• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le 13ème Festival pour la Paix les 8 et 9 septembre 2018 à la Grande Pagode (...)

Le 13ème Festival pour la Paix les 8 et 9 septembre 2018 à la Grande Pagode de Vincennes

Le Festival pour la Paix, en soutien à l’édification du Temple pour la Paix, au Centre bouddhiste tibétain Dachang Vajradhara Ling, en Normandie, est un projet porté par son responsable, Lama Gyourmé. Ce temple vise promouvoir la paix, à la fois au niveau intérieur par la spiritualité, et extérieur par le dialogue entre représentants de religions et de cultures différentes.

Les samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018 à la Grande Pagode de Vincennes seront consacrés à des chants, des danses, des démarches spirituelles par des conférenciers et des artistes. Des représentants de différentes spiritualités dont Max Pugh et Marc Francis du Village des Pruniers, du maître bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh, partageront avec les participants leur approche de la paix intérieure, de la tolérance, et du respect mutuel pour dépasser les défis auxquels l’humanité est hélas durement confrontée. Les activités proposées dans le cadre du festival, concerts, expositions, conférences, méditations, animations pour les enfants et les différents stands s’inscrivent dans la vision du temple pour la paix en cours de construction en Normandie.

Lama Gyourmé, initiateur de ce projet, donne des enseignements sur le bouddhisme tibétain et la méditation depuis plus de 40 ans. Il accueille régulièrement de grands maitres du bouddhisme tibétain, dont le 17ème Karmapa lors de son premier séjour en France en 2016 ou encore le Dalaï-lama en 2013 qui consacra le site de la construction en Normandie.

L’écrivain Olivier Germain Thomas, Prix Renaudot et grand prix l’Académie française donnera une conférence ayant pour thème « Les religions, facteurs de Paix, l’expérience d’un écrivain », le samedi à 15h.

Un concert de Lama Gyourmé, Jean-Philippe Rykiel et Jasser Haj Youssef aura lieu à la Grande Pagode samedi 8 septembre à 19h. Les chants sacrés du Tibet sont portés par Lama Gyourmé et Jean-Philippe Rykiel. De leur rencontre est né l’album « Souhaits pour L’Eveil », disque d’Or en Espagne en 1995. Soliste, compositeur, musicologue et pédagogue, Jasser Haj Youssef met son talent au service d’une musique aux multiples facettes : classique, orientale, jazzy, caribéenne, indienne. Il a joué avec les plus grands artistes de son pays natal, la Tunisie.

Des thangkas et toiles du peintre tibétain Tashi seront exposées. Certaines de ses œuvres reflètent sa passion par la peinture de la Renaissance. Le photographe Gilles Crampes présentera sa splendide exposition de photos « Célébrations ». Pendant quatre ans, il s’est immergé en plein Paris sur les lieux de célébration des cultures du monde.

Des chants et danses tibétains traditionnels de l’Amdo seront proposés le dimanche 9 septembre à 17h. Des danses indiennes de Bolly Deewani suivront le même jour.

Une grande méditation pour la Paix sera proposée au public. Des évènements participatifs seront proposés pour les adultes et les enfants : des initiations à la méditation ou à la calligraphie, du Qi Gong, du Yoga ou des danses d’Extrême-Orient. Un pôle détente propose un programme d’activités liées au bien-être.

L’entrée ainsi que la plupart des activités sont gratuites, à l’exception notamment de certains concerts.

Pour plus d’informations, voir le site du centre dont Lama Gyourmé est le responsable, Kagyu-Dzong, et qui jouxte la Pagode de Vincennes :

https://www.kagyu-dzong.fr/events/event/festival-pour-la-paix/


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 6 septembre 15:46

    Bonjour ! je profite de votre article pour dire que je suis assez remonté en ce moment contre quelques moines bouddhistes qui semblent avoir pris goût aux balades dans les grands centres commerciaux, des balades légèrement « prosélytes » car pas très discrètes dans ce grand habit orange ! Avec portables à la main et quelques gadgets en plus ! Le bouddhisme semble avoir bien changé ça commence à être un gros foutage de gueule !


    • ERANOVA 7 septembre 00:10

      @Simple citoyenne
      Ce sont les robes, le rouge et jaune, les téléphones portables ou les autres « gadgets », qui vous dérangent ?

      Pour l’habit de moine, cela quelques siècles qu’il n’a pas changé ; pour le reste, il faut vivre avec son temps. Du moment que la méditation, elle, n’est pas un gadget, rassurez-vous. Il ne faut pas trop vous attacher aux apparences…

    • Simple citoyenne Simple citoyenne 7 septembre 08:28
      @ERANOVA je vous cite « pour le reste, il faut vivre avec son temps. » 

      Eh bien, moins de prosélytisme de leur part dans les lieux publics serait bienvenu ; c’est surtout ça vivre avec son temps, c’est d’éviter de venir habiller en gourous dans les lieux publics, c’est inadmissible ! On a assez d’un Matthieu Ricard qui vient sur les plateaux de télé, habillé en gourou !

    • samy Levrai samy Levrai 6 septembre 19:04

      Mais qui est donc le Dalai Lama , cet océan de sagesse ? 



      • mmbbb 6 septembre 19:34

        @samy Levrai c ’est tres bien de le rappeler Je suis toujours etonne de la cécité des intellos notamment de Mathieu Ricard fils de J F REVEL


      • Crab2 7 septembre 09:54

        Civilisations

        Tous les esclavages se tiennent ; et les hommes accoutumés à déraisonner sur les dieux, à trembler sous leurs verges, à leur obéir sans examen, ne raisonnent plus sur rien. - Suites :

        http://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/civilisations.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès