• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > L’ascenseur social en panne aussi dans l’Eglise

L’ascenseur social en panne aussi dans l’Eglise

 Je suis parti en tant que volontaire civil à Jérusalem pendant deux ans grâce à la Délégation Catholique à la Coopération sur un poste financé en grande partie par l’œuvre d' Orient. Cela a été un séjour inoubliable. Il m'a laissé une empreinte comme au fer rouge. J'y ai rencontré des personnes extraordinaires et je n'oublierai jamais ce que j'ai vécu là-bas et leurs visages. Je n'ai de cesse depuis d'essayer de faire connaître entre autres choses qui m'ont marqué la spiritualité des chrétiens d'Orient et leur sort tragique qui laisse indifférent la majeure partie des occidentaux.

 

Cependant, je n'y étais pas parti pour la seule beauté du geste...

 J'étais en effet convaincu que ce genre de séjour à l'étranger permettait de nouer des contacts, se construire un réseau actif en montrant ses compétences pour plus tard lors du retour se donner les moyens de mes ambitions. Il nous était souvent dit également que partir en volontariat était un excellent point sur un CV ce qui est vrai à condition de faire déjà partie du milieu social qui convient. Cela n'était pas mon cas et je n'étais pas le seul.

 On le voit j'étais encore très naïf.

Une fois rentré en France j'ai dû apprendre à ne compter que sur moi-même. Chaque proposition enthousiaste reçue avant mon départ du Proche Orient aboutissait à un cul-de-sac. Quand j'abordais cette question à Jérusalem ceux qui savaient ce qu'il en était réellement me regardaient avec un sourire un peu triste. Eux savaient ce qu'il fallait attendre de cette grande fraternité de croyants que nous croyions pour la plupart être une réalité là-bas. C'était juste que nous étions bien obligés de compter les uns sur les autres, ne serait-ce que pour avoir une vie sociale.

J'étais invité ponctuellement à de grands rassemblements comme les communautés nouvelles les affectionnent maintenant, très affectifs. On se tenait par la main, on serait tous frères et sœurs encore, et dés la célébration terminée on oubliait jusqu'au prénom du voisin ou au mieux on lui promettait de l'appeler...

En Église comme partout ailleurs dans notre société, on ne réussit pas sans réseaux pré-existants. Il y a bien par ci par là des célibataires voire des couples qui travaillent dur et qui sont en dehors. On dit alors qu'ils sont très dynamiques, « teeellement sympââs ». Peut-être s'ils sont bien sages, bien dociles auront-ils un jour la possibilité d'intégrer le milieu très fermé et très favorisé qui chapeaute en ce moment le catholicisme en France ? De temps à autres est choisi un de ces croyants considéré comme « méritant ». Ils animent des messes, ils se dévouent souvent sans compter et c'est pour une vieille fille méprisée ou un vieux gars dédaigné le moyen d'avoir quand même malgré tout son heure de gloire...

Je songe particulièrement à l'une d'entre elles s'obstinant depuis une douzaine d'années que je la connais à vouloir travailler, et être payée, en Église. Elle s'étonne encore qu'on ne lui propose pour cela que des salaires en noyaux de cerise en somme. Elle n'a pas compris que l’Église est malheureusement devenue en France un conservatoire social. Les bons milieux s'y protègent des influences pernicieuses, en protègent leur progéniture. Les réflexions sur la Foi sont la plupart du temps un genre de « coaching » sur la famille et le couple, et rien d'autres.

Est-ce pour autant qu'il ne demeure pas dans l’Église des poches de résistance contre ces comportements qui sont autant de repoussoirs de la Foi ? Il existe des paroisses où tous les milieux se mélangent, où il n'y a pas de préséance selon son appartenance ou non au Rotary. Il en est à Paris mais elles sont de plus en plus rares. Ce sont pourtant des endroits d'évangélisation autrement plus puissants, négligés par tous ceux qui ne font que de l'entrisme dans cette vénérable institution pour assouvir leurs propres ambitions et parfois leur complexe du gourou...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Gollum Gollum 18 décembre 2017 10:44

    l’Église est malheureusement devenue en France un conservatoire social.


    Question naïve : depuis quand exactement ?

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 10:55

      @Gollum
      depuis que les ravages progressouillards ont fait leur effet


    • Gollum Gollum 18 décembre 2017 11:39

      @Amaury Grandgil


      Ce n’est pas très précis. Donc à travers votre terme de progressouillard vous visez le progressisme si j’ai bien compris ? 

      Ce progressisme déjà à l’œuvre du temps de Pie X et dénoncé par celui-ci. Et qui a, d’une certaine manière, eu sa victoire à travers Vatican 2.. 

      Vous êtes contre Vatican 2 je présume ? Ne le prenez pas mal surtout, c’est juste pour vous situer car cela fait longtemps que je me pose la question.

      On se tenait par la main, on serait tous frères et sœurs encore, et dés la célébration terminée on oubliait jusqu’au prénom du voisin 

      Je suis, du reste, assez d’accord avec ce portrait acerbe du chrétien « moderne » et qui procède d’un affadissement total de la pratique religieuse. Et qui aligne quelque peu celle-ci sur les droits de l’homme, tout aussi fades..

      chrétiens d’Orient et leur sort tragique qui laisse indifférent la majeure partie des occidentaux.

      C’est assez vrai. Mais, là encore, et pour rétablir l’équilibre (j’y tiens), c’est une règle générale, quelle que soit la pratique religieuse. Récemment une mosquée, remplie de soufis, en Égypte, a subi une attaque : plus de 300 morts. Silence quasi total sur les ondes. Pas d’indignation alors que 300 morts en France et c’était tous les médias de la planète qui s’indignaient comme si les morts français avaient plus d’importance qu’ailleurs..

      Il ne s’agit donc pas d’un abandon des chrétiens d’Orient sous prétexte qu’ils seraient chrétiens.. Du reste, la mort en France de ce prêtre assassiné il n’y a pas si longtemps, avait eu une bien meilleure médiatisation que celle des 300 en Égypte.

       




    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 11:50

      @Amaury Grandgil
      ce sont les plus progressistes qui ont cru que Vatican II était leur victoire, ce n’était pas le cas. Vatican II était nécessaire sur de nombreux points.
      Les ultra progressistes y vont vu l’occasion de mettre en œuvre leurs lubies.
      Le ver était dans le fruit, et dans l’affadissement spirituel.. ;
      Il y a un abandon des chrétiens d’Orient par les chrétiens eux-mêmes.


    • Gollum Gollum 18 décembre 2017 14:03

      @Amaury Grandgil


      ce sont les plus progressistes qui ont cru que Vatican II était leur victoire

      Oui. Et les plus réactionnaires aussi. 

      Ceci dit si l’Église d’aujourd’hui est fadasse elle n’a qu’à s’en prendre à elle-même (suffit d’écouter le pape François qui est une catastrophe ambulante).

      Un bon exemple c’est de voir comme l’art « chrétien » s’est modelé sur la modernité. Avec des églises moches, toutes de béton, sans âme… des vitraux qui font penser aux bouses de l’art moderne. Sans signification aucune. De l’abstrait pur.

      On est loin de la cathédrale de Chartres. Est-ce que ce sont les modernistes qui construisent ces églises ?

      Les orthodoxes de Russie ont su beaucoup mieux préservé leur âme.

      Commencez par re-construire des vraies églises, belles… Vous verrez peut-être revenir du monde.

      Idem pour l’abandon du Bach (ou grégorien) à la messe pour le remplacer par de la guitare, du gospel, tout cela parce que l’on s’imagine que c’est plus à la portée des gens.

      En fait on assiste à une véritable perte de sens de la société toute entière et l’Église n’y échappe pas, ce qui d’ailleurs interroge quelque part.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 14:06

      @Gollum
      Pour une fois nous nous rejoignons, c’est une perte de sens globale.
      Que les catholiques se divisent entre progressistes et traditionalistes est en soi une honte.
      Tout comme le fait qu’ils ne se soucient plus de spiritualité solide.


    • njama njama 18 décembre 2017 16:56

      bonjour Amaury
      Il y a un abandon des chrétiens d’Orient par les chrétiens eux-mêmes.

      mais les chrétiens d’orient demandent juste qu’on leur foute la paix. Ils en ont marre de cette sempiternelle condescendance des chrétiens d’occident à leur encontre, ils refusent cette judaïsication rampante du christianisme catholique, surtout depuis Vatican2, ils ne veulent pas qu’on leur dise ce qu’ils doivent penser de leurs frères musulmans ou juifs, avec qui ils vivent depuis tant de siècles. Ils savent très bien que la plus grande menace pour eux est venue des occidentaux, que c’est elle qui avec les guerres qu’ils ont fomentées, en a jeté plein à mendier sur les trottoirs de l’occident ...
      Faut arrêter les jérémiades sur les chrétiens d’orient, ils sont « arabes », d’abord « arabes », et après chrétiens, musulmans, juifs, ou zoroastriens. C’est l’arabité et la nation qui les unissent entre confessions différentes, entre ethnies et cultures différentes ... celui qui ne comprend pas ça ne peut pas comprendre l’orient et passera à côté de ce qu’il a de plus beau, c’est pas pour rien qu’on dit que la Syrie était une petite Inde ... c’est le berceau des civilisations, c’est imprégné dans l’âme de l’oriental


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 17:24

      @njama
      Quelle condescendance ??????????
      Compréhension à contresens ????
      J’ai vécu deux ans à Jérusalem en travaillant AVEC les chrétiens orientaux pour les faire connaitre et que justement ils ne soient pas traités avec condescendance.
      Et OUI il y a un ABANDON des occidentaux et un IGNORANCE de leur part sur ce sujet.
      Je supporte depuis que je suis rentré des gens aussi péremptoires que vous, d’un côté, de l’autre, réellement condescendance, EUX.

      A Jérusalem ils sont entre le marteau et l’enclume, suspects de tous les côtés, MOI je parle de ce que j’ai vécu, VOUS sur ce sujet, parlez de loin...


    • njama njama 18 décembre 2017 21:05

      @Amaury

      J’essaierais de te répondre de mon mieux Amaury, crois bien en ma toute sincérité, et ma fraternité spirituelle avec toi, je te lis suffisamment depuis un bon moment pour savoir que ce n’est pas de vains mots entre nous...
      Nous partageons en commun d’avoir vécu un certain temps en Israël, pas dans les mêmes conditions et circonstances mais ça crée des liens (métaphysiques puisque nous n’avons pas eu (la chance) de garder les chèvres ensemble au même moment)

      Et que le minimum entre nous est de ne pas éviter l’amalgame que les catholiques seraient le reflet des chrétiens d’orient, car hormis le Liban où c’est le cas assez marginal avec les maronites, les catholiques n’ont que très peu d’influence dans cet orient
      Faut pas nous refaire les trucs du roman des Croisades des chrétiens persécutés ... c’est un peu éculé, peut-être pas ici, mais pas même crédible en Syrie où chrétiens et musulmans s’embrassent tous les jours dans les joies (mariages, naissances, ...) et les malheurs de la vie (décès malheureusement) ... de les voir « communier » entre eux dans la prière, car c’est le cas, ne peut laisser indifférent

      alors l’influence d’un christianisme d’occident sur l’orient c’est un peu pichenette dans un orient très majoritairement orthodoxe, c’est l’effet loupe, juste l’effet loupe des médias ...décalé avec la réalité du terrain


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 08:21

      @njama
      C’est justement ce que je dis, de sortir de l’idée que le catholicisme dit latin est la seule spiritualité chrétienne.
      Les chrétiens orientaux sont orthodoxes à 60%. Pas en majorité...


    • njama njama 19 décembre 2017 10:41

      @Amaury

      Aussi admirable que soient pour le christianisme les références historiques de la Terre Sainte, Israël est un très mauvais exemple pour avoir une idée du christianisme d’orient ... pour les raisons contemporaines que tout le monde connaît, lesquelles depuis plusieurs décennies n’engagent pas à la sérénité. Il vaudrait mieux se référer au Liban, ou à la Syrie ...

      Allocution du Pr. Élias Zahlaoui devant le Parlement européen : Vérités et mensonges sur la guerre en Syrie
      Conférence sur la paix et la reconstruction de la Syrie
      extraits
      [...]
      Et pourtant l’État syrien a tenu, son Président a tenu, son armée a tenu, sa population a tenu, ses institutions gouvernementales de tous ordres ont tenu, son corps diplomatique a tenu, ses Instances universitaires et scolaires, tant gouvernementales que privées, ont tenu, tous les fonctionnaires d’État, en poste ou en retraite, même ceux des zones assiégées par les ʺDjihadistesʺ d’Alkaïda, Al-Nousra, Daëch et consorts, ont été et sont jusqu’à ce jour, régulièrement payés…

      Devant cet état de fait, absolument incontournable, l’un de vos meilleurs connaisseurs de la crise syrienne, le français Michel RAIMBAUD, a osé écrire, il y a un mois, que tout cela frôle le miracle…

      Miracle ou pas, avouons que cette résistance inattendue de la Syrie, a déjà provoqué bien des interrogations, et ébranlé bien des certitudes ʺpolitiquement correctesʺ…

      Pour tout dire, cette résistance exige sans retard, des efforts honnêtes de recherche tenace et courageuse, loin de tout calcul mesquin ou chauvin. Car il s’agit pour vous tous de comprendre le secret de ce terreau strictement humain, de la Syrie profonde, qui seul explique ce qui vous paraît inexplicable dans cette résistance même.
      [...]
      Mais quel est donc l’Islam, me diriez-vous ?

      Mesdames, Messieurs,

      Ici, permettez-moi de vous inviter à une lecture objective de l’histoire des premières conquêtes musulmanes :

      Damas, en 635

      Jérusalem, en 638

      L’Égypte, en 641

      L’Andalousie, en 711

      En toutes ces conquêtes sans exception, les musulmans ont eu le génie d’inventer un style de vie avec les habitants chrétiens des pays conquis, qu’aucun envahisseur n’a jamais connu, ni avant ni après l’apparition de l’Islam. Et ce style nouveau a produit une convivialité faite de collaboration réelle avec les habitants, dans le respect de leurs églises, couvents, habitations, propriétés, activités, et tout cela en échange d’un tribut qui s’avérait inférieur au tribut que les byzantins chrétiens leur avaient imposé, sans parler des exactions et violences de toutes sortes que les byzantins ʺorthodoxesʺ imposaient régulièrement aux habitants ʺnon orthodoxesʺ de ces pays, qui finirent par voir dans l’envahisseur arabe et non chrétien, un libérateur !

      Je m’en voudrais de ne pas souligner que cette convivialité étonnante a surtout permis à tous les habitants de ces pays conquis, tant musulmans que chrétiens et juifs, de vivre ensemble, de travailler ensemble, voire de collaborer au plus haut niveau de l’administration du Khalifat.

      Cette convivialité s’est approfondie et enrichie au cours des siècles, au point d’avoir fait de certains penseurs arabes chrétiens du 19e siècle, les créateurs de l’arabisme, et de nombre d’entre eux, au 20e siècle, les fondateurs et leaders de puissants partis politiques arabes, en Égypte, en Syrie, au Liban et en Palestine.

      Or c’est cette convivialité même qui constitue le fond du tissu solide de la société syrienne, et qui explique l’une des raisons profondes de sa résistance au cours des siècles en dépit de tous les bouleversements que cette société a connus jusqu’à ce jour.

      Une tornade si violente et si longue fût-elle, ne peut venir à bout d’une forêt d’une vie commune qui a mis 1.400 ans à enfoncer ses racines dans une bonne terre. Telle est la Syrie d’aujourd’hui.

      D’ailleurs, si l’Islam avait été l’espace d’un jour, à l’image de vos ʺDjihadistesʺ d’aujourd’hui, aucun chrétien n’aurait survécu aux invasions musulmanes connues.
      [....]


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 11:59

      @njama
      Ce qu’a écrit et dit le patriarche grec catholique ainsi que ses collègues n’est pourtant pas mal

      https://www.cath.ch/newsf/liban-chefs-religieux-denoncent-decision-de-trump-jerusalem/

      Je me souviens aussi du courage de Michel Sabbah ancien patriarche catholique latin de Jérusalem


    • petit gibus 18 décembre 2017 11:08
      ascenseur social dans l’Eglise ! ! ! 

      Mais c’est en total opposition avec les principes quelle se doit de diffuser smiley

      « heureux les pauvres...... » Matthieu 5:3

      Amaury toujours en contradiction avec les jolis principes qu’il affiche smiley  smiley  smiley



      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 11:11

        @petit gibus
        Heureux les pauvres signifie que les pauvres sont tout aussi respectables que n’importe qui et que la société devrait les protéger....

        De nos jours le genre de provo que vous faites s’assimile à de la lâcheté car jamais vous ne le feriez pour d’autres religions.


      • petit gibus 18 décembre 2017 11:43
        @Amaury Grandgil 

        provoc signifie donc pour toi remettre un peu les pendules à l’heure ? 

        Quant à ma lâcheté par rapport à d’autres religions ! ! !
        Qu’est ce qui te permet de balancer ce genre d’affirmation ?

        J’ai en horreur tout prosélytisme religieux d’où qu’il vient 
        la foi en une religion est une adhésion personnelle elle n’a pas à chercher 
        à se faire imposer aux autres smiley 

        J’ai eu une éducation chrétienne il est donc normal que je cause de ce qui
        a essayé de formater en bien ou en mal ma propre conscience

        J’aurais eu une éducation et un formatage musulman
        mes réacs perso par rapport à ce que je pense
        auraient été similaires vis à vis de cette autre religion 


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 11:44

        @petit gibus
        Je ne vois pas ici de moquerie sur les musulmans ou les juifs ?


      • petit gibus 18 décembre 2017 12:50
        @Amaury Grandgil

        Si y a que ça pour te faire plaisir smiley

        Et si j’avais eu une éducation musulmane

        je trouverai ridicule aujourd’hui
        de m’interdire de manger du porc
        de ne pas apprécier une petite dose d’alcool
        d’habiller ma copine comme un sac de patate
        de la considérer comme un objet qui m’appartient
        de considérer les autres comme des mécréants
        de montrer régulièrement mon cul au soleil ou à la lune....

        ça te suffit ou t’en veux encore ?

        J’ai ouvert le coran 2 fois dans ma vie
        une fois étant ado
        et l’autre vers 30 ans
        les 2 fois je l’ai vite refermé
        il était en opposition totale avec les règles
        que je m’impose pour vivre au contact des autres 



      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 12:54

        @petit gibus
        Mouais, bof


      • Mejad 18 décembre 2017 16:51

        @Amaury Grandgil

        Je pense que vous vous chagrinez pour rien. L’Eglise qu’il n’y a pas d’ascenseur, personne ne s’en intéresse. Comme vous le dîtes, c’est devenu une institution fermée. Et cela ne doit pas étonner. Que vous décriviez ce qui se passe à l’intérieur, presque tous savent ce qui s’y passe.

        Et puis à quoi sert l’Eglise si elle est pour ainsi dire presque privatisée. La question aujourd’hui est vivre et laisser vivre. D’autant plus que l’Eglise ne vous cherche pas. Alors ne la cherchez pas. Maintenant si vous allez )à l’Eglise, c’est strictement pour vous, pour vous rapprocher du Sain-Esprit, etr cela ne regarde que vous. Et que le prêtre soit pédophile ou non, c’est son affaire et l’affaire de l’Eglise et du bon Dieu.

        Je pense que vous n’avez pas à vous turlupiner. Je vous comprends. Ainsi va le monde.

      • si nick 18 décembre 2017 20:42

        @Amaury Grandgil
        ...sur un sujet qui concerne l’Eglise catholique...effectivement c’est étonnant !


      • si nick 18 décembre 2017 20:51

        @petit gibus
        L’ église c’est toujours parfaitement accommodée des régimes politiques les plus injustes.

        Sans démontrer de gêne à l’absence d’ascenseur social.
        Elle à même toujours justifié ces injustices.
        Par la volonté divine du temps de la monarchie « de droit divin » 
        Puis par son rejet du socialisme pour défendre le capitalisme le plus dur.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 08:13

        @si nick
        A quelle époque ? Quels ecclésiastiques ? O% ?


      • francois 18 décembre 2017 11:10

        « Gourou... » la définition d’un homme d’église. 

        où est le problème ?

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 11:12

          @francois
          Encore un qui n’est que dans l’attaque et la haine de l’Eglise et des croyants, c’est qu’il doit être parfait


        • francois 18 décembre 2017 16:29

          @Amaury Grandgil
          La croyance religieuse est un signe de schizophrénie et toutes les religions sont bâties sur un trouble psychiatrique : la schizophrénie .



          « Les symptômes les plus fréquents en sont une altération du processus sensoriel (hallucination) et du fonctionnement de la pensée (idées de référencedélire). La personne avec schizophrénie peut entendre des voix qui la critiquent ou commentent ses actions. Elle peut aussi percevoir des objets ou des entités en réalité absents. Elle peut accorder à des éléments de l’environnement des significations excentriques ou croire qu’ils ciblent sa personne, en dehors de tout lien logique. Typiquement, la personne schizophrène a l’impression d’être contrôlée par une force extérieure, de ne plus être maître de sa pensée ou d’être la cible d’un complot à la finalité mal circonscrite. »

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 08:14

          @francois
          Vous parlez de ça avec une telle légèreté. Et surtout avec un tel mépris des croyants en leur opposant une croyance...


        • Panoramix Panoramix 18 décembre 2017 13:41

          Il n’y a plus grand monde dans les églises, et les postes d’animateurs paroissiaux ne doivent pas constituer des rentes dorées, je ne vois pas de quels privilèges il est question.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 décembre 2017 14:08

            @Panoramix
            Je ne parle pas de privilèges mais que ceux qui représentent l’Eglise, qui sont censés l’animer viennent tous du même milieu favorisé


          • Panoramix Panoramix 18 décembre 2017 14:18

            @Amaury Grandgil
            les prêtres payés au smic et les animateurs quasi bénévoles ne donnent pas une image de milieu favorisé, mais peut-être que cela dépend du quartier.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 08:15

            @Panoramix
            Pas de milieux favorisés dans l’Eglise ?
            Vous ètes allé à la messe il y a longtemps...


          • Panoramix Panoramix 19 décembre 2017 10:08

            @Amaury Grandgil
            Eh bien ils font preuve d’abnégation, car ce n’est pas là que l’on peut faire carrière ni exercer une influence, le temps n’est plus où les représentants de l’église étaient considérés comme des notables. Peut être cependant que la pratique religieuse demeure plus forte dans les familles « d’un bon milieu » plutôt conservateur, notamment parmi les jeunes qui ont déserté majoritairement l’église aussi bien dans les milieux modestes que les classes moyennes.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 12:00

            @Panoramix
            la pratique y demeure surtout sociale, sociologique je dirais, comme un accessoire de mode que l’on porte au bras quoi


          • zygzornifle zygzornifle 18 décembre 2017 14:00

            Une fois rentré en France j’ai dû apprendre à ne compter que sur moi-même....


            Bienvenu en Europe, le social « Made in EU » c’est quand un riche en aide un autre , quand un gouvernement sauve une banque, l’entraide entre pauvres c’est très mal perçu .....

            • microf 18 décembre 2017 15:51

               A l´auteur, @Amaury Grandgil
              Il fallait écrire l´Église de France, car lorsque vous ne le précisez pas, cela risque d´être mal compris comme on peut le lire dans les commentaires. C´est l´Église de France qui ne fonctionne pas bien peut être je n´en sais rien, mais, il ne faut pas oublier que l´église de France est une Église pauvre, parceque les Francais très réactionnaires,revolutionnaires, anti-Chrétien, ne donnent rien á l´Église.
              Il ne faut pas aussi oublier que l´Église est faite de personnes, et la personne faillit, pèche, bref c´est l´Église des pècheurs, c´est pourquoi le Christ vient pour sauver ce qui est perdu.
               
              Toutefois, dans d´autres pays tels l´Allemagne, la Suisse ou l´Autriche, l´Église est riche et participe socialement á la vie économique du pays.
              l´Église Catholique et Protestante d´Allemagne est d´ailleurs le deuxième employé du pays après l´Etat Allemand, les deux Églises emploient des centaines de milliers de personnes qui sont bien payées.
              En Autriche, les prêtres sont aussi bien payés et vivent bien, et l´Église emploie aussi des milliers de personnes bien payées.
              Les privilèges tels que vous les décrivez dans l´Eglise Catholique en France, n´existe pas que ce soit dans la nomination des Évèques ou autres postes dans les organisations de l´Église, vous pourrez le vérifier en consultant les annales de l´Église en Autriche, presque tous les Évèques viennent de milieux populaires en dehors du Cardinal qui est un noble, mais tous ces derniers ses prédécesseurs étaient des personnes de milieux populaires.

              En Autriche par exemple, en 3 jours, en début d´année, entre le 4 et le 6 janvier jour oú l´on célèbre les Rois Mages, l´Église, lance un appel á une collecte d´argent pour aider les plus démunis.
              Cette collecte de Fonds, rapporte chaque année, des millions d´Euro. L´année dernière il ya eu plus de 16 millions d´Euro collectés en trois jours, alors que la population en Autriche est de moins de 9 millions d´habitants.
              Les enfants vont de maisons en maisons chanter et les habitants les donnent de l´argent. Cette pratique est tellement ancrée dans les memntalités, que ceux qui vont en vacances á cette période, laisse une enveloppe avec de l´argent collée á leurs portes á cet intention et lorsque les enfants déguisés en Rois Mages accompagnés par des membres de la paroisse passent, si le propriétaire n´est pas lá, ils trouvent l´enveloppe la prennent, et tracent alors au crayon blanc en haut de la porte, une inscription pour marquer leurs passage, afin qu´au cas oú une autre équipe de Rois Mages arrive, reconnait qu´une de leur équipe est déja passée.

              Ces Enfants déguisés en Rois Mages vont jusqu´á la Présidence de la République chanter et le Président qui les attend, leur donne son enveloppe, inimaginable en France, il y aurait une lévée de boucliers, si les enfants allaient á l´Élysée chanter des chants religieux pour une collecte de fonds pour l´Eglise Catholique.
              En Autriche presque tout le monde donne, car on est d´abord Autrichien avant d´être Communiste, Socialiste, Musulman, Capitaliste ou même sans religion. En France c´est le contraire, on est d´abord Communiste, Socialiste, Capitaliste ou sans religion, avant d´être Francais, c´est le parti en France qui unit les Francais, au delá du parti qu´est ce qui les unit, on n´en sait rien.

              Toujours au courant de l´année, il ya des collectes pour les pauvres du pays, pour la Caritas, pour la Croix Rouge, pour les femmes en détresse, pour les enfants abandonnées et autres Organisations de Bienfaisances.
              Une partie de cet argent va toujours á l´Église qui l´utiise pour venir en aide aux personnes nécéssiteuses.
               une sorte de télémarathon pour la collecte, oú le président de la République, les Ministres, les artistes, les riches, les personnalités viennent á la télé pour participer á ces collecte de Fonds en dialoguant directement avec les télé-spectateurs.

              Quant aux Églises qui se vident, cela aussi c´est un phénomène Occidental, ailleurs, l´Église Catholique est en pleine croissance, les séminaires sont pleins et refusent mêmes des candidats par manque de place.
              L´un des plus grand Séminaire du monde situé á ONITSHA au Nigéria en Afrique, compte plus de mille Séminaristes, celui d´ENUGU toujours au Nigéria, compte aussi un très grand nombre.
              Pendant le Pontificat de Jean Paul II, il ya eu dans le monde plus de 390 millions de nouveau Catholique donc plus de la moitié étaient des Africains, plus de 191 millions.

              Il ya aussi déja depuis des années, une nouvelle tendance dans les pays hors de l´Europe, des musulmans qui se convertissent a la Foi Chrétienne.
              Alors pas de problèmes, l´Eglise vit, celle d´Occident est en crise, mais lá aussi, pas de panique, ce n´est que question de temps, lorsqu´elle aura touchée le fond, elle reprendra, car tout disparaitra, mais cette Église, NON.

              Je vais á la Sainte Messe tous les jours et comme de nombreux autres, je prie pour la reprise non seulement pour l´Église en Occident qui est en pleine crise, mais pour toute l´Eglise.
              Alors comme vous êtes aussi Chrétien, prions ensemble pour cette Eglise de France en particulier, et en général pour toute l´Église.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 08:17

                @microf
                Je parle de l’église en général en Occident. Qu’ailleurs ça se passe mieux, c’est très bien mais ça ne change rien aux données du problème.


              • Panoramix Panoramix 19 décembre 2017 10:22

                @microf
                Effectivement la France est le pays le moins religieux d’Europe, quoique les différences tendent à s’estomper dans les plus jeunes générations des populations dites de souche.
                En France, en classe collège, un jeune chrétien n’osera dire qu’il fréquente l’office religieux car la religion est considérée ringarde par la société contemporaine (il suffit de lire les commentaires de blogs, représentatifs de l’état de l’opinion), alors que le jeune musulman se fait un honneur de fréquenter la mosquée. La fierté d’appartenance est un signe de vitalité d’un courant de pensée, la honte de soi est un signe de régression.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 décembre 2017 12:01

                @Panoramix
                les chrétiens le font aussi tout simplement par manque de courage


              • francois 18 décembre 2017 16:32

                « Les symptômes les plus fréquents en sont une altération du processus sensoriel (hallucination) et du fonctionnement de la pensée (idées de référencedélire). La personne avec schizophrénie peut entendre des voix qui la critiquent ou commentent ses actions. Elle peut aussi percevoir des objets ou des entités en réalité absents. Elle peut accorder à des éléments de l’environnement des significations excentriques ou croire qu’ils ciblent sa personne, en dehors de tout lien logique. Typiquement, la personne schizophrène a l’impression d’être contrôlée par une force extérieure, de ne plus être maître de sa pensée ou d’être la cible d’un complot à la finalité mal circonscrite. »


                toute la littérature religieuse n’est qu’un récit écrit par et pour des schizophrènes. Grandgil, Grandgil, abjuré ou brûlé !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès