• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Faut-il encore croire aux concepts chrétiens ?

Faut-il encore croire aux concepts chrétiens ?

Un prélat brésilien qui affirme que la loi chrétienne est supérieure à celle de l’Etat qui a autorisé l’IVG d’une enfant de 9 ans violée par son beau-père. Un évêque anglais qui nie le génocide des Juifs. De nouveaux meurtres fratricides entre catholiques et protestants en Irlande du nord. Une église qui reconnaît explicitement, en honorant Galilée d’une statue dans ses jardins, que le savant avait raison contre les écrits de la Sainte Bible. Une église évangélique américaine qui avance au son de miracles payants en Amérique du sud. Et, comble de tout, le 7 mars 2009, la chaîne ARTE diffusait un documentaire relatant la troublante similitude entre les concepts de la croyance des pharaons et ceux des chrétiens. Légitimement le doute s’installe !

Nous savions effectivement que le livre saint des Juifs, la Torah, avait été pris tel quel, sans aucune autorisation, et rebaptisé Ancien testament par l’église catholique romaine, fondatrice du christianisme actuel, au concile de Nicée en 325 de notre ère. Nous savions aussi qu’à la même époque, l’église avait choisi quatre récits, parmi une centaine d’écrits relatant l’histoire d’un Juif, Jésus-Christ. Elle les nomma évangiles et, avec ses propres commentaires, en a fait le Nouveau testament. Mais, nous ne savions pas, comme nous le montre le documentaire d’ARTE, que tous les concepts qui fondent le cœur de la croyance chrétienne, sont les plagiats purs et simples des concepts de l’Egypte des pharaons !

 
L’émission documentaire d’ARTE sur le livre des morts, nous apprend des choses surprenantes sur la résurrection, le paradis, l’image d’une mère tenante l’enfant dieu dans ses bras, le jugement dernier, les 10 commandements, etc.
 
Le livre des morts est un livre en papyrus composé de prières qui, selon les croyances égyptiennes, devait permettre au défunt de réussir son passage vers "le champ de roseaux" lors du questionnement final devant dieu le père, le dieu des dieux égyptiens : Osiris. Vingt-cinq mille livres des morts ont été retrouvés. Les plus anciens datent de 2 300 ans avant l’ère chrétienne. Le plus célèbre d’entre eux est celui du scribe nommé Ani (1 800 ans avant J-C). Découvert en 1887 par l’anglais Wallis-Budge, dans la Valée des rois, il est actuellement la propriété, contestée par l’Egypte, du Muséum de Londres. Il est intact et en excellent état. Il mesure 23 mètres de long et 37 cm de large.
 
Dans tous les livres des morts, il y a la figurine de la déesse Isis – fille du dieu qui créa la Terre, Keb et de la déesse qui créa le Ciel, Nut. Elle tient l’enfant dieu Horus dans ses bras (Horus, fils du dieu Osiris et d’Isis elle-même, selon la Ve dynastie). Toute ressemblance avec la vierge Marie, tenant Jésus dans ses bras, est pure coïncidence (Jésus, fils du dieu d’Abraham et de Marie elle-même, selon le Nouveau testament).
 
Avant d’accéder "au champ de roseaux", l’âme du mort devait se présenter, pour le jugement dernier, devant le dieu des dieux, le grand Osiris. Ce dernier décidait si l’âme du défunt était accessible ou non "au champ de roseaux". Le mort y faisait une confession négative : "je n’ai pas tué", "je n’ai pas volé", "je n’ai pas couché avec la femme du voisin", etc. Toute ressemblance avec les dix commandements, est pure coïncidence. Toute ressemblance avec le jugement dernier est aussi pure coïncidence.
 
Le champ de roseaux était pour les Egyptiens l’endroit où ils vivraient heureux et pourraient avoir, sur décision d’Osiris, la vie éternelle après leur mort. Toute ressemblance avec le paradis chrétien est naturellement pure coïncidence.
 
Pour l’Egypte des pharaons, l’âme résidait dans le cœur de l’individu. C’est elle qui lui survivait après sa mort. Là encore, toute ressemblance avec l’âme que les Chrétiens situent aussi dans le cœur, est pure coïncidence.
 
De même, on y apprend que le dieu Osiris est en fait un dieu ressuscité. Et, que beaucoup de pharaons ont eu aussi pour père un dieu et pour mère une vraie humaine. Toute ressemblance avec Jésus-Christ, Marie et le dieu d’Abraham, dieu le père, est aussi pure coïncidence.
 
Le doute nous envahit. Autant de preuves écrites sur des papyrus ou gravées dans la pierre des tombeaux. Les traces sont là, authentiques. Elles datent de plusieurs millénaires avant l’ère chrétienne. Pas de doute, le plagiat existe bel et bien. Ici, on ne plagie plus les textes hébraïques, mais ceux de l’ancienne Egypte. Les dates parlent d’elles-mêmes. Les 25 000 livres des morts en papyrus aussi. Les hiéroglyphes des tombeaux sont autant de témoignages.

Nous aurait-on trompés, à l’insu de notre plein gré, durant presque deux mille ans ?
 
 
 
photo : Osiris, partie du livre des morts (Muséum de Londres).

Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2009 11:42

    vlà ce qui arrive quand on pose pas de copyright ! smiley


    • bulu 17 mars 2009 12:18

      Bonjour


      - le documentaire zeitgeist (daily motion) ainsi que de nombreux livres traitent du lien chretienté-egypte.


      - quiconque a parcouru un peu un chemin spirituel sait parfaitement que les religions sont un pot-pourri de mythes, de savoirs spirituels et de traditions mais personifiées pour pouvoir bien controler le gogo :-> .

      cdlt




      • plancherDesVaches 17 mars 2009 12:39

        Je l’annonce pas seulement à vous, mais aussi aux auteurs et comité d’Agora... les articles sur la religion commence à me peser lourdement.
        Alors, je ne vais pas rejeter dos-àdos des religions qui vous promettent 40 vierges chez Allah, la réincarnation chez Bouhda et même, le top du top, une résurection après avoir été assis pendant des millinaires à la droite d’un gars qui est resté barbu à une époque qui ne connaissait pas encore le rasoir.
        Imaginez tous les déjà morts qui redéboulent sur terre, il faudrait sacrément se pousser. A moins de s’empiler, mais là, ces situations existeraient dans des groupes ayant des pratiques que je n’oserais citer ici. De quoi encore augmenter la c..., pardon, population mondiale.
        Certes. La mort nous fait peur à tous. Et être persuadé d’un "au-delà" est rassurant.
        Mais bon. Un article de temps en temps sur ces illuminés serait largement suffisant, ne tombons pas dans les travers de l’hypocrisie from US, on a déjà de trés bons ambassadeurs et représentants chez nous.
        Merci d’avoir tenu jusqu’au bout de mes écrits smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 13:33

          Planchjerdesvaches,

           Tout à fait d’accord. Je me suis fait la même réflexion et pas au départ sur Agoravox, mais dans la littérature et dans les lagazines mensuels qui sortent depuis un certain temps.
           La crise pousse à l’excès de ce côté. C’est indéniable.
           Ce n’est plus les élections françaises, si vous saviez comme je râlais ici à cette époque glorieuse... !!!!
           
            smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 13:35

          langazine, non, magazine..foutu clavier .. autant pour moi.


        • Forest Ent Forest Ent 17 mars 2009 13:07

          Et encore un article-défouloir d’un anti primaire et primitif qui n’a rien compris mais est tombé par hasard sur ... Bon ben amusez-vous bien dans la cour de récré. smiley

          Allez, tous en choeur : "méchants méchants méchants religieux pourvu que les gentils gagnent et que les méchants perdent".

          Sinon, la santé, ça va ?


          • j-p. bédol 17 mars 2009 13:50

            Voyons la vérité en face.
            Errare humanum est. Perseverare diabolicum ! Les textes et les dates parlent eux-mêmes. Y’a que des choses vérifiables ici et, scientifiques.


          • mcm 17 mars 2009 14:20

            Les textes et les dates parlent ? Quels textes ? Donnez nous un seul texte du livre des morts que la torah aurait recopié !

            Toujours pareil ces nouveaux savants qui après avoir vu un feuilleton sur Arte se proclament spécialistes en archéologie !


          • Forest Ent Forest Ent 17 mars 2009 14:49

            @ l’auteur

            Soyons clair : vous ne connaissez ni ne comprenez rien aux religions ni à leur histoire. Vous êtes venu ici vous défouler en compagnie de petits camarades du même avis infondé. Vous serez de toutes façons incapable d’argumenter sur ce sujet qui vous échappe complètement. Ca tombe bien, je ne le souhaite pas.

            D’une manière générale, à tous les gens comme vous qui viennent ici déverser leurs fantasmes, si vous souhaitiez vraiment un débat, vous ne commenceriez pas par prendre les gens d’autres avis pour des idiots, en particulier avec des textes aussi indigents que celui-ci. Donc il n’y aura jamais de débat, et c’est très bien ainsi.

            Amusez-vous bien. smiley

            Une question amusée quand même : si vous pensez que l’idée de paradis chez les égyptiens remet en cause le christianisme, pourquoi pas également le walhala saxon et l’islam ?


          • j-p. bédol 17 mars 2009 15:25
            La Torah, rien. Elle, elle a aussi été pompée par les chrétiens comme ils l’ont fait pour les textes égyptiens. Mon article parle des évangiles. Faut mieux lire !!

          • j-p. bédol 17 mars 2009 15:26
            La Torah, rien. Elle, elle a aussi été pompée par les chrétiens comme ils l’ont fait pour les textes égyptiens. Mon article parle des évangiles. Faut mieux lire !!

          • mcm 17 mars 2009 15:26

            Surtout que le paradis pourrait bien provenir du sanskrit "pardis", dont les védas sont de loin antérieurs au livre des morts !

            Et puis on se demande comment le livre des morts un rituel incantatoire destiné aux morts pourrait avoir un quelconque rapport avec le décalogue, un traité de bonne conduite destiné aux vivants.

            Mais bon puisque Arte le dit ça doit être vrai !


          • Forest Ent Forest Ent 17 mars 2009 15:45

            @ l’auteur

            Je repose ma question : l’idée de vie éternelle dans l’islam ressemble beaucoup à celle antérieure du christianisme, donc la religion musulmane est fausse. C’est bien ça votre argumentation ?


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 17:12

             Forest Ent,
            Vous êtes encore au stade de la vie éternelle ? Mon Dieu....  smiley


          • mcm 17 mars 2009 17:20

            En quoi la mort éternelle serait plus avancée ?


          • j-p. bédol 17 mars 2009 17:34

            l’islam a repris les textes hébraïques, eux-mêmes repris par les chrétiens, puis mis à la sauce de chacune des religions.

            La vraie croyance de base est celle juive.

            Les autres sont des copies opportunes pour développer d’autres croyances au profit de certains ... de l’époque. Il faut leur reconnaître un parcours exceptionnel.

             


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 17:52

            MCM,
            Ce n’est pas une question d’avancement. Avancer vers quoi ?
            Il y a la vie et la mort. Suite logique pour faire place au suivant. Point à la ligne. Paragraphe suivant.


          • Forest Ent Forest Ent 17 mars 2009 17:54

            @ L’enfoiré

            Vous êtes encore au stade de la vie éternelle ?

            Ce n’était pas l’objet de l’article ? J’avais cru...

            @ l’auteur

            l’islam a repris les textes hébraïques, eux-mêmes repris par les chrétiens, puis mis à la sauce de chacune des religions. La vraie croyance de base est celle juive. Les autres sont des copies opportunes pour développer d’autres croyances au profit de certains de l’époque.
             
            Je ne comprends rien à ce bazar. L’islam et le christianisme sont de fausses religions parce qu’elles sont dérivées du judaisme ? Donc le judaisme est la seule vraie religion ? Et vous pensez que le judaisme n’a rien à voir avec l’Egypte ? Et vous pensez que les religions egyptiennes ne doivent rien à d’autres ?

            Quelle est la logique de votre propos ? Que toutes les religions sont débiles parce qu’elles reprennent des trucs antérieurs ? Dans ce cas, il fallait le dire tout de suite, car tout le monde le savait et votre article n’apporte rien et ne sert à rien.

            Ou alors vous visez particulièrement le christianisme pour une raison qui n’apparait pas dans votre article, et dans ce cas je me demande pourquoi vous n’appliquez pas la même méthode à toutes les religions. Votre but n’est pas clair.

            Et pourquoi pas appliquer la même méthode à toutes les idées ? Mozart s’est inspiré de Monteverdi, donc c’est de la fausse musique ?

            Bon, allez, bonne nuit.


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 17:54

            JP Bemol,

             En fait, elle est bien plus ancienne. Dès que l’homme a enterré ses morts avec un certain cérémonial, il y avait anguille sous roche. 


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2009 17:59

            Forest Enp,

             Je n’avais pas vraiment compris où vous vouliez aller. Maintenant, je suis au diapason.


          • mcm 17 mars 2009 18:00

            L’enfoiré vous disiez "Vous êtes encore au stade de la vie éternelle ? Mon Dieu." d’où l’idée implicite d’un stade plus avancé qui serait (?) celui de la mort éternelle. smiley


          • j-p. bédol 17 mars 2009 19:33

            à forest

            Vous etes bien prétentieux de dire "Vous serez de toutes façons incapable d’argumenter sur ce sujet qui vous échappe complètement.". Qui etes vous pour un tel jugement ? Avez-vous lu la Bible ? faites-vous la différence entre la Bible et la Sainte Bible ? Savez-vous seulement qui soude ces 3 croyances ? Quel est leur tronc commun ?
            Vous avez un langage de prof et donc de non praticien de la chose !


          • Forest Ent Forest Ent 17 mars 2009 19:55

            Non, c’est juste que j’ai admiré l’équanimité de votre introduction et je suis très envieux. Je suis bien un praticien : je tends l’autre joue et je mets le genou dans les roustons, comme disaient les "inconnus".

            A part ça, la santé, ça va ?

            Il fait beau en ce moment, je trouve.

            De quoi parlera vorte prochain article ?


          • j-p. bédol 17 mars 2009 20:34

            Et en plus insolent !

            Une épée vite. Deux témoins, demain matin sur le Champ-de-Mars !


          • Jojo 17 mars 2009 21:23

            A l’auteur,
            J’ai perdu un temps précieux à vous lire.
            Pour me venger, je vais vous dire ce que je pense de votre billet, de vos commentaires, de vos certitudes et de votre érudition : ********* Aaahhh ça va mieux !


          • Olga Olga 17 mars 2009 22:08

            Si vous dites ********* Aaahhh , moi je dis ********* Ooohhh !
            Attention !
            Petite citation de Krishnamurti qui va faire frissonner (de plaisir ou de rage) dans les chaumières : 
            " A l’évidence, tout homme qui comprend la vie fait fi de toute croyance. Celui qui aime n’a pas de croyance : il aime. " 
             smiley 


          • Jojo 17 mars 2009 22:40

            Pourtant je vous aime bien moi et en même temps … smiley


          • j-p. bédol 17 mars 2009 23:46

            A forest.

            Vos mots dépassent votre pensée. Celui de "crever" n’entre pas ds mon éduction, même de prolétaire.


          • Forest Ent Forest Ent 18 mars 2009 00:20

            Oui, mais vous m’avez convaincu : j’ai été victime d’endoctrinement à l’insu de mon plein gré pendant 2000 ans. Mais la lumière m’est enfin parvenue. Dieu est mort, tout est permis. Aaah, ça va être bon de tuer, voler et violer. smiley

            Plus sérieusement, je me suis défoulé sur vous un peu par hasard. Ca fait un moment qu’il y a plusieurs fois par jour des articles pour nous expliquer à quel point nous croyants sommes gogos naïfs. Ca fatigue. C’était l’article de trop. Je me sens beaucoup mieux maintenant. Merci beaucoup.

            Il se peut que nous nous appréciassions plus avec une prise de contact moins abrupte, et convenions de beaucoup d’autres sujets. C’est déjà arrivé.

            Mais de grâce, ô vous les incroyants, faites-nous la miséricorde de postuler que nous avons pu déjà réfléchir à tout cela. Vous avez le droit d’écrire que les incroyants sont idiots. Mais n’attendez pas alors d’aménité. Et si vous souhaitez un jour un vrai débat, essayez de nous traiter en adultes.


          • Forest Ent Forest Ent 18 mars 2009 00:24

            Vous avez le droit d’écrire que les incroyants sont idiots.

            Euh ... c’était bien sûr :

            Vous avez le droit d’écrire que les croyants sont idiots.

            La vache ... ça c’est du lapsus. smiley


          • j-p. bédol 18 mars 2009 01:20
            A Forest.

            J’ai seulement lu la Bible hébraïque, la Sainte Bible et le Coran. Rares sont les croyants qui l’ont fait. Tous ces livres ont comme dieu celui d’Abraham décrit dans le pentateuque.
             
            J’ai mis l’âge des 60 personnages de la ligne généalogique d’Adam à Joseph (père adoptif de Jésus-Christ) sur ordinateur et les calculs montrent que ce dieu à créer Adam il y a 3 761 ans (à deux ans près) avant notre ère. On y croit ou on n’y croit pas.
             
            C’est tout !

          • Forest Ent Forest Ent 18 mars 2009 02:18

            Il doit y avoir une toute petite erreur car, dans le calendrier hebraique qui se base exactement sur ce principe, on est en 5769.  smiley

            Mais personnellement je n’ai jamais pris la Genèse au pied de la lettre. Vous devriez en discuter plus avec notre collègue M Mourey qui est très attaché à l’analyse littérale. Je sais qu’il y a aussi pas mal de commentateurs qui s’intéressent à des caractéristiques bibliques numériques, genre gematria, mais ça me dépasse complètement.

            Pour moi, ces textes sont avant tout des enseignements à prendre assez directement. Tu ne convoiteras pas, tout ça ... "Vois, je n’ai pas mis la vérité dans le ciel, elle est près de toi."

            Et vous, qu’avez-vous retiré de ces lectures ?


          • mcm 18 mars 2009 09:06

            @J-P Bedol,
            La généalogie du Christ est donnée par deux évangiles Matthieu et Luc, l’une est celle maternelle l’autre paternelle.

            Dans les 2 cas de nombreux noms figurant dans la généalogie sont introuvables dans les textes antérieurs, de nombreux autres sont translittérés de diverses manières.

            Malgré l’emploi des écrits inter-testamentaires et des apocryphes, des noms restent introuvables.
            L’emploi de calendrier lunaire hébraïque vient rendre ces calculs extrêmement complexe, fait encore aggravé par une datation relative du genre en l’année xxx du règne du roi yyy.

            Ces nombreuses difficultés font que la date de création de Adam est à peu près incalculable en l’état des choses.

            Aussi quand je lis vos prétentions et les met en rapport avec la culture biblique très vague que vous montrez, je ne puis qu’aboutir à la supercherie.


          • mcm 18 mars 2009 09:12

            @Olga,

            "Celui qui aime n’a pas de croyance : il aime. "

            Peut on aimer quelqu’un sans croire en lui ?


          • j-p. bédol 18 mars 2009 09:31

            A Forest.

            Y’a pas d’erreur : 3761 (BCE) + 2008 (ACE) = 5769.

            Bonne journée.


          • j-p. bédol 18 mars 2009 09:40

            a FOREST §

            Y’a pas d’erreur : 3761 (BCE) + 2008 (ACE) = 5769.

            Bonne journée


          • Forest Ent Forest Ent 18 mars 2009 09:41

            Oui, mais on est en 2009 et en 5769 depuis 3 mois. Mais c’est vrai qu’il y a un petit décalage dans les débuts d’année. Par contre, pour faire suite à la remarque de mcm, il est vrai que l’année hébraique est plus courte et que j’ignore complètement comment ce calendrier a été tenu à jour jusqu’en 0.


          • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2009 09:42

            J-P Bemol,
            « J’ai seulement lu la Bible hébraïque, la Sainte Bible et le Coran. ..... on y croit ou on n’y croit pas »

            Merci, pour ces deux déclarations. Vu la première partie, la deuxième m’intéresse. Personnellement, je n’ai fait que survoler et j’avais très vite quitté l’arche de Noé. Un article qui ferait l’analyse fusionnelle des trois m’intéresse. Je viendrai vous lire, c’est sûr.  smiley
             


             


          • Olga Olga 18 mars 2009 09:52

            @mcm
            Peut on aimer quelqu’un sans croire en lui ? 
            Avec le sens que donne Krishnamurti au mot amour, c’est tout à fait envisageable...
            Pour lui, l’amour au sens "traditionnel" du terme est une dépendance intérieure à autrui, une demande qui réclame quelque chose en retour.
            Quand il parle de l’amour il l’associe à la liberté : "Aimer, ce n’est pas demander quelque chose en retour, ce n’est pas même avoir le sentiment de donner quelque chose - et seul cet amour-là peut savoir ce qu’est la liberté "
            Il faudrait beaucoup plus qu’un simple commentaire pour tenter d’expliquer tout cela... smiley 


          • mcm 18 mars 2009 11:21

            @Olga, si si le peu que vous en avez dit est assez clair pour comprendre "l’amour désinteressé", ma question était mal exprimée et à prendre au sens un peu plus large : avant d’avoir foi en son existence je ne peux pas aimer quelqu’un.

            @Forest Ent, je salue votre indulgence devant les errements de l’auteur, je suis quant à moi un peu jaloux smiley, car après des décennies de travail, j’ai échoué au calcul que l’auteur semble trouver facile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès