• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le Coran et l’homosexualité masculine

Le Coran et l’homosexualité masculine

Le Coran stigmatise l’amour entre hommes dans 11 chapitres ou sourates, par des reprises commentées de paroles attribuées à Loth, habitant de Sodome. La fin tragique de cette ville lors d’une éruption volcanique au XXVe avant Mahomet –, fut interprétée comme une punition divine dont le Coran, plus généralement, menace l’ensemble des incroyants.

Le Coran ignore le lesbianisme mais stigmatise l’amour entre hommes dans 11 de ses 114 chapitres ou sourates. En une seule occurrence cette condamnation, venant juste après celle de l’adultère féminin, est prononcée ainsi : « Si deux d’entre vous font une infamie (ou un acte), sévissez. S’ils reviennent et s’amendent, laissez-les. » (IV, les femmes, 16 ou 20 [suivant les éditions]. Dans les 10 autres, il s’agit de reprises commentées des paroles attribuées à Loth, neveu d’Ibrahim [Abraham] et habitant de Sodome, patriarche biblique promu dans le Coran au rang éminent de prophète. La fin tragique de cette ville sous un déluge de feu et de soufre – en réalité une éruption volcanique au XXVe avant Mahomet –, fut interprétée comme une punition divine (cf Genèse, XVIII et XIX) dont le Coran, plus généralement, menace l’ensemble des incroyants (notamment dans les sourates II, III, IV, IX, XXII et XXV).

Le christianisme a très tôt élaboré le concept de "contre nature" (des Épitres de Paul aux Confessions d’Augustin). La nature n’est jamais invoquée dans ces condamnations du VIIe siècle qui tombent sans aucune autre justification que l’autorité de celui qui les prononce, et le fait que le Seigneur aurait créé les femmes à l’usage des hommes (sourate XXVI). Le peuple de Sodome aurait inventé l’homosexualité : « abominations que personne n’a faites avant vous » (sourate VII) ; ces gens-la sont, selon Loth, des « effrénés » (sourate VII), des « transgresseurs » (sourate XXVI), des « ignorants » (sourate XXVII), des « pécheurs » (sourate 51). Loth veut protéger ses hôtes, des anges envoyés par Allah et qui plaisent trop aux Sodomites (sourates XI et XV) ; l’échange généreux qu’il propose, ses deux filles, est refusé (sourates XII et XV) ; on lui rétorque : « tu sais bien ce que nous voulons » (sourate XI). Le peuple de la ville se moque de Loth « qui se pique de pureté » (sourate XXVII), ignore son avertissement (sourate LIV), et reçoit en conséquence une « mauvaise pluie de pierres d’argile » (sourates XI, XXI, XXVI, LI) ; enfin, la punition par la cécité est mentionnée (sourate LIV). Dans ces dix sourates, plus de possibilité de pardon, mais on ne retrouve pas, hormis par le biais de la destruction de Sodome, la peine de mort expressément prévue par le Lévitique.

On aurait tort de réduire l’Orient à l’Islam, et l’Islam au Coran, d’une façon définitive. Dans Si le grain ne meurt, Journal du Maroc et Carnets d’Égypte, André Gide avait donné une image gay friendly de la civilisation arabe. Mais dans le Coran, le sentiment religieux est encore en manque d’élaboration. Mieux vaut savoir qu’aujourd’hui, en terres islamiques, l’homosexualité libérée de l’Occident – où les hommes commencent à pouvoir se marier entre eux – choque fortement. Le rappel fondamentaliste des injonctions de Loth entraîne pour les gays musulmans en France un conflit d’identité que ne connaissent pas ceux qui se rattachent au courant moderne des Lumières et du libertinage philosophique, et beaucoup moins, voire plus du tout, les chrétiens homophiles et les homos communistes ; l’islam ne connaît pas encore la pastorale individualisée … S’il devait y avoir un clash des civilisations et des mentalités sur la question gay, ce ne serait cependant pas entre judéo-christianisme et islam, mais bien plutôt entre la civilisation scientifique et humaniste gréco-latine et les trois religions asiatiques du Livre qui ne sont en phase ni avec la modernité occidentale, ni avec la rationalité ancienne des Grecs … »

Versets concernés :

« Si deux d’entre vous font une infamie (ou un acte), sévissez. S’ils reviennent et s’amendent, laissez-les. »

IV (les femmes), 16 ou 20.

 

« Loth disait à son peuple : Allez-vous faire cette infamie (ou ces abominations) que personne au monde n’a faite(s) avant vous ? Vous qui couchez avec des hommes au lieu de femmes, certes, vous êtes des effrénés. »

VII (l’A’araf ou les franges), 78-79 ou 80-81.

 

« Quand nos messagers vinrent chez Loth, il en fut affligé et oppressé. Il dit : C’est un jour terrible. Son peuple, coutumier d’infamies (ou d’actions infâmes), accourut. Il leur dit : O mon peuple, voici mes filles, ce serait plus pur pour vous, mais ne craignez Allâh et m’outragez pas dans mes hôtes. N’y a-t-il pas d’homme sensé parmi vous ? Ils répondirent : Tu sais bien que nous ne réclamons pas tes filles, tu sais bien ce que nous voulons. »

XI (Houd), 77-79 ou 80-81.

 

« Les gens de la ville venaient gais. Il [Loth] leur dit : Ce sont mes hôtes, ne me déshonorez pas. Craignez Allâh et ne me couvrez pas de honte. […] Il dit : Voici mes filles, si vous voulez. Mais, par ta vie ! ils étaient aveuglés d’ivresse. »

XV (Al-Hijr), 67-69, 71-72.

 

“Nous avons donné à Loth l’illumination et la science et nous l’avons sauvé de la ville infâme et de la race mauvaise et perverse (ou d’un peuple méchant et de mœurs ignobles). »

XXI (les prophètes), 74.

 

« Est-ce que vous irez aux mâles de ce monde (ou de tout l’Univers) et laisserez vos femmes que le Seigneur a créées pour vous ? car vous êtes des transgresseurs (ou un peuple transgresseur). »

XXVI (les poètes), 165-166.

 

« Loth disait à son peuple : Allez-vous faire cette infamie (ou commettre une action infâme), vous qui voyez ? vous désirez (ou vous avez commerce charnel avec) des hommes au lieu de femmes, vous êtes des ignorants ! Pour toute réponse, son peuple dit : Chassez de la ville la famille de Loth qui se pique de pureté. »

XXVII (la fourmi ou les fourmis), 54-56 ou 55-57.

 

« Loth dit à son peuple : Vous faites une infamie (ou une abomination) que personne au monde n’a faite avant vous. Est-ce que vous approcherez des mâles ? »

XXIX (l’araignée), 27-28 ou 28-29.

 

« Loth les avertissait que nous les saisirions (ou de l’action violente), mais ils en ont douté. Ils voulaient qu’il les laisse abuser de ses hôtes, mais nous avons aveuglé (ou crevé) leurs yeux. »

LIV (la lune), 36-37.

 

N.B. Ces références sont faites d’après :

1 : l’édition en coll. Points, au Seuil, en 1998 (réimpression de juin 2001) ; traduction de Jean Grosjean pour les Éditions Philippe Lebaud, 1979.

2 : l’édition en coll. PBP, chez Payot, en 2001 ; traduction d’Édouard Montet en 1958.

3 : l’édition en coll. Folio classique chez Gallimard, en 2001 : traduction de Denise Masson en 1967.


Moyenne des avis sur cet article :  2.36/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • manusan 28 août 2009 12:57

    Excusez mon coup de gueule, mais ca deviens n’importe quoi en ce moment sur Agoravox, on se tape 3 ou 4 articles quotidien en moyenne sur le Coran. Bien sûr on pourra toujours me répondre, t’as qu’à pas lire. Oui mais là ca deviens comme Sarkosy ca inonde tellement la première page que je n’ai pas le choix. Et je rappelle au passage qu’agoravox n’a pas vocation à être un journal religieux. Avoir tous les jours des explications des sourates, je dis stop on est pas dans une mosquée, il y a des sites spécialisés pour ça. Merci aux amis musulmans de modérer leur enthousiasme, mais ca deviens indigeste.

    merci d’avance à la rédaction de ne pas virer « trop vite » mon commentaire.


    • A. Nonyme A. Nonyme (Trash Titi) 28 août 2009 13:12

      Vous avez raison. Demain ce sera Le Coran et le pinard, le Coran et la masturbation, le Coran et la zoophilie, le Coran et les limitations de vitesse....

      Burqa, sionisme, CIA, islamisme, fascisme... voilà les « maux » clés en vogue sur AV.


    • cathy30 cathy30 28 août 2009 13:27

      complètement ok avec manusan et trash titi

      Je demande à Agoravox de limiter ces articles religieux sur le site. Agoravox est votre bébé, prenez en soin, zut à la fin.


    • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 13:59

      Merci aux amis musulmans de modérer leur enthousiasme, mais ca deviens indigeste.

      Oui, sauf qu’en général, les articles sur le Coran c’est pour y cracher dessus qu’ils sont écrits. Alors faire passer Avox pour du site prosélyte en puissance, c’est un peu fort de café.

      En même temps, tout le monde est content. Au final on tape encore sur le Coran...
      Et ce serait de l’info à « contre-courant » de la pensée unique dominante ; je me marre.


    • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:02

      Je demande à Agoravox de limiter ces articles religieux sur le site. Agoravox est votre bébé, prenez en soin, zut à la fin.

      D’ailleurs, si les responsables du site Agoravox veulent en faire un site religieux ou traitant uniquement de la reproduction de la truite marmorata, vous n’avez absolument rien à y redire, je pense. C’est leur problème.
      Je pense surtout que le but est d’en faire une usine à fric. Mais c’est mon avis personnel.


    • tonton 28 août 2009 14:04

      oui, on en a plein le cul...

      et c’est ce qu’interdit le Coran justement... donc ...

    • A. Nonyme A. Nonyme (Trash Titi) 28 août 2009 14:10


      > La sodomie, c’est comme Morice : c’est pas ta tasse d’athée !


    • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:50

      Mort de rire. C’est vrai que c’est n’importe quoi ces notations.
      +15, +13, et y a personne sur le fil, je suis tout seul en train de discuter. Trop crédible.
      J’ai toujours été pour virer ce système de merde qui n’a absolument aucune utilité de toute façon.


    • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:53

      Oooh ! Le naze qui joue avec les notes, tu pourrais me mettre +40 sur ce dernier post stp ?
      Merci d’avance.
      Amuse-toi bien...


    • monbula 28 août 2009 15:36

      Avec ou sans sucre. ...


    • tonton 28 août 2009 16:16

      ben non, vu que les avantages de l’orientalisme, c’est le harem et la danse du ventre

      et avec ce con-là, on a que le reste
      tu parles d’une pub
      z’ont pas le sens de la com’ au syndic des mosquées

    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:48

      Pas de bile à te faire. A prendre d’où ça vient. Ca va probablement faire 250 commentaires, mais l’un dans l’autre, c’est carrément de la contre-propagande ;
      Vu le niveau, ça pourrait avoir été d’ailleurs écrit par l’autre côté. Ca serait alors de la vraie propagande...
      Mais dans l’ensemble, c’est comique.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 18:06

      Première publication de texte sous le titre « Que dit le Coran de l’homosexualité  ? » dans Têtu, n° 62, décembre 2001, page 72.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 18:06

      de ce texte


    • dom y loulou dom 29 août 2009 11:37

      ah lala... décidément la liberté d’expression en peine certains, passez votre chemin si les articles sur le coran ne vous intéressent pas. Les auteurs sont encore libres de choisir leurs sujets et si cela vous dérange c’est Vous qui devez aller voir ailleurs si l’herbe y est plus verte. 

      Mais c’est vrai cela dit qu’on n’a JAMAIS droit à des articles sur le Talmud. Par exemple.


    • Shaytan666 Shaytan666 29 août 2009 11:58

      Étant bien conscient moi même de n’avoir aucun talent d’écrivain, je laisse à d’autres le soin de rédiger un ou des articles sur le(s) Talmud’s et je me ferai un plaisir de les critiquer.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 août 2009 12:36

      Le Coran est traduit dans plusieurs éditions de poche (PBP Payot, Points Seuil, Folio Gallimard, GF Flammation) ; il est donc facile d’accéder au texte. Ce n’est pas le cas pour le Talmud, et je le regrette.


    • LE CHAT LE CHAT 28 août 2009 13:45

      les mollahs aiment pas le Coran alternatif ! 

      d’accord avec les intervenants si dessus , des articles sur le Coran , quand on a vu l’un , on a vu Loth !


      • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:49

        « Le coran alternatif.... »
        Très bien...là, je m’incline...


      • heliogabale boug14 28 août 2009 18:54

        ça me rappelle un prof de physique qui venait du Maghreb et qui du fait de son accent disait « le coran électrique » au lieu de courant électrique...c’était à mourir de rire surtout qu’à l’époque les attentats du 11 septembre venaient d’avoir lieu. J’ai appris quelques années plus tard qu’il avait enseigné par la suite aux USA dans un lycée franco-américain...je me demande toujours comment il a fait pour passer la douane....


      • Montagnais Montagnais 28 août 2009 13:50

        Penser que les « trois religions asiatiques du Livre » seraient quasiment les seules dans leur position est légèrement réducteur, mais tellement répandu..

        "Le bouddhisme n’aborde pas explicitement le sujet de l’homosexualité, mais il prône globalement de garder la maîtrise des sens. Les interprétations varient dans le détail mais la tendance globale est de reconnaitre la seule sexualité hétérosexuelle en vue de la procréation et de rejeter la recherche du plaisir « pour le plaisir ». Donc de l’homosexualité. Le Dalaï Lama, représentant suprême du bouddhisme tibétain s’est clairement exprimé sur le sujet[8].

        Dans l’hindouisme, le plaisir n’est pas perçu comme un mal : c’est un don de Dieu. Le péché de la chair n’existe pas comme dans le judaïsme ou le christianisme, et de nombreuses sculptures sensuelles voire érotiques sur les parois externes des temples sont là pour en témoigner. En revanche, le plaisir charnel est accepté et acceptable uniquement dans la mesure où il est hétérosexuel et consommé dans les liens du mariage. Comme en Europe, différentes époques ont apporté différents degrés de tolérance mais faire de l’hindouisme et de ses divers… avatars (sikhisme, jaïnisme, bouddhisme, etc.) un havre homophile serait un contresens.« Wikipedia.

        Ou encore :

         »Si dans le Japon ancien, l’homosexualité masculine était connue, le sujet est tabou dans la société contemporaine..« 

        On est loin du consensus, ,que ce soit dans l’occident islamo-judéo-chrétien ou ailleurs ..

         »La Russie de Poutine fait couler du sang homosexuel




        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 14:09

          Les incidents de Moscou sont en partie liés à une manifestation interdite ; mais il n’y a plus de loi réprimant les relations homosexuelles, et j’ai pu constater qu’une revue homo était exposée dans les kiosques en 2004. Plusieurs saunas gays fonctionnent à Moscou.

          Une dépêche de l’A.F.P. de Pierre Célérier en date du 27 mars 2001 affirmait : «  la loi [en Russie] garantit l’impunité aux responsables d’actes de pédophilie sur des enfants de 14 ans ou plus  ».

          Selon une information en provenance de Moscou (janvier 2005), la police moscovite arrête les proxénètes prostituant des mineurs. Comme quoi la législation russe sait distinguer entre liberté sexuelle et exploitation de l’enfance ou de l’adolescence, ce que ne sait pas encore faire la presse française, puisqu’elle prend la liberté des relations homosexuelles pour de la promotion de la pédophilie. Selon la définition de l’Unesco, la pédophilie consiste en une relation entre un adulte et un enfant de moins de 13 ans.


        • monbula 28 août 2009 15:03

          Merci d"avoir pointé une désinformation.
          Il y a pas le feu au lac en Russie.


        • monbula 28 août 2009 15:10

           »La Russie de Poutine fait couler du sang homosexuel

          Connaissez-vous vraiment La loi russe sur le sujet.

          Elle est plus claire que la française ;

          Dans l’ancienne Russie, les adolescents se tenaient main dans la main dans la rue.

          Un Occidental revenant de Russie disait :

          Tous les jeunes se tiennent par la main, c’est malsain...

          Ah ! Les clichés quand tu nous tiens !



        • monbula 28 août 2009 15:14

          J’ai oublié de préciser garçon tenant la main d’un autre garçon.

          Comme les filles chez nous à une époque. On en voit de moins en moins le faire.

          Et puis, jouer au docteur ....


        • monbula 28 août 2009 15:18

          Et le baiser russe.merde... C’est bon.

          Les Russes, on aime bien leur mettre des clichés désinformateurs sur le dos ?

          C’est d’époque.


        • monbula 28 août 2009 15:41

          A l’ AFP, c’est bien connu.. Ils ont la cravate bien mise et les fesses bien serrées.

          Pas un pêt de travers.

          C’est ça, la désinformation....


        • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:56

          Monbula, sois sympa, fais-toi un brouillon, décide-toi et fais-nous un commentaire synthétique à la fin...


        • Shaytan666 Shaytan666 28 août 2009 18:39

          Il n’y a pas qu’au Maroc, quand je travaillais à Dubaï j’avais aussi été étonné de voir les Hindous et les Pakistanais se promener main dans la main.


        • USA 613 28 août 2009 13:51

          Wouaw

          Que se passe-t-il Agoravox prendrait son indépendance par rapport à certains sur ce site ?

          On en viendrait ENFIN à un site citoyen où TOUTES les opinions s’expriment et s’affrontent ?

          Il y a les phobes ceci les phobes cela... ils existent
          Ils s’expriment


          Jusqu’à présent on avait droit à seuls des mises en ligne d’interventions phobes ...ceci

          A présent on a droit à des mises en ligne de phobes...cela

          Merci Agoravox... on améliore l’équilibre entre les phobies

          Agoravox y gagne en crédibilité


          • USA 613 28 août 2009 14:03

            @ manusan & les autres

            Merci de nous instruire 
            Merci de donner du crédit à votre indignation et la rendre légitime
            Merci de nous régaler avec vos indignations passées lorsque SEULS de pseudos-articles critiques sur d’autres sujets que l’Islam ou le Coran étaint mis en ligne SYSTEMATIQUEMENT jusqu’ici

            Votre allergie est-elle sélective et n’existe-t-elle que dans le cas de l’Islam ou du Coran ?
            Je ne garde pas le souvenir d’avoir lu vos indignations quand les interventions pleuvaient sur des sujets à charge ou critiques envers les autres religions ou les certains pays

            Je peux me tromper aussi je vous laisse le bénéfice du doute et vous remercie vous mais aussi ceux qui vous adoubent pour que tous nous fassent bénéficier de leurs interventions passées indignées et fatiguées quand les sujets n’étaient pas le Coran ou l’Islam

            Pour info je viens de visionner un article sur Lawrence d’Arabie sur Wikipédia (qui fait office de Bible pour certains sur ce site) on y voit une photo de Lawrence avec à ses côtés un certain Faycal (initialement d’Arabie Saoudite puis de Syrie puis d’Irak... dans le fond de la photo sur la droite un Noir... le seul à ne pas avoir de nom sur la photo... POURQUOI ? Parce qu’en 1919 le seul à avoir un esclave noir s’appelle Fayçal)

            Alors l’esclavage des Noirs par les Arabes de la Péninsule Arabique pourrait aussi être un article NON PAS à charge mais qui servirait à en éduquer certains sur ce qu’a été l’esclavage des Noirs par certains dont les Noirs eux-mêmes et les Arabes d’autre part.

            Pour avoir plus d’infos sur le sujet il suffit de se rendre sur Amazone.fr il y a le livre de Malek Chebel sur le sujet et un autre en édition de poche quelque part.

            Mais il est certain que cet article sur l’esclavage des Noirs par les Arabes sera AUSSI mal vécu par les mêmes bien qu’il ne s’agisse pas du Coran ni de l’Islam.

            Alors est-ce être arabophobe de rendre publique ces réalités du monde arabe ?


            • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:36

              Hey le raypioublicayn,
              C’est dommage c’était presque ça, mais le sujet de l’article c’est « le Coran et l’homosexualité masculine ». Rien à voir avec les esclavagistes arabes ou noirs.
              Mais vous dérangez pas pour nous hein, on papote juste à côté, vous pouvez continuer à parler tout seul.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:39

              Pas à dire, il porte bien son nom, cet USA613...


            • fonzibrain fonzibrain 28 août 2009 14:13

              putain qu’est ce que les musulmans ramassent depuis quelques jours sur agoravox




              • monbula 28 août 2009 15:20

                T’as raison...

                Les musulmans et les russes.... Ca y va...

                C’est peut être de la propagande occidentale. Qui sait ?


              • manusan 28 août 2009 16:47

                « putain qu’est ce que les musulmans ramassent depuis quelques jours sur agoravox »

                ça tombe bien pour lundi on a « l’islam et le masochisme ».


              • John Eastwood 2 John Eastwood 2 28 août 2009 17:12

                quelques jours.... ????? 26 mois pour être précis....


              • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:40

                Oh John ! rappelle-nous donc ce que tu te rappelles être arrivé il y a 26 mois ?


              • arturh 28 août 2009 14:15

                Et encore un n’a pas tout vu :

                Parce que si vous avez été scandalisé par les affaires de pédophilie homoxesuelle qui n’ont plus cessé d’éclater depuis plus de vingt ans avec les système éducatifs mis en place par l’Eglise Catholique...

                Attendez que les langues finissent pas se délier sur ce qui se passe dans les écoles coraniques... 


                • monbula 28 août 2009 15:27

                  On va voir ce qu’on va voir. Et alors ?


                • Gazi BORAT 28 août 2009 18:49

                  Les pratiques homosexuelles en milieu carcéral sont souvent violentes.

                  Dans l’armée aussi : voir les viols dans l’armée russe.

                  gAZi bORAt


                • Ensor 28 août 2009 21:15

                  Je suis pour la paix des races.


                • Sophronius 28 août 2009 14:30

                  Certaines burkistes très pudiques revendiquent haut et fort qu’elles aiment à se faire sodomuzzer.


                  • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:48

                    Allez-vous faire cette infamie (ou commettre une action infâme), vous qui voyez ? vous désirez (ou vous avez commerce charnel avec) des hommes au lieu de femmes, vous êtes des ignorants !

                    En même temps, avec des traductions pareilles, on comprends que certains interprètent différemment le Coran...
                    CA VEUT DIRE QUOI CETTE PHRASE !!! C’est n’importe quoi !
                    On dirait une de mes traductions d’un texte latin quand j’étais au lycée et que je pouvais pas récupérer le brouillon de la copine de devant... Forcément, on improvise... Et ça part en sucette.


                    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 14:51

                      Ce qui est entre parenthèses, ce sont des variantes que j’indique, étant donné que j’ai consulté plusieurs traductions de grands éditeurs.

                      Les traducteurs font avec le texte qu’ils ont à traduire ; il faudrait connaître l’arabe pour en dire davantage.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 14:55

                      Ouaip, ben ça a l’air d’être comme le cinéma, je préfère la V.O.
                       ; - )


                    • Gazi BORAT 28 août 2009 16:31

                      @ L’AUTEUR

                      C’est tout de même curieux, cette habitude, sur des articles critique vis à vis du fait religieux, de systématiquement sombrer dans l’exégèse.

                      Le problème de nombre de religion, c’est que les textes de référence sont anciens, le décalage entre le contexte au moment de leur rédaction et celui de l’exégète actuel est gigantesque, les traductions sont sujettes à contestation et les tournures pas des plus évidentes quant à la clarté...

                      Et de voir suivre des fils qui tiennent de la théologie de comptoir...

                      Mais bon, apparemment ce type d’exercice semble à la mode.. et pas seulement chez les Wahabites..

                      gAZi bORAt


                    • tonton 28 août 2009 16:53

                      Mais normalement, Dieu devrait mettre ses textes à jour automatiquement

                      c’est quand même Lui le Rédac-chef, non ?
                      seulement voilà, sa bureaucratie ne fonctionne pas ...
                      il serait pas communiste, Dieu ?


                    • monbula 28 août 2009 17:10

                      Tonton

                      faut pas prendre les enfants du Bon dieu pour des canards sauvages.


                    • Traroth Traroth 28 août 2009 17:59

                      C’est quoi, ça, le « fait religieux » ? En matière de religion, il y a bien peu de faits à se mettre sous la dent...


                    • Cascabel Cascabel 29 août 2009 08:23

                      C’est amusant de voir éclater les contradictions du politiquement correct.
                      Il faut aimer l’islam et les homos, mais que faire quand l’islam n’aime pas les homos ?

                      Et bien on brode et on se débrouille pour nier l’évidence tout en déplorant qu’un tel sujet puisse être abordé.


                    • sisyphe sisyphe 28 août 2009 14:57

                      le Courouve continue d’enfoncer méthodiquement son clou anti-islamique : soit...

                      En revanche, si on parlait de l’homosexualité dans la religion catholique ? Et de la pédophilie ?
                      Passée sous silence, pour ne pas gêner les officiants ?

                      Et dans la religion juive ? Je crois savoir que la Gay Pride fait un triomphe là-bas, auprès des inégristes religieux, non ?

                      Mais Courouve a le focus sélectif ; ce qui le rend, à force, un peu suspect, quand même...

                      Allez, Courouve, tu vas remettre les choses en place, en nous pondant des articles sur les autres religions, n’est-ce pas ?


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:11

                        Ils sont prêts, mais un peu longs et trop techniques pour AV ; mais je peux envoyer en fichier works.

                        Curieux que la publication de cet article soit interprétée comme une manifestation d’islamophobie ; ce qui l’a déclenchée, c’est que j’ai lu dans un commentaire que le Coran décrétait la peine de mort pour les homos, ce qui est faux. J’ai voulu rectifier ...


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:22

                        Il y a déjà ça sur le christianisme et l’homosexualité :

                        http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/


                      • monbula 28 août 2009 15:34

                        Normal... Elles deviennent .... folles, que des folles ces religions .
                        Chouette....


                      • Ensor 28 août 2009 21:37

                        Le jour où les lieux de culte des religions seront transformés en tavernes et autres lieux de plaisir, l’humanité se portera mieux. Les religions doivent rester du domaine privé et cesser de se mêler de la vie de la cité.


                      • spoupoune 16 octobre 2009 02:28

                        « Courouve, vous ne faites effectivement que citer les textes, et il est surprenant de voir des croyants s’y opposer.
                        Citer le Coran est bien souvent vu comme de l’Islamophobie, car cette religion contient bien des textes destinés uniquement à effrayer les croyants, et encore plus les incroyants.
                        On ne se soumet ( »Islam« se traduit par »soumission« ) d’ailleurs qu’à ce que l’on craint, raison pour laquelle les musulmans sont, à mon avis, les premiers islamophobes, les insoumis ne prenant simplement pas ces menaces au sérieux.
                         »
                        Adore-moi ou je te torturerais pour l’éternité« dit en effet le Dieu de la Bible comme du Coran.
                        Difficile de mieux faire pour déclencher une phobie dans un esprit simple. »


                        On voit bien que notre ami a des problèmes de traduction, Islam veut plutôt dire étymologiquement allégeance et acte Volontaire de réception car c’est la religion de l’égalité et de la protection des droits . Et on note aussi des problèmes de culture générale sur les textes arabes, puisque mathématiquement moins de 20% du coran est destiné à la punition des transgresseurs et 80 % à la promesse de récompense des croyants. Encore faut-il lire arabe pour assimiler le contenu des textes... Et pour finir, le classique défit de l’islam aux non croyants : « Apportez une copie pareille et invoquez vos témoins en dehors de Dieu si vous êtes véridiques » Sourate2, verset 23. Dire qu’au 21eme siècle il existe encore des gens qui ne croient pas en Dieu et en son message ! Comme si nous avions été créés du néant ! Un peu de science éclairerait les esprits ! 

                      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 octobre 2009 09:39

                        Dire qu’au XXIe siècle il y a encore des gens qui croient en un « dieu » ; croyance apparue dans des contrées peuplées d’incultes, à une époque où l’on croyait encore que la Terre était le centre du monde.

                        Le principe de causalité, invoqué pour la création de l’Univers, se retourne contre les croyants : s’il faut une cause à l’Univers, il en faut aussi une au dieu ; on ne peut pas sans absurdité invoquer un principe pour le récuser dans la minute qui suit.

                        http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-dieu.html


                      • Montagnais Montagnais 28 août 2009 15:07

                        A l’Auteur

                        Merci pour vos précisions sur la Russie.. qui s’imposaient au nom de la vérité.

                        Vous terminez votre billet par :

                        « S’il devait y avoir un clash des civilisations et des mentalités sur la question gay, ce ne serait cependant pas entre judéo-christianisme et islam, mais bien plutôt entre la civilisation scientifique et humaniste gréco-latine et les trois religions asiatiques du Livre qui ne sont en phase ni avec la modernité occidentale, ni avec la rationalité ancienne des Grecs …

                        Ben.. On doit constater que même chez les Grecs la question ne faisait pas l’unanimité..

                        Voir l’excellent travail sur :

                        http://www.ethnopsychiatrie.net/actu/homo.htm

                        « Toutefois l’homosexualité grecque courante n’était pas une configuration comportementale stable. Les étapes de son évolution vers l’hétérosexualité étaient même standardisées : eromenos, erastes, mari [11]. Ceux dont le comportement s’écartait de cette forme - l’efféminé, le « coureur de garçon » - étaient critiqués, tournés en ridicule et pénalisés par la société. »

                        Les dernières phrases du travail pourraient même être condamnées en regard des lois actuellement passées.. Mais, comme dit l’Auteur :
                         
                        « la société exige souvent de ses membres qu’ils se comportent anormalement et récompense ceux qui obtempèrent à cette demande : la Pythia, les Bakchai, le berserker, le ghazi, le visionnaire crow. »

                        Notre société semble avoir érigé ce principe au niveau des formes de gouvernement.


                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:26

                          On doit avoir le droit de critiquer, et même de tourner en ridicule.

                          «  Chacun de nous est libre de critiquer ou d’approuver l’homosexualité, chacun est libre de choisir ou de ne pas choisir tel ou tel comportement sexuel ; cela relève du choix intime de la personne ; plus ce choix est intime, plus il est secret et mieux cela vaut.  » Sénat, séance du 5 mai 1982, Journal Officiel [Débats Sénat], p. 1634. r.badinter@senat.fr

                          Il n’a a là aucune matière à reproche à faire à la société grecque ; le pluralisme était et reste une valeur, la liberté l’opinion aussi.


                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:28

                          La citation est évidemment de Robert Badinter, alors ministre de la Justice.


                        • monbula 28 août 2009 16:26

                          plus il est secret et mieux cela vaut :

                          Et dans le secret, c’est encore meilleur.

                          D’ailleurs, c’est stupide : il est interdit d’interdire.

                          Plus c’est interdit, plus c’est bon ....


                        • Montagnais Montagnais 28 août 2009 16:45

                          Vous vous souvenez ?.. Quand l’air était pur.. Et le sexe impur ?


                        • monbula 28 août 2009 17:28

                          Oui mais à l’époque, on le savait pas ??


                        • Traroth Traroth 28 août 2009 18:05

                          « Chacun de nous est libre de critiquer ou d’approuver l’homosexualité » : Comme quoi même Badinter ne dit pas que des choses intelligentes. A partir du moment où on considère que les choix sexuels (autorisés par la loi. Je préfère prendre les devants avant que le mot « pédophilie » ne soit écrit, par exemple) sont purement personnels, je ne vois pas au nom de quoi on aurait le droit de critiquer, ou même d’approuver, d’ailleurs, les choix des autres.


                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 18:09

                          Justement, quand Badinter a dit cela, l’homosexualité était encore partiellement interdite par la loi (ancien article 331 alinéa 3 de l’ancien Code pénal)


                        • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ BADGURU 28 août 2009 15:35

                           

                          Ben çà va…le Coran, il dit pas de tuer les homos…sinon question à l’imam Courouve : kéki dit le Coran sur les bi ? kéki dit sur la zoophilie, l’uro, la scato, le fétichisme, le bondage, le SM, les massages thaï, la « caravane cairote »,etc… ???

                           

                          Vari l’article il est pas islamophobe, mais bon m’est d’avis vu l’affection de l’imam Courouve pour les bédouins-barbus, assez souvent exprimé dans ses coms, que c’est le parfait article pour permettre à tous les islamophobes…ooops je voulais les « vaillants défenseurs de la laïcité, de la démocratie, des droits de l’homme, de la femme, des homos, des animaux, du jambon-beurre, du chardonnay AOC, de la civilisation judéo-chrétienne, du journal de 20H, etc… » …de se lâcher encore une fois…

                           

                          Sinon aspect positif, au moins en lisant çà, ben on pourra plus dire que le problème qu’Ahmadinejad il a avec ses homos-qui-existent-pas, est d’ordre « coranique »…

                           

                          Maintenant un peu de culture générale..ben ouais, ici j’apprends à partager…l’homosexualité en Islam ben çà a toujours été plus ou moins été accepté tacitement…des poèmes, des contes&receuils porno-éro-homo,etc…assez trash, je dirai…t’en as un paquet, et çà depuis le Califat…sans doute, une histoire à voir avec le hamam, sueur, corps nus, lascivité, etc…après ben oui, y’a pas de loi pour la sauvegarde&préservation des gay-lesbien-trans, mais bon y’a un accord « tacite »…on sait, on dit rien, on laisse faire tant qu’à la mosquée t’essaye pas d’enfiler le gars juste devant toi..bahhhh…dans la glorieuse et rayonnante civilisation judéo-chrétienne, t’en trouves pas des masses des receuils-contes-poèmes homo avant la période contemporaine..je parle pas des Grecs, je parle du glorieux âge d’or où l’Eglise faisait la loi…mais bon çà sert à rien de dire çà, on les connais ces bédouins-barbus terroristes&homophobes…pas vrai Marcel ???      


                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:42

                            « t’en trouves pas des masses des receuils-contes-poèmes homo avant la période contemporaine »

                            Mais si ! Voir le livre de Boswell, Christianisme, tolérance sociale et homosexualité, chez Gallimard.

                            La thèse est fausse pour la tolérance globale, mais il y a de nombreux exemples de poésies ; c’est d’ailleurs en partie ce qui l’a trompé.


                          • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ BADGURU 28 août 2009 15:48


                            @courouve :

                            merci pour le conseil de lecture...mais combien d’exemples de poésie sur combien de siècles ? la période « nobles décadents&libertins » y’est elle incluse ? parce que çà çà fausserait un peu l’histoire...sinon, vous avez une référence : quel grand auteur du moyen-âge ou auteur moyennement connu a pondu de la poésie homo ? parce que quelques petits poèmes obscurs, sortis du néant, çà reste toujours pas comparable aux débauchés-alcoolo-homo de Bagdad..(bahh ej suis pas homophobe, provoc, c’est tout...)


                            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 15:57

                              « combien d’exemples de poésie sur combien de siècles ? »

                              J’ai pas fait cet inventaire ; et vous, vous l’avez fait pour l’islam ?


                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 16:07

                                Sur le sujet qui vous intéresse, voyez le livre indiqué en lien :

                                http://mvtabilitie.blogspot.com/2009/07/penguin-book-of-homosexual-verse.html


                              • Gazi BORAT 28 août 2009 16:18

                                « S’il devait y avoir un clash des civilisations et des mentalités sur la question gay, ce ne serait cependant pas entre judéo-christianisme et islam, mais bien plutôt entre la civilisation scientifique et humaniste gréco-latine et les trois religions asiatiques du Livre »

                                Mmmoui, évidemment..

                                Une civilisation venue de Grêce ne pourrait qu’être « gay friendly »... Quoique !

                                CITATION :

                                A l’occasion d’un procès contre sept homos suspectés de prostitution (12/10), Amnesty International a interpellé le ministre grec de la Justice sur le code pénal qui « prévoit que les rapports homosexuels entre hommes peuvent en certaines circonstances, constituer un délit ». La prostitution masculine d’adultes majeurs et consentants est illégale pas celle des femmes ! Amnesty demande donc au gouvernement grec « une réforme du code pénal afin d’éviter toute forme de discrimination » et l’alignement de la majorité sexuelle entre homos (17 ans) et hétéros (15 ans).

                                FIN de CITATION

                                Trêve de plaisanteries..

                                L’homosexualité masculine est curieusement voyante dans nombre de pays relevant de la « sphère musulmane ».

                                Ainsi, dans la culture iranienne, on trouvera nombre d’exaltations de l’amour entre hommes et aussi des critères de masculinité qui auraient tendance à nous surprendre.

                                Ainsi, pendant les commémoration de la Ashoura (la mort d’Hussein), il est bien vu, dans des cérémonies relevant souvent de l’hystérie collective, que les hommes pleurent.. Les Femmes selon une représentation populaire, étant trop matérialistes pour pouvoir exprimer des sentiments d’une telle intensité.

                                En Tunisie ou au Maroc, la prostitution masculine à l’égard des sex-tourists occidentaux, ne se cache guère.

                                En Turquie de même, ou nombre de « chanteuses » populaires sont des hommes travestis, tels Bülent Ersoy 
                                 
                                http://www.youtube.com/watch?v=7fF3gvDpslw

                                ou Zeki Mûren à l’apparence plutôt sans équivoque quant à son orientation :

                                http://video.google.fr/videoplay?docid=6053878332246520395&ei=tOaXSuyFIprQ-AbsgvGCDQ&q=zeki+m%C3%BCren&hl=fr

                                et qui ne prennent même pas la peine de prendre un pseudonyme à consonnance féminine..

                                De même, en Algérie, on trouvera un Cheb Abdou à la télévision :

                                http://www.youtube.com/watch?v=7fA7TrfA__c&hl=fr

                                Tout cela n’empêchera pas des manifestations d’homophobie au quotidien.. mais, la condamnation sans équivoque des textes et la visibilté de pratiques pourtant réprouvée constitue un indéniable paradoxe.

                                gAZi bORAt


                                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 16:32

                                  Cela rejoint le témoignage d’André Gide que j’évoquais dans l’article ; on peut aussi évoquer certaines lettres de Flaubert et les observations suivantes :

                                  DR ERNEST GODARD (1826-1862) : «  Dans l’armée égyptienne, les soldats ne peuvent sortir : aussi la pédérastie est-elle très commune parmi eux. On les voit s’y livrer journellement, m’a dit un officier. On pourrait les punir, mais on fait semblant de ne pas les voir.  » Égypte et Palestine. Observations médicales et scientifiques, V, 4, 1867.

                                  DR FÉLIX JACQUOT : «  Plutarque dit [Erotikos, 751F] que la pédérastie fut la conséquence des gymnases, où les formes des hommes se montraient à nu. Nous avons nous-mêmes attribué ce même vice, chez les Mahométans, à ce que le sens génésique ne trouvant pas de stimulant dans la vue des femmes qui ne paraissent en public que sous l’aspect de masses informes ensevelies sous des draperies, est réveillé par la contemplation de jeunes enfants à la peau douce et rosée. Chez les militaires, le célibat, l’abstinence faute de moyens pécuniaires, le logement en commun, amènent les mêmes résultats. Dans certains bataillons d’Afrique, chez les disciplinaires surtout, ces passions dégoûtantes sont développées sur une large échelle, et rappellent les guerriers de Sparte et surtout le bataillon sacré de Thèbes. Dans un corps de troupe algérien, certains individus étaient journellement désignés par leurs camarades sous le nom de mademoiselle Victorine, Augustine, etc., etc. Une répression sévère a mis fin à ces scandales.  »

                                  « Des aberrations de l’appétit génésique », Gazette Médicale de Paris, 28 juillet 1849.

                                  PIERRE A. E. JAUBERT (1779-1847) : «  Les Arabes et les Mameloucs ont traités quelques uns de nos prisonniers comme Socrate, dit-on, Alcibiade. Il fallait périr ou y passer : un grenadier s’est fait tuer. Ils n’avaient que battu les femmes qu’ils nous avaient prises.  » Lettre au Général Bruix, Aboukir, 9 juillet 1798.



                                • Nobody knows me Nobody knows me 28 août 2009 16:39

                                  Bonjour Gazi,

                                  En effet, étonnant paradoxe. Vu cette semaine sur Canal+, des homosexuels, des travelos, des transsexuels, des hermaphrodites, à l’écart de la société pakistanaise, déambuler dans les rues d’une ville pakistanaise pour « bénir » ou chanter pour les nouveaux nés. Voici une photo de l’un deux.
                                  Même si la population donne une aumône pour les faire partir plus que par croyance, ces personnes ne semblaient pas inquiétées pour autant par les autorités pakistanaises qui ne sont pas toujours connues pour être « des joyeux drilles ».
                                  Et un petit résumé succinct sur le Nouvel Obs :

                                  L’audacieux présentateur de “Ne dites pas à ma mère” s’est rendu au Pakistan pour y effectuer un reportage prochainement diffusé sur Canal+.

                                  L’audacieux présentateur de “Ne dites pas à ma mère” s’est rendu au Pakistan pour y effectuer un reportage prochainement diffusé sur Canal+.
                                  Le documentaire apporte un regard nouveau sur le deuxième pays musulman le plus peuplé de la planète, agité ces dernières années par des crises multiples qui lui ont conféré une image désastreuse (The Economist le qualifie “d’endroit le plus dangereux au monde”). Diego Bunuel y a rencontré des personnages insolites à qui les médias donnent rarement la parole malgré leur volonté de faire bouger choses. Parmi eux, Ali, travesti star de la télé pakistanaise, et Mussarat Misbhah, propriétaire de salons de beauté pour femme à Lahore.


                                • Gazi BORAT 28 août 2009 16:44

                                  @ COUROUVE

                                  Avec toutefois une petite réserve sur le témoignage du Dr Jacquot, qui déborde du cadre de l’Islam pour s’étendre sur les moeurs observées en milieu militaire..

                                  Dans cet ouvrage passionnant, on trouve des extraits de rapports de la préfecture de police alarmants concernant la prostitution masculine, du fait de militaires, aux abord des casernes parisiennes...

                                  http://books.google.fr/books?id=MufDh7WKwMwC&pg=PA119&lpg=PA119&dq=prostitution+masculine+paris+1914&source=bl&ots=6unurLPZBp&sig=Z0kJBHhuP7TqBI8I0UunExJCCaQ&hl=fr&ei=h-yXSqOCH4rbjQeXl5HFBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1#v=onepage&q=prostitution%20masculine%20paris%201914&f=false

                                  La « Royale » (Marine Nationale) de cette époque était aussi renommée pour sa tolérance quant à l’homosexualité, au point que des auteurs et journalistes utilisaient parfois l’expression « vice marin » pour évoquer ce qui aurait pu choquer explicité en termes plus explicites.

                                  Sans oublier les moeurs des « Joyeux » (Bataillons disciplinaires d’Afrique) et ses rituels d’intégration des nouveaux..

                                  gAZi bORAt


                                • Gazi BORAT 28 août 2009 16:49

                                  @ NKM

                                  Il s’agit d’une tradition plus liée à l’hindouisme qu’à l’Islam..

                                  Il existe en Inde une caste de travestis (dont j’ai oublié le nom) et dont la plupart sont castrés et qui sont une attraction dans les mariages. Ils sont d’ailleurs rémunérés à cette occasion et un certain nombre se prostituent..

                                  Un spécialiste de l’Inde, s’il en passe un sur ce fil, ne manquera pas de compléter..

                                  gAZi bORAt


                                • Gazi BORAT 28 août 2009 16:54

                                  @ COUROUVE

                                  Sur le lien d’un de mes posts plus haut apparait en note de bas de page la référence à un ouvrage traitant du « Vocabulaire de l’homosexualité » et signé d’un :

                                  « Claude COUROUVE »

                                  Serait-ce vous ?

                                  gAZi bORAt


                                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 17:13

                                  Oui, c’est bien moi.


                                • Gazi BORAT 28 août 2009 18:12

                                  Toutes mes félicitations..

                                  L’ouvrage qui vous cite est passionnant..

                                  gAZi bORAt


                                • Ensor 28 août 2009 21:48

                                  Vs auriez pu ajouter, pour les turcs, le nom d’Ataturk.


                                • Ensor 28 août 2009 21:55

                                  je me souviens avoir lu un article, il y a qques années, (c’était à l’époque de l’invasion des russes) ds Courrier International,qui faisait état d’une tribu afghane, composée uniquement d’homosexuels.


                                • tonton 28 août 2009 22:00

                                  ah oui, je me rappelle ... ils se sont fait prendre à revers dans une vallée profonde


                                • Le péripate Le péripate 28 août 2009 22:05

                                  Ce sont les Patchounes, très portés sur la chose... Au point de ne pas hésiter à mettre la main au cul... un geste d’amitié, sans doute...


                                • Gazi BORAT 28 août 2009 17:02

                                  @ Nobody Knows Me

                                  Sur les travestis pakistanais, je pense que cela est à mettre en rapport avec la caste des Hijra (j’ai retrouvé finalement le nom)

                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Hijra_(Inde)

                                  GB


                                  • Jojo 28 août 2009 17:17

                                    A l’exégète du Dimanche,
                                    Désolé (façon de parler), mais je dois rectifier deux trois trucs :

                                    S4-V16 – « Les deux d’entre vous qui l’ont commise [la fornication], sévissez contre eux. S’ils se repentent ensuite et se réforment, alors laissez-les en paix. Allah demeure Accueillant au repentir et Miséricordieux. »
                                    Au passage vous auriez pu avoir … j’allais dire l’honnêteté, non en fait le courage, de citer le verset en entier oui j’imagine que la fin doit être assez dérangeante pour des gens comme vous.

                                    Mais ce n’est pas le sujet, le sujet c’est qu’il est bien question d’un couple mais d’un couple Hétéro et oui, il vient juste après un verset sur l’adultère … Et non, Médine a ce moment là ne grouillait pas de sodomites et de femmes adultères sans aucun couple hétéro de base pour les concurrencer (dans la dite fornication évidemment).  
                                    Sinon, quelle surprise … Une religion monothéiste qui condamne l’homosexualité ! Un peu plus et on nous sortira que le Coran lui préférerait la famille et les enfants, non mais et puis quoi encore…
                                    Ensuite le Coran évoque effectivement Sodome et Gomorrhe comme précurseurs d’un mal qui n’avait pas lieu avant eux. Vous sauriez pourquoi, si vous saviez la responsabilité de celui ou de celle qui initie pour la première fois un mal ici-bas (Un peu comme l’auteur d’un dictionnaire de gros mots… Si vous voyez ce que je veux dire). Mais ce n’est pas tout, s’envoyer en l’air selon votre norme à vous n’était pas (loin s’en faut), le seul grief reproché à Sodome et Gomorrhe et vous le savez.

                                    Bref, ces gens qui ont pendant des années encouru le courroux du curé (passez moi l’expression), bravé tous les interdits, commis tous les péchés, qui ont même déposé des brevets pour des vilénies jamais commises auparavant et dont ils continuaient jusque là à avoir l’exclusivité (au fait payez –vous des droits ?).

                                    Ces gens qui auraient persisté dans leurs choix et leurs agressions malgré l’envoi et la longue présence d’un émissaire spécial et de talent : Loth, et même Abraham en personne vivant pas très loin essayant vers la fin de leur éviter le châtiment malgré tout. Sacré Abraham…
                                    Quelle surprise donc qu’il soit question dans la logique monothéiste d’un châtiment (comment vous dites déjà ? Eruption volcanique rhoooooo )

                                    Pathétique, un peu comme si vous essayiez de vous persuader que des comme vous ne pouvaient en aucune manière être châtiés par ce Dieu qui n’existe même pas. Et alors, ça marche vous êtes rassuré ? Pfft !

                                    Non vous n’êtes pas spécial, non vous n’êtes pas le nombril du monde, non contrairement à votre grosse ficelle (11 sur 114), le Coran ne parle pas à hauteur de 10 % de vous. Vous n’êtes ni victime ni meilleur ni pire qu’un autre. Comme nous tous, vous avez toutes vos chances de votre vivant et comme nous tous vous faites des choix que vous devrez assumer, c’est aussi con que ça !


                                    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2009 17:36

                                      Y porte bien son nom cet USA...


                                      • Traroth Traroth 28 août 2009 18:11

                                        Oui, il est usant...


                                      • Jojo 28 août 2009 17:36

                                        Non de non, je ne l’avais pas vue celle là : «  l’échange généreux qu’il propose, ses deux filles, est refusé »

                                        Il s’agit d’un prophète et non des moindres ses filles (à marier) sont toutes les jeunes filles de Sodome et Gomorrhe dont les sodomites ne veulent pas.

                                        Encore un crétin qui passe son temps à nous citer le milliard de lectures qu’il a eus et qui est incapable de comprendre non pas une parabole mais la plus basique des images... Il est vrai qu’il arrive aussi aux ânes de porter des livres sur le dos. 


                                        • Gazi BORAT 28 août 2009 18:10

                                          @ l’auteur

                                          Opposer la tradition scientfico-philosophique greco latine aux monothéisme sur la question de la tolérance à l’orientation homosexuelle soit..

                                          Mais par contre, opposer l’homosexualité et la culture qui en est dérivée et les monothéismes sur la question de la tolérance en général, je ne searis pas manichéen.

                                          J’ai croisé à titre professionnel un homme qui travaillait dans une structure d’intégration scolaire de jeunes délinquants. Il était « pédéraste » tel la définition classique de l’homme mûr ressentant une attirance pour les jeunes adolescents.

                                          Que je vous rassure : il ne me semble pas qu’il soit passé à l’acte dans le cadre de son métier : ce type de relations étant difficiles à gérer en raison du profil du public avec lequel il travaillait et, d’autre part, il me semblait s’en tenir à une certaine déontologie, tel le psychanalyste s’interdisant de coucher avec ses patientes.

                                          Il était, comme un intégriste monothéiste, partisan d’une absolue proscription de la mixité dans l’enseignement : les jeunes filles troublant les jeunes hommes, tout ceci nuisant aux apprentissages.

                                          Je l’ai enetendu un jour sur France Culture, faire l’apologie de la transmission du savoir dans la Grêce Antique lorsque celle-ci prenait la forme d’une relation entre un homme mûr et un éphèbe. Suivit aussi une version plus exotique d’initiation dans la brousse africaine de’adolescents, le savoir se transmettant sous la forme de pratique tenant du sexe oral.

                                          Pour ma part, j’eu tendance à trouver celà plutôt glauque car, si cela ne relevait pas de la pédophilie pure, il était décrit une sexualité où rapports de force et manipulation tenaient une part importante.

                                          De plus, son rejet de la mixité et son dégoût pour ce qu’il appelait la « coquette » (l’adolescente charmeuse) ne le différenciait pas pour moi de ce que l’on peut entendre de la part de nombre d’intégristes religieux.

                                          Un homosexuel intégriste ? Si cette catégorie ne relève pas du non-sens, on aurait pu le qualifier ainsi.

                                          En tout cas, son intolérance était manifeste.

                                          gAZi bORAt


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 18:25

                                            Je n’ai jamais dit ni pensé que l’intolérance était le seul fait des religions. Sans parler des communistes (on pourrait citer des déclarations de Pierre Juquin, Henri Barbusse, Roland Leroy et Jacques Duclos), la plupart des associations LGBT approuvent, dans l’esprit du politiquement correct, la création d’un délit d’homophobie qui serait acceptable s’il s’en tenait à la répression des agressions et des discriminations effectives ; mais il porte atteinte à la liberté d’expression ; le député Vanneste a dû aller jusqu’en cour de cassation pour se voir reconnaître le droit d’exprimer sa pensée.

                                            http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50556



                                          • Gazi BORAT 28 août 2009 18:46

                                            Sur la question sexuelle, les partis communistes pratiquant le culte de la personnalité, de la Russie de Staline à la Chine de Mao Zedong, étaient d’une pruderie qui tenait du puritanisme.

                                            Par contre, plus étonnant : le NSDAP des débuts, qui comptait un bon nombre d’homosexuels réprima comme on le sait l’homosexualité.

                                            Ou encore, autre paradoxe : la législation adoptée à la Libération et relative à l’homosexualié fut plus sévère que celle en vigueur sous le Maréchal Pétain (élevation de l’âge de la majorité sexuelle dans le cadre des relations entre hommes, etc..)

                                            Certains disent que l’ordre moral abondamment clamé par la propagande vichyste et relativement laxiste dans les faits (que l’on se souvienne ed’un Abel Bonnard nommé àl’Education et qui tenait de la caricature de la "Grande Folle) triompha de fait à la Libération.

                                            Cette thèse est notamment développée dans les excellents et divertissants (deux tomes) :

                                            http://livre.fnac.com/a2204878/Patrick-Buisson-1940-1945-Annees-erotiques

                                            gAZi bORAt


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 18:58

                                            « autre paradoxe : la législation adoptée à la Libération et relative à l’homosexualié fut plus sévère que celle en vigueur sous le Maréchal Pétain (élevation de l’âge de la majorité sexuelle dans le cadre des relations entre hommes, etc..) »

                                            Pas du tout ; le seuil homo a été maintenu à 21 ans en février 1945 ; seuil introduit par Pétain en août 1942 (avant c’était 13 ans, comme le seuil hétéro).

                                            C’est le seuil hétéro qui a été porté de 13 ans à 15 ans, en juillet 1945.


                                          • Ensor 28 août 2009 22:01

                                            Il y avait aussi Maurice Sach, dit « gestapette », j’en oublie certainement.


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 22:12

                                            JEAN-PAUL SARTRE (1905-1980)

                                            «  La liaison féodale du collaborateur à son maître a un aspect sexuel. Pour autant qu’on puisse concevoir l’état d’esprit de la collaboration, on y devine comme un climat de féminité. Le collaborateur parle au nom de la force, mais il n’est pas la force : il est la ruse, l’astuce qui s’appuie sur la force, il est même le charme et la séduction puisqu’il prétend jouer de l’attrait que la culture française exerce, d’après lui, sur les Allemands. Il me paraît qu’il y a là un curieux mélange de masochisme et d’homosexualité. Les milieux homosexuels parisiens, d’ailleurs, ont fourni de nombreuses et brillantes recrues.  » La République Française, août 1945.

                                            Sartre pensait sans doute à l’académicien Abel Bonnard, ministre de l’Education nationale de 1942 à 1944, et qui assista en mai 1942 à l’inauguration de l’exposition du sculpteur Arno Breker ; à l’écrivain Abel Hermant, également académicien ; à Henry de Montherlant, auteur du Solstice de juin (1941). Quant à Marcel Jouhandeau, auteur en 1936 et 1937 d’articles antisémites regroupés en 1939 sous le titre Le Péril juif, il ne semble pas qu’on lui ait jamais reproché des faits de collaboration. Tous quatre figurent sur la liste des écrivains indésirables dressée par le Comité National des Ecrivains en 1944.

                                            La République Française, août 1945.


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 22:18

                                            Cest Abel Bonnard que Pétain appelait « la Gestapette », pas Maurice Sachs.

                                            Mais on est bien loin du Coran.



                                            • crazycaze 28 août 2009 18:41

                                              1) A propos de l’Islam, je vous conseille de lire « Sublimes Paroles et Idioties de Nasr Eddin Hodja », vous verrez que dans ce texte datant du XIIeme, il me semble, les moeurs sont assez croquignolesques...

                                              2) La Bible n’a rien à envier au Coran. La preuve, dans ce pamphlet reçu il y a bien longtemps déjà, et que certains d’entre vous auront probablement lu.

                                              "Récemment, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : “Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination. ” La Bible le dit, un point c’est tout », affirma-t-elle.

                                              Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre :

                                              ” Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la loi de Dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques. Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

                                              Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux
                                              posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi ne puis-je pas posséder d’esclaves canadiens ?

                                              Je sais que je ne suis autorisé à toucher aucune femme durant sa période menstruelle, comme l’ordonne le Lévitique, chapitre 18, verset 19. Comment puis-je savoir si elles le sont ou non ? J’ai essayé de le leur demander, mais de nombreuses femmes sont réservées ou se sentent offensées.

                                              J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35,
                                              verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

                                              Autre chose. Le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

                                              Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ. Idem pour sa femme, qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, mon oncle passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du
                                              village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le
                                              Lévitique chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des membres de leur belle-famille, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14.

                                              Je me confie pleinement à votre aide. Merci de nous rappeler que la parole de Dieu est éternelle et immuable. Un point, c’est tout !”


                                              • Cascabel Cascabel 28 août 2009 22:11

                                                Pratiquement toutes les sociétés ont vu d’un mauvais œil l’homosexualité pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’une déviation. La limité a été donc fixée là à mon avis pour se prémunir de déviations plus graves.
                                                Je m’explique.

                                                Si l’homosexualité se normalise au point d’acquérir le même statut social que l’hétérosexualité, les personnes voulant transgresser les normes devront s’y prendre autrement. L’interdit se déplacera en toute logique vers la pédophilie.


                                                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 28 août 2009 22:37

                                                  La recherche pour l’homosexualité du même statut soial que l’hétérosexualité me semble une erreur ; l’homosexualité relève davantage de la liberté, et de l’amitié (poussée à l’extrême ...) que de l’égalité des droits. Quant à l’interdit sur la pédophilie il est très généralement admis et n’a été contesté que par quelques extrêmistes gauchistes (dont Cohn-Bendit) peu après 1968.


                                                  Pour revenir à l’islam :

                                                  «  Les signes de piété comme la barbe pour les hommes, le voile pour les femmes, sont nécessaires dans un souci de ne pas confondre les sexes. Les hommes efféminés et les femmes d’aspect viril sont voués à la géhenne par l’islam.  »

                                                  Cheikh Youcef [imam dans la banlieue d’Alger], cité par l’Agence France Presse, 22 décembre 2003.


                                                • Le péripate Le péripate 29 août 2009 00:47

                                                  Je connais au moins une société où se pratique une homosexualité rituelle. Les jeunes gens de ce village en Papouasie une fois séparés de leurs mères viennent vivre dans la maison des hommes, où ils dorment en étoile sur le plancher. Des fellations rituelles y sont pratiquées, ceci afin de faire naître homme le jeune initié, par le nourrissage du sperme des aînés.


                                                • Cascabel Cascabel 29 août 2009 01:20

                                                  Bonsoir Courouve

                                                  Cet extrait de l’islam est bien amusant. En somme les islamistes portent la barbe de peur d’être confondus avec des femmes.


                                                • Capreolus Capreolus 28 août 2009 22:49

                                                  Le fait est qu’en ce moment sur Agoravox, on a droit soit à des exposés sur l’Islam, soit à une apologie de l’homosexualité. Ici c’est un mixage, mais c’est très chiant...


                                                  • saint_sebastien saint_sebastien 29 août 2009 00:41

                                                    c’est marrant , aucune réaction sur le fond de l’article de la part des intégristes musulmans qui traînent habituellement sur Avox , Seraient ils homophones ? ou est l’islam moderne , l’islam des lumières lol ...


                                                    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2009 00:50

                                                       

                                                       

                                                       où est l’islam moderne et lumineux se demande notre ami sebastien. lol. ben en Afrique qu’il est.

                                                      ha ha ha ha h ah


                                                    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2009 00:47



                                                      c’est con mais le titre de ce papier me fait penser aux livres qu’auraient très bien pu écrire des islamistes nvelles générations.


                                                      car à part des islmaistes illuminés et quelques occidentaux , qui se réfère encore au seul Coran pour une étude sérieuse des pratiques sexuelles des sociétés musulmanes ?


                                                      mais bon , le profil ideologique de l’auteur est connu, celui-ci croit que les Juifs sont une caste ( pas très gentils)et le Coran un livre homophobe( ce qui n’est probablement pas faux).


                                                       puis rassurez- vs , des pédés y a que ça ds le monde arabe....et tt le monde s’en fout.


                                                      • Internaute Internaute 29 août 2009 09:06

                                                        Crazycaze fait référence à l’ancien testament, c’est à dire à la religion juive. C’est effectivement un tas d’horreurs qui malheureusement a encore droit de cité dans les médias. J’espère que vos lecteurs ne confondront pas avec la chrétienté.


                                                        • crazycaze 29 août 2009 19:14

                                                          L’Ancien Testament fait partie de la Bible, et la Bible est le livre sacré des Chrétiens. Selon le courant religieux dont on fait partie (Catholique, Protestant, Baptiste, Méthodiste, Evangélique, etc..), on s’appuie plus ou moins sur certains textes. A moins que vous ne considériez que seul le Nouvel Evangile soit la référence... mais ayant un passé Catholique (je m’en suis sorti, heureusement...), je maintiens que l’Ancien Testament est une référence pour les chrétiens. La religion Israëlite ne reconnaît pas le Nouvel Evangile, tout comme les Chrétiens ne reconnaissent pas le Coran, alors que les musulmans reconnaissent les deux précédents, mais considèrent que Mahomet fut le dernier Prophète.


                                                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 août 2009 19:18

                                                          Il me semble effectivement que les chrétiens ne rejettent pas l’Ancien Testament, mais le réinterprètent à la lueur du Nouveau.

                                                          Vain travail. Pourquoi s’acharner à sauver des textes aujourd’hui intenables ?


                                                        • Halman Halman 29 août 2009 10:18

                                                          Le Coran, la Bible, le Coran et encore le Coran.

                                                          Mais on va nous laisser respirer un peu ?


                                                          • Gollum Gollum 29 août 2009 11:59

                                                            Sur « l’amour entre hommes qui ferait honte aux singes », cela suppose que l’homosexualité n’existerait pas dans le monde animal libre (hors zoo). Or cela est faux, des cas d’homosexualité animale ont été observés, notamment chez des lions mâles en pleine brousse. 


                                                            Autrement dit l’homosexualité est quelque chose de tout à fait naturel...

                                                            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 août 2009 12:06

                                                              L’existence d’une homosexualité animale (et les animaux sont plus proches que nous de la nature entendue dans un certain sens) est reconnue par plusieurs auteurs anciens : Aristote (perdrix), Athénée (colombes, perdrix), Elien (cailles), Horapollon (perdrix), Pline l’Ancien (cailles, coqs, perdrix), Plutarque (coqs). Décidément, les perdrix ...

                                                              Animaux signalés depuis par de bons observateurs : abeilles, castors, chauve-souris, chèvres, chiens, hannetons, lions, lucioles, pigeons, poulains, poules, singes, tourterelles et vaches.

                                                              Cette homosexualité animale fut envisagée mais son existence fut niée par les textes ou auteurs anciens suivants : Platon (Lois), Ovide, pseudo-Phocydide, Plutarque, Lucien, Longus, Jean Chrysostome, Célius Aurélien, Agathias (VIe siècle), Justinien, Altercation …, Vincent de Beauvais. Cette négation implique cependant une perception ancienne du concept d’homosexualité, ce qui, soit dit en passant, démolit la thèse constructiviste.


                                                            • crazycaze 30 août 2009 01:35

                                                              Je ne suis pas d’accord. Ce qui existe chez de nombreux animaux en milieu naturel c’est la bisexualité, car il existe deux formes de sexualité, une orientée vers la reproduction (et donc hétéro), et une concernant les relations sociales (bisexuelle). 

                                                              Le choix comme partenaire sexuel d’un individu de son propre sexe et rejet des partenaires de l’autre sexe a par contre était observé en milieu captif, par exemple chez des dauphins mâles, qui ont agressé et même finit par tuer je crois un dauphin femelle qui fut introduit ultérieurement dans leur bassin. 

                                                              Jane Goodall a par ailleurs observé en milieu naturel une chimpanzé femelle qui non seulement adoptait le comportement des mâles, mais était en plus acceptée et traitée comme un mâle par les autres membres de son groupe, mâles comme femelles... peut-être un cas d’androgynie.

                                                              En tous cas, l’homosexualité est visiblement un comportement sexuel moins aberrant que la chasteté !!!


                                                            • Shaytan666 Shaytan666 29 août 2009 12:36

                                                              A tous les homophobes présents et à venir, salami et loukoum !
                                                              Mais qu’est-ce que ça peut bien vous faire que deux hommes ou deux femmes qui s’aiment, pratiquent l’acte sexuel, se marient et aient les mêmes droits et devoirs que vous.


                                                              • franc 29 août 2009 18:06

                                                                Concernant Sodome et Gomhore ,certains théologiens et exégètes chrétiens font cette interprétation que la condamnation de ces villes ne visent pas spécifiquement les homosexuels en tant que tels mais le vice , la violence et le péché en général qui y régnaient , et comme dans ces villes on y pratiquait l’homosexualité de manière ouverte alors que chez les juifs c’ est plutôt de manière caché et réprouvé par les autorités écclésiastiques ,et comme les juifs considéraient les non juifs comme des ennemis ,alors ils appelaient les habitants de ces villes des sodomites comme des injures et lancer des incantations de malheurs et de destruction comme d’inventer cette histoire légendaire de destruction de ces villes par un ange par une sorte de bombe atomique ou à rayonnements cosmiques, pour les dénigrer et les déconsidérer, et montrer par là que eux étaient des justes et des purs qui ont la faveur de Dieu ,attitudes que l’on pourraient considérer aujourd’huis comme racistes

                                                                On peut noter aussi une certaine évolution de l’Eglise catholique mais aussi une certaine hypocrisie sur le sujet -------------------------------------de tout temps l’Eglise a condamné l’homosexualité mais seulement moralement et non pas pénalement ,ce sont les politiques qui suivent les avis des intégristes qui ont introduit la condamnation pénale au moyen-âge ----------------------aujourd’huis l’attitude de l’Eglise est plutôt clémente envers les homosexuels tout en maintenant hypocritement une forme de condamnation purement morale ------------------ainsi sa doctrine est de condamner certes l’homosexualité comme un péché mais aussitôt après d’appeler les fidèles à accueillir et aimer les homosexuels comme des frères et soeurs ,comme le principe général de l’Eglise est de condamner le péché et non le pécheur ,et en se souvenant aussi de la parole du maitre ,Jésus ,qui dit à la foule face à la pécheresse :« que celui qui n’ a pas péché lance la première pierre »

                                                                il parait qu’il ya environ 80% de prêtres catholiques qui ont des inclisaison homosexuelles

                                                                Il est à noter cette évolution quelque peu discrète mais fondamentale qui peut être appliquée aux homosexuels dans la célèbre encyclique Pacem in Terris de Jean XXIII où il est explicité une liste des droits fondamentaux de l’homme parmi lesquels celui de « choisir librement son état de vie ,et donc de se marier ou pas,.... »
                                                                 
                                                                mais n’oublions pas aussi cette fameuse scène du dernier repas des apôtres avec Jésus ,où le bien-aimé , jeune et beau Jean ,« l’ apôtre que Jésus aimait »,(cela est expressément écrit dans l’Evangile ),posait sa tête sur l’épaule de Jésus

                                                                quant à l’islam ,le Coran n’a fait que reprendre ce qui est écrit dans la Bible comme c’est souvent le cas , et par les mêmes religieux intégristes de tout temps et en tout lieux ,histoire de tenir les individus dans les mailles de leur domination--------------------------il est à remarquer que pour appliquer la condamnation il faut le témoignage direct de quatre hommes ,celui des femmes n’étant pas valables ,ce qui dans la pratique laisse une marge pour l’accusé de s’en sortir ,sans compter ,le pardon possible s’il ya repentance de l’accusé ----------------peut-être là une petite hypocrisie ---------------------et si dans la plupart des états arabes la loi interdit l’homosexualité ,il me semble que dans les deux plus grands pays musulmans ,le Pakistan et l’Indonésie ,comme aussi la Turquie ,il n’ya pas interdiction au niveau de la loi ,ce qui ne veut pas dire ,une liberté totale ,il ya toujours comme dans presque que tous les pays des discriminations voire de temps en temps certaines répressions avec des motifs plus ou moins valables

                                                                quant à Mahomet il semble qu’il ne soit pas insensible au charme de quelques éphèbes ,mais chut il ne faut pas trop en parler ---------------------------------comme les prophètes sont souvent des bisexuels (David et Jonathan)

                                                                il est à noter que l’Inde le pays qui va être le plus peuplé du monde vient de dépénaliser l’homosexualité par la voix de la Cour Suprême----------------------------la loi interdisant l’homosexualité jusque là étant une loi coloniale introduite par l’Angleterre puritaine de l’ère victorienne




                                                                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 août 2009 18:24

                                                                  « ce sont les politiques qui suivent les avis des intégristes qui ont introduit la condamnation pénale au moyen-âge »

                                                                  La peine du bûcher pour les bougres a été décrétée par St Louis vers 1370 et a été appliquée du 14e au 18e siècle ; en tout, seulement une cinquantaine d’exécutions par le feu en France (sur le territoire de la France actuelle).


                                                                • franc 31 août 2009 14:53

                                                                  quant au rapport entre l’ancien et le nouveau testament chez les chrétien ,Courrouve a parfaitement raison de dire que les chrétiens réinterprètent l’ancien testament à la lueur du nouveau testament qui a la primauté et en est la complétude et l’achèvement

                                                                  il est à noter cette parole de St-Jean :----------« Moïse a apporté la loi ,mais la grâce et la vérité nous viennent de Jésus -Christ »

                                                                  mais ce qui est plus fondamental et essentiel c’est que l’Eglise Catholique rejette et condamne dans sa doctrine officielle la religion du livre ,le livrisme ,biblisme,coranisme ,etc....,l’idolâtrie de tous les textes religieux ,que ce soit ceux de l’ancien testament comme ceux du nouveau testament ,y compris donc les textes des Evangiles ,se ralliant et confirmant le rationalisme thomiste( « dans le domaine du créé ,c’est la raison qui détermine le bien et le mal »de St-Thomas d’Aquin)---------------------

                                                                  la doctrine officielle de l’Eglise Catholique condamne explicitement la religion du livre comme une idolâtrie ,biblisme et fidéisme étant des perversions et des hérésies ,ce qui se rapporte avec la fameuse parole de St-paul :-------« c’est la lettre qui tue ,et c’est l’esprit qui vivifie »

                                                                  le néoprotestantisme comme l’islam contemporain depuis le règne du hanbalisme peut être considéré comme une religion du livre ------------------------cependant l’islam n’a pas toujours été une religion du livre puisque durant la courte période du règne des moutazilites,ces musulmans rationalistes qui ont créé entre le 8è et le 9è siècle , le siècle d’or de Bagdad,un islam des lumières avec la conception théologique rationaliste du coran créé en opposition à celle des hanbalites du coran incréé

                                                                  le judaïsme aussi peut être considéré aussi comme un religion du livre avec toutefois une nuance semble-t-il avec l’islam coraniste hanbalite ,mais une nuance de taille ,c’est que la bible pour les juifs ,du moins contemporains et non intégristes ,n’ a pas le statut prescriptif mais seulement narratif

                                                                  c’est l’invocation de la différence de ces deux statuts du livre religieux qui a fait basculer le débat télévisé entre les intellectuels Meddeb et Redeker en faveur de celui-ci ------------------------au début le débat était plutôt équilibré et même légèrement en faveur de Meddeb quand vers la fin Redeker a sorti cette différence que pour les juifs la bible n’a que le statut narratif tandis que pour les musulmans le coran possède le statut prescriptif ,et c’est alors que Meddeb avec intelligence et grandeur d’âme ,a accepté ce fait et clôt le débat --------------------------------------------et j’avoue moi-même jusque là ,je n’avais pas noté cette différence ou du moins pas saisi son importance décisive
                                                                   
                                                                  il me semble que pour que l’islam puisse rouvrir la voie de l’ijtihad ,celle de la discussion de la pensée libre et raisonnée et de l’ouverture ,fermée depuis le 9è siècle et amener celle des réformes et du progrès,un retour à la conception moutazilite du coran créé semble nécessaire ou du moins est une piste sérieuse ,car aujourd’huis ,malheureusement toutes les grandes écoles islamiques se basent encore sur le concept dogmatique hanbalite du coran incréé qui empêche toute évolution décisive de la pensée islamique prisonnière de l’idolâtrie d’un objet de la créature humaine qu’est le livre ,fût-il le coran ,et n’adorer uniquement et seulement le créateur transcendant et absolu ou sa volonté en immanentisation à travers son esprit transcendantal qu’est la Raison 


                                                                  • yacoub yacoub 14 septembre 2009 15:14

                                                                    Mohamed a interdit la sodomie et recommande de tuer les sodommites

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès