• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La fin des chrétiens d’Orient

La fin des chrétiens d’Orient

Un film très intéressant sur Arte replay à ce lien sur le sujet

Dieu écrit droit avec des lignes courbes écrivait le père le Guillou, grand exégète et aumônier des bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre. Et il a de l'humour. A l'exception de quelques paroisses et d'un ou deux diocèses, essentiellement du Sud, étant autant de particularités, on ne parle dans aucun lieu notable des souffrances des minorités chrétiennes en pays musulman. Sauf à l'institut du Monde arabe dirigé par l'ineffable Jack Lang, endroit où sévit aussi Houria Bouteldja. On peut y voir une exposition très bien faite sur le sujet même si celle-ci ressemble aussi à un inventaire avant décès (elle a lieu encore quelques jours, voir à ce lien)...

Il existe une vingtaine d'églises parmi ces croyants. Ils sont pour 60% orthodoxes et 40% catholiques. Ce sont les églises originelles du christianisme, ce sont eux qui ont préservé jusqu'en 2018 l'histoire du Christ, les lieux de son parcours sur cette terre, et des traditions remontant aux origines de la foi chrétienne. Ils célèbrent en arabe, en syriaque, en copte, en éthiopien, en grec, en latin. Ils sont persécutés depuis des siècles mais ont su pourtant vivre très longtemps en pays musulman en préservant leur foi.

Rentré en France j'ai vainement cherché le même accueil dans une paroisse française ne le trouvant guère qu'à saint Gervais, à la médaille miraculeuse ou saint Louis d'Antin...

Et en Europe, en France de toutes façons, tout le monde ou presque s'en fiche, à commencer chez les catholiques où ces frères et sœurs dans la foi sont considérés comme des survivances folkloriques, des curiosités et rien d'autres. Ils se font assassiner dans l'indifférence générale des occidentaux qui pleurnichent un peu puis qui oublient. Ils étaient pourtant très longtemps des ponts entre les deux cultures, une possibilité de paix durable. Il y a pire que cette indifférence, certains vont même jusqu'à contester ce qui leur arrive ce qui n'est il est vrai que l'expression de leur lâcheté face à la barbarie obscurantiste.

Notons qu'il n'y a jamais de photos de ces communautés opprimées au fronton de l’hôtel de ville de Paris, aucune indignation vertueuse des grands esprits.

C'est grâce à ma mère que j'ai entendu parler pour la première fois des chrétiens orientaux dans les pays arabes alors qu'elle nous faisait le catéchisme. Mes grands parents étaient allé en Terre Sainte en 1965. Elle évoquait la division des chrétiens, les conflits picrocholins des églises chrétiennes au Saint Sépulcre mais aussi la profonde humanité du lieu. Dans les années suivantes, jamais personne, clerc ou laïc n'aborda le sujet. On parlait beaucoup de Martin Luther King, de Gandhi, à croire qu'il ne fallait surtout pas exalter de personnages chrétiens...

Arrivé à Jérusalem moi-même en 1998 j'ai constaté la profonde division des chrétiens sur place ainsi que l'indifférence des catholiques dits « latins » des souffrances des chrétiens orientaux, à commencer au sein des communautés dites nouvelles où l'on préférait vivre en cercle fermé, prier entre soi et de temps en temps aller à la messe dite « consulaire » pour compenser quelque complexe social. C'est grâce à un père blanc que j'allais le plus souvent possible à la messe paroissiale grecque-catholique à Ramallah.

J'avais été frappé par leur capacité d'accueil, sans tout cet enrobage sentimental-mièvre devenant la règle sous nos cieux, sans non plus de volontarisme affiché. Quelqu'un venait nous montrer où nous en étions sur un missel en deux langues, arabe et français, le prêtre disait deux fois son homélie, une fois pour nous en français, ainsi que l'Évangile. Les paroissiens nous saluaient à la fin de la messe, nous n'étions pas juste des pièces rapportées.

Ils fuient des pays qui étaient les leurs, où ils étaient -relativement- protégés par les régimes baasistes....

Ils sont assassinés quotidiennement...

Et pour la plupart vous regardez ailleurs, voire vous justifiez ce qui se passe.

 

Illustration empruntée ici

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil


Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

165 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 11 janvier 09:11

     
    La fin des chrétiens de l’UE de l’Ouest (Boobaland)
     
    « Les femmes turques en UE doivent faire non pas 3 mais 5 enfants » Erdogan
     
     
    CAMPAGNE EN EX-ALLEMAGNE PROMOUVANT LE PORT DU HIDJAB
     
    « Le hidjab ? J’en porte un moi aussi, c’est magnifique ! »
    « Appréciez la différence, commencez la tolérance [soumission] »

     
    déclare enjouée la bobo souchienne snob au multi-akulti gogochon ...
    Tellement fière d’être une chiure finale de l’Occident gland remplacé.
     
    « Tv ad encouraged german to wear hijabs »
    https://www.youtube.com/watch?v=MUCaNFFyT6E
    (sinon chercher sur yandex.ru)


    • njama njama 11 janvier 09:12

      Bonjour Amaury
      Ils sont persécutés depuis des siècles...

      toujours les mêmes clichés !
      l’appel à la croisades c’est pour bientôt peut-être ?

      Si l’on prend les dernières décennies, voir un siècle, ce sont les guerres qui ont fait fuir beaucoup de personnes du Moyen-Orient, démantèlement et dépeçage de l’empire ottoman, création d’Israël, et les guerres dont ce dominion colonial est responsable, guerre de 1967, guerres contre le Liban, guerre contre l’Irak (les États-Unis agresseur), guerre contre la Syrie, ... Les gens fuient les guerres, ceux qui le peuvent, c’est une constante naturelle depuis toujours sous toutes les latitudes. Un million de réfugiés syriens au Liban ...
      Mais dans le contexte de chaos, à des fins militaires certaines factions instrumentalisent les religions. Des églises ont été attaquées, des bombes ont aussi été posées dans des mosquées. Des croyants ont été persécutés.
       


      • Massada Massada 11 janvier 09:31

        @njama
         

        Alors qu’ils représentaient environ 20% de la population de la région il y a cent ans, les chrétiens de toute obédience, cibles de persécutions, ne sont plus que 2 ou 3% ai moyen orient.
        Pour la première fois en deux mille ans, il n’y a plus de chrétiens à Mossoul ni dans la majeure partie de la Mésopotamie. 
         
        Jamais la vie des chrétiens ne fut facile sou domination musulmane, pour rappel, la fin du 19 ème siècle avec le massacre des Chrétiens de Damas en 1860 ou encore au début du 20 ème siècle avec le génocide des Arméniens et des Assyriens par l’Empire Ottoman en 1915.
         
        Les Chrétiens sont persécutés uniquement parce qu’ils sont chrétiens. Leurs filles enlevées, converties et mariées de force, leurs églises détruites, l’Occident a préféré relativiser leur situation afin de ne pas compromettre les relations qui la lient avec le monde arabe. 
         
        Villages rasés, massacres collectifs, meurtres de religieux et de civils (femmes, enfants, vieillards), viols, enlèvements, persécutions à grande échelle, conversions forcées, églises incendiées, monastères et écoles détruites, les Chrétiens d’Orient vivent aujourd’hui dans l’angoisse du lendemain, dans la peur et la souffrance quotidiennes.
         

         


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 10:11

        @njama
        des clichés ?
        Non des faits et j’ai envie d’employer un mot de trois lettres avec votre com mais je ne m’y abaisserai pas


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 10:37

        @njama
        Je ne parle même pas de leur statut de dhimmis


      • njama njama 11 janvier 11:05

        @Amaury Grandgil
        A propos de clichés, il me semble que c’est à Massada que vous deviez répondre !

        Les Chrétiens sont persécutés uniquement parce qu’ils sont chrétiens. Leurs filles enlevées, converties et mariées de force, leurs églises détruites, l’Occident a préféré relativiser leur situation afin de ne pas compromettre les relations qui la lient avec le monde arabe. 
         
        Villages rasés, massacres collectifs, meurtres de religieux et de civils (femmes, enfants, vieillards), viols, enlèvements, persécutions à grande échelle, conversions forcées, églises incendiées, monastères et écoles détruites, les Chrétiens d’Orient vivent aujourd’hui dans l’angoisse du lendemain, dans la peur et la souffrance quotidienne.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 11:10

        @njama
        Un index mondial clair et dépassionné des persécutions des chrétiens dans le monde

        Notons où se trouve les zones rouges

        https://chretien.news/50-pays-ou-les-chretiens-sont-persecutes/


      • njama njama 11 janvier 11:45

        @Massada  .... le massacre des Chrétiens de Damas en 1860
        encore faut-il comprendre pourquoi, et à qui profitait le crime

        "L’Occident n’est donc pas laïque respectant le tissu humain qui accepte toutes les confessions et les ethnies ! Il n’est pas non plus chrétien soucieux du sort des chrétiens. Il revêt ce qui convient à son projet colonialiste : au 19eme siècle, il a prétexté la protection des chrétiens pour voiler son intervention colonialiste (18), ...«   »LA CHRÉTIENTÉ, FILLE AUTHENTIQUE de BILAD EL CHAM" le Dr Nadia Khost

        (Cette affirmation est bien sûr étayée par de longues notes et liens qui peuvent permettre à chacun de vérifier ces faits.)

        (18) Une intervention humanitaire en Syrie il y a 150 ans par Pascal Herren :
        http://www.silviacattori.net/article4512.html

        (19) Émeutes de 1860 : note de l’auteur :

        Parmi les événements qui ont préparé l’intervention étrangère soi-disant pour la protection des chrétiens, des massacres qui ont eu lieu en juillet 1860, simultanément en Syrie et au Liban :

        Dans le livre d’Elias Boulad, descendant de la famille Boulad, réputée dans la production des soieries de Damas « livre des arts et métiers damascènes » page 173 : «  la famille Boulad a utilisé des procédés perfectionnés pour la confection du Jacquard »

        L’effondrement de la sériculture en France, à cause de la maladie du ver a soie en 1860, ils se sont tournés vers la production de soie syrienne et libanaise, qui concurrençait la production lyonnaise. Les massacres des chrétiens qui travaillaient la soie ont été motivés par la mainmise sur la production de la soie, leurs habitations et leurs ateliers furent également détruits.

        Le wali ottoman de Damas Ahmed Pacha fut complice de ces massacres en n’envoyant pas ses soldats pas pour protéger les chrétiens.

        Le but donc était : 1) d’anéantir les producteurs et les plus habiles artisans de la soie.
        2) de déporter ce qui restait des chrétiens vers la France et Beyrouth, chaque caravane comportait 3000 personnes.
        (pages267- à 276)

        Ainsi la France mit fin à la concurrence économique et s’appropria la production de soie brute syrienne et libanaise, et la chambre de commerce de Lyon était libre de fixer les prix mondiaux de la soie. Et ainsi fut détruite la renaissance industrielle damascène menée par les chrétiens.

        Les chrétiens de Midane qui travaillent les céréales n’ont pas été concernés par ces massacres. alors que les chrétiens de Quemariye qui travaillaient la soie ont été visés.

        Plus tard, la chambre de commerce de Lyon a accueilli Gouraud qui allait en Syrie et au Liban pour les mettre sous protectorat, elle lui a mis comme condition d’interdire de couper les muriers, car les paysans les coupaient pour planter des arbres fruitiers. Les producteurs et artisans damascènes ont résisté à l’occupation française car ils tissaient à l’orientale et exportaient vers l’Egypte, le Soudan, l’Irak et autres, et la France a mis la main sur la matière brute. En 1915, la Chambre Lyonnaise de Commerce a envoyé une lettre au Ministère français des Affaires étrangères, encourageant l’État français à dominer la Syrie (Syrie – Liban – Palestine…). Car la Syrie est un pays producteur de la soie et doit rester dépendante du marché de Lyon, qui importait chaque année (500 Tonnes) de soie syrienne.

        Lire sur le même sujet :
        - Syrie, mon amour. 1860, au cœur d’une guerre oubliée », roman historique de Christine Malgorn, paru chez l’Harmattan
        http://www.lesclesdumoyenorient.com/Christine-Malgorn-Syrie-mon-amour.html

        [Vidéo] (9’42) « Syrie, mon amour. 1860, au cœur d’une guerre oubliée »
        Par Christine Malgorn
        http://arretsurinfo.ch/video-syrie-mon-amour-1860-au-coeur-dune-guerre-oubliee/

        La société du Mont Liban à l’époque de la Révolution industrielle. chapitre XIV, " La soie devant les techniques et les besoins de l’Europe". pages 210 à 242

        Lettres d’Abdel Kader publiées par la Gazette de Lyon (archives)


      • njama njama 11 janvier 12:48

        @Massada
        ou encore au début du 20 ème siècle avec le génocide des Arméniens

        Effectivement de nombreux arméniens ont été massacrés, je ne rentrerais pas dans un décompte des morts, mais faut tout de même pas prendre les arméniens pour des enfants de chœur, le contexte politique de la deuxième moitié du XIX° ce sont les nationalismes et leurs aventures sécessionnistes, où chaque « ethnie » y va de ses revendications..., d’ailleurs les Juifs ne seront pas en reste si ça vous dit quelque chose smiley et scénario assez classique ou banal, des factions « révolutionnaires » arméniennes rentrent dans la lutte armée dès 1890 et se comportent comme des terroristes ! ils s’en vantaient même ... la FRA-Dachnak, Fédération révolutionnaire arménienne, a été armée part la Russie tsariste ... , puis plus tard soutenue par la GB et la France. D’une certaine manière c’était l’équivalent de l’Irgoun ou de la Haganah avant l’indépendance de 1948, mêmes méthodes, les arméniens pratiquaient le harcèlement, la guérilla, et ils ont massacrés aussi des villages turcs en entier. Les arméniens n’ont pas été massacrés parce qu’ils étaient arméniens, ou chrétiens, mais en réaction de l’empire ottoman qui défendait son intégrité menacée, laminée un peu à la fois. De 1890 à 1915, ça fait tout de même 25 ans ...
         Rien à voir donc avec la religion, c’était un combat politique. Comme aujourd’hui, une coalition internationale était à la manœuvre pour renverser le sultan

        Accord franco-arménien de 1916

        Il a été proposé par le ministre des Affaires étrangères : Aristide Briand a saisi cette occasion de fournir des troupes en vertu de l’engagement français comme convenu dans les accords Sykes-Picot, qui était toujours secret. Les négociations eurent lieu sous la direction de Boghos Nubar du côté arménien. Les autorités arméniennes rencontrèrent aussi Sir Mark Sykes et Georges-Picot. Le soutien arménien, nommé la Légion arménienne, devait avoir pour commandant le général Edmund Allenby ; cependant, par-delà l’accord, des Arméniens combattirent en Palestine et en Syrie. Il fallut moins d’un mois pour arriver à la décision finale de créer la Légion arménienne.

        Les parties s’accordèrent sur différents points :

        > la création de la Légion avait pour but d’autoriser la contribution arménienne à la libération de la Cilicie de l’Empire ottoman et d’aider les Arméniens à réaliser leur aspirations nationales en créant un État dans la région  ;
        la Légion devait combattre uniquement l’Empire ottoman, et seulement en Cilicie ;
        > la Légion devait devenir le noyau de la future armée arménienne.

        L’accord était connu de Talaat Pacha, membre du gouvernement ottoman : une copie de ces informations a été retrouvée dans les archives ottomanes.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_franco-arm%C3%A9nien_de_1916


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 12:54

        @njama
        Donc vous justifiez voire excusez le génocide arménien ?
        Je me demande jusqu’où vous allez dans la lâcheté ?


      • njama njama 11 janvier 13:18

        @Amaury Grandgil
        lâcheté ?
        vous voudriez faire l’impasse sur l’analyse politique, libre à vous de ne voir que ce qui vous arrange. Une lutte pour l’indépendance, c’est banal et cohérent. Regardez les Kurdes en ce moment, ne font-ils pas la même chose... avec l’aide de soutiens étrangers.
        Je ne justifie, ni n’excuse rien, j’explique, et j’ai des sources suffisamment sérieuses pour le démontrer.
        Je suppose que votre sujet est lié à l’actualité récente, aussi, que Massada brandisse comme faire valoir à votre sujet le massacre de chrétiens de Damas en 1860 ou le génocide arménien était anachronique, et sans continuité historique si l’on y regarde d’un peu plus près, car les causes historiques sont sans lien avec un affrontement confessionnel.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 13:27

        @njama
        si vous aviez regardé le film que je mets en lien vous verriez que la persécution des chrétiens dans TOUT le monde musulman est d’une actualité récente, voire brûlante.
        Ou que vous étiez à l’expo de l’institut du monde arabe...
        Persécution que vous justifiez en la minimisant par ce que vous appelez votre analyse « politique », ce qui s’apparente à de la lâcheté face au fondamentalisme musulman.


      • njama njama 11 janvier 13:40

        @Amaury Grandgil
        Persécution que vous justifiez en la minimisant...

        mais je ne justifie rien ! toutes proportions gardées, faut-il dire peut-être, car suivant la lecture que les uns ou les autres en feront, la conclusion variera.
        Ce qui parasite aussi la lecture c’est la question de la préséance que l’on donne à une « appartenance » suivant qu’elle sera nationale, religieuse, ethnique.
        Dans le contexte de guerre, quand un syrien meurt en Syrie, c’est un syrien qui meurt, qu’il soit chrétien, musulman ou athée
        La proposition de dire que les chrétiens syriens sont persécutés (je considère ce cas précis) est biaisée (je ne peux adhérer à ce discours), car ils ne sont pas plus ni moins persécutés que d’autres. On mettra de côté des exactions marginales, car elles ont également touché toutes les communautés.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 janvier 13:48

        @njama
        toutes proportions gardées dites vous, c’est donc bien une minimisation

        Quand un syrien, un égyptien, un palestinien, un irakien meurt car chrétien c’est une persécution, mais visiblement pour vous c’est pas pareil.


      • njama njama 11 janvier 14:36

        @Amaury Grandgil

        et quand un syrien, un égyptien, un palestinien, un irakien meurt car musulman ... c’est aussi une persécution, non ? à moins que ce ne soit pas pareil pour vous ?


      • njama njama 11 janvier 14:39

        @Amaury Grandgil

        et Dieu reconnaîtra les siens comme aurait dit l’abbé de Cîteaux


      • Cyrus Cyrus 11 janvier 15:33

        @Amaury Grandgil
        @Njama

        @Massada

        Bonjours a vous tous ,

        Il y as toujours minimisation et/ou victimisation quand un conflit de croyance devient politique .
        Le diable doit se regaler car nous somme si bon client quand nous tuons au nom des religions de paix.
        Meme les athée devienne fous et violent , devenant le pire de ce a quoi ils s’ oppossent.
        Contrevenant a tout principe de paix , nous somme une espece violente , un animal recouvert du saint vernis de la croyance que notre ego nous poussent a imposer aux autres .

        En vous souhaitant de bonnes fetes . 

         



      • Syracuse Syracuse 11 janvier 16:59

        @Cyrus

        Le diable doit se regaler car

        Le diable n’existe pas c’est juste une excuse pour les mauvais comportements humains.

        Meme les athée devienne fous et violent

        Non dsl ce sont les seules personnes sensées dans ce monde. Il n’y a pas de coalitions militaires athées ou de groupes terroristes athées.


      • Cyrus Cyrus 11 janvier 18:38

        @Syracuse
        « diable » entre guillemet peut aussi s’ ecrire .... 


        Le diable n’existe pas c’est juste une excuse pour les mauvais comportements humains.

        sans debatre de son existence , il est au contraire bien present dans les mauvais comportement il peut tres bien avoir une realité sans apartenir au croyant deaiste ou athée . On peut nier le « demon du feux » sans contester l’ incendie .

        Le bien le mal .... c’ est souvent nous meme qui s’ oppose a autrui ... on juge toujours l’ autre d’ apres sois meme et nos referent proche (famille ,société , culture ) et puisque nous somme le « bien » nous imposons notre philosophie au « mecreant » .

        Non dsl ce sont les seules personnes sensées dans ce monde. Il n’y a pas de coalitions militaires athées ou de groupes terroristes athées.

        il y a des athé non violent , mais cette philosophie aussi a permis de nombreux crime contre la libertée religieuse , on peut parler de la « terreur » revolutionaire qui bien qu’ athée ne fut pas vraiment « peace and love » .https://fr.vikidia.org/wiki/Terreur_(R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise)

        la laicité selon la loi de 1905 , permet justement « un vivre ensemble » theorique ...
        il reste deja tellement a faire entre athé et « croyant » , qu’ importer une guerre de religion entre mahometan , juif , athé extremiste, et chretien de toute obedience est le meilleur moyen de faire exploser cette europe egalement « theorique » .

        nous somme toujours des « rose-beaf » ou des « frogie » pour nos amis de la « traitre albion » , pendant que nous nous defoulons sur « les rital » , les « polak » ou les « bosch » , 
        y compris parmis les jeune generations ces sobriquet en dise long sur la construction europeene . Mais c’ est assez logique si l’ on songe que l’ esprit de clocher maintient encore la guerre entre petit village distant d’ a peine 5 km ...

        Bonne journée syracuse .





         



      • Syracuse Syracuse 11 janvier 20:21

        @Cyrus

        Robespierre était catho.

        Il n’y a aucun problème entre athée et croyant. Par contre entre catho et protestant ça été bien sanglant. Ou entre chrétien et musulman... ou entre musulman et bouddhiste... ou entre musulman et juif... ou entre juif et catho...

        Je ne connais pas dans l’histoire un évènement ou un parti nommé « parti athée » aurait au nom de l’athéisme commis des crimes contre l’humanité. SVP ne me sortez pas Hitler et compagnie...

        1905 ne pouvait pas savoir qu’en 2000 il y aurait autant de musulman en France, je n’y vois aucun rapport de cause à effet.


      • bonalors bonalors 11 janvier 21:10

        @njama
        Bonsoir
        j ai du mal a reste poli avec vous, mon frere pourriez vous SVP montrer un tout petit peu plus d’intelligence, le truc qui nous sert de cerveau, c est pas totalement inutile .... merci


      • Cyrus Cyrus 11 janvier 21:14

        @Syracuse
         dans l’ interet du debat on va laisser hitler , staline ou polpot de coté car la vision religieuse n’ etait pas le seul argument motivant leur crime (je ne dit pas non plus que ca n’ as pas participer au bilan final) . je n’ ais donc trouvé aucun parti structuré recent , seulement des fait divers qui pourtnat s’ inpire et revendique une philosopgie extremiste athée 



        mais le prochain arrivera peut etre a structurer un mouvement terroriste qui n’ aura rien a envier a daesh .



      • Syracuse Syracuse 11 janvier 21:31

        @Cyrus

        Le tueur...
        Il ne représente que lui même.
        Ce n’est pas comparable je pense, si ?


      • Ouam Ouam 11 janvier 22:27

        @njama

        Bonjour,

        Rassurez moi njama vous savez lire une carte ? Oui ?

        Vous etes daltonien alors ?

        Parce que pour nier l evidence de la carte que vous a mis grangill sous les yeuxs dans son lien ci dessus il faut soit avoir :

        Un certain aplomb

        OU

        Une certaine couche de fanatisme ideologique...

        Non ?

        De plus ce n est pas QUE les chretiens qui sonts massacres, violés, etc mais..

        en fait tout ce qui n est pas muslim...

        Les yezidies par exemple

        Il suffit de regarder les chiffres lucidement Donnez nous les chiffres de la tunisie, maroc, algerie, arabie dahoudite, irak, iran, etc... C est de 90 a 99%

        La ou l’islam passe, le reste trépasse.



      • Cyrus Cyrus 12 janvier 15:10

        @Syracuse

        Le terroriste car il ne se contente pas de tuer , il utilise le meurtre de civil.

        il represente un combat politico-philosophico-religieux tel que lui l’ interprete , pas forcement tel que toi tu le concoit .

        La comparaison s’ arrete la , la difference est dans mes deux derniere lignes 
        « ce sont des loup solitaire » tant qu’ on ne les laisse pas se structurer comme l’ as fait al quaida ou daesh.

        il y a d’ autre exemple de philosophie anarchiste deformé tournant a la lutte armé , on peut parler d’ una-bomber , ou encore des anarchiste russe si souvent caricaturé avec leur bombinette ... 

        Apres ce ne sont que mes argument pour montré que le mauvais coté de l’ humanité fait que l’ on as toujours au moins quelque pomme gatée dans un panier de fruit ...

        Je te laisse bien sur avoir ta propre opinion sur le « diable » dans le comportement humain .

         

      • Syracuse Syracuse 12 janvier 15:38

        @Jonas

        Je ne prends plus le temps de répondre sérieusement aux crétins extrémistes qui instrumentalisent l’histoire comme vous venez de le faire avec des arguments simplistes.


      • Syracuse Syracuse 12 janvier 15:44

        @Cyrus

        Franchement vous allez attendre longtemps avant de voir un groupuscule athée terroriste. Comment l’absence de croyance pourrait développer un comportement violent ? Est-ce que l’absence de sucre dans mon café est un goût ?


      • Cyrus Cyrus 12 janvier 16:35

        @Syracuse

        Comment l’absence de croyance pourrait développer un comportement violent ? 

        Peut etre faut t’ il bien choisir ses mots , l’ atheisme affirment que dieux n’ existe pas c’ est en cela aussi une croyance . 

        Le sceptique lui , reste dans le doute et ne peut se prononcer .

        Donc oui pour moi l’ atheisme peut generer l’ oppression , la ou le sceptique ou l’ agnostique s’ occuperont d’ euxmeme et non pas de la croyance du voisin .

        Et ca va peut etre te surprendre mais meme l’ eau a un gout , deux eau minerale sont parfaitement reconnaisable , l’ eau distillé elle n’ en as pas vraiment ... ou alors c’ est ca le vrai gout de l’ eau ;)
        donc oui ton cafe sans sucre a bien un gout .

        c’ est un peut comme l’ abscence de preuve qui n’ est pas la preuve de l’abscence .

      • Syracuse Syracuse 12 janvier 17:51

        @Cyrus
        l’ atheisme affirment que dieux n’ existe pas c’ est en cela aussi une croyance .

        C’est un sophisme de très bas niveau que vous me sortez là, voyez-vous je n’ai pas besoin de croire en l’inexistence de dieu comme je n’ai pas besoin de croire en l’inexistence du grand lapin vert créateur de l’univers, du père noël ou de Zeus.

        Pour vous l’athéisme peut générer l’oppression quand bien même c’est toute l’histoire de l’humanité qui prouve le contraire, les nazis n’étaient pas athées, les communistes ont oppressé sans discernement, Pol-Pot a été éduqué dans un monastère... Bref


        Si les athées sont des croyants, alors pour nous athées, les croyants sont des incroyants qui s’ignorent, puisqu’ils ne croient pas à l’inexistence de dieu.

        J’adore smiley


      • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 17:58

        @Cyrus. Faute d’accord du verbe : « les dieux n’existent pas ».


      • Cyrus Cyrus 12 janvier 19:58

        @Syracuse

        on peut etre croyant sans etre religieux ,

        prenons la terre plate :) ... ; ou meme pire la terre creuse , ou la terre ronde ;)
        ce sont 3 croyance , une seule passent l’ epreuve des fait .Une fois verifié elle devient donc une certitude .

        les croyance spirituelle , ou philosophique sont bien plus dur a etablir par des preuves , tout autant qu’ as refuter . libre a toi de le voir comme un sophisme .

        Bonne continuation , 

      • Cyrus Cyrus 12 janvier 20:14

        @JC_Lavau

        faute d’ accord sur la discussion également ;) 
        .

      • Massada Massada 11 janvier 09:24

        Il existe un havre de paix et de sécurité pour les chrétiens d’Orient.
        La condition des chrétiens d’Israël est sans équivalent dans tout le Moyen-Orient. 

         
        Nulle part ailleurs, les minorités chrétiennes ne disposent de garanties inhérentes à la démocratie et à l’état de droit, dont Israël demeure dans la région l’incarnation la plus authentique. 
         
        Personne ne meurt sous l’administration israélienne au nom de sa religion. Sur les 400 églises et lieux de culte chrétiens du pays, un grand nombre ont été construits depuis la proclamation de 1948.
         
        La seule communauté chrétienne qui ne régresse pas mais qui se développe constamment au Moyen-Orient est celle qui vit en Israël. Ils n’ont vraiment aucune raison de quitter le pays 

        • njama njama 11 janvier 09:51

          Pour la plupart, ils vivent en Cisjordanie , près de Jérusalem : à Bethléem, à Ramallah et dans les villages avoisinants.

          L’épuration des Palestiniens chrétiens par Israël
          12 janvier 2007
          Par Jonathan Cook
          http://www.ism-france.org/analyses/L-epuration-des-Palestiniens-chretiens-par-Israel-article-6067


        • Massada Massada 11 janvier 09:54

          @njama
           

          tentative désespérée de vendre votre soupe smiley
          « Les chants désespérés sont les chants les plus beaux .... »

        • njama njama 11 janvier 09:58

          extrait (fin de l’article) :

          Du point de vue d’Israël, la diminution des chrétiens palestiniens est tout bénefice. Il ne sera que plus heureux encore si tous les chrétiens partent, et que Bethléem et Nazareth passent entièrement sous la seule custodie effective des Églises mondiales.

          Sans ces Palestiniens chrétiens qui ne font qu’ajouter de la confusion au tableau, ils sera beaucoup plus facile, pour Israël, de persuader l’Occident que l’État juif est confronté à un ennemi monolithique – l’Islam fanatique –, et que la lutte nationale palestinienne n’est en réalité à la fois qu’une couverture pour le jihad et une tactique de diversion visant à détourner l’attention de l’opinion mondiale d’un (mythique) clash des civilisations, dans lequel Israël se targue d’être le bastion ultime : Israël aura les mains totalement libres.

          Des Israéliens – telle cette victime d’une attaque cardiaque secourue par Mme Amiry – peuvent certes considérer que les Palestiniens chrétiens ne représentent pas réellement une menace pour leur propre existence ou pour celle de leur pays.

          Mais soyez assurés qu’Israël a toutes les raisons de continuer à persécuter et à exclure les Palestiniens chrétiens, au moins autant – sinon plus – qu’il persécute et exclut les Palestiniens musulmans.


        • Massada Massada 11 janvier 10:08

          @njama
           

          Vous etes très mal placé pour parler des chrétiens en Israël avec vos liens de propagande.
          Ma femme est chrétienne et vit sa religion en toute tranquillité en Israël.
           
          Le nombre de chrétiens en Israël est en augmentation constante, alors qu’ils sont persécutés partout chez nos voisins musulmans.
          Vous etes du meme tonneau que les gens qui affirme que la terre est plate contre tout évidences.
           
          Mais c’est bien, en niant les faits qui sautent aux yeux de tout personne sensée, vous décrédibilisé votre discours et c’est tout bénéfice.

        • Ouallonsnous ? 11 janvier 19:42

          @Massada

          Tu as changé d’herbe pour la fumette Masacrada, tu fais maintenant dans le compassionnel, sans abandonner ton hasbarisme sioniste  !


        • njama njama 11 janvier 09:36

          Les chrétiens en Israël sont palestiniens

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires