donne à tous les élus de bonnes raisons de le faire,...chaque jour un peu plus.


      • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 22:23

        @Aff le loup
        Si, il suffit juste de remplacer le mot « produit » par « idée macronienne », et là ça marche, on comprend mieux le lien avec l’article. Il suffit d’essayer, vous serez surpris par le résultat.


      • CLOJAC CLOJAC 10 février 22:53

        @assouline

        « L’UPR fomente dans son coin la destitution d’un élu par les voies les moins démocratiques qui soient : L’abus de Droit par mésinterprétation de la Constitution ! »


        La solution évidente est de ne pas le reconduire en 2022.
        Et dès lors qu’il ne bénéficiera plus de l’immunité de sa fonction, de l’incriminer ainsi que son complice Castagneur en vertu de l’art 212-1 11° du code pénal.

        Un collectif de pénalistes y travaille, constituant un dossier à charge fourni : vidéos, témoignages, certificats médicaux, circulaires internes de la police, enregistrement d’ordres explicites, tendant à prouver qu’il y avait contre les GJ une volonté criminelle de les terroriser en leur infligeant de grandes souffrances et des atteintes graves à l’intégrité physique ou psychique.
        Ce qui correspond à la lettre et à l’esprit de l’art susvisé.


      • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 08:00

        @CLOJAC
        Et dès lors qu’il ne bénéficiera plus de l’immunité de sa fonction,


        .
        L’immunité du Président est liée aux affaires judiciaires.
        Là, il s’agit de violations de la Constitution.
        .
        C’est l’affaire des élus de la Nation & de l’article 68 de la Constitution.
        La Justice n’est pas concernée et l’immunité n’est pas concernée non plus.

        C’est mieux de lire le dossier de l’ UPR sur la question, cela évite les confusions.



      • CLOJAC CLOJAC 11 février 09:26

        @Captain Marlo

        « L’immunité du Président est liée aux affaires judiciaires.
        Là, il s’agit de violations de la Constitution.  »

        Tiens, on se reparle ? Ah souvent femme varie et bien fol est Kissifi.

        Vous ne coincerez jamais le freluquet sur une violation de la constitution parce qu’il n’y en a pas, la formulation « en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat » est trop vague, et il ne se trouvera jamais une majorité parlementaire pour vous suivre.

        Par contre, une fois que le paltoquet sera redevenu un simple citoyen, des amputés et des éborgnés pourront continuer à déposer des plaintes avec constitution de partie civile. En se disant qu’après un changement de pouvoir, ils seraient appuyés par le Parquet.

        Des plaintes ont été déjà enregistrées à la CPI sous ref : OTP. CR 273/19

        mais (les juristes sont partagés sur ce point) on pourrait peut-être déférer les 2 malfrats à une cour d’assises normale comme de vulgaires voyous, en modifiant l’incrimination en association de malfaiteurs ou quelque chose de ce genre.
        N’étant pas pénaliste je ne me prononce pas.

        Le travail des pénalistes sera de démontrer qu’entre la brute sadique qui tabasse et le petit gus en costard cintré dans son bureau qui ordonne, il y a toute une chaîne de commandement.
        Et là, ça tombe bien, en matière pénale la preuve est libre, peu importe comment on l’obtient, et il ne devrait pas manquer de gradés prêts à se mettre à table pour sauver leurs fesses.


      • tashrin 11 février 09:36

        @Captain Marlo
        Lol
        Meme aux US avec Trump comme President qui pourtant se donne du mal, ils y arrivent pas
        Vous imaginez vraiment qu’en France on va assister à une premiere dans l’histoire de la 5eme republique alors même que le systeme est verouillé (LREM est majoritaire à l’assemblée) ? C’est d’une naiveté confondante
        Donc non seulement ca marchera pas, mais avec le jeu de la communication vous passerez pour les vils comploteurs qui ont voulu detourner les institutions pour agresser un president en exercice. Et donc ca le renforcera considerablement comme cela vous a déjà été dit
        Mais si ca vous amuse...


      • Aff le loup 11 février 10:59

        @Marc Filterman

        Marco est plus finot que Caboche qui ne voit pas le rapport ! Surement l’effet bénéfique de l’exposition stimulante aux ondes à hautes fréquences ? Mais attention à s’exposer avec modération !


      • assouline assouline 11 février 11:52

        @Tous
        .
        L’UPR nous dit ;
        .

        Violation n°1 ; la paupérisation et la précarisation de pans entiers de la société française,


        .
        L’UPR oublie de prouver son accusation qu’elle tient par avance pour vraie.
        Puis, l’UPR oublie d’établir un lien direct entre, d’une part, la paupérisation et la précarisation alléguées, et d’autre part, les seules décisions du président...
        C’est oublier qu’il y a en France un gouvernement, un parlement bicaméral et un Conseil constitutionnel.
        .
        Enfin, L’UPR oublie de considérer la responsabilité de tous les gouvernements précédents dans la situation actuelle de la France s’agissant notamment de la dette publique dont hérite Emmanuel Macron en 2017. Une dette qui justifie à elle seule la politique des retraites en cours. Laissons de côté ici les engagements hors bilan de l’Administration de la branche vieillesse.
        .
        En Droit, pour être imputables à une personne, les faits incriminés doivent avoir un lien direct avec les actes de l’accusé et doivent être, au surplus, intentionnels.
        Or, on a ici, avec la paupérisation et la précarisation alléguées, que des conséquences dont le lien avec la seule action présidentielle est aussi spéculatif que lâche.
        Plus simplement, on ne peut, en l’état actuel des faits, accuser le président d’avoir voulu la paupérisation et la précarisation alléguée. Simple dommage collatéral s’il en est... On pourrait ainsi parler du chef de « paupérisation sans intention de la créer »...
        Le président peut, par ailleurs, plaider le cas de force majeure, celui d’un déficit public dangereux, qui l’oblige à agir dans le sens d’une maîtrise de ces déficits.
        .
        Faisons remarquer qu’une politique présidentielle de lutte contre la paupérisation et la précarisation, au prix inéluctable de déficits accrus, pourrait être jugée aussi anticonstitutionnelle que la réduction des déficits elle-même...
        .
        La mise en danger des finances publiques de la France n’est pas moins interdite que les prétendues paupérisation et précarisation de la population française.
        .
        Ce qui nous amène à considérer qu’un président ou un gouvernement ne peut pas être tenu responsable de ce que l’économie d’un pays ne permet pas elle-même...
        Il convient dès lors de prendre acte de l’état de l’économie et des finances de la France. Aucun gouvernement, aucun président n’est tenu par la Constitution de faire plus qu’il ne peut. Ainsi,être un pays pauvre ne serait pas une violation de la Constitution mais la seule conséquence d’un état de fait. La pauvreté qui sévit en Serbie n’est pas anticonstitutionnelle... Celle que pourrait connaître un jour la France ne le serait pas davantage.

      • Shawford Desperadovirus 11 février 11:56

        @assouline

        Pépère il vient demain à Bordeaux, peut-être qu’il croit que je vais venir lui sucer la tube comme un fan.

        Dommage je prends le TGV pour Hendaye dans 5mn.

        Je pourrai donc pas lui refiler le virus ♥️ les yeux dans les yeux, et il pourrait donc crever comme un loser le jour venu plein de sa fatuité.

        J’espère qu’il découvre pas mon Master plan au 42eme tour.. mais c’est la vie !


      • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 17:44

        @tashrin
        Meme aux US avec Trump comme President qui pourtant se donne du mal, ils y arrivent pas

        .
        Pour Trump il n’a jamais été question de violations de la Constitution US !
        Mais j’aime bien « le 2 poids, 2 mesures »...
        .
        Quand il s’agit de tacler « les affreux Dictateurs des Régimes de l’ Axe du mal », les Mamamouchis occidentaux les accusent de « violer les Droits de l’ homme, d’exercer un pouvoir personnel, l’absence de démocratie, une police violente, une censure, du mépris pour les opposants (si démocratiques), d’emprisonner les manifestants (si démocratiques)... » .
        .
        Mais quand ça se passe en France, silence radio !
        Les médias en ce moment, accusent le gouvernement chinois de censure, mais quand l’UPR est censurée depuis bientôt 13 ans par les médias mainstream : silence radio ! Et l’UPR n’est la seule censurée....
        .
        On peut ajouter à la liste : Jacques Sapir, (pour ses travaux sur la sortie de l’euro, sujet tabou !) , Jean Bricmont, Olivier Berruyer ( site les Crises) , Pierre Lévy ( revue Ruptures) , Annie Lacroix Riz ( Historienne), Etienne Chouard, Michel Collon, ou Kuzmanovic, des francs tireurs que vous ne verrez jamais dans les médias dominants.... ! 
        .
        Et c’est normal qu’ils soient censurés, ils ne sont pas dans « le Camp du Bien euro-atlantiste » ! Dans le Camp du Bien, on fait ce qu’on veut, tralala, tout en donnant de leçons à la terre entière...




      • assouline assouline 12 février 11:28

        @CLOJAC
        .

        La solution évidente est de ne pas le reconduire en 2022


        .
        Oui !
        Les Français qui réclament des RIC à répétition sous prétexte de démocratie participative et je ne sais quelle autre « représentativité » doivent d’abord user pleinement des moyens de choix démocratiques qui sont à leur disposition.
        ... ce qu’ils ont fait d’ailleurs...

        Seulement, l’exercice de la démocratie, ça fait aussi des perdants...


      • nono le simplet nono le simplet 10 février 10:52

        même avec un optimisme délirant le projet est voué à l’échec ... et même pire, comme pour Trump, cela renforcerait Macron dans sa légitimité (en cas d’échec bien-sûr) ... à oublier, sans aucun doute ...


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 11:38

          @nono le simplet
          justement, je ne suis pas si sur que ça renforce sa légitimité...
          on en reparle ?
           smiley


        • Fergus Fergus 10 février 13:02

          Bonjour, nono le simplet

          « même avec un optimisme délirant le projet est voué à l’échec »

          En effet, Macron en sortirait renforcé.

          Qui plus est, je ne vois pas sur quelle base ayant quelque chance de déboucher, ne serait-ce que sur un vote dans une des deux assemblées, une telle procédure pourrait être enclenchée.

          Grosso modo, les reproches que l’on peut faire à Macron sur l’exercice de sa fonction  je parle de la forme et pas du fond de sa politique ne sont pas pires que ceux qui ont pu être adressés à ses prédécesseurs !

          Pas un groupe parlementaire n’envisage d’ailleurs de déclencher une telle procédure. 


        • dimitrius 10 février 13:32

          @Fergus

          Ne vous inquiétez pas votre champion finira son mandat , à Dinan on peut dormir tranquille , le pavillon Sam suffit et la pigeot 208 sont en sécurité.


        • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:17

          @nono le simplet
          Pourquoi la FI parle constamment de changer la Constitution, si c’est normal qu’un Président la viole constamment ?? Autant ne pas avoir du tout de Constitution, si c’est normal de ne pas la respecter ? La Constitution précise les droits et les devoirs de chacun, y compris au niveau des citoyens, qui ont des droits à faire respecter.
          .
          Le rôle d’une Constitution :

          "(...) La Constitution, c’est donc un outil permettant de fixer le cadre général au regard de l’organisation d’un État.

          Donc, la Constitution paraît comme étant nécessaire en ce qu’elle assure que tout un chacun voit ses droits respecter.

          En effet, le texte suprême de l’ordre juridique français garantit les droits fondamentaux des citoyens français. Par conséquent, ce texte solennel permet de prévenir l’arbitraire de la part des différents pouvoirs en ce qu’il décline l’ensemble des diverses institutions qui existent effectivement dans l’organisation de l’État. En outre, le texte constitutionnel permet de prévoir les organes en tant qu’acteurs de l’État sous le prisme du principe de la séparation des pouvoirs, théorie inventée par Locke en Angleterre et reprise et approfondie par Montesquieu en France. Il permet également la division des diverses fonctions au sein de l’État à l’effet de se prémunir de l’arbitraire.

          C’est ainsi que la Constitution permet l’organisation effective des différents pouvoirs (publics) que comporte l’État en prévoyant une séparation entre le pouvoir législatif - le pouvoir de faire la loi, le pouvoir exécutif - chargé d’exécuter les lois et de les mettre en oeuvre - et le pouvoir judiciaire - contrôlant l’application de ces lois. Cette séparation participe donc de l’équilibre des pouvoirs au sein d’une société démocratique et est ainsi utilisée dans les sociétés représentatives à des degrés plus ou moins étendus.

          C’est par voie de conséquence un rôle tout à fait majeur que joue effectivement la Constitution en ce qu’elle prévoit la délimitation des compétences propres à chacune des institutions des différents pouvoirs ainsi que la façon dont celles-ci sont mises en place.

          Elle participe en outre au règlement des relations qui existent entre ces pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire et prévoit qu’un certain contrôle est effectif entre eux : dit autrement, ils sont en mesure de se contrôler les uns envers les autres, ce qui limite notamment les possibilités d’arbitraire.

          Aussi, la Constitution en tant que texte supérieur dans la hiérarchie des normes prévoit expressément l’aménagement, la stratification, l’ordonnancement effectif des compétences et des attributions sur la totalité du territoire de l’État en procédant au choix de l’organisation dont est doté l’État en ce que celui-ci peut être unitaire, centralisé, décentralisé, fédéral, etc. C’est en fait au sein de ce texte constitutionnel qu’est choisie et prévue l’organisation de l’État, et, de ce texte découlent toutes les spécificités de ces différentes organisations possibles.



        • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:22

          @Fergus
          Grosso modo, les reproches que l’on peut faire à Macron sur l’exercice de sa fonction — je parle de la forme et pas du fond de sa politique — ne sont pas pires que ceux qui ont pu être adressés à ses prédécesseurs !


          .
          Donc, c’est normal qu’un Président viole la Constitution, puisque d’autres l’ont fait avant lui... Il ne vous vient pas à l’idée, qu’eux aussi, auraient dû être destitués ?


        • Fergus Fergus 10 février 18:28

          Bonjour, Captain Marlo

          Je ne dis pas que « c’est normal », mais que Macron étant à peu près aussi borderline que ses prédécesseurs, je vois mal comment la procédure pourrait être mise en oeuvre dans un monde politique incapable de réformer drastiquement ses pratiques.


        • assouline assouline 10 février 19:05

          @Fergus
          .
          Ah ! Fergus...
          Merci à vous de venir mettre un peu d’ordre dans cette affaire qui a mis le feu à la basse-cour...
          .
          Peut être saurez vous expliquer aux excités de l’UPR que la violation de la Constitution par un élu, fût-il président, est un acte normal inhérent à la pratique même de la gouvernance...
          .
          Et que le seul moyen pour un président de violer la Constitution est de promulguer une loi anticonstitutionnelle !
          .
          Et que le président lui-même n’est pas nécessairement l’auteur unique d’une loi promulguée, loin là...
          .
          Et que le Conseil constitutionnel est là pour veiller à la constitutionnalité des actes législatifs et réglementaires...
          .
          Et que, donc, le Président ne peut pas être accusé d’avoir violé la Constitution...
          .
          Bon courage...
          .
          Et, par avance, merci...


        • François Vesin François Vesin 10 février 19:29

          @olivier cabanel

          Sa légitimité !
          Il n’en a que faire.
          Il avait un job précis à exécuter en 5 ans.
          Il va aller au bout et un/une autre le remplacera.

          Aucune Commission ne verra jamais le jour
          Députés et sénateurs y veilleront scrupuleusement
          Il ne se passera rien aussi longtemps que le Peuple
          n’exigera et n’obtiendra pas le retour de la démocratie...

          Et ça, il va falloir aller la chercher comme en 1871 mais, cette fois,
          en prenant soin d’enfermer au préalable les conservateurs « versaillais »,
          cette nouvelle bourgeoisie néolibérale post 1968 et ses affidés
          qui ont gangrené la République à leur seul profit.
          La prochaine échéance pourrait avoir lieu dans le sang
          plutôt que dans les urnes et ce ne sera que Justice.


        • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 20:00

          @François Vesin
          .
          Il y a ce que veut Macron.
          Il y a ce que veut la majorité des Français : le retrait de la réforme.
          Il y a ce que font les Partis d’opposition.
          Et il y a ce que pensent les citoyens/électeurs.
          .
          L’opposition, en plus de ce qu’elle fait, si elle a la possibilité d’affaiblir Macron, et qu’elle ne le fait pas, les électeurs en tireront la conclusion, qu’ils préfèrent que Macron reste au pouvoir, non ??


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 février 20:24

          @nono le simplet

          Oui, oui, destitution, mais chacun sait que la chose ne se fera pas par les hommes, trop d’obstacles sont sur le chemin de cette destitution. Il vaudrait mieux pour les adeptes de la destitution de faire connaître la prophétie de Daniel 7 :24-26 :

          « Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume (Les 10 mandats de la 5è République). Un autre s’élèvera après eux, il sera différent des premiers (Macron), et il abaissera trois rois (Giscard, Sarko, Flamby).

          Il prononcera des paroles contre le Très Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps.

          Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais. » (Daniel 7 :24-26)

           

          Cela ferait un tel tollé dans les grands médias que toute la France en parlerait. Mais, mais… Mais il faut y croire et les lecteurs des commentaires d’AgoraVox sont peu enclin à croire les prophètes ; Ils préfèrent de loin les rabrouer.


        • assouline assouline 10 février 20:32

          @Captain Marlo
          .

          Il y a ce que veut Macron.

          Il y a ce que veut la majorité des Français : le retrait de la réforme.

          .
          Il y a ce que veulent les Français...
          Il y a ce qu’il faut faire pour les Français : la réforme des retraites...

        • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 22:30

          @Fergus bonsoir
          < Pas un groupe parlementaire n’envisage d’ailleurs de déclencher une telle procédure. 

          Normal, ils ont tous quelque chose à se reprocher.


        • CLOJAC CLOJAC 10 février 22:59

          @Fergus

          « Pas un groupe parlementaire n’envisage d’ailleurs de déclencher une telle procédure. »

          Vous oubliez le groupe fantôme des dépités de Môssieu 0,92%. 
          Mais bon, quand la politique prend le tour d’une pantalonnade, on ne va pas bouder son plaisir ! 
          Depuis la disparition des guignols de l’info, on n’a plus trop d’occasions de sourire.


        • oncle archibald 10 février 11:01

          « Ce qui n’est pas l’avis du responsable de l’UPR »

          Oh putaing ! oh la la ! Mon pauvre !!!! C’est le cancère !!! Mister 0,8 % cité en référence pour poser un diagnostic qui fera foi !

          « Reste à savoir si députés et sénateurs vont valider ces arguments...et s’ils seront assez nombreux ? »


          Ça c’est du pur Cabanel ! Ah que c’est beau ... Vous avez un doute vous ?


          • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:25

            @oncle archibald
            Oh putaing ! oh la la ! Mon pauvre !!!! C’est le cancère !!! Mister 0,8 % cité en référence pour poser un diagnostic qui fera foi !

            .
            Pourquoi n’avez-vous pas fait le dossier vous-même ?
            Comme ça, Asselineau n’aurait pas eu à le faire.
            .
            Mais cela suppose d’avoir lu la Constitution !
            C’est sans doute trop fatigant, non ?


          • assouline assouline 10 février 18:49

            @Tous
            .
            L’UPR nous dit, ci-dessus :
            .

            Mais cela suppose d’avoir lu la Constitution !


            .
            Et effectivement, il aurait fallu lire la Constitution...
            Mais l’UPR a fait « mieux »...
            Elle l’a réécrite... à sa convenance...
            C’est ainsi que l’UPR déduit de l’article 68 de la Constitution ainsi rédigé :
            .

            « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

            La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

            La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

            Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

            Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »

            que le Président peut être destitué pour violation de la Constitution...
            .
            Ce, bien que les dispositions de l’article ci-dessus n’en fassent pas expressément mention...
            Pour en savoir un peu plus sur la pirouette à l’origine de cette aberration, tapez-vous les quelques pages « d’expertise » de l’UPR...
            Vous en saurez surtout plus sur l’UPR...
            .
            Et soyez assez aimables de ne pas exiger des relais UPR plantés ici qu’ils relisent la Loi fondamentale pour vous éclairer sur le bien fondé de leur emballement...

          • CLOJAC CLOJAC 10 février 23:07

            @assouline

            « Et effectivement, il aurait fallu lire la Constitution...  »

            D’autant que leur Môssieu jessétou s’est fait piéger publiquement sur la constitution que, manifestement, il ne connaît pas très bien contrairement à ses assertions.

            https://www.rtl.fr/actu/politique/video-asselineau-malmene-sur-sa-connaissance-de-la-constitution-7788074979


          • Inquiet 10 février 11:01

            La demande de destitution risque grandement de ne pas aboutir. Mais là n’est pas l’objectif.

            L’objectif est de compter ses troupes, et de laissez les thuriféraires se justifier auprès de la nation et des Français de leur consanguinité avec le pouvoir.

            Comme pour Nixon, malgré un congrès tout acquis, la situation était intenable et il a du renoncer de lui même avant qu’on le jette.


            • Selfix42 Adeline21 10 février 11:04

              @Inquiet

              Bah bah bah, il suffit de franchir un nouveau cap, que dis-je, une Péninsule, et d’y installer son #B42 ! smiley

              Stay tuned, Folks ! smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 11:35

              @Inquiet
              je suis d’accord avec vous, elle risque de ne pas aboutir, mais elle sera le révélateur d’un état que le chef de l’état fait semblant de ne pas voir.
               smiley


            • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:40

              @olivier cabanel
              je suis d’accord avec vous, elle risque de ne pas aboutir, mais elle sera le révélateur d’un état que le chef de l’état fait semblant de ne pas voir.
              .
              Il ne veut surtout pas savoir combien il est rejeté par les Français.
              Les actions menées ne s’opposent pas, elles s’ajoutent.
              .
              14 Députés LREM ont jeté l’éponge.
              S’il y en a 12 de plus, Macron perd sa majorité !
              Les Députés Insoumis ont déposé des milliers d’amendements.
              .
              Les manifestants pourrissent la vie des candidats LREM en campagne !
              A Tours, le meeting LREM annulé, pour cause de chants « On est là ! » ...
              Des grévistes et des manifs un peu partout, avec des actions innovantes !
              .
              Un manifestant récite la prière à Macron :
              "Père Macron, qui êtes odieux,
              Que ton nom soit oublié.
              Que ton quinquennat s’achève ... !!
              .
              Bref, les Français sont dans la rue, et de Macron, ils ne veulent plus !!


            • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 19:16

              @Captain Marlo
              merci de toutes vos contributions que je partage, évidemment.


            • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 20:15

              @olivier cabanel,
              merci de toutes vos contributions que je partage, évidemment.
              .
              Je constate quand même de grosses réticences à engager la destitution de Macron...Je crois que certains n’ont pas compris que cette procédure s’ajoute à tout ce que font les manifestants, de plus en plus créatifs, je trouve !
              .
              Elle s’ajoute à ce que font les Députés de la FI, aux grèves et aux perturbations de la campagne électorale LREM par les Gilets jaunes. Il ne s’agit pas de substituer cette procédure à tout le reste, mais d’ajouter une couche dans la contestation !
              .
              Pour bien montrer que Macron en prend à son aise, aussi bien avec les Français, qu’il méprise ouvertement, les manifestants, que les Députés, (y compris LREM que le Gouvernement traite comme des Députés godillots), qu’avec les Institutions de la République... 

              Il faut l’habiller pour le Printemps, l’été et l’automne !


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 février 20:27

              @Captain Marlo
              Oui, parce que la République et Macron ne verront pas l’hiver de la fin 2020. Voir Daniel 7:24-26.


            • Eric F Eric F 10 février 23:08

              @olivier cabanel
              ce n’est pas que la procédure de destitution risque de ne pas aboutir, c’est que cette procédure est sûre de ne pas être engagée, tellement le dossier est incongru. Mais le but n’est pas que quelque chose soit engagé, mais de faire de l’ agit’prop’ politique.


            • Eric F Eric F 10 février 23:11

              @Daniel PIGNARD
              « la République et Macron ne verront pas l’hiver de la fin 2020. Voir Daniel 7:24-26 ».

              Il faut de bonnes lunettes pour y trouver mention de Macron et de l’hiver 2020 smiley


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 février 08:50

              @Eric F

              Les censeurs d’AgoraVox m’ont interdit de vous fournir ces bonnes lunettes parce qu’ils n’ont pas du tout envie de voir, cela bouleverserait trop leurs voies.

              Petit éclaircissement que vous pouvez voir un peu au-dessus dans ce même fil :

              https://www.agoravox.fr/commentaire5672311


            • Eric F Eric F 11 février 09:38

              @Daniel PIGNARD
              Comme avec Nostradamus, on peut trouver des extrapolations acrobatiques pour appliquer ce genre de prophétie à n’importe quelle situation de n’importe quel pays à n’importe quelle époque. Ce qu’ont fait les millénaristes notamment ; et si on regarde cette prophétie particulière elle aurait aussi bien pu être appliqué en présage à la chute de Charles X. Dans le contexte de l’époque biblique, ces prophéties s’appliquaient aux « mauvais » rois d’Israël (Daniel est de l’époque de l’exil, mais le livre est désormais considéré comme sensiblement postérieur, le passage pourrait évoquer Antiochos Epiphane)


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 février 09:59

              @Eric F

              « on peut trouver des extrapolations acrobatiques pour appliquer ce genre de prophétie à n’importe quelle situation de n’importe quel pays à n’importe quelle époque. »

               

              Eh bien si c’est si facile proposez-nous ce genre de prophéties sur un autre pays d’Europe pour cette époque-ci.

              Donc 10 rois + un autre qui sera différent. Il prononcera des paroles contre le Très Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains.

               

              Votre exemple de Charles X : Qui sont les dix rois avant lui ? Quels sont les 3 rois abaissés ? Quelles paroles contre le Très-Haut ? A-t-il opprimé les saints du Très-Haut ? A-t-il espéré changer les temps et la loi ? a-t-il été suivi par le règne du fils de l’homme ? (voir Daniel 7 :13-14)

               

              Nostradamus est assez précis quand on fait la bonne interprétation.

              Un exemple :

              Nostradamus dit qui doit venir, élu en même temps que Benoit XVI, et qui ne sera pas trop conforme à l’église de Rome :

              Au C.5:Q.92, il a écrit : 

              « Apres le siege tenu dix et sept ans,
              Cinq changeront en tel revolu terme :
              Puis sera esleu de mesme temps,
              Qui des romains ne sera trop conforme. »

               

              Le premier vers désigne la durée du pontificat de Pie XI (1922-1939 (17 ans)), le 105e pape de la prophétie de Malachie : Fides intrepida (La foi intrépide). Le « Siège » étant bien sûr celui de Pierre. Les cinq papes suivants ont été :

              1- Pie XII (1939-1958) (19 ans),
              2- Jean XXIII (1958-1963) (5 ans),
              3- Paul VI (1963-1978) (15 ans),
              3’- Jean-Paul Ier (1978-1978) (0 ans donc non compté parmi les cinq qui ont fait des ans révolus),
              4- Jean-Paul II (1978-2005) (27 ans).

              5- Benoît XVI (2005-2013) (8 ans).

              6- François en même temps que Benoît XVI mais ne sera pas trop conforme aux catholiques romains.


            • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 19:33

              @Eric F
              ce n’est pas que la procédure de destitution risque de ne pas aboutir, c’est que cette procédure est sûre de ne pas être engagée, tellement le dossier est incongru.
              .
              Et donc les pays où le Président a été destitué, sont des pays avec des Députés & des Sénateurs complètement givrés ?
              .
              La Constitution d’un pays est le niveau le plus élevé du Droit. Pour vous, faire remarquer que le Président viole la Constitution, c’est incongru ? Donc, les citoyens n’ont aucune raison de respecter les lois, si c’est normal de les violer au plus haut niveau ... !
              .
              La destitution est prévue par l’article 68 de la Constitution. Si elle y est, ce n’est pas pour faire « décoration de Noël », mais pour s’en servir, si nécessaire.


              Déjà que Sarkozy, avant de bafouer le vote de 2005, a supprimé le crime de Haute Trahison de la Constitution, si on ne peut pas destituer un Président, c’est que la France est devenue une République bananière...
              .
              Le crime de Haute Trahison lui allait pourtant bien au teint, à notre Jupiter ! Il est prêt à partager (sans demander l’avis des Français) , l’arme nucléaire, à qui le demande, et même le siège de la France à l’ ONU avec le droit de véto !
              .
              « La Haute Trahison, c’est l’entente avec des puissances étrangères, étatiques ou privées, pour mener une politique manifestement contraire à l’intérêt national du peuple français ».

              Recevoir à l’Elysée, le patron de BlackRock,
              par exemple...
              Si ce n’est pas de la trahison, c’est quoi ?

            • assouline assouline 12 février 13:01

              @Captain Marlo
              .
              L’UPR nous dit :
              .

              « La Haute Trahison, c’est l’entente avec des puissances étrangères, étatiques ou privées, pour mener une politique manifestement contraire à l’intérêt national du peuple français ».

              Recevoir à l’Elysée, le patron de BlackRock, par exemple...
              Si ce n’est pas de la trahison, c’est quoi ?

              .
              C’est comme recevoir n’importe quel dignitaire ou partenaire étranger à l’Elysée...
              .
              Lorsque le président français reçoit le Pape à l’Elysée, ce n’est pas forcément pour se rendre coupable de Haute trahison...
              .
              Un Traité international n’est pas forcément un acte de Haute trahison...
              .
              On appelle ça les relations internationales...

            • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 13:27

              @assouline
              je crois que macron a tellement de casseroles qu’il ne manque plus que le courage de quelques députés... et sénateurs, pour le priver de ce pouvoir qu’il aime tant.


            • Eric F Eric F 13 février 19:06

              @Captain Marlo
              Vous détournez mes propos, je dis juste que le dossier en question n’a pas de véritable consistance juridique ni constitutionnelle pour engager une procédure de demande de mise en accusation devant le Parlement constitué en Haute Cour, car si cela avait été le cas, l’opposition résolue (LFI, RN...) auraient entrepris quelque chose, au moins pour mettre le pression devant l’opinion (surtout s’il y avait réellement violation de la constitution).
              Dans les pays où il y a eu une procédure destitution, c’est qu’il y avait un dossier plus tangible et étayé -quoique les manoeuvres politiciennes ont également été à l’oeuvre au moins dans l’engagement de la procédure, le motif du monicagate par exemple était plutôt futile-.

              Le terme de « haute trahison » qui était très restrictif a été remplacé en 2007 par une formulation plus large dans la Constitution, mais cette formulation recouvre bien évidemment a fortiori la trahison.

              Les eurocrates ont « rusé », car le traité de Lisbonne n’ayant pas statut de constitution de l’UE ni repris littéralement le TIPCE rejeté en 2005 -même si les grands principes en ont été incorporés en modifiant les anciens traités-, il n’y a pas juridiquement violation. Cependant, c’est évidemment une entourloupe, que Sarko a payé par son échec lors de l’élection suivante. Mon opinion est que c’est dans l’urne que le peuple exprime la censure


            • Eric F Eric F 13 février 19:18

              « Recevoir à l’Elysée, le patron de BlackRock, par exemple...
              Si ce n’est pas de la trahison, c’est quoi ? »

              Et même qu’il l’a décoré ! Mais ni la constitution ni la loi ne font interdiction aux gouvernants de recevoir des dirigeants financiers, ils vont même les rencontrer dans une station suisse huppée. En tout cas, le patron en question n’a pas obtenu que le système français de retraite comporte un « volet » de capitalisation, contrairement à la plupart des pays voisins.


            • juluch juluch 10 février 11:03

              Bonjour Olivier

              pour D Trump il allait être blanchi au vu de sa majorité et sera surement réélut comme le fut Reagan en son temps.

              pour E Macron avant qu’il soit destitué.....pffou... !! Il faudrait qu’il trahisse ou quelque chose dns le genre....


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 11:37

                @juluch
                peut être...
                pour trump, avec du recul, je ne suis pas sur que ça renforce sa position, car au fond d’eux même, les électeurs américains ont compris pour la plupart qui ils avaient élu...
                pareil pour macron
                merci de ton commentaire


              • Aff le loup 10 février 11:45

                @juluch

                Tout est ici : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Article_68_de_la_Constitution_de_la_Cinquième_République_française

                Mais il faut savoir https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/10/22/comment-un-president-de-la-republique-peut-il-etre-destitue_4510625_4355770.html Pour « ...blocage du « fonctionnement régulier des pouvoirs publics » (refus de signer des lois votées par le Parlement, blocage de la Constitution, etc.) ou bien d’un « comportement personnel incompatible avec la dignité de la fonction » (crime, propos publics inacceptables, etc.). »

                car « « le président de la République n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité » et qu’il ne peut pas être traduit en justice (y compris faire l’objet d’une enquête ou être cité comme témoin) pendant son mandat. » selon l’Article 67 !


              • oncle archibald 10 février 11:52

                @juluch : Trump sera réélut, poil au cut ! Désolé c’était trop tentant !

                Macron ne risque rien puisqu’il a été élu sans irrégularités et qu’il tente d’appliquer son programme. Et « en même temps » qui croyez vous que les Français mettraient à sa place avec un bulletin de vote ? Eric Drouet ? Jean Luc Melenchon ? Mme Royal ? Benjamin Griveaux ? Un vieux cheval de retour genre Hollande ou Sarkozy ? Mr 0,8 % ?

                Aucun de tous ceux là ! Celle qui aurait le plus de chances vu le bordel ambiant resterait Marine le Pen !


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 16:35

                @oncle archibald
                vous n’avez pas encore réalisé que finalement macron n’a été élu que par 18% des inscrits...ne parlons pas du 2ème tour qui était un non choix.
                or macron fait comme s’il avait l’aval des 66 % du deuxième tour.
                il ne tient donc pas compte de la réalité.
                il n’est donc pas habilité à appliquer son programme.
                quand à marine le pen, la poubelle doit être assez grande pour y mettre elle et macron.
                 smiley


              • Fergus Fergus 10 février 17:10

                Bonjour, olivier cabanel

                « la poubelle doit être assez grande pour y mettre elle et macron »

                Attention ! Ne surtout pas se tromper de bac : ces deux-là ne sont pas recyclables !
                 


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 18:31

                @Fergus
                 smiley
                c’est vrai, je l’avais oublié !
                merci de me l’avoir rappelé !


              • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:46

                @Aff le loup
                Vous mélangez justice et violations de la Constitution.
                .
                L’immunité, c’est lié aux actions en Justice.
                Par exemple, Sarkozy n’a pas été poursuivi pendant son mandat pour ses histoires de financements de campagne, mais après.
                .
                Là il s’agit de violations de la Constitution, la procédure est fixée par l’article 68.


              • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 18:53

                @oncle archibald
                Macron ne risque rien puisqu’il a été élu sans irrégularités et qu’il tente d’appliquer son programme

                .
                Il ne s’agit pas de l’élection de Macron de 2017, mais de violations de la Constitution pendant son mandat, ne mélangez pas tout !
                .
                Quant à faire constamment la comparaison avec Trump, on s’en fout, ce n’est pas Trump qui est Président de la France, c’est Macron, que la majorité des Français ne supporte plus !
                .
                La question n’est pas non plus de savoir qui on mettra à la place, ce sont les Français qui décideront, enfin, ... si cela ne vous dérange pas !
                .
                La question est de le retrait de la réforme des retraites, que les Français n’ont pas demandé, que Macron n’a pas explicité dans son programme, et qui d’ailleurs avait dit, qu’il ne toucherait pas à l’âge de départ !


              • Aff le loup 10 février 19:01

                @Fergus

                La cougar dans le bac vert et les gilets dans le bac jaune car eux sont recyclables tel ce minet de Drouet et sa jaguar ! Un routier pas sympa qui sait pour qui il roule... https://www.lepoint.fr/people/l-ex-gilet-jaune-eric-drouet-embarrasse-par-sa-jaguar-06-02-2020-2361556_2116.php http://collectedesdechets.agglo-lepuyenvelay.fr/detail_contenu.php?menu=tri_pratique&id=107


              • Eric F Eric F 10 février 19:12

                @olivier cabanel
                Bien que je n’ai pas voté pour lui, je ne peux suivre votre raisonnement sur le fait qu’il ne serait pas habilité à appliquer son programme. En effet, en terme de nombre de suffrages, Macron a eu un score plutôt meilleur que ses prédécesseurs, tant concernant le score du premier tour pour être sélectionné, et du deuxième tour pour être désigné.
                Par nature, la différence de score entre le premier et le second tour est un « vote par défaut », on ne peut pas parler de « non choix » pour un suffrage exprimé, cela désigne l’abstention (ce que j’ai fait) ou le votre nul.

                Avec ce genre d’argument, nul président ne pourrait jamais gouverner.

                Alors il n’y a d’autre solution que de le lourder dès le premier tour en 2022, et pour ça il faudra qu’il n’y ait pas division des oppositions en des dizaines de candidats.


              • assouline assouline 10 février 19:21

                @Tous
                .
                L’UPR nous dit ci-dessus :
                .

                Il ne s’agit pas de l’élection de Macron de 2017, mais de violations de la Constitution pendant son mandat,


                .
                Sauf que pour être destitué au motif inexistant de «  »violation de la Constitution« , il faut au préalable que le Président soit jugé pour »violation de la Constitution" !
                .
                Or, ce n’est pas le cas...
                Car ça n’existe pas...
                Car le Président ne peut violer la Constitution qu’en promulgant une loi anti-constituionnelle...
                .
                Et car le Conseil constitutionnel est là pour l’en empêcher...
                .
                Mais ça... à l’UPR... on ne le sait pas...
                .
                Seul l’Etat est judicairement responsable des actes de l’Etat...
                .

              • assouline assouline 10 février 19:28

                @Captain Marlo
                .
                L’UPR nous dit :
                .

                Quant à faire constamment la comparaison avec Trump, on s’en fout, ce n’est pas Trump qui est Président de la France,


                .
                sauf que, pas plus d’une heure plus tôt, l’UPR nous disait :
                .

                « Aux USA, violer la Constitution ferait sauter n’importe quel gouvernement... »


                Ici : https://www.agoravox.fr/commentaire5672146
                .
                Ce à la suite de quoi il avait fallu rappeler à l’UPR que l’on est en France...
                .
                Tout fluctue à l’UPR...
                Sauf la bêtise...

              • CLOJAC CLOJAC 11 février 10:06

                @oncle archibald

                « Aucun de tous ceux là ! Celle qui aurait le plus de chances vu le bordel ambiant resterait Marine le Pen ! »

                Marine est ce qu’on appelait l’ancre de miséricorde dans la marine en bois.
                Une ancre à jas aux bras lestés et aux pattes crochues, qui n’avait jamais servi, et dont il ne fallait pas parler parce qu’on croyait que ça portait malheur, mais qu’on gardait au cas où...

                Et le jour où le navire ingouvernable était drossé sur les récifs dans la tourmente, l’ultime salut consistait à jeter cette ancre en espérant qu’elle croche et tienne bon jusqu’à ce que les éléments se calment. 


              • Croa Croa 11 février 22:16

                À olivier cabanel
                « or macron fait comme s’il avait l’aval des 66 % du deuxième tour. »
                C’est toi qui ne tient pas compte des réalités ! Où t’as vu qu’il faut avoir 66% d’aval pour avoir le pouvoir ? Peu importe la manière même si c’est un coup d’état, l’important c’est d’avoir le pouvoir et le fait est que Macron a le pouvoir. Quand à Marine ça faisait partie du plan. Macron peut tout à fait appliquer son programme et arrêtez de rêver de démocratie car celle-ci est absente du système.


              • Aff le loup 11 février 22:43

                @Captain Marlo « Là il s’agit de violations de la Constitution, la procédure est fixée par l’article 68. » Je sais c’est mon premier lien ! La fatigue I presume ?


              • Jean Guillot Jean Guillot 10 février 12:09

                Je crois que Asselino avait essayé de destituer Macron mais sans résultat smiley


                • Aff le loup 10 février 14:58

                  @Jean Guillot

                  Faut dire que personne ne l’aide à Frexiter notre agent simple ASS 1,17 ! Fifi un brin queue ballante a lâché la rampe...


                • Jean Guillot Jean Guillot 10 février 17:02

                  @Aff le loup
                   Selon les sondages britanniques Asselino obtiendrait 1.98% des suffrages en Angleterre , l’homme politique aurait décidé de traverser la Manche selon des sources proche du parti afin de doubler le score obtenu Métropole  smiley


                • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:00

                  @Jean Guillot & Afflelou,
                  .
                  Et vous, quand allez vous créer votre Parti ?

                  Les critiques sont aisées, mais l’art est difficile, surtout quand on se contente de ne rien faire ... Elles vous plaisent les réformes de Macron, avouez, il vous plaît le fringant Jupiter, quel bel homme !!


                • prong prong 10 février 19:02

                  @Captain Marlo

                  beep flagrand delit anti charte , on ne joue pas avec les pseudo meme quand on fait parti du gratin UPR du bar du coin smiley

                  aflelou , air cocaîne que de sobriquet venant de l’ UPR :)


                • prong prong 10 février 19:05

                  @jean 

                  Si on fondait un partit anti-UPR pronant l’ enarque-exit , on aurais deja trois fois le score d’ hu -peppere .... faut peut etre y songer :)


                • Aff le loup 10 février 19:06

                  @Jean Guillot

                  Vous voulez dire qu’il va faire la manche chez les rosbeefs ! Déjà que l’Europe va le sponsoriser en supprimant les pièces rouge de 1 et 2 euros...Il pourra faire une opération « Pièces rouges » pour découvrir la campagne...


                • prong prong 10 février 19:09

                  @Aff le loup

                  Je me demandais ou on pouvait se procurer des billet UPR ...
                  parce que franchement au poker ou au monopoly ca aurait de la gueule :)

                  tu croit qu’ il ont deposer le copyright ?


                • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 22:40

                  @Jean Guillot
                  Asselino ne pesait même pas 1 ou 2 % à la dernière présidentielle.


                • CLOJAC CLOJAC 11 février 04:20

                  @prong

                  « Je me demandais ou on pouvait se procurer des billet UPR ... »

                   Auprès des clones de la secte.
                  ils y croient tellement à leur victoire, qu’ils ont sûrement déjà converti leurs euros en monnaie du Frapdinguistan, après s’être eux mêmes convertis à l’islam.
                  Vu les résultats électoraux, je te conseillerais d’investir plutôt dans les obligations du parti animaliste, c’est plus sûr ! smiley


                • Aff le loup 11 février 11:01

                  @Captain Marlo

                  Quand tu t’appelleras Mylove !


                • Aff le loup 11 février 11:03

                  @Aff le loup Alors tu pourras me sussurer « Mon gros loup... »


                • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 19:36

                  @Marc Filterman
                  Asselino ne pesait même pas 1 ou 2 % à la dernière présidentielle.


                  .
                  Comme le FN pendant 10 ans, quand il n’était pas médiatisé !


                • Aff le loup 11 février 22:46

                  @Captain Marlo

                  Perso, la modestie m’emporte...Et à quoi bon donner à manger à ceux qui te mordent la main...


                • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 20:25

                  @Aff le loup
                  Et à quoi bon donner à manger à ceux qui te mordent la main...


                  .
                  Parce que l’UPR explique des choses utiles pour la comprenette de tous les fainéants, qui refusent de lire les Traités européens....
                  .
                  L’UPR critique tous les Partis politiques pro-européens.
                  Et qui promettent à la St Glinglin, de « changer l’ Europe ».
                  .
                  Le FN ne fait pas exception, comme tous les autres, il prône « une Autre Europe », « une Europe des Nations », indépendantes et souveraines, je suppose ?
                  .
                  Il faut donc changer les Traités. Ce qui nécessite l’unanimité 2 fois :

                  unanimité des 27 Gouvernements + l’unanimité des 27 Parlements = 54 conditions.

                  Si 1 seul sur 54 dit NON, rien ne change.
                  .
                  Les 27 pays sont divisés, certains, comme les pays de l’ Est, ou l’Allemagne, tirent profit de l’ UE, vous n’aurez jamais les 54 conditions unanimes !
                  .
                  D’ailleurs, vous pouvez consulter les Députés européens, jamais aucun Parti politique européen, même majoritaire, n’a déposé de demande pour changer un article quelconque des Traités !
                  .
                  Ils ont bien trop peur d’ouvrir la boite de Pandore, qui étalerait au grand jour les divisions entre pays européens ! Changer les Traités, c’est juste une promesse de campagne électorale.
                  .
                  Voilà pourquoi l’UPR a choisi la sortie légale, par l’article 50.


                • San Jose 10 février 12:11

                  Je me suis tordu de rire tout une journée quand Trump a été élu  : les lamentations et les gémissements des tous les gens parlant au micro de France-Inter étaient vraiment « trop ». A refaire donc en novembre ! 


                  • dimitrius 10 février 12:13

                    Je vous signale que la majorité des gens qui lisent ce forum francophone n’ont rien à foutre des pérégrinations de l’exécutif américain , les démocrates étant aussi pourris que les Républicains, cf le couple Clinton. Pour la destitution de Macron et avec les multiples recours de la justice , il aura fini son deuxième mandat que le dossier ne sera pas fini d’instruire , cf Sarkosi . Le plus hilarant c’est les références juridiques amenées par le porte valises de feu Pasqua l’homme du SAC. Et la question majeure pour les progressistes comme vous pourquoi la gauche et les verts ayant sévi moultes années au pouvoir n’ont rien fait pour changer la constitution , le mode de scrutin etc...À croire que la 5eme est bonne quand on a le cul dans la chaise. Monsieur votre perception de la démocratie est à géométrie variable et les fourmis n’ont jamais mis en danger la vie politique française , elle permettent juste à un viel Africain de prendre des vessies pour des lanternes.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:16

                      @dimitrius
                      Pour la destitution de Macron et avec les multiples recours de la justice , il aura fini son deuxième mandat que le dossier ne sera pas fini d’instruire , cf Sarkosi . Le plus hilarant c’est les références juridiques amenées par le porte valises de feu Pasqua l’homme du SAC.


                      .
                      Pasqua était dans la Résistance à 15 ans, quand Mitterrand était décoré de la Francisque par Pétain. Mitterrand, qui deviendra le gourou bien aimé de Mélenchon !
                      .
                      Et si travailler avec quelqu’un de peu recommandable était un délit, Mélenchon devrait être accusé de collusion avec Mitterrand/ Bousquet, Dassault et Patrick Buisson !



                      Ceci dit, rien à voir entre les questions de justice et les violations de la Constitution, ce sont deux choses différentes, avec des procédures différentes ! L’une dépend de la Justice, l’autre des élus... Quand on ne sait rien, autant s’empresser de le faire savoir, pas vrai !
                      .
                      Pourquoi la FI n’a pas fait le dossier de destitution de Macron ? Cela aurait évité à Asselineau de faire le travail, vu que la FI fait tout mieux que tout le monde ...
                      .
                      Et pourquoi une 6e République, avec une autre Constitution, puisque personne ne va la respecter ? Si vous ne respectez pas celle là, pourquoi devrions-nous respecter la vôtre ??

                    • assouline assouline 10 février 19:36

                      @Tous
                      .
                      L’UPR nous dit plus haut :
                      .

                      Ceci dit, rien à voir entre les questions de justice et les violations de la Constitution

                      .
                      Ben non...
                      Rien à voir, évidemment...
                      La Constitution, c’est la Constitution... C’est tout...
                      Le Droit et la Justice n’ont rien avoir là-dedans...
                      .
                      Une violation de la Constitution, c’est l’affaire des bouchers-charcutiers...
                      Ca a toujours été comme ça en France...
                      La France de l’UPR... ça va sans dire...

                    • assouline assouline 10 février 19:45

                      @Tous
                      .
                      L’UPR rajoute :
                      .

                       L’une dépend de la Justice, l’autre des élus... Quand on ne sait rien, autant s’empresser de le faire savoir, pas vrai !


                      .
                      Il semble effectivement que ce soit ce qui s’est passé ici...
                      On a voulu s’empresser de faire savoir que l’on ne sait rien...
                      .
                      Ainsi donc, si les questions de Justice relèvent de la Justice, les questions constitutionnelles elles relèveraient des seuls élus !
                      .
                      Ainsi, les élus, ces messieurs et dames du pouvoir législatif, auraient compétence à se juge de la Constitutionnalité des lois et des actes de l’éxecutif...
                      .
                      Du jamais vu !
                      .
                      Et du rififi dans les institutions de la république...
                      .
                      Ce qui rendrait obsolète notre bon vieux Conseil d’Etat et notre honorable Conseil Constitutionnel...
                      .
                      Puisque les élus sont là...

                    • dimitrius 10 février 20:36

                      @Captain Marlo

                      Effectivement beaucoup de gangsters ont été résistants , parce que les chleuhs leur interdisaient tout trafics , Mais à la libération les voyous sont restés des voyous et Pasqua comme certains autres ont fait de la politique . Est ce que tu nies les exactions du SAC commises sous la direction du marchand de Ricard ???? Est ce que tu nies que ton gourou cirait les pompes du Corse ???


                    • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 08:28

                      @dimitrius
                      Est ce que tu nies que ton gourou cirait les pompes du Corse ???


                      .
                      Asselineau est Haut fonctionnaire. Les Hauts fonctionnaires travaillent dans les Ministères, les Conseil régionaux & Départementaux, les Ambassades, les Consulats et les Préfectures. Ce sont des salariés au service de l’ Etat.
                      Asselineau, n’a aucune casserole judiciaire au fesses, une exception notable dans ce pays !
                      .
                      Quand on voit la longue liste des condamnations au PS, à l’ UMP & au FN, ya pas photo ! Au PS, où Mélenchon est resté 30 ans, des condamnés par la justice, il y en a plus que des puces sur un chien... ! Mélenchon est donc coupable d’avoir travaillé avec des Socialistes condamnés par la Justice, selon votre logique, non ? 
                      .
                      Ce que vous faites s’appelle de la diffamation publique.
                      Vous racontez n’importe quoi sans preuve, pour salir Asselineau.
                      C’est interdit par la Charte d’Agoravox, et c’est dans le code pénal.
                      « Diffamation publique, définitions et sanctions »
                      .
                      La diffamation est définie dans la loi du 29 juillet 1881 : « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation ».

                      .
                      La diffamation publique est passible d’une amende pouvant atteindre 45 000 euros et d’une peine d’emprisonnement d’un an.


                    • dimitrius 11 février 08:46

                      @Captain Marlo

                      Toi tu oses tout , à bout d’arguments des menaces . Dois je te rappeler qu’un haut fonctionnaire n’est pas obligé d’accepter un poste quand il connaît le passé du politique qu’il sert ou alors il n’est la que pour la gamelle. C’est comme si tu me disais que l’allemand n’était en rien responsable de la répression sur les Gjs , tu te fous de ma gueule ou quoi ??? Et si tu sais lire j’accuse ton gourou d’avoir ciré les pompes d’un malfrat et pas des exactions commises par le malfrat , ce qui ne grandi pas ton gourou qui est un droitard de la pire espèce . Le passé est immuable , on peut rien effacer , dois je te rappeler les Tibéri aussi , c’est drôle comme certains se retrouvent toujours à côté des crapules.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 février 09:02

                      @Captain Marlo
                      Dix femmes à Sion, ce n’est pas encore les 72 vierges, mais c’est un bon début.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 18:07

                      @dimitrius
                      qu’un haut fonctionnaire n’est pas obligé d’accepter un poste

                      .
                      Et depuis quand un fonctionnaire est responsable d’un élu ?
                      Ce sont les électeurs qui l’ont élu, pas les fonctionnaires.
                      .
                      Ce que vous faites s’appelle « de la culpabilité de proximité ».
                      X connaît Y, je désapprouve Y, donc X est coupable.
                      C’est une technique de manipulation mentale.
                      Merci d’être passé, revenez en 2e semaine !
                      .
                      Vous connaissez les compétences d’un Conseil Départemental ??
                      .

                      "L’action sociale du département, dont le coût financier représente en moyenne plus de la moitié de son budget de fonctionnement, concerne principalement :

                      • l’enfance : aide sociale à l’enfance (ASE), protection maternelle et infantile (PMI), adoption, soutien aux familles en difficulté financière ;
                      • les personnes handicapées : politiques d’hébergement et d’insertion sociale, prestation de compensation du handicap (PCH, loi du 11 février 2005) ;
                      • les personnes âgées : création et gestion de maisons de retraite, politique de maintien des personnes âgées à domicile (allocation personnalisée d’autonomie : APA) ;
                      • les prestations légales d’aide sociale : gestion du revenu de solidarité active (RSA), dont le montant est fixé au niveau national ;
                      • la contribution à la résorption de la précarité énergétique."

                      .

                      Je trouve au contraire très intéressant qu’un Haut fonctionnaire travaille sur des sujets sociaux, et pas uniquement dans les cabinets ministériels. Mais si Asselineau avait passé sa vie à Bercy ou à l’Élysée, vous le lui reprocheriez aussi !.

                      Votre but est juste de salir, car vous n’avez aucun acte délictueux à reprocher à Asselineau. C’est bien ennuyeux un politique sans casserole judiciaire, et avec des candidats, qui aux élections ont tous un casier judiciaire vierge, bououuu, quelle horreur !! Donc vos diffamations = peanuts !


                    • damocles damocles 10 février 12:37

                      Je ne comprend pas cette acharnement contre TRUMP de la part des « democrates US » et encore moins des « pseudo-democrates » obsédés de la presse hexagonale surtout telévisuelle , pour une cause perdue d’avance , qui n’a fait que renforcer « l’homme aux cheveux oranges »


                      • Shawford Shawford 10 février 12:47

                        @damocles

                        BABOULAND never have been so great !

                        I love Roxane !

                        ♌️


                      • damocles damocles 10 février 14:56

                        @Shawford

                        ...un c’ aghju capitu un’ acha ....


                      • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 19:54

                        @damocles
                        <Je ne comprend pas cette acharnement contre TRUMP
                        Sorros a perdu sa mise sur H. Clinton, et il n’a pas digéré et il n’est pas le seul


                      • damocles damocles 11 février 12:10

                        @Marc Filterman
                        Derniere intox au sujet de Trump hier dans toute la presse française et particulierement sur FRANCE-INTER  avec une citation tronquée : 

                        « TRUMP predit la diparition du virus en Avril » 

                        les commentateurs se sont gargarisé pendant 1/4 d’heure avec cette fausse citation

                        la declaration de TRUMP : « beaucoup de gens prévoient la disparition du virus quand la temperature va se rechauffer au mois d’Avril , ce serait une bonne chose si c’était vrai »


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 février 13:19

                        Tant d’élucubrations institutionnelles... alors que pour le coup le cadre normal n’est pas trop mal fait :

                        La destitution de Macron aura lieu dans 2 ans, en mai 2022.

                        Sauf, bien sûr, si d’ici là, ceux qui dissertent sur son départ anticipé n’arrivent pas à le remplacer : on s’en prendra 5 ans de plus.

                        Avec des guignols écolos, tout est possible


                        • Emohtaryp Emohtaryp 10 février 14:11

                          @Olivier Perriet

                          « La destitution de Macron aura lieu dans 2 ans »

                          Alors ça mon vieux, personne n’en sait rien, il suffirait que quelques documents explosifs très compromettant soient publiés et couic....la fête est finie illico !

                          Pour rappel, au train où vont les démissions en chaîne des députes godillots désoeuvrés, il va finir par perdre la majorité absolue, ne lui reste que dix têtes de pipes au dessus celle-ci......

                          On ne peut qu’inciter l’idiot du village en chef à continuer à les castrer et les insulter !!!... Oh oui, des insultes, encore des insultes ! smiley

                          Quand les rats commencent à quitter le rafiot, c’est qu’il y a le feu à bord et « en même temps » l’eau qui rentre de partout....

                          In fine, ce sera comme la cathédrale Notre Dame, il ne restera que des murs calcinés et un gros tas de cendre chez « les raclures en marche » !! c’est cousu de fil blanc...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 15:30

                          @Olivier Perriet
                          guignols ?
                          c’est un qualificatif que je mettrais sur beaucoup de militants de partis...
                          mais écolo ? surement pas.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 février 15:52

                          @Emohtaryp

                          et juste pour info, tu prévois quoi ou qui après ?

                          Asselineau qui va passer miraculeusement de 1% à 51% ?


                        • Sozenz 10 février 16:19

                          @Emohtaryp
                          il y a dejà assez pour le faire tomber . sauf que les opposants ...
                          ça n en sont pas .
                           ça r’ouvre les grandes gueules pour les municipales . comme d hab ; sinon ... ça su.....


                        • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:26

                          @Olivier Perriet

                          et juste pour info, tu prévois quoi ou qui après ?

                          Asselineau qui va passer miraculeusement de 1% à 51% ?

                          .
                          Les électeurs décideront dans de nouvelles élections.
                          En général, c’est ainsi que les choses se passent, non ?
                          .
                          Supposons que Macron ait un grave problème santé et quitte le pouvoir, ce sont des choses qui peuvent arriver. Ou qu’une douzaine de Députés LREM quittent le groupe et que Macron parte, faute de majorité, il faudra bien aller vers de nouvelles élections, non ?
                          .
                          Si les Partis politiques ont peur de destituer Macron, parce que c’est le bazar dans leurs Partis, et qu’ils craignent de nouvelles élections, l’UPR n’y est pour rien.
                          .
                          Mais alors, dites le clairement : « On a peur de prendre une branlée électorale, on préfère garder Macron et la retraite à points ! » Au moins on saura que vous êtes des Mickeys, quand vous couinez sur les malheurs du peuple....


                        • Eric F Eric F 10 février 22:34

                          @Captain Marlo
                          « ...ou qu’une douzaine de Députés LREM quittent le groupe et que Macron parte, faute de majorité »
                          Un président qui perd la majorité parlementaire ne part pas, ni Mitterrand en 86 ni Chirac en 97 ne l’ont fait. Si LREM perd la majorité, il y tentera une coalition, probablement avec LR. Et en cas d’échec, il y aura dissolution, et cohabitation avec la nouvelle majorité, ça a fonctionné 3 fois.
                          De toute façon, on est plus proche de 2022 que de 2017, la solution est dans l’urne ...mais il faut de « bons » candidats en position éligible.


                        • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 08:34

                          @Eric F
                          De toute façon, on est plus proche de 2022 que de 2017, la solution est dans l’urne


                          .
                          Ce n’est pas l’avis des Français que d’attendre 2022 ! Ils ne veulent plus, ni de Macron, ni de sa bande de bras cassés méprisants et incompétents, ni de sa réforme des retraites ... !!
                          .
                          Si la même situation se présentait ... en Russie, par exemple, contre Poutine et son Gouvernement, tous les médias et bienpensance, en seraient enchantés !
                          Ils feraient même des manifs de soutien... aux manifestants anti Poutine !


                        • Croa Croa 11 février 22:30

                          À Emohtaryp,
                          Un bon explosif (tout court) ce serait plus sûr que n’importe quel document compromettant. Macron se fout pas mal de son honneur comme du reste d’ailleurs les casseroles s’accumulent et rien ne se passe vu qu’il faudrait « aller le chercher » !


                        • JL JL 10 février 13:30

                          Cet article vaut surtout par sa superbe illustration. Félicitations aux artistes.

                           

                          ’’ Le 11ème critique « le transfert d’une grande partie de la souveraineté française à l’union Européenne ».

                          ’’

                           

                          Ah ? Il restait encore des morceaux de souveraineté à transférer après Sarkozy et Hollande ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 15:31

                            @JL
                            bien vu !


                          • Sozenz 10 février 16:21

                            @JL
                            l armée et le nucléaire


                          • JL JL 10 février 16:34

                            @Sozenz
                             
                            ’’ l’armée et le nucléaire ’’

                            C’est parce que les autres n’en veulent pas !


                          • Sozenz 10 février 16:45

                            @JL

                            non l allemagne n en veut pas ...

                            https://www.lemonde.fr/international/article/2020/02/08/en-allemagne-le-discours-de-macron-sur-la-dissuasion-nucleaire-est-accueilli-par-un-prudent-silence_6028865_3210.html

                            ça vous dirait d aller jeter un coup d oeil sur les peintures de l aeroport de denver ? ( pour l aeroport ; peut etre un délore ( ou pas )
                            je serai vous si vous voulez vous investir dans l actualité ; j ouvrir un peu mieux les mirettes et l esprit ;

                            mais punaise c est fou d’ être autant aveugle .. ;


                          • JL JL 10 février 16:52

                            @Sozenz
                             
                             je ne comprends rien à votre réponse. Qui est aveugle ?


                          • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:29

                            @JL
                            Ah ? Il restait encore des morceaux de souveraineté à transférer après Sarkozy et Hollande ?
                            .
                            Ben oui, l’arme nucléaire et le statut spécial de la France aux Nations Unies, avec son droit de véto ! On doit les 2 à de Gaulle, et ça fait bien des envieux en Europe.


                          • Eric F Eric F 10 février 22:44

                            @Captain Marlo
                            « l’arme nucléaire et le statut spécial de la France aux Nations Unies, avec son droit de véto » 

                            Merkel avait demandé à la France de céder le siège permanent au conseil de sécurité, Macron a refusé.
                            Concernant le nucléaire français, il ne s’agirait pas d’en céder la maîtrise à l’UE, mais Macron voudrait que la France devienne en quelque sorte le protecteur de l’Europe du fait du repli américain (remplacer l’oncle Sam)


                          • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 08:42

                            @Eric F
                            Macron voudrait que la France devienne en quelque sorte le protecteur de l’Europe du fait du repli américain (remplacer l’oncle Sam)
                            .
                            Vous soutenez Macron, ce qui est bien votre droit ! Mais comme lui, vous vendriez votre mère, si ça pouvait aider l’UE, la fin de la France et de son indépendance.
                            .
                            C’est ce que de Gaulle qualifiait : « d’esprit d’abandon ».
                            C’est ce que font nos élites depuis des dizaines d’années. Ne jamais défendre l’indépendance de la France, ni ses intérêts, ni l’intérêt des Français...
                            .
                            Il y a au moins deux pays qui s’occupent prioritairement de leurs intérêts, c’est la GB et l’Allemagne !! Et nous, nous sommes les dindons de la farce.


                          • Eric F Eric F 11 février 09:53

                            @Captain Marlo
                            Voyons, Fifi, vous savez que je ne soutiens pas Macron le moins du monde, vous avez vu que je n’ai pas voté pour lui et que j’appelle à le lourder dans les urnes dès le premier tour de 2022.
                            Ceci dit, il faut prendre en compte ses véritables positions si on veut juger de manière lucide. C’est bien dans son caractère jupitérien de vouloir prendre le lead de l’Europe. Mais avec effectivement une conception plus intégrée de l’Europe que n’avaient ses prédécesseurs. Ceci ne concerne pas seulement les aspects défense et sécurité, mais il a aussi appelé à une certaine harmonisation fiscale, et une taxe carbone aux frontières (discours de la Sorbonne) et sur ces derniers points je suis d’accord -les choses ne sont pas manichéennes-.


                          • ZenZoe ZenZoe 10 février 14:21

                            Bonjour Olivier

                            Et vous compteriez le remplacer par qui ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 15:34

                              @ZenZoe
                              bonjour !
                              bonne question... mais je me dis que sur 47 millions d’électeurs français, il doit bien y en avoir un qui soit capable de représenter le plus grand nombre.
                              c’est surement la méthode qui est à revoir.


                            • Captain Marlo Captain Marlo 10 février 19:35

                              @ZenZoe
                              Et vous compteriez le remplacer par qui ?


                              .
                              Et si Macron avait un grave accident sur la route et ne pouvait plus présider, on fait quoi ? On prendra Brigitte pour assurer l’intérim, avec Benalla ! Ollé !
                              .
                              La question a l’air d’inquiéter beaucoup de blogueurs... Étonnant, alors qu’ils nous vantent à longueur de posts, leurs champions préférés, tous plus formidables les uns que les autres... Y aurait-il des doutes sans l’air ??


                            • Odin Odin 10 février 20:34

                              @Captain Marlo

                               

                              « On prendra Brigitte pour assurer l’intérim »

                              C’est le goret du Sénat qui serait président par intérim dans l’attente d’une nouvelle élection présidentielle.

                              Dans cette hypothèse il faudra augmenter le budget de l’Élysée pour frais de bouches supplémentaires smiley


                            • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 08:43

                              @Odin
                              Vous avez mauvais esprit... !!


                            • Eric F Eric F 11 février 10:38

                              @Captain Marlo
                              "...alors qu’ils nous vantent à longueur de posts, leurs champions préférés, tous plus formidables les uns que les autres... Y aurait-il des doutes sans l’air ?« 
                              Vous vantez également votre champion, mais la question concrète qui se pose est de savoir qui serait en position d’éligibilité si Macron gicle, que ce soit sous la pression ou par les urnes.
                              Plus de candidat »naturel" à gauche ni à droite, pas grand monde ne connait le leader actuel du PS ni celui de LR, Mélanchon est en perte de vitesse, et à LREM on serait bien en peine de dire qui serait le dauphin de Macron si celui-ci est empêché. Les écolos ont le vent en poupe en terme d’audience, mais des leaders rivaux -ceci dit Hulit pointe en tpête des personnalités politiques-
                              Les vieux renards sont épuisés et les jeunes loups manquent de notoriété.

                              Cotes de popularité Février 2020 : Hulot, le Drian et Sarko (sic) pointent en tête


                            • Captain Marlo Captain Marlo 11 février 18:15

                              @Eric F

                              Vous dépeignez assez bien l’état de la classe politique actuelle...
                              Mais je ne lis pas dans le marc de café !
                              .
                              Il y a 6 mois, qui avait prévu que 14 Députés LREM quitteraient le navire ? Personne ! Et que se passera-t-il dans 6 mois ? Je n’en sais rien.


                            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 10 février 14:53

                              Voilà que Papy Cabanou rejoint Fifi casse-burnes au sein de la secte Assholineau smiley 


                              • Shawford Shawford 10 février 15:01

                                @Sharpshooter - Snoopy86

                                Comme bientôt le Guy FORGET du 42 de Bergerac en agent SNCF, qui vient de m’envoyer balader comme le pire des mal propres quand je viens lui demander les tarifs solidaires pour pouilleux, et qu’il se retranche derrière son statut de agent de transport totalement hermétique à la notion d’état de nécessité.

                                A son crédit, un flegme bien connu hors norme, sans ciller une seconde sous la mitraille intergalactique d’arguties toutes plus superbement baveuses que je lui ai lancé à la face.

                                Lui il aura plus que sa part d’avions de carasse au B42... normal c’est un super pote de Mr ZU ! ♥️


                              • oncle archibald 10 février 15:03

                                @Sharpshooter - Snoopy86

                                Oui c’est marrant la vitesse à laquelle il change d’idées ! Le seul truc vraiment constant c’est qu’il mise toujours sur des canassons boiteux ou alors usés jusqu’à la corde. Il ne doit pas miser beaucoup, juste 1 ou 2 euros, sinon toute sa belle retraite y passerait.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 10 février 15:35

                                @Sharpshooter - Snoopy86
                                surement pas... c’est pas parce que je le cite que je l’ai rejoins pour autant.
                                 smiley


                              • folamour folamour 10 février 15:57

                                @olivier cabanel
                                correction
                                « que je l’ai rejoignée »


                              • folamour folamour 10 février 16:20

                                @Shawford
                                .
                                Passe sa vie à glander sur Internet ou à se balader e bagnole....
                                Et il cherche une bonne cloche pour l’entretenir....
                                Faut faire douiller ta copine qui tient un restaurant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès