• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Idolâtrie, islamisme et coran

Idolâtrie, islamisme et coran

Pour beaucoup, l’idolâtrie consiste à adorer des statues ou un quelconque type d’objets et les considérer comme des divinités. Dans la tradition islamique, c’est surtout les représentations artistiques qui ont été montrées du doigt. 

L'idolâtre est t-il réellement une espèce disparue que l'on ne trouve que dans les textes anciens ?

L'objectif de cet article est d'argumenter la thèse que l'islamisme est pure idolâtrie et pure anti thèse de l’islam et du monothéisme.

JPEG - 67.7 ko
L’hypocrisie et le mensonge avec piété. Traduction Affiche : Premier Congrès Féminin sur le rôle de la femme en politique (Parti de la lumière)

OK. Je plaides coupable d'être croyant en un Dieu créateur de l'univers et de croire au coran. Ce mea-culpa rend désespérée toute tentative de se cacher derrière un ton doctorant et faussement neutre.

Pour ne pas inonder cet article avec des expressions comme « l’islam dit que », je laisserais le plus possible la parole au texte coranique. Que les lecteurs excusent cette pratique non conventionnelle à laquelle les articles scientifiques et sérieux sur l'islam ne s'abaissent jamais.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’auteur du coran prétend être Dieu, créateur des mondes et de l’univers. Il n’est pas demandé au lecteur de cet article de croire en cette affirmation mais simplement de suivre une analyse textuelle sur un thème particulier abordé dans un livre dont l'auteur est considéré comme autorité suprême en islam par des millions musulmans.

Il ne s'agit donc pas ici d'étudier le sens du mot idolâtre selon le petit Robert, le Larousse ou Wikipedia mais selon le coran. Une règle qui paraît alors honnête est d'en répertorier l'usage qu'en fait "l'auteur" lui-même dans le livre en question. C’est le meilleur moyen de se rapprocher du sens voulu par « l’auteur » et d’éviter les corruptions de sens, volontaires ou involontaires, accumulées au cours des âges.

Le mot arabe pour idolâtrie est Shirk. C’est le même mot qui est utilisé pour le concept d’association. Cela étonnera probablement le lecteur occidental habitué à deux concepts différents. La racine est même utilisée dans sharika pour désigner une firme commerciale ou industrielle. C’est les versets qui utilisent ce mot que je privilégierais dans cet article.

Enseignement 1 : L’idolâtrie est la seule chose non pardonnable. 

4-48 : Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché.

Enseignement 2 : Les idolâtres sont la majorité des croyants.

12-106 : Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en lui donnant des associés.

En réalité, ils sont minoritaires dans la population globale, car la majorité est ici :

12-103 : Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent.

Un bon "croyant" devrait donc se poser la question de savoir où se cachent cette majorité de croyants ? Une véritable énigme coranique.

Enseignement 3 : Les idolâtres sont des croyants en Dieu et reconnaissent en lui le créateur de l’univers.

2-165 : Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment ! ...

31-25 : Si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre ? », ils diront, certes : « Allah ! » Dis : « Louange à Allah ! ». Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.

43-87 : Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement : « Allah ». Comment se fait-il donc qu'ils se détournent ?

Enseignement 4 : L’idolâtre n’est disposé, en aucun cas, à invoquer Allah seul. Il lui faut autre chose

40-12 « ...Il en est ainsi car lorsqu'Allah était invoqué seul, vous ne croyiez pas ; et si on Lui donnait des associés, alors vous croyiez. Le jugement appartient à Allah, le Très-Haut, le Très Grand ».

Enseignement 5 : Les idolâtres nient être idolâtres. Ils se mentent à eux mêmes et affabulent à pleins pots en religion.

6-23 : Alors il ne leur restera comme excuse que de dire : « Par Allah notre Seigneur ! Nous n'étions jamais des associateurs ».

6 :24 Vois comment ils mentent à eux-mêmes ! Et comment les abandonnent ce qu'ils inventaient !

Enseignement 6 : L’idolâtre est très pieux et justifie sa pratique par la volonté de se rapprocher de Dieu

39-3 :C'est à Allah qu'appartient la « religion » pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : « Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah ». En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.

Enseignement 7 : Suivre l’enseignement des cheikhs et prophètes est de l’idolâtrie.

9-31 Ils ont pris leurs rohban et leurs scribes, ainsi que le Messie fils de Marie, comme Arbabs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.

Là, ça se compliques un peu. On ne peut s'épargner de faire un peu de linguistique.

Arbabs est pluriel de Rabb. Etymologiquement, ce mot signifie faire croitre et s’applique à l’éducation et à l’élevage. Rabb signifie l'éducateur et la racine est identifiable dans le mot Rabbin. Pour un « musulman », même s'il n'arrive pas à faire le lien avec le sens commun qu'il donne tous les jours à ce mot, Rabb est quasiment synonyme d’Allah et le Rabb unique est une expression unanimement partagé. 

Le mot Rohban désigne traditionnellement des prêtres. De la racine de mot dérive le mot irhabi qui signifie terroriste.

9-31 nous enseigne donc que prendre les scribes et les prêtres « terrorisateurs » comme éducateurs religieux, ou même un « prophète » comme le Messie, est de l’association.

Evidemment, les islamistes disent que ce verset ne concerne que les juifs et les chrétiens. Mais pour le coran, Dieu n’a qu’une seule « religion ». Depuis Abraham, tous les prophètes sont considérés comme « musulmans ». Le Judaïsme originel est islam. Le christianisme originel est islam. C'est du moins ce que racontes l'auteur du coran.

30-31 :Revenez repentants vers Lui ; purifiez vous auprès de lui, accomplissez la Salat(connexion vers lui) et ne soyez pas parmi les associateurs,

30-32 parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu'il détenait.

Eh oui ! L'islam actuel, le christianisme actuel et le Judaisme actuel ne sont que des sectes de la foi d'abraham pour l'auteur du coran.

Nous devons aussi revenir sur les « grades » prophétiques. Le terme prophète est quasiment hérétique puisque, selon le coran, seul Allah connaît le futur et est capable de faire des prophéties. Les termes coraniques sont respectivement Messager (qui porte un message et le transmet tel quel) et Nabi, qui dérive d’un mot qui signifie information. Nabi signifie informé par Dieu.

Le statut du messager est très restrictif :

5-99 : Il n'incombe au Messager que de transmettre. Et Allah sait ce que vous divulguer tout comme ce que vous cachez.

Du coup, suivre Allah ou son Messager, c’est pareil au même :

4 -80 Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien.

En revanche, prendre "un informé" comme éducateur, dans ses propres actions ou interprétations est strictement interdit :

3-80 Et il ne va pas vous recommander de prendre pour Arbabs anges et Nabis. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui êtes Musulmans ?

Car, les intermédiaires, mêmes authentiques, ne sont que des intermédiaires :

10-35 Dis : « Est-ce qu'il y a parmi vos associés un qui guide vers la vérité ? » Dis : « C'est Allah qui guide vers la vérité. Celui qui guide vers la vérité est-il plus digne d'être suivi, ou bien celui qui ne se dirige qu'autant qu'il est lui-même dirigé ? Qu'avez-vous donc ? Comment jugez-vous ainsi ? »

Plusieurs recommandations ont été faites à Muhammad pour ne pas inciter à le suivre dans sa propre personne :

41-6 Dis : « Je ne suis qu'un homme comme vous. Il m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez Son pardon » et malheur aux Associateurs.

 

72-18 :Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah.

72-19 Et quand le serviteur d'Allah s'est mis debout pour L'invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui. .

72-20 Dis : « Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne ».

72-21 Dis : « Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit ».

 

De plus, il lui est fermement ordonné de ne rien dire au nom d’Allah qui ne vient pas d’Allah :

69-44 : Et s'il avait forgé quelques paroles qu'il nous avait attribuées,

69-45 : Nous l'aurions saisi de la main droite,

69-46 : ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.

69-47 :Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.

 

Ni bien sûr, de changer le message ou d’en apporter un autre :

10-15 :Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : « Apporte un Coran/lecture autre que celui-ci » ou bien « Change-le ». Dis : « Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible ».

10-16 Dis : « Si Allah avait voulu, je ne vous l'aurais pas exposé et Il ne vous l'aurait pas non plus fait connaître. Ne suis-je pas resté, avant cela, toute une période parmi vous. Ne raisonnez-vous donc pas ? » .

10-17 Qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses versets ? Vraiment, les criminels ne réussissent pas.

10-18 Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent : « Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah ». Dis : « Informerez-vous Allah de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ? » Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent !

Pour finir cet exposé coranique sur l’idolâtrie (je ne peux répertorier tous les versets concernant ce sujet), il est strictement interdit de croire en d’autres paroles que le coran. C’est clair net et précis par une expression on ne peut plus exclusive :

45-6 Telles sont les versets d’Allah que nous te récitons en toute vérité. En quels Hadiths/paroles autre qu’Allah et ses versets « croiront t-ils ».

Il est désormais très difficile de lier coraniquement l’idolâtrie au paganisme. L’idolâtrie apparaît comme l’ennemi interne de la religion. Celle qui falsifie et déformes le message original au nom de la religion elle-même. Il n’est donc pas étonnant que l’idolâtre refuse cette appellation et la détournes vers les activités artistiques « blasphématoires et hérétiques ».

Qu’est ce que la charia ?

Le coran, en quelque sorte, a condamné à l’avance tout ce qui allait être attribué à Muhammad. L’histoire de l’islam, depuis Abraham, a été prise en exemple pour dénoncer cette inévitable et , sommes toutes, très banale dérive théologique.

La foi islamiste actuelle s’appuie désormais sur les textes suivants :

1 - Le coran. D’après eux, Dieu y a parlé de spiritualité et a confié tout le reste à d’autres sources qu'il a "oublié" de mentionner.

2- Les recueils de hadiths. Il s’agit de recueils de oui dires attribuées à Muhammad, compilés deux siècles après sa mort. On les appelle aussi Sunna du prophète. Les deux plus importants sont ceux de Bukhari et Muslim et ont, dans l’islamisme, une importance équivalente au coran. Ces compilateurs affirment qu’ils ont sélectionnés, après enquête rigoureuse, les hadiths les plus authentiques et n’ont retenu qu’1% de ce qu’ils avaient à disposition. Une vérité qui émerge d’un tas de mensonges selon les auteurs eux-mêmes. 

3- Les élucubrations diverses et variés de divers « savants » religieux moyenâgeux. On y trouves de tout comme par exemple les débats non encore résolus entre les grandes écoles de l'islam, Hanbalites, Chafiites et Malékites, sur ce que dit l'islam sur la comestibilité religieuse de ces entités mi-hommes (pas Halel) et mi poissons (halal) que sont les sirènes.

Tout ce corpus "sacré" représente la charia, qui signifie, la législation. Les islamistes l’attribuent à Dieu et l’appelles charia d’Allah. Aucun livre au monde n’est capable de compiler cette "chose" accumulée sur plus de 12 siècles par une nébuleuse indéfinie de barbus.

Il n'est donc pas étonnant de voir les islamistes proclamer que la "charia d'Allah" régit tous les aspects de la vie du musulman, de la façon de pisser jusqu'au système bancaire et monétaire international.

En islamisme, Muhammad est co-législateur à part égale avec Dieu au travers de livres qu’on lui attribue aux sources plus que douteuses. Chaque paragraphe de ces livres est un oui dire invérifiable.

26-221 : Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ?

26-222 : Ils descendent sur tout calomniateur, pécheur.

26-223 : Ils répètent ce qu’ils entendent et la plupart d'entre eux sont menteurs.

Evidemment, l’auteur du coran qui dit être Dieu prétend avoir ses raisons pour permettre ce genre de choses, notamment celle de prendre en flagrant délit ceux qui simulent la foi :

22-52 : Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni Nabi sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir dans ce qu’il confie. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.

22-53 : Et ce, dans le but de rendre ce que suggère le Diable une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond.

Car évidemment, à la barre, le jour du jugement dernier, l’auteur du coran qui dit être Dieu affirme qu’il appellera Muhammad comme témoin tout en rappelant que le coran est exhaustif et qu'il n'y a rien à compléter :

16-89 : Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, et Nous t'emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci , et nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans.

et que ce jour "éventuel", les déclarations ditirambiques d'amour filial risquent d'être insuffisantes :

29-2 : Les humains escomptent -ils qu'on les laissera dire qu'ils sont croyants sans être testés ?

Genèse des autres livres sacrés de l’islam

2-79 Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc , à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent !

C’est à la fin du 8ème siècle que le premier livre de hadiths sacrés apparut. Ce fut une commande d’un calife Abbasside à l’imam Malik qui « ressuscita » en quelque sorte Muhammad pour l’interroger. Le califat Abbaside a été fondé par un « cousin » iranien du prophète et Malik fit tout un cinéma pour faire croire qu’il ne voulait pas livrer "la commande" qu’il a préparé avec une si grande abnégation. Bien sûr, l’imam Malik, considéré de nos jours comme l’imam des modérés condamnait sans hésitations « les innovations religieuses ».

Devant le succès de l'opération, avec la bénédiction des pieux califes, Muhammad « ressuscité » n’arrêta pas de parler durant tout le neuvième siècle. Les recueils de hadiths (récits et propos rapportés) se multiplièrent et furent authentifiés par une multitude de témoins oculaires morts et enterrés.

Les pères fondateurs de l’église islamiste, à savoir Bukhari, Muslim, Tabari, Tirmidhi, Abu Daoud sont tous iraniens du 9ème siècle. C’est aussi à cette époque, que le très pieux Ibn Hicham « découvrit » l’unique exemplaire de l’œuvre du biographe de Muhammad, ibn Ishaq.

Et c’est ainsi que les iraniens fondèrent la culture arabo-musulmane des chameliers du désert. Ce travail "fondateur" est à l'origine de toutes les immenses bibliothèques théologiques et historiques en matière d'islam, qu'elles soit occidentales ou musulmanes, athées ou croyantes.

Les « apports » des nouveaux livres sacrés de l’islam.

Les islamistes admettent eux mêmes que le coran ne parle pas des choses suivantes :

La lapidation, la condamnation à mort des apostats, l'attestation de foi (premier pilier de l'islam), le nombre et les modalités des prières journalières (deuxième pilier), le calendrier hégire, les modalités du pèlerinage, les taux d’imposition appliqués à la charité, la vie biographique de Muhammad, le récit de ses conquêtes militaires, le nom de ses parents, enfants et épouses, l’appel à la prière (texte et modalités), barbes et niquabs, le retour de Jésus et de l'antéchrist (dajjal) …

A l ‘autre extrême, des coranistes « extrémistes » remettent en cause le sens donnée par la chariaa aux mots utilisés dans le coran. Exit alors, suite à une laborieuse bataille linguistique, la polygamie, l’esclavage, le sexe à volonté avec les esclaves, l’interdiction du concubinage (qui reste néanmoins une forme de mariage détestée car non protégée par un droit contractuel), le tutorat des femmes, les mariages pédophiles, la main coupée des voleurs, le hijab, l’interdiction de l’alcool, la viande halal (l’interdiction porte sur ce qui offert en offrande à autre que Dieu par idolâtrie et sur le porc en particulier), le fouettage des adultérins, la Kaaba, la Mecque, Médine, le Sahara et le désert, le califat, les titres religieux divers et variés, l’interdiction de l’usage des taux d’intérêts, le jeûne du ramadan, la prière en direction du gros cube, le pèlerinage, le mouton de l’aïd, …

Rapports des musulmans à la chariaa.

La plupart des « musulmans » n’ont jamais lu un livre de hadiths ou de chariaa. Ceux qui ont lu le coran sont plus nombreux mais restent une minorité. Les cheikhs ont réussit à faire croire aux musulmans que Allah leur a envoyé un livre qu’ils ne peuvent comprendre sans l’assistance d’un « savant » de Dieu. .

La majorité de ceux font l’effort de lire le coran n’arrivent pas à le comprendre, en grande partie parce que leur esprit est pollué par la théologie des cheikhs. C’est un peu comme si chaque verset était flanqué de plusieurs liens vers d’autres livres sacrées et « explicatifs » qui contiendraient le véritable sens du verset. Conditionné par la croyance qu'il ne peut pas comprendre, que les mots devant ses yeux se rapportent à des évènements dont il n'a pas connaissance, le cerveau endoctriné n'essayes même plus à dégager un sens de ce qu'il lit et accomplis son devoir religieux machinalement et totalement décérébré.

La lecture stupide du coran est une tradition très pieuse et très répandue. Dans les pays non arabophones, de nombreux pieux récitent le coran en arabe sans même comprendre l’arabe. Certains arrivent même à l’apprendre par cœur. Le coran se vend dans les rayons de musique avec son propre Hit parade de chanteurs.

L’écrasante majorité des musulmans sont incapables de distinguer, dans leurs propres croyances, ce qui vient du coran de ce qui provient des "autres livres sacrés".

Reste que la plupart des musulmans qui se disent non islamistes ont un rapport schizophrène vis à vis de la chariaa. Ils n’en veulent pas et la portent même en sainte horreur mais admettent toujours que c’est l’islam. Pour eux, la chariaa fait partie de la tradition et du patrimoine culturel. C’est à la fois sacré et non sacré. En paraphrasant un autre coraniste extrémiste, les musulmans qui rejettent les cheikhs actuels ont encore beaucoup de mal à rejeter les cheikhs d’autrefois et les consid-rent comme de grands savants

5-103 Allah n'a pas institué la Bahira, la Saïba, la Wasila ni le Ham, Mais ceux qui ont mécru ont inventé ce mensonge contre Allah, et la plupart d'entre eux ne raisonnent pas. .

5-104 Et quand on leur dit : « Venez vers ce qu'Allah a fait descendre, et vers le Messager », ils disent : « Il nous suffit de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. » Quoi ! Même si leurs ancêtres ne savaient rien et n'étaient pas sur le bon chemin... ?

Même parmi ceux qui se disent « coranistes », nombreux ceux qui refusent de rejeter la chariaa en bloc et considèrent qu’il est de leur devoir d’accepter la part de la chariaa qui est « conforme au coran ».

Seuls les coranistes « extrémistes », très minoritaires mais de plus en plus nombreux, franchissement le pas et considèrent carrément que la chariaa est une législation satanique. Selon eux, non seulement la conformité de la chariaa au coran est purement artificielle lorsque c'est la chariaa qui explique le coran mais aussi, gouter à la chariaa revient à ouvrir la boite de Pandore, celle qui contient l'arbre maudit de l'affabulation religieuse.

De l'idolâtrie à l'islam politisé.

Pendant les dictatures non islamistes arabes, les islamistes n’avaient aucun pouvoir. Leur piété apparente a inspiré confiance aux peuples musulmans qui y ont vu un refuge. L’exercice du pouvoir a montré leur vraie nature. De plus en plus de musulmans pensent qu’il n’y a pas plus tordu et plus menteur qu’un islamiste.

Malheureusement, une partie du peuple, généralement la plus inculte et la plus analphabète, considère toujours que les chefs islamistes représentent l’authenticité en matière d’islam et les représentants d’Allah sur Terre. Ils rejoignent, en cela, l’opinion de l’élite intellectuelle occidentale.

Malheureusement, le monde musulman est encore sous la domination spirituelle des imams et des cheikhs qui ont su garder la légitimité religieuse dans chaque chapelle. Evidemment, les différentes chapelles n'hésitent pas à s'accuser les unes les autres de mécréance et d'affabulation sur Allah.

L’islamisme est avant tout un bouquet de projets politiques de domination inter-musulmane financé par des pétrodollars. C'est une guerre de chapelles qui s’introduit partout notamment grâce aux chaines satellitaires et aux mercenaires prédicateurs entièrement soumis à leurs monarques respectifs

L'ensemble de la vague islamiste, avec ses différents courants est redoutable. Elle n'a aucune peine, avec ses pétro-dollars à recruter des "sympathisants", qu'ils soient athées, musulmans, juifs ou chrétiens. L'histoire récente montre que les islamistes peuvent être moins ennemis que d'autres pour les gouvernements eccidentaux.

L’islamophobie croissante en occident renforce la fracture communautariste et jette de pauvres bougres ignorants qui se sentent exclus de leur propre société dans les bras de ces exploiteurs de la foi. Je n'oublierais jamais les positions indéfendables que j'ai défendus moi-même, dans ma jeunesse, par esprit communautariste, en croyant qu'Allah était dans notre camp, qu'il était plus "musulman" que chrétien ou juif, et que "nos" savants portaient sa parole.

Le monde musulman est malade. Très malade. Je ne nierais jamais cette vérité. Mais l’occident est aussi concerné par cette maladie et ne peut se voiler la face. Dans une planète qui semblait nettement moins petite à l'époque, quel athée peut nier l'influence sur l'histoire de l'occident des petites querelles de chapelles au moyen orient il y a de cela plus de deux milles ans ?

“J’ai dit : les prêtres sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Puis : ce sont des aveugles qui conduisent des borgnes. Aujourd’hui je dis : les prêtres sont des aveugles qui crèvent les yeux des gens pour pouvoir les conduire.”(Paul Jury / 1878-1953 / Journal d’un prêtre)


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Hermes Hermes 2 octobre 2013 11:24

    Bravo ! très courageux.


    • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 07:52

      @l’auteur


      votre article est absolument lamentable. Tout est interprété hors contexte. Inutile de reprendre ligne par ligne tellement c’est scandaleux et cela s’apparente à du terrorisme intellectuel.

      je vais juste reprendre une phrase comme preuve :
      L’islamisme est avant tout un bouquet de projets politiques de domination inter-musulmane financé par des pétrodollars.

      L’Islam et la politique ne font qu’un. Et ça l’a toujours été. Aucun rapport avec les pétrodollars.
      Prenons 1 seul verset du Coran(il y a des dizaines de versets) sur la nécéssité d’appliquer la loi de Dieu :


      Toute ton argumentation tombe à l’eau en 3 versets.
      Franchement pourquoi tu te fatigues à écrire des bêtises en permanence dans tout tes articles ? Tu écris encore plus de betises que certains orientalistes, c’est pour te dire....

    • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 08:04
      Dans un de vos commentaire plus bas vous dite :
      tu sais, moi je crois la parole de Dieu reflète l’âme de celui qui la lit.

      --->Effectivement ! Mon pauvre, t’as rien compris au Coran 
      Finalement tu es pire que les salafistes. Tu es bien le seul, et je dis bien le seul au monde a débiter autant d’anneries sur l’islam et le Coran.Le seul ! Articles après articles. Un salafiste à coté de toi passe pour un intellectuel. 

    • MuslimADieu MuslimADieu 11 novembre 2013 16:54

      Ok subcommandante,

      j’ai pas trop envie de débattre. Je préfère Labrune.
      Aussi, je me contenterais de te renvoyer à tes versets que tu as toi-même choisi pour me clouer le bec.

      le plus rigolo dans les versets que tu as cité, c’est que tu les as tronqués et que dans la version complète,5-44 et 5-45 parle de la torah, et 5-47 parle de l’évangile.
      Même pas foutus de de lire un verset en entier.
      Vous êtes vraiment incroyables les islamistes.

    • Chiitedeservice Chiitedeservice 17 novembre 2013 12:01

      le plus rigolo dans les versets que tu as cité, c’est que tu les as tronqués et que dans la version complète,5-44 et 5-45 parle de la torah, et 5-47 parle de l’évangile.



      Oui appliquer les lois de Dieu. Comme Le coran. smiley 

      D’ailleurs regarde le verset suivant :
      [5/48] [Prophète,] Nous avons fait descendre sur toi le Livre (le Coran) en toute vérité, qui confirme les Livres antérieurs et les préserve [étant leur parachèvement]. Juge entre eux d’après ce que DIEU a fait descendre.
      [49] Juge entre eux d’après ce que DIEU a fait descendre et ne suis pas leurs passions.

    • Chiitedeservice Chiitedeservice 17 novembre 2013 12:06

      Bien sur que tu préfères Labrune, puisque tu peux lui raconter ce que tu veux. La tu as dépassé absolument toutes les limites. Tu es une véritable insulte envers l’Islam. Je pensais qu’avec les salafistes ont avait atteint le summum de la bêtises, et bien je me suis trompé ! 


    • MuslimADieu MuslimADieu 18 novembre 2013 12:43

      mon petit chiite,

      le jour où tu seras d’accord avec moi, je commencerais à m’inquiéter.

      Voilà que tu me sors des versets qui confirment ce que je dis en croyant me contredire.
      je te rappelle que ta thèse, s’il y en a une, c’est que islam et politique ne font qu’un.
      Ceci, voudrait dire, qu’en appliquant le coran comme tu dis, tu es capable de décrire un régime politique selon le coran. 

      Vas y grand maître, montre nous ta science.
      Je te dispense de tout ce qui a trait à la politique financière, sociale, éducative, commerciale etc.
      Juste le régime politique. Vas-y mon coco. Épates moi !

      si tu es cohérent avec ce que tu viens d’écrire, tu ne vas pas appliquer les versets que tu as cités aux bouquins qu’allah aurait fait descendre sur tes compilateurs de hadiths.

      39-45 : Si Dieu est mentionné seul, le cœur de ceux qui ne croient pas en l’au delà se crispent, et quant les autres noms sont mentionnés, ils redeviennent contents.

      Coran contre coran. Voyons si ton cœur arrives à tenir le coup !
      Comment choisis t-on nos gouvernants selon le coran dans ton islam qui dit tout de la politique ?


    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:18
      Voilà que tu me sors des versets qui confirment ce que je dis en croyant me contredire.
      je te rappelle que ta thèse, s’il y en a une, c’est que islam et politique ne font qu’un.
      Ceci, voudrait dire, qu’en appliquant le coran comme tu dis, tu es capable de décrire un régime politique selon le coran. 

      Vas y grand maître, montre nous ta science.

      -----> Loool il suffit de lire ce que j’ai posté.C’est claire comme de l’eau de roche. Tu sais pas lire ? Et bien au contraire. ça contredit radicalement toutes tes anneries. Donc inutile d’écrire et de tourner mes propos en dérision pour te donner de la consistance. Il suffit de prendre le Coran et de reprendre toutes les lois qu’il y a dedans... Et pour cela il faut un système politique qui organise tout cela...et la la sunnah nous donne toutes les précisions... Tu le sais bien, mais tu tentes en vain de te rassurer...tu es un ennemi du Coran...Tu déformes le Coran selon tes propres délires et passions....



    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:22

      Comment choisis t-on nos gouvernants selon le coran dans ton islam qui dit tout de la politique ?


      ---> Justement, la sunnah donne les précisions la dessus.... Le Coran nous indique bien qu’il faut appliquer les lois du Coran...L’Islam est politique, tout le mond ele sait sauf toi, ou tu fais semblant de ne pas comprendrE.....et la sunnah est la pour nous indiquer comment batir une société islamique....avec justement comment choisir un gouverneur entre autres...

    • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:34

      @chiite de service

      j’ai rien compris à comment il faut choisir les gouvernants.

      comme tu as l’air de sécher, je vais t’aider un peu :

      D’après tes sahihs à la con :

      d’après Horeira, le prophète aurait dit « Pour ce rang [le pouvoir souverain ou califat], les Quraychites ont la suprématie sur tous les gens : leurs musulmans l’ont sur les musulmans et leurs polythéistes sur les polythéistes »( Al Boukhari, op.cit., Vol.2, p.414),

      faudrait donc commencer par trouver un quraychite. 
      Allez ; continue qu’on rigoles un peu.


    • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:37
      allez, un autre coup de pouce.
      le prophète aurait dit : « Le Califat est à Médine. La monarchie serait en Syrie » (Abd Al Jawad Yassine)
      Mais là, je n’ai rien compris.

    • gaijin gaijin 2 octobre 2013 11:37

      le monde est malade ....
      oh ça oui !
      et cette foutue maladie commence par cette invention d’un dieu unique qui aurait une fois pour toute enfermé sa parole dans un livre il y a 4000 ans .....
      ça fait 4000 ans que ces élucubrations foutent le bordel ....


      • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 11:53

        y aurait pas eu le dieu unique, y aurait eu Zeus et compagnie.

        Le « mal » est ailleurs.



      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 12:00

        Sans vouloir te saper le moral, il me semble que pas mal d’autres religions ont également servi à foutre la zône sur toute la planête.

        Les religions des Assyriens et autres conquérants antiques servaient de prétexte à exterminer les voisins, Attila fit de même pour honorer son dieu de la guerre sans parler des peuplades méso américaines pour qui la guerre et les sacrifices humains de masse étaient une condition sine qua non à la survie de l’humanité.

        Cerise sur le gateau, maintenant on a aussi imaginé des idéologies politiques pour massacrer sans devoir recourir à une divinité.

        C’est pour cette raison que le respect des droits de l’homme apparait être la meilleure solution pour que les gens qui ont des conceptions différentes de la vie puisse vivre ensemble sans s’entre égorger à la première occasion.

        On ne devrait pas tolérer le viol des droits de l’homme au nom d’une religion ou d’une idéologie.


      • gaijin gaijin 2 octobre 2013 12:27

        muslim
        le polythéisme me semble moins susceptible de délire de détention de vérité unique que le monothéisme .......en général quand un nouveau culte apparaît il s’intègre assez facilement
        le mal ?
        oui, dans l’ignorance , dans la volonté prêtres quels qu’ils soient de vouloir le pouvoir .......

        alois
        c’est vrai ce n’est pas la seule hallucination ayant conduit a des massacres mais c’est quand même dans le peloton de tête


      • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 14:22

        désolé gaijin

        ce que tu avances est une opinion et non une affirmation que tu peux prouver.
        Rien que dans nos siècles c’est pas au nom de Dieu que les pires massacres ont été fait.
        Je ne vais pas me mettre à défendre les religieux mais quelque part, il y a une une longue période d’humanité avant que la thèse du Dieu unique n’apparaisse et ça n’a pas été franchement la joie sur terre.

        Quoiqu’il en soit, c’est toujours amusant pour moi de faire remarquer aux athées que Dieu est innocent de ce dont ils l’accusent s’il n’existe pas. 
        C’est bizarre un athée. Ca tapes constamment sur Dieu en disant qu’il n’existe pas.

      • epicure 2 octobre 2013 23:58

        Le polythéisme et l’hénothéisme, sont plus à même de favoriser la tolérance entre les religions, mais pas forcément vis à vis des non religieux (voir socrate).
        Pour le polythéisme on peut considérer les dieux des autres soit comme des divinités propres à chaque peuple, soit juste des non différents pour désigner les mêmes divinités.
        Quand à l’hénothéisme c’est encore mieux sur ce point chaque divinité différente n’est vu que comme un avatar de l’être suprême, donc toutes les religions sont admissibles.
        Dans l’antiquité chez les érudits la pensée courante était justement celle ci, que les différents panthéons n’étaient que des représentations locales de l’être suprême.
        Jusqu’à ce qu’arrive le monothéiste christianisme comme religion d’état et interdise toute religion autre que la sienne.
        Si les religions ont toujours été liées dans l’histoire au pouvoir dans les sociétés, le monothéisme a rajouté une touche intolérante consubstantielle.
        On ne se battait pas au nom d’odin contre ceux qui se battaient au nom de jupiter, dans l’antiquité. Les romains faisaient les guerre au nom de Rome, de l’Empereur etc.. mais pas au nom d’une divinité contre celles des autres.
        Seule la soumission politique comptait à cette époque, avec le culte de l’empereur que refusaient les chrétiens..
        Dans les sociétés poly ou héno théistes la religion servait uniquement au contrôle interne de la société.
        Avec les monothéisme la religion est à la foi outils de contrôle interne ( chez les juifs et les musulmans cela se traduit apr de nombreux rites quotidiens )., mais aussi externe, avec l’avènement des guerres de religion


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 11:51

        Je suis toujours étonné que des gens intelligents tel que l’auteur qui ont lu et compris le coran puissent penser qu’il provient d’une divinité quelconque alors que le coran fait état à plusieurs reprises ( quatre fois en fait ) d’un duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu.

        De plus, il existe également une sourate qui interdit de pratiquer la sorcellerie.

        Comment est il possible qu’une divinité réputée toute puissante et omnisciente puisse raconter de telles fadaises alors qu’il est manifeste que la sorcellerie ne fonctionne pas et qu’en tant que divinité elle devait savoir qu’elle serait contestée sur ce point dans le futur et qu’il serait impossible de fournir la preuve que la sorcellerie fonctionne ?

        Dans le même registre, on constate que la même divinité ne fournit pas le nom du Pharaon qui a assisté au soit disant duel de sorcellerie alors que ce même Pharaon est maudit un nombre incalculable de fois dans le coran.

        Il me semble dés lors très clair que le coran a été conçu par le soit disant prophète Mahomet dans le but de vivre aux dépens des autres et que par voie de conséquence directe le coran n’est qu’un ramassis de mensonges nuls et non avenus.


        • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 13:33
          20-69 : Jette ce qu’il y a dans ta main droit ; cela dévorera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont fabriqué n’est qu’une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit ».

          tu as raison Alois, c’était bien des « astuces » de magicien et Allah est le plus balèze en ruses de magiciens.
          Ceci dit, je ne conteste pas l’existence par ailleurs de choses « inexplicables ». Il y en a moins que l’on croit mais il y en a. 

          A propos de Pharaon, qu’en disent les coranistes extrémistes ?
          Tout d’abord il ne serait pas Égyptien (il semble que le titre n’existe pas dans les hiéroglyphes). Firaoun est une forme péjorative d’une racine qui signifie chef, celui qui s’élève.
          C’est un type qui se proclamait « Rabb/éducateur » unique. Son vizir s’appelait Haman, nom qui dérive d’une racine qui veut dire « dominé » et obéissant par crainte.
          Les études coranistes semblent indiquer qu’on ait affaire à un petit potentat local théocrate du côté du yémen.
          Le sujet est très vaste. Peut être bien que j’écrirais un article sur le sujet.

          Toujours est -il que le coran n’a pas à « révéler » l’histoire. C’est le boulot des historiens et des archéologues. La thèse du coran est que les humains corrompent le message divin et l’histoire. La véritable biographie des prophètes ne relève pas du message divin. Le coran se contente de balancer quelques versets assez obscurs qui mettent la puce à l’oreille et ne collent pas avec la version officielle.
          C’est ces versets que les coranistes utilisent comme pistes de départ de recherche. Par exemple, 28-38 indique que Pharaon fabriquait des tours en argile cuit (pas très égyptien), qu’il y avait beaucoup de rivières (43-51), que les hébreux n’étaient pas si nombreux que ça (26-54) et que pharaon n’avait même pas d’armée puisque, pour pourchasser les hébreux, il a du rassembler des hommes dans les villages voisins (26-53).

          Si le coran devait raconter l’histoire selon le coran, il faudrait tout reprendre depuis le début et il y aurait plus de place pour autre chose. Et puis, spirituellement, pour que le coran soit vrai, il est nécessaire qu’il y ait beaucoup de mensonges religieux et historiques.
          Du coup, y a pas plus révisionniste qu’un « coraniste extrémiste ».


        • Castel Castel 2 octobre 2013 14:45

          "qu’il est manifeste que la sorcellerie ne fonctionne pas (...) et qu’il serait impossible de fournir la preuve que la sorcellerie fonctionne ?"

          S’il est impossible de prouver que la sorcellerie fonctionne, alors comment prouver qu’elle ne fonctionne pas ? vous avez réfléchis 5 secondes ?
          De mon coté, je trouve raisonnable de considérer que si 100% des peuples ancestraux s’intéressaient et pratiquaient la sorcellerie, c’est qu’il y a forcément des choses, des phénomènes qui nous échappent sur ce sujet à l’heure actuelle. Il n’est pas possible d’atteindre un tel niveau d’universalisme sans qu’il n’y ait rien à découvrir sur ce sujet.


        • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 2 octobre 2013 17:14

          tout dépend ce qu’on entend par sorcellerie, et ce qu’elle représentait chez les ancêtres


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:15

          Pourtant il s’agit d’une question très simple : est ce que la sorcellerie fonctionne oui ou non.

          MOI je dis que la sorcellerie ne fonctionne pas et le coran prétend le contraire.

          Or, on constate qu’aucun soit disant sorcier n’est capable de produire un effet surnaturel au moyen de la sorcellerie ce qui démontre que la sorcellerie ne fonctionne pas et que dés lors le coran est mensonger.

          Donc, pour contredire cette affirmation, il faudrait prouver qu’un sorcier soit capable de faire de la sorcellerie qui fonctionne.


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:25

          Et, en ce qui me concerne, prouver qu’un sorcier est capable de faire de la sorcellerie qui fonctionne est une tâche impossible vu que personne n’est parvenu à le prouver depuis au moins deux cent ans.

          Ceci étant dit vous pouvez toujours essayer de prouver que ça fonctionne : bonne chances !


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:32

          Quant à dire que le Pharaon n’existait pas en Egypte :

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Pharaon

          Donc voilà !


        • Castel Castel 3 octobre 2013 08:52

          @Frankenberger,

          Vous ne m’avez ni démontré qu’elle ne fonctionnait pas, ni démontré que vous étiez intelligent ! smiley

          Il faudrait être omniscient pour être certain que la sorcellerie ne fonctionne pas. Beaucoup de hauts fonctionnaires utilisent la sorcellerie pour avoir ce qu’ils veulent. Si elle ne fonctionne pas et si elle n’a jamais fonctionné, pourquoi son utilisation, bien que secrète, est toujours effective ?


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 14:52

          Le problème c’est qu’il n’existe pas d’éléménts probants qui prouvent que la sorcellerie puisse fonctionner.

          Dans le genre :

          1° nom du démon à invoquer
          2° rituel à accomplir
          3° effet produit

          Si la sorcellerie fonctionne comme le proclame le coran alors il doit être possible de fournir ce genre de renseignements d’autant plus que d’après le coran, les démons et les Djiins sont capables de communiquer avec les humains.

          Or, on constate que PERSONNE n’a a ce jour fourni des renseignements permettant de contacter un démon ou un Djiin pour lui faire accomplir une action surnaturelle de manière vérifiable et reproductible.

          Alors effectivement après c’est facile de dire que peut être ça existe de même que peut être il existe une forêt magique où il existe des Schtroumfs qui sont persécutés par un odieux et stupide sorcier nommé Gargamel.

          A ce compte là tout et n’importe et son contraire quoi peut exister et tout débât est vain.


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 15:03

          Et en ce qui concerne les hauts fonctionnaires qui pratiquent de la sorcellerie qui fonctionne est ce que vous avez des exemples concrets qu’on puisse tester ou uniquement des racontars du genre Chirac qui a gagné les élections grâce à un marabout ?

          Parce que les marabouts qui vous augmentent votre chose ou vous promettent l’amour la gloire et la fortune contre espèces sonnantes et trébuchantes on a tous compris que c’était du charlatanisme pur et dur sinon les Africains seraient plus riches que les pétromonarques depuis des millénaires.

          Donc voilà : puisque vous prétendez que la sorcellerie fonctionne vous pouvez maintenant le démontrer sous la forme :

          1° nom du démon à invoquer
          2° description du rituel à accomplir ( ou protocole de communication - système transactionnel et j’en passe )
          3° description du résultat obtenu

          Je suis bien évidemment convaincu que vous n’arriverez JAMAIS à rassembler ces trois éléments et que vous n’allez même pas essayer mais je vous laisse malgré tout la possibilité de me surprendre si jamais vous tentiez l’aventure.

          Bonne chance !


        • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 15:44

          cher alois

          on va essayer de faire simple.

          J’emmerde les sorciers, les mauvais Jinns, les démons et le diable en personne.
          S’ils ont des pouvoirs, qu’ils me fassent du tort.

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 16:26

          Rhooooooooooooooooo

          Moi qui pensait qu’on recourait à la sorcellerie pour obtenir des avantages matériels ou faire du tort à autrui à l’instar des soit disant sorciers du Pharaon inconnu.

          Là c’est quasiment le coup de l’ordalie que vous nous faites là !

          Mais, est ce que ça va marcher ?

          Suspense intense !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Si il y en a un qui se manifeste, vous pourrez toujours lui demander les futurs numéros gagnants de l’euromilion !

          Là ce serait du concret.

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Après vous pourriez écrire un bouquin : comment devenir riche en fricotant avec les djiins et les démons.

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Si ça marche parce que là j’ai comme un doute vu qu’en Afrique ( et ailleurs ne soyons pas racistes ) il y en a pas mal qui ont déjà essayé !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 







        • Castel Castel 3 octobre 2013 16:42

          "Et en ce qui concerne les hauts fonctionnaires qui pratiquent de la sorcellerie qui fonctionne est ce que vous avez des exemples concrets qu’on puisse tester ou uniquement des racontars du genre Chirac qui a gagné les élections grâce à un marabout ?"

          C’est cela, tout l’ampleur de vos connaissances dans ce domaine ?... Et vous vous prétendez apte à juger un domaine qui existe depuis la nuit des temps ? Et bien, je plains votre cerveau, il ne doit pas s’amuser tous les jours avec ce type de raisonnements...


        • juluch juluch 2 octobre 2013 12:19

          Pas mal.....


          merci pour votre article.

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 octobre 2013 20:20

            Juluch, là vous me faites plaisir, merci à vous aussi !

            Et en effet merci à l’auteur. Il est certains détricotages qui valent le temps qu’on y passe.


          • Gabriel Gabriel 2 octobre 2013 12:23

            Dieu est souvent l’excuse invoquée par les tyrans et les assassins. Ils ont toujours un verset pour justifier leurs actes aussi ignobles soient-ils. Pendant ce temps, les initiateurs et les meneurs de ces macabres farces, s’enrichissent et construisent leurs églises sur les ossements des victimes et des martyrs.


            • juluch juluch 2 octobre 2013 13:22

              « Les religions c’est comme les lois

              C’est les hommes qui les fonts ».

              • robin 2 octobre 2013 13:32

                Quand on trouve dans la rue une montre par terre, on s’imagine très justement qu’elle a un propriétaire et un créateur, pourquoi des gens réputés intelligents sont incapable de ce raisonnement avec l’univers et ses lois ?


              • blablablietblabla blablablietblabla 2 octobre 2013 14:51

                @ Robin ,


                Donc si je comprend bien ton message forcément c’est « on nous à crées » , alons Robin voyons !

              • epicure 3 octobre 2013 00:18

                Jusqu’à preuve du contraire l’univers est son propre moteur.
                Les forces des éléments constituant l’univers suffisent pour expliquer les phénomènes de l’univers.
                Une étoile pour fonctionner n’a besoin que de ses composants : les gaz, la gravité, les effets de pression résultant font le reste. <une étoile est un élément autonome qui n’a besoin d’aucun agent extérieur pour se comporter comme elle se comporte.
                Tu poses les pièces de la montres côte à côte,, tu laisses un millions d’année, tu aura des pièces de montre rouillées côte à côte. La montre n’est pas un ensemble autonome, c’est pour ça qu’on peut affirmer qu’il y a un créateur qui a assemblé les éléments pour en faire une montre.

                 Prendre un objet artificiel comme exemple, pour dire qu’un objet naturel a forcément u n créateur est un argument fallacieux. C’est un argument basé sur l’ignorance.
                C’est un argument qui ne peut convaincre que les ignares, ou les savants aveugles et « schyzophrènes » entre leurs connaissances scientifiques et leurs croyances.


              • blablablietblabla blablablietblabla 2 octobre 2013 15:06

                L’etre humain fait parti de la chêne alimentaire ,,on viens des étoiles c’est prouvé maintenant dire qui a crée les étoiles , moi je me pose pas cette question. 


                Mais en ce qui concerne l’islam il n y a rien de religieux la dedans ,c’est politique ni plus ni moins et tous ce qui n’est point musulman est voués aux gémonies .

                Les idolatres sont les plus cool puisque par essence ils acceptent tout le monde ,c’est le pluralisme même.

                Moi je cultive beaucoup la philosophie bouddhiste ça m’aide beaucoup dans ma vie de tous les jours.

                Mais les religions monothéistes sont loin de tous ça avec leur « enfer » leur « paradis » la gente féminine qui est assimilé au « péché »ils prennent vraiment les gens pour des cons ! 

                • epicure 3 octobre 2013 00:43

                  oL’homme descend du singe.
                  Le singe descend de l’arbre.
                  Maintenant grâce à blablablietblabla on sait que cet arbre c’est le chêne alimentaire.
                   smiley

                  plus sérieusement :
                  personne n’a créé les étoiles elles ont été générées par condensation des nuages de matière.
                  Mais bon pour certains penser que des milliards de milliards (et plus même) de grains de matière puissent agir par gravité entre eux pour former au fil des millions d’années une étoile c’est trop complexe pour certains. Le récit mythique de la création des étoiles par un dieu c’est plsu simple à comprendre, il n’y a aucun effort de réflexion à faire d’ailleurs.

                  Pour l’islam il suffit de comparer mahomet avant la révélation et mahomet à la fin de la révélation ( ses dernières années) : à la fin il cumule pratiquement tous les pouvoirs qu’un homme peut avoir : politique, militaire, religieux, sexuel, spirituel, et un cinquième des razzias lui revenait « de droit ».
                  Alors que la vrai spiritualité éloigne l’homme du pouvoir sur les autres, car il devient riche intérieurement.

                  Dans le mazdéisme, religion iranienne, conçue originellement comme religion bithéiste (un dieu bon et un dieu mauvais), le paradis récompensait les gens qui se comportaient bien dans leur vie, et ce quelles que soient leurs croyances, leurs identité religieuse.
                  De même que l’enfer punissait ceux qui ont fait le mal, et ce quelle soit leur croyances ou identité religieuses. Ne pas vénérer le dieu mazdéen n’était pas considéré comme un péché.
                  Dans la bible les notions de paradis et d’enfer sont tardives, et sont en fait une influence du passage des élites juives par Babylone et leur libération par les perses, ils se sont enrichis avec ces contacts. Mais voilà le monothéisme étant ce qu’il est le paradis et l’enfer devenait avant tout une histoire de soumission à la religion de celui qui les proclamait, de chantage pour celui qui ne se soumettait pas aux dogmes (si tu ne te soumets pas à notre religion tu brûlera en enfer ). Le coran est très friand de ce genre de peur vis à vis des non croyants.
                  De guide moral, le paradis et l’enfer sont devenus des outils de manipulation religieuse dans les mains monothéistes.


                • OMAR 2 octobre 2013 19:02

                  Omar 33

                  Bonjour Muslim.

                  J’ai apprécié votre article, mais j’aurai souhaité le voir étalé en plusieurs chapitre, tenant compte de la variété et de la richesse que contient le Coran et des difficultés pour sa parfaite maitrise et compréhension..

                  Ainsi, vous ne distinguez pas le Livre Saint de la Sunna qui traite d’éléments tels que la prière, le pèlerinage, etc...
                  Vous ne définissez ce qu’est la charia, alors qu’ à tort, elle est présentée comme étant la « Loi Coranique ».

                  Vous jetez le trouble sur certains sujets, alors qu’ils sont clairement traités dans le Coran.

                  Comme par exemple ::

                  -La consommation de la viande de porc est strictement prohibée comme l’est aussi le sang...
                  -La prescription, la périodicité et la méthodologie du jeûne sont précisemment codifiées, etc...

                  Mais l’essentiel est atteint : dénoncer ces chefs islamistes qui croient représenter l’authenticité en matière d’islam et se considèrent comme représentants d’Allah sur Terre.

                  Enfin, mon souhait est de voir le Coran présenté dans son ordre chronologique d’apparitions des Révélations (Sourates), peut-être sa compréhension serait mieux maitrisée...l


                  • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 19:50

                    Bonjour Omar.


                    Il faut se méfier des sujets qu’on dit traités dans le coran.
                    Je réponds à tes exemples.
                    J’ai pas le temps de m’attarder sur les interdits culinaires. Que le sang, et les cadavres et autres choses bizarres soient interdites ne choquera personne. La seule bizarrerie concerne le Porc. Selon une interprétation que j’aime bien, l’interdiction du Porc est arbitraire et existe juste pour se remémorer les affabulations que faisait un cheikh qui s’appelait Israël.

                    Pour le jeune, le verset 19-26 indique qu’il s’agit d’une retraite spirituelle. Si tu analyses bien le verset 2-187, sans te laisser influencer par ce que racontent les cheikhs, tu verras qu’il n’interdit pas de boire et de manger pendant le « jeune ». 
                    De grosses surprises t’attendent concernant « le calendrier hégire » et le mois de ramadan.

                    Concernant l’ordre de révélation, j’en ai une bien bonne pour toi. Y en a pas.
                    Le coran a été révélé en une seule nuit. C’est le coran qui le dit. Y a jamais eu de mecquoises et de médinoises et toutes la science des « raisons de révélations » est pure conneries.
                    Il y a toutefois deux exceptions. La première sourate « fatiha », bien que validée de source divine par le coran lui même, ne fait pas partie de ce que Allah appelle coran. Il nous a juste donné comment le prier (relis la, ça sautes aux yeux)..
                    La deuxième exception semble être la sourate 9.(Taouba) qui a la particularité particulièrement étrange de ne pas commencer par la Bismillah. Il semble qu’elle soit révélée après les autres. Si tu la lis, sa « particularité » sautes aux yeux. C’est la sourate « la plus guerrière » où Allah se comporte en chef de guerre et elle commence par une rupture du pacte de paix avec les « idolâtres ». C’est la seule qui parle de la révélation de certains versets au passé.

                    Quoiqu’il en soit, je te remercie pour ton commentaire.
                    Je comprends que tu puisses penser ce que tu penses.
                    Pour comprendre le coran, il n’y a pas de solutions miracles. Il faut le lire et y passer du temps. C’est comme si « l’auteur » voulait éviter que les pressés,les superficiels et les paresseux y comprennent quelque chose.





                  • soi même 2 octobre 2013 21:00

                    @ MuslimADieu, A propos des lettres qui se trouve seul qui en apparence non pas de liens avec le Texte, quels sont leurs fonctions dans le Coran ?


                  • OMAR 2 octobre 2013 21:08

                    Omar 33

                    Merci pour votre article et vos réponses, Muslim.....

                    Cependant, j’insiste pour l’interdiction de la consommation de la chair de porc (cf Sourate el Baqara).

                    Et bien que le Coran fut effectivement révélé en une seule nuit, il existe un ordre chronologique des révélations...

                    Quant au « Bismillah » manquant à la Sourat « El Thouba », il est complété dans une autre Sourat.

                    L’essentiel ; quitte à me répéter, est surtout de casser ce dogme qu’est de suivre bêtement et systématiquement ces cheikhs qui nous abreuvent de leur « savoir » mais surtout de leur fatwate criminogènes, rétrogrades, obscures et parfois barbares...

                    Comme ces prédicateurs salafistes et wahhabites..l


                  • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 14:18

                    @soi-même

                    les lettres en début de sourate sont un mystère.
                    ma réponse est : je ne sais pas.

                    Un certain Rashad Khalifa dit avoir découvert le truc. Ce serait un code qui garantirait l’inviolabilité du texte. Sa théorie se base sur la numérologie et il appelle cela le « miracle du nombre 19 ».
                    Rashad Khalifa a fondé un secte coranique (qui rejette les hadiths mais pas les 5 pilers de l’islam). A la fin de sa vie, il se déclara messager de Dieu. Il fut fatawisé à mort par les islamiste (je crois en même temps que salman rushdi) et fut assassiné. Il a de nombraux adeptes qui se font appeler les « submitters ».

                    Un autre coraniste, plus extrémiste (rejette donc les 5 piliers), le dr ayman, à qui je voue un grande estime, estime que ce sont probablement différents types d’interjections (du genre hey !, oyez !). Ca fait longtemps que j’ai lu son article mais il se base sur des études linguistiques et historiques. Ca avait l’air sérieux mais cela ne m’a pas convaincu.

                  • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 14:54

                    @omar

                    pour le porc, je te donne l’interprétation de cheikh dukhani
                    3-93 :Toute nourriture était licite aux enfants d’Israël , sauf celle qu’Israël lui-même s’interdit avant que ne descendit la Thora. Dis[-leur] : « Apportez la Thora et lisez-la, si ce que vous dites est vrai ! "

                    si le porc a été interdit, c’est donc à cause de ce qu’affabulait Monsieur Israël.
                    C’est en quelque sortes, en sa mémoire que le Porc est interdit. Le porc est un symbole de pêché et non un pêché en lui -même. Son interdiction par le coran est indiscutable.

                  • soi même 3 octobre 2013 19:14

                    @ MuslimADieu, la réponse va un peut tardé, ne perd pas le fil.

                    Question intéressante demande une réponse argumenté .


                  • myriem 23 octobre 2013 23:52

                    Bonjour. Que dîtes-vous de la sublime mathématique du Coran, comment un livre avec autant de caractéristiques mathématiques pourrait-il est oeuvre humaine, ce n’est que l’oeuvre de Dieu. Voici ci-dessous juste un petit exemple, et des exemples il y en a des centaines sur d’autres sites aussi, mais plus particulièrement sur celui-là que j’ai repris en copié-collé :

                    2.1. L’attestation de Foi musulmane [« Shahâda »]

                    Nous avons vu que la Profession de Foi musulmane [...] [« Shahâda »], dont la prononciation par le coeur et par la langue fait entrer dans l’islam et dans la Communauté musulmane, est construite en deux parties :

                    La première attestationLa deuxième attestation
                    « Ashadu an La Ilah Illa Llâh wa »Ashadu ana Muhammadan rasûlu LlâhJe témoigne qu’il n’y a de divinité digne d’adoration en dehors de Dieu etJe témoigne que Mohammed est le Messager de Dieu
                    19 lettres


                  • MuslimADieu MuslimADieu 24 octobre 2013 10:18

                    Bonjour meriem


                    Croire en dieu et au coran c’est bien, mais il vaut mieux que ce soit pour de bonnes raisons.
                    Le Miracle du chiffre 19 est basé sur le numérologie et sur la divisibilité par 19.
                    Statistiquement, il y a 1 milliard de miracles tous les 19 Milliard de calculs.
                    Les calculs sont contestées par certains coranistes qui croient au coran. Les numérologistes vont jusqu’à vouloir supprimer 2 versets pour faire tourner leur calcul.
                    Le plus marrant, c’est que la version warsh du coran semble coller plus au miracle du 19 que la version Hafs qui a servi à tous ses calculs (voir : http://www.free-minds.org/sites/default/files/WhichQuran.pdf).

                    Concernant la shahada, 2 petites remarques.
                    1- Elle n’existe pas dans le coran.
                    2- Comment fais tu pour témoigner que Muhammad est messager de Dieu alors qu’Allah dit clairement à Muhammad qu’il ne peut témoigner que Moise est Messager d’Allah tiut s’implement parce qu’il n’a rien vu.

                    28:44 Tu n’étais pas sur le versant ouest (de la montagne), quand Nous avons décrété les commandements à Moïse : tu n’étais pas parmi les témoins (shahidin).

                    Je me suis fais avoir moi aussi par la shahada. Sais-tu d’où elle vient ?
                    Elle vient d’un hadith qu’aurait dit ce rigolo d’abu horeira. Lorsqu’il a dit apporta ce « témoignage » du prophète, Omar lui aurait quasiment cassé la gueule pour une formule aussi hérétique. C’est alors que Horeira pour pour prouver sa bonne foi, sortit une paire de pantoufles que lui aurait donné Muhammad pour qu’il puisse prouver sa bonne foi.

                    La shahada, formule magique qui rend musulman, tient donc à une pantoufle, n’aurait pas été donné en public parle prophètre lui -même et a été reconnue comme apostasie par Omar lui-même. Tout ça bien sûr, si le hadith est authentique.

                    63-1 : Quand les hypocrites viennent à toi, ils disent : « Nous attestons (ashadu) que tu es certes le Messager d’Allah » ; Allah sait que tu es vraiment Son messager ; et Allah atteste que les hypocrites sont assurément des menteurs.

                    La shahada est un faux témoignage. C’est pas ce genre de conneries qui te fera entrer au paradis. Tu n’y crois que parce que tu as pris d’autres maîtres qu’Allah.


                  • popov 25 octobre 2013 14:15
                    @MuslimADieu et myriem

                    Ah la magie des chiffres et la caballe appliquée au coran !

                    Le nombre 19 serait le symbole d’allah parce que 1 c’est le premier chiffre (l’alpha) et 9, c’est le dernier (l’omega).

                    D’abord, le premier chiffre, c’est 0, pas 1. Mais cela, l’auteur du coran ne pouvait pas le savoir, il n’avait pas envahi l’Inde.

                    On peut faire dire ce qu’on veut au texte en remplaçant le lettres par des chiffres.

                    Un exemple ? Remplacez les lettres de l’alphabet par les nombres de 1 à 26, mais dans l’ordre inverse (donc a=26, b=25,...z=1).

                    Prenez le mot « popov », vous obtenez la séquence 11, 12, 11, 12, 5. Placez alternativement un « + » et un « - » entre ces nombres : 11×11×5 = 19

                    Ô miracle, allah se cache dans le nom de ce mécréant, infidèle, polythéiste, athée et kouffar de popov. Quelle révélation !

                  • popov 25 octobre 2013 14:19
                    Oups, j’avais écrit

                    11 + 12 - 11 + 12 - 5 = 19

                    mais le diable a remplacé les + et les - parr des x.

                  • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 07:59
                    Concernant l’ordre de révélation, j’en ai une bien bonne pour toi. Y en a pas.
                    Le coran a été révélé en une seule nuit. C’est le coran qui le dit. Y a jamais eu de mecquoises et de médinoises et toutes la science des « raisons de révélations » est pure conneries.


                    ---->Absolument mensongé. Il y a des versets dans le Coran qui décrivent des événements historique du Prophète et qui prouve de manière certaine que le Coran a été révélé peu à peu.(rien que les versets sur l’alcool abrogée par étape successive) De plus ceci est un consensus des 73 groupes de l’Islam. A part invoquer un complot ’illuminati’, ceci est absolument ridicule. Vous etes totalement décrédibilisé dans vos mensonges. 

                  • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 08:13

                    Elle vient d’un hadith qu’aurait dit ce rigolo d’abu horeira. Lorsqu’il a dit apporta ce « témoignage » du prophète, Omar lui aurait quasiment cassé la gueule pour une formule aussi hérétique. C’est alors que Horeira pour pour prouver sa bonne foi, sortit une paire de pantoufles que lui aurait donné Muhammad pour qu’il puisse prouver sa bonne foi.


                    ---->Mais vous racontez absolument n’importe quoi.Omar lui a cassé la gueule pour ça ? sortez vos preuves SVP. Moi j’ai les preuves qu’omar a récité la shahada comme tel. En plus il y a des preuves par des chaines de transmission multiple que vous nagez en plein délire. Le complot des illuminatis une fois de plus j’imagine ? smiley

                  • MuslimADieu MuslimADieu 11 novembre 2013 16:41

                    OH !

                    Quel plaisir !
                    Enfin, un islamiste ! Un vrai de vrai.

                    pour la shahada, t’iras vérifier tout seul et tu traduiras tout seul :
                    c’est pas à moi d’aller fouiller dans vos merdes de hadiths sacrés. Si tu les connais pas, j’y peux rien.
                    « The hadith given below is from »Mishkat-ul-Masabih« , translation by Maulana Fazlul Karim, Volume 1, Chapter 1, no.27. (Published by the Book House, Lahore, Pakistan). As there are a many versions of this hadith, the collections of Tirmidzi should also be read.

                    The hadith regarding the Shahadah says :

                    One day Abu Hurairah went to the people and told them that the Messenger had authorised him to go and tell them to recite the Shahadah »ash hadu anlaa ilaha illallhu wa ash hadu anna muhammadar-rasulullah« . Another version reads » muhammadan abduhu wa rasuluhu« . The first person Abu Hurairah came across to give the Shahadah was Saidina Omar (later the second caliph). When Omar heard it he promptly punched Abu Hurairah in the chest and knocked him to the ground. Then Omar put his foot on Abu Hurairah’s neck and asked him how dare he utter such a blasphemy.

                    Abu Hurairah (who is recorded in the hadith as having received quite u few beatings from Saidina Omar during his lifetime) then cried out and named the Messenger as his authority. When again challenged by Saidina Omar, Abu Hurairah pulled out a pair of leather slippers and showed them to Omar. The slippers, he said, were given to him by the Prophet, as proof for what he was saying. Recognising the prophet’s slippers, Omar simmered down. Everyone then happily started reciting the shahadah. »


                    pour l’ordre de révélation, tu me fais marrer avec tes 73 groupes de l’islam. Tiens voilà ce qu’en disent tes hadiths de tes 73 groupes :
                     :« Les Gens du Livre (comprendre les Chrétiens et les Juifs pour l’inventeur du Hadith) se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une, qui est la Jamâ’ah (Le Groupe) »

                    Quelle référence d’authenticité !!!

                  • Chiitedeservice Chiitedeservice 17 novembre 2013 11:57


                    pour la shahada, t’iras vérifier tout seul et tu traduiras tout seul :
                    c’est pas à moi d’aller fouiller dans vos merdes de hadiths sacrés. Si tu les connais pas, j’y peux rien.
                    « The hadith given below is from »Mishkat-ul-Masabih« , translation by Maulana Fazlul Karim, Volume 1, Chapter 1, no.27. (Published by the Book House, Lahore, Pakistan). As there are a many versions of this hadith, the collections of Tirmidzi should also be read.

                    The hadith regarding the Shahadah says :

                    One day Abu Hurairah went to the people and told them that the Messenger had authorised him to go and tell them to recite the Shahadah »ash hadu anlaa ilaha illallhu wa ash hadu anna muhammadar-rasulullah« . Another version reads » muhammadan abduhu wa rasuluhu« . The first person Abu Hurairah came across to give the Shahadah was Saidina Omar (later the second caliph). When Omar heard it he promptly punched Abu Hurairah in the chest and knocked him to the ground. Then Omar put his foot on Abu Hurairah’s neck and asked him how dare he utter such a blasphemy.

                    Abu Hurairah (who is recorded in the hadith as having received quite u few beatings from Saidina Omar during his lifetime) then cried out and named the Messenger as his authority. When again challenged by Saidina Omar, Abu Hurairah pulled out a pair of leather slippers and showed them to Omar. The slippers, he said, were given to him by the Prophet, as proof for what he was saying. Recognising the prophet’s slippers, Omar simmered down. Everyone then happily started reciting the shahadah. »


                    --->Merci pour le hadith, vous aviez visiblement oublié de préciser la fin à savoir Qu’omar lui a donné raison.donc ça n’a plus rien à voir avec ce que vous dites. 


                    pour l’ordre de révélation, tu me fais marrer avec tes 73 groupes de l’islam. Tiens voilà ce qu’en disent tes hadiths de tes 73 groupes :
                     :« Les Gens du Livre (comprendre les Chrétiens et les Juifs pour l’inventeur du Hadith) se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une, qui est la Jamâ’ah (Le Groupe) »

                    --->Oui et donc ? 


                  • jack mandon jack mandon 2 octobre 2013 19:43

                    A l’auteur,

                    Bien sur qu’il y a confusion mais un mal considérable est fait.

                    Les monstruosités en tout genre qui se répandent sous nos yeux
                    témoignent d’une fracture profonde entre la spiritualité, l’art,
                    le beau, le bien et le vrai et l’innommable et macabre réalité
                    de ce que produit le Coran. J’ai des doutes sur le jardinier céleste.
                    Dites le comme vous le voulez mais le monde occidental a suffisamment
                    à faire avec ses dirigeants misérables et sa démocratie cancéreuse.
                    Il est des moments dans la vie où chacun aspire à la sérénité.
                    Vous m’emmerdez avec votre moyen âge éternel et indigeste
                    Faites le ménage dans vos pays musulmans, cessez vos guerres de religion,
                    Entre la tyrannie religieuse, politique, militaire et la féodalité
                    Vous vous trompez d’époque et indisposez le monde entier.
                    Comme s’il ne suffisait pas que la finance et autre Monsanto
                    détruisent l’ordre naturel de la vie et de l’amour, vous mettez une troisième couche.
                     


                    • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 19:54

                      mon cher jack, je dénonces de toutes mes forces toute personne qui vous a obligé à cliquer sur cet article et à le lire.


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 octobre 2013 20:43

                      Je ne peux m’empêcher de penser que l’or noir et les billet verts ont quelque chose à voir avec certaines visions de la couleur de religion ou de peau des uns et des autres.
                      Quant à l’ « Ordre Naturel », ça fait la deuxième fois aujourd’hui que je lis cette expression... brrr.
                      « Les religions ne sont le handicap que de ceux qui le veulent bien, croyants ou non » mais elle deviennent certainement aux mains des puissants un outil efficace de manipulation des masses
                      et par là même des composantes politiques, justifiant la création d’état ici, autorisant une guerre là, quelques opérations de police un peu partout, etc.
                      Perso je ne crois à rien de surnaturel. Mais je dois reconnaître, ayant eu la chance d’avoir eu dans l’enfance le catéchisme bien martelé dans la tête, que cette présentation du Coran valait bien des exégèses à la con.


                    • OMAR 2 octobre 2013 21:29

                      Omar 33

                      Salut Sabine et Jack...

                      Je partage quelque vos remarques et indispositions que générent ces interminbles articles consacrés à l’Islam..

                      La majorité des citoyens français musulmans n’aspirent qu’à vivre dans le respect total des lois républicaines, avec leurs droits et leurs devoirs, comme tous les autres citoyens.

                      Cependant, même si une minorité d’extrémistes religieux tentent de créer un climat malsain de convivialité et que d’autres, s’adonnent à des pratiques criminelles, voire barbares, convenez-en, de nombreux responsables politiques, des penseurs, des personnalités et la majorité des médias lourds, se donnent par la provocation, l’amalgame, le mensonge ou carrément l’offense de l’Islam, un malin plaisir à attiser le communautarisme, l’exacerbation, la haine de l’autre, l’ostracisme, excusez-moi, la merde que vous dénoncez.

                      Dans ce contexte, j’aurai bien aimé vous lire quand sont produits des articles franchement anti-islamiques....

                      A moins que vos coups de gueule ne soient sélectifs, orientés uniquement contre celui qui veut expliquer sincèrement et simplement une religion volontairement et sciemment méconnue.


                    • philouie 3 octobre 2013 00:22

                      , cessez vos guerres de religion,

                      Dont la ligne de fracture passe précisément par la ligne de fracture entre les USA et la Russie.


                    • jack mandon jack mandon 3 octobre 2013 07:53

                      Pourquoi votre réponse ?

                      Dois-je conclure que vous refusez le débat ?

                      Soyons clair, je considère le postulat suivant
                      Je ne fais aucune différence entre tous les hommes et toutes
                      les religions. Sur cette base, considérons le conflit syrien.

                      un imbroglio musulman.

                      A qui profiterait la chute de Bachar al Assad ?

                      L’Iran soutien Bachar al-Assad et son régime.

                      Bachar al-Assad est en conflit avec les Frères musulmans.

                      L’Arabie saoudite veut abattre Bachar al-Assad et son régime.

                      Les Etats du Golfe soutiennent le général al-Sissi contre les « Frères musulmans ».

                      Les « Frères musulmans » combattent le général al-Sissi en Egypte.

                      Le général al-Sissi déclare soutenir Bachar al-Assad contre les « Frères musulmans ».

                      Les Etats du Golfe veulent la victoire du général al-Sissi contre les « Frères musulmans » en Egypte et leur défaite en Syrie.

                      L’Iran soutien, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas.

                      Le Hamas soutient les « Frères musulmans » qui combattent Bachar al-Assad en Syrie.

                      L’Arabie saoudite est alliée des Etats Unis, qui finance et soutient le Général Al-Sissi qui combat les « Frères musulmans » en Egypte.

                      Mais l’homme fort de l’Egypte soupçonne les Etats-Unis de soutenir et protéger les « Frères musulmans ». Les Etats-Unis sont étrillés par la presse égyptienne.

                      La même Arabie saoudite finance les « Frères musulmans » en Syrie qui combattent Bachar al-Assd.

                      La Turquie est l’alliée des Etats du Golfe contre Bachar al-Assad, tout en soutenant les « Frères musulmans » contre le général al Sissi en Egypte.

                      Pas besoin d’être un grand stratège pour comprendre qu’il s’agit là d’une termitière implosive et explosive, avec, à l’arrière plan, une rivalité ancienne et profonde entre sunnites et chiites, une guerre civile inter-communautaire.

                      Ou se trouve la sagesse religieuse dans ce bourbier meurtrier ?

                      Avec un peu de recul, je vois dans tout ça un manque d’esprit critique, de cohérence, de sincérité intellectuelle, de bonne foi. En revanche, j’ai la conviction que seul le mal est maitre du monde. Le bien, le beau, le vrai sont exclus du jeu de puissance et de domination.

                      Les hommes issus du coran, de la bible et de toute confession religieuse ne sont plus crédibles à mon sens, pas plus d’ailleurs que les hommes issus de la démocratie puisque celle ci ne place pas la paix et la justice au coeur de son système.

                      En conclusion, les juifs, les chrétiens ont échoués et les musulmans n’ont pas le courage de reconnaitre leur manque de cohérence, d’équité, de sincérité, de bonne foi, d’humilité pour admettre que depuis le début des temps de grandes interrogations demeurent sur la crédibilité humaine dans son ensemble.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 14:37

                      @jack

                      le grand problème des occidentaux lorsqu’il parlent de l’islam est la myopie culturelle.
                      Il croient, en utilisant le mot musulman, désigner quelque chose.
                      Si tu as lu l’article, tu comprendrais qu’il est difficile de me mettre dans un même sac que les islamistes.

                      « Ou se trouve la sagesse religieuse dans ce bourbier meurtrier ? »
                      Elle est en dehors du bourbier. Elle explique pourquoi des hommes qui se disent religieux et des hommes qui se disent athées y plongent jusqu’au cou.

                    • soi même 2 octobre 2013 20:55

                      Merci pour votre texte.

                      La radicalité de la religion Islamiste doit sans doute avoir pour cause, cette lutte pour s’imposer comme Religion nouvelle en Arabie.du temps de Mohamed.
                      A ma connaissance, je connais pas d’exemple de Religion Révéler qui devait lutté avec les autres Religion pour s’impose. C’est une des particularités de cette Religion, donc vous avez fait partager certains Versets qui par leur radicalité montre qu’ils devaient convaincre pour être accepter.

                      En compassion avec les Textes fondateurs du Christianisme et du Judaïsme, vous n’avez le même soucis de rentré en lutte avec les autres Religions. Ce sont plus des injonctions à la personne de se discerner à ne pas tombée dans la tentation de se perdre.
                      Cela reste d’ordre général, et en tous cas cela n’est pas un trait seyant dans les textes de basses les Évangiles et Le Décalogue contenue dans le Pentateuque.

                      Le texte de l’Exode 20, 2–17, est, selon la traduction de Louis Segond, le suivant :

                      20.2 Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude. 20.3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. 20.4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent 20.6 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 20.7 Tu n’invoqueras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui invoque son nom en vain. 20.8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. 20.9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. 20.10 Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. 20.11 Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. 20.12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. 20.13 Tu ne tueras point. 20.14 Tu ne commettras point d’adultère. 20.15 Tu ne déroberas point. 20.16 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. 20.17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
                      Traduction du Prologue de l’évangile selon Jean par Louis Segond :
                      1. Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
                      2. Elle était au commencement avec Dieu.
                      3. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
                      4. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
                      5. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
                      6. Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
                      7. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
                      8. Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
                      9. Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
                      10. Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
                      11. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
                      12. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu
                      13. lesquels sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
                      14. Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
                      15. – Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié : C’est celui dont j’ai dit : Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi.
                      16. – Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ;
                      17. car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
                      18. Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

                      Il est net que dans ses deux Textes, il y a pas la place à promouvoir le conflit avec les autres Religions, il y a juste l’exhortation à suivre les principes énoncés.

                      En ce qui concerne le Christianisme, elle a garder pendant trois siècles sa fraîcheur juvénile, jusqu’au jours l’Empereur Contantin Le 13 juin 313, fort de sa victoire du pont Milvius sur son rival Maxence, promulgue l’édit de tolérance de Milan par lequel il légalise le christianisme qui devient la religion d’État de l’Empire Romain.

                      Par cette dates, paradoxalement, c’est le Droit Romain qui se saisie de la Religion et qui en deviens sous certains aspects provoquera une régression par ses agissement une Religion de Domination.

                        


                      • cathy30 cathy30 3 octobre 2013 07:29

                        Bonjour soi même

                        je te joins un texte qui peut t’interesser, la langue de Jésus est l’hébreu, ce qui change beaucoup de chose, surtout pour le latin.

                        http://www.resiliencetv.fr/?p=2404

                        Les musulmans sont les descendants de la maison d’Esaü (Edom).


                      • soi même 3 octobre 2013 11:50

                        @ cathy30, l’ araméen pour être plus précis, en ce qui concerne Saint Jean c’est le Grec.


                      • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 14:43

                        @soi même

                        Qu’est ce qu’une religion ? A quoi ça sert ? Quelle est la « religion » que Dieu a ?
                        Pour les juifs, chrétiens et musulmans, une bonne question est de savoir pourquoi lui a t-il fallu autant de prophètes ? C’est quoi l’enseignement là dedans ?


                      • soi même 3 octobre 2013 19:19

                        @ MuslimADieu, la réponse va un peut tardé, ne perd pas le fil.

                        Question intéressante demande une réponse argumenté .


                      • soi même 4 octobre 2013 04:36

                        Bonsoir MuslimADieu


                        Qu’est ce qu’une religion ?


                        La religion si je me fis à l’étymologie vient de la  latin de l’Antiquité qui a transmis deux étymologies de religion : relegere signifiant « relire » et religare signifiant « relier ».

                        Qui peut être compris comme étant le lien cultuel de l’Homme établi avec le Monde Spirituel, que cela se face par l’intermédiaire du Culte où de la Prière où d’une Incantation, où d’un Sacrifice Rituel, où par le Pèlerinage se sont les différentes formes qui ont cours dans l’humanité depuis la Nuit des temps .


                        Quelle est la « religion » que Dieu a ?


                        Aucun, Il est tous Amour pour sa création.


                        « Il est vrai, sans mensonge, certain, et très véritable : Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas pour faire les miracles de la chose Unique »

                        Hermès fondateur de la Religion de l’Égypte.


                        Pour les juifs, chrétiens et musulmans, une bonne question est de savoir pourquoi lui a t-il fallu autant de prophètes ?


                        Qu’appel on en réalité un Prophète ? C’est un homme par ces capacités qui a développé par des Exercices Spirituels Rigoureux la possibilité de percevoir les intentions et les impulsions que le Monde Spirituel donnait conne indication à une communauté humaine, il y a une longe série de prophète dans la tradition Juive,cela est due à plusieurs nécessité qui est lié à la mission qu’il devait porté, idem pour le fondateur de l’Islam.



                        C’est quoi l’enseignement là dedans ?


                        L’enseignement là-dedans, c’est que l’on est arrivé à une époque, où la Liberté humaine de la Conscience permet de choisir Librement de s’Obliger à faire ses Choix Spirituels en rapport à sa Communauté qu’il a choisie Librement.




                      • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 14:26

                        @soi-même

                        désolé pour le retard. J’étais au jihad avec epicure, labrune et attilax

                        En « spiritualité », différents avis et opinion sont autorisées et il est diffcile de prouver qui a raison. On est dans le monde de l’imaginaire, presque qu’en dehors de l’univers et on refléchis, réfléchis et réfléchi sur la profonde question : « Qu’est qu’on fout dans ce bazar ? »
                        Aussi, je te donnerais, dans le cadre de l’échange spirituel, ma pensée.

                        Qu’est ce qu’une religion ?.
                        J’ai bien aimé l’histoire du lien mais pas vraiemnt le reste.
                        Le mot arabe traduit par religion est deen. Il signifie en réalité Dette. Un dette de raison, d’authenticité et d’humilité vis à vis de notre créateur.
                        Le mot religion véhicule, à mon goût, trop de rituels. Je ne crois pas que Dieu en tire un quelconque intérêt ou satisfaction. Cette théorie a le fâcheux inconvénient de ne pas expliquer pourquoi Dieu s’est mis à fabriquer des humains alors qu’il savait déjà fabriquer des anges tout dévoués.

                        Quelle est la « religion » que Dieu a ?
                        Aucune évidemment. En revanche, cette histoire d’amour ne tient pas, à mon avis, la route.

                        Pour les juifs, chrétiens et musulmans, une bonne question est de savoir pourquoi lui a t-il fallu autant de prophètes ?

                        Je crois que l’enseignement dans cette histoire et que la sagesse et la raison de Dieu est de nature à être rejetée par l’esprit humain. L’histoire sert à avertir que l’histoire se répètes. Du coup, on retombes sur le problème de la raison de la « chute » technologique et spirituelle du grade d’ange à grade d’humain.
                        Si tu crois en l’au delà et en la vie éternelle, tu peux facilement admettre que là bas, tu auras plus droit à certaines conneries du genre dieu patati et patata. Quelque part tu (re)deviendra ange.
                        Donc cette marche arrière pour fabriquer des anges poses vraiment problème. Dieu parle de pardon. Tout semble indiquer que les machins bidules qui vivent actuellement dans un corps humain ont fait des sacrés conneries avec leur libre arbitre dans une vie antérieure.
                        Qui dit chercher le pardon de Dieu, dit faute quelque part et session de rattrapage quelque part. 
                        Quelle a été cette faute ? qu’a t’on fait a Dieu ? Qu’elle a été la part de responsabilité collective et individuelle ? Sommes nous entrain de la refaire ? Allons nous rater la session de rattrapage ? 

                      • soi même 6 octobre 2013 12:20

                        e@ MuslimADieu, Le but de la Religion, n’est pas de détenir la vérité, car la vérité Terrestre ne peut êtres partielle et incomplète.
                        C’est comment maintenir le lien avec la nécessité humaine de maintenir vivant en lui sa véritable Patrie Spirituel que la Religion remplie comme rôle.
                        C’est avant tous cela, qu’est une confection Religieuse, une pratique Religieuse, qui est contenue dans les Rites et le Cultuel que l’on a reconnue pour soi même comme étant une nécessité vital .

                        Tu n’as poser une question bien étranges, quel est la Religion de Dieu ?

                        Si l’on reconsidéré que l’ensemble de la Création, c’est à dire notre Cosmos, ce qui est contenus dans le cercle Zodiacale est le fruit de la Création du Dieu Primordiale.
                        Il est évident que l’on ne peut pas affirmer que Dieu à une Religion, on ne peut qu’en approcher le concept qu’il a une Intention Manifesté dans l’œuvre de sa Création.

                        Ce concept ne peut être approcher, que cette Création est due, à une Puissance, une Force, et Harmonie.

                        C’est le Don de cette Création qui ne peut être que l’Amour qui est a l’ Origine du tous !

                        Car Dieu pour sa propre existence, avait ’il besoin de cette Création ?

                        Si il en avait besoin, c’est Dieu avait bien une Intention ? Et c’est en réalité une question qui ne peut pas être répondue par de simple argument Humain .

                        Et même si l’on a la capacité de deviner la réponse, ce n’est pas pour cela que l’on a une véritable compréhension. Car elle dépasse notre entendement humain !

                        Je voudrais aussi réponde à une question sous-jacente que tu poses pourquoi, il y a t’ il, une diversités des Religions dans le Monde ?

                        L’ensemble de l’Humanité à la nostalgie du Paradis Perdue où les hommes étaient Unie à Dieux par sa Création.

                        Dieu a éprouver la nécessite pour l’Évolution de sa Création, d’introduire dans notre Paradis la possibilité de l’incarnation humaine sur Terre, cela à été introduit par la Tentation, le Péché, la Chute, qui est l’Image du passage de l’Homme qui était au Sein de Dieu à son incarnation Physique sur Terre.

                        La naissance des Religions sont quand les hommes se sont rendues comptes que le liens avec le Monde Spirituelle ne pouvaient plus être maintenue dans un état de rêve.
                        Il y a eux à se moment là la création de Centres de Mystères qui par une disciple sévère formaient les Prêtres, les Thérapeutes et les Hiérophantes.

                        C’est ceux qui dans les traditions Antiques qui sont nommées communément comme étant les Initiés (Roi Prêtres, Prophètes, Mages ) .  qui avaient comme fonctions de Guides les Peuples, par les Rythmes Cultuels qui organisaient la vie, la société qui sont à l’Origine de des Religions

                        Cette diversités des écoles de ces Centres de Mystères sont le reflet des 7 Astres que l’on retrouve aujourd’hui encore dans la dénomination des jours de la Semaine.

                        • LUNDI, c’est jour de la LUNE.
                        • MARDI, c’est jour de MARS.
                        • MERCREDI, c’est jour de MERCURE.
                        • JEUDI, c’est jour de JUPITER.
                        • VENDREDI, c’est jour de VENUS.
                        • SAMEDI, c’est jour de SATURNE.
                        • DIMANCHE, c’est jour du SOLEIL.

                        C’est le sutras qui explique le pourquoi de la diversité des Croyances, et la diversités des Religions.

                        Qui ne sont pas à combattre, car elle détiennes tous une parcelle de Vérités, et c’est en réunissant la totalité des points de vue que peux comprendre la véritable Essence de la la manifestation Spirituelle et crée dès lors le Pont qui fait que entre deux Sages, il y a pas de conflit, si il y a un conflit c’est l’un des deux ment !

                        Quand on est véritablement Religieux, on ne peut pas être en conflit avec une autre personne qui pratique une autre Religion, si cela est le cas, c’est que l’on utilise la Religion à des fins Politiques !

                        Ce qui veux dire, en réalité, c’est que l’on ne travail pas sur Soi Même.

                        Être véritablement Religieux, c’est pratiqué librement ses Obligations, car c’est reconnaître en soi, que nous sonnes en Dette devant la Manifestation du Spirituel.

                        Quelque soit sa forme de Spiritualité, entre Être Religieux si il y a pas la Paix, c’est que l’on dévoie sa Spiritualité !


                         


                      • MuslimADieu MuslimADieu 7 octobre 2013 09:36

                        @soi-même

                        Merci. Je respecte ton avis bien que j’ai quelques profondes réserves.
                        Lorsqu’on voit « le mal » que font certains au nom de leur propre religion, je ne peux m’empêcher de ne pas respecter certaines « interprétations » religieuses (ce qui est valable pour certaines idéologies athées aussi).
                        De terribles atrocités ont été faites au nom de christianisme. Mais je dois avouer que c’est au nom de l’islam, de nos jours, que les plus grosses conneries sont faites.

                        Etre croyant, à mon sens, c’est de se définir par rapport à Dieu et non par rapport aux sectes qui s’en définissent. Etre croyant, c’est s’élever spirituellement vers la vérité suprême et cela suppose d’être prêt, spirituellement, à laisser tomber toutes les fausses vérités.
                        Le diable est aussi théologien. A en croire le coran, il adore corrompre les croyances de ceux qui veulent adorer Dieu. Respecter toute croyance revient à respecter les inventions du Diable.
                        Je crois que le devoir du croyant est de pourfendre les âneries du diable.Et cela commence par une bataille interne pour son auto-purification. Travailler sur soi-même comme tu dis.

                      • soi même 7 octobre 2013 11:44

                        @ MuslimADieu, le Mal sont des dieux, pas au même titre que Dieu le Créateur.

                        Si cela est faux, cela ferait bien longtemps que le Mal serait éradiquer ?

                        Tous les Religions sont à peut près d’accord pour reconnaître que c’est une puissance et une fausse sagesse.

                        C’est un fait que l’on devra reconnaître dans l’avenir, il n’y existe pas de Mal dans l’absolue.

                        Il y aussi un aspect positive, c’est que si tu n’as pas la capacité à faire le Mal, tu n’aurais pas la capacité de auto éduqué.

                        Ce n’est pas l’Erreur qui est la plus grave, c’est ne pas vouloir le reconnaître !

                        Lutter contre le Mal, c’est donné la possibilité Spirituel que des Entités Spirituels Régulières puissent agit. en toi !

                        C’est cela lutté contre le Mal, nous humain nous sonnes impuissante à lutté contre le Mal, , notre rôle est voir et comprendre comment le Mal agit en nous et demandé de l’Aide pour nous permettre que la lutte se face en nous !

                        Il y a suffisamment de travail en soi, pour évité de se dispersé à vouloir combattre les autres ?
                        .


                      • kilekoncuila kilekoncuila 3 octobre 2013 09:08

                        La religion n’est autre chose que l’ombre portée de l’univers sur l’intelligence humaine. (Victor Hugo)


                        • Attilax Attilax 3 octobre 2013 10:03

                          Les nombreuses tablettes sumériennes découvertes et traduites ces 100 dernières années semblent démontrer que le Livre servant de socle au trois grandes religions monothéistes ne serait en fait qu’un patchwork de textes, beaucoup plus anciens qu’on ne le pensait, (on parle aujourd’hui de 7000 ans pour l’apparition de l’écriture cunéiforme, les peuples juifs et arabes n’existaient pas encore), constitués de contes pour enfants, dont les sumériens étaient friands. Version évidemment contestée par ces religions bien établies qui voient leurs fondements mêmes mis en péril par cette amusante découverte.
                          Quand au Coran, dernier grand produit dérivé du Livre, il est admis historiquement qu’il a été écrit presque un siècle après la mort de Mahomet. Libre à chacun de croire que Dieu en personne a écrit ce best-seller, mais j’ai envie de demander : avec quel stylo ?


                          • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 14:27

                            Cher attilax

                            je n’admets pas ce que tu admets et ne crois pas ce que tu crois.
                            A te croire, les musulmans qui sont arrivés au maghreb en 670 n’avaient pas encore de coran.

                            Ceci dit, il restera toujours une grande différence entre nous. J’ai lu le livre. J’ai cité les versets qui disent que ceux se font une opinion par ouie dires sont considérés comme pain béni pour le diable.

                          • Attilax Attilax 3 octobre 2013 18:23

                            Moi aussi, mon cher, j’ai lu le Livre, et même les Livres : je suis donc un mécréant cultivé. La Bible, le Nouvel Évangile, le Zohar, la Kabbale, le Coran, les sutras Theravada et Mahayana, le livre des Morts tibétains, le Ramayana, la Baghavad-Gita, toutes les cultures sont passionnantes et enrichissantes. N’étant pas un « initié », je n’ai bien sûr pas la prétention d’avoir tout compris, mais j’y ai appris beaucoup. Et vu la richesse et l’antagonisme des mythologies et des symboles charriés par ces milliers de pages, je pense que ceux qui prétendent les avoir décryptées entièrement font preuve au meilleur cas d’arrogance. Par exemple, Dieu est multiple dans le Livre, généreux et miséricordieux dans certains passage, cruel, vengeur et jaloux dans d’autres. Serait-il schizophrène ? Cela expliquerait l’état du monde, notez.
                            Ce que je notifie plus haut sur les tablettes sumériennes était indiqué en préambule à la dernière édition de « l’épopée de Gilgamesh », une des plus célèbres légendes sumériennes, également un des plus vieux textes écrits. Ce sont les dernières trouvailles des archéologues, historiens et scientifiques travaillant sur le sujet qui ont permis d’en tirer ces étonnantes conclusions. Il est donc injuste d’affirmer que c’est par « ouïe dire » que j’ai appris cela, genre « c’est un ragot d’internet »... Ben non, désolé.
                            Quand au Coran lui-même, pardon, il ne fallait pas dire « écrit » mais « choisi » ou « édité » longtemps après la mort du prophète. c’est ce que disent les historiens, y compris musulmans  :
                            " Dans l’Encyclopédie islamique publiée entre 1913 et 1936 qui est encore à ce jour, le seul travail encyclopédique complet à propos de l’Islam, il y est écrit (tome 26, page 8175) : "le texte du Coran qui a été retenu par Othman Ibn Affan n’était qu’un texte parmi d’autres trouvés au long des quatre premiers siècles de l’Hégire". Il y est ajouté : "il y avait d’autres Corans en lien avec les compagnons du prophète : ils étaient célèbres dans les villes de Al-Basra, Al-Kophah et Al-Sham.« . Quatre siècles ! j’étais loin du compte, effectivement.
                            Lorsque je dis que c’est un »produit dérivé", n’y voyez aucune insulte, je pourrais dire la même chose des évangiles : tous deux prennent racine dans l’Ancien Testament, soit le Livre originel, la source. Ce fameux livre légué par Sumer.
                            Aujourd’hui, que ça vous plaise ou non, que vous l’admettiez ou non, peu importe : on a retrouvé la plupart des tablettes sumériennes qui ont servi de base à cette source. De très vieilles tablettes de pierre, dont l’écriture cunéiforme n’a été traduite qu’il y a 100 ans de manière accidentelle par un comptable anglais ! Comme quoi les voies du Seigneur sont impénétrables. Au cours du siècle passé, on a donc retrouvé et traduit des milliers de ces tablettes (on en a retrouvé depuis l’Asie jusqu’à l’Afrique, apparemment l’empire sumérien était immense). De nombreuses tablettes relataient sans doute possible des légendes bibliques, sous forme de contes... La première, traduite par le petit comptable, décrivait ni plus ni moins que le Déluge.

                            Pour le stylo, c’était une boutade pour faire comprendre que je vois mal l’entité ayant créé l’univers écrire un bouquin. Mais bon, on peut toujours considérer que les hommes qui l’ont fait étaient ses instruments.

                            Si Croire doit m’empêcher de comprendre, je préfère comprendre. Mais je vous assure que l’on peut faire les deux.

                            Agnostiquement votre.


                          • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 21:37

                            @attilax

                            le problème de l’authenticité du coran n’est pas simple à résoudre si l’on se limite au tablettes et aux traces archéologiques. Le fait de tomber sur une version poussiéreuse ne signifie pas qu’elle soit plus authentique que les actuelles.

                            Il faut ensuite distinguer entre les versions « apprises par cœur » et les versions transcrites.
                            le script connu actuellement comme arabe (lettres arabes) semble ne pas être « arabe » mais plutôt syriaco- nabatéen. C’est à dire qu’il ne correspond pas au script de la région dans laquelle la langue était parlée. Il a fallu plus tard ajouter des points aux lettres pour retrouver la panoplie des sons du coran et de l’arabe.
                            ainsi, les versions les plus anciennes ne permettent quasiment pas de lire le coran. l’écriture arabe n’était pas « encore » prête. Tout semble indiquer que c’était quasiment une écriture en sténo utilisé par ceux qui le connaissaient déjà par cœur.

                            Allah, visiblement méfiant, n’a pas confié le coran aux scribes. On ne la lui fait pas. Il a été gravé dans le cœurs et a été rapidement disséminé avec les premières « conquêtes » vers l’Asie, et l’Espagne via le Maghreb. Othman n’aurait jamais pu brûler les versions gravées dans les cœurs et aurait eu beaucoup de mal à brûler celles qui sont très vite parti très loin.
                            Toucher à un texte coranique appris par coeur aurait fait probablement « sauter » le calife« .
                            La comparaison entre les versions warsh et hafs sont très intéressantes. La numérotation des versets change, certains mots changent, mais le sens et les sons quasiment pas.

                            Le sujet est très vaste. Mais la réponse à la question du stylo est : On s’en fout du stylo et de la première version écrite et des lettres utilisées pour l’écrire.

                            Le coran ne demande jamais aux croyants de se poser ce genre de question. Le coran demande à ses lecteurs d’admirer l’oeuvre et défie d’en faire une pareille. Au delà du script, il a une cohérence interne, un défi linguistique et poétique. Bien sûr, Allah garantit dans le coran qu’il se chargera lui-même de le préserver (je concède que c’est un argument pour déjà convaincus).
                            Tu peux pas comprendre, mais moi quand je lis et relis le coran, je suis convaincu que c’est dieu qui a »pondu" ce machin. Je n’ai plus besoin de l’histoire des parchemins et de ce qu’on raconte sur Othman et compagnie. Non, vraiment, Tu peux pas comprendre.

                            PS : Concernant l’Encyclopédie islamique publiée entre 1913 et 1936,qui est encore à ce jour, le seul travail encyclopédique complet à propos de l’Islam :
                            Je me torches avec et je répondrais jamais avec leurs arguments 




                          • epicure 3 octobre 2013 23:40

                            la méthode Coué du coran comme argument bravo !!!
                            Que le coran se prétende œuvre divine en alignant des phrases péremptoires, n’est pas al preuve que le coran est une œuvre divine.

                            Sinon attilax a raison, ce sont les textes sumériens qui ont influencés fortement les textes de l’ancien testament. C’est très flagrant dans la genèse.
                            Mais les juifs n’ont pas fait un simple copié collé des mythes sumériens, ils les ont repensés selon la dogmatique juive.

                            Attilax fait une bonne remarque sur la schizophrénie d’un dieu soit disant parfait et doté de toutes les vertus, mais capable d’avoir les sentiments et réactions des pires salauds.
                            Mais bon puisque c’est dieu c’est bon. Voilà la morale des religions monothéistes, une morale à géométrie variable dont le jugement dépend de qui accomplit les actes. C’est tout sauf une morale honnête et bonne.
                            Au moins les polythéistes n’avaient pas ce problème puisqu’il y avait plusieurs dieux, et que de toute façons ils ne les prétendaient pas parfait.
                            Par exemple lors du déluge c’est enlil le chef des dieux sumériens qui déclenche le déluge, mais c’est son frère enki créateur des humains, et transmetteur du savoir, qui sauve l’humanité en mettant une famille dans un bateau. On retrouve d’ailleurs le même récit dans la mythologie grecque, sauf que Prométhée n’est pas le frère de Zeus mais un simple titan. Chaque culture apporte ses particularités dans un mythe, et donc le mythe juif du déluge a ses particularité, dont celle de se baser sur le monothéisme, mais sur le fond c’est le même récit.


                          • Attilax Attilax 3 octobre 2013 22:09

                            "la réponse à la question du stylo est : On s’en fout du stylo et de la première version écrite et des lettres utilisées pour l’écrire.« 

                            L’image du stylo appartient à l’humour de l’absurde, je pensais que c’était clair. J’ai tendance à oublier comme le second degré est délicat à manier quand on parle avec des croyants purs jus... Ensuite, non, on ne s’en fout pas, notamment au niveau des dates. Par exemple, comment le peuple juif peut-il être »élu« si les textes de références sont antérieurs à son existence ? Il y a des conséquences en cascade, qui touche les trois religions issues du Livre et toutes leurs sectes.

                             »Tu peux pas comprendre, mais moi quand je lis et relis le coran, je suis convaincu que c’est dieu qui a pondu ce machin« 

                            Ah bon ? Alors, si tu le dis... Effectivement, je n’ai rien à répondre à cette superbe démonstration. On est clairement dans le domaine de la foi, néanmoins il me semble que tu te trompes de verbe. Ce n’est pas »comprendre« que tu veux dire, mais »croire", bien sûr.
                            Comme dit plus haut : chacun est libre. Pour l’instant.


                            • epicure 3 octobre 2013 23:46

                              Donc c’est le dieu de toute la création qui prescrit à ses croyants de ne pas faire ami avec les non musulmans. ( sourate x verset y, google est votre ami )
                              Ce n’est pas digne de ce que les musulmans prétendent au sujet de leur allah.
                              Et après ça vient nous pondre un article comme quoi l’islamisme et l’islam sont dissociable.


                            • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 09:49

                              @attliax et @epicure

                              Je salives déjà devant le nombre de vierges que l’encyclopédie islamica d’attilax me promet pour le jihad contre votre conneries.

                              Il ne faut pas beaucoup à votre raison pour déjanter.
                              Je vous dis vous pouvez pas comprendre mais quand je lis le coran, il arrives à me convaincre et j’y crois. Et là , vous êtes immédiatement aspirés vers le néant. Vous vous mettez à penser que c’est un argument. Revenons au dico :
                              C’est exactement le contraire de ce que je dis. Moi dire vous moi croire pas prouver, Moi dire vous pas être argument puisque moi reconnaître que vous pas aller accepter quoi moi dire.

                              Votre critique du coran ne vole pas plus haut que la critique de l’article.
                              Moi pondre article dire vous science grands savant islam=caca
                              Ensuite moi dire vous que moi rejeter caca et accepter uniquement coran.

                              Que fait alors attilax ?
                              Attila retire l’encyclopédie de la poubelle, enlève le coran et cet article de la table, montre l’encyclopédie en disant que c’est la science d’allah, y trouve du caca, me montre le caca, et critique sur mon article et mon coran sur la base du caca qu’il apporte comme si c’était moi qui l’avait apporté.

                              Toujours en refusant de voir l’article et son sujet, voilà, qu’avec épicure, il me sort summériens, mazdéens, et judéo christianisme, m’en font une présentaion sommaire, et recommencent à critiquer ce que je dis sur la base de ce qu’ils ramènent et sont tout contents d’y trouver des conneries.


                              Sue ce, epicure, me ressort de la théologie judéo chrétienne concernant la pensée et les motivations de Dieu, sa nature de grand salopard, me balance le tout dans le coran et commence à critiquer le coran sur ce qu’il apporte lui-même. Pour finir, il me ressort une équation avec x et y sur un verset qu’il n’ a même pas compris.
                              x=5 et y=51.
                              Le verset ne parle pas d’amitié avec les juifs et chrétiens. Il dit de ne pas prendre « juifs » et « chrétiens » pour maîtres en religion car il s’enseignent les uns aux autres les mêmes conneries. Evidemment, les islamistes qui ne pigent que dalle au coran, ont tout gobé de l’enseignement théologique de leurs collègues cheikhs tarés « juifs » et « chrétiens ». Ce qui permet à Epicure, de tout mélanger allègrement et de critique en dehors de l’article et du coran et de faire son savant.

                              Pour ces histoires de style d’Allah, je veux bien redescendre au second degré.
                              Moi dire vous coran en langue sud péninsule (yemen) écrit dans écriture nord péninsule (jordanie jusqu’à irak). Moi donner vous perche pour dire coran même pas écrit dans langue pays de la langue et que coran voyager avant d’être écrit. Coran arriver en Espagne avant coran écrit correctement. Mais vous pas voir parce que encyclopédie islamica pleine de caca faire croire vous coran tombé dans désert sur homme né l’année où éléphants faire dromadaire.

                              Evidemment, si j’étais taquin, j’aurais demandé à Attilax le nom , lieu et période des « savants » qui ont auraient pondu le coran au moyen orient pendant qu’il était déjà récité jusqu’en Espagne.

                              Je suis obligé d’arrêter là car je ne suis plus sûr de pouvoir assumer toutes les vierges que me promet l’encyclopédie d’attilax.


                              • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 09:55

                                @reste du monde - (Attilax + Epicure)


                                Attilax et Epicure sont d’excellents exemples d’humains dont la spiritualité se définit par effet de miroir par rapport aux conneries que racontent les affabulateurs religieux. Ils voient les mêmes choses mais à l’envers. Vous leur retirez ce qu’il y a derrière le miroir et alors ils ne voient plus rien.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 10:25

                                MuslimADieu,
                                Je vous ai assez longuement contesté sur une autre page, mais je dois reconnaître que votre enseigne, à la gauche de tous vos messages : « Le Coran pour les nuls » est extrêmement pertinente, même si certains, ici, pourraient la trouver un peu « islamophobe ».
                                Effectivement, et je le reconnais volontiers, il faut être parfaitement « nul » pour accorder encore quelque importance à un vieux sottisier du VIIe siècle ; mais tous ceux qui disposent d’un cerveau le savent déjà ! Par conséquent, je ne pense pas qu’il soit bien nécessaire d’insulter ainsi tous les musulmans à chacune de vos interventions.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 11:15

                                @MuslimADieu
                                Je vois qu’interviennent sur cette page d’éminents spécialistes de la glose coranique et j’aimerais en profiter pour m’instruire un peu à propos du 38e verset de la quatrième sourate.

                                Ce verset, qu’elles qu’en soient les traductions - j’en ai consulté plusieurs - pose que les femmes sont « inférieures aux hommes » parce que Dieu l’a voulu ainsi, de toute éternité. Il recommande par ailleurs, lorsque ces simples objets sexuels que sont les femmes(*) font des bêtises, de leur flanquer quelques baffes et de les envoyer coucher dans des chambres un peu à l’écart.
                                Peut-on imaginer qu’un Dieu puisse être assez con pour proférer de telles insanités ?

                                (*) Lorsque je dis que les femmes sont de simples objets sexuels, je ne tire pas cela de mon bonnet, mais de quelques histoires rapportées par la sunna. Ainsi, par exemple l’histoire de Zaynab et de Zayd. Zayd est l’esclave affranchi du Prophète, qui en a fait son fils adoptif et l’a marié à Zaynab. Un jour, Muhammad voit accidentellement Zaynab sans voile et il en tombe amoureux. L’autre lui propose de la céder. Comme on dirait à un vieux copain : elles te plaisent, mes godasses ? Eh bien moi, j’en suis déjà un peu dégoûté ; si tu as la même pointure que moi, je te les donne. « Garde ta femme », lui répond le prophète. Mais Dieu ne tarde pas à lui reprocher d’avoir manqué de sincérité en cachant son sentiment. Avec la bénédiction de Dieu, Muhammad épousera donc Zaynab.

                                Je ne tire pas cette très édifiante histoire d’un article de Wikipedia qui aurait pu être produit par quelques abominables mécréants islamophobes, mais d’un site fréquenté probablement par de très pieux musulmans. On trouvera cela au lien que je mets en bas de page.
                                Le Prophète, par ailleurs, a affranchi son esclave, mais il en avait beaucoup d’autres qu’il n’a pas affranchis. Dieu justifierait donc l’esclavage ? Je sais bien que l’esclavage a toujours existé dans le monde musulman, que l’hostilité des Africains à l’égard des Touaregs, au Mali, est en grande partie liée au fait que ces braves musulmans on été pendant des siècles des marchands d’esclaves. Je sais bien qu’en Arabie saoudite où l’esclavage est interdit par la loi (c’est bien peu conforme à la charia !) on continue quand même à en utiliser, mais tout cela n’est pas bien cohérent. Merci de bien vouloir nous éclairer, nous autres mécréants incultes, sur toutes ces questions importantes.

                                http://www.sajidine.com/vies/femmes-pieuses/epouses-prophete/Zaynabbintjahsh.htm


                              • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 11:18

                                @labrune

                                Merci
                                Tu sais, moi je crois la parole de Dieu reflète l’âme de celui qui la lit.
                                C’’est ton droit le plus absolu d’y voir des conneries.
                                J’apprécies que tu déconseilles l’insulte. C’est plus civilisé.
                                Ceci dit , ça ne me dérange pas trop.En faite ça m’aidait un peu à faire mon portrait psychologique du gugusse à qui j’avais affaire.

                              • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 11:37

                                @labrune 

                                concernant 4-38 sans revenir au caca pondu par les pieux de l’islam qui t’inspirent.

                                Le verset ne dit pas homme supérieur à la femme mais homme responsable financièrement de la femme. le mot Kaouam signifie encore cela en arabe moderne et n’est jamais utilisé pour indiquer une relation de supériorité.

                                secondo, le mot dharaba, traduit par frapper est utilisé plusieurs fois dans le coran comme par exemple frapper un exemple, frapper sur terre (travailler), et bien sûr, peut être utilisé pur dire frapper les esprits que ce que j’adore personnellement faire.

                                La recommandation coranique de 4-38 aux hommes qui font face à une tentative de nouchouz féminin (femme dominante) est, dans ordre
                                1- la parole douce
                                2- le boycott sexuel et l’indifférence (ça va lui donner à réfléchir)
                                3- la parole frappante.

                                Si ça marches pas, il faut passer (verset suivant) à la procédure de divorce.
                                le mot nochouz est utilisé deux fois dans le coran.
                                le second est au verset 4-128 et là c’est l’homme qui fait du nouchouz sur la femme. Comme le nouchouz masculin est généralement violent, la femme peut alors directement entamer la procédure de divorce.

                                ce qui est marrant, c’est que tes pieux n’ont jamais traduit les deux nochouz de la même façon. En revanche, des qu’il s’agit de taper, ils sautent rapidement les deux premières étapes.




                              • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 12:58

                                 @MuslimADieu
                                Merci pour vos réponses. Elles sont, quant au style, et malgré le tutoiement (nous n’avons jamais gardé les cochons ensemble !) d’une exquise délicatesse. Vos réponses quant au fond me satisfont un peu moins. Sur le site de la Grande Mosquée de Lyon, une jeune femme s’inquiète (et on la comprend !) du verset 38 de la quatrième sourate :

                                bonsoir , on vient de m’envoyé un passage sur les femmes ...
                                dite mois reelement qu’est ce que cela signifie svp .. parceque depuis que j’ai vu une video attroce ... inhumaine sur une femme qui se faisait tué .une jeune femme , en tunisie m’a t on dit .. je veux savoir la place qu’elles ont par apport à tous aussi a sa virginité .. le prophète (saws) ne s’est il pas marrié avec une femme non vierge ?!
                                -----------------
                                « Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance, Vous les reléguerez dans des lits à part, Vous les battrez mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle ». Coran (sourate IV, 38 )
                                besoin de vos réponses svp ..le monde me fait peur ...
                                ------------------------
                                J’observe qu’elle oublie de citer (ça doit lui paraître secondaire et ça l’est en effet) que les hommes, comme vous le dites, sont AUSSI supérieurs aux femmes parce qu’ils doivent se préoccuper de leur dot des femmes. Mais le début est correct : « les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci ». Celui qui est censé détenir la vérité coranique oublie, c’est regrettable, de lui faire remarquer son oubli.
                                Après une expression en arabe que je ne comprends pas mais que je laisse pour les arabisants, le commentateur autorisé du Livre pour les nuls fait à la malheureuse la réponse suivante :
                                ------------------------
                                 
                                Imam Tabari dans son Tafsir écrit :
                                D’après Ishak,d’après Ibn Ayina ,d’après Ibn Jouraij,d’après Ata qui demanda à Ibn Abbes,comment se fait cette légère correction ?.Il lui répondit:Avec un morceau de Siwak ou ce qui lui ressemble".(1)
                                D’après Husseine,d’après Hajaj qui dit que le prophète(psl) a dit :donnez-leur une légère correction"Hajaj ajoute c’est-à-dire une frappe qui ne fait pas mal.

                                De meme comment peut-on comprendre ces hadiths du prophète(psl) :

                                Plusieurs femmes allèrent se plaindre de leurs maris (qui les battent) auprès de la famille du prophète(psl),qui dit alors :
                                "Beaucoup de femmes sont venues se plaindre de leurs maris auprès de la famille de Mohamed(psl), or ces hommes-là ne sont pas les meilleurs parmi vous ».(Abou Daoud).
                                Dans un autre hadith le Prophète(psl) a dit :
                                ...Comment fait quelqu’un de vous qui bat sa femme comme il bat le chameau et alors il peut l’embrasser (dormir avec) elle ?...
                                (Bukhari).
                                Imam Ibn Hajar écrit:Avoir des rapports sexuels avec sa femme se fait lorsque chacun s’attire vers l’autre.Mais celle qui est frappé aura du dégout et de la répulsion pour celui qui l’a frappé.Mais s’il est dans la nécesité de le faire devant un cas urgent,qu’il se fait avec légereté afin qu’il n’ait pas du dégout et de la répusion entre les deux".
                                ------------------
                                (*) le siwak est la racine d’un arbuste dont on se servait comme d’une brosse à dents.

                                On trouvera cette intéressante conversation à la page suivante :
                                http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=9134.0 ;topicseen

                                J’ai corrigé quelques fautes d’orthographe qui compromettaient la lisibilité de ces citations mais je ne suis évidemment pas responsable des défaillances de la syntaxe.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 13:05

                                ERRATUM
                                J’ai voulu mettre des traits de séparation pour bien marquer le passage de mon commentaire à des citations, mais je me suis planté : la citation du verset 38 est dans le corps de l’intervention de la jeune femme et n’en devrait pas être séparé.
                                J’écris par ailleurs que les hommes doivent se préoccuper « de leur dot des femmes ». J’avais d’abord écrit « de la dot des femmes », j’ai remplacé par le possessif mais j’ai oublié d’effacer « des femmes »
                                Excuses.


                              • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 13:14

                                @labrune

                                sorry pour le tutoiement
                                quand à ma délicatesse, je répond en fonction de l’agressivité de l’interlocuteur . Le style autre joue et piété pacifique n’est pas mon truc

                                Maintenant, de tabari et bukhari, vous n’avez effleuré que l’iceberg en immondices.
                                je m’en contrefiches et je vous ai prié plusieurs fois de ne pas me rapporter ces saloperies en me disant que c’est ma religion. Je ne vais pas vous prier de lire l’article, mais j’y ai dis que je considère la chariaa comme religion satanique.
                                Vous ne faites qu’appuyer ce que je racontes

                              • Attilax Attilax 4 octobre 2013 12:22

                                "Attilax et Epicure sont d’excellents exemples d’humains dont la spiritualité se définit par effet de miroir par rapport aux conneries que racontent les affabulateurs religieux.« 

                                Quel mépris pour ceux qui n’ont pas tes convictions ! »moi dire ça, toi dire ça caca« Waow. Avec de tels arguments, nul doute que nombre de brebis égarés vont être convaincues. Je n’écoute pas les »affabulateurs", je me contente de lire les textes fondateurs et d’essayer de les comprendre, avec ma culture et mes outils intellectuels. Contrairement à toi qui focalise sur le Coran, je m’intéresse à toutes les cultures, toutes les philosophies, toutes les religions, car je pense qu’elles peuvent toutes m’apporter des choses. Ma base permanente de réflexion, c’est le DOUTE, alors que toi, c’est la FOI. Tu vois une seule route quand j’en vois plein, et tu nies mon droit à poser des questions légitimes au nom de cette foi, en m’insultant et en me méprisant au passage. Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure méthode pour dialoguer.


                                • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 13:40

                                  @attilax

                                  je répètes. j’adaptes mon discours à mon interlocuteur. Je ne suis jamais le premier à agresser.

                                  De plus mon pseudo et mon avatar sont clairs. J’ai choisis un camp et je ne me disperses pas sur plusieurs routes.
                                  je ne m’intéresse aux religions qu’a titre anthropologique. Je n’y crois pas.
                                  Pour moi Dieu est tout sauf religieux, il est savant, sage, et être de raison. Quant au doute, tu n’a pas idée de ce nous, coranistes extrémistes, avons remis en cause. Le coran nous a convaincus et c’est notre droit.
                                  Mais attention, il y a des gens qui font du doute un totem à idolâtrer. Ils disent le vénérer mais en faites ils gobent un sacré paquet de conneries. Comme dans toute religion.

                                  23-1 Les fidèles à ma parole sont dans le succès.
                                  23-2 Ceux qui se connectent humblement à moi
                                  23-3 ceux qui s’écartent des paroles futiles.
                                  23-4 et qui pratiquent la purification de l’esprit.

                                  mais le plus bizarre, tu sais, est que le coran ne demande jamais la foi à ses fidèles.il leur demande constamment de réfléchir. Mais là, c’est trop compliqué à expliquer.

                                • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 13:22

                                  @MuslimADieu

                                  Pendant que nous y sommes, et bien que j’aie quelque scrupule à abuser du temps que vous avec la bonté de consacrer à éclairer les lecteurs d’AgoraVox sur l’interprétation correcte du Livre pour les nuls, je me permettrai de vous demander ce que vous pensez de la fatwa émise par Sabah al-Sakâra touchant à ce qu’on appelle « djihad du sexe ». Elle définit très clairement ce qui est halal dans cette charmante pratique, aussi bien que ce qui ne l’est pas. Sa fatwa date de l’époque où les Frères, en Egypte, étaient si occupés sur la place Tahrir que le temps leur manquait pour trouver des occasions qui leur permissent de forniquer, mais j’ai vu récemment que le djihad du sexe avait tendance à se développer puisqu’aussi bien une centaine de jeunes tunisiennes étaient partie en Syrie pour rendre quelques services bien utiles aux insurgés d’Alep et d’ailleurs.



                                  • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 13:34

                                    Réflexion faite, tous les lecteurs d’AgoraVox ne sont peut-être pas très au courant des propositions de Sabah al-Sakâra. L’extrait suivant permettra de se faire une idée un peu plus précise de ce que j’évoquais.

                                    « Le jihad de fornication n’est halal que lorsqu’il se trouve en terre de jihad comme sur la place Râbi’a al ‘Adaouyya et la place al-Nahda. Il l’est aussi en Syrie. C’est un « devoir » pour toute musulmane là-bas et maintenant en Égypte, car l’Égypte a été violée et il faut qu’elle revienne à la gouvernance des Frères musulmans. Les musulmanes doivent se rendre place Râbi’a pour le jihad de fornication car il est devenu un devoir ».

                                    Problème annexe : Je me sens un peu frustré, en ce moment. N’étant pas musulman, et encore moins jihadiste, puis-je quand même prétendre jouir du jihad de fornication si je prends demain un billet d’avion pour Damas ? Je dois l’avouer très franchement, je crains que la réponse ne soit très négative. Cependant, le Livre pour les nuls permet -et cette page le montre bien !- des interprétations tellement surprenantes, parfois, qu’on peut bien se dire : sait-on jamais ?


                                  • Christian Labrune Christian Labrune 4 octobre 2013 13:46

                                    @jaja
                                    Le journal « Le Monde », en 1975, expliquait très longuement à ses lecteurs, et en recourant à une très forte argumentation, que le déplacement des populations de Phnom Penh vers les campagnes environnantes était quelque chose de tout à fait compréhensible et que ceux qui critiquaient les sages décisions de Pol Pot à la tête du Kampuchea démocratique étaient de pauvres crétins. Bien évidemment, cela aurait paru choquant qu’on obligeât plus d’un million de Parisiens à aller bêcher la Beauce ou la Picardie, mais le Cambodge n’était pas du tout la France, et il n’y avait que des imbéciles pour n’être pas capables de faire la différence.

                                    Quand j’étais prof, dans les années 80-2000, on a détruit le système d’instruction publique en France. Le Monde était bien évidemment avec les démolisseurs.

                                    S’il y a un journal en France spécialiste du Hoax, c’est bien « Le monde », le quotidien préféré des têtes molles.


                                  • MuslimADieu MuslimADieu 4 octobre 2013 13:54

                                    @labrune

                                    ce que je penses du jihad du sexe que les idôlatres attribuent à Allah ? Ca me fait marrer.
                                    Mon cher labrune,
                                    vous passez trop de temps à méditer sur les idioties et sur les conneries que les idolâtres racontent.
                                    Vous approfondissez la voie de la connerie et l’explorez sois disant pour la dénoncer.
                                    Mais ça reste toujours une voie de la connerie. La sagesse n’est pas au bout de ce chemin.

                                    Rigoler pour rigoler, il y a une fatwa qui autorise les jihadistes mâles à se défoncer le cul par un autre pieux djihadiste si c’est pour l’agrandir dans le but pieux d’y mettre plus de dynamite dans les attentats suicides.
                                    Désolé, le lien vidéo est en Arabe. donc je vais pas m’amuser à le rechercher
                                    Il y a tant de conneries qui vous échappent dans votre recherche spirituelle. Jamais vous n’aurez le temps de de maîtriser entièrement le sujet.



                                  • Deneb Deneb 4 octobre 2013 15:29

                                    Mais Christian, vous faites du prosélytisme pour l’islam, là. Le paradis, les 72 vièrges .... ici, sur Terre. Que demander de plus ! Je cours me convertir ! Allah Akhbar !


                                  • Christian Labrune Christian Labrune 5 octobre 2013 00:13

                                    @Deneb,
                                    Je pense en tout cas, conversion ou pas, que vous conviendrez avec moi qu’il vaut mieux désormais éviter de perdre son temps avec un énergumène qui n’est pas foutu de s’exprimer d’une manière cohérente et n’a visiblement rien à dire. Il écrit dans sa petite présentation qu’il est là « pour emmerder » tout le monde. Est-ce bien ça qu’on appelle un « troll » ?


                                    • Deneb Deneb 5 octobre 2013 07:03

                                      Christian, j’ai quelque chose à vous dire, mais ça me gênerait de le dire en public. Pourriez vous me contacter à cette adresse : gael5943@gmail.com. Merci d’avance.
                                      Bien à vous
                                      Deneb


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 5 octobre 2013 11:42

                                      @Deneb
                                      Je vous ai envoyé mes coordonnées, mais comme je l’ai fait en cliquant directement sur l’adresse dans le corps du message, je n’ai pas de trace dans Thunderbird. Si vous n’aviez rien reçu, signalez-le moi ici.


                                    • popov 6 octobre 2013 15:18
                                      @MuslimADieu

                                      Bonjour

                                      Chaque fois que quelqu’un fait un reproche à l’islam en se basant sur la traduction d’un verset du coran tu nous sors une traduction qui dit des choses différentes.

                                      Es-tu linguiste ou te réfères-tu à des travaux de linguistes. Dans ce dernier cas, il serait bien de citer tes sources.

                                      Et dans les deux cas, il serait urgent de publier ta traduction complète du coran, pas du goutte à goutte. C’est tout de même énorme : les traductions du coran dont on dispose seraient toutes fausses parce que le traducteur n’a rien compris au texte arabe, et c’est avec ces fausses traductions en main que des gens se convertissent à ce qu’ils croient être l’islam.

                                      Le fait de publier une traduction complète ferait avancer un peu les choses. D’autres linguistes pourraient vérifier ta méthode et confirmer ou infirmer ta traduction. Si tes arguments sont solides du point de vue linguistique, cela ne devrait pas te faire peur.

                                      • MuslimADieu MuslimADieu 7 octobre 2013 10:53

                                        @popov

                                        Les traductions que je sors sont des traductions de mots et sens qui existent dans les débats entre « coranistes extrémistes ». J’y mets mon grain de sel, surtout en choisissant qu’elle est la « bonne » interprétation.
                                        Je suis bilingue français et arabe. J’estime humblement avoir un petit devoir d’information concernant les « débats 100% centrés sur le coran » vis à vis des francophones et surtout envers ceux qui sont musulmans. Je ne te cacherais pas qu’un « coraniste extrémiste » qui s’affiche en tant que tel dans la vie réelle se ferait assassiner rapidement par les islamistes. Les « seuls coranistes » qui arrivent à parler en public ne remettent même pas en cause aucun des 5 piliers de l’islam.Ils sont ’« extrêmement modérés ».
                                        Internet a fait beaucoup pour nous. De tout temps, beaucoup de musulmans ont rejeté les hadiths mais c’est Internet qui a libéré les débats entre les musulmans qui rejettent la « science officielle des cheikhs ». Jamais, depuis des siècles, l’hérésie vis à vis de la « science officielle » n’a été aussi forte que celle atteinte par les coranistes au cours de ces 20 années de Web.

                                        Concernant la traduction en français, c’est un grand projet. Sur free-minds.org, il y en a une en anglais. Je n’ai pas connaissance d’une bonne traduction en français et on y viendra tout ou tard. Mais, pour l’instant, l’objectif coraniste, s’il y en a un, est de mieux comprendre le coran et de tenter déjà de convertir les musulmans à l’islam en les « sortant » de l’omerta cléricale et en bousculant certaines idées reçues. On a déjà beaucoup de difficultés à faire lire et comprendre le coran à ceux qui y croient déjà.

                                        La « conversion des gens à l’islam » ne se fait pas avec le coran. C’est plus des sectes. Il y a un peu de coran et on tombes assez rapidement dans l’endoctrinement extra coranique, les mythologies et fables, et les rituels abrutissants.

                                        Concernant la méthodologie « coraniste », elle est toute simple. Pour comprendre le sens d’un mot, il faut :
                                        1- voir son utilisation dans le coran lui-même
                                        2- voir ce qu’en disent les dictionnaires
                                        3- confronter avec l’histoire (et la science) prouvée et non celle racontée par les cheikhs.
                                        Il n’y a donc aucune « autorité » et aucune source.
                                        Cette méthodologie est « dictée » par le coran lui même.
                                        En effet, le coran demande de faire du « tartil », c’est à dire faire ses propres arrangements de choses (versets) similaires. Il garantit que l’arabe est une langue pure (donc avec presque pas d’étymologie faisant référence à d’autre langues), demande constamment de confronter avec la réalité objective et surtout d’éviter l’enseignement du diable qui base ses preuves exclusivement sur des ragots et propos colportés (ce que font les cheikhs).


                                      • popov 7 octobre 2013 15:07
                                        @MuslimADieu

                                        Merci pour cette longue réponse.

                                        Avant de visiter le site free-minds.org, j’ai tapé « whois free-minds.org » sur ma console linux pour voir si les données d’enregistrement du site étaient publiques ou confidentielles. Elles sont publiques. On y trouve l’adresse officielle du site à New York, un numéro de téléphone et le nom et l’adresse email du propriétaire du domaine. En googlant cette adresse email, on tombe sur un site chekanoormoulavi.com, écrit en malayalam mais avec une introduction en anglais qui donne des renseignements sur le propriétaire de free-minds.org :

                                        [ Layth Saleh al-Shaiban is one of the leading muslim intellectuals for Islamic Reform. Layth is the founder of Progressive Muslims and Free-Minds organizations. He is the co-author of the Quran : a Reformist Translation, and the author of The Natural Republic. Layth works in a financial institution as a financial adviser, and lives in Saudi Arabia ]

                                        New York, Arabie Saoudite, institution financière...tous les chemins mènent à Rome comme on dit !

                                        De retour au site free-minds.org, on y trouve deux traductions du coran en anglais, l’une « The Qur’an : A Monotheist Translation » traduit par « The Monotheist Group », l’autre « Quran : A Reformist Translation » dont un des traducteurs est Layth Saleh al-Shaiban.

                                        Le premier peut être téléchargé en pdf, ce que j’ai fait. Tu vois, mon cas n’est peut-être pas aussi désespéré qu’il ne parait.

                                        Concernant ta méthodologie :

                                        (1) voir son utilisation dans le coran lui-même : C’est la première chose à faire puisqu’un mot est défini par l’usage qu’on en fait. Ce serait encore mieux s’il y avait d’autres source en arabe de l’époque, mais il n’y en a pas.

                                        (2) voir ce qu’en disent les dictionnaires : le problème est de savoir comment ces dictionnaires ont été compilés.

                                        (3) confronter avec l’histoire (et la science) : oui, pour en savoir plus sur ce qu’il se passait dans cette région, mais à ma connaissance, aucun historien de l’époque, s’il y en avait, ne parle de Mahomet. Reste à faire parler l’archéologie.

                                        Je suis moins d’accord avec ceci :

                                        Il garantit que l’arabe est une langue pure (donc avec presque pas d’étymologie faisant référence à d’autre langues)

                                        Il n’y a pas de langue pure, créée à partir d’une poignée d’argile. L’arabe du coran fait partie d’un groupe linguistique et il serait instructif au contraire d’examiner l’usage des mots (ou racines) dans la littérature rabbinique et chrétienne de l’époque.

                                        Un exempleSur ce lien, la première video est cassée. Il faut voir la seconde. Comme tu es un homme très occupé, tu peux skipper le début et amener le curseur sur 2:10.

                                        Un autre exempleTu en fais ce que tu veux hein. Mais pourquoi ne pas discuter avec ces gens ?

                                      • MuslimADieu MuslimADieu 7 octobre 2013 16:43

                                        @popov

                                        Je connais layth el shayban pour avoir lu un certain nombre de ces articles. J’avoue que ce n’est pas un de mes auteurs favoris 
                                        Le site en question, au delà des articles, vaut par son forum où les gens débattent dans tous les sens. A côté de nombreux novices, il y a des kadors (ex : ayman, pazuzu).

                                        Les deux (ayman et pazuzu) contestent l’existence de la Mecque. Aucun d’aux ne croient que Muhammad y ait mis les pieds. Selon ayman, beaucoup plus calé que moi, l’arabe aurait été une langue populaire tandis que les élites religieuses privilégiaient d’autres langues (araméan, nabatéen, grec et pourquoi pas syriaque). Ce qui expliquerait la rareté des « inscriptions arabes » préislamiques.
                                        Si l’on arrive à prendre ses distances avec ces stupidités de Mecque et Medine, il semble que l’arabe (parlé) soit sud arabique tandis que l’écriture elle, soit carrément non arabe (script nabatéen) et d’origine « nord arabe ». Le coran parle d’hégire (migration) et j’ai bien l’impression que les distances soient plus importantes que le trajet entre les deux villes Mecque et médine.
                                        Plusieurs indications coraniques semblent indiquer que le prophète a commencé à prêcher au sud de la péninsule puis au nord (selon les théories, du côté de la jordanie ou du côté de l’irak ou, ce qui me parait plus logique, au sud de l’irak, côté golfe persique (loin du conflit perso -romain).
                                        Il est clair, pour un lecteur du coran, que le prophète avait face à lui une société multiculturelle. Créer un carrefour culturel en plein sahara est l’une des plus grandes absurdités de la « science officielle ».

                                        Je regarderais la vidéo du prêtre qui semble sincère mais certainement pas celle de aldeeb.

                                        Concernant la « pureté de la langue arabe », je ne puis te convaincre. Il faut un peu être arabophone pour voir combien le sens des versets du coran prend un sens totalement différent lorsqu’on met le sens étymologique à la place du sens commun enseigné par les cheikhs.
                                        Par exemple, le mot hajj, traduit par pèlerinage, à une racine qui pointe trivialement vers le mot débat avec arguments. Le coran l’utilise plusieurs fois dans ce sens.
                                        Certains vont plus loin et disent qu’adam parlait en arabe. Mais là, les preuves ne sont pas convaincantes.
                                        Toujours est t-il, qu’en arabe, « arabe » signifie éloquent et langue pure.
                                        Il y a certainement de grandes similarités entre l’arabe et d’autres langues anciennes. Décider qui a pompé sur l’autre est souvent une question de foi du « scientifique ».
                                        Voici deux liens « négationnistes » sur free-minds. ( ici et ici ) qui te permettront de mesurer la capacité « hérétique » des extrémistes coranistes sur des sujets que je ne me sens même pas capable d’aborder ici.

                                      • myriem 24 octobre 2013 00:17

                                        Bonjour. Bien des gens se moquent du pèlerinage à la Mècque. Souvent ce sont des chrétiens. Les chrétiens en général ont lu des parcelles de l’Ancien Testament ou des morceaux du Nouveau Testament. Voici ce que l’on peut lire dans la Bible sur la Mecque. 

                                        L’article du Docteur Mohamed Abdelkhalek Chriba intitulé « Mohammed Prophète d’Allah, dans la Torah et dans l’Évangile » . Le mot « Baca » que l’on retrouve dans la version anglaise du Saint Livre (Sainte Bible : nouvelle version du Roi James), mot auquel ils ont prêté le sens de « pleur/larme » dans la traduction arabe du Saint Livre : « Heureux sont ceux qui tirent leur gloire de toi en gardant dans leur cœur l’envie de frapper à ta porte (il s’agit du mot pèlerinage, à l’origine), pendant qu’ils traversent la vallée des larmes /des pleurs qu’ils transforment en source » (psaumes 84-6).

                                        Alors que dans la version française en trouve : « Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur coeur des chemins tout tracés. (84:7) Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions ».
                                        Dans le Coran voici aussi le mot Baca qui signifie la Mecque : « La première Demeure qui ait été édifiée pour les gens est bien celle de Baca ( la Mecque ) bénie et représentant une bonne direction pour l’univers. Là se trouvent des signes évidents, parmi lesquels l’endroit où Abraham s’est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Demeure. Et quiconque ne croit pas, Allah se passe largement des mondes » Sourate Aal Imrane, versets 96-97.
                                        http://api.viglink.com/api/click?format=go&key=b25f09eceb263e1ea78f13f6a7eab0b6&loc=http%3A%2F%2Fcauseries-islamo-chr.forumsmaroc.com%2Ft156-bacca-dans-la-bible-et-dans-le-coran&v=1&exp=-1%3Ana%3A0&type=U&libId=c1aadf1d-0604-45a2-9272-3170eb84fb01&out=http%3A%2F%2Fwww.quran-m.com%2Ffiras%2Ffrance%2Findex.php%3Foption%3Dcom_content%26view%3Darticle%26id%3D97%3Abacca-dans-la-bible-et-dans-le-coran-%26catid%3D35%3Adans-lhistoir%26Itemid%3D89&ref=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2Furl%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%3D%26esrc%3Ds%26source%3Dweb%26cd%3D4%26ved%3D0CEUQFjAD%26url%3Dhttp%253A%252F%252Fcauseries-islamo-chr.forumsmaroc.com%252Ft156-bacca-dans-la-bible-et-dans-le-coran%26ei%3DE0loUq_4OeLR0QXLl4H4BA%26usg%3DAFQjCNE09xP-7GYmQNYgXjymmnHlnUep2g%26bvm%3Dbv.55123115%2Cd.d2k&title=Bacca%20dans%20la%20Bible%20et%20dans%20le%20Coran&txt=http%3A%2F%2Fwww.quran-m.com%2Ffiras%2Ffrance%2Findex.php%3Foption%3Dcom_content%26amp%3Bview%3Darticle%26amp%3Bid%3D97%3Abacca-dans-la-bible-et-dans-le-co...&jsonp=vglnk_jsonp_138256651712010
                                        Psaume 84:6-13 (Ostervald)

                                        6- Heureux l’homme dont la force est en toi, ceux qui aiment les chemins de ta maison !
                                        7- Passant par la vallée de Baca , ils en font une source vive ; et la pluie d’automne la couvre de biens. 
                                        8- Ils vont de force en force pour se présenter devant Dieu en Sion. 
                                        9 Éternel, Dieu des armées, écoute ma prière ! Dieu de Jacob, prête l’oreille ! 
                                        10- O Dieu, notre bouclier, vois et regarde la face de ton Oint !
                                        11- Car un jour dans tes parvis vaut mieux que mille ailleurs. J’aime mieux me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu, que d’habiter dans les tentes des méchants. 
                                        Psalm 84:6-12 (King James Version)

                                        6 Who passing through the valley of Baca make it a well ; the rain also filleth the pools. 7 They go from strength to strength, every one of them in Zion appeareth before God. 8 O LORD God of hosts, hear my prayer : give ear , O God of Jacob. Selah. 9 Behold , O God our shield, and look upon the face of thine anointed. 10 For a day in thy courts is better than a thousand. I had rather be a doorkeeper in the house of my God, than to dwell in the tents of wickedness. 11 For the LORD God is a sun and shield : the LORD will give grace and glory : no good thing will he withhold from them that walk uprightly. 

                                        Source :http://www.biblestudytools.com/ost/psaume/passage.aspx?q=psaume+84:6-13

                                        • MuslimADieu MuslimADieu 24 octobre 2013 10:27

                                          Rebonjour Meriem


                                          Je me moques du pélerinage à la Mecque.

                                          Bacca ou Mecca, il faut se décider. Le coup des parenthèses dans la traduction, je connais.
                                          En Arabe (voir dictionnaire), bacca signifie à la fois bousculade (donc endroit peuplé) et bouka signifie clairement pleurs. C’est les cheikhs qui tordent leurs langues pour faire correspondre Bacca à Mecca.

                                          Quand à Mecca, tu n’es pas encore prête pour que je t’en parles.



                                        • Deneb Deneb 24 octobre 2013 11:24

                                          Déjà, les monothéismes n’en sont pas. Le christianisme, c’est la sainte trinité + la vièrge + les demi-dieux - les saints. En islam, on n’évoque jamais Allah sans évoquer son prophète, on vénère les martyrs etc. Par contre l’Hindouisme considéré comme poythéisme place en haut de la pyramide l’âme suprème : Atman. Les différents dieux comme Krishna, Vishnou, Shiva ont le même statut que les saints dans le christianisme.
                                          Mais ça n’a finalement aucune importance, monothéisme, polythéisme ..., c’est la masturbation du cerveau par la pensée magique. La seule religion non-nuisible c’est l’humanisme matérialiste. Les seules prophéties qui fonctionnent réellement sont les prédictions de la science. Les coranneries comme « il est strictement interdit de croire en d’autres paroles que le coran » sont le reflet d’un communautarisme protectionniste et oppressif. Régler sa vie sur les écrits d’une époque où les gens étaient extrêmement cons, bien plus qu’aujourd’hui, eh oui, est semblable à une maladie mentale. En effet, lorsqu’un humain croit avoir un ami imaginaire, on le considère fou, mais quand c’est un million de gens, on appelle ça une religion.
                                          L’humain fait incessamment des progrès moraux. Il y a encore quelques siècles, vivre en paix était exceptionnel, la guerre était omniprésente. Les gens cautionnaient tous l’esclavage et la justice sommaire, le racisme était la règle, les superstitions avaient une énorme importance ... Aujourd’hui le rationnel gagne du terrain, l’obscurantisme recule même s’il a encore la peau dure. Les humains communiquent librement entre eux, une situation complétement inédite dans l’histoire, toutes les croyances sont de plus en plus remises en cause. Alors lire, voir apprendre par coeur les inepties d’un autre âge, à part leur intérêt historique pour prouver la bêtise inhérente à la société dans le passé, c’est une pure perte de temps.


                                          • Boris Le Hachoir 13 novembre 2013 22:05

                                            Bonsoir,

                                            Voici du rap à caractère coraniste extrémiste, si cela vous intéresse c’est certainement approprié :

                                            Bravo pour l’article MuslimADieu ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès