• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Apocalypse de l’islam

Apocalypse de l’islam

Malgré ce que l'on peut en voir superficiellement, l'islam vit ses dernières heures. Il est entré dans sa phase d'apocalypse.

JPEG - 62.6 ko
mosquée al-Taqwa
mosquée al-Taqwa de Gaza, détruite par un raid israélien en 2009

L’actualité met l’islam dans toutes les conversations et toutes les préoccupations. Attentats, djihad, « islamisation », polémiques et coups littéraires masquent cependant une réalité fondamentale de cette religion.

Un cataclysme de proportions bibliques se déroule en effet sous nos yeux sans qu’il n’y soit prêté attention. L’islam est entré dans sa phase d’apocalypse, et qui sait, peut-être d’effondrement, malgré ce que laisse à penser le raidissement des forces islamistes dans le monde entier. L'apocalypse, c'est étymologiquement la « révélation ». L’eschatologie musulmane veut croire qu’il s’agira du « jour du jugement », lorsque Jésus reviendra sur terre aidé du Mahdi pour triompher des infidèles et établir l’islam à tout jamais. Dans le monde réel, le « jour du jugement » est déjà arrivé pour l’islam, en catimini : c'est la mise à jour récente par la recherche historique des origines véritables de cette religion, bien loin des présupposés de la légende islamique. Le visage du monde en sera bientôt transformé.

Des publications d’une portée historique quasiment sans précédent ne cessent de se succéder depuis les années 2000, dans l’indifférence du grand public. Des sources nouvelles y sont étudiées, des documents mis à l’écart au cours des siècles y sont redécouverts, des hypothèses nouvelles quant aux origines de l'islam sont avancées. Ces travaux démolissent peu à peu la validité du discours musulman et la cohérence de l’histoire sainte musulmane, (voir par exemple Le Grand Secret de l’Islam, synthèse de quelques unes de ces recherches parue cet automne). Le colosse islam vacille. Il ne le sait pas encore.

Ainsi, le caractère nouveau et inédit de la « révélation coranique » a été balayé (Edouard-Marie GallezMehdi AzaiezManfred KroppGuillaume Dye) : le consensus des chercheurs établit désormais que le coran s’inscrit dans la continuité du milieu judéochrétien qui l’a accouché. C’est cette « antiquité tardive », travaillée par des courants juifs et chrétiens hétérodoxes - les spécialistes parlent de « judéo-nazaréisme ».

On a établi l’impossibilité physique de l’existence de la ville de La Mecque au temps de Mahomet selon ce que prétend le discours musulman (Patricia Crone). Les « Mecquois » que décrit le Coran, et donc les origines de l'islam, sont à chercher ailleurs, probablement en Syrie (Robert Kerr, Edouard-Marie Gallez).

Le texte coranique lui-même, soumis pour la première fois à une étude informatisée systématique (Jean-Jacques Walter) a révélé de tout autres fondements que ceux que le discours islamique lui attribue : il n’a pas été composé entre 610 et 632, mais par une cinquantaine d’auteurs différents sur une période de plus de deux cent ans ; Mahomet ne s’est jamais prétendu le prophète d’un monothéisme nouveau, mais a prêché l’antichristianisme du milieu nazaréen dont il était issu (Christoph Luxenberg a prouvé par ailleurs que le texte coranique provient pour une part de traductions directes de l’araméen). Il n’a été intronisé fondateur d’une religion nouvelle qu’au moins 60 ans après sa mort.

Les travaux en cours des projets Coranica et Corpus Coranicum laissent supposer d’autres publications tout aussi renversantes. Ils convergent et renforcent la lame de fond qui risque bien d’emporter cette religion.

Et que font les musulmans face à cela ? Ils s’écharpent l’un l’autre au nom du « véritable islam » qui doit selon eux prévaloir sur toute la terre. Ils continuent de le faire aujourd’hui comme ils le font depuis 1400 ans, et ce alors même que le tapis vient d’être tiré sous leurs pieds. Leur écrasante majorité ignore tout de ces découvertes. Elle se braque dans le refus dogmatique de considérer les origines de l’islam dans une perspective historico-critique. Que fera-t-elle lorsque ces travaux atteindront la conscience du grand public ?

Voici qui change considérablement les présupposés des scénarios de catastrophe subtilement élaborés par les lanceurs d’alerte, les déclinologues, les partisans du « choc des civilisations » et autres pourfendeurs de l’islamisation et du « grand remplacement ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (100 votes)




Réagissez à l'article

182 réactions à cet article    


  • howahkan Hotah 29 janvier 2015 11:04

    Bien, « On » attend la suite sur le catholicisme et le judaïsme...ainsi que sur les autres religions, le capitalisme, le marxisme et la dernière dont meme y penser est interdit...

    merci d’avance !


    • prolog 29 janvier 2015 14:23

      Salut,
      c’est quoi « la dernière » : le pognon, les idéaux, les idées, la drogue ?
      allez, un spoiler svp :)


    • howahkan Hotah 29 janvier 2015 14:35


      R F.....................


    • Xenozoid 29 janvier 2015 14:38

      et si ce n’était que nous ? tout court


    • howahkan Hotah 29 janvier 2015 14:44

      oui ,aussi ..............


    • Xenozoid 29 janvier 2015 14:51

      surtout 


    • howahkan Hotah 29 janvier 2015 15:11

      well, yes , I have to agreed with that smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:36

      Olaf,

       Merci pour cette analyse.
       Accroché à mon billet « Le poids du secret » publié à Noël 2013, bien avant les derniers développements.
       Comme disait Hotah, tout se tient depuis que les religions monothéistes ont remplacé les religions qui prenaient les animaux et la nature comme dieux.
      .
       

    • Agafia Agafia 29 janvier 2015 19:10

      (...) les religions qui prenaient les animaux et la nature comme dieux.


      Bonsoir L’Enfoiré,
      Ahhhh !!! Si on avait pu continuer ainsi.... 
      Le monde aurait certainement une autre gueule, et l’être humain serait certainement moins con et moins destructeur... L’Humanité aurait pu devenir digne de ce nom qu’elle trahit sans vergogne. Avec un grand H.
      Il y a des remplacements qui coûtent cher... Et ici la note est salée.
      Dommage.

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 22:22

      Ouais, ben , même celles là il y aurait à redire , notamment les Assyriens qui djihadaient sur ordre de leurs divinités, comme quoi, au proche orient, c’est pas nouveau comme habitude.


      Les autres n’ont pas eu l’idée de laisser des écrits édifiants mais point de vue carnages ils ne s’en laissaient pas compter non plus vu les cultes des têtes coupées des anciens Celtes et autres Germains qui sacrifiaient les vaincus à leurs divinités, sans parler des Aztèques et autres gais lurons des Amériques pour qui la guerre servait à ramener des prisonniers à offrir en sacrifice humains à leurs divinités.



    • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 10:06

      Alois,

       D’accord, pour les Assyriens.
       J’avais plus l’envie de parler des Egyptiens qui ont été un peuple beaucoup plus pacifique à travers les âges. Seulement de rares pharaons ont été expansionnistes comme Thoutmosis III, appelé pharanon Napoléon.
       Quels étaient les dieux égyptiens ?
       Oui, il y a eu la trilogie Osysris, Isis et Horus, mais les autres avaient des fonctions très proches de la vie courante avec une tête de lionne, d’ibis, de faucon, de crocodile, de chacal...

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 janvier 2015 22:55

      Même les Egyptiens pratiquaient un espèce de djihad , certes le plus souvent défensif, mais également offensif et leurs temples sont remplis de représentations de leurs Pharaons qui sacrifient des prisonniers à leurs divinités et il n’est pas acquis que ce soit purement symbolique.


    • leclairobscur leclairobscur 31 janvier 2015 08:39

      Tout à fait d’accord cher ami !

      Cet article cherche la poutre dans l’oeil de l’autre, alors qu’on en a soi-même une, dans chaque oeil ! La bible a été écrite en un millénaire, selon la doxa des tenanciers. Pour le judaïsme, c’est repli, entre soi circonscrit, croyance chevillée au mental d’être le peuple élu. Les 3 religions du livre, ont un berceau commun. Comment s’étonner que l’islam, qui a été humainement conçu après les 2 autres, n’est pas subi d’influence. C’est « bêtement » humain !
      L’important de la religion, c’est ce qu’en a fait l’Homme, ce qu’il en fait. Ce qu’il entraîne ou laisse faire aux dépens des autres
      L’islam s’est répandu, il est vrai avec l’élan de l’expansion arabe conquérante, mais sans institution hiérarchisée, sans chef spirituel désigné, sans demander (exiger) de conversions. L’Homme musulman était alors d’essence « aristocratique » [donner sans attendre de recevoir]. Si l’islam actuel est touché de maladie ou pire de déclin, pour s’en faire une petite idée, se procurer : La maladie de l’islam de Abdelwahab Meddeb

    • Nicolas_M bibou1324 29 janvier 2015 11:04

      Le Coran dit : 


      C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux . 

      Les musulmans, même ceux que vous appelez « le grand public » ne douteront pas. Quelques soient les preuves scientifiques apportées, il y verront une mise à l’épreuve de leur foi.

      • Olaf Olaf 29 janvier 2015 11:22

        L’Histoire le dira, on verra bien.


        On peut faire la comparaison avec l’URSS (Maxime Rodinson avait dit que l’islam, c’est le communisme plus DIeu, donc l’URSS, c’est l’islam moins Dieu) : devant les évidences que le système ne marchait pas (criantes dans les années 60-70), les dirigeants ont vu aussi une « mise à l’épreuve de leur foi » communiste, à laquelle ils ont réagi par un davantage de communisme jusqu’à ce que tout s’effondre.

        Nous ne méditons pas assez sur les événements des dernières années en Egypte : à la suite d’une révolution (plus ou moins) populaire, les Frères Musulmans arrivent au pouvoir avec une conviction, une recette : ’l’islam est la solution« . Et il ont alors appliqué une politique inspirée de l’islam et de la charia. Et là, TOUT le peuple égyptien, y compris et surtout musulman, les a jetés dehors. Qu’est ce que ca veut dire qu’un peuple musulman rejette l’islam et ses préceptes ? Et maintenant nous avons le maréchal Sissi qui veut obliger l’Azhar à réformer l’islam avant qu’il ne s’effondre (le 28 décembre dernier, cf. http://www.eecho.fr/le-president-sissi-met-lumma-en-question/).


        A propos, quand je parle du grand public, je sous entend »non-musulman".

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 17:16

        Si le bon sens, l’histoire, la science avaient un quelconque effet sur la croyance, les religions n’existeraient pas ! La religion et intimement lié à la superstition, laquelle par définition n’a pas besoin d’une base rationnel, ni historique, ni scientifique.


      • Olaf Olaf 29 janvier 2015 17:25

        Si le bon sens, l’histoire, la science avaient un quelconque effet sur la croyance, les religions n’existeraient pas ! La religion et intimement lié à la superstition, laquelle par définition n’a pas besoin d’une base rationnel, ni historique, ni scientifique.

        C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot.


        On pourra cependant demander leur avis aux croyants des diverses religions du monde, qui sont en proportion bien plus nombreux (6 milliards de personnes sur 7) que les athées.A mon humble avis, si vous persuadez un chrétien que Jésus n’a pas existé, il ne restera pas longtemps chrétien ... De même pour un musulman avec le Coran, pour un égyptien antique avec Isis et Osiris ou pour un viking avec Odin (d’ailleurs c’est pour cela que plus personne ne croit Isis, Osiris ou Odin).

      • christian pène 29 janvier 2015 17:28

        apprenez à écrire en français : il fallait écrire « quelles que soient...... »


      • doctorix doctorix 29 janvier 2015 17:32

        Ce qui est très curieux, c’est que cet article va dans le sens du projet Blue Beam.

        Il vise à la destruction de toutes les religions existantes (ahhh !!!) en démontrant leur inanité, mais au profit de l’avènement d’un religion nouvelle et universelle (ohhh !) qui rassemblerait tous les hommes.
        Des projections holographiques seraient utilisées à cet effet à partir de satellites avec le ciel comme support.
        Pourquoi pas ?
        Là où ça se corse, c’est que certains prétendent qu’on maîtrise actuellement une technique qui permet de filmer tous les avènements passés, même les plus lointains, et que des preuves seraient ainsi apportées que toutes les religions du passé sont bidon (ce qui est parfaitement exact, mais difficile à démontrer).
        Ceci évidemment dans l’apothéose que constituerait l’avènement du nouvel ordre mondial.
        Oubliez ce que je vous ai dit, tant c’est absurde, mais quand même, placez le dans un petit coin de votre cerveau, on ne sait jamais, ça peut servir...

      • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:43

        « C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot. »


        Absolument faux.
        Les athées s’en foutent complètement, mais acceptent les idées des croyants.
        Un athée sait qu’il y a pour chacun, un début et une fin en tant qu’entité humaine.
        Pas de résurrection sinon complètement différente.
        Si vous avez bien écouté ce que disait Michel Onfray lors de sa prestation, il ne dit pas autre chose.
         

      • LAHYRE 29 janvier 2015 17:48

        Ben voyons, y a cas, faut qu’on !


        « Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup vous en rapproche. » Pasteur.

        Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées. 

        Ainsi, pour faire simple et cour, par exemple, depuis environ 10 ans, la cosmologie nous apprend qu’il y a un ordonnancement dans la création de l’univers (jusque dans les années 50, la science maintenait que l’univers était fixe et donc sans entropie). Bref, les constantes universelles disposent d’un réglages si fin (plusieurs centaines de chiffres après la virgule), que tout hasard est exclu, dans la création de l’univers et de la vie. Même les scientifiques les plus athées ne remettent plus cela en cause depuis les années 2000 (ils tentent maintenant une percée avec la théorie des multi-univers...). Il y a donc un « flux » d’information à l’origine du big bang. Il y a 6 000 ans, la thora (ou ancien testament pour les chrétiens) était rédigée, par morceaux. Le peuple juif, contre tous les autres, et le savants de l’époque et des époques à venir, donc jusqu’en 1950, écrivait dans leur texte qu’à l’origine il y a avait le « logos » (en grec), qui donnera logiciel. la traduction française a donné le « verbe », au « commencement il y eu le verbe ». Autrement dit, une information. Comment ce peuple, a-t-il pû avoir cette connaissance, par quel mystère. Sachant que cela s’opposait catégoriquement à tous les savoirs de l’époque et qu’ils n’étaient pas en mesure de réaliser des tests ou expériences pour le déduire..... intéressant non.

        Des exemples de ce type, il en existe des milliers. Cherche et tu trouveras !

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 18:14
        « On pourra cependant demander leur avis aux croyants des diverses religions du monde, qui sont en proportion bien plus nombreux (6 milliards de personnes sur 7) que les athées »

        Si la terre était habitée en majorité de personnes sensées vous pensez qu’on serait dans le merdier actuel ? par ailleurs, depuis quand la quantité fait-elle la qualité ? et parmi vous 6 milliards de religieux, combien le sont par héritage ?

        Quoiqu’il en soit toutes les religions se valent, en ce sens qu’elles sont toutes des âneries et qu’il n’y en a aucune pour rattraper l’autre.

        PS : Je ne suis pas Athées mais plutôt agnostique, il faut avoir une certitude et une preuve absolue pour être athée, or la preuve absolue n’existe pas, beaucoup utilise ce terme dans le sens qu’ils n’adhèrent à aucune religion, ça ne signifie pas qu’ils savent que dieu n’existe pas.
        Etre athée n’a donc aucun sens.

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 18:18

        « Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées.  »


        au musée des religions.

      • philouie 29 janvier 2015 18:24

        Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées.

        a ceci près que le christianisme, c’est la négation du judaïsme, alors que l’Islam en est l’universalisation.


      • MuslimADieu MuslimADieu 30 janvier 2015 08:23

        preuves scientifiques !
        où ça ?

        un type tripatouliies un ordi devant un comité tout acquis à sa cause pour dire que le coran contient entre 30 e100 styles différents (il n’est pas dit que le génieur des Mines est arabophone), l’autre nous dit que c’est pompé sur l’araméen, l’autre que c’était en syrie, puis que c’est étalé sur 200 ans et que le tout était anti chrétien.

        Je veux bien débattre avec des islamophobes, mais là, ça dépasse le maximum autorisé en délire.
        200 ans et 50 rédacteurs !
        Rien qu’en 100 ans, la foi musulmane s’est étalé de l’espagne jusqu’en inde
        et tout ces « islamogues chrétiens » bourrés de titres pompeux en « islamologie » qu’ils se donnent les uns aux autres ne sont même pas foutus de nous sortir un coran apocryphe, ou des sourates apocryphes, où un comité de compilation qui aurait arrêté la « version finale » comme dans le concile de Nicée.

        théorie des codes qu’on nous dit.
        Sans blagues !

        Pour la rigolade, c’est toujours très hilarant pour moi de voir combien ceux qui ne croient pas au coran croient fermement aux tas d’âneries historiques pondus par les théologiens musulmans sur la vie de Muhammad.


      • Albar Albar 30 janvier 2015 09:43

        @ Olaf,

         Votre article est d’une niaiserie sans pareil 
        Il suffisait de lire ’’le soleil d’Allah brille sur l’occident’’ de Sigrid Hunke pour en être fixé, même s’il ne brille pas encore aujourd’hui, il brillera bientôt par la grâce de Dieu, ceci est un sermon du divin.

        Il est bien de se rappeler la chanson de Brigitte Fontaine ( celle qui se présente comme une décadente) 
        Occident, tache d’ordure sur le monde
        Vous avez vicié l’islam.....
        .... ...........et vos apéros
        et vos crises cardiaques
        du quarantième étage



         

      • TicTac TicTac 30 janvier 2015 09:45

        Il est marrant, Doctorix !

        Projet blue beam, technologie pour filmer le passé...

        Sur ce dernier point, on en parle depuis les années 50, avec Baird Spalding, une sorte d’illuminé, et également de Pellegrino Ernetti, moine et exorciste qui prétendait avoir photographié le Christ...

        Pfiuuuu...
        Sacré Doctorix.

      • popov 30 janvier 2015 16:21

        @MuslimADieu

        Je viens de lire le livre « Le grand secret de l’islam » d’une couverture à l’autre sans débander. Il confirme certaines de mes intuitions. Cela ne veut pas dire qu’il contient l’ultime vérité. On y retrouve quand même certaines idées sur La Mecque qui devraient te faire plaisir.

        Mais voila ce qui arrive quand on interdit toute critique. Il arrive un moment où d’autres la font à votre place.

        Au lieu de te cabrer, tu devrais te joindre à ces gens et leur apporter tes connaissances puisque comme eux tu n’acceptes pas l’interprétation traditionnelle du coran.


      • MuslimADieu MuslimADieu 30 janvier 2015 16:50

        @popov

        Allah dit que les poilus de la face, ou les « poètes beaux parleur », (en arabe, poete et poilu de la face s’écrivent pareil), errent sur toutes les voies.
        Bref, y en a toujours un qui dit un truc qui te paraît vrai. Et dès que tu mets à suivre l’un d’eux, t’es foutu.
        C’est un peu comme ceux qui échappent des prêtes cathos pour tomber entre les mains des imams, ou inversement.
        Les types qui racontent des trucs plus ou moins vrais, y en a dans toutes les directions C’est des sortes de petits démons en patrouille..
        Au fond, s’il n’y avait pas des types stables, accrochés à la tradition des ancêtres, on ne s’y retrouverait plus. 


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 1er février 2015 18:08

        Des chercheurs du même acabit que ceux auxquels vous vous référez ont démontré que le Jésus des évangiles n’a pas existé (cf notamment « la fable de Jésus-Christ » du regretté Guy Fau). Cela n’a rien changé pour la plupart des chrétiens... Il y en a même qui se moquent de l’historicité de Jésus pour ne retenir que la religion...


      • Auxi 1er février 2015 18:40

        C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot.


        Les athées ne se croient pas au dessus du lot, mais en dehors du lot. Et ils exigent qu’on ne prétende pas régenter leurs vies – loisirs, culture, nourriture, sexualité – avec des superstitions qui ne les concernent pas en promulguant des lois basées sur les croyances des crédules. C’est tout.

      • Olaf Olaf 1er février 2015 18:48

        @Auxi

        Et vice et versa ?

      • Auxi 2 février 2015 00:07

        la preuve absolue n’existe pas


        Ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve. La charge de la preuve revient toujours à celui qui affirme, en l’occurrence les crédules. C’est pour cela que les athées peuvent nier l’existence de Dieu sans avoir à le prouver.

      • JC_Lavau JC_Lavau 2 février 2015 08:16

        Et puis quel dieu au juste ? Chaque année un illuminé débarque chez les sceptiques du Québec pour vanter qu’il a désormais inventé le nouveau modèle de l’année, un nouveau dieu qui n’a plus tous les défauts de l’ancien modèle, mais qu’il ne peut exhiber. A chaque fois on nous demande d’acheter un veau dans un sac.


      • Gnostic Gnostic 29 janvier 2015 11:17

        Enfin un article pertinent sur AV

        Parce que en ce moment smiley

         

        hH l’a bien écrit et les deux autres ?

         

        A la base ABRAHAM est une invention humaine

        A partir de là tout est dit sur les 3 religions monothéistes !

         

        Et pourtant l’être a besoin de croire pour vivre

         

         

        Parce qu’il existe quelque chose derrière le miroir

         

        C tout ce que je sais mais ça je le sais

         

        Demandez à ceux qui ont vécu une EMI et vu la lumière

         smiley


        • Nicolas_M bibou1324 29 janvier 2015 11:22

          Les témoignages des EMI sont loin d’être concordants, et donc loin d’apporter la preuve que quelque chose d’autre existe.


          Et j’ajouterai qu’il n’est absolument pas nécessaire de croire pour vivre.

        • bourrico6 29 janvier 2015 11:37

          Demandez à ceux qui ont vécu une EMI et vu la lumière

          Ecrire ça après avoir parlé de pertinence.... mais qu’est ce qu’on se marre ici !  smiley

          C tout ce que je sais mais ça je le sais

          Meuh non, si on va au bout des choses, la seule chose qu’on sache avec certitude, c’est qu’on ne sait rien.
          Encore un qui confond croire et savoir, c’est d’un banal...


        • Enabomber Enabomber 29 janvier 2015 11:59

          Le quelque chose derrière le miroir, ça s’appelle une lampe halogène 500 W. D’où la lumière.


        • SamAgora95 SamAgora95 30 janvier 2015 08:51

          J’ai vécu cette expérience (NDE), c’est précisément depuis ce moment là que je rejette totalement les religions, avec leur dieu qui juge et distribue des punitions.


          Cette expérience m’a convaincu qu’il existe une autre réalité, mais m’a aussi montré que les religions sont ridicules, comparer ce que j’ai vécu avec le contenu des texte religieux c’est un peu comme comparer un texte écrit par Platon avec celui écrit par un gamin de 8 ans , le coran en est le plus éloigné, la bible s’en rapprocherait d’avantage (je n’ai pas d’origine chrétienne).




        • Gollum Gollum 29 janvier 2015 11:27

          Croire que l’Islam va s’effondrer sous prétexte d’exégèse nouvelle et « scientifique » est d’une naïveté consternante.


          Doit-on rappeler ici qu’il a fallu quasiment un siècle pour que le catholicisme de Vatican II commence à accepter la théorie de l’évolution et fasse donc du récit de la Genèse un récit allégorique et symbolique ? Et donc à renoncer à la vieille vision d’une terre de 6000 ans ?

          Pour autant cette vision d’une terre de 6000 ans n’est toujours pas morte dans les milieux catholiques traditionalistes accrochés à cette idée comme une moule à un rocher pour la bonne raison qu’ils refusent de penser que l’Église ait pu se tromper à un moment ou à un autre de son histoire…

          Et je ne parle pas des milieux évangéliques protestants outre Atlantique qui sont d’une imperméabilité totale aux idées de Darwin.

          Il en sera de même pour l’Islam qui refusera purement et simplement vos « preuves », surtout dans les pays à faible instruction… si preuves il y a, je ne suis pas en état de juger.

          • Olaf Olaf 29 janvier 2015 11:52

            Naïveté consternante ? On verra !


            Malgré ce que vous en dites, il y a des signes manifestes que l’islam est en train de craquer. Comme je l’écrivais plus haut, nous ne méditons pas assez sur les événements des dernières années en Egypte, le pays phare en matière d’islam sunnite. A la suite d’une révolution (plus ou moins) populaire, les Frères Musulmans arrivent au pouvoir avec une conviction, une recette : ’l’islam est la solution« . Et il ont alors appliqué une politique inspirée de l’islam et de la charia. Et là, TOUT le peuple égyptien, y compris et surtout musulman, les a jetés dehors. Qu’est ce que ca veut dire qu’un peuple musulman rejette l’islam et ses préceptes ? 

            Et maintenant nous avons le maréchal Sissi qui veut obliger l’Azhar à réformer l’islam avant qu’il ne s’effondre (le 28 décembre dernier, cf. http://www.eecho.fr/le-president-sissi-met-lumma-en-question/). Voilà un signe qui ne trompe pas ...

          • Gollum Gollum 29 janvier 2015 12:49

            Ce sont toutes les religions qui sont en crise et il n’y a pas de raison que l’Islam ne le soit pas. 


            Quant à ce qui est arrivé en Égypte je ne vois vraiment pas en quoi cela annonce la fin de l’Islam. Les gens ont simplement refusé une certaine façon politisée, réactionnaire et fascisante d’un certain Islam. Quoi de plus normal ?

            Si dans une France chrétienne des sectaires chrétiens s’emparaient du pouvoir ils se feraient jeter par ces mêmes chrétiens habitués à un christianisme doux et tolérant.

            Quant au maréchal Sissi il ne désire nullement la fin de l’Islam mais appelle visiblement à une sorte de Vatican II de celui-ci afin que musulmans et non-musulmans arrivent à vivre ensemble…

            C’est en effet le sectarisme qui fait crever une religion. C’est le sectarisme de l’Église romaine qui a engendré, par réaction, les Lumières. Et précipiter sa chute jusqu’à ce qu’elle se décide par Vatican II à se réformer. Mal d’ailleurs puisqu’elle n’a fait qu’épouser le monde moderne avec toutes ses tares.

            La solution pour l’Islam serait de favoriser une lecture spirituelle du Qorân. Mais je pense qu’il est trop tard. Verser dans le sectarisme et le littéralisme est en effet plus simple…

            Sinon je ne peux m’empêcher de vous fournir cette vidéo sur Houellebecq, cela n’a pas vraiment grand chose à voir avec l’article, mais ça concerne l’Islam, l’Occident, et le christianisme, enfin ce qui en reste...

          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 12:56

            A noter qu’en Iran aussi ils commence à en avoir plus que marre des Mollahs et que le système ne tient plus que par la force et qu’il en sont à condamner très sévèrement des jeunes qui ont fait un lipdup sur l’air de I’m happy.


            Sans compter les femmes qui font tout ce qu’elles peuvent pour tourner en dérision le voile islamique qu’on les oblige à porter...

            On voit qu’il y a des endroits où ça se fissure de plus en plus...



          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 12:58

            Bon et il y a aussi que les histoires de bagarre de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu ça ne fait pas très sérieux comme récit authentique d’une divinité omnisciente et que les gens commencent à s’en rendre compte pour peu qu’ils aient accès à la culture.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 13:00

            A part des gens comme philouie bien sur qui en sont encore à croire que la sorcellerie fonctionne et qu’il y a des Djiins partout jusqu’en dessous de leur lit.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 16:24

            Bref, même les islamistes les plus obtus, ça les emmerde ces histoires de duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu et aussi les Djiins.


            Autant dire qu’il y a déjà une partie de leur cerveau qui n’y croit déjà plus et que le reste suivra.

          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 16:27

            Il suffit juste de leur rappeler à quel point c’est mensonger.


          • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:48

            « l’islam est en train de craquer »


            Combien de fois ne l’a-t-il pas fait, morcelé ? 
            Des schismes existent en toutes les religions. 
            Les Chiites sont les plus nombreux, puis les sunnites, mais d’autres formes existent.
            Etre chrétien, est-ce être catholique, protestant, orthodoxe ?
            Le fond semble identique, c’est la forme qui diffère. 

          • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 18:31

            Ce qui est un peu « space » c’est de mettre les religions en compétitions.

            Toutes doivent se confondre en excuses à un moment donné.

          • Mowgli 1er février 2015 11:46

            Mais IL Y A des djinns en dessous de mon lit ! (En francais on les appelle des moutons)


          • Jean-Paul 2 février 2015 16:38

            « Doit-on rappeler ici qu’il a fallu quasiment un siècle pour que le catholicisme de Vatican II commence à accepter la théorie de l’évolution et fasse donc du récit de la Genèse un récit allégorique et symbolique »

            revoyez votre histoire. il y a belle lurette que l’Eglise catholique a fait de la bible un livre à interprétation. juste quelques siècles, au concile de Trente.

            Quand à la théorie de l’évolution, Darwin lui-même a évolué (!) et nos scientifiques actuels la réinterprètent de façon bien différente encore.

            pour les chrétiens, Dieu s’est incarné en un homme : Jésus. Pour l’Islam, il s’est incarné en un livre : le Coran. c’est pas une mince différence.


          • philouie 29 janvier 2015 11:55

            ce qu’on appelle prendre ses désirs pour la réalité.
            merci de nous avoir fait part de vos croyances....



            • Kirikou 29 janvier 2015 12:29

              Ce monsieur part de préjugés de l’islam, clairement énoncés dans son « à propos »,(cf : http://legrandsecretdelislam.com/about/)


              Un article truffés de raccourcis, essentialisant avec des raccourcis historiques à la limite du grotesque... 


              • Olaf Olaf 29 janvier 2015 13:15

                Mes préjugés sur l’islam venaient de ce qu’on m’en avait appris à l’école et dans le discours ambiant (média, opinion publique ...) : un jour, un prophète du désert a prêché une nouvelle révélation aux bédouins d’Arabie, qui sont partis à la conquête du monde. Ils ont fondé une nouvelle civilisation et un nouvelle religion, basée sur le Coran, révélé tel quel entre 610 et 632.


                Le problème, c’est que ces préjugés ne tiennent pas devant l’étude historico-critique. L’histoire de l’islam est beaucoup plus complexe que cela, et terriblement humaine. Sa genèse s’étend sur plusieurs siècles, depuis les dérives messianistes de certains groupes juifs (1er siècle après JC), la transmission de leur religion à certains Arabes, l’appropriation et la transformation de cette foi par les Arabes, jusqu’au travail des califes et de leurs scribes (jusqu’au 10e siècle). Les études scientifiques nouvelles qui le montrent sont très sérieuses, sourcées sur des faits historiques, des documents, ce dont ne peut pas se prévaloir le discours musulman.



              • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 18:33

                « L’histoire de l’islam est beaucoup plus complexe que cela, et terriblement humaine. »


                S’il n’y avait qu’elle...
                Toutes les religions ont une histoire avec une belle enveloppe et des dessous qui le sont moins.

              • MuslimADieu MuslimADieu 30 janvier 2015 08:30

                @Olaf

                les grands poilus de la face dans le monde musulman se font appeler aussi scientifiques. Ils disent avoir fait des études très sérieuses, sourcées sur des faits historiques, des documents...
                En plus, Ils pigent l’arabe eux.

                C’est juste pour information.


              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 10:10

                Olaf,


                « Mes préjugés sur l’islam venaient de ce qu’on m’en avait appris à l’école et dans le discours ambiant »

                Ça je n’en doute pas. Je le disais d’ailleurs dans ce commentaire à un autre billet du jour. 
                 

              • Jean Nemard poinquare 29 janvier 2015 13:35

                Les religions monothéistes sont des fables pour enfant , elles ont perduré parce que les gens n’étaient pas éduqués et les sciences étaient balbutiantes .

                Aujourd’hui Jésus Christ qui remonte au ciel pour être assis à la droite du père ou Mahomet qui ne sachant ni lire ni écrire qui reçoit les paroles du Coran de l’archange Gabriel , toutes ces histoires sont à dormir debout .

                Encore deux ou trois générations et on en parlera plus .
                Par contre le message des grands philosophes Grecs restera éternel .


                • howahkan Hotah 29 janvier 2015 14:43

                  cette science là, ou celle ci  ??

                  ou celle ci ....voir meme celle la ....
                  la poutre, la paille......la paille , la poutre ??
                  est ce l’effet du hasard pur que celui qui a tort ne soit jamais moi mais l’autre ???


                • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:52

                  «  celui qui a tort ne soit jamais moi mais l’autre »


                  La science comme toutes inventions humaines (les religions en font parties) ont des bons côtés et d’autres qui le sont beaucoup moins.
                  Les humanoïdes feront-ils une exception s’ils sont bien programmés ?
                  On verra....
                   


                • cathy30 cathy30 29 janvier 2015 14:32

                  Olaf

                  On a imposé à l’empire chrétien, la langue française, afin de mieux recevoir les lumières, la renaissance. Une langue culturelle et révélatrice.
                  S’en sont suivis, révolution française, guerres napoléoniennes, guerres mondiales.
                  Bref, c’était la castagne.

                  Je vous trouve très optimiste.
                  Bon quoi qu’il en soit, vos travaux sont vraiment très intéressants. J’ai visionné la vidéo du Pr Kropp, j’ai trouvé cela un peu barbant (tout le monde sait que les barbus assomment smiley.
                  J’ai vraiment préféré les travaux du prêtre Bruno Bonne, ou l’écriture arabe est de l’araméen et de l’hébreu. https://www.youtube.com/watch?v=EWANKd7KIOI
                  Voallah.


                  • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 14:44

                    La religion n’a pas besoin d’un socle de vérité pour exister, sinon il n’y aurait aucune religion sur terre, elle a juste besoin d’adeptes fidèles pour exister.


                    Tout ce qui est dit dans cette article à propos de l’origine de l’Islam est probablement vrai, mais ce n’est pas pour autant que cette religion va disparaître.

                    Par ailleurs, l’auteur tombe dans le piège des partisans de la guerre de civilisation qui sont à l’origine des conflits impliquant la religion musulmane, les musulmans dans leur grande majorité ne veulent pas de ces guerres !

                    Le temps des croisades est terminé depuis longtemps, les musulmans comme les chrétiens sont passés à autre chose.



                    • cathy30 cathy30 29 janvier 2015 15:11

                      samagora

                      Du coup, je vous encore plus optimiste que Olaf.

                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 15:59

                      Ce jour là, il n y aura personne sur Terre pour vérifier votre prophétie...


                      • MagicBuster 29 janvier 2015 16:02

                        « docteur en histoire des religions et grand spécialiste des origines de l’islam. »

                        Bref vous êtes un spécialiste du moyen age et des textes moyens ageux.
                        Avez-vous une machine pour voyager dans le temps ?


                      • Aldous Aldous 29 janvier 2015 17:19

                        Et... quoi d’neuf docteur ? Cronch cronch cronch...


                      •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 29 janvier 2015 16:03

                         Qu’est ce qu’on n’a pas lu et endendu sur l’Islam. Maintenant c’est l’apocalypse. Cette religion en dépit des dérives des assassins et des créminels qui s’en réclament n’a jamais été aussi vivante.

                         

                        Oui je dis et le redis peut etre au noms de millions de musulmans dont on entend jamais parler et qui vivent leur Islam paisiblement loin de ces tueries et de ces horreurs. Ces gens la n’ont pas besoin de« l’humanisme arabe » pour vivre en société. Ils le prouvent chaque jour. 


                        Il n’ont rien à voir avec ces assassins qui se réclament de l’Islam mais qui sont en fait de simples criminels plutot avides de pouvoirs et de butin surtout. Ils sont en guerre pour le pouvoir et le pouvoir seul, l’Islam est un pretexte pour enroler de faibles d’ésprits et d’anciens délinquants. En effet, de quelles prescriptions islamiques peuvent-ils se prévaloir pour faire tous ces carnages d’abord de musulmans il faut le rappeller ?

                        Alors, au nom de ces victimes (enfants femmes et vieillards) il faut arreter de dire qu’ils ont été massacrés au nom de l’Islam- leur religion-. Ce qui est du reste d’une absurdité évidente

                        Vous semblez etre chrértien voir l’histoire du Coran par un site chrétien qui contredit vos elucubrations pseudo-scientifiques. Vous vous faites plaisir et plaisir aux islamophobes qui vous applaudissent mais vous ne démontrez rien du tout.

                        • Olaf Olaf 29 janvier 2015 16:25

                          La question de la violence n’est pas le sujet de mon article !


                          J’attire simplement votre attention sur ce qui se passe en silence, incognito, dans le milieu de la recherche en islamologie. Des percées majeures ont eu lieu, particulièrement depuis une vingtaine d’années. Le grand public est parfaitement ignorant des dernières découvertes, mais cela ne durera pas. Reste ma question de conclusion : que va-t-il se passer lorsque ces découvertes atteindront la conscience du grand public ?

                          PS : le site « chrétien » que vous mentionnez est en fait un site ... musulman smiley

                        •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 29 janvier 2015 17:25

                          C’est vrai que le site en question est musulman. Je me suis fait avoir par leur sigle ( Aimer Jesus).


                          Néanmoins c’est l’actualité violente qui vous fait sortir avec ce premier article sur Agoravox qui est contre l’Islam. Cela rejoint la position des chrétiens qui n’ont jamais voulu voir dans cette religion qu’une sorte d’escroquerie intellecteuelle et s’ingénuent depuis des siécles à le démontre mais sans résultat . Or les musulamns eux, considérent Moise et Jésus comme des prophétes .Votre bouquin réalisé avec un pretre et votre article s’insrivent dans le cadre de cette croisade contre l’Islam. 

                          Les absurdités véhiculée par l’église sur ce fameux prétendu fils de Dieu doivent plus vous interpeller. 

                        • Aldous Aldous 29 janvier 2015 17:30

                          C’est clair que « Aimer Jésus » c’est pas un slogan qui vient spontanement aux lèvres de la majorité des musulmans.


                          Un bon nombre se font une spécialité de le detester cordialement et surtout de detester ceux qui suivent son enseignement.

                          Elle est là l’incoherence de l’Islam. Attendre un messie dont on ne veut rien savoir.


                        • Olaf Olaf 29 janvier 2015 17:44

                          La question du christianisme n’est pas non plus le sujet de mon article ...


                          La seule question qui vaille à propos de l’islam est celle de sa vérité. Est-ce vrai, et alors pourquoi, ou bien est-ce faux, et alors pourquoi ?

                          Lorsque j’ai abordé cette question il y a plus de 10 ans, je n’avais pas de jugement. Ou plutôt le préjugé positif de la succession des religions et des révélations que j’avais appris à l’école. Mes lectures, rencontres et recherches personnelles m’ont permis de me faire une idée plus précise, et une surtout une idée fondée sur des FAITS vérifiables.

                          Quand à cet article, je l’ai écrit en décembre, pour le proposer à Bd Voltaire qui n’en a pas voulu justement à cause des attentats ... Il donne cependant un autre éclairage du phénomène islamique, à rebours de la logorrhée médiatique qu’on n’arrête pas d’entendre sur le sujet. Donc, rien à voir avec l’actualité violente ! 

                          Mon livre est d’ailleurs sorti en octobre sur Internet, et j’avais commencé à travailler dessus en 2011. Donc, encore une fois, rien à voir avec l’actualité violente !

                        • OMAR 29 janvier 2015 18:43

                          Omar33

                          @Aldous

                          « Dites, (ô musulmans) : « Nous croyons en Dieu et en ce qui nous est révélé, et en ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné à (tous) les prophètes, de la part de leur Seigneur.

                          Nous ne faisons aucune distinction entre eux et nous nous soumettons entièrement à Dieu. » (Coran 2:136)

                          SVP, ne parlez des musulmans et de l’Islam dont vous ne savez que des ouï-dire.....

                          Déjà que vous confondez entre « Kalimou Allah », « Habib Allah » et « Rouh Allah »


                        • Aldous Aldous 1er février 2015 15:39

                          Ma famille a été dhimmi jusqu’en 1913.



                        • Auxi 1er février 2015 18:49

                          FAITS vérifiables


                          Quelques exemples, s’il vous plaît.

                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 16:51

                          Votre article ne mérite me^me pas « Alif » c’est-à-dire le début de ce que serait une recherche sérieuse. Vous faites comme ces médias de la désinformation qui trompent les peuples en nommant leurs invités « X spécialiste du monde arabe », « Y spécialiste de l’islam », ...« Z spécialiste du terrorisme... »

                          Sachez que la propagande et la désinformation auront toujours en face d’elles la Vérité que nul ne pourra contourner  !


                          • Aldous Aldous 29 janvier 2015 17:31

                            C’est bien qu’il y ait des docteurs en Islam... Car l’Islam est très malade. smiley


                          • OMAR 29 janvier 2015 18:46

                            Omar33

                            Aldous, vous l’avez contaminé...


                          • Aldous Aldous 1er février 2015 15:40

                            Non c’est ses pratiques anti hygiéniques qui l’ont pourri. smiley


                          • Olaf Olaf 29 janvier 2015 17:13

                            Cher Mohammed


                            Voici les qualification des chercheurs que je cite dans cet article : 
                            • Edouard-Marie Gallez : docteur en théologie et histoire des religions, université de Strasbourg
                            • Mehdi Azaiez : professeur assistant en Théologie islamique (et en Islamologie) à l’Université catholique de Louvain
                            • Manfred Kropp : professeur à l’université de Mayence (Allemagne)
                            • Guillaume Dye : professeur à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique)
                            • Patricia Crone : professeur à l’Institute for Advanced Study (Princeton, Etats-Unis), ancienne maître de conférences à Oxford et Cambridge (Royaume-Uni)
                            • Robert Kerr : professeur assistant à l’université de Wilfrid-Laurier (Canada)
                            • Christoph Luxenberg : universitaire allemand (publiant sous pseudonyme)
                            • Jean-Jacques Walter : docteur en culture et société des mondes arabes et musulmans (sa thèse, « Le Coran révélé par la théorie des codes » a été dirigée par Marie-Thérèse Urvoy)
                            Libre à vous de penser que ce sont des rigolos, à l’instar des pseudo spécialistes des media de désinformation. Vous remarquerez cependant qu’ils ne sont jamais invités par ces media !!!

                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 17:18

                              Nullement impressionné ! Ces chercheurs que vous citez ne peuvent se prétendre « spécialistes de l’Islam », ils n’ont que le seul avantage de se faire une notoriété publique auprès des ignorants et évidemment de l’argent suite à la publication facile de leur ouvrages !


                              • Olaf Olaf 29 janvier 2015 17:28

                                Quelle notoriété ? Vous les connaissiez avant que je ne les cite ?

                                Quel argent ? Qui, à part moi, à acheté leurs livres ?

                              • OMAR 29 janvier 2015 18:54

                                Omar33

                                @Olaf

                                Dans vos « travaux » vous avez oublié Houellebecq, Seman Roshdi, E. Zemmour, et même Sarko.

                                Dommage, car en y ajoutant C. Fourest et V. Genest, vous aurez été nominé au « Pulitzer » agricole.

                                Oui, celui des navets...


                              • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 janvier 2015 07:44

                                Si on veut aller par là, on va dire que le Coran a aussi été écrit pour rapporter de l’argent. C’est le niveau ZERO de la critique d’un livre, cette saillie ! 


                              • cathy30 cathy30 29 janvier 2015 17:19

                                Sérieusement, je pense que ces découvertes ne peuvent qu’intéressés les non musulmans. Apprendre que la Rabbie était peuplés de judéo-chrétiens peut heurter.


                                • Antenor Antenor 29 janvier 2015 17:34

                                  L’Islam s’est bâti sur le Christianisme et le Judaïsme. Tant que ces deux religions existeront, l’Islam existera. Historiciser les origines de l’Islam est nécessaire mais insuffisant, il faut le faire également pour les deux autres religions. Tous ces textes ont été écrits sur un mode allégorique qu’Emile Mourey explique depuis longtemps sur Agoravox. Moïse (Hyksos), Jésus (Essséniens) et Mahomet (Ebionites) ne sont pas des individus mais des groupes structurés.


                                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 janvier 2015 07:34

                                    @Antenor,


                                    Jésus (réel ou mythique) n’était pas un Essénien, loin de là. 

                                  • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 2015 19:47

                                    Non, pas allégorique mais politique. Manipulations et rien d’autre.


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 29 janvier 2015 17:35

                                     Il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »

                                    Alija Izetbegović president de Bosnie 

                                    • Agafia Agafia 29 janvier 2015 22:37

                                      Bonsoir Covadonga,


                                      Je me permet un petit hors-sujet : Ayant vécu le conflit d’ex-Yougoslavie de près, et un peu agacée, ou plutôt franchement dégoutée, par l’image tronquée et trompeuse que nous ont « offert » les médias français sur cette tragédie, je trouve toujours bon de rappeler les déclarations de Izetbegović. 
                                      Alors merci à vous. smiley

                                    • marmor 29 janvier 2015 17:35

                                      Cathy 30 : La Rabbie c’est où dites !!


                                      • cathy30 cathy30 30 janvier 2015 00:17

                                        Marmor

                                        L’Arabie existe depuis très très longtemps. La Rabbie est incluse dans l’Arabie, c’est une alliance.

                                      • soi même 29 janvier 2015 17:36
                                        Apocalypse de l’islam , j’ai un doute que vous allez m’aider à dissiper, Apocalypse veut bien dire révélation Spirituel des temps futur que l’humanité va vivre comme épreuve et délivrance !

                                        Quand vous évoquez Apocalypse de l’islam en relation avec le conflit d’Israël, c’est l’ordre d’une révélation où conflit civilisationnel de la même attente Messianique ?

                                        Pourquoi ne pas évoquez aussi cette collusion dans cette attend avec l’attend Juive sur la question,

                                        ( Les dix signes du Machiah - http://machiah.over-blog.com/article-21826608.html

                                        The Rabbi, the Note and the Messiah

                                        http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/23877/Default.aspx

                                        Selon un Rabbin : « l’annexion de la Crimée est un signe de l’arrivée du Machiah’ ! »

                                        http://jssnews.com/2014/03/28/selon-un-rabbin-lannexion-de-la-crimee-est-un-signe-de-larrivee-du-machiah/

                                        De ce fait , ne doit ton pas voir actuellement cette eschatologie commune comme étant plus une convulsion Spirituel , qu’une véritable révélation Messianique qui a comme trait commun qui est partagé avec beaucoup de mouvement sectaire Chrétien qui utilise ces révélations pour imposé un totalitarisme Spirituel ?

                                        (Or, lors de la création d’une secte, vient souvent, outre le titre pompeux et la classique communication exclusive avec une entité supérieure malheureusement totalement inaccessible aux fidèles . Entité extérieure qui, si elle ne communique pas directement avec les fidèles, prend bien soin d’indiquer au gourou sa volonté que ces derniers se détournent de la tentation en confiant aux gourous un maximum de possessions bassement matérielles… En plus de tout ça donc, vient souvent une apocalypse imminente. Que ce soient les raëliens, les témoins de jéhovah, les chrétiens, personne n’y échappe… Une apocalypse proche, c’est l’assurance pour vos fidèles qu’ils vont pouvoir expérimenter le ravissement suprême et imminent que vous leur avez promis et que c’est le moment ou jamais de se préparer au jugement final en se conformant au dogme et en vous cédant toutes ces possessions matérielles dont la possession pourrait les empêcher d’accéder à la félicité dans l’autre monde.

                                        Voyons donc comment bien choisir son apocalypse. Il faut sans doute en distinguer deux grandes catégories assez évidentes :

                                        • celles qui se produisent, qui débouchent sur une réalisation concrète
                                        • et celles, plus nombreuses, qui finalement n’ont pas lieu

                                        http://www.podcastscience.fm/dossiers/2012/12/14/sectes-et-apocalypse/ )



                                        • Montdragon Montdragon 29 janvier 2015 17:42

                                          Olaf vous insinuez que le danger est l’Occident pour l’Islam et non le contraire.
                                          Certains prédicateurs musulmans l’ont compris et incitent les fidèles à revenir au pays, vite, avant sécularisation définitive d’un grand nombre, noyés dans la nouvelle Babylone...y’a qu’à voir dans les PMU.
                                          L’Occident offre un système global d’entertainment redoutable pour les esprits faibles.


                                          • Aafrit Aafrit 29 janvier 2015 17:44

                                            « docteur en histoire des religions et grand spécialiste des origines de l’islam. »


                                            Permettez-moi Monsieur le spécialiste de vous dire que nul argument que vous mentionnez n’est valable pour étayer vos désirs, vos croyances qui sont des purs produits de votre subjectivité.
                                            encore faut-il rappeler que dans l’islam, il y a des milliers et des milliers de conception, huit grand courants, des dizaines et dizaines de secte, des milliers de conception dans chaque courant, et des millions de livre laissés en pâture dans la tradition musulmane.
                                            Dire que »les musulmans« attendent El Mahdi, Jésus-Christ, Dajjal et autres rigolades dans ce genre etc etc pour impliquer tous les musulmans en les mettant dans une seule catégorie fait rire plus qu’un.

                                            Le travail scientifique et critique a commencé dès les deux premiers siècles après la mort de Mahomet (ou Mohamed pour le prononcer comme il se doit), mais la vision de ceux qui étaient proches du politique ont fini par vaincre, donc la religion s’est livrée aux politiciens (Je peux vous citer deux courants ou trois courants de l’époque : Ahl el kalam, les Muatazilite, et un autre courants aristotélicien »El falassifa« qui avaient alors une approche différente, mais vous savez : le pouvoir politique était là. Ceux là avaient une approche très critique et avaient en majorité contesté toute la tradition et souvent tous les hadith ou une partie d’entre eux. Donc pour eux ce qui compte ce sont le Coran, l’herméneutique des versets. l’allégorie, les images qui en découlent, alors que la sunna, la Sira et tous les rapporteurs des Hadith étaient mis à mal, voire contestés ou carrément refusés.

                                            D’autres, plusieurs siècles plus tard, ont essayé d’adopter l’approche rationaliste et critique pour renouer avec l’approche des Muaatazilite et autres Ahl elkalam, mais la doxa étayée par le pouvoir politique les ont mis à l’écart.

                                            Cela est une partie ou un fil de l’histoire de la tradition musulmane qui est un océan et remplis de faits et d’événements.

                                            vaut mieux avoir une approche objective au lieu de succomber à son subjectivité et juger en fonction de nos ressentis et à partir de nos préjugés alors que l’on en sait qu’approximativement.

                                            Oui il y a un travail énorme au sein même de la nation musulmane de certains »Quranistes« et autres qui ont contesté toute la tradition (Al bukhari, Muslim, Abu Hraira, et autres) ou une partie d’elle qui, pour eux, la cause première de »L’nhitat«  » déliquescence«   et qui incoompatible avec le texte coranique.
                                            Oui il y a un grand nombre de musulmans qui sont devenus athées, beaucoup d’entre eux sont devenus agnostiques, pas mal aussi qui se convertissent au Catholicisme, Boudhisme, sunnites qui deviennent chiites, etc)
                                            Mais cela ne suffit pas de dire que l’Islam est fini. Pour les quraniste par exemple, dans leur interprétation du coran, rien ne laisse supposer que le texte coranique est contradictoire au contraire, »ON" le trouve parfait.
                                            en plus, ils l’ont adaptée à la vie moderne, je parle de son interprétation.

                                            ciao smiley



                                            • Olaf Olaf 29 janvier 2015 19:10

                                              Ce n’est pas moi le docteur ! Je ne suis que l’auteur d’un livre de vulgarisation.


                                              J’admets volontiers en savoir pas mal sur l’islam, certainement beaucoup plus que le commun des mortels et que bien des musulmans. Mais c’est bien parce que je ne suis pas chercheur que j’arrive à parler du sujet dans des termes qui touchent le public - sans rien sacrifier à la rigueur scientifique, si j’en crois les échanges que j’ai avec beaucoup de monde depuis la sortie de ce livre.

                                            • soi même 29 janvier 2015 19:57

                                              @ Olaf, ( J’admets volontiers en savoir pas mal sur l’islam, certainement beaucoup plus que le commun des mortels et que bien des musulmans. ) à bon et bien je vous écoutes parler de Gondishapur et du rôle de l’Islam dans cette affaire  !


                                            • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 janvier 2015 07:51

                                              Olaf, « Soi-même » fait allusion au contenu de cet ouvrage : 



                                              Nouvelle édition :


                                              Un livre sur le rôle de l’Islam dans ses relations avec la modernité technologique, que vous devriez étudier si ce n’est déjà fait. 

                                            • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 janvier 2015 00:25

                                              Etrange, les gens qui moinsent quand on donne un lien vers un livre (qu’ils ne connaissent probablement pas). 


                                            • Aafrit Aafrit 1er février 2015 00:46

                                              @Olaf

                                              Désolé des innombrables fautes d’ortho etc car j’ai écrit vite sans m’avoir relu.

                                              Vous dites :«  Mais c’est bien parce que je ne suis pas chercheur que j’arrive à parler du sujet dans des termes qui touchent le public »

                                              Il n’y a pas de quoi vous inquiéter car il est des chercheurs qui disent pire que celle-ci :

                                               « Ils s’écharpent l’un l’autre au nom du « véritable islam » qui doit selon eux prévaloir sur toute la terre »
                                              « Ant(i)é-Christ » El Mahdi" et autres perles dans ce genre, etc

                                              Même ceux n’ayant jamais fait d’études n’osent pas rapporter dans un débat soi-disant intello (ou qui se veut comme tel) un discours digne de veuleries du petit bistrot du coin.

                                              A toutes fins utiles, juste un dernier point-vous pouvez le considérer comme conseil vous qui êtes spécialiste de l’Islam- avant d’étudier l’islam essayez de prévoir autant de casiers pour éviter de le traiter comme une entité homogène : Puisqu’il n’y a pas de clergé en islam, dites-vous qu’ il y a autant d’Islams que de musulmans.

                                              Bon courage

                                              Avec le sourire smiley

                                            • Mowgli 1er février 2015 12:18

                                              « (ou Mohamed pour le prononcer comme il se doit) »

                                              Pour le prononcer comme il se doit ce n’est pas Mohamed, mais mouHammad, le H majuscule dénotant une consonne gutturale qui n’a pas d’équivalent en français. Alors pour donner des leçons vous repasserez.


                                            • JC_Lavau JC_Lavau 1er février 2015 15:45

                                              Poudre aux yeux, que "dans l’islam, il y a des milliers et des milliers de conception, huit grand courants, des dizaines et dizaines de secte, des milliers de conception dans chaque courant, et des millions de livre laissés en pâture dans la tradition musulmane".
                                              Faire croire que la partie apparente, d’apparence intellectuelle des croyances compte, bah non, on en sait trop pour gober encore cela. En Islam toutes les exigences sont concrètes (à commencer par les tabous alimentaires), et façonnées pour l’efficacité conquérante. Dans nos banlieues nous avons à subir toutes les incivilités des conquérants qui nous traitent en pays conquis, et laissent bien savoir qu’ils comptent bien nous domestiquer voire nous éradiquer prochainement. Nos élèves ne nous l’envoient pas dire, qu’ils savent bien que leur démographie est agressive, et leur garantit la victoire finale sur les français. L’exigence de démographie agressive, imposée aux femmes d’islam, elle est concrète et produit des résultats concrets. Qu’il y ait là dessus des justifications mystico-variables, bôf.


                                            • OMAR 29 janvier 2015 18:32

                                              Omar33

                                              Olaf  :« ... la lame de fond qui risque bien d’emporter cette religion. ».

                                              Et à par cela, merci de nous indiquer quand débutera le Ramadhan pour cette année 2015...


                                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 29 janvier 2015 18:51

                                                L’Occident rêve de botter le cul de tous ces soumis en position de prière sure leur tapis, comme il a décimé les amérindiens, il rêve de fixer les nouvelles tables des lois universelles de consommation quotidiennes de produits éphémères et obsolètes avant l’age. Mais l’occident ne sait écrire que des modes d’emplois traduits du taïwananglais et aramcoréen. Toutes ces lois sont périmées avant même qu’une génération entière n’ait appris le verbe, alors qu’en fait plus personne n’écrit mais compte des chiffres dont la somme fait toujours zéro, c’est vous dire si c’est pas gagné. L’Occident rêve de mettre son nom et sa marque sur les milliers de concepts que de petites mains ont développé patiemment, quitte à atomiser tous les pays non alignés au billet vert qui ne vaut bientôt plus rien. L’Occident rêve d’éradiquer jusqu’au dernier les êtres spirituellement inclinés vers l’immensité céleste universelle juste pour écrire lui même les règles du jeu et les imposer au plus grand nombre mais manque de pot, chacun a droit à sa propre spiritualité pour se passer de religion...
                                                La liberté d’opinion exhorte au peuple de laisser croire que le pouvoir a raison d’espérer sa victoire.


                                                • Alphonse Dé 29 janvier 2015 19:47

                                                  Bien dit, Lisa !
                                                  Hélas beaucoup n’ont pas compris que tu luttes contre la matrice et voient de la haine là où se trouve la compassion.


                                                • Agafia Agafia 29 janvier 2015 19:17

                                                  Merci de nous faire partager ces découvertes.

                                                  Malheureusement, ce serait étonnant qu’elles changent grand chose.
                                                  Comme d’autres, je pense que ceux qui croient dur comme fer continueront à croire et ne douteront jamais.
                                                  La Foi est irrationnelle.

                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 31 janvier 2015 10:28

                                                    Olaf ne consacre pas une ligne aux tabous alimentaires, ceux des juifs comme ceux des mouslim. Les cathos ont fini par apprendre à faire profil plus bas. Au temps de Clément Marot, ils en étaient encore très loin. Au temps du chevalier de la Barre aussi...

                                                    Les tabous alimentaires servent à marquer la supériorité de la tribu sur le reste du monde, à marquer combien on est une tribu disciplinée durant cette paix provisoire qui ne saurait durer, et combien cette discipline tribale va faire mal aux ennemis dès que la guerre de conquête reprendra.

                                                    En Islam, on s’en fout de la spiritualité ou des imaginatures. Toutes les exigences sont concrètes, pour une « religion » de corps de garde, où tout est conçu pour l’efficacité militaire, rien d’autre.


                                                  • Depositaire 29 janvier 2015 19:43

                                                    C’est tout simplement incroyable le nombre d’âneries que l’on peut lire en ce moment !

                                                    Tant l’article que bien des commentaires sont tout simplement affligeants d’ignorance et l’expression manifeste des préjugés les plus grossiers et devrions-nous dire, les plus ridicules !

                                                    Je ne sais pas où l’auteur est allé chercher ses informations, mais il faut avouer que là il fait fort. Je ne sais pas s’il n’a pas peur du ridicule, mais en tout cas, ce ne sont pas les documents qui manquent quant à l’histoire de l’Islam. Il est facile de s’y référer. Sauf, bien sur, si on considère que les seuls documents valables sont ceux des occidentaux. Par ailleurs, c’est oublier un peu vite une forme de transmission chez les peuples orientaux qui est d’ordre oral. Mais cette transmission ne se fait pas n’importe comment. Il y a un certain nombre de règles très rigoureuses pour admettre leur validité.

                                                    Concernant le Coran, il y a un certain nombre d’informations contenues dans ce livre qu’il était absolument impossible de connaître à l’époque de sa Révélation. Je me contenterai de deux exemples, même s’il y en a des dizaines. Ce n’est qu’au début du vingtième siècle que l’on a découvert comment la gestation humaine se faisait dans ses moindres détails dans le monde occidental, or le Coran explique étape par étape cette gestation, comment les gens de l’époque pouvaient bien le savoir ? Bien sur, il est facile de nier la chose, mais pour peu que l’on étudie le texte coranique, c’est écrit noir, sur blanc ! De même, le phénomène de la pression osmotique des fleuves, qui fait que leurs eaux se mélangent progressivement à l’eau de la mer, évitant ainsi que l’eau de mer remonte dans les fleuves est aussi décrite dans le Coran.

                                                    On oublie, mais c’est certainement un oubli très sélectif, que n’eut été le développement des sciences dans le monde musulman, jamais l’Occident n’aurait pu développer ses sciences. rappelons que les traités de médecine d’Avicenne, (Ibn Sinna) et de Razi étaient encore étudiés en Occident au début du vingtième siècle. Que alors que l’on soignait par le moyen des saignées les malades en Europe au Moyen âge, en Irak on inaugurait le premier hôpital et on pratiquait la chirurgie.
                                                     L’apport de l’Islam dans la médecine, la physique, l’astronomie, les mathématiques, l’hydraulique, la sociologie, la philosophie, (c’est Averroès [ibn Rushd] qui l’a fait connaître, au monde occidental), est considérable. Les savants musulmans n’ont pas seulement repris les travaux des grecs et les ont diffusés, mais les ont développés.

                                                    Mais inutile d’insister. Quand les préjugés et les affirmations les plus ridicules et les plus ignares font force de loi, quel espoir reste t-il d’affirmer la vérité ? La vérité n’intéresse pas cette sorte d’individus. Leur vérité est ce qu’ils affirment, point ! Le reste n’a pas voix au chapitre.

                                                    Entre parenthèse, ceux qui s’affirment fièrement d’être « agnostiques » ne se rendent même pas compte que ce faisant ils glorifient leur ignorance. Agnostique, au sens étymologique, signifie exactement « ignorant » !!!
                                                    Quant à l’Islam, cette religion existe depuis près de quinze siècles. Non seulement, malgré le souhait de l’auteur de l’article, elle n’est pas en voie de disparition, mais c’est exactement le contraire.

                                                    Je recommanderais charitablement à l’auteur de bien s’informer et de ne pas confondre une instrumentalisation de l’Islam par une mouvance hérétique et obscurantiste autant que violente, comme l’est le wahhabisme avec cette religion elle-même. Mais il est vrai que c’est bien plus tentant, quand on veut faire passer ses préjugés comme une « recherche » de s’appuyer sur les événements de cette mouvance pour accuser l’Islam des pires maux. C’est même devenu un sport national !!!


                                                    • soi même 29 janvier 2015 20:08

                                                      Le sport national aujourd’hui ; c’est être à la mode, quand à la véracité des faits historique, c’est une salade russe où tous les époques en font une histoire convenue, dire que l’Islam été brillant, c’est vrai, c’est comme pour le commerçant, il s’enrichir des produits qu’il vend, est’ il pour autant une personne exceptionnel ?


                                                    • Agafia Agafia 29 janvier 2015 22:52

                                                      (...) Entre parenthèse, ceux qui s’affirment fièrement d’être « agnostiques » ne se rendent même pas compte que ce faisant ils glorifient leur ignorance. Agnostique, au sens étymologique, signifie exactement « ignorant » !!! (...)


                                                      @Dépositaire

                                                      Tant l’article que bien des commentaires sont tout simplement affligeants 

                                                      Je ne vous le fais pas dire (voir ci-dessus). Vous en faites un parfait exemple. smiley
                                                      Et je préfère 1000 fois les gens qui reconnaissent ignorer les choses, que ceux qui prétendent tout savoir et détenir la vérité, ceux qui croient aveuglément.

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 2015 17:42

                                                      Sans oublier qu’on trouve la célérité de la lumière avec huit ou neuf décimales exactes, toujours dans le même lectionnaire, soit quran en araméen... Enfin c’est ce que soutiennent des musulmans fanatiques :
                                                      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,527.0.html

                                                      D’autres nous soutiennent : « Ne trouvez-vous pas merveilleux que la poussée de lait se produise dans les 24 heures qui suivent l’accouchement, et pas un jour avant ni huit jours après ? Donc Allah existe ! »
                                                      Etc. etc.


                                                    • popov 31 janvier 2015 11:55

                                                      @Depositaire

                                                      Ce n’est qu’au début du vingtième siècle que l’on a découvert comment la gestation humaine se faisait dans ses moindres détails dans le monde occidental, or le Coran explique étape par étape cette gestation, comment les gens de l’époque pouvaient bien le savoir ? Bien sur, il est facile de nier la chose, mais pour peu que l’on étudie le texte coranique, c’est écrit noir, sur blanc !

                                                      On voit que vous avez lu le livre que Maurice Bucaille a été grassement payé par le roi d’Arabie pour écrire.

                                                      Qui est Maurice Bucaille ?

                                                      Un astronome ? Un embryologiste ? Un physicien ?
                                                      Non, c’est un simple médecin.

                                                      Est-ce un médecin remarquable ?
                                                      Non, ce qui le distingue, c’est d’avoir été le médecin du roi d’Arabie Saoudite (qui, remarquons en passant, ne semblait pas faire confiance en la médecine arabe).

                                                      La méthode de Maurice Bucaille : Faire de long résumés de fait établis scientifiquement que personne ne met en question, puis de les connecter à un mot ou un court passage du coran qui « semble », qui « pourrait bien » suggérer que...
                                                      La connexion est toujours extrêmement ténue. Sa méthode relève de la pure propagande : mettre le lecteur sur sa longueur d’onde en présentant abondamment des faits établis, puis profiter de la confiance du lecteur pour lui glisser furtivement que cela se trouvait déjà dans le coran. Il ne cherche pas à convaincre le lecteur éduqué, il se contente de persuader l’abruti. Évidemment ce ramassis de médiocrités est un succès dans le monde arabe.

                                                      23, 12-14
                                                      Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide.
                                                      Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon ; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !

                                                      Il faut vraiment être tordu pour voir dans ce passage des connaissances qui ne sont devenues accessibles qu’au 20e siècle. Il reflète tout simplement l’état des connaissances de l’époque de Mahomet. Ce passage est en fait bourré d’erreurs.

                                                      1 Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile,
                                                      Qu’est-ce que l’argile vient faire dans la conception ?

                                                      2 Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon
                                                      L’ovule n’avait pas été découvert, donc l’auteur de ce verset ne le mentionne pas. L’embryon se développe à partir d’un caillot de sperme !!!

                                                      3 Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair
                                                      C’est exactement le contraire de ce que l’on sait aujourd’hui : les os apparaissent à l’intérieur du muscle.

                                                      Le point le plus important est évidemment que l’ovule n’est pas mentionné. Allah ne connaissait pas l’ovule ! Il ne faut pas lui en vouloir, une créature fictive ne peut être mieux informée que son fabricant.

                                                      S’il y avait la moindre prédiction de découvertes scientifiques récentes dans le coran, pourquoi les mahométans n’ont-ils pas fait ces découvertes eux-mêmes.

                                                      Et quelle sera, d’après le coran, la prochaine grande découverte scientifique ? Allez, faites un effort, vous qui avez la « chance » de pouvoir lire le coran en arabe, essayez de répondre honnêtement à ces deux questions toutes simples.


                                                    • Yaltanne 1er février 2015 12:03

                                                      Merci !
                                                      .
                                                      J’étais bien démunie face à cette assertion : « […] mais pour peu que l’on étudie le texte coranique, c’est écrit noir, sur blanc ! »

                                                      avec la source on commence à pouvoir penser \o/
                                                      .
                                                      .

                                                      @Depositaire
                                                      si d’aventure vous disposez de paragraphes plus explicites, je veux bien que vous les exposiez :)



                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 29 janvier 2015 20:04

                                                      l n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »

                                                      Alija Izetbegović president de Bosnie 

                                                      • soi même 29 janvier 2015 20:11

                                                        Va retrouver tes copains de Dissions , il t’adore avec leurs commentaires de suffisants !


                                                      • OMAR 29 janvier 2015 22:11

                                                        Omar33

                                                        @Cova

                                                         Milosevic ce bon barbare chrétien, n’a pas tenu de tels propos.

                                                        Lui, il a massacré les musulmans de Srébrénica....
                                                        http://www.arte.tv/fr/srebrenica-un-massacre-impuni/7586972,CmC=7587362.html


                                                      • COVADONGA722 COVADONGA722 30 janvier 2015 05:55

                                                        yep Omar ce que vous décrivez est réel ;Les propos que je cite sont antérieur et de mon avis annonçaient les guerres et massacres futures .



                                                      • popov 2 février 2015 14:20

                                                        @Omar

                                                        Lui, il a massacré les musulmans de Srébrénica....

                                                        Les Serbes ont été colonisés par les moustoufs pendant des siècles. C’était donc une guerre d’indépendance...comme celle dont vous êtes si fier.


                                                      • popov 2 février 2015 14:32

                                                        @philouie

                                                        Les crimes de cet Occident « chrétien » dont nous sommes tous des responsables anonymes. Vous aussi Philouie, autant que n’importe qui qui y habite.


                                                      • vachefolle vachefolle 29 janvier 2015 22:30

                                                        L’Islam ne vas pas s’effondrer parce que les bases de son dogme serait imaginaire.
                                                        Sinon aucune religion ne durerait.

                                                        Non l’Islam va s’effondrer parce qu’il est devenu la religion du rejet, de la guerre, de la violence.
                                                        Et que je suis persuadé que « naturellement », les gens, les futures générations, se détourneront de cette religion, a cause de ces excès.


                                                        • philouie 29 janvier 2015 22:32

                                                          tiens, un clown qui ne sait pas qu’aujourd’hui c’est l’occident chrétien qui mènent les guerres.
                                                          (pour assurer son train de vie)

                                                          L’Islam ne disparaitra pas.
                                                          c’est le seul qui restera quand l’occident chrétien aura fini de tout casser.


                                                        • popov 2 février 2015 14:34

                                                          @philouie

                                                          Les crimes de cet Occident « chrétien » dont nous sommes tous des responsables anonymes. Vous aussi Philouie, autant que n’importe qui qui y habite.


                                                        • franc 30 janvier 2015 02:15

                                                          Toutes les religions archaïques et violentes disparaitront ,c’est dans le sens de l’histoire ,et l’islam,tel qu’il est ,l’islam coraniste hanbalite est la « religion » la plus archaïque et la plus violente ;

                                                          -

                                                          C’est pourquoi l’islam disparaitra comme ont disparu les dinosaures qui avaient régné pendant plusieurs millions d’années mais à cause de leur énormité et surtout de leur violence qui gênaient et menaçaient les humains ceux-ci au fur à mesure qu’ils élargissaient leur conscience et leur science grâce à leur intelligence ont pris le dessus sur les dinosaures

                                                          -

                                                          les dinosaures n’ont pas disparu à cause d’une grande catastrophe due à la tombée d’une grosse météorite comme on l’a prétendu mais à cause de l’intelligence humaine qui a construit des armes et surtout des pièges par lesquels les dinosaures ont été décimés

                                                          -

                                                           c’est une loi inexorable de l’histoire que tout ce qui est menaçant et méchant pour l’homme est voué à disparaître selon le sens du progrès de l’histoire humaine et du plan d e la Providence divine


                                                          • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 janvier 2015 07:56

                                                            « les dinosaures n’ont pas disparu à cause d’une grande catastrophe due à la tombée d’une grosse météorite comme on l’a prétendu mais à cause de l’intelligence humaine qui a construit des armes et surtout des pièges par lesquels les dinosaures ont été décimés »


                                                            C’est le scénario du prochain film de Spielberg ?   smiley

                                                          • popov 2 février 2015 15:09

                                                            @Franc

                                                            Les humains contemporains des dinosaures ???


                                                          • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 janvier 2015 07:31

                                                            @Olaf : « A mon humble avis, si vous persuadez un chrétien que Jésus n’a pas existé, il ne restera pas longtemps chrétien »


                                                            Malheureusement, c’est faux. Ce raisonnement est mal présenté sémantiquement. La vérité est que vous ne pourrez pas persuader un chrétien que Jésus n’a pas existé précisément parce que le fait d’être chrétien repose sur la croyance en son incarnation, sa mort et sa résurrection et non sur une démarche historienne.

                                                            Le principe même de la croyance religieuse consiste à se barricader contre la raison. C’est bien pourquoi la voie religieuse insiste tant sur la « foi », sur la « soumission » et sur « l’infaillibilité » des textes et des chefs religieux. 

                                                            L’existence de Jésus n’a d’ailleurs aucun fondement historique, il n’y a pas de document archéologique attestant son existence. (Merci de ne pas nous faire rire en mentionnant les écrits du douteux Flavius Josephe comme une source historique fiable concernant la vie de Jésus). Il serait encore plus comique de prétendre qu’il existe des preuves historiques de la résurrection de Jésus. 

                                                            Diriez-vous alors que si on met au défi un chrétien de nous prouver la résurrection de Jésus (sans laquelle il n’y a pas de christianisme possible) et qu’il n’y parvient pas... il va cesser d’être chrétien ?? Soyons sérieux !

                                                            L’usage de la raison est très réduit et occasionnel chez l’être humain. Il est extrêmement naïf de penser que les gens vont abandonner leur croyance au profit de ce qui leur apparaît raisonnablement plus vrai. Les universitaires et autres intellectuels de profession en sont déjà incapables pour la plupart, alors n’attendez pas un tel comportement de populations qui n’ont aucune idée de ce qu’est une démarche rationnelle ou même qui la diabolisent par principe. 

                                                            Il me semble, Olaf, que vous n’avez ps encore saisi que la très large majorité des êtres humains n’est pas intéressée par la vérité, et certainement pas suffisamment pour abandonner ses croyances. Car les croyances constituent le fondement de l’ego... c’est-à-dire l’identité... le monde que nous avons domestiqué pour qu’il soit moins effrayant. Et ce que nous voulons plus que tout, c’est être rassurés. 

                                                            • Olaf Olaf 30 janvier 2015 12:51

                                                              @ Qaspard Delanuit 

                                                              « Le principe même de la croyance religieuse consiste à se barricader contre la raison »

                                                              C’est vous qui le dites ! Encore un raisonnement typiquement athée, qui se prétend plus intelligent ou davantage « éclairé par les lumières de la raison » que les obscurantistes religieux.

                                                              Mon bras à couper que la grande majorité des croyants, de toutes les religions, croit parce que cela fait sens, parce que cela est raisonnable pour eux. Ils ont la même intelligence que vous, la même faculté de raisonner. 

                                                              Interrogez un musulman, un chrétien, un Juif, un bouddhiste, ils vous répondront tous que leur foi s’ancre dans ce qu’ils pensent être une vérité historique. Bien sûr, la croyance peut entraîner par la suite un certain aveuglement au raisonnement historico-critique. Elle n’en reste pas moins fondée sur ce que les croyants estiment être des faits réels.

                                                              Pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à considérer la croyance athée (Dieu n’existe pas) qui repose elle aussi, comme toute croyance, sur ce que ses croyants estiment être une vérité historique, fondée sur un raisonnement (Dieu n’a pas créé le monde, Dieu n’est pas intervenu dans l’histoire humaine ...). Au final, c’est une croyance comme une autre ... 

                                                            • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 2015 18:31

                                                              Mmmh ! « La croyance athée » ? Je ne te savais pas si rigolo, Olaf.


                                                            • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 janvier 2015 00:22

                                                              « Pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à considérer la croyance athée (Dieu n’existe pas) qui repose elle aussi, comme toute croyance, sur ce que ses croyants estiment être une vérité historique, fondée sur un raisonnement (Dieu n’a pas créé le monde, Dieu n’est pas intervenu dans l’histoire humaine ...). Au final, c’est une croyance comme une autre ... »


                                                              Olaf, je ne dis pas le contraire. C’est pourquoi je ne suis pas athéiste. Je ne suis pas « croyant » mais je ne suis pas forcément privé de spiritualité pour autant. Le principe même de la croyance implique de se barricader contre la raison, c’est évident sur le simple plan sémantique : si l’on veut croire quelque chose, c’est que l’on ne veut pas savoir ; et si l’on veut savoir, que nous importe de « croire » ou de « ne pas croire » ? Cela changera quoi à la réalité, que l’on croit ou pas ceci ou cela à son sujet ? Absolument Rien. 

                                                              Par exemple, puisque vous ne pouvez pas vérifier que Jésus est né d’une femme vierge qui n’a jamais été fécondée par aucun homme, à quoi cela peut-il vous servir de le « croire » ? Si cela n’est pas vrai, le fait de le croire ne changera rien au fait que ce n’est pas vrai. Et inversement, si cela est vrai, le fait de ne pas le croire n’y changera rien non plus. Il faut donc SAVOIR si cela est vrai, oui ou non. 

                                                            • soi même 31 janvier 2015 15:11

                                                              Néanmoins qui va fâche le plus grands nombres qui pensent que ce c’est par la preuve historique que l’on peut croire à un fait, c’est que paradoxalement , si l’on n’a pas une preuve historique, l’on peut parfaitement vivre la véracité de son existence !


                                                            • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 2015 00:59

                                                              @ Soi-même,


                                                              Je ne suis pas fermé à cette idée, mais elle ouvre des champs de réflexion complexes. 

                                                            • soi même 1er février 2015 01:19

                                                              Il y a un texte sur le 11 /11 01 où l’auteur ne cherche pas comme d’autre à décortique l’attentat, mais bien à étudier tous l’aspect juridique qui en a suivie avec la sortie du Patrioc Act, où il dit en substance comment ce fait il, que des lois aussi complexe soit sortie aussi rapidement après ces événements.

                                                              « Loin d’avoir été une catastrophe pour les Etats-Unis, le 11 septembre 2001 s’apparente à un don de la Providence. Jugé par G.W. Bush lui-même comme ouvrant de « vastes et nouvelles opportunités », cet événement a fourni à l’Amérique l’outil d’une formidable accélération de son entreprise de domination planétaire.Cette offensive use depuis 2001 de la guerre pour attaquer sa cible majeure, le Grand Moyen-Orient, étape indispensable à l’emprise sur l’Asie Centrale. Cette immense zone est la clé du contrôle géostratégique mondial pour affaiblir définitivement la Russie, tenir la Chine sous menace, et rendre le monde entier dépendant des hydrocarbures aux mains des compagnies américaines. Après l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak, viendra donc logiquement la mise au pas de l’Iran.Le surarmement frénétique des USA n’est qu’une composante essentielle, mais non exclusive d’une globalisation stratégique capable d’intégrer tous les fronts de l’offensive impériale.Ceux qui prédisent un prochain déclin de l’empire américain seraient avisés d’observer la synergie liant les ressorts de sa suprématie absolue : l’efficience de son fonctionnement prédateur, l’omnipotence du dollar, l’avance technologique permanente, et le contrôle électronique mondial des communications.Ancien diplômé des Sciences Politiques, Michel Ruch est un observateur attentif des affaires internationales et voyage dans le monde entier. Il s’intéresse particulièrement aux USA depuis le 11 septembre 2001  »

                                                              http://livre.fnac.com/a2044650/Michel-Ruch-L-empire-attaque


                                                            • morice morice 30 janvier 2015 08:20

                                                              c’est d’un ridicule ce texte, digne d’un « illuminati » avec leurs thèses d’abrutis..


                                                              en prime c’est noyé sous de faux arguments : 

                                                              On a établi l’impossibilité physique de l’existence de la ville de La Mecque au temps de Mahomet selon ce que prétend le discours musulman (Patricia Crone). Les « Mecquois » que décrit le Coran, et donc les origines de l’islam, sont à chercher ailleurs, probablement en Syrie (Robert KerrEdouard-Marie Gallez).

                                                              ah, parce que vous pensez que Jesus est né à Nazareth et que l’emplacement de s croix ou de son tombeau sont... exacts ?

                                                              vous êtes dans les termes de la CROYANCE, ce qui n’a RIEN de scientifique. Vous découvriez que Mahomet est né sur la Lune que ça ne changerait pas grand chose à la croyance, sauf pour les visiteurs de son tombeau, obligés de prendre une fusée pour s’y rendre..

                                                              en prime, le monde musulman a bien trop d’adeptes pour disparaître comme un météore.

                                                              Bref, en voulant réfuter une religion, vous vous y prenez comme un manche. 

                                                              Le texte coranique lui-même, soumis pour la première fois à une étude informatisée systématique (Jean-Jacques Walter) a révélé de tout autres fondements que ceux que le discours islamique lui attribue : il n’a pas été composé entre 610 et 632, mais par une cinquantaine d’auteurs différents sur une période de plus de deux cent ans  ;

                                                              exactement comme le nouveau testament écrit sur 200 ans minimum : résultat, d’après vos savants calculs le christianisme aurait déjà dû disparaître..

                                                              Et que font les musulmans face à cela ? Ils s’écharpent l’un l’autre au nom du « véritable islam » qui doit selon eux prévaloir sur toute la terre. Ils continuent de le faire aujourd’hui comme ils le font depuis 1400 ans, et ce alors même que le tapis vient d’être tiré sous leurs pieds.

                                                              c’est faux : comme toute religion, elle évolue avec le temps et les mœurs. Les musulmans en France par exemple acceptent les règles de la République, or selon vous ça n’est pas le cas. Ils ne vivent pas comme des rétrogrades : vous confondez avec votre incommensurable bêtise islam et branche sectaire de retour à un islam des débuts qui en prime n’est même pas celui de Mahomet : bref vous n’y connaissez rien en religion.

                                                              car vous ne savez même pas que toute religion est une maladie que l’on attrape ou pas. Personnellement, je ne l’ai pas attrapée. Vous, visiblement, vous ne comprenez même pas ce qu’est la maladie....

                                                              • Gasty Gasty 30 janvier 2015 09:12

                                                                Ah ! Morice est levé et de mauvaise humeur comme à son habitude... Je vais aller voir ce qu’il nous a pondu ce matin.


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 10:21

                                                                Bonjour Morice, 

                                                                Nous sommes d’accord et j’ai plussé. 
                                                                Le ton est peu hard, mais bon, passons... 
                                                                On parle beaucoup de croyances ou d’athéisme ces derniers temps sur Agoravox ; Dans l’air du temps, probablement. Remise en question, perte de repères, humanisme à tort et à travers. Cette maladie ne vient pas d’un microbe ou d’un virus. C’est évident. Elle est propagée de génération en génération.  

                                                                Depuis quand cela a commencé ? Ben, j’ai été voir ce que j’ai écrit, il y a bien longtemps :

                                                                Il y a 120.000 ans, l’homme préhistorique, devant la dépouille d’un congénère, manifeste de l’incompréhension à l’immobilisme de ce dernier et cet état le pousse à rejeter cette mort. La première réaction se retrouve dans son invention de scinder l’âme et le corps du défunt. La perméabilité à l’idée religieuse est facilitée par le soulagement face à la mort. Contrairement à l’animal qui ne vit que dans le présent, sa préoccupation du sacré se retrouve dans sa volonté d’apporter une sépulture à son semblable défunt. Celle-ci est ornée de fleurs, d’offrandes, de symboles prouvant, par là, une manifestation de rites funéraires reliés à la reconnaissance d’un au-delà. L’invention des divinités apparaît, il y a 12.000 ans. Des sortes de chamanes deviennent les vecteurs de cette spiritualité. Les phénomènes astraux, les mouvements du soleil sont perçus avec respect. On associe l’apparition de l’agriculture après le Néolithique à la sacralisation. Le moment exact, sans l’écriture comme support, est difficile à établir : comment savoir si une découverte archéologique correspond à un temple destiné au culte ?


                                                              • Olaf Olaf 30 janvier 2015 12:28

                                                                Pour comprendre les origines du fait religieux, je vous recommande les travaux de René Girard : le religieux est né de la volonté des groupes humains archaïques de contrôler leur propre violence. Ceux qui n’y sont pas arrivés se sont autodétruits. Ceux qui ont survécu et dont nous descendons ont contrôlé cette violence par des mécanismes de sacrifices humains (le bouc émissaire) puis de sacrifices d’animaux ou autres, à l’origine du fait religieux.


                                                              • Olaf Olaf 30 janvier 2015 13:14

                                                                @ Morice


                                                                Merci pour ces beaux compliments, pardonnez mon incommensurable bêtise d’avoir touché un nerf aussi sensible chez vous ... Mais reconnaissez que tant que vous considérerez les religions de l’extérieur, en athée par nature supérieur, vous vous priverez de la faculté de comprendre comment fonctionnent 6 milliards de vos congénères ...

                                                                ’Les religions« ne sont pas toutes à mettre dans le même sac : elles ne sont pas faites du même bois, loin de là. Confondre islam, christianisme, judaïsme rabbinique, hindouisme, bouddhisme, et les autres, c’est faire preuve d’un aveuglement confondant. Vous avez là des visions du monde différentes, des façons d’être différentes, des rapports à la raison et à l’histoire différents. De là découlent des organisations sociales, un rapport à la science, une vision de l’homme et de la femme, bref, tout une weltanschauung.

                                                                Par exemple, le nouveau testament et le coran n’ont absolument pas le même statut dans le christianisme et dans l’islam. ¨Pour les chrétiens, le nouveau testament est une compilation de témoignages oraux et écrits, c’est à dire une oeuvre humaine. Pour les musulmans, le coran est la parole de Dieu incréée, et donc une part même de Dieu.

                                                                Prouver par la science que le nouveau testament a été composé par des hommes, sur une période de X années, avec telle ou telle influence, et bien ça a d’ailleurs été fait depuis longtemps, et ca n’a pas changé les fondements de la foi chrétienne (et ce n’est d’ailleurs pas le sujet de mon article).

                                                                Prouver par la science que le coran est une oeuvre humaine, qu’on y trouve des influences juives et chrétiennes, les échos de midrash et de commentaires rabbiniques, des homélies, des copies quasi à l’identique de traités de médecine (voir par exemple la curieuse ressemblance entre les travaux de Galien et la sourate 96), des récits historiques (celui de 630 sur Alexandre le Grand, commandé par l’empereur Héraclius, que l’on retrouve dans la sourate 18), et bien ca change totalement le statut de ce livre, et c’est de nature à changer en profondeur la foi musulmane. C’est tout le sens de mon article. 

                                                                Lisez mon livre, il est gratuit. Vous verrez par vous même si  »je n’y connais rien en religion". Quoi qu’il en soit, je vous garantis que vous y apprendrez des choses.

                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 13:22

                                                                Olaf, 


                                                                 En disant cela, vous confirmez vos idées intimes en fonction de l’école dont vous parliez plus haut.

                                                                 Je vais vous le dire d’une toute autre façon. 
                                                                 Ceux qui ont survécu et dont nous descendons se sont ceux qui se sont le mieux adaptés à leur environnement, à la nature.
                                                                 L’évolution des espèces l’a toujours démontré. S’il n’y avait pas eu un météorite qui nous est tombé sur terre au Yucatan, les dinosaures seraient encore présents aujourd’hui.
                                                                 L’évolution a toujours cherché de nouvelles formes de vie, de plus en plus complexes.

                                                                 Contrer la violence, en créer nous mêmes quand il le faut, est tout à fait nécessaire.
                                                                 C’est une résistance, une défense dont il faut parler puisque l’homme n’a que son intelligence alors que beaucoup d’animaux ont des carapaces, courent plus vite que nous ou volent dans les airs pour échapper à leurs propres prédateurs.

                                                                 Oui, notre espèce est prédatrice, que vous le vouliez ou non. 
                                                                 Nous sommes des omnivores.
                                                                 Nous sommes sarcophages. Comme je l’écrirai très bientôt dans un article qui parlera d’éthologie.

                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 13:26

                                                                Comme je vous l’ai dit, votre livre, je l’ai lu en diagonale et j’ai ajouté votre conclusion à mon article dan ce commentaire.

                                                                Ai-je appris quelque chose ?
                                                                Non, puisque j’avais déjà lu quelques petites choses d’après certaines sourates qui parlaient des athées dans ce billet.

                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 13:33

                                                                maintenant si vous n’avez pas tout compris, lisez mon « à propos ».J’ai une formation de scientifique et exercer une profession presque depuis la naissance du monde des robots et du numérique.Si vous savez ce que cela comporte, vous comprendrez ce que j’ai écrit à ce sujet :

                                                                La communication entre humains et humanoïdes, n’est pas un réel problème. Si on accepte le low-cost comme méthodologie de vie.

                                                                L’intelligence artificielle pourrait être seulement basée sur la physique en respectant une logique numérique et binaire. Bien explicités, bien structurés avec intelligence sous le contrôle d’algorithmes les plus simples possibles, les problèmes des humains pourraient se résoudre sans tension et corriger les travers de nos sentiments humains et de notre trop plein de complexités.

                                                                La concurrence avec l’humanoïde existerait pour corriger les travers de l’homme en lui montrant ce qu’il aurait à corriger pour que les projets aillent mieux et pas être la représentation des humanoïdes dans le film américain i,Robots.

                                                                Faire mieux que l’humain, gérer à l’économie et pas uniquement se mettre au diapason de l’homme en le copiant ne serait pas un plus, non plus. 


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 15:45

                                                                Vous parliez d’apocalypse.


                                                              • soi même 31 janvier 2015 15:15

                                                                Ce qui est le plus haut degrés du ridicule, c’est ton intervention de cul terreux, va retourne à ton chichon, il est évident quand t’es en manque , il y a pas plus crétin que toi !


                                                              • Auxi 2 février 2015 00:17

                                                                 le religieux est né de la volonté des groupes humains archaïques de contrôler leur propre violence.


                                                                Eh bien, manifestement, c’est raté !

                                                              • LoveArt 30 janvier 2015 10:25

                                                                La photo illustrant le texte dit à elle seule les souhaits de l’auteur, faire la guerre à 1.5 milliard d’habitants. Le texte est un délire profond sur la base d’affirmations toutes plus grotesques les unes que les autres.

                                                                Les autres textes de l’auteur sont du même acabit haineux, stupide et racistes. Ces textes sont l’expression directe d’une volonté de faire renaître une croisade catholique avec l’appui des nazisionistes, qui eux-mêmes combattent sournoisement les catholiques.

                                                                Bref, sacrément schyszophrène, habité par la haine de l’Islam.

                                                                Je conseille aux internautes de lire la biographie de Maxime Rodinson sur le prophète Mohamed !


                                                                • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 10:37

                                                                  Lire la biographie de Maxime Rodinson ou de quiconque d’autre qu’est-ce que ça changerait ?


                                                                  Croyez-vous que je changerais et que je mettrais à laisser pousser ma barbe, que je mettrais une kippa, ou que je ferais ma génuflexion ?
                                                                  Il y a un très petit pourcentage de personnes qui changent de voie dans le monde.
                                                                  On naît ce qu’on est et devient.
                                                                  Il y a des exemples dans l’histoire comme Liszt qui en fin de vie s’est mit à croire, mais il y avait d’autres raisons à ce choix. 
                                                                   . 

                                                                • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 2015 18:37

                                                                  Maxime Rodinson, quoique haï par les mouslim, ne se fournissait que chez eux. Il a gobé gros...


                                                                • franc 30 janvier 2015 13:15

                                                                  Marx disait que les superstructures mentales (religion ,morale ,politique etc...) de l’homme sont le reflet de l ’économie de la vie matérielle de l’homme ,économie au sens large c’est au sens de l’activité pour satisfaire tous les besoins concrets de l’homme pour satisfaire son bonheur dans toutes ses dimensions y compris donc dans sa dimension psychique et sexuelle bien que le marxisme oublie ou néglige celle-ci au profit de la dimension exclusive des besoins économiques matériel au sens strict .

                                                                  -

                                                                  la dimension de l’égo psychique est donc aussi important que celle des besoins individuels économiques matériels stricts

                                                                  C’est pourquoi Qaspart delanuit a raison d’insister sur lefait que la croyance est le produit fondamental de l’égo., et que la logique de l’égo emp^che ou résiste à la vérité universelle de la raison.

                                                                  -

                                                                  sauf que comme le dit la philosophie marxiste tout comme la philosophie chrétienne que l’être humain n’est pas seulement un être individuel avec son égo particulier mais aussi un être social et plus précisément un être transcendantal avec sa raison universelle. Il ya donc dans l’humain deux forces qui entrent en jeu ,la force de l’égo qui représente la dimension individuelle de l’humain et la force de la raison qui représente la dimension universelle de l’humain.

                                                                  Il ya désordre et violence dans l’humanité lorsque que les forces individuelles égotiques ne sont pas ou plus tenues fermement par la raison et débordent la force rationnelle ;

                                                                  Il ya paix et harmonie dans l’humanité lorque la force rationnelle universelle arrive à maitriser et à relier en les concordant le forces égotiques particulière .Et c’est là qu’intervient la religion et nonpas la croyance avec laquelle il ne faut pas confondre.

                                                                  La religion est la superstructure sociale fondée sur la raison universelle transcndantale pour maitriser et concorder les forces égotiques particulières lesquelles fondent les croyances . ;il ya donc différence voire opposition entre la religion et les croyances comme il y a différence et opposition entre la vérité universelle de la raison et les opinions particulières des égos

                                                                  -

                                                                  la religion est donc fondée sur un système de valeurs du bien issues de la vérité universelle de la raison,et en tant que tel est un système du bien tandis que la croyance est fondée sur un système de valeurs issues des forces particulières de l’égo qui s’oppose ou résiste au sytème religieux du bien universel issu de la vérité universelle, et par là et en tant que tel est un système dit du mal par opposition au système du bien

                                                                  -

                                                                  Comme la loi de l’histoire est celle du progrès c’est à dire de l’augmentation du bien par rapport au mal ,ce sont les croyances particulières égotiques et violentes qui petit à petit disparaitront au profit de la religion universelle rationnelle pacifique et pacifiante .

                                                                  _

                                                                  C’est ainsi que les croyances primitives et violente islamiques ,chrétiennes ,judaïques et autres croyances primitives et barbares disparaitront selon le sens de l’Histoire et le plan de la Providence


                                                                  • franc 30 janvier 2015 13:38

                                                                    Entre la Vérité universelle de la Raison et les Opinions particulières de l’Ego qui l’emportera -

                                                                    -

                                                                    Entre la force de la Vérité ou de la Raison et la force résultante des opinions de l’Ego , qui l’emportera

                                                                    -

                                                                    Come la Vérité s’appelle aussi Christ (Evangile) ,et comme l’Ego s’oppose à la Vérité et donc au Christ ,on peut appeler l’Ego individualiste l’Antéchrist ,

                                                                    Le Christ est appelé aussi Lumière

                                                                    on peut poser la question précédente sous la forme

                                                                    -

                                                                    Entre le Christ et l’Antéchrist ,qui l’emportera

                                                                    -

                                                                    Entre la Lumière et les Ténèbres, qui l’emportera

                                                                    -

                                                                    Entre le Bien et le mal ,qui l’emportera


                                                                    • franc 30 janvier 2015 13:48

                                                                      Et celui qui pense que le la Raison l’emporte sur l’Opinion, que la Lumière l’emporte sur les Ténèbres ,que le Christ l’emporte sur l’Antéchrist ou que Bien l’emporte sur le Mal ,celui-là et celui-là seul a la foi et est religieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès