• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Dieu n’a pas créé l’univers ! a dit le prophète (...)

Dieu n’a pas créé l’univers ! a dit le prophète Hawking

Voici un livre dont les médias vont certainement parler, bien qu’il ne soit pas traduit en français, ce qui ne saurait tarder. Celui qu’on présente comme le successeur d’Einstein, Stephen Hawking, vient de publier son dernier livre au titre facétieux, the grand design, allusion à l’intelligent design, sauf que ce livre défend une thèse opposée, à savoir que l’univers n’a pas besoin d’un Dieu, ni d’une « intelligence divine », pour se créer. Il a suffit d’un billet dans le Time pour que la bonne nouvelle soit répercutée dans les médias. L’univers n’a pas besoin de Dieu ! C’est ce qu’on peut lire sur le Net ce 3 septembre (3/9 !) de Yahoo au Monde en passant par une multitude de sites d’info en ligne. Cette phrase est bien évidemment « stupide » mais elle résonne de tout son poids de buzz et d’ailleurs, le rapport entre la physique et Dieu est une vieille histoire, depuis le premier moteur d’Aristote revisité par Saint Thomas, jusqu’au jugement dernier de Hawking, en passant par Newton et son grand architecte, l’abbé Lemaître et son big bang, puis les nombreuses gnoses et autres gloses sur la mélodie secrète et le principe anthropique selon lequel l’univers a été créé pour que l’homme parvienne à la conscience et se pose la question de l’univers.

Le grand design est en fait un livre à deux voix puisqu’il est co-écrit par Leonard Mlodinov, physicien américain qui a déjà contribué à populariser les idées de Stephen Hawking dans un livre consacré à « l’histoire du temps ». Le thème central de cette nouvelle livraison, c’est l’interrogation sur les lois de l’univers physique. Et la place de Dieu dans tout ça. Ce qui fait le buzz, c’est ce qui paraît être un revirement de Hawking qui dans ses déclarations précédentes, avait toujours affirmé que l’idée d’un Dieu conçu comme créateur de l’univers n’était pas incompatible avec la science. Le livre devrait donc faire débat et il est déjà en tête des ventes sur le site français d’Amazon dans la catégorie livre en anglais, alors que sa sortie est prévue pour le 9 septembre. L’affaire est sérieuse, puisqu’elle a suscité une mise au point de Rowan Williams, l’archevêque de Canterbury. C’est carrément une affaire d’Etat ! Pardon, je voulais dire une affaire d’Eglise ! Et en effet, même si ce revirement n’a rien du cataclysme ayant suivi la parution du livre de Darwin, on peut penser que les théologiens de l’Eglise soient quelque peu déçus, se sentant floués après avoir espérer trouver une preuve, sinon une trace ou même un maigre espoir de trouver Dieu dans la théorie du cosmos. A cette condamnation du célèbre physicien se sont jointes les voix du chef de la branche anglaise de l’Eglise catholique, Lord Sack, ainsi que nombre d’imans. On ne manquera pas de voir dans cette affaire une comédie très contemporaine. Quand les scientifiques apportent des preuves de Dieu ou disons, quelque place au divin, ils sont les bienvenus parmi les religieux mais quand ils affirment que Dieu n’a plus de place, alors ils sont carrément excommuniés. Comme aurait dit Marx, après la tragédie de Giordano Bruno, la comédie de la gravitation.

Qu’a dit au juste Hawking ? Tout simplement que le fait même qu’il y ait de la gravité dans l’univers interdit de penser qu’un Dieu a créé cet univers. Voilà comment est retranscrit le propos mais cet énoncé n’a aucune valeur car il faudrait entrer dans l’argumentation et donc, lire le fameux ouvrage. Pour l’instant, on observera la controverse se développer. John Lennox est un mathématicien chrétien, acteur dans de nombreux débats sur les rapports en science et religion, notamment avec l’athée déclaré Richard Dawkins. Il ne s’est pas privé de mettre son grain de sel dans la controverse déclenchée par le grand design. C’est avec une touche d’ironie qu’il présente Hawking comme un héros de la physique, ce qui justifie que son propos a une valeur éminente, bien plus que celle d’un obscur professeur de classe terminale qui aurait pu tout aussi bien établir un verdict similaire. Grâce à Lennox, nous avons quelques précisions sur ce débat. L’univers est-il créé à partir de rien (sous-entendu par la volonté de Dieu) ou alors s’est-il créé par lui-même à partir de la gravité ? Malgré d’évidentes subtilités mathématiques, on se dirige vers une impasse, ou alors une solution de rechange preuve ontologique de Dieu, datée de saint Anselme. Sans trahir la pensée de Lennox, il semble bien que l’interrogation soit la suivante : certes, Dieu n’aurait pas créé l’univers, parce qu’il y a les lois de la gravitation, mais au fait, pourquoi il y a-t-il ces lois plutôt que rien ? Et qui aurait créé ces lois ? Pour Lennox il n’y a pas photo ; Hawking s’est fourvoyé, essentiellement en mettant en opposition Dieu et la Loi de gravitation ; de plus, concevoir l’univers sans Dieu, juste avec les lois physiques, est une chose impensable, ajoute-t-il, en précisant qu’on peut et qu’on doit, en tant que chrétien, associer Dieu et les lois de la gravitation tout en reconnaissant que la beauté des équations de l’univers conduit (sur)naturellement à imaginer un Dieu derrière toute cette mécanique divinement réglé. Bref, rien de neuf depuis l’argument de Paley qui est utilisé à nouveau avec les données de la science contemporaine et pas seulement en physique mais aussi comme argument par les partisans de l’intelligent design en biologie.

Va-t-on vers une de ces controverses déterminantes, comme l’Histoire en a connue avec la physique de Galilée puis l’évolution de Darwin ? Je n’en suis pas sûr, même si le sujet est important. La controverse autour du livre de Hawking concerne plus la théologie que la science et l’on pourrait y voir une énième discussion sur Dieu comme par le passé avec le concile de Nicée, puis la controverse sur le filioque ayant conduit au grand schisme d’Orient. De plus, pour comprendre le point de divergence, encore faut-il comprendre un minimum les équations de la cosmologie et de la mécanique quantique et de la mécanique des trous noirs. Au final, on se demande si cette croisade des théologiens sert véritablement la connaissance de la nature, de l’univers, de la foi, ou bien s’il ne s’agit pas d’une énième instrumentalisation des savoirs au service d’une Eglise plus préoccupée de ses ouailles, de son pouvoir, que de vérité théologique. On peut en dire autant des théologiens musulmans. Qui du reste ne se sont pas privés de récupérer l’intelligent design pour leur compte, notamment dans les cercles théologiques turcs.

Hawking était attendu comme un prophète depuis qu’il avait déclaré qu’en aboutissant dans la quête de l’équation universelle, on connaîtrait la pensée de Dieu. On comprend la déception de tous ces archevêques et autres imams ou cardinaux. Cela dit, la science n’a pas encore livré toutes ses surprises et pour ma part, je vois dans cette controverse et dans le livre final de Hawking l’achèvement de la physique moderne. Alors que déjà, si on scrute les spéculations d’un Eric Verlinde, un nouvel âge se prépare et cette fois, la métaphysique et la philosophie de haute voltige vont entrer dans la danse des connaissances.

Et Dieu dan tout ça ? Eh bien sur ce sujet, on aura sans doute des surprises. On s’apercevra que le Dieu des religions présente quelques traits heuristiques mais pèche par défaut ontologique ainsi que théo-logique. Bref, le grand problème de la théologie, c’est qu’elle part d’un Dieu préconçu par une théologie dépassée et cherche à tout prix à le maintenir alors que la démarche théologique devrait être une démarche gnostique, cherchant la vérité. Dieu n’a pas à être prouvé, il est au-delà de toute preuve. On peut s’amuser à le rencontrer, ou du moins à entrer en relation avec une altérité irréductible à la nature et à l’homme, une altérité qui soit une sorte de complément, non pas d’objet mais de sujet. Bref, entrons dans la danse, osons dire que l’univers est une « mécréation » que seuls les mécréants peuvent comprendre et que les bigots aillent au diable. Dieu est avant tout un grand humoriste.


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

172 réactions à cet article    


  • Halman Halman 4 septembre 2010 02:31

    La science et la religion, il serait temps de comprendre, et c’est ce qu’explique Hawking, n’ont rien à voir.

    Ce sont deux choses différentes.

    Hubert Reeves avait dit « La science parle du monde, la religion parle de comment on devrait voir le monde ».

    Il serait temps de comprendre que les lois de la nature se suffisent à elles mêmes et n’ont pas eu besoin d’un créateur.

    Cette propension de l’humain à mettre du surnaturel, du mysticisme partout même dans ce qui est scientifiquement explicable est à la limite de la pathologie.

    Pourquoi dès qu’on parle de Big Bang, ce réflexe d’y voir Dieu et sa création alors que l’on sait bien que ce que l’on ne comprend pas du Big Bang ce n’est pas Dieu mais seulement des lois de la physique que l’on ignore encore et que par conséquent, comme toutes les autres, on les découvrira un jour, que ce soit dans 10 ans ou dans 10 siècles.

    Tant qu’on aura pas compris les lois de la physique d’avant Big Bang, on nous fera chier avec les religions.

    Stephen Hawking est juste plus réaliste que la plupart de l’humanité.


    • Gollum Gollum 4 septembre 2010 09:12

      Il serait temps de comprendre que les lois de la nature se suffisent à elles mêmes et n’ont pas eu besoin d’un créateur.


      Le problème est que l’on ne peut absolument pas savoir si les lois de la nature se suffisent à elles-mêmes. Pour cela il faudrait avoir une vue d’ensemble globale de toutes les lois, ce qui restera de toute façon probablement toujours hors de notre portée. Désolé pour vous.

    • Kalki Kalki 4 septembre 2010 12:51

      « hors de notre portée » : seul celui qui nie la science, et la recherche de la vérité peut « croire » cela au profit d’autres croyances.

      C’est aussi la fin de l’ignorance.


    • Furax Furax 4 septembre 2010 13:36

      Stephan Hawkins est membre de l’Académie Pontificale des Sciences


    • robin 4 septembre 2010 20:29

      Une savant comme Hawking qui sait que les constantes fondamentales sont calées tellement précisémment que si c’était du au hasard ça reviendrait à faire pleine cible au tir à l’arc depuis la terre jusqu’à la lune qui nous dit qu’il n’y pas besoin d’un principe créateur est-il sérieux ?


    • thaumaetopea 5 septembre 2010 00:34

      Mon cher Robin vous faite de la logique à rebours ! un « miracle » (le coup du tir à l’arc sur la lune...) n’est un « miracle » qu’avant sa réalisation ! autrement dit la probabilité qu’un évènement se produise se calcule avant que l’évènement se produise ... une fois qu’il s’est produit il avait forcément 100% de chance de se produire.... autre exemple de logique à rebours : si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer (de l’extraire du jeu... bien sûr).... en revanche si devant un jeu de 32 cartes on me dit « tire la dame de carreau »... à ce moment là j’aurai 1 chance sur 32 de la tirer ! Ceci dit ne vous affolez pas des prix Nobels dans le passé ont commis ce genre d’erreur de logique...
      Vu le nombre infini de combinaisons des 4 bases de votre ADN vous aviez pratiquement aucune chance d’exister... pourtant vous vivez !


    • robin 5 septembre 2010 09:31
      Par thaumaetopea (xxx.xxx.xxx.173) 5 septembre 00:34 a dit

      Mon cher Robin vous faite de la logique à rebours ! un « miracle » (le coup du tir à l’arc sur la lune...) n’est un « miracle » qu’avant sa réalisation ! autrement dit la probabilité qu’un évènement se produise se calcule avant que l’évènement se produise ... une fois qu’il s’est produit il avait forcément 100% de chance de se produire.... autre exemple de logique à rebours : si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer (de l’extraire du jeu... bien sûr).... en revanche si devant un jeu de 32 cartes on me dit « tire la dame de carreau »... à ce moment là j’aurai 1 chance sur 32 de la tirer ! Ceci dit ne vous affolez pas des prix Nobels dans le passé ont commis ce genre d’erreur de logique...
      Vu le nombre infini de combinaisons des 4 bases de votre ADN vous aviez pratiquement aucune chance d’exister... pourtant vous vivez !

       ---------------------------------

      Votre réponse suppose donc que l’univers ou ce qui en tenait lieu a essayé les 10 puissance 1000 possibilités avant de tomber sur la bonne. Vous savez très bien que cette réponse n’est qu’une entourloupe intellectuelle non seulement indémontrable mais au moins aussi folle que de supposer l’existence de Dieu. Et après tout comme dit très justement un intervenant qu’y a t’il de mal de croire en Dieu : Au pire on aura mené une vie avec des règles plus ordonnées qu’entropiques (je ne parle pas ici des fanatiques qui pervertissent le message divin par des crimes en son nom) et on ne pourra que s’en féliciter, non ?

      La vraie crainte de l’existence de Dieu n’est pas là : Elle réside dans la trouille bleue de devoir rendre des comptes, vous ne croyez pas ?


    • Rounga Roungalashinga 5 septembre 2010 11:09

      autre exemple de logique à rebours : si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer (de l’extraire du jeu... bien sûr).... en revanche si devant un jeu de 32 cartes on me dit « tire la dame de carreau »... à ce moment là j’aurai 1 chance sur 32 de la tirer !

      Vous dites donc que tout ce qui se produit devait nécessairement se produire. Vous existez, donc vous ne pouviez pas ne pas exister.


    • thaumaetopea 5 septembre 2010 12:01

      Je n’ai jamais utilisé les mots : nécessaire, nécessité ou nécessairement.... vous faites aussi de la logique à rebours ou plutôt de l’interprétation à rebours (je veux dire le but est atteint avant d’avoir emprunté le chemin qui y mène).


    • thaumaetopea 5 septembre 2010 12:10

      Mon cher Robin quand vous parlez de« règles entropiques » vous faites allusion au principe d’entropie (principe physique ...2eme loi de la thermodynamique) ou (je crois plutôt) au principe d’anthropie (principe métaphysique... qui voudrait que l’homme soit « au centre de l’univers ») ?


    • slipenfer 5 septembre 2010 12:42

      Interview de Deepak Chopra, médecin ayurvédique indien

      Il répond en 20 minutes à quelques questions fondamentales :
      - Pourquoi y a-t-il de la souffrance dans le monde ?
      - Que se passe-t-il pour une personne quand elle meurt ?
      - Pourquoi y a-t-il tant de gens déprimés ?
      - Si vous pouviez changer une chose dans le monde, ce serait quoi ?
      - Qu’est-ce qui empêche les gens de se réaliser ?
      - Comment décririez-vous « Dieu » ?
      - Comment comprenez-vous les conflits ?
      - Qu’est-ce que le « Ciel » ou le « paradis ? Et comment y accédons-nous ?
      - Comment obtient-on la vraie paix ?
      - Quel est le sens de la vie ?
      - Définissez la vérité... ?
      - De quoi avons-nous peur ?
      - Quelle est la qualité la plus importante que doit avoir l’être humain ?

      Qui est »nous" ? 

      une autre

      à chacun et chacune de se forger sa propre opinion !


    • Rounga Roungalashinga 5 septembre 2010 18:48

      Je n’ai jamais utilisé les mots : nécessaire, nécessité ou nécessairement.... vous faites aussi de la logique à rebours ou plutôt de l’interprétation à rebours

      Une chose qui a 100% de chances d’arriver est par définition nécessaire. Donc quand vous dites « si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer », cela revient exactement à « si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau alors il était nécessaire que je tire cette carte ».


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 00:20

      100% de chance d’arriver oui... si il y a « acte ».... mais l’acte n’est PAS TOUJOURS NECESSAIRE ! ! ! De même il n’est pas nécessaire qu’un cerveau soit "logique pour fonctionner... la preuve le votre fonctionne !


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 05:49

      Je peux essayer de formuler différemment : une probabilité ne se calcule que pour quelque chose (évènement) A VENIR.... une fois que l’évènement est arrivé on ne peut dire qu’il avait 1 chance sur 10 puissance 10.000 d’advenir puis qu’il est ADVENU ! Une probabilité c’est AVANT...
      Ou si vous préférez pour une course hippique par exemple, le PRONOSTIC ne se fait pas APRES l’arrivée mais AVANT !


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 05:54

      Par ailleurs revoyez donc la définition de « nécessaire » que vous avez, je pense, tendance à confondre avec « inévitable » ou « obligatoire » !


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 06:08

      Après l’arrivée c’est un DIAGNOSTIC ou si vous préférez un constat ! he he he


    • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 09:04

      une fois que l’évènement est arrivé on ne peut dire qu’il avait 1 chance sur 10 puissance 10.000 d’advenir puis qu’il est ADVENU ! Une probabilité c’est AVANT...

      Alors pourquoi dites-vous « si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer » ? Si vous dites « j’avais », vous exprimez l’état de la probabilité avant l’évènement. Donc logiquement, avant l’évènement, la probabilité est de 1 sur 32, et pas de 1. Il y a donc une contradiction manifeste dans ce que vous dites, car ou bien le retour temporel impliquant le changement de probabilité que vous opérez est autorisé et dans ce cas la probabilité ce n’est pas avant, mais selon qu’on est avant ou après ; ou bien la probabilité c’est seulement avant et dans ce cas vous n’vez plus le droit de faire un retour dans le passé pour changer la probabilité.

      Pour la nécessité : est nécessaire ce qui ne peut pas être autrement. Une chose qui a 100% de chances de se produire ne peut pas être autrement, donc elle est nécessaire.


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 09:43

      Rougalashinga... Tout simplement parce qu’avant je n’ai pas décidé de tirer la dame de carreau... mais tout simplement une carte.... ne faites pas la bête et ne vous empêtrez pas non plus dans les passés simples ! Est-ce que j’essaie de vous convaincre que vous avez raison moi ?


    • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 10:07

      Tout simplement parce qu’avant je n’ai pas décidé de tirer la dame de carreau... mais tout simplement une carte

      Et alors ?
      On fait une expérience : j’ai un jeu de 32 carte. Quelle est la probabilité que vous tiriez la dame de coeur ? 1/32.
      Deux cas :
      -la dame de coeur est tirée et alors la probabilité a fortiori de la tirer devient égale à 1, selon vous
      -la dame de coeur n’est pas tirée et alors la probabilité a fortiori de la tirer devient égale à 0, selon vous


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 10:36

      Décidémment vous continuez à tout mélanger : une dernière fois en faisant très simple...
      Si vous me demandez de tirer UNE DAME DE COEUR.. j’ai effectivement 1 chance sur 32 de la tirer (tout simplement parce vous avez fait le choix avant)....
      Si maintenant vous me demandez de tirer UNE CARTE (dans préciser laquelle) j’ai bien évidemment TOUTES les chances de tirer n’importe laquelle ... et que ce soit la dame de coeur ou l’as de pique importe peu....
      Vous n’avez toujours pas compris que c’est un piège de logique ? dans lequel vous êtes tombé la tète (à défaut du cerveau) dedans ! Dans le premier cas il y a choix préalable (donc probabilité)... dans le second cas non !
      En conclusion votre problème n’est pas au niveau de la mathématique ou de la logique mais tout simplement au niveau de la sémantique.
      Passez une bonne journée.... de mon côté je m’en vais dormir...


    • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 11:05

      Vous esquivez et ne réfutez pas ce que j’ai dit, à savoir qu’il y avait une contradiction flagrante dans votre discours.


    • thaumaetopea 6 septembre 2010 11:16

      Je vous ai dit qu’il y avait un piège ! ! ! ne soyez pas en plus mauvais perdant...
      Sémantique mon cher.... sémantique... en plus... mauvaise foi : je ne réfute rien... j’essaye de vous expliquer « primairement »... vérifiez donc « réfuter » dans un dictionnaire et non pas dans un missel !
      A présent je pense qu’il est temps de clore.... vous serez d’accord avec moi (cette fois au moins) pour dire que ça devient grotesque !


    • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 11:50

      si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer (de l’extraire du jeu... bien sûr).... en revanche si devant un jeu de 32 cartes on me dit « tire la dame de carreau »... à ce moment là j’aurai 1 chance sur 32 de la tirer ! 

      L’arnaque de cette phrase consiste à confondre équiprobable et équivalent. Les cartes sont équiprobables, car elles ont toutes la même probabilité d’être tirées, mais elles ne sont pas équivalentes : la dame de carreau n’est pas le valet de trèfle, etc. parce que nous les distinguons et faisons de leur identité un critère décisif (si ont tirait des boules rouges et des boules vertes par exemple une boule verte serait équivalente à une autre boule verte car le critère choisi serait uniquement la couleur et toutes les boules seraient équiprobables).
      Donc quand vous dites :« si dans un jeu de 32 cartes je tire la dame de carreau j’avais 100% de chance de la tirer (de l’extraire du jeu... bien sûr) » vous faites le raisonnement :
      -il y avait 100% de chances de tirer une carte parmi d’autres
      -la dame de carreau est une carte parmi d’autres, et il se trouve que c’est celle-là que j’ai tirée
      =>il y avait 100% de chances de tirer la dame de carreau
      Ce qui est faux bien entendu, car ce qui nous intéresse au moment où l’on cherche la probabilité, c’est que chaque carte n’est justement pas une carte parmi d’autres. Il n’y a pas deux parties du problème, l’une où l’on ne parle pas de probabilité et où toutes les cartes sont des cartes parmi d’autres et ont toutes une probabilité de 100% d’être tirées ; et l’autre où, du fait qu’on parle probabilité, les cartes deviennent distinctes et acquièrent une probabilité de 1/32. Ces deux parties sont deux problèmes distincts, l’un où la question est de savoir quelle est la probabilité de tirer une carte si l’on tire une carte (facile), l’autre où on se demande quelle est la probabilité de tirer une carte en particulier. Dans le premier problème, la solution est bien évidemment 100% mais alors on ne peut pas se permettre de spécifier dans la conclusion que la probabilité échoyait à la dame de carreau.

      .... en revanche si devant un jeu de 32 cartes on me dit « tire la dame de carreau »... à ce moment là j’aurai 1 chance sur 32 de la tirer ! 

      Cette phrase est donc la seule juste.


    • Benoît 4 septembre 2010 06:04

      j’ai lu une réponse courte et percutante par un spécialiste de ces questions, le père Joseph-Marie Verlinde :
      http://www.final-age.net/Dieu-n-a-pas-cree-l-univers.html


      • thaumaetopea 4 septembre 2010 07:19

        Mon cher Benoit, le père Verlinde (partie prenante) oublie qu’on ne peut comparer UN CHAMP fut-il énergétique avec un POTENTIEL.... c’est de la mathématique élémentaire le CHAMP dérive du POTENTIEL, un Champ est donc parfaitement « mesurable » mais pas un POTENTIEL qui en est l’intégrale ( à cause de cette putain de constante) ... on ne peut que mesurer une DIFFERENCE DE POTENTIEL entre deux points (ou deux états) le signe moins permettant d’éliminer les deux constantes ! sur ce bon appétit !


      • Lou Lou 5 septembre 2010 00:53

        Merci Thaumaetopea car quand les religieux veulent se meler de science c est pour l interdire ou tout embrouiller ...


      • Captain Zeupa 5 septembre 2010 12:35

        Benoît

        La réponse de ce prêtre semble intéressante mais elle semble contredire l’enseignement de l’Eglise :

        1) D’après Aristote : « du néant rien ne peut sortir »

        2) d’après l’Eglise : Dieu crée à partir de « rien » ou du « néant ». (CEC 296 à 298)


      • amipb amipb 5 septembre 2010 22:58

        D’après Maître Eckhart, il n’y a pas eu une création, la création se fait à chaque instant. Le « big bang » ne serait alors ni une origine, ni une fin.


      • thaumaetopea 6 septembre 2010 06:03

        Oui Lou... le dogme détruit l"acétylcholine ... la transmission entre neurones notamment des bases de la logique est perturbée... voire détournée au profit du seul dogme !
        Dur... dur... dur... Voir plus haut les arguments et remarques de Robin et Rougalashinga.


      • thaumaetopea 4 septembre 2010 07:06

        En fait Stephen Hawking aurait dit « Y’a pas plus de dieu que que de beurre à mon trou noir ! » propos qui auraient été jugés un peu hâtif par beaucoup de mathématiciens qui estiment que Hawking aurait tendance à confondre parabole, hyperbole et calembour !


        • thaumaetopea 4 septembre 2010 07:23

          Dieu en fait n’est et ne sera jamais qu’un pauvre POSTULAT ... ce que d’aucuns ne peuvent décidément pas avaler... !


          • robin 4 septembre 2010 20:35

            Dans ce cas vous avez donc la réponse pourquoi y’a t’il quelque chose plutôt que rien et quelque chose de si précis qu’il a permis l’émergence de la conscience humaine ?

            Vous savez bien qu’aucun physicien ne pourra jamais répondre à ça !


          • thaumaetopea 5 septembre 2010 00:38

            Robin... vous récidivez... encore de la logique à rebours !


          • antonio 4 septembre 2010 07:32

            1633 : condamnation de Galilée par l’Eglise car il a osé soutenir que la terre tournait autour du soleil.
            1741 : l’Eglise autorise la réédition des oeuvres de Galilée et en 1757 les ouvrages traitant de l’héliocentrisme...
            Plus de deux siècles de dénégation !

            Les religieux de tout bord n’ont donc pas fini de gloser sur la thèse de Hawking...


            • antonio 4 septembre 2010 07:37

              Les religieux de tout bord n’ont pas fini de gloser sur la thèse de Hawking puisqu’elle vient dangereusement saborder leur fond de commerce qui les nourrit grassement.
              Sainte crédulité a encore de beaux jours devant elle...


              • Furax Furax 4 septembre 2010 17:41

                Hawking a exprimé des avis très contradictoires. Il n’a certainement pas fini. C’est normal, c’est un homme intelligent. Le premier signe de l’intelligence est le faculté de se mettre en doute


              • Lou Lou 5 septembre 2010 00:26

                Tout a fait d, accord, je conclus donc que les rabbins, pretres et imans de ce monde sont des anes ...


              • thaumaetopea 5 septembre 2010 00:41

                Absolument des ânes... (mais avec un chapeau de gendarme... une tiare... une kipa... enfin quelque chose sur la tête !).


              • Furax Furax 5 septembre 2010 09:31

                « Le doute est une occurence incontournable de la foi. Selon les mots de Paul Tillich : »Le doute n’est pas le contraire de la foi:c’est un élément de la foi«  ».
                Cette citation provient d’un livre paru cet été ; « De la génétique à Dieu ». La confession de foi (chrétienne) de son auteur, Francis S. Collins qui a dirigé le projet de décryptage du génome humain (Human Génome Project) jusqu’à l’aboutissement de ses travaux et que le président ’Obama a nommé directeur de l’ Institut national de la santé, le pus grand centre de recherches eh biologie et en médecine au monde.


              • La sentinelle La sentinelle 4 septembre 2010 09:25

                Bonjour

                Il va bien falloir qu’un jour ou l’autre, l’Homme arrête d’appeler « DIEU » tout ce qu’il ne comprend pas.

                A+


                • plancherDesVaches 4 septembre 2010 20:50

                  Vous demandez à l’Humanité de devenir adulte en affrontant la réalité en face, soit, la mort de chaque humain dont les religions profitent pour faire du commercial...

                  Pour avoir vécu tellement près de la mort qu’il vous faut un esprit particulièrement solide ou un intérêt à voir mourir les autres, je peux vous confirmer que la mort fait peur à 99,9 % d’humains traumatisés et apeurés.

                  Hors, peu de gens sont immortels. Car seules les séries américaines et les religions font revivre magique-ment un humain.

                  Lorsque l’Humanité sera adulte, veuillez m’envoyer un fax, cela sera dans quelques millénaires, mais je ne peux que souhaiter ce moment que je ne verrais forcément pas.

                  Luttez. C’est la meilleure façon de gagner.


                • zia issis zia issis 1er janvier 2011 03:07

                  SI vous ecrivez sur le post.fr vous seriez immediatement censuré et la raison serait blaspheme, veridique on vous le dirait en disant que vous allez heurter les croyants


                • Gollum Gollum 4 septembre 2010 09:25

                   le fait même qu’il y ait de la gravité dans l’univers interdit de penser qu’un Dieu a créé cet univers.



                  Pff ! C’est tout ? Et tout un bins pour ça ? Ca me rappelle le tintamarre provoqué par le livre de Jacques Monod en son temps. Livre débile profondément encensé par l’intelligentsia de l’époque et depuis, oublié. Il en sera de même ici pour Hawking.

                  Il n’ y aura jamais de « preuve » au sens strict, scientifique, de la réalité de Dieu ou de sa non-réalité, car cela est hors de notre portée. De plus, la méthode scientifique et la science en général, de par son orientation quantitative et matérialiste, ne peut avoir accès à ce genre de choses. Toutes les mystiques et gnoses du monde le proclament : l’intelligence ne peut avoir accès à l’absolu. Seul le cœur le peut. À partir de là, soit on rejette ce discours, soit on l’accepte (ce qui est mon choix à moi).. Il y a là-dedans une grande part d’intuition et de foi (bien que par nature, je sois plus porté sur les « preuves » dans la mesure du possible)..



                  • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:07


                    ne pas confondre Amour, le principe créateur de mondes et le petit dieu sadique à visage humain de l’ancien testament, très humain, lui, somme toute, comme « les dieux » des anciens temps, comme « les dieux » du groupe Bilderberg aujourd’hui, les mêmes qui prétendent l’avoir inventé ce petit dieu unique qui a ce grossier défaut de tendre des pièges à ses propres « enfants ».

                    « Prétendent » oui car le principe de la divinité une et indivisible - appelée Ka -père de tout - est un concept bien connu et l’objet de l’adoration déjà des anunaki sumeriens et de l’antique civilisation du dragon, on retrouve ce nom, Ka, père de lunivers, chez les Hopi au mexique. 

                    Amour et de lui émanent : joie, humilité, maitrise de soi, honnêteté, bonté et vérité, voilà ses sept rayons qui forment l’arc en ciel et qui permettent autant de lignées de charactères, de vibrations, de qualités particulières, voici la gamme de sept notes qui permet toutes les symphonies.

                    Quand on se contente d’observer et de ne pas vouloir définir la réalité.

                    Mais ce soumettre au principe de l’harmonie en essayant autant qu’on peut de maintenir ces qualités en nous, n’est pas identique DU TOUT à se soumettre à une autorité humaine instaurée sous prétexte de hiérarchie entre les aom, qui n’utilise le mot « dieu » que pour nous imposer l’obéissance aveugle à la tyranie, mystique de préférence, appremment.


                    Oubliez ces sept qualités de base et ne reste que l’apparence de l’être humain et la civilisation se désagrège devant vos yeux.


                  • xbrossard 6 septembre 2010 10:52

                    @Barre_de_rire


                    vous confondez tout, religion, croyance et dieu

                    dieu peut exister indépendamment de toutes religions et même de l’être humain, mais ce dernier est seul responsable des exactions de ces dernières

                    En vouloir à Dieu à cause des religions prouve donc que vous admettez son existence

                    commencez d’abord par résoudre votre problème avec les religions avant de vous exprimez

                  • anty 4 septembre 2010 10:50

                    Je vois ici un autre problème

                    La vengeance de ce scientifique gravement handicapé

                    handicap qu’il n’admet pas

                    il essaye de tuer le responsable de son état

                    le maître du hasard universel

                    Le problème de ce personnage est plutôt d’origine psychologique que scientifique

                    seul Dieu l’aidera dans son cas


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 5 septembre 2010 11:41

                      Je pense qu’il a atteint une sorte de nirvana, comme nombres de scientifiques passionés, il se contrefout du matériel et/ou de l’état de son corps.


                    • pissefroid pissefroid 4 septembre 2010 11:05

                      Jusqu’à preuve du contraire dieu est une création de l’homme effrayé devant l’univers qu’il ne peut pas comprendre.

                      Dans le domaine scientifique, Emile Boutroux, avait déjà dit que (de l’idée de loi naturelle)

                      « ce que nous appelons loi de la nature est l’ensemble des méthodes que nous avons trouvées pour adapter les choses à notre intelligence et les plier à l’accomplissement de nos volontés »

                      En fait tout ce que nous savons est le fruit de notre intelligence sans que l’on puisse affirmer si c’est la réalité (qui serait indépendante de notre savoir).


                      • thaumaetopea 5 septembre 2010 05:47

                        Dieu nous doit tout !


                      • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:15

                        « dieu nous doit tout »

                        vous êtes fou ?

                        qu’est-ce que l’amour bâtisseur de mondes vous devrait donc ? A vous pécisément qui usurpez la forme qu’il vous donne pour l’insulter ou de dénigrer le droit à d’autres d’honorer son souvenir ? 

                        de l’avoir dépeint comme un père fouettard, vengeur et colérique ? Comme on dénature ses ennemis en les traitant de cochons ? ça il vous le doit peut-être, oui.


                      • thaumaetopea 6 septembre 2010 03:06

                        Dom y loulou.... vous avez mal lu... je n’insulte personne ... je dis simplement que dieu est une invention humaine (ce qui est un lieu et un lien commun).... Alors s’il vous plaît ne me chantez pas l’air du martyr... !


                      • anty 4 septembre 2010 11:23

                        De toute façon chacun d’entre nous à une interprétation personnelle de dieu créateur de tout
                        qu’effectivement dieu échappe à toute définition plausible....
                        Il ya encore du boulot de ce côté là...


                        • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:33

                          L’absence de tolérance à la différence, ou le déni du droit de penser différemment et en-dehors du nihilisme ambiant ou du scientisme eugéniste ou des codes de soumission aveugles qui bouffent nos sociétés et qui demandent autant de mysticisme et de foi dans les poisons et les bistouris, est un empiettement sur l’autre légèrement plus grave que de trouver en soi une dimension supérieure à l’être humain et de chercher à comprendre sa raison d’être dans la bonté.

                          Bien sûr je ne vous parle pas là de fanatisme criminel quand il devient meurtrier tellement il est sûr de son droit.  ;)


                        • Francis JL 4 septembre 2010 11:40

                          Je lis : « L’univers n’a pas besoin de Dieu ! (...) Cette phrase est bien évidemment « stupide » » (Dugué)

                          Bernard Dugué saurait-il quelque chose quie nous ignorons ?


                          • Rounga Roungalashinga 4 septembre 2010 14:14

                            Je lis : « L’univers n’a pas besoin de Dieu ! (...) Cette phrase est bien évidemment « stupide » »

                            Je ne sais pas si c’est stupide, en tout cas ce n’est pas nouveau. Laplace déjà affirmait que Dieu était une « hypothèse inutile au savant ». Mais son déterminisme a pris un sacré coup dans l’aile depuis.


                          • Francis JL 4 septembre 2010 14:20

                            Merci Rounga, mais j’aimerais avoir la réponse de Bernard Dugué.


                          • slipenfer 5 septembre 2010 11:49

                            il n’y a pas de Dugué au numéro que vous avez demandé
                             
                            Commentaires postés 3958 (la fatigue surement)


                          • Radix Radix 4 septembre 2010 12:22

                            Bonjour

                            Le dialogue entre science et religions est forcément absurde puisque l’un doit prouver ses affirmations et pas l’autre !

                            Ils ne jouent pas dans la même cour, ni avec les mêmes règles !

                            Radix


                            • anty 4 septembre 2010 12:31

                              Pas forcement

                              si on admet que les sciences sont des dérvées naturelles des religions(la soupe primitive de la pensée humaine ) et que les religions étaient des science de naguère


                            • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 4 septembre 2010 12:37

                              Ou alors une substitution aux sciences, avec les moyens de l’époque. Avec dans certaines religions une recherche de pouvoir par la même occasion.


                            • Radix Radix 4 septembre 2010 12:38

                              Bonjour Anty

                              Je ne suis pas sûr que Galilée approuverait votre commentaire !

                              Radix


                            • anty 4 septembre 2010 14:20

                              Gallilé tout comme Newton ainsi que de nombreux savants nobelisés étaient des hommes croyants.

                              Il ne faut pas retomber dans le primitivisme véhiculer par certaines idéologies de gauche qui pensaient tout expliquer grâce à leur certitudes

                              On est au 21ème siècle

                              que diable


                            • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 4 septembre 2010 15:30

                              En plus Newton était alchimiste.


                            • thaumaetopea 5 septembre 2010 04:25

                              Anty.... newton... et consorts étaient sans doute « visiblement » croyants.... mais vu l’époque ils avaient pas trop le choix... c’était la croix.... ou alors le bûcher !


                            • anty 5 septembre 2010 14:12

                              Je suis agnostique
                              Tu devrais te préoccuper de ta croyance déterministe qui consiste à cataloguer plutôt qu’à comprendre
                              Laisse tes croyances d’un autre âge de côté
                              et tu y gagneras en échange
                              crois -moi


                            • Rounga Roungalashinga 5 septembre 2010 22:30

                              Anty.... newton... et consorts étaient sans doute « visiblement » croyants.... mais vu l’époque ils avaient pas trop le choix... c’était la croix.... ou alors le bûcher !

                              Newton a passé la fin de sa vie à lire l’Ancien Testament de façon obsessionnelle. Si c’était de la simulation il était particulièrement zélé...


                            • thaumaetopea 6 septembre 2010 00:24

                              Roungalashinka... vous seriez pas croyant par hasard ?.... ou par nécessité ?


                            • thaumaetopea 6 septembre 2010 03:09

                              Newton à la fin de sa vie ? ? ? peut être Alzheimer ?


                            • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 09:09

                              Si tu veux que je pondre un article explosant et mettant en mille morceau n’importe quelle croyance quelle qu’elle soit et un autre démontrant une rupture technologique flagrante dû à l’apparition du monothéisme c’est quand tu veux.

                              Faites-le, qu’on se paye une barre de rire.


                            • xbrossard 6 septembre 2010 11:00

                              @Radix


                              q’est ce que la science a prouvée ? les lois de Newton ont depuis été invalidées par la physique quantique selon le cadre

                              au fur et à mesure de l’histoire, les lois mathématiques sont modifiés selon la connaissance que l’on a de l’univers, plus partciulièrement quand on ajoute d’autres informations. Peut-on dire qu’un jour on trouvera l’équation ultime de l’univers ? rien ne le « prouve » !

                            • Radix Radix 7 septembre 2010 21:34

                              Bonsoir

                              Qu’est-ce que les religions ont prouvé ?

                              Radix


                            • Pascain Pascain 4 septembre 2010 12:43

                              ALORS CA C’EST MARRANT !!!

                              "Qu’a dit au juste Hawking ? Tout simplement que le fait même qu’il y ait de la gravite dans l’univers interdit de penser qu’un Dieu a cree cet univers."

                              Et dans SCIENCE ET VIE :
                              « Gravitation, elle ne serait qu’une illusion ! »
                              (http://www.science-et-vie.com/)

                              Coincidence ???
                              En tout cas, voici un titre de SCIENCE ET VIE qui permet de penser que d’apres Hawking :

                              - le fait meme qu’il y ait de la gravité dans l’univers, et que celle-ci ne serait qu’une illusion permet de penser qu’un Dieu a cree cet univers.
                              A reflechir...


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 septembre 2010 12:57

                                J’étais au courant de la nouvelle conception de la gravité par Verlinde et j’ai même écrit dessus avant Science et vie

                                Mais je n’en ai pas parlé dans le billet pour ne pas compliquer l’exposé


                              • anty 5 septembre 2010 14:13

                                Et toi aussi depuis que tu écris ici


                              • anty 6 septembre 2010 12:20

                                Savoir qu’on écrit des conneries n’est pas un exploit
                                C’est à la portée de n’importe qui ...


                              • Pascain Pascain 7 septembre 2010 09:46

                                Trop bon Anty 20/20


                              • Tall 4 septembre 2010 13:50

                                Comment ça, Je n’ai pas créé l’Univers ?


                                St-Pierre, amenez-moi le dossier Hawkins .... non, mais sans blague ! :->

                                • Tall 4 septembre 2010 14:07

                                  Merci ....


                                  hmmmm... mmm’ouais !

                                  Il n’a pas dû rigoler avec sa maladie, le pov gusse, c’est ça qu’ils nous en veut ...
                                  que du classique ...
                                  bon, ben, on va le prendre quand même quand il viendra...
                                  ce sera toujours un client de moins pour ce connard de satan

                                • Nestor 4 septembre 2010 14:26

                                  Salut Tall !

                                  Moi je trouve qu’il y a du laisser-aller dans ton entourage, ton fiston et ses collègues ont tendance à se la couler douce et du coup la concurrence en profite et emboite le pas, heureusement qu’il a Judas en qui on peut faire confiance ! Il y a qu’a voir !


                                • Tall 4 septembre 2010 14:35

                                   smiley


                                  ah ce sacré judas, on l’a envoyé chez satan qui nous l’a renvoyé, qu’on lui a re-renvoyé...etc...
                                  finalement, on l’a mis au standard... il mélange toutes les lignes, et ça fait marrer tout le monde


                                • thaumaetopea 5 septembre 2010 00:48

                                  Sans Judas Jésus serait probablement mort anonymement de vieillesse comme beaucoup d’autres « messies » illuminés de l’époque (c’était très à la mode en ce temps là)... Jésus doit tout à Judas !


                                • pastori 4 septembre 2010 14:06

                                  dieu est jaloux, méchant, bon,orgueilleux, modeste, coléreux, généreux, radin, magnanime, vindicatif, rancunier,

                                  forcément, il a été créé par l’homme, exactement à son image.



                                    • Rounga Roungalashinga 4 septembre 2010 14:26

                                      Toutes ces discussions n’ont aucun intérêt. Essayer de trouver la présence ou l’absence de Dieu dans la science n’a pour effet que de nous illusionner davantage sur la condition des sacs de viande rouge remplis d’excréments que nous sommes. Que Dieu existe ou pas, qu’est-ce que ça changera pour nous, ici et maintenant ? Arrêter le débat à l’existence ou l’inexistence de Dieu, conçu comme une « hypothèse » ou un « postulat », comme je l’ai lu ici, revient à s’empêcher de voir plus loin. Le Dieu des religions monothéistes est un dieu qui nous permet de faire l’expérience de l’union avec le Tout. Il s’agit de la même chose que ce soit l’Illumination bouddhiste, l’extase mystique des soufis, la conformation au principe cosmique du Tao, ou bien l’amour de Dieu des chrétiens. Seulement, ces choses sont hors de notre portée si nous nous obstinons à conserver un point de vue scientiste de l’Univers.
                                      Hawking, pauvre con !


                                      • thaumaetopea 4 septembre 2010 15:04

                                        Croire en dieu est un acte réflexe qui ne dépend que du système médullaire (expliquer ce qu’on ne peut comprendre... peur de la mort... besoin de contraintes ... etc...)... tout être pourvu en plus d’un cerveau en bon état de marche ne peut qu’en sourire ... Bordel c’est quand même plus facile de conjuguer « penser » que « croire » !..... non ?... surtout à l’imparfait du subjonctif... !


                                      • NeverMore 4 septembre 2010 14:27

                                        Vous tous, n’oubliez pas que vous n’êtes que des créations de mon imagination infinie.

                                        J’en ai quand même un peu marre de toutes les conneries que j’écris à travers vous et je me demande si ne vais pas jeter ce brouillon.

                                        MOI


                                        • NeverMore 4 septembre 2010 14:31

                                          Je demande pardon (et je me pardonne), je voulais signer « JE ».


                                          • dom y loulou dom y loulou 4 septembre 2010 14:40

                                            la censure inquisitrice est encore très vive contrairement à ce que croit la masse béate devant les medias très partiaux.

                                            et puisque vous faites de la pub au livre de Hawkins je fais de la pub pour le Ludus.

                                            le jeu de perles de verre

                                            vous voulez voir le big bang en direct ?


                                            ni religieux endoctrineurs et dogmatiqes, chiants et meurtriers de dogmes sclérosants qui s’adressent toujours aux autres et eux qui jouent les saints prophètes mimant des patriarches qui n’ont jmais existé sous l forme dont on nous les décrits, mais rutilant d’or et de cobras sanguinaires, bref.

                                            entre religion et science il y a complète inadéquation, mais pas avec la spiritualité, car elle procède plus de la philosophie et de l’observation de l’univers qu’autre chose, comme la science. Disons que la philosophie est la science de l’esprit.

                                            mais parfois nous devons descendre de nos pieds d’estales « d’adultes » pour nous remettre devant des questions très simples avant d’aborder des questions compliquées, nous débarrasser des terreurs mystiques dont notre conscience a été couverte durant des millénaires, en enfants avides de comprendre et enfants de l’univers, avant de lui donner des noms étranges et mystifiants et de nous prendre pour des dieux que nous ne serons jamais.

                                            Ainsi seul l’amour est un principe assez large pour être capable de PORTER la réalité afin qu’elle soit aussi multiple et foisonante, capable de conjuguer tous les opposés et d’unir les paradoxes à sa source.

                                            Ce travail fut fait et remémoré et, comme le reste des révélations, est COMPLETEMENT occulté par les merdias rothschild pour nous maintenir dans l’insensé supposé qui nous permettrait de dégénérer à lenvi sans que cela prête à conséquences. Tout faux puisque nous ravageons le monde vivant de ces consommations ignobles qui détruisent les équilibres du vivant sur ce monde. Mais ce n’est que NOTRE rapport au monde vivant que nous détruisons,même si nous transformions cette planète en bille de plomb l’équilibre de l’univers n’en serait touché d’un iota.

                                            cette observation faite, mettons-nous devant une divinité tellement large qu’elle nous laisse totalement libres d’expérimenter et de devenir, pour autant que ce soit dans la bonté car autrement nous créons notre propre destruction.

                                            Très contraire aux dogmes des religions du livre qui aiment imposer aux autres en préalable le dieu sadique de l’ancien testament. ce qui ravit tous les bourreaux de ce monde.

                                            mais si le coeur vous en dit d’encore apprendre de ce qui nous dépasse, car non, nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes et c’est un minimum d’humilité qu’il faut garder devant le mystère que l’univers soit et nous-mêmes dedans. Nous sommes portés par sept piliers disit le christ et il en fit le notre père formé de sept phrases ramenant à ces piliers.

                                            aujourd’hui nous connissons la gamme de sept notes et la gamme des sept couleurs qui, elle non plus, nous navons créé, mais jouissons de cette palette de qualtiés qui permet autant de créations que de mondes.

                                            La seule chose à laquelle il nous faudrait nous réhabituer après une longue obscurité de millénaires est de lier ces éléments entre eux, voir qu’ils sont uns et les mêmes, que notre néo-cortex a su séparer dns notre perception, mais qu’il nous faut réunir consciemment dans notre conscience afin de mieux comprendre les lois qui régissent notre réalité.


                                             lulu.com  Ludus - le jeu de perles de verre


                                            • Nestor 4 septembre 2010 15:02

                                              Moi je me suis toujours posé la question comme en partant du néant le monde a pu se créer

                                              Boom une explosion et le tour est joué, tout est pratiquement créé ! En tout juste une seconde la matière prend le pas sur l’antimatière ... Trop fort !

                                              Puis ensuite les atomes forment des molécules et construisent ainsi tout ce que l’on peut trouvé, ce que l’on n’a pas encore trouvé, même peut-être des choses que l’on imaginerait même pas !

                                              Trop bizarre THE BOOM ! ... Non ?

                                               


                                              • Nestor 4 septembre 2010 15:13

                                                Au premier cent-millième de seconde : protons et neutrons se forment. Ils sont les futurs constituants des noyaux d’atomes et de la matière ordinaire. Ces objets familiers sont assemblés à partir de trois quarks chacun, c’est-à-dire de particules élémentaires dont le nom vient du roman Finnegan’s Wake de James Joyce. Leur substance, sensible à l’interaction forte, subit alors une transition vers un état dit « confiné ». Ce comportement très mystérieux sera reproduit au Grand collisionneur de hadrons de Genève à partir de 2007.

                                                L’union fait la force

                                                L’Univers ressemble à un immense océan de particules hyper-énergétiques  ; quarks et électrons s’y ébattent librement. Cependant, la récréation ne dure pas.
                                                Un cent-millième de seconde après le Big Bang (10-5 s), une nouvelle étape survient - en raison du comportement très particulier de la force nucléaire forte. Son attraction à petite échelle rassemble – confine – les quarks en petits groupes composites de trois : les nucléons, c’est-à-dire les neutrons et les protons de notre chair. Il règne une température de mille milliards de degrés, 100 000 fois celle que l’on trouve au cœur du Soleil ! La densité de la matière, dans cette fournaise, équivaut à dix fois celle en vigueur dans les noyaux d’atomes les plus compacts… Autrement dit, des milliards de milliards de fois celle d’un métal usuel comme le plomb. L’énergie des particules atteint des centaines de milliards d’électronvolts. Aujourd’hui, cet état physique a disparu. On ne le trouve, peut-être, qu’au sein d’objets célestes extrêmes tels que les étoiles à neutrons. Un dé à coudre de sa substance pèserait autant… qu’une chaîne de montagnes ou qu’un million d’avions Airbus A 380 !

                                                En peu de temps du néant on passe à une température inimaginable et à une densité incroyable ... C’est quant-même dingue tout ça !


                                              • Kalki Kalki 4 septembre 2010 16:15

                                                Le temps, la gravité, « tout ca » c’est relatif. Et peut être qu’il y a meme pas eu besoin de big bang, et peut être que l’on est a l’horizon d’un trou noir.

                                                A quand la science outside the black box, si il y a un en dehors ?


                                              • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:43

                                                mets-y une porte et une fenêtre à ta black box et ce sera tout de suite plus convivial ;)


                                              • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:49

                                                mettez-y une porte et une fenêtre à votre black box, ce sera tout de suite beaucoup plus convivial. ;)


                                              • amipb amipb 6 septembre 2010 10:15

                                                Cela me rappelle une maxime célèbre, taggée sur une université américaine :
                                                « Dieu est mort, signé Nietzche » suivie de
                                                « Nietzche est mort, signé Dieu ».

                                                On touche là toute la relativité de la pensée humaine.


                                              • Tall 4 septembre 2010 15:12

                                                Moi je crois que le vrai blème d’un Dieu, c’est : comment passer le temps ?

                                                Parce que l’éternité, c’est vachement long ...
                                                Alors pourquoi ne pas créer un univers, et puis regarder évoluer tout le machin en multi-cinemascope ?
                                                Pour peu que le bidule soit bien calibré au départ ( très importants les réglages ), un Dieu pas trop maladroit a alors de quoi se marrer pendant des dizaines de milliards d’années avec un seul shoot.
                                                C’est quand même pas mal ?

                                                • NeverMore 4 septembre 2010 15:20

                                                  C’est ce que je me suis dit. Des univers, j’en ai même crées des paquets, mais je me fais quend même un peu Ch....


                                                • Kalki Kalki 4 septembre 2010 16:19

                                                  A votre avis : si il y a un dieu, en a t’il rien a cirer de microbes avec des capacités limités sur un caouillou, dans un laps de temps ridicule.

                                                  oh l’humain n’est pas le centre de l’univers : ah bon ? Mais il a toujours aimé le croire


                                                • thaumaetopea 4 septembre 2010 15:27

                                                  Le temps est « fils » de la matière et de l’espace donc pas d’avant le « boum ».... même pas le néant ! même pas dieu !


                                                  • NeverMore 4 septembre 2010 15:40

                                                    NON

                                                    Le néant, c’est comme la nuit pour un enfant apeuré, c’est plein de tous les possibles ...

                                                    Après (non simultanément), cà s’organise comme cà peu (j’ai rangé les équations, mais je ne sais plus dans quel tiroir).


                                                  • robin 4 septembre 2010 20:52

                                                    Et les lois qui font fonctionner ce bazar elles viennent d’où gros malin ?


                                                  • thaumaetopea 5 septembre 2010 00:54

                                                    Elle viennent de la logique !... et restez poli...


                                                  • robin 5 septembre 2010 08:29

                                                    Thaumaetopea  : Elle viennent de la logique !... et restez poli...

                                                    Et la logique (la logique de quoi ou de qui d’ailleurs avec quelles lois ? ) elle vient de où ?


                                                  • thaumaetopea 5 septembre 2010 10:11

                                                    Irrécupérable


                                                  • thaumaetopea 5 septembre 2010 10:12

                                                    Je vais être exorcisé


                                                  • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:51

                                                    tiens donc... l’effet du prisme peut-être ? ;)


                                                  • robin 5 septembre 2010 13:16

                                                    Vous nous convaincrez le jour où vous nous sortirez un outil (qui ne serait que de la mathématique d’ailleurs) capable d’expliquer la création de quelque chose à partir de rien (et quand je dis rien c’est pas le vide quantique, c’est le néant pur) .

                                                    Quand bien même d’ailleurs vous auriez cette outil, je vous demanderais alors d’où vient l’outil et vous aurez beau dire « irrécupérable » vous savez très bien que nul humain inscrit dans le principe de causalité n’aura jamais la réponse à ça pour la bonne et simple raison que la volonté même de poser une question présuppose la validité universelle du principe de causalité.


                                                  • srobyl srobyl 4 septembre 2010 15:57

                                                    c’est quand même navrant, cette histoire... Dieu pourtant doit bien connaître la gravité puis qu’il « tombe » à pic pour expliquer ce qui ne peut l’être autrement...


                                                    • cmoy patou 4 septembre 2010 16:34

                                                      Comme le dit si bien Radix personne ne peut prouver qu’il existe ou son contraire, quant a moi j’espère que s’il existe il aura une bonne excuse.


                                                      En tous cas en attendant tuons le temps en souriant :

                                                                                                     smiley

                                                      LES TROIS PREUVES QUE JÉSUS ÉTAIT... JUIF

                                                      1. Il a habité chez sa mère jusqu’à 30 ans

                                                      2. Il croyait que sa mère était vierge

                                                      3. Sa mère le prenait pour un dieu

                                                      4. Avec l’entreprise de charpentier de son père, il a fait une multinationale qui marche encore 2000 ans plus tard

                                                      IRLANDAIS

                                                      1. Il ne s’est jamais marié

                                                      2. Il était au chômage

                                                      3. Sa dernière volonté fût pour réclamer à boire.

                                                      4. Il vivait encore chez sa mère à 30 ans

                                                      GREC

                                                      1. Il pensait que sa mère était vierge

                                                      2. Sa mère, elle, le prenait pour Dieu

                                                      3. Il est né de père inconnu

                                                      4. Il a attendu 30 ans pour se mettre à bosser

                                                      ITALIEN

                                                      1. Il parlait avec les mains

                                                      2. Il prenait du vin à tous les repas

                                                      3. Il travaillait dans la construction

                                                      NOIR

                                                      1. Il appelait tout le monde ’Mon frère’

                                                      2. Il était sans domicile fixe

                                                      3. Personne ne lui donnait de travail

                                                      CALIFORNIEN

                                                      1. il ne se coupait jamais les cheveux

                                                      2. sur l’eau, il faisait du barefoot

                                                      3. il était le gourou d’une secte

                                                      PORTO-RICAIN

                                                      1. Son prénom était Jésus

                                                      2. Il avait toujours des problèmes avec la loi

                                                      3. Sa mère ne savait pas qui était son père

                                                      FRANCAIS :

                                                      ...un jour, Jésus dit à Pierre,

                                                      ’Pierre, tu es la première pierre sur laquelle je bâtirais mon église’.

                                                      Imaginez que Jésus eu été anglais : ’Stone, tu es la première stone sur laquelle je batirais ma Church’,

                                                      ou allemand :

                                                      ’Stein, tu es la première stein sur laquelle je bâtirais ma Kirche’... ça n’a aucun sens, pour faire un jeu de mot pareil, il faut être français. Jésus était français.

                                                      Et même MARSEILLAIS :

                                                      1. il allait très souvent à la pêche

                                                      2. il construisit une équipe de douze disciples avec de nombreux supporters

                                                      3. l’un des disciples toucha un pot-de-vin




                                                      • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 11:54

                                                         :)) :)) :))


                                                      • sonearlia sonearlia 4 septembre 2010 17:20

                                                        Mais qu’est ce que vous appelez dieu ?


                                                        • pastori 4 septembre 2010 18:05

                                                          A lire les commentaires, je me demande si la France est vraiment un pays catholique, comme ils disent.

                                                          j’aimerais compter tous ceux qui ont fait leur communion et qui y croient en dieu autant que moi.


                                                          • Kalki Kalki 4 septembre 2010 18:40

                                                            La culture chrétienne n’est pas morte, elle a évoluée. La culture de l’occident est post -chrétienne : mais ca reste des idées chrétiennes : d’ouverture, d’universalisme, de progrès ( qui n’ont germés suffisamment qu’en occident seulement, et l’a « favorisé » depuis 400 ans ). Je devrais mettre des guillemets partout, car c’est complexe : éminement complexe

                                                            • Je ne dis pas que cette culture n’a pas besoin de se retrouver en quelque chose, de nouveau, mais ca arrivera ... peut être : mais ca ne sera surement pas religieux comme vous l’entendez

                                                            La vie c’est l’évolution,c’est également vraie pour la ou les culture(s).

                                                          • Tall 4 septembre 2010 20:29

                                                            mais quel lèche-cul ce pastori !


                                                            il sait que Dieu lit ce forum, alors il fait son cinéma

                                                          • Cogno2 4 septembre 2010 19:33

                                                            De quel droit un tas d’inculte viens cracher sur le travail de ce type .
                                                            Certains tellement cons allant même jusqu’à l’attaquer sur son handicap.
                                                            Tas de fiente gluantes, vous êtes à gerber.

                                                            Quand on s’intéresse à l’astrophysique, on a vite fait de tomber sur les question existentielles, ces questions viennent même en regardant simplement le ciel.

                                                            Vous voulez mettre dieu la dedans ? Libre à vous de donner ce nom à ce que vous ne comprenez pas, ça ne me gêne pas trop tant que vous ne venez pas faire chier ceux qui cherchent plus loin.
                                                            Encore une fois, il s’agit de dieu, pas des religions, les religions n’ont rien de fascinant, rien d’interessant, elles n’apportent rien de concret, et leur apport spirituel est une illusion.

                                                            Comme quelqu’un l’a dit, de nombreux grands scientifiques célèbres étaient croyant, ça ne les empêchaient pas de chercher, et parfois d’être face à de cruel dilemnes, entre leur croyances (ou plutôt celles des religions) et le résultat de leurs travaux.

                                                            Il faut enfin saisir que la science n’ a pas vocation à dévoiler la grande vérité suprême, mais à donner une interprétation de notre Univers, une interprétation accessible à notre cerveau.
                                                            Exemple frappant, la dualité onde/particule décrivant la matière.
                                                            La lumière est un exemple connu de chacun, à la fois photon, et onde électromagnétique, mais cette dualité à été étendue à d’autres particule, voir à des atomes.
                                                            Ainsi la nature de la matière elle même nous échappe.

                                                            Enfin, je demande aux tenants des religion de me donner un seul exemple ou l’introduction du paramètre « Dieu » à permis d’obtenir un résultat.
                                                            Je leur souhaite bon courage.


                                                            • thaumaetopea 5 septembre 2010 04:32

                                                              Bien sûr Cogno... il en est de la dualité comme de tout... Quand tu veux voir, tu éclaires et quand tu éclaires tu transforme (du moins tu changes).... onde ou particule on ne pourra jamais savoir !


                                                            • Candide Candide 4 septembre 2010 19:51

                                                              Merci Bernard pour ce texte interessant et un peu polemique. Je vous livre ci-joint un texte que j’ecrivais il y a deja quelque temps :


                                                              26 août 09

                                                               

                                                              Le péché fondamental de la science est de vouloir absolument nier l’existence de Dieu, à coup de formules mathématiques alambiquées, de constantes universelles « bienvenues pour combler les trous de la formule », de lois physiques intangibles où tangibles selon le besoin qu’on en a.

                                                              La science réfute Dieu en disant que c’est en sorte la solution de facilité. Quand l’homme ne comprend pas il s’invente une puissance supérieure bien commode, dit-elle.

                                                              Bref, devant l’immensité de la tâche qui est de vouloir expliquer l’univers, le pourquoi et le comment de son existence même, un seul constat s’impose : nous ne savons encore rien.

                                                              Et si nous nous étions trompés de route, d’instruments ? La théorie des cordes, des branes, la dernière en date celle qui aurait 11 dimensions, voudrait expliquer le Big Bang par le choc de deux membranes. Premier constat, cette théorie accepte implicitement de dire qu’il y avait quelque chose AVANT le big-bang, les membranes elles-mêmes. Soit, mais si un univers est crée à chaque rencontre de deux branes, qu’en est-il de l’autre brane ? Crée-t-elle un autre univers parallèle à chaque rencontre elle aussi ? Le même univers en « inversé » ? Un univers parallèle ou un univers miroir ? Et combien peut-il y avoir d’univers ainsi crées ? Et puis de toute façon on en revient toujours au même point : qu’y avait-il AVANT la première brane ? Qui l’a crée ?

                                                              La beauté, l’organisation fantastiquement équilibrée de la Nature expliquées par une théorie, une de plus, sont elles issues de cette symphonie vibratoire cosmique des cordes infinitésimales ? Et qui dirige l’orchestre ? Un orchestre qui jouerait sans aucune fausse note depuis la nuit des temps.

                                                              Les trous noirs réunissent les deux théories, celle de la relativité générale et la théorie quantique, les forces G, S, EM et W. Qu’en est-il des cordes dans un trou noir ? Sont-elles annihilées ? Sont-elles indestructibles et par là même immortelles ? Que devient la symphonie ?

                                                              Lorsque je regarde ma main, je vois des doigts bien sûr. Mais au-delà il y a des cellules et puis encore plus loin des atomes. Or ces atomes obéissent aux lois quantiques, alors que moi qui suit un énorme paquet d’atomes je subis les lois physiques classiques. En plus ces atomes qui constituent ma main, mon corps, le vôtre et tout ce qui nous entoure du plus petit brin d’herbe au soleil lui-même, ne savent même pas où ils se trouvent à l’instant T, d’après le principe d’incertitude. Nos électrons se baladent à des vitesses insensées plus vite que la lumière parfois, et nous on est là sans bouger. Bizarre non ? Logiquement d’après les théories scientifiques on devrait se trouver à plusieurs endroits à la fois, du-moins nos atomes le devraient, et je ne vois pas comment ils pourraient le faire sans nous. Donc je serais plusieurs, et vous aussi. Plusieurs en même temps. Oui, mais combien ? Et qui est réel dans tout ça, moi ou lui ou l’autre là-bas ? On parle aussi de phase quantique. Alors il y aurait non pas un, deux, trois, onze univers, mais des milliards d’univers qui vivraient tous en même temps mais sur une phase quantique, une vibration atomique, différente. Donc en ce moment un autre moi écrit aussi, baise sa femme, conduit son hélicoptère, mange des sushis, que sais-je encore ? Et tout ça à quelques millimètres de moi, mais à quelques secondes d’écart ou de millisecondes, qu’est-ce que ça peut bien faire ? De toute façon on ne se verra jamais, on n’est pas en phase.

                                                              Et le Temps dans tout ça ? Il passe, oui ça on ne peut le nier. Mais est-ce qu’il reviendra sur ses pas quand l’univers, enfin le nôtre, se repliera pour retomber dans son trou noir et renaître plus tard ? Le temps pour nous est-il le même « ailleurs » ? Les secondes sont-elles partout les mêmes ? Ca doit dépendre de la phase aussi, ça.

                                                              La théorie sur l’espace temps qui lie les trois dimensions de l’espace et la dimension du temps nous explique qu’au moment du big-bang, l’espace et le temps sont nés en même temps (sic !). Donc ils doivent mourir en même temps, à moins que le temps continue son bonhomme de chemin, tranquille. Mais pour aller où ? Pour qui ?

                                                              Toutes ces questions me turlupinaient déjà pas mal, mais voilà maintenant qu’on vient nous parler de matière noire, de matière exotique, d’antimatière. Bref, encore un cauchemar pour mes neurones. Au fait, sont-ils composés d’atomes eux aussi. Parce que là ça va être coton de trouver un terrain d’entente entre les atomes de mes neurones, ceux de l’antimatière, et ceux de l’hélicoptère de mon autre moi qui se balade je ne sais où.

                                                              Tiens, l’autre jour j’ai vu naître un gosse. C’est merveilleux un petit bout qui vient au monde, comme ça en gueulant. Et puis je me suis dit en le regardant : »Mais comment on fait pour avoir toujours le nez au milieu de la figure, deux yeux, deux pieds, deux oreilles, le tout toujours placé au bon endroit, comme si il y avait un plan scrupuleusement suivi par la nature ? » Allons-donc ça recommence, voilà que les atomes du bout de chou comme les miens suivent un plan maintenant. Mais qui est l’Architecte, nom de Dieu ?

                                                               


                                                              • toubab 4 septembre 2010 20:35

                                                                DIEU : Une névrose obsessionnelle.
                                                                Par ailleurs les monothéistes n’ont pas le monopole du Sacré.


                                                              • Aafrit Aafrit 4 septembre 2010 20:23

                                                                Seule une peuplade extraterrestre, rodaillant dans ce vaste univers, tranchera sur l’existence ou non d’un dieu.
                                                                Jusqu’à preuve du contraire, dieu est amnésique. Il doit avoir oublié qu’il a crée une terre et des terriens.
                                                                Il est aux confins de notre éternité entrain d’installer l’échafaudage pour créer d’autres éternités, c’est sa passion.


                                                                • robin 5 septembre 2010 08:38

                                                                  Si Dieu est Amnésique, j’en déduis donc que Jésus est un racontar qui n’a eu aucune existence réelle ?


                                                                • robin 4 septembre 2010 20:24

                                                                  Une savant comme Hawking qui sait que les constantes fondamentales sont calées tellement précisémment que si c’était du au hasard ça reviendrait à faire pleine cible au tir à l’arc depuis la terre jusqu’à la lune qui nous dit qu’il n’y pas besoin d’un principe créateur est-il sérieux ?

                                                                  Par ailleurs pourquoi s’échine t’on bêtement à poser la question d’un «  avant Dieu  » alors qu’il n’est pas démontré que le principe de causalité s’applique nécessairement à tout et surtout à Dieu, ce qui l’air de rien rend un questionnement de ce type caduque puisque le principe même d’un questionnement s’appuie implicitement sur le principe de causalité.


                                                                  • robin 4 septembre 2010 21:01

                                                                    Ce que je tire de l’essentiel des commentaires c’est que ceux qui croient en DIEU sont des débiles mentaux : je ne sais pas si les religieux sont intolérants mais y’a un paquet de scientistes ici qui les surpasse largement dans l’arrogance ... !


                                                                    • thaumaetopea 5 septembre 2010 01:00

                                                                      Etre plus qu’athée c’est ne même pas croire que dieu n’existe pas !


                                                                    • thaumaetopea 5 septembre 2010 05:53

                                                                      Robin en matière de science la tolérance ne peut exister... c’est ou ça n’est pas !


                                                                    • robin 5 septembre 2010 08:33

                                                                      Par thaumaetopea (xxx.xxx.xxx.2) 5 septembre 05:53

                                                                      Robin en matière de science la tolérance ne peut exister... c’est ou ça n’est pas ! :



                                                                      Je suis donc un débile mental.....merci.....mais je m’en trouve très bien comme ça, affreux n’est-ce pas ?


                                                                    • robin 5 septembre 2010 08:40

                                                                      Par franck2012 (xxx.xxx.xxx.16) 4 septembre 22:35

                                                                      Les scientistes ne sont pas moins débiles que les religieux. Leur religion c’est la science, c’est tout ...

                                                                      ... Il a été plus facile d’accepter l’idée que le soleil n’était pas le centre de l’univers, que d’accepter l’idée que la pensée ( l’intelligence ) , elle même, ne puisse être en quelque manière le centre de quoique ce soit...

                                                                      Pour les religieux [ scientistes compris ] voilà le sacrilège !

                                                                      Pour moi c’est simplement marrant *

                                                                       ----------------------------------------

                                                                      Assumez clairement votre réponse : Suis-je un débile mental ou pas ?



                                                                    • thaumaetopea 5 septembre 2010 10:34

                                                                      Robin.... je ne vous ai jamais traité de débile mental... ne vous autocrucifié pas... j’ai simplement dit que partir d’un évènement pour remonter à sa source probable ( divine dans votre cas) est une faute de logique... et ça n’est pas non plus une entourloupe.... réfléchissez donc au jeu de carte mentionné en exemple un peu plus haut... l’exemple est simple et démonte simplement l’erreur de logique....
                                                                      Vous affirmez que dieu ne peut qu’exister... il ne suffit pas d’affirmer pour avoir raison.... Hawking n’affirme rien, il dit que « l’existence » d’un dieu n’était en rien nécessaire à l’existence de l’univers...
                                                                      Passez quand même un bon dimanche et n’oubliez pas la grand messe.


                                                                    • anty 4 septembre 2010 21:33

                                                                      Pour comprendre un peu ce que a dit ce savant il faut revenir a l’origine des religions et du concept de dieu/dieux

                                                                      Pour beaucoup les hommes du passé ont du construire dans leur imaginaire des entités
                                                                      qui gouvernaient le monde pour comprendre son environnement

                                                                      Tout comme l’homme les religions ont évoluées des entités sont devenus une entité (dieu) qui gouvernaient le monde

                                                                      Les religions ne se résumaient pas à des adorations stériles c’étaient aussi les liens sociaux pour un certains groupes d’individus qui reconnaissaient les mêmes entités

                                                                      La créations des religions était un fait incontournable et indispensable dans l’évolution de l’humanité

                                                                      Ce à partir de cette soupe primaire de la pensée humaine que d’autres étapes intellectuelles furent possible :les philosophies et les sciences

                                                                      Mais ce qui est remarquable dans ces évolutions ce qu’elles sont autant des croyances et des certitudes

                                                                      Les nouvelles évolutions chassent les croyances et certitudes anciennes

                                                                      Si on envisage les choses sous cet angle on peut affirmer à chaque évolution que l’ancien dieu est mort ,je détiens et je crois à la nouvelle vérité

                                                                      L’homme dans le passé n’avait pas besoin de la religion pour vivre mais il avait besoin de la religion pour raisonner et comprendre certains faits

                                                                      C’est pourquoi fait on peut dire que les religions ont été un levier puissant et indispensable
                                                                      pour l’abstraction et concrétisation des idées dans les faits


                                                                      • BlackMatter 4 septembre 2010 23:05

                                                                        La gravité est une énergie mathématiquement négative et proportionnel à l’énergie présente. En ce sens, elle se soustrait de l’energie et explique que le bilan energétique de l’univers est nul (energie-energie=0)

                                                                        Cela explique que l’univers a pu être naitre d’un big bang sans création d’énergie et sans violation du principe de conservation et donc sans « mécanisme créateur ».

                                                                        Si nous pouvions être à l’exterieur de l’univers et pouvions faire le bilan énergétique, nous pourrions parfaitement en conclure que l’univers n’existe pas. En même comme fondamentalement il n’existerait pas, on ne s’y interesse pas et on ne conclurait rien.

                                                                        Nous existons, mais pas vraiment, voila ce que nous apprend la science.


                                                                        • Jerome69 7 septembre 2010 16:19

                                                                          Donc je peux te tuer puisque tu n’existes pas. Il n’y a aucun préjudice.
                                                                          C’est vrai ça ?...


                                                                        • BlackMatter 7 septembre 2010 17:50

                                                                          Pour l’univers c’est vrai.
                                                                          Il se fout royalement de notre existence.

                                                                          Tout comme une fois mort, et n’ayant plus conscience d’avoir vécu, le fait que je sois mort d’un cancer, d’un accident ou que tu m’es tué n’aura plus vraiment beaucoup d’importance (pour moi mais pas pour les autres qui te feront un procès)

                                                                          Tu peux aussi faire une expérience de pensée.
                                                                          Tu prends un cerveau vivant.
                                                                          Tu le mets dans un bocal, connecte ce qu’il faut pour apporter nutriment et oxygène, interface tout cela avec un ordinateur qui enverra une simulation sous forme d’influx nerveux.
                                                                          Le cerveau croirat voir, manger, bouger les bras, courrir, faire l’amour même, pour lui ce sera la réalité. Mais ce ne sera qu’illusion.

                                                                          En vérité je te le dis : tu n’es qu’un cerveau dans un bocal alors que moi, je suis vrai.
                                                                          Tu ne peux pas me tuer smiley


                                                                        • OMAR 4 septembre 2010 23:08

                                                                          Omar T.

                                                                          Tout aurait été encore plus simple si Einstein avait été prophète....


                                                                          • thaumaetopea 5 septembre 2010 04:50

                                                                            Omar T..... Dieu et Einstein même défaite... ce ne sont que des idées reçues...
                                                                            Einstein chargé de la réception des manuscrits et publications à Gottingen n’a fait que « mettre au propre » les travaux de Poincaré et d’Hilbert (Relativité restreinte et généralisée) tous les scientifiques le savent... Sinon pourquoi n’a t il jamais reçu le Nobel pour ces travaux ?... ceci dit c’était loin d’être un imbécile .... mettre au propre le travail de ces deux authentiques génies distraits n’était pas une mince affaire.... Einstein ne reçu qu’un prix Nobel et ce pour ses travaux (controversés également) sur l’effet photo électrique à l’origine de la découverte du photon... En revanche il méritait haut la main le Nobel de la communication !....
                                                                            Dieu lui n’a jamais eu le Nobel.... de toutes façons il ne serait pas venu le chercher !
                                                                            Terrible les idées reçus... terrible.... L’accusé de réception devrait être obligatoire pour certains !


                                                                          • Lou Lou 5 septembre 2010 00:21

                                                                            Un jour, mais je serais mort mon frere, on se débarassera de cette racaille religieuse et de leurs sornettes ...
                                                                            Pour reprendre l image d un commentateur d’ agora vox sur les religions montheistes ou il parlait de la version 1.0 avec les juifs 2.0 les chrétiens et 3.0 les musulmans, je rechéris en disant

                                                                            Version 1.0 Les Egyptiens et Akhenaton
                                                                            Version 2.0 Les Hébraiques
                                                                            Version 3.0 Les chrétiens
                                                                            Version 4.0 Les musulmans,

                                                                            La declinaison de la meme histoire plagiee et replagiee pendant des siecles ....Une chose dont on est sure est qu’ ils viennent tous de la meme region, normal qu’ils se copient entre eux et que leur dieu se revele dans le desert ....


                                                                            • gege061 gege061 5 septembre 2010 00:27

                                                                              Tolérance

                                                                              Hawkings n’en est pas a son premier livre. Il a tenté de proposer une nouvelle théorie de l’univers , sans grand succès et dans ses livres tout comme dans le « hasard et la nécessite » de Monod on peut changer hasard par Dieu sans modifier le propos de l’auteur.
                                                                              Il ne s’agit pas la de religion mais de comprendre le monde. Les religions n’ont rien a voir, la philosophie certainement puisque science et philosophie tentent d’expliquer le monde.

                                                                              Le propre de la science est d’être en constante évolution et on ne peut savoir quant elle vraie. 
                                                                              A-t-on découvert l’électricité, la radio activité ? Non on a expliqué un phénomène puis il a été dompté et utilisé en bien ou en mal. Vous n’allez pas stopper la science a cause d’Hiroshima. Pourtant parce que certaines religions se sont mal comportées ( attention au jugement a posteriori) vous rejetez dieu. Pour moi c’est incohérent . 

                                                                              Le croyant n’a pas besoin de preuves et l’athée ne sera pas convaincu par des preuves
                                                                               

                                                                              • robin 5 septembre 2010 08:44

                                                                                Et comme prévu dans 2 Thess 2-11 ou 2 Cor 4-4 vous êtes indécrotablement aveugle, triste monde que celui que vous croyez comprendre !


                                                                              • OMAR 5 septembre 2010 23:29

                                                                                Omar T.

                                                                                Doume..rde :« je suis au sommet de l’évolution !  »

                                                                                Mieux ! Vous étes la perfection scatologique....


                                                                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 5 septembre 2010 23:44

                                                                                Pour quelqu’un qui s’y connait en bio, deux espèces/individus vivant à la même époque sont tout aussi évolués l’une que l’autre.


                                                                              • Candide Candide 5 septembre 2010 03:10

                                                                                Et puis, comme disait Pascal en son temps : « dans l’incertitude, mieux vaut croire en Dieu, s’il n’existe pas cela ne nous coutera rien, mais s’il existe Bingo ! »

                                                                                Interpretation libre....

                                                                                • Riri 5 septembre 2010 08:54

                                                                                  T’as du boulot alors, parce si c’est Zeus, Odin, Krishna, ou même la Licorne Rose Invisible il faudra croire en tout pour ne pas perdre son petit coin de paradis, au cas où... Il parait qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde, et qu’il faut reserver longtemps à l’avance. Le tout c’est de trouver le bon tour operator.

                                                                                  Moi personnellement je me suis acoquiné avec une petite tribu d’Amazonie sans prétention qui vénère le Grand Dieu de la Banane. C’est un culte pas trop contraignant mais faut aimer la banane évidemment, je pense qu’ils ont des places gratos pour le paradis... 


                                                                                • friedrich 5 septembre 2010 20:43

                                                                                  Pascal s’ est planté, car si tu crois en Dieu et qu’ il n’ existe de pas, alors tu auras gâché ta liberté d’ esprit pour rien.


                                                                                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 6 septembre 2010 23:10

                                                                                  Riri, t’as également oublié le monstre spaghetti du pastafarisme


                                                                                • BlackMatter 7 septembre 2010 18:09

                                                                                  « Pascal s’ est planté, car si tu crois en Dieu et qu’ il n’ existe de pas, alors tu auras gâché ta liberté d’ esprit pour rien. »

                                                                                  Sans compter que si tu crois en lui, par pure convenance, ca risquerait de le facher.
                                                                                  Sans doute preferait il -s’il est juste- qu’on ne croit pas en lui de bonne foi (après tout, y a aucune preuve) que de croire en lui uniquement par interet.


                                                                                • Pascain Pascain 5 septembre 2010 11:00

                                                                                  Aller ! Je « vais mettre tout le monde d’accord »  :  smiley

                                                                                  Pour les athées
                                                                                  Nous sommes là par HASARD.

                                                                                  Pour les croyant

                                                                                  Nous ne sommes pas là par HASARD.

                                                                                  D’où vient le mot HASARD ?
                                                                                  Il vient d’un jeu de dé, et ce dé veut dire "le doigt de DIEU".

                                                                                  Alors voilà, les mots ne sont pas là par hasard... ...où peut-être que si ?...  smiley


                                                                                  • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2010 12:25


                                                                                    tout de nous-même nous est donné

                                                                                    tout de nous-même nous est repris


                                                                                    hors donc nous ne pouvons
                                                                                    que nous perdre en délaissant Amour
                                                                                    que nous trouver en résidant en lui


                                                                                    c’est pas diable quand même ;)


                                                                                    • Marc Viot Marc Viot 5 septembre 2010 12:30
                                                                                      Après avoir cru, Hawking a mis 68 ans pour ne pas croire.

                                                                                      Combien mettra-t-il de temps pour ... douter ?


                                                                                      • anty 5 septembre 2010 14:45

                                                                                        Il faut croire que Hawking avait une certaine inculture en matière des religions
                                                                                        et qu’il se contenta d’une formule à l’emporte pièce que d’autre ont fait avant lui

                                                                                        dieu est mort

                                                                                        dieu ne joue pas aux dès

                                                                                        dieu est nécessaire surtout aux introvertis

                                                                                        si l’homme était parfait il serait dieu

                                                                                        La force de celui qui croit en Dieu n’est pas en Dieu mais dans sa foi.

                                                                                        L’absence c’est Dieu. Dieu, c’est la solitude des hommes.

                                                                                        Le vrai Dieu, le Dieu fort, est le Dieu des idées.

                                                                                        Dieu n’existe que dans nos esprits. Et, si l’homme peut concevoir Dieu, Dieu lui est alors inférieur, n’étant qu’un aspect de sa conscience.   Travailler sur le concept de Dieu est donc possible même s’il n’y a pas de preuve de Dieu...

                                                                                        Il ne faut pas trop compter sur Dieu, mais peut-être que Dieu compte sur nous...

                                                                                        Un élu, c’est un homme que le doigt de Dieu coince contre un mur.   Dieu a créé l’homme à son image, dit la Bible ; les philosophes font exactement le contraire en créant Dieu à la leur.
                                                                                        Le romancier est, de tous les hommes, celui qui ressemble le plus à Dieu : il est le singe de Dieu.

                                                                                        La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de Dieu.  Etc ;; ; il y a des milliers des citations sur dieu la/les religion(s) toutes plus inteligentes que les unes que les autres mais qui n’ont pas résolus la question du fond sur l’existance ou non existance de dieu sa nature ses possibilités etc..

                                                                                        Hawking devrait s’occuper des choses qu’il connait





                                                                                      • anty 5 septembre 2010 14:50

                                                                                        Il n’ y a que des agoravoxiens qui sont assez stupides pour croire qu’ils ont résolus le problème
                                                                                        surtout quand ils sont un peu gauche
                                                                                        he çà aide...


                                                                                      • Idaho Idaho 5 septembre 2010 14:22

                                                                                        Ce sont là de drôles de considérations. Je ne comprends surtout pas les croyants mes frères. Je veux dire que l’on s’amuse à contredire Hawking sur le thème que la physique devrait laisser la possibilité qu’il y ait un Dieu.

                                                                                        « Toi notre Dieu tu es un dieu caché » dit un psaume et la question de la foi n’est nullement de faire la preuve de l’existence de Dieu. Hawking dit que « l’univers n’a pas besoin d’un Dieu » ? Hé bien, je pense : « Bravo, Seigneur, toi notre Dieu, tu es un dieu qui a parfaitement réussi à te cacher afin que notre don à toi soit vraiment sublime ! »

                                                                                        Car enfin si Dieu ne voulait pas se cacher, il y a belle lurette que tout le monde saurait mathématiquement qu’il existe... mais il n’y aurait plus de foi et, en un sens, nous serions tous ses esclaves.

                                                                                        La foi est-elle quelque chose d’absurde dans ce cas ? Hé bien non, Dieu se découvre à ceux qui se donnent à lui, sans que la foi ne cesse d’être nécessaire, mais la vie s’en trouve changée de fond en comble. On ne vieillit plus, on s’approche de la rencontre face à face, tout trouve du sens : l’amour de Dieu et du prochain, la violence de l’homme, l’expulsion des Roms, l’antisémtisme...

                                                                                        Que nous dit Hawking du sens de la vie ? Que je rigole smiley !


                                                                                        • Idaho Idaho 7 septembre 2010 09:40

                                                                                          En philo j’ai des goûts très spéciaux : les pré-socratiques (Anaximandre, Héraclite, ...) pas grand chose à lire mais ils se posaient les bonnes questions. D’où venons-nous, à quoi sert le sacrifice ...

                                                                                          Il me semble, bien que le dernier acte de Socrate ait été de s’assurer que le poulet qu’il avait promis au sacrifice serait bien fourni au sacrificateur, qu’ensuite la philo est tombé dans la panade de croire qu’elle se suffisait à elle même. Etant donné nous (tautologie notable), comment accéder au bonheur, par exemple.

                                                                                          Je considère la Bible comme une représentante de la pensée pré-socratique, ce qui fait qu’elle va plus loin que la philo. Elle se pose les questions essentielles sur l’homme, les origines, le chaos, la violence humaine, les guerres, les valeurs, les rites, les sacrifices, etc.

                                                                                          Bon, il y a une exception au moins, sur de tout petits textes également, à la frontière de la folie, (et Heidegger s’est empressé de pousser la chose du côté de l’incohérence ; en un sens, c’est comme cela que fonctionne la philo, la où il y a de la gêne, on ne rigole plus), et ce sont des mots de Nietzsche. Allez, c’est court, je les reporte : « Dionysos contre le »crucifié«  : la voici bien l’opposition. Ce n’est pas une différence quant au martyr - mais celui-ci a un sens différent. La vie même, son éternelle fécondité, son éternelle retour, détermine le tourment, la destruction, la volonté d’anéantir. Dans l’autre cas, la souffrance, la »crucifié« en tant qu’il est »innocent« , sert d’argument contre cette vie, de formulation de sa condamnation. » et encore : « L’individu a été si bien pris au sérieux, si bien posé comme un absolu par le christianisme, qu’on ne pouvait plus le sacrifier : mais l’espèce ne survit que grâce aux sacrifices humains... La véritable philanthropie exige le sacrifice pour le bien de l’espèce - elle est dure, elle oblige à se dominer soi-même, parce qu’elle a besoin du sacrifice humain. Et cette pseudo-humanité qui s’institue christianisme, veut précisément imposer que personne ne soit sacrifié. » Ouvres complètes, vol. XIV : fragments posthumes début 1888-janvier 1889, Gallimard, 1977, p. 63 et ibid p. 224-225.

                                                                                          Hé bien la Bible, le judaïsme, le christianisme, posant les vraies questions et obtenant l’aide indispensable de Dieu, arrive aux bonnes réponses, par delà Nietzsche et la philo... qu’on se le dise.


                                                                                        • Marc Viot Marc Viot 5 septembre 2010 16:35

                                                                                          L’univers n’existe que parce que quelqu’un est la pour le voir ...


                                                                                          lol - cqfd et ... enfoncé Hawking !

                                                                                           smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès