• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Ce que sont devenus les cathos

Ce que sont devenus les cathos

Je défendrai toujours la foi catholique et l'Evangile contre vents et marées. Elles me sont chevillées au corps et à l'âme bien que ma foi est sans doute loin d'être aussi grande qu'un grain de moutarde. Et c'est petit un grain de moutarde. Tout comme je défendrai malgré eux les catholiques qui sont pour la plupart pourtant indéfendables.

 

Mais j'ai du mal, de plus en plus.

 

J'ai vécu trois ans à Versailles qui est le cœur de ce qui reste du catholicisme en France, enfin celui dont on parle le plus, celui qui va à l'Emmanuel en été et à saint Cast, La Baule ensuite. Je m'étais dit naïvement que de par ma proximité apparente d'idées avec la plupart, de ma par mes croyances, cela serait facile. Je pensais que c'était à moi de faire des efforts pour m'intégrer et rencontrer du monde. Il y avait aussi ce désir de ne plus être l'électron libre, le trublion, le caillou dans la chaussure...

 

Je ne prétends pas généraliser, il existe encore de ci de là des couples et des célibataires vivant en vérité les valeurs chrétiennes, ressemblant à ces anciens versaillais souvent militaires ou serviteurs de la Nation d'une autre manière, ils sont malgré tout une denrée rare.

 

Je ne prétend pas non plus décerner des brevets de bonne catholicité ou pas, je ne suis pas assez bon chrétien moi-même mais quand il y a des abîmes entre les bonnes intentions affichées et les actes concrets il me semble que l'on est quand même en droit de le dire...

 

Pour la plupart le catholicisme est un moteur de conservation sociale, un moyen de rester entre soi en singeant des pratiques traditionnelles, qu'elles soient religieuses ou politiques. Ce n'est pas qu'ils n'aient pas la foi ou qu'ils ne soient pas politiquement sincères, mais cela ne les empêche de s'arranger avec la morale commune par ailleurs, ou avec la charité. Je pense par exemple à ce charmant couple du quartier saint Louis prétendant louer sans y voir malice une cabane de jardin comme logement pour un étudiant ou un professionnel. Leur chien n'en aurait pas voulu pour niche.

 

J'ai aussi une pensée pour cette propriétaire louant une ancienne loge de concierge insalubre et non isolée à prix d'or sans penser à quelque problème que ce soit. Dans les deux cas, ils n'y mettraient pas leur chien, mais c'est assez bon pour un locataire dont on ne sait pas grand chose, peut-être n'a-t-il même pas de certificat de bonne vie et mœurs. Je pense également à ces bons paroissiens faisant refaire leur maison par des ouvriers n'étant pas payés dans les règles, des "envahisseurs" en plus venus piller notre pays. Tant qu'ils n'habitent pas les beaux quartiers quelle importance...

 

Cela ne les empêche pas dans le même mouvement de se considérer comme bons chrétiens. Quel est le problème ? Tant que cela reste entre soi tout va bien. Et finalement je trouve ça très bien d'être le caillou dans la chaussure, j'ai gagné à ces trois ans versaillais de surtout demeurer indépendant de toute coterie, quelle qu'elle soit.

 

Et c'est ainsi que Zoroastre est grand (avec lui je ne risque pas de passer pour un stigmatisateur)..

 

Sic Transit gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 28 juin 17:26

    j’ai une carte Dieu ....


    • Christ Roi Christ Roi 29 juin 09:53
      Il ne se passe pas une journée sans qu’un athée haineux (pléonasme) nous ponde un article contre la religion et particulièrement la Catholique. si celle-ci doit disparaitre, ce n’est certainement pas dans leur tête, ils ne pensent qu’à elle ! 
      On voit bien que même avec leur esprit complètement dégénéré par la télé et l’Education Nationale, les athées s’aperçoivent que l’effondrement de notre société coïncide avec l’athéisme d’Etat, ( ce que l’Eglise avait prévue depuis 2000 ans en parlant de la construction des tours, l’exaltation de la sodomie, etc.). Alors ils s’affolent et cherchent à se rassurer avec ces articles délirants qui ne les convainc même pas eux-même. Bref, la fin est proche pour les mensonges, tout va super bien ! smiley

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 09:56

      @Christ Roi

      Meêm remarque que pour Père plexe, la haine ça fait délirer...
      Je ne suis pas athée mais croyant et OUI ces catholiques dont je parle sont indéfendables.

    • Christ Roi Christ Roi 29 juin 10:16

      @Amaury Grandgil
      Ce n’est pas parce que vous bombez le torse en vous déclarant croyant que vous l’êtes. Ce que nous voyons surtout, c’est que vous êtes super glauque. Essayez de voir quelqu’un.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 11:39

      @Christ Roi

      Et toi qui donne des leçons de courage et de foi tu es d’une lâcheté épouvantable le faisant anonymement.
      Je hais les pharisiens dans ton genre, et depuis quelques mois, par leur faite, je hais ces croyants de pacotille que sont les versaillais et qui se voudraient en plus cathos de combat.
      Ce sont juste des bourgeois étriqués, égoïstes, malveillants pour la plupart et d’une hypocrisie sans nom.
      Mais ça pleure à Paray le monial ou ailleurs en se prenant la main, attention !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 11:43
      @Christ Roi
      Et je suis « glauque » ?
      Pauvre con va

    • foufouille foufouille 28 juin 17:38
      "Je pense par exemple à ce charmant couple du quartier saint Louis prétendant louer sans y voir malice une cabane de jardin comme logement pour un étudiant ou un professionnel. Leur chien n’en aurait pas voulu pour niche."
      et c’était combien ?
      j’appelle ça des grenouilles de bénitiers.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 juin 17:49

        @foufouille

        700


      • foufouille foufouille 28 juin 17:54

        @Amaury Grandgil

        quand même !?
        on est loin de la personne qui rend service en louant une chambre de bonne de 5m2 pour 300€.


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 28 juin 19:56

        @foufouille

        Amaury est taquin. Une cabane de jardin à Versailles, c’est ça !
        http://www.chateauversailles.fr/decouvrir/domaine/domaine-trianon/hameau-reine


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:47

        @Robert Lavigue
        J’ai pas retrouvé l’annonce mais c’est ce genre de cabane qui était louée


      • Pseudo Victor Pseudo Victor 29 juin 16:09

        foufouille de quoi vous plaignez vous ???

        Comme le disent Les Enfoirés dans un texte de JJ Goldmann qui transpire la charité chrétienne :

        « avant il y avait toujours une place à table, un coin dans l’étable ».

        Oui mais maintenant, l’étable est considéré comme un logement insalubre !!

        Ça devient vraiment très compliqué

         smiley


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 juin 18:13

        Je vais une fois de plus vous agacer, Amaury.

        Vous écrivez toujours très bien et très juste, avec courage et, j’en suis convaincu, une grande sincérité. Je vous crois donc très utile.

        Quand vous admettrez, en plus, que le catholicisme d’aujourd’hui a un important devoir qu’il refuse - et que vous refusez - de voir, vous serez plus utile encore.

        L’église catholique - principalement mais pas seulement - s’obstine toujours à ne pas détruire en son sein la croyance en « une bonne violence voulue par Dieu ».

        C’est ce qui la conduit à se faire complice des islamistes militants, des gouvernants, des athées stupides et irresponsables de la fausse Gauche et des médias... dans leur entreprise actuelle d’islamisation de la France, dans leur obstination à servir cette croyance qu’aujourd’hui encore Dieu demande la mise en application de la prétendue « bonne violence ».  Et c’est ça le pire dans ce que sont devenus les cathos.

        Bien cordialement.


        • Jonas 28 juin 23:50
          @Pierre Régnier "L’église catholique - principalement mais pas seulement - s’obstine toujours à ne pas détruire en son sein la croyance en « une bonne violence voulue par Dieu ».

          C’est ce qui la conduit à se faire complice des islamistes militants, des gouvernants, des athées stupides et irresponsables de la fausse Gauche et des médias"




          APPEL À VIRER christophecroshouplon de AGORAVOX !
          qui choisit qui a le droit de commenter ses articles, et qui doit se taire.

        • Armelle Armelle 29 juin 01:05

          @Jonas
          APPEL À VIRER christophecroshouplon de AGORAVOX !
          qui choisit qui a le droit de commenter ses articles, et qui doit se taire

          Tout à fait d’accord, nous serons au moins deux !!!

          Mais le virer n’est sans doute pas le plus approprié !!!. Il serait plus logique que ne soient plus validés ses articles à partir du moment où ce fuyard méprisable refuse toute contradiction


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 juin 08:16

          @Jonas

          « l’Église infiltrée par les loges maçonniques » est une sottise.
          Elle a fait au moins un énorme progrès avec Vatican II : le clair rejet de sa vieille et durable judéophobie.
          Les chrétiens fidèles à Jésus pouvaient espérer une suite logique : le ferme rejet de la vieille et durable croyance dans la prétendue « bonne violence » prétendument voulue par Dieu à l’époque de l’Ancien Testament.
          Au lieu de cela elle a confirmé, dans le Nouveau Catéchisme (guide spirituel pour le XXIe siècle selon Jean-Paul II !) que les chrétiens doivent continuer de croire à cette horreur.
          Parallèlement, elle s’est lancée dans une démarche de grande démagogie pour « faire moderne » et racoler de nouveaux « fidèles ».


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:43

          @Pierre Régnier

          "le catholicisme d’aujourd’hui a un important devoir qu’il refuse"
          C’est ce que je dis dans mon article

        • Pere Plexe Pere Plexe 28 juin 18:40

          Comme si c’était nouveau...


          Les cathos, hier comme aujourd’hui, ont quelques belles âmes. 
          Rares.
          Et de beau salauds.
          Dans des proportions très semblables au reste de la population.
          Chercher à nous faire croire que les cathos d’antan étaient tous charitables et humains et au mieux une fumisterie au pire une manipulation.

          • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 juin 18:59

            @Pere Plexe

            Mais le prophète juif Jésus de Nazareth, dont les cathos se prétendent les disciples, s’est consacré, lui, a tenter de faire comprendre aux croyants que Dieu n’appelle qu’à l’amour universel et à la paix.

            Il a accepté de mourir sous la torture pour cette noble mission, particulièrement utile dans le monde d’aujourd’hui, ce que les cathos n’ont toujours pas compris.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 juin 19:36

            @Pere Plexe
            la haine ça fait délirer non ?


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 15:00

            @Amaury Grandgil
            Et moinser smiley


          • Pascal L 28 juin 19:20

            Je n’habite pas Versailles, mais dans ma paroisse, il n’y a pas plus de 10 à 20% qui vivent en intimité avec le Christ et l’Esprit-Saint. Les autres essaient mais n’y arrivent pas. En cause, les cadavres dans les placards, une idéologie qui voudrait éradiquer le mal dans le monde (en se permettant de faire du mal pour ce bien), une tendance communautariste, le Dieu argent et d’autres choses encore.

            Il faut leur pardonner, car la plupart sont pleins de bonne volonté mais ont manqué d’une éducation chrétienne qui mette le doigt sur l’amour et non sur la morale.
            Il ne faut pas trop compter sur les prêtres pour combler les lacunes, ils ne savent plus ou donner de la tête, mais sur vous même. Il vous revient de leur transmettre le kérygme, l’essentiel de la foi. Quand j’interroge des Chrétiens, peu sont capables de me donner une réponse à des questions simples qui devraient les toucher directement comme l’action de l’Esprit-Saint. C’est à se demander si les sermons servent encore à quelque chose. Il est sûr également que l’ambiance athée dans laquelle ils baignent les influence grandement. Ils sont pétris de bon sentiments qui leur permettent non seulement d’excuser les anti-Chrétiens, mais aussi de les aider dans leur démarche voire même de se convertir à ces idéologies en rêvant de sauver ces personnes. C’est Massignon qui a théorisée cette attitude au 20ème siècle et il y a encore des évêques pour penser que c’est bien. Nous revenons de loin.

            Je suis en train de réfléchir à des actions de formation sur mon secteur paroissial pour traiter des sujets comme l’islam, l’athéisme, les lumières, les points durs du Christianisme (les guerres de religions...), les textes du Magistère. Les séances de formation sont plus longues que les sermons (1h30 environ avec des modules gradués) et on peut espérer qu’il en reste un peu plus. J’ai fais un module test et il est bien reçu.
            Je ne sais pas encore si j’obtiendrai une validation par les autorités, car il existe des réticences très proches de l’oreille de l’évêque, mais je sais que je peux m’appuyer sur des communautés religieuses extérieures qui proposent déjà ce genre de modules.

            • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 juin 19:48

              @Pascal L

              Très bien. Mais n’écartez pas de la formation la réflexion sur la prétendue « bonne violence » prétendument « voulue par Dieu à l’époque de l’Ancien Testament ».
              C’est la croyance en ce type de violence que Jésus a tenté de faire disparaître chez ses coreligionnaires juifs.
              C’est, 2000 ans plus tard, et 14 siècles après que le prophète Mohamed ait re-justifié et revivifié l’horrible croyance, que l’église catholique s’obstine à l’enseigner comme une nécessité chrétienne.
              C’est cette obstination qui est la principale cause de l’actuelle complicité de l’Église avec ceux qui travaillent à l’islamisation de la France et de l’Europe.


            • Pascal L 28 juin 21:01

              @Pierre Régnier
              L’amour est incompatible avec la violence. Curieusement, la violence apparaît dès que l’on veut extirper le mal de la surface de la terre. Ainsi Voltaire a été un grand théoricien de ce genre de chose et il a été souvent suivi, que ce soit par Marx, Hitler, Mao, la gauche française et bien d’autres. Toutes les idéologies proposent de supprimer le mal et cela se termine systématiquement en goulag. Cette tentation existe également chez les Chrétiens avec la théorie de la libération et bien d’autres théories tout autant dangereuses. Ce n’est pas l’idée de faire le bien qui pose problème, c’est celle d’extirper le mal, car cela peut justifier le mensonge et la violence soit-disant nécessaire à la réduction du mal. Le mal existera toujours sur notre terre et tout ce que nous pouvons faire de mieux, c’est de ne pas lui donner prise en faisant le bien, toujours et tout le temps. Je ne sais plus qui disait « qu’il n’y a pas pire justice que celles des honnêtes gens ». Les bons sentiments sont la pire des chose s’il n’y a pas l’amour.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:45

              @Pascal L
              Vous avez raison de proposer des formations, la question d’un manque de spiritualité solide est évident. Je crois que ce catholicisme sociologique est un repoussoir pour des gens voulant s’en rapprocher.


            • colibri 29 juin 15:09

              @Pierre Régnier  

              Je n’ai pas la même analyse , 
              on voit au contraire que l’Eglise est tombée dans l’émotionnel , le sentimental au dépens du spirituel. Le mal n’existe plus , le diable a disparu , il n’y a plus de prêtres exorcistes  , 
              comme il n’y a plus de mal il n’y a plus de lutte contre le mauvais , de discernement sur le vrai du faux , c’est pourquoi les prêtres pédophiles sont absous par la hiérarchie , si les évêques dénoncent maintenant c’est contraints et forcés .Cette mollesse n’a pas toujours existée :Jeanne d ’Arc et les croisés ont pris les armes en leur temps , St Michel Archange est un combattant , 
              à ce discernement entre le bien et le mal que les grands penseurs chrétiens comme St Thomas nous exhortent à appliquer comme une vertu, l’église oppose la passivité , la mollesse , le laisser faire, le laissons nous envahir , c’est un déni et une ignorance du vrai christianisme .

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 15:23

              @colibri

              "on voit au contraire que l’Eglise est tombée dans l’émotionnel , le sentimental au dépens du spirituel. Le mal n’existe plus , le diable a disparu , il n’y a plus de prêtres exorcistes , comme il n’y a plus de mal il n’y a plus de lutte contre le mauvais , de discernement sur le vrai du faux"
              Totalement d’accord

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 15:30

              @colibri

              "on voit au contraire que l’Eglise est tombée dans l’émotionnel , le sentimental au dépens du spirituel. Le mal n’existe plus , le diable a disparu , il n’y a plus de prêtres exorcistes , comme il n’y a plus de mal il n’y a plus de lutte contre le mauvais , de discernement sur le vrai du faux"
              Entièrement d’accord avec tout

            • zzz999 28 juin 19:24

              ce n’est pas pour rien que Dieu a fait écrire Matthieu 7:21 : ce ne sont pas ceux qui me disent seigneur seigneur qui rentreront dans le paradis mais ceux qui font la volonté de Dieu


              • colibri 29 juin 21:15
                @zzz999
                le tout est de connaitre la volonté de Dieu , et pas l’interprétation qu’en dont les clercs ..ce qui n’est pas évident ?

              • Yann Esteveny 28 juin 22:33

                Message à avatar Amaury Grandgil,

                Le quartier Saint Louis à Versailles est agréable et tranquille, très cossu, où demeure encore des catholiques. De façon générale, la ville n’est pas un bon terreau pour la foi catholique. Pensez aux écrits de John Bunyan (Le Voyage du pèlerin) ou bien au lieu de la Passion du Christ.
                Une conception trop pure du chrétien est une erreur. Le chrétien pèche mais doit s’efforcer de le voir et se corriger.
                Pas plus tard que ce dimanche, je me suis efforcé d’expliquer à un croyant juif qu’il faut savoir d’abord écouter Dieu, ensuite il est possible de faire sa volonté. Si le juif n’est plus élu, le Christ n’est pas venu pour que le chrétien s’auto-élise après ! Avatar zzz999 vous rappelle exactement cela.
                Pour le reste : "Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez." (Matthieu, Ch. 7, V. 1-2)

                Respectueusement


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:48

                  @Yann Esteveny
                  Je n’ai pas une conception trop pure du chrétien étant imparfait moi-même mais il y a des limites à l’imperfection quand même...


                • Yann Esteveny 30 juin 13:49
                  Message à avatar Amaury Grandgil,

                  Les limites c’est précisément Dieu qui les décide.
                  Pour ceux qui veulent comprendre cela, je les invitent à visionner le sermon de l’Abbé Rioult : Beaucoup d’appelés et peu d’élus.

                  Respectueusement


                • Armelle Armelle 29 juin 00:48

                  Amaury Grandgil,
                  Je n’apprécie guère quand vous évoquez les « valeurs chrétiennes ». Celles-ci ne sont pas « chrétiennes », elles sont par nature « humaines », cette « grande » famille ne peut donc en revendiquer le monopole. Tout être humain nait sain d’esprit et bon, c’est juste la société et l’environnement dans lequel il évolue qui le pervertissent ou lui conservent ces valeurs !!!
                  D’autant que la farce de la confession est bien grande puisqu’elle permet de pardonner les « entorses » à ces fameuses valeurs, c’est formidable !!!
                  ...Je comprends alors que vous ayez de plus en plus de mal à les défendre...
                  Ce soir était diffusé un numéro de « secret d’histoire », Alexandre IV et sa famille les Borgia, encore un épisode de l’histoire qui nous montre l’incroyable et insupportable fable de cette chrétienté étouffée de fausseté. La foi en dieu ne passe pas forcément par l’église...qui elle n’a sans doute su qu’en tirer profit, au détriment de pauvres âmes avides d’espoir...
                  Si dieu existe, le diable est au Vatican...
                  D’ailleurs l’abbé Saunière, de par sa vie singulière de curé et en plaçant à l’entrée de sa chapelle la statue d’Asmodée ne souhaitait sans doute pas montrer son manque de foi, mais plutôt son doute quand à cette fabuleuse et énigmatique institution


                  • Armelle Armelle 29 juin 00:50

                    @Armelle

                    Alexandre VI pardon


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:50

                    @Armelle

                    Nous devons aux papes Borgia de formidables œuvres d’arts du Caravage, de Michel Ange ou Raphaèl, donc quel est le problème ?
                    Il faudrait avoir une image un peu plus nuancée de l’histoire...

                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 juin 08:51

                    @Armelle
                    Ce que vous appelez valeurs humaines sont issues du christianisme...


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 juin 09:08

                    @Amaury Grandgil

                    Oui, mais la croyance en une bonne violence voulue par Dieu pour le bien de l’humanité, réanimée par le prophète Mohamed six siècles après la mort de jésus, est une énorme régression par rapport au christianisme.
                     
                    Quatorze siècles plus tard, l’entêtement de l’église catholique à en confirmer la valeur divine à l’époque de l’Ancien Testament est, lui, une énorme trahison.

                    Et celle-ci est particulièrement dramatique aujourd’hui, car elle conduit très logiquement l’église catholique à apporter son soutien à tous ceux - fausse Gauche, athées stupides, journalistes irresponsables et, bien sûr, islamistes militants - qui travaillent à l’islamisation de la France et de l’Europe.


                  • Armelle Armelle 29 juin 09:25

                    @Amaury Grandgil
                    Mais non Amaury, l’être humain n’est pas né avec le christianisme voyons !!! Le christianisme aura juste identifié ces valeurs et les aura portées à sont crédit, c’est tout
                    Vous iriez jusqu’à prétendre qu’avant l’arrivée du christianisme, tous les êtres humains étaient « mauvais » ? m’enfin observez notre monde, il est quand même évident de constater que l’être humain se pervertit en fonction de son environnement !!!
                    Un enfant qui évoluera parmi des gens sans empathie et sans respect pour son semblable, n’aura lui même aucune empathie ni aucun respect pour les autres, c’est comme ça et le christianisme n’a absolument rien à voir la dedans !!! 
                    Enfin, ce n’est que mon avis


                  • Armelle Armelle 29 juin 09:47

                    @Amaury Grandgil
                    « Nous devons aux papes Borgia de formidables œuvres d’arts du Caravage... »

                    Oui, et alors ? Quel rapport ?
                    Moi je vous parle du fond !!! Un pape, représentant suprême de l’église, qui se vautre dans la luxure, avide de richesse et qui assassine à tour de bras !!! Celles-ci aussi font partie des valeurs chrétiennes ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès