• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La pression islamiste en France

La pression islamiste en France

 

Les démonstrations de rues de l'islam politique
et l’instrumentalisation de la discrimination

 

Une nouvelle fois l’islam politique utilise la provocation des prières de rue et l’alibi de la liberté de conscience et de manifester, pour tenter d’imposer ses volontés au mépris des décisions de justice. Cette technique utilisée à partir des années 2010, a connu un paroxysme fin 2010 où l’on comptabilisait en France plus de 20 lieux de démonstration. Elle s’était progressivement réduite avec l’ouverture de nombreuses salles de prière et de mosquées.

Elles ont repris au printemps 2017 à Ligny et à Clichy. A Clichy, l’image de prières de rue face à la mairie et aux policiers est particulièrement saisissante et illustrative de l’affrontement entre République et Islamisme, entre réserve religieuse sur l’espace public instaurée par la République et affichage ostentatoire réclamé par l’islam politique.

Parce qu’il s’agit bien de mise en scène et de combat politique et pas vraiment de liberté de conscience et religieuse puisque l'association qui organise ces démonstrations a refusé une expulsion validée par le Conseil d'Etat au prétexte que le local que la Mairie lui proposait (ce qui n'était aucunement obligatoire) n'était pas suffisamment central. Ces démonstrations se doublent de surestimations volontaires du nombre de fidèles pour justifier le financement de centres cultuels.
Ainsi, en avril 2015, à l’occasion du congrès de l’UOIF, Dalil Boubakeur alors président du CFCM citait le chiffre fantaisiste de « 7 millions de musulmans en France » pour justifier l’insuffisance de mosquées. Les études plus sérieuses qui tiennent compte de la croyance déclarée et de la pratique religieuse se situent beaucoup plus aux environs de 3 millions de musulmans réellement pratiquants. (1)

Le sempiternel argument de la discrimination est remis sur le tapis et il faudrait que le gouvernement se rappelle ce que disait en 2013 la sociologue Algérienne Marieme Helie Lucas (2) , fondatrice du réseau international « Secularism is a woman issue » (La laïcité concerne les femmes) notant que les pratiques extrémistes et les attentats qu'avaient vécues la Grande-Bretagne, la France ou la Belgique étaient les mêmes que celles qui s’étaient développées durant la décennie noire algérienne. Elle invitait donc les pays européens à ne pas les minimiser ou les occulter mais au contraire à les traiter comme ce qu’ils étaient : des manifestations d’extrémisme politique intégriste.

 « Nous voyons en Europe, les signes précurseurs de la montée de l'extrême droite intégriste que nous avons déjà vécue dans nos pays. (...) Tout ce que la presse feint de découvrir au Moyen-Orient aujourd'hui a été testé dans le laboratoire intégriste algérien (…)Le terme "islamophobie" illustre leur stratégie : osez me contredire et je vous accuse de haïr l'islam. » (3)

 

1. Les prières de rues de Clichy

A Clichy, des manipulations identiques ont été utilisées et on a depuis longtemps montré que malgré les 3000 à 6000 fidèles hebdomadaires revendiqués par l’UAMC (l’Union des Associations Musulmanes de Clichy proche de l’ancienne UOIF) les participants aux démonstrations de rues organisées par l’association (qui sont plutôt de 600 à 700 personnes) sont des militants non originaires de la commune qui viennent en métro de l’extérieur pour participer non à une prière mais à une action de pression politique.

Le centre cultuel qu’occupait l’UAMC à Clichy depuis 2013 grace à un bail précaire de 2 ans est arrivée à expiration en juillet 2016 et la mairie souhaite y contruire une médiatèque pour cette ville de 60 000 habitant. L’UAMC a refusée la proposition de mosquée de 2 000 m2 située à un quart d’heure du centre-ville et comportant 2 salles de prière pouvant accueillir chacune 700 personnes. La mairie a également proposé l’installation d’une salle de prière complémentaire sur un terrain municipal. D’autres associations musulmanes l’ont au contraire accepté et la mosquée a été inaugurée en mai 2016 avec un bail de mise à disposition de 99 ans. L’UAMC a refusée de partir malgré une décision d’expulsion du tribunal administratif de Cergy-Pontoise en août 2016, confirmée par le Conseil d’Etat en novembre 2016 et depuis mars 2017 elle organise tous les vendredi une prière de rue face à la mairie. L’UAMC reproche aux propositions de la mairie (qui n’a aucune obligation de les faire) de ne pas être dans le centre de Clichy et d’être de taille trop réduite.

On peut penser que l’UAMC a intentionnellement refusé la proposition de la mairie que d’autres associations avaient accepté pour attendre son expulsion et en profiter pour médiatiser cette intolérable preuve de discrimination religieuse et compter sur la faiblesse de l’Etat pour obtenir ce qu’elle veut.
Car malheureusement, le pouvoir d’Etat se montre rétif à faire appliquer la loi lorsqu’il est question d’islam et c’est cette indécision que l’islam politique exploite pour se victimiser en se cachant derrière le thème de l’islamophobie et de la discrimination.

 

2. L’utilisation de pressions pour accréditer un sentiment de discrimination et renforcer les pratiques radicales :

Ce même schéma de pressions sous forme de polémiques fortement médiatisées a été appliqué pour le port du voile, pour la mixité dans le sport, dans les piscines, pour les repas halal dans les restaurants scolaires, pour la création de mosquées…
Dans presque tous les cas, les pressions et les polémiques n’ont fini par s’arrêter qu’une fois que l’Etat s’est résolu à légiférer.
On peut rappeler comment ce même scénario s’est déroulé en France de 1989 à 2004 à travers la polémique sur le port du voile. En 1989, très peu de femmes ou même de jeunes filles portent le voile :

- La polémique commence en douceur en utilisant le symbole pacifique de la jeune fille. En 1989, 3 collégiennes du collège Gabriel Havez de Creil commencent à porter le voile en cours. Les médias s’emparent de l’affaire. Cependant un accord s’établit entre les parents et le principal du collège : les jeunes filles peuvent mettre leur foulard hors de cours, mais elles doivent le retirer en y entrant.

- Mais dans les semaines qui suivent, des dizaines de cas analogues surgissent.

- On saura plus tard que l’UOIF (Union des Organisations Islamistes de France qui s’appelle aujourd’hui Musulmans de France, filiale française des Frères musulmans) a donné des consignes pour que les collégiennes n’acceptent pas d’accord et pour que la polémique prenne une dimension nationale et internationale.

- Malheureusement, les gouvernements successifs n’adoptent pas une même position :

- En 1989, SOS racisme émanation du PS alors au pouvoir et l’humanité, considèrent que l’interdiction du port du voile à l’école est une ingérence dans la vie privée.

- A la suite en novembre 1989, le Conseil d’Etat considère que le port du voile est compatible avec la laïcité.

- En septembre 1994, dans la « circulaire Bayrou » le conseil d’Etat vue l’ampleur prise par la polémique et l’extension du port du voile, fait une différence entre signes discrets autorisés et signes ostentatoires interdit.

- La polémique s’enfle, prend une dimension internationale, le port du voile se répand et de 1994 à 2003, plus de 100 jeunes filles sont exclues d’établissements secondaires pour port du voile islamique.

- Enfin en 2004, l’Etat se résoud à légiférer par une loi interdisant tous les signes religieux ostentatoires (voile inclus) dans les établissements primaires et secondaires.

- Les polémiques prennent fin.

L’affaire de Clichy est la répétition de ce même scénario qui passe par des actions volontairement spectaculaires et provocatrices et qui de ce fait sont fortement reprises par les médias. Leur médiatisation en fait une publicité importante et accrédite l’idée auprès de la communauté musulmane française très souvent modérée et en voie à 50% de laïcisation, d’une discrimination de la communauté. Cette organisation intentionnelle de discriminations apparente est susceptible d’enflammer l’imagination de jeunes musulmans et permettre leur radicalisation religieuse.

Une fois de plus les pressions de l’islam politique sous l’apparence de simples revendications visent en fait la radicalisation de la communauté musulmane.

(1) Gérard Dahan, « La pression islamiste en France - Enquête sur l’organisation d’une politique d’influence », Edition Tatamis, octobre 2017. https://www.youtube.com/watch?v=U3aVjyR4ld4

(2) Marieme Helie Lucas, enseignante à l'université d'Alger.

(3) Interview de Marieme Helie Lucas, Télérama du 4/07/2013. "Après Cologne : Nous voyons en Europe les signes précuseurs de la montée de l'extrême droite intégriste". http://www.telerama.fr/idees/apres-cologne-nous-voyons-en-europe-les-signes-precurseurs-de-la-montee-de-l-extreme-droite-integriste,137685.php


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 18 novembre 09:06

    Garçon..une pression islamiste svp !... !أهلا وسهلا بك في فرنسا


    • nenecologue nenecologue 18 novembre 22:44

      C’est étonnant , les articles anti islam sont notés systématiquement en dessous de la moyenne.


      Les commentaires de ces articles sont géneralement aussi anti islam et sont notés en dessous de la moyenne ...

      Est ce à dire que les pro islam n’ont pas d’arguments à faire valoir ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 novembre 09:54

      C’est une vulgaire affaire de clientélisme local dans laquelle le maire récolte ce qu’il a semé.

      Aux élections municipales de 2014 Rémi Muzeau n’était pas avare de promesses, ce qui lui a permis d’arracher la mairie de Clichy aux socialistes, la ville étant l’un des derniers bastions de la gauche dans les Hauts-de-Seine. Muzeau a réitéré des promesses faites aux musulmans locaux en septembre 2015, en insistant sur le fait que « la construction d’une mosquée pour les musulmans clichois (…) est indispensable. Moi, Rémi Muzeau, j’atteste et je m’engage en tant que maire pour la construction d’un centre culturel et cultuel musulman ».

      En mars 2017, à l’occasion de l’arrivée à échéance du bail d’une salle utilisée par des fidèles musulmans, rue d’Estienne d’Ovres, le maire a décide sa fermeture pure et simple mais aucun projet de centre cultuel et culturel n’est dans les cartons.

      C’est tout ce qu’on veut sauf une affaire d’état : c’est du Clochemerle aux épices exotiques.


      • Jonas 18 novembre 10:20

        @Jeussey de Sourcesûre "En mars 2017, à l’occasion de l’arrivée à échéance du bail d’une salle utilisée par des fidèles musulmans, rue d’Estienne d’Ovres, le maire a décide sa fermeture pure et simple« 

        Le bail n’a pas été renouvelé car la mosquée est administrée par l’UAMC, une association proche de l’organisation politique misogyne, antioccidentale, antichrétienne et antisémite des Frères Musulmans.
        Le 26 juin 2016, l’UAMC a par exemple invité à prêcher dans la mosquée le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui appelle les musulmans à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed.
        http://islamineurope.unblog.fr/2017/03/26/manifestation-des-islamistes-antioccidentaux-de-la-grande-mosquee-de-clichy-la-garenne-devant-la-municipalite-contre-la-fermeture-du-lieu-de-culte/

        -----------------------------
         »le maire a décide sa fermeture pure et simple mais aucun projet de centre cultuel et culturel n’est dans les cartons."

        Le 27 mai 2016, Rémi Muzeau inaugurait personnellement une nouvelle mosquée, le centre islamique de la FNMF en présence de Anouar Kbibech, l’islamiste radical marocain président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).
        Donc il y a bien eu une nouvelle mosquée mise à disposition, en dehors de celle du centre-ville.
        http://islamineurope.unblog.fr/2017/03/26/manifestation-des-islamistes-antioccidentaux-de-la-grande-mosquee-de-clichy-la-garenne-devant-la-municipalite-contre-la-fermeture-du-lieu-de-culte/


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 novembre 10:33

        @Jonas

        Vous parlez d’une autre mosquée qui existait déjà et non pas de la construction du centre culturel et cultuel promis par Muzeau !



      • Jonas 18 novembre 11:12

        @Jeussey de Sourcesûre « Vous parlez d’une autre mosquée qui existait déjà et non pas de la construction du centre culturel et cultuel promis par Muzeau ! »

        Le 7 septembre 2015, Rémi Muzeau réitère son engagement pris pour la construction d’une extension de la mosquée existante rue d’Estienne D’Orves. Le projet est finalement abandonné, car le maire s’est aperçu que l’UAMC qui gérait le lieu de culte à ce moment, était dirigé par des fondamentalistes de l’islam politique des Frères Musulmans (je rappelle que le prédicateur Béchir Ben Hassen, qui appelle à assassiner les caricaturistes du Prophète Mohamed, est venu prêcher dans la mosquée en juin 2016), ce qui est interdit par la loi française :
        « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
        loi 1905 - article 26

        Rémi Muzeau mettait entre-temps à disposition un bâtiment à l’automne 2015 pour la FNMF, une nouvelle mosquée.
        Ce bâtiment a été inauguré par Rémi Muzeau le 27 mai 2016.
        Il oriente donc les musulmans de l’ancienne mosquée d’Estienne D’Orves vers la nouvelle mosquée de la FNMF
        Il a donc en quelque sorte tenu parole.


      • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 13:52

        Vous parlez d’une autre mosquée qui existait déjà et non pas...
        ========================================
        @Jeussey de Sourcesûre

        Rien, et pas même je ne sais quel conflit administratif dans une municipalité ici ou là, ne saurait justifier ces sortes de manifestations qui n’ont rien à voir avec une quelconque spiritualité, et tout à voir avec le programme des Frères musulmans dont l’objectif serait l’institution de la charia dans la République.

        La nation française, héritière des valeurs du siècle des Lumières ne veut pas de ces sortes d’horreurs, de cet obscurantisme d’un autre temps. Il faut par conséquent agir comme en face de n’importe quelle organisation subversive qui projetterait de réaliser un coup d’état et de renverser la République.

        Les mêmes sont déjà venus « égorger nos fils, nos compagnes », et la formule, en la circonstance, n’avait rien d’hyperbolique. Il convient donc, avant qu’il ne soit trop tard, de crier : « Aux armes, citoyens ! »


      • Jonas 18 novembre 10:00

        Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
        Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
        http://islamineurope.unblog.fr/


        • antiireac 18 novembre 11:17

          @Jonas
          C’est vrai qu’ il faut dénoncer cette idéologie ignoble partout où elle s’installe.

          Il en va de la bonne santé morale de nos jeunes de nos concitoyens .
          Déjà des nombreuses régions sont contaminées par cette monstruosité irrémédiablement.
          Il faut donc agir en aval et sans tarder

        • theoletna theoletna 18 novembre 11:29

          Pour ce qui est du voile dans les écoles, je ne comprendrais jamais pourquoi l’on discute sur son interdiction ou non.

          Le voile est un couvre-chef. Dans un paquet d’écoles, les casquettes et bonnets étaient interdits - en cours de récré déjà - et bien évidemment dans les classes.
          Pas de couvre-chef, donc pas de voile. Rien d’autre à dire. C’est ta religion qui te dis de le faire ? On s’en fout ! On s’en fout si ta religion t’impose un voile, un chapeau ou une casserole sur la tête. A l’école c’est niet ! Comme tout le monde !

          Y aurais pas eu de polémique, et ç’aurait été plié rapidos. Je suis peut-être encore naïf... et de tout façon avec des si on refait le monde ; mais ce genre de faux-débat me frise les nerfs.


          • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 14:13

            Le voile est un couvre-chef.
            ...................................................................... ......
            @theoletna

            Le voile n’est pas un couvre-chef, il est un étendard.

            Après les crimes de Montauban et de Toulouse, je m’étais dit - très naïvement - que le voile islamique allait disparaître de nos rues, que les musulmanes soucieuses de ne pas paraître complices d’un islam massacreur allaient s’efforcer de se fondre dans la masse. J’aurais dû quand même tenir compte qu’à la manifestation qui avait eu lieu entre la République et la Bastille, nous n’étions pas cinq mille et que je n’y avais pas vu un seul foulard.

            C’est pourtant l’inverse qui se sera produit, et c’est dans ces années-là qu’on a même commencé à voir apparaître des burqas du côté du métro Couronnes. C’est-à-dire le même style de vêtement, porté par provocation, qui serait bientôt imposé sous la menace des pires sévices aux femmes de Raqqa ou de Mossoul.

            Dès les premières apparitions de foulards dans les classes de collèges, le ministre aurait dû, pour éviter tout débat inutile à l’Assemblée, promulguer un décret qui rappelât la nécessité d’appliquer strictement la loi déjà existante et très suffisante, comme vous le suggérez, mais par lâcheté (on était dans les années Jospin), pour ne pas paraître hostile à l’islam (les germes de la vérole islamo-gauchiste étaient déjà là) on aura laissé traîner les choses en longueur et on n’aura même pas tiré la leçon de cette incurie puisqu’on voit bien que cela recommence avec les prières de rue.
             
            C’est ainsi qu’un pays se condamne lui-même aux pires vicissitudes lorsqu’il se laisse gouverner par des lâches et des imbéciles.


          • zak5 zak5 18 novembre 11:34

            Le Christ disait : 

            Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes.  

            . Tunisie :http://www.nouvelordremondial.cc/2011/04/08/tunisie-les-prieres-dans-la-rue-interdites/
            Pas assez de mosquées en Tunisie ?

            • Pere Plexe Pere Plexe 18 novembre 19:48

              @zak5
              Sûrement autant qu’il manque d’église en France ?


            • Gérard Dahan Gérard Dahan 18 novembre 12:01

              @ Jonas et Jeussey de Sourcesûre
              Ce que vous dites est partiellement juste et cette affaire n’est effectivement pas aussi simple qu’il n’y paraît :
              Remi Muzeau s’était clairement engagé a prolonger le bail du centre cultuel rue Etienne d’Orves (qui a été fermée), mais l’UAMC qui gèrait la mosquée a fait venir des prêcheurs radicaux comme Béchir Ben Hassen considéré comme un pécheur de haine (Interdit de prèche en Tunisie, arrêté par Interpol en 2013 et ayant déclaré à la suite de l’attentat de Charlie  : « La punition pour quiconque insulte le prophète Mahomet est la mort » !!! )
              Ce qu’on peut reprocher au maire Remi Muzeau c’est de ne pas avoir été transparent sur les motifs du non-renouvellement du bail pour éviter l’accusation d’islamophobie très souvent instrumentalisée. Ce qu’on peut reprocher à l’UAMC qui gérait la mosquée, c’est de diffuser une interprétation radicale, violente et politique de l’Islam, ce qu’aujourd’hui elle se garde bien de mettre en exergue.

              Je ne pense donc pas qu’il s’agisse comme le dit Jeussey de Sourcesure d’une simple affaire de clientélisme politique : au contraire, il est question d’une lutte contre le prosélytisme en direction des interprétations radicales de l’islam. C’est aujourd’hui un peu plus que du simple clientélisme.


              • Jonas 18 novembre 12:36

                @Gérard Dahan "Ce qu’on peut reprocher au maire Remi Muzeau c’est de ne pas avoir été transparent sur les motifs du non-renouvellement du bail pour éviter l’accusation d’islamophobie très souvent instrumentalisée.« 

                Effectivement, il ne le fait publiquement que assez tardivement, mais il faut noter que médiatiquement les mass-média ont occulté délibérément l’affaire et ces prières de rue à Clichy pendant 8 mois, probablement pour ne pas  »alimenter les discours du FN et de l’extrême-droite« .
                Ça ne ressort que parce que des élus se sont mobilisés récemment en manifestant contre cette occupation illégale du territoire.

                 »Il y a eu des prêches qui étaient en arabe, des prêches qui étaient avec des appels au meurtre, ça a été mis sur les réseaux."
                Rémi Muzeau sur LCI
                https://www.youtube.com/watch?v=2ppoX19SJLw


              • Alren Alren 18 novembre 15:20

                @Gérard Dahan

                J’approuve votre article. Rien n’est plus détestable que les candidats à une élection qui font des promesses qu’ils savent pertinemment ne pas réaliser une fois élu.

                Un petit détail cependant : la rue rend hommage à un grand résistant, un héros mort pour la France, fusillé par les nazis, Honoré d’Estienne d’Orves.


              • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 13:07

                à l’auteur,
                Excellent article.
                Si on veut comprendre le phénomène, il suffit de se documenter sur ce que sont les théories des Frères musulmans, confrérie fondée par Hassan al-Banna dans l’Egypte de la fin des années 20, réactualisées plus tard par Sayied Qutb. Nasser trouva si dangereuses pour l’état les prétentions de cet énergumène qu’il le fit pendre dans sa prison en 1966.

                Ce qui s’est passé en France avec le voile, les horaires des piscines, le halal et encore aujourd’hui avec les prières de rue, tout cela fait partie d’une stratégie parfaitement connue et très minutieusement décrite par Gilles Kepel dans son bouquin publié au début de ce siècle : Jihad - Expansion et déclin de l’islamisme. Le titre était un peu optimiste, c’est qu’il est toujours difficile de prévoir, surtout l’avenir, comme on dit, mais les théories jihadistes y sont très minutieusement décrites, et surtout ces stratégies très insinuantes qu’on voit à l’oeuvre en France plus que jamais.

                Les historiens, dans quelques dizaines d’années, auront à faire un gros travail quand il leur faudra analyser, parallèlement au développement du jihadisme en France, celui du collaborationnisme. Il vient de prendre un sale coup après le dévoilement de l’idéologie islamo-gauchiste dont Plenel était le principal vecteur et aussi bien quelques démarches abjectes à l’Assemblée du côté de la bande à Mélenchon, mais je ne sais si cela sera suffisant. J’ai vu déjà, en parcourant rapidement les interventions, que la bête n’est pas tout à fait morte. On la verra probablement encore bouger à travers d’autres interventions.

                J’ajouterai que le gouvernement Macron occupé actuellement avec la réception en grande pompe de Saad Hariri, participe de la même collaboration. Il y a belle lurette que le Liban n’est plus un état souverain. Le Hezbollah, entité jugée terroriste par toutes les nations civilisées, y constitue une armée d’occupation financée par l’Iran et à sa botte, beaucoup plus puissante que l’armée libanaise dont émane un général Aoun qui joue à peu près le même rôle que Pétain à Vichy dans la France occupée. La politique de Macron, en la circonstance, sert à prolonger pour les imbéciles, et pour le plus grand bien de Rohani, la fiction d’un Liban qui serait encore un état souverain et donc à masquer l’entreprise hégémonique de l’Iran sur tout le Moyen-Orient. Collaborationnisme atroce, là encore, dont on ne tardera pas à pouvoir mesurer les conséquences funestes.
                 


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 13:52

                  Le bras de fer est déjà bien commencé ,...soit la république affirme sa laïcité et interdit sur le domaine publique tout signes religieux ostentatoires en interdisant les signes à caractère nettement ostensibles :


                  C’est à dire :


                  Pour les juifs (par exemple : kippas, papillotes et chapeaux noirs à large borde et manteaux noirs )


                  Pour les chrétiens, à le symbole de la croix, les chrétiens n’ont pas bien d’autres signes ostentatoire ,alors il faut bannir les croix ostensibles ( il faudra bien déterminer une surface maximum !!)


                  Pour les musulmans, ( hommes et femmes ) là c’est un vrai catalogue tant les tenues sont nombreuses, car les accessoires sont attribués de la la tête au pied pour les hommes , ainsi que pour les femmes .


                  Vous voyez la difficulté entre les attributs que peut aborder un chrétiens, par rapport aux moult tenues que peut porter un musulman, ( hommes ou femmes ).. et dans une moindre mesure ceux et celles qui pratiquent la religion juive. ( noter que dans certaines régions d’Israël, le femmes juives peuvent porter une sorte de niqab )


                  Pour résumer, de n’avoir pas été ferme il y a quelques années, j’ai bien peur que « la brèche » est actuellement bien trop large, et qu’il est presque impossible de la refermer , tout comme le coin bien est bien trop enfoncé pour pouvoir l’ôter, .. et dans cette France extrêmement mollassonne, les fondamentalistes musulmans le savent bien, pour ces derniers, ce n’est qu’une question de temps et de patience !


                  Conclusion :


                  Qui parmi nos politiques actuels aura le courage de taper un grand coup de poing ou de renverser la table !



                  @+ P@py


                  • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 14:29

                    Le bras de fer est déjà bien commencé ,...soit la république affirme sa laïcité et interdit sur le domaine publique tout signes religieux ostentatoires en interdisant les signes à caractère nettement ostensibles :
                    =====================================
                    @Gilbert Spagnolo dit P@py

                    Vous délirez complètement. Je ne vois pas à quel titre on emmerderait les chrétiens et les juifs qui ne font de mal à personne parce que des musulmans ont récemment refroidi ou blessé en France quelques centaines de citoyens.

                    Les chrétiens, les juifs, fussent-ils intégristes, auxquels il faudrait ajouter les bouddhistes, combien de personnes ont-ils tuées dans des attentats sanglants non pas depuis cinq ans, mais depuis des siècles ?

                    Les religions autres que l’islam ne prescrivent pas de tuer au nom de leur Dieu ceux qui ont d’autres croyances ou même ceux qui n’en ont pas. Vous ne trouverez dans aucun de leurs textes l’équivalent du verset 5 de la neuvième sourate.

                    « C’est l’islam qui est le problème », comme disait Wafa Sultan, et pas seulement l’islamisme, et pas du tout les autres religions. On a cité si souvent telle phrase de Camus, ces derniers temps, que j’hésite à la recopier encore, comme si elle était usée, mais enfin elle reste pertinente : « mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ».

                    Les attentats, je le redis, c’est uniquement l’islam. Tous les musulmans ne sont certes pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans.


                  • Jonas 18 novembre 15:24

                    @Gilbert Spagnolo dit P@py "soit la république affirme sa laïcité et interdit sur le domaine publique tout signes religieux ostentatoires « 

                    Le seul problème, c’est l’islam et l’idéologie propagée dans des centaines de mosquées en France :
                    http://islamineurope.unblog.fr/
                    Les chrétiens, les juifs, les bouddhistes, les taoïstes ne posent aucun problème en France, je ne vois pas en quoi on interdirait les signes religieux pour ces religions !

                    ----------------------------------------
                     »Pour les chrétiens, à le symbole de la croix, les chrétiens n’ont pas bien d’autres signes ostentatoire ,alors il faut bannir les croix ostensibles ( il faudra bien déterminer une surface maximum !!)« 

                    L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Charlemagne, Philippe le Bel, Philippe Auguste, Saint Louis, Charles VII, Louis XI, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
                    Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, unversités, cathédrales,... ont été élaborées sous la France catholique.
                    La république franc-maçonne n’a fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.

                    Le calendrier est basé sur la naissance du Christ.
                    Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
                    Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
                    Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
                    Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).

                    Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?

                    S’il n’y avait pas de christianisme, il n’y aurait jamais eu de France, »fille aînée de l’Église".
                    Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait interdire les croix, qui sont un héritage de la culture et de l’identité française depuis plus de 1500 ans.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 17:20

                    Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait interdire les croix, qui sont un héritage de la culture et de l’identité française depuis plus de 1500 ans.
                    ...................................................................... ..............
                    @Jonas

                    Et les cimetières ? Pourquoi ne pas détruire, pendant qu’on y est, les croix qui surmontent tant de tombes au Père-Lachaise et partout ailleurs ? Et pourquoi pas les églises ! On se comporterait alors exactement comme ces connards de sans-culottes précurseurs des mélenchoneux qui, durant la révolution, auront décapité tant de statues aux porches des plus belles églises, ou comme les musulmans qui ont fait sauter les grands bouddhas de Bamiyan.

                    Je suis athée, Dieu merci, mais les religions ne me dérangent pas le moins du monde quand elles ne prétendent pas s’imposer avec la violence qu’on leur a connue parfois dans les époques les plus barbares et reculées. Au reste, je serais aussi bien disposé à l’égard de l’islam si ses sectateurs avaient eu le bon goût de ne jamais donner suite, en plein XXIe siècle, aux injonctions criminelles d’un chamelier analphabète du haut moyen-âge.

                    Il faudrait plusieurs générations pour qu’on pusse oublier tant d’attentats ignobles et sanglants, et l’islam ne s’en remettra probablement jamais. Après une ivresse jihadiste qui semble semble se prolonger un peu, la gueule de bois sera aussi terrible pour les musulmans que celle des Allemands après le IIIe Reich.


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 17:28

                    @Christian Labrune

                    Sur que dans le monde entier, je dis bien dans le monde entier l’islam est un très très sérieux problème.


                    Ceci étant dit, nous sommes en république laïque ou tous signes religieux ostentatoires est interdit ,.. alors il n’y a qu’a faire respecter cette loi est basta, c’est simple non ?


                    Comme d’hab, en France, nous votons de lois, mais pour les faire appliquer, nous n’arrêtons pas de « tourner du cul pour chier droit  », voilà ou le hic !


                    @+P@py


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 17:37

                    @Christian Labrune

                    Il faut lire la loi de séparation de l’état et de la religion., je site de mémoire, tous les signes religieux croix, calvaires etc qui ont été construites avant la loi sont conservés.


                    Pour ce qui est des cimetières, les symboles religieux sur les tombes peuvent être placés !


                    Tout cela n’a rien a voir avec le port de signes religieux ostentatoires et notamment les vêtements

                    @+P@py


                  • Pere Plexe Pere Plexe 18 novembre 20:02

                    @Gilbert Spagnolo dit P@py
                    La laïcité n’est pas l’interdiction de la religion.

                    Au contraire elle est la garantie pour chacun de croire librement.

                    En ce sens :
                    Le port de vêtement ou signe religieux dans la rue n’est pas interdit.
                    Pas plus que ne le sont les événements religieux ( messe, prières, procession, pèlerinage...) dans l’espace publique.

                  • GAZAOUI 18 novembre 13:58

                    A l auteur.
                    Les musulmans n’ont même pas droit a un we tranquille avec une espèce de vautour en mal de reconnaissances.
                    Vous ne savez pas faire des études sur les 9 millions de pauvres en France ?
                    Les nombreux suicides de citoyens français dus principalement a un système pourri.
                    Les ordonnances de ce gouvernements
                    Quel espèce de lâche êtes vous pour taper du matin au soir sur les musulmans !
                    Pourquoi ne pas parler de meyer habib, vous savez ce députer « français » qui insulte la France et son gouvernement ? A moins que la puissance du crif vous oblige a faire carpette


                    • Christian Labrune Christian Labrune 18 novembre 14:33

                      @GAZAOUI

                      A Gaza, les Gazaouis !

                      S’ils ne sont pas contents de la France, ils trouveront là-bas une région où, quand on rencontre un juif, on le tue. Il n’y en a donc plus, et on y vit dans une prospérité économique et une liberté qui sont enviées partout.

                      Vos propos de nazi antisémite sont infects. Dégagez !
                      les crapuleux fanatiques de votre espèce n’ont pas leur place sur ce site.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 18:03

                      @GAZAOUI

                      A l auteur.
                      Les musulmans n’ont même pas droit a un we tranquille avec une espèce de vautour en mal de reconnaissances.
                      Vous ne savez pas faire des études sur les 9 millions de pauvres en France ?
                      Les nombreux suicides de citoyens français dus principalement a un système pourri.
                      Les ordonnances de ce gouvernements 
                      Quel espèce de lâche êtes vous pour taper du matin au soir sur les musulmans !
                      Pourquoi ne pas parler de meyer habib, vous savez ce députer « français » qui insulte la France et son gouvernement ? A moins que la puissance du crif vous oblige a faire carpette

                      Il faudrait que tu arrêtes de dire des sonneries

                      J’ai bien évoqué les juifs et leur tenues ostentatoires enfin il me semble !

                      Porter un jugement abscons pour dire que je suis une carpette qui baisse son froc devant le cirf.

                      Il faudrait que tu lises toutes , je dis bien toutes mes réponses, tien de mémoire Manuel Valls et sa double nationalité voir triple franco espagnole israëlo, .. et que dernièrement, j’ai fais cette réponse à Omar :

                      Salut Omar,

                      A-t-on associé ce président violeur Moshe Kadzar au peuple israélien ?
                      Ce même Charlie-Hebdo qui avait viré Siné sur ordre de Sarkozy pour .... antisémitisme.
                      http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/12/10/charlie-hebdo-condamne-pour-le-licenciement-abusif-de-sine_1451578_3236.html

                      .. et comme on dirait au canard déchaîné « pan sur l’bec » !!.

                      … Alors à l’avenir, réfléchis avant de déclencher un procès d’intention contre moi

                      Que connais tu de moi, toi qui est inscrit depuis moins de 2 mois (d’après ton profil), ...alors que je suis sur Av depuis février 2006 ! !

                      Gilbert Spagnolo:Ni dieux ni maîtres ! Locution exprimant le refus de se soumettre à une autorité politique ou religieuse. Source.


                      @+P@py


                    • GAZAOUI 18 novembre 18:26

                      @Christian Labrune
                      Tiens un bouffeur d’organes d’enfants comme tous les sionistes


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 23:30

                      @GAZAOUI

                      Comme tu le laisses supposé, je suis certainement un «  béni oui-oui » du crif !

                      Vote de l’ONU contre la colonisation. L’avertissement d’Obama à Israël



                      https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/resolution-de-l-onu-une-relation-de-mefiance-entre-obama-et-netanyahu-4701748



                      Droit de veto utilisé trente fois par les Etats-Unis

                      …..Washington a en effet utilisé son droit de veto trente fois pour bloquer des résolutions concernant Israël et les Palestiniens, selon l’organisation Security Council Report.

                      https://www.letemps.ch/monde/2016/12/23/resolution-lonu-colonies-israeliennes-adoptee


                      @+ P@py


                      P.S. L’Israël, un autre pays qui fout le binz dans le monde




                    • pipiou 19 novembre 02:53

                      @GAZAOUI

                      L’auteur a raison, l’accusation d’islamophobie est bien pratique, c’est comme voir des sionistes partout.
                      On voit que tu n’arrives ici que pour lire les articles ayant rapport à l’islam.
                      Sinon tu saurais que sur Agoravox on y parle pauvreté, système pourri et ordonnances du matin au soir.
                      La haine du capitalisme est beaucoup plus présente que la haine du musulman.

                      Tes vociférations ne sont qu’une énième revendication de la minorité opprimée, ce qui ne t’empêche pas de t’en prendre à la minorité juive.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 novembre 21:05

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py



                      Pour GAZAOUI,


                      Dans ma réponse précédente, j’ai écrits ceci : P.S. L’Israël, un autre pays qui fout le binz dans le monde.


                      Alors , je vais développer mon raisonnement.


                      Concernant les résolutions adoptées par l’ONU sur la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens, les USA par une trentaine de fois avait usé de leur droit de veto ! 

                      Alors, il faut imaginer les dégâts qu’ont provoquées ces dernières dans le monde arabe et musulman, qui peu se résumer ainsi.Les croisés et les juifs sont bien contre nous !


                      Dis pas mal comme position pour un béni oui-oui au crif !


                      J’attends avec une grande impatience ta réponse.


                      @+ P@py


                    • the clone the clone 18 novembre 14:17

                      La France sera le premier pays de la grande Europe Saoudite et nos politiques font tout pour accélérer le mouvement .....


                      • Pere Plexe Pere Plexe 18 novembre 19:50

                        @the clone
                        ...on payera le gas oil moins cher ?


                      • zygzornifle zygzornifle 20 novembre 14:00

                        @Pere Plexe
                         ouais mais faudra le pomper a la paille 


                      • the clone the clone 18 novembre 14:20

                        le corbeau et le renard version islamiste :

                        Mr l’Imam, sur un minaret perché tenait en sa main bien manucuré un Coran.
                        Maître Islamiste, par le contenu alléché lui tint à peu près ce langage :
                        Et bonjour, Monsieur l’Imam ,que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage se rapporte aux poils de votre barbe vous êtes le Phénix des hôtes de cette mosquée.
                        À ces mots, l’Imam ne se sent plus de joie et pour scander sa belle prière ouvre par mégarde sa large main et laisse tomber son Coran.
                        L’Islamiste s’en saisit, et dit : Mon bon prédicateur apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.
                        Cette leçon vaut bien un Coran, sans doute.
                        L’Imam honteux et confus jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.


                        • OMAR 19 novembre 15:51

                          Omar9
                          .
                          En me baladant près du cimetière des Saints-Innocents , j’entendis des plaintes surgir de la tombe de ce grand poète que fut Jean de la Fontaine.
                          Que ses fables soient reprises dénaturées de leur véritable contexte, cela lui faisait de la peine.
                          Mais reprises par des morbacs en quête ignorées de notoriété raciste et haineuse, cela lui était nauséeux et abject.
                          Un morbac reste un morbac surtout quand il frelate les œuvres de Fontaine.


                        • zygzornifle zygzornifle 20 novembre 13:59

                          @OMAR


                          le morbac se fait un plaisir d’habiter et de procréer dans ton slip ....
                          quand a la fontaine il n’a pas déposé de brevet sur ses œuvres donc elles sont dans le domaine public....

                        • OMAR 24 novembre 21:47

                          Omar9

                          @zygzornifle
                          .
                          Et moi qui cherchait mon slip !!!
                          Ben, garde-le, puisque tu te complets dans ton élément.
                          Mais fais gaffe à « Aphtiria », contrairement à La Fontaine, elle ne fait pas dans le domaine public.
                          Mais dans l’extermination des crapules et autres dechets de l’humanité, comme toi...


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 novembre 16:00

                          Vous pensez qu’un jour cette « pression » tombera... Je ne le pense pas. La France a dépassé toutes les limites de propagande, de provocation, de dénigrement et donc DE TERRORISME POLITICO-CULTUREL ; elle devra supporter le poids du Ciel bien plus longtemps qu’elle ne le croit, la Marianne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires