• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Habemus Papam, qui curas !

Habemus Papam, qui curas !

Comment peut-on, encore, croire en l'église catholique ? J'ai bien dit en l'église, pas en Dieu...

JPEG - 9.3 ko
Francis Cabrel
Les Cardinaux en costume

Le spectacle de ces « princes de l'église » aussi bedonnants que ventripotents, m'interpelle.

Tout ce luxe, ce cérémonial, ces kilos de bonne nourriture, ces habits de lumière, hors de prix, me font mal aux yeux. J'ai d'autant plus mal à la rétine, que j'ai dans mon cortex, en parallèle, les images de la misère humaine dans les pays profondément croyants.

Comment en 2013, peut-on croire à cette fable inventée par les hommes ?

Alors, oui, que le pauvre hère, sans culture, sans moyen de communication, avec comme seul héritage, le poids des années d'enseignement judéo-chrétien, puisse encore croire à cette mascarade, je veux bien l'admettre et je le comprends.

Comme je comprends comment l'enfant que j'étais, a pu être baptisé, communié, confirmé et, cerise sur le gâteau, a officié en tant qu'enfant de chœur. A l'époque, dans le début des années 60, nous étions encore au Moyen-Age dans les campagnes. Tout ce que disait l'homme en noir, le curé, était forcément la parole de Dieu. J'avais même pensé, les enfants ont de l'imagination, qu'elle devait sûrement pénétrer dans l'église par le pare-tonnerre fixé sur le clocher...

Mais, aujourd'hui, en 2013 quand même, qu'un citoyen Français, disposant de toute sa lucidité, de toute sa clarté d'esprit, de capacité d'analyse, de réflexion, de jugeote... des intellectuels, des gens comme J.M Bigard, Frigide Barjot etc. , ayant à leur disposition tous les moyens modernes pour élargir leurs connaissances, refaire l'histoire, comment peuvent-ils encore croire en ces hommes d'église, ces prélats, ces seigneurs, ces mon-seigneurs, son papam etc. ? J'avoue que je ne comprends pas !

Nous avons, de toute évidence, sous nos yeux, une entreprise commerciale des plus efficace, cré2e il y a plus de 2000 ans ( elles sont rares !). Fondée par des types, une bonne douzaine d'actionnaires je crois, qui au départ, devaient avoir une certaine vision angélique du commerce, comme tout nouveau créateur d'entreprise.

Comme toute association, les débuts ont été un peu difficiles, certains ont trahi, d'autres se sont sacrifiés dans l'intérêt général. Cependant, en dépit de ces aléas, l'affaire a pris rapidement son envol, le siège social déplacé pour être plus proche de la Suisse, où le climat est plus favorable.

Entre temps, cette boite a vu son fondateur le plus influent être exclu du conseil d'administration, dans des conditions pas très catholiques, dirons nous... sa vision des affaires étant, là aussi, trop angélique. Faut dire que ce gars avait le don de donner, partager, multiplier les déficits, un peu trop facilement. Sans parler de sa tenue vestimentaire, des plus simplistes, qui ne donnait pas une belle image de la société. Et puis, il apparaissait, disparaissait, on ne savait plus trop où le trouver.

L'objet social de cette activité commerciale, était, somme toute, assez vague, mais suffisamment éclairé, pour que chacun comprenne qu'il y avait gros à gagner. Puisque je l'ai sous les yeux, je vais vous le lire : « Il a été décidé, conformément au statut de la dite entreprise, que l'objet social consiste à : Étant donné que personne, sur cette terre, n'est en mesure de dire, d'où on vient, où l'on va, pourquoi on y va et, une fois arrivé au terme du voyage, ce qu'il se passe, il convient d'apporter une réponse universelle.

Au tout début, il n'y avait pas de locaux disponibles pour séduire les premiers clients, alors on se réunissait dans le désert. C'était gratuit, la nourriture abondante et les commerciaux étaient assez éloquents pour distraire les gens.

Ensuite, quand les premiers froids sont venus, certains ont pensé qu'il serait mieux de construire de petites maisonnettes pour se mettre à l'abri des intempéries, des chapelles, puis des églises. Bien sûr, cela eut un coût, alors il fut décidé que chacun participerait à sa manière, soit en donnant la main pour les travaux, soit en faisant des dons. En échange, ils recevaient une espèce de certificat moral, qui leur garantissait qu'au bout du chemin ils seraient aux premières loges, pour connaître, enfin, le sens de la vie.

Tous n'étaient pas convaincus, ils voulaient bien savoir, mais ils avaient un peu de mal à mettre la main à la poche. Mais les VRP, étaient de redoutables stratèges, ils ont alors imaginé une technique marketing pointue, la peur ! « Tous ceux qui ne participeront pas, on va leur faire croire qu'il ne sauront jamais rien sur leur propre existence, que leur bout de chemin sera comme une mise en orbite, qu'ils tourneront autour de la terre, indéfiniment, sans réponse ». Certains vendeurs se sont posé la question, « Est-ce assez suffisant, pour les effrayer ? » C'est ainsi qu'un directeur commercial, eut cette idée lumineuse « On va rajouter qu'à force de tourner, ils seront attirés par le soleil, et finiront en torche ». Applaudissement général dans la salle.

Les années ont passé, le système a bien fonctionné, l'argent a afflué. Pas bêtes, les clients ont adhéré en masse. Qui veut risquer de se brûler au soleil ? Je vous le demande...

Puis, pendant un certain temps, la société a tenté de diversifier ses activités, se lançant dans la politique, avec plus ou moins de succès, il y a quand même des limites à vouloir tout s'accaparer... une voix, s'est élevée pour séparer tout ça.

Chacun ses ouailles !

Bien sûr, des sociétés concurrentes ont flairé le filon, se faire du fric, aussi facilement, pourquoi pas nous ?

Elles ont mis au point d'autres systèmes, modifié un peu le concept, changé de logo, mais vu l'ancienneté des structures, on peut aisément imaginer que ça baigne aussi pour elles.

Voilà comment du désert, on en est arrivé aux cathédrales. Il y avait tant de gens peureux qu'on ne savait plus où se réunir et quoi faire de tout cet argent. On a même construit des forteresses, pour filtrer les entrées, une banque pour mettre à l'abri le capital, une armée pour le surveiller. En chemin, il s'est trouvé quelques fous qui n'avaient pas peur, eux, du soleil. Alors, à coups de ferraille chauffée à blanc, ils ont essayé de leur faire accepter cette idée.

Aujourd'hui, ils seraient plus d'1 milliard de sociétaires... moi je dis qu'une affaire, montée de bric et de broc, bâtie sur un énorme mensonge, sans capital de départ, sans locaux, sans fax, sans vidéo, sans réseaux sociaux, Chapeau les gars ! Mark Zuckerberg a du s'en inspirer, pour créer son FACEBOOK,

Je suis même étonné, que Bill Gates, n'ait pas réussi à en faire autant, pourtant il en prenait le chemin, quand il a voulu nous faire croire qu'un ordinateur ne pouvait pas fonctionner sans son système d'exploitation.

Après tout, je ne vois pas pourquoi je m'énerve comme ça, si les gens aiment jouer à se faire peur, libre à eux, non, moi ce qui me titille les nerfs, ce sont ces images, complètement décalées de la réalité, de la misère qui touche des millions de gens, de ces mains décharnées qui se tendent vers les objectifs, (en opposition à celles, obscènes, boursouflées, manucurées de tous ces hommes endimanchés de la tête aux pieds)... qui n'ont comme seul espoir que de ne pas brûler en enfer... C'est vrai qu'au fond, ils ne demandent pas grand chose, ça ne coûte rien de leur promettre...

Habemus Papam, qui curas !


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • brindfolie 14 mars 2013 08:39

    Merci l’Auteur.

    Joli papier,l’humour comme je l’aime.Vais faire suivre.
    Développez,et c’est un Congourt assuré !


    • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 mars 2013 10:54

      @brindfolie

      oh ! le Congourt, comme vous y allez smiley


    • kéké02360 14 mars 2013 21:03

      Un petit problème posé à l’auteur, à ses lecteurs et à leurs ami(e)s .....

      Voici l’énoncé :

      << Trois évêques nues têtes buvaient du très bon vin à minuit dans un champ >>

      Voici la question :

      << Quelle est la surface exacte du champ !!???? >>

      La réponse est un peu plus bas ---->


    • Jánošík Jánošík 14 mars 2013 09:06

      Excellent !!!


      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 mars 2013 10:52

        @Janosik

        Merci smiley


      • Abou Antoun Abou Antoun 14 mars 2013 09:11

        Ce ne serait pas plutôt « qui curat » ? Enfin bon, mes études classiques sont bien lointaines maintenant, au risque de me tromper donc.


        • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 mars 2013 10:51

          @Albou

          Qui curas, oui, je ne suis pas très sur ( Maitre google traduction smiley )


        • oncle archibald 14 mars 2013 09:40

          « moi ce qui me titille les nerfs, ce sont ces images, complètement décalées de la réalité, de la misère qui touche des millions de gens, de ces mains décharnées qui se tendent vers les objectifs, (en opposition à celles, obscènes, boursouflées, manucurées de tous ces hommes endimanchés de la tête aux pieds »


          Et tous ces élus socialistes qui font à ceux dont ils quémandent la voix des promesses qu’ils savent ne pas pouvoir tenir, qui roulent dans de grosses bagnoles de fonction payées par les gogos qui les ont mis là, qui sont rémunérés grassement par les mêmes auxquels ils ont promis le bonheur si seulement ils votaient pour eux, et qui sont néanmoins pour la plupart imposables à la fortune .... ça vous titille quoi ???

          • Pakete 14 mars 2013 23:20

            Quel rapport ?

            Mais bon, ne t’inquiète pas mon Oncle Archibald, tu vas pouvoir te marier avec une personne de même sexe que toi.

            Ce fut au moins une promesse tenue de la part des vils socialistes que tu exècres tant smiley


          • Gabriel Gabriel 14 mars 2013 09:59

            Attention vous allez être accusé de bouffer du curé et ce n’est pas joli, joli tout ça ! Evidement vous avez raison, cette mascarade et ce folklore ne sont que des artifices pour asseoir un pouvoir temporel qui a usurpé la franchise spirituel d’un Dieu qui n’a que faire de ces clowns. La foi n’a rien à voir avec la religion et nul besoin d’intermédiaires pour dialoguer avec la nature, avec la vie et nul besoin non plus d’une église romane ou gothique au croyant pour qu’il prie. La voûte céleste et le battement du cœur suffissent amplement. Ceci dit, ce cirque a une utilité politique, celle de maintenir un certain ordre et contrôler les velléités de révolte. 


            • Gabriel Gabriel 14 mars 2013 13:41

              Cher julius32, je pourrai dialoguez avec vous, évidement pas sur les petites fleurs comme vous dites (Réflexion assez révélatrice de votre ouverture d’esprit), mais je ne crois pas que cela soit nécessaire vous concernant. Il est inutile que je vous fasse perdre votre temps avec des choses que votre conviction inébranlable en votre sainte église interdise l’accès. Concernant l’absence d’humour, rassurez vous cela n’est pas une tare pas plus que la remise en cause de ses certitudes, la preuve, vous vivez très bien avec…


            • dom y loulou dom y loulou 15 mars 2013 02:06



              les fleurs sont des puissances Julius, si elles disparaissaient toutes nous disparaitrions tous quelques années après 

              elles sont des êtres qui vécurent des éons avant vous et en parfait état d’équilibre avec le reste de la création, ressuscitant chaque printemps et en ne lui apportant que des bienfaits à leur monde, elles sont des palais de lumière et de parfums pour le royaume des insectes, elles songent jusqu’à nous soigner, pouvez-vous en dire autant ?

              elles contiennent même votre futur si vous appreniez à les voir réellement, il n’y a là rien à ridiculiser, parce qu’il ne pourra avoir lieu en s’intitulant AGENDA DE DEPOPULATION et codex alimentarius ou climbing monsanto 


            • subliminette subliminette 14 mars 2013 10:44

              C’est l’histoire d’un pape qui meurt et qui monte tout droit au ciel.
              Il est accueilli par Saint-Pierre qui lui demande de se présenter.

              -Mais enfin, dit le pape, je suis LE pape ! Je mène à la baguette le peuple élu de Dieu.

              Saint-Pierre se roule par terre, mort de rire. Le pape le regarde, sidéré, s’attendant à un peu plus de la considération due à son rang. Saint-Pierre en perd ses clefs et en pisse dans sa grande aube blanche.

              -Ouh ouh ouh... Ah ah ah... Ouh !!!! Eh ! Jésus !!!! Viens un peu par ici !!!!!
              - Oui, dit Jésus, mais enfin que se passe t-il ?
              - Ouh ouh ouh !!! Jésus, la petite affaire rentable que tu avais montée il y a deux mille ans.... Tu ne devineras jamais. Eh ben elle existe encore !!!!!!


              • Jean-Marc B 14 mars 2013 10:48

                Cet article est revigorant....
                Evidemment, il y a tant de gens qui se laissent éblouir par les lumières des vêtements sacerdotaux ... et qui se laissent gagner par des paroles qui promettent le paradis et profèrent la menace des enfers...

                Carlos Ruiz Zafon a écrit « le jeu de l’ange ».
                Dans ce roman, un mystérieux mécène demande à un écrivain de produire un livre qui propose un projet nouveau et séduisant pour les lecteurs . Ceux-ci devraient être conduits alors à se dévouer entièrement et même donner leur vie pour ce projet ...
                Evidemment, l’écrivain songe d’abord qu’on lui demande de présenter une nouvelle religion .... C’est la première idée qui lui vient à l’esprit ...
                Quand on y songe, il y a quelques idées comme celle là qui ont conduit au massacre des quantités de braves gens : l’idée de patrie, l’idée de compétition, l’idée de mérite ....
                Tout cela fonctionne.
                Fictions dont la fonction est de profiter d’abord à quelques uns au détriment des plus faibles ...


                • en.transit 14 mars 2013 13:01

                  on pourrait écrire le même article , très juste et malicieux, sur n’importe quelle religion...quoique certaines soient un peu plus discrètes dans le décorum.

                   

                   


                • robin 14 mars 2013 13:31

                  Sinon Julius, des arguments pour contrer l’auteur ?



                • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 mars 2013 12:13

                  @durae...

                  Alors, version française, traduite par google : Nous avons un pape, on s’en fout !

                  Merci pour votre dictionnaire smiley


                • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 13:09

                  Je suis toujours autant fasciné par cette attitude de « Moi j’ai tout compris et vous êtes tous cons sauf ceux qui pensent comme moi »... et toujours autant pétrifié à la vision de ces même personnes reprochant aux autres d’avoir exactement la même attitude qu’eux...
                  Soyez donc un peu humble, que vous mettiez en doute la légitimité, l’image, l’histoire d’une religion ne fait pas de votre point de vue une réalité inébranlable, il suffit de voir à quel point l’humain seul face à lui même est capable des pires horreurs et pour cela nul besoin de vision faussée par une quelconque idéologie... il suffit simplement de n’avoir aucune considération pour son prochain.
                  Ayez cette honneteté de dire qu’il y a du mauvais ET du bon, que tout ce que fait l’humain n’est pas forcément vain ou coupé de la réalité même si cela exige parfois une certaine gymnastique de l’esprit... et la gymnastique ça fait du bien.
                  Et puis que connait on de cette réalité d’ailleur ? il y a de plus en plus de questions et toujours pas les réponses que l’on voudrait.


                  • robin 14 mars 2013 13:35

                    Jusqu’à preuve du contraire, c’est l’Eglise qui prétend suivre l’enseignement du Christ, la question légitime est donc bien : « Est-ce le cas oui ou non ? »

                    Si ce n’est pas le cas un prêtre honnête devrait en conséquence quitter la soutane......ou adhérer à un culte plus purement conforme à cet enseignement point barre !


                  • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 13:59

                    Vous faite là une réflexion binaire... sans aucune forme de nuance... et quand ce genre de « pensée » prend le dessus on sait bien où on va, l’histoire est rempli de gens qui savent mieux et qui balance du « y a qu’à » à toutes les sauces... et le pire c’est qu’ils sont suivis.
                    La question est plutôt « quel est le moins pire des choix »...
                    On peut décider de rester droit dans ses bottes et partir mais à force d’agir de la sorte on risque de se retrouver seul sans pouvoir agir.
                    On peut décider de prendre sur soi et braver l’ensemble pour ses convictions mais à force de s’opposer on risque de se faire broyer.
                    On peut évoquer l’encouragement à la pauvreté de Jesus et sommer ces hommes de retirer leurs apparats.
                    On peut rétorquer que cette robe ne leur appartient même pas et qu’il faut mieux regarder combien gagne un prêtre.


                  • robin 14 mars 2013 14:27

                    Par Terrecendre (---.---.---.9) 14 mars 13:59

                    Vous faite là une réflexion binaire... sans aucune forme de nuance.
                     -------------------------------------
                    Absolument : l’honnêteté ne supporte pas la nuance, soit on l’est soit on ne l’est pas, si vous connaissez une nuance dans l’honnêteté vous m’expliquerez.


                  • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 14:45

                    Dois je en déduire que vous ne l’êtes pas ?


                  • robin 14 mars 2013 15:11

                    Par Terrecendre (---.---.---.9) 14 mars 14:45

                    Dois je en déduire que vous ne l’êtes pas ?
                     -------------------------------
                    c’est à dire ?


                  • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 15:21

                    Désolé je pensais que c’était évident.

                    Dois je en conclure que vous n’êtes pas honnête ?

                    Pour moi une personne honnête voit bien que rien n’est simple ou évident et que la vérité ne s’observe que sous un prisme au multiple facettes...
                    Mais sinon je suis d’accord il n’y a effectivement pas de nuance à faire : soit on comprend soit on ne comprend pas.


                  • robin 14 mars 2013 16:55

                    Par Terrecendre (---.---.---.9) 14 mars 15:21

                    Désolé je pensais que c’était évident.

                    Dois je en conclure que vous n’êtes pas honnête ?

                    Pour moi une personne honnête voit bien que rien n’est simple ou évident et que la vérité ne s’observe que sous un prisme au multiple facettes...
                    Mais sinon je suis d’accord il n’y a effectivement pas de nuance à faire : soit on comprend soit on ne comprend pas.
                     ---------------------------------------------
                    Quand un clergé a sur le dos des centaines d’affaires de pédophilie, des affaires de blanchiment d’argent douteux, étalent des richesses contre l’enseignement le plus élémentaire de son maître le Christ,...j’en passe et des meilleures, je dois être bête mais je ne vois pas où il y a des compromis et des nuances à faire ?


                  • tikhomir 14 mars 2013 18:55

                    Ah il est marrant Robin... Robin, vous êtes toujours Témoin de Jéhovah ?

                    Parce que question pédophilie, il n’y a pas de quoi être fier :
                    - http://www.tj-encyclopedie.org/Liste_d%27affaires_de_p%C3%A9dophilie_impliquant_judiciairement_le_mouvement
                    - http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaires_de_p%C3%A9dophilie_chez_les_T%C3%A9moins_de_J%C3%A9hovah

                    Quelques belles sommes à verser aux victimes : 4.5 millions, plus 20 millions dans d’autres affaires smiley et le fait qu’ils cachent encore des milliers d’affaires.

                    « des affaires de blanchiment d’argent douteux »

                    Oh je suis sûr que dans l’obscure Watch Tower Society, il ne vaut mieux pas trop regarder les comptes smiley.

                    « étalent des richesses contre l’enseignement le plus élémentaire de son maître le Christ »

                    Ouais, d’ailleurs, comment la Watch Tower fait pour payer autant de millions d’amendes concernant la pédophilie ? Ouch...

                    Et tous ces bâtiments ? Ils les ont eu en faisant seulement du porte à porte ?
                    http://www.tj-encyclopedie.org/B%C3%A2timents_de_la_Soci%C3%A9t%C3%A9_Watch_Tower

                    « j’en passe et des meilleures »

                    Ouais, moi aussi.


                  • tikhomir 14 mars 2013 18:58

                    D’ailleurs robin, puisque vous parlez de l’enseignement du Christ, avez vous lu « ne passez pas de maison en maison » (Lc 10:7) ? Pourquoi les TJ font du porte à porte dans ce cas ?


                  • robin 15 mars 2013 08:22

                    Par tikhomir (---.---.---.35) 14 mars 18:55

                    Ah il est marrant Robin... Robin, vous êtes toujours Témoin de Jéhovah ?

                    Parce que question pédophilie, il n’y a pas de quoi être fier :
                    - http://www.tj-encyclopedie.org/List...
                    - http://fr.wikipedia.org/wiki/Affair...

                    Quelques belles sommes à verser aux victimes : 4.5 millions, plus 20 millions dans d’autres affaires  et le fait qu’ils cachent encore des milliers d’affaires.

                    « des affaires de blanchiment d’argent douteux 
                     -----------------------------------------------
                    Si ça s’avère exact, les responsables ont payé non ?. En ce qui me concerne frère ou pas si je connaissais un pédophile qui ne veuille pas se dénoncer je le ferais sans remords, mais apparemment ce réflexe n’est pas partagé par certains chrétiens, et vous ?

                    Mais il ne vous a pas échappé que les témoins de jéhovah n’ont pas de clergé qui peut démultiplier la pédophilie sur des milliers d’enfants par délit d’autorité contrairement à l’Eglise Catholique, l’échelle du problème est donc sans commune mesure, mais vous avez raison ceux qui ont fauté doivent payer sans indulgence.


                    Quant à l’argent douteux qu’est-ce que vous pensez de ça : http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/07/05/la-france-devra-rembourser-4-6-millions-d-euros-aux-temoins-de-jehovah_1729853_3224.html

                    Avec les intérêts l’Etat doit donc 6 millions d’euros aux témoins de Jéhovah, si ceux ci trafiquaient leurs comptes vous croyez vraiment que l’Etat serait condamné à leur payer cette somme ?

                    Je vous laisse à votre fiel qui vous souille en premier lieu.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 mars 2013 14:30

                    En effet on a le droit et le devoir moral de s’indigner !

                    C’est clair, de ce Vaticlave furtif est née désormais la volonté officielle de l’Occident de se défaire de ses obligations religieuses ! En faisant démissionner un Européen et en allant chercher du bout du Monde un Évêque indien, cela démontre clairement l’érosion de la foi occidentale et ainsi le manque de courage d’assumer le devoir envers le Créateur. C’était prévisible. Le « Mystère de la chrétienté » ne tient plus. Pour accéder à la Lumière universelle, il suffit de comprendre pourquoi et comment les seuls Occidentaux se sont acharnés contre la religion musulmane dès ses premières heures et comment ils continuent aujourd’hui à terroriser les populations et à offenser le Prophète.

                    Ce « nouveau Pape » de là-bas, visiblement très ému beaucoup plus pour être à « Rome » qu’à cause de son « élection », est sans doute un « grand espoir » pour les Occidentaux qui veulent perpétuer l’idéologie du bouc-émissaire qui infecte les Religions et ce que Jésus de Nazareth aurait voulu réformer. A sa première apparition sur le balcon le nouveau Pape habillé, renommé et bien encadré par un personnel nombreux, remercie chaleureusement le peuple de Rome pour son « accueil », s’incline très bas et lui demande expressément de le bénir : Le monde à l’envers ! Le message du collège des évêques est clair, l’église qui charge les épaules d’un vieux Pape « s’adaptera » désormais aux choses politiques et humaines sans tenir compte de la volonté céleste et naturellement ne s’occupera plus jamais de ses brebis égarées… Tout au plus l’Eglise continuera à recevoir les coupables qui espèrent dissoudre leurs forfaits dans le Fleuve des Confessions. Un non-sens car personne ne peut laver la conscience de personne et personne ne peut pardonner à la place de personne et encore moins à la place de tout le monde ! D’autre part l’homme ne peut bénir l’homme car la bénédiction est par définition au delà des choses humaines.

                    Or la religion musulmane instruit les humains en leur faisant comprendre que chaque individu est responsable de ses faits et de ses forfaits ; chaque individu payera le poids du moindre atome de Mal qu’il aura commis et au retour il capitalisera la valeur du moindre atome de Bien qu’il aura concédé ! La religion musulmane est la seule religion à avoir crée les fondements de la législation humaine et ainsi permis la justice sociale. La religion musulmane a inventé l’ « État » de la « Nation » au moment où l’Occident n’était qu’obscurité et archipel des seigneurs de la servitude et de la plus grande barbarie ; c’est l’Islam qui avait permis l’émergence de l’Occident vers l’organisation sociale et vers la solidarité humaine. Si les « musulmans » ignorent cela et végètent dans le désordre et l’anarchie, les « chrétiens », eux, ne comprennent que trop bien mais refusent cependant de le reconnaitre et se dressent devant le MUR DE LA VÉRITÉ et se déclarent contre le PRINCIPE DE LA JUSTICE !Il y’ a la Justice de Dieu, il y’ a celle de l’Etat ; la première nous est inaccessible mais la seconde ne doit pas être ignorée. Ls concordes politiques, les complicités, ls complaisances et le laxisme tuent l’humanité !

                     Eu égard à la nouvelle idéologie occidentale qui conduit désormais les peuples vers la débauche, il aurait été préférable de supprimer les frontières fictives de ce Vatican et de remettre l’histoire de Jésus de Nazareth à la Palestine afin de montrer toute « Rome »…

                    Habemus Papam Laticlave Pamplemousse !

                    Et finalement ORBI IREBBI !


                    • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 15:11

                       Mohammed MADJOUR :
                      « Pour accéder à la Lumière universelle, il suffit de comprendre pourquoi et comment les seuls Occidentaux se sont acharnés contre la religion musulmane dès ses premières heures et comment ils continuent aujourd’hui à terroriser les populations et à offenser le Prophète. »

                      On doit pas avoir les même livres d’histoire... mais vous pouvez développer si vous voulez.


                    • colere48 colere48 14 mars 2013 19:50

                      Oui en effet on a le droit de s’indigner, et je le suis par votre article.
                      J’ai honte pour vous, comment peut on proférer tant de contre vérité en si peu de texte !
                      Je sent la haine diffuse que votre complexe d’infériorité génère à l’encontre des « roumi ».
                      Vieille detestation porteuse de misère et de malheurs.
                      Vous ne comprenez rien de la foi chrétienne
                      C’est un pape de combat qui vient d’être élu, dont les armes sont, de son propre aveu, « oraison et sacrifices, les deux armes invincibles qu’avouait détenir la petite sainte Thérèse. »

                       

                       


                    • MARMOR 14 mars 2013 21:36

                      Il veut nous vendre quoi l’imam madjour ? la charia ? tu m’en fais un drôle d’indien toi !!


                    • romus 14 mars 2013 15:14

                      Bonjour,


                      La peur n’a pas été inventée par le Christianisme comme vous le suggérez, mais le Christianisme offre effectivement une voie pour l’apaiser.

                      Vous n’êtes pas obligé de comprendre, mais veuillez s’il vous plaît respecter un minimum les croyances d’un certain nombre de personnes.
                      Vous sous-entendez dans votre article qu’il a suffit à quelques allumés de promettre l’impossible (en bien ou en mal) pour faire de leurs interlocuteurs des adeptes.
                      Les choses ne sont pas si simples, c’est à mon sens considérer les générations précédentes comme inférieures à nous.
                      Si le pouvoir utilisa la peur (à travers la religion) comme outil de contrôle de la population, c’est encore le cas, à travers d’autres supports. Et le pouvoir n’est plus l’Eglise.

                      Ce qui fait l’essence de la croyance, la Foie, se situe en dehors de cela. Suivre l’Eglise ne veut pas dire accepter les pédophiles ou les dérives présentes et passée. 
                      C’est croire que le message qu’Elle porte a un sens et c’est comprendre que chaque Homme peut commettre des fautes, que le chemin vers Dieu n’est pas simple, qu’il ne suffit pas d’être croyant pour devenir parfait.

                      En résumé, il est aujourd’hui classique et facile de critiquer l’Eglise et la Foie. Et puisque les médias nous invitent à considérer l’Eglise comme une entreprise en appelant « démission » le choix de Benoît XVI, votre article « surfe sur la vague ». 

                      Il est effectivement difficile de comprendre pourquoi certains choisissent cette voie. 
                      Comme vous dîtes dans votre article, vous ne comprenez pas. 
                      Essayez.

                      • Neymare Neymare 14 mars 2013 15:18

                        @Romus
                        « C’est croire que le message qu’Elle porte a un sens »

                        Quel est ce sens alors ?


                      • 1984 14 mars 2013 15:59

                        "Vous n’êtes pas obligé de comprendre, mais veuillez s’il vous plaît respecter un minimum les croyances d’un certain nombre de personnes."

                        Sinon quoi, vous comptez bruler l’auteur sur un bûcher ?

                        Au fait, je crois que vous confondez le foie avec la foi !


                      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 mars 2013 16:29

                        @Romus

                        Croyez-moi, cher Romus, j’essaie de comprendre et, je suis sincère...
                        Insistez ! Me direz-vous ? J’insiste...


                      • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 16:58

                        Votre insistence me fait penser à celle de ces enfants qui dans la cour s’acharnent sur ce gamin dont on sait qu’il ne répondra pas... qu’il soit intelligent ou bête... beau ou moche... gentil ou méchant... menteur ou honnète... ça n’a pas vraiment d’importance à ce moment là car ce qui compte c’est ce petit moment de pouvoir.
                        Evidement on est pas dans la cour d’une école... on est sur un forum... et c’est bien pire... l’orgueil se gonfle... le sentiment de légitimité devient un hypertrophié... la vérité est contenue dans l’espace d’expression mis à notre disposition...
                        Profitez en bien.


                      • romus 14 mars 2013 17:56

                        A l’auteur,


                        Je vous souhaite sincèrement de trouver Dieu.
                        En attendant, comprenez que votre façon de parler de la chrétienté puisse heurter ou blesser ceux pour qui c’est important.
                        Il ne s’agit pas de savoir qui possède la vérité mais de respecter les convictions sans imposer ses croyances.

                        A 1984,

                        Désolé pour cette énorme faute d’orthographe. 
                        Je n’attaque personne en demandant à l’auteur un peu de respect pour l’Eglise. Inutile d’essayer de faire passer mon message pour agressif.

                        A Neymare,

                        Vivre dans l’Amour de son prochain est, à mon avis, un bon résumé du message.

                      • 1984 14 mars 2013 20:38

                        Cher Romus, je ne tentais pas de faire passer votre message pour de l’agression, juste de vous remémorer les méthodes de cette SALOPERIE d’église catholique qui chie sur les paroles du Christ (qu’il ai existé ou non) comme aucun sataniste ne l’a jamais osé.
                        Le catholicisme n’est digne que d’un nom ; HYPOCRISIE.
                        Si vous avez besoin d’explication c’est que vous n’avez jamais comparé les évangiles avec le comportement de l’église catholique ; a gerber !
                        Et aucune excuse n’est possible puisque cette merde se prétend au dessus du séculaire.


                      • Neymare Neymare 14 mars 2013 15:15

                        @Madjour
                        "Eu égard à la nouvelle idéologie occidentale qui conduit désormais les peuples vers la débauche"
                        Quelle idéologie ? N’est ce pas une pire débauche que de mépriser la femme comme le Coran incite explicitement à le faire (et comme l’a fait l’église catholique par le passé) ?
                        N’est ce pas une pire débauche que d’inciter les gens à faire un Jihad extérieur meurtrier alors que le véritable Jihad est intérieur ?
                        N’est ce pas une pire débauche que de se soucier de l’opinion des autres et de tuer sa fille car elle déshonore la famille ?
                        Il n’y a pas de débauche, il n’y a pas de peché, tout ça ce sont des inventions, n’existe que l’ignorance, la foi aveugle sans réflexion, ou plutot avec la réflexion des autres.


                        • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 15:38

                          Neymare :
                          « Il n’y a pas de débauche, il n’y a pas de peché, tout ça ce sont des inventions »

                          Je suis certain que bon nombre de tordus et tordues (pensont à la parité) se réjouissent de cette « certitude » là.


                        • Neymare Neymare 14 mars 2013 15:49

                          @Terrecendre

                          Oui effectivement, et malheureusement, les humains étant ce qu’ils sont, il faut leur inculquer une morale avec du bien, du mal, des pechés, etc...
                          Tout ça n’est que vue de l’esprit car tout celà est relatif : à une époque, à une religion, à des croyances etc...
                          Ce qui parait normal à telle époque sera la pire des débauches à une autre (ou ailleurs) : l’homosexualité par exemple
                          Les uns vont vous dire « tu ne tueras point », peché mortel s’il en est, mais si leurs interets sont en jeu ils seront près à massacrer tout un chacun
                          Tout celà est donc fort relatif, c’est pourquoi, après la mort nous ne serons pas jugés la dessus (d’ailleurs notre ame y est elle pour quelque chose dans nos errances ?)


                        • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 16:18

                          Je ne vous souhaite pas de faire plus ample connaissance avec votre « relativisme ».


                        • tikhomir 14 mars 2013 16:36

                          « Il n’y a pas de débauche, il n’y a pas de peché, tout ça ce sont des inventions »

                          Alors pourquoi juste au dessus, faites-vous des reproches sur la débauche ? S’il n’y a pas de péché, alors vous n’avez rien à y redire aux comportements dont vous parlez.


                        • robin 14 mars 2013 16:56

                          Par Terrecendre (---.---.---.9) 14 mars 16:18

                          Je ne vous souhaite pas de faire plus ample connaissance avec votre « relativisme ».
                           -------------------------------
                          Tiens vous ne faites plus dans la nuance maintenant ? smiley


                        • Neymare Neymare 14 mars 2013 17:06

                          @Tikhomir

                          Quand je dis qu’il n’y a pas de peché, c’est « vu de la haut », d’un point de vu absolu : en effet, si on suit la logique des religions, on a une ame qui habite notre corps, une ame parfaite (puisque venant de Dieu, si je ne m’abuse). Par conséquent, on ne peut imputer à notre ame les conneries que l’on fait ici bas et qui sont le fait de notre coté animal on va dire (l’instinct et tous ces trucs là) : donc l’ame ne commet elle meme aucun peché, et de retour la haut une fois séparée du corps, pourquoi voudriez vous qu’elle soit jugé pour des péchés qu’elle n’a pas elle meme commis ?

                          C’est analogue au fait de jouer à un jeu vidéo : vous pouvez zigouiller autant de personnes que vous voulez dans un jeu sans que celà vous soit reprocher dans la réalité, car, dans le jeu, vous n’etes pas vous meme mais un avatar de vous meme.
                          Par conséquent, que notre ame subisse les conséquences de nos pechés ici bas est une invention de l’église et rien d’autre.
                          Maintenant, on peut très bien se forger une morale personnelle sans avoir recours aux religions et donc au péchés


                        • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 17:08

                          Entre dire « tout est bien plus compliqué que ce que l’on en perçoit il faut donc réellement prendre en considération l’ensemble des éléments » et dire « tout est bien plus compliqué que ce que l’on en perçoit donc autant ne pas faire de différence » je fais effectivement une GRANDE différence... êtes vous capable de cette exercice ?


                        • Neymare Neymare 14 mars 2013 17:12

                          @terrecendre
                          « Je ne vous souhaite pas de faire plus ample connaissance avec votre « relativisme ». »

                          Au contraire, la relativisation est une solution : elle évite que l’esprit ne se crystallise sur des connaissances, ou des croyances que l’on pense « absolue » alors qu’elles ne le seront jamais.

                          ça évite de devenir un vieux con : vous avez remarqué comment plus on vieilli plus on s’arqueboute sur ses croyances, sur sa façon de voir la vie ? c’est comme ça qu’on devient un vieux con (et on peut le devenir en étant jeune)

                          Notre façon de voir la vie ne représente qu’un seul angle de vision des choses, or la réalité ne peut etre vue qu’avec un angle de vision de 360°, seul le fait de relativiser notre vision des choses peut permettre d’élargir cet angle de vision


                        • Terrecendre Terrecendre 14 mars 2013 17:26

                           Neymare
                          Je passe sur le « vieux con » je ne me considére pas de cette catégorie.
                          Il ya une différence entre nuancer et relativiser.
                          Quand on nuance c’est pour tenter de définir le poid, l’impact réel, ce qui est à retirér d’un coté ne l’ai pas forcément de l’autre... mais quand on relativise on ne peut que retirer du poid, de l’impact, que sommes nous face à l’univers ? Si la réponse est rien alors il n’y a effectivement plus rien à faire...


                        • tikhomir 14 mars 2013 17:35

                          « Quand je dis qu’il n’y a pas de peché, c’est « vu de la haut » »

                          Ah voilà, vous mettez votre pensée sur celle de Dieu. Fallait le dire tout de suite ! smiley

                          « si on suit la logique des religions, on a une ame qui habite notre corps, une ame parfaite (puisque venant de Dieu, si je ne m’abuse) (...) donc l’ame ne commet elle meme aucun peché »

                          Euh, non... Où avez-vous péché ça ? De quelle religion parlez-vous ? Certainement pas du christianisme smiley

                          Du coup, le reste de votre texte est à côté de la plaque, vous prêtez n’importe quoi au christianisme.

                          Comme je le disais plus bas, vous n’avez vraiment rien compris au film en fait.


                        • tikhomir 14 mars 2013 17:42

                          @neymare

                          "Au contraire, la relativisation est une solution : elle évite que l’esprit ne se crystallise sur des connaissances, ou des croyances que l’on pense « absolue » alors qu’elles ne le seront jamais."

                          Ca permet de soulager sa conscience de son insoutenable culpabilité face à son péché. Cette attitude conduit en enfer car elle ne laisse aucune place au repentir, ni à la justice, ni à la pénitence, ni même à la conversion pour devenir meilleur.


                        • 1984 14 mars 2013 20:51

                          @ Tikomir,
                          le seul rapport de l’église catholique avec le christianisme est sa volonté évidente à le souiller !
                          Je ne me rappelle plus le nom de cette ordure qui après avoir violé un garçon l’a fait jeter aux lions, mais vous vous en souvenez certainement puisqu’il s’agit d’une saloperie de pape. Si son nom ne vous revient plus, parlez moi de celui qui à fait copain copain avec les nazis (Nazis au demeurant moins hypocrites !).
                          Mais je suis sûr que vous ne souhaitez guère que l’on fasse un panégyrique de l’histoire du catholicisme :)


                        • tikhomir 14 mars 2013 21:40

                          « Mais je suis sûr que vous ne souhaitez guère que l’on fasse un panégyrique de l’histoire du catholicisme :) »

                          Oh si, je vous encourage vraiment à le faire. J’ai hâte de vous lire !


                        • tikhomir 14 mars 2013 22:09

                          @julius32 Ah non ! Vous me cassez mon truc là, moi je voulais le lire et me marrer ! Vous allez me priver de ma rigolade ! smiley


                        • tikhomir 14 mars 2013 22:31

                          Oh tout de suite les grands mots ^^


                        • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 2013 15:20

                          Très bonne description du développement du système capitaliste !


                          • Tall 14 mars 2013 17:32

                            Le n°266 gagne un siège.


                            • lucien bomberger lucien bomberger 14 mars 2013 17:51

                              Théologie : Église=ekklesia. Ekklesia (grecque)=assemblée populaire pour pétrir les volontés de chacun. Catholique=universelle.

                              Comment se fait-il que, bien que Jésus ait tenté d’enseigner que le Temple de prière est à l’intérieur de soi (le puits de la Samaritaine : peu importe de quel côté prier, que se soit à l’orient ou à l’occident, l’essentiel est de se « marier » avec soi-même), il est surprenant que l’on soit contraint d’avoir une société dont l’organisation hyper hiérarchisée place un Pape d’un côté, la laïcité entre, et le politique-représentant malhonnête de l’autre ? Où est le centre de chacun des citoyens ? Où sont les « pierres vivantes » ?
                              Dans un monde où les vœux, qu’ils soient spirituels ou politiques ne sont que rarement, pour ainsi dire, exhaussés, que reste-t-il si ce n’est la confusion mondiale où chacun cherche encore un sens meilleur à sa vie ? Il n’y aurait-il que bonté naïve et ruse perfide ?
                              Ainsi Jésus souhaitait que nos volontés s’affermissent comme des pierres que l’on érige soi-même, qu’on les dresse, et que l’on se prosterne devant elle comme une maison spirituelle. Il avait dit « Ekklesia » par ce qu’il pensait à cette idée grecque de faire une « éclisse » pouvant faire la liaison entre l’échelle du bas et celle du haut, les relier (religare).

                              J’ai eu beau me laisser traverser par le Christ tout au long de ses années, et aujourd’hui ma vision est claire et simplifiée : ce qui m’est arrivé c’est que j’ai été rejoint sur le chemin puisque je m’y rendais.
                              Relier les particules éparses, les étoiles, pour devenir une étoile à mon tour.
                              ...

                              Et si dans un élan de partage et de charité nous respections nos vœux politiques les uns les autres sans poser de couronne de lauriers d’or à quicquonque, surtout pas à César ? Et si nous respections nos opinions propres aussi diverses soient-elles ? Si nous étions à l’écoute de tous aussi loin qu’ils puissent opiner ? Si tel est le vœu de l’univers en accord avec sa Loi : rassembler les particules éparses et tracer le cap du futur joyeux en assemblée universelle, où les débats permettent de trancher en toute sagesse, qu’attendons-nous pour faire que chacun exprime sa volonté et soit comptabilisée ? (Agora-Vox ?)

                              Qui accepte aujourd’hui que son prochain ne soit pas sondé comme je peux l’être rarement, voir jamais ? Qui accepte que ses idées votées majoritairement ne soient pas exhaussées ensuite une fois l’imposteur élu ? Pourquoi les lois absurdes emprisonnent-elles plus qu’elles ne libèrent, tout en s’agrémentant du mensonge permanent ?

                              Si le déploiement de l’information est devenu si mondialisé, si la démocratie fut amenée par les Lumières, que croyez-vous qu’il soit programmé pour le salut de tous à l’horizon ?

                              J’ai suivie une voie rectiligne, comme un I paumé, fleur bleue que je suis, ou je me devais d’oublier personne. Car si même je ne suis pas d’accord avec votre réflexion ni votre opinion ni votre vote, je ferai tout pour que vous puissiez être entendus et respectés. Une chose : je ne tolère pas la violence qu’elle soit verbale ou physique. J’aime la paix et la joie.

                              Sans doute m’aurez-vous vu à travers mes bribes d’écriture tel que je suis, ou sans doute serai-je passé inaperçu. Mais ma volonté n’est pas de convaincre, elle est surtout d’être un bon apprenti de ma vie.

                              Sans le savoir j’avais suivi la voie royale, ignorant que je suis, la foi dans ma bonne étoile en tête, et me voilà bien embarrassé de devoir disparaître et me plonger anonymement dans la foule. En effet comment pourrai-je apprécier mes nouvelles rencontres d’une manière humble si je devais entendre les applaudissements précédant mes allers et venues ? Oui je préfère aller vers les petites gens sans qu’elles me reconnaissent comme étant quelqu’un d’important, je préfère éviter les louanges. Peut-être est-ce ainsi la suite du cheminement personnel : m’incarner encore davantage à ma juste place, dans une sobriété heureuse.

                              Et si toutefois par le bon présage vous souhaitez me demander mon opinion sur un sujet, si vous m’octroyez le droit au chapitre et à la participation votive, si vous me comptez dans le dialogue social et la concertation générale, si vous voulez engagez le dialogue citoyen autour d’une table ronde de négociation, alors je laisserai avec grand plaisir vivre ma citoyenneté en partage en toute franchise.


                              Optimum Inter Omnes : Que le meilleur entre en tous.


                              • tikhomir 14 mars 2013 18:37

                                L’Eglise n’est pas menacée d’implosion... Qu’est-ce que quelques moqueries quand les chrétiens d’hier et d’aujourd’hui dans le monde souffrent la persécution, la torture, le meurtre, les maladies, la faim et autres conflits politiques, sociaux, etc. ?

                                Le fait que le monde crache sur l’Eglise est plutôt bon signe, ça veut dire que l’Eglise fait ce qu’il y a à faire.


                              • tikhomir 14 mars 2013 21:05

                                votre haine est toujours au pseudo 5e degré ? Allez, gardez votre mauvaise foi et sans rancune smiley


                              • ZEN ZEN 14 mars 2013 19:39

                                L’enthousiasme n’est déjà plus ce qu’il était..

                                "....l’ex cardinal aurait été (au minimum) silencieux pendant la dictature des généraux. Je me contenterai d’un constat. Le quotidien La Croix présentant le 4 mars les 115 cardinaux électeurs avait retracé en 4 lignes la carrière universitaire et ecclésiastique du cardinal Bergoglio. Le seul et unique commentaire qui avait suivi cette brève présentation avait été le suivant : « En 2007, il rejette l’idée de la responsabilité collective de l’Eglise dans les crimes commis sous la dictature argentine ».

                                Grâce aux travaux de mon ami, le sociologue Fortunato Mallimaci, je vais souligner un autre fait que les médias commencent à découvrir : l’opposition de l’archevêque de Buenos Aires à toute loi civile donnant des droits en matière de sexualité. L’Argentine limite toujours le droit à l’avortement au viol, malformation du fœtus et à un danger pour la santé de la mère (loi votée en 1921). La Cour suprême a rappelé en septembre 2012 la nécessité d’appliquer cette loi, ce qui signifie qu’il existe de fortes pressions auprès du personnel de santé pour que l’avortement ne soit pratiqué dans aucun cas.

                                Une vaste coalition d’organisations de la société civile argentine s’est constituée en vue de dépénaliser plus largement l’avortement. Il y a quelques semaines, cette coalition espérait obtenir un débat au parlement argentin. L’élection du cardinal Bergoglio comme pape va rendre beaucoup plus difficile la mise en route d’une loi plus libérale. Pour les Argentins, cette élection n’est donc pas forcément du « pain béni » !

                                L’Argentine a adopté, en juillet 2010, une loi sur le « mariage égalitaire » qui remplace les termes « homme » et « femme » par le mot « contractant ». Bergoglio s’est très vivement opposé à cette loi qu’il qualifia de « menace du démon ». Il refusa même une proposition de compromis sur une possibilité d’union civile pour les personnes de même sexe. Avec d’autres groupes religieux, il appela à la mobilisation sans rencontrer un grand écho. Comme les autres, les Argentins pratiquent un « catholicisme à la carte ». (Jean Bobérot dans Mediapart ; Extrait))


                                • kéké02360 14 mars 2013 21:11

                                  Un petit problème posé à l’auteur, à ses lecteurs et à leurs ami(e)s .....

                                  Voici l’énoncé :

                                  << Trois évêques nues têtes buvaient du très bon vin à minuit dans un champ >>

                                  Voici la question :

                                  << Quelle est la surface exacte du champ !!???? >>

                                  Voici la réponse :

                                  Pour aller boire du très bon vin à minuit dans un champ il fallait que ce vin soit un nectar ( 1 hectare ), ... à minuit , minuit , c’est tard ( 7 ares ), et de surcroit ... trois évêques nues têtes , donc 3 sans tiares ( 3 centiares )

                                  La surface exacte du champ est donc : 1 hectare , 7 ares , 3 centiares


                                  • robin 15 mars 2013 08:33

                                    Tiens Tikhomir juste pour le fun lis les dernières phrases de ce lien :

                                    http://monepeelabible.centerblog.net/6206107-La-cousine-a-Benoit-XVI-est-une-temoin-de-Jehovah

                                     smiley


                                    • travelworld travelworld 17 mars 2013 18:51

                                      Le nouveau pape fait un discours sur la pauvreté, ensuite monte dans sa limousine Mercedes noire pour prendre l’hélicoptère afin de se rendre à Castelgandolfo distant de 30 km pour un déjeuner (frugal sans doute) avec M Ratzinger et retour au Vatican....
                                      Là il faut qu’on m’explique !!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès