• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Angers : jusqu’où ira la répression pour avoir protesté contre un (...)

Angers : jusqu’où ira la répression pour avoir protesté contre un financement public de mosquée ?

L'identitaire Benoît Couétou avait, avec d'autres, manifesté, l'espace de quelques instants, en début de séance du conseil municipal d'Angers le 8 avril dernier afin de dénoncer l'éventuel financement sur fonds publics de la future grande mosquée d'Angers. Le groupe de chahuteur arborait - horresco referens !- des masques de cochons.

Lundi 21 novembre,il comparaissait au tribunal correctionnel d'Angers ; le procureur a réclamé 4 mois de prison avec sursis, 105 heures de travail d'intérêt général et un an de suspension de ses droits civiques. 

Benoit Couétou, jeune père de trois enfants, a de plus été suspendu de son poste à la Préfecture et risque de perdre son emploi (sources 1, 2).

On finirait par oublier que le financement public des lieux de cultes est illégal, et que le citoyen qui le rappelle à ses élus ne fait que son devoir.

Oui, certes, il faut manifester pacifiquement et en respectant la légalité.

Pacifique, la manifestation l'était : les identitaires se sont bornés à un chahut ludique de quelques instants qui n'a que peu retardé le début du Conseil municipal. Ils n'avaient pas d'autre slogan que "Pas un sou pour la mosquée".

Ce projet de mosquée-cathédrale avait été promis aux musulmans angevins par le maire socialiste Jean-Claude Antonini durant l'entre deux tours des municipales de 2008, alors qu'il se trouvait en ballottage difficile face à son rival UMP. Le projet est surdimensionné, deux bâtiments totalisant 4350 m2, séparés par une place centrale, comprenant salle de prière pouvant accueillir 2500 fidèles et centre culturel, couronné d'une tour (un minaret ?) frappé du croissant islamique et affichant le calendrier musulman. Le projet est situé sur un plateau dominant la ville.

Est-il encore permis de protester contre un tel financement public ?

Est-ce un blasphème ?

En tous cas, l''action du 8 avril, pacifique, non violente et ludique, avait provoqué une campagne médiatique particulièrement violente, dénonçant un « commando raciste et masqué », au prétexte que les jeunes identitaires arboraient des masques de cochons. Le Maire avait aussitôt déposé plainte pour racisme, suivi par l'association des musulmans d'Angers, criant au blasphème.

Nous ferons observer que le blasphème n'est pas un délit, que la critique de l'islam est permise, et sont également permises les moqueries portant sur les dogmes et interdits, ici l'interdiction islamique de manger du porc.

Ce simple et bien innocent chahut avait provoqué une enquête de police déployant des moyens importants (écoutes téléphoniques, fadettes, gardes à vue) aboutissant à la mise en cause de 5 participants.

Benoît Couétou n'est évidemment pas poursuivi pour blasphème, puisque ce n'est pas un délit selon le droit français (on finirait par en douter ...).

Il n'est même pas poursuivi pour incitation à la haine-raciale, cette incrimination fourre-tout dans laquelle à peu près tout peut entrer. Les associations musulmanes l'auraient voulu, mais le substitut du procureur refusa de leur donner satisfaction. 

Protester contre un financement public de mosquée est encore permis ... si si si ...

Alors, Benoît a été relaxé, pensez-vous ?

Pas si vite !

Il sera peut-être relaxé, nous l'espérons, mais pour le moment, le substitut du procureur a requis des peines importantes (voir plus haut) sur la base d'un tout nouveau délit (apprenez à le connaître, ça peut servir).

Il s'agit d'une une nouvelle incrimination introduite par la loi LOPPSI-2, adoptée le 15 mars 2011, 24 jours avant les faits, elle introduit dans l'article 431-1 du code pénal un nouveau délit : «  Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, (…) le déroulement des débats d'une assemblée parlementaire ou d'un organe délibérant d'une collectivité territoriale est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende ». C'est la première fois que ce nouveau délit est jugé en France.

Le problème, c'est que l'action des identitaires s'est faite sans menaces, ni violences, ni insultes, de l'aveu même du directeur de la police municipale qui assurait la sécurité de la séance du 8 avril. Quant à l'entrave, il aurait fallu pour cela que la séance ait été empêchée, or elle a repris quelques minutes après, l'intervention des identitaires ayant d'ailleurs eu lieu avant que ne soit entamé l'ordre du jour de la séance. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 29 novembre 2011 11:21

    réaction de juluch sur la vidéo « les indignés,la défense et les CRS » agoTV :

    par juluch (xxx.xxx.xxx.166) 28 novembre 16:54

    Une oeuvre d’art ??


    Autorisation de la préfecture ??

    A deux vitesse comme vous dites......


  • 65beve 65beve 28 novembre 2011 11:32


    Si ça se trouve, le benêt Benoit et ses copains mettent leurs gosses dans des écoles de curés financées elles aussi par les deniers publics.


    • Moinsificator Moinsificator 28 novembre 2011 12:26

      @ Perseus

      Ce n’est pas grave, il faut que tout le monde s’exprime. Ségurâne comme les autres.

      Car plus ils s’expriment, plus ils se dévoilent. Depuis que je lis les posts de Ségurâne,je relève d’énormes contradictions dans son discours. On ne sait plus trop qui et quoi défend Ségurâne. En fait, elle est sur la ligne Marinière et n’en déroge pas.

      A part une islamophobie pathologique et quelques essais très maladroits d’articles à caractère géo-politique, qui entretiennent le flou de la position de Marine vis à vis du NOM, je ne vois rien de transcendant dans les articles de Ségurâne. Elle prend le train en route et fait feu de tout bois. Article ramasse-crottes. Marine le sous-marin de l’UMP

      Donc, passez, y a rien à voir et à lire ! 

       


    • HerveM HerveM 28 novembre 2011 11:45

      Quand on se dit nationaliste, le minimum est de lire un de nos plus grands auteurs, Mr Robert Dun, qui nous mettait en garde contre la tentation d’un conflit ouvert contre les immigrés musulmans :

      « Prenez garde, ouvriers européens : les mêmes qui vous ont submergés de dizaines de millions de musulmans pour écraser vos revendications peuvent vous exciter demain à vous battre contre ces mêmes musulmans devenus combattants. On vous dira qu’on s’est trompé (qui est “on” ?), que ces hommes n’ont pas su profiter de l’évolution qu’on leur proposait. Ne tombez pas dans le piège.
      J’ai dénoncé plus clairement que quiconque les bases pathologiques des religions du désert, marxisme inclus. Je suis bien loin de me laisser gagner par les mirages infantiles de l’islam. Mais si la crapulocratie s’en prend à l’islam, ce n’est pas à cause de ses dogmes infantiles, ni à cause des tchadors d’écolières manipulées. C’est parce que l’islam reste la seule force anticapitaliste, la seule capable de faire échouer le chancre mondial de la société de consommation.
      La guerre civile mondiale, à la fois raciale, culturelle et sociale ne sera pas évitée. Mais les hommes libres n’y ont aucune place. Ne vous laissez pas entraîner dans le tourbillon de folie et ne vous battez qu’en cas d’absolue nécessité, si vous êtes personnellement attaqués. »


      • Traroth Traroth 28 novembre 2011 12:26

        @juluch : ah bon ? Et que font-ils de si terrible, déjà ?


      • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 14:04
        Venir ici me dire que les musulmans sont une menace parce que nous les avons massacrés par centaine de milliers, serait logique.
        Le problème de la France ce ne sont pas les musulmans mais les noirs et les arabes.

        Vous aimez faire dans la généralité on dirait. J’appelle ça du racisme moi. Vos propos sont condamnables. Un mail à quelques instances suffirait à vous mettre dans l’embarra pour de tels propos abjects.

        Cordialement,


      • révolQé révolté 28 novembre 2011 14:12

        En ce qui concerne les anciennes colonies française,ne pas omettre l’Indochine devenue viet-nam.
        Hors connaissez vous beaucoup de viets qui se sentent exclus ou qui cherche à « niquer la france comme elle a niquée ses parents » ?
        Non,
        Pourquoi ?
        Car l’afrique de l’ouest ou celle du nord n’ont pas GAGNÉE de guerre contre la france,mais se sont vu récupérer leur indépendance sur le papier plutôt que sur des champs de bataille à la différence de Dien Bien Fû (ou la déculotté française.)
        Donc ce petit goût amer dans la bouche des revanchards qui aspirent à soutirer à la france et donc aux français tout ce qu’ils pourront.
        Le plus « drôle »,la plupart des« aspirants fout la merde » ne sont même pas algériens mais marocain,(tout au moins de souche...)hors le conflit franco/marocain des 60’s fût vraiment dérisoire,mis à part quelques combats dans le désert lors de la révolution des français d’Algérie.
        Sommes toutes,ils s’accaparent un conflit qui n’a pas été le leur afin de légitimer leurs mésactions pathétiques envers les habitants du pays qui les a d’accueilli,eux ou leurs parents.


      • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 15:02
        Et que certains ici, aiment amalgamer musulmans et voyous en jogging.
        Du coup il est clair que le problème c’est pas musulman , mais voyou en jogging, qui n’a rien de musulman.

        Ce n’est pas ce que vous avez dit. Vous avez bien dit le problème en France ce sont les arabes et les noirs. C’est du pure racisme. Le nier est quand même fort de café.

        Au passage si certains amalgament musulman et voyou en jogging vous amalgamez clairement arabes et noirs avec voyou en jogging.

        Quant à la délation, c’est déjà fait et j’assume. Dans ce sens la la délation ne me dérange pas. C’est même un devoir civique. Je peux pas blairer les fachos.


      • bnosec bnosec 28 novembre 2011 15:44

        Vous parlez de musulmans, de voyous en jogging, etc.

        En fait c’est un problème global : l’immigration massive et la naturalisation.

        Et ce problème mériterait un référundum, il serait plus que temps que le peuple français soit consulté sur ces questions.

        PS :
        Je me traite de facho tout de suite ou j’attends le premier commentaire idiot pour ça ?


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 novembre 2011 21:33

        Vous vous trompez Renaud. De nos jours, ce qui est abject, c’est de porter un masque de cochon


      • bnosec bnosec 29 novembre 2011 08:05

        @ desperadoprim :

        C’est drôle, d’un côté vous feignez de tout mélanger avec humour, mais le fait que vous fassiez ce mélange prouve bien que toutes ces « catégories » se superposent souvent.

        Plus sérieusement, un référundum sur un ralentissement drastique de l’immigration, sur le regroupement familial, sur le droit du sol, sur la condition d’obtention de certaines prestations sociales. Le sujet est vaste. Et sérieux.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 novembre 2011 18:14

        @ Desperadoprim

        Vous avez bien failli, ici, ouvrir le bon débat : "Pouvons-nous en même temps exploiter le Niger et ne pas accepter que certains de ses habitants viennent nous rendre visite ?"

        Si les militants de gauche du monde entier ne renonçaient à leurs objectifs depuis trente ans, c’est-à-dire en même temps que les capitalistes du monde entier poursuivaient de plus en plus durement mais très fidèlement les leurs, le peuple du Niger (ici cité comme symbole représentatif de beaucoup d’autres) sortirait progressivement de l’exploitation et de la misère.

        Mais vous avez seulement failli venir au nécessaire débat, puis vous êtes retourné dans la fuite démagogique des islamophiles destructeurs de la laïcié et des droits humains.


      • bnosec bnosec 30 novembre 2011 08:07

        Desperadoprim :

        Il fait un peu froid chez moi en ce moment (la flemme d’aller couper du bois...), j’arrive demain m’installer chez vous avec ma famille. On est quatre. Pour moi c’est café et tartines le matin, pour madame c’est thé. Ah oui mes enfants sont turbulents, merci de ranger les objets fragiles si vous y tenez. Je ne mange que bio et végétarien, merci de vous débarasser de tous les aliments ne répondant pas à mes critères avant mon arrivée. Pour commencer deux chambres nous suffiront, mais par la suite j’exigerai une troisième chambre ainsi qu’une chapelle rose à pois verts dans le jardin.

        A demain.


      • Robert GIL ROBERT GIL 28 novembre 2011 11:46

        il faut stopper tout financement public aux religions de toutes sortes. Et pour cela il faut egalement que les dons aux differentes eglises ne beneficient plus d’un abattement de 66% sur les feuilles d’imposition ;
        Chacun est libre de pratiquer la religion qu’il veut, mais l’etat ou les collectivités n’ont pas a les subventionner, par quel biais que ce soit : il y a un grand menage a faire !


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 13:08

          Pas mieux !


        • Yubelblatt Yubelblatt 28 novembre 2011 12:48

          Il y a longtemps que j’avais flairé que Catherine Ségurâne, la soi-disant Boudhiste, islamophobe, nationaliste qui évite soigneusement la question juive, faisait partie de la communauté du lobby-qui-n’existe-pas.

          Cette façon de se déguiser pour jeter de l’huile sur le feu et détourner le regard des curieux est absolument talmudiste.

          C’est qui qui a pour devise Par la ruse tu vaincras  ?


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 13:09

          Un jour traitée de juive, un jour traitée de nazie ... c’est la vie ...


        • Moinsificator Moinsificator 28 novembre 2011 13:49

          @ Segurâne

          « Un jour traitée de Juive »,

          « Traitée » ! Quel vocabulaire et choix du mot ! 

          Ca en dit long sur votre état-d’esprit ! Bon, c’est vrai Marine s’est dédouannée de Gross Papa qui trouvait que les chambres à gaz étaient un « détail » de l’histoire de la seconde guerre mondiale. En quelques sortes, la forme de la bouteille a changée, mais le fond reste un tord-boyaux.

           


        • révolQé révolté 28 novembre 2011 14:16


          « Et je ne compte pas l’argent qu’ils réclament pour la seconde guerre mondiale à la SNCF !!!!! »

          Qu’ils aillent récupérer leur or en Suisse ou au Liechtenstein plutôt...

          Ce ne sont ni les dents ni les montres qu’ils manque la-bas...


        • Deli 28 novembre 2011 11:49

          Je ne vois toujours pas le rapport entre l’argent public et les masques de cochon.


          • wesson wesson 28 novembre 2011 11:52

            Bonjour catherin séguron

            dites, vous voulez pas dire à vos copains cathos qui font la prière dans la rue à Toulouse de dégager de là ... Ils font chier tout le monde, et contrairement aux musulmams, ils ont assez de place dans les églises - eux !


            • Furax Furax 28 novembre 2011 12:27

              J’ai un peu de mal à suivre vos « échanges ».
              Il s’agirait donc d’une juive (un juif ?), qui s’en prendrait aux musulmans.
              Pour riposter, les « bien-pensants », s’en prendraient aux cathos.
              C’est cela ?
              La vache ! On n’est pas sauvés !


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 13:14

              Wesson :
              "

              Bonjour catherin séguron"

              Merci, Wesson, de cette promotion au sexe supérieur.

              Comme par ailleur il y en a qui promeuvent au peuple élu l’humble goya que je suis, je vais finir par sentir mes chevilles gonfler et par exiger d’être appelée, sur Agoravox, Catherin DE Séguron.

              Non mais ! Y en a marre des familiarités !


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 13:19

              @ Furax

              Non effectivement, t’as pas suivi, mais t’as des excuses :

              1 cela fait des mois que dure le feuilleton

              2 il est sans intérêt.


            • wesson wesson 28 novembre 2011 14:28

              « Merci, Wesson, de cette promotion au sexe supérieur. »

              de rien de rien, tout le plaisir est pour moi .

              ... au sexe supérieur ... vous êtes sur que vous êtes féministe ?


            • garisamui garisamui 28 novembre 2011 12:02

              HONTE à ces pourritures qui financent en toute illégalité les religieux de tous poils.

              ARRÊTONS de subventionner le culte juif en premier, et musulman en deux, car ce sont eux qui reçoivent le plus.
              Informer nos cons-citoyens le plus possible.

              Le lobby juif est à ce propos, les multiples financements qu’il perçoit, le plus scandaleux et le plus coûteux à la République (bananière..) française !

              D’autant plus que l’escroquerie rabbinique pour percevoir l’argent, est des plus lucratives et des mieux organisée, bien mieux que ces pauvres curés !

              Pas d’argent public pour les affaires de conscience privées !!!!!!!!


              • garisamui garisamui 28 novembre 2011 12:04

                Cathos compris !


                • Traroth Traroth 28 novembre 2011 12:23

                  « L’identitaire Benoît Couétou avait, avec d’autres, manifesté, l’espace de quelques instants, en début de séance du conseil municipal d’Angers » : La première phrase est déjà un mensonge. Les perturbateurs ont fait irruption, masqués, en plein conseil municipal et la séance a été interrompue. Vous cherchez à minimiser l’incident.


                  • raymond 28 novembre 2011 12:37

                    zappé dès la premier mot, pas étonné ; cela commence par une insulte...


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 28 novembre 2011 12:40

                      tout le monde encense les indignés et leur juste combat contre l’oligarchie abreuvée par les finances publics, et les mêmes poussent leur plus beau cri d’orfraie quand quelques jeunes trublions attachés à leur nation et à sa loi la plus importante se défendent contre la provocation d’un conseil municipal socialiste votant le financement public du lieu de culte d’une religion intolérante et raciste, cherchez l’erreur !


                      • jaja jaja 28 novembre 2011 12:43

                        Que je sache les Indignés ont encore eu des blessés dimanche à la Défense. Il faut croire que l’État ne les encense pas tant que ça....


                      • Ronald Thatcher rienafoutiste 28 novembre 2011 12:51

                        il y en aurait aussi des blessés si par malheur des laïcs osaient entrer dans cette zone de non droits de 4350m²


                      • foufouille foufouille 28 novembre 2011 15:32

                        surtout que avant les manifestant d’extreme droite etaient pas inquietes par la police ........... ;;


                      • Ronald Thatcher rienafoutiste 28 novembre 2011 18:01

                        je vois où desper... veut en venir, le complot sioniste ? ça marche pour tout, c’est le bicarbonate des bouc-émissaires


                      • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:05

                        @rienafoutiste : Le simple fait que vous associez nation et foi démontre clairement votre mépris de la laïcité !


                      • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 12:55

                        L’archétype nazillon ségurane a de nouveau frappé accompagné de ses lieux communs d’un autre âge et extrêmement soûlants et caricaturaux.

                        Car, si nous faisons une analyse de notre réalité schizophrénique, que voit-on ?

                        Des islamo-fascistes sionistes, des musulmans musulmans, d’autres laïques sans mosquées, des chrétiens intégristes hargneux et médiévaux, des chrétiens progressistes de la théologie de la libération, des juifs orthodoxes anti sionistes, des juifs sionistes, des juifs laïques et antisionistes, des sionistes chrétiens, fils de collabos qui se repentent sans fin et sans vergogne des atrocités de leurs pères, des gens dont les parents sont de confessions distinctes......

                        Bon j’arrête, mais j’ai tout de même de forts soupçons sur l’appartenance de ségurane dans tout ce mélange des genres.

                        Pour conclure, si l’on veut faire certains rapprochements, on pourrait mettre dans le même contexte islamo-fascistes sionistes, sionistes chrétiens et juifs sionistes.

                        Ça n’aurait pas un petit parfum Al Quaïdesque quand on s’y attarde un peu : tu ne trouves pas ségurane ?


                        • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 13:24

                          Ciel, me voici démasquée.

                          Maintenant, tout le monde sait que je suis une juive (pardon : un juif) nazi(e) et de plus un (e)palestinien(ne) sioniste.

                          Après de telles révélations, où vais-je pouvoir cacher ma honte ?


                        • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 13:35

                          Les fascistes n’ont pas pour habitude de cacher leur honte car ces gens-là n’ont jamais honte de rien.


                        • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 13:39

                          Et ces gens-là ont plus le ’front’ de flagorner.


                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 13:41

                          Calmez votre joie, Segurane. Vous n’êtes « traitée de juive » que par un antisémite patenté et de « nazie » que par des hauts-parleurs. Inutile d’essayer d’adopter la posture du Juste Milieu ou de la victime des extrémistes. Vous n’en finissez pas de sombrer dans les remugles Identitaires, au mépris de l’intelligence et des lois que vous prétendez défendre. Votre militant a troublé l’ordre public, qu’il assume. Je me rassure quant à moi (il paraît que c’est humain) en me disant que vos délires concernent un cercle très restreint d’excités de la gâchette plumitive.


                        • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 13:44

                          ont de plus ....


                        • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:06

                          merci de votre contribution, juluch...


                        • agent orange agent orange 28 novembre 2011 13:31

                          Bof ! Personne n’avait protesté contre le financement partial de la cathédrale d’Evry avec des fonds publics.
                          Vaut il mieux laisser financer les mosquées par les saoudiens et par la même occasion les laisser importer leur wahabisme, cet islam rétrograde ?
                          Ou encore, laisser les croyants musulmans faire leurs prières dans les rues, faute de mosquées suffisantes ?


                          • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:09

                            Vous ne comprenez pas. Quel que soit le financement que peut obtenir une mosquée pour Ségurane, elle sera forcément contre !

                            Loin de moi l’idée de financer des bâtiments religieux avec de l’argent public, mais dans ce cas, il faut partager ceux existants, qui le plus souvent appartiennent à l’état et dont beaucoup sont inoccupés, avec les musulmans. Parce que eux aussi ont le droit d’exercer leur culte, c’est aussi ça, la laïcité !


                          • nico31 28 novembre 2011 13:34

                            @l’auteur
                            Pourriez-vous nous expliquer la raison pour laquelle ces opposants au financement public d’un édifice religieux ont cru devoir dissimuler leur visage derrière un masque de cochon ?


                            • docdory docdory 28 novembre 2011 13:36

                              @ Catherine Séguranne

                              Ainsi donc, il devient dans notre pays illégal de manifester publiquement contre une illégalité !
                              Qu’une telle affaire vaille en France une convocation devant les tribunaux en dit long sur la disparition de la liberté d’expression dans notre pays.
                              Je ne sais pas si ce financement public de mosquée a effectivement eu lieu dans la bonne ville d’Angers, ou s’il ne s’agit pour l’instant que d’un honteux projet, mais il est certain que , s’il a eu lieu, c’est un scandaleux détournement de fonds publics et une violation caractérisée de la loi de 1905 .
                              Si cette subvention a bien été votée,le maire et l’ensemble des conseillers municipaux, ainsi que les bénéficiaires abusifs de cette subvention devraient, dans une République digne de ce nom, rembourser intégralement l’intégralité des sommes volées aux contribuables angevins pour ladite subvention.
                              Cette affaire rend de plus en plus urgente le renforcement de la loi de 1905 par l’instauration d’un délit d’atteinte à la laïcité de la République. Ce délit serait constitué dès lors qu’un élu ou un fonctionnaire de la République aurait, dans l’exercice de ses fonctions, directement ou indirectement reconnu, subventionné ou salarié un culte, ou dès lors qu’un citoyen ou groupe de citoyen aurait réclamé la subvention d’un culte.
                              Ce délit devrait être pénalisé de la même façon que la corruption ( active ou passive ), et être sanctionné de dix ans d’inéligibilité pour les élus, avec destitution de leur mandat électif, ou de révocation de la fonction publique pour les fonctionnaires.

                              • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 14:14
                                Ainsi donc, il devient dans notre pays illégal de manifester publiquement contre une illégalité !
                                Qu’une telle affaire vaille en France une convocation devant les tribunaux en dit long sur la disparition de la liberté d’expression dans notre pays.

                                Non il est juste illégal d’interrompre un conseil municipal. Trouble à l’ordre public. Poitn barre. Le reste n’est que manipulation. Si la Mairie fait un financement illégal il aurait été plus intelligent de l’attaquer en justice plutôt que de se mettre un masque de cochon sur la gueule. Mais bon finalement je trouve que le masque de cochon leur allait très bien à ces porcs.


                              • docdory docdory 28 novembre 2011 15:33

                                @ Renaud Séchiant

                                Selon vous , il serait conforme à l’ordre public de violer sans vergogne la loi de 1905 ?
                                Ce maire aurait-il été chahuté s’il ne s’était pas cru autorisé à envisager de violer délibérément la loi républicaine sur laquelle il est de son devoir de maire de veiller ?
                                Qui viole le plus la loi : ce maire ou ses chahuteurs ?

                              • focalix focalix 28 novembre 2011 15:46

                                Salut Renaud et aux zotres ossi,

                                Troubler les travaux d’une assemblée, ou une représentation théâtrale cause bien un trouble à l’ordre public.
                                Il s’agit bien d’une irruption forcée dans un lieu où des gens travaillent, et donc une voie de fait.

                                D’ailleurs, l’article est aussi partial que partiel.
                                Nous ne savons rien de l’état des débats du Conseil municipal, ni de la teneur du tract distribué.
                                Ce n’est pas la première fois que les bandes ethniques « identitaires », FDS (fiers de la souche qu’ils trimballent) et autres braillards de la droite extrême envoient des informations biaisées. C’est même leur marque de fabrique.
                                ___________________________________________________
                                Hémorroïdes ? Flatulences ? Erections molles ? Vite, Marine.


                              • baska 28 novembre 2011 19:01

                                Le doryphore et sa copine intégriste savent parfaitement que le maire d’Angers n’a rien financé du tout, ils ont d’ailleurs sûrement lu sa déclaration après l’action de leurs amis : « c’est un message d’intolérance, de refus de l’autre et en plus complètement idiot. La loi de 1905 nous interdit d’investir dans un lieu de culte ». Le financement public des lieux de culte est le cadet de leurs soucis ; la preuve quand des synagogues, des crèches juives ou des églises bénéficient de l’argent du contribuable ils ne poussent pas des cris d’orfraie et n’évoquent pas la loi de 1905. Laïcité à géométrie variable ! 

                                Quant à l’individu perturbateur, contrairement à ce que la fausse bouddhiste tente de nous faire croire il est jugé non pas pour blasphème mais pour avoir été complice du délit d’entrave au conseil municipal. Nos deux intégristes de service savent pertinemment qu’entraver le déroulement d’un conseil municipal est passible de poursuites pénales. Selon l’article 431-1, 
                                "Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation ou d’entraver le déroulement des débats d’une assemblée parlementaire ou d’un organe délibérant d’une collectivité territoriale est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.« 
                                Un groupuscule qui déclare être ouvertement »anti-républicain" n’a cure du respect de lois de la république.

                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 novembre 2011 21:55

                                Mais, Docdory, dans cette affaire, vous sous-estimez le plus grave : les masques de cochon !


                              • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:13

                                @docdory :

                                « Selon vous , il serait conforme à l’ordre public de violer sans vergogne la loi de 1905 ? » : Mais personne n’a dit ça. Au contraire, Renaud Séchian a bien précisé qu’ils avaient la possibilité de faire appel à la justice, ce qui est la manière dont on procède dans un état de droit. Le fait de ne pas être d’accord avec la municipalité ou de trouver qu’elle enfreint la loi ne donne pas le droit de le faire soi-même !


                              • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2011 13:42


                                yep si j’ai bien tout suivis il y aurait de bons identitaires
                                identitaire musulman
                                identitaire juif
                                identitaire de goche , l’identaire à préférence sexuelle , l’identitaire sectaire vert .....


                                eux c’est les bons !!!!!

                                pour l’identaire sous-chien « ses actions fussent elles un rien débiles » lui c’est pas bien lui une fois pour toute ! il faut que le sous-chien se mette dans la tete que sur le sol que la nature et l’histoire lui ont imparti il doit FERMER SA GUEULE car il appartient à la majorité invisible et baillonnée de ce sol.
                                Je pense que ceux qui voterons pour la dame du fn font erreur le fn joue le jeu de cette démocrasouille, il est trop tard nos élus ont vendus et vendent le pays !
                                LE VOTE n’est rien, mieux encore ils s’assoient dessus , le Vote n’est pas l’ultime épée
                                seul un bon 1793 seule une immense jacquerie des peuples d’europe peu empecher « notre monde » de sombrer.
                                Pour les malcomprenants j’ai bien conscience comme ouvrier que la misere du monde aménée ici pour me concurencer n’est pas mon premier ennemi et qu’elle m’est imposée concomitement à la terreur économique par les banksters et leur larbins , reste que quand la maison brule je combat les flammes avant de m’occuper de l’incendiaire.


                                • nico31 28 novembre 2011 13:46

                                  « reste que quand la maison brule je combat les flammes avant de m’occuper de l’incendiaire. »
                                  Pourriez vous développer votre image s’il vous plait ? Que symbolise les flammes, que symbolise l’incendiaire ?


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2011 17:54

                                  Matthieu 13:13


                                • focalix focalix 28 novembre 2011 13:54

                                  Après le théâtre et le conseil municipal, lieu d’expression de la démocratie, pourra-t-on mettre la chienlit en d’autres lieux ? L’hémicycle ? Les salles d’examen ? Les salles d’audience des palais de justice ? Les salles d’opération ?

                                  Selon Ouest France :
                                  « Choqué par cette intervention, le maire avait dû interrompre le conseil et avait porté plainte. Partie civile au procès, la mairie d’Angers réclame 1 € symbolique.
                                  Le procureur de la République a requis une peine de trois à quatre mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général, ainsi qu’un stage de citoyenneté dans une collectivité territoriale. »

                                  J’aime bien le stage de citoyenneté. Il est bon que nos patriotes apprennent à respecter ces institutions républicaines qui sont inscrites dans la tradition française (et plus prégnantes dans nos esprits que l’épée de Clovis).

                                  Ah ! je lis que notre tête de lard a trois lardons. Faut-il pleurer ? Le sentiment vaut-il argument ?
                                  Mais non, le juge ne mettra pas au placard ce père de famille irresponsable.
                                  Peut-être lui collera-t-il une amende pour l’aider à réfléchir.
                                  Panpancucul, et maintenant le reste de l’actualité !


                                  • docdory docdory 28 novembre 2011 14:51
                                    @Focalix
                                    C’est plutôt ce maire et ses conseillers qui devraient faire un stage de citoyenneté. Ils y apprendraient les principes de base de la République :
                                    1°) L’article XIII de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui affirme : 
                                    « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés. » 
                                    Ils s’apercevraient ainsi que le financement d’une mosquée n’est pas une dépense pour la force publique, ni une dépense d’administration, et donc que lever des impôts à ce sujet est une violation grossière des droits de l’homme les plus élémentaires des contribuables.
                                    2°) L’article 2 de la loi de 1905 qui stipule que « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte », article qui est grossièrement violé par cette subvention à une mosquée.
                                    3°) L’article premier de la Constitution qui déclare que « la France est une République laïque, démocratique et sociale » .

                                    Quant au juge qui sera amené à juger cette affaire, il devra se souvenir que « la liberté consiste à faire ce qui ne nuit pas à autrui » et que le préjudice causé à autrui par cette petite blague de potache est strictement nul, et ne devrait en aucun cas être à l’origine d’une quelconque sanction, tout au plus d’un simple rappel à l’ordre. 

                                  • focalix focalix 28 novembre 2011 15:53

                                    Nous ne savons rien des décisions débattues ou prises par la ville d’Angers, et si des citoyens veulent les contester, ils doivent utiliser des voies autres que des voies de fait.


                                  • docdory docdory 28 novembre 2011 19:02

                                    @ Focalix

                                    « Voies de fait » dites vous ? 
                                    Vous y allez un peu fort, pour une blague de potache ! Comment qualifieriez vous dans ces conditions les grèves-surprises à chaque début de vacances de la SNCF et d’Air France, ou les actions des « faucheurs volontaires », ou des gens qui bloquent des trains parce qu’ils transportent quelque chose qu’ils ne souhaitent pas voir transporter ?

                                  • focalix focalix 28 novembre 2011 20:24

                                    Je répète : voie de fait.
                                    Nulle part je n’ai lu que la mairie d’Angers avait subventionné une mosquée.
                                    L’article dit bien que le but de cette intrusion était de « dénoncer l’éventuel financement sur fonds publics de la future grande mosquée d’Angers ».
                                    Comme à son habitude, Catherine Ségurane cite Riposte Laïque et le Bloc Identitaire. Des références !

                                    Nous sommes en démocratie, et les problèmes de ce type ne se règlent pas par les actions d’intimidation.
                                    Les tribunaux administratifs et les chambres régionales des comptes sont là pour ça.
                                    Il faut quand même remettre la mosquée au milieu du village !

                                    Je ne répondrai pas sur la SNCF ni sur Air France ni sur les OGM ni sur les bébés phoques, la diversion (encore appelée technique du hareng fumé) étant un procédé aussi vieux que l’art du discours !
                                    ______________________________________________________________
                                    A l’enterrement de Brigite Bardot, beaucoup de vieux phoques vont pleurer.
                                    (J.-Louis fournier)


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 novembre 2011 22:00

                                    Tout de même Docdory, tout de même... Les masques de cochon, moi ça me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.


                                  • Annie 28 novembre 2011 22:15

                                    Peut-être pas les heures les plus sombres de notre histoire, mais très certainement tous les arguments que l’on nous a ressassés pendant des mois et des mois à propos de la dangerosité des visages masqués, du point de vue sécuritaire, identitaire, sans oublier humain : comment comprendre l’autre si l’on ne voit pas l’expression du visage. Un des arguments les moins convaincants, je dois dire, parce que comprendre l’autre n’a jamais été le fort des tenants de ces opinions.


                                  • docdory docdory 29 novembre 2011 09:54

                                    @ Pierre Regnier

                                    Je ne suis pas dans le cerveau des organisateurs de cette manifestation, cependant je pense que les masques de cochon qu’ils arboraient étaient, à mon avis, une allusion au fait que, dans la mosquée ainsi financée par l’argent du contribuable, serait enseignée la superstition risible selon laquelle le cochon serait une viande « impure » .
                                    Vous avouerez qu’il est consternant que l’argent du contribuable soit détourné pour aider à la propagation de superstitions alimentaires risibles.
                                    Je reconnais toutefois que l’on puisse trouver ce déguisement comme étant de mauvais goût, mais il n’y a pas de quoi fouetter un chat !

                                  • foufouille foufouille 29 novembre 2011 12:19

                                    il fallait venir sans masques et habilles en cochon


                                  • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 28 novembre 2011 13:56


                                    Il est amusant de noter qu’ « une » chantre du Sécuritarisme se mette ici à dénoncer l’application d’une loi « liberticide » dés lors qu’elle frappe ses compagnons d’armes, alors que ces mêmes chantres du Sécuratisme depuis des années réservent à ceux qui dénoncent la dérive totalo-sécuritaire actuelle, de plus en plus affirmée, et la multiplication constante de lois liberticides, les doux qualificatifs de gôcho, bobo, bisounours et autres joyeusetés…

                                    Je me rappelle (pour les autres, je m’en tape) avoir maintes et maintes fois, en de longs coms (effectivement bien souvent d’une soporifique densité) avertit que toutes ces lois « instantanées » consensuellement « acceptées » (c.à.d : en suspendant ses capacités de jugement, passant en mode « émotionnel » après tel évènement médiatiquement sur-exposé, plutôt que d’en référer au Rationnel) voir « demandées » par une opinion média-brainwashée, un jour ou l’autre, montreraient leur véritable nature autant que les véritables objectifs de leurs concepteurs/commanditaires :

                                     pour la simple raison, que quelque soit l’amour que nous pouvons porter aux racailles (x lois sécuritaires, loi « anti-cagoule », etc..limitant (ou contraignant, limitant) le droit à manifester par exemple : donc celui de réunion, autant qu’imposant l’obligation de se rendre identifiable (c.à.d rendre obligatoire le fait que votre gueule soit fichée ad aeternam via caméras interposées)) ou celui que nous pouvons avoir pour les burkisées (là, c’est l’interdiction de l’anonymat…hmmm..si je donnais dans le cynique machiavélisme : un jour, cette interdiction d’anonymat ne pourrait-elle s’étendre autant sur le net (on est passe de voir de tels lois) autant qu’aux urnes à bulletin « secret » (donc anonyme)), so quelque soit notre amour pour les supposés "ennemis du Monde Ivre, de la France Eternelle, de l’Occident glorieux, etc…" intra-muros, le principe d’égalité devant la Loi étant ce qu’il est (encore) dans notre glorieuse contrée : les dites lois ne sauraient être « exceptionnelles » (seules minorité et irresponsabilité (c.à.d : capacités de jugement « limitées » comptent pour « exceptions »)) et donc qu’un jour ou l’autre TOUS pourraient tomber sous le coup de ces dites lois….(ce qui est d’ailleurs là, le but de la manœuvre : le « non-traitement » de l’Insécurité en dépit des moyens logistiques/matériels/humains permettant objectivement de le faire autant que la fixation sur la « question musulmane » ne sont que (pour reprendre un éminent penchieur agoravocide) des LEURRES, visant à renforcer le Contrôle de l’ ENSEMBLE des individus (et non uniquement les racailles, les barbus, etc..) autant qu’installer tranquillement (chi va piano, va sano) un techno-totalitarisme dont mêmes les plus allumés de l’X-droite (voir de l’X-gôche) ne sauraient rêver…)

                                     

                                     Vos amis à masque porcin en ont fait l’expérience (d’ailleurs, n’étaient-ils pas aussi en infraction avec la loi anti-cagoule et anti-burka ? Il me semble qu’un cochonesque masque rende en effet impossible l’identification, non ? Or ce fut bien là l’angle d’attaque de nos législateurs pour ces lois)…

                                     A l’évidence, aucune chance que notre sécuritariste maison ne se réveille (ou satoriquement s’éveille) enfin, puisque dans cet article, elle en arrive à faire porter le blâme à ces bienaimés euro-islamiseurs en puissance : et voit dans la dite « répression », un châtiment visant à punir non pas la manifestation en tant que telle, mais l’objet de cette manifestation…

                                     non, ma chère Ségurane, ici c’est bel et bien la liberté de manifester qui est attaquée et non pas l’objet de la manifestation (que je partage ou non les opinions des porteurs de cochonesques masques n’est pas pertinent ici) : le problème étant que si cela avait été des gôchocollabodhimmis blablabla…, vous auriez sans nul doute approuvé arrestation, jugement, sanction, etc…so au final, la dérive sécuritariste (et bientôt totalitaire lorsque l’arsenal juridicolégal sera suffisant pour passer en mode « total ») ne vous dérange que parce qu’elle n’est pas « exceptionalisante » (c.à.d : que parce qu’elle ne vise pas UNIQUEMENT ceux que vous concevez comme ennemis, traitres, etc…bref toutes ces catégorisations chères à l’X-droite)…

                                     donc pour conclure, il aurait été bien plus pertinent plutôt que de nous recracher vos sempiternels rengaines, de démontrer que ce que vous défendez est bel et bien les libertés individuelles (dont celle de manifester, mais évidemment celle de religion, du moment qu’elle est autre que celle de la société majoritaire en Hexagone, vous posera plus de problème….) en dénonçant par exemple cette multiplication de nouveaux délits en tout genre, autant que de nouvelles interdictions ou inversement obligations, la privatisation du domaine Sécurité (et par extension du pouvoir de coercition/contrôle normalement privilège de l’Etat), les lois sur la « cybercriminalité » parmi les plus répressives au Monde, etc…etc…non votre seul problème est au final que vos compagnons d’armes tombent eux aussi sous le coup de ces néo-lois…dura lex, sed lex…et y’en a encore à venir…

                                     


                                    • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 14:20

                                      Pas mieux ! Je suis Barack Obama et j’approuve ce message !


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 21:23

                                      Brillant commentaire avec lequel je partage quelques vues, puisqu’il en est plusieurs exprimées en ce long fleuve analytique.

                                      1. Il faut en effet choisir entre deux systèmes de régulation sociétale : le système républicain-laïc, et le libéralisme. Personnellement libérale au plan philosophique, je devrais peut-être abandonner mes principes républicains, parmi lesquels : a) Le fait que l’on ne fasse pas irruption dans un conseil municipal car le principe démocratique voulant que des élus, représentants de la volonté commune, décidassent, n’a pas à accepter que qui que soit et n’importe qui interrompe un processus de démocratie locale. Imaginons que lors des délibérations relatives à, je ne sais pas, l’attribution d’une subvention à l’association XY dédiée à l’éducation artistique des enfants lors des ateliers municipaux, des anti-cultureux surgissent avec des masques d’écran vide au motif qu’ils ne sont pas d’accord, hein ? Ce n’est pas le droit de manifester qui serait évoqué à tire-larigot, d’ailleurs plus de trois mille manifestations émaillent les trottoirs parisiens chaque année. b) Burka and Co. Nope, nope, nope. Nul n’ignore que le port du voile intégral, qui n’est strictement pas prescription religieuse, relève d’un acte politique et sociétal selon lequel les femmes - et leurs raisons, la République s’en fout - sont considérées comme dangereux objets de désir à planquer. Cela dit, l’option libérale s’en satisfait, dans la mesure où elle estime que chacun est libre de s’asservir volontairement, dans le meilleur des cas. Donc, il faut choisir : être libéral ou ne point l’être. Car si Dura lex, sed lex, c’est pour tous et quels que soient les sujets (i.e. il est illégal d’interrompre une session de démocratie locale, mais rien n’interdit d’énoncer des contradictions par d’autres moyens, on n’est pas des sauvages). MAIS cela dit et en effet je suis absolument d’accord, Miss Segurane ne supporterait en aucune façon que les membres de Forsanne, par exemple, agissent de même.

                                      2. Dans le même ordre d’idée, mais un peu plus complexe, se situe la question de la liberté individuelle à s’anonymiser et à intervenir masqué si je veux, quand je veux, où je veux et avec qui je veux. D’une part, le fait d’exiger que dans la vie relevant de la question publique, chaque citoyen soit identifiable ne correspond pas à une exigence transparo-fasciste mais à un consensus pas nouveau ni particulièrement antidémocratique, et ne relevant pas, dans ce cas, d’une insupportable coercition liberticide. La mise en place de caméras et de surveillances en tout genre relevant, certes, d’un danger totalitariste, mais qui à mon sens n’est pas à mettre en regard de ce cas précis.

                                      3. La liberté de manifester n’est absolument pas ici remise en jeu. Pas plus que la liberté religieuse eu égard au fait de porter des masques de porc ou des voiles intégraux. Ces deux aspects d’une même question, caricaturaux autant l’un que l’autre, ne devant surtout pas, à mon sens, se poser en terme d’alternative ultime. Si cela devait être le cas, au secours.


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 21:52

                                      Ben voyons. Et le jour où des barbus avec des masques de BibiLaden feront irruption dans un conseil municipal ou manifesteront sans autorisation préfectorale devant chez toi pour exiger un monument au mort ou une commémoration de sa geste, tu iras prendre leur défense au nom de la liberté à manifester, je présume, car je doute que tu le fasses en celui de la liberté d’expression, à géométrie variable te concernant. Et d’où tu me tutoies, on se connaît ? Pas que je sache. Par contre, tu as l’air de t’intéresser à ce que je pense. Alors merci de te montrer courtois, ainsi qu’on l’est en République.


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:24

                                      Tu es tellement crétin que tu devrais te prosterner devant moi parce que je consens à te répondre.

                                      Moi, je te pose de nouveau la question : le jour où des fans de BibiLaden viendront revendiquer en plein conseil municipal de ta petite ville le droit d’ériger avec leurs fonds privés un monument à sa gloire, tu vas les défendre au nom d’une république que tu foules aux pieds ? A d’autres.


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:35

                                      Tu n’as pas compris ma question smiley


                                    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 29 novembre 2011 03:49

                                      Dear Karmic Teaser,

                                       D’un all my apologies pour la longueur blablanalyteuse de néon-tique commentaire mien…mais j’ai une fâcheuse tendance à profonlonger…(ce dont d’ailleurs très peu-es se plaignent smiley )…soit, cela étant dit…

                                       

                                      Sur le point 1. le paragraphe a) : d’accord avec la nécessité que nos élus puissent ,pour leurs sessions de civique onanoblablatage, bénéficier d’un herméteux refuge, et ne soient point troublés par l’irruption de quelques agités de passage…soit, sur ce point, je serai d’accord…

                                       Ce n’est pas le droit de manifester qui serait évoqué à tire-larigot, d’ailleurs plus de trois mille manifestations émaillent les trottoirs parisiens chaque année.

                                       Ici, je me dois de préciser que ma réponse ne reposait pas sur la « réalité factuelle » ( Réalité Factuelle : grande victime de notre écran-addictée postmodernité et dont tout le monde se fout at THE END (well, c’est le moment de la pub, so...)…) des évènements évoqués par notre bienaimée Dame Ségurane, mais sur l’exposé qu’ « elle » en a fait : et donc bien plus sur le message séguranien implicite ou non, que sur cet anecdotique épisode porcinodentitaire…

                                      or selon le story telling de la dite Dame, le droit de manifester (son mécontentement, sa dépression, sa démangeaison, etc..) semble bel et bien avoir été entravé…elle nous a même précisé que ce fut ludico-paficique (et ajouterai-je carnavalesque) bon enfant, limite puéril selon la Dame : qui use du vocable « chahut » : bref une bande de joyeux gamins affublés de masques …et qui donc légalement (jurisprudence séguranienne) manifeste contre l’hypothétique voir probable financement possible d’une future mosquée à construire…

                                       De là, mon audacieuse réaction, motivée par mon inconditionnelle défense des libertés individuelles (dont celle de manifester ou de prier…aucune allusion digresseuse ici…), qui me fit rappeler à la bouddhistosécuritaronaliste Ségurane son problème d’idéofocus  : 

                                      d’un côté (toujours selon son story-telling) nous avions l’hypothétique voir probable financement possible d’une future mosquée à construire  qui formait l’essentiel de son « article » alors que de l’autre la référence au nouveau délit ayant conduit au Tribunal, cet admirable porcinophile, prévu par LOOPSI 2 me semblait somme toute peu avoir été cantonée à une rapide allusion finale (sachant que nombreux sont ceux qui soit ne lisent pas Segurane (bon, elle perroquette monobsessivement, on pardonne), soit ne la lisent pas ’til the end (well, limite soporeux..on pardonnera aussi) : quand bien même, là était un sujet sérieux, d’importance et immédiat : puisque en real time, l’empilement frénéticobsessif des lex, alinéas, etc… vire à l’exponentiel en mode accéléré…

                                       Bien entendu, étant vicieux et sournois par nature (et de naissance), le but de la manœuvre à l’évidence –je le confesse- était de (dé)montrer l’hypocrisie de la Dame lorsqu’elle parsème ses dauberies agoravocides de grands mots genre Liberté, Démocratie, Laïcité, etc…mais ne s’insurge jamais que lorsque les infractions -supposées voir fantasmées- à ces grands mots sont le fait au choix des nazislamistes, des collabodhimmis, des bobogochos, etc…pas plus que ne serait-elle insurgée si le loopsique marteau avait frappé les précédemment cités…

                                       Pour le reste, je considère -avec certainement raison car j’ai rarement tort- que nos libertés individuelles sont bien plus menacées par cet arsenal sécurito-légal en cours de formation, que par l’hyperpilosité de certains de nos concitoyens…soit…

                                       

                                      Le point b) rendant fort probable, une longue et blablatoire digressertation, je le zapperai donc afin de neuro-préserver les cervelles agoravocides … quoiqu’il en soit, effectivement il y a (ou aura) un choix à faire…peut-on ou pas s’auto-aliéner ? Considérant l’état manifeste d’auto-aliénation de grand nombre de mes cons-temporains, je me dois de constater que le Réel devrait faire jurisprudence en matière d’inspiration législateuse…et donc que le droit à l’auto-aliénation est un DROIT INALIENABLE ! smiley

                                       

                                      Soit paragraphe 2  : D’une part, le fait d’exiger que dans la vie relevant de la question publique, chaque citoyen soit identifiable ne correspond pas à une exigence transparo-fasciste mais à un consensus pas nouveau ni particulièrement antidémocratique, et ne relevant pas, dans ce cas, d’une insupportable coercition liberticide.

                                       Well, considérant qu’une bonne partie de la « vie » des citoyens a ou va avoir de plus en plus pour espace le Virtuel : la question de l’anonymat choisi, volontaire, etc… n’est plus aussi anodine : d’autant plus que face à la surenchère bigbrotherienne, les consensus antérieurs prennent un sacré coup…l’existence de l’homo postmodernus se déroulant maintenant (et cela ne fera que s’amplifier) au sein de x « réalités » et autres second life : les us et coutumes du Vieux Réel et de ses antiques habitants, se doivent d’être considérés caduques ou à repenser : à moins de ne pas prendre acte ni du basculement paradigmatique en cours, ni des dangers autant que possibilités qu’il recèle…

                                       Sinon, même dans le contexte du Vieux Réel : il y a bel et bien exception à cet « impératif » social d’identifiabilité : les urnes…ce que je dis, et les compagnons de la Dame Segurane en ont fait l’expérience, on ne sait jamais de quelle manière telle ou telle de ces néo-lois sera appliquée : et donc quelle perversion, déviation, manipulation, etc…de la Loi sera possible…or nous connaissons tous l’incorruptible infaillibilité de nos politiques... 

                                       Enfin, nous en arrivons au point 3 : Ces deux aspects d’une même question, caricaturaux autant l’un que l’autre, ne devant surtout pas, à mon sens, se poser en terme d’alternative ultime.

                                       Lorsqu’une société fait le choix du Particulier, la porcinophilie particulière des uns, ou le textilo-murement des autres, bien loin de relever de la Caricature, sont les signes évidents des mutations -sociocides, culturocides, multicides- en cours : après la lutte des races et des classes, l’affrontement des nations et des religions, voilà venu le temps des combats particularistes…le fantasme « total war » de tout bon nihillumé enfin réalisé : ALELUIA on y arrive enfin !...so, oui, un « au secours » me semble de rigueur…

                                       

                                      Un P.S. (rien à voir avec une quelconque supposée appartenance politique) de précision, afin d’évacuer les x catégorisations habituelles ( quand bien même, demeure-je un insondable mystère pour moi-même) de rigueur : je n’ai aucun problème avec la défense de telle ou telle singularité "nationale, religieuse, culturelle, tribale, locale, familiale, individuelle, etc…" pas plus que je ne conçois négativement l’attachement à « sa » communauté qu’elle soit ethnique, nationale, religieuse, etc… je suis un défenseur du Singularisme, du Culturalisme ( néologismes-concepts dont je suis le seul à comprendre la portée, mais qui en contexte d’hyper-ismisation lexicale chronique, je suis certain que les agoravocides consciences seront capables d’en saisir la teneur) …par contre, à la différence des porcinophiles chahuteurs évoqués ici ou de la texto-prolifique Ségurane : je ne conçois pas la défense de telle ou telle singularité (ici ethnique, nationale, culturelle) comme synonyme d’avilissement de l’Autre, mais bien plus comme valorisation, préservation, et promotion de la cultura nostra…d’autant plus, si on prétend à la Civilisation…

                                       Quant au topic "harissaïsation hexagonale", une simple pensée : d’un Rome ne s’est pas faite en un jour, et deux Rome ne s’est pas faite qu’avec des Romains (y’avait un paquet de « barbares ») : bref on peut défendre telle ou telle singularité « française » selon la perspective préférée : pour autant, une singularité « figée » est une singularité « morte » : qui fera certes un jour la joie de scientifiques (exemple : les singularités hittite, sumérienne, punique, anasazi, etc…) mais pour les contemporains qui se dévoueraient à la défense de leur singularité : force est de constater que Rome compte de nouveaux habitants, ainsi que de nouveaux temples..certes un peu bizarres avec d’étranges aéro-protubérances phalloformes parfois (les temples, pas les nouveaux habitants)…et qu’il n’y a aucune contradiction à défendre la dite singularité « française » et dans le même temps en d’autres dans cette singularité encore « vivante », qu’elles soient portées par des individus ou minorités… 


                                    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 29 novembre 2011 04:02

                                      correctif :* .. en INCLURE d’autres dans cette singularité encore  »vivante">span>...


                                      pour les autres fôtes, well, vous vous démerdez...


                                    • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 13:58

                                      Un jour traitée de juive, un jour de nazie....

                                      Traitée de nazie, je veux bien le croire, mais pourquoi ségurane utiliser ce vocable de « traitée » de juive, alors que ce sont ceux de votre camp idéologique qui ont « traité » les juifs. Par traiter, je veux dire maltraiter, bien sûr.

                                      C’est confondant la manière dont certains perdent facilement le sens de l’histoire et la réalité du passé.

                                      C’est un peu comme la honte..... ça !


                                      • symbiosis symbiosis 28 novembre 2011 14:11

                                        Les bougres iraient même jusqu’à se faire passer pour des résistants.... les bougres !


                                      • HerveM HerveM 28 novembre 2011 14:44

                                        Réalité du passé dites vous ? La réalité officielle s’écrit « réalité ». Lisez ou relisez les déclarations de Herzel ainsi que les agissements des Rothschild, ça illumine le sujet !


                                      • nico31 28 novembre 2011 14:19

                                        « Benoit Couétou, jeune père de trois enfants, a de plus été suspendu de son poste à la Préfecture et risque de perdre son emploi »

                                        Peut-être cela rendra-t-il Monsieur Couétou, du bloc identitaire, sensible à la détresse de certains de ses contemporains, pères de famille et comme lui « victimes de la justice » ?

                                        http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/11/je-defends-un-pere-de-famille-expulse-vers-la-turquie-laissa.html
                                        http://www.educationsansfrontieres.org/article37862.html
                                        http://www.educationsansfrontieres.org/article23840.html


                                        • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 14:21

                                          "Benoit Couétou, jeune père de trois enfants, a de plus été suspendu de son poste à la Préfecture et risque de perdre son emploi"

                                          Peut-être cela rendra-t-il Monsieur Couétou, du bloc identitaire, sensible à la détresse de certains de ses contemporains, pères de famille et comme lui « victimes de la justice » ?

                                          Je ne pense pas, non !



                                        • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:18

                                          Je pense que Ce Couétoux a une capacité d’indignation très sélective, malheureusement... smiley


                                        • Renaud Séchiant 28 novembre 2011 14:27

                                          Tiens ! ou est passé le commentaire qui disait je cite : « Ce n’est pas les musulmans le problème en France .... mais les arabes et les noirs » ?

                                          L’auteur de ce commentaire aurait il eu peur des foudres de la justices à la lecture de mon message ?

                                          Ravi d’avoir fait virer un commentaire pareil ! Catherine Segurane est plus intelligente que ça elle ! Mais elle n’en pense pas moins !


                                          • Annie 28 novembre 2011 15:42

                                            il est quand même assez savoureux que ces « manifestants » soient tombés sur leur propre glaive. Ils auraient dû choisir un jour de carnaval pour protester.


                                            • docdory docdory 28 novembre 2011 18:56

                                              @ Annie

                                              Pourquoi ces guillemets à « manifestants » ?
                                              Une manifestation est l’expression publique en groupe d’une opinion. Ceux qui participent aux manifestations sont appelés des manifestants ( sans guillemets ), quelle que soit l’opinion pour laquelle ils manifestent.
                                              Y aurait il selon vous une sorte de dignité de manifestant sans guillemets, dont ne relèveraient que ceux qui manifestent pour ce que, dans votre Weltanschauung, vous considérez comme des « bonnes » causes ?


                                            • Annie 28 novembre 2011 22:01

                                              Vous avez tout à fait raison, je n’aurai pas dû mettre de guillemets parce que chacun a le droit de protester. Mais il est tout aussi vrai qu’il n’est pas malin de mettre des masques lorsqu’on en a fait son cheval de bataille pour faire adopter une loi inapplicable.


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:18

                                              Il ne s’agit aucunement de ce qui se définit comme « une manifestation » et qui par essence 1. est déclarée à la préfecture et par icelle autorisée ou pas ; 2. est annoncée et regroupe éventuellement divers corps professionnels et/ou politiques/sociologiques ; 3. se déroule à l’extérieur de toute réunion publique sans quoi elle constitue, encore une fois, un trouble à l’ordre public, mais d’une interruption d’un conseil municipal.

                                              Le trouble à l’ordre public occasionné par les prières de rues a perturbé Mme Segurane. Pas celui des masques porcins.


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:56

                                              Les rues ne sont pas publiques ? Première nouvelle.


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 29 novembre 2011 00:26

                                              Les conseils ne sont pas des « espaces happening » charcutiers. En effet, les rues ne sont pas des mosquées.

                                              La loi est la même pour tous. Dura lex...


                                            • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:21

                                              Les rues ne sont pas des églises on plus, cela dit !

                                              Et si les séances des conseils municipaux sont publiques, ça ne change absolument rien au fait qu’il est interdit de les perturber !

                                              Moi, j’aimerais bien savoir ce que diraient Ségurane et autres docdory si un conseil municipal était perturbé par es musulmans !!!!!!!!!!!!!! smiley


                                            • Moinsificator Moinsificator 28 novembre 2011 18:47

                                               Soulmanfred

                                               

                                              Je sais que je vais être encore moinsifié par les adorateurs de la Marine, mais je m’en tape !

                                              6 mac Do dans la ville, ça n’a pas l’air de déranger beaucoup les identitaires du coin. Eux qui prétendent défendre les traditions culinaires nationales ou régionales bien de chez nous !

                                              La seule fois qu’on a entendu la Marine pour un Mac Do, c’était rapport à une formule hallal ! Quel scandale ! Par contre, que l’enseigne états-unienne serve de la barbaque aux hormones, et des tomates et salades transgéniques dans les hamburgers, ça, peau de zébi ! Silence radio !

                                              Les sous-marins de l’UMP, bons petits matelots !

                                               

                                               


                                            • Nums Nums 28 novembre 2011 16:57

                                              Ségurane,


                                              Le péril « croissant vert » c’est bien beau mais en attendant l’oligarchie nous mène la guerre et nous extermine tous à petit feu.

                                              Ma question : qui faut-il vraiment combattre et terrasser ?

                                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 28 novembre 2011 17:07

                                                Je pense que c’est une erreur de ne pas donner aux musulmans de France les lieux de cultes qu’ils méritent.
                                                Il faut cesser cette campagne de la peur, en donnant à tout ce qui est relatif à l’Islam le masque de l’intégrisme, du fanatisme. Voyez nos bons catholiques intégristes qui manifestent à tout va contre des pièces de thèâtre...
                                                L’Islam est la deuxième religion de France ;, laissons les prendre la place qu’il leur revient dans notre société, c’est par le dialogue intercultuel que nous pourrons apaiser notre société.

                                                http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


                                                • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 17:17

                                                  Leur donner ... mais on ne leur doit rien !



                                                • docdory docdory 28 novembre 2011 18:19

                                                  @ Jean Pelletier

                                                  1°) Donc, pour vous, c’est une erreur de respecter la loi dans ce pays ? 
                                                  La loi de 1905 est pourtant parfaitement claire : l’ensemble des édifices religieux construits après la loi de 1905 doivent l’être sur fonds privés, et il est interdit à l’Etat et aux collectivités locales de subventionner leur édification, ne serait-ce que pour un euro.
                                                  Dans ma rue s’est installée il y a une dizaine d’années une petite église évangélique. La petite centaine d’adeptes s’est cotisée pour avoir un local, qui était un ancien atelier d’une petite entreprise, et pour le transformer en petite église. A aucun moment ils n’ont été quémander des subventions publiques, ils sont allés voir un agent immobilier et se sont débrouillés tous seuls.
                                                  Et bien, pour les musulmans, c’est pareil, s’ils veulent une mosquée, ils vont voir un agent immobilier ou un promoteur, ils s’achètent un local avec leurs cotisations, le transforment en mosquée à leurs frais, et ne demandent rien à personne.
                                                  Pour toutes ces « nouvelles » religions existe un problème : le temps des cathédrales est fini . En effet, le prix du terrain dans les centre-villes ne permet plus d’y bâtir des édifices monumentaux pour les cultes, Par conséquent, soit il faut racheter des locaux ayant servis à autre chose ( locaux d’entreprises ou de commerces ayant fait faillite, par exemple ), soit, si l’on veut faire grand, construire les nouveaux lieux de culte en périphérie des villes..
                                                  Je crois que l’un des problèmes fondamentaux de l’islam, c’est qu’il a du mal à admettre que ses lieux de cultes soient, par la force des choses, beaucoup moins visibles que les lieux de culte pré-1905 d’autres religions.
                                                  2°) Vous parlez , à propos des musulmans , des « lieux de culte qu’ils méritent ». 
                                                  Un lieu de culte n’est en aucun cas la récompense d’un quelconque mérite. Personne ne « mérite » un lieu de culte. Chaque religion peut s’en faire construire un, pour peu que soient réunies trois conditions :
                                                  - qu’il y ait un terrain ou un local disponible,
                                                  - que les adeptes se cotisent pour le financer. 
                                                  - que ce lieu de culte ne soit pas à l’origine de nuisances de voisinage ou de troubles à l’ordre public.
                                                  Vous voyez bien que le « mérite » n’a rien à faire dans l’histoire. Il n’y a aucun mérite à avoir une religion, ni aucun mérite à ne pas en avoir !

                                                • Ronald Thatcher rienafoutiste 28 novembre 2011 18:23

                                                  commentaire d’un dément qui doit vivre dans un bathyscaphe.

                                                  vous ne devez pas savoir ce que représente une mosquée pour un musulman, c’est tout bonnement un lieu sacré (essayez de pénétrer dans une mosquée vous) où la parole politique y est plus prononcée que l’appel à l’amour du prochain, c’est surtout une annexe communautaire de la mairie laïc de la ville, avec des lois coraniques, des enseignements (madrassa) coraniques, l’apologie de la ségrégation homme/femme, les discours belliqueux sur l’Autre (le dhimmi), une économie parallèle faite de dons mais surtout de trafiques illicites (drogues, recels), un outre-monde imperméable à la modernité et ses avancées, une zone de non-droits pour qui n’est pas musulmans,

                                                  c’est l’acceptation par le monde politique d’une idéologie ménaçante pour la laïcité et la république, un laissé-faire de faux-cul qui chient dans le froc à la seul idée de faire régner l’ordre dans les banlieues, et je crois que c’est cela qui plaît tant à notre gauche française, le sabotage du vivre ensemble, comme la droite sabote l’économie, chacun ses goûts...


                                                • ali8 28 novembre 2011 19:27

                                                  @ docdory

                                                  vous savez parfaitement que les mosquées de France se construisent grâce aux dons des musulmans, et si un don vient de l’étranger, c’est un scandale !!

                                                  toutes les mosquées de ma région sont construites par des bénévoles (mosquées moyennes)

                                                  aucune mairie de France ne vote 2 300 000 euros, comme la ville de Paris pour les écoles juives qui ne demandaient rien au bénéfice des musulmans qui ne possède qu’un seul lycée en France, à Lyon

                                                  de tels subsides nous arrangeraient bien pour avoir des écoles ou pourraient s’épanouir nos enfants hors des contraintes de la soit disant laïcité fuit par les cathos et les juifs

                                                  aujourd’hui, je ressent ce que ressentaient probablement les juifs avant guerre et les billets de la Segurane sont un tremplin agoravoxien attirant la meute marinière raciste islamophobe connue depuis longtemps

                                                  pour les ignorants, les madrassa ne sont que le pendant des lieux ou l’on fait le cathéchuménat

                                                  bien à vous


                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:54

                                                  Et Ali8 qui en profite pour répandre ses petites informations non sourcées, discrète propagande qui passe comme une lettre d’amour à la poste légère.


                                                • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:23

                                                  @Ségurane

                                                  « Leur donner ... mais on ne leur doit rien ! » : Etant donné que beaucoup de musulmans sont français, « on » leur doit ce qu’on doit à tous les autres Français aussi !


                                                • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:26

                                                  @rienafoutiste :

                                                  « essayez de pénétrer dans une mosquée vous » : sans aucun problème. Vous avez déjà essayé, avant de dire des conneries ?


                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2011 17:48

                                                  a de plus été suspendu de son poste à la Préfecture et risque de perdre son emploi"

                                                  ben oui lui l’identitaire
                                                  il avait un emploi qu’il perdra au nom de la LOI , par contre d’autresidentitaires mais de bon identitaires coupables de méfait ne perdrons pas leurs allocs leur cmu rmi ect logement quasi gratos bus que l’on paie si on veut sinon on le brule yep ! juges disent le droit ben non ma poules LEURS DROITS c’est pas pareil , yep le sous-chien le ptit blanc tout dans la gueule hé hé et vous votez encore vous croyez encore que la regle du jeu vas changer foutaises continuez vous etes déja invisibles inaudibles sur votre sol .
                                                  Tiens une rigolotte pour vous faire une idée de votre situation les sous-chiens
                                                   journal antenne 2 octobre dernier , une ordure de predateur infantile est denoncée photo et nom de cette raclure bon cette saleté est gaulois no problemo pis vient le tour de l’agresseur au couteau d’un controleur sncf pas de photo pas de nom hé hé comment je sais que c’est pas un sous-chien ? hé hé .....alors la majorité invisible satisfaite de cette ségrégation ben changez rien votez .......comme disait coluche avec cette démocrasouille
                                                  un électeur c’est un peu comme un crocodile entrant de son plein gré dans une maroquinerie !


                                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 21:40

                                                    Bonsoir Cova,

                                                    Non, ce n’est pas ça. C’est juste qu’un QUI PLUS EST fonctionnaire donc censé connaître la loi que NUL N’EST CENSE IGNORER se met en situation de renier une fonction publique qu’il est censé servir.

                                                    Et sur votre post précédent concernant les identitaires « souchiens » qui n’auraient, contrairement « aux autres », aucun droit je ne suis pas d’accord non plus. Les identitaires de Forsanne, par exemple, se sont également retrouvés devant les juges, ainsi d’ailleurs que le polygame nantais et sa femme et compagnes.


                                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2011 23:37

                                                    yep cosmic , si vousremontez mes posts* je n’interviens que pour souligner que ce qui semble loisibles à certains identitaires sont prohibés aux sous-chiens .
                                                    il y a manifestement des gens « fussent ils un rien idiot » qui n’ont plus droit
                                                    à l’expression c’est eux les « méteques » les hors cité les invisibles et inaudibles. Je ne parles pas du bien fondé de leur protestations ça n’est pas le débat pour 80%des intervenants relisez ce qui est en cause c’est leur droit à exister !!!


                                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 23:51

                                                    J’entends, Cova, cette blessure. Or je pense que vous projetez votre propre humanisme (j’ai lu votre bel article, certes fleurant un peu le mâle cuir à mon sens, mâtiné d’une admiration enfantine, mais aux mâles je n’ôterai jamais le bien) sur certains intervenants, et l’auteur en premier lieu, dont la préoccupation, le naufrage, ont sans aucun doute pour racines cette douleur silencieuse que vous évoquez, mais pour fruits une déviance insupportable. Vous ne doutez pas, je l’espère, que Forsanne Alizza et autres grelots auraient reçu le même accueil républicain : sanction.

                                                    Je conçois également, et cruellement, votre inquiétude au égard à la liberté de contredire, et ce en toute émotion rebelle, or la règle et la loi de la vie en commun ne se nourrissent pas d’individuelles rebellitudes destinées à pourrir les instances démocratiques. Y’a l’art pour ça, entre autres.


                                                  • hacheii 28 novembre 2011 18:56

                                                    On voit bien qui dérange le pouvoir, ils ne vont pas réprimer un gauchiste qui défend la propagande, ils ne sont pas fous les fonctionnaires chargés de la répression.


                                                    • Montagnais Montagnais 28 novembre 2011 18:59

                                                      La guerre civile mondiale, à la fois raciale, culturelle et sociale ne sera pas évitée. Mais les hommes libres n’y ont aucune place. Ne vous laissez pas entraîner dans le tourbillon de folie et ne vous battez qu’en cas d’absolue nécessité, si vous êtes personnellement attaqués.


                                                      Beau texte à méditer..

                                                      Non. 

                                                      A appliquer.

                                                      • Mr Mimose Mr Mimose 28 novembre 2011 19:30

                                                        Je suis d’accord avec ce texte Mr Montagnais malheureusement nous devons nous battre car nous sommes attaqué. Et par qui ? 

                                                        Pas par les arabes, ou les noirs ou les jaunes, mais par la finance (les rotschilds et autre) qui essaye de nous réduire en esclavage.
                                                        Ils ont trouvé le bon filon.
                                                        Diviser pour régner.
                                                        Pauvre de nous .

                                                      • Guy Raynaud 28 novembre 2011 19:48

                                                        l’intolérance est totalement contraitre au Bouddhisme :

                                                        http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/agoravox-et-le-bouddhisme-100713


                                                        • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 novembre 2011 20:11

                                                          Toi, tes leçons de bouddhisme, tu les mets où je pense.



                                                        • baska 28 novembre 2011 22:01

                                                          Guy Raynaud, merci d’avoir réussi à démasquer la fausse bouddhiste sous le fil de votre lien. Cette personne est tout sauf bouddhiste, peut-on à la fois prétendre être un disciple de Bouddha et épouser les fumeuses théories du choc des civilisations ? Un bouddhiste propage-t-il la haine, adhère-t-il aux idées nauséabondes de maurras ou encore est-il un adepte du national-sionisme ? Non et vous avez raison de souligner à juste titre que l’intolérance est contraire aux enseignements du bouddhisme. J’ai noté sur votre fil qu’elle a cité un article d’un certain Zacharias « les ignobles vérités du bouddhisme ». Sur le site de ce type, voici quelques-unes de perles qu’on peut lire :

                                                          http://www.la-question.net/
                                                          - l’essence satanique de la révolution française,
                                                          - le blasphème est un crime,
                                                          - Israël : la synagogue de Satan,
                                                          Les Juifs, en raison de leur propre faute, ont été condamnés par Dieu à un esclavage perpétuel,
                                                          - la laïcité est d’essence satanique,
                                                          Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme sont de poignards dirigés contre la société chrétienne,
                                                          - J’en passe et des horreurs.
                                                          Dis moi avec qui tu t’acoquines je te dirais qui tu es ! 




                                                        • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:29

                                                          « Toi, tes leçons de bouddhisme, tu les mets où je pense » : Wouah, le niveau de la réponse ! Sur ce coup-là, je pense que vous avez épaté tout le monde, Ségurane !!! smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                                                        • Pie 3,14 28 novembre 2011 20:10

                                                          Mais où va-t-on, si de braves identitaires ne peuvent même plus manifester leur désarroi de manière « pacifique, non violente et ludique » ???

                                                          Certes, ils ont interrompu un conseil municipal par leurs vociférations, mais tout cela était ludique. Les masques de cochon, allusion désopilante à nos belles traditions étaient là pour le prouver.

                                                          La justice n’a pas d’humour, pire elle utilise contre nos comiques nationaux un arsenal juridique prévu pour les métèques.

                                                          Nul doute que ces nouveaux adeptes de Gandhi appliqueront désormais, à la lettre les préceptes de leur maître qui affirmait : la règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents.

                                                          Ainsi, lorsque des responsables musulmans viendront protester auprès de certains conseils municipaux qui bloquent les permis de construire de mosquées, parfois depuis plus de 20 ans, nos amis « groin groin » viendront les soutenir.


                                                          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 novembre 2011 21:33

                                                            Bonsoir Pie,

                                                            En effet, à une question près (de gros problèmes de connexion me rendent le dialogue difficile, et la concentration avec lorsque je dois reprendre trois, voire quatre fois un post que je tente d’envoyer, la lassitude s’installe, l’oubli aussi du post auquel je souhaite répondre) : à quelle « loi prévue pour les métèques » faites-vous allusion ? Si c’est la loi relative au fait d’avoir le visage découvert, je ne sache pas qu’elle ait été prévue « pour les métèques », dans la mesure où quoi qu’il en soit et pour répondre de manière factuelle, elle s’adresse principalement en l’espèce à des femmes « non métèques » converties dont le zèle est sans limite, et correspond à une « première » dans l’histoire de la république dans la mesure où jusqu’alors, hormis pendant les manifestations violentes et de la part des provocateurs, quel que soit leur bord, dans lesdites manifs, nul(le) ne revendiquait de soustraire son visage, expression même de son humanité, au regard d’autrui.


                                                          • Pie 3,14 29 novembre 2011 08:03

                                                            Bonjour Cosmic,

                                                            En fait je ne faisais pas allusion à une loi précise mais pensais surtout à l’excellent commentaire de Par Lord Franz qui expliquait que les lois sécuritaires dont raffolent la droite et l’extrême-droite finissent toujours par réduire la liberté de tous.

                                                            Par ailleurs, je suis plutôt d’accord avec votre commentaire concernant le voile mais j’étais opposé au vote d’une loi et à l’instrumentalisation de cette question mineure.


                                                          • jean 5 décembre 2011 17:50

                                                            Elisabeth ; Tel Aviv est sous cyber attack...... ????


                                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 novembre 2011 22:16

                                                            Tout ça pour savoir si oui ou non la loi de 1905 est encore d’actualité ( ça remonte à loin tout de même ) ou s’il vaudrait mieux la remplacer par une loi de financement des cultes et des écoles religieuses établie sur une base nationale pour éviter les passe droits et les entourloupes.






                                                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 novembre 2011 22:37

                                                              Evidemment, ça remettrait en cause le monopole de l’école publique dans l’éducation nationale gratuite...


                                                            • Traroth Traroth 29 novembre 2011 12:31

                                                              Assurer un financement public des cultes ? Hors de question ! De plus, il y a suffisamment de lieux de culte en France pour ce que les gens en ont besoin ! Il faut en attribuer un certain nombre aux musulmans, comme cela a été fait autrefois avec les protestants.


                                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 29 novembre 2011 00:18

                                                              En effet. Dans un message que je n’ai pu faire passer à cause de mystères techniques, je disais que les élus et les éligibles, par visées électoralistes, s’assièent quoi qu’il en soit régulièrement sur les lois et sur les principes.

                                                              Concernant le financement des lieux de culte, ils s’assoient très souvent sur la loi de 1905 compte tenu du poids supposé de l’électorat supposé « musulman », ce qui constitue et une faute et une erreur.

                                                              C’est pourtant simple : soit les mosquées sont financées par les fidèles (ce qui est le plus souvent le cas), soit elles doivent l’être par des récoltes de fonds transparents qui proviennent... d’Arabie saoudite, le plus grand pourvoyeur de mosquées en France, mais pas au nom de l’Etat, au nom de « donateurs privés » avec, par voie de conséquence, des contreparties idéologiques que la république s’emploie à contrer notamment en formant des imams... qui pour la plupart sont issus des Frères musulmans (cf. Alain Chouet, dir. des Services français, éminent arabophone et grand connaisseur issu de Langues O).


                                                            • baska 29 novembre 2011 01:10

                                                              Alors miss comique, le financement public de lieux de culte ne concernerait que les mosquées ? Sur quoi vous appuyez vous pour nous sortir de conneries pareilles ?

                                                              Des crèches loubavitch ont bénéficié d’une subvention de plus de 2 millions d’euros de la part du conseil de Paris, que Delanoe subventionne des crèches qui « ne respectent pas la laïcité et les obligations de convention demandées par la ville » ne semble pas vous déranger. Source :
                                                              Quand la ville de Puteaux dépense 8 millions d’euros pour la construction d’une synagogue, était-ce dans le cadre de la loi de 1905 ?

                                                              Arrêtez de faire comme la fausse bouddhiste et condamnez toutes les entorses à la laïcité !

                                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 29 novembre 2011 01:21

                                                              Baskette tente maladroitement de me prêter un discours que je n’ai pas. D’une part, dans le commentaire auquel il réfère, le premier paragraphe mentionne le fait des déviances (au plan légal) électoralistes, sans préjuger desquelles, donc ni en ignorer.

                                                              D’autre part, le sujet porte sur le financement supposé public d’une mosquée (information à étayer, par ailleurs).

                                                              Enfin, je me suis déjà et souvent érigée contre le financement public de la synagogue de Puteaux, seul exemple du genre par ailleurs.

                                                              Et si le financement de cette crèche vous empêche de dormir, plutôt que d’envoyer un lien rageur, écrivez un papier étayé que je n’ai pas le temps d’écrire, et je viendrai commenter smiley


                                                            • RogerTroutman RogerTroutman 29 novembre 2011 07:09

                                                              La religion d’Etat en France, la Franc-Maconnerie, tente par tous les moyens de foutre le feu au pays en tapant sur Paul et en accusant Pierre, et vice versa. Cette gangrène a proliféré à tous les niveaux, du somme de l’Etat aux préfectures, mairies et tribunaux. Bien entendu les larbins qui sont à la base de la pyramide ne se rendent même pas compte qu’ils bossent pour l’intérêt personnel d’une « élite » qui leur pisse à la raie. 

                                                              Diviser pour régner. 

                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 novembre 2011 12:02

                                                                @ Cosmic Dancer

                                                                Madame Ségurane n’est nullement, comme vous dites, "perturbée par le trouble à l’ordre public occasionné par les prières de rues".

                                                                C’est vous qui, avec votre souci très pointilleux de l’égalité de traitement devant la loi, lequel a priori vous honore, en venez à mettre sur le même plan une interruption de Conseil Municipal (*) et de massives occupations de rues à l’heure de la prière dans de nombreuses villes de France et d’Europe pendant des années.

                                                                Vous en venez à « oublier délibérément » le fait que l’interruption du CM était une réaction à l’une des nombreuses manifestations de complaisance du pouvoir sarkozien et de l’opposition « de gauche » durant toutes ces années, envers l’islamisme militant sur le sol français.

                                                                Vous n’avez pas encore rejoint la meute qui fait des indignés comme Madame Ségurane et moi-même des « archétypes nazillons » (symbiosis le 28 à 12 h 55), mais faites attention tout de même : ça glisse très fort, sur cette pente et dans cette direction, en France depuis déjà bien longtemps.

                                                                (*) Je tiens à préciser malgré tout que je ne sous-estime pas le caractère épouvantable du crime qui consiste à porter un masque de cochon. J’en frémis encore. Si on laisse faire on finira un jour par permettre légalement le pire : on donnera officiellement le droit de mettre de l’humour dans les manifestations !


                                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 novembre 2011 22:57

                                                                  @ desperadoprim (du 29 novembre à 20 h 14)

                                                                  JE SUIS islamophobe

                                                                  Je l’ai dit et redit, par exemple ici, sur Agoravox :

                                                                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314

                                                                  Et j’ai dit et redit qu’il est très sain et très souhaitable d’être islamophobe, principalement dans les pays qui bénéficient encore un peu de la liberté de conscience et d’expression.

                                                                  Et j’ai dit et redit que c’est odieux d’entretenir la confusion entre islamophobie et racisme, xénophobie, haine de l’autre…

                                                                  L’islamophobie n’est pas la musulmanophobie. Je critique très sévèrement la religion des musulmans parce que, selon moi, elle menace gravement le monde et la paix des peuples, et parce qu’elle a déjà très gravement grignoté la laïcité, les droits humains, l’égalité des femmes et des hommes... dans les pays qui les avaient durement conquis et institutionnalisés..

                                                                  J’ai dit et redit que, en France, c’est très clairement sous la conduite du président Sarkozy, et avec la complicité de la pseudo-Gauche que cela a pu se faire.

                                                                  Mais j’ai dit et redit aussi que la sévère critique de la religion des musulmans ne signifie et n’implique nullement une quelconque haine des musulmans eux-mêmes (dont je vous rappelle que la très grande majorité d’entre eux n’ont jamais choisi de l’être).

                                                                  J’ai dit et redit au contraire que nous avons un DEVOIR envers les peuples soumis à l’islam, ou qui sont à nouveau menacés de tomber sous sa soumission, comme c’est le cas des peuples arabes après qu’ils se soient débarrassés de leurs dictateurs : nous avons le devoir de sauver, là où elles existent encore, les valeurs qui, pour ces peuples, sont un objectif à atteindre.

                                                                  Et je ne cherche pas ce que vous appelez des « clients ». Je cherche des citoyens réellement ouverts à la discussion et à la réflexion pour tenter de les convaincre de rejoindre la Riposte Laïque et la Résistance Républicaine contre l’islamisation qui menace tout le monde.


                                                                  • focalix focalix 30 novembre 2011 03:05

                                                                    Du Dictionnaire de l’Académie, 9ème édition :
                                                                    _________________________________________________

                                                                    (1)PHOBIE n. f. XVIIIe siècle. Substantivation du suffixe -phobie, tiré du grec phobos, « crainte ».
                                                                    PSYCHOPATHOL. Réaction irraisonnée d’angoisse et de répulsion, suscitée de façon persistante et injustifiée par un être vivant, un objet ou une situation. Les araignées, les serpents peuvent provoquer des phobies. La phobie du vide. Par affaibl. Aversion, répugnance instinctive pour un être, une chose, une situation. La phobie du changement, de l’inconnu.
                                                                    _________________________________________________

                                                                    L’islamophobie est donc une pathologie.
                                                                    Lorsque le patient aime sa maladie au point de la trouver saine et souhaitable, les chances de guérison sont infimes.

                                                                    Avec toute ma compassion.


                                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 novembre 2011 09:18

                                                                    Merci focalix (du 30 à 3h 05)

                                                                    Mais je ne vis pas pour coller à des dictionnaires du XVIIIe siècle dans lesquels des médécins ont ajouté « irraisonnée » au constat d’angoisse chez leurs patients effectivement malades.

                                                                    Je suis un vieux bonhomme im-patient de voir arriver avant de mourir la nouvelle génération des individus qui cesseront de se laisser manipuler par les promoteurs du non-sens et de l’insensé porteurs de tricheries et catastrophes manifestes.

                                                                    Je suis tout particulièrement im-patient de voir arriver les jeunes journalistes qui refuseront de traiter les problèmes vitaux de l’humanité comme le leur demandent leurs aînés intellectuellement paresseux actuellement au pouvoir dans les médias.

                                                                    C’est-à-dire en fonction de ce que ce traitement pourrait apporter dans leur carrière et dans leur pouvoir personnels.

                                                                    Pour le cas où vous ne l’auriez pas remarqué je vous informe par ailleurs que des philosophes ont déclaré, ces dernières années, qu’il n’est plus obligatoire de se prosterner quand on passe devant une statue de Saint Sigmund Freud.

                                                                    Grâce au grec et au latin dont notre langue est issue nous avons la possibilité de créér des néologismes chaque fois que les mots jusqu’ici employés ne correspondent plus à la réalité.

                                                                    Quand des mots sont utilisés pour des entreprises odieuses, telles que la déformation délibérée de la pensée et la condamnation automatique d’individus réfléchissant gravement à des problèmes graves, nous avons le devoir de créer ces néologismes.

                                                                    Dans le domaine qui nous concerne ici, le bon-sens et l’honnêteté doivent nous amener à considérer deux catégories de mots qui expriment des sentiments et des attitudes très différents.

                                                                    Il y a l’islamophobie, la christianismophobie, la judaïsmophobie, l’athéismophobie… qui expriment la crainte ou/et l’aversion pour une religion ou pour un refus de toute religion. Elles doivent pouvoir s’exprimer très librement dans les sociétés attachées aux droits humains, à la liberté de conscience et d’expression.

                                                                    Cette possibilité de leur expression libre et publique est même indispensable à l’amélioration du vivre-ensemble, de la non-violence et de la paix du monde.

                                                                    Il y a par ailleurs la musulmanophobie, la christianophobie, la judéophobie, l’athéophobie… qui expriment la crainte ou/et la haine des personnes adhérant à une religion ou au refus de toute religion

                                                                    Si l’on ne peut ici combattre la crainte que par le raisonnement et le conseil (puisqu’il s’agit d’un ressenti, en leur for intérieur, par des individus) l’expression de la haine doit être fermement combattue et réprimée, éventuellement par la Loi et la Justice.

                                                                    Dans une large mesure, c’est parce que les politiciens et les intellectuels de pouvoir utilisent démagogiquement les non-sens et les contre-sens devenus des »idées reçues" que="que" le="le" monde="monde" est="est" dans="dans" la="la" situation="situation">insensée et menaçante constatée par tous.



                                                                    • focalix focalix 30 novembre 2011 16:24

                                                                      Allons, le dictionnaire auquel je fais référence ne date pas du XVIIIème siècle. Sa rédaction a commencé en 1986.
                                                                      A ce jour, l’Académie française est sur le Q. Par chance, la définition de « phobie », ici reproduite, commence par un P. On peut raisonnablement penser qu’elle a été élaborée au XXIème siècle.

                                                                      J’aime bien votre style qui me fait sourire (sans méchanceté) et n’habille aucun contenu consistant.
                                                                      Vous faites un effort pour nous présenter le plat, mais vous ne nous donnez rien à bouffer.
                                                                      Je n’en donnerai qu’un exemple :
                                                                      « Pour le cas où vous ne l’auriez pas remarqué je vous informe par ailleurs que des philosophes ont déclaré, ces dernières années, qu’il n’est plus obligatoire de se prosterner quand on passe devant une statue de Saint Sigmund Freud. »
                                                                      1 - Je n’ai rien remarqué.
                                                                      2 - Quels philosophes ont déclaré qu’il falait se prosterner devant une statue de Freud (références, liens pour que l’on puisse remarquer) ?
                                                                      3 - Pourquoi Saint Sigmund Freud ?

                                                                      Sur le fond, je ne crains pas l’Islam ni les musulmans. Si l’on flanque d’une tourelle la mosquée de mon patelin, cela ne nuira pas à ma liberté (à condition que nul muezzin ne vienne troubler ma sieste) et je ne m’oublierai pas dans mon pantalon pour autant.
                                                                      Une religion est une pensée, et je n’ai jamais eu peur d’une pensée !

                                                                      En revanche, je suis agacé par tous ces minarets qui chapeautent les voitures Google et viennent scruter nos logis et nos jardins.
                                                                      Et quand je vois que la Kalachnikov s’inscrit de plus en plus dans les incontournables de l’équipement des ménages, je suis vaquement inquiet.

                                                                      Après la crise de 1929, on a trouvé un coupable pour toutes la misère du monde, c’était le juif.
                                                                      Aujourd’hui, c’est le musulman. L’étude de l’Histoire ne servirait-elle donc à rien ?

                                                                      Les vrai coupables, ce sont les financiers sans scrupule, les spéculateurs, les mafias, les paradis fiscaux que l’on ne veut pas éradiquer, la fraude des plus riches et les politiques (pas tous) qui leur servent la soupe en oubliant de qui ils tiennent leurs mandats. Leur matière première est la dette, la débine, la misère, le désespoir. Leur produit fini, c’est plus de dette, plus de débine, plus de misère, plus de désespoir.


                                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 novembre 2011 21:53

                                                                      @ focalix

                                                                      Pour le XVIIIe, j’ai recopié dans votre commentaire, bien que ça m’ait paru très bizarre. Pour le reste,  nous avons dit l’un et l’autre ce que nous avions à dire.

                                                                      Bonne nuit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès